Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]

AuteurMessage
Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Sam 1 Mar - 22:00
J’avais eu besoin de m’échapper de la Guilde pour un temps. Il me fallait respirer, reprendre une nouvelle énergie, un nouveau souffle. Non pas que la vie à Fairy Tail n’était pas agréable, mais parfois s’isoler pouvait avoir du bon. Las des querelles incessantes qui pouvaient régner dans la taverne boisée et surtout de devoir réparer les dégâts des autres, j’avais décidée d’organiser un ermitage de quelques jours dans la Plaine de l’Espérance.

Cette retraite me permettait de reprendre le contrôle de mon être intérieur, de retrouver ce calme qui m’habitait et cette lueur d’espoir pour les jours à venir au Royaume de Fiore. Les jours semblaient avoir défilés bien vite après cette histoire à la Tour du Paradis. Sauver nos amis Dragons Slayers, du moins sauver les chasseurs de leur sort cela sans que leur distinction n’ait une quelconque influence dans notre objectif commun que de sauver le Royaume, nous avait particulièrement éreinté.

Chaque Mages ayant pris part à cette mission de grande envergure réagissait différemment. On ne pouvait pas vraiment leur en vouloir, cette aventure nous avait tous remués et vivre avec cela était une lourde pierre enfoncée dans nos cœurs. Du moins c’était la seule façon pour moi de me représenter cette douleur qui me bouffait et qui me donnait envie de hurler ma rage au monde entier.

J’avais donc donné ma requête à Alandro, notre Master bien aimé à Fairy Tail, pour prendre congé pendant une petite semaine de mes obligations de Mage de la Guilde. J’avais indiqué tout de même où je pouvais me trouver pour qu’en cas de gros besoins on puisse me joindre facilement.

Je venais d’arriver sur les pâturages et sentir le vent frais fouetter mon visage blanc me donnait déjà un second souffle. Cette odeur d’herbe fraiche, ce soleil chaud, cette légère brise, tous ces éléments me redonnait déjà un peu de force. Je fermais alors les yeux pour mieux en ressentir les effets et qu’est-ce que je me sentais bien.

Il me fallait construire ma tente pour m’établir un petit campement de fortune avant de commencer à ressentir les bienfaits que j’étais venue chercher. Je me mis alors au travail et établissait les piquets aux endroits stratégiques permettant à une tente de tenir debout. J’enchainais la construction rapidement arrivant jusqu’à la toile.

Une fois fini, j’organisais mon couchage et fermais la porte en tissu de ma tente à l’aide d’une ficelle de la même matière que ma tente pour éviter qu’un moucon ou que savais-je d’autres entrer dans celle-ci, ruinant mon petit confort de campeuse.

Je m’étais établie non loin d’un vieux tronc d’arbre coupé. Cette souche était implantée pile à un endroit où le soleil laissait passer ses rayons à travers les nuages blancs. Le vent soufflait doucement et faisait flotter mes fins cheveux blonds. Je m’installais donc sur cette souche en position du lotus et ferma les yeux pour profiter de ce bien être qui m’entourait.

Je ressentais le soleil me réchauffer le corps tandis que la brise légère soufflait un peu sur moi pour éviter que je ne m’embrase. Je profitais de cet air pur pour en remplir mes poumons par de grande respiration. Peu à peu le calme vint à me regagner.

_________________

Ultia Velonica

avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 27
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Dim 9 Mar - 13:21

Depuis l’événement des Régalia, Ultia n'arrivait pas à avoir des journées convenables. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à ce qui s'était passé au Domus Flau... Le combat pour sauver le Royaume, son corps sous l'emprise d'Arcania, ses dernières paroles et le combat avec Vileta. Elle avait passé une très mauvaise journée ce jour-là et remarquait qu'elle n'était en aucun cas indifférente à tout ce qui s'était passé. Depuis ces mêmes événements, elle n'avait pas posé un seul pied à Quatro Cerberus. Son retour à Val n'était que temporaire, son but n'était de s'y éterniser, mais de récupérer tout ce qui pourrait l'aider dans sa quête d'information. Si, elle s'amusait à se rendre sur le Navire, elle perdrait plus de temps qu'autre chose. Son but maintenant, c'était de se rendre dans différent endroit et de faire beaucoup de recherche.

Ultia avait donc prit la direction de la Plaine de l'Espérance. Elle pensait au jour où elle avait eu pour mission de sauver le lapin de Vincent. C'est ce même jour-là où elle se retrouva en possession du Regalia de l'Apocalypse. Elle essayait de retracer tout ce qu'elle avait entreprit depuis ce jour-là. Peut-être que ça ne servirait à rien, mais au moins ça lui permettrait peut-être de voir ce qu'elle n'avait pas vu à l'époque.

Son arrivé dans les Plaines laissa apparaître un sourire s'installa sur son visage et lui permit, de penser à autre chose qu'à une course vers la vérité. Elle prit une décision, prendre un peu de bon temps avant de lancer tout de suite à la poursuite de la Protomagie. Elle s'installa donc près d'un arbre afin d'y piquer un somme, avant ça elle prit soin de sortir tout de même un livre et de commencer à le lire. Un livre qui parlait des différents Temples peuplant le Royaume, Temples dans lesquels Ultia avait déjà mis les pieds et n'hésiterait pas à recommencer pour trouver les réponses qu'elle cherchait. Sans donc s'en rendre compte, elle venait de recommencer à travailler. A croire qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher.

Lisant tranquillement son livre et prenant des notes pour ses recherches, elle venait de s'installer. Sur un tronc, sans même regarder autour d'elle. La faune de cet endroit n'était pas inconnu pour elle, il n'y avait pas de ver qui avait la possibilité de la déshabiller. Elle prit soin alors de se « reposer » dans un endroit où les animaux y vivant de lui poserait pas de problème et c'est là qu'elle commença à entendre du bruit. Elle posa simplement son livre et se leva afin de voir qu'est-ce que ça pouvait être. Sans paraître plus surprise, elle se leva doucement et commença à avancer vers l'endroit dit. D'un simple regard, elle ne perdit pas de temps pour reconnaître la personne qui se trouvait là... Il y avait des têtes que l'on ne pouvait pas oublier et il y avait les têtes que l'on connaissait pour autant leur avoir déjà parlé. La personne se trouvant devant Ultia à ce moment-là, faisait partie de la seconde catégorie. Natsumi Amaiyuri un puissant mage de Fairy Tail, se trouvait devant la Fille des Astres.

Ultia poussa un léger soupir, puis se dirigea doucement vers elle. Elle ne voulait pas la surprendre et préféra donc tousser très fort afin de faire remarquer sa présence et de plus, elle y ajouta d'un ton sérieux, mais tout de même rassurant une salutation.

Bonjour. Natsumi Amayuri, c'est bien ça ? Je me présente Utia Velonica de Quatro Cerberus. Je me permets de vous parler simplement au vu de votre présence ici... J'aurai pu vous ignorez, mais impossible, votre réputation m'interdit ça.

Malgré ça, elle ne laissa pas paraître de sourire. L'on pouvait remarquer une légère froideur dans sa manière de parler.
Wiebe Foehn
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 14/02/2014
Âge : 20
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Mimétisme Synchronisé

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.990
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Mer 19 Mar - 19:49

Une pause, c'était tout ce que je demandais après mes dernières "aventures". Ma rencontre avec Yuna à Crocus et mon combat dans la lande, je n'avais pas l'habitude de me battre autant. Une fois de retour à Rochair, je m'étais rendu dans le bureau de la Master. En apprenant l'incident à Crocus et mon manque de sang froid, elle avait posé sa main sur mon épaule, soupiré et dit de ne pas recommencer... Le tout avec un air si froid et sadique que j'en avais eu des frissons. Soucieux d'être au calme, j'en avais profité pour demander un congé. Mizuhime-sama fut généreuse et m'accorda sept jours, que j'employai alors pour me rendre dans les plaines de l'espérance, car on y trouvait des créatures peu, voir pas du tout, agressives et le risque d'y croiser un mage noir avoisinait le zéro absolu. Sur le chemin, je m'imprégnais du calme ambiant, profitant de ma solitude temporaire. Plusieurs troupeaux ovins et bovins, croisèrent ma route, menés par leurs bergers... Sûrement à l'abattoir. Bref, malgré un vent frais, le soleil rendait mon voyage agréable au possible. Parvenu dans les plaines, je fus légèrement déçu d'apercevoir une faible colonne de fumée, signe que d'autres personnes avaient décidé de venir camper ici, cependant, curieux, je m'étais dirigé vers la source de la colonne. Après quelques minutes de marche, j'étais tombé sur un petit campement occupé par deux demoiselles. Si l'une ne m'évoquait rien, l'autre fit écho à ce que j'avais appris en étudiant l'affaire des Régalias : des mages de Fairy Tail avaient protégé Magnolia d'un mage noir, et parmi eux, une jeune femme blonde qui ressemblait furieusement à celle que j'avais sous les yeux. Mais impossible de me souvenir du nom de la jeune fille... Na-quelque chose... C'est à ce moment que j'entendis la petite brune parler :

-Bonjour. Natsumi Amayuri, c'est bien ça ? Je me présente Utia Velonica de Quatro Cerberus. Je me permets de vous parler simplement au vu de votre présence ici... J'aurai pu, vous ignorez, mais impossible, votre réputation m'interdit ça.

* Voilà ! Natsumi Amaiyuri, de Fairy Tail ! Mon dieu, j'ai une mémoire de poisson rouge... * M'approchant un peu plus du campement, je me pris les pieds dans une vilaine racine, chutant comme une masse dans l'herbe. Voyant les filles se retourner, je maudis ma maladresse en devenant rouge pivoine. Honteux, j'adressai quelques balbutiements aux témoins de ma chute :

-Je suis désolé de troubler votre quiétude... Je me relevai vivement, m'époussetai rapidement avant d'ajouter en me drapant de mes lambeaux d'orgueil : Wiebe Foehn pour vous servir mesdemoiselles...
Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Dim 27 Avr - 19:43
Je me sentais à présent plus sereine. Cette sensation de chaleur et de bien-être s’était emparée de moi. Mon âme ne faisait plus qu’un avec chaque partie de mon corps, je parvenais à me concentrer sur ma respiration, sur chaque battement de mon cœur, tous mes sens étaient à présent en éveil. Mais malgré cela, je n’avais pas perçu l’arrivée d’un visiteur. Je ne bougeais pas en entendant un toussotement près de moi, aucun sursaut, juste un éveil un peu brusque. Mes yeux se rouvrirent et j’observais la jeune femme se tenant debout face à moi. Elle était très jolie, son visage était fin ; on pouvait y voir une certaine douceur dans ses traits. La demoiselle était mince, mais pouvait se targuer d’avoir des formes plus que généreuses.

Me relevant de la souche sur laquelle j’étais installée, je me plaçais en face de la jeune femme qui ne tarda pas à se présenter. Le ton de sa voie était empreint de sérieux et se voulait en même temps rassurant. Sa présentation se fit tout de même avec un visage fermé, aucun sourire ne transparaissait, sa manière de parler était détachée, pour ne pas dire plutôt froide. Je me demandais alors ce qui l’avait conduite jusqu’à moi. Mon interrogation eu une réponse assez rapide puisque Ultia, Mage de Quatro Cerberus, avait décidé de venir me saluer et surtout de se présenter par respect pour ma réputation. Je fus assez étonnée de voir que j’étais quelqu’un de connue. Généralement c’était d’Ethan dont on parlait le plus, je n’avais à mon sens rien fait d’exceptionnel depuis que j’avais rejoint la Guilde de Fairy Tail.

Rougissant légèrement, je fis un sourire à la jeune femme aux cheveux courts. J’allais lui répondre que j’étais ravie de la rencontrer, mais avant d’avoir pu le faire, un bruit de chute dans les herbes attira mon attention, ainsi que celle d’Ultia. Il s’agissait d’un homme relativement grand qui, face à son indiscrétion et sa maladresse, était devenu rouge pivoine. Ce dernier s’empressa de formuler des excuses avant de se relever et de se présenter à son tour tel un preux chevalier. Un sourire franc et légèrement moqueur s’était affiché sur mon visage. Je ne savais pas vraiment de quoi il retournait, mais la situation dans laquelle nous étions tous les trois faillit me faire éclater de rire. Il n’était pas habituel pour moi de rencontrer autant de gens dans un lieu aussi paisible.


    « - Je suis enchantée de vous rencontrer tous les deux. Que me vaut l’honneur de votre visite en ce coin reculé ? »

Nous nous trouvions sur les plaines de l’espérance, un lieu calme et rarement visité par la population de Fiore. Généralement on pouvait y trouver les troupeaux de moucons avec leurs bergers. On pouvait aussi croiser des personnes en quêtes de quiétudes. Je me demandais donc ce que pouvait être leur motivation à rejoindre ce lieu. Je m’étais légèrement inclinée pour les saluer respectivement et avait fini par me rasseoir sur la souche de l’arbre en les invitant à s’asseoir à mes côtés.

J’étais peut être en camp de ressourcement personnel, mais je pouvais bien m’accorder un peu de temps avec mes visiteurs. J’avais hâte de les connaître un peu plus.


_________________

Wiebe Foehn
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 14/02/2014
Âge : 20
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Mimétisme Synchronisé

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.990
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Mar 12 Aoû - 21:43


Honteux à cause de mon intrusion et rouge pivoine, je n'étais pas très à l'aise face à la mage de Fairy Tail... enfin, jusqu'à ce qu'elle sourit, ce qui eu pour effet de me rasséréner légèrement. Avant de s'incliner devant la jeune Velonica et moi-même et de s'asseoir sur une souche d'arbre, Mademoiselle Amaiyuri nous demanda :

« - Je suis enchantée de vous rencontrer tous les deux. Que me vaut l’honneur de votre visite en ce coin reculé ? »

Avant que je ne réponde, la dénommée Ultia s'inclina et s'en alla, prétextant devoir retourner dans sa guilde. Après de rapides adieux, je m'étais assis en face de mademoiselle Amaiyuri et avais commencé à lui expliquer pourquoi j'étais venu dans ces plaines, après avoir répondu à son salut :

- Je suis moi aussi ravi de vous rencontrer. Ce n'est pas tout les jours que l'on rencontre une grande mage. M'enfin, au départ, j'étais venu pour être tranquille après quelques combats. Voyez vous, je suis un mercenaire mais pour le moment les combats ne sont pas ma spécialité. J'aime le calme du coup, quel endroit plus paisible que celui-ci pour se ressourcer ?

J'avais parlé, tranquillement, me contentant de répondre à la question... puis, avec une pointe de curiosité, j'ajoutai un peu timide tout de même :

- Si ce n'est pas trop indiscret, qu'est-ce qui vous a mené ici ?

En attendant, qu'elle réponde, je décidai de l'observer tranquillement de haut en bas. Les cheveux blonds qui m'avaient marqué, des yeux verts semblables à l'herbe émeraude nous entourant, ornant un visage volontaire mais empreint d'une certaine douceur... Malgré sa taille que certains qualifieraient sans doute de petite, on voyait bien l'expérience et les années écoulées dans ses yeux, ce qui indiquait très facilement qu'elle devait être dans sa seconde décennie. Je rompis ensuite le contact visuel pour ne pas avoir l'air étrange, écoutant avec attention la réponse de ma jeune amie
Natsumi Amaiyuri
Fondatrice / TenteïFondatrice / Tenteï

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.600
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   Sam 20 Déc - 10:46
    Alors que je venais d’inviter les deux jeunes gens à s’installer avec moi sur le sol de la plaine, la dénommée Ultia s’excusa de ne pouvoir rester car elle devait retourner à sa Guilde. Lui souhaitant bonne route, je me retrouvais finalement seule avec Wiebe qui se plaça face à moi pour m’expliquer sa venue en ce lieu. J’étais gênée d’entendre qu’il me considérait comme une grande mage, à mes yeux je n’étais que moi, Natsumi, la mage la plus gourmande de Fairy Tail. Je continuais alors à l’écouter silencieusement. Il semblait également intimidé et je me demandais si j’étais la cause de cette timidité.

    Le mercenaire était donc venu pour se reposer des derniers combats qu’il a pu faire et sa venue ici était d’une certaine façon la même raison que la mienne, pouvoir se ressourcer et essayer de s’entraîner pour se spécialiser dans les combats, du moins c’est ainsi que je l’interprétais.

    Il finit par me demander ce qui m’avait mené ici, après tout je lui avais bien demandé aussi je répondais donc à sa question le plus simplement du monde :


    « - S’agissant d’un lieu paisible, je suis venue méditer pour me ressourcer. C’est un lieu vivifiant et agréable. On parvient aisément à se retrouver ici, loin des villes et villages ».

    Pendant que je lui répondais, le vent soufflait légèrement mes mèches blondes. J’avais répondu sans grande timidité avec douceur. Tout en parlant, j’avais pu noter que le jeune homme m’observait tout en m’écoutant attentivement. Je me mis alors à sourire.

    « - Faire une retraite en cette plaine est une bonne idée, j’espère que vous parviendrez à vous ressourcer et ainsi arriver à retrouver votre force ! »


Spoiler:
 

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]   

Douce mélancolie quand tu nous tiens [PV Ultia et Wiebe]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Plaine de l'Espérance
-