Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Partagez

 Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]

AuteurMessage
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyDim 22 Déc - 18:47


Need to be stronger

Evangeline avait décidé de devenir plus forte. En effet, récemment avait eu lieu une grave crise lors de l'affaire des Regalia. De nombreux mages du royaume avaient été impliqués pour combattre les Dragon Slayers possédés. Ou plus exactement, les Dragon Slayers de la première génération. Encore une fois, ils avaient été au centre de l'attention générale sans rien avoir demandé. Alors que les Slayers de la seconde génération comme Evangeline avaient dû traverser une longue opération et risquer leur vie pour acquérir leurs pouvoirs, c'étaient les autres qui avaient eu la chance de se faire enseigner par un Dragon directement qui étaient sous les projecteurs.
Et voilà donc pourquoi la jeune fille se trouvait ici, quasiment à l'autre extrémité du royaume en considérant que la guilde de Cait Shelter était son point de départ. Elle souhaitait s'entraîner seule, sans personne pour la regarder cette fois-ci. Comme ça, quand elle rentrerait, elle pourrait faire la surprise de ses progrès auprès de ses camarades. Ne s'étant jamais rendue dans cette région de Fiore, elle avait choisi au hasard sur une carte, faisant juste en sorte d'éviter les villes, peu propices à ce qu'elle avait en vue, et les forêts, ces sombres endroits où les bestioles ignobles en tout genre grouillaient. Rien que d'y penser, elle devait frissonner. Et c'est ainsi qu'elle avait atterri aux Plateaux Verdoyants.


Bon, commençons la première partie !

D'après ce qu'elle avait entendu, il y avait peu de créatures par ici, et l'agressivité de celles-ci augmentait en même temps que l'altitude à laquelle on pouvait les rencontrer. La première étape de son entraînement consistait donc à grimper aussi haut qu'elle le pourrait. Ainsi, elle verrait les limites de son endurance, et tâcherait de les repousser. Ensuite, une fois arrivée, elle aviserait selon la situation. Si jamais elle rencontrait une créature hostile, ça lui ferait un bon adversaire. Et dans le cas contraire, et bien elle pourrait toujours essayer de grimper plus haut encore, jusqu'à enfin trouver ce qu'elle cherchait.
Evangeline commença donc l'escalade d'un des plateaux les plus élevés, faisant une pause en route pour récupérer, et ne pas tomber en état de faiblesse sur un ennemi, car ce serait bien imprudent de sa part. Et elle tenait à rentrer plus forte, et en bon état pour raconter toute cette histoire aux autres, quitte à en rajouter un peu pour voir leur tête ébahie.
Et c'est ainsi, en riant à cette idée, qu'elle arriva à un large plateau, et s'arrêta un instant, ayant aperçu une silhouette un peu plus loin.


*Tiens, de la compagnie ?*



Dernière édition par Evangeline Stormlight le Jeu 9 Jan - 21:53, édité 1 fois
Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyVen 3 Jan - 19:04
Conseil : se référer à la dernière page de mon carnet pour savoir qui est qui ^^

De retour d'une expédition politique, la Dame Dragon avait en bouche une petite amertume. Celle d'avoir fait le déplacement pour rien, car de ces fieffés poltrons d'Oracion Seis elle n'avait pu faire mander le master, le seul bonhomme de la bande il paraissait. De tout ceci la voilà bien lasse, il était clair pour elle que si cette guilde n'aidait pas, Grimoire Heart verrait rouge d'une trahison nouvelle. Baram n'avait besoin de couards mais de vrais tyrans. Passant sur ce détail l'horripilant, l'Omura mettait le cap sur la forteresse de Tartaros. Elle avait monté de nouveau sa fidèle wyvern. Cette dernière volait plus haut que les nuages, ses serres déchirant cette mer d'albâtre. Avec l'astre diurne dans son dos, d'aucunes des deux horreurs ne fini aveugle. Le silence était de mise durant ce voyage de retour, il lui fallait  rentrer pour se reposer car la bataille avec Velonica l'avait grandement affaiblie. Soudain, encore loin du bercail, elle fut prise de vertiges et vacilla.

Sa carcasse idyllique finit par choir des cieux, c'est à demi consciente qu'elle nota le geste adorable de sa bête. Zekrom l'avait sauvé en la prenant en sa serre gauche. Un bref sourire illumina la face de cette horreur du passé, suite à quoi elle ordonnait de faire halte. Fort heureusement en contrebas se tenaient les Plateaux Verdoyants, une région aux hauts monts très pratiques pour se reposer et être à l'abri des regards avec un familier gargantuesque. La bête la relâcha dans l'herbe fraiche du petit matin. Elle put la caresser de ses doigts fins et frêles, son esprit de femme de plume hérité pouvait apprécier toute la majesté et la beauté du panorama. Ainsi son regard se perdait dans l'étendue sauvage, l'astre diurne flamboyant dans son dos. Elle sourit légèrement, la Nature était son monde, à elle la sang mêlée des deux êtres premiers.

Soudain alors qu'elle se laissait happer par le sommeil, une délicieuse voix l'interpela. Ce doux murmure lui disait d'aller se reposer en arrière. Ainsi, n'y voyant pas d'objections ou de craintes au vu du lieu isolé, l'Omura s'évanouissait. Laissant sa place à une autre, cela aurait pu être la bête enragée mais cette dernière était toujours en sommeil. Et puisque la première avait fait vœu de ne plus reparaitre en ce monde exécrable, ce ne pouvait être que sa seconde qui monterait sur le trône. Son patronyme, Lieslotte Werckmainster qui usant de sa notion de magie kansô reprenait ses haillons propres (ici). Soudain alors qu'elle se relevait avec un léger tournis et une frêle condition physique. Elle rougit violemment, à la tombée de son regard sur sa poitrine, qui avec le temps avait pris du volume.

Elle se releva et sembla paniquée, cherchant à utiliser une autre notion de magie dernièrement enregistrée via la lecture d'Omura qui comme elle adorait cela. La voilà qui reluisait légèrement et peina à réaliser son entreprise de reprendre la forme de ses souvenirs, celle où elle n'était pas tant développée. Inévitablement, se retrouver ainsi, à l'âge factice de dix-huit années, lui raviva des souvenirs au combien merveilleux et douloureux. La sublime angélique fit volte-face, s'éblouissant dans la contemplation du Soleil. Ce qui en l'accablant de cécité, fit émerger des fragments de son passé si houleux. Elle avait été enfant de la misère, fuyant les hommes fous et cherchant la sécurité d'un logis, la sérénité d'une adorable auberge et le délicieux contact avec de bonnes gens. Ainsi l'avait-elle rencontré, ainsi l'avait-elle aimé.

Elle ne l'avait remarqué mais sa monture avait filé, chasser ou se défouler on ne sait où. Loin de s'en faire, l'angélique resta là, larmoyant tandis qu'elle poussait un faible chant (là) lui venant de loin. Et plus elle progressait dans sa mélodie, plus ces perles cristallines progressaient en la gracieuse pente que formait son corps jeune. Son teint était celui d'un ange, pur tout comme sa faible aura. Elle n'avait jamais été Dragonne au fond, simplement humaine. Car après tout, Lisette l'avait façonnée pour être ce qu'elle ne pouvait devenir, un être sensible et pur. Lorsque son chant prit fin, mourant avec émotion dans le vent, elle revint peu à peu de ses songes. Pour remarquer trop tard qu'on était là. Alors séchant mollement ses larmes à la hâte, la délicieuse enfant se retourna lentement, elle avait peur mais se ravisa à la vue d'une ravissante petiote.

« Bonjour mon enfant. Miss Fletcher, enchantée. Approchez, il n'est de vue aussi imprenable sur l'entière contrée, qu'ici. »


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:07, édité 2 fois (Raison : Introduction à modifier au vu du rp précédant ...)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyVen 10 Jan - 10:32


Surprise au sommet

En réalité, Evangeline venait d’atteindre le sommet du plateau. Mais entre la fatigue de l’exercice et la surprise de trouver une autre personne en un endroit si reculé, elle ne s’en était pas rendue compte directement. En effet, après un moment d’observation, elle vit qu’il s’agissait d’une jeune fille, un peu plus âgée qu’elle qui était occupée à chanter. Chose singulière dans un endroit tel que celui-ci. C’était certainement la dernière chose qu’elle s’attendait à voir en arrivant. Une créature féroce ou à la limite, rien du tout, mais pas cette vision surprenante. La jeune fille laissa bien poliment l’inconnue terminer son chant, écoutant l’air reposant. Elle pouvait ressentir une certaine douleur dans cette musique, et elle n’appréciait guère de voir les autres souffrir, mais sans doute valait-il mieux attendre plutôt que d’intervenir et de la surprendre.
Lorsqu’enfin, le dernier couplet se finit, Eva toussa doucement pour signaler sa présence. La mystérieuse chanteuse se retourna alors, apparemment inquiète, mais elle sembla s’apaiser en voyant que l’intruse était une jeune fille plus jeune encore qu’elle. Elle prit alors un air plus amical. Kiiroi Senkō remarqua tout de suite un détail frappant chez cette personne : ses longs cheveux bichromatiques. Cela lui faisait inévitablement penser à quelqu’un, mais elle ne se rappelait plus qui. Sans doute une personne qu’elle avait croisée auparavant ou dont elle avait entendu parler. Ce n’était pas important. L’inconnue se présenta alors, avant de l’inviter à venir profiter du panorama. La jeune mage, qui était très polie, s’approcha en souriant avant de s’incliner légèrement.


Enchantée de vous connaître Fletcher-san. Vous avez une très jolie voix.

Puis, après un instant de pause, pour laisser à cette personne le temps de répondre si elle le souhaitait, Evangeline se rapprocha encore un peu et admira la vue qui était en effet sublime. Elle décida donc de répondre à Fletcher, ainsi que de lui poser quelques questions qui lui traversaient l’esprit en ce moment. Elle espérait juste ne pas se montrer trop impolie, mais la curiosité était la plus forte.

Vous avez raison Fletcher-san, c’est vraiment très beau. Mais j’ai entendu dire qu’à cette altitude, la zone était dangereuse. Il n’est peut-être pas prudent de venir jusqu’ici juste pour la vue. Vous pourriez être attaquée par des bêtes féroces.

En effet, cette personne semblait assez frêle. Cela aurait pu sembler ironique venant de quelqu’un d’encore plus jeune et plus petit, mais Evangeline était un Dragon Slayer : elle pouvait affronter des situations différentes des autres jeunes filles. Mais peut-être que Fletcher était elle aussi une mage ? La jeune membre de Cait Shelter l’ignorait, et elle pensait avoir déjà été assez intrusive comme cela.

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyDim 19 Jan - 15:01

Boucle d'Or l'ébranla un instant, du fait de son compliment proféré. Lieselotte vit naitre de maigres rougeurs à ses joues et chercha à s'en dépêtrer, pour lui rendre la pareille. La petiote avait également une jolie voix, certes pas aussi mélodieuse que la sirène. Mais elle restait bien charmante et donnait l'envie de la croire bien bonne. La dame était bigrement sensible. L'angélique se retourna, pour faire face au panorama. Celui-ci la subjuguant, elle se laissa absorber. Là elle pouvait sembler absente. Ceci dit elle entendait la voix de l'enfant. Elle ne lui jeta le moindre regard, ce dernier était bien perdu ailleurs. Que voyait-elle ? Cet esprit venu d'un autre temps, avait toujours eu un regard étrange sur le monde. Elle ne l'avait jamais vu comme les autres. Peut-être là une caractéristique de son esprit d'artiste. La femme de plume voyait la vraie beauté des choses, à son sens. Le vrai fond des gens aussi, à l'entendre. Même pour ses pairs, ombres, elle restait une énigme perpétuelle. A leurs yeux reptiliens et sombres, elle était tout ce qu'il y a de plus humain, quoiqu'elle tenait plus de l'ange que de l'homme de par son cœur pur. La beauté des blés agrémentée d'une cime rosée, déporta un parfait sourire sur la jeune fille.

D'aucun péril que ce soit elle n'avait de crainte à fonder. Car un gardien s'élèverait assurément pour la préserver. Ainsi, à moins qu'une horde d'assaillants se présente à elle, les deux bêtes devraient être amplement suffisantes. Hélas il subsista une petite nervosité quant à cette éventualité. Celle de laisser voir à l'enfant, une facette bien révulsante à sa place. La jeune femme n'avait l'envie d'une telle chute, à cette nouvelle qu'elle comptait bâtir aujourd'hui. Et dans un même temps, la délicate et fragile fleur qu'elle était, n'avait ni le pouvoir ni l'esprit nécessaire à la lutte. Elle ne prit jamais, au grand jamais, les armes. Préférant bien la fuite. Elle se disait pacifique et ne pouvait que l'être, comme en ce temps-là. Un petit temps avait passé depuis le discours de l'innocence incarnée. Le radieux faciès de la créature, méconnaissable au système, subissait depuis peu une affreuse mélancolie. Celle-ci l'écartait encore plus de la réalité. La dépassant de peu, elle n'eut besoin de s'agenouiller pour être bien vue. Il lui suffit de bouger ses lèvres, ses paupières étaient closes. Elle ne s'était présentée, et si le danger c'était-elle ?

« Pardonnez mon étourderie due à l'admirable vue, hélas je ne pense pas avoir saisit votre patronyme ? Elle marqua une petite pause avant d'enchainer ... Des bêtes vous dîtes ? Allons vous n'y songez pas sérieusement ? Nous devons être à l'abri de tout ici. »

Il aurait été incongru qu'elle ne le demande pas, son petit nom. Pourtant il aurait été plus sage de s'en garder. Car à trop se montrer étrange, les hommes se braquent et brandissent vite fourches et torches face aux sorcières et chimères. De ce qu'elle eut vécue, l'angélique savait bien que l'inconnu faisait naitre un primaire effroi chez tous, pour les liguer ensuite contre sa source et la vouloir abattre. Détruire ce qui leur fait peur, ce qu'ils ne peuvent comprendre, c'est cela que redoutait la belle. Aussi, elle se tut. En dire d'avantage pourrait bien soulever ce vent pestiféré et empoisonner l'esprit de ce qu'elle croyait être une innocente enfant. Elle espérait juste que le familier de l'Omura ne se rameuterait pas, là elle serait mal. En attendant une possible volée de flèches verbales, après une toute aussi probable cogitation saugrenue, la romancière rouvrit ses prunelles à demi. S'ébahissant à nouveau devant le paysage si fabuleux. La brise fit chanceler l'herbe mais pas les corps, sa robe d'un impensable mariage de lumière et d'ombres, ballottait avec elles. Il en fut de même pour sa splendeur des blés.


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:20, édité 1 fois (Raison : Re-lecture et correction !)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyMar 21 Jan - 16:39


La jeune femme, apparemment touchée par le compliment d’Evangeline, rougit quelque peu. Ainsi donc, son nom était Fletcher ? Cela ne disait rien à la jeune mage, mais en même temps, c’était la première fois qu’elle s’aventurait dans ce coin du royaume. Mais elle venait uniquement pour la vue, c’était risqué, bien que, lorsqu’elle regardait le décor, Eva pouvait la comprendre. Même si elle ne rencontrait pas de créature pour s’entraîner, elle ne regretterait pas d’être venue. Elle aurait d’ailleurs aimé partager ce spectacle avec ses amis de Cait Shelter. Ou avec Buster… Penser simplement à lui suffit à amener les larmes aux yeux de la petite blonde. Secouant doucement la tête, elle essuya ses larmes d’un geste. Il ne fallait pas pleurer, bien au contraire : il fallait en profiter un maximum. De retour à la guilde, elle aurait ainsi une nouvelle histoire à raconter, un nouveau moment à partager avec tout le monde.
Fletcher resta elle aussi immobile à regarder le paysage, probablement perdue dans ses pensées comme l’était la jeune mage de foudre. Après un instant de silence respecté par toutes les deux, celle-ci s’adressa à Eva et s’excusa de ne pas avoir fait attention à son nom. L’Eclair Jaune fronça les sourcils un temps pour se remémorer avant de réagir soudainement.


Oh ! Pardonnez-moi Fletcher-san, j’ai oublié de vous le dire. C’est Evangeline. Je ne pensais plus à me présenter.

Tandis qu’Evangeline prenait des couleurs suite à son oubli maladroit, son interlocutrice exprima son incrédulité à l’annonce de la présence de créatures hostiles en ces lieux. Était-elle réellement venue ici sans se renseigner ? Si c’était le cas, c’était très imprudent de sa part. Heureusement qu’elle avait rencontré quelqu’un capable de l’aider si nécessaire. Après tout, en tant que mage, la jeune fille se devait d’intervenir pour éviter que quelqu’un ne se blesse. Cette personne semblait très gentille, bien qu’un peu évaporée, et cela lui ferait de la peine qu’il lui arrive un malheur si elle la laissait seule. C’est pourquoi, elle lui sourit d’un air assuré pour lui inspirer confiance.

Si, Fletcher-san, je vous assure : plus haut on grimpe sur ces plateaux, plus les bêtes qu’on peut y rencontrer sont féroces. Mais ne vous en faites pas. Je suis une mage, et je m’assurerai qu’il ne vous arrive rien tant que je serai avec vous.

La petite blonde exhiba fièrement sa marque de guilde à la jeune femme aux cheveux polychromatiques. Ceux-ci l’intriguaient réellement, car elle ne savait plus qui ça lui rappelait, et ça semblait pourtant important. Mais elle pourrait toujours lui demander plus tard. Le principal à l’heure actuelle était de veiller à sa sécurité.

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyMar 21 Jan - 18:43

Ainsi donc elle avait raison. Juste ciel, s'écria la dame en sourdine. Après tout, l'on disait bien que la vérité sortait de leur bouche. Elle avait ainsi peur doublement. Pour sa propre personne, incapable de se défendre et que trop faible; mais également pour cette enfant qui désira la préserver du mal. Elle ne doutait guère de sa valeur, ni de sa force. Mais elle craignait de la voir blessée. De ceci elle ne pouvait s'empêcher de croire. La paranoïa était dans sa nature de créature chassée, de toujours, par l'humanité. Aussi baissa-t-elle les yeux et bientôt la tête entière. Voilà que sa frange d'or lui voilait le regard. Elle se sentait bien bête mais également morte d'inquiétude. Son souffle devint faible, portant au murmure ce qui lui écorchait la langue.

« Vous m'en voyez confuse alors ... Ceci dit, il est bien embarrassant de se voir défendre par plus jeune que soi ... Je dois faire une mauvaise adulte à vos yeux, navrée de ne pouvoir me défendre, seule ... »

Le doux patronyme de l'enfant, faisait écho chez elle. L'accablant depuis peu. Il ne désira s'évaporer mais juste lui rester. Pour la hanter et lui lacérer le cœur, assurément. Voilà qui trahissait son discours, elle avait hésité avant de prononcer ce tout dernier mot. En effet elle était seule et voir là un adorable poupon, la remuait. L'odieux nom dont elle pouvait qualifier ce mal, fut regret. En effet, elle ne put jamais enfanter, ni fonder une famille. Ce fut le gros échec de son existence, le déclencheur de cette descente infernale. Cette tortueuse mélancolie la figea de nouveau, elle revit le songe d'une nuit d'été.

L'air est chaud, les lumières du bourg sont éteintes, le peuple a soif. En une antre spécifique, se trame une scène idyllique. Au numéro treize, rue private drive, le nom des résidents est connu de tous. Nul n'ignore les fabuleux esprits de ce logis. Un bel homme s'avance au portique et y toque avec grande délicatesse. Sur le fil des secondes, une mélodie retentit. L'on gagne l'entrée, une voix de femme ou de mésange. La poignée se tourne, la porte s'entrouvre. La faible lueur de la lune s’engouffre dans l'habitacle, éblouissant la vision de la maitresse de maison. Un sourire se dessine aux lèvres du bellâtre. La donzelle lui répond en harmonie. Le gentleman s'ose à perdre son regard dans celui de sa charmante visite. Et comme de juste elle délie sa bonne langue.

Des billets doux s'échangent, puis un frêle baiser et l'enchanteresse fait suivre son prince. Lieselotte la belle, femme de plume en devenir et jeunette de dix-sept ans; face à un grand ponte tout aussi charmant. Le sieur Velad, ancien soldat de l'armée runique et sauveur de la belle, n'est pas tellement plus âgé qu'elle. De ce couple merveilleux, mais forcé à l'anonymat, on a fait la fierté du village. L'un en était devenu le défenseur, et l'autre, une figure bien engagée. Sous le pseudonyme de miss Fletcher elle publiait des critiques et demandes pour améliorer la vie de cette bourgade. Ce soir encore, elle y travaille comme en témoigne la paperasse dans le séjour.

La chétive enfant finit par s’effondrer dans les bras de son bien-aimé. Il l'enlève dans son donjon, la chambre à coucher. Là il fait vœu qu'elle prenne du repos. Hélas Boucle d'Or s'y refuse et l'attire à elle. Se blottissant dans ses bras. La belle est transie d'amour, son regard fondant le prouve. Elle ne demande qu'une chose, un baiser. Celui-ci l'exhausse. Ils finissent par rester ainsi, en âge mais ensemble. Pour se laisser aller aux bras de Morphée. Le repos tardant à venir, ils soulèvent des projets fous. Celui de se marier, d’engendrer un marmot et même de recommencer ce rêve encore et encore. Elle rit avec lui, tout ceci leur paraît incroyable mais leur bonheur est là, bien ancré. Elle lui dit oui et songe au nom d'une fille.


En définitive, l'ironie de la situation était toute trouvée. Une petiote était apparue, à la robe des blés, et au prénom dont elle avait tant rêvé. La vision du passé s'était arrêtée là, s'évanouissant tandis qu'une lignée de larmes était engendrée. Ses prunelles d'or fondaient au supplice, coulure que seule elle meurtrissait. Un poing était serré à la poitrine, elle avait mal, si mal. S'en était trop. La belle que trop fragile vint à chanceler et choir en arrière, s'étalant dans toute sa longueur. Elle faisait un malaise. La figure comme fiévreuse, les yeux légèrement rouges, le cœur battant à un rythme effréné. Elle avait le souffle court, difficile à produire. Et si une bête arrivait ? Et si l'enfant s'épouvantait inutilement ? Aucune ombre ne viendrait à son secours. Il s'agissait de son martyr ...


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:32, édité 1 fois (Raison : Re-lecture et correction.)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyJeu 6 Fév - 0:19


Etrangement, alors qu’Evangeline faisait tout pour la rassurer, son interlocutrice semblait, au contraire, commencer à s’inquiéter. Peut-etre ne pensait-elle pas la petite blonde capable d’assurer seule leur protection à toutes deux ? Il était vrai que, pour qui ne la connaissait pas, Eva ne semblait guère très impressionnante. Petite, menue, non seulement elle semblait fragile, mais en plus, elle ne faisait pas son âge. Souvent les gens qui la rencontraient pour la première fois lui donnaient seulement douze ans, au lieu des quinze qu’elle avait en réalité. Certains auraient apprécié de tromper ainsi les autres, car cela leur permettait de se faire sous-estimer par leurs adversaires, et ainsi de les atteindre avec plus d’efficacité. Mais pas la jeune mage, non. Elle ne supportait pas les gens qui insistaient sur ce qu’elle considérait comme un défaut majeur chez elle. Elle qui respirait habituellement la joie de vivre pouvait dans ces moments-là devenir une vraie furie et frapper jusqu’à ce que les responsables s’excusent… Ou ne soient plus en état de le faire.
Ici, la jeune femme en face d’elle n’avait pas été aussi loin, mais elle semblait néanmoins ne pas lui faire complètement confiance. C’était compréhensible vu qu’ils venaient de se rencontrer, certes, mais ça n’empêchait pas Evangeline de bouder un peu. Maintenant, elle espérait rencontre un monstre pour deux raisons : effectuer l’entraînement visé au départ, et montrer à Fletcher-san ce dont elle était capable.

Par la suite, Fletcher lui avoua la gêne qu’elle ressentait à laisser quelqu’un de plus jeune qu’elle la protéger, et qu’en tant qu’adulte, cela devrait être son rôle de protéger sa cadette. Mais ici, elle avouait ne pas en avoir les capacités, ni même celles de se défendre elle-même. Était-ce donc cela qui la tracassait ? Cela n’avait donc rien à voir avec l’Eclair Jaune proprement dit ? A cette idée, la moue disparut du visage d’Eva pour être remplacée par son éternel sourire.


Mais non, ce n’est pas grave. Ce n’est pas une question d’adulte ou d’enfant. Les mages sont là pour… FLETCHER-SAN !

La raison de ce cri était on ne peut plus simple : devant ses yeux, la jeune femme semblait être prise d’un malaise. Portant la main à son cœur, elle tituba un instant, tentant vainement de garder son équilibre, avant de s’effondrer vers l’arrière. Heureusement, à cet endroit, nulle roche, nulle aspérité ne se situait. Seule l’herbe du plateau se trouvait, et celle-ci avait donc autant que faire se peut amorti la chute de la demoiselle. Evangeline se précipita à ses côtés, l’appelant à plusieurs reprises, mais n’osant guère la toucher. Sans connaître la cause de ce malaise, il y avait très peu qu’elle pouvait faire pour y remédier.
De plus, elle était partagée. Devait-elle veiller la jeune femme ou surveiller les environs pour éviter les mauvaises rencontres ? Eva ne savait pas qui faire, elle était perdue et au bord des larmes. Mais alors, elle se rappela de la période la plus sombre de sa vie. Alors qu’elle avait été enlevée par ces horribles mages noirs et qu’elle était terrifiée, Buster et Ashton-san étaient accourus à son aide et avaient été blessés. Gravement dans le cas de son précieux cousin. Mais cela ne les avait pas arrêtés. Car ils avaient une personne à sauver. Et aujourd’hui, c’était à son tour de protéger quelqu’un. Balayant ses larmes naissantes du dos de sa main, Eva plaça son sac sous la tête de Fletcher et se tint à ses côtés, lui prenant la main dans les siennes pour lui montrer qu’elle n’était pas seule.


Ne vous en faites pas Fletcher-san : je ne vous quitte pas.

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyVen 7 Fév - 9:55


La pauvre enfant succombait là, sous les yeux d'une figure innocente. Elle se navra tant de lui infliger ce spectacle grotesque, cette frayeur détestable, cette maudite faiblesse. L'enfant de l'aube tentait de reprendre son souffle rude, d'apaiser le martellement de son cœur. De sa magnifique robe, se soulevait sa poitrine cachée d'un poing. Des larmes lui coulaient encore, du fait de sa détresse, de son dégout d'elle-même, et de voir Boucle d'Or à son chevet. Nul être n'aurait eut de compassion en la sachant mise à prix. Cette chaude main serrant la sienne, c'était autre chose que la froideur de la mort. Et pour cause, la dernière mimine qu'elle avait tenue, avait été celle d'une dépouille. Elle tenta de parler, impossible. Elle ne pouvait que pleurer et subir son malaise, provoqué par cette délicieuse créature.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Note pour le flash back:

Si dans la lueur du crépuscule un Dragon s'endort, aux premiers rayons de l'aube un autre s'éveille. Voilà la simpliste pensée animant le rôdeur des dunes. Un petiot en capuchonné et aux haillons miteux, errant sur le rivage de Pyrée. Le pourquoi de cette aventure silencieuse était tu. Étouffé dans une belle bouche, hélas desséchée. Dans la brousse, l'insomniaque créature n'avait trouvé de quoi épancher sa soif. A vrai dire cet esprit là ne désirait tant une menue gorgée d'eau, mais bien plus des réponses. Celles de la disparition d'un père, du fait de sa venue en cet univers froid et cruel, de ce qu'on attendait d'elle. Le mystérieux et sage Skyadrum n'avait jamais rien dit à ce propos. Ainsi, la petite Lisette semblait bien perdue. Elle n'était pourtant seule.

« Pourquoi cette escapade ? Je puis t'aider à vivre parmi les hommes. » Avait susurré une parfaite copie de l'enfant, cependant douée d'une aura plus douce et pure.

« Toi aussi tu désire vivre par-delà mon esprit ? Quelle est dont la folie qui t'anime ? » Demanda le petit être, apeuré du monde.

« Je suis telle que tu désiras que je sois, humaine. »

La belle enfant sourit, tel un ange, elle avait raison. Sa comparse, la seule a pouvoir entendre et voir la délicieuse chimère, baissa les yeux. Sa capuche lui voilait le visage. Elle garda le silence, songeant à ces propos. Soudain, la voilà qui prenait place, ayant trouvé siège naturel, une souche au tronc fraichement décapité. Sur ses genoux elle joint ses adorables minimes puis laissa voir sa belle bouche. Elle ne pouvait dire si cette autre création se rebellerait contre elle. Mais elle avait besoin d'une moitié pour vivre à sa place, dans un monde où elle n'avait la sienne.

« Je t’accorde une chance, ces monstres n'en méritent qu'une. En souvenir de Skyadrum le sage. Choisis-toi un patronyme. »

« Hum ... Que dirais-tu de Lieselotte Werkmeinster ? »

A voir ses lèvres, Boucle d'Or fut surprise qu'elle s'inspire de son propre nom. Soit, elle n'eut la moindre objection et se dissipa tel un mauvais rêve. Lâchant alors un petit "Vis comme tu l'entends, humaine.". Puis elle disparue et un phénomène sans précédent s'opéra, la nouvelle fut appelée à régner. Un être plein d'amour, d’espérance. Cette demoiselle avait reçu le plus beau des cadeaux et se permit de fonde en larmes, une fois en pleine possession de ses moyens. Elle expérimentait alors la vie en tant qu'individu. Et dans l'ombre, la première allait suivre son aventure et son utopie, où elle n'interviendrait au grand jamais ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De cette douce mélancolie, une autre se remémorait ses propres mots. Ainsi la douce angélique avait fait son temps. Mais alors pourquoi n'avait-elle pas effacé cet autre échec ? Lisette en avait le pouvoir mais sans doute pas la conviction. Avait-elle eu pitié du Dragon Fou pour l'avoir seulement emprisonné plutôt qu'éradiqué ? Cette même question se posant à la dame en deuil. La vérité était bien autre, plus sombre et tordue. Celle qui lisait dans le flux du temps, n'y songeait guère. Elle trouvait la situation bien lassante et grotesque. L'humaine manquait de décéder pour si peu, s'en était affligeant. Elle lui avait bien dit de ne pas reparaitre, qu'elle n'était assez forte pour vivre sans cet homme. Devant cette décadence, l'enfant des ténèbres devait faire quelque chose.

Peu à peu un halo baigna la carcasse de l'ange. Cet éclair de lumière pouvait faire jaloux l'astre diurne tant il semblait éclatent. Lentement mais surement, Liselotte s’endormit, rappelée aux ombres et au silence. A sa place émergeait l'étrangère, l'enfant de la bête. Lorsque la lumière s'estompa, le monde put découvrir un spectre du passé. Une créature humanoïde douée d'une bonne petitesse et drapée comme l'Omura. Elle avait le regard vide, sans états d'âme, le teint pâle et l’aspect encore plus chétif que la bonne dame. Lisette avait utilisé de concert deux notions de magies, l'henshin et le kansô. Sa voix découla comme si elle n'avait tout simplement pas d'âme, suivit d'une petite aura inquiétante.

« Il faut excuser cette brave enfant, elle est malade. Mais qu'es-tu, humaine présomptueuse ? »

Spoiler:


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:43, édité 1 fois (Raison : Re-lecture et correction.)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyJeu 27 Fév - 0:25


Alors qu’Evangeline patientait, attendant désespérément que la jeune fille se réveille, elle ressassait ce qui l’avait menée jusqu’ici. De tous les endroits de Fiore, il avait fallu qu’elle tombe sur celui-ci, et qu’une inconnue ait des ennuis devant elle. Il était vrai que sans sa présence, Fletcher aurait été seule, exposée à la menace de la faune locale. Mais n’était-ce pas sa même présence qui l’avait mise dans cet état ? En effet, on aurait que c’était sa discussion avec la membre de Cait Shelter qui l’avait troublée à ce point. Pourtant, elle n’avait rien dit ou fait pour provoquer une telle réaction. Cependant, la jeune femme avait beau s’être effondrée, elle n’avait pas pour autant perdu connaissance. Des larmes silencieuses coulaient lentement de son visage, ajoutant encore à la détresse d’Eva qui se sentait impuissante. Fletcher ouvrit la bouche, peut-être pour expliquer ou rassurer, mais aucun son n’en sortit hélas. Sa douleur était-elle intense à ce point ? Si oui, c’était un mal bien terrible dont elle devait souffrir.

Cependant, à cet instant, un évènement inattendu eut lieu. Fletcher se vit entourée de lumière, ce qui rendait ses traits imperceptibles à tout oeil extérieur. Surprise par cet élément, Evangelinelâcha la main de cette dernière et recula instinctivement de quelques pas pour pouvoir réagir à cette nouvelle surprise. Et quand le halo doré faiblit et disparut, une étrangère se tenait à la place de la souffrante. Une fillette, plus jeune encore que la Dragon Slayer. L’enfant présenta des excuses, apparemment en lieu et place de Fletcher avant de s’enquérir de la personne à qui elle parlait. Tout cela d’un ton monocorde, mécanique. Aucune émotion ne perçait à travers cette voix, et devant cela, un frisson traversa l’échine de Kiiroi Senkō, comme annonciateur de danger.
Qui était cette personne ? Comment avait-elle pris la place de Fletcher ? Ou bien alors, Fletcher n’était-elle qu’une création de son interlocutrice présente ? Interlocutrice qui semblait lui être familière… Les traits de son visage rappelaient une autre personne à Eva, de même que ses étranges cheveux bicolores, les mêmes que ceux de Fletcher, les mêmes que ceux de -


SASAKI OMURA-SAN !

Evangeline fit aussitôt un bond en arrière avant de lancer trois Thunder Bullets sur sa cible avant même de toucher le sol. Pas de doute, il s’agissait bien de Sasaki Omura, aussi connue sous le nom de Darkness's Fangs. Une mage noir recherchée pour de nombreux crimes. Et également un Dragon Slayer de première génération. A présent, le chagrin avait disparu de l’esprit de la jeune fille, seule la colère, et peut-être la rancune y demeuraient. Elle allait enfin faire payer à un mage noir pour la mort de Buster. Et elle allait entamer ici sa croisade pour prouver que la seconde génération valait autant, si ce n'était mieux, que la première. Activant la Dragon Force, elle répondit à la question que l’imposteur lui avait posée auparavant.

Je suis Evangeline Stormlight, Dragon Slayer de Foudre. Et je vais te vaincre.


[HRP]:
Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyDim 2 Mar - 17:13

La sorcière reparaissait après près de onze années de cavale. Dans quel but ? Elle avait fait vœu de silence et d'exil dans les ténèbres. Laissant alors la place à une autre, une bien bonne enfant. Elle qui à son instar, avait su trouver le courage de vivre, la force d'aimer les hommes et de devenir quelqu'un. Ainsi celle qui se faisait appeler Lieselotte Werkmainster, avait fait son temps, écoulant des jours heureux avec un ancien soldat de l'armée du royaume. Après quoi, une tragédie, pensée en complot contre elle, s'abattit et lui prit tout. La deuxième s'éteignit ce jour-là. Laissant la place à une autre. Ce cercle vicieux de création et de destruction sembla malédiction. Ce que la petiote, terrée au plus profond de l'âme de ces chairs, vit et subit. De toutes, elle devait être la plus fragile finalement. Car elle n'eut jamais la force d'effacer la moindre de ses créations. De Lie à l'Omura, toutes étaient elle, mais également sa seule famille depuis l'abandon de son père, le vénérable Skyadrum. La dernière peur de l'enfant, perdurant à travers les âges et les larmes, était alors la solitude. Dernier pas vers la tombée dans les ténèbres, perdition que vécut sa jumelle devenue le Dragon Fou, celui qu'elle tentait de maintenir en sommeil.

D'une nécessité vitale, la petiote resta silencieuse et ne fit rien quant à l'agression double de Boucle d'Or. Sa concentration demeurant à surveiller la bête scellée au cachot. Cette autre blonde, si naïve et insouciante, ne savait rien mais la frappait tout de même. Les hommes étaient-ils tous d'abominables sots ? Se demanda-t-elle tandis qu'elle endurait un nouveau courroux. Celui-ci d'origine électrique, la foudroya à demi. Une légère explosion manqua de la faire chanceler mais elle tint bon. Ses prunelles d'or virent la terre meurtrie, à ses pieds nus. L'herbe devint chaude et noire. Elle pouvait entendre le murmure étranglé d'un fantôme, la suppliant de pardonner l'innocence. La petite Vertorre allait-elle lui accorder sa grâce ? Soudain le nuage de poussières se souleva peu à peu. Deux silhouettes ombrageuses, deux enfants, deux jolies blondes, se firent face. Mais au lieu de la punir, Lisette demeura à nouveau muette. Et de trois pas en arrière, elle regarda l'herbe calcinée par la foudre, puis ses petites mimines aux doigts tremblants. Une légère douleur lui parcourait l'échine. Elle semblait si chétive et pâle. Elle n'avait l'air agressive et même capable de porter la bataille. Elle n'avait jamais aimé la violence.

« Tu fais erreur sur toute la ligne. Tout autant que les ombres sont insaisissables, tu ne peux te dire Dragon Slayer. Mais je te pardonne, d'avoir salit le titre d'enfant de Dragon. »


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:48, édité 1 fois
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyVen 21 Mar - 10:09


Lorsque la poussière retomba, Evangeline put constater que l’indicible ennemi, l’usurpatrice d’identité était toujours debout, immobile, et surtout indemne. Ce dernier point surprit et choqua quelque peu la jeune fille, car, bien qu’elle n’était pas, et de loin, la plus puissante de sa guilde, elle avait quand même une certaine confiance en ses capacités. Or ici, son attaque avait atteint le décor, mais sa cible n’en avait pas souffert. A se demander si elle l’avait seulement encaissée ou si elle était suffisamment rapide que pour l’avoir complètement esquivée. Mais un autre aspect qui l’interloquait, c’était la passivité de son adversaire. Maintenant qu’elle avait été identifiée, et qu’Eva avait ouvert les hostilités, il aurait été logique qu’elle réponde par la violence. Après tout, une criminelle de son genre, recherchée pour de nombreux meurtres et suspectée d’en avoir commis un plus grand nombre encore, ne devrait avoir aucun scrupule à s’en prendre à une autre jeune fille et à la faire disparaître. D’autant plus que personne ou presque ne savait qu’elle se trouvait en ces lieux.

Mais non, rien de tout cela. Portant son regard sur l’impact formé par la foudre dans l’herbe, puis à ses mains légèrement tremblantes, elle resta silencieuse un instant, tandis qu’Evangeline comprenait que son offensive, bien qu’ayant atteint sa cible, n’avait eu presque aucun effet sur elle. Elle aurait sans doute préféré apprendre qu’elle l’avait raté, car ici, Sasaki semblait vouloir dire qu’elle n’avait pas besoin d’esquiver un sort de si faible ampleur. Enfin, d’une voix douce et calme qui s’accordait à son apparence mais faisait contraste avec son passé, la meurtrière s’adressa à celle avec qui elle discutait encore paisiblement quelques minutes auparavant. Elle déclara qu’Evangeline se trompait complètement. Mais dans quel sens ? Elle n’insinuait tout de meme pas qu’elle était innocente ? Ou qu’elle n’était pas Sasaki Omura ? La suite de ses paroles confirma l’avis de la mage de foudre. En effet, elle fit référence aux ombres « insaisissables » selon ses dires, signe distinctif du Dragon Slayer qu’elle était. Et pour finir, elle déclara même qu’Evangeline n’était pas une vraie Pourfendeuse, allant jusqu’à prétendre avoir le culot de lui pardonner ses dires.

La jeune fille tremblait de rage. On la regardait de haut, une fois de plus. Quand elle pensait qu’il y a un instant seulement, elle avait proposé à son opposante de la protéger des mauvaises rencontres. Bien entendu, c’était avant de savoir qui elle était réellement, mais ça la rendait malade. Pourtant, elle semblait si chétive, si fragile… Plus encore qu’elle-même qui n’était pourtant pas un modèle de robustesse. Non, il ne fallait pas se laisser tromper par les apparences ! Il y avait deux catégories de personnes qu’elle exécrait. Les premiers étaient des ennemis dont elle voulait se venger, et les seconds des rivaux à qui elle rêvait de rabattre le caquet. Et cette fille en face d’elle représentait les deux ! Augmentant l’intensité de la foudre autour d’elle, elle répondit d’une voix pleine d’hostilité et de rancoeur aux insinuations précédentes


Je n’ai pas choisi de devenir Dragon Slayer. On m’a transformée ainsi pour me sauver la vie alors que des mages noirs comme toi m’avaient presque tuée ! Alors, tu vas payer pour tes crimes et pour les leurs. Et je vais aussi en profiter pour te faire ravaler ta fierté de Première Génération !

Augmentant encore l’intensité de son aura, calcinant par la même occasion l’herbe tout autour d’elle, Eva adressa une dernière réplique pleine de fierté à Sasaki.

Voyons si les Ombres insaisissables parviendront à échapper à la vitesse de la Foudre ! Rairyuu no Hôkô !

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyVen 28 Mar - 13:35

L'horreur du passé, de sa verve sans tact, venait d'offusquer son interlocutrice. Ou fut-ce ses haillons sombres ? Ceux-là même que portait l'Omura fut un temps. Cette splendeur de tournesol, la dépassait d'une bonne tête. La belle culminait bien assez haut pour projeter une immense ombre sur elle, la petiote s'en retrouvait assombrie. La pâleur de son visage se fondant presque dans cette pénombre immobile. Tout d'elle la faisait sembler monstre du jour. Son affreux regard sans âme pouvait bien transpercer celle de sa comparse d'infortune, quelle ne dirait rien. Puisque de toujours, la capacité d'empathie lui fit défaut. Elle demeurait maladroite dans sa compréhension de l'homme et son discours même. A nouvelle outrecuidance, nouveau châtiment. Ceci dit, elle n'allait se laisser blesser. Trop fragile sans doute, la voilà qui s'enveloppant d'un manteau d'ombres, s'esquivait au souffle foudroyant. Elle ne savait si son détracteur était d'une puissance écrasante ou non. Elle avait simplement peur de la douleur et de la mort. Du reste, elle refusait la bataille, y répondre ne ferait qu'envenimer les choses.

Mais voilà qu'au détour d'un atterrissage en douceur, elle stoppait sa magie perfide, le Eiryû no Dasshutsu. Elle n'avait de convictions guerrières. A l'instar des autres, ses crocs n'avaient jamais poussés. Certes c'était là une image puisque elle avait ses quenottes de diable. Sa réception, toute silencieuse et gracieuse, la donnait bien légère. Là elle vérifia ses haillons, rien à déplorer. Un brin vétustes mais toujours intacts, une vrai pièce de collection. Elle y tenait pour peu qu'il fut la première véritable chose faite de ses mains. Ce savoir elle le tenait du père disparu. Il ne lui manqua qu'une ravissante paire de chaussons ceci dit. Et puisque sa belle peau d'ombrage n'avait rien, elle n'en tint pas rigueur à cette Évangéline. « L'ironie du nom aurait tout de même accablé cette pauvre femme. » Souffla-t-elle, comme si de rien n'était. Elle gardait ses distances avec la jeune fille, la redoutant sans doute. Elle n'avait que faire d'entendre ce qu'elle savait déjà, à savoir ses péchés. Toute aussi affectée par les visions dues à la maladie, elle voyait un calque essayer de s'imposer sur la réalité. Un adorable tournesol et une bien laide humaine. Elle devait détourner le regard.

Soudain elle se figeait, pour scruter le ciel. Vérifiant là que ce spectacle n'attire rien de fâcheux, la petiote put se concentrer exclusivement sur la beauté des blés. La hantise chimérique s'était estompée. Elle croisa donc les bras. Puis elle reposait ses prunelles sales sur l'angélique. « Ton ennemi n'est pas ici. Tu ne chasse pas le bon Dragon. » Non qu'elle veuille se discréditer à ses yeux, Lisette ne désira que l'informer. Ceci dit elle s'y prenait mal. Et allait-elle seulement la croire ? Sans citer la fable des Tyrans ailés et du Destructeur, cela semblait difficile à saisir. Aussi lui murmura-t-elle ce nom annonciateur de désastre. Sa frayeur fut si grande qu'un frisson lui parcouru l'échine. Comme si elle était frileuse face à la brise battant le plateau. Parce qu'elle était terrifiée à l'idée de le revoir, elle désirait que tous se liguent contre lui. Il était la menace, pas elle. Mais comment le déclamer ? Comment lui intimer de voir au-delà du visible ? Du reste, elle s'affabulait déjà du titre de Dragon. Sans doute en vue de cette évolution rêvée, celle pouvant la sauver de la terreur perpétuelle du monde.

Spoiler:


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 18:57, édité 1 fois (Raison : Re-lecture et correction.)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyLun 7 Avr - 0:44


Evangeline avait mis tout ce qu’elle avait dans cette seule et unique attaque. Elle n’était pas complètement épuisée, mais disons que si elle ne parvenait pas à blesser sérieusement Sasaki avec ce Hokô, alors elle savait qu’elle n’y parviendrait pas ce jour-là. Même si elle refusait de se l’admettre l’écart de puissance entre elle et son adversaire était bien trop important pour qu’elle puisse espérer la vaincre. Et pourtant, une part de la jeune fille pensait toujours qu’elle serait capable d’y arriver, qu’elle pourrait ainsi réaliser, ne serait-ce qu’une partie de ses objectifs. Et c’est cette partie-là, bien qu’elle fût la moins sensée, qu’Eva écoutait.

Pendant la fraction de seconde nécessaire au souffle pour atteindre sa cible, celle-ci s’était dématérialisée et avait esquivé en utilisant ce qui semblait être un arcane propre au Dragon des Ombres. Dans le but de vaincre la première génération, la petite blonde avait tâché de se renseigner au maximum sur les forces et les faiblesses de chaque pourfendeur, mais devant la rareté et l’ancienneté de ces Lost Magics, elle avait pu trouver bien peu d’informations. De plus, sa fierté mal placée l’avait poussée à annoncer en avance ce qu’elle allait faire, alors qu’une attaque surprise aurait eu de meilleures chances de réussite. De plus, magré son apparence enfantine, Sasaki Omura était plus âgée qu’elle et possédait bien plus d’expérience de combat qu’elle-même.

C’est pourquoi, devant elle, indemne se trouvait la perfide meurtrière, paressant plus ennuyée que réellement irritée par les actions de la mage de Cait Shelter. Et pourtant, aucune hostilité n’émanait d’elle, aucune action n’était entreprise pour la stopper. Cette sensation d’être sous-estimée, ajoutée à la prise de conscience du gouffre qui les séparait fit verser des larmes de frustration tandis qu’elle tombait à genoux. Une question ne la quittait pas.


Pourquoi ? Pourquoi tu ne fais rien contre moi ?

Alors qu’elle continuait de pleurer en silence, fixant le sol, elle entendit les mots de la Dragon Slayer lui déclarant qu’elles n’étaient pas ennemies, qu’elle devait tourner sa rage vers une autre cible, un autre Dragon. Eva crut qu’elle se moquait, mais elle était tout de même curieuse. Et si ce n’était pas le cas ? C’est pourquoi, sans bouger, elle écouta avec attention ce que l’autre avait à dire. Et lorsque le nom de l’ennemi fut porté à ses oreilles par le vent, elle hoqueta, autant de surprise que d’effroi. Acnologia. Lorsqu’Ashton était rentré de la Tour du Paradis, il n’avait pas été des plus bavards. Mais à force d’obstination – en clair, après lui avoir suffisamment longtemps cassé les pieds – Evangeline avait réussi à obtenir quelques renseignements de sa part. Et elle avait donc appris que c’était un immense Dragon noir qui avait attaqué l’île, se moquant bien des humains et des autres Dragons se trouvant dessus. Et c’était cet être que Sasaki voulait la voir combattre, alors qu’elle n’avait même pas été capable de l’atteindre elle ? Était-elle folle en plus d’être malfaisante ? Se remettant debout, les yeux encore rouges d’avoir pleuré, elle s’adressa à elle d’un ton accusateur, mais ne fit plus un geste pour l’attaquer, sachant désormais que c’était vain.

Tu te fiches de moi ? Comment veux-tu que je me dresse contre lui ? Et surtout, pourquoi ?

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptySam 12 Avr - 12:37

En d'autres temps déjà, elle avait mis à bat l'innocence. Cette autre fillette, à robe des blés, avait subi l'implacable joug de Vertorre. La marquise au cœur sombre, était douée pour écraser l'espérance chez quiconque. Ce don monstrueux, elle le légua à ses suivantes du reste. Boucle d'Or engendrait ici une bien pitoyable lignée de larmes. Celle reconnaissable aux vaincus dans l'âme. Elle se navra presque pour elle. Ce soi-disant Dragon Slayer n'allait-il se relever après avoir trébuché ? Sa pensée moribonde faillit se rire de cette enfant. Une simple larve foudroyée par des yeux démoniaques. Lisette demeura de marbre face à cet apitoiement. Bien impassible, comme dénuée de toute sensibilité et humanité. Elle n'en détacha pourtant le regard, comme amusée de la scène. Elle fut accablée d'une bien écœurante nostalgie, peu à peu une vision s'emparait de son être. Son corps figé en gargouille, sembla absent, ne pouvant répondre à une première interrogation. L'enfant de la noirceur, toute chamboulée par son nouveau crime, se remémorait son tout premier.

Spoiler:


La chose subit l'indigeste impuissance. Mille et un tourments l'attendirent, au détour de la tombée dans les ténèbres. Sa créatrice l'avait jetée, en véritable déchet, en pâture aux ombres. Mais sa pensée était bien à cent lieues de là. La petiote aimait sa moitié, hélas son devoir passait avant tout. L'héritage du père ne devait se perdre. Quitte à tout sacrifier encore et encore, ce qui hélas arriva. L'être martyr, Lie, fut dévoré par la noirceur. Se changeant en l'horreur connut de nos jours, un avatar de haine et de démence. Lisette ne put rien expier, mais elle souffrit pareillement. Et la sœur, sa jumelle, ne le saisirait jamais, cette tristesse infinie qu'elle endurait encore. Elle ne la vit l'épier mais elle demeura à son chevet, tentant de la soutenir. Elle avait endossé le masque du démon tout en en créant un. Et elle redoubla ses larmes. Partageant bien son supplice, elles agonisèrent à unisson. Au final, elles se perdirent tout entière, mais ce mal fut nécessaire car la volonté de Skyadrum perdura. Il était venu le temps, de délivrer son message, sa petite démence.

« Personne ne peut te blâmer d'avoir les foies. Mais as-tu déjà livré bataille face à l'une de ces bêtes ? Leur pouvoir est écrasant. Nous autres enfants de Dragons avons été élevés durement, entrainés à leur survivre. Ainsi donc, un véritable Dragon Slayer sait qu'il doit le faire, même s'il tremble de tout son être. Son devoir est d'éliminer ces monstres pouvant menacer le genre humain. Aussi irons-nous contre le Destructeur. Si tu ne le peux, alors abandonne ton titre et tes rêves, humaine. »

La cruelle mégère désira enrager l'innocence. Au risque de frémir d'aventure, il fallait que renaisse l'étincelle de la bête. Elle se laisserait foudroyer cette fois, si jamais la beauté des blés succombait à la rage. Ceci dit, au travers de sa provocation dissimulée, elle eut déclamé son affiliation. Clamant que chacun de ses frères serait partisan de l'humanité. Certains pouvaient ne pas avoir embrassé cette voie, puisqu'elle ne savait trop rien des enseignements des autres parents écaillés. Pourtant elle voulait croire que tous s'uniraient, contre la bête. Qu'il en allait de leur devoir, de leur destinée. L'éclatante démence de la plus sage et lucide créature draconique apparaissait ici. Le rejeton de Skyadrum pouvait demeurait incompris, ou bien implanter une graine de l'espoir chez l'homme.


Dernière édition par Sasaki Omura le Jeu 15 Mai - 19:05, édité 1 fois (Raison : Re-lecture et correction.)
Evangeline Stormlight
Modo/Kiiroi SenkōModo/Kiiroi Senkō

Evangeline Stormlight

Messages : 43
Date d'inscription : 05/12/2013
Âge : 34
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Dragon Slayer de Foudre 2e Génération
Magie / CS Secondaire : Kaminari Mahō / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.835
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyJeu 1 Mai - 1:53


Evangeline était à la fois surprise et choquée. Non seulement cette fille ne l’avait pas attaqué une seule fois, mais en plus, elle semblait vouloir lui dire qu’elles devaient se battre ensemble, contre Acnologia, le Roi Dragon de l’Apocalypse. Comme si elle pouvait travailler avec une sale meurtrière de son espèce ! Qui pouvait dire de combien de personnes elle avait le sang sur les mains ? Et même si elle n’avait rien à voir avec la mort de Buster, elle était coupables ne nombreux autres crimes commis aux cours des dernières années. C’était en tout cas ce qui était indiqué sur les avis de recherche la concernant. La jeune fille en avait vu un à la guilde, même si la chasse aux mages noirs était interdite par le Conseil. Un des membres avait amené cette affiche pour montrer aux autres à quoi elle ressemblait, et pour leur conseiller de rester loin d’elle. Mais c’était mal connaître le Dragon Slayer de la Foudre, qui au contraire, voyait ainsi une de ses futures cibles.
Cependant, l’autre pourfendeuse ne faisait preuve d’aucune agressivité, alors qu’on disait d’elle qu’elle attaquait à vue, qu’elle était d’une violence incroyable. Peut-être ce comportement étrange était-il dû à son étrange apparence ?


*Non, ne te laisse pas berner : c’est un piège pour te faire baisser ta garde !*

D’ailleurs, la perfide créature avait choisi de ne pas répondre à ses questions. Bien au contraire, elle avait choisi d’en poser d’autres avant de se moquer, de la rabaisser, une fois de plus, prétendant qu’elle n’avait pas le droit d’être un Dragon Slayer. Là, c’en était trop.

Assez ! Pour qui tu te prends ?! Nous autres de la Deuxième Génération, on n’a pas eu la chance d’avoir un Dragon pour nous apprendre gentiment la magie : on a du souffrir et se battre pour obtenir nos pouvoirs. Alors, celle de nous deux qui les mérite pas, c’est toi ! J’ai compris que je pouvais pas encore t’avoir aujourd’hui, mais la prochaine fois, je te réglerai ton compte ! Lightning Flash !

A cet instant, profitant du fait que l’autre pourfendeuse fut éblouie par la soudaine augmentation de luminosité, Eva saisit rapidement son sac posé un peu plus loin et dévala le plateau en sautant de palier en palier avec le peu de Foudre qu’elle pouvait encore manipuler dans son état de fatigue. Bien que cela lui faisait mal de l’admettre, son niveau était par trop inférieur à celui de la mage de Tartaros pour réussir à la vaincre. Mais ce n’était que partie remise : cette sale mage noire ne perdait rien pour attendre…


[HRP]:
Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 32
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] EmptyJeu 15 Mai - 16:16

Comme toujours, l'ombre sage écoutait Boucle d'Or. Celle-ci piquée à vif par la précédente verve, à vocation de provocation, se prit la mouche. Là voilà qui, en une tirade enhardie, déversait ce qui lui pesait. L'ombrageuse enfant ne dit rien, ni ne bougea le plus petit doigt. Pour qui se prenait-elle ? Pour un être venu d'un âge plus clément, moins sanglant, peu violent. L'accusation la donnait comme indigne de ses pouvoirs salvateurs. Elle aurait assurément acquiescé si le temps lui en avait été donné. Puisque de toujours elle ne fut jamais capable d'endosser le manteau d'écailles, les crocs féroces ou ces arcanes pouvant pourfendre un père. La petite Lisette se refusa toujours à employer la violence, surtout qu'elle pouvait réveiller ses démons et être consumée. Elle avait grand peur d'être corrompue à son tour, d'ôter la plus petite vie et de bafouer l'enseignement de Skyadrum. Mais de tout cela, elle ne pouvait rien dire. Qui donc l'écouterait, la comprendrait, la soulagerait de son martyr ?

Soudain, alors qu'elle désira rétorquer dernière parole, pour calmer le jeu; une forte lumière irradia du corps de sa comparse d'infortune. Aussitôt elle tenta de se préserver d'une cécité, avec un bras maigrichon. Mais le tissu noir n'empêcha l'éclair de lumière de l'aveugler. Ses paupières se plissèrent, comme sous l'effet d'une intense douleur. La créature était là victime de son hypersensibilité à la lumière. En effet, vivre dans l'ombre avait ses désagréments. Avant de quitter la place, la jeune Évangéline la défiait quant à leurs futures retrouvailles. Lisette en resta de marbre, les injures et menaces étaient légion dans sa mémoire. Ceci étant loin de l'impressionner, quoiqu'elle avait peur de tout. Si jamais elle la recroisait à nouveau, elle prendrait la poudre d'escampette pour leur bien commun. Et si une autre apparaissait ce jour-là, elle ne s'inquiétait guère car elle s'avait l'Omura clémente quand à la vie des enfants. Enfin, elle l'espérait, presque.

A ces négocions avortées, la petiote proféra léger soupir. La voilà bien lasse de tout ceci, de ces sottes gens. Certes l'effroi suscité par la bête était excusable. Mais cette disparition, au ton condescendant, ne l'était guère. Quoiqu'elle n'en eut que faire au final. Elle n'avait plus tant de raison d'être effrayée par cette couarde étincelle. Avec le temps, sa cécité s'estompa. Avec elle son bras retrouvait sa juste place. L'affreuse Vertorre songea à oublier ce différent. Puisque d'une part il ne l'avait nullement enrichi, mais aussi du fait que la leçon n'était guère passée à l'enfant. Qu'importe, se dit-elle. Elle porta le regard sans haine vers l'horizon. Une délicate brise manqua de la soulever hors de terre. Elle en aurait presque apprécié la caresse, ou encore l'arôme. Voilà qu'elle soufflait mot, rustre. Mais le penses-tu vraiment ? rit une jolie voix. Qui sait, furent les dires de cette énième réponse. La plus petite planta son regard macabre dans celui du spectre.

« Peut-être est-ce mieux ainsi. Ève n'ira pas au devant de la mort. »

« Serais-tu ravie de cela ? Vous êtes toutes deux adorables, au fond ~ »

La petite horreur ne dit rien à cela. Elle ne s'inquiétait pour personne. Elle désira simplement que ce monde cruel ne fasse plus de si bêtes victimes. Et quoi de pire que d'envoyer à la mort des larves immatures ? Des fous, sans doute. La délicieuse apparition s'évanouie dans les airs, en un léger rire cristallin. Elle aurait retrouvé le sourire pour un temps, ce qui enchanta la petiote qui ne l'avait vu aussi rayonnante depuis belle lurette. Puis scellant ses prunelles, elle appela à régner une autre. La dame ombrage sortit alors de son profond sommeil, réparateur. Pour en une radiance certaine, revenir en lumière. Le corps du dragon slayer baigna dans une pure lumière, avant de retrouver des formes et une taille commune. L'Omura s'étira un brin avant de scruter les cieux, se demandant où avait bien pu filer sa monture. D'un sifflement elle l'appela et la vit venir après quelques instants. Puis d'un bond dans le vide, elle la chevauchait et filait on ne sait où.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]   Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura] Empty

Lightning and Darkness Dragons [PV Sasaki Omura]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux Dragons en Enfer. [Johan Lextor & Sasaki Omura]
» Murasaki Omura / Liée à Sasaki Omura [Libre]
» Registre de Sasaki Omura.
» La jeune fille de l'ombre [PV Sasaki Omura]
» Demande de récompense pour Ren Ikari et Sasaki Omura [1RP | 26/05/2015]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Plateaux Verdoyants
-