Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]

AuteurMessage
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]   Jeu 22 Juin - 21:59





Je m'appelle Roy Shinku Hibana, et ceci n'est pas mon histoire. Pourquoi vous la conter ? La fable de ma courte vie est très probablement déjà arrivée à vos oreilles. Ma réputation me précède, ouvrez les journaux si vous ne me connaissez pas, sociabilisez-vous ! J'étais il y a encore un an un mage sans histoire, un mage dans l'ombre, un mage que personne ne connaissait. J'étais transparent, même dans ma guilde. Mais je ne m'en plaignais pas, il n'y avait pas besoin d'avoir de la notoriété pour œuvrer pour le bien. Un samouraï qui cherchait la gloire n'avait rien d'honorable. Moi, je ne l'avais pas cherché, je l'avais simplement reçue, après de nombreux efforts, dans l'ombre. De fil en aiguille, d'aventures en aventures, après des risques, de l'opportunisme et de la chance, j'ai réussi à me hisser au premier plan. Alors qu'hier seulement, j'étais un mage de pacotille qui arrivait à peine à faire passer du courant dans un morceau de ferraille, j'étais devenu une étincelle montante de ma guilde, un mage capable de faire s'abattre toutes la colère des Dieux du ciel sur les hommes. J'étais devenu le mage le plus enclin à succéder à l'actuel maître de guilde. J'étais parti de rien, je n'avais été personne. Aujourd'hui, l'on me surnommait le Lightning Falcon, et j'étais la Foudre elle-même. Je m'appelle Roy Shinku Hibana, ceci n'est certainement pas mon histoire, mais une page vierge qu'il est enfin temps de remplir. 

Il ne suffisait pas de maîtriser la Kaminari no Maho pour avoir la prétention de se surnommer la Foudre. Depuis la nuit des temps, le ciel a été source de fascination, mais aussi source de crainte. La foudre pouvait être considérée comme la colère des dieux eux-mêmes s'abattant sur la misérable humanité. La foudre était dangereuse, elle était mortelle, elle était imprévisible et elle était sublime. On ne savait jamais où elle allait frapper, mais on savait qu'elle pouvait faire d'énormes dégâts. Cette crainte était légitime. L'Homme ne pouvait rien faire contre la Foudre. Dans ce duel, David ne battrait jamais Goliath. Ainsi, pour pouvoir se comparer à la Foudre elle-même, il fallait être puissant, être craint, être imprévisible. Il fallait se substituer à la Foudre, la ressentir, la ressembler, la respirer. Ce n'était que par la fascination que l'on pouvait créer la crainte. Mon entraînement final n'avait fait que commencer sur Angara Island, et il se terminerait ici, aujourd'hui, maintenant. La seule parade qu'avait su trouver l'Homme avait été le paratonnerre. Pourtant, nul paratonnerre ne saurait contenir ma colère. Et il était impossible de déclencher cette étincelle qui mettrait le feu à nos muscles et qui ferait flamber tous nos sens sans la colère. La Foudre et la colère étaient indissociables. Si les hommes avaient su voir dans cette manifestation naturelle la fureur des dieux eux-mêmes, ce n'était pas pour rien. La fascination amenait à la peur, la Foudre exprimait la colère. Pour être la Foudre, il fallait savoir fasciner, et effrayer.

La foudre était mon souffle, l'orage était ma voix, le tonnerre était mon poing. Et je ne pouvais me prédestiner à rester simplement au-dessus des hommes, je pouvais m'élever bien plus haut, et dépasser les nuages. Plus que la Foudre, je pouvais en devenir un Dieu. Je pouvais faire de l'orage mon cortège annonciateur de destruction, du tonnerre mes trompettes de l'apocalypse. Enveloppée dans ma robe électrique, je n'augurerai alors qu'une chose : la Colère des cieux. J'en serai alors le messager le plus craint. Et pour se hisser à la droite des Dieux eux-mêmes, quoi de mieux que de me rendre là où l'un deux avait jadis choisi de vivre. Il était descendu de son valhalla pour venir siéger auprès des hommes et leur faire regretter leur témérité. Il s'était logé dans la montagne, pour faire pleuvoir la foudre et cultiver la crainte des misérables. Les hommes n'avaient alors eu d'autre choix que de lui dresser un temple, et ainsi montrer leur fascination, et demander le pardon. Et le Temple et sa localisation furent emprunt à tout jamais de cette magie divine et l'on ne revit plus le Dieu-Loup. Ce Temple fut alors nommé Le Temple Raijin, Temple de la Foudre.

Tant d'histoires m'avaient été comptées à son sujet, que je les connaissais toutes aujourd'hui. La fascination provoquait la peur, et de la peur qu'avait provoquée le Dieu en y établissant sa tanière, était né une fascination pour les forgerons ainsi que les mages. Il y avait ici des Fulgurocs, une pierre étonnante et rare aux propriétés magiques, et une énergie électrique abondante qui parcourait sans cesse les parois du temple et la roche dans laquelle elle était construite. Et j'étais ici pour l'un comme l'autre. La récolte et l'entraînement. Et puis, si un Dieu était venu sans pour autant rester, cela ne voulait dire qu'une chose. La place pour le remplacer était libre. Alors tout en haut du temple, je me laissais tomber plus bas pour rejoindre son entrée. Derrière moi, la nuit tombait, et rendait la façade du temple sublime et fascinante, tant elle brillait sous le crépuscule. L'atmosphère, quant à elle, était saturée en électricité. On pouvait le sentir, on pouvait le respirer. Mes poils se dressaient sur ma peau, à tel point que je me sentais revivre. Il ne suffisait pas d'être la Foudre, il fallait la ressentir. 



_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]   Mer 28 Juin - 18:43





L'énergie des lieux irriguait mes sens à mesure que je m'avançais. En ces lieux, j'avais l'étrange impression de me sentir tout puissant. Cet endroit était fascinant, et effrayant à la fois, comme quoi tout renvoyait à cela. Dire qu'un dieu était lui-même venu ici pour y vivre, et que j'avais l'impression de me nourrir de toute cette électricité. Comme un aimant, ce lieu m'attirait à lui. M'avançant lentement, les bras ouverts de part et d'autre de ma taille, je m'imbibai de l'électricité statique qui y régnait. Les yeux fermés, la respiration lente et posée, j'étais comme en lévitation, alors même que mes pieds n'avaient jamais quitté le sol. Ce lieu n'était comme aucun autre dans ce Royaume, il était unique. Il n'avait d'ailleurs même rien à voir avec Angara, où un danger permanent et étouffant régnait, comme si la foudre n'attendait que le moindre faux pas pour s'abattre sur nous. Ici, il régnait une atmosphère étrangement plus calme, moins menaçante... Peut-être était-ce dû à ces magnifiques arcs électriques qui bondissaient de paroi en paroi. Sans m'en rendre compte, ma magie avait aussi commencé à ne faire qu'un avec l'activité électrique du temple. Des étincelles magiques commencèrent à s'échapper de ma peau, crépitant autour de moi. 

Ce lieu était tout simplement sublime. Tellement sublime que j'avais envie de m'abandonner à lui. Alors que les étincelles crépitaient de plus en plus, un claquement sec et tonitruant avait fini par se faire, résonnant alors dans le temple entier, contre chacune des parois, provoquant un écho lointain. Enveloppé de ma cape de foudre, je recommençai alors à m'élever légèrement au-dessus du sol. Et je laissais l'énergie autour de moi alimenter ma robe électrique. Soudainement, je libérai alors le peu de magie et je retombai sur le plat de mes pieds. Il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Je n'étais pas venu ici pour rien, et certainement pas que pour l'entraînement. Si j'étais venu ici, c'était avant tout pour trouver et récolter des fulgurocs. Il s'agissait de matériau de forge rare, avec quoi je pourrais améliorer mes sabres, et sublimer mon style de combat. Mon Kendo ne pouvait actuellement être parfait. En effet, même si l'utilisation de ma magie sur mes lames n'abîmait pas celles-ci, mon maniement n'était pourtant pas stable. Les fulgurocs changeraient cela du tout au tout, puisqu'ils stabiliseraient alors le flux électrique. De plus, si j'en trouvais assez, je pourrais aussi m'en servir pour forger des armes supplémentaires. Le seul souci ? Il n'était vraiment pas facile d'en trouver. 

Et je comptais aussi au passage me trouver un peu d'animation. Il devait y avoir de puissants monstres ici, et j'allais tout faire pour en provoquer quelques-uns. Quitte à en ressortir avec quelques blessures, j'allais me faire plaisir. Alors que je me dirigeais calmement vers l'entrée du temple, ma main était plongée dans ma poche, jouant alors avec quelque chose qui semblait être une pierre. Pour m'amuser, j'avais alors sorti mes mains de mes poches, avant de créer un sceau devant moi, d'où sortit un faisceau de foudre qui alla s'abattre contre les façades. Je me sentais comme euphorique ici, et comme les parois réagissaient à l'électricité, il y avait quelque chose d'amusant dans cela, même si la réaction restait tout de même un peu gamine. Et puis, avec un peu de chance (beaucoup de chance même), des fulgurocs cachés pouvait réagir à ma magie grâce au magnétisme. Il fallait aussi dire que je m'étais lancé dans une collecte de ce minerai étrange, mais je ne savais pas non plus à quoi elle pouvait bien ressembler. Assez idiot, certes, mais il ne s'agissait pas d'une pierre normale, donc son apparence ne serait pas non plus normale. Après tout, il était facile de distinguer du minerai de fer, d'or, ou quoi que ce soit d'autre qui était rare et au moins un peu brillant une fois raffiné. Alors pourquoi est-ce que cela changerait-il pour des fulgurocs ? 

Ce qu'il y avait de différent, était que les fulgurocs était très rares. Est-ce que ma magie était assez puissante pour les faire entrer en lévitation ? On disait qu'un orage pouvait le faire, pour qu'ils se détachent ainsi du sol ou des murs pour léviter et créer des arcs électriques. Mais je n'avais pas la puissance d'un orage, pas encore. Ma foudre pouvait être redoutable, mais pas à ce point. Enfin, après tout, il fallait tout de même que le temple dans sa totalité se sature en électricité, et il était beaucoup trop grand pour moi. En soit, tout ce qu'il me restait était la chance. Et pourquoi ne pas la pousser à outrance cette chance ? Pourquoi ne pas justement me servir d'elle ? Je sortis une petite pierre de ma poche, brillante comme une véritable flamme. Il ne s'agissait clairement pas d'une pierre comme les autres comme son apparence le laissait penser : elle apportait la chance, et pouvait même permettre « d'influer sur la destinée ». Il m'en restait deux, et c'était l'occasion d'en utiliser une. Après tout, ces merveilles m'avaient permis d'apprivoiser Alba, cela voulait donc dire que je pouvais en avoir confiance. Il ne me suffisait plus qu'à attendre. La chance ne venait jamais instantanément. Et pour l'une des rares fois, j'allais devoir être patient... 




HRP:
 

_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]   Mar 4 Juil - 10:02
Roy pensait sans doute que la chance et le hasard allaient le sortir de cette situation périlleuse en sortant ce caillou. Bien des bénéfices étaient accordés à cette pierre qu’il portait en main, menant ainsi le voyageur assez courageux pour explorer des terres mystérieuse à l’objet de sa convoitise. Le problème ? C’est que cela n’éliminait en aucun cas les obstacles qui se trouveraient sur sa route. Aujourd’hui encore, cette histoire n’allait que confirmer les faits concernant la Larme du soleil : Un brin de chance pour une tempête de problèmes.

Alors que le Faucon foudroyant s’aventurait à l’intérieur du temple, s’enfonçant de plus en plus dans l’antre, une faible secousse arriva à ses pieds. Rien d’inquiétant on pourrait se dire, peut être juste un rocher qui a roulé sur le sol quoi. Mais cette sensation se répète encore, et encore, alors que les pas de Roy le rapprochèrent de la source. A cela s’ajoute ensuite des signaux sonores : un bruit répété de martellement sur le sol, comme des pas venant d’un géant, ainsi que le crépitement caractéristique d’une décharge électrique. Tout cela ne mènerait sans doute à rien de bon…

Puis soudain, un bruit, un écho gutural et sombre… Un cri ? Si Roy se hâter alors, il pourrait ainsi voir la source de tout ce brouhaha qui n’était autre qu’un Titanium Fulguris. Ces créatures pouvaient atteindre jusqu’à la quinzaine de haut, mais heureusement pour Roy, il ne semblait en faire que cinq tout au plus, sans doute à cause des limitations du temple. Il se tournait un peu partout, marchant sans but, comme s’il agissait par automatisme alors que ses roches reflétaient la lumière de certaines charges électriques. Cependant, une couleur ressortie du lot jaunâtre de la créature : un bleu éclatant à l’intérieur d’une roche brisée. Pas de doute, c’était du Fulguroc ! Le matériau s’était sans doute fusionné avec le reste du corps à sa naissance en Gigas.

Pour l’heure, la créature ne semblait pas réagir à la présence de Roy, ne l’ayant pas encore remarqué. Une chance ? Restait à voir comment l’approcher sans se risquer à un choc électrique maintenant…

==============================

Intervention GM : Tu tombes sur un Titanium Fulguris [3.700 PM] qui semble avoir des morceaux de Fulguroc incrustés dans son corps, en dessous de ce qui s'apparente au pectoral droit (pour un humain). Il ne t'a pas encore remarqué, à voir comment agir !
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]   Lun 10 Juil - 20:03





Ma pierre de soleil au creux de la main, j'avançais. Au fil de mes pas, ma lumière se faisait rare, au fil de mon parcours, l'obscurité m'engloutissait. C'était la nuit, où ce temple était le plus magnifique. Là, alors que la nuit régnait, étouffant le Temple Raijin sous les ténèbres, des arcs électriques sortaient quelques fois de nulle part pour éclairer les murs l'espace d'un instant et contraster avec le noir. C'était à ce moment-là qu'était vraiment révélé le caractère mystique du temple. Mais malgré tout, ces quelques arcs n'étaient pas suffisants comme sources de lumière. Ainsi, un faible flux électrique avait fini par entourer mes mains afin de faire office de lampes. Ainsi, j'avançais, sans regarder le temps qui passait, faisant confiance à toute la magie de cette pierre. Et rien ne se passa. Alors qu je m'engouffrais dans les profondeurs du temple, il ne se passa absolument rien. Aucun monstre, aucun fulguroc, rien... Peut-être que cette pierre de soleil avait agi à l'inverse de ce que j'avais espéré : au lieu de me faire apparaître des monstres et du fulguroc, il m'avait libéré la voix. Au fond, cela restait logique. Qui pouvait bien utiliser la chance pour trouver de l'action ? Généralement, on l'invoquait pour libérer le chemin ! 

Je ne perdis pas espoir. À tel point qu'à force d'attendre, une lointaine et faible secousse avait fini par venir trembler mes jambes. N'importe quoi aurait pu avoir provoqué cela, après tout, ce temple était très vieux, source de légendes à lui seul. Le second, néanmoins, attira mon attention. Alors que je me trouvais à un carrefour entre trois immenses couloirs, je décidai de suivre les secousses. Les tremblements se firent alors de plus en plus fréquentes au fur et à mesure que je progressais. Enfin allais-je avoir de l'amusement ? Les secousses elles-mêmes se faisaient plus lourdes, comme un immense marteau frappant le sol de manière répétée... Puis, lorsqu'un crépitement caractéristique à l'électricité, comme une décharge, arriva à mon oreille, un sourire commença à se dessiner sur mon visage. Ce n'était pas la même intensité que le bruit des arcs électriques... On tenait quelque chose de bon là. Un bruit gutural se fit. Non... Un cri. Je pressais alors le pas, jusqu'à même courir.

Devant moi se dressa alors une merveille. Un véritable Titanium Fulguris, de presque cinq mètres de haut. Et il ne m'avait même pas remarqué... Héhé, lui, j'allais lui faire la peau. Il avait beau être un paratonnerre ambulant, je n'allais pas laisser passer une chance comme celle-ci. Certes, tomber sur une telle créature de quinze mètres de haut m'aurait apporté un meilleur passe-temps, je ne me plaignais pas de ce qui me passait sous la main. Un énorme sourire s'était affiché sur mon visage, presque même inquiétant lorsqu'il s'ajoutait avec cette lueur dans mes pupilles. Un mélange d'excitation, et de quelque chose de malsain... Comme une recherche d'action, de sang. Une sorte d'expression sur laquelle un être humain ne se serait pas plu à voir. La seule différence ici était que le seul sang qui pouvait couler, était le mien, puisqu'après tout, cette créature n'était faite uniquement que de roche et d'électricité. Uniquement de cela ? C'était ce que j'avais cru d'un premier abord, mais une couleur bleue attira mon attention. Plus question de réfléchir, je sortis directement mes lames, en croyant apercevoir du fulguroc. Si c'était bien cela, j'allais me faire un malin plaisir à le récolter. J'allais enfin pouvoir me battre, même s'il s'agissait d'une créature qui avait toutes les caractéristiques pour se présenter comme ma Némésis. Mais au fond, que pouvais-je bien risquer ? Il ne m'avait même pas remarqué, en agissait d'une manière adéquate, je pouvais d'emblée tenter de me donner un avantage que j'étais pour l'instant loin d'avoir. 

Il ne manquait plus qu'à savoir comment m'y prendre. Il était massif, fait de roche, et d'électricité, assez de raison qui faisait que ma magie n'était pas des plus efficace contre lui. Les techniques à distance, ou les techniques à l'épée, il faudrait repasser plus tard. Et puis, je n'étais pas non plus immunisé aux chocs électriques. Au moins, par chance, il ne m'avait pas encore remarqué. Et puis, pourquoi réfléchir ? Autant se lâcher, comme j'avais l'habitude de le faire ! Si j'essayais directement de prendre le fulguroc, il était certain que j'allais finir grillé comme un morceau de viande sur une grille de barbecue. Si je tentais d'utiliser la magie, il allait probablement faire paratonnerre. Si je tentais l'approche directe, je risquais aussi de me faire griller si je ne prenais pas les précautions nécessaires. Il me restait encore très peu de temps avant qu'il ne me remarque, et je ne pouvais pas faire marche arrière, hors de question, mon honneur de samouraï était en jeu. Il fallait agir instinctivement, donc frapper à gros coup de rayon en espérant que l'énergie déployée serait suffisante à lui faire. Et s'acharner, jusqu'à démonter de morceau de roche ambulante. Alors que toute ma magie s'était concentrée, quatre sceaux étaient apparus devant mon bras. De ceux-ci sortirent autant de faisceaux avec toute la puissance dont je pouvais faire preuve. À situation désespérée, stratégie désespérée... Et le pire était que le combat n'avait même pas encore commencé.




HRP:
 

_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]   

La Foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. [Solo]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Temple Raijin
-