Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mer 31 Aoû - 19:45
Pyrée, ville de commerce et où nos chers marins aiment se retrouver près du port.

J'étais arrivé tôt le matin dans cette ville où j'avais pu profiter de l'hospitalité de la populace. Car profiter était bien le bon terme dans ces moments où j'oublie de demander la permission pour saisir ce qu'il me faisait envie.

La ville était agréable et sa taille parfaite pour mes méfaits. La douce odeur d'iode venant de la mer n'était pas non plus pour me déplaire et se mélangeait parfaitement avec les aliments posés sur les étables. Épices, fruits, légumes et autres mets que je connaissais de loin…

Un mouvement rapide, discret et subtile… J'avais eu le loisir de me repaître de ma faim à de nombreuses occasions pendant cette journée.

Le second plaisir était visuel. Le mélange ethnique des femmes de cette ville me donnaient des pensées salaces que j'espérais assouvir. Mais qui dit grande ville, dit aussi beaucoup de temps pris pour la visiter. Et sans que je m'en rende compte, le soleil avait commencé à disparaître, laissant place à son alter ego.

Je n'étais pas spécialement fatigué et la vu des douceurs de la journée m'avaient donné envie d'en contempler plus.

- Pardon madame…

Et de souvenir de bringeure, rien de plus docile qu'une femme ouverte à la fête. Mais il y a toujours une mise en bouche avant d'aller vers des lieux plus fermés ouvert tard dans la nuit. Comme les tavernes par exemple.

- Excusez-moi de ma maladresse monsieur.

J'étais donc allé naturellement vers le port. J'avais entendu de bonnes rumeurs en journée sur cette zone de la ville.

- Oh, oh, pardon.

On ne m'avait pas menti. Autant le cœur de la ville s'était vidé, autant le flux était arrivé en ces lieux qui présentaient un large choix de bar. Pour choisir le bon, il fallait simplement regarder là où la foule était la plus dense.

Oh, attention à vous…

Les poches pleines de joyaux récoltés pendant ma marche, j'étais prêt à passer une bonne soirée.
J'ai passé la double porte du bar en arrivant discrètement. Me faufilant entre le gens, j'ai atteint rapidement le comptoir où par chance une place était libre et un peu à l'écart. L'ambiance était excellente. Il y avait le bruit des hommes qui claquaient leurs chopes et le rire des demoiselles chantant au travers de leurs histoires féminines.

Un groupe de musique donnait la cadence à ce théâtre de fête.

Après avoir enfilé deux verres et pris la température du lieu. Je me suis amusé à accoster si et là les dames présentes.

Certaines avaient déjà l'alcool qui leur montait à la tête, ce qui rendait le contact plus facile. J'avais le regard séducteur et l'envie d'en découdre, dira-t-on, avec cette jeune femme blonde et élancée. Elle avait un regard très doux et un sourire malicieux. Sa robe courte laissant voir la finesse de ses jambes allongées par des escarpins noirs.

Subtilement, je caressais son épaule en faisant mine de montrer si et là des choses imaginaires. Je n'oubliais pas de parler à ses amies afin de ne pas paraître trop avenant. Entre rires et discussions plus sérieuses, le rapprochement se faisait indubitablement.

C'est ainsi que la soirée avait commencé… Normalement…

Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Jeu 1 Sep - 11:50
À mon grand étonnement, lors de mon réveil, ce ne fut pas une envie de bonbons qui me submergea ; mais plutôt de poissons. Bizarre. J'avais rarement ressenti cette envie. Enfin si, j'avais déjà ressenti l'envie de manger des poissons. Mais jamais auparavant le poisson n'avait pris le dessus sur les bonbons. Est-ce que j 'étais malade ? Est-ce que j'avais de la fièvre ? Mal au ventre ? Rien de tout ça, ma température était normal et mon estomac en bon état. Bon bah, il ne me rester plus qu'à aller chercher du poisson. Mais où en trouver. Il n'y avait pas tellement de vendeurs de poissons autour de la guilde de Blue Pegasus. En plus, je ne pouvais pas vraiment être sûr de la fraîcheur de ce dernier. Il ne restait plus qu'à aller dans une ville portuaire. La plus proche était Pyrée. Je connaissais donc ma destination du jour. Je pris tout de même une sucette par réflexe, mais je ne ressentis aucun changement dans mon attitude. Je commençais vraiment à avoir peur. Qu’est-ce que je ferais si je ne voulais plus manger de bonbons ? Comment j'épuiserais tout mon stock ? Tellement de questions se bousculèrent dans mon esprit. Avant de paniquer, il fallait que je voie l'évolution des choses. Je pris le temps de me préparer, nourris Catchou et pris la direction de la ville. Je pris alors une charrette pour me rendre à Pyrée.

J'étais enfin arrivé à Pyrée. La durée du voyage m’avait semblé interminable. Toutes les bonnes odeurs de la mer parvinrent à mes narines quand j'arrivai en ville. Je me mis alors en quête du port. Je questionnai plusieurs personnes au long de ma recherche, mais chacune m'indiquait un chemin différent. J'eus vite fait de me perdre. J'avais un sentiment de déjà vu. Je me résolus à demander à quelqu'un de m'accompagner. Une personne assez sympathique m'accompagna à destination. J'avais eu de la chance de tomber sur une personne si gentille... Du moins, c'est ce que je pensai au début. Elle m'accompagna alors dans une ruelle pour me demander de l'argent en échange. Je refusai bien évidemment. Je n'allais pas payer une personne pour un service aussi banal. Suite à mon refus, la personne se transforma, laissant paraître son véritable : une personne violente prête à tout pour amasser de l'argent. Malheureusement pour lui, s'il pensait me voler mon argent, il se mettait un doigt dans l’œil. J'étais un mage. Je n'allais pas me laisser faire. Un humain sans pouvoir magique n'avait que très peu de chance face à un mage. Sans même me laisser une seconde chance, l'homme se jeta sur moi, une arme blanche dans la main. Pensait-il que j'étais faible car je n'étais qu'un simple adolescent ? Je dégainai en instant ma lame et lui assaini un coup violent du plat pour ne pas le blesser. Il tomba aussitôt sur le sol. Il était inconscient. Ouf, je ne l'avais pas tué à cause du choc. J'espérais que cela lui servirait de leçon.
Je sortis de la ruelle en faisant mine de rien et je me mis en quête de pêcheurs. J'en trouvai assez facilement. Quoi de plus normale en même temps dans un port ? J'achetai quelque poisson et m'éloigna de la population pour me les faire cuire. Ce fut un véritable plaisir pour mes papilles. Le poisson était cuit juste comme il fallait. Une fois rassasié, il fallait encore que je trouve une activité pour le reste. C'était bête de faire l 'aller-retour sans même profiter de la ville.
La journée passa bien plus vite que ce que je l'avais prévu. Il était déjà tard quand je pris la décision de rentrer. Je me mis alors en quête d'un transport pour rentrer chez moi. Cependant, comme je m'y attendais tous les transports étaient déjà partis ou avait fini leur journée. Il ne me restait plus qu'une seule option : trouver un endroit où passer la nuit. Une auberge ferait très bien l'affaire. J'en trouvai une et installai mes affaires avant de ressortir. J'avais décidé de passer une partie de ma nuit dehors pour m'occuper. J'avais de la chance, les personnes n'étaient pas encore de sortis; je sélectionnai alors une taverne où je m’installai en attendant que les personnes viennent faire la fête. Je commandai un verre de lait que je bus tout en regardant les personnes rentrer. Il y avait de jolies jeunes femmes. Rien de mieux pour un mage de Blue Pegasus. J'en invitai une à venir boire un verre avec moi. Je lui proposai de lui en payer un. Sans réfléchir, je demandai la même chose. Ce fut mon erreur de la soirée... Je ne savais pas qu'elle avait commandait de l'alcool. Je me retrouvais donc à boire une boisson que je ne tenais pas. Plus le bar se remplissait et plus mon esprit devenait vague...
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Ven 2 Sep - 21:30





    Mmm....qu'est-ce que je fais ici, moi déjà ? Aïe, ma tête ! Et tous ces bruits autour. Ça me fait un de ces maux de tête ? C'est vrai j'étais dans le bar. Que je vous explique comment j'étais arrivé là.

    Ahh, les vacances ! J'avais réussi à décrocher un mois de vacance. C'était grâce au fait que j'avais « protégé » le conseiller pendant sa visite du temple Tsukyomi, en réalité, c'était plus lui qui m'avait protégé, mais j'ai préféré taire cette partie de l'histoire. Seulement avec tous les ennuis que j'avais attirés à ma caserne, mes supérieurs avaient refusé de me payer mon séjour. Sournois, n'est-ce pas ? J'ai dû oublier le séjour que j'avais planifié dans le sud, pour quelque chose de moins cher. Je m'étais donc dégoté un job de vacances. Je chantais dans un bar de Pyrée. Pas très glorieux, je sais, mais bon que voulez-vous? Pour ne pas que les gens associent mon nom avec le Conseil magique, j'avais demandé à un gars que j'avais coffré de me filer des papiers, sinon j'allais perquisitionner chez lui et un je ne sais quoi me disais que j'allais trouver de quoi le remettre derrière les barreaux pour un temps. C'est sous le doux nom de Blanche-Eurydice Di Angelo que je m'étais engagée comme chanteuse. En contrepartie, je recevais mon salaire, mais en bonus, si je réussissais à ramener du monde ou à faire boire davantage les personnes déjà présentes, je pouvais profiter des tournées générales et en plus si je demandais au barman, il m'autorisait à avoir des verres gratuits. Tentant, non ?

    Je voyais sur le bar déjà des personnes prêtes à vider leurs chopes pour faire enfler mon portefeuille.
    Le DJ m'annonça.
    « Et maintenant pour commencer cette soirée, j'ai l'honneur de vous présenter notre chanteuse qui n'est pas aussi blanche que son nom l'indique, vous iriez jusqu'aux enfers pour la voir: Blanche-Eurydice Di Angelo.
    Je me mis à chanter une chanson assez, comment dire cela ? Assez provocatrice. Mais bon, comme j'avais déjà un peu taquiné la bouteille pour me mettre dans l'ambiance et surtout pour ne pas ressentir le trac.
    Spoiler:
     

    Je finis de chanter, je m'installais au comptoir, près d'un gamin avec des oreilles de chat qui ne devait pas avoir l'âge de boire de l'alcool. Je le secouais un peu parce qu'il semblait ne pas avoir l'habitude de boire. Si innocent. Je réprimandais le barman, ce qui je ne sais pas pourquoi lui déplut. Il agita son index vers moi, comme pour me dire que si je continuais, je n'allais pas avoir mes boissons gratuites, pfff, pas drôle. Je travaillais ici depuis deux semaines et je connaissais un peu toutes les filles du bar. Je choisissais les deux plus sérieuses, celles qui ne profiteraient pas de ce pauvre garçon pour le débaucher de manière à ne pas lui enlever sa blancheur supposée, tout ce qu'elle ferait se serait de lui demander de leur offrir des verres. Même si dans ce genre d'endroit, c'était un peu leur gagne-pain quotidien. Quand le patron m'avait embauché, il avait prévenu ces « filles » qu'elles devaient m'obéir. Heureusement pour lui, j'avais menacé de fermer son établissement s'il ne respectait pas mes conditions. Mon attitude envers les filles était bien, elles trouvaient même que c'étaient mieux quand c'étaient moi qui dirigeais. J'avais moins de scrupule que ce picsou de propriétaire. Si elle savait pourquoi... Il n'y avait qu'au propriétaire que j'avais révélé mon identité.

    Je vis un gars qui commençait à être trop entreprenant avec certaines filles. Je m'approchais. Les filles m'ayant vu, elles partirent, me faisant un signe de remerciement et me laissant seul avec un beau jeune homme avec des cheveux blancs que je pensais avoir déjà vu quelque part, mais je ne me souvenais plus où, l'alcool aide aussi dans ce genre d'occasion pour oublier certains trucs qu'il ne fallait pas oublier.

    J'étais à côté de lui, dans ma robe du moment :
    Spoiler:
     

    « Il me semble que je vous ai déjà vu. Pouvez-vous me dire où nous nous sommes croisés ? »







_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Dim 4 Sep - 11:36
Un simple haussement de sourcil. Pendant les trois premières secondes avec cette belle chanteuse, ce fut la seule chose que je fis pour plusieurs raisons.

Déjà au départ, j'étais tranquille avec mon petit harem naissant et qui n'était pas pour me déplaire. L'ambiance était à son beau fixe et la belle blanche était à sa place, c'est-à-dire sur scène à chanter. Pourquoi était-elle venue me voir aussi brusquement ? Ce qui m'interpella, c'est le fait que les filles étaient parties aussi secs que la nouvelle était venue. La belle devait être la tôlière ou proche de ce poste pour qu'elles aient régi ainsi.

Ensuite, c'est que la bonne samaritaine s'occupait des petits jeunes qui ne tenaient pas l'alcool. J'avais entre aperçu la scène, mais une chose était sûre, c'est que le barman n'était pas aussi docile que mes donzelles.

Et pour finir le contact ! Pas un bonjour, rien, seulement une question et pas très confortable pour moi. Le problème c'est que malgré mes efforts, ma tronche commençait à être connue dans le coin. Mais surtout connu des personnes qui veulent en connaître plus sur moi. J'en devenais très suspicieux envers la belle. Je devenais peut-être paranoïaque, mais c'était la clef de ma tranquillité depuis des années. Et ce qui était certain, c'est que j'avais envie de passer une bonne soirée, pas de répondre à un interrogatoire.

J'ai profité de cet instant pour contempler la jeune femme. Sa robe, bien que fantaisiste, était particulièrement attrayante. Qu'est-ce que j'aimais ces dames qui laissaient leur chair libre à contempler. Mon envie était de l'emmener dans un lieu plus discret… Donc sur le moment, échanger mon groupe de demoiselle contre elle n'était pas un mauvais deal.

Mais sa question avait tout gâché.

Il me fallait trouver une solution pour la congédier et changer de troquet.

- Moi aussi je suis enchanté.

J'ai repris une gorgée de mon verre avant de continuer. Ce laps de temps était bien pour lui faire comprendre que la politesse lui aurait mieux été que d'agir de façon aussi rustre.

- Je suis déjà passé il y a peu dans ce lieu et …

Puis mon regard se posa derrière elle. Le chaton continuait à laper son breuvage interdit qui lui avait été subtilement donné par le barman. Quand je dis subtilement, c'est ironique, puisque l'homme lui avait clairement collé le verre dans la main et avait accompagné le geste en plus.

Merci mon chaton, me suis-je dit.

- … Et vous devriez retourner voir votre ami là-bas, le jeune homme.

En pointant du doigt le garçon, Blanche tourna la tête pour regarder ce qu'il se passait. J'ai profité de cet instant pour laisser passer un discret.

- Bonne soirée.

Et j'ai pris la direction de la sortie. Mais la fête battait son plein et je n'ai pas réussi à sortir. Bien au contraire, je m'étais retrouvé dans une foule de danseurs bourrés qui m'avaient alpaguée dans leur euphorie. Boisson et danse ! Je ne pouvais pas refuser, car alcoolisé, j'ai très peu de résistance sur ce thème.

Maintenant la question était de savoir si la chanteuse allait me poursuivre et élucider son mystère ou allait elle venir au secoure du jeune chaton ?
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mer 7 Sep - 18:30
Tout était trouble autour de moi. Je ne savais plus tellement ce que je faisais ou ce que je disais. Cette impression-là ne m'était as inconnu. Je ne me souvenais plus exactement quand et comment j'avais déjà fini dans un état semblable. J'avais beau essayer de me creuser la tête pour me souvenir. Impossible, rien ne me revenait à l'esprit quand j'étais dans cet état. Bon après ce n'était pas si grave que cela, je me sentais bien et vivant. Mais bon, il ne fallait pas que j'oublie mon principal objectif : jouer au mage de Blue Pegasus. J'avais déjà repéré des jolies filles dont la chanteuse. Une autre impression m'envahit quand je la vis. Je la connaissais déjà. Mais je ne me souvenais plus où je l'avais vu. Mais une certaine peur était présente quand je la regardais. Cherchant désespérément la réponse à cette question, elle s'approcha de moi. Je m'attendais à ce qu'elle fasse quelque chose de bien sympathique ou conviviale. Mais rien de ça. Elle se mit à me secouer. Ma tête tourna en rythme. Quand j'allais vers l'avant, tout se grossissait ; quand j'allais vers l'arrière, tout rétrécissait. J'eus envie d'éclater de rire. On se croyait presque dans un manège.
Alors que je m'apprêtais à me présentais, elle fit signe au barman et à des jolies filles. Même pas le temps d'entamer la conversation qu'elle partait déjà vers un autre homme. Pour une fois qu'une fille avait un comportement comme celui-ci, je ne pouvais que l'admirer. J'étais tout émoustillé. Mais je l'oubliai très vite quand je vis les jeunes femmes s'approchaient de moi. Comment de telle déesse pouvait se trouver dans un bar aussi ridicule que celui-ci. Même à Blue Pegasus, on voyait très rarement d'aussi jolie fille.Et pourtant, la réputation de Blue Pégasus n'était pas à faire. Sans même réfléchir, je demandai au barman une nouvelle tournée. Tout mon argent allait y passer si je continuais comme ça. Mais bon, on ne s'amusait pas deux fois comme ça dans une année. Prenant mon verre, j’entamai la conversation.

Léo : Bonsoir, mes demoiselles. Je me présente. Léo Spark, pour vous servir, cela ressemblait à un truc de vieux. Je suis un mage de feu de Blue Pegasus. Si vous avez des problèmes n'hésitais pas à m'appeler, je suis l'un des plus fort mage de la guilde.

Qu'est-ce qui me prenait de dire des idioties pareilles ! Je savais très bien que je n'étais pas le plus fort mage de la guilde. Bon après, l'objectif était de faire le plus d'effet possible sur ces charmantes demoiselles. Alors sans même attendre leur exclamation d'admiration, je me mis à cracher des petites boules de feu. Je m'amusais vraiment à cette soirée et je voulais que cela continue toute la nuit. J'étais vraiment joyeux. Je me demandais ce que j'avais bien pu avoir bu pour être dans cet état.
Les filles à côté de moi étaient bien sympathiques, mais cette impression de peur à l'égard de la chanteuse me perturbait et je voulais élucider ce mystère au plus vite. Enfin, c'est ce que je croyais. Mon regard tomba sur cette dernière. Elle était en compagnie d'un jeune homme. Leur discussion semblait assez intéressante. J'allais m'approcher deux en laissant ma place de libre quand je croisai leur regard. Puis le jeune homme prit la direction de la sortie, mais se retrouva mêler dans un groupe de personnes qui chantaient et dansaient. Il avait l'air de drôlement bien s'amuser. J'oubliai une nouvelle fois cette peur et je me joignis à eux. J'avais aussi envie de danser. J'en profitais pour regarder la personne avec qui parlait la chanteuse. On pouvait voir à son comportement que c'était une personne qui aimait s'amuser et vivre. J'aimerais bien lui parler, mais il était trop loin de moi. De plus, la manière dont l'on danser empêcher les personnes de se rapprocher les unes des autres. C'était bien dommage. Je suis sûr que cela aurait pu être une expérience assez enrichissante. Mais bon la soirée n'était pas finie et j'aurais sans doute l'occasion de pouvoir m'approcher pour pouvoir lui parler. Alors que j'allais repartir de plus belle dans la danse, sans que je comprenne pourquoi, je me vautrai la tête en avant sur le sol.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Jeu 8 Sep - 23:37
Very good trip
Léonard/ Léo Spark/ Amandil


Après avoir écarté les filles de cet homme qui prenait un peu trop ces aises. Je décidais de m'approcher de lui. Quoi ! Je pouvais bien m'amuser moi aussi ! En plus, ce gaillard n'avait pas affaire à n'importe qui ! Même s'il ne le savait pas. Je décidais d'enter en contact avec lui. Sa tête me disait vraiment quelque chose, mais impossible de s'en souvenir. Je lui avais alors aimablement demandé en ajoutant un petit air aguicheur. Tout de suite, je sentis qu'il s'était crispé. Pourquoi ? J'avais uniquement demandé où nous étions déjà rencontrés. Un gars normal aurait sans doute dit que s'il m'avait vu, il s'en serait souvenu ou un autre truc du genre pour flirter. Mais la réaction de mon interlocuteur était étrange, oui, cela m'intriguait encore plus. Il avait quelque chose à cacher. Bien grand fasse, tout le monde dans ce bar était dans ce cas. Seulement, les autres étaient assez doués pour le cacher ou alors assez expérimenter pour ne pas réagir de la sorte. Pourtant d'après ce que je pouvais voir à son attitude, mes formes ne le laissaient pas indifférent.
Il me répondit quand même qu'il était enchanté. Une manière comme une autre de dire bonjour. Il but une gorgée. Il répondit qu'il était déjà passé dans ce lieu, or ce n'était pas possible, je me serais souvenu cet individu si je l'avais croisé depuis mes deux semaines.
Je lui répondais, puisqu'il laissa sa phrase en suspens.

« Et bien, mon beau ce n'est pas possible, je ne suis là que depuis peu et je ne t'ai jamais vu. »
Je ne l'avais pas dit méchamment, c'était un constat rien d'autre, de plus j'étais trop bourrée pour réfléchir trop intensément.

Il continua sa phrase laissée en suspens. Il désigna le jeune homme en oreilles de chat, par réflexe, je regardais la direction. Au moment même où je tournais la tête pour observer ce qu'il se passait : le jeune homme aux oreilles de chat en train d'être bourré. L'homme aux cheveux blancs partit précipitamment, tout en me souhaitant une bonne soirée.

Puisque le bel étalon blanc avait pris la fuite et s'était perdu dans la foule danse, je restais sur le canapé. L'autre finira bien par revenir, après tout, j'avais pu observer à quel point il était sensible à mes charmes. Alors supposons qu'il voit que je ne lui cours pas après, mieux si quelqu'un me rejoint, celui-ci pourra peut-être revenir de peur que quelqu'un profite de mes charmes que lui n'a pu profiter

À ce moment, le jeune homme aux oreilles de chat s'avança dans la foule dansante. D'ailleurs, d'après ce que je pouvais voir, c'était un piètre danseur. Je restais à observer jusqu'au moment où l'homme aux oreilles de chat se vautra. Habitué à aider les gens et de faire face aux situations d'urgence, je bondis vers l'affalé. Ma vitesse était due à mon entraînement, donc elle était supérieure à la normale. Je venais donc de me trahir que je n'étais pas normale. Fut-il qu'il y ait des gens qui puissent se souvenir de cela, vu l'état de la plupart des personnes présentes dans l'établissement, hormis le barman. Je menai l'homme aux oreilles de chat jusqu'au canapé, en dehors de la piste de danse, mais pas trop loin non plus. Je l'allongeais de manière à ce qu'il soit sur le côté et je le mis sa tête sur mes genoux. Parce que s'il vomissait et bien, je n'avais pas envie que ce soit sur moi. Il me semble que je l'avais déjà rencontré lui aussi. L'alcool devait me faire croire que je connaissais chaque personne présente. Donc, la première chose qu'il verra quand il se réveillerait de son choc, ça serait mon doux visage. Par contre s'il osait me vomir dessus, il aurait une claque digne de réveiller un mort.


_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Ven 9 Sep - 18:53
« Et bien, mon beau ce n'est pas possible, je ne suis là que depuis peu et je ne t'ai jamais vu. »

Une femme bien sûr d'elle… Encore une. Peu probable qu'elle se souvienne de tant de personnes. Seuls certains magiciens ont cette capacité et encore… Il leur faut les noter et les relires. Mais dans sa phrase une belle note entra dans ma tête, comme ces musiques qui vous font hérisser le poil sans comprendre réellement pourquoi. « mon beau ». Des mots très agréables que je ne cessais de vouloir entendre. J'avais peut-être été trop tendu sur le moment. En même temps, ma tronche est plutôt connue pour le pire que le meilleur. De la paranoïa ? Non, toujours de la prudence à mon sens.

Mais je n'avais pas oublié mon but premier, la fête. Et là j'en avais pour mon plaisir. Ce groupe de fêtard m'avait intégré comme si je les connaissais depuis des lustres. Bras dessus, bras dessous, nous avons dansés en tournant en rond, repoussant les tables à chaque vas et vient de ce cercle.

J'ai eu le droit aux échanges de verres, une sorte de règle tacite dictée sur le moment pour améliorer l'ambiance et les liens. Cervoise, liqueur, cocktail, de simples gorgées à chaque fois, mais des mélanges qui s'accumulaient. C'est à ce moment que mon euphorie a commencé à grandir. L'alcool a des visages bien différents pour chaque personne, le mien, c'est la joie, la bonne humeur, trop peut-être ? J'en oublie souvent l'essentiel rester discret. Criant et hurlant des chansons qui m'étaient encore inconnues, on en étaient arrivés au moment où les plus chanceux arrivaient sur les épaules des mieux battis. J'étais de ceux-là. Mais à force, une joute c'était créé entre nous tous. Et quand vous avez le dessus sur tout le monde, une mutinerie arrive. Ils étaient trois ou quatre de souvenir à être venu sur moi, pendant que je me gargarisais de mes victoires, une attaque en traître, bien joué !

J’ai littéralement volé à travers la pièce sans que je m’en rende compte. J’ai atterrit sur un canapé. Sur le coup, je me suis dit, coup de chance. Sauf qu’à la base, il était occupé. La belle, la blanche, la chanteuse s’occupait de son chaton qui n’en menait pas large. En chutant, j’ai tapé le félin qui roula en dehors du canapé.
Oups, me suis-dis. J’avais constaté la scène la tête à l’ envers.

- Désolé mon ami.

En redressant mon visage, j'avais enfin compris dans quelle position j'étais. Et ma tête avait pris la place de mon nouvel ami de soirée sur les douces jambes de la jeune femme. La volupté de sa poitrine ne m'empêchait point de m'émerveiller sur les traits de son visage si fin et si déterminé en même temps. Si j'étais arrivé ainsi sur elle, c'est que le destin en avait voulu ainsi. Alors pourquoi fuir l'inévitable ?

J'ai laissé ma main caresser tendrement sa joue. Un geste non prémédité et qui allait peut-être la contrarié. Mais sur l'instant, je souhaitais simplement tutoyer du doigt la merveille.

- Si vous ne vous souvenez pas de moi, c'est que je devais le mériter.

J'avais sans doute envie de mieux connaître cette personne. L'alcool sans doute… Quelle fourbe aussi celui-là.
Je me suis malgré tout relevé pour être assis à ses cotés en posant l'un de mes bras sur le dossier du siège. Nous étions bien assez proches pour commencer à discuter.

- Puis-je y remédier ?

Je l'ai dit d'une façon simple, mais convaincante, d'une voix douce et rassurante.
Mais mon ami venait de se relever. Et dans cet état, je n'ai pas pour habitude d'abandonner les amis, même récent.
Il semblait avoir les idées plus claires, même si son visage laissait entrevoir un état d'ébriété marqué.

- Excuse-moi pour ce contact l'ami. Si vous le souhaitez, je vous paye ma tournée ainsi que des amuses bouches. C'est la moindre des choses pour me faire pardonner à tous deux.

J'ai posé mon regard sur celle qui allait sans doute faire de ma soirée un moment inoubliable, quel que soit son issue.

Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Lun 12 Sep - 18:36
Je venais de tomber sur le sol, la tête, la première, mais bizarrement, je ne ressentais aucune douleur. Était-ce de la magie ? La magie de la boisson que j'avais bue ? Si c'était le cas, elle était vraiment miraculeuse. Il faudrait que je me souvienne d'en boire autant avant chacun de mes combats. Je serais invisible comme ça... Je me retins de vomir. Sans que je ne m'en rende compte une odeur de dégoût parcourut tout mon corps, comme s'il voulait rejeter quelque chose qui nuirait à son fonctionnement. Heureusement, je pus me retenir. Mais je ne trouvais pas les forces de me relever par moi-même. Alors que je pensais à m'endormir ici, au milieu des danseurs, je sentis qu'on me soulevait. Un sentiment de protection m’envahit, comme si c'était ma mère qui me soulevait. Que de bon souvenir. Je réussis tout de même à entrouvrir les yeux. Je découvris alors le visage de la chanteuse. Il était vraiment magnifique de si près. Cette vision dura jusqu'à ce qu'elle me raccompagne sur le canapé en posant ma tête sur ces jambes. Tous mages de Blue Pegasus qui se respecte auraient profiter de la situation pour charmer la dame. Je l'aurais aussi sans doute fait si je n'étais pas dans un tel état. J’étais attiré doucement, mais sûrement vers un sommeil profond.

Alors que j'allais partis vers le pays des merveilles, je me sentis... Bousculé. L'endroit où reposait ma tête devint, d'un seul coup, dure. J'avais l'impression qu'il faisait plus froid aussi. J'entendais des voix derrière moi, enfin plutôt au-dessus de moi. C'était comme si j'étais descendu sous le sol. Sans même que je le sente venir, un liquide remonta le long de mon estomac, puis de ma gorge, pour sortir par la bouche. C'était assez répugnant, mais je n'avais pas envie d'ouvrir les yeux. J'étais toujours dans le même que quand la chanteuse m'avait ramassé. Malheureusement pour moi, l'odeur du liquide avait conquis mes narines. Je n'avais plus d'autres choix que de me lever et de retourner faire la fête. Bon après, faire la fête, c'était tous aussi bien que dormir. Alors sans même réfléchir, je sautai sur mes pieds. Étonnement plus rien ne tournait autour de moi. Tous me semblaient clairs et mes pensées lucides. Enfin presque. Alors que j'allais repartir pour danser, j'entendis une voix derrière moi :

Léonard : Excuse-moi pour ce contact l'ami. Si vous le souhaitez, je vous paye ma tournée ainsi que des amuses bouches. C'est la moindre des choses pour me faire pardonner à tous deux.

Je me retournai aussi tôt. C'était le jeune homme que je voulais approcher pour parler avec. Alors comme ça, il était juste à côté de moi. J'avais eu de la chance même si je ne comprenais pas trop comment j'étais arrivé ici. Je pensais dormir sur les genoux de la chanteuse. Je vis alors que cette dernière était assise juste à côté de l'homme. Le même frisson qu'au début de soirée me parcourut. Bah, ce n'était pas vraiment grave.

Léo : Mais bien sûr. Je ne refuse jamais de me faire offrir quelque chose. Je me nomme... Attends voir... Voilà, je sais. Je suis Léo Spark et je viens de la guilde Blue Pegasus et toi ?

Alors que j'allais prendre la direction du bar, je me souviens où j'avais vu cette fille. C'était Alice... Rose ! Je crois, ou peut-être rosier... Enfin, je savais que son prénom était Alice. J'avais pour preuve notre rencontre dans le passé. Je changeai aussitôt ma direction me mettant juste en face de cette dernière. Je retirai le haut de mes habits et lui montrai les deux cicatrices sur mon épaule. J'avais bien l'intention de la faire réagir et après d'aller boire un coup avec ce jeune homme !


Dernière édition par Léo Spark le Mer 14 Déc - 19:50, édité 1 fois
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Lun 12 Sep - 22:48
Very Good Trip
Léonard/Léo Spark/Amandil


J'étais en train de faire un doux massage du visage à l'homme aux oreilles de chat. J'espérais qu'il se réveillerait bientôt.
Pendant ce temps-là, l'alcool avait atteint sa victoire totale sur les personnes présentes. Comme on pouvait s'y attendre, une bagarre dans le bar eut lieu. Je soupirais profondément. J'étais en vacances ! Pour une fois, je n'allais pas intervenir. Après tout les videurs servaient à ça et c'est ce qu'ils firent. Ils mirent dehors les plus bourrés. Même si mon « protégé », l'homme dont la tête était sur mes genoux était dans le même état que les autres, il n'avait pas l'alcool mauvais.
Je vis le jeune homme aux cheveux blancs être envoyé vers moi, plus précisément vers le canapé où j'étais installée. Heureusement, il ne me toucha pas, mais il frappa l'homme chat. Celui-ci roula par terre. Ce dernier se réveilla et vomit toutes ses consommations récentes. Pas très glorieux.
L'homme aux cheveux blancs avait pris la place du chat, sa tête sur mes genoux. À croire qu'ils se battaient pour être à cette place. Je gloussais de satisfaction. Finalement, mon plan avait fonctionné. L'homme aux cheveux blancs était revenu vers moi. Mais, celui-ci était, un tantinet, trop fougueux. Il me caressa la joue. Je n'aimais pas que l'on touche mon visage. Surtout si c'était le premier venu. Je saisis sa main pour l'écarter, doucement, mais fermement, assez pour qu'il puisse voir que je n'aimais pas cela, sans pour autant l'envoyer bouler. Réaction étonnante de ma part, n'est-ce pas ? J'étais légèrement influencé par l'alcool.
Le bagarreur me parla, me disant que si je ne me souvenais pas de lui, c'était qu'il devait le mériter. Je mis un doigt sur mes lèvres, pour réfléchir, un de mes tics, puis je lui répondais.
« Peut-être. Mais je suis de vous avoir déjà vu. Je suis physionomiste, même si ma mémoire est celle d'un poisson rouge la plupart du temps. »
Il se mit correctement sur le canapé. C'était plus agréable pour parler, puis demanda s'il pouvait remédier à cette perte de mémoire.
« C'est fort possible, mais il me semble que vous connaissez mon nom et que ce n'est pas réciproque. » lui disais-je d'un ton sensuel et aguicheur, une invitation muette pour le faire avouer son identité.

Le chat s'était relevé et l'homme aux cheveux blancs s'excusa et proposant de payer une tournée pour dédommager le chaton, ainsi que ma personne. Un homme civilisé, d'après ce que je pouvais voir. J'accepterais volontiers de flirter avec lui. Le chat se présenta alors. Il s'appelait Léo Spark. Euh... Ça me disait quelque chose. Pourquoi cela ? Ah oui ! Je l'avais atomisé avec son copain quand j'ai fait ma « visite » à Blue Pegasus. Malgré moi, je m'étais tendue pendant une seconde, mais on pouvait croire que ce n'était que de la surprise. Heureusement pour moi, il prit la direction du bar. Cependant je le vis s'arrêter et revenir vers nous. Il fit une chose étonnante, il enleva son haut, exposant deux cicatrices plutôt conséquentes son épaule. Je me souvenais ce que je lui avais infligé parce que je voulais seulement m'amuser. Quoi ? Pas la peine de me reprocher cela. Ce qui est fait est fait, personne ne pouvait réécrire l'histoire déjà écrite. Je fis celle qui était étonnée des blessures, celle qui ignorait comment elles lui avaient été faîtes.
Puis d'un air aguicheur, je lui dis :

« Tu commences déjà le strip-tease ? Tu es vraiment bourré dans ces cas-là. Viens te joindre à nous pour te calmer et refroidir tes ardeurs. »
Puis d'une voix plus tentatrice, je murmurais juste assez fort pour être entendue de deux garçons:
"Même si avec moi, on a plus chaud qu'autre chose..."

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Dim 18 Sep - 12:31
Que c'est agréable de contempler deux magnifiques jeunes femmes. Deux ? Je commençais à subir les effets de mes mélanges. Pour aller voler le cœur ou l'intimité de la belle, c'étais un problème que je devais résoudre. Avant cela, le jeune homme c'était lui aussi présenté. Léo ? C'était une situation comique d'avoir deux hommes du même nom, ou presque, assis sur ce canapé. Mais je ne m'étais pas laissé surprendre par cette annonce. Restant impassible, je me devais de faire de même pour éviter de soulever une curiosité encore plus forte chez mes deux nouveaux compagnons de boisson. Le plus dérangeant pour moi, c'est qu'un mage d'une guilde officielle était en face de moi. Heureusement, il ne semblait pas me connaître.

- Je me nomme James, James Fermal. Et je suis tout aussi enchanté que vous.

Une phrase dite d'un ton séducteur et clairement destiné à Blanche qui devait sans doute deviner mes intentions puisque mon regard se posa directement sur elle.

Mais je n'étais pas le seul à lui faire la cour puisque Léo commençait à se déshabiller. Il laissait, à qui le voulait, entrevoir les stigmates de ses querelles d'antan. Et certaines paraissaient bien difficiles à porter. Mais cela avait le mérite de démontrer sa combativité et également sa silhouette.
Il était hors de question de faire de même seulement pour avoir les faveurs de la belle. J'avais bien d'autres atouts à mettre en avant et si elle voulait avoir la chance d'effleurer du regard mon corps, elle devait elle-même le mériter. Mais sa dernière phrase n'avait pas laissé ma curiosité éteinte, bien au contraire.

- Je vais aller chercher nos apéritifs comme promis.

Je m'étais donc dirigé vers le bar afin de commander une bouteille de champagne, un alcool très fin et un assortiment d'amuses bouches pour éponger l'alcool déjà ingurgité. Afin d'éviter les dégâts, j'ai bien entendu demandé à ce que ce soit déposé à notre table basse. En même temps, vu la facture, il était évident que je n'allais pas amener tout ça moi-même. Ah mais j'oubliais presque que ce n'était pas moi qui payais depuis le début.

Revenant avec une ribambelle de serveur pour assouvir l'un de nos besoins primaires, je reprenais ma place au côté de Blanche.

- J'espère que cette sélection vous conviendra. Trinquons !

Malgré tout, je me devais de m'intéresser aussi à notre hôte aux oreilles de chat. Elle l'avait invité après tout. Si je ne voulais pas la froisser, il fallait lui laisser un peu de place.

- Léo, tu sembles très jeune et pourtant très aguerris. Tes cicatrices sont impressionnantes ! Tu es donc un grand mage de cette guilde. Tu dois êtres très fort dit-moi !

Tout ceci était dit avec un grand intérêt, comme si pour moi, approcher un magicien était quelques choses d'incroyable. Je voulais en connaître plus sur lui afin de mieux le jauger. Juste au cas où.

- Et vous blanche. Une si charmante dame, à la voie de velours, vous devez avoir bien d'autres qualités. J'aimerais tellement que vous me les partagiez.

Autant avec Léo, le contact était amical et franc. Nous nous étions tutoyé très facilement et blanche avait fait de même. Autant avec elle, nous avions gardé le vouvoiement pour se parler. Ce n'était surement pas de la timidité pour moi et j'en avais déduis la même chose pour elle. Étions-nous déjà en mode séduction ?

Trop tôt pour le dire. Mes diverses questions avaient bien pour but d'en apprendre plus sur eux et d'éviter d'en dire trop sur moi. Mais soudain, une musique plus raffinée me chatouilla les oreilles. Ce genre de musique qui se dance à deux et qui permet d'avoir un contact plus facile avec sa proie. Je me suis levé en regardant Léo.

- J'espère que tu pardonneras mon écart de quelques minutes l'ami.

Puis, j'ai posé mon regard dans ceux de blanche et je me suis penché en tendant très délicatement ma main, paume vers le haut afin d'inviter la sienne. J'avais bien compris qu'un contact direct n'était pas le mieux pour amadouer la belle.

- J'aimerais vous inviter à danser. J'espère que vous me ferez l'honneur d'accepter.

Sans dire d'autres mots, j'attendis calmement sa réponse. Mais j'avais gardé sur mon visage, ce charme et cette conviction qui me permettrait peut-être d'avoir un tête à tête avec elle.
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mar 20 Sep - 18:25
Tout ne se passa pas comme prévue. Je pensais qu 'elle reconnaîtrait ses torts en voyant mes deux blessures. Mais non, ce fut tout le contraire. Je me serais trompé de personne ? Je ne pense pas. J'étais quasiment sûre que cette chanteuse était celle qui m'avait causé toutes ces blessures. Cela préoccupait toutes mes pensées. Je ne fis même pas attention à notre compagnon de soirée lorsque ce dernier se présenta. Il s’appelait James si j'avais bien écouté. Ils venaient de nous dire qu'il allait chercher les apéritifs. Mon esprit était encore trouble. Peut-être que je trompais de fille ? J'étais d'autant plus décontenancé par ses propos. Elle venait de m'inviter à faire un strip tease. Certes, mon esprit n'était pas assez clair pour que je contrôle tous mes faits et gestes, mais heureusement, je n'étais pas capable de ça. Trop de pudeur était présente en moi, même si je passais une bonne partie de ma journée à me balader en habit léger.

Léo : Désolé, mais je me dois de refuser votre offre. Tout mage de Blue Pegaus se doit de garder une certaine pudeur corporelle à l'égard des jeunes femmes. Et puis je ne vois pas de quoi vous parlez lorsque vous vous référez à mes ardeurs.

Finissant sur ces paroles qui me semblaient bien sages tout en ignorant sa troisième remarque, je remarquais que James revenait en compagnie de plein de serveurs. Ils avaient les mains remplies par de délicieux mets. Il y avait même des bonbons. J'étais aux anges. Je venais de me faire deux nouveaux amis et en plus, j'avais des bonbons. J'appréciais de plus en plus cette soirée. Il faudrait que je pense à revenir plus souvent pour faire la fête dans ce lieu qui était fort sympathique. Je regardais les bonbons avec envie. Je devais me retenir de ne pas sauter sur le serveur pour tous les gober. Sans doute, un autre effet de cette boisson magique.

Léonard : J'espère que cette sélection vous conviendra. Trinquons !

Bien sûr que cette sélection nous plaisait. Il y avait tellement de choses que l'on ne savait même plus quoi manger. Même si personnellement, je me concentrais uniquement sur les bonbons, je devais admettre que les autres plats donnaient tout autant envie. Cela ressemblait plus à un festin qu'à un apéritif. Étonnement, la nourriture eut plutôt un effet positif sur mon esprit. Au fur et à mesure que je mangeais, je sentais mon esprit redevenir net et se libérer de toutes mes idées farfelues. Alors que je voulais voir jusqu’où la nourriture pourrait agir sur mon esprit, James reprit la parole

Léonard : Léo, tu sembles très jeune et pourtant très aguerri. Tes cicatrices sont impressionnantes ! Tu es donc un grand mage de cette guilde. Tu dois être très fort dit-moi ! Et vous Blanche. Une si charmante dame, à la voie de velours, vous devez avoir bien d'autres qualités. J'aimerais tellement que vous me les partagiez.

Léo : Merci bien pour cette collation. Dire que je suis fort était quelque peu exagéré. Je suis plutôt quelqu'un de faible qui passe son temps à se battre avec des inconnues. Certains combats sont volontaires tandis que d'autres sont plutôt dû au hasard. Voilà d'où viennent ces cicatrices.

À mon grand étonnement, je ne fis pas un éloge de ma force quasi-inexistante. Je me comportais de manière totalement opposée qu'avec les filles que j'avais côtoyées plutôt dans la soirée. Je devais dire que je me sentais bien mieux aussi. D'ailleurs en y voyant plus clair dans mon esprit, j'étais sûre et certain que la fille qui nous tenait compagnie était la femme qui m'avait fait ces cicatrices : Alice Rouge. Je n'avais qu'une seule idée, me venger. Mais pour ce soir, je laisserais tomber et profiterais de sa compagnie. Je ne voulais pas gâcher l'ambiance d'autant plus que la soirée ne faisait que commencer.

Léo : Veuillez excuser mon comportement madame, je me suis trompé de personnes. Comment pourrais-je me faire pardonner ?

À peine, mes paroles finies, une musique était présente en fond sonore. Rien de mieux pour danser avec une personne. Ah, si seulement j'avais une copine, j'aurais pus l'inviter à danser. Malheureusement pour moi, je n'en avais pas. C'est alors que je pensai à Alice, mais je me fis devancer.

Léonard : J'espère que tu pardonneras mon écart de quelques minutes l'ami. J'aimerais vous inviter à danser. J'espère que vous me ferez l'honneur d'accepter

Il ne me restait plus qu'à tenir la chandelle tout en restant avec mes bonbons. Mais après tout, cette situation ne me déplaisait guère. Je n'avais pas tellement envie de danser avec la personne m'ayant lacéré mon corps sans même penser aux cicatrices qui me resteraient. Prenant le plateau contenant les bonbons, je m’installai confortablement dans le fauteuil pour assister à la scène. Avec un peu de chances, j'aurais peut-être une leçon de séduction.

Spoiler:
 


Dernière édition par Léo Spark le Mer 14 Déc - 19:51, édité 1 fois
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mer 21 Sep - 17:50
Very good trip
Léonard/ Léo Spark/ Amandil



L'homme aux cheveux blancs se présenta enfin ! Il en avait mis du temps ! Il avait fallu que je fasse moult subterfuges pour lui arracher un nom, qui était peut-être fauxi, mais bon, qu'importe, moi-même, je n'étais pas sans reproche, vu que je faisais sans doute pareil que lui. L'homme aux cheveux blancs s'appelait James Fermal, enfin semble-t-il. Son nom était trop Fermal, faire mal, vous avez saisi ? Non ? Tant pis si vous ne comprenez pas. James me disait qu'il était enchanté de me rencontrer. Moi aussi, je le serais, si j'étais à sa place. On ne rencontre pas une fille comme moi à chaque décennie. Narcissique, moi ! Pensez-vous ? Je dis juste la vérité.

« Le plaisir est partagé, James. »

Ce fut à ce moment-là que Léo se déshabilla. Sur son corps, des cicatrices impressionnantes et pour cause que je les connaissais, c'était moi qui les lui avais faites. Bien que j'eusse invité Léo à nous rejoindre et calmer ses ardeurs, il me répondit qu'un mage de Blue Pegasus se devait avoir une certaine pudeur envers les femmes et qu'il ne voyait pas qu'est-ce que j'évoquais en parlant de ses ardeurs ?

« Moi, je n'ai rien dit, c'est vous qui vous vous êtes déshabillé devant moi. Pouvez-vous toujours parler de votre intégrité de Blue Pegasus ? »lui disais-je en le taquinant un peu.

Après ma phrase tentatrice, James décida de nous chercher des apéritifs. Bonne initiative ! En plus, cela me ferait plus de sous pour ce soir.

Quand James fut revenu avec l'apéritif, je constatais qu'il avait pris du champagne. Du champagne ! Ce mec devait être fortuné pour pouvoir s'offrir une bouteille de champagne comme ça. Cela allait faire plaisir au patron. Mais, il y avait un petit ennui. C'est que je n'aimais pas beaucoup le champagne. C'était trop aigre, trop acide. Il n'y avait que le champagne rosé que j'appréciais. Que voulez-vous ? Nous n'avons pas les mêmes valeurs. Il compensa son erreur en ayant amené des amuse-bouches. Je pris un des mets pour l'entreposer délicatement dans ma bouche en ayant préalablement croqué entre mes dents et mes lèvres. Tout ce geste étant exécuté de manière parfaitement sensuelle. James proposa de faire un toast. Pourquoi pas ? Je me servais un verre de champagne. Même si je n'en buvais pas. Je n'allais pas faire un toast sans rien dans mon verre, cela état mal poli.

James fit une place à Léo à côté de lui. Mmm...James avait assez de classe pour accepter qu'une autre homme puisse venir près de moi.
James se concentra sur Léo. Il vantait les cicatrices du mage de Blue Pegasus, comme quoi elles étaient impressionnantes et qu'il devait être fort. Fort ? Lui ? On parlait bien de la même personne ? Celle dont j'avais botté les fesses ?
James s'adressa ensuite à moi, essayant de me charmer et de me complimenter. Il me demandait quelles autres qualités j'avais ?
« Quelles autres qualités ai-je ? » disais-je avec un soupçon de malice et de tentation ?
« Des qualités qui ne peuvent pas être montrées ici. »ajoutais-je consciente du sous-entendu que je venais que je venais de dire. Après un petit moment de silence pour laisser les garçons digérer ma phrase, puis j'enchaînais « Mes talents à l'épée sont incroyable, après tout, bien que je ne sois pas la meilleure de ma famille. »

Je fus étonné par contre que Léo vienne s'excuser. Apparemment, il m'avait pris pour la mauvaise personne. Même si j’étais la même personne, je venais d'inventer un mensonge digne de ce nom. Après tout, si cela se savait qu'une écuyère traumatisait les mages faibles des guildes.

« Mmm...cela me rappelle une histoire drôle et exquise que m'a racontée une de mes sœurs à propos d'un combat contre deux mages de votre guilde qu'elle a écrasé sous sa semelle. Vous comprenez, elle avait été dans ta guilde pour s'occuper un brin, mais voilà que deux nigauds essayent de la toucher, elle se défend et à ce moment précis, deux autres idiots se pointent pour défendre les pervers, après elle a flanqué une bonne correction à ces deux incrustes. Drôle, cette histoire, non ?
Vous comprenez, ma sœur, Alice, est aussi mage, quant à mon autre sœur, Anésidora, elle est écuyère. Ces deux-là ne se sont jamais entendues, elles ont même changé leurs noms de famille en Rouge et Amandil. »


James me proposa de danser. Je fis un petit rire. Là, le jeune homme aux cheveux blancs n'était plus du tout fair-play avec Léo, car si nous dansions ensemble, le mage de Blue Pegasus serait seul. En tant qu'hôtesse, c'était de mon devoir de ne pas laisser seul mes clients. De plus..
« Excusez-moi, je vais devoir décliner votre invitation, je ne voudrais pas vous écraser les pieds par mégarde. » je voulais lui faire comprendre implicitement que je ne savais pas danser. Chanter, oui. Jouer d'un instrument, oui. Mais, je ne savais pas danser.


_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Jeu 22 Sep - 18:48
La vilaine… elle refusait un échange physique des plus courtois. Elle semblait avoir le même plaisir à me rencontrer, elle faisait même des sous-entendus discrets, mais néanmoins explicites et pourtant elle refusait.

Elle avait eu bien plus de verve lorsqu'elle dût parler d'elle et de sa famille, ainsi que de son autre talent. Ce n'était donc pas ce genre de contact qu'elle cherchait ? Et bien donnons-lui ce qu'elle voulait ! Comme je commençais à m'ennuyer, cela allait nous divertir.

Je lui fis une moue déçue, avant de reprendre mon sourire enjôleur.

- Amusons-nous tous les trois alors !

C'était un bar de marin et la décoration était à l'image des soûlards du coin. On y trouvait du mobilier de bois, des filets accrochés aux murs et de vieilles épées qui n'avaient pas servis depuis longtemps. En m'approchant de ces ornements, j'en ai attrapé trois et demandé au barman de nous apporter une bouteille d'alcool plus fort ainsi que trois petits verres de liqueur.

L'homme s'exécuta et posa le breuvage et les récipients à notre table.

- Bien ! Si vous le voulez bien, nous allons débuter un petit jeu. Blanche, votre verre ne descend pas, alors j'espère que là vous ne ferez pas que tremper vos lèvres.

J'ai pris le haut de Léo pour lui renvoyer afin qu'il se rhabille. J'ai ensuite pointé la bouteille de la pointe de la lame.

- Ça c'est le gage ! Un verre pour chaque morceau de vêtement de coupé.

Oui c'était une provocation pour engager un vrai contact, avec des risques et un enjeu double. Puis j'ai jeté à Léo et blanche les deux autres épées qu'ils attrapèrent assez facilement, trop peut-être du côté de la belle.

- Chacun pour soit et bien entendu toutes blessures volontaires est proscrites et pourra donner suite à un gage !

J'étais de l'autre côté de la petite table face à mes deux convives. J'ai regardé Léo qui avait engagé un état d'ébriété plus avancé que la danseuse et moi. Avec un large sourire sournois, j'ai lancé la pointe de ma lame en direction de la jupe de Blanche afin de trancher sur un demi-centimètre le tissu de la belle. C'était une attitude des plus déplacé, toucher à la garde robe d'une femme revient à la mettre dans une colère noire la plupart du temps.

- La journée shopping de demain, sera pour moi bien entendu Lady. A vous de boire…

Avec une grande rapidité, j'ai ensuite retournée mon arme contre moi en fendant la manche de ma chemise.

- Je dois moi aussi être fair-play envers Léo.

En agissant ainsi, je ne souhaitais pas laisser réellement le choix aux autres. Le jeu avait déjà commencé au moment où j'avais engagé les règles. Refuser était synonyme de défaite d'emblée et même si c'était le chemin choisi par l'un ou l'autre, la soirée allait pouvoir continuer sans eux et sans regret.

J'ai donc débouché la bouteille en servant les deux premiers verres, dont l'un m'était destiné. Je l'ai consommé aussi sec et j'ai attendu la réaction du chat et de la souris…
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Dim 16 Oct - 10:19
Je dus me retenir pour ne pas sauter au coup de notre compagne. Elle était en train de me narguer, j'en étais sûre. Parler ainsi de tels événements, qui m'avaient traumatisé ! Alors comme ça, c'était sa sœur qui était responsable du massacre de mon corps ! Je n'allais pas la laisser s'en tirer comme ça. Maintenant que je connaissais le nom de la jeune femme, j'allais pouvoir me venger. Enfin, maintenant que j'étais sûre de son nom est plus correct. En temps normal, j'aurais proposé un combat pour rétablir mon honneur. Mais étonnement, ce soir-la, je ne ressentis pas ce besoin. Je me sentais énervé, mais je n'avais pas envie de me battre. Une grande fainéantise s'abattit sur moi.

Notre ami de soirée me demanda de rester assis le temps d'une danse avec la chanteuse. Je n'y voyais aucune objection. Il ne me restait plus qu'à tenir la chandelle tout en restant avec mes bonbons. Mais après tout, cette situation ne me déplaisait guère. Je n'avais pas tellement envie de danser avec la sœur de la personne m'ayant lacéré mon corps sans même penser aux cicatrices qui me resteraient. Prenant le plateau contenant les bonbons, je m’installai confortablement dans le fauteuil pour assister à la scène. Avec un peu de chances, j'aurais peut-être une leçon de séduction. À mon grand étonnement, la jeune femme refusa la danse. Je réprimai un rire. Il avait l'air tellement sûr de lui, de ses capacités à draguer. Finalement, la soirée allait se continuer sur ce canapé. Cela ne déplaisait pas non plus. Je me demandais bien ce que le reste de la soirée allait pouvoir nous réserver. N'ayant pas l'air offusqué par le refus de cette dernière, James proposa de jouer de tous les trois. J'étais plutôt partant. D'après les règles de son jeu, il fallait boire ce qu'on avait dans son verre à chaque fois que nos habits étaient touchés. J'allais pouvoir tester mes réflexes. Et puis, qu'est ce qui était dérangeant dans le faite de boire quand on se faisait toucher? Il nous jeta deux lames. Je réceptionnai la lame avec tout de même quelques difficultés. Quand je l'eus en main, je la trouvais plutôt légère. Cela me changeait de ma grosse épée.

James engagea le jeu en s'attaquant à Blanche. Il ne voulait pas faire dans la dentelle. J'étais loin de me douter à ce moment l'aspect quelque peu dérangeant de son jeu. Il toucha la robe de la jeune femme. Il était doté d'une incroyable dextérité. Donc si j'avais bien compris les règles, elle devait boire. Mais James en bon gentleman se fendit lui même la manche et se tourna ensuite vers moi. Voulait-il équilibrer le jeu? Il ne pouvait pas qu'attaquer la demoiselle. Ne m'y attendant pas, je me fis toucher par sa lame au niveau de mon épaule.

Léo : Si j'ai bien compris les règles, je dois boire. Bon bah allez, c'est parti un verre pour moi.

Je me remplis un verre et bus d'un seul coup tout le liquide contenu à l'intérieur. C'était assez fort. Je me retenu de crier. Ma gorge était entrai de me brûler. Mais cette brûlure passa très vite. Je n'allais pas être le seul à boire ! Je ne voulais pas perdre. Je décidai donc de m'attaquer à mon opposant.

Léo : Je vais te rendre ta monnaie. Prépare-toi, je suis plutôt habile avec une lame. A la une, à la deux, et à la...

Je perdis mon équilibre et ma tête se mit à tourner sans que je comprenne pourquoi. Suite à cette perte d'équilibre, je fis un geste en direction de la chanteuse. La gaffe, je me suis trompé de cible. Bon après tout, le plus important était de viser quelqu'un ou quelque chose. Après, la manière dont la lame atteignait sa cible importait peu.

Léo : Oups. Je visais James à la base. Une perte d'équilibre et pouf, je me suis tourné vers toi. Désolé hein. Sans rancune ?

Tiens, je venais de tutoyer une fille qui ne faisait pas partie de mon entourage. Où étaient passé mes bonnes manières de mage de Blue Pegasus. J'avais l'impression que mes gestes échappaient à mon contrôle. C'était à la fois terrifiant et exaltant. Je me demandais comment cette soirée allé évoluer.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Ven 21 Oct - 16:31
Very good trip
Léonard/ Léo Spark/ Amandil



J'avais refusé d'offrir une danse à James pour plusieurs raisons. La première, c'était la plus évidente d'après la formulation de ma réponse que je lui avais donnée ; je ne savais pas danser. La deuxième, c'était parce que danser avec James aurait laissé seul Léo et je voulais le narguer un petit peu. Comment ? Je m'étais créée une identité de toute pièce et j'étais la sœur de celle que j'étais. Vous arrivez à suivre ? Non ? Je m'étais fait passer pour ma sœur d'Amandil Anésidora, qui n'est autre que moi-même. Pas mal, le subterfuge, non ?

Je vis que James fait une tête déçue avant de reprendre son sourire charismatique. Un sourire fugace, charmeur, mais satisfait apparut sur mon visage. Ce mec commençait à me plaire.
James nous proposa de nous amuser tous les trois. Je fus interloqué un petit moment. Il ne nous proposait quand même pas ça ! Je vis l'homme aux cheveux blancs saisir les ornements des murs, il prit trois épées. Il avait sûrement fait ça pour que je puisse lui montrer mes talents à l'épée, vu que je les avais mentionnés quelques minutes plus tôt. Je ne trouvais pas d'autres raisons à son geste sinon cette hypothèse.
James nous proposa de jouer à un jeu. Puis il s'adressa directement à moi pour me faire remarquer que le liquide dans mon verre ne descendait pas. Normal ! Je n'étais pas fan de champagne, trop acide. Il ajouta que cette fois-ci, je ne ferais pas que tremper mes lèvres. Intérieurement, je rigolais. S'il me proposait un alcool que j'appréciais davantage cela changerait assurément. J'eus une petite pointe de culpabilité envers la promesse que j'avais faîte à Jet à ne pas trop boire. Pour l'instant, je n'avais bu excessivement, donc on pouvait dire que j'avais tenu ma promesse.
James nous expliqua les règles de son petit jeu. Un verre pour chaque morceau coupé, une sorte de gage. Il nous donna une épée à chacun, donc à Léo et moi et en gardant une pour lui. Les conditions me plaisaient, mais il y avait un hic. J’affectionnais particulièrement la tenue que je portais. Je ne voulais ô combien pas l'abîmé dans un jeu trivial. James ajouta une autre règle, toutes blessures volontaires étaient proscrites et cela entraînerait un gage. Là, cela ne me plaisait plus. Après tout, l'art de l'épée a deux buts, selon moi. Protéger et tuer.
Ce qui me surprit se fut que James m'attaqua. Il avait abîmé la belle tenue que j'avais ! Pourquoi n'avais pas bloquer ou esquivé ? Plusieurs raisons. Premièrement : j'avais été surprise qu'il m'attaque de but en blanc sans semonce. Deuxièmement : avec un verre de champagne à la main et une épée dans l'autre, mon attention avait été plutôt de ne pas renverser le liquide dans le verre que je tenais. Idiot, non ? On pouvait voir mes veines apparaître au niveau de mes tempes. Signe que le dragon endormi s'était réveillé très en colère. Je n'avais même pas entendu James me dire que c'était le lendemain, il organiserait une journée shopping pour moi, ni qu'il fendait une de ses manches par fair-play envers Léo.
Ce dernier d'ailleurs se fit toucher par la pointe de l'arme de James, il prit son verre et le bu cul-sec. Je n'avais toujours pas bu mon verre. J'étais en train d'essayer de retenir ma colère. Exploit que je ne l'ai pas déjà haché menu.


Je jetais le contenu de mon verre, le champagne que je n'avais pas bu, sur James ; J'affichais un sourire qui aurait pu passer pour jovial, si ce n'était pas accompagné par une envie de meurtre et d'une intonation dans la voie très claire.
« Je n'aime pas le champagne ! Vous pouvez le boire à ma place ! »
Je vis que Léo se diriger vers James, mais celui-ci perdit l'équilibre et étant saoul, il me visa, moi. Je parais rapidement avec l'épée que j'avais en main. Il s'excusa envers moi que ce n'était pas moi qu'il visait.
Je l'observais droit dans les yeux avec un regard d'une létalité de onze sur dix sur l'échelle du meurtre. Le fait que l'épée reflétait sur la lumière sur mon visage donnait un air encore plus sombre.
« L'art de l'épée ne doit être utilisé que pour deux choses. Protéger et tuer. Comme il n'y a rien à protéger ici, cela serait donc la deuxième solution. Je serai navré de transpercer de si jolis garçons. »

Je m'adressais maintenant directement à Léo, le provoquant légèrement :
« Quant à toi, je pensais que tu avais retenu la leçon ! J'avais pensé que les blessures sur ton corps auraient suffi à t'en rappeler. Après tout, c'est m...ma sœur qui te les a faîte non ? »
J'avais presque failli dire ''moi''. Heureusement que je m'étais rattrapée. La colère m'avait fait oublié momentanément les identités que j'avais créées. Même si l'aura de meurtre que je dégageais était sensiblement la même que celle que j'avais dégagé lors de l' ''affrontement'' à Blue Pegasus. J'espérais que cela ne me ferait pas identifier pas Léo, vu le traumatisme que je lui avais fait.

Je réussis à me calmer.
« Si vous vous voulez tellement jouer avec des épées allez le faire sur la scène. »
Je demandais aux musiciens de quitter la scène, elle était désormais vide.
Puis d'une voix forte, je m'adressai à toute la salle.
« Ces deux messieurs vont vous faire une démonstration de leur talent d'épéiste. »à ce moment mes mains désignaient les deux concurrents, James et Léo. Des projecteurs braquèrent leurs lumières sur les deux hommes. Je souriais. Je ne pouvais pas les couper en morceau personnellement, surtout vu les reproches que me faisait le Conseil. J'avais décidé d'être plus machiavélique. Perdre devant autant de monde, cela serait l'humiliation. Qu'importe lequel des deux perdrait ! J'allais avoir ma revanche ! De plus, maintenant que tous les regards étaient sur eux, en tant qu'homme, ils ne pourraient pas se défiler sans perdre leur fierté.

« Allons, commencer le spectacle. »

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Jeu 27 Oct - 20:38
La voilà la véritable personnalité de la jeune femme ! Derrière ce masque de bons sens et de bonnes manières agrémenté d'une pincée de « je mets mon nez partout », il y avait une femme dure, revancharde, colérique, ayant une paire de couille et un ego incroyable ! Le genre de femme qui dans une relation sado-maso se dit sado, mais souhaite la maîtrise totale du sado. Bref une femme chiante.

La protubérance sur sa tempe gonflait au rythme des battements de son cœur et d'après ce simple constat et au verre que j'avais pris en pleine poire, elle devait être bien chaude, mais pas comme je l'espérais.

Je l'ai laissé faire en gardant mon sourire satisfait comme pour mieux la provoquer. J'ai essuyé du revers de ma main le surplus de vin mousseux. Le liquide coula le long de mes doigts pour commencer à reformer des gouttes que je laissais tomber dans ma bouche.

Délicieux…

Encore de la provoque. J'aimais bien cette soirée finalement. Je me demandais jusqu'où elle pouvait aller.

Et puis après… Après … Le discours sur l'épée, la vie, la mort… Du blabla de gonzesse qui s'est fait bourré le mou avec des principes dignes d'un manque flagrant de courage…. Mince, jouer pour jouer n'était pas possible ? Elle venait de faire disparaître une grande partie de l'intérêt que j'avais pour elle. Il me restait cette curiosité, vous savez ? Celle où je me demandais jusqu'où elle pouvait s'énerver.

La belle avait eu également un coup de retord envers Léo qui n'avait rien fait de mal. Lui, au moins, semblait savoir s'amuser !

Des nouvelles règles en cours de route ? Pourquoi pas ! Autant profiter de son impulsivité pour la retourner contre elle !

« Allons, commencez le spectacle. »

L'attention était bien omniprésente à ce moment, elle savait capter l'attention et un léger calme venait de naître. Il fallait profiter de cet instant.

Bien lady ! Et comme promis, le gagnant aura l'honneur de vous accompagner à la danse sur cette même scène !

Quoi ? Ce n'était pas ce qui était prévu ? Elle ne voulait pas danser ? Et alors ? Pouvait-elle vraiment me reprendre devant tout le monde ? Sans doute ! Me faire passer pour un menteur ? Pour quelle raison ? Bref, quoiqu'il arrivait, je n'en avais strictement rien à faire, car cela ne me touchait guère.
Et puis le temps de se poser ces questions, j'avais déjà engagée ma première attaque contre mon nouveau pote ! Oh rien de bien extraordinaire, juste un coup léger et mal lancé histoire de sonner le glas !

J'en ai profité pour sauter et poser un pied sur l'assise du canapé et l'autre sur le dossier. J'avais bien entendu encore la tête humide à cause de ce rafraîchissement imprévu. A ce moment, j'ai hoché la tête pour projeter quelques goûtes vers ma mie. Gardant toujours ce rictus satisfait.

Donc là, je venais de m'appuyer sur le canapé qui par un effet mécanique commençait à basculait en arrière. Bien entendu, j'ai assisté ce basculement et il ne faut pas oublier que la belle était encore assise dessus…

Nous avons continué nos échanges jusqu'à la scène. L'alcool faisait de plus en plus effet et mon adresse à la lame était bien médiocre. Je crois bien que nous l'étions tous les deux. Mais bon, je m'amusais et c'était l'essentiel.

La salle était en train de hurler. Tuez-vous ! Attention ! Vas- y ! Les beaux garçons… (si, si, ça aussi c'était vrai).

Mais il fallait mettre un terme à cette bataille. Et j'ai laissé un dernier échange faire voler mon épée vers l'arrière de la scène et se planter sur le sol. Rire aux éclats, je me suis exclamé devant tous.

Voici le plus fort de nous deux ! Léo ! Il a bien gagné son dû ! Bravo l'ami, j'espère que ta danse sera agréable !

Personnellement, j'avais soif, j'ai redescendu les marches de la scène pour aller en direction bar et laisser mon ami profiter de sa victoire bien mérité.
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Ven 4 Nov - 18:59
Je crois que je venais de faire une gaffe. Elle avait l'air vraiment énervé. Il fallait peut-être que je réitère mes excuses. Elle était vraiment terrifiante. Un cours instant, je l'aurais confondue avec sa sœur tellement son air était démoniaque. Allais-je encore passer un mauvais quart d'heure à me faire lacérer le corps. Après tout, cela ne serait pas tellement grave. Mon corps était déjà couvert de blessures et de cicatrices. Malgré cette pensée, je fus soulagée quand j'entendis ses propos.

Amandil: L'art de l'épée ne doit être utilisé que pour deux choses. Protéger et tuer. Comme il n'y a rien à protéger ici, cela serait donc la deuxième solution. Je serai navré de transpercer de si jolis garçons. Quant à toi, je pensais que tu avais retenu la leçon ! J'avais pensé que les blessures sur ton corps auraient suffi à t'en rappeler. Après tout, c'est m...ma sœur qui te les a faîte non ?

Alors comme ça, pour elle, une lame ne servait qu'à tuer ou à protéger. Nos opinions divergeaient vraiment sur ce sujet. Certes une lame servait à ça, mais pas que. C’était aussi un moyen de confronter les habilités des personnes et d'exprimer sa personnalité.
Je ne m'étais donc pas trompé. Dans son regard, on pouvait voir une certaine rancœur suite à mon lancer de couteau totalement involontaire. Malheureusement, pour moi, mes propos n'eurent pas l'effet escompté. J'avais déjà décidé que quitte à jouer autant le faire à fond même si mon corps devait à nouveau être victime de lacération. En tant normale, je n'aurais jamais eu de telle pensée. Comme quoi la boisson présente dans mon verre depuis le début de soirée pouvait donner du courage.
Après son discours, la chanteuse renchérit en expliquant qu'elle ne voulait pas jouer avec nous... c'était bien triste ; plus on est de fou plus on rit normalement. Je ne comprenais pas sa réaction. Elle nous invita même à venir finir notre petit jeux en tête à tête sur scène. Je n'avais pas tellement envie de m’exhiber devant tous les personnes du bar, mais je ne pouvais plus faire marche arrière. J'étais voué à monter sur cette scène et à affronter James. Quand la jeune femme, changea les règles je pus voir sur le visage de James une certaine curiosité. Avait-il l'intention de modifier lui aussi les règles pour voir comme la chanteuse réagirait? La réponse ne fit pas attendre :

Léonard : Bien lady ! Et comme promis, le gagnant aura l'honneur de vous accompagner à la danse sur cette même scène !

Danser ? Je n'étais pas contre le faite m'afficher avec une aussi jolie fille mais je ne savais pas danser ! On ne m'avait jamais appris ça à la guilde. Il fallait absolument que je perde. Je ne pouvais pas me ridiculiser devant toute la foule sinon je perdrais une partie de ma dignité de mage de Blue Pegasus. En plus mon esprit était trop embrumé pour que je puisse chercher une solution convenable. Qu'est ce que j'allais bien pouvoir faire ? Je ne pouvais quand même pas me défiler. Dans la salle, suite aux propos de la danseuse, tout le monde hurlait et nous poussait à monter sur scène. Il ne me restait plus qu'à me diriger sur scène. Mais je fut vite surpris par le comportement de James. Il sauta sur les canapés et en profita pour enflammer une fois de plus le public ; Aie aie aie... je sentais que ça allait mal finir pour moi cette histoire. Mais maintenant que j'avais le nez dedans autant y aller jusqu’au bout.
Je fus le premier à lancer ma lame. Je venais de voir que je fauteuil perdait son équilibre à cause du poids de James. Je lança ma lame qui lui frôla l'épaule. Je l'avais loupé ! Je décida de me mettre à courir en direction de la scène. Mais ce fut vain, ce dernier avait déjà retrouvé son équilibre. J'avais fait l'erreur de tourner le dos à mon adversaire. Et j'en paya le pris fort, il trancha ma tenue au niveau de pantalon. Alors que j'allais riposté, une bouteille fut projeté dans ma direction. Je compris ce que l’expéditeur voulait. Je la rattrapa et la finis d'une traite. Ça me brûlait la gorge. Le spectacle continua ainsi jusqu'à ce que nous atteignîmes tous les deux la scène. Je voyais dans son regard que ça allait être notre dernier affrontement. Je ne comprenait pas pourquoi mais je n'arrivais plus à lancer mes couteaux correctement. Au moment où James lança sa lame, je perdit l'équilibre ce qui me permit de l’éviter de justesse.

Léonard : Voici le plus fort de nous deux ! Léo ! Il a bien gagné son dû ! Bravo l'ami, j'espère que ta danse sera agréable !


Il me fallut quelques instants pour me rendre compte que j'avais gagné. Toute la foule était entrain de crier encore plus fort ; il voulait sûrement me voir danser avec la chanteuse. J'étais impatient de voir ce que cela allait donner. J'avais totalement échouer dans mon plan de perdre et j'avais oublié que je ne savais pas danser...
Je suivis les pas de James et m'arrêta à son niveau. Je lui glissa discrètement dans l'oreille :

Léo : Il faudra que l'on face une revanche et bonne et due forme.

Je me dirigeai ensuite vers la danseuse. Mais un imprévu m'empêcha d'obtenir ma récompense... Alors que j'allais l'inviter à danser, tout le liquide que j'avais bu dans la soirée remonta le long de mon cou et sortis sans même que je m'en rende. Bizarrement, j'étais une nouvelle fois soulagé après avoir vomi. Bon, j'avais vomi sur notre compagne de soirée. Au lieu d'avoir peur pour ma peau, je me mis à rire aux éclats et je m'excusa.

Spoiler:
 


Dernière édition par Léo Spark le Mer 14 Déc - 19:51, édité 1 fois
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Dim 20 Nov - 0:03
Very Good Trip
Léonard/Léo Spark/Amandil


J'avais réussi à amener James et Léo à se battre devant tout le bar. Opération réussie ! J'étais vraiment diabolique.Le diable en personne ! Mais ma joie fut rapidement envolée devant la déclaration de James. Hein ! Quoi ? Danser avec le gagnant ! Par les tous les démons ! Ce type était vraiment incroyable pour me provoquer !

Je ne pouvais plus échapper à cette sentence. Mon orgueil ne me le permettrait pas, ni ma fierté d'ailleurs. Est-ce que James avait compris que c'était mon point faible, l'orgueil.

Je regardais le duel avec nervosité. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas danser ! Qui est-ce qui a rigolé ? Je vais le tuer !
Après un combat digne du chat de gouttière qu'était Léo et de la ''classe'' qu'avait James, le duel se termina avec un gagnant inattendu. Cela me surprit vraiment. Quand j'avais affronté cette crevette, il n'était qu'un boulet pour son compagnon et avait mordu la poussière après quelques coup, si ce n'est après un seul coup, je ne me rappelais plus. Mais le fait de le voir gagner est combat d'épéiste montrait qu'il s'était amélioré. Peut-être ne le mangerais-je pas tout cru la prochaine fois que l'on croisera le fer ?

Léo s'avança ver son adversaire en lui murmurant quelque chose, je pus entendre, car j'étais assez près. Le mage de Blue Pegasus lui demanda une revanche une prochaine fois.
Léo se dirigea vers moi. J'étais vraiment, mais vraiment très nerveuse. J'étais coincé entre deux situations déshonorantes. Soit j'allais danser avec whiskas, alors que je ne savais pas danser, soit je refusais et je remettais ma parole en doute.

Léo était à présent tout près de moi et ce qui arriva, arriva. Il me vomit dessus. Sur ma robe préférée.
Ma colère surgit comme une éruption d'un volcan explosif. On pouvait sentir le pouvoir magique que je dégageais. Plus d'une personne aurait fait dans leur slip en sentant ma puissance magique. Alors que je dégageais mon pouvoir, une bataille terrible se profilait dans mon esprit.

**Calme toi ma grande, il faut pas que tu fasses de grabuge.
-JE VAIS LE MASSACRER !
Allons calmer-toi sinon tu risques de t'attirer des ennuis, ce n'est pas ce que tu veux ?
-JE VAIS LE TRUCIDER !
Calme-toi !
-TOI AUSSI JE VAIS TE TRUCIDER
Tu comptes faire comment ? Je suis toi, je te signale...
-C'EST PAS UNE EXCUSE !
Tu n'as pas l'excuse d'être incognito... Si tu lui fais le moindre mal, les autorités entendront l'histoire de Léo et ils t'arrêteront pour coup et blessures.
-Un mort ne parle pas...
Certes, mais tu devras faire taire tous les témoins alors.
-Trop de boulot !
Bon, maintenant que tu t'es calmé, je te suggère de faire ça...et ça....et ça**


Devant l'ingéniosité de mon esprit, je pliais sous ses arguments, enfin sous mes arguments.
Je laissais tomber d'un coup ma puissance à presque rien. C'était un changement à trois cent soixante degrés, comme si l'on passait d'un été caniculaire à un hiver glacial. Un tel changement ferait sûrement déjà froid dans le dos, si je n'ajoutais pas à cela un sourire machiavélique.

« Bien ! Alors... Léo, dès que je descendrais, tu me payeras le prix de ma robe, plus le préjudice moral que je viens de subir. James, si tu commandais quelque chose de raffiner cette fois... Mais de léger, ce mec ne supporte vraiment pas l'alcool. »

Je suis allée changer de tenue, pour me mettre en plus décontracté. Une robe mi-courte bleu nuit avec une ceinture légère en argent avec ce qui semble être des diamants, mais ce n'est pas des diamants. Vous croyez que je suis riche ? Ce n'est que des zircons. Je notais sur un petit bout de papier le montant de ma superbe robe et j'ai ajouté le montant du préjudice. Le total montait à une petite somme rondelette. Ce n'était QUE cinquante mille joyaux. Le préjudice moral valant à lui seul un pourcentage de quatre-vingts du total.

Je redescendis au bar pour retrouver mes deux zigotos.
« Bien ! Faisons un jeu. Vérité ou boisson. Chacun d'entre nous devra posa une question aux autres. Si la personne ne dit pas la vérité ou si elle refuse de répondre, elle devra boire son verre de... Que nous as-tu ramenés à boire ? J'espère que tu n'as pas pris de champagne, je ne supporte pas le champagne !

À toi de commencer James. »


HRP:
 

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mer 23 Nov - 20:35
Je me sentais toujours aussi bien. J'avais joué le jeu de la belle tout en l'accablant d'une danse qu'elle ne souhaitait pas. Cela accentuait encore plus ma sensation de plaisir sadique. Léo profitait de sa victoire, bien qu'il est eu une violente descente d'alcool. Je regardais d'un coin de l'œil la suite de la scène, laissant mes yeux malins allers et venir. J'espérais voir une lourdeur dans les pas et une honte non dissimulée de rougeur sur la peau de porcelaine de la dame qui m'avait refusé une parade amoureuse.

Mais ce que fit le chaton fut encore meilleur que ce que j'avais pu imaginer. Il lui dégobilla clairement dessus. Son corps avait exprimé son dégoût envers ces nobles liquides au goût prononcé. J'ai très vite tournée ma tête, car mes joues commençaient à gonfler prêt à exploser dans un torrent de rire et de larme. Un lacryma vidéo aurait dû être installé pour immortaliser l'instant.

Seulement, une sensation de tension incroyable et une poussé maléfique se dégagea derrière moi. Ça me fit sortir aussitôt de ma condition. Il y avait derrière-moi, très proche, trop peut-être, un être ayant une magie très forte avec des intentions clairement hostiles. Je suis un carnassier et malgré le danger, il fallait que je détermine à qui appartenait cette magie. Je me suis retournée de façon décontracté, comme si de rien n'était. Laissant mon coude contre le comptoir. Je me suis concentré pour trouver la source de cette vibration pernicieuse. Cette sensation semblait venir d'elle ! Non, pas possible… Mais hélas, je ne pouvais absolument pas confirmer ce fait. Car, cette aura avait disparu totalement. C'était étrange comme situation, plus même que tout ce qui s'était passé depuis le début de cette soirée.

C'était un moment assez étrange qui m'obligea à rester sur mes gardes le reste de la nuit. Elle garda son calme en obligeant Friskies à la rembourser, amusant... Avant de se changer elle me somma de nous préparer des boissons, moins drôles… Avec en plus des exigences ! Il ne fallait pas de bulle et rien de fort. Bref, des alcools à la con qui n'avait pas de réels intérêts. Mais ma curiosité avait été piquée l'espace d'un instant, alors soit, je me suis exécuté. Pour éviter de me faire rafraîchir de nouveau, j'ai pris le soin de demander conseil au barman qui semblait bien la connaître. En tout cas, de bien connaître ses habitudes pour se désaltérer.

En revenant, elle nous lança un nouveau jeu. Boisson et vérité ? Que c'était drôle… Ne pas demander à un voleur de mentir… C'était comme demander à un assassin de ne pas tuer… Une hérésie. Pour qui me prenait-elle ? Mais, le fait s'en apprendre plus sur mes deux compères m'intriguait, alors pourquoi pas ? De toute façon, j'avais soif et le mensonge ne me dérangeait guère. Il fallait simplement doser les choses pour laisser la curiosité monter en eux.

J'ai réuni les trois verres en servant soigneusement notre nouveau breuvage. Je me suis appliqué en posant nos récipients sur une petite serviette. Je voulais montrer de nouveau mon côté charmant, même si le prince était clairement sombre.

Je me suis appuyé contre le bar en laissant la chaise libre à blanche. J'ai passé ma main dans mes cheveux. Pour envoyer sans sommation mes deux questions.

Léo, que ferais-tu si tu rencontrais de nouveau la sœur de notre charmante blanche ?

Très chère, comment une écuyère telle que vous, êtes arrivé à travailler dans cette taverne ?


Il ne resta qu’une interrogation suite à mes paroles. Je n’avais clairement pas l’intention d’en dire plus et j’ai laissé ce blanc afin de laisser à chacun le choix de répondre ou de boire.
Le but de mes deux questions étaient de trouver une faille, surtout du coté de blanche. Elle semblait très au fait des rites des épéïstes et pourtant elle avait cité se soeur comme tel. J'avais trouvé ce point étrange. J'avais le sentiement que l'écuyère c'était elle et non sa frangine... Ma question allait-elle faire mouche ?
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Dim 4 Déc - 14:20
Tel un volcan avant de rentrer en éruption, on voyait que le sang de Blanche venait de lui montait à la tête. Malgré la connaissance de ce que je risquais, je ne pus m'empêcher de rire encore plus fort. De toute façon comment résister. Madame nous avait forcé à monter sur scène. Je venais donc de la punir. C'était un juste retour des choses. Même l'intention meurtrière que j'avais sentie près de moi ne pouvait pas m'empêcher de rire. J'avais l'impression que je ne risquais rien. Il devait y avoir une forte d'ose d'insouciance en moi à ce moment. La volonté de meurtre avait disparu aussi vite qu'elle était apparu.

Amandil : Bien ! Alors... Léo, dès que je descendrais, tu me payeras le prix de ma robe, plus le préjudice moral que je viens de subir. James, si tu commandais quelque chose de raffiner cette fois... Mais de léger, ce mec ne supporte vraiment pas l'alcool.

Elle avait vraiment cru que j'allais lu racheter une robe ? Je n'avais déjà pas les moyens pour me payer autant de bonbons que je voulais alors je n'allait pas lui payer une robe. En plus, mon acte est la conséquence de sa provocation. Je n'allais pas répliquer à ses propos, sinon le combat ne serait plus une option dans cette soirée. Je décidai donc de continuer de rire tout en rejoignant James. Je m'assis à côté de lui sans entamer la conversation. Enfin, je ne réussis pas à entamer la conversation plutôt. Je m'endormis aussi tôt que je m'assis. Mais je fus réveillé très vite par notre compagne de soirée. Elle était rapide dis donc. Je ne fus pas réveillé par un baiser, mais plutôt par un prix... Exorbitant. Cinquante mille joyaux ! D'où voulait-elle que je sorte tout cet argent. J'étais qu'un mage qui débutait seulement sa carrière. Je n'avais pas encore fait de travailler avec de grosses rémunérations. Et je n'avais pas une entrée d'argents stables. Je me demandais même comment j'allais finir de payer mon logement à la fin du mois... Mais je n'avais pas le choix. L'heure n'était plus à la rigolade, j'allais devoir sortir les joyaux pour la payer...

Léo : je te payerais à la prochaine occasion. Je n'ai quasiment plus d'argent sur moi. On attaque quel jeu maintenant ?

En y repensant, c'était ma première soirée et c'était la première fois que je m'amusais autant.

Amandil : Bien ! Faisons un jeu. Vérité ou boisson. Chacun d'entre nous devra posa une question aux autres. Si la personne ne dit pas la vérité ou si elle refuse de répondre, elle devra boire son verre de... Que nous as-tu ramenés à boire ? J'espère que tu n'as pas pris de champagne, je ne supporte pas le champagne !
À toi de commencer James.

James, assis à côté de moi, remplissais les verres d'une façon presque religieuse. Il faisait en sorte que chaque verre soit remplit exactement de la même quantité de breuvage. J'étais impressionné par la précision dont il faisait preuve. Avec mon état, jamais je n'aurais jamais pu remplir les verres de la même façon. Je n'aurais peut-être même pas réussi à les remplir tout court.

Léo : vérité pour ma part.

Léonard :Léo, que ferais-tu si tu rencontrais de nouveau la sœur de notre charmante blanche ? Très chère, comment une écuyère telle que vous, êtes arrivé à travailler dans cette taverne ?

Sa question était vraiment intéressante. Comment réagirais-je ? Elle me déstabilisa aussi. Durant cette soirée de festivité, je n'avais pas vraiment envie de penser à la femme qui avait pu blesser mon corps de cette façon. Heureusement pour moi, après avoir vomi sur la jeune chanteuse, mon esprit avait commencé à redevenir lucide et je pus réfléchir à une réponse plus censée que sauté au coup de mon cauchemar.

Léo : Pour être honnête, il se passe rarement une semaine sans que j'y pense ; AU début, j'étais surtout déterminé à l'éliminer dès que je la verrais. Mais avec le temps, je me suis rendu compte que le fossé entre nous était immense... Il me faudrait des dizaines d'années pour me rapprocher de sa puissance actuelle... Donc pour répondre, je dirais que je cherchais d'abord à parler avec elle et à comparer son évolution avec la mienne.

Après la réponse de blanche, je lui fis signe pour lui dire que c'était à elle d'enchaîner après James. Cette fois, j'avais envie de choisir boisson. Il fallait mettre un peu de piment dans cette soirée, sinon l'ambiance descendrait très rapidement.


Dernière édition par Léo Spark le Mer 14 Déc - 19:52, édité 1 fois
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Sam 10 Déc - 5:25
Very good trip
Léonard/ Léo Spark/ Amandil


Léo m'avait dégobillé dessus. Par je ne sais quel miracle, j'ai réussi à me contrôler, mais surtout, j'ai réussi à ne pas le tuer en le transperçant de part en part, encore une fois...
Je pris un malin plaisir à me réjouir de la mine déconfite de gros minet. Je pus même faire un petit rictus sadique et ô combien réjouissant.

James, lui, pour ne pas avoir à faire à un autre refus de ma part, avait demandé au barman quel alcool je prisais. Aimablement, le barman lui conseilla d'acheter plusieurs bouteilles d'hydromels, car la demoiselle, c'est-à-dire moi, en raffolait. De plus, cet alcool sucré était relativement léger, de sorte que l'on pût en boire sans se rendre compte de l'effet ''bourré''. Bien sûr, meilleur était l'hydromel, plus il était vieux et plus le prix montait. Le barman avait bien entendu ''donné'' ces meilleures bouteilles, car à la fin, la personne qui allait devoir payer, ne s'en remettrait sûrement pas.

J'avais donc lancé ce jeu, « Vérité ou boisson », histoire de pimenter un peu la soirée. De plus, la meilleure arme au monde est l'information. Un adversaire qui vous connaît sur le bout des doigts aura plus de vous battre qu'un ignorant venu du premier patelin perdu dans les tréfonds du royaume. Il fallait aussi considérer qu'un ennemi vous connaissant pourrait vous provoquer à dessein en touchant sur la corde sensible et donc vous faire tomber dans son piège.

James revint avec le précieux nectar qu'il versa goulûment, mais de manière experte. Étonnant d'ailleurs ! C'était celui qui avait le plus bu de la soirée pour l'instant et il n'avait pas l'air plus saoul que moi qui n'avait même pas bu une gorgée de ce piètre liquide qu'est le champagne qu'il m'avait donné.

En parfait gentleman, James me laissa la chaise libre pour que je puisse m'asseoir. J'appréciais ce geste. C'est à ce moment que monsieur le charmeur posa ces questions à Léo et moi.
La première était adressée à ''Tom'', bien qu'il restât à trouver Jerry, dans la cave peut-être ? La question posée par James au mage de Blue Pegasus était des plus intéressante. Pourquoi ? Parce qu'elle me mentionnait évidemment ! Que ferait-il s'il rencontrait encore une fois ma sœur imaginaire Alice Rouge, qui n'était autre que moi-même ?
L'aristochat avait décidé de répondre par vérité.
"Pour être honnête, il se passe rarement une semaine sans que j'y pense ; AU début, j'étais surtout déterminé à l'éliminer dès que je la verrais. Mais avec le temps, je me suis rendu compte que le fossé entre nous était immense... Il me faudrait des dizaines d'années pour me rapprocher de sa puissance actuelle... Donc pour répondre, je dirais que je cherchais d'abord à parler avec elle et à comparer son évolution avec la mienne."
Ainsi, après être devenu le CAUCHEMAR de ce jeune homme, j'étais devenu le BUT à atteindre et a dépassé. Cette réponse flattait mon ego ! Enfin quelqu'un qui reconnaissait ma valeur ! Même si cette personne était un mage de septièmes zones...
Il posa également une question me destinant. Celle-ci m'étonna quelque peu, car James semblait avoir percé le mystère sur le fait que j'étais l'écuyère et non ''Blanche''.

« Comment je suis arrivé là ? Disons que j'ai voulu des congés payés et que mes supérieurs m'ont dit de me débrouiller toute seule. Tout ça parce que j'ai tendance à quelques fois démarrées au quart de tour et que j'ai provoqué quelques menus dérapages. Donc il a bien fallu trouver de quoi payer mes frais. Je suppose que c'est dans mes gênes, mes sœurs sont pires que moi. »
Je glissais un clin d'œil malicieux à Léo qui avait lui-même subit ce traitement de mes propres mains, enfin celles de ma sœur dans ma version. Puis j'ajoutais sérieuse :
« D'ailleurs en parlant de frais Léo... Puisque tu ne veux pas me dédommager de suite en prétextant que tu me rembourseras à une prochaine hypothétique rencontre qui n'aura sans doute pas lieu, je te somme de payer l'addition de cette soirée, auquel cas, je ferais en sorte de répandre la rumeur que les mages de Blue Pegasus n'ont aucun sens moral comparé à ce qu'ils vantent ou alors cela signifie que tu n'es pas un vrai pégase et je ferais en sorte que ta propre guilde t'expulse de son sein avec tout le pouvoir et l'influence que je possède dans l'armée runique. »

Cela semblait un peu trop fort comme menace pour une simple robe et une poignée de bouteilles d'alcool. Mais il avait osé VOMIR sur MA robe ! Cet acte méritait des sanctions exemplaires ! De plus, tous le monde savait qu'il ne fallait pas s'attaquer à la garde robe d'une femme sans en payer les conséquences.

Léo m'avait alors regardé et je pouvais décoder dans ce regard que c'était mon tour de poser les questions.

Mes questions étaient déjà prêtes, car Léo et James m'avaient interpellé de façons différentes, mais du moins chacunes intéressantes. C'est pourquoi la première question fut pour James :
« Comment as-tu su que j'étais Amandil et non Blanche ? Il est vrai que mes sœurs et moi, comme nous sommes des triplées, adorons le fait de se passer l'une pour l'autre. À la fin, les personnes ne savent plus qui en vouloir. »
J'ajoutais un léger un rire pour exprimer mon égaiement.
Je m'adressais ensuite à Léo :
« Tu sais si tu le désires réellement, je peux faire passer un message à ma sœur... Es-tu réellement prêt à rencontrer celle qui t'a mis tellement mal que tu étais à deux doigts de la mort selon ses dires? Je serais ravie de t'entendre me dire ton avis sur la question ''Petit Poney''.»
Mais vous allez me dire : ''Mais elle ment ! Elle avait dit vérité ou boisson !''. Sachez que comme il n'y a personne pour discréditer mes propos, je pouvais mentir comme bon me semble. Mes camarades de soirée étaient également dans ce cas, mais dans ces cas-là un gros bluff et « Pouf ! » , ils vous diront la vérité. Un bluff comme celui-là par exemple:
« Ah oui ! Pas la peine d'essayer de me mentir, je possède la notion des sentiments et je serais si vous dîtes la vérité ou pas ! »
Et ''Paff !'' la bombe est lancée sans moyen d'être désamorcée !
Allaient-ils mordre à l'appât ?


_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Mer 14 Déc - 19:00
C'était un jeu intéressant en fin de compte. J'avais appris que Léo était un jeune homme qui ne reculait pas devant la difficulté. Un homme qui cherchait à se dépasser devant un mur qui lui semblait infranchissable. Comme si finalement ça seule limite était lui-même. Mais c'était quoi ce tempérament à la con ! Pourquoi chercher des noises à plus fort que soit alors qu'il était plus simple et plus agréable de passer sa vie à l'esquiver et à profiter ? Le chaton était le « One » du cliché et il voulait lui-même allez bouffer de la litière en se rétamant dedans. Passer si proche de la mort par plus puissant que soit et se dire à la fin « tien, si j'allais plutôt lui parler ? ». C'était comme s'il fallait expliquer à son meilleur pote pourquoi on avait couché avec sa femme. Bref, ce qui semblait être un caractère valeureux pour la plupart, était un tempérament de suicidaire pour moi. Mais que dire face à une personne qui avait choisit lui-même ce chemin ? Rien c'est sûr ! Autant le laisser avec ses problèmes.

Ce qui me surpris le plus, ce fut la réponse d'Amandil ?!? Donc ce n'était pas son vrai prénom, Blanche ? Étrange, ce dernier ne m'était pas inconnu et pourtant j'avais du mal à faire un vrai lien. En même temps, je commençais à être chargé si vous voyez ce que je veux dire. Ça ne se voyait pas, car c'était un état assez régulier pour un énergumène comme moi qui profitais de la vie, mais mon humeur commençait à muter vers une joie plus régulière. Là où cette annonce aurait fait de moi un acteur incroyable en jonglant vers une attitude impassible et une maîtrise de mes émotions. J'avais esquissé un sourire satisfait. Le sourire du mec qui avait fait mouche. En toute simplicité et c'était sans doute une des meilleures choses à faire. Je n'avais pas parlé de moi, ni de qui j'étais ou que je faisais croire d'être. Alors, démontrer un sentiment humain était bien plus naturel.

Il n'était pas encore possible de voir que l'alcool commençait à faire son office. Car la quantité n'était pas un problème, mais les mélanges pouvaient offrir des surprises. Mes yeux commençaient à briller pour peu que l'on cherchait à s'y perdre, mais là je m'égare.

Elle se nommait donc Amandil et avait deux sœurs ? Si les courbes des deux autres sœurettes étaient aussi agréables, je pense que je n'arrêterais pas mes soirées avec la belle. Que voulez-vous... Je reste un homme avec ses fantasmes. Ce qui m'a refroidit l'instant d'après, c'était son appartenance à l'armée runique. Dans ma position c'était comme vouloir danser autour d'un feu, alors que je suis asperger d'essence. Une idée très risquée en sommes. Son discours m'avait convaincu qu'a moitié malgré tout. Être dans une caste aussi importante et devoir faire les basses besognes pour rembourser une dette ? Soit elle se foutait de nous, soit elle était payée aux lance-pierre et dans ce dernier cas, ma condition de voleur me semblait d'autant plus agréable.

Puis se fut mon tour de passer à la casserole. Première question qui était très légère finalement, même pour moi. Mais c'est sa pseudo menace qui m'interpella. Il semblait logique qu'elle utilise la magie, mais cette notion m'était inconnu et croyez-moi, j'en connais un rayon sur les magies perdues. En tout cas je ne me sentais pas touché par cette nouvelle règle. Je risquais quoi au final ? De mourir dans d'atroce souffrance sur place en me faisant dévorer par des insectes ? Je ne crois pas ! Si c'était vrai, c'était un verre de plus qui se noierait dans les autres et les futures, avec en prime la certitude que sa notion de magie était vraie et sinon... J'allais m'amuser.

Pour l'heure j'avais encore une carte dans ma manche donc, car il n'était pas nécessaire de mentir pour ce tour.

- Comment ? Et bien en bluffant très chère Amandil, donc. Tu avais naturellement parlé de ta sœur qui maniait la lame et tu semblais t'y connaitre tout autant d'après tes propos et tes réactions. J'ai donc fait une supposition et nous voici devant cette vérité.

- Je suis d'autant plus charmé de constater que vous jouez vraiment le jeu.


Jusqu'où allait elle aller ? Mentir devait être aussi dans ses habitudes non ?

- Léo, tu ne m'as pas encore questionné, je t'en dois donc deux. Mais je vais te relancer aussi.

Je souhaitais continuer à creuser cette histoire de combat, car elle ne me semblait pas nette cette nouvelle dame devant nous.

- Penses-tu qu’Amandil pourrait être ton assaillante du passé ?

Autant mettre les pieds dedans directement. Et suivant la réaction de la belle, j'aviserais.

- Blanche, pardon, Amandil donc, cette question va rejoindre celle de Léo. Je me demande si tu es bien la sœur de cette folle furieuse qui a attaqué Léo.

Première attaque pour la belle, si ma supposition était bonne, l'insulter de folle devrait avoir un effet.

- Ma question est donc la suivante, comment pourrais-tu nous prouver ton identité ?

C'est ainsi que j'ai fini ma tirade. On allait peut-être continuer à s'amuser puisque la discussion ne tournait pas du tout autour de moi.
Léo Spark
Mage de Blue PegasusMage de Blue Pegasus

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : magie de feu

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.425
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Ven 30 Déc - 14:53
Après que je répondis à James, ce fut autour de Blanche de lui répondre. C'est vrai que moi aussi, j'étais intéressé sur l'origine de sa présence en ce lieu. Après tout, une écuyère avait des obligations envers ses supérieurs. Elle ne pouvait sans doute pas s'absenter sans avoir une bonne raison de le faire. Peut-être une mission à accomplir dans le secteur. Mais sa réponse me surprit au plus haut point :

Amandil : Comment je suis arrivé là ? Disons que j'ai voulu des congés payés et que mes supérieurs m'ont dit de me débrouiller toute seule. Tout ça parce que j'ai tendance à quelques fois démarrées au quart de tour et que j'ai provoqué quelques menus dérapages. Donc il a bien fallu trouver de quoi payer mes frais. Je suppose que c'est dans mes gênes, mes sœurs sont pires que moi.


J'avais déjà hésité à rejoindre les chevaliers runiques. Et heureusement que je ne l'avais pas fait. Devoir payer soi-même ses vacances. Je plaignais la pauvre Blanche en oubliant très vite toutes les menaces dont j'avais été victime. Était-ce à cause des boissons bues auparavant que je prenais pitié de cette femme ? Je n'en savais rien, mais mon avis ne tarda pas à changer. En effet, elle enchaîna tout de suite sur la robe... Elle tenait vraiment à ce que je la rembourse et peu importaient les moyens. Heureusement pour moi, elle avait l'air d'avoir trouvé une solution alternative : je devais payer les boissons que l'on était en train de consommer. Cela ne pouvait pas me coûter plus cher que ça robe. Enfin, c'était ce que je pensais au début. Elle avait trouvé comme menace de répandre des rumeurs sur les mages de Blue Pegasus.

Léo : Soit... J'accepte... J'irais payer avant que je parte.

Au final, j'allais partir ruiner... Et je n'avais même pas encore acheté mon poisson... Enfin, il fallait bien que je paye pour mes actes. Il valait mieux que je paye notre consommation plutôt qu'une somme astronomique. Alors que j'étais en train de vérifier l'argent qu'il me restait dans mon porte-monnaie, je prêtai une oreille peut attentive à leur conversation. Je découvris que Blanche n'était pas son vrai nom. Elle s’appelait en réalité Amandil. Si elle nous avait menti sur son prénom, nous avait-elle aussi menti sur le nombre de ses sœurs ? En avait-elle ne serait-ce qu'une seule ? J'avais envie de l'assaillir de question, mais je devais attendre mon tour.

Amandil : Tu sais si tu le désires réellement, je peux faire passer un message à ma sœur... Es-tu réellement prêt à rencontrer celle qui t'a mis tellement mal que tu étais à deux doigts de la mort selon ses dires? Je serais ravie de t'entendre me dire ton avis sur la question ''Petit Poney''.


Ça devenait enfin intéressant. Quel message je pouvais bien lui transmettre ? Une déclaration de guerre serait vraiment sympa, mais je ne voulais pas en faire mon ennemi. Je voulais juste me mesurer à elle et voir mes progrès.

Léonard : Léo, tu ne m'as pas encore questionné, je t'en dois donc deux. Mais je vais te relancer aussi. Penses-tu qu’Amandil pourrait être ton assaillante du passé ?


J'allais pouvoir faire une pierre de coup grâce à leurs deux questions :

Léo : Amandil, mon assaillante... Je ne pense pas. Mais cela ne m'étonnerait pas. Je n'ai donc qu'un seul mot à faire passer à ces trois sœurs. Si vous voulez m'affronter, je serais toujours partant. La vengeance ne m’intéresse pas. Je veux juste prendre ma revanche sur le démon que j'ai affronté par le passé.

J'étais fière de mes paroles. Je ne pensais pas que je pourrais dire quelque chose de ce genre au vu de mon état. Maintenant, il fallait que je leur trouve des questions... J'avais envie d'en savoir plus sur la magie de James et sur l'origine de sa dextérité. Pour Amandil, je savais déjà ce que j'allais lui demander.

Léo : À moi. James, je t'en dois donc deux... J'aimerais bien savoir plus sur ta magie et l'origine de ta dextérité avec une lame. Pour Amandil, ce sera un peu plus... personnel. As-tu vraiment deux sœurs ?

À peine avais-je fini avec ma question que James en reposant une autre pour compléter la mienne. Il avait l'air de se montrer très curieux au sujet d'Amandil. En même temps comment ne pas l'être quand une fille aussi énigmatique se tient près de nous.

James : Ma question est donc la suivante, comment pourrais-tu nous prouver ton identité ?


Comment allait-elle pouvoir répondre sans prendre le risque de nous dire que son histoire pouvait être un mensonge ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Léo Spark le Mer 1 Fév - 18:43, édité 1 fois
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Jeu 5 Jan - 15:11
Very good trip
Léonard/ Léo Spark/ Amandil


Le brave petit Léo accepta de payer la note de la soirée. Il avait intérêt, sinon j'allais ruiner sa réputation et celle de sa guilde.
Je vis qu'à ma réponse James souriait, l'air très content de lui. Soit il avait joué au bluff, soit il m'avait percé à jour dès le départ, dans tous les cas, il semblait très content de lui. James me répondit qu'il avait effectivement bluffé et d'après les mimiques de son visage, on pouvait voir qu'il ne mentait pas. Même si je ne possédais pas cette fameuse notion de magie, une écuyère telle que moi avait d'autres méthodes dans sa manche pour déceler la vérité. L'une de ses méthodes était de voir les mimiques du visage ou plus précisément les micro-expressions. Peu de personnes pouvaient utiliser cette méthode. Pour pouvoir l'utiliser, il suffisait d'avoir reçu des cours adaptés pour cela ou être très réceptif, pour ma part, c'était le premier cas, mon lycée militaire avait des cours d'interrogatoire et de psychologie, voilà pourquoi j'étais capable de telle astuce.

« Un jeu reste un jeu où il y a des règles. Je n'ai pas pour habitude de ne pas suivre les règles. »disais-je d'un ton aussi tranchant et froid qu'une lame.

James déclara à Léo qu'il pouvait lui poser une question supplémentaire puisqu'il n'avait pas posé autant de question que nous.
Léo : Amandil, mon assaillante... Je ne pense pas. Mais cela ne m'étonnerait pas. Je n'ai donc qu'un seul mot à faire passer à ces trois sœurs. Si vous voulez m'affronter, je serais toujours partant. La vengeance ne m’intéresse pas. Je veux juste prendre ma revanche sur le démon que j'ai affronté par le passé.

Intéressant, le petit ne voulait pas se venger, mais prendre sa revanche. Un choix de mots intéressants, même s'ils étaient similaires, ils ne voulaient pas dire exactement la même chose.
« Tu deviens de plus en plus intéressant ''Petit Poney''. Je transmettrais le message. Je suis d'accord aussi avec James, tu peux également me poser une question supplémentaire. Si l'on n'est pas égaux lors d'un jeu à quoi sert de jouer ? »

James demanda si Léo pensait que je pouvais être son assaillante. Bien sûr que je l'étais, puisque je n'avais pas de sœur. Il continua en insultant ma sœur de folle, ma sœur étant imaginaire, ma sœur étant moi, il me traitait de folle. Mon sang battit contre mes tempes et l'on pouvait voir mes veines se gonfler sur mes tempes, signe que j'étais énervée. Il fallait que je garde un certain calme sinon je risquerais de dévoiler la vérité sur mes actions antérieures.
Léo demanda à James sa magie et ses origines. C'est vrai que je ne m'étais pas vraiment intéressé à ce mec et je ne lui avais pas posé de question personnelle. Maintenant que j'y pense son visage me disait quelque chose.
Léo me demanda si j'avais vraiment deux sœurs. Il fallait que je mente encore. Après tout, mentir dans le mensonge peut faire paraître la vérité.
« Non, Léo, je n'ai pas que deux. Il est vrai que j'ai dit que j'avais deux sœurs, car nous sommes des triplées, mais ma famille est nombreuse et nous sommes une fratrie de cinq et toutes des filles, même si les autres ne sont pas encore majeures. »

James! Je te conseillerais de ne pas critiquer ma famille ! Continue et tu passeras par ma lame avec les mêmes conditions que j'ai citées précédemment. »
Ces conditions étaient défendre ou tuer et s'il continuait d'insulter ma sœur, en d'autres mots, moi, j'allais vraiment le tuer. Il me provoqua davantage en me demandant de prouver mon identité. Mwhahaha, j'avais raison d'utiliser la vérité parmi le mensonge pour troubler mes adversaires. En disant que j'étais Amandil l'écuyère, je pouvais bien entendu prouver que j'appartenais à l'armée, alors que si je m'étais fait passer pour une de mes sœurs imaginaires, je n'aurais eu aucune preuve à montrer me rendant plus suspicieuse envers eux.
Je sortais ma broche avec le symbole du conseil montrant ainsi mon affiliation à lui.
« Tu vois que je ne mentais pas sur cela. Maintenant à mon tour de poser des questions. Léo...Léo. D'après ce que je me rappelle des dires de ma sœur, tu utilises la magie du feu en combinaison avec une épée. Je vais te faire une proposition alléchante pour toi. Je connais quelqu'un qui maîtrise la magie du feu et qui utilise aussi une épée comme moyen de se battre. Accepterais-tu de rencontrer cette personne pour qu'elle puisse t'enseigner ? Réfléchis-y cela sera un bon moyen pour toi de gagner en puissance et aussi en notoriété, vu l'identité de la personne que je viens de suggérer. »

Je cherchais dans mon sac à main pour trouver un livre qui ressemblait à une encyclopédie. Je feuilletais les pages rapidement pour dénicher ce que je cherchais. Le visage de Léonard me disait quelque chose et généralement, soit c'était des connaissances, rencontres, soit c'était des criminels avec une prime dont la tête était sur le bingo book. Je trouvais enfin la page que je cherchais.

Je montrais ouvertement la page où figurait l'affiche de recherche du criminel du doux nom de Léonard Raziel Albae, dont la prime s'élevait à quinze millions de Jewels.

« James ? Cette photo te ressemble étrangement beaucoup. Ma question la voici. Es-tu cette personne sur l'affiche ? En fonction de ta réponse, je peux envisager de te laisser tranquille. »
Je regardais attentivement son visage pour voir s'il y avait une trace de micro-expressions montrant s'il était véritablement ce criminel. Si c'était une personne qui venait d'Edoras, elle ne pourrait pas utiliser la magie et la question de Léo le trahirait. Si c'était cette personne, il allait avoir des surprises.


_________________

Léonard Raziel Albae
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 08/08/2016
Âge : 24
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer (1er G)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.850
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   Sam 21 Jan - 4:16
Oh oh, petite futée...

Mais avant d'en arriver là, il y a eu plein d'autres choses pendant notre discussion. Léo semblait vraiment pur d'esprit. Il ne ressentait pas de haine, pas de vengeance, rien. Un peu ennuyeux pour le coup. Mais bon, pourquoi blâmer ce caractère ?

Amandil continuait de répondre assez naturellement. Elle nous donnait des preuves quand on la questionnait et elle s'énervait quand je la taquinais sur sa frangine. Bref, une réaction de gonzesse. Mais rien de bien folichon à se mettre sous la dent. Et puis des menaces... Encore des menaces... J'ai simplement souris à cette menace sans grande importance à mes yeux, car continuer sur cette lancée ne m'intéressait guerre.

Sauf qu'à un moment, elle a gaffé... « Tu vois que je ne mentais pas sur cela ». En sommes, elle avait menti avant. Elle qui s'exclamait juste avant à dire qu'elle voulait jouer avec les mêmes règles que les autres. Petite menteuse...

Léo enchaîna en me demandant l'origine de ma magie et de ma dextérité. Je n'ai pas eu le temps de répondre que la belle enchaîna également sur moi après lui avoir sorti une carotte. La chance d'acquérir une grande puissance ! C'était ce qui faisait briller les yeux de trop de mage. Et après ça, elle sortit d'on ne sait où, un putain de Bingo Book... Comment ne pas connaitre cet objet. Au royaume de l'ombre, c'était très courant d'en trouver. Et manque de chance, je savais aussi que mon joli minois y était.

La photo devant les yeux de tous, j'ai joué l'étonné. Pour effacer toute trace d'émotion qui me mettrait en porte a faux, il fallait jouer le sentiment réel que je ressentais, donc oui j'étais belle et bien étonnée, rien d'étonnant, non ? Intérieurement il y avait toujours ce « petite futée » qui trottait, malgré tout. J'ai empoigné le livre pour mieux le regarder et j'ai mis côte à côte l'image et mon visage en souriant presque bêtement.

- C'est dingue comme il me ressemble ! non ?

Histoire de perturber mon auditoire, j'ai continué mon discours en jouant avec eux.

- Il a fait quoi ce monsieur... Oh ! Drôle de magie ! Vous connaissez ?

Mon index présentait la Lost Magic qui représentait mon pouvoir, le réel. Avant de continuer mon investigation, je devais brouiller les pistes et en même temps savoir si la notion de magie qu'Amandil avait stipulée était du vent ou non. N'oublions pas non plus que je commençais à avoir soif...

- Alors, est-ce moi ?

A cet instant, j'ai bu d'une traite le verre en face de moi pour ensuite le remplir ainsi que l'ivresse dans mes yeux.

- Bonne question très chère.

Toujours ce sourire visé sur mon visage, tantôt provocateur, tantôt charmeur. Je voulais continuer dans ma lancé. Surtout que, si elle était sûre que c'était moi, en tant que mage du conseil, vacances ou pas, elle devrait faire le nécessaire...

J'allais donc utiliser la question de Léo pour me sortir de cette situation.

- Surtout que bon, je ne connais pas cette magie indiquée sur ton livre Amandil, car moi, j'apprends encore la magie, regardez.

Je faisais mine de me concentrer en englobant mes deux mains, puis en les écartant afin de créer un verre de fer de la même forme que les nôtre. Ceci fait, je relâchais un petit râle de souffrance comme pour démontrer l'importance de cet exercice. Ce que je venais de montrer n'étais qu'une notion de magie que je maîtrisais bien au-delà de cette présentation. Mais brouiller les pistes étaient dans mes habitudes.

- Voilà Léo, cela doit répondre à ta première question !

J'étais connu comme chasseur de dragon, rien que ça, et deux trois larcins par-ci par là d'après ce stupide livre. Donc, ne pas répondre à la question d'Amandil et utiliser une magie différente de celle inscrite devait dérouter mes nouveaux amis. Et puis n'oublions pas que j'avais menti qu'une fois durant ce moment, en disant ne pas connaître ma propre magie perdue. Par ce subterfuge, je voulais confirmer ou non la dites magie d'appui de la belle. Une fois que ce serait fait, je pourrais libérer mes travers.

- Pour la deuxième, sache que je ne suis pas si doué que ça. Je balance deux trois parades par habitude à cause des chasses aux monstres que j'ai pu faire dans le passé.

Chasseur de dragon, chasseur de monstre... Pas mal ein ? Là encore, j'avais dessiné un énième rictus et buvant mon verre.

- Oh, je n'ai pas fait attention, j'avais soif, excusez-moi.

Reposant mon verre, je contre attaquais.

- Mais dit-moi Amandil. Tu as dit à Léo ne pas avoir menti sur « cela ». Tu as donc triché très chère, je t'invite donc à prendre ton gage.

Son verre se rapprochait d'elle, aidé par ma main.

- Et cela me fait me demander sur quoi as-tu menti réellement ? Et s'il te plait, ne reviens pas sur ton histoire de sœur, j'ai compris que tu avais « caché » la vérité à ce moment, pas de mensonge donc.

Quelque chose d'autre m'intriguait, mais cette fois du côté du jeune tigre. Je me demandais finalement comment il avait fait pour ne pas se rappeler d'un tel souvenir. Une mort imminente, on s'en souvient non ?

- Je me demandais Léo, comment se fait-il que tu ne te souviennes pas de ton agresseur ? J'ai compris que c'était sa frangine au caractère sensible, mais quand même ! Je suis bien curieux de ta réponse l'ami.

Et voilà, j'avais tenté comme je le pouvais de me sortir de cette histoire tout en tournant autour de mes deux proies. J'avais refermé le livre, comme pour mieux faire oublier cette image et je l'avais posé sur le comptoir. J'avais hâte d'en savoir plus et en même temps, je sentais l'accumulation d'alcool monter. Si je continuais comme ça. Ça allait partir en sucette ! Et dans ses moments là, je commence a soit vouloir faire des bêtises, sois à charmer un peu trop...

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]   

Very Good Trip [PV : Amandil Anésidora - Léo Spark & me !]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Pyrée
-