Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri

AuteurMessage
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 9 Avr - 1:28
Premier Match du Deuxième Tour
Ethan Rayne
VS
Lucifer Amaiyuri



« Après un premier tour riche en émotion, nous voici de retour dans l'arène du Domus Flau pour voir se dérouler le deuxième tour du tournoi! Les combattants ont eu le temps de se reposer et de se soigner pour revenir plus vigoureux que jamais! Voyons voir notre tête d'affiche pour ce premier match.

Dans le côté droit apparaît le fameux Raitei qui nous a fait une démonstration de son pouvoir lors du premier tour, bien que ce dernier ait été plus laborieux que ne l'aurait pensée la foule. Va-t-il rattraper cet écart de conduite et reconquérir ses fans en nous mettant tous sous tension?

Et dans le côté gauche apparaît notre mystérieux protagoniste se faisant appeler Mickaël! Il semble avoir fait des retouches sur son manteau d'anonymat pour se préparer à ce match et ce dernier semble nettement plus épais que d'habitude. Que va-t-il nous montrer après son époustouflante démonstration du premier tour? Compte-t-il s'offrir une deuxième victoire face à un Dragon Slayer?

Voilà un match qui promet bien des surprises. Mais alors que nos deux protagonistes s'avancent vers le lacryma géant lorsque leur nom retentit, ils sont tous les deux transportés dans leur arène du moment! Quelle est-elle?

Oh mon dieu! Ils ont atterri dans la salle Zero Gravity! Il s'agit d'un gigantesque cube d'un kilomètre de long, large et haut, constitué de dalles blanches où il n'y a aucun effet de gravité ! Nos deux oiseaux arriveront-ils à se servir de cette étrangeté pour nous livrer un combat des plus fantastiques? Admirez le lacryma visuel pour pouvoir profiter pleinement de ce match mes amis! »



===================
Ordre de Post et PM: Ethan Rayne [5.025], Lucifer Amaiyuri [5.205]
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 9 Avr - 20:08














Don't Underestimate a Dragon Slayer

Il n'y avait rien à dire. J'étais enfin dans ce qui entrait dans mon domaine de prédilection : les duels ! Assez heureux de voir le tableau affichant mon nom de n'en afficher qu'un seul autre, ma joie s'effaça cependant brusquement en voyant qui était l'autre individu. Mickaël... Ce mage inconnu avait fait un match prodigieux contre Ren et Onyx. J'avais déjà rencontré ses deux adversaires, dont l'un lors d'un combat des plus mémorables, et je pouvais affirmer que le Sky Dragon Slayer avait encore progressé au-delà de mes espérances. Mais malgré ce fait, cet homme avait réussi à gérer le match et à imposer son rythme au duo qui formait pourtant une très bonne combinaison. A n'en pas douter, il n'avait rien d'un amateur, et je le soupçonnais même d'avoir caché son véritable pouvoir. Les retouches que je voyais sur son manteau d'anonymat pour le laisser être plus ample laissait à supposer qu'il portait quelque chose de très imposant en dessous.

Mais contre toute attente, ce ne fut pas une expression de peur, d'angoisse ou même d'appréhension qui se dessina sur mon visage. Ce fut un sourire dévoilant mes dents, dont mes canines protubérantes, communes à tous les Dragon Slayers. Oui, je souriais, de manière carnassière. Pourquoi ? Parce que je sentais l'excitation envahir mon coeur, en plus d'y voir là une bonne occasion de rétablir le score. Car plus qu'autre chose, le dénommé Mickaël avait rabaissé un ami cher, un fils de Dragon, et par conséquent, foulé du pied la fierté des Dragon Slayers. Il était temps de remettre les comptes à zéro et de lui montrer que nous n'étions pas à prendre à la légère.

M'avançant vers le lacryma de téléportation, je touchais ce dernier en même temps que mon mystérieux opposant, disparaissant dans un flash aveuglant. Ouvrant les yeux, je me trouvais alors en suspension dans un immense espace vide. Le plus étrange était sans doute le fait de voir mon corps en lévitation, comme si la gravité n'avait aucune emprise sur moi. En regardant droit devant, je pouvais constater qu'il en était de même pour l'autre encapuchonné. Me mettant en position, je souriais toujours avant de m'adresser à lui sur un ton des plus directs.


Ne fais pas l'erreur de croire que je suis aussi gentil que Ren, ou aussi amusant. Je ne ferais pas les mêmes erreurs que lui. Contre quelqu'un comme toi, mieux vaut sauter les préliminaires et autres échauffements. J'espère que tu es prêt... Car je vais t'obliger à dévoiler le pouvoir que tu caches ici et maintenant !

La foudre commençait à se former autour de moi, les éclairs apparaissant et disparaissant aussi brusquement que violemment, claquant et laissant des explosions graves retentirent dans l'atmosphère. Gravité ou non, peu m'importait, car j'allais de toute façon me propulser à l'aide de ma magie. D'après ce que j'avais pu voir, cet homme était capable d'absorber les attaques magiques pures. Toute magie mêlant le terrain ou le corps-à-corps semblait être des plus efficaces pour l'affronter. Mais le Kansô le rendait extrêmement dangereux dans le close-combat également. Une défense parfaite et un pouvoir redoutable... Voilà un opposant bien gênant. Si je voulais survivre, j'allais devoir donner tout ce que j'avais, et dès le début. Impossible en revanche d'utiliser le Hôkô contre lui, sous peine de voir mon attaque le renforcer. Je ne comptais pas laisser les informations que Ren avait acquis au prix d'une lourde défaite, devenir inutiles.

Rairyuu no...

Pas de gravité, des frottements de l'air diminué... Rien ne pouvait entraver ma vitesse et j'allais pouvoir donner la pleine mesure de mon potentiel dans ce duel. S'il existait bien un domaine dans lequel j'excellais, c'était la vitesse, de toute évidence. Il était temps de montrer à notre ami que la Foudre était l'incarnation du châtiment Céleste. Il avait osé se moquer du Ciel, il était temps que la Foudre tombe sur lui pour l'en punir. Jetant brusquement mon poignard à trois branches derrière moi, je laissais l'énergie électrique entourer mon corps avant de hurler le nom de ma technique et de libérer son pouvoir.

KENKAKU !

Une onde de choc se produisit autour de moi, la force de l'impulsion qui me propulsait étant assez importante pour créer un souffle à elle-seule dans cet espace vide. La distance qui nous séparait depuis notre arrivée n'était que d'une dizaine de mètres et autant dire que le temps de la franchir, il pouvait s'écouler un battement de paupières. Stoppé ou non, j'étais bien décidé à mettre la gomme dès le début et à ne pas me retenir. Avec le niveau de puissance de cet homme et le mien, le moindre assaut pouvait se changer en coup fatal. Voilà pourquoi je me décidais à enchaîner les assauts sans chercher à m'économiser outre-mesure ! Contre quelqu'un capable de renforcer son corps et sa magie, plus le temps défilait et plus les chances de gagner s'amenuisaient. Voilà pourquoi je désirais en finir rapidement !

KAGITSUME !

Après le choc, ignorant si j'avais bien heurté l'adversaire ou une quelconque protection, me trouvant en état de lévitation, je tournais sur moi-même avec célérité, chargeant mes pieds d'électricité pour libérer celle-ci dans un impact, donnant l'impression que je faisais plus de la Kapoera qu'autre chose. Mais allais-je m'arrêter ainsi ? Certainement pas ! Comme je le disais précédemment, je n'allais pas m'économiser, et je ne le devais pas si je voulais avoir une chance de l'emporter.

Et... SHINKEN !

La tête en bas et les pieds en l'air, me trouvant face à Mickaël, je provoquais une impulsion électrique pour me redresser, tout en brandissant mon poing pour frapper avec la puissance de la foudre dans une détonation assourdissante qui provoqua une nouvelle onde de choc témoignant de la puissance de l'impact. Et aussitôt après ce dernier, mon corps tout entier commença à se couvrir d'une teinte dorée pour disparaître comme par enchantement et réapparaître là où se trouvait mon poignard à trois branches, sur le sol à quelques mètres de là, à l'endroit où je l'avais planté. Prenant mes appuis, je fixais alors l'endroit où j'avais enchaîné les trois techniques sans temps mort, essayant de faire fi de la tension que cela avait provoqué dans mon corps, sentant mes muscles me tirer après juste ce premier échange. Je possédais une grande puissance magique, ce qui me permettait d'enchaîner ainsi les sortilèges sans que cela ne joue trop sur mon corps. Mais la fatigue en cas de déferlement comme celui-ci était pour ainsi dire exponentielle.

Par chance, nous étions au début du match et j'avais toute ma magie à disposition. Mais si je devais continuer à ce rythme, le duel ne risquait pas de durer longtemps, car pour l'instant, je mettais le turbo et brûlais mes réserves d'énergie sans aucune modération afin d'essayer d'arracher la victoire le plus vite possible et d'empêcher mon adversaire de se renforcer par quelques moyens que ce soit. Ma stratégie de risque-tout allait-elle cependant payer... Ou provoquer ma chute ?




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Ven 12 Avr - 18:27
















Challenge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les évènements entraient maintenant dans une phase plus critique que précédemment. Oui, je sentais que ce deuxième tour promettait bien des surprises. J'avais fait exprès de modifier légèrement mon manteau d'anonymat afin qu'il soit plus ample, pour me permettre d'utiliser toutes mes armures, même les plus encombrantes, sans que cela ne puisse se voir. Du coup, la cape faisait extrêmement gondolée à certains endroits, mais c'était un bien maigre prix à payer pour pouvoir donner toute l'étendue de mon pouvoir au cours du match qui allait venir. Et Dieu seul savait que j'allais en avoir besoin. Lorsque je fis mon entrée, je pouvais remarquer que toutes les personnes ici présentes étaient loin d'avoir un niveau d'amateur. J'avais d'ailleurs pris le soin d'infiltrer Seika à mes côtés, en espérant ne pas tomber contre elle. Mon souhait fut exaucé, mais je finis tout de même par tomber contre un autre Dragon Slayer. A croire que j'allais me faire toute la collection si les choses continuaient ainsi.

Le morceau que j'allais devoir me faire cette fois-ci n'avait cependant rien à voir avec Ren Ikari. Il était, de toute évidence, d'un autre calibre. Le très réputé Ethan Rayne, surnommé l'Empereur de la Foudre. Titre qui, aux vues des exploits narrés dans son avis de recherche, était amplement mérité. Un mage de Fairy Tail, guilde connue pour sa fâcheuse habitude à détruire tout ce qu'elle touche. Voilà qui me promettait un beau combat, loin d'être aussi court que celui m'ayant opposé au Lotus Mélancolique et au Sunaarashi. M'avançant vers le lacryma de téléportation, je touchais ce dernier en même temps que mon adversaire du moment, me retrouvant alors dans un endroit totalement différent. Il semblait que la gravité soit une notion absente de l'arène où nous nous trouvions. Voilà qui promettait de rendre les choses encore plus amusantes. Cela me rappelait légèrement mon examen d'entrée chez les Chevaliers Runiques. Mais je n'avais pas le temps de me laisser aller à une douce nostalgie.

Ethan finit par prendre la parole... Et quelle parole ! Il mettait les choses au clair dès le début. Au moins, ce gros morceau promettait d'être divertissant. Il semblait avoir compris que j'avais caché une partie de ma réelle puissance lors du match face à Ren et Onyx, et faisait le voeu de m'obliger à l'utiliser. A cet instant, je remerciais le ciel d'avoir élargi mon manteau pour pouvoir utiliser toutes mes armures sans contrainte ou risque d'être reconnu. Souriant légèrement, je me mettais en position de combat, mettant mon poing droit devant moi, bras fléchi, et mon poing gauche au niveau de mes hanches, coude plié, prêt à en découdre. Le Dragon Slayer prit l'initiative avec une attaque qui témoignait d'une chose : Le bougre d'animal était rapide, bien plus que tous les autres opposants que j'avais eu jusqu'ici.


Hayai...

A peine eussè-je fait cette constatation que le crâne du blondinet hirsute vint frapper mon torse. J'avais sur moi mon armure habituelle, à savoir la Yami Meijin no Yoroï, qui atténua le choc légèrement. Mais le métal étant conducteur, je pouvais sentir les effets de la foudre se propager à travers toute la carlingue que je trimballais avec moi. Serrant les dents et sentant mes membres s'engourdir, je n'avais pas le temps de souffler que mon adversaire commença un autre assaut avec ses pieds chargés en énergie électrique. Rapidement, je levais mon bras gauche pour contrer au niveau de son tibia, évitant de me prendre les dégâts de plein fouet. Mais l'avoir stoppé dans cette position, alors que l'arène empêchait la gravité de faire son oeuvre, lui donna une ouverture remontant le long de mon torse jusqu'à mon heaume. Ouverture qu'il ne se priva pas d'utiliser pour mettre un coup de poing chargé d'énergie électrique, me propulsant vers le haut dans un flash, les éclairs parcourant mon corps. Alors qu'il disparut aussitôt, je stoppais ma course dans les airs en virevoltant sur moi-même, dans un salto, écartant les bras en croix pour stopper la poussée qu'il m'avait donné.

Ethan Rayne... En effet, il ne faisait pas dans la dentelle. Mais tout comme il se doutait que j'avais caché mon réel potentiel, je sentais qu'il ne se donnait pas encore à fond. J'allais devoir le titiller de la même manière qu'il venait de le faire pour moi, et lui montrer que j'étais loin d'être un Punching Ball. De par ma simple présence, je l'empêchais d'utiliser tout son arsenal de technique destructrice, commune à l'ensemble des Dragon Slayers. S'il avait observé mon match, il savait que j'allais absorber tout assaut de magie pure, ce qui allait le pousser à se jeter au corps-à-corps. Il était temps pour moi d'enclencher la magie de la Yami Meijin no Yoroi et de lui rendre la monnaie de sa pièce. Fixant le Dragon Slayer en contrebas alors que je flottais toujours, je pris à mon tour la parole sur un ton amusé.


Omoshiroi ! Cela faisait un moment qu'on ne m'avait pas fait aussi mal. Mais... C'est à mon tour maintenant !

Faisant apparaître une flopée d'armes, je lançais ces dernières vers le mage de Fairy Tail, faisant appel au Nibelung Valesti que j'énonçais avec un air solennel. Mais je n'allais pas non-plus en rester là à juste lui lancer quelques lames ici et là. Je saisis deux épées, levant l'une d'entre elle pour la rabattre verticalement, libérant une vague d'énergie noire, à savoir un Yami Tenshô d'une puissance assez modérée. Mais rapidement, je levais alors mon autre arme et profitais du fait d'être caché par le croissant de lune noire, pour l'abattre... Derrière moi. De là où il était, le Raitei verrait sûrement deux attaques, dont l'une plus grosse. Mais l'effet de perspective l'empêchait de voir qu'une des attaques s'éloignait, les deux offensives ton noir sur ton noir se mêlant dans son champ de vision. Pourquoi donc avais-je fais cela ? D'autant que le deuxième assaut était d'une puissance bien plus grande que le premier... La raison fut assez simple à comprendre.

Le deuxième Yami Tenshô avait été mis de manière à me propulser à grande vitesse dans la même direction que le premier. Caché derrière mon propre assaut, je fonçais plus vite que ce dernier. Si mon coup était bien calculé, j'arriverais devant le Raitei un instant avant ma propre attaque... Ce qui laissait à supposer que j'allais traverser celle-ci. Mais c'était sans compter sur la Magia Erebea. Alors que l'Empereur de la Foudre voyait un croissant de Lune noir imposant lui foncer dessus, au dernier moment, il vit ce dernier disparaître, comme aspiré, dévoilant à ses yeux son adversaire, avec deux lames brandies vers lui, prêt à les abattre dans un déluge de coups plus violents les uns que les autres, s'avançant vers lui pour le combattre à l'arme blanche avec célérité, faisant pleuvoir une véritable pluie d'attaques, principalement d'estoc. S'il voulait me pousser dans mes derniers retranchements, il n'y avait pas de raisons que je n'en fasse pas de même...



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 16 Avr - 20:44














Dragon VS Knight


Une chose était sûre, mon adversaire était loin d'être du même calibre que ceux que j'avais affronté jusque-là. J'ignorais jusqu'où pouvait aller sa puissance, et peut-être même était-elle comparable à Redfox lorsqu'il avait été sous l'emprise du Fire Regalia. Toujours fut-il que mes coups avaient réussis à le toucher, et j'estimais que c'était plutôt bon signe. Mais ces quelques assauts étaient loin d'être suffisamment destructeurs si je désirais mettre fin au duel. Comme je m'en doutais, agiter mes poings dans tous les sens pour cogner à tout va n'allait pas être la méthode la plus adéquate pour faire face à ce Mickaël. Sa résistance naturelle couplée à celle de l'armure qu'il portait et que je ne pouvais voir risquaient de poser un sérieux problème. Mais s'il était une chose pour laquelle nous étions doués à Fairy Tail, c'était justement de briser ce qui nous entourait. Et la protection du mage qui me faisait face n'allait certainement pas faire exception à la règle. J'avais au moins réussi à faire en sorte de m'assurer d'un point essentiel : je disposais d'une célérité qui me permettait d'attaquer de front qu'une quelconque lacune de vitesse ne me soit fatale. En ce sens, je pouvais dire que nos niveaux de puissance magique se valaient, sans quoi, il aurait aisément pu contrer ma toute première attaque.

Me redressant en l'observant perché dans les cieux, je sentais un courant d'air faire remuer mon épaisse tignasse blonde, ainsi que mon long manteau aux motifs enflammés. J'ignorais comment le vent pouvait agir dans un espace clos comme celui où nous étions, mais je pouvais m'avancer en supposant qu'il résultait sans nul doute de nos mouvements et attaques. Cette légère brise fut ponctuée par la déclaration du mage Kansô qui devait sans doute me fixer à travers ce qui lui servait de casque. Ce dernier était assez résistant et je pouvais sentir mes phalanges me brûler, signe que le coup de poing que j'avais donné m'avait aussi bien esquinté la main qu'elle n'avait amoché Mickaël. Passer outre cette armure allait devoir être ma priorité, car même si le métal était un bon conducteur, il ne me servait à rien d'arroser d'éclairs mon adversaire si cela ne faisait que le sonner sans pour autant l'amocher. Tout ce que j'allais y gagner serait de me vider de mes forces à attaquer comme un benêt. Cette stratégie d'y aller à fond les ballons dès le début n'était apparemment pas une bonne idée aux vues du manque d'efficacité de mes attaques. Si seulement il n'absorbait pas celles-ci, j'aurais alors pu donner la pleine mesure de ma puissance.

Serrant et desserrant mon poing à plusieurs reprises, comme pour échauffer mes articulations, j'hésitais sur la manière dont je me devais d'aborder ce duel après ce bref échange. Devrais-je déjà utiliser "ça" ? Je ne savais pas si je serai capable de m'en servir sans me vider de mes forces... Après tout, je n'avais éveillé ma seconde origine que depuis peu et il était certain qu'il serait risqué de me servir du Mode Raienryuu en de pareilles circonstances. Si seulement j'avais eu plus de temps pour m'entraîner. Mais je ne devais pas me concentrer sur les cartes que j'aurais aimé avoir en main. Je devais me focaliser sur ce que je pouvais faire avec les cartes que j'avais, un point c'est tout. Prenant solidement mes appuis sur le sol de l'arène dénuée de gravité, j'attendais de voir ce qu'allait faire notre ami métallique avant de mettre au point une quelconque stratégie. J'en étais à un point où l'observation prévalait sur la précipitation.

Rapidement, Mickaël fit alors appel à la technique qu'il avait utilisée pour repousser Ren dans son premier match. Ce "Nibelung Valesti" risquait d'être assez gênant. Sautant dans une série de salto-arrières, laissant une partie des épées se planter dans le sol devant moi, j'essayais de ne pas prendre de trop grandes impulsions afin d'éviter de sauter trop haut à cause de l'absence de gravité. Voilà pourquoi mon corps s'entourait alors d'une série d'éclairs, afin de m'aider à me propulser pendant ma manoeuvre. Les lames ne cessaient d'affluer alors que je reculais encore et encore, jusqu'à être finalement acculé. Je vis trois épées fondre dans ma direction, à peine à quelques mètres de moi, fendant l'air à une vitesse incroyable. Il était trop tard pour une esquive complète. Je risquais fortement de me faire traverser la hanche droite, l'épaule gauche et surtout la gorge.

Dans mon esprit, ce fut alors le vide le plus absolu. Comme si le temps venait d'être suspendu, l'épée à hauteur de ma gorge m'apparaissant comme un flash qui me ramenait au-delà du flux temporel commun, à savoir des années en arrière. Pourquoi maintenant ? Pourquoi face à cet assaut mortel ? Je l'ignorais, mais je me revoyais il y a de cela longtemps, alors que je vivais encore avec Tesla sur Angara Island, au beau milieu d'une séance d'entraînement. J'avais huit ans à cette époque, et pourtant, la scène m'apparaissait comme si c'était hier que je l'avais vécue.


Flashback
Lightning is my Will to Protect You


Que dire... La première chose que je vis fut une immense masse métallique qui me fonçait droit dessus comme un missile. Il s'agissait de l'une des tours paratonnerre d'Angara Island qui allait s'abattre sur le pauvre moucheron braillard que j'étais. En même temps, quand vous faites un peu moins d'un mètre quarante-cinq et que vous voyez un édifice d'une vingtaine de mètres qui vous fonce dessus comme une fusée prête à vous emmener dans l'autre monde, je doute qu'il soit normal de réagir autrement qu'en hurlant et en voyant sa dernière heure venir. Puis, d'un seul coup, la tour se mit à briller pour s'écarter et m'éviter de justesse, provoquant juste un souffle qui me déséquilibra, avant d'aller s'écraser violemment dans un rocher derrière en éclatant en mille morceaux. Les larmes aux yeux, je fixais celui qui m'avait jeté cette tour au visage. Avec ses immenses écailles dorées et les éclairs dansant autour de son corps dans une chorégraphie des plus magnifiques, ses iris bleutés me fixant avec une expression à la fois surprise et déçue.

Et bien Ethan... Pourquoi n'as-tu pas repoussé cette tour ?

Sa voix résonnait à vous faire vriller les tympans, mais on pouvait sentir que malgré la force de celle-ci, il en émanait une certaine gentillesse à mon égard. Avec toujours les yeux humides et essayant de retenir mes pleurs, je laissais brusquement la colère prendre le dessus sur ma peur, même si je pouvais encore sentir toutes mes jambes trembler.

Im... Impossible ! Comment veux-tu que j'esquive une attaque pareille ! C'est tout bonnement impossible ! Cette tour fait quinze fois ma taille et au moins mille fois mon poids !

Une grosse bosse sur la tête et un air renfrogné sur le visage, je croisais les bras avec une mine peu enjouée. Bien entendu, la réponse de Tesla ne tarda pas à se faire attendre, un éclair me tombant dessus de manière à me brûler violemment sans pour autant être létal. Après tout, même si j'étais un Dragon Slayer, lorsque j'avais huit ans, je n'étais pas encore tout à fait prêt pour absorber une puissance aussi colossale que celle de mon père. Mon corps fumant légèrement alors que je sentais de plus en plus les larmes me monter aux yeux, je relevais la tête pour voir Tesla afficher un large sourire malgré le fait que je lui ai répondu de la sorte. Approchant son visage de moi, il continua à me parler sur le même ton que précédemment, avec une bienveillance paternelle qui me faisait toujours chaud au coeur.

Ce serait sans doute impossible pour un humain, mais n'oublie pas qui tu es, Ethan. Tu dois croire en ta force, en celle de ta Foudre ! N'oublie jamais que celle-ci est l'expression de ta fierté ! Celle d'être un Dragon Slayer... Celle d'être mon fils...

Tiquant légèrement, je détournais mon regard de celui de mon père, ne pouvant pas le fixer alors que je sentais que d'une certaine manière, il était en train de m'encourager tandis que je m'enfonçais dans les méandres de la médiocrité et de la hargne déraisonnable contre lui. Il s'approcha alors plus près de moi, son immense gueule à ras du sol, même si elle faisait largement ma taille, tandis qu'il me fixait avec ce large sourire carnassier qui se voulait toujours aussi bienveillant. Les mots qu'il m'adressa par la suite, je m'en souviens encore très bien comme si c'était hier. Allez savoir pourquoi, mais ce furent ces mots qui me revinrent à l'instant à l'esprit.

Rappelle-toi que la Foudre est l'incarnation de notre volonté. Tant qu'elle sera près de toi, moi Tesla, le serai aussi pour te protéger !

A l'époque, je n'avais pas compris le sens de ces mots. Après tout, cela ne m'avait pas aidé à repousser la tour suivante qu'il m'avait lancé de toutes ses forces. Mais à l'heure d'aujourd'hui, je pense pouvoir comprendre ces mots. Un nouveau flash eut alors lieu dans mon esprit, mettant fin à ces réminiscences et me ramenant dans ce que l'on pourrait appeler l'écoulement normal du temps, les trois épées avançant toujours dans ma direction à une allure soutenue.


I'm not Fighting Alone


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une vive lumière dorée émana de tout mon corps, empêchant de voir ce qu'il était advenu du trio de projectiles qui promettait de m'embrocher violemment et de m'ôter la vie. Mais on pouvait entendre des crépitements assourdissants à l'endroit où je me trouvais. Difficile pour les spectateurs de voir ce qui se passait sur le lacryma. Mais après quelques secondes durant lesquelles la luminosité sembla baisser et se mettre au point, on put constater qu'aucune des trois attaques ne m'avaient touché. Je n'avais que quelques égratignures au flanc gauche. Comment cela était-il possible ? La réponse ne tarda pas arriver avec le reste des attaques du Chevalier. Avançant d'un pas lent mais assuré, on pouvait voir les lames s'écarter de mon chemin, repoussées comme par magie. Un halo de foudre dansait autour de mon corps avec une vivacité et une force qu'il était rare de pouvoir observer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les épées étaient alors déviées de leur trajectoire, et celles plantées dans le sol en étaient extirpées pour être envoyées promenée un peu plus loin. Je venais de déclencher cet arcane qui m'était jusque-là inaccessible : le Rairyune ! Le Chant du Dragon de Foudre ! Un sort permanent dansant autour de mon corps et jouant sur le magnétisme pour repousser toute attaque métallique et m'épargner. Mais plus que de simples éclairs, j'y voyais là autre chose. La Foudre est "sa" volonté. Oui... Pour moi, ce sort de Dragon Slayer était le signe que Tesla était bien ici, avec moi, combattant à mes côtés, assurant mes arrières et me protégeant. Tout comme il me l'avait jadis assuré, même s'il n'était pas physiquement ici, sa volonté m'accompagnait depuis tout ce temps. Il était maintenant temps pour moi, malgré les quelques blessures que j'avais subies précédemment, de montrer à cet adversaire qui se trouvait face à lui... Un véritable Dragon Slayer.

Je vis Mickaël lancer une offensive d'un noir de jais qui semblait vouloir m'avaler, et pourtant, je ne flanchais pas, observant l'immense vague d'énergie qui fonçait vers moi, voulant m'avaler et me mettre à terre. Penser que cela suffirait à vaincre un fils de Dragon était bien prétentieux. Mais le mage utilisa une seconde fois sa technique, et j'eus alors l'impression que sa première attaque avait pratiquement quadruplée de volume, suivie par une autre offensive de même teinte se fondant dans celle-ci. Il m'était impossible de voir qu'en réalité, la seconde attaque partait derrière Mickaël et s'éloignait de moi, et que le Chevalier avait usé de cela pour fondre à travers son tout premier assaut. Mais je ne reculais pas. A travers cette attaque, je revoyais la tour que Tesla m'avait lancé. Sans esquisser le moindre regard vers celle-ci, je me mis à brusquement lâcher mon poignard à trois branches offert par Natsumi. Guidé par le Rairyune, ce dernier s'envola, projeté à une vitesse vertigineuse vers les cieux.

Au moment où l'attaque du mage Kansô allait me frapper, elle se dissipa, dévoilant le mage armé de deux épées qui s'approchaient dangereusement de moi. Mais j'étais toujours immobile. Et là... Un nouveau flash, mon corps s'entourant brusquement d'un vif halo doré pour réapparaitre à l'endroit où se trouvait le poignard, à peine un mètre-et-demi au-dessus de ma position précédente où se trouvait maintenant Lucifer, m'ayant manqué de peu, sa première lame ayant entaillé ma joue gauche. Mais j'étais loin de m'être juste déplacé à la vitesse de la Foudre. J'étais la tête vers le bas, prêt à fondre sur mon opposant, une main en arrière. Hurlant de toutes mes forces, je me laissais chuter vers Mickaël en faisant un ample mouvement de bras devant moi, main crispée et doigts écartés.


RAIRYUU NO SAIGA !

Mes mains entourées de foudre libérèrent un assaut hautement explosif, les éclairs suivant la trajectoire de ma main, derrière celle-ci, juste au-dessus de mon opposant pour le frapper violemment. Je doutais qu'il puisse réagir à cet assaut presque instantané, mais j'y avais mis toute mon âme. Je n'étais pas seul, et cette attaque était tant la mienne que celle de mon père. Sans doute m'étais-je emporté, l'utilisant à pleine puissance et provoquant une violente onde de choc suivie d'une explosion dorée à cause de la Foudre. Moi-même je fus projeté au loin, atterrissant sur le flanc droit et dérapant sur la moitié du terrain avant d'être stoppé par le mur de celle-ci. Cinq-cents mètres de dérapage sur le côté et un choc dans le dos suite à ma rencontre avec l'extrémité de l'arène... Cela trahissait bien la force que j'avais mise dans mon offensive. Me redressant en me tenant le côté qui avait ainsi frotté avec le sol, courbé à cause du mal de dos et légèrement esquinté suite à la violence de ma rencontre avec le mur, je fixais le point d'où le nuage de fumée s'échappait et se dissipait peu à peu, prenant la parole avec un air victorieux.

Ne sous-estime pas la fierté d'un Dragon Slayer... Et repens-toi d'avoir levé la main sur un fils de Dragon...




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Dim 21 Avr - 18:21
















Awaken



Surpris... Voilà ce qui définissait au mieux mon état d'esprit, juste après avoir lancé le Nibelung Valesti. D'expérience, j'aurai pourtant juré que trois de mes épées seraient assez véloces pour pourfendre Ethan. D'après mes calculs, mon estimation de sa vitesse de réaction et de ses capacités, les trois attaques en question auraient dû faire mouche. Mais il n'en était rien. Avais-je manqué ma cible ? Commençais-je à me faire vieux pour les combats ? Ce qui m'étonnerait assez étant donné mon jeune âge. Ou étais-je devenu trop confiant en mon pouvoir ? La réponse était en réalité toute autre. En observant bien le Dragon Slayer lorsqu'il fit face aux autres lames, je finis par comprendre ce qui venait de se passer. Une à une, chaque lame était déviée de sa trajectoire, ne correspondant pas à l'endroit où je les avais lancées. Que je manque ma cible une fois était une chose que je pouvais admettre. Mais que cela se produise à répétition et en vienne à faire un total d'une dizaine d'échecs, il y avait quelque chose de louche là-dessous.

Fixant du regard le mage, je compris, en voyant les lames plantées dans le sol, que mes ratés n'avaient rien à voir avec un éventuel manque de précision. L'étrange halo doré qui entourait le mage de Fairy Tail y était pour quelque chose. Sentant les propres épées que je portais sur moi se mettre à trembler sous l'effet du champ magnétique, il n'en fallut pas plus pour que j'en vienne à comprendre ce qui venait d'arriver. Voilà un pouvoir qui risquait fortement d'être gênant. De la même manière qu'Ethan ne pouvait pas utiliser la totalité de ses pouvoirs sur moi, je venais de voir mon champ des possibles se restreindre à cause de cette capacité assez gênante. Il semblerait que ni lui, ni moi, ne puissions utiliser tout notre pouvoir dans ce match, ce dernier risquant soit de renforcer l'un de nous, soit d'être totalement inefficace et constituer ainsi une dépense d'énergie superflue. En voyant ainsi le Dragon Slayer, je n'aurais su dire pourquoi, mais je sentis mon rythme cardiaque s'affoler. Était-ce de la peur ? Non... Il s'agissait d'un autre sentiment. C'était quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis fort longtemps. Mon sang bouillonnait et mes iris se dilataient en fixant mon adversaire. Sans même que je ne m'en rende compte, un léger sourire carnassier se dessina sur mon visage tandis que j'admirais la puissance du Dragon Slayer.

Il me fallut un petit moment pour comprendre ce qui se passait dans mon corps et mon esprit, mais je réussis finalement à mettre la main sur cet étrange sentiment. C'était la première fois depuis fort longtemps que je tombais sur un ennemi qui me résistait de la sorte. Cela faisait un moment que je n'avais pas rencontré un adversaire de cette trempe en duel. C'était sans doute pourquoi mon esprit combattif s'était peu à peu endormi, comme une créature au fond d'une grotte, nimbée d'obscurité, dont seuls les yeux luisaient. Au fil des années, suite au manque de résistance de mes ennemis, les yeux de mon monstre s'étaient peu à peu fermés, jusqu'à être complètement clos. Mais la puissance de ce mage, l'aura qu'il imposait, et l'absence totale de peur dans son regard. Tout cela suffit à provoquer une réaction en moi : la bête venait à nouveau d'ouvrir lentement les yeux, comme intriguée par ce nouveau challenger.

Oui ! Mon corps tout entier vibrait d'excitation en voyant un pouvoir qui pouvait se comparer au mien. Mon esprit combattif s'embrasait à nouveau du désir de sentir l'odeur et le goût du sang. Il n'y avait aucun doute là-dessus. Pour la première fois depuis des années, je me sentais à nouveau vivant. La bataille, le combat, le bruit du fer qui tranche l'adversaire, le danger, l'adrénaline, la peur, l'esprit qui fonctionne à deux-cents à l'heure... Voilà autant de choses qui m'avaient été enlevées par ma montée en puissance, et qui, aujourd'hui, m'étaient enfin rendues. C'est sans doute à cause de cela que je me lançais dans l'assaut des doubles Yami Tenshô sans réfléchir davantage. Mais je me devais de remercier le mage face à moi pour avoir à nouveau éveillé mon esprit guerrier. Il venait d'éveiller mon intérêt, et de ranimer ma volonté de combattre !

Arrivant au niveau de mon premier sort me servant de couverture, j'absorbais ce dernier pour voir apparaître mon adversaire, à quelques centimètres à peine de ma lame. Mais il semblait alors immobile. Comment pouvait-il rester ainsi alors qu'il venait de me faire une démonstration flagrante de son propre esprit guerrier un instant plus tôt ? Je pouvais sentir la force de son champ magnétique s'amplifier grandement au fur-et-à-mesure de ma progression vers lui. Mais aussi grand soit son pouvoir, dévier une attaque mortelle et rapide à une telle distance lui serait impossible. Alors pourquoi ne bougeait-il pas ? Avait-il renoncé ? Non... Aucune chance. Il se tramait quelque chose. Le temps me paraissait comme... ralentit, voyant mon épée s'approcher peu à peu du visage d'Ethan. Je devais faire un choix, en l'espace d'un dixième de seconde : Faire confiance en mes propres capacités et foncer pour porter ce coup de grâce, ou jouer la carte de la sécurité en suivant mon intuition, me disant que quelque chose n'allait pas dans le comportement contradictoire de mon adversaire.

Tout se joua en moins d'une seule et unique seconde. Sans doute que les spectateurs profanes ne verraient là aucun changement, aucun mouvement. Mais les mages expérimentés percevraient brièvement ce qui venait de se passer. Le flash provoqué par la disparition du Dragon Slayer se mêla à celui que je produisis en changeant d'armure. Car oui, j'avais opté pour la seconde option. Je ne pouvais pas croire que la volonté de combattre du Raitei l'avait soudainement quitté pour le laisser être frappé par un assaut de ce genre. Il n'avait pas fait le moindre mouvement d'esquive, pas la moindre expression de surprise ou de stupeur sur son visage. Indéniablement, il y avait là quelque chose qui n'allait pas. Et j'avais bien fait de suivre mon instinct. Et si je n'avais pas vu mes capacités augmentées par la Yami Meijin no Yoroi, sans doute n'aurais-je pas pu changer à temps d'armure.

Une explosion violente se produisit, alors que je sentis mon dos se faire brusquement pressé contre le sol. Je me retrouvais plaqué à ce dernier, sentant un vif courant électrique me parcourir tout le corps et m'arrachant un cri de douleur. J'avais l'impression qu'une montagne venait de s'abattre sur moi et me pressait irrémédiablement contre le sol de l'arène dénué de gravité. Ce point allégea d'ailleurs ma peine, même si ce ne fut que légèrement. Je sentis le sol s'affaisser sous mon poids et la pression émise par Ethan qui était réapparu au-dessus de moi un bref instant après avoir disparu, à une vitesse hallucinante. Un cratère des plus singuliers et imposants se formant sous mon corps, cratère dont j'étais, de toute évidence, situé à l'épicentre. Je sentis cependant la force du champ magnétique du Dragon Slayer diminuer, signe que, soit il avait perdu beaucoup de puissance magique, soit il venait de s'éloigner singulièrement de mon corps.

Légèrement engourdi, je me relevais lentement, laissant un bruit métallique retentir au centre du nuage de poussière où je me trouvais. Des éclairs continuaient de parcourir mon armure, dansant autour de moi et laissant la paralysie qui s'était propagée dans mon corps s'estomper peu à peu, même si je pouvais sentir des picotements dans la quasi-totalité de mon enveloppe charnelle. Je ne pouvais cependant pas encore bouger. Quelles étaient mes options alors ? Un mage Kansô ne pouvant pas bouger est un cadavre ambulant. Je devais trouver quelque chose à faire, sans quoi, la victoire était d'ores-et-déjà acquise pour mon adversaire. Riant légèrement, au prix d'une douleur atroce dans mon abdomen, trahissant le fait que j'avais sans doute quelques côtes fêlées, voire certaines sans doute brisées, je restais immobile, psalmodiant brièvement quelques paroles à peine audible, et totalement incompréhensibles pour un profane. Mais si des membres du Conseil Magique regardaient le match, ou si des mages aux grandes connaissances occultes nous observaient, alors il n'y avait pas de doute : en entendant mes mots, ils devaient écarquiller les yeux.

Pour le reste de la population, ce fut sans nul doute le spectacle qui s'offrit à leurs yeux qui provoqua cela. Car bien loin de comprendre la formule que je récitais, ils pouvaient observer le nuage de poussière se dissiper. Et là, devant leurs yeux ébahis, se tenait toujours ma silhouette, debout, comme si rien n'avait eu lieu. Bien que je sois grièvement blessé dans mon armure, rien ne transparaissait à travers l'écran. Qui plus est, le plus surprenant était sans nul doute le changement brusque de corpulence sous mon manteau d'anonymat. J'avais en effet gagné entre cinq à six fois plus de masse visible sous ce dernier. Pourquoi ? La réponse à cette question était également celle qui répondait à celle demandant comment j'avais pu m'en sortir sans être mis hors-course après un choc aussi violent. Car oui, l'armure que je portais sous mon manteau n'était autre que la Kongô no Yoroi... L'Armure d'Adamantine, la protection la plus résistante qui soit. Et une fois de plus, je devais rendre hommage à mon adversaire pour l'avoir amoché aussi grandement. Plusieurs fêlures et craquelures la parcouraient, même si elle était cachée sous le manteau.

Mais l'heure n'était pas à l'admiration... Mais à la contre-attaque. Tout en restant immobile, je finissais de psalmodier en prenant une voix plus forte. Avec difficulté, je redressais mes mains, ces derniers tremblant sous l'armure pour les lever et les tendre, paumes ouvertes, droit devant moi, vers le mage de Fairy Tail. Aussitôt, deux immenses cercles de runes pourpres jaillirent devant moi, tournant sur eux-mêmes. Il n'y avait plus aucun doute quant au sortilège que j'allais lancer. Prenant une voix forte, je criais le nom de mon attaque avec une détermination sans faille !


AMATERASU ! FORMULA 25 !

Presque aussitôt, un puissant faisceau d'énergie obscure jaillit des cercles de runes, fonçant à toute vitesse vers le Raitei. J'espérais qu'il était assez affaibli pour ne pas pouvoir esquiver l'assaut malgré le demi-kilomètre qui nous séparait. J'avais mis toute ma puissance dans cet assaut, mais pas avec l'intention d'anéantir mon opposant. Au contraire, en agissant ainsi, en dévoilant toute la puissance que j'étais capable de manifester, je ne voulais qu'une chose : lui rendre hommage ! Il aurait été malpoli et contraire à mon sens chevaleresque de me modérer contre lui. Qui plus est, je doutais que le luxe de retenir mes coups soit quelque chose que je pouvais me permettre si je désirais passer le deuxième tour du tournoi. Voilà pourquoi j'y étais allé à pleine puissance. J'avais confiance en mon adversaire pour faire face et trouver un moyen de ne pas mourir. De chaque côté de l'Amaterasu, le sol se fendait, créant un sillage gigantesque, comme si une météorite était en train de traverser l'arène. Restait à voir ce qu'il allait advenir du Dragon Slayer suite à cette attaque on ne peut plus colossale.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Lun 29 Avr - 11:51
Awakening
Thunder Regalia



Sentant la proximité avec le Dragon Slayer propre à son élément, le Regalia de la Foudre commence à s'agiter au sein de la dimension Kansô de Lucifer. Mais alors qu'il restait relativement tranquille, il sent la puissante attaque lancée par son possesseur. Devant le risque de voir le Dragon Slayer annihilé, l'artefact s'éveille au même moment où l'Amaterasu est lancé.

Ce simple fait charge l'attaque d'une quantité de foudre phénoménale, changeant la consistance même du sortilège. Si le Raitei en vient à absorber cette attaque surpuissante chargée de Foudre, il se pourrait qu'il atteigne un niveau de puissance inégalé jusqu'à maintenant.

Mais l'activation du Regalia a aussi pour effet de booster énormément les pouvoirs de Lucifer. S'il se sert de la Foudre telle quelle, il n'occasionnera que peu de dommages au Dragon Slayer. Alors que s'il l'absorbe grâce à sa magie, il éveillera un Adéat d'une puissance colossale.

Tous deux éveillent ainsi un mode qui leur est propre et décuple leur puissance !

=================================

Ethan = Éveil du Dragon Force si absorption de l'Amaterasu de Foudre => PM montée à 9.000.
Lucifer = Éveil de l'Adéat si absorption de la Foudre du Regalia => PM montée à 9.000.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 30 Avr - 12:24














We Are Dragon Slayer

Il fallait l'admettre, j'étais plutôt mal en point après avoir utilisé successivement autant de techniques couteuses en énergie magique. Un triple-assaut qui avait certes blessé l'ennemi sans pour autant le mettre hors-course, une technique de protection qui m'avait empêché de prendre des dommages trop conséquents et qui drainait lentement mais sûrement les forces que je possédais. Et pour finir, un énième assaut demandant un effort du point de vue musculaire afin d'éviter une attaque mortelle et de contre-attaquer dans la seconde. Qui plus est, cette dernière attaque dévastatrice n'avait pas été portée comme elle le devait, à savoir face à l'ennemi, mais au-dessus de ce dernier, provoquant une explosion qui m'expulsa violemment au loin. Le choc avec le mur de l'arène avait été également assez violent, malgré mes efforts pour l'atténuer. Oui, si Mickaël était encore en état de combattre après cela, je risquais assez gros, même si j'en avais encore sous le coude.

Le nuage de poussière se dissipa alors d'un seul coup, au même moment où un faisceau d'énergie d'une puissance colossale se dirigea vers moi. J'étais surpris par cette soudaine offensive imprévue. Normalement, il aurait été impossible pour le mage face à moi de pouvoir bouger, ne serait-ce qu'à cause de la foudre qui devait le paralyser. Étant un mage Kansô, je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il puisse lancer ce genre de technique sans faire de mouvements importants. Une erreur de calcul de ma part qui risquait de me coûter à la fois la victoire, mais aussi la vie, si j'en jugeais la puissance qui émanait du sortilège qui fonçait vers moi à toute allure. Mais autre chose était encore plus choquant. La puissance de l'attaque ne correspondait pas du tout avec celle dont avait fait preuve jusqu'à maintenant mon opposant. Elle était d'un niveau supérieur, bien supérieur, comme s'il n'était qu'à la moitié de ses capacités depuis le début du combat. Cela ne coïncidait pas avec l'impression qu'il m'avait donnée en relâchant toute sa puissance lors de son premier match. Quelque chose clochait.

Au moment où l'attaque arriva sur moi, j'eus une pensée pour Natsumi qui m'arriva comme un flash. Allais-je mourir ainsi ? Allais-je la laisser seule après une défaite aussi cuisante ? Ce simple flash et ces quelques pensées me poussèrent à prendre une pose de protection et à ouvrir les yeux, mes iris se faisant davantage reptiliens. Non, je n'allais pas mourir ici, pas maintenant ! Peu importait la puissance de l'attaque, j'allais l'encaisser ! Je devais y survivre pour pouvoir revoir mes amis, ma famille, ma guilde ! L'explosion fut alors colossale, provoquant une onde de choc qui fit voler en éclat le dallage du sol, provoquant un cratère monumental et manquant même de fissurer le mur de la dimension où nous nous trouvions.

Au milieu de ce déluge d'énergie, je pensais que je commencerai à sentir mon corps se calciner, et même partir peu à peu en fumée. Mais au contraire. Je ne sentais absolument rien. Puis, un bruit familier vint résonner à mes oreilles. J'entendis le grésillement de la Foudre, au coeur même de la tourmente de l'Amaterasu. Écarquillant les yeux, je ne comprenais pas ce qui se passait. Ce fut alors davantage par réflexe qu'autre chose que je me mis à absorber l'électricité ambiante. La quantité était telle que juste aspirer celle-ci était trop long. Je m'aidais alors de mes bras pour l'amener à ma bouche, la dévorant par de grandes bouchées, sentant son pouvoir affluer en moi. La puissance de cette Foudre, mais aussi sa qualité gustative... Tout cela me rappelait indubitablement celle de Tesla.

Sans même m'en rendre compte, des écailles commençaient à apparaître sur mes bras, puis sur mon visage, autour de mes yeux et sur mon front. Plus je dévorais cette électricité et plus je sentais mon pouvoir grandir, encore et encore, jusqu'à dépasser la limite de mes propres capacités. Ma puissance avait pratiquement doublée au moment même où j'en avais terminé avec l'absorption, réapparaissant en pleine forme, malgré mes blessures qui ne me faisaient pourtant plus souffrir. Avec un large sourire carnassier, je m'essuyais la bouche comme après un repas, en fixant Mickaël qui semblait également s'être boosté à un niveau proche ou équivalent à celui que j'avais ainsi, avec le Dragon Force activé. Je n'étais cependant pas anxieux face à ce niveau de puissance colossale que nous avions atteint, mais au contraire, plutôt excité.


Gochisô sama ! Ces éclairs étaient délicieux ! Mais je dois dire qu'après tout ça...

Je pouvais imaginer la réaction des autres membres de Fairy Tail, et l'idée qu'ils allaient se faire après le temps mort dans ma phrase. "Il est temps de faire monter la tension d'un cran". Voilà ce à quoi ils devaient tous s'attendre. Mais la phrase n'était pas vraiment de circonstance vis-à-vis de ce que j'avais prévu pour la suite du duel. Non... J'allais dévoiler à tous ce pouvoir titanesque que j'avais développé et déjà montré lors de l'examen de rang S. Il fallait cependant une autre phrase d'accroche pour celui-ci. Quelque chose qui relevait plus de ce qui était le plus visible lors du déploiement de pouvoir. Avec toujours un léger sourire, sentant l'inspiration me venir naturellement, je me mis en position de combat face à Mickaël en déclarant d'une voix qui trahissait mon excitation pour ce qui allait suivre...

Moete Kitazo !



"Je m’enflamme"… Voilà une citation qui convenait parfaitement à la situation. Aussitôt, ce ne furent plus seulement les éclairs qui dansaient autour de mon corps, mais un puissant brasier qui dégageait une chaleur extrême. Mais pas le temps de juste en mettre plein la vue. La plupart de mes sorts pouvant être absorbés, j'allais devoir la jouer Old School en affrontant Mickaël au corps-à-corps. J'ignorais si c'était une bonne ou mauvaise chose, cela étant son domaine de prédilection autant que le mien. Mais profitant de l'éventuelle surprise que le mode Raienryuu génèrerait chez mon opposant, je me propulsais à une vitesse folle vers lui, boosté à la fois par les flammes et pas l'électricité, franchissant la distance qui nous séparait en un clin d'oeil, enivré par la puissance qui se dégageait de tout mon corps.

Genou en avant, je visais la tête, avant d'atterrir sur le sol pour commencer à enchaîner les coups de poings à toute allure, en donnant un nouveau après chaque parade, chaque réussite, sans me soucier de ces dernières, afin de faire pleuvoir la puissance du Dragon qui m'habitait, alors qu'à chaque hurlement, on pouvait entendre retentir ce dernier. Mes poings chargés par la puissance du Raienryuu no Shinken, j'enchaînais encore et encore, dans un véritable balai artistique, utilisant la puissance de la Foudre pour augmenter ma vitesse, et celle du Feu pour augmenter les dégâts. Ce duel promettait encore de nombreuses surprises, et j'étais loin d'en avoir fini... Mickaël aussi, j'en étais convaincu ! Nous avions encore pas mal de ressources pour donner aux spectateurs du Domus Flau un spectacle qu'ils n'oublieraient pas de sitôt. Enivré par cette toute nouvelle force qui coulait dans mon corps, je ne perçu même pas celle qui s'était alors éveillée chez les autres participants, dans les autres arènes à la fois si proches et si lointaines, trop concentré sur mon combat. Il était temps de passer aux choses sérieuses !




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Dim 5 Mai - 15:02
















Fight


L'Amaterasu était lancé, et il restait à voir les résultats que ce sort allait donner. Ce devait être la première fois que je l'utilisais sur un autre mage en situation de combat et je devais avouer être plutôt curieux sur ce qui résulterait de cette attaque. Mais au milieu de sa course, le projectile commença à changer, tant dans sa nature que dans sa consistance même. Je sentais quelque chose émaner de ma dimension Kansô. Je savais bien au fond de moi qu'il ne pouvait y avoir qu'un seul et unique objet dans mon espace personnel capable de se manifester par sa propre volonté : Le Thunder Regalia. La charge de l'Amaterasu fut ainsi renforcée de manière exponentielle alors que l'objet entrait dans un nouveau stade d'éveil. Mais en réalité, cela n'était pas bon pour moi. D'une part, je risquais de tuer mon adversaire avec une attaque aussi puissante, et d'autre part, le sortilège était maintenant de nature électrique, ce qui risquait, au contraire, de le renforcer.

Intérieurement, je sentais que c'était la volonté de l'artefact. J'ignorais encore pourquoi, mais je savais que cette chose désirait voir le Dragon Slayer acquérir une force qui l'empêcherait de succomber à mes assauts. Mais étant lié à moi, l'objet devait également me faire part de ce gain de puissance, sans quoi, il lui aurait été impossible de se manifester. Néanmoins, donner à mes attaques les caractéristiques de la Foudre n'était guère une bonne idée. Cela ne les rendrait que plus inefficaces face au Raitei. Plutôt que de laisser l'objet magique me conférer une puissance élémentaire, j'absorbais alors celle-ci grâce à la Magia Erebea afin de me renforcer d'une manière beaucoup plus sûre.

Le mal était cependant fait. Le sortilège venait d'exploser dans une violente tourmente électrique qui provoqua un souffle colossal. Alors que je sentais mon pouvoir grandir, absorbant l'énergie du Regalia sans lui permettre de se manifester sous sa forme élémentaire, je voyais Ethan absorber la Foudre et entrer dans un état qui aurait eu le don de terrifier n'importe quel mage. Lorsque l'explosion se dissipa, des écailles étaient apparus sur ses bras et son faciès. De telles choses n'étaient que les manifestations évidentes d'un seul et unique sort : le Dragon Force. On racontait qu'un Dragon Slayer qui acquérait le même pouvoir qu'un Dragon pour pouvoir détruire ces derniers revêtait cette apparence hybride et qu'elle était le symbole du Véritable Dragon Slayer.

En parallèle, de mon côté, l'absorption de l'énergie du Regalia m'avait fait entrer en état d'Adeat. Une épaisse brume noire émanait de tout mon corps, comme si ce dernier fumait. L'atmosphère autour d'Ethan et moi-même commença à devenir de plus en plus pesante, suffocante, voire même brûlante. L'énergie magique qui émanait de nos deux corps était tout bonnement titanesque. Je n'avais jamais connu une telle croissance de puissance avec l'Adeat, et je suspectais qu'il en soit de même pour le musicien face à moi avec sa nouvelle apparence. Si j'en croyais mes ressentis, nous avions tous deux un niveau plus ou moins équivalent... Mais excessivement terrifiant. Avec une telle source de pouvoir, il était fort possible que nous puissions nous opposer aux Mages Saints, voire même en vaincre la majorité d'entre eux.

Comme si cela ne suffisait pas, le Pourfendeur de Dragon lâcha une déclaration cinglante avant de faire apparaître tout autour de son corps un halo de flammes qui se mélangea avec sa foudre en parfaite symbiose. Deux éléments ? Si je n'avais pas lu le rapport de Seika concernant ce fait lorsqu'elle avait acquis le Sky Regalia, je ne l'aurais jamais cru. Mais ce qui restait le plus surprenant était de voir ce mage utiliser deux éléments distincts sans l'aide d'aucun artefact. Avait-il maîtrisé cette puissance sans aucune aide quelconque ? Si c'était le cas, cela relevait du prodige et je comprenais mieux pourquoi il était l'Ace de la Guilde des Fées. Ethan Rayne... Voilà un nom que je prendrais la peine de retenir.

Il se propulsa alors vers moi à une vitesse tout bonnement ahurissante et, si je n'avais pas été en état d'Adeat, sans doute aurais-je été frappé de plein fouet, voire même vaincu, par ce simple et pourtant si primitif, coup de genou. Mes réflexes étaient cependant bien différents de ce qu'ils étaient en temps normal. Sachant que je ne pourrais pas esquiver complètement l'assaut, je me laissais tomber en arrière, atténuant grandement la puissance de l'impact qui faillit faire valser mon heaume. Tout en volant en arrière, je laissais une lumière aveuglante jaillir de tout mon corps, avant de revêtir la Yami Meijin no Yoroi, une fois de plus, afin d'accumuler le pouvoir de l'Adeat avec cette armure au potentiel des plus effrayants. Autant dire que mes capacités physiques étaient alors au niveau de celles de mon adversaire, n'ayant dès lors, plus rien à voir avec ce qu'un humain pouvait accomplir.

Souriant sous le heaume noire dissimulé par mon manteau d'anonymat, je faisais dès lors apparaître une épée de chaque côté pour les saisir, reprenant mes appuis après le dérapage pour aller au contact, vu que c'était le style de combat choisi par le jeune Rayne. Je sentais mon sang bouillonner, comme si mon corps tout entier était un volcan prêt à entrer en éruption. Le nom de cette soudaine montée du magma qu'était mon sang n'était autre que "combat". Il n'était plus question de Fairy Tail, Grimoire Heart, Conseil Magique ou quoi que ce soit d'autre. Là, en cet instant, j'avais face à moi ce qui s'apparentait le plus à la définition de duel, dans le sens le plus pur du terme. Je n'avais plus qu'une seule pensée : combattre mon adversaire, sa puissance étant assez grande pour rivaliser avec la mienne. Fonçant vers lui, je laissais mes lames fendre l'air, rencontrant ses poings à plusieurs reprises pour les contrer. Chaque contact entre nos attaques provoquait une puissance onde de choc qui soufflait tout aux alentours. A chaque fois qu'il parvenait à me frapper, provoquant une décharge électrique dans tout mon corps ainsi qu'une vive brûlure, je lançais un coup d'épée qui profitait de cette ouverture afin d'essayer de l'entailler.

Lors d'un dernier assaut, alors que nous fussions tous deux en train de foncer l'un vers l'autre, je lâchais mes armes pour venir au contact avec lui. Mes gants noirs et griffus dépassaient dès lors de mon manteau d'anonymat, et j'empoignais les mains de mon adversaire alors qu'il en faisait de même avec les miennes. Mains dans les mains, poussant chacun pour essayer de prendre le dessus sur l'autre, l'aura qui se formait autour de nous deux était tout bonnement hallucinante, les éclairs dansant. Mais il ne s'agissait pas que de Foudre ordinaire, mais également d'énergie pure. Même si j'absorbais la puissance du Regalia en continue, ce dernier me protégeait toujours relativement des assauts foudroyants du Dragon Slayer. Face à face, yeux dans les yeux, nous pouvions donner l'impression d'être plus ou moins immobiles. En réalité, la pression de nos corps était suffisante pour faire vaciller le premier qui aurait le moindre mouvement d'hésitation. Enivré par ce combat, je m'adressais à mon adversaire sur un ton des plus sérieux.


Ne te retiens surtout pas Rayne ! Profite de ce moment ! Fais en sorte qu'il reste dans ta mémoire à tout jamais ! Bats-toi ! Blesse-moi ! Blesse-toi ! Ressens chaque coup donné et reçu ! C'est cela même, l'essence du combat ! Ce pourquoi les gens comme toi et moi vivent ! C'est le coeur des nerfs qui fait bouger nos os ! Ne penses à rien d'autre que de pleinement jouir de cet instant !

Ces mots étaient prononcés avec un air des plus sérieux, mais également des plus exaltés, qu'il était facile à deviner malgré le fait que je sois à visage caché. Dans ma voix transparaissait tout le plaisir que je tirais de cette situation. Le tournoi ne comptait plus, la vengeance non plus ! Je n'avais pas ressenti ce sentiment depuis fort longtemps et je décidais d'en profiter, moi aussi. Il était rare pour moi de pouvoir donner tout ce que j'avais de la sorte, aussi mes objectifs lorsque je m'étais inscrit à ce tournoi n'étaient plus en vigueur. Si je voyais toujours le long terme, comme l'acquisition du White Regalia, ou la défaite du Conseil Magique, ici et maintenant, je voyais à court terme : la victoire sur le mage qui se trouvait face à moi.

Dans cet état, j'étais prêt à donner tout ce que j'avais et à ne pas m'arrêter en si bon chemin. L'énergie qui émanait de tout mon corps, mêlée à celle du Dragon Slayer, suffisait à provoquer un souffle et un cratère autour de nous, et risquait même sans doute de faire disparaître cette dimension créée spécialement pour notre combat. Il fallait rompre le contact si je voulais pouvoir profiter pleinement du duel qui nous opposait. Aussi levais-je mon pied pour donner un puissant coup de pied en visant l'abdomen du Dragon Slayer afin de le repousser. La puissance physique que l'Adeat me conférait, couplée au pouvoir d'amplification exponentielle de la Yami Meijin no Yoroi, rendait chacun de mes assauts assez puissants pour provoquer des dommages colossaux. Mais je doutais fort que cela suffise à vaincre le Raitei. Assez écarté de ce dernier, je passais mes deux mains derrière moi, par-dessus mes épaules, en faisant apparaître deux manches d'épées issus de ma dimension Kansô. En tirant celles-ci, je laissais une gigantesque fissure spatiale se former dans l'arène. Comme si une brèche dimensionnelle se créait de manière impressionnante. Et plus je tirais les manches pour faire sortir les deux épées, plus on pouvait voir des centaines d'autres lames apparaître derrière moi, jaillissant de ce qui n'était autre que ma dimension Kansô.


UNLIMITED BLADE WORKS !

Rabattant lourdement mes deux épées devant moi, laissant leur contact avec le sol provoquer une onde de choc, je laissais les centaines d'épées, lances, masses et autres armes à l'aspect aussi divers que varier, se concentrer en un seul et unique faisceau d'acier qui se mit à foncer à toute allure vers Ethan. Il s'agissait de la manifestation la plus importante de mon pouvoir, couplé à celui de la Magia Erebea. Si le Dragon Slayer parvenait à parer cela, il n'empêcherait cependant pas l'arène d'être alors couverte d'épées en tout genre qu'il me serait possible de manier sans qu'il ne puisse en manipuler une seule. Ce spectacle était l'un des plus impressionnants que je pouvais donner, manifestant tout l'arsenal que j'avais accumulé depuis des années au sein de ma propre dimension de stockage. Comment notre blondinet hirsute allait bien pouvoir s'en sortir face à ce qui était mon sortilège le plus puissant et le plus terrifiant ?



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Jeu 9 Mai - 19:18














No Holding Back

Les coups pleuvaient avec une force, une férocité et une vitesse parmi les plus incroyables. Être en état de Dragon Force me procurait un gain d'énergie phénoménal, assez grand pour me permettre d'oublier toute restriction de puissance et me lancer dans des assauts d'une violence inouïe. Je me rappelais alors de la puissance de Redfox, lorsqu'il avait attaqué Fairy Tail. Ses capacités devaient avoisiner celles que j'avais aujourd'hui, sans aucune limite ou autre genre de facteur qui m'aurait poussé à faire attention à la puissance que j'utilisais. Il n'y avait que Mickaël et moi dans ce gigantesque espace clos. Nous pouvions dès lors laisser libre cours à notre soif de combat, sans risquer de blesser qui que ce soit, ou sans se soucier des dommages matériels. Je ne m'en rendais alors pas compte, mais plus j'échangeais de coups avec Mickaël et plus le sourire sur mon visage s'élargissait, trahissant la joie et l'excitation que je ressentais à cet instant.

Pour chaque coup que le mage mystérieux recevait de ma main, je sentais ma chair se faire fendre par l'une de ses lames, manquant de peu de se planter, mais rasant d'assez prêt pour provoquer de vives coupures. La vitesse du mage Kansô était proche de la mienne et je sentais en lui le potentiel d'un adversaire des plus coriaces. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été mis en position difficile lors d'un duel, tout comme ce devait être le cas pour lui. Je remarquais alors les nappes de brume obscure s'échappant de son corps, témoignant d'un état second chez ce dernier. Mon pouvoir était amplifié par l'énergie que m'avait transmise le Regalia, et je soupçonnais qu'il en soit de même pour l'inconnu face à moi. Nous étions donc tous deux en position de force, refusant de lâcher le moindre centimètre de terrain face à l'autre. Nous élançant alors dans un ultime assaut, nos poings se rencontrèrent, avant que nos mains ne se serrent, chacun tentant de pousser l'autre.

La foudre dansait autour de nous dans un ballet doré et éphémère, claquant et faisant vibrer nos tympans. Mes yeux se perdaient dans le vide du capuchon, et je sentais le contact du métal froid contre mes mains se dissiper, la chaleur du combat suffisant à faire bouillonner tout mon corps. Il fallut attendre les mots de mon opposant pour me rendre compte que ce dernier avait raison. Je jouissais de ce duel, comme je ne l'avais encore jamais fait. Tout ce qui importait ici et maintenant, c'était l'extase du combat ! L'adrénaline se propageait dans tout mon corps, rendant mes sens encore plus aiguisés que d'habitude, rendant mon épiderme sensible au moindre changement d'atmosphère. L'endorphine me faisant ressentir ce plaisir atténuait aussi grandement la douleur des plaies que j'avais, mon sang coulant en fins filets vermeilles des entailles que j'avais sur le corps et sur le visage. Je sentais cette odeur de métal liquide chez Mickaël, preuve qu'il avait aussi dû subir quelques dommages de son côté. Souriant jusqu'aux oreilles, je gardais mon regard fixé dans le vide de la capuche, avant de prendre la parole sur un air amusé qui trahissait la joie que je ressentais en cet instant.


Il semblerait que nous soyons sur la même longueur d'ondes ! En temps normal, je me poserais des questions sur ton identité, même si je commence à avoir une petite idée, ne connaissant que peu de mages dans le Royaume possédant des pouvoirs comme les tiens, une force et une adresse au combat aussi grandes... Mais pour le moment, je m'en moque éperdument ! Je vais suivre ton conseil et profiter de ce duel en me focalisant uniquement sur mon envie de te mettre à bas !

J'ignorais qui de nous deux cherchait à stimuler l'autre, mais ce fut Mickaël qui rompit le contact, me laissant sentir une baisse de force dans ses bras qui me donna la fausse impression que je gagnais du terrain, avant que je ne sente son pied s'abattre dans mon estomac et me repousser au loin. Dérapant sur une bonne vingtaine de mètres, je posais un genou par terre, essayant de reprendre mon souffle après cet échange tendu. Il fallait avouer qu'un coup dans cet endroit avait la faculté de bloquer quelques instants les capacités respiratoire de tout combattant, ou du moins de les atténuer assez pour préparer une autre offensive. Si je m'étais montré plus prudent, j'aurais pu parer le coup, mais j'avais eu trop confiance en la grande puissance qui débordait de tout mon être. Relevant le visage en grimaçant, je forçais mon propre corps en gonflant mes pectoraux, prenant une profonde inspiration, comme si je soufflais dans une bouteille vide pour lui faire reprendre sa forme initiale après l'avoir compressée. Cela suffit à me remettre d'aplomb, mais pas à anticiper ce qui risquait de m'arriver droit sur la figure.

Je vis Mickaël saisir deux énormes épées qu'il tira de derrière lui, générant une brèche dimensionnelle de laquelle s'échappaient plusieurs dizaines d'armes en tout genre. Cela n'avait clairement rien à voir avec son Nibelung Valesti de tout à l'heure. J'avais même plutôt l'impression qu'il sortait la totalité de son arsenal dans cette attaque ultime. Et vu la quantité de jouets tranchants qui s'amenaient ici, je risquais fortement d'avoir quelques ennuis à gérer tout cela. Le Rairyune me serait plus utile que jamais, même si je sentais que la puissance de cet assaut ne serait pas aussi facile à contrer. Hurlant le nom de l'attaque, le mage laissa tout son attirail s'élancer vers moi en une gigantesque colonne d'acier qu'il manipuler, la faisant tournoyer et me suivant à la trace. Je m'apprêtais, par réflexe, à lancer un Rairyuu no Hôken, avant de me rappeler que ce dernier serait sans doute absorbé par Mickaël, n'ayant d'autre utilité que de me faire gaspiller mes forces.

Je fus alors emporté par le tourbillon d'épées, croisant mes bras devant moi, sentant celles-ci passer à proximité de mon corps. Le Rairyune me permettait d'éviter d'être transpercé de part en part, mais il ne pouvait empêcher les armes, trop nombreuses et lancées avec trop de force, de m'entailler de toute part. Perdu au milieu de ce flot comportant des milliers de lames, on pouvait m'entendre hurler ma douleur. Je sentais peu à peu ma conscience s'embrouiller et mon esprit se teinter de blanc, signe que je risquais fortement de perdre connaissance. Mais alors que j'étais ainsi tiraillé par la douleur et la fatigue, j'eus la vision de la guilde. Tous comptaient sur moi pour leur faire honneur, pour faire briller le nom de Fairy Tail. Et à plus forte raison, je vis Tesla dans mon esprit, ou plus précisément, la dernière image que j'eus de lui, souriant et me rassurant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ouvrant alors brusquement les yeux, je laissais un gigantesque torrent de feu et de foudre émaner de tout mon corps dans une explosion qui n'était autre que le témoignage de la libération de toute la puissance que j'avais alors accumulé. Le flot d'épée qui fonçait avec moi en son sein fut stoppé, l'explosion étant suffisante pour faire se disperser les lames, donnant alors l'impression que celles-ci pleuvaient partout sur l'arène. Et au milieu de cette colonne de feu et d'éclairs, je me tenais encore debout, bras croisés devant le visage, baissant ces derniers pour faire apparaître mon regard qui n'avait plus rien d'humain, mes iris se rapprochant davantage de ceux du reptile que de ceux d'un homme. Décroisant brusquement mes deux membres dans un élan qui laissait jaillir une colonne incandescente et fulgurante encore plus violente, je posais fermement le pied devant moi, mon aura laissant apparaître Tesla derrière moi, comme si mon adversaire n'avait plus à faire à un mage, mais à un Dragon à part entière. La pression de l'air devenait tellement forte que ce simple pas et cette libération de magie laissaient un souffle des plus violents et ardents se propager autour de moi, mon cri de concentration étant similaire au rugissement d'un Dragon. C'était maintenant ou jamais... L'heure de tenter le tout pour le tout !

D'un seul bond, je me propulsais vers Mickaël, les flammes couplées à la foudre faisant un parfait moteur pour augmenter radicalement ma vitesse de déplacement. Je ne comptais pas me restreindre, libérant toute la puissance que je pouvais sans m'économiser le moins du monde. Il était temps de retourner à ma stratégie première : Tout donner sans restriction quitte à finir sans une goutte de magie dans mon corps. Poing brandit, j'abattais ce dernier en direction du faciès du mage Kansô en espérant que cela le repousserait au loin, me donnant le temps de préparer mon ultime sort. Le choc fut assez grand pour provoquer une onde de choc qui désagrégea le sol sous nos pieds. Genoux fléchis, je concentrais alors toute la puissance que j'avais encore en moi, en état de Dragon Force, afin de la matérialiser pour l'utiliser dans un dernier coup dévastateur.


Zen Maryoku Kaihô !

Aussitôt, les flammes qui dansaient autour de moi, se répandant dans pratiquement toute l'arène, se mirent à briller d'une lueur qui témoignait du regain brusque d'intensité, alors que les éclairs se firent de plus en plus imposants, claquant de plus en plus fort à un rythme de plus en plus élevé. Toute ma puissance magique était matérialisée autour de mon corps. L'arène toute entière était changée en brasier foudroyant, se concentrant principalement autour de moi alors que je prenais appui sur mes genoux pour ce qui serait mon dernier coup.

Metsuryuu Ougi... Shirai Gata... Shinooarashi... RAIJUU YARI !

Je me propulsais alors à toute vitesse vers Mickaël, dans un déluge de flammes qui tourbillonnaient autour de moi avec la foudre qui lui donnait une teinte dorée et un pouvoir destructeur colossal. Toutes les épées se dressant sur le chemin qui me séparait de mon adversaire furent brusquement éjectée par le souffle de mon passage, ce dernier prenant la forme d'une lance qui fonçait droit vers le mage au visage caché pour venir l'empaler, mais plus encore, l'emporter dans cette mer de feu et d'éclairs qui ne visaient qu'un seul objectif : le mettre hors d'état de nuire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Allait-il se faire faucher par cette lance du destin ? Ou parviendrait-il à contrer cet ultime assaut qui marquait le point culminant de notre affrontement. Sentant la force de Tesla couler en moi, ainsi que le soutien de tous mes amis, je fonçais tête baissée droit vers lui, ne cherchant qu'une seule chose : la victoire !




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 14 Mai - 18:29















Final


Relâchant mes deux épées, j'avais brandi ma main devant moi pour contrôler l'important flux de lames qui se dirigeait droit vers le Dragon Slayer à une vitesse qui n'avait rien d'engageant. Peu importait qu'il esquive l'attaque, car je pouvais contrôler les lames de manière à ce qu'elles le suivent sans le moindre mal, jusqu'à ce qu'elles finissent par l'emporter et le dépecer à petit feu. Du moins, c'est ce qui arriverait en temps normal. Mais la capacité de déviation du Dragon Slayer de Foudre me laissait à supposer qu'il parviendrait à empêcher les armes de perforer ses points vitaux. Du moins, je l'espérais, car dans le cas contraire, j'aurais occis mon adversaire et serait, par conséquent, disqualifié. Mais le principal problème dans ce cas serait sans doute de voir l'opinion publique s'acharner sur Grimoire Heart. Déjà que nous n'étions pas très bien vu en tant que Guilde Noire la plus puissante de Fiore, si je venais à tuer un musicien apprécié du peuple, je risquais de devoir partir en guerre contre une armée de groupies en chaleur peu aptes à raisonner ou à accepter toute justification de ma part.

Voilà donc un combat qui était difficile, car l'emporter signifiait avoir blessé l'un des mages les plus appréciés de la population et risquer ainsi de ne pas être en odeur de sainteté si jamais l'on venait à découvrir que j'étais le Master de Grimoire Heart. Duel et politique étaient deux choses que je détestais mélanger. Mais dans mon esprit, actuellement, la politique n'était plus du tout présente. Comme je l'avais indiqué au Raitei, il fallait profiter de cette occasion rarissime pour donner au terme "duel" tout son sens et jouir pleinement de celui-ci. C'était ce que je faisais en libérant toutes les armes de ma dimension Kansô, sentant mes forces se vider au fur-et-à-mesure que les lames jaillissaient et fonçaient vers le mage de Foudre. Je sentais mon rythme cardiaque s'emballer alors que l'assaut s'approchait à toute allure vers lui, et j'avais l'impression de voir le moment de l'impact au ralenti, retenant mon souffle en ne sachant pas ce qui allait arriver.

Finalement, l'impact fut positif ! Le flot d'épées emporta Ethan et continua à foncer, l'entaillant de toute part si j'en jugeais les cris de douleur qui émanait de ce tourbillon acéré. Dans mon esprit, les jeux étaient faits. La victoire était mienne. Un léger sourire imperceptible sur le visage, je fermais les yeux et faisais dos à la scène, commençant à marcher en direction du bord de l'arène comme pour y chercher une sortie. Je ne m'attendais à rien d'autre qu'une victoire éclatante, sentant même le Regalia de la Foudre qui commençait à se calmer, comme pour m'indiquer qu'il n'y avait plus de signe de vie du mage de Fairy Tail. J'étais cependant loin du compte. Peut-être que si j'avais été plus méfiant, ce qui suit ne serait jamais arrivé. Mais je doute que cela y ait changé quoi que ce soit.

En effet, après quelques pas, le Regalia sembla de nouveau s'agiter. Stoppant mon avancée, je me retournais vers le flot d'épées qui semblait brusquement stopper son avancée. Une grande puissance magique émana du coeur de ce dernier, avant qu'un torrent de flammes et d'éclairs ne jaillisse d'un seul coup, explosant littéralement, expulsant toutes les lames et les faisant pleuvoir sur l'arène, les laissant se planter lourdement dans le sol. Ainsi donc, notre musicien avait survécu à cet assaut, et avait même réussi à le contrer. Ce simple fait avait déjà la capacité de me surprendre, mais ce qui suivit fut encore plus impressionnant. Posant d'un coup son pied sur le sol, toujours dans un déluge d'effets pyrotechniques et fulgurants, je vis l'aura d'un Dragon de Foudre juste derrière le mage, comme si l'animal légendaire se tenait juste là devant moi. Ainsi, Ethan avait réussi à assimiler la puissance du Dragon... A devenir ce que l'on pourrait qualifier de "véritable Dragon Slayer".

Je n'eus pas le temps d'être surpris, voyant le mage de Fairy Tail foncer vers moi, poing en avant. Sous le coup de la surprise, j'essayais de manipuler plusieurs lames dans le sol pour les faire se planter dans le corps du blondinet, mais il balaya cette vague d'assaut comme si de rien, laissant son poing s'abattre sur mon heaume, m'expulsant au loin en générant une onde de choc d'une puissance assez grande pour envoyer valser toutes les épées plantées autour de nous dans un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Propulsé ainsi en l'air, sentant une vive douleur au niveau de mon faciès, je vrillais sur moi-même pour reprendre une position me laissant un contact visuel avec mon adversaire. Par chance, je n'allais pas retomber, la gravité étant absente de l'arène. C'était d'ailleurs ce pourquoi j'avais dû y mettre un peu du mien pour faire retomber les épées comme une pluie de lame, au lieu de laisser faire l'attraction terrestre.

Mais alors que je planais littéralement au centre du terrain, je pus voir l'intensité des flammes et des éclairs autour du Pourfendeur de Dragon s'accentuer drastiquement, en plus de faire trembler toute l'arène sous le coup de sa puissance. Ce simple fait, couplé à ses paroles, ne pouvait signifier qu'une seule chose... Il allait relâcher toute sa magie d'un seul coup pour une dernière attaque. En résumé, celui de nous qui serait encore debout après cet ultime assaut serait le vainqueur. Comprenant la gravité de la situation, je décidais de ne pas y aller avec le dos de la cuillère non plus ! Une vive lumière émana de mon corps, contenue par mon manteau d'Anonymat qui reprit une forme imposante.


Kongo no Yoroi ! Tsuki Sonson !

Je concentrais alors tout ce qui me restait d'énergie dans l'aura protectrice de mon armure, sentant que le choc risquait d'être violent. Et je ne fus pas loin du compte. A peine avais-je réussi à me préparer que le crâne du Dragon Slayer rencontra l'imposante Armure d'Adamantine, me propulsant vers le haut de l'arène avec une violence suffisante pour provoquer d'énormes craquelures sur la protection pourtant connue pour être la plus résistante qui soit. Je ne tardais pas à rencontrer le plafond qui, à son tour, commençait à montrer des signes d'usure. Mais la poussée provoquée par Ethan fut suffisante pour fendre la dimension en deux, dans une explosion de flammes et de foudre, nous faisant alors réapparaître dans l'arène, laissant mon corps finir d'être ainsi expulsé contre l'un des murs de cette aire de combat que nous ne connaissions que trop bien. Au moment précis où mon corps rencontra ledit mur, mon armure vola en éclat, laissant des débris noirs et rouges se répandre sur le sol. Mon corps tout entier était engourdi et je sentais des brûlures au niveau de mon torse et de mes abdominaux. La résistance de mon armure n'avait apparemment pas suffit à endiguer la force du Dragon Slayer face à moi.

Avec les membres partiellement paralysés, j'avais du mal à me mouvoir, et plus encore à me décrocher du mur dans lequel j'étais encastré. Manquant de tomber sur le sol, n'étant désormais couvert que par des vêtements normaux et mon manteau d'anonymat, je respirais difficilement. Face à moi, le Dragon Slayer, qui, sans aucun doute, devait être épuisé après avoir balancé un assaut consumant la totalité de sa puissance magique. De mon côté, je sentais bien que j'étais également à bout de force. D'un pas lent, traînant ma carcasse à la manière d'un mort-vivant, la respiration haletante, je brandissais une dernière épée au-dessus de la tête de mon adversaire pour l'abattre d'un coup plus lent que d'habitude.

Malheureusement, les dieux eux-mêmes semblaient contre ma victoire, l'arme se brisant, sa lame tombant à côté du mage de Fairy Tail, ne me laissant que la poignée et la garde dans la main, face à mon opposant. Devant ce qui semblait annoncer de manière claire ma défaite, j'affichais alors un sourire dissimulé par mon capuchon obscur. Laissant tomber les restes de l'arme, je m'adressais à Ethan sur un ton qui trahissait ma fatigue, mais également mon ressenti sur notre duel.


Il semblerait que je ne puisse pas continuer davantage... Cette victoire est la tienne, Ethan Rayne. Je pense que nous nous reverrons...

Sans guère ajouter plus de mots, je fis dos au blondinet pour me diriger vers la sortie de l'arène. Levant ma main pour le saluer ainsi, je disparaissais dans les couloirs du Domus Flau, repoussant les secouristes et refusant leurs soins, préférant de loin me rendre au point de réunion de la guilde afin de recevoir des soins d'une personne de mon entourage proche et avoir moins à craindre concernant mon anonymat. Mais même si la victoire m'avait échappé, je ne regrettais pas ce combat. Grâce à ce dernier, je savais qu'il était encore possible pour moi de ressentir l'excitation du champ de bataille comme autrefois. Restait à espérer que Seika s'en sortirait lors de son match pour pouvoir acquérir le White Reglia. De mon côté, j'allais me reposer un peu, avant de mettre au point un stratagème au cas où notre Lys Ardent ne parvienne pas à s'approprier l'objet de cette quête.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Sam 18 Mai - 16:42














Ending

Le choc entre mon crâne et l'armure du mage Kansô avait été des plus violents qui soient. Un fracas métallique retentit dans l'ensemble de la dimension nous servant d'arène, alors que les flammes se répandaient dans celle-ci comme pour la dévorer, faisant voler en éclat le dallage blanc qui nous entourait. Mais plus encore que la rencontre entre le sommet de ma tête et le poitrail de Mickaël, ce fut celle du dos de mon adversaire avec le sommet de l'arène qui fut encore plus violent. On put entendre des craquements alors que le plafond s'affaissait, laissant apparaître des fissures qui se répandaient de plus en plus vite. La force du choc avait été suffisante pour provoquer une fissure assez importante pour faire voler en éclat toute l'arène où nous nous trouvions.

Dans une explosion colossale, le monde qui nous entourait fut dévasté par les flammes avant de se briser comme un miroir, nous ramenant dans l'arène du Domus Flau. La détonation et l'onde de choc générée par le gigantesque Metsuryuu Ougi que j'avais lancé fut suffisant pour envoyer l'encapuchonné au loin, le laissant s'incruster violemment dans le mur de l'arène. Les flammes et la foudre m'entourant disparurent pratiquement aussitôt, juste après que le contact entre nos corps fut rompu. J'avais utilisé toute la puissance magique que j'avais accumulée lors de cette unique attaque, et je sentais déjà que je n'avais plus assez de forces pour déclencher à nouveau le mode Raienryuu, ou pour lancer la moindre attaque. Tombant lourdement sur le sol en déplaçant un léger drap de fumée, je relevais la tête pour voir mon opposant s'extirper de la muraille, avant de s'avancer lentement vers moi, passant outre les morceaux d'armure noire qu’il répandait autour de lui en agissant ainsi.

Je me relevais péniblement. Je n'avais plus assez de forces pour user de la magie, mais encore assez pour lui mettre un bon coup de poing à l'ancienne s'il venait à ne pas s'arrêter. Intérieurement, j'espérais l'avoir assez ébranlé pour qu'il s'écroule après quelques pas. Mais mon souhait ne fut pas exaucé, le voyant alors brandir une arme dans ma direction. Mes sourcils se relevèrent, affichant mon étonnement, en voyant que la lame en question était fêlée à sa base. Ne l'avait-il pas remarqué ? Non... Selon toute vraisemblance, il semblait que ce Mickaël désirait combattre tant qu'il lui restait encore un souffle de vie. Me tenant droit, je le fixais du regard, adoptant une expression plus dure, impassible. Les écailles sur mon visage renforçaient la sévérité que j'affichais en cet instant, essayant de voir à travers ses actions pour deviner ses motivations.

Son épée commençait à s'abattre dans ma direction, et pourtant, je ne flanchais pas, je restais de marbre, sachant très bien que son attaque ne porterait pas. Comme prévu, la lame se détacha du reste de l'arme, tombant à côté de moi, ne laissant qu'une poignée et une garde à peine à quelques centimètres de mon visage. Scrutant toujours l'insondable vide au sein de la capuche du mage Kansô, j'écoutais ses paroles sans rien dire. Lorsqu'il eut fini, se dirigeant vers la sortie, je tournais légèrement la tête pour m'adresser à lui sur un ton des plus durs et autoritaire.


J'espère que quand ce jour viendra... Il ne sera funeste pour aucun d'entre nous... Chevalier Noir...

Une magie capable d'anéantir les attaques de magie pure... Un talent à l'épée parmi les plus grands qui soient... Une volonté inébranlable... Un sens de la chevalerie qui transparait même dans sa manière de combattre... Et le détenteur du Thunder Regalia. Si j'assemblais toutes ces pièces du puzzle dans mon esprit, il devenait indubitable que mon adversaire n'avait été autre que le Master de Grimoire Heart en personne. La seule chose qui avait sans doute dupé les observateurs et mages du Conseil regardant ce match était que le Regalia ayant interagit était du même élément que le mien. Sans doute avaient-ils pensé que l'apparition d'un pouvoir élémentaire de Foudre colossal était de mon fait, et non de celui de "Mickaël". Mais il était certain que tôt ou tard, cette évidence viendrait à l'esprit de quelqu'un. Voilà sans doute la raison qui avait poussé Lucifer à quitter le Domus Flau avec une certaine hâte malgré son état.

Pourquoi ne le dénonçais-je pas ? La raison était somme toute assez simple. S'il était bien Lucifer, Master de Grimoire Heart, cela voulait dire qu'il s'était grandement modéré en affrontant Ren et Onyx. Il aurait sans doute pu les prendre à parti et les mettre hors-jeu d'une manière aussi brutale que radicale, et pourtant, il n'en avait rien fait. J'estimais que la légende urbaine comme quoi il s'agirait d'un individu au sens de l'honneur et à l'esprit chevaleresque inébranlable était une réalité. Pour l'instant, il n'avait commis aucun crime répréhensible à mes yeux, et ce fut la raison majeure pour laquelle j'estimais que nous étions quittes : lui pour ne pas avoir sauvagement massacré des amis à moi, et moi pour ne pas l'avoir dénoncé au Conseil Magique en cet instant. Même si je l’avais appelé « Chevalier Noir », il n’y avait pas de raison que cela puisse indiquer qui il était en réalité, car après tout, il s’agissait d’un individu drapé de noir utilisant des épées. Cette appellation était, dès lors, des plus légitimes, même si cela risquait de faire tiquer certains. Mais le temps qu’ils découvrent la vérité, sans doute notre mage noir serait-il déjà loin.

Soufflant une fois que sa silhouette avait disparu dans l'obscurité des couloirs du Domus Flau, je fixais mon bras droit avec un air sérieux qu'il était rare de me voir manifester. Mes écailles commençaient à s'estomper, ainsi que l'immense pouvoir magique qui m'avait habité pendant le combat. Relevant la tête, je vis alors que plusieurs individus dans les gradins émettaient une aura similaire à celle des porteurs de Regalia. Fixant alors l'écran géant, je pouvais voir que parmi les trois autres matchs encore en cours, deux d'entre eux étaient l'objet d'actions de la part des artéfacts mystiques. Voilà qui serait amusant pour le troisième tour. Mais parmi les auras dans les gradins, je pouvais sentir celle de Ren, sentant également son odeur, avant de le localiser parmi les spectateurs. Levant la main pour lui faire signe de manière assez agité, je m'adressais au Lotus Mélancolique avec un sourire franc et une vivacité qui correspondait bien aux mages de Fairy Tail, même après un combat aussi ardu.


Hooooy ! Ren ! Tu as vu ça ! C'était comment ?

Me mettant alors à courir pour faire un tour d'honneur sous les acclamations du public, je levais les deux bras tout en cherchant Natsumi du regard. Était-elle venue avec le reste de la guilde pour assister à mon match ? Je n'arrivais pas à la localiser parmi la foule environnante. N'ayant pas un Regalia comme Ren, sa magie était plus difficile à trouver que les quelques gaillards de la foule. Je m'époumonais alors avec un air de béatitude profonde sur le visage qui me donnait un peu une expression d'andouille.

Natsu-chwaaaaaaan ! Cette victoire est pour t-bwarf !

Interruption passagère de ma petite dédicace par un cassage de figure des plus violents, ayant trébuché contre un grain de sable mal placé qui, compte tenu de mes forces actuelles, suffit à me déséquilibrer et me faire m'étaler de tout mon long comme une grosse crêpe sur le sol de l'arène. Mais alors que j'étais censé me relever après un choc aussi minime, je restais par terre. Il fallut bien quelques secondes pour que le lacryma visuel ne réussisse à trouver un angle de vue expliquant pourquoi je restais ainsi. En effet, après ce court laps de temps, on put voir sur l'écran de mon match, mon faciès, yeux fermés, alors que je ronflais d'une manière plus qu'audible, un léger filet de bave coulant de ma bouche, tandis que mes écailles avaient visiblement disparues dans leur entièreté. Voilà qui marquait la fin d'un deuxième tour que je n'étais pas prêt d'oublier. Qui sait ce que le troisième et dernier tour de ce tournoi allait me réserver. Mais j'étais bien décidé à faire honneur à Fairy Tail !




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Mar 28 Mai - 20:48
    Alors que Lucifer se dirige vers la sortie de l'arène, le jury annonce la victoire d'Ethan Rayne avec perplexité... Celui-ci ayant étonné tout le monde en s'endormant.

    "Euh... Le vainqueur est Ethan Rayne qui accède au troisième tour... !! Applaudissons-le !!"

    Le public, dubitatif jusqu'à maintenant, suivit le conseil du Jury et se lança dans un applaudissement sans fin. Décidément, ce Raitei sait nous offrir des ascenseurs émotionnels comme personne.
Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   Ven 31 Mai - 21:54
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri   

[Deuxième Tour] First Match : Ethan Rayne VS Lucifer Amaiyuri

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: Tournois
-