Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]

AuteurMessage
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mer 24 Juil - 4:51


Une erreur de plus...


La musique rugissait dans les oreilles d'une jeune adulte comme la plus belle des symphonies jamais créer dans le Royaume. Prise dans ce maelstrom de sensations auditives, la délicate demoiselle ne pouvait que se laisser border dans cette tempête de beauté artistique. Les festivaliers qui virent la guerrière commencer à danser au rythme d'un petit groupe enjoué l'encourageaient. Alfheim était présent, accoté contre un édifice à regarder sa jumelle danser comme elle le faisait toujours, sans retenus et laissant son corps devenir un objet de désir et de convoitise pour ceux qui la regardaient.

Perdue dans son univers de musique et de fantastique, la magicienne des ombres ne remarqua pas que son frangin la délaissa pour pénétrer dans un magasin d'instruments de musique pour inspecter les luths.

La jeune femme dansa avec des étrangers et rapidement, sa bonne humeur entraîna une myriade de festivaliers dans une farandole endiablée et les pièces pleuvaient dans la petite boîte du groupe. L'après-midi charriait dans son sillage un vent qui rafraîchissait les danseurs. La danseuse passa de bras en bras, masculins et féminins, heureuse et prisonnière d'une espèce d'euphorie étrange.

Le soleil commençait à tomber les musiciens commençaient à ranger leurs instruments. Les festivaliers qui riaient aux éclats s'étiolaient en rejoignant la foule qui se dirigeait vers la scène principale. La magicienne remercia le groupe et commença à analyser la foule pour trouver son frère. Où était cette silhouette élancée et mince qui faisait d'eux des Selegan ? Où était cette crinière noire en désordre qu'il replacerait d'un mouvement désinvolte, son regard aussi sombre que la nuit figeant sur place la personne qui échangeait ce contact visuel ?

Le concert principal de ce grand festival allait débuter dans quelques instants et peu de gens persistaient à se tenir aux extrémités où se dressaient les stands à boisson et à nourriture. La jumelle d'Alfheim tournoyait sur elle-même, visiblement perdue. Les larmes commençaient à emplir ses yeux d'ambre. Elle tortillait un pan de sa veste nerveusement.

Jamais son frère n'avait été bien loin. Il avait toujours été auprès d'elle, stoïque protecteur à la façade menaçante qui rodait autour d'elle comme un reptile. Cette étrange personne digne des comptines horripilantes que l'on racontait aux enfants dérangeants pour les effrayer autour d'un feu de camp n'était nul part en vue. Aldélie n'avait jamais été seule avant cet instant.

L'escrimeuse tremblait comme une feuille et non de froid malgré la rosée qui avait fait descendre la température ou le vent qui avait redoublé de puissance comme pour emporter cette fragile poupée de porcelaine.

La femme se résigna donc à rejoindre les festivaliers en regardant autour d'elle comme un oiseau en cage, espérant apercevoir entre deux étrangers un homme immobile portant son éternel grand manteau noir claquant dans le vent et, comme au ralentis, elle sauterait dans ses bras et il lui offrirait ce sourire serein qu'il lui réservait spécialement.

Aldélie ne trouva pas Alfheim et si elle aurait eu un peu de jugeote, elle aurait ratissé en premier les magasins d'instruments et non la foule bruyante qui se délectait de la musique d'une violoniste et de son orchestre. Même la musique festive rappelant l'ambiance des auberges de sa ville natale ne pouvait apaiser ce petit chat. Par chance, un festivalier un peu bourré la bouscula et elle fit un tour sur elle-même, un peu désorientée et sur le bord des larmes. Elle s'était retrouvée au cœur même de la foule et la violoniste avait laissé place à un groupe folklore qui parlait des merveilles du Royaume.

Là, comme un mirage, un homme svelte, grand et vêtu de noir regardait la scène. Sa crinière de cendres un peu ébouriffée voletait dans le vent sans grand intérêt de son propriétaire. Cette carrure, cette façon de se tenir droit et fier... C'était Alfheim, il en valait de soi pour la jumelle dont les joues cramoisies par la température se couvraient de larmes de bonheur et de soulagement.

Aldélie se fraya un chemin parmi les gens qui chantaient en choeur avec le groupe sans se soucier des quelques insultes qui volaient en sa faveur. Elle sauta sur son frère, ses bras enlaçant sa taille mince et son visage se collant contre son dos. L'odeur de l'homme était différente mais agréable. Le soulagement était tel que la pauvre danseuse ne pouvait retenir ses sanglots d'entraver sa voix angélique.






Alf... Ne t'en va plus jamais...


© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mer 24 Juil - 22:25
C’était de l’abus de pouvoir ! Elle n’avait pas le droit ! Bon techniquement, si, mais je trouvais tout de même qu’elle exagérait sur ce coup-là. De qui et de quoi parlais-je ? Pour répondre à cette question, il fallait remonter quelques jours plus tôt.

Lors de mon retour à la guilde après ma sortie précédente, j’étais tombé sur la Master, et elle était assez mécontente de moi. Il faut avouer que j’étais parti sans prévenir personne, et que, ensuite, j’étais revenu blessé, en retard et sans récompense. C’est pourquoi j’avais eu droit à un sermon sur les valeurs de la Guilde à laquelle j’appartenais désormais. Mais quand Master Johanna avait demandé ce qui s’était passé, j’avais préféré rester évasif, même quand elle avait usé de son autorité et menacé d’une punition en cas de refus. Mais malgré ça, j’avais refusé de céder : je lui avais dit que j’assumais totalement mes erreurs, que j’acceptais mon châtiment, et qu’on avance que je puisse me remettre au boulot.
Et c’était là qu’elle avait frappé. Ayant compris que j’étais du genre à réitérer ce genre d’actions, et que je comptais repartir le plus tôt possible, Master Johanna avait énoncé sa sentence et ma punition : une semaine de vacances. Alors que je détestais ça ! Il y avait un festival à Carmina, et j’avais reçu l’ordre de m’y rendre, de rester là-bas tant qu’il durerait, et de ne pas travailler d’ici-là.

Et donc me voici à la ville aux mille mélodies, obligé d’assister à une succession de spectacles bruyants, alors que je pourrais employer mon temps de manière bien plus utile en accomplissant des missions pour la guilde. Mais j'avais beau ne pas apprécier cela, j'avais tout de même ma fierté. J'irai au bout de ma sanction, puis je pourrais passer à autre chose la conscience tranquille.
Bon, il y avait certainement de la mauvaise foi de ma part. De nombreux artistes présents ici étaient très doués, mais le fait que ma présence ici soit imposée, couplé avec mon manque de connaissances musicales ne me permettaient pas d’apprécier les spectacles à leur juste valeur. J’avais passé la première journée à bouder dans mon coin, tentant d’ignorer ce qui se passait autour de moi. Le deuxième, j’avais été entraîné malgré moi par la foule, et j’avais été obligé à écouter une série d'artistes, plutôt pas mal, il faut l’admettre.
Et en ce troisième et dernier jour de « captivité », alors que le concert principal allait avoir lieu, je faisais contre mauvaise fortune bon cœur, et j’essayais d’apprécier certains des numéros. Néanmoins, assister au clou du festival, dans une horde de spectateurs plus serrés que des sardines en boite, très peu pour moi. Non, je préférais rester dans les spectacles annexes, plus calmes, qui avaient plus de chance de correspondre à mon caractère.

Et j’avais trouvé exactement ce qu’il me fallait : un groupe de comédiens qui décrivaient en musique les merveilles de Fiore à tous ceux qui n’avaient pas la chance de les découvrir personnellement. C’était assez paisible pour moi, et entendre tous ces noms me rappelait les voyages accomplis avec Erik plusieurs années auparavant. Absorbé ainsi par les voix des artistes, je me laissais aller à me détendre comme je le faisais rarement en public et croisai les bras.

C’est pourquoi, lorsque je sentis brusquement de petits bras m’enlacer par la taille et un objet, probablement la tête assortie à ces membres antérieurs, s’appuyer contre mon dos, je laissai échapper un couinement de surprise qui fit sursauter plusieurs spectateurs autour de moi.
Juste après cela, une voix agréable, mais hachée par les sanglots se fit entendre.


Alf... Ne t'en va plus jamais...

*Alf ? Mais à qui s’adresse-t-elle ?* Je décidai alors de parler à cette jeune femme doucement, pour ne pas la paniquer.

Euh … Mademoiselle … Il me semble que vous faites erreur : je ne suis pas celui que vous cherchez. Vous devez probablement me confondre avec une autre personne.

A ces mots, j’attrapai doucement mais fermement ses petites mains afin de pouvoir l’écarter délicatement de moi et lui faire face, pour qu’elle se rende compte de sa méprise. J’en profitai alors pour observer la concernée. Il s’agissait d’une ravissante jeune fille aux traits gracieux et aux cheveux roux, vêtue d’une tunique rouge et blanche assez élégante et d’une épée ceinte au flanc gauche. Mais en cet instant, bien que ses yeux dorés soit emplis de larmes, son visage affichait tant de soulagement que je fus navré de devoir la décevoir, même si je n’y étais pour rien.

Je suis désolé, mais vous avez trouvé la mauvaise personne. Ça va aller ? Je peux faire quelque-chose pour vous aider ?

_________________



Dernière édition par Jet Hyle le Mer 23 Oct - 11:58, édité 1 fois
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Jeu 25 Juil - 0:44







Euh … Mademoiselle … Il me semble que vous faites erreur : je ne suis pas celui que vous cherchez. Vous devez probablement me confondre avec une autre personne.

Je suis désolé, mais vous avez trouvé la mauvaise personne. Ça va aller ? Je peux faire quelque-chose pour vous aider ?



La dame ne comprenait plus. La voix était trop douce et compréhensive pour appartenir à Alfheim et cette expression de compassion aussi et ses mots n'appartenaient pas au vocabulaire du frère adoré de cette boule d'énergie. Elle releva son visage tordu par les larmes et fixa le visage de cet imposteur. Il ressemblait à s'y méprendre à Alfheim. La jeune adulte examina se visage étranger. Tout collait, ou presque ; une crinière fait d'ombre en désordre, des prunelles aussi sombres que ses vêtements, mais qui, étrangement, expirait le désir d'aider... Son visage presque enfantin malgré son âge probablement tournant autour du même chiffre que la danseuse jurait avec le portrait d'Alfheim...

La guerrière recula de l'étreinte amicale de cet étranger en criant et bascula dans son empressement. Elle se retrouva sur le dos dans la boue. En essayent de se reculer pour s'éloigner de ce personnage insultant la beauté et le caractère de son jumeau, elle s'empêtra dans ses vêtements et se débattit dans ses habits qui se couvraient de terre, d'herbe et de boue. Elle essaya en vain de sortir son épée et, dans sa maladresse, ne pouvait que dévisager avec un peu de peur la personne qui se tenait devant elle.

Certains festivaliers regardaient la scène, amusés et d'autres insultaient les deux magiciens pour leurs maladresse. Finalement, Aldélie réussis à sortir de son fourreau son épée mais d'une façon qui n'avait rien de gracieux ou de délicat. D'un oeil extérieur, la demoiselle avait plutôt l'air d'une enfant qui s'amusait avec les jouets des grands.







Reculez ! Ne vous avancez pas, clône démoniaque d'Alfheim !




Oui, se furent les mots qui fusèrent des lèvres pleines et séduisantes de la beauté en position fâcheuse. Elle qui portait le surnom d'un des fleuves des enfers traitait quelqu'un de créature démoniaque. L'ironie était hilarante. Mais, elle était là, allongée dans la boue, sa main droite brandissant son épée, sa main gauche glissant lentement dans la boue qui prévoyait visiblement un autre incident, ses atours couverts de boue et sa crinière il y a quelques instants soignés regroupés en franges serrées par la fine pluie commençait à tomber.

La jeune femme pointait toujours son épée vers cette copie ratée d'Alfheim et sa lèvre inférieure tremblait alors que le froid commençait à gagner son épiderme. Étrangement, tous les gens présents avaient arrêté de réagir à la commotion que créait le duo. Ils regardaient la scène comme des possédés, le regard vide. Plus personne ne bougeait, plus personne ne chantait. C'était comme si quelqu'un avait arrêté le cour du temps. Peut-être était-ce aussi l'imagination d'Aldélie qui lui jouait des tours...


© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Ven 26 Juil - 2:25
Alors que j’avais fait de mon mieux pour la rassurer, faisant l’effort de parler doucement et sans sarcasme, la jeune inconnue semblait encore plus paniquée maintenant qu’elle pouvait observer mon visage et s’apercevoir de sa méprise. Elle releva vers moi des yeux larmoyants et m’examina, comme si elle ne comprenait pas ce qui se passait. Sans doute que ledit Alf devait me ressembler à un certain point pour qu’elle nous confonde de dos, mais maintenant, elle devait bien se rendre compte que ce n’était pas lui. A moins que nos visages ne concordent également, ce qui serait une coïncidence assez extraordinaire. Avoir un sosie qui choisit le même style vestimentaire que moi serait assez surprenant, mais ça pourrait aussi attirer des ennuis, si ses ennemis éventuels s’en prenaient à moi, ou inversement.

Mais d’ailleurs, j’y pensais. C’était qui ce Alf ? Son fiancé ? Et s’il débarquait maintenant et me voyait avec les mains de sa belle entre les miennes, alors qu’elle était en train de pleurer ? Je ne voulais pas de malentendu moi ! Mais alors que je m’apprêtais à la lâcher et à essayer de discuter, ce fut mon interlocutrice qui se dégagea tout en poussant un cri. Elle recula d’ailleurs si rapidement qu’elle tomba à la renverse. Aussitôt, alors que je ne m’étais pas remis de la surprise de sa réaction, elle se mit à reculer à tâtons, souillant sa jolie tenue ainsi que sa chevelure, tout en essayant en vain de dégainer son épée. Mais ce qui me frappa plus encore que ce spectacle, pourtant singulier, c’était la peur que je lui inspirais.
Certes, il m’était déjà arrivé d’effrayer volontairement certains de mes adversaires pour les déstabiliser. Mais ici, on aurait dit que ma ressemblance n’était pas la seule chose qui l’apeurait chez moi, malgré mon air que je voulais bienveillant. D’ailleurs, ça me perturbait tellement d’inspirer ainsi de la crainte, sans le vouloir ni en connaître la raison que je remarquai à peine les badauds autour de nous, intrigués ou dérangés par la situation, et qui commençaient à réagir en conséquence.
Par contre, je perçus parfaitement le chuintement de son arme, une fine rapière, sortant enfin du fourreau. Tout comme j’entendis clairement les mots qu’elle me cria à ce moment.


RECULEZ ! NE VOUS AVANCEZ PAS, CLÔNE DÉMONIAQUE D'ALFHEIM !

A cet instant, alors que le silence se fit autour de nous, je me redressai, le visage sombre comme un orage d’été. J’étais heurté par ses paroles, mais ce n’était pas le sentiment qui prédominait chez moi en ce moment. Non, loin de là.

Y en a marre …

J’énonçai ces mots très posément, mais si mon air n’était pas suffisamment explicite, le ton de ma voix mettrait les points sur les i à tous ceux qui l’entendraient. A quoi faisais-je référence ? A tout ce qui m’était arrivé ces derniers temps. A chaque fois que j’avais rencontré quelqu’un, j’avais fait des efforts pour leur parler, j’avais pris sur moi pour me montrer aimable, et dans la majorité des cas, ça n’avait servi à rien, ou pire, ça m’était revenu en pleine figure. Pourquoi c’était toujours moi qui devais changer pour les autres ? Pourquoi ça ne me servait jamais à rien, hein ?
Étrangement, j’étais en rogne, mais je n’éclatais pas. Non, pas cette fois. Ma mésaventure en forêt d’Iria m’aura au moins appris que c’était un mauvais choix de crier et gesticuler. C’est pourquoi je restai calme en me tournant vers les quelques spectateurs de cette scène qui avaient décidé de rester malgré l’apparition d’une arme et l’air hostile que j’affichai désormais.


Dégagez maintenant si vous ne voulez pas être impliqués –dis-je avant de me tourner vers la responsable de mon état actuel et de m'adresser à elle sur un ton glacial.

Quant à toi petite, tu ferais mieux de ranger ça tout de suite si tu ne veux pas blesser quelqu’un. Je n’ai vraiment pas envie de surveiller une gamine qui pique une crise. C’est comme ça que tu réagis quand on est aimable envers toi ou tu as juste des problèmes ?

Pour une fois, il n’y avait pas de sarcasme dans ma voix, car je n’avais pas, mais alors pas du tout envie de plaisanter. J’étais empli d’une rage froide qui effaçait presque tout dans mon esprit. En cet instant, peu m'importer d'aider les autres ou de bien représenter ma guilde. Je voulais juste passer mes nerfs pour exprimer tout le ressenti que j'avais en moi et dont j'ignorais l'existence jusqu'à présent. C'est pourquoi je me tenais prêt à déchaîner ma magie pour bloquer son arme si elle faisait mine de vouloir s’en servir.

_________________

Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Ven 26 Juil - 18:51







Dégagez maintenant si vous ne voulez pas être impliqués.

Quant à toi petite, tu ferais mieux de ranger ça tout de suite si tu ne veux pas blesser quelqu’un. Je n’ai vraiment pas envie de surveiller une gamine qui pique une crise. C’est comme ça que tu réagis quand on est aimable envers toi ou tu as juste des problèmes ?



Gamine ? Il traitait cette jeune adulte de 19 ans qui avait probablement le même âge que lui de gamine ? Elle n'avait rien d'une enfant gâtée. Elle était une Selegan, non de dieu ! Elle avait comme surnom Léthé, un des sept fleuves des enfers. Elle était le soleil noir d'un monde capitaliste. Elle était fille de la discorde, enfant de l'Oubli ! Elle était le dernier obstacle avant de retrouver la vie. Elle était fille de ténèbres encore plus sombre. Elle n'était nule gamine... Elle était tout ce que cette pourriture qui se trouvait devant elle n'était pas. Elle était puissante.

Au moins c'était ce qu'elle essayait de se dire.

Le problème n'était pas qu'il l'avait traité de gamine, car elle savait que dans son état normale elle était plus innocente que la moyenne, mais en la traitant de jeune pousse, de rejeton, de ''gamine'' elle avait insulté la personne à qui elle tenait le plus. Alfheim. Son jumeau. La puissante personnification du fleuve infernal d'Achéron. En insultant la délicate et fragile demoiselle, il avait, en même temps, insulté son jumeau, un parjure qu'elle ne pouvait laisser impunis.

La jeune femme se releva avec une lenteur calculée en détachant le bas de son manteau qu'elle jeta entre les deux personnes. Alors que le tissu tombaient entre eux, Aldélie eue le temps de remonter sa crinière boueuse, laissant apparaître sa marque de guilde écarlate. Elle laissa le tissu tomber entre eux dans la boue et murmura des morts presque inaudibles, mais qui portaient une menace telle qu'elle semblait faire retourner les morts dans leurs tombes.







Dark Écriture : Wings




Les syllabes fusèrent hors de sa bouche comme une menace crépitant comme un brasier alors que deux longues ailes noires parcourues de sillons mauves faites de ténèbres et d'ombres se déployaient dans son dos. D'un coupe puissant, elle s'éleva dans le ciel nocturne qui se couvrait de plus en plus de nuages. Contre la lumière bleutée de la lune, la femme n'avait plus l'air d'une fragile demoiselle sur qui il fallait veiller. La boue et la saleté, à une telle distance pouvais apparaître comme du sang et elle ressemblait à s'y méprendre à un ange vengeur venu exprimer sa colère sur les misérables humains.

Des festivaliers commençaient à s'agiter et certains criaient d'horreur. Mais, par chance, un éclair déchira le ciel et alla frapper l'ange en pleine poitrine. Elle resta perchée devant l'astre lunaire quelques secondes avant d'entreprendre une chute vertigineuse vers le sol. Cet éclair n'avait rien de naturel. Il avait la signature d'Alfheim Selegan.

Il avait vu sa soeur s'élever dans les cieux et avait déterminé soit qu'il y avait une menace ou qu'une personne l'avait fait sortir de ses gonds. Pour la première option, il y avait les chevaliers runiques pour s'en occuper. Dans la seconde, il valait mieux pour la guilde que cette sotte n'attaque pas de civils dans son processus de vengeance. De son point, il vit exactement la position où elle allait tomber et ne bougea pas d'un poil. C'était de sa faute, elle allait se débrouiller avec les dommages collatéraux aussi...

Ainsi la jeune femme tombait en chute libre vers la personne qu'elle considérait indigne de ressembler à son frère, mais pourtant, ce même jumeau l'avait empêché de l'attaquer... Pourquoi elle se laissa tomber dans le vide, presque sûre que son fier et froid frère allait la rattraper en vol comme un petit oiseau que l'on cueillait après qu'il ai foncé dans notre fenêtre trop solidement.


© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mer 31 Juil - 4:12
S’il y avait une fois dans ma vie où j’avais déjà été en colère à ce point auparavant, c’était lors de ma rencontre avec Lynn, il y a quelques temps de ça. Mais à ce moment, les raisons de mon courroux étaient raisonnables, justifiées, alors qu’ici, non. C’était principalement un gros caprice couplé à une crise de nerfs. Trop de choses s’étaient accumulés récemment, et le fait de songer à tout ça, combiné avec la punition que je subissais m’avaient fait pété les plombs, car je n’aurais pas dû me mettre dans cet état.
En tout cas, c’est ce que j’aurais dû me dire, mais je ne raisonnais pas en ce moment. Je ne pouvais tout simplement pas raisonner, occupé comme je l’étais à repasser en boucle toutes les contrariétés qui m’étaient arrivées et que j’avais vainement tenté d’ignorer. Et à chaque passage, je devenais plus négatif, plus sombre, oubliant les bons moments et ne gardant que le pire de chaque rencontre.

Et celle-ci n’était pas encore terminée, rajoutant encore une couche de noirceur à mon état d’esprit.
En effet, la gamine qui m’avait mis dans cet état, quoiqu’elle devait être proche de mon âge, avait l’air de ne pas vouloir s’en arrêter là non plus. Elle tremblait, mais non pas de peur ou de froid : elle semblait tout autant contrariée que moi des derniers évènements, me fixant de ses yeux pleins de colère. Après un bref instant, elle se releva lentement et ôta le bas de sa veste avant de la balancer dédaigneusement entre nous. Puis elle releva ses cheveux, me montrant en même temps sa marque de guilde. Acte volontaire ou pas de sa part ? Toujours était-il que je ne pus reconnaître le symbole à cause de l’angle de vue. Ainsi donc, cette foldingue était une mage et appartenait à une guilde. Et alors ? Dans mon état actuel, je n’en avais cure. Je ne pensais même pas aux conséquences si j’agressais une autre mage officielle. Si elle était bien dans le bon camp. Dans le cas contraire, j’aurais un prétexte pour m’occuper de son cas personnellement.
Puis, elle prononça quelques mots de manière inaudible pour moi. Aussitôt, des ailes obscures se matérialisèrent au niveau de ses omoplates et elle prit son envol dans le ciel, alors que les astres étaient masqués par les nuages. Les quelques passants encore présents commencèrent à paniquer tandis que je me préparais à réceptionner cette pleurnicharde comme il se doit.


*C’est de sa faute si je suis dans cet état-là. De sa faute si ma soirée est fichue. De sa …*

A cet instant précis, l’inconnue fut frappée par la foudre. La foudre ? Mais il n’y avait pas d’orage ! Serait-ce un mage qui lui avait fait ça ?
Mais ce choc fut aussi salvateur pour moi. Il me surprit tellement que je sortis enfin de l’état second dans lequel je me trouvais. Je revins sur mes actions et pensées de ces dernières minutes.  Comment en étais-je arrivé à ce point ? Il ne s’était pas passé que des mauvaises choses pour moi. J’avais enfin rejoint une guilde accueillante. J’avais rencontré plusieurs personnes intéressantes. J’avais corrigé une grosse erreur de ma part...
La vie n’était pas si mal n’est-ce pas ? Je pouvais encore essayer d’arranger les choses ici également, mais pour ça …

Toutes ces pensées traversèrent mon esprit en un éclair. La jeune mage était encore en pleine chute libre. Je ne savais pas si elle avait gardé conscience après le choc qu’elle avait subi, mais une chose était claire, c’est qu’elle n’était pas en état de réagir assez rapidement pour éviter l’impact. Et vu la hauteur dont elle tombait, celui-ci risquait d’être violent.


AH, NON ! PAS QUESTION ! – criai-je en me précipitant à sa rencontre. A la dernière seconde, je parvins à la saisir dans mes bras, amortissant au maximum le choc pour elle, au détriment de mes propres membres. Je sentis une vive douleur dans mes bras et tombai sur un genou dans l’effort, avant de poser le bas de son corps au sol, tout en continuant de soutenir son dos et sa tête. Puis, j'inclinai mon visage vers celui de la jeune fille en la regardant droit dans les yeux, à la fois inquiet pour elle, et déterminé à régler cette histoire.

Accroche-toi ! T’as pas intérêt à me faire ce coup-là : on doit encore discuter tous les deux !

_________________



Dernière édition par Jet Hyle le Mar 19 Nov - 11:42, édité 2 fois
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Ven 2 Aoû - 19:45




La princesse des Selegan ne savait plus trop comment réagir. Son esprit roulait à des milles à l'heure sans se soucier de l'état mental, psychique ou physique de sa propriétaire qui commençait à réfléchir comme une personne normale, pour une fois. Pourquoi son frère, qui l'aimait plus que tout et la protégeait depuis leurs enfances, l'aurait foudroyé, littéralement, dans le ciel ? Parce que la magie qui avait percutée la douce poupée de porcelaine avait la signature froide et colérique du musicien aux pouvoirs électriques. La demoiselle en chute libre se posa la question si sa réaction envers se pauvre sosie de son frère n'était peut-être pas un peu exagéré...

Il fallait tout de même dire que la douce Aldélie n'avait jamais connu autre chose que son jumeau. Certes, elle soignait les malades et prodiguait des soins aux plus démunis, mais elle n'avait jamais donné sa confiance ultime à personne d'autre qu'au coeur qui faisait écho au sien. Alfheim avait toujours été son point de comparaison, un chef-d'oeuvre qu'elle comparait aux brouillons inachevés d'un enfant... Elle avait toujours pris son frère en grande estime et ramener tout vers sa personne, mais jamais il n'avait osé la frapper de sa magie. Et aujourd'hui il avait osé franchir cette ligne...

Ils jouaient avec des épées de bois dans les ruelles de leurs bourgades natales autrefois et revenaient couverts de bleus au bercail, mais jamais au grand jamais il aurait utilisé sa magie que leur mère considérait comme sacré sur sa soeur. Il n'aurait pas osé lever la main sur le trésor qu'il chérissait et gardait avec la même violence qu'une mère protège ses enfants.

Aldélie remarqua à peine qu'un homme l'attrapa en vol tellement elle était absente. Elle sut que son corps ne se brisa jamais sur le sol, mais elle ne pouvait pas distinguer le visage qui se dressait devant ses yeux d'ambre qui pourtant essayaient en vain de percer la brume dans laquelle était plongée la poupée de porcelaine. Des tremblements agitaient son corps et les paroles de son sauveurs ne lui parvinrent que sous forme de bruit de fond, charabia inaudible et incohérent perçant à peine le bruit constant qui résonnait dans ses oreilles. Elle essaya de se redresser dans l'étreinte solide de l'étranger et réussis à peine la manoeuvre. Elle fit l'exploit pourtant de déposer sa tête si lourde dans le creux de l'épaule de l'inconnu qui n'était encore qu'un ballet de couleurs confuses se mélangeant.

La jeune Aldélie fixait le vide, absente, sans pouvoir entendre par-dessus le cillement de ses oreilles et fermant et ouvrant les yeux à un rythme plutôt inquiétant. Son système complet semblait être au ralentit... Dans l'angle liant le mage vêtu de noir et la belle en blanc boueux, l'homme pouvait admirer sur sa nuque aux poils fins relevés le tatouage rouge sur lesquels quelques cheveux mouillés et emplis de terre s'attardaient. La marque de Blue Pegasus se distinguait sous quelques parties de boue.

Alfheim, lui, parlait musique avec un serveur d'un stand de boisson qui lui fournissait des verres à profusion. Peut-être était-ce pour cela que le mage de Blue Pegasus avait préféré foudroyer sa soeur plutôt que de la sauver... Le barman, après avoir vu la magie filer jusqu'à l'ange noir, avait remplacé la Vodka par l'eau et son client ne s'en était même pas aperçut. Il fallait dire qu'il ne s'apercevrait même pas si un train lui passait dessus.

De retour à l'incongru duo enlacés presque comme des amants, la fragile Aldélie frissonnait toujours par le contre-coup sensoriel de la foudre. Sa vision, son ouïe et son toucher étaient inactifs et ne voulaient pas répondre à la supplique mentale de la magicienne des ombres. Elle inspira profondément en crachotant peu après, mais repris un rythme respiratoire descend et pus apprécier une odeur qu'elle n'avait jamais sentit et découvrait pour la première fois. Un parfum qui expirait puissance et masculinité. Une essence envoûtante et réconfortante qui promettait mille réconforts. Une odeur qui attirait ceux qui l'humaient près d'un feu d'âtre sur une peau d'animal après une longue journée de sports d'hivers avec un thé fumant et une compagnie masculine... Jamais la guerrière au coeur vaillant n'avais humé cette étrange fumet. Elle avait déjà sentit la peau de son frère, mais elle y était tellement habituée... Jamais elle n'avait été aussi proche d'un autre homme si cela n'était que son père... L'odeur de la peau de l'inconnu permit étrangement à la duelliste de calmer sa respiration et son rythme cardiaque qui s'affolait sous la décharge magique reçue. Lentement, ses yeux se fermaient en papillonnant et elle tomba sans conscience dans les bras du mage.

Alfheim allait tomber sans connaissance dans l'heure suivante dans un buisson avec qui il avait une conversation depuis quelques minutes, mais pas pour les mêmes raisons que sa soeur. Lui se réveillerais avec un mal de tête carabiné en cherchant leurs auberges et elle... C'était encore à voir...


© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Jeu 15 Aoû - 0:14
La mystérieuse demoiselle ne réagit pas à mes paroles. Elle semblait être encore en état de choc. Il faut dire qu’être frappé par la foudre, qu’elle soit d’origine naturelle ou magique pouvait atteindre vos nerfs et jusqu’à votre cerveau. Pourvu que ça ne soit pas le cas ici. Je vis cependant qu’elle tentait de se relever, mais c’était peine perdue dans son état actuel. Tout ce qu’elle parvint à faire fut de déposer sa tête sur mon épaule, ce qui était déjà pas mal vu son état actuel, il faut l’admettre. C’est à ce moment que je pus apercevoir la marque de Blue Pegasus sur sa nuque. Bon, au moins, nous appartenions dans le même camp, même si j’ignorais toujours les raisons de son comportement étrange envers moi.
Mais le mien n’avait pas été irréprochable non plus, donc je supposais que les torts étaient partagés. Maintenant, si seulement je pouvais avoir une discussion posée avec elle pour lever le malentendu.

Je me relevais lentement, sans arriver à retenir une grimace de douleur à cause de mes muscles meurtris par le choc. Qu’allais-je bien pouvoir faire maintenant ? Apparemment, une connaissance à elle se trouvait dans la ville. Mais elle n’était actuellement pas capable de me la désigner. Quant à moi, je ne connaissais personne ici, n’étant que de passage. Il faudrait donc que je veille sur elle jusqu’à ce qu’elle récupère ses esprits. Peut-être devrais-je l’emmener à un médecin.
Mais à ce moment, la belle inconnue cessa de papillonner et prit une longue inspiration, avant de toussoter. Mais ensuite, son souffle devint plus régulier et je pus sentir qu’elle s’apaisait lentement. Elle s’était endormie dans mes bras. Bien qu’un peu gêné de la situation, je poussais un soupir de soulagement. Si elle avait réussi à trouver le sommeil, ça signifiait qu’elle n’avait pas trop souffert de l’éclair. Je pris donc la décision qui me semblait être la meilleure pour elle. Je l’emmenais à mon auberge pour qu’elle y récupère tranquillement. Avant ça, j’apostrophai un des curieux qui avait eu le courage – ou l’inconscience – de rester malgré tous les avertissements.


Hé ! Toi là-bas ! Ramasse donc le manteau et l’épée de la jeune fille et apporte les moi !

Celui-ci sursauta mais s’exécuta sans discuter, me les remettant en main avant de déguerpir sans demander son reste. Et c’est chargé de la sorte que je retournais à ma taverne, profitant que la plupart des gens se trouvent à l’évènement principal pour arriver à destination sans trop me faire remarquer. L’aubergiste vint ouvrir lorsque j’eus flanqué quelques coups de pied dans l’entrée. Rien de bien méchant, mais il n’était pas facile de frapper à une porte quand aucune main n’était disponible. Celui-ci voulut se plaindre mais je lui imposais rapidement le silence d’un « chut » discret, ne voulant pas réveiller prématurément la belle au bois qui dort. Je lui expliquais brièvement la situation avant de lui demander de me précéder pour m’ouvrir ma chambre. Il obtempéra et me permit ainsi de rentrer sans faire trop de bruit. Je déposai délicatement la petite rouquine sur mon lit avant de placer sa veste boueuse et son épée sur une chaise. Puis je me dirigeai vers le propriétaire et le remerciai rapidement de son aide, tout en m’excusant du dérangement occasionné.
Je fermai la porte et la verrouillai pour ne pas être dérangé, mais je laissai la clé dans la serrure pour bien montrer que je ne retenais personne. Puis je saisis la dernière chaise et allumai une bougie que je plaçai sur la table à côté de moi. Ainsi il n’y avait pas trop de lumière qui pourrait la réveiller, ni l’obscurité complète qui risquerait de l’inquiéter. Je n’avais plus qu’à attendre que la jeune étrangère se réveille pour tenter d’avoir une conversation tranquille et lui présenter mes excuses. En espérant qu’elle reste calme malgré tout ce qui s’était passé.

_________________



Dernière édition par Jet Hyle le Mar 19 Nov - 11:46, édité 1 fois
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Jeu 15 Aoû - 5:08






La lumière vacillante peignait sur le visage délicat endormis de la danseuse des flammes presque irréelles, des arabesques orangées de lumière et d'ombre valsant en harmonie sur les paupières aux longs cils duveteux clos de la belle et le long du dessin délicat de sa mâchoire, aussi délicat que le vol d'une hirondelle.

Lovée dans les couvertures moites, la dormeuse ne faisait aucun bruit sinon le son régulier de sa respiration chaude agitant quelques mèches boueuses qui lui tombaient dans la figure. Sur le côté, on pouvait à peine voir sa poitrine se lever et s'affaisser lentement mais seulement le fourmillement discret des tissus qui la couvraient. Sa main droite était relevée sur son oreiller et on pouvait distinguer contre la faible lumière de la bougie mourante ses phalanges se parcourir de soubresauts continus. Aldélie dormais paisiblement et dans son sommeil elle dansait sur un lac aux eaux noires bordés de saules pleureurs s'illuminant de l'intérieur sur une musique qu'elle seule pouvait entendre.

Si vous auriez pu superposer la mélodie enivrante qui portait la jeune femme en blanc sur la surface des eaux sombres avec les doigts de la danseuse nocturne, vous auriez vus que ses derniers marquaient les temps et quelques fois l'harmonie, comme si elle jouait du piano dans son sommeil, instrument qu'elle n'a jamais même approché de près ou de loin. Elle se releva vivement sur la couchette, bafouilla des paroles incompréhensibles et retombas dans son état presque comateux.

La douce artiste ouvrit lentement les prunelles quelques heures avant l'aube et trouva à son chevet un homme à la crinière de cendres et, automatiquement, le visage d'Alfheim se superposa sur celui de cet inconnu dans cette pénombre confortable qui lui rappelait un peu l'ambiance cabaret burlesque de Blue Pegasus. Elle leva une de ses mains pour caresser le visage de cet ange de foudre au regard de ténèbres, mais se ravisa. Le visage délicat comme une rose de son jumeau s'effaça à mesure que la princesse des Selegan se rendais compte que les traits ne correspondaient pas vraiment au visage de son frère.

Le visage un peu triangulaire typique de sa famille ne s'accordait pas vraiment à ses traits circulaires, en ses lignes qui auraient pu être dessinés par la précision presque angélique du crayon de la belle. Cette dernière hésitait à réveiller l'homme qui s'était endormi aussi, mais elle lui devait des excuses pour son comportement répréhensible. Elle fini le mouvement qu'elle avait suspendu et posa ses doigts délicats sur l'épaule droite du magicien. Celui-ci ne sembla pas remarquer le geste de la magicienne des ténèbres. Elle se laissa donc la frivolité caresser les cheveux de l'endormis, ce qui acheva de briser l'illusion d'Alfheim. Son toucher aussi léger que le vol d'un papillon s'attarda sur cette texture de fine soie noire se découpant dans la pénombre vacillante.

Elle abandonna sa contemplation du cuir chevelu de l'inconnu et descendis ses doigts le long de son bras droit, le long du manteau noir comme la suie qui s'accordait à son allure d'ange noir. Sa main droite semblait exécuter une valse discrète le long du vêtement alors qu'elle se relevait en appuis sur son coude. Elle sentait les muscles et la finesse de l'homme à travers le tissu et continua sa progression en exécutant une pression sur le poignet de cet étranger. Elle sentit une cicatrice nette sous ses doigts fins et en suivi le dessin comme elle suivait parfois le contour du visage de son jumeau, curieuse et se rendis compte que le dormeur s'était réveillé entre-temps. Elle leva son regard de braises sur le jeune être et retira lentement ses doigts.










Veuillez me pardonner...

Elle ne savait pas trop pourquoi elle s'excusait... Peut-être était-ce pour son comportement répréhensible plus tôt cette soirée-là alors qu'elle lui avait sauté à la gorge sans vraiment de raisons valables ou peut-être était-ce pour cette permission qu'elle s'était donné pour réveiller l'homme de cette façon singulière. Peut-être était-ce même qu'elle s'excusait de le tirer de son sommeil...

Ses doigts glissèrent lentement dans ceux de l'homme comme s'ils voulaient s'y loger et continuer de découvrir cet étranger mais la main de la pégase retomba délicatement sur les couvertures alors qu'elle regardait dans les prunelles de cette personne qui se différenciait à chaque seconde de son jumeau. Qu'est-ce qui l'avait aveuglé à ce point ? Cette expression sur le visage de ce singulier personnage n'avais rien de la palette restreinte des expressions de son frère. Qu'est-ce qui l'avait poussé à agir ainsi, ce qui l'avait mis hors d'elle à ce point ? Et cet éclair, qu'elle avait reçue en plein ventre...

Elle passa une main sur son ventre tendre en fronçant l'arc gracieux de ses sourcils minces et y trouva un renflement qui était douloureux seulement un peu sous son sein gauche. Lentement, en grimaçant, elle releva son haut jusqu'à son plastron noirci et trouva sous le tissu brunâtre par la boue et la brûlure de l'impact foudroyant une plaque en demi-lune défaite noircie qui déjà se couvrait de cloques. Par chance, son plastron avait tenu le coup de la décharge, car sinon la foudre magie l'aurait frappé en plein coeur...

La belle guerrière toucha la blessure et expira un gémissement de protestation lorsqu'elle retira la peau morte jusqu'à calcinée pour pouvoir faciliter la régénération de son corps. Elle rabaissa son vêtement sali et leva son visage dont les tempes dégoulinaient de quelques goûtes de sueur. Elle amarra les braises de ses yeux aux ténèbres de charbon de son gardien et lui adressa un sourire qui n'était que l'ombre d'elle-même. La commissure de ses lèvres s'était pathétiquement relevé en un croquis qui se voulait rassurant, mais qui trahissait la douleur qui s'échappait de la plaie sur laquelle, inconsciemment, c'était recroquevillé ses doigts. Elle ouvrit ses lèvres séduisante dont la partie inférieure tremblotait pour expirer une excuse pour échapper ce spectacle étrange à cet homme.









Je devrai rentrer me nettoyer



© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Lun 19 Aoû - 13:56
Assis tranquillement sur ma chaise avec rien d’autre à faire que d’attendre, de nombreuses questions traversèrent mon esprit. Comment s’appelait cette jeune fille ? Qui était cet Alf avec qui elle m’avait confondu ? Et surtout, quelle serait sa réaction en se réveillant dans un lieu inconnu avec moi à son chevet ? Je ne souhaitais pas me battre, mais si elle s’en prenait à moi mue par la peur ou la colère, la chambre d’auberge risquait d’être dévastée. Et je préférais éviter que ça arrive. Tout d’abord pour ne pas ternir l’image de Lamia Scale. J’avais déjà failli faire de la mauvaise publicité peu de temps auparavant. Ensuite, car je n’imaginais pas le savon que me passerait Master Johanna si je lui attirais encore des problèmes si peu de temps après ma dernière « incartade », comme elle l’avait nommée.
En attendant, je me contentai de rester immobile et de veiller sur l’inconnue pour pouvoir réagir dès son réveil, ignorant quand celui-ci aurait lieu. Maintenant que je pouvais l’observer calmement, elle était plutôt jolie avec ses longs cheveux roux. Sans doute était-elle un peu plus âgée que moi. Donc, la traiter de gamine n’avait pas été juste de ma part, même si je faisais plus référence à son comportement qu’à son âge. Une chose de plus dont il faudrait que je m’excuse à son réveil.
Mais lorsqu’on n’a rien d’autre à faire que de patienter dans la pénombre. Et les derniers évènements avaient mis une certaine tension sur mon corps et mon esprit. Tension dont je ne ressentais le poids que maintenant. C’est pourquoi, durant cette interminable veillée, la fatigue finit par avoir raison de moi.

Durant mon repos, je sentis un contact le long de mon bras droit. Bien que léger, celui-ci suffit à me réveiller. En effet, si j’étais capable de m’endormir assez facilement, mon sommeil était si léger que je me réveillais avec tout autant d’aisance. Il me fallut quelques secondes pour comprendre que ce contact était celui d’une petite main en train de me palper. Lorsque la jeune fille arriva au niveau de mon poignet, juste sur mon ancienne cicatrice, je relevai lentement la tête pour ne pas la surprendre. Elle dut s’en rendre compte, car elle leva également les yeux et nos regards se croisèrent tandis que je souriais avec bienveillance.


Veuillez me pardonner...

Elle semblait gênée, et je pouvais la comprendre, car la situation n’était très claire pour aucun d’entre nous. Mais même si j’avais mon caractère, je restais quelqu’un de bien au fond. C’est pourquoi je lui répondis en continuant à sourire.

Excuses acceptées. Et je te présente également les miennes pour mon comportement qui a sans aucun doute jeté de l’huile sur le feu. Ce n’est donc pas entièrement de ta faute.

Je remarquai qu’elle n’avait pas complètement ôté sa main. Au contraire, elle l’approcha même de la mienne, avant de changer d’avis et de la reposer sur les draps, toujours sans que nos regards se décroisent. Elle m’observait longuement, sans doute pour me différencier de celui qu’elle cherchait la veille. Et je soutenais ce regard pour faire bonne impression. Aussi bien pour moi que pour ma guilde. Je ne savais pas qu’elles étaient exactement les relations entre Blue Pegasus et Lamia Scale, mais je ne tenais pas à les refroidir par un comportement hostile.

Puis, la petite rouquine passa la main sur son abdomen, là où la foudre l’avait heurté, préoccupée de voir les dégâts. Et c’est sans doute pour cette même raison qu’elle releva son haut pour voir ce qu’il en était, sans même se préoccuper de ma présence. Je détournai la tête avant d’apercevoir quoi que ce soit de gênant, mais j’eus le temps de saisir une large zone couverte de cloques. Les brûlures étaient parmi les blessures les plus douloureuses : je n’aurais pas voulu être à sa place.
Je gardais ainsi la tête tournée vers le mur jusqu’à ce que l’entende émettre une complainte de douleur, ce qui ramena automatiquement mon regard vers elle, par inquiétude. Heureusement, à ce moment, elle réajustait déjà sa tenue avant de fixer de nouveau ses yeux dans les miens.


Je devrai rentrer me nettoyer

Elle souriait, sans doute pour maintenir l’illusion que tout allait bien, mais entre ses lèvres tremblantes et son front couvert de sueur, je devinais facilement que ce n’était pas le cas. Je ne pouvais pas la laisser repartir dans cet état.

Si c’est ce que tu souhaites, je ne m’y opposerai pas. Mais à cette heure-ci, ton auberge est probablement fermée. Et ce ne serait pas correct de ma part de te laisser partir seule et affaiblie. Si tu acceptes ma proposition, je te propose d’utiliser la salle de bain de cette chambre. Et ensuite, on pourrait discuter calmement, dans le but de repartir sur de meilleures bases.

Voilà, j'avais fait une offre que je considérais honnête. Si elle la refusait, je la raccompagnerais jusqu’à son point de chute, et on en parlerait plus.

_________________



Dernière édition par Jet Hyle le Mer 23 Oct - 11:51, édité 2 fois
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mer 21 Aoû - 20:12






Aldélie voulait sortir de cet endroit pour ensevelir la honte que lui procurait son comportement de plus tôt dans du papier sous la forme de dessins, mais elle ne pouvait pas bouger de ce lit, de devant cet homme aux cheveux de suie... Elle n'avait pas le coeur de se lever et sortir de cette chambre plongée dans une pénombre vacillante. Mais elle sourit à cet inconnu dont elle ne savait pas le nom et qu'elle avait injustement appelé Alfheim... Elle se leva seule pour essayer de cacher sa douleur, mais elle tenait fermement la blessure qui saignait laissée par l'éclair de son jumeau.

Elle passa dans la salle annexe et y vis une baignoire en cuivre. Elle referma la porte en regardant le sol jusqu'à ce que l'ouverture ne soit qu'une mince ligne et elle jeta un coup d'oeil à l'homme qu'elle avait presque attaqué et pourtant, il l'avait ramené dans son auberge ou dans une auberge pour prendre soin d'elle. Devant la glace de la salle de bain, Aldélie retira ses vêtements boueux qu'elle jeta en boule dans un coin et découvrit réellement, en retirant son plastron, l'étendue de sa brûlure. Le reflet renvoyais à la guerrière une femme rousse au regard hagard, ailleurs et troublé. Son corps, sur le miroir, était blanc comme la neige non seulement par son teint naturel, mais aussi par la perte de sang qui s'écoulait de la brûlure. Les chairs tendres étaient noircies là où le métal arrêtait et était simplement rougie au-dessus. Le tout formait un cercle avec des éclats zigzaguant dans tous les sens, s'entres-coupants jusque sur son ventre. Si l'impact avait été plus important, Aldélie ne pourrait sûrement pas se tenir debout.

Pour la première fois, l'escrimeuse pensait à son frère avec de la colère et de la rage, pas seulement de l'irritation... Il avait attenté à sa vie, elle, la seule personne qui l'ait jamais protégé et soutenus. Il l'avait attaqué pour quelque obscure raison qui ne montaient pas à l'esprit de la belle rousse. Si l'étranger qui se tenait dans la pièce voisine n'avais pas eue la bonne idée de la rattraper, l'impact de l'atterrissage forcé l'aurais sûrement achevé... Elle soupira de rage et vis dans le miroir une personne qu'elle n'avait jamais vu. Ses longs cheveux roux détachaient se déployaient autour d'elle comme une cape de flammes scintillantes et son regard de braises expirait une envie de démolition évident. Les traits si délicats de son visage suintait la rage et la colère qui grondait au fond de la belle. Sa brûlure se démarquait comme un rappel aux faits douloureux. Elle se retourna et observa ses talons.

De la mi-mollet au sol, la peau n'était plus que tissus noirs couverts de corne tellement la peau avait été chauffée à blanc à travers le métal. La belle ouvrit l'eau froide qui se déversa en torrent dans la baignoire. Le meilleur pour les blessures faites par le feu ou la foudre étaient l'eau bien froide. Aldélie fouilla dans les cabinets et trouva une mince trousse de premiers soins. Elle l'ouvrit sur le carrelage de la pièce et en sortis une bouteille de désinfectant et trois rouleaux de bandages. Elle décrocha aussi une robe de chambre en molleton blanc qu'elle installa près de la baignoire qui était à son maximum.

La belle ferma le robinet et commença par plonger ses pieds dans cette eau gelée. Même si ses pieds étaient cicatrisés depuis longtemps, la fraîcheur du liquide arracha à Aldélie un soupir de bien-être. Elle plongea donc le reste de son corps dans l'eau claire qui brunissait à vue d'oeil et la poète ne put retenir le cri de douleur qui se tordit dans l'écho de la salle de bain alors que les bien faits de l'eau engloutissait sa blessure fraîche qui vint tinter l'eau de rouge. Franchement, les vêtements d'Aldélie avaient reçus le gros des dégâts et des débris, mais la belle rousse profita de cet instant de répits pour savonner sa peau délicate et elle se donna même le loisir de nettoyer correctement ses talons. Ils étaient solides comme du roc de par les brûlures, mais les replis cachaient souvent beaucoup de crasse. Elle sembla sortir de la baignoire plus légère et laissa l'eau, la boue et le sang être drainée hors du récipient de cuivre.

Elle désinfecta sa blessure avec des gémissements de douleurs et banda ses talons et sa poitrine avec une aisance née de l'habitude. Certaines des branches de la plaie s'extirpaient du tissu immaculé qui rougissait lentement, mais avec la robe de chambre solidement nouée sur ses reines, la belle cachait cette tentative de soins. Ses talons paraissaient vu que le vêtement tombait un peu au-dessus de ses genoux, mais il était plus favorable d'afficher des bandages que la noirceur croûtée qu'elle portait sous cette barrière de tissus immaculé qui étaient présents plus pour l'esthétique que pour autre choses. Des enfants de l'orphelinat dans laquelle Aldélie passait son temps étaient horrifiés par ses talons noirs comme du charbon, épais comme du bois et rugueux comme une cotte de mailles.

Ainsi vêtue, elle rejoignit l'étranger dans la chambre et observa la pièce d'un oeil plus vif, plus réveillé et remarqua la délicate attention de la clef dans la serrure. Ainsi, la princesse des Selegan n'était pas la prisonnière de cet étranger. La belle à la peau glacée par son bain s'installa parmis les draps défaits et regarda l'homme. Elle passait ses doigts fins dans ses cheveux mouillés pour les démêler avant d'en faire une longue tresse qui tomberait, en position assise, sur sa cuisse en passant par l'épaule droite, le côté ou la brûlure était la moins répandue.










Pour commencer, je me nomme Aldélie Selegan et je suis une mage de Blue Pegasus. J'utilise, comme tu aurais pu le constater, la magie d'Écriture des Ombres...



© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Dim 1 Sep - 14:13
La jeune fille ne répondit pas tout de suite, mais elle fit un petit sourire encourageant en se redressant, tout en gardant la main pressée contre sa blessure. Elle se rendit dans la salle de bain et ferma la porte derrière elle, mais non sans laisser une mince ouverture. Elle avait donc accepté : tant mieux, comme ça j’avais une chance d’obtenir des réponses à certaines de mes questions quand elle sortira. Elle resta un long moment là-dedans, et j’entendis à plusieurs reprises des cris de douleur, mais je ne pouvais décemment pas y entrer tant qu’elle s’y trouvait. De plus, il s’agissait certainement de la sensibilité due à sa blessure. Celle-ci n’étant pas trop grave, sa vie n’était pas en danger, et je pouvais la laisser se soigner seule.
Mais le temps passait, et je commençai à avoir chaud, c’est pourquoi j’allai accrocher mon manteau à une patère sur le mur, avant de retourner m’asseoir. Bon sang ce que les filles pouvaient traîner dans une salle de bain. Pas que j’en ai fréquentée beaucoup, mais c’était de notoriété publique. J’éteins la bougie et allumai la lumière. Vu qu’elle ne dormait plus et que nous allions parler, il était préférable de le faire dans la clarté. Puis je vins me poser de nouveau sur la chaise face au lit.
Après un long moment, elle réapparut enfin, vêtue d’un long peignoir blanc. C’est à ce moment que j’aperçus sur ses pieds et ses chevilles des bandages. Vu leur état, il s’agissait de nouveaux qu’elle avait placé après sa toilette. Était-elle également blessée à cet endroit ? Malgré cela, elle avait meilleure mine qu’auparavant. C’est fou ce qu’un peu de repos et un bon bain pouvaient améliorer une situation. La jeune fille vint se rasseoir sur le lit et me fit face, tout en se servant de ses mains pour peigner ses longs cheveux roux. Elle se présenta à moi et me donna la magie qu’elle utilisait. Il me convenait donc de lui rendre la politesse. Je souriais donc avant de lui répondre.


Bien que les circonstances ne soient pas idéales, je suis heureux de te connaître Aldélie. Je suis Jet Hyle, de Lamia Scale. Et à ces mots je me tournai légèrement pour qu’elle puisse voir la marque de guilde sur mon épaule droite. J’utilise pour ma part la magie du magnétisme.

Puis, tout en continuant à sourire, j’abordais le point central de la discussion que je souhaitais avoir. A savoir, comment tout cela avait commencé. Même si je ne gardais pas rancune, mieux valait que je sache ce qui s’était passé, et pour quelles raisons.

Si tu le veux bien, et sans vouloir revenir sur un moment désagréable, j’aimerai comprendre comment on en est arrivés là. Qui est cette personne avec qui tu m’as confondu, et pourquoi as-tu réagi de la sorte en réalisant ta méprise ? Et si tu as toi aussi des questions, je tâcherais d’y répondre.

[HRP]:
 

_________________

Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mer 11 Sep - 3:54






Muette pour une des rares fois de sa vie, Aldélie chercha les mots qui s'arrachaient dans son esprit et s'entre-déchiraient pour franchir les lèvres entrouvertes de la douceur. Il était impossible de répondre à cette question sans exposer tout son passé. Certains détails étaient possibles de passer sous silence, mais la jeune femme détestait parler de son petit village. Elle ne voulait pas que quelqu'un attaque sa famille même si cet homme semblait digne de confiance. Il méritait tout de même une réponse. Un écho du coeur, une mélodie du passé. Aucun mot ne semblait pourtant vouloir faire le premier saut.

La jeune poète observa la pièce en recherche d'inspiration et d'un symbole familier disposé quelque part dans ce lieu éclairé. Personne ne vint la prendre dans ses bras comme un feu ardent vibrant de passion comme sa mère. Aucune ombre aux humeurs inégales, mais à l'amour débordant qu'elle appelait ''papa'' ne la rassura qu'en tant que princesse, elle pouvait faire ce qu'elle voulait et ne manquerais jamais de rien. Un corps glacial, un visage de marbre ne la regarda pas dans le creux de ses prunelles pour lui dire qu'il était son bouclier et son épée, peut importe les circonstances. Peut-être était-il venu le temps de se trouver un nouveau bouclier et une nouvelle épée...

À cette idée qui ne lui avait jamais effleuré que de remplacer son frère, Aldélie frissonna et une larme coula, solitaire et froide sur sa joue. Aussi solide qu'une statue de plâtre, la belle ouvrit une bouche à la lèvre supérieure tremblante. Elle ferma les yeux et les larmes se déferlèrent sur ses joues fines comme une plume. Son visage pâle exprimait tout ce que ses mots ne pourraient jamais expliquer. Elle se sentait pathétique... Que penserait ses parents ? Oh, elle le savait. Sa mère la prendrais dans ses bras en lui chantonnant une mélodie jusqu'à ce que son chagrin la quitte. Son père l’emmènerais aux jardins de l'église et chercherait à décortiquer sa fille. Alfheim avait toujours la même manière de s'organiser avec les chagrins de sa jumelle. Ils s'entraînaient jusqu'à ce que leurs muscles leurs faisaient plus mal que toute occupation personnelle psychologique.

À travers ses sanglots aussi délicats que le vol éphémère d'un papillon, Aldélie expliqua à cet inconnu la raison de son trouble et de son déshonneur. Elle parla de cette petite voix enfantine qui faisait de cette petite poupée en chiffon une âme qui risquait de s'échapper et s'éteindre au moindre coup de vent. Au fur et à mesure que ses aveux s'égrainaient aussi rapidement que le temps alors que la pièce s'éclairait doucement, cette impression que l'on devait prendre ce trésor et l'enfermer pour qu'elle ne ressente plus une douleur aussi terrible grandissait.










Je suis née avec Alfheim, mon jumeau. Nous avons tout fait ensemble. Nous étions une seule et même personne divisée en deux corps et nous étions toujours là l'un pour l'autre. Jamais personne ne s'est mis entre nous ou nous a fait douter de l'autre. Cette relation aveugle nous as menés à beaucoup d'aventures dans notre village.

Il obéissait aveuglément à ma personne comme je le suivait inexorablement comme une ombre dans son sillage... Je... Hum... Nous avons toujours été l'oubli et le rebelle, tu vois... Toutes ses erreurs de jeunesse, toutes ses déviations du code éthique normale, je les oubliais et passait à autre chose.

Lorsque je t'ai vu, si ressemblant à Alfheim, mais si différent, j'ai un peu paniqué. Si mon frère était capable de sourire, comme tu l'as fait, d'être si hum... chaleureux, il aurait le monde à ses pieds et le Royaume ne deviendrait que sang et chaos, surtout s'il tombe entre de mauvaises mains. Lorsque je t'ai attaqué, c'était simplement pour que mon jumeau ne te trouve jamais et ne réalise pas le potentiel destructeur qu'il pourrait avoir.

Je me demande des fois s'il n'aurait pas été meilleur si nous aurions rester dans notre village... C'est lui qui m'a foudroyée dans le ciel, ce soir. Je ne comprends pas ce qu'il l'a poussé à faire cela, mais au moins, merci, tu m'as rattrapée ! Je suis désolée, encore...



© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mar 17 Sep - 23:22
Alors que j’avais posé cette question dans le simple but de comprendre, elle sembla fortement perturber Aldélie. Elle garda la bouche ouverte un moment sans rien dire, avant de regarder partout autour d’elle, comme si elle cherchait une échappatoire. Son calme précédent avait totalement disparu. Si elle ne voulait pas ou ne pouvait pas me répondre, alors je n’insisterais pas. Cependant, certaines questions resteraient sans réponse. Il fallait pourtant que je règle cette histoire de sosie avant que ça ne me tombe dessus un de ces jours.
J’hésitai un moment, mais soudainement, la jeune fille se mit à pleurer. Sans un bruit, sans un son, les larmes coulèrent silencieusement sur ses joues, avant que les plaintes ne viennent enfin. Allons bon, que devais-je faire moi maintenant ? Je ne savais vraiment pas comment réagir dans ce genre de situation. Tout d’abord, suivre son histoire, vu que c’est ce qu’elle semblait me raconter. Il serait toujours temps d’aviser ensuite. Ainsi donc, le dénommé Alfheim était le frère jumeau de la demoiselle.
Elle me raconta un peu leurs liens, et pendant un moment, je ne pus m’empêcher de les envier d’avoir quelqu’un d’aussi proche d’eux. J’avais eu un frère moi aussi, mais depuis que je l’avais perdu, je faisais en sorte de ne pas attirer la compagnie. Et je parvenais même à faire croire que la situation me convenait. Mais en réalité, c’était un sacrifice qui me coûtait. Je secouai la tête pour chasser ces sombres pensées, et reprenais un air bienveillant tandis que j’écoutais la suite de son récit. Il y avait un problème dans leur relation fraternelle, et je comptais bien lui signaler lorsqu’elle aurait fini. Par contre, pour la suite, je trouvais qu’elle versait dans le mélodrame. Je ne pensais pas que parce qu’un homme devienne amical, le pays soit dévasté. Après quelques remords et sanglots supplémentaires, elle me confia que c’était son frère qui l’avait frappée de sa magie, et me remercia une fois de plus de l’avoir interceptée avant qu’elle ne heurte le sol.
Je restai un moment silencieux, les bras croisés et la tête baissée. De cette manière, Aldélie était incapable de voir mon visage. Ce n’était pas mon intention, mais je réfléchissais mieux de la sorte. Je restai bien une minute dans cette position, sans dire un mot. Puis, je me relevai lentement, avant de me diriger vers la jeune fille, affichant un air plein de conviction. Je m’arrêtai juste devant elle, posai mes deux mains sur ses épaules, et la regardai droit dans les yeux.


Même si vous êtes jumeaux, même si c’est la personne en qui tu as le plus confiance, ça ne veut pas dire qu’il est infaillible. Tout le monde est capable de mal agir, de faire des erreurs. Si tu tiens à lui, tu seras là pour les corriger et l’aider à revenir sur la bonne voie. Et si jamais il persistait, envoie-le-moi, et je m’en chargerais. Pour son propre bien, sois rassurée.

Je reculai alors de quelques pas et posai ma main droite sur mes yeux. Bon sang, voilà que je me mettais à parler comme un vieillard plein de sagesse. Non, pas exactement. La sagesse ne s’acquiert pas avec l’âge, mais avec l’expérience. Cependant, ça me faisait bizarre de parler de la sorte à quelqu’un de mon âge. Après tout, ça ne faisait que quelques années que je parcourais le monde : je n’étais donc pas un puits de sagesse, loin de là. Ma crise d’il y a quelques heures le prouvait encore.
Je cessais de masquer mon visage, et la regardais un peu gêné d’avoir été aussi grandiloquent. Il fallait que je termine sur une note moins impérieuse, moins autoritaire.


Pour être honnête, je ne suis habituellement pas si ouvert avec les autres. Mais quand je t’ai vue, tu semblais en détresse, et j’ai fait un effort. Cependant, tout ce qui s’est passé par la suite ne change rien au fait que j’ai failli t’attaquer moi aussi. Ton frère a bien fait d’intervenir, car sinon, nous nous serions affrontés. Mais c’est moi qu’il aurait dû foudroyer. Je suis sincèrement désolé.

Et à ces mots, je m’inclinai devant elle en attente de sa réaction.

_________________

Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Mar 22 Oct - 2:27






Aldélie se leva d'un bon, comme décidée à partir, mais sa fraîche brûlure lui tira une protestation. Elle ravala sa plainte et tourna sur elle-même pour observer son environnement. Elle n'aimait pas se sentir inutile, faible et elle se dirigeant vers la fenêtre. Elle voyait à travers les carreaux une Carmina sommeillant. Des adolescents marchaient encore dans les rues en riant trop fort. Elle resta immobile et, inconsciemment, invoqua ses ombres. Les vagues mauves et noirs dansaient le long de son avant-bras et virevoltaient entre ses doigts de pianistes qui marquaient un tempo qui ne résonnait que dans la tête de la belle.

Elle prit une inspiration, comme si elle voulait prendre la parole, mais se ravisa. Elle se reprit, se tourna vers Jet, leva la main, laissant un arc de couleurs scintiller dans l'air et montra son index, comme pour lui demander un moment. Elle finit par parler. Cet homme avait, depuis leurs rencontre, arraché les mots de la bouche d'Aldélie. Une chose qui troublait la jeune pégase. Elle redescendit son bras sur son côté, retraçant son arc lumineux fait d'ombres et ris.










Est-ce que cela te dérange que j'abuse de ton hospitalité ? Je reprendrais mes choses au matin. Je ne serait pas une nuisance... Je suis tellement épuisée...




Joignant le geste à la parole, Aldélie s'effondra de fatigue. Comme si en parlant de dormir, elle avait appuyé sur un interrupteur et qu'elle sombrait dans un sommeil. Les ombres qu'elle avait invoquées aveuglément la drainait doucement et ses minces arabesques avaient été de trop. Les volutes de fumée semblèrent pourtant amortir la chute de la duelliste. Elle se posa au sol sans bruit sinon le froissement de sa robe de chambre. Elle dormait et lentement, les tentacules ténébreuses revenaient dans le corps de leurs propriétaire. Ils laissaient dans leurs sillages des étincelles à la lueur vacillante.



© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Jeu 24 Oct - 23:12
Étrangement, Aldélie n’avait pas réagi à mes propos. Sans doute devait-elle d’abord y réfléchir. Normal après tout, on parlait de son frère jumeau et de la possibilité que ce dernier glisse sur la mauvaise pente. Ce genre de décision ne devait pas se prendre à la légère.
N’obtenant pas de réaction de sa part, je me redressai, seulement pour la voir bondir du lit. Elle alla à la fenêtre, sans doute pour trouver un point de repère à l’extérieur, chose qu’elle n’avait pas encore faire auparavant, durant notre discussion. Puis, inconsciemment ou pas, je l’ignorais, elle laissa livre cours à sa magie, libérant quelques effets lumineux. Mais cette lumière était sombre, presque noire, de même que les ailes qu’elle avait créées juste avant d’être foudroyée. Je craignis un instant que mes paroles l’aient atteinte, et qu’elle repique une nouvelle crise, mais ce ne fût heureusement pas le cas. Elle tenta de parler, mais s’arrêta soudainement, comme si elle hésitait, ce qui me poussa à faire un pas dans sa direction, pour lui demander si tout allait bien. Mais à peine avais-je avancé qu’elle leva un doigt impérieux, m’imposant le silence. Puis, elle se tourna vers moi et me demanda la permission de passer la nuit ici, étant trop lasse pour rentrer maintenant.
J’étais assez confus, partagé entre la volonté d’aider la mage, et la gêne ressentie à l’idée d’héberger une jeune fille dans la même chambre que moi.


Euh… Tu es sûre de… Hé !

J’étais encore en train de répondre lorsqu’elle s’effondra, littéralement. Je me précipitai une nouvelle fois pour la rattraper avant qu’elle ne touche le sol, même si cette chute ne présentait pas les risques de la précédente. Puis, alors que je la tenais, je me mis à sourire.

*Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude, mais, au moins, ça règle le problème.*

Je la déposai délicatement dans le lit, et mettait la couverture sur elle, prenant garde de ne pas la réveiller. Puis, j’allai chercher ses vêtements sales dans la salle de bain, récupérai en passant son manteau, et sortais discrètement en verrouillant la porte pour que personne n’entre la déranger.
Arrivé à l’accueil, je rencontrais le même homme qui était venu m’ouvrir plus tôt, lorsque mes mains étaient occupées à porter la jolie rouquine. Je lui adressai alors deux requêtes.


Pouvez-vous me faire nettoyer ça pour demain je vous prie ? Je paierai un supplément si nécessaire. Et je voudrais également une autre chambre pour la nuit.

Le tenancier me regarda d’un air gêné en se grattant la tête. Pour les vêtements, pas de problèmes, on a un accord avec une laverie toute proche pour les clients qui veulent des habits propres le lendemain matin. Par contre, toutes nos chambres sont occupées. Rapport au festival, vous comprenez ?

Bon, je suppose que je n’ai pas le choix. Donnez-moi juste un oreiller et une couverture de rechange dans ce cas. Dis-je résigné. Comme cela, je resterais correct tout en réussissant tout de même à dormir. Ma sieste sur la chaise m’avait plus courbaturé que reposé. Il me remettait donc les objets demandés, et me promettait de m’apporter la « tenue de la demoiselle » le lendemain matin sans faute. J’acquiesçai et retournai à la chambre.
Une fois arrivé, je laissais un mot à Aldélie, ignorant qui de nous deux se réveillerait en premier, le déposai en évidence sur la table de chevet, puis je me couchai, et m’endormais comme une souche en quelques minutes à peine.


Mot:
 

_________________

Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Lun 30 Déc - 23:30



La jeune mage se réveilla avec l'aurore. Elle se leva, ses muscles la faisant souffrir, dans son peignoir et ses bandages. Elle expira un gémissement de douleur et ramassa ses affaires éparpillés un peu partout dans la pièce. Elle trouva la note qu'elle lus rapidement. Elle descendus, repris ses vêtements et trouva un coin tranquille pour revêtir ses beaux atours chatoyants. Elle s'évanouie de la vie de ce chevalier avec le jour. Sans mots, sans excuse, sans remerciements, juste un morceau de bandage ensanglanté accroché dans une écharde du planché comme souvenir et son odeur enivrante de printemps imprégnant la robe de chambre échouée devant la porte qui serait certainement bientôt lavée. Quelle aurait-elle dit de toute façon ?

La femme trouva une carte de la région et décida de faire le grand tour avant de rentrer à la maison, Alfheim se trouvera lui-même un moyen de revenir au bercail pendant que sa soeur marcherai pour vider son esprit. Elle s'enfonça dans les rues et ruelles de Carmina pour reprendre le chemin vers Blue Pegasus, seule, mais propre.


© Never-Utopia
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   Sam 11 Jan - 16:24
Lorsque je me réveillai le lendemain matin, Aldélie avait disparu. Elle n’avait pas répondu à ma proposition de l’aider, et je ne savais même pas si elle allait y penser ou si cela l’avait atteint. Mais au moins, je connaissais son nom et sa guilde d’appartenance. Si nécessaire, je pourrais passer là-bas faire un tour pour prendre de ses nouvelles et savoir si elle avait réglé la situation avec son frère.

Mais avant ça, je devais me préoccuper de mes propres ennuis. J’avais bien failli l’attaquer quand nous nous étions rencontrés, et cela sans qu’elle me provoque. Enfin, pas au niveau auquel je réagissais habituellement. J’avais eu de la chance qu’un événement imprévu vienne me sortir de ma « transe » sinon ça aurait pu très mal se finir. Je n’aurais pas toujours cette chance. Il fallait que je trouve un moyen de maîtriser ma colère. Ou au minimum de la canaliser afin de ne pas exploser à un moment inopportun et m’en prendre à quelqu’un qui ne le mériterait pas entièrement.
Je décidai donc de rester ici quelques jours de plus, le temps de trouver une solution. Master Johanna serait sans doute contrariée, mais ce problème était plus urgent. Je demandais donc au tavernier de me réserver la chambre pour quelques jours de plus. Restait juste à espérait que ceux-ci se dérouleraient sans soucis, sinon, quand je rentrerais à la guilde, je serais vraiment dans la m…

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]   

Une Erreur de Plus... [PV Jet Hyle]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-