Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Le Lion face au Lapin [Sebastian]

AuteurMessage
Merwyn Ikari

Merwyn Ikari

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 29
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Le Lion face au Lapin [Sebastian]   Le Lion face au Lapin [Sebastian] EmptyVen 7 Aoû - 16:06
Le Lion face au Lapin
Merwyn & Sebastian

Il s'agit de...

Peu après son combat contre Soren Cornick, un mage des plus pitoyables venant de Quatro Cerberus, Merwyn voulait se reposer un peu. Enfin, surtout faire le point. En effet, Gehenna approchait et il ne restait qu'assez peu de temps. Certes, elle ne participerait pas à la bataille, mais après ? Sans trop vraiment savoir pourquoi, la jeune Mercenaire, accompagnée de Dorothy décida d'aller à Clover Town où se déroulait annuellement la réunion des Masters. Elle ne savait pas trop pourquoi ce lieu en particulier. Juste une impression.

Il faisait bon vivre dans la ville, bien qu'on pouvait sentir quand même une petite tension de la part des habitants. En même temps, c'était normal : même si ça n'avait pas été dit explicitement, tout le monde savait que bientôt, il y aurait une grande bataille sur l'Île de Gehenna et bien que Clover Twon ne soit pas directement impliqué, l'issue de cette dernière pourrait changer la situation du Royaume de tout au tout.

Merwyn donc, se promenait dans les rues de la ville, son sabre à sa ceinture. Ce dernier faisait partie intégrante d'elle et il ne lui venait jamais à l'esprit de s'en séparer, peu importaient les raisons. Il faisait chaud ce jour-là, bien que la canicule ne soit pas au rendez-vous et l'air était sec. Non pas que ça dérangeait Merwyn ou sa compagnon de route, c'était juste hautement désagréable.

C'est alors que, elle sentit quelque chose, grâce à ses capacités naturelles. Une grande puissance magique non loin ? Qui était-ce ? En tout cas, la source en question était plus puissante qu'elle, pas énormément non plus mais assez pour faire une différence notable. En se dirigeant discrètement vers cette dernière, elle vit un homme, plutôt grand avec une lourde épée et une capuche pour dissimuler son visage. Elle était trop loin pour identifier son visage et ce dernier ne semblait pas l'avoir repéré. Pas encore. Mais plus que son potentiel magique, c'était l'incroyable épée qu'il avait avec lui qui attira l'attention de Merwyn. Oui, il n'y avait pas de doute possible, c'était la même.

Alors que l'inconnu prenait de la distance, Merwyn s'accroupit en face de sa Sorcelin afin de lui parler droit dans les yeux.

- Écoute Dorothy. Cet homme est puissant, très puissant. C'est un ennemi mais il ne nous a pas repérés. Il faut en profiter, même si on a peu de chances. Du coup, on va se séparer bientôt pour lui faire croire que je suis toute seule et tu l'attaqueras à mon signal. D'accord ?

Oui. Cet homme, si c'était bien celui auquel pensait Merwyn était puissant. Très puissant et elle devrait être très prudente si elle voulait le vaincre. Cette fois, ce n'était pas en déclenchant un combat pur et dur qu'elle vaincrait. Non, elle devait ruser, et pour ça, elle n'allait pas lésiner sur les moyens. Confiant son nodachi à Dorothy, elle prit néanmoins la peine de garder sur elle ses couteaux, qui ne pouvaient pas être visibles tant qu'elle ne les utiliseraient pas. Il y avait un forêt pas très loin, c'est là qu'elle irait.

Devançant sa proie, elle prit un autre chemin, tandis que Dorothy prenait la direction opposée. En effet, la personne qu'elle comptait traquer se dirigeait par là, elle devait donc y arriver en première. Après quelques minutes finalement, elle arriva alors à une petite clairière. Parfait.

C'est alors qu'elle se mit dans son rôle. Une simple citadine qui profitait d'une balade en forêt, tandis qu'elle sentait sa proie approcher. Se courbant, elle prit alors une fleur bleue dans ses mains, tandis que l'homme arrivait dans la clairière. Faisant mine d'être surprise, elle prit une voix enjouée et fit un visage souriant, en regardant son interlocuteur, des mèches blondes se dévoilant de son visage.

- Je suis assez surprise de voir quelqu'un venir ici. Vous n'êtes pas d'ici non ? Je m'appelle Ellana Caldin, enchantée de faire votre connaissance.

► Une proie de choix.
Code by AMIANTE
Sebastian Lightbringer
Admin / The FallenAdmin / The Fallen

Sebastian Lightbringer

Messages : 136
Date d'inscription : 12/02/2015
Âge : 31
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over / Angel Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.940
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Le Lion face au Lapin [Sebastian]   Le Lion face au Lapin [Sebastian] EmptyMer 26 Aoû - 10:38
Sebastian avait choisi de se rendre à Clover Town à cette période de l’année. Pourquoi donc ? Une raison assez simple en fait, mais avant de l’aborder, résumons la situation. L’homme avait pénétré à l’intérieur de la ville en utilisant une magie de transformation afin d’obtenir une apparence physique assez différente de la sienne. Hélas, sa magie ne lui permettait pas de camoufler son arme de prédilection, et comme il ne souhaitait s’en séparer sous aucun prétexte, il allait devoir faire avec. Pénétrant à l’intérieur de la ville, il faisait en sorte de rester dans l’ombre, de ne pas trop attirer les regards. Les forces armées présentes n’étaient pas vraiment dangereuse, la plus grosse menace qu’il risquait de se frotter avec serait en réalité les personnes qu’il comptait voir.

Enfin, voir, cela serait plus qu’un grand mot. En effet, il avait choisi de venir dans ces lieux en prenant d’aussi gros risques afin de pouvoir assister, de manière non-officielle, à la réunion des plus grands-maîtres de guildes. Le but ? Discuter de l’évènement qui était à venir, à savoir, l’exécution de plusieurs mages noirs sur Gehenna Island. Le conseil avait choisi de lancer un appel aux mages de manière exceptionnelle, malgré le traité d’interdiction de participation des mages dans une guerre. Évidemment, le conseil faisait en sorte de contourner le règlement quand cela l’arranger, mais là n’était pas la question. Pourquoi donc Sebastian est ici ? Tout simplement pour s’assurer des intentions de chacune des guildes ici présentes. Allait-il compter sur plusieurs alliés, allait-il voir certains se rebeller contre ce que certains ont appelé « trahison » ? Il devait faire en sorte d’évaluer tous les risques.

La réunion était désormais terminée. Les différents points abordés lors de leurs discussions étaient de précieuses informations qui allaient lui être utile. Parmi les Master, certains comptaient même rejoindre la bataille en personne, tandis que d’autres interdiraient à leurs membres d’y participer, même si Sebastian pensait bien que les choses ne seraient pas aussi simples. Les ambitions de chacun ne les regardaient qu’eux, et si certains choisissaient de rejoindre le camp des mages noirs, c’était tout à leur honneur… Mais cela n’allait pas cependant être une raison valable pour Sebastian d’avoir de la pitié contre quiconque tenterait d’empêcher les exécutions de se passer. Après tout, il fallait faire en sorte d’agir pour le bien commun, le bien le plus grand. Trêve donc de réflexion, il était temps de reprendre la route. Réenfilant sa capuche, il fit demi-tour pour se diriger vers la sortie de la ville.

Comme à son entrée, il n’y avait pas grand-chose à signaler. Faisant en sorte de ne pas trop se montrer à la vue des passants, la tâche restait tout de même délicate. Il y aurait très bien pu avoir des personnes qui passeraient par là et commenceraient à le filer dès qu’ils l’auraient vu. Se dépêchant donc, le voilà qu’il avait enfin atteint la sortie de la ville. Étrangement… Il avait l’impression qu’il était suivi. À peine s’était-il éloigné de la bordure urbaine qu’il s’arrêta net, et attrapa avec sa main droite la poigne de son épée. Quelques secondes seulement pour observer les lieux, discrètement, prêt à dégainer sa lame face à la menace… Mais personne. Était-ce la fatigue psychologique qui avait raison de l’homme ? Peut-être… Il lâcha alors sa lame, avant de souffler un coup. Il aurait bien besoin de repos avant cette bataille, même si ceci était bien souvent un luxe qu’il ne pouvait se permettre. Il lui fallait donc reprendre la route, ce que l’ex-soldat fit.

Il était enfin arrivé dans une clairière où il serait technique à l’écart et suffisamment à l’abri. Il se demandait si vraiment, à ce moment, il allait pouvoir relâcher la pression sur ses épaules. Continuant de marcher, son chemin rencontra ainsi celui d’une étrangère. Une simple gamine en apparence, qui semblait cueillir des fleurs. Aucune raison de se douter quelque chose, ou bien… Non, même Sebastian dans sa fatigue et sa paranoïa ne pouvait douter de l’apparence d’une enfant. Soupirant légèrement, il continuait sa route, qui fut pourtant interrompue par la gamine. Elle commença par lui faire remarquer que sa présence en ces lieux était plutôt inhabituelle. Avait-elle l’habitude de passer par ici ? Il devait être prudent, même une enfant pouvait détenir des informations compromettantes s’il parlait trop. Alors qu’elle se présentait, il réfléchissait à la meilleure solution. Et au bout de cette analyse… Il décida qu’il valait mieux la laisser en plan.


« - Je suis désolé, mais mon voyage est long, et je n’ai pas le temps pour une simple discussion. »

Le visage toujours camouflé, peut-être que ses iris seraient révélés, malgré la transformation, mais il continua d’avancer, en contournant la fille. Sa bonne conscience semblait cependant toujours le ramener à devoir lui adresser la parole. Après tout, les lieux n’étaient pas habités que par des gentils animaux de la forêt, plusieurs bêtes sauvages pouvaient s’y balader. Mais il n’avait pourtant pas le temps de laisser parler ses pensées les plus simples, il devait rapidement convoquer plusieurs membres de la guilde pour les informer de la situation. Et pourtant…
Montrant son dos, et sa lame, à la jeune fille, il décida cependant de s’arrêter, sans pour autant se retourner. Laissant échapper un léger soupir, les bras détendus et les yeux fermés, il vint lui adresser une nouvelle fois la parole.


« - Que fais-tu ici ? Tes parents ne sont pas conscients que la forêt grouille de bêtes sauvages ? »
Merwyn Ikari

Merwyn Ikari

Messages : 33
Date d'inscription : 25/05/2015
Âge : 29
Guilde : Hungry Wolves
Magie / Malédiction / CS : Beast Speak
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.800
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: Le Lion face au Lapin [Sebastian]   Le Lion face au Lapin [Sebastian] EmptyJeu 27 Aoû - 16:37
Le Lion face au Lapin
Merwyn & Sebastian

Une sympathique comédie

L'assassine n'était plus, désormais c'était une tout autre personne qui était devant l'épéiste, une simple gamine sans défense qui cueillait des fleurs, avec la naïveté qui allait avec. En bref, la couverture parfaite. En même temps, jouer un rôle et user de tromperie étaient naturel pour un membre des loups affamés. L'art des mots était très subtil et parfois bien plus efficace qu'une simple attaque surprise, même parfaitement menée.

Au début, Merwyn pensait que la personne en face d'elle allait partir sans demander son reste, car disait-il, son voyage était encore long. Tien tien, très intéressant... Merwyn le laissa alors prendre de l'avance, se demandant encore comment aborder l'homme capricieux. Attaquer maintenant de dos pour éventuellement prendre de court le voyageur et le forcer à être sur la défensive, mais ça ne suffisait pas. Non, pour Merwyn il fallait autre chose, endormir complètement la méfiance de cet homme bien plus puissant qu'elle. Enfin, elle pouvait plus ou moins estimer son potentiel avec Aura : certes il était plus fort qu'elle mais pas non plus d'une manière gargantuesque. En jouant bien ses cartes, elle pouvait gagner.

C'est à ce moment que l'homme en question s'arrêta, montrant uniquement son dos à la demoiselle avant de parler. Ainsi il s'intéressait à elle, et demandait même ce qu'une pauvre jeune fille comme elle pouvait bien faire ici. Parfait.

- Ils sont morts malheureusement. Mon père était un forgeron et il a été tué par un homme qui a volé une de ses créations. Quant à ma mère, elle est morte très tôt, je ne m'en souviens pas vraiment.

Voilà. Petit à petit se crée un passé, une identité propre qui lui assurerait de ne pas se faire avoir avec un détail incohérent. C'était un exercice très difficile mais le jeu en valait la chandelle, de plus, sa voix avait une pointe de tristesse quand elle parlait, comme si elle était parfaitement sincère dans ses propos. Au bout de quelques instants, elle reprit la parole, parlant alors sur un ton un peu plus calme.

- Mais il est vrai que cet endroit n'est pas sûr, quand bien même cela fait longtemps que je voyage. Accepteriez-vous de m’accompagner jusqu'à la lisière de la forêt, jeune damoiseau ? Je dois avouer que la présence d'un chevalier à mes côtés m'aiderait grandement.

De deux choses l'une, soit il acceptait et elle continuerait la comédie, soit il refusait et à ce moment, Merwyn utiliserait une méthode un peu plus... expéditive. Au bout de quelques instants finalement, l'homme aux cheveux blonds prit de nouveau la parole, pour signaler son accord. C'était parfait.

Se relevant donc rapidement, Merwyn commença à marcher devant. En effet, elle avait un meilleur angle d'attaque de derrière mais tous les humains se méfiaient justement des personnes qu'elles ne pouvaient avoir dans leur champ de vision. Dans ces conditions, prendre ce principe à contre-pied était terriblement efficace. Pendant quelques minutes, les deux individus marchèrent jusqu'à ce que la jeune adolescente imite le bruit d'un oiseau. Bien vite, quelque chose s'approcha : il s'agissait tout simplement d'un petit oiseau avec des plumes bleues qui se posa sur le doigt levé de Merwyn.

- Depuis que je suis toute petite, j'ai la faculté de parler aux animaux, ce sont des compagnons de voyage très agréables et je dois dire que sans eux, je m'ennuierais un peu sur les routes.

Laissant désormais l'oiseau partir, elle se tourna alors vers l'homme, marchant à reculons avec un sourire et prit de nouveau la parole, d'une mine interrogative.

- Mais dites-moi monsieur, votre épée semble être d'une qualité exceptionnelle, ce doit être l'oeuvre d'un grand forgeron, n'est-ce pas ?

Rien n'était laissé au hasard, pas même le métier de de son père fictif. En disant que ce dernier était forgeron, elle avouait plus ou moins avoir donc des connaissances en la matière. Rien d'anormal à ce qu'elle puisse savoir ce genre de choses, là était la subtilité de la manœuvre. Merwyn attendait donc impatiemment la réponse de son interlocuteur, guettant tout de même le bon moment pour passer à l'action.

► Un nouveau passé
Code by AMIANTE
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Lion face au Lapin [Sebastian]   Le Lion face au Lapin [Sebastian] Empty

Le Lion face au Lapin [Sebastian]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux Assassins face à face [Alowin]
» Face à Face (Griffith)
» [Job Annexe] Face à face
» Un lapin et un démon= Mad rabbit [Pv Liz]
» [Recherche de Rp] Premier pas d'un Lapin à ressort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Clover Town
-