Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]

AuteurMessage
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Ven 13 Sep - 17:37

Même derrière des lunettes, j'ai toujours aimé ton regard.

Je suis une misanthrope. Ça peut paraître absurde tant on me connaît en Fiore, mais j'ai un profond dégoût pour l'être humain. Comprenez bien une chose, je l'aimes de tout mon cœur, mais c'est parce que je l'aimes que justement il me dégoûte. Chaque matin quand je me lèves, je constates que le monde est rester le même et que quatre vingt dix neuf pour cent des gens gâchent leur vie. Leur pied foule la même terre que la notre, mais ils sont devenu aveugle a force de trop regarder la lumière. Alors ils tendent leurs mains devant eux pour avancer, dans l'espoir qu'un jour quelqu'un l'attrapera. Ils attendent après l'espoir sans se rendre compte que depuis le début, il est au creux de leur main. Moi je suis un génie, je n'ai pas honte de le dire. Mes yeux voit loin et j'ai conscience de ma propre existence comme celle de ce monde. J'aurais pu choisir de faire partie du panthéon des héros, être de ceux qui tendent la main, mais je préfères de loin saisir un verre ou a défaut une belle paire de fesse. Si je ne fais pas partie des héros alors, je fais partie des autres ? La réflexion serait trop simple, je suis de ceux qui n'attendent rien. J’avance quoiqu'il arrive, dans la boue je rampes et face à la fin je me dresserais toujours. Je n'attend pas après une main tendu par compassion, et je n'en tend aucune. Je suis de ceux qui ne donnent pas l'espoir, mais qui espère que celui-ci n'a jamais disparu dans le cœur des gens. Un jour je le sais, je croiserais le regard du monde et je serais fière de l'amour que je lui ai toujours donné.

Un vieux proverbe que me répétait sans cesse mon père "Donne un poisson à un homme, il mangera un jour, apprend lui à pêcher, il mangera toute sa vie". Je ne sais pas si il faut acclamer les héros pour ce qu'ils font ou si il faut leur en vouloir de ne pas laisser au monde le droit de grandir. Moi je ne suis qu'un génie qui a déjà assez de mal avec sa propre vie. Je me contenterais de regarder l'évolution des choses et je gardes mes jugements pour moi.

Sly  et Ever, personne ne peut dater leur amitié, mais elle est bien plus solide que n'importe quelle maison à Magnolia. Alors qu'est ce qui a pu amené la féline a frapper le musicien avec autant de puissance. A peine levé et après une longue discussion elle est venu écrasé son poing entre les deux yeux de son adversaire, au niveau de son front. Un coup d'une rare violence, elle n'a pas retenu ses coups. La violence est telle que la main d'Ever tremble encore, elle la secoue dans le vide dans l'espoir de retrouver ses sensations. Quand on désire frapper avec son cœur, il n'est pas question de faire des compromis même au détriment de son propre corps. Depuis trop longtemps déjà le musicien l’agace et se perd dans le méandre de sa propre vie. Autrefois elle aimait ce qu'il était, elle aimait ce qu'il allait devenir. Aujourd'hui il n'a pas plus d'éclat que le pire ivrogne de la taverne où il se trouve. Les mots reste les mots, seul les sentiments sont éternelles.

Ever – "Tu as du le sentir non ? Ce n'est pas le genre de coup que l'on donne à un ami. Je t'avais dit une fois que je ne m'étais jamais battu sérieusement, il est temps que je te fasse cette joie. Tu vas comprendre la différence qu'il y a entre toi et moi. La différence qui existe entre ceux qui lève la tête vers le ciel et ceux qui le foule de leur pied. Regarde ses gens au tour de toi et dis moi en toute sincérité ..... Lequel détiens l'espoir que tu as depuis longtemps abandonnée ?"



Dernière édition par Ever Mary le Mar 17 Sep - 5:00, édité 5 fois
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Sam 14 Sep - 17:54
Le coup de poing fut porté à une vitesse hallucinante, et heurta de plein fouet le crâne du bassiste. Ce dernier, attablé avec sa supposée amie depuis un bon moment déjà, savait que le coup de patte finirait par tomber à force d'envenimer la situation. Fort heureusement, il ne portait pas ses lunettes. Celles-ci auraient terminées brisées en mille morceaux, éclatées sur le parquet de l'établissement. La tête du bassiste fut légèrement repoussée en arrière. La vache, elle n'y était pas allé de main morte...

La chaise du bassiste racla le sol en se déplaçant, sous la violence de l'impact subi. Toute la colère de la jeune demoiselle se lisait au travers de ce coup, qui s'était voulu aussi brutal que possible. Le musicien balança sa tête en arrière, écoutant le discours de la féline enragée. Le tout dans un silence de mort, bien évidemment, car même Sly n'avait plus goût aux plaisanteries. Tout cela s'était passé si vite.

Un goutte de sang se mit à perler, dégoulinant de son front jusqu'à atteindre la racine de ses dreadlocks. Il porta un index à cette substance rougeoyante, amena sa main devant ses yeux pour l'observer un instant. Lorsque Ever en eut fini, il demeura sans réponse un bref moment. Suite à quoi, il réagit de l'une des manières les plus improbables qui soient. En effet, la saltimbanque avait bien raison sur un point : il avait grandement changé.

Le bassiste se mit subitement à rire, s'esclaffant d'abord discrètement en élevant progressivement le ton. Cela se changea en gloussement tonitruant, un véritable éclat de joie digne d'un forcené. Les bras ballants, l'air possédé, il se redressa pour faire face à son interlocutrice. Un rictus mauvais apparut sur les lèvres du jeune homme, le genre d'expression qu'il n'arborait jamais en temps normal. Ce petit trait de caractère masqué aux yeux des autres, à savoir son goût prononcé pour le combat. Laissant le sang s'écouler sur son visage pour l'en consteller petit à petit, il cessa de rire pour prendre la parole en fixant intensément Ever.

"Celle qui foule du pied le ciel ? Tu plaisantes j'espère. Tu veux dire une acrobate merdique incapable de choisir une situation stable ? Chaton, t'es comme moi. Un être des bas-fonds qui rêve de s'envoler sans avoir jamais vu le soleil."

Nouvel éclat de rire sordide, le jeune Mage avait décidément l'air de perdre la raison. Il n'en était rien, en réalité, mais il s'agissait là de la seule manière qu'il trouvait d'évacuer les troubles émotionnels qui le rongeaient lentement. Se tenant les abdominaux à deux mains tandis que son corps se convulsait au rythme de ses éclats de voix, il resta assis malgré tout. Fixant la demoiselle en se retenant passagèrement de s'esclaffer, il chassa une goutte de sang qui perlait sur son arcade sourcilière et menaçait de lui tomber dans l'oeil. La fin de la tirade d'Ever l'avait relativement surpris et agacé également. Haussant brusquement le ton sans adopter une expression bien différente, il frappa la table de son poing une première fois sans lâcher des yeux son interlocutrice.

"L'espoir que j'ai abandonné ? L'espoir que j'ai abandonné ? As-tu au moins la simple foutue idée de ce que j'ai traversé pour te permettre de me parler comme ça ? Tu crois que j'me comporte comme ça par lubie, pour m'éclater un coup en simulant la tristesse ?"

Un deuxième coup bien plus violent sur la structure de bois, et celle-ci se brisa littéralement en deux dans un fracas assourdissant. Les morceaux de bois s'étalèrent sur le sol en s'éparpillant légèrement, mais Sly se foutait royalement de ce genre de dommages collatéraux. Les autres clients se mirent à reculer, octroyant un œil discret mais attentif à cette conversation qui tournait au vinaigre. Ever était une furie, et Sly un volcan bouillonnant sur le point d'exploser.


Dernière édition par Sly Naether le Sam 14 Sep - 20:21, édité 4 fois
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Sam 14 Sep - 19:05
Le soleil, il y a ceux qui le regarde et ceux qui s'en empare. Aussi fort que puissent être les mots du musicien, ils ne seront jamais assez fort pour faire vaciller sa volonté. Ça fait longtemps qu'elle a saisie le soleil entre ses mains et qu'elle l'a soumis à sa seule volonté. Sa vie n'est peut être que l'accumulation des pires vices d'un être humain, mais elle peut se targuer de la vivre complètement. Ce n'est pas un quelconque destin ou une quelconque personne qui la guide. Si elle se prend un mur, c'est de sa faute, si elle est heureuse c'est grâce à elle et quand un danger se présente devant ses yeux, elle l'affronte campée sur ses deux jambes que ce soit une fourmi ou l'apocalypse. Debout, elle secoue sa main et sautille légèrement sur place. Un trop plein de colère, un trop plein d'énergie, une trop grosse envie de se défouler. Elle ne se pose pas vraiment la question, elle est juste en proie à un méli-mélo de sentiment trop puissant.

Ever – "Le bois ne rend pas les coups"

La féline se pose sur ses deux biens et observe de haut Sly.

Ever – "Pauvre chou, je te plains ... Tu veux que l'on fasse le déballage de nos souffrances pour voir qui a le droit de plus déprimer que l'autre, je te proposes ensuite qu'on se prenne dans les bras et qu'on pleure ensemble en se promettant d'être fort. Puis on va se serrer avec le petit doigt aussi en guise d'amitié éternelle, on aimera la même fille, sa brisera notre amitié puis on se retrouvera pour la vie. On finit sur une colline en plein couchée de soleil le cœur plein de courage et avec l'envie de réalisé nos rêves ... Pauvre con."

Elle secoue la tête avec déception. Les mots comme les moqueries sont inutile, ce n'était qu'une manière pour elle d'évacuer un trop plein de déception vis à vis de sa réponse aussi fade que convenu. Combien de personne dans cette pièce aurait répondu la même chose, combien aurait mit leur malheur en exergue pour exprimer leur état, pour exprimer leur vie. Ever lève de nouveau le poing en fondant sur son adversaire. Elle est aussi rapide que la première fois et ne souhaite pas frapper à un endroit différent de la tête, peut être qu'a force il comprendra. Non, même ainsi il ne comprendrait pas. C'est pour cela que son poing n'est jamais partie. Ce n'était qu'une feinte pour dissimuler le coup de pied qu'elle donne au pied de sa chaise. Un coup fort et puissant qui suffit à le brisé et faire basculer Sly. Qu'il tombe ou se rattrape n'a pas grande importance pour la demoiselle. Elle reprend sa position et sautille sur place à la manière d'un combattant, comme par jeu.

Ever – "Ne te permet pas de me comparer à toi, ce serait de la vantardise ..... Toi mieux que personne m'a vu combattre, tu as vu le génie qui coule dans mes veines, mon talent innée pour le combat. Combien d'année il m'aurait fallu pour me faire un nom si je l'avais désiré, pour devenir un grand mage ou un chevalier runique d'exception ? Je les vois vos regards de dégoût alors que je n'exploites pas mon talent, votre haine féroce quand à la vie que j'ai choisit. Mais ce n'est pas de la jalousie, c'est de la peur. A vos yeux je ne suis qu'une mage en devenir qui doit vous protégez des menaces de ce monde (elle regarde la foule) ... J'aurais du être votre espoir. Quand une menace ce profil à l'horizon, c'est les gens comme moi que vous regardez, de grand mage, des génies capables de renverser la pire des situations. Vous n'êtes et ne serrez jamais plus que des déchets à genoux devant le danger, à attendre un quelconque miracle plutôt que de le façonner de vos mains. C'est ça la différence entre vous et moi (elle regarde Sly) ... Je suis debout, alors que tu traînes encore au sol. Tu n'attends qu'une chose, c'est qu'on te tende la main."

Sur ses mots, la féline tend la main au musicien.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Sam 14 Sep - 22:15
Le Mage observe Ever lorsqu’elle reprend la parole. Avec ironie, elle commente le geste haineux qui a coûté à l’établissement une table et une bonne partie des clients, trop effrayés pour revenir un jour. Le patron demeure impassible, habitué à ce genre de scènes et légèrement désabusé par la multiplication de ces situations. Nettoyant un verre sans réellement se soucier de l’altercation, le moustachu soupire longuement en détournant son regard du centre de l’attention générale.

_



Ever était en rogne, cela se lisait clairement dans ses yeux. Sly ne comprenait pas réellement comment son comportement actuel avait pu soulever une telle vague de rage chez son amie, mais à bien y songer il s’en moquait. Son rire saccadé se fit incessant, le bassiste demeura hilare face au sérieux de cette situation. Mais lorsque Ever se mit à énoncer des moqueries visant à lui intimer qu’il ne servait à rien de s’apitoyer ainsi sur son sort, il perdit instantanément son sang-froid et mit un terme aux plaisanteries et petites piques agressives.

Désormais, la discussion prenait une tournure dangereuse. Ce terrain glissant sur lequel s’était aventuré la féline risquait probablement de mettre un terme à leur amitié, et ce pour de bon. La fixant en lui offrant son regard le plus froid et meurtrier, il la laissa s’exprimer et dénigrer son mal-être. Le bassiste se mit à serrer les dents, en proie à une colère particulière qu’il n’avait jamais éprouvé jusqu’à présent. Ever dansait au beau milieu d'un champ de mines, et malgré son adresse, elle finirait bien par en fouler une du pied.

Ferme-là.

Mais bien au contraire, le discours de la jeune femme rebondit de plus belle, sur une note toute aussi agaçante. Elle ne cherchait pas simplement à l’atteindre pour le vexer, elle semblait profondément atteinte également et cela se ressentait. Jamais elle n’aurait été si viscérale dans ses propos, malgré son franc-parler habituel. Cela devint vite insupportable pour le bassiste, qui envisagea de se lever pour la plaquer contre le mur à plusieurs points du discours.  Le poing de la jeune femme sembla s’abattre à nouveau sur le crâne du jeune musicien. Il allait l’encaisser comme le précédent, prendre l’assaut de front pour lui montrer qu’il n’avait peur de rien.

Mais la traîtresse profita de sa déconcentration pour lui administrer un coup au niveau du pied de sa chaise, le faisant basculer sur le côté dans un bruit sourd de mobilier renversé. Une chance qu’il ne porte pas sa basse sur lui, car un tel choc aurait pu l’amocher et Sly se serait montré bien moins conciliant le cas échéant. Heurtant le sol avec violence, il pesta discrètement en relevant la tête pour observer Ever lorsque elle conclut son monologue. Elle lui tendit alors la main et, aussi incroyable que cela puisse paraître, il la balaya d’un revers de la sienne.

Se redressant, il envoya valser son ancienne assise plus loin d’un coup de pied rageur, avant de faire craquer ses vertèbres en une rotation du cou. Serrant les poings, fronçant les sourcils, il entrait petit à petit dans un état second où même l’alcool ne le grisait plus. La haine le prit aux tripes, mais il essaya tant bien que mal de conserver son calme. Frapper Ever n’aurait pas été une bonne chose. D'autant plus que dans son état, il aurait été capable de l’envoyer s’encastrer dans un mur. Détachant soigneusement chaque syllabe, il s’exprima à nouveau.

"Je n’ai pas besoin de ton aide."

Les yeux du bassiste semblèrent s'embraser. Assez de jouer les gentils, d'encaisser les coups et de chialer comme une madeleine. Assez d'hypocrisie, de mensonge et d'idéaux stupides basés sur du vent. Ecartant les bras comme pour accueillir le prochain assaut qui risquait de survenir très bientôt, il se remit à ricaner. Sly était bien décidé à lui prouver qu'elle avait tort, que son arrogance et sa prétendue supériorité ne constituaient que de fades illusions qui se briseraient aussi facilement que lui-même s'était transformé.

"Tu vois Ever, tu te trompes sur toute la ligne. T'as beau être une sorte de génie, t'es pas foutue de mettre le doigt sur quelque chose d'aussi simple. J'ai rien perdu, j'ai simplement évolué. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai été qu'un pauvre traînard incapable de se trouver une raison d'être. J'ai rejoint une Guilde pour me convaincre que j'existais, pour montrer aux autres ce dont j'étais capable et prouver à mon père que j'irai loin. Et tu sais quoi ? Tout ce que j'ai récolté, c'est des années d'errance et la mort de mon géniteur, qui s'est laissé crever par ma faute !"

Certes, Ever ne faisait pas et n'avait jamais fait dans le sentimental. En revanche, la titiller ainsi en évoquant qu'elle puisse se fourvoyer à ce point aurait probablement un effet radical sur son assurance actuelle. Le bassiste commença enfin à se révéler, à dévoiler ce à quoi il songeait depuis le départ.

"Je n'existe plus Ever, ou du moins je suis plus celui que tu as connu. J'en ai rien à secouer que tu te crois plus forte que moi. Maintenant, je sais qui je suis et où je vais. J'suis pas un sauveur, j'suis pas un héros. J'suis un voleur, un tricheur, doublé d'un enfoiré d'assassin. J'vais te montrer qui est le véritable Sly, chaton, tu vas pas en croire tes yeux.

Un homme plus courageux que ses compagnons de beuverie s'avançant en direction des deux adversaires, prenant Sly par l'épaule dans l'intention de lui faire quitter les lieux de force. Celui-la n'avait pas compris que les mots ne visaient pas seulement Ever, mais également tous ceux qui croiseraient son chemin à compter d'aujourd'hui. L'inconnu posa une main sur l'épaule de Sly, souhaitant le traîner jusqu'à la sortie. Le bassiste soupira, essayant de se dégager de l'emprise du perturbateur d'un haussement d'épaule. Ce dernier ne le relâcha pas, commençant à tirer sur le haut du musicien pour le forcer à le suivre en le menaçant de se montrer violent. Violent, sérieusement ? Le concerné, sans même quitter la féline des yeux, posa sa main sur le visage du soûlard dans un geste vif et précis, serrant son crâne d'une poigne de fer.

"Je quitte Sabertooth. Et toi mon grand, tu dégages. Disturbed !"

L'attaque était lancée au contact. Non pas pour tuer, mais pour blesser gravement et indiquer à quiconque voudrait s'approcher de lui qu'il était prêt à en découdre. Le sceau apparut alors, et les cris commencèrent à fuser dans la pièce. Bientôt, l'assistance allait assister à un joli numéro.
C'était bien la première fois qu'il agissait de la sorte, même dans les pires situations. Mais cela en devenait presque enivrant, tant sa rage s'était accumulée et ainsi libérée...


Dernière édition par Sly Naether le Dim 15 Sep - 16:16, édité 1 fois
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Dim 15 Sep - 7:04
Ever ne peut accepter qu'un autre pays le fruit de son dur labeur. Plongeant vers l'avant, elle balaye le soûlard d'un simple coup de pied dans les jambes et repousse la main de Sly, laissant le sort se perdre contre le plafond. Le premier coup est assez simple, elle frappe le tibias de l'homme qui s'effondre à l'arrière et tombe sur les fesses avant de s'enfuir. De cette manière il a esquivé l'attaque que lui réservait le magicien. Le second coup est particulier. C'est une attaque du coup qui remonte vers le bras de Sly pour dévier la trajectoire de son attaque et évité qu'il fasse d'avantage de dommage. Cette fois la féline n'a pas chercher à frapper avec un quelconque désir, elle a juste protéger des gens. Sans avoir la moindre peur, elle reste a quelques centimètres de celui qui était autrefois son ami et le regard. On peut sentir la tristesse et la déception dans son regard, elle n'aime plus ses yeux et cela depuis un moment. C'est dans des moments pareil qu'elle regrette qu'il ne porte pas ses lunettes, au moins ça ferait illusion.

Ever – "C'est sûr, tu n'es plus le Sly que j'ai connu autrefois. Avant tu étais fort et tu faisais de tes propres faiblesse un leitmotiv pour avancer, sans en avoir même pas conscience. Quand je regardais tes yeux, je pouvais y voir l'avenir et pas cette fadeur qu'ont l'ensemble des gens. Même le pire soûlard brille plus que toi, au moins lui il sait ce qu'il fait et il le fait bien. Ton changement c'est fait lentement, il a commencé le jour ou tu as vu cette homme mourir ... Tu as prit conscience de la grandeur du monde et de l'être minuscule que tu es. Un simple rouage dans une mécanique qui marche depuis des siècle. J'étais persuadé que tu pourrais franchir ce mur et puis il y a eu ton père, sa mort, et ton incapacité à oublier le passé. J'aurais pu te tendre la main et t'aider. Seulement tu n'es pas de ceux à qui on tend la main comme ... Tu n'es pas de ceux capable d'y arriver tout seul. Tu as entraperçue le monde et tu as prit ta décision, ce n'est pas à moi de te juger vu la vie que j'ai décidé de mener."

Ever détourne le regard et reste un moment à profiter de ce dernière instant. C'est étrange qu'il est eu autant de facilité à agresser le premier homme qui passe alors qu'après ce qu'Ever lui a fait, il n'a pas levé le petit doigt contre elle. Au fond peut être qu'il sait que sa volonté est plus forte que la sienne. Il pourrait brisé ses os ou la réduire en cendre qu'elle ne serait pas pour autant vaincu et il n'est certainement pas le genre d'homme qui se contente d'une demi victoire. La féline fait volte face et se tourne vers la porte de sortie sans jeter un dernier regard à Sly. A l'encadrement de la porte, elle s'arrête sans se retourner.

Ever – "Je me souviens d'un soldat quand je faisais mes classes qui m'a dit qu'il était facile pour moi d'être fort, parce que j'avais un talent naturelle. Le vrai courage ce n'est pas d'avoir la force de se battre, mais c'est de se battre quand on en a plus la force. Oh et maintenant que tu es un enfoiré d'assassin, tu devrais sérieusement penser à changer ton surnom parce que Rainbow Shark. Au mon dieu je connais beaucoup de monde qui voudrait se faire mordre par toi."
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Lun 16 Sep - 20:44
Le sort entra en phase de propulsion, dévoilant une impulsion sonore puissante qui détruirait tout sur son passage. Un instant de déroute, le musicien reprit ses esprits et réalisa l'erreur qu'il était en train de commettre. Cet homme possèdait sans doute une famille, des amis, et Sly s'apprêtait à l'utiliser comme souffre-douleur pour évacuer sa propre colère. Trop tard pour ce genre de cas de conscience, la vague de son s'échappa du creux de sa main.

D'un coup, le soûlard se baissa et échappa ainsi à l'emprise du bassiste, qui ne tenta bien évidemment pas de renforcer sa poigne. L'assaut du Mage s'éparpilla devant lui, brisant des verres vides et balayant des papiers, mais aucun blessé à déclarer. Fort heureusement, Ever parvint à dévier la technique avec adresse, et Sly se laissa faire car sa volonté d'engranger la souffrance semblait s'être partiellement éteinte.

Haletant, choqué par son propre comportement, le bassiste se mit à trembler de rage en observant l'alcoolique affalé par terre, visiblement traumatisé par ce contact rapproché avec la mort. Poussant un cri de terreur, le civil s'enfuit à toutes jambes pour quitter l'établissement. Ever prit ensuite la parole, et Sly se contenta de soutenir son regard en conservant un silence pesant. Elle avait probablement raison, il avait perdu en honneur et en dignité, mais ce n'était plus son problème désormais.

Après ses crimes, il devenait clairement impossible de revenir en arrière. Le passé demeurait inaltérable, quoi que la féline puisse en dire, et les actes de Sly ne faisaient pas exception à cette règle. Désireux d'assumer enfin ses responsabilités, il écarta l'hypothèse de la prison à vie pour devenir ce qu'il avait toujours redouté. Le bassiste n'avait pas changé d'idéal par peur du futur, ou du moins il en était convaincu. Il s'agissait là d'une véritable prise de conscience, la première de sa vie, qui provoquerait un changement drastique dans sa façon d'être et de voir le monde.

Suivant du regard son amie qui lui tournait désormais le dos, il ne sut quoi dire malgré ses nouvelles convictions. Elle n'avait pas entièrement tort, le jeune homme ne pouvait que lui concéder. Cela dit, étant habitué à esquiver la dureté de la réalité d'une pirouette, il n'était pas à même de faire face à ces vérités qui le frappaient de plein fouet. Ever évoqua alors l'une de ses fameuses anecdotes, qui lança un déclic dans l'esprit du Mage et lui fit l'effet d'un violent électrochoc. Il se mit à hurler, vociférant pour la forcer à revenir.

"T'es prête à abandonner ton ami parce que ses motivations diffèrent des tiennes et tu oses me faire la morale ? Tu te crois meilleure sous prétexte que t'es géniale et que tu sais tout-sur-tout ? Fous-toi de moi chaton, tu fuis les faits pour maintenir cette image de gonzesse qui survole le monde. T'es pas une déesse merde, reviens ici tout de suite!"

Il haussa encore le ton, se tournant entièrement vers la jeune fille en poussant une vocifération haineuse. Les mots dépassèrent alors la pensée qu'il s'était imposé, révélant ainsi sa détresse.

"Ever, écoute-moi ! Me laisse pas, t'as pas l'droit !"

L'intensité de sa voix s'affaiblit, alors que ses traits s'apaisaient en un faciès triste et fatigué. Ses lèvres tremblaient, ses muscles se décontractèrent et il sembla alors bien plus affaibli qu'il ne voulait le laisser croire.

"Tu peux pas faire ça... J'ai besoin de toi. J'ai menti, j'peux pas rester seul. J'ai besoin de ton aide, Ever."

Un enfant ouais, c'était toujours un sale gosse indécis...
Ever Mary

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 21/08/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Téléportation [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 375
Statut: Simple Civil
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   Mar 17 Sep - 4:57
La tête de la féline se baisse a mesure qu'il parle et elle regarde le sol comme un enfant honteux de la bêtise qu'il vient de faire. Dos à lui, il ne peut que supposer ses gestes, mais il ne voit pas son visage. Un mélange de culpabilité et de tristesse s'empare d'elle, au fond tout cela est de sa faute. Sa colère et sa solitude, se sentiment d'être perdu. Elle est responsable de son changement, peut être qu'il n'avait pas la force pour grandir, peut être qu'il aurait mieux valu qu'elle ne fasse rien. Ça paraît absurde une mère qui se sent mal de punir son fils, si elle n'en a pas envie alors pourquoi le faire ? Parce que c'est nécessaire pour comprendre. Si seulement la vie était simple et se résumer à des bons et des mauvais choix tout serait plus facile. Son corps veut se tourner, son cerveau lui intime l'ordre de lui tendre la main, mais son cœur reste impassible. Elle entrouvre la bouche et aucun mot ne sort. Ce n'est pas qu'elle ne trouve pas ses mots, c'est juste qu'elle n'a rien à lui dire, elle n'a rien à faire non plus. Il vient de comprendre que plus la fuite est longue et plus la chute est douloureuse. La main d'Ever s'appuie contre l'encadrement et ses yeux se ferme alors qu'elle redresse la tête.

Ever – "Tu sais qu'elle est le premier réflexe qui vient après la peur ? La colère. Quand une mère voit que son enfant est en danger elle a peur et puis, quand il est en sécurité, elle lui cri dessus. Ce n'est pas parce que l'enfant le mérite, mais c'est ... Pour lui montrer combien il compte à ses yeux."

Après quelques secondes, elle finit par quitter les lieux.

Pas besoin de me lancer vos regards méprisants, je sais ce que vous pensez de moi. Pour qui elle se prend avec ses grandes phrases, de quoi elle se mêle, elle se croit supérieur à nous. En même temps ce n'est pas bien compliqué, vous n'avez jamais rien fait de vos vies, pas même vivre. Je n'ai pas compté le nombre de fois où l'on m'a reproché de gâcher mon talent, mais ça doit facilement atteindre le millier. Pour la première fois de ma vie j’essaye d'aider quelqu'un, et ça ne vous plaît pas. Oh je sais bien ce qui gêne ... Premièrement je n'aide qu'une personne et je délaisses les autres, il y a une forme de jalousie. Ce serait comme avoir un héros qui ne sauverait que les jolies filles. Puis le pire de tout, je le met face à ses propres démons. Vous attendez d'un héros qu'il tue la vilaine créature, pas qu'il vous donne l'épée et guide votre bras. C'est tellement plus facile quand on a quelqu'un pour faire le travail à sa place, alors pourquoi on le ferait. Je me souviens d'un guerrier qui criait haut et fort qu'il n'avait ni Dieux ni maître, un héros adulé par son village. Persuadé d'être un être libre, il ne se rendait pas compte qu'il était devenu l'esclave de votre fainéantise. Au fond je crois que c'est ça qui vous gêne chez moi ... Ni Dieu ni maître.

Epilogue

Après quelques minutes, un caillou vient briser l'une des fenêtres de l'auberge et la féline, l'air de rien, se faufile à l'intérieur avec le plus de discrétion possible. Elle évite comme elle peut le regard de Sly et ne prononce pas le moindre mot. Elle rampe au sol, se saisie du caillou, passe entre les tables, essaye de se faire le plus discrètes possible, arrive jusqu'à l'aubergiste et pose la pierre sur son comptoir. Elle ne dit pas un mot, mais mime juste la forme d'une clef avec ses doigts pour demander celle de sa chambre. C'est assez cool de faire des sorties avec classe, mais ça marche beaucoup moins bien quand on a prit une chambre dans l'auberge que l'on viens de quitter. Ever se penche sur le comptoir et murmure.

Ever – "Je vous rembourserais après pour la fenêtre."

A pas de loup elle passe derrière Sly et se dirige jusqu'à l'escalier qu'elle grimpe à toute vitesse.

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]   

La différence entre toi et moi [PV Sly Naether / Terminer]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-