Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]

AuteurMessage
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Dim 8 Sep - 18:22
Le passage du printemps à l'été est le plus agréable à Crocus. La chaleur étouffante descend vers le sud et la brise matinale s'étend jusqu'à l'après midi. Les filles sont en jupe et les garçons en débardeur. Tous flânes à l'ombre d'un arbre, certain s'accompagne d'un livre, d'autre d'un partenaire et les plus audacieux de Morphée. L'amour nous caresse la joue et le bonheur est notre oxygène. Qu'il fait bon vivre dans cette ville en cette période de l'année, qu'il est agréable de profiter du silence des oiseaux et du murmure des amants qui s'offrent l'un et l'autre. Il lui embrasse la joue, elle pose sa tête sur son épaule. Il la serre dans ses bras protecteur et elle sait qu'elle peut lui offrir son cœur. Combien disent qu'ils ceux sont rencontré à la fin de l'été ? Combien ceux sont dit oui en cette période de l'année ? Qu'elle beau couple qui n’oublieront jamais ce moment.

Ever – "AH BAH VAS Y MORD LA MA QUEUE MAINTENANT !!!"

A califourchon sur homme, Ever vient de traverser la vitre d'une taverne devant un couple d'amoureux effarait, ils n’oublieront pas ce moment c'est sûr. Elle se relève, se saisie une chaise qui a fait la traversée avec eux, la relève et la casse sur son adversaire. Le pauvre ne peut rien faire que se protéger avec ses bras, mais ce n'est pas suffisant. Penché à l'avant et les mains sur ses genoux, elle crache quelques insultes, se retourne et ne peut pas s'empêcher de se jeter sur son adversaire en guise de dernière vengeance. Qu'elle idée aussi d'avoir voulu mordre la queue de la féline, on peut bien la frapper ou la jeter par une vitre, mais on touche pas à sa queue. C'est déjà un bordel sans nom pour en prendre soin, si en plus elle est pleine de bave d'un homme tout moche est alcoolique, elle en a pas finit. Rien que l'idée de la revoir dans sa bouche, c'est dégoutant.

Ever – "Je vais vous faire bouffer de mes coussinets !"

Et la voilà qui rentre de nouveau dans la taverne. Elle n'a pas le temps de traverser la porte qu'elle reçoit un coup de poêle qui la fait tomber au sol. Elle tente de se relever, mais une personne se jette sur ses pieds pour la maintenir alors que d'autre se jette tout simplement sur elle. Un petit tas se forme dont elle arrive à s'extirper elle ne sait pas trop comment, en rampant. Instinct de chat, elle s'écarte et évite de justesse une table lancée au hasard. Une main lui saisie le bras et la relève. S'ensuit une tentative de coup de poing en plein visage qu'elle esquive de justesse. Libérant son bras, elle plaque l'homme qui vient de l'aider et agressé puis elle le repousse en arrière. Il tombe sur une table, elle se jette sur lui, la table casse. Elle se relève en titubant, on lui casse une bouteille sur la tête, elle retombe. Quand elle reprend ses esprits, elle a les cheveux mouillés et personne ne semble s’intéresser à elle. En se relevant elle voit une chaise qui vole et l'esquive de justesse, en se baissant. Une personne en profite pour lui attraper le col. Elle lui mord la main et lui donne un coup de poing. Elle n'a pas le temps de reprendre son souffle, titube et bascule à l'arrière. Son dos touche celui d'une autre personne, elle se retourne, frappe et se rend compte que c'est Sly.

Ever – "Oh merde j'ai pas vu que c'était toi !"



Dernière édition par Ever Mary le Mer 11 Sep - 22:07, édité 1 fois
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Dim 8 Sep - 19:24
Rien ne se produisait comme prévu, et ce depuis plusieurs jours déjà. Nuit et jour, Sly semblait accompagné par Dame Malchance dans ses voyages au cœur de Fiore. Il était harassé par toutes ses désillusions, le crime qu'il avait commis en brutalisant un représentant des forces de l'ordre, et toutes ces choses qui affectaient progressivement le moral du bassiste... Fatigué par ces multiples altercations, il avait repris la marche pour se diriger vers Crocus en réfléchissant aux maigres possibilités qui s'offraient à lui. Revoir ses parents constituait une étape essentielle dans le changement de direction qu'il prendrait, mais il n'était pas encore préparé à une telle confrontation avec son passé.

Soupirant longuement, le bassiste observe les amoureux qui évoluent dans la cité sans se préoccuper de quoi que ce soit. Ils sont heureux, et Sly les envie. Personne ne semble s'inquiéter des malheurs du bassiste, car à bien y songer, il est étranger à cette ville et n'en deviendra jamais réellement un habitant. Sa pipe au bec, ses yeux perdus dans le vague, l'homme aux dreadlocks ressassait ses doutes. A cet instant, il souhaitait pouvoir emprunter une part de bonheur à ces gens souriants, pour qui l'amour était synonyme d'épanouissement. Mais ce n'était plus pour lui, désormais.

Un tintement brutal le tira à ses rêves, lorsque le corps d'une jeune femme assise sur le torse d'une brute épaisse perfora une vitre en répandant des débris de verre sur le sol. Une chaise se trouvait là également, gisant auprès de la demoiselle et du pauvre ère assommé. Sly fut surpris par l'aspect imprévisible de cette action, et s'approcha lentement de la donzelle pour venir l'assister. Trop tard, la silhouette féminine se redresse et bondit sur son agresseur. L'ouverture sur la rue permet aux passants d'apprécier toute la violence de cette bagarre de taverne, et les tourtereaux s'écartent prudemment pour aller partager leur amour ailleurs.

Une question taraude cependant le bassiste, persuadé d'avoir aperçu un élément singulier dans l'anatomie de la femme usant de sa chaise comme d'une massue. Ce qu'il croyait avoir vu n'était autre qu'une queue de chat, et pas n'importe laquelle. Sly laissa un sourire nostalgique s'installer sur ses lèvres, et pénètre dans le bar en faisant usage d'une technique surprenante. Plutôt que de passer par la fenêtre, il se paye le luxe de l'originalité en tournant la poignée de la porte d'entrée. Immédiatement, le jeune musicien s'écarte pour esquiver un corps projeté en dehors de l'établissement avant de passer l'enceinte sans se soucier des objets volants non identifiés qui le frôlent régulièrement. Un coup d'oeil en guise de balayage lui suffit à obtenir la vérité première : il s'agit là d'un monstrueux foutoir.


Cependant, la mystérieuse féline ne se situait pas dans son champ de vision pour l'instant. S'il s'agissait de celle que Sly pensait avoir vu, elle ne tarderait pas à faire son apparition. Il se retrouvait finalement sur la trajectoire d'une table, qu'il réceptionna d'un brusque coup de poing bien placé, largement suffisant pour exploser littéralement la structure de bois déjà fragilisée. Se massant la main sans se soucier véritablement des dangers qui l'entouraient, le mélomane continuait ses recherches sans savoir où regarder.

Son dos entra soudainement en contact avec celui d'un autre individu, et Sly fit volte-face en un éclair pour faire face à la menace. Il fut gratifié d'un violent coup de poing en plein visage, et fut donc privé de la possibilité d'identifier l'agresseur. Poussant un grognement de douleur et d'agacement en se massant furieusement le nez, le bassiste entendit alors une voix bien familière. Ses soupçons se confirmèrent alors, et il se risqua à ouvrir un œil pour observer la petite femme qui se trouvait devant lui. Son visage sculpté laissa apparaître un sourire amusé, et il lança d'un air nonchalant.

"Tu cognes toujours aussi fort, mon chaton."

Sans plus de cérémonie, le Mage balança son pied droit dans l'estomac d'un homme armé d'une bouteille partiellement brisée. Ce dernier lâcha un couinement aigu en quittant le sol, condamné à embrasser une table après un vol plané de quelques mètres. Pour calmer le jeu, il aurait pu faire étalage de sa puissante magie. Néanmoins, il ressentait l'envie d'apaiser ses nerfs en s'offrant une petite détente. Une bonne baston d'alcoolo', rien de mieux pour s'éclater un coup. Les charmantes retrouvailles avec la féline attendraient, car Sly profita de sa position pour asséner un uppercut cinglant au premier venu, l'envoyant valser dans le décor par la même occasion. A ce rythme, ils auraient tôt fait de détendre les participants du combat en les mettant K.O un par un, mais le contexte de ce défouloir lui plaisait bien.

Rainbow Shark laissa son instinct le guider au cœur de cette bataille qui serait probablement sans conséquences, prenant soin de ne pas trop amocher les opposants qui fusaient vers lui de manière aléatoire. La dernière fois qu'il s'était retrouvé dans cette situation avec Lyndis, il était devenu un autre homme. Inutile de réitérer l'expérience. D'un œil experimenté et habitué aux combats en équipe, Sly observa sa compagne livrée à son oeuvre de destruction, négligeant par la même occasion sa propre sécurité. Une chaise manqua de heurter la petite à la tête, et le bassiste rattrapa le pied de l'objet pour en inverser le mouvement. Evitant ainsi à Ever un mal de tête carabiné, il se permit de ramener son adversaire dans sa direction en le saisissant par le col, afin de lui octroyer un méchant coup de boule et de le jeter à terre.

"J'te couvre, Hehe !"

En pénétrant dans ce monde chaotique, Sly se sentait faire un bond en arrière dans son histoire. Les affaires telles que celles-ci lui remémoraient des anecdotes bien moins inquiétantes que ce qu'il avait vécu récemment. Et même s'il n'était pas conseillé de tabasser des civils lorsque l'on faisait partie de Sabertooth, cela lui faisait foutrement du bien de se lâcher un peu pour libérer cette pression constante qu'il subissait.


Dernière édition par Sly Naether le Lun 9 Sep - 4:11, édité 1 fois
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Dim 8 Sep - 21:02
Raaaaa mais c'est pas ma faute aussi, cette bagarre avait commencé sans Sly, du coup j'étais libre de frapper qui je voulais. Qu'elle idée aussi de venir se mêler d'une bagarre de soûlard alors que l'on est pas saoule. C'est comme vouloir de la vaisselle sans eau, c'est ridicule. Bon au moins une aide sérieuse est venu, et il ne fait aucun doute que cette bataille va prendre fin assez vite. Ce n'est pas qu'il me soit d'une grande aide, je suis et je resterais toujours meilleur que lui, mais c'est plus réconfortant d'avoir un coéquipier. De toute façon c'est bien connu que les musiciens ne savent pas se battre, il finisse toujours une bagarre en saignant du nez. En occurrence il saigne du nez a cause de moi, mais ce n'est pas ma faute. C'est ... Son nez qui a agressé mon poing.

Ever – "Maintenant que t'es là ça va devenir plus intéressant, ça me met un handicap !"

Alors même qu'elle dit cela, elle n'a pas conscience que d'ici quelques minutes il va lui sauvé la vie en arrêtant une chaise en plein vol. Pour le moment, elle est complètement grisé par l'alcool et son taux d'adrénaline monte en flèche. C'est ce que l'on appelle plus communément être chaud. Après des débuts difficiles, elle joue des poings plus que des pieds avec une maestria sans nom. Parfois en plein visage, d'autre fois dans le ventre. Les coups sont net et précis et elle ne cherche pas à savoir si elle étale ses assaillants. Ce qui compte dans une bagarre de groupe c'est d'être constamment en mouvement pour éviter de se faire attraper. A ce jeu la féline est un véritable génie se baissant ou sautant, chaque geste est calculé de manière inconsciente pour lui donner un maximum de possibilité ensuite. Une personne l'a prend à partie, il lève une chaise. La meilleur défense étant l'attaque, elle plonge sur son adversaire et donne un coup net et précis au niveau du menton. Son cerveau vibre à l'intérieur de la tête, son adversaire déconnecte deux secondes et ça suffit amplement pour recevoir une attaque d'une tierce personne. Seul inconvénient c'est qu'il s’effondre sur Ever. Elle recule, et un bras l'attrape au cou alors qu'une femme lui fonce dessus pour la frapper. Elle lance son pied en plein visage de la femme qui s'effondre et mort le bras qui agrippe. Elle pivote et met un coup de poing à son adversaire. Une chaise vole dans son dos, elle se baisse instinctivement les mains sur la tête. Une chance que Sly l'est intercepter.

Ever – "Oufff ... Enfin je l'avais vu j'étais prête à me défendre, mais je voulais te laisser faire le héros ..... Apparemment c'était le dernier est la victoire revient au chat le plus groovy d'Earthland et le ... (sur un ton plus qu’efféminé) Raaaaaaainbow Shark."


 
 
 


La féline est entrain d'inventer une nouvelle danse ridicule quand la porte de la taverne claque et qu'une dizaine de garde de Crocus entre. Elle met une bonne minute à réaliser et sans une pirouette pour conclure sa danse, elle aurait pu se taper la honte encore longtemps. La mine sérieuse et la tête légèrement relever, elle balaye la salle et revient à ce qui semble être le capitaine de cette troupe. Leur regard se croise, inutile de parler dans ses circonstances, tout le monde sait quoi faire. Ever pointe Sly du doigt.

Ever – "C'est sa faute !"

Elle court vers une fenêtre et tente de l'ouvrir sans succès.

Ever – "Raaaaaaaaaaa ... Et merde !"

Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Lun 9 Sep - 0:58
Ne s'attendant pas à un remerciement de la part de la demoiselle, Sly enchaîna directement par un volte-face maîtrisé afin de projeter son poing droit dans le visage d'une brute épaisse. Malheureusement, ce coup-ci, il avait frappé suffisamment fort pour que le corps de sa cible aille heurter un autre gaillard. Tout aussi sonnés l'un que l'autre, les deux hommes furent contraints d'abandonner le combat aussi vite qu'ils l'avaient entamé. Sly haussa les épaules en hochant la tête, un air fier solidement greffé au visage.

"Allez quoi, c'est pas beau de prendre un mec par derrière."

La maxime ne fut pas exactement suivie par les autres participants, car une chaise déjà bien atteinte par les multiples assauts des soûlards vint lui cogner sauvagement le crâne, lui arrachant un petit Aïe un peu trop aigu à son goût. Décidé à jouer les gros bras devant la charmante féline, il administra au malappris un revers de la main qui, à défaut d'être très classe, fut doté d'une efficacité magistrale. L'inconscient effectua une pirouette passablement ridicule contre son gré avant de s'affaler au sol, les dents dans le plancher.

Sly secoua sa main endolorie par la baffe titanesque dont il s'était rendu responsable, avant de se tourner vers Ever lorsque cette dernière l'interpella à nouveau. Il mit un autre individu déjà bien amoché à terre d'un bon crochet du droit avant que la féline ne mette un terme aux hostilités en achevant le dernier malotru. -Qui n'avait rien d'un boss final d'ailleurs-
En tournant volontairement au ridicule le surnom du bassiste, elle l'agaça légèrement. Ce dernier, haletant, se contenta d'afficher une mine boudeuse sans se soucier de la goutte de sang qui dégoulinait encore depuis sa narine. En croisant les bras, il la pointa du menton en exprimant son simulacre de dédain.

"Pfeuh ! J'suis arrivé en retard et j'en ai dégommé au moins autant que toi, chaton !"

La porte abîmée et couverte d'alcool se fit alors subitement terminer par un claquement violent. Sly, pris sur le fait, fit face aux gardes de Crocus armés et prêts à en découdre. Lorsque Ever le montra du doigt pour le dénoncer, il avait déjà fait de même. Trop tard pour les explications, le bassiste bondit en arrière avec l'adresse d'un tigre et positionna ses mains au sol, provoquant l'apparition d'un sceau devant lui. Suite à quoi, il prononça une formule à voix haute.

"Sound Shockwave !"

En lançant ces deux mots, il ressentit toute sa bêtise. Cela lui laissa un goût amère en bouche, un pincement au cœur qui manqua de lui faire perdre sa concentration. L'histoire se répétait, à seulement quelques jours d'intervalle. Une simple ânerie, un peu d'amusement, les forces de l'ordre débarquent... Et cela se termine par des blessés civils. Merde, le bassiste avait l'impression de se retrouver coincé dans une vilaine boucle temporelle qui risquait de se reproduire.

La déferlante de son se produit, faisant vibrer le sol en complétant d'achever les restes de meuble qui subsistaient encore dans la taverne. Les gardes surpris chutèrent au sol, se rattrapant maladroitement les uns aux autres avant de s'effondrer comme une chaîne de dominos bancals. Ni une ni deux, Sly serra la sangle de son instrument sur son dos avant de se mettre à courir. Non pas dans la direction inverse, mais bel et bien en direction des gardes. Tout en accomplissant son plan grotesque, il lança à la jeune femme qui avait tenté de s'enfuir :

"Tu viens avec moi poulette ! Pas de discussion, hop hop hop !"

Lui démontrant que même artiste, on pouvait être un homme, il l'agrippa par la taille et referma son emprise en la plaçant sur son épaule sans la moindre difficulté. Effectuant des bonds gracieux en évitant soigneusement d'écraser les mains -ou même les têtes- des gardes encore au sol, le Mage s'enfuit en direction des rues de la ville, échappant sans trop de peine aux poursuivants qui mirent un certain temps à se redresser sur leurs gambettes.

Sly courut encore plusieurs secondes, alimenté une fois encore par l'adrénaline du moment. Le souffle court, le Mage réalisa alors qu'un élément pesait lourd sur son épaule et ralentit la cadence. Se tournant vers la gauche, il aperçut le faciès empli de reproche de sa partenaire et se décida à la relâcher avant qu'elle ne lui colle une nouvelle beigne pour le gratifier de ses élans héroïques. Ever aimait se sortir des situations difficiles toute seule, d'une manière générale, et Sly savait que la tirer au danger de cette manière risquait fort de ne pas lui convenir.

Laissant à la jeune femme l'opportunité de revenir à la terre ferme, il se frotta nerveusement l'arrière d'une crâne d'une main en riant jaune.

"Désolé cocotte, j'ai oublié que t'étais là. M'en veux pas, c'était l'action..."

Extérieurement, il plaisantait. Intérieurement, il redoutait plus que tout de voir débouler une truffée de gardes prêts à en découdre. Mais sûrement pas autant qu'il appréhendait l'idée de recevoir un nouveau coussinet en pleine tronche...
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Lun 9 Sep - 11:19
Ce serait mentir de ne pas reconnaître que Sly vient de lui sauver la vie. C'est vrai qu'elle aime se débrouiller seule et qu'elle se targue de toujours pouvoir se sortir des situations difficiles, mais le combat fut trop intense pour elle. Asthmatique et fumeuse occasionnelle, c'est un exploit qu'elle est tenu la cadence dans cette bagarre. Sa forme exceptionnelle elle le doit d'une part à ses origines et d'autre part à son train de vie assez particulier. Seulement aussi exceptionnelle que puisse être son endurance, elle aurait été incapable de courir et d'échapper aux gardes. Puis mit à part les secousses, c'est assez marrant d'être porter sur une épaule. En son fort intérieur, elle c'est retenu pour ne pas tendre les bras et faire un bruit de mage qui vole. Elle a plus d'une vingtaine d'année, il ne faut pas déconner et arrêter les gamineries, dixit celle qui c'est mit a danser de manière ridicule après une bagarre. Une fois sur le sol, elle sautille sur place et se tapote les fesses par habitude.

Ever – "Ça va c'est pas grave, j'aurais jamais pu courir de toute façon. Par contre ce qui est incroyablement stupide c'est de s'en être prit au garde, on aurait du se laisser attraper et il nous aurait libérer assez vite. Bon après tu ne leur a pas faire grand mal non plus ... En plus je suis sûr qu'Arthas aurait fait valoir sa position de chef de guilde pour sortir l'un de ses mages de la mouise. Bon, on ne refait pas le passé."

Elle jette une regard autour d'elle, tout deux se trouvent dans une ruelle sombre avec son lot d'ordure et de poubelle. En levant les yeux, elle observe les balcons taillé dans la pierre. La folle idée de grimper sur les toits lui vient d'autant plus vite que la garde semble dangereusement se rapprocher de leur position. Un bref coup d'oeil à Sly.

Ever – "On va monter, on sera tranquille là haut."

Pour la féline c'est un jeu d'enfant, habitué aux acrobatie en tout genre elle se jette sur le mur et en moins de quelques secondes elle se retrouve déjà sur le balcon. Elle aurait bien voulu aidé son acolyte, mais un autre problème accaparer toute son attention. La propriétaire du balcon la menaçait d'une dague, prenant Ever pour une voleuse tentant de rentrer chez elle. Les mains levaient, la féline explique qu'ils ne sont que de simple ouvrier de la ville qui, ayant perdu leur échelle, sont contraint de devoir passé par les balcons pour atteindre le toit. Aussi vaseuse et improbable que ce soit cette explication, la propriétaire du balcon range sa dague et ce confond en excuse au point telle qu'Ever en est gênée. Elle finira son ascension sur une surface plane, une chance que le toit ne soit pas fait de tuile c'est beaucoup moins agréable. Dans la ruelle les gardes s'embrouille pour savoir de qui est la faute, et ce qu'ils vont devoir dire à leur capitaine. Sur le toit, Ever s'allonge sur le sol, sur le dos et reprend son souffle. Si elle avait eu un coussin, il est presque évidant qu'elle se serait payer le luxe de faire une sieste.

Ever – "Apparemment tu as toujours autant de temps libre, moi qui te croyait sur plein de mission à sauvé la veuve et l'orphelin. Finalement c'est un boulot tranquille que celui de mage."

Elle lui tire la langue, toujours autant taquine.

Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Lun 9 Sep - 19:55
Sly vit la petite se mouvoir et ferma ses paupières par réflexe, histoire d'accuser passablement le choc qu'il allait recevoir lors du taquet administré par la donzelle. Fort heureusement, elle n'en fit rien et se contenta de relativiser, considérant qu'elle était inapte à s'enfuir seule de toute façon. Le bassiste la fixa à nouveau, écoutant tranquillement la suite de son discours en fourrant ses mains dans ses poches. Il réalisa alors qu'il ne s'était pas raté lorsqu'il avait collé sa baffe à l'autre alcoolique, à en juger par la sensation de picotement qu'il subissait depuis un moment déjà.

Soudain, la féline modifie l'orientation de ses prunelles pour fixer les toits, et le musicien devine déjà la mauvaise idée qu'entrevoit sa partenaire. Inutile de refuser, ce n'est pas le genre de chose que l'on peut faire en présence d'Ever. De toute manière, la voilà déjà lancée dans sa séance d'escalade... Sly soupire mais entame la fatigante besogne sans trop broncher, sur les traces de son chaton favori. Cette dernière se heurte alors à un épineux problème, à savoir celui d'une dague dirigée dangereusement vers sa gorge.

Le bassiste s'interrompt, et sa prise peu assurée commence à l'inquiéter légèrement. Son bras droit se met à trembloter progressivement alors qu'une goutte de sueur fait son apparition sur son visage, mettant à jour sa fatigue apparente. Il faut dire que porter une gonzesse sur son épaule en plus d'une basse, pour ensuite entamer une gymnastique aussi peu conseillée par les sportifs; il avait de quoi... Ennuyé par sa situation, Rainbow Shark n'eut pas la patience de laisser la jeune femme clore les négociations et lança brusquement une vocifération, tout en levant la tête :

"Ca vient ooou..."

Comme vocifération, on a vu mieux je vous l'accorde. Cela dit, Sly se retrouvant confronté au postérieur de sa compagne, il était ardu de conserver son sérieux. En rougissant, le bassiste détourne son regard pour observer le sol, laissant à Ever la possibilité de continuer sa discussion en paix. Le villageois apeuré s'excuse, planque son arme de fortune pour ensuite encourager les "ouvriers" du dimanche. A défaut de se montrer précautionneuse, la saltimbanque avait le mérite de posséder une imagination débordante en matière de carabistouilles.

A bout de souffle, il finit par atteindre l'objectif fixé en haletant, se rattrapant à la bordure du toit pour éviter de choir bêtement. Cela étant fait, il s'installe aux côtés de son amie, lui octroyant un regard amusé lorsqu'elle s'étend de tout son long sur le support leur servant d'assise. Sly perçoit les aboiements des gardes, mais il s'en moque royalement. Pour ainsi dire, ce n'est plus la première fois qu'il s'attaque à ce genre d'individus désormais, et la frontière établie entre le bien et le mal lui semble désormais très vague... Plus tôt, Ever avait évoqué la stupidité, ce que le mélomane lui concède sans même y réfléchir. C'est le terme adéquat, en effet : stupide.

Ever prend la parole, émettant une critique moqueuse quant à sa condition de Mage. Sly reçoit la boutade et rend sa grimace enfantine à son interlocutrice. Après tout, elle n'a pas tort : il possède effectivement beaucoup de temps libre. Pas pour les bonnes raisons, néanmoins, étant donné qu'il se contente de fuir les responsabilités et d'échapper au passé. Un membre de guilde ? Tu parles... Un touriste ouais. Extirpant sa désormais mythique pipe de sa poche, Rainbow Shark entreprend alors de la bourrer sans restriction, souhaitant plus que tout que cet instant de détente dure aussi longtemps que possible. Et, ce faisant, il finit par répondre à l'allégation d'Ever, une pointe d'ironie dans le ton.

"C'est sûr qu'aller cogner des soûlards pour fêter la saison, c'est une mission de la plus haute importance. Tu te frottes à la vindicte populaire par pur professionnalisme ?"

Fier de sa blague idiote, le larron commence à se bidonner gentiment pour taquiner l'acrobate. Une chance qu'il soit tombé sur elle, après toutes les âneries qu'il a pu commettre au cours de cette dernière semaine. Un peu de calme et de second degré dans ce monde de brute, c'est précisément ce dont le jeune homme a besoin. Usant d'une allumette, il embrase le tabac et aspire sa première bouffée, qu'il conserve en bouche avant de relâcher la fumée opaque dans l'air... Suite à quoi, le garçon tend sa pipe à sa camarade de beuverie. C'est pas bon pour son asthme, mais Sly sait pertinemment qu'il est impossible d'empêcher la petite de faire ce que bon lui semble, alors à quoi bon.

"Plus sérieusement, je crois que l'aventure va s'arrêter ici. Je multiplie les embrouilles depuis que j'ai intégré Saber Tooth et je sais plus trop où j'en suis, tu vois ?"

Sly observe le ciel, l'air pensif. Un sourire fatigué apparaît sur ses lèvres, il préfère en parler à quelqu'un que de garder tout ça pour lui, finalement...


Dernière édition par Sly Naether le Jeu 12 Sep - 3:42, édité 1 fois
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Lun 9 Sep - 20:39
Ever lui fait signe de la main en guise de refus, ce n'est pas qu'elle ne veuille pas fumer mais pas après autant d'effort. Aussi endurante que puisse être la demoiselle, elle ne va pas tenter le diable. Se redressant après les dires, elle s'assoit avec les deux mains posés au sol pour la retenir et regarde Sly. C'est étrange de le voir ainsi, le regard perdu et une grosse grosse lassitude sur les épaules. Au fond tout n'est qu'une question de point de vue. En tant que musicien, il est dans les dispositions idéales pour faire un son que personne n'oubliera. En tant que mage, il est juste entrain de prendre conscience de son statut, c'est la même situation que vit un soldat après quelques années. Il y a quelques années Ever a du faire un choix, elle a déposé les armes pour monter sur scène. Malgré son génie, elle ne sauvera jamais personne. Les livres d'histoire ne relateront pas ses histoires, mais un beau jour ans un village quelqu'un parlera de sa prestation. Il expliquera à son fils qu'elle n'était pas excellente, mais d'une sincérité telle qu'il a voulu croire en ces paroles. Peut être que cette homme changera le monde, peut être pas. La vie avance, il faut trouver sa place.

Ever – "C'était il y a ... Je sais plus. J'ai rencontré un garçon, aussi grand que toi et les cheveux en brosse, il était assez mignon. Il ne possédait aucune magie, mais c'était le fils d'un artificier dont le père est mort a cause d'un problème technique lors d'une fête d'inauguration à Crocus. La catastrophe tua trois personnes et son père fut accusé de négligence. Le fils était persuadé que son père n'était pas coupable, il avait beaucoup trop d'expérience. Alors il a commencé à faire des attentats, faisant explosé des bombes et tuant des gens. Chacune de ses frappes étaient calculé pour ne tuer que les soit disant responsable. J'étais soldat a cette époque et je me suis retrouvé face à lui. Il a sortie son épée et moi j'avais ma lance. Il ne savait pas se battre, je le dominais de la tête et des épaules, mais il n'a jamais voulu abandonner. Même son cœur, son courage et toute sa hargne n'ont pas suffit. J'ai du laisser traîner le combat pendant plus d'une heure et sur un dernière assaut, je l'ai tué. Pour être plus précis, il n'a pas réussi à esquiver un coup assez simple, mais je restes responsable. Tu vois ... Cette enfant avait tord, son père avait vraiment était négligent ce jour là. Je ne dirais pas que j'avais tord de le tuer, si ce n'était pas moi saurait été quelqu'un d'autre, mais ce n'est pas ce que je voulais. Ce n'est pas de cette manière que je veux sauvé des gens."

Elle le regarde en souriant.

Ever – "Je suis pauvre, j'ai pas un sous, pas un toit. Je voyages de ville en ville avec ma troupe et on fait nos spectacles. L'espace d'un instant, d'une seconde les gens oublient leur soucie et s'émerveille. Je ne changerais pas la face du monde, mais ça me suffit. Quand tu disais pour plaisanté si c'était par pur professionnalisme si je me frottais à la vindicte populaire ... D'une certain façon oui. Regarde Crocus, combien de gens cours après leur rêve en sachant qu'ils ne l'auront jamais. Combien subisse la loi des plus fort. Ils ont besoin de s'énerver, parfois contre la garde et parfois contre nous. Les mages, le conseil magique, les guildes noires ne sont rien contre une foule en colère. Nous régulons cette colère, tout simplement."

Plus par jeu que par moquerie, dés lors que Sly la regardera, elle se fera une joie de lui tirer la langue. C'est gamin et puéril, mais ça ponctue assez bien son monologue.

Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Lun 9 Sep - 22:04
Sly conserve le silence désormais. Sa blague n'a pas spécialement fait rire, et pourtant le bassiste sait que la demoiselle est généralement bon public. En vérité, il n'est pas non plus d'humeur à plaisanter, et peut être que sa compagne s'en doute... La jeune femme pose ses prunelles sur lui, mais le musicien demeure impassible. Nouvelle bouffée, l’extrémité de l'outil s'illumine et Sly en libère la fumée sans même en percevoir le goût. C'est devenu véritable mécanique, une nouvelle mauvaise habitude ajoutée au panel, juste après le fait de maltraiter les représentants de la loi. Il se sent idiot, baisse la tête mais se retient de soupirer. Inutile de se morfondre davantage, cela n'avance à rien.

Ever prend la parole, se lançant probablement dans l'une de ses sympathiques anecdotes mettant en scène des personnalités aussi singulières qu'elle. Il n'en est rien, au grand malheur du musicien. Pour écouter attentivement l'histoire, le mélomane s'allonge également, laissant ses dreadlocks s'étaler derrière sa tête en une forme invraisemblable. Appuyé sur son coude, il se contente de recevoir les mots sans réagir, trop occupé à définir leur signification. Le jeune homme décrit par Ever touche le coeur de Sly. Non pas que le passé de cet inconnu le tracasse, mais les similitudes qu'il entretient avec cet individu se multiplient.

Tout d'abord, le garçon perd pied. Ébranlé par un événement troublant, il en vient même à franchir une porte qu'on ne peut passer que dans un sens. La criminalité, le délaissement des conventions instaurées. Une perspective séduisante que celle de ne plus se plier aux règles posées, bien qu'un peu trop chaotique pour que Rainbow Shark puisse la considérer comme possibilité envisageable. L'histoire se termine sur une note sinistre, et Sly se remémore d'autres épisodes de sa vie, tout aussi sombres.

Mais aujourd'hui, la vision de ces choses change pour Sly... Les évidences se changent en probabilités, les convictions en doutes.  Cet homme méritait-il de mourir de la main d'Ever ? Peut être, après tout. Mais il n'en devenait pas un monstre pour autant. On ne tue pas que les abominations, mais également ceux qui se sont écartés du droit chemin. Suivant ce raisonnement, doit-il mourir lui aussi ? Ayant failli à sa propre parole, au serment de son maître, a-t-il le droit de vivre ? Trop de questions et si peu de temps.

Le discours d'Ever change. Elle intime au bassiste que ce meurtre, bien que justifiable, lui a fait quitter indirectement son poste. Ce n'est pas l'existence qu'elle souhaite mener, ce n'est pas le chemin qu'elle a décidé de suivre. Et pourtant la voilà, heureuse malgré sa pauvreté et les problèmes auxquels elle devient sujet chaque jour. Une vie rythmée par l'incertitude, mais ô combien savoureuse. Sly l'envie et se garde de le faire savoir, il se retourne pour ne plus lui faire face et observe les nuages. Le mensonge se lisait dans ses yeux... Il la jalouse pour cette liberté véritable qu'elle possède, tandis que lui s'encombre de chaînes et de restrictions futiles. Son éthique se lézarde, sa philosophie évolue. Le bassiste n'est plus tout à fait le même, à bien y songer.

Méditant sur le monologue de son interlocutrice, Sly fait à nouveau volte-face en roulant sur le sol  pour pouvoir apprécier la nouvelle grimace de gamine que lui réserve la féline. Elle agit comme une enfant, mais ne trompe personne. Derrière cette apparente immaturité se cache une sagesse et une intelligence bien au delà de ce que l'on peut entrevoir en l'apercevant dans la rue. Sly glousse, sans raison apparente, dissimulant son sourire derrière sa main. La jeune femme dit vrai, une foule révoltée vaut toute la puissance de feu des Guildes Noires. Le bassiste ne le sait que trop bien, pour avoir arpenté certains paysages désolés et cachés aux yeux des favorisés. Un nouvel instant de silence, et Sly observe passagèrement le joli minois de la féline. D'une beauté pas commune, mystérieuse même. Une femme presque abstraite, le genre qu'on peut pas attraper et garder pour soi. Un sourire renouvelé, et l'artiste s'exprime encore.

"Comme quoi, tu dis pas que des conneries chaton. J'pense vraiment que tu changes le monde à ta manière, tu sais."

Se redressant légèrement en balançant ses dreadlocks sur son épaule, il balaye du regard la ville et ses alentours qui s'étendent devant lui à perte de vue. Cette vision est d'autant plus grandiose depuis son perchoir et Sly remercie intérieurement la féline de lui avoir donné ce coup de poing dans le nez, sans quoi il n'aurait jamais pu lui reparler de cette manière. A ce propos, il constate que l'hémorragie s'est arrêtée depuis un bout de temps, après avoir copieusement aspergé son col. Il s'en moque, il en a d'autres bien plus classes.

"N'empêche, je crois pas m'éterniser dans le coin. Dans cette guilde, j'ai rencontré des gens admirables. Mais je suis pas à ma place ici, j'ai besoin de quelque chose de différent. Y'a trop d'ordre, trop d'hypocrisie. Cet endroit est trop beau pour être honnête. J'ai un autre message à transmettre, je pense. En fait, je suis pas prêt."


Dernière édition par Sly Naether le Jeu 12 Sep - 3:52, édité 1 fois
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 25
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   Mer 11 Sep - 22:06
Ever changerait le monde par ses actes ... L'idée même qu'elle puisse n'être qu'un infime rouage du destin amenant une personne a le sauvé lui plaît. Ce n'est pas qu'elle veuille sauver le monde ou le changer, mais elle trouve beau l'association de chaque individualité. L'assemblage absurde de talent inutile par des coups du sort hasardeux. Autant d'impossibilité qui rend la chose plus belle. La preuve même qu'une simple goutte d'eau peut provoquer des raz de marée. Elle en sourit alors qu'elle s'approche de Sly et vient se coller à son dos. C'est loin d'être une preuve d'affection, elle essaye comme elle le peu de détacher la corde qui maintient sa basse. Une fois réussi, elle se recule en tenant l'instrument dans ses mains et imite Sly dans sa manière de la tenir.

Ever – "Tu sais que je n'ai jamais joué le moindre instrument."

Elle fait glisser ses doigts sur les cordes et le son qui en sort est totalement affreux au point même qu'elle se met a rire. Elle retente l'expérience une seconde fois en essayant de se souvenir de la manière dont faisait le bassiste, ça ne sert a rien. D'un elle n'a aucun talent pour la musique et de deux elle ne se souvient que de manière abstraite des souvenir du mage quand il jouait. Elle finit par la saisir par le manche et la passe dans son dos comme il l'a fait avant lui. La lanière est un peu longue pour elle, mais ce n'est pas bien grave, ça tiens.

Ever – "Cattleya, la chef de notre troupe à un petit frère de ... Je sais pas vraiment, je dirait neuf ou dix ans. Il vient nous voir au théâtre, mais ce qu'il aime lui c'est la musique. Il t'a déjà vu jouer quand il était plus jeune, il trouve que t'es bon, mais que tu te la joue trop en faisant ton mage. Il n'a pas sa langue dans sa poche, si tu le voyais critiqué nos représentations. En tout cas il a toujours eu envie de jouer de la basse, mais sa sœur n'a pas les moyens pour lui en offrir une. Du coup, il sera content de savoir que je lui en ai trouvé une."

La féline recule jusqu'au bord du toit en empêchant Sly, passablement énervé après Ever,  de s'approcher et de venir récupérer sa basse. Elle lui fait un signe de la main en guise d'au revoir et se laisse tomber à l'arrière. La petite pause qu'elle vient de faire à suffit pour qu'elle reprenne ses forces. Une pirouette dans les airs, elle retombe sur un balcon, saute et atterrit sur une rue pavais. Un dernier regard pour son ami et elle se détourne pour disparaître dans la foule. Au bout de quelques secondes la voilà qui remonte sur le toit affolée, criant que la garde vient de les retrouver. Elle passe devant Sly l'air de rien, en courant et saute pour atterrir sur un autre toit. Une chance qu'elle ait un bon équilibre, sa réception étant assez foireuse elle a mit quelques secondes à se remettre. A défaut de disparaître dans une foule, elle disparaîtra parmi les toits avant de se laisser retomber dans une ruelle et cette fois d'arriver à échapper pour de bon aux gardes. Nul doute qu'elle se rendra dans le vieux théâtre où sa troupe loge en ce moment. Le mage le sait lui aussi ...

Épilogue

Haru – "C'est quoi ce truc ?"

Ever – "Ben une basse, t'en voulais une ..."

Haru –
"Mais c'est pourrie les basses, c'est bon pour les rastas drogué à lunette. Moi ce que je veux c'est une guitare pour pouvoir jouer et chanter comme Ethan."

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]   

Le silence des oiseaux [Pv Sly Naether / Terminer]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Crocus
-