Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]

AuteurMessage
Euphemia Andreani

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Jeu 7 Mar - 15:19
    Ah, Carmina. Ville musicale par excellence. Et la musique, j’aime ça. C’est donc tout naturellement que je commençai ma seconde journée de congé à l’opéra, ayant passé la veille entre Harpagon à voir ma mère et Magnolia retrouver Alandro.

    Ce jour-là, c’était la représentation de « La Flûte Enchantée » de W.A.Mozart, que je reconnus dès les premières notes de l’ouverture. L’œuvre terminée, il était déjà midi. Sifflotant l’air de la Reine de la Nuit, qui me restait malgré moi dans la tête, je me promenai tout en cherchant un bon restaurant. Sur mon chemin, je trouvai pas mal de chevaliers, trop jeunes pour que je les connaisse. Soudain, une odeur me parvint, et je sus immédiatement que c’était dans cet établissement que j’allais me nourrir. Assise en terrasse, je commandai le plat du jour ainsi qu’un verre d’eau. Par chance, ma commande fut rapidement prise en compte et le serveur déposa mon assiette de pâtes carbonara, l’un de mes péchés mignons. C’était un plat simple, mais extrêmement savoureux. Pendant que mes papilles s’en donnaient à cœur joie, j’observai autour de moi les personnes qui passaient, et me délectait du bonheur ambiant en ce jour ensoleillé. J’aime beaucoup cette ville pleine de sensations, et puis même s’il y avait pas mal de monde, je pouvais vivre sans me dissimuler derrière ma cape ou mes lunettes ici.

    Ayant fini mon repas, je payai ma consommation et quittai ma table en fer. Vu le climat de magie qui régnait, je devais être au centre-ville. Cependant, je ne venais pas très souvent à Fiore Nord et encore moins à Carmina, donc je ne savais pas vraiment quoi faire dans une cité aussi grande. Je n’arrêtai pas de croiser des soldats dans les rues, ce qui me donna l’idée d’aller rendre visite à la caserne ; peut-être y trouverai-je de vieux amis. Me dirigeant donc vers l’Est, je marchai sans vraiment faire attention à ce qui se passait autour, perdue dans mes réflexions. Quand, juste à côté de moi je vois une voiture magique garée pile devant la porte d’entrée d’un grand bâtiment, une banque selon l’enseigne principale inscrite sur la façade. Un humain ordinaire ne se serait pas arrêté prétextant qu’il s’agissait probablement d’un mari attendant sa femme qui retirait de l’argent. Mais cet homme dans le véhicule scrutait les passants très attentivement, comme s’il surveillait.

    Mon sang ne fit qu’un tour : je décidai d’entrer dans cette banque normalement, tel une cliente le ferait. Je vis alors une dizaine de personnes, tout à fait normales, déposer et retirer leur monnaie, ainsi que deux soldats, inactifs, qui se tenaient à part. Mais mon instinct me dit qu’il ne s’agissait pas de réels soldats : leurs postures, leurs coiffures…Rien ne correspondait. M’asseyant sur l’un des fauteuils disponibles, je pris l’un des journaux qui étaient à ma disposition et fit semblant de lire afin de patienter jusqu’à ce que le guichet soit disponible. Levant les yeux de temps en temps, j’observai mes suspects, aussi discrètement que possible, en me tenant prête à intervenir si besoin est.



Dernière édition par Euphemia Andreani le Dim 2 Juin - 20:21, édité 1 fois
Pablo Di Gigante

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/02/2013
Âge : 19
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Beast Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Jeu 7 Mar - 17:48
Carmina, ou la ville aux 1 000 mélodies, capitale artistique de Fiore. J'étais ici en mission. Mission très simple je devais rapporter sa commande qui était une flûte traversière, à la fille d'un homme de petite noblesse. Puisque je n'avais pas vraiment de temps impartit, je décidais de visiter un petit peu cette ville où je n'avais jamais mis les pieds.

Mais d'abord, je partis chercher l'instrument dans le quartier ouvrier. C'était un superbe instrument, sa qualité et sa finition montraient qu'il avait été façonné par un maitre. Puis, je me dirigeais vers restaurant où je pourrais manger à ma faim, les guides de tourisme parlaient d'un petit restaurant végétarien. Si je ne raffolais pas vraiment de ce genre de plats, je fus agréablement surpris par le bon gout de mon hamburger végétarien.Je m'en allais ensuite dans une banque où je retirais de l'argent, j'étais à sec et je voulais continuer ma petite visite touristique. Le retrait se déroula normalement. J'utilisais les jewels précédemment retirés pour acheter une place d'une petite pièce de trente minutes qui me fis bien rire.

Alors que j'allais acheter un petit souvenir avant de quitter la ville, je ne trouvais plus l'objet de ma présence à Carmina ! Quel idiot je pouvais être des fois, j'allais rater ma première mission à Quatro Cerberus, qui n'était pas si dur que ça, ramener une simple flûte ! Je décidais donc de revenir sur mes pas. Le petit théâtre, je ne trouvais rien, le restaurant idem. Je venais de faire le tour des endroits où j'étais, mais rien. Mais oui ! La banque, c'était par élimination le seul endroit où elle pouvait être. Il y avait toujours cet homme dans sa voiture, il était là la première fois où j'étais parti à la banque. Mais il était plus étrange qu'avant... il suait à grosse goûtes et il scrutait l'horizon. Entrant dans le bâtiment, je regardais le sol et les objets trouvés je ne vis rien, pas la moindre flûte.

Les gardes avaient été changés, ils n'étaient pas les mêmes. Eux semblaient suspect et avaient l'air de cacher quelque chose, mais quoi ? Je n'étais certes pas un expert du comportement humain, mais là, les gardes + l'homme qui était toujours dans sa voiture après trente minutes passées. Ça sentaient mauvais. Intervenir tout de suite serais stupide alors je décidais d'attendre, je m'asseyais à côté d'une jeune femme aux cheveux bleus qui se cachait derrière un journal, peut-être était-elle aussi dans le coup, je devais me méfier.
Akira Genji
AmnesiaAmnesia

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 21
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Jeu 7 Mar - 22:58


« Dangerous Instinct »


Carmina, capitale de la musique et de l’art par excellence.
Aussi appelée ville aux 1000 mélodies, est sans nulle doute la cité la plus convoitée et la plus populaire du Royaume de Fiore. Sa réputation est notamment connue pour son gigantesque et prestigieux opéra, dont on peut quasiment voir à plusieurs kilomètres au loin, mais sa renommée ne s’arrête pas pour autant à sa majestueuse architecture. Elle est en effet, aussi réputée pour ses représentations théâtrales que musicales, pouvant ainsi contenir à elle seule la plus grande salle existante du monde. Aussi populaire que son édifice, réside en ce lieu divers musicien et artiste de renoms. Ce qui forgea sa réputation actuelle et lui fit le titre honorifique de : « Capitale culturelle de Fiore ».
Par ailleurs, il est inutile de dire que beaucoup de voyageurs, de mages et d’artistes passent par ce lieu pour s’y recueillir mais aussi pour faire halte entre deux destinations.
C’était le lieu, à découvrir... ! Et il n’existait pas une personne au monde qui ne connaissait pas son nom. Les rumeurs parcouraient vite le Royaume et c’est ainsi que la jeune mage prit connaissance de la Capitale de Carmina.


En effet, c’est en cette belle journée ensoleillée, que la mage revenait d’un entraînement intensif et aspirait à présent, àun peu de repos. Elle décida donc de passer par Carmina pour y faire halte un moment, avant de songer à reprendre la route pour rentrer à Crocus. La capitale étincelante où résidait son logement et son familier qu’elle n’avait pas eu le temps d’emmener avec elle, faute qu’il ne s’était pas encore habitué à sa présence... Curieuse de nature, Akira ne voulait en aucun cas rater cette occasion et visita alors les quartiers de cette immense cité, lorsqu’au bout du chemin, son attention fut portée ailleurs.


En effet, une odeur assez agréable planait dans l’air et n’était pas très loin d’elle, que celle-ci se laissa guider instinctivement par son appétit. Suivant peu à peu l’odeur, Akira finissait donc par déboucher sur un restaurant. Sans attendre une minute de plus, elle entra et finit alors par s’installer à la terrasse, tout en regardant les passagers faire des allers et retour, depuis son coin d’ombre et paisible. Lorsque le serveur arriva finalement vers elle, Akira demanda à commander le même plat que la jeune femme qui se tenait en face de sa table, puis une fois que celui-ci partit, la jeune fille observa alors la femme de plus près. Celle-ci se dégagea nettement des gens ordinaires et elle ignorait si c’était ses cheveux bleus qui lui en donnaient l’impression, mais cette femme n’avait pas l’air d’être du coin, ses cheveux éclatant reflétaient la lumière du soleil, il était donc normal qu’elle ne passait pas inaperçue du champ de vision des divers passagers.


En tout cas, à peine finit son repas, la jeune fille remarqua que la femme à la chevelure bleu avait quant à elle disparue et ne la revit plus depuis lors. Réglant sa note au comptoir, la belle se rendit compte, qu’elle n’avait presque plus de monnaie pour subvenir à ses besoins. Elle sortit alors du restaurant d’un air embêté, puis reprit la route d’un pas nonchalant en quête d’une banque éventuelle. En admirant divers échoppes en chemin, c’est au bout d’un quart d’heure, qu’elle trouva finalement une banque adéquate. Ce bâtiment en question était assez grand et elle ne pouvait pas faire erreur à son sujet, si l’on croyait notamment l’enseigne qui y figurait. Néanmoins, Akira fut principalement captivé par la présence d’une voiture magique, garé juste devant la grande bâtisse et ce n’était pas la voiture en elle-même qui la faisait arrêter dans son élan, mais bien la personne qui était à l’intérieur.


Celui-ci semblait attendre quelque chose et transpirait énormément.
Du coin de l’œil et de profil, elle le regardait discrètement mais sans doute était-ce là, une fausse impression de sa part… Toutefois, celui-ci ne semblait pas relâcher son attention pour autant, il guettait les passagers et semblait alors remarquer sa présence…
Elle entra donc dans le bâtiment, en faisant mine de ne pas l’avoir remarqué.
Son intuition redoubla de plus belle lorsqu’elle aperçut deux gardes dans son champ de vision.


A première vue, rien ne semblait suspecter sa méfiance, mais ceux-ci étaient à l’écart et se comporter étrangement. De plus, pour une banque, il était assez rare de voir deux soldats responsables de cet endroit, c’était assez louche après réflexion et il était assez rare que son instinct la trompe. L’atmosphère était relativement lourde et cet étrange pressentiment ne semblait pas s’atténuer… Le climat n’en était pas la cause. Elle s’avança néanmoins vers la queue d’un air calme et se contenta d’observer plus en détail les environs, lorsqu’elle aperçut à nouveau la femme à la chevelure bleuté, s’installant quant à elle sur les fauteuils, tout en feuilletant un journal. A côté d’elle se tenait un imposant jeune homme et tout autour d’eux, quelques citoyens ordinaires. En effet, le bilan ne tarda pas à se faire dans son esprit, il était assez étrange pour une quinzaine de personnes d’avoir en ces lieux, deux soldats assurant sa sécurité. Même s’il n’était pas courant d’avoir des problèmes à Carmina, elle ne pouvait s’empêcher de repenser à l’individu qui guettait scrupuleusement à l’entrée…


Cependant, Akira fut vite ramener à la raison lorsqu’une voix l’interpella. C’était la voix du banquier qui commençait à s’impatienter, mais à peine eut-elle le temps de détourner son regard afin de le répondre, qu’une détonation se fit entendre, un coup de feu plus précisément. A ce même moment, une arme à feu se pointa vers elle et se fit sentir à sa tempe. Une panique générale s’instaurait dans la banque et l’alarme sonna bruyamment, ce qui amplifia de plus en plus la peur chez les habitants, tous sans exception sauf la femme aux cheveux bleus, ainsi que le jeune homme qui se tenait à côté d’elle et la réaction impassible de la jeune demoiselle. Contraint de mettre leurs mains sur la tête et de s’accroupir au sol, les bourreaux ordonnèrent aux banquiers de remplir leurs sacs à foison et assez vite, sous peine de leur sauter la cervelle. Ainsi s’agissait-il d’un braquage… et ce fut avec un léger soupir qu’elle appréhendait la suite.


Des menaces, des cris et des pleurs se firent entendre au travers de la salle et comme elle le redoutait, les deux gardes ainsi présent, enlevèrent subitement leurs déguisements et pointèrent à leur tours, leurs armes afin d’intimider les derniers résistants qui oserait encore se tenir debout. Lorsque l’un deux, éleva la voix en direction de la belle blonde. En effet, Akira était la seule restante à se tenir debout, au beau milieu de ce chaos désordonné, il était donc pas étonnant que ceux-ci braquèrent tous leurs armes vers elle, sous le regard apeuré des otages.


« Hé toi là ! A genoux et plus vite que ça !! Tu m’as entendu… Pétasse ?!! »


Malheureusement, sa provocation fut vaine et la réaction de cette dernière ne se résignait pas à lui obéir. Menacer un mage qui appartenait à Sabertooth, n’était pas une si bonne idée en soi… Son ignorance allait payer le prix fort et elle était bien résolue à lui donner une leçon, mais il fallait d’abord s’occuper de l’individu qui se tenait à côté d’elle, la menaçant à chaque seconde d’appuyer sur la gâchette. Du moins, celui-ci en donnait l’impression, si l’on jugeait son excitation et son envie de le faire… Tandis que son autre coéquipier éleva à nouveau sa voix vers elle, de façon plus menaçante que la première et réitéra sa demande pour la dernière fois.


« Tu tiens tant que ça à crever ?! Huh ?!! Espèce de … !! »


C’est alors qu’Akira détourna son attention vers l'individu et lui adressa alors un regard sombre et hautain, à en faire glacer le sang de plus d'un. Son expression calme avait dorénavant laissé place à une rage indescriptible… Lorsque celui-ci avait à peine reculé de frayeur, il ordonna lâchement à son camarade d’appuyer sur la gâchette. Une fraction de seconde suffisait amplement… à désorienter la balle. Mais contre toute attente, celle-ci avait geler son arme à feu de manière quasi-instantanée, qu'à peine eut-il le temps de le remarquer, que celui-ci se prit un coup de genoux au ventre et très rapidement, se servit de son corps comme d'un gilet pare-balle contre l'arme à feu de son autre camarade.


Qu'allaient-ils faire à présent ?...
Akira attendait alors la réaction des deux individus.


Dernière édition par Akira Genji le Mar 12 Mar - 20:35, édité 1 fois
Euphemia Andreani

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Ven 8 Mar - 16:23
    Cela faisait déjà une dizaine de minutes que j’attendais. Mais loin de perdre patience, je continuai d’être vigilante aux moindres faits et gestes des deux hommes, aux costumes militaires. Ils ne s’arrêtaient pas de lancer des regards tout autour d’eux, regardant les différents clients qui entraient et sortaient de la banque. Heureusement pour moi, le fauteuil dans lequel j’étais se trouvait près d’une fenêtre, même si je ne pouvais voir que l’arrière du véhicule qui n’avait pas bougé d’un pouce.

    Soudain, un jeune homme entra dans l’établissement, l’air de chercher quelque chose. Il avait la peau mate, les cheveux bruns et une silhouette plutôt imposante. Il regarda chaque centimètre carré du sol, explora le contenu des objets trouvés avant de s’assoir dans le fauteuil qui se trouvait à ma gauche. Je ne savais pourquoi, mais je me posais des questions sur cet homme. Et s’il avait posé une bombe dans les choses dénichées ? Après tout, personne ne pourrait la trouver au milieu de toutes ces choses… Néanmoins, plus je l’observai, plus ma théorie de complicité s’autodétruisait. Un homme avec un visage si expressif ne pourrait pas faire partie d’un acte terroriste.

    Je pensai être la seule à soupçonner ces deux soi-disant soldats jusqu’à ce qu’une jeune fille blonde, fixait l’homme dans la voiture et mes deux suspects, d’un air méfiant. Aucune autre personne présente au sein de ce hall ne l’avait fait. Elle était rappelée à l’ordre par l’un des guichetiers, quand un coup de feu survint. L’un des deux « soldats » la prit en otage, (appelons-le « Soldat n°1 »), la menaçant d’une arme de poing. L’autre, (aka « Soldat n°2 »), quant à lui, ordonna à tous les clients de leur donner tout ce qui avait de la valeur, jewels, bijoux…et aux banquiers de remplir le plus rapidement possible le sac de leurs bourreaux. Tous les civils étaient allongés sur le sol, le visage contre le carrelage et les mains sur l’arrière de leurs crânes.

    Mis à part les deux terroristes, seulement trois personnes étaient calmes : il s’agissait de la jeune fille blonde, de l’homme à ma gauche et de moi. Habituée aux situations de crise, ce n’était pas un petit braquage comme celui-ci qui allait m’intimider. Malheureusement, les civils effrayés commençaient à paniquer, crier, pleurer. C’était dans ces moments-là que mon sentiment d’être un être humain s’évapore. Devant eux, j’ai l’impression de devenir un mur impassible et froid.

    « Hé toi là ! A genoux et plus vite que ça !! Tu m’as entendu… Pétasse ?!! »

    Me tirant de mes pensées, la menace retentissait dans la pièce. Apparemment, cette réplique s’adressait à la jeune blonde menacée. Effectuant un quart de tour sur elle-même, le signe qu’elle portait au bras entra dans mon champ de vision. Sabertooth. Je connaissais cette guilde de nom, puisqu’elle avait l’air d’être célèbre dans Fiore. Il s’agissait donc d’une mage, hein… ? Elle n’avait donc pas besoin de moi pour se défendre. Mais protéger les civils, c’est mon métier, ma mission au quotidien, même pendant mes instants libres. Tandis que Soldat n°2 redemanda à la jeune mage d’obéir, celle-ci le regarda dans le plus profond des yeux d’une manière hautaine, presque méprisante. Intimidé, il eut un mouvement de recul tout en donnant l’ordre à son collègue de tirer. Dès qu’il essaya d’obtempérer, l’arme qu’il tenait gela. Oh, une mage de glace donc…Intéressant. Tandis qu’elle immobilisait son bourreau d’un coup dans le ventre, je pliai le journal calmement, le posai. Avant de me lever de mon siège, et de m’armer de l’un de mes revolvers, qui appuyait sur l’arrière du crâne du Soldat n°2.

    « Se faire passer pour un militaire pour braquer une banque…Honteux. » dis-je froidement.

    On pouvait néanmoins déduire mon agacement non dissimulée facilement. Appuyant sur la gâchette de mon arme, une décharge électrique se jeta sur le terroriste, prit de spasmes violents, qui tomba lentement à terre.
    Pendant que j’attaquai, j’aperçus dans le coin de mon œil le conducteur du fameux véhicule qui entra, probablement parce qu’il s’étonnait que cette affaire prenne autant de temps. Plus que surpris, il n’eut d’autre choix que de s’enfuir. Je l’avais repéré trop tard…

Pablo Di Gigante

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/02/2013
Âge : 19
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Beast Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Ven 8 Mar - 18:48


J'étais donc là, dans cette banque observant les moindres faits et gestes de quatre personnes ; les deux gardes, l'homme dans la voiture et cette femme aux cheveux bleues assise à ma droite. Quand une jeune femme entra dans la banque elle observa rapidement la salle, s'attardant légèrement sur les gardes. Trouvait-elle aussi qu'ils avaient un comportement anormal ? Si c'était le cas, ma méfiance envers eux avait ses raisons. Elle s'avança vers la queue calmement, puis continua son inspection de la salle. Cette fois si son regard s'éternisa sur ma voisine et moi. Je sentais quelque chose de différent en elle, de la magie peut-être. Quoi qu'il en soit, elle fut ramenée à la réalité par le banquier qui commençait à s'impatienter.

Quelques secondes plus tard, une détonation se fit entendre, l'alarme retentit de suite et les civils commençait à paniquer, ils pleuraient, criaient et certain priaient également. En soit c'était assez normal pour des personnes normales, pas habitué à ce genre de situation. J'avais donc raison, les deux gardes étaient des personnes mal intentionné. L'un avait donné l'ordre de s'accroupir au sol, les mains sur la tête et donner toutes choses de valeurs que l'on possédait. Je m'exécutais, je n'allais pas prendre le risque de blesser des innocents. J'allais attendre qu'ils sortent de la banque pour intervenir. L'autre avait pris en otage la jeune blonde, lui collant son arme à feu sur là tempe, mais pourtant elle restait calme, cela renforçait mon idée qu'elle n'était pas une citoyenne lambda. Devant son refus d'obtempérer, l'un deux pris la parole.

« Hé toi là ! A genoux et plus vite que ça !! Tu m’as entendu… Pétasse ?!! »


La jeune femme resta debout. Elle était soit complètement stupide, soit suicidaire ou soit extrêmement confiante. Mais peut-importe, je craignais qu'elle en paye le prix fort ! Car son entêtement n'avait pas l'air de faire plaisirs aux braqueurs, le précédant repris la parole, cette fois, d'une voix plus menaçante.

« Tu tiens tant que ça à crever ?! Huh ?!! Espèce de ... !! »



L'otage lança un regard qui glaçait le sang à son agresseur. Celui-ci fit un pas en arrière et ordonna à son compère de tirer sur la demoiselle, je ne pouvais pas intervenir j'étais trop loin, je baissais la tête, je ne voulais pas voir ce carnage, mais pourtant aucun bruit, je relevais ma tête puis je vus l'arme qui était gelée, alors c'était bien un mage, une mage de glace en plus. Puis elle se tourna et prit le corps du braqueur en bouclier.

Tournant ma tête pour voir ce que faisait ma voisine, elle venait tout juste de poser son journal, elle se leva avec assurance puis dégaina un revolver qu'elle posa sur le crâne du dernier braqueur avant d'appuyer sur la gâchette. Puis, d'une voit froide elle dit

« Se faire passer pour un militaire pour braquer une banque... Honteux.»


Une mage et une militaire, voilà un duo qui ferait pâlir plus d'un mage. Le conducteur entra dans la banque surement curieux que ça prenne autant de temps voyant ses deux compères maîtrisé, il s'enfuit pris sa voiture et partit très vite, je ne pus malheureusement pas le rattrapé. Me rapprochant du corps de l'homme qui semblait électrifié, la flûte était bien là, forte heureusement elle n'avait pas subi de grands choques. Les civils se relevèrent et acclamèrent les deux justicières. Je n'avais rien fait, j'étais resté faible devant l'ennemi, ça ne devait plus se reproduire ! Appelant les deux héroïnes pour qu'elles se dirigent vers moi, je me mis à parler :

« Mesdames, bien que ce que vous avez fait était complètement irresponsable, incroyablement dangereux et que ça aurait put blessé des civils... je tenais à vous remercier, grâce à vous il n'y a eu aucun blessé mis à part ces deux... et à m'excuser de ne pas être intervenue. »

Même si je les remerciais et je m'excusais, elle ne pouvait pas échapper à une petite morale de ma part, j'étais comme ça. Puis souriant, main tendue en signe d'amitié je dis :

«Je me présente, Pablo Di Gigante, très récent mage de Quatro Cerberus, à qui ai-je l'honneur ? »



Akira Genji
AmnesiaAmnesia

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 21
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Mer 13 Mar - 12:14


« Nice to meet you »


    Contre toute attente, celui-ci n’eut pas le temps de tirer contre elle, que la jeune femme à la chevelure bleu décida d’intervenir, tout en lui braquant son pistolet à l’arrière de son crâne. Rapide… et très efficace, ce dernier reçu alors une violente décharge électrique, qui le fit tomber après coup. Agonisant lentement au sol, celui-ci poussait des gémissements de douleur. Voilà qui était amplement mérité... Par la suite, Akira fit de même et créa au même moment, une paire de menotte aux bras de son otage, puis le fit tomber brusquement à terre. Une bonne chose de faite. Lorsque le précédent suspect de l’étrange camionnette fit son entrée. Celui-ci semblait assez surpris du résultat et n’attendit pas longtemps pour détaler loin d’ici. Malheureusement, Akira n’eut pas le temps de partir à sa poursuite qu’elle abandonna aussitôt l’idée de lui courir après.


    Dans tout les cas, ce n’était pas à elle de le faire et la demoiselle n’y gagnerait strictement rien. Pour ce qu’il en était de l’alarme, celle-ci retentissait toujours avec ardeur et ce fut quelques minutes après, que la milice locale prit possession des lieux. Parmi tout ce vacarme, la demoiselle en profita pour jeter un œil vers la jeune femme qui lui avait prêté main forte. Ne s’étant pas tromper sur son sujet, son impression s’avérait exacte. Elle n’avait l’air en rien d’une femme ordinaire et sa prestation précédente pouvait le confirmer. Ainsi maîtrisait-elle la magie des armes à feu, autrement appelé la magie du Pistolera. Très intéressant… pensa t-elle intérieurement. Néanmoins, Akira sortit très vite de ses pensées, à l’arrivée du jeune homme brun à l’allure imposante. Son comportement n’avait en rien d’hostile, au contraire, celui-ci avait tout l’air de chercher quelque chose et c’est après quelques secondes qu’il trouva l’objet, sous les décombres du braqueur électrifié.


    Une flûte sortit de la poche de ce dernier. Sans doute lui avait-on volé son instrument. En tout cas, au même moment, les civils qui furent prit en otage quelques instants plus tôt, acclamèrent sur le coup les deux femmes ainsi présente et leur remercia de leur intervention. Des pleurs, des cris de joies, des hourras incessants emplissaient la salle. Pendant ce temps, après avoir fouillé les poches de l’usurpateur, l’individu se releva et adressa à son tour, divers compliments vers les deux femmes. Bien que modeste, Akira accepta néanmoins les remerciements. Pour ce qu’il en était de la morale, il était certes imprudent et dangereux d’agir ainsi, mais n’était-ce pas eux les premiers à l’avoir menacé d’un flingue à la tempe ? Elle ne pouvait agir autrement, mais Akira garda tout de même son sang-froid et écouta poliment son interlocuteur. Celui-ci se présenta sous le nom de Pablo Di Gigante, un autre fervent mage de la guilde de Quatro Cerberus.


    Ce nom lui était familier. Quatro Cerberus… Où l’avait-elle entendue déjà ?
    Ah oui, cela remonte à la dernière mission d’escorte qu’elle avait eu à faire, il y a quelques semaines plus tôt. Un jeune mage dont elle devait faire équipe, son nom était Soren Cornick. Un vaillant et sympathique mage qu’elle eut à rencontrer. C’est donc par politesse qu’elle se présenta à son tour, tout en lui serrant la main.


    « Enchanté de faire ta connaissance, je m’appelle Akira Genji et je viens de Sabertooth. »


    Akira attendait néanmoins que la jeune femme à ses côtés se présente également.
    Mais celle-ci semblait être louée de tous les côtés par les citoyens et les officiers de l’armée. L’armée ? En effet, ceux-ci la congratuler de son geste. A ce moment-là, plusieurs interrogations se firent dans l’esprit de notre ice-makeuse.
    Qui était-elle réellement ?


Dernière édition par Akira Genji le Mer 13 Mar - 23:26, édité 1 fois
Euphemia Andreani

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Mer 13 Mar - 21:59


    Tandis que la victime de mon attaque électrisante spasmait lentement à terre, je regardai autour de moi les civils. Certains pleuraient de joie et de soulagement, d’autres encore prenaient leurs voisins dans leurs bras, ou encore appelaient leurs proches afin de leur raconter ce qui s’était passé. Bien que fière de ce que moi et la mage de glace avons accompli, je ne pouvais m’empêcher de songer à l’homme qui s’était enfui, et avais un mauvais pressentiment.

    Quand mon intérêt revint dans ce hall de banque, les autorités locales étaient présentes et emmenaient les hors-la-loi. Tous les regards étaient braqués sur la jeune mage blonde ainsi que sur moi. Je n’avais pas remarqué qu’il y avait autant de monde dans cette salle. Gênée, je sentais mon sang affluer lentement vers mon visage, ou plutôt sur mes pommettes. Trop de monde. Essayant de penser à autre chose afin de faire baisser la nuance vermeille de mes joues, je regardais autre part, dans le vide. Mais bien vite, certains membres de la milice présente me reconnurent et me remercièrent. Pas de chance : ce n’est pas cela qui allait m’aider à retrouver mon teint ordinaire.

    Soudain, mon intention se reporta en direction de l’homme à la stature imposante qui était assis à côté de moi tout à l’heure. Il s’approchait de ma victime et fouillait ses poches, quand il trouva un instrument, une flûte métallique. Soulagé, il s’approcha de notre duo de choc de la mage de Sabertooth et de moi puis lança :

    « Mesdames, bien que ce que vous avez fait était complètement irresponsable, incroyablement dangereux et que ça aurait pu blesser des civils... je tenais à vous remercier, grâce à vous il n'y a eu aucun blessé mis à part ces deux... et à m'excuser de ne pas être intervenu. »

    Ne pas être intervenu ? Pourquoi ? Coupant court à mes réflexions, il nous révéla qu’il s’agissait en réalité d’un mage, récemment devenu membre de la guilde de Quatro Cerberus, du nom de Pablo di Gigante. Je n’avais pas beaucoup parlé de cette guilde, mais un mot revenait souvent à mes oreilles : « Wild ». Lui serrant la main, la jeune fille blonde se présenta :

    « Enchanté de faire ta connaissance, je m’appelle Akira Genji et je viens de Sabertooth. »

    Donc je ne m’étais pas trompée : il s’agit bien d’une membre de la célèbre guilde de Sabertooth… Il parait que certains mages sont fichés dans la base de données du Conseil…Reste à savoir si cette rumeur était fondée. Dans tous les cas, la moindre des choses, c’était de décliner mon identité à mon tour…

    « Euphemia Andreani. Enchantée. »

    Je ne suis pas d’un naturel chaleureux avec les inconnus, donc je ne sais pas s’ils m’ont pris pour quelqu’un de froid et distant. Et puis à l’instant, tout ce que je voulais c’était simplement partir, prendre l’air, m’écarter de cette masse humaine qui était présente tout autour de moi, m’étouffant petit à petit, de plus en plus. Ne résistant plus, j’adoptai une démarche normale avant d’ouvrir cette porte en verre qui me tentait tant. Prenant une grande inspiration, je me délectai de la qualité de l’air que l’on pouvait respirer à Carmina. Ni trop sec, ni trop humide. Pas de poussière, de sable ou de bestioles quelconques. Parfait.
Pablo Di Gigante

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/02/2013
Âge : 19
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Beast Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Lun 18 Mar - 19:28


J'avais donc en face de moi Akira Genji, mage de la très célèbre guilde Sabertooth et probablement utilisatrice d'une magie de glace et Euphemia Andreani, surement utilisatrice d'une magie basée sur les armes à feu. Elle, n'avait donné que peu d'information sur sa personne, bien que déballer toute sa vie à des inconnus était chose bizarre.

N'empêche, la vie de mage était pleine d'imprévu, même une simple mission de récupération d'objet pouvait se transformer en une chose incroyable. C'est vrai qui pourrait se vanter d'avoir vu deux femmes mettre un terme à un hold-up en quelques secondes. Moi qui voulais de l'aventure, je suis servis. Ma première mission restera à tout jamais gravé dans ma mémoire. Puis, Euphemia, la femme aux cheveux bleues se dirigea vers la porte, elle partait ? Ce serait dommage qu'elle parte, elle et Akira était les premières mages que je rencontrais, certes, il y avait les mages de Quatro Cerberus, mis à part quelques personnes saoul, je n'avais parlé avec personne, alors j'aurais bien aimé faire un peu plus connaissance avec elles. Contrairement à ce que je pensais, elle ouvrit simplement la porte, peut-être simplement pour profiter de l'air. Peu après la salle était redevenue calme, la vie reprenait son cour, les forces armées de Carmina avaient embarqué les braqueurs, j'avais récupéré la flûte, je n'avais donc plus rien à faire ici. Puisque j'avais l'intention de reprendre ma visite de la ville et que je voulais faire plus ample connaissance avec les deux demoiselles, je dis :

« Euphemia, Akira, je me demandais... enfin je voulais vous proposer de faire un petit bout de chemin ensemble, visitez la ville... traînez un peu ensemble en gros. »

Je ne voulais pas avoir l'air de leur faire des avances, mais le léger bégaiement ne m'aider pas
Pourquoi fallait-il que je sois si timide, après tout je voulais seulement faire connaissance. Fallait que je rectifie le tir :

« Rassurez-vous, je ne tente pas de vous draguer ou autres, je veux seulement discuter avec d'autres mages.»

Spoiler:
 
Akira Genji
AmnesiaAmnesia

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 21
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Ven 22 Mar - 21:00


« Here we go ? »


    Maintenant que les présentations furent faites, Akira envisageait après coup de reprendre la route mais avant qu’elle ne fasse un pas vers la porte de sortie, la femme du nom d’Euphemia la devança et envisageait également de partir de son côté. A ce propos, elle n’était pas très bavarde et semblait plutôt être mal à l’aise par la foule qui l’entourait, ce qui était compréhensible. Pour le cas de notre mage de Sabertooth, la gloire lui importait peu et elle n’était pas non plus venue ici pour attirer l’attention.


    C’est donc en s’apprêtant à la suivre vers la sortie que Pablo reprit la parole de nouveau. Il proposa aux deux jeunes femmes de faire plus amples connaissances, en leur invitant à faire une petite balade dans la cité, ce qui n’était pas bête. Puisqu’elle était là, Akira n’avait aucune raison de refuser son invitation. Après tout, il fallait admettre qu’elle était là pour se détendre… Alors pourquoi ne pas faire plus amples connaissances ? A ce moment, elle se retourna vers le jeune homme et acquiesça d’un bref mouvement de tête. Akira était assez curieuse, autant à propos de la magie du jeune homme que vis-à-vis de l’énigmatique femme à la chevelure bleu qui se tenait tout juste devant elle.


    Celle-ci attendait donc la réponse d’Euphemia, voyant par la suite qu’elle ne répondait pas sur le moment, Akira décida de lui proposer à son tour son avis.


    « Que diriez-vous d’une petite promenade au parc de Carmina... ? Il y aura moins de monde et nous pourrions ainsi faire plus amples connaissances là-bas.
    Qu’en dites-vous ? »



    Il était vrai que la jeune femme se sentait oppressé, sans doute était-ce la raison pour laquelle celle-ci fuyait rapidement vers la sortie. En tout cas cela se voyait, si l’on en jugeait par son teint rouge qui ne la rendait pas vraiment discrète aux yeux de notre ice-makeuse. Cependant, Akira aspirait, elle aussi, au calme. Loin de ce centre-ville bruyant où toutes les masses se bousculent. Pour cela, le parc était le seul endroit envisageable. Et en ce lieu, nos individus seraient plus tranquilles pour discuter. Ainsi après avoir fait part de sa proposition, Akira s’avança dès lors vers la sortie et fixa l’horizon de ses yeux azurés.


    Tout en prenant le temps d’inspirer un bon coup, celle-ci attendait la réponse des deux individus d’un air bien serein. A l’horizon, le ciel était dégagé et le soleil s’annonçait radieux. Aucun vent ne se fit sentir, cette journée semblait décidément paisible. Mais la jeune fille espérait toutefois qu’aucun autre incident n’aura lieu au cours de ce bel après-midi…
Euphemia Andreani

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Lun 1 Avr - 21:11
    Trop. Trop de bruits. Trop de personnes. De l’air. Il me faut un peu d’air frais. Précipitamment, j’ouvris la porte et pris une grande inspiration en fermant les yeux. Une légère brise se leva, faisant frémir mes cheveux. Interrompant mon bien-être momentané, une voix masculine s’éleva :

    « Euphemia, Akira, je me demandais... enfin je voulais vous proposer de faire un petit bout de chemin ensemble, visitez la ville... traînez un peu ensemble en gros. Rassurez-vous, je ne tente pas de vous draguer ou autres, je veux seulement discuter avec d'autres mages. »

    L’idée que Pablo voulait nous séduire ne m’avait pas traversé l’esprit, mais il était bon de préciser. Quand je me retournai afin de les fixer, je remarquai que la mage de Sabertooth était plus près de moi qu’auparavant. Elle a dû vouloir prendre l’air à son tour. Bref, elle prit la parole avant moi, proposant de sortir au parc de Carmina. Oui, cela s’annonçait bien. Il n’y aurait pas trop de monde, ce n’était pas tellement loin d’ici et la météo semblait propice. Tout en acquiesçant, je lançai :

    « C’est d’accord. »

    Leur tournant le dos pour la seconde fois, mon regard se perdait dans le bleu azur du ciel. Faisant quelques pas dehors, mon visage reprenait peu à peu sa teinte ordinaire. Puis je revins à la réalité, réveillée par le brouhaha qui bourdonnait dans mon dos. Légèrement agacée, j’attendais devant la porte grande ouverte. Leur faisant face pour une seconde fois, je dis, en maintenant le volume de ma voix un peu fort, vis-à-vis de celui présent dans la pièce où se trouvaient Akira et Pablo :

    « Alors, vous venez ? »

    Quelques personnes qui passaient à ce moment-là dans la rue me regardaient de travers, mais cela m’était égal. Après tout, le ciel était parfaitement bleu, le soleil était radieux, l’air sec et une légère brise se levait de temps en temps, donc absolument rien ne pouvait gâcher cette magnifique promenade. Mais malgré cette atmosphère positive, je sentais mon instinct qui éveillait ma méfiance.


Spoiler:
 
Pablo Di Gigante

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/02/2013
Âge : 19
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Beast Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Dim 7 Avr - 12:38



A la suite de mon invitation, je fus ravi que les deux jeunes femmes acceptaient, je n'aurai pas été déçu si elles avaient décliné mon offre après tout comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes que des inconnus du moins... actuellement, enfin, elles avaient accepté donc tant mieux. Miss. Genji proposa une petite ballade au parc de Carmina ça me convenais, d'autant plus que durant ma petite visite en solitaire je ne l'avais pas visité et pourtant le guide touristique de Carmina le conseillait. Donc nous nous mirent en routes, le trajet fut assez calme, nous ne nous parlions pas vraiment à vrai dire c'était assez bizarre personne n'osait prendre véritablement la parole, heureusement qu'il y avait de la musique a chaque coin de rue sinon l'ambiance aurait été pesante, enfin pour elles je pense, moi le silence ne me dérangeai pas.

Après quelques temps de marche, nous arrivâmes devant un grand portail noir surement en fer où il était écrit "Parc de Carmina". C'est dingue, je n'étais pas encore entré que j'aimais déjà cet endroit, de plus le fait que je pouvais déjà entre-voire la végétation et que la douce odeur de cette dernière me chatouillais les narines, mon envie de découvrir le parc était de plus en plus forte.

« Bon bah ça doit être là, allons-y. »

Le portail n'étant pas bien fermée je n'ai eu qu'à la pousser pour bien l'ouvrir, laissant passé les deux personnes qui m'accompagnait, je refermai rapidement le portail pour découvrir un magnifique parc où une grande étendue d'herbes et de fleurs, de magnifiques arbres, des oiseaux qui chantaient accompagné d'une douce mélodie et des enfants qui jouaient dans la joie et la bonne humeur me firent sourire. Même le temps était parfait, de l'air frais, du soleil et pas de nuage à l'horizon, décidément, je pense que cette journée n'a pas fini de me surprendre. Sous le regard des deux mages je m'allongeai sur l'herbe pour contempler le magnifique ciel bleu azur éclairé par les rayons de soleil au-dessus de moi.


« Magnifique ciel vous ne trouvez pas ? »

Après avoir dit ces mots je me relevai, pris une grande bouffé de cet air frais, puis désignant un banc en bois du doigt je dis :

« Nous pourrions nous asseoir sur ce banc et parler plus tranquillement.»
Akira Genji
AmnesiaAmnesia

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 21
Guilde : Agent du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.525
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Dim 7 Avr - 22:04


« Suspicious identity »


    Profitant à mon tour de cette agréable vue que m’offrait ce ciel dégagé, je me mis à reprendre mon calme, tout en attendant la réponse des deux individus d’un air serein. Réponse s’avérant positive de leur part, Euphemia s’empressa de nous faire signe de la rejoindre. Sans doute avait-elle envie de se dégager au plus vite de cette masse bruyante, ce qui était assez compréhensible de sa part, puisque je n’aimais pas non plus l’agitation. La journée s’annonçait rayonnante et l’atmosphère semblait paisible, ni lourd, ni trop sec. Tout était parfait et pourtant je ne pouvais m’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment sur le chemin, mais était-ce sans doute là, une exagération de ma méfiance…


    Quoi qu’il en soit, le chemin se fit sans encombre et le trajet était assez silencieux. Ce qui me convenait à merveille puisque je n’étais pas non plus du genre à être bavarde avec des inconnus. Toutefois, je comptais sur notre petite promenade au parc pour faire plus amples connaissances. Ces personnes ne dégageaient après tout pas d’aura malsaine, il suffisait de voir leurs intentions lorsque la banque fut braquée par ces bandits… Même si je dois admettre que je pouvais très bien gérer cette situation toute seule. Quelque chose m’intriguait à ce propos mais je fus très vite retiré de mes pensées lorsque nous parvînmes finalement à destination. Le parc de Carmina était en effet assez impressionnant par sa taille que par sa beauté naturelle. L’enseigne était d’ailleurs très attractif…


    Contre toute attente, il n’y avait pas beaucoup de gens à cet endroit. Prenant donc le temps de nous poser sur l’herbe, je profitais de ce moment de calme pour reprendre mes esprits. Pablo décida donc de rompre le silence tout en cherchant un sujet de conversation. Tentative vaine pour ma part, puisque je ne trouvais rien à dire de mon côté. Le ciel était en effet dégagé et depuis notre incident à la banque, tout s’était déroulé paisiblement. L’atmosphère était bien trop calme à mon goût… Ce moment de tranquillité me paraissait irréel. Lorsque ce dernier continua son discours et nous proposa de nous installer sur le banc d’à côté pour discuter convenablement. Je n’étais pas contre cette idée, mais nous étions déjà bien installés en mon sens. Bref, cela ne m’empêchait pas de lui répondre pour autant. Fixant ainsi l’horizon de ce soleil aveuglant, je me mis à lui répondre d’une voix posée.

    « Pour ma part, si cela ne vous dérange pas, je préfère rester ici. »

    Puis m’adressant cette fois-ci à la jeune femme à la chevelure bleue. Je me décidais alors de lui poser une question concernant son appartenance.

    « Une question me tracasse depuis tout à l’heure, mais qui êtes-vous réellement mademoiselle ? »
Euphemia Andreani

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2013
Âge : 21
Magie / Malédiction / CS : Pistolera
Magie / CS Secondaire : Saibô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.200
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    Mer 24 Avr - 20:34
    Ah. Enfin. Enfin sortie de cette masse d’humain grouillant dans la petite salle de la banque. L’air de Carmina ne m’avait jamais paru autant pur et vivifiant que ce jour-là. Les deux mages avaient accepté mon invitation. C’est donc en petit comité que nous déambulions dans les rues de la ville musicale.

    Le parc n’était pas très loin de notre position, à peine un quart d’heure. Ce laps de temps se passa sans parole, chacun n’ayant pas forcément quelque chose à déclamer. Néanmoins, tous prenions l’air naturel tout en surveillant nos arrières. Enfin, personnellement, c’était mon état, même si, en observant les autres, je devinai qu’ils étaient dans le même réflexe de méfiance que moi. Non pas envers les deux personnes qui m’accompagnaient, mais à propos du terroriste qui avait pris la fuite. Après tout, il pourrait nous attirer des problèmes…Mais enfin, il a vu de quoi nous étions capables, donc ce sera à ses risques et périls.

    Me tirant de mes pensées, nous arrivions à destination. Le portail en fer forgé noir ouvrait sur un univers végétal foisonnant. Il y avait de magnifiques fleurs qui parsemaient le gazon tondu à la perfection. Les rayons du soleil filtrés par les feuilles des arbres clairsemaient la verdure du lieu où nous nous étions posés. J’étais si bien que je refusai la proposition de Pablo d’aller s’assoir sur un banc.

    J’appris quelques secondes après que la mage de Sabertooth avait choisi la même option que moi. Je m’allongeai donc, le visage exposé au soleil, et les mains calées contre l’arrière de mon crâne. Brisant le silence qui s’était peu à peu imposé, Akira me demanda qui j’étais réellement. Drôle de question. A vrai dire, je ne savais pas quoi répondre. Alors je trouvai une réponse adéquate que je sortais spontanément.

    « A votre avis ? »

    Sa réponse m’intéresserait sûrement. Elle n’avait l’air du genre banale, et Pablo non plus d’ailleurs. J’étais impatiente de voir quelles étaient ses aptitudes de déduction. Après tout, la guilde à laquelle elle appartenait avait une réputation sombre parmi les militaires, et la jeune mage blonde ne semblait pas si teigneuse ou si méchante que certains le disent. Quant au seul homme du groupe, il paraissait novice et on pouvait remarquer quelques hésitations dans ses actes. Néanmoins, lorsqu’il était allongé sur l’herbe, son visage prenait l’air apaisé, serein. Ce qui me tracassait, c’est le fait qu’il n’ait pas agi lors de l’attaque de la banque. Avait-il eu peur ? Etait-ce la surprise ? Tant de questions que je cachais derrière mon masque de stoïcisme.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]    

[ABANDON] Une journée de congé pas si tranquille...[PV Akira Genji et Pablo di Gigante]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-