Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]

AuteurMessage
Allan Furya
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 15/05/2015
Âge : 28
Guilde : aucune
Magie / Malédiction / CS : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 600
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Dim 23 Avr - 23:10
J’ouvris lourdement les paupières en grommelant doucement, les rayons du soleil qui se glissaient entre les planches du volet me brûlant le visage. Me levant dans un mouvement empli d’une grande motivation, j’ouvris le volet en plissant le regard, éblouit par la brusque lumière du soleil, avant de pouvoir admirer la ville Magniola… La grande et magnifique ville de Magnolia.

Non seulement, il s’agissait d’une grande cité à la beauté réputée, mais il s’agissait surtout de la ville accueillant la fabuleuse Guilde Officielle Fairy Tail, éternelle guilde où les membres se trouvaient été aussi frappadingues les uns que les autres. La cité était, quant à elle, une plaque tournante du commerce, grâce à son port et son emplacement géographique favorable. Mais loin de ces deux spécificités de la ville, ce qui m’intéressait principalement, c’était d’avoir des informations, étant la grande ville la plus proche de mon ancien village, qui se trouvait non loin d’Onibas.

Marchant à travers la ville toute la journée, je fis le tour des bars et des quartiers mal famés, à la moindre trace d’information sur la Guilde Clandestine responsable du massacre de mon village… Le meurtrier de ma belle Judith, un membre d’Arcana Black, sans oublier les autres membres de la guilde. Mais en vain, ma journée s’était révélée vide de succès, me laissant un goût amer en fond de bouche.

Toutefois, dans un moment de désespoir après avoir bu un verre dans un bar, errant dans une ruelle sous la lueur à peine perceptible de la lune à moitié cachée par les nuages, un vieil homme un peu curieux m’aborda et me donna un renseignement, un peu vague certes, mais c’était mieux que rien. Je revins en fin de soirée à mon hôtel, préparant mon sac, prêt à partir afin d’avoir d’avantage de renseignement.

Tôt le lendemain matin, je me dirigeais vers la gare, payant avec mes maigres moyens mon billet de train, souhaitant rejoindre ma future destination : Clover Town. D’après le vieil homme, je trouverais des renseignements, à mes risques et périls, sur la Guilde Clandestine. Entrant dans le wagon qui possédait en son sein des cabines de quelques places. Étant arrivé en premier, je m’installais côté fenêtre, déposant le peu d’affaires que je possédais, attendant le départ avec impatience.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Jeu 27 Avr - 0:08

Cela faisait plusieurs jours que Rei aurait dû retrouver Tobias sur Gehenna Island mais les récents événements visant à l'obtention de la Seconde Origine avaient quelque peu retardé ses projets. Maintenant qu'il était libre de toute contrainte, le mage noir s'était mis en route pour la destination tant redoutée, théâtre de nombreuses péripéties ces dernières années. En y repensant, Rei était toujours présent au mauvais moment au mauvais endroit. Lorsqu'un Régalia fut détecté à Gehenna Island, il fut un des premiers dépêché sur place. De même, lorsque la lutte pour la survie de quelques membres de l'Alliance Baram se joua, il fit parti du premier groupe d'attaque, chargé d'ouvrir une brèche dans les défenses ennemies.
La vie de mage noir n'était pas toujours aussi calme qu'il ne se l'était imaginé en s'engageant sur cette voie, mais pour l'instant, il ne regrettait rien de ce qu'il avait pu accomplir jusqu'à aujourd'hui.

Accompagné de Sasori, son fidèle scorpilon, il prit la direction de la gare de Magnolia. Arrivé en ville quelques heures avant l'aurore, Rei avait pris soin de masquer sa présence en usant de son Oracion Cape. La pénombre de sa capuche masquait son visage à la manière d'un roublard refusant d'être reconnu avant son quelconque méfait. Pourtant, il était courant de voir des capes d'anonymat dans cette ville, que cela vienne de célébrités, journalistes, mages ou simples personnes aisées désireuses de passer inaperçues.
Son itinéraire lui imposait de prendre le train pour rejoindre Clover Town, suite à quoi il remonterait le long de la frontière du Royaume de Fiore, en prenant soin d'éviter le quartier général de Cait Shelter, jusqu'à atteindre la côte. Ensuite, la location d'un bateau serait une autre paire de manches.

La douceur matinale lui donna quelques frissons le parcourant de la nuque jusqu'au bassin. Magnolia s'éveillait doucement, son activité ne devant s'accélérer que d'ici deux ou trois heures. Les étals étaient encore fermés, même si plusieurs marchands s'affairaient déjà à déballer leurs produits frais. La rosée matinale recouvrait les pavés scintillants sous les premières lueurs de l'astre du jour, offrant un spectacle lumineux aveuglant. Déjà les roues de charrettes, sabots et bottes offraient une cacophonie acoustique annonçant une nouvelle journée riche en affaires. Bien que la plupart des personnes déjà debout soient des hommes s'affairant à l'ouverture de leur boutique ou leur stand, quelques enfants étaient accompagnés de leur mère, souvent tenus par la main, en route pour une nouvelle journée interminable à passer sur les bancs de l'école la plus proche. Le niveau de vie de la cité hôte de Fairy Tail permettait un niveau d'instruction de la population tout à fait convenable comparé à d'autres coins de Fiore un peu plus reculés, dont l'attractivité commerciale souffrait quelque peu de l'isolement.

La ville commerciale se reposait principalement sur Fairy Tail pour organiser sa sécurité, aussi Rei ne fit-il aucune mauvaise rencontre durant son trajet des portes de la ville jusqu'à la gare. A cette heure, la plupart des mages devaient se remettre de leur soirée bien trop arrosée de la veille, ou devaient se préparer pour partir en mission. La vie classique d'un mage officiel, en somme. Pour le rouquin, cet horaire était plutôt celui auquel il se couchait après avoir servi de sombres desseins.
Pour l'instant présent cependant, sa seule occupation revenait à tendre son règlement en échange d'un billet à destination de Clover Town. Réduisant ses échanges oraux au strict minimum, il maugréa tout de même un ''merci'' à l'attention de l'agent lui tendant son titre de transport, avant de se présenter à l'entrée de son wagon.

Son scorpilon cliquetait gaiement à ses côtés, heureux de quitter enfin la pièce dans laquelle il avait été enfermé pendant plusieurs semaines au Marché Noir. Le Général d'Oracion Seis avait tout de même dû s'acquitter d'un coût supplémentaire pour permettre l'embarquement d'un ''animal de compagnie''. Le terme n'était pas spécialement bien choisi mais il n'avait pas discuté ce détail, préférant aligner la somme sans faire d'histoire.

Lors de sa montée dans le wagon, Rei fut surpris de constater qu'il était déjà plutôt bien rempli pour l'heure. Errant le long du couloir unique, il jeta rapidement un œil dans diverses cabines avant de jeter son dévolu sur celle qui semblait la plus appropriée à un voyage paisible. Il ouvrit la porte de la cabine et s'assit face à l'unique individu présent. Ordonnant à Sasori de se tenir tranquille et d'arrêter de cliqueter dans tous les sens pour le reste de leur voyage, Rei dévisagea ensuite la personne partageant la cabine.
Il s'agissait d'un jeune homme, peut-être un peu plus vieux que lui, mais avec une couleur de cheveux tirant sur le cramoisi. Décidément, il venait de se trouver un point commun avec ce parfait inconnu. Le garçon lui faisant face ne respirait guère la joie de vivre. Sa tenue vestimentaire et son attitude faisaient penser à un jeune loubard mais son regard trahissait sa véritable nature. Du moins, c'était ce qu'en déduisait le mage noir récemment arrivé. Les deux hommes se faisant face semblaient de carrure identique.
La tête du jeune délinquant ne parlait absolument pas au rouquin, aussi s'autorisa-t-il à rabattre la capuche de son Oracion Cape pour pouvoir se mettre à son aise. Il prit toutefois le soin d'apporter une précision à son compagnon de voyage d'un ton pourtant dénué d'animosité :


- Bonjour. Pour ma part, je ne te connais pas encore et je compte simplement voyager sans histoire. Mais un cri ou un appel au secours et je te réduis au silence une bonne fois pour toutes. Et ne t'en fais pas, Sasori n'est pas méchant, il a mangé avant de monter dans le train.
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Jeu 27 Avr - 21:04


La honte, Aurore l’incarnait. Elle en représentait ce matin-là une parfaite personnification, sa récente mésaventure à la forêt d’Iria justifiait amplement l’état débraillée dans lequel elle se trouvait. L’effet de ces plantes hallucinogènes ne s’était d’ailleurs pas encore complètement dissipé ou bien elle en subissait le contrecoup, elle n’y connaissait de toute façon rien, c’était maintenant irréfutable. La jeune fille était reconnue pour sa passion du textile et son habilité à s’exprimer à travers eux ; créer des ensembles harmonieux et élégants que tous jalousent. Cependant ce jour-là elle ne portait sur elle qu’un jogging noir, une paire de baskets noires, un pull à capuche noir et, pour rester dans le thème, une grosse paire de lunettes de soleil noire. Il était difficile de la reconnaître, mis à part quelques mèches de cheveux roses s’échappant de sa capuche elle était méconnaissable.

Sa précieuse petite mallette noire entre les mains elle voyageait sans s’arrêter, sa destination : La guilde, sa chambre, l’obscurité. La lumière du soleil heurtait sa rétine d’une manière très violente malgré ses lunettes, mais cela ne l’empêchait pas d’avancer sans perdre de temps ; Shirotsume, Oshibana, Kunugi, Onibas puis enfin Magnolia. Il restait encore de nombreuses étapes, mais le train effectua une longue pause dans cette ville ; changement de chauffeur probablement ou une pause hydratation. Malgré cela elle fut soulagée par le calme qui s’imposa dans le train, le wagon ne la remuait plus dans tous les sens et la majorité des passagers descendirent. Elle resta assise un certains temps, somnolant par moment pour se réveiller en sursaut, mais elle s’efforçait de masquer son identité aux voyageurs qui venaient remplacer les anciens et qui étaient incroyablement bruyant.

Elle ignorait son environnement et tentait des exercices de respiration pour calmer ses nausées, imaginant son lit, sa couette et son oreiller ; elle était impatiente de repartir et commençait à se détendre quand l’effroi la saisit. Alors qu’elle était si proche d’atteindre son objectif, un homme qu’elle reconnut instantanément vint s’asseoir près de la fenêtre, sa couleur de cheveux orange et ce familier ignoble elle pouvait le reconnaître entre milles pour avoir vu sa tête régulièrement à la guilde ; Raymond !

Cet idiot pourrait la reconnaître, elle sentait son regard se peser sur elle, elle devait disparaître sa réputation était en jeu. Elle se redressa lentement saisit sa mallette et sortit de la cabine en un éclair, elle courait pour sortir du train, mais c’était trop tard les portes se refermaient, elle n’osait pas se retourner pour voir s’il la suivait. Elle pénétra dans le wagon adjacent et tenta de trouver une autre cabine, le train avait repris sa marche et ses secousses incessantes, éreintée elle s’engouffra dans le premier habitacle qu’elle aperçut et pensait vide, puis referma vivement la porte et s’affala dans la banquette.

A son grand regret il n’était pas vide, et en réalisant avec qui elle était tombée elle commença à regretter Raymond le prétentieux. Sur sa gauche assis l’un en face de l’autre, deux hommes. L’un inconnu, mais sa tenue vestimentaire et son regard dégageait une aura qu’Aurore n’appréciait pas ; de la violence. L’autre était déjà trop célèbre ; Rei Tendo, il faisait partie de la guilde de Melodia ! une raclure en somme et son familier était à son image, l’inconnu devait être de sa trempe pour traîner avec lui, elle s’était donc retrouvée avec deux mages noirs. Sa main se porta instinctivement à son trousseau de clefs, mais elle se figea. Elle réalisa que malgré toute sa bonne volonté elle ne serait pas capable ne serait-ce que de le blesser, encore moins dans cet état. Elle relâcha ses muscles et planifia de finir le voyage sans provoquer une confrontation qui se résoudrait par un décès. Elle tenta alors d’agir normalement et les salua en prenant la voix la plus grave qu’elle put :

Aurore : ‘Jour


HRP:
 
Allan Furya
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 15/05/2015
Âge : 28
Guilde : aucune
Magie / Malédiction / CS : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 600
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Lun 1 Mai - 13:02
Somnolant légèrement en attendant le départ du train, pensant à tout ce qui risquait de m’arriver, je regardais au travers de la vitre froide la foule se précipitant dans les wagons des trains se trouvant devant la gare. Je n’avais jamais vraiment vu autant de personne différente, autant dans leur allure que dans leur tenue ou leur manière d’agir. Moi qui n’avait vécu que dans un village de campagnard, n’ayant fait que travailler la terre des champs jusqu’à aujourd’hui, vivre quelques jours en ville m’avaient montré une réalité aussi féerique que sombre. Inégalité, avarice, cupidité, jalousie, haine, … Tant de maux que souffrait le peuple, qui pourtant arrivé à sourire, porté par l’espoir d’un jour meilleur.

Repensant à ça longuement, l’esprit tourmenté par tant de questions compliquées, je ne vis que tardivement un passager entrant dans la cabine. Un homme encapuchonné dans une sombre cape, sombre comme la nuit, cachant un visage qui paraissait plus jeune que le mien, ayant une taille assez modeste. Mais ce qui me surprit d’avantage, c’était le type d’animal de compagnie qui l’accompagnait : un scorpion d’un noir de jais, aux jointures pourpre-orangé, d’une taille assez peu ordinaire. Le curieux individu s’installa devant moi, me regardant sans vraiment me voir, sa capuche le gênant sûrement pour qu’il la rabatte vers l’arrière. En le regardant attentivement, deux questions se battaient en duel en voyant l’individu et son animal : pourquoi avoir autant de piercing sur son visage, trouvant ça assez moche et vulgaire ? Et comment a-t-il fait pour faire entrer un animal aussi imposant dans le wagon ?

Plissant mes paupières en cherchant une réponse logique à ses questions sans vraiment intérêt, je fus sorti de ma réflexion par sa voix, pas vraiment agressive, mais ne transpirant pas vraiment la bonté :

_ Bonjour. Pour ma part, je ne te connais pas encore et je compte simplement voyager sans histoire. Mais un cri ou un appel au secours et je te réduis au silence une bonne fois pour toutes. Et ne t'en fais pas, Sasori n'est pas méchant, il a mangé avant de monter dans le train.


Sasori ? Parlait-il du scorpion géant ? Si cet animal n’était pas méchant, alors l’expression « L’habit ne fait pas le moine » prenait maintenant tout son sens. Crier ? Appeler au secours ? Pourquoi me disait-il cela, son visage m’étant totalement inconnu. Je me moquais du reste de ce monde, tant que ce n’était pas dans mon objectif premier, c’est-à-dire traquer la guilde clandestine… Mais, maintenant que j’y pensais, son visage me disait quelque chose. Toutefois, je n’arrivais pas à me rappeler où je l’avais vu. Dans l’auberge où je dormais ? Le restaurant ? Au marché de Magnolia ? Raaaaaaaah, fichue mémoire de poisson rouge, je ne me souvenais plus !!

Toutefois, même si je ne savais guère de qui il s’agissait, il pourrait au moins respecter ses aînés, le sale effronté ! Mais son animal m’inspirant peu confiance, et puis son regard… Son regard ne me plaisait pas. Il était vide, mais aussi rempli d’une empreinte… Un je-ne-sais-quoi sombre, ses iris orangés ne me plaisaient guère, tout en me plaisant. Assez commun comme raisonnement pour un paradoxe ambulant comme je le suis.

Plantant mon regard sur lui, me penchant en avant tout en croisant mes doigts entre eux devant mon visage, coudes sur les genoux, je lui dis d’une voix rauque et grave :

_ Toi… Tu es un mec très louche…

Au même moment, la locomotive se mit en branle, créant des vibrations dans tout le véhicule, les vitres tremblantes, le métal tintant et un bruit sourd se laissant entendre un moment avant de se calmer, me permettant de voir arriver une nouvelle personne, visiblement essoufflée, à la tenue aussi étrange et suspecte que sa mallette, tout en étant totalement contradictoire : la mallette avait largement plus de goût qu’un ensemble noir, des baskets au pull à capuche, en passant par un pantalon de jogging, sans oublier la paire d’épaisses lunettes noires, des mèches de cheveux roses se laissant voir avec clarté.

Quant à son attitude, elle paraissait perdue, avant de nous regarder longuement, sans que je ne puisse voir son regard, ni à quelle expression m’attendre de sa part avant de nous lancer un petit « ‘jour » dans un ton grave qui supposait être forcé pour paraitre plus… Imposante, je dirais, malgré une carrure que je qualifierais de frêle et fragile, pouvant s’envoler suite à un coup de vent.

Me retournant vers le rouquin inconnu, je décroisais les doigts, puis pointais sans politesse la jeune fille du doigt avant de dire d’une voix grave :

_ Finalement, je retire ce que j’ai dit… Elle est plus louche que toi, mais tu restes pas mal non plus…

Franchement, moi qui voulais faire une traversée tranquille de la région, je sentais que ce voyage allait être lourd, mais surtout être long. J’espère que personne d’autre ne rentrera dans la cabine, où il rencontrerait un punk roux aux multiples piercings accompagné d’un massif scorpion, d’une gamine à l’allure émo, et d’un homme aux cheveux pourpre et à l’allure loubard… Bref, un beau trio de choc.

Mais là où je restais perplexe, c’était les regards continus que lui lançaient la jeune fille envers le rouquin, parfois furtifs, parfois insistants… Se connaissaient-ils ?

HRP:
 


Dernière édition par Allan Furya le Lun 15 Mai - 1:47, édité 1 fois
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Mar 2 Mai - 15:23

Rei regardait avec insistance le jeune homme assis en face de lui. Alors, cet individu dont il ne connaissait ni le nom, ni les origines, croisa les doigts et se penchant vers lui. Le rouquin s’attendait à avoir une discussion mouvementée ou une éventuelle altercation mais non, le type à la couleur de cheveux étrange se contenta de le traiter de mec louche.
Si ce n’était que ça, le mage noir d’Oracion Seis n’en avait que faire. Il ne répondit même pas à cette remarque, tandis que le train se mettait en branle pour démarrer leur long trajet. Le scorpilon se rapprocha des pieds de Rei avant de s’amuser à lui abîmer les chaussures avec ses pinces. Comme à son habitude, il ne manquait aucune occasion d’exaspérer son maître. En le repoussant d’un mouvement du pied, Rei tourna la tête vers la porte qui venait de s’ouvrir brutalement.

Une jeune fille, du moins le supposait-il, fit son apparition dans leur cabine et referma rapidement la porte avant de se laisser tomber sur la même banquette que le jeune homme à l’allure de loubard. Rei jaugea rapidement cette nouvelle venue. Habillée entièrement de noir, allant même jusqu’à porter des lunettes de soleil dans un environnement qui ne le justifiait pas, cette fille n’avait pour seule excentricité que sa chevelure rose dépassant de sa capuche. Si elle souhaitait passer incognito, une teinture plus sobre aurait certainement été plus efficace. Mais le mage noir se garda de toute réflexion, estimant que pour passer inaperçu, mieux valait éviter de créer des conflits inutilement.

Quand la fille aux habits sombres prit conscience que deux personnes étaient présentes dans le wagon, elle les dévisagea brièvement, avant de s’arrêter un peu plus sur le visage de Rei. Sa main se rapprocha alors de son trousseau de clefs. Une constellationniste… Le kinésiste décroisa les bras et les posa simplement sur ses jambes, prêt à réagir en cas d’attaque surprise. Le geste semblait tout à fait banal, un simple changement de position pour un long trajet. Toutefois, il était maintenant en capacité de réagir plus rapidement et se protéger. Pourtant, la tension retomba quand le geste de la jeune fille s’interrompit et Rei s’autorisa à la lâcher du regard. Un simple ‘’jour’’ lâché sans plus de formalisme vint mettre fin à ce climat suspect.
Si le loubard ne l’avait probablement pas reconnu, nul doute que la constellationniste connaissait son identité…


- Bonjour, maugréa-t-il sans même la regarder.

Le jeune homme à l’allure de racaille décroisa finalement les doigts pour en pointer un en direction de la nouvelle arrivante. Il dit alors à Rei que cette fille était encore plus louche que lui, même s’il n’était pas mal quand dans son genre. C’était l’hôpital qui se foutait de la charité, ce qu’il ne manqua pas de lui faire remarquer.


- Je pense que de nous trois, tu n’es pas en reste non plus.

Puis il porta son regard sur la fille et se décida à jouer cartes sur table. Si ça pouvait les détendre un peu et faire en sorte que ce climat pesant ne dure pas tout le voyage, Rei préférait se lancer.

- A voir la façon dont tu me dévisages, on s’est déjà croisé ou tu me connais. Alors on reste tous les trois chacun dans son coin à regarder un point fixe jusqu’à la fin du voyage ou tu commences les présentations et on rend ce voyage un peu moins monotone ?

Le mage noir savait qu’il était grillé, maintenant qu’une personne l’avait vu et que le train était en marche, la seule fuite possible revenait à briser une vitre et sauter du train en marche, ce qu’il ne comptait pas faire à moins de n’avoir aucune autre échappatoire. Il préférait alors en apprendre un peu plus sur les deux autres voyageurs dans sa cabine.
Aurore Assno
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 28/03/2016
Âge : 21
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Serei no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.005
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Dim 7 Mai - 22:16


Aurore pouvait sentir le regard de ses deux camarades de cabine, ils devaient s’interroger autant qu’elle et sa tenue ne devait pas jouer en sa faveur, mais tant que son identité restait protégée elle ne se faisait aucuns soucis. Ses fines parois de verres sombres lui conféraient une vague sensation d’immunité, être capable de les observer sans qu’ils en aient réellement conscience, elle en abusait et ne pouvait s’empêcher de jeter des regards dans leur direction. Rei monopolisait évidemment son attention, elle avait peut-être abandonné l’idée de se confronter à lui, mais les intentions du, voire des mages noirs restaient encore un mystère. Le bonjour désintéressé qu’il lui lança sembla cependant calmer ses inquiétudes.

Allan : Finalement, je retire ce que j’ai dit… Elle est plus louche que toi, mais tu restes pas mal non plus…

Son sang ne fit qu’un tour et elle sentit ses joues s’empourprer. La qualifier de louche était déjà une insulte suffisante pour la faire perdre ses moyens et sa patience, mais oser la dire plus louche encore qu’un meurtrier notoire c’était plus qu’elle ne pouvait encaisser. Evidemment son accoutrement était à prendre en compte, mais la jeune fille ne pouvait s’empêcher de le prendre personnellement et elle aurait partagé vivement son ressenti si elle n’avait pas été prise d’une fulgurante nausée. Sa main tendue vers sa bouche elle s’efforçait de remuer et de faire du bruit pour masquer un éventuel rot.

Rei : Je pense que de nous trois, tu n’es pas en reste non plus.

Elle n’appréciait pas l’absurdité de la situation. La réponse de Rei lui provoqua un second choc, elle ne s’attendait pas à ce qu’il la complimente, mais il aurait pu mettre en évidence la qualité de chacune des pièces qu’elle portait, elles étaient toutes conçues par des mains expertes ; celles d’Aurore.

Rei : A voir la façon dont tu me dévisages, on s’est déjà croisé ou tu me connais. Alors on reste tous les trois chacun dans son coin à regarder un point fixe jusqu’à la fin du voyage ou tu commences les présentations et on rend ce voyage un peu moins monotone ?

La jeune Lamia manqua de s’étouffer, elle n’avait pas été aussi subtile qu’elle aurait aimé l’être. Le ton n’avait pas été menaçant, mais ce regard posé sur elle, elle ne pouvait s’empêcher d’en avoir des sueurs froides. Elle déglutit et porta son regard de l’un à l’autre de ses compagnons de fortune. Son cerveau commença alors une intense réflexion, ce qui n’eut que pour effet d’aggraver sa migraine et sa nausée. Elle décida alors de mentir. Retirant sa capuche en arrière et prenant ses lunettes à une main elle répondit :

Aurore : Je me prénomme Aurore Assno elle se mordit la joue en réalisant qu’elle venait de donner son vrai nom, elle se força à sourire pour paraître naturelle puis enchaîna en se tournant vers Rei. Je suis désolé si j’avais l’air bizarre en vous regardant, mais vous ressemblez à quelqu’un que je connais et je ne parviens pas à savoir qui, elle força un petit rire. Je vais rendre visite à de la famille en ville, je suis pas une mage juste une jeune fille qui va rendre visite à sa tante, elle conclut avec un autre petit rire forcé cette fois interrompu par un rot.

Le teint livide de honte elle reposa ses lunettes sur son nez et commença à fixer un morceau du sol, prétendant que cela ne venait pas de se produire. S’ils pensaient qu’elle était juste une civile, ils la laisseraient peut-être tranquille, peut-être n’avaient-ils pas entendu son rot, peut-être qu’ils oublieraient son nom, peut-être qu’ils ne la tueraient pas.

Allan Furya
Mage SolitaireMage Solitaire

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 15/05/2015
Âge : 28
Guilde : aucune
Magie / Malédiction / CS : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 600
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Lun 15 Mai - 1:47
Finalement, pour un mec très louche, je le trouvais bien bavard, même si peu poli, ce dernier proposant de se présenter afin de rendre le voyage moins long et monotone. Ma foi, c’était une idée assez directe, légèrement impolie certes, mais franc.

La demoiselle répondit à l’invitation du jeune roux avec une voix qui semblait las et presque nauséeux… Avait-elle fait la fête la veille pour être dans un état pareil ? Ou alors, avait-elle le mal des transports ? Quoi qu’il en soit, elle paraissait assez polie, même si le ton me semblait assez… Faux, je dirais, du moins en partie. Lorsqu’elle donna son nom et prénom, elle eut un tic léger, comme si elle s’était mordue volontairement ou inconsciemment en pensant avoir fait une bêtise. Quant à la suite, j’ignore si c’est à cause de son état de santé, ou un autre dérèglement, mais elle émit des sourires vides de joie, comme pour juste paraître ce qu’elle n’était pas. Mon verdict : elle devenait davantage suspecte, surtout après avoir entendu le tintement discret de métal qui émanait de sa poche. Je pouvais me féliciter d’avoir conçu une technique aussi pratique que les Oreilles d’Heimdall, même si l’utiliser maintenant n’était pas très subtile, quoi que discret, et davantage impoli envers les autres… Mais quand on a confiance en personne, on pouvait se permettre quelques écarts, sans quoi, on se fait avoir.

Je n’aimais guère la tension entre les deux, venant majoritairement du roux avec son regard perçant, ou plutôt captivant à cause de la couleur ou de la forme particulière de ses iris. Mais la tension venait sûrement de son scorpion. Moi-même, l’entendre cliqueter ses pinces me donnait presque la chair de poule, ne sachant pas s’il allait m’attaquer ou s’il faisait ça d’ordinaire, étant la première fois que j’en voyais un en vrai. Mon savoir et mes connaissances se limitaient uniquement aux livres et encyclopédies des bibliothèques, mais cette vendetta personnelle contre la guilde clandestine était aussi une raison supplémentaire à explorer ce monde si captivant et pourtant inconnu à mes yeux.

Vu que seuls les cliquetis du scorpion noir et le roulement du wagon résonnaient dans la cabine, j’imaginais qu’il fallait combler ce vide humain.

_ Je suppose que c’est à moi de me présenter…

Ma voix grave se finit par un soupir, involontaire toutefois… Une vieille habitude d’une jeunesse envieuse de paresse, je suppose.

_ Je me nomme Allan Furya, dis-je d’un ton proche de l’insouciance et de la provocation. Là où je vais, c’est le grand Est de Fiore. Quant à ce que je vais y faire, ça ne regarde que ma pomme. Disons simplement que j’ai des comptes à régler…

Mes poings craquèrent sous la pression de mes poings, mon regard s’intensifiant en ayant l’image des personnes concernées en tête. Me rappelant où j’étais, je secouais la tête de droite à gauche en soupirant de nouveau, croisant les bras contre mon torse en croisant les jambes, le menton légèrement levé en fixant le jeune homme roux.

_ C’est à toi… Qui es-tu exactement ?

Enfin, je vais connaitre le nom de mon interlocuteur, dont le visage sans nom me trottait dans le crâne sans pour autant me fournir des informations. J’espérais juste qu’il sera franc-jeu.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   Mer 17 Mai - 13:15

L'ambiance au sein de ce wagon était des plus étranges. Rei ne savait pas s'il devait relâcher la pression et profiter de son voyage en tablant sur le fait que ses deux compagnons de trajet ne semblaient pas être des foudres de guerre. Il suffisait de regarder celle qui se présenta comme étant Aurore Assno pour comprendre qu'elle ne lui arrivait certainement pas à la cheville. Beaucoup trop hésitante, perturbée par sa simple présence, sur la défensive et à l'élocution laborieuse, parsemée d'interventions gastriques.
Rei trouva d'autant plus étonnant qu'elle précise sa non-appartenance à la communauté restreinte des mages. En effet, quand on sait qu'il n'y a que cinq pourcent de la population totale du Royaume de Fiore qui dispose des compétences nécessaires pour utiliser la magie, cela en fait tout de même une capacité plutôt rare. Les mages ne courent pas les rues, ou les trains, en l’occurrence. Alors pourquoi apporter cette précision si ce n'était pour tenter de masquer quelque chose de plus important ?

Le mage noir avait bien remarqué le mouvement de sa main et devinait la présence du trousseau de clef caché sous ses vêtements. Pour cacher le trouble que lui causait Rei, Aurore prétexta qu'il lui faisait penser à une de ses connaissances. C'était peut-être vrai, peut-être faux... Mais peu importait dans le cas présent.

Il reporta ensuite son attention sur le loubard, se nommant Allan Furya. Là, par contre, aucune référence au monde de la magie. S'exprimant d'une voix lasse dans un premier temps, il sembla s'enflammer lorsqu'il évoqua ses comptes à régler en faisant craquer ses jointures. Rei ne fut pas impressionné par cette démonstration de virilité et fut même capable de s'imaginer à sa place. Toutefois, les motivations d'Allan restèrent évasives et il n'était pas disposé à rentrer dans les détails, ce qui se comprenait en présence de deux inconnus.

Ce fut alors au tour de Rei de se présenter. Il hésita entre les prendre pour des idiots en sachant pertinemment qu'Aurore l'avait identifié, ou jouer la carte de la franchise et laisser le destin décider de la suite des événements. Ayant un échappatoire proche de sa position, Rei décida de jouer franc jeu.


- Je m'appelle Rei, je suis un mage nomade et lui à côté, c'est Sasori, mon scorpilon et compagnon de voyage. dit-il en désignant la créature à ses pieds en le pointant du doigt. Il n'est pas méchant, juste taquin. Mais très venimeux. Et je me rends au Nord du Royaume, chercher des réponses...

Il n'en avait pas trop dit, ni trop peu non plus. Ainsi, il venait de montrer qu'il pouvait se montrer sociable et ne prévoyait pas de les tuer. Après, inutile de rentrer dans les détails, il ne reverrait probablement jamais ces personnes qui feraient parler de lui dans leurs différentes destinations.
Pourtant, Rei décida de pimenter ceci en appuyant sur les endroits qui pourraient faire mal et releva donc les points qui méritaient d'être éclaircis :


- Aurore donc... Pourquoi précises-tu que tu n'es pas mage alors que nous sommes si peu à disposer de capacités magiques ? Les mages sont des exceptions parmi la population.

Hop, premier malaise lancé, de quoi lancer un petit échange et s'assurer l'ascendant psychologique sur son entourage. Puis :

- A l'Est, il n'y a que des villages et des guildes noires mineures. Je doute que tu cherches un village en te craquant les doigts. Une vengeance à réaliser ?
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]   

Une rencontre des plus étranges [pv Aurore Assno et Rei Tendô]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-