Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]

AuteurMessage
Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMar 27 Nov - 17:30
Aujourd'hui la Dame Dragon siégeait en une nouvelle contrée. Enfin elle avait osé s'aventurer dans Fiore Est. De crainte de ne tomber encore sur un de ces barbares de Fairy Tail et surtout un de leurs Dragon, elle avait murement réfléchi sa décision. Mais avoir repoussé de deux jours son insurrection au territoire était une sombre erreur. Passant outre son désir de vengeance contre son frère à l'haleine glaciale, elle avait posé le pied en une région plutôt tranquille. Foulant de ses bottes lourdes la rocaille de ces hautes steppes arides, des plateaux rocheux donnant sur un large canyon lui pourtant si prospère. Ces grouilleux l'insupportaient. À tel point qu'elle dût se défouler sur les roches du plateau, qui surplombaient la voie ferrée et les quelques habitations non loin de la gare. Omura frappa avec rage et ennui ces obstacles qui servaient à la défouler.

Fracassant la pierre à coups de poing sans la fatiguer, un à un, inlassablement elle les brisait pour les voir voler en éclats. Puis au bout d'une petite demi-heure d'acharnement sans raison, il lui vint une idée de génie. Pour accomplir sa mission non officielle, sans le moindre accrochage. En fait elle était venue dans cette cambrousse seulement pour dérober des trésors à rapporter à la guilde. Le pillage était une activité plutôt lucrative si on est assez doué pour mettre hors d'état de nuire toute une clique de macaques endimanchés. Qu'avait-elle à craindre de misérables mineurs ? Des crachats peut-être, ou d'être prise au lasso par un cow-boy. Du reste elle fit dos à cette peuplade. Voyant arriver de loin le vers de ferraille, un train crachant une infecte vapeur noire, elle aspira à le stopper ...

*Voyons si cette chose peut encore défier la Nature.* Rit-elle intérieurement, avec cynisme, tout en poussant un énorme rocher. Quelle aubaine que d'avoir à disposition une parfaite grosse rocaille roulante. Une fois poussé du haut de la falaise, il dégringolerait la paroi en écrabouillant tout sur son passage, avant d'aller obstruer la voie du rail. Laissant évader le rire machiavélique de son noir dessein tout en forçant sur le rocher pour l'amener au bord du précipice. Ceci une fois accompli, elle prit un petit temps de repos, c'est que l'affaire était rude. Et elle força une dernière fois pour provoquer la chute de la pierre. Qui comme elle l'avait prévue, accomplit sa tâche en un fracas grondant et un spectacle délectable. Cette cruauté s'effritant bien vite, la dragonne dût longer la falaise pour se déporter loin des regards de la foule qui se rassembla en masse au lieu de l'accident. Une vulgaire diversion qu'ils prendraient peut-être pour naturelle.

Pendant ce temps elle se riait déjà de leur stupidité grandissante aux abords du rocher impossible pour le moment à déraciner de la voie d'acier détruite. Ce qui adviendrait du train et de ses passagers, Omura s'en contrefichait absolument. Voilà qu'enfin elle dévale à son tour la paroi, se freinant dans sa descente vertigineuse en abimant un tant soit peu ses bottes. Personne ne sembla prêter attention au paysage arrière où elle appartenait, ni elle, ni le nuage de poussière soulevée dans son sillage. Enfin elle touchait terre, reprenant son équilibre après une bonne minute de surf sur terre friable. Elle se tapota la robe longue, à peine salie de couleur marron, elle voulait garder son mariage parfait de noir et de blanc. Symbole de sa pureté encore intact sous son hideuse carapace de monstre. Et prenant pied à l'étrier pour montrer en selle comme disent les ploucs du coin, la dragonne s'éprit d'une romance cavalière pour courir en de fougueuses enjambées en direction du site minier. La seule carrière visée.


Si elle se donnait la peine de toute cette mise en scène c'était bien pour une quête de l'ombre, et même si le maître ne lui avait confié aucune mission, elle avait tenue à venir ici. Voyageant depuis un certain temps dans tout me royaume pour y commettre nouveau méfait et faire comprendre au monde que Tartaros est à craindre. Dans sa nouvelle humeur, non sérieuse et froide comme d'ordinaire, elle sembla s'éveiller un sourire carnassier et un regard plissé, sournois aux lueurs dorées foudroyantes. Alors elle s'enfonça dans la caverne creusée par la main de l'homme, une grande galerie originelle. Ce qui l'interpella au cœur de sa petite démence c'est bien sûr l'odeur de la puanteur humaine, un parfum passablement désagréable et indescriptible dans l'air, donnant une légère bouffée de chaleur à respirer ce parfum pouvant faire tourner de l'œil un non habitué. Elle grogna entre ses dents et s'enfonça toujours plus profond, à mesure de son avancée infernale vers le poumon de la terre seule les ampoules au plafond semblaient éclairer.

Elle se ramassa pour ramasser une petite pierre et la jeter sur une lampe haute perchée et la crever, ou plutôt la faire exploser en débris de verre et un son crissant. Non loin siégeait un ahuri de payard armé d'une pelle qui vint à sa rencontre, tapotant dans sa main le manche de son instrument de crasseux. Elle le regarda froidement, ne daignant lui accorder nulle importance. Ceci le mettant en rogne après qu'elle ait refusé de lui expliquer les raisons de son acte. Comme s'il fallait s'empourprer pour une lampe éclatée. Il en vint à vouloir la chasser d'un coup de pelle qu'elle brisa en deux, faisant s'envoler la partie supérieure tout en allant enfoncer son poing sombre dans la mâchoire de l'homme. Eiryû no Zangeki. Et le tuer sur le coup en le projetant finalement contre une paroi qui laissa entendre le fracas des os se brisant. Pauvre vermine belliqueuse, elle était morte pour rien. Ne lui prêtant plus la moindre attention, Omura continua sa descente aux futurs enfers du pays.

Elle passait pour invisible dans l'ombre, elle seule voyant parfaitement à chaque fois qu'elle crevait une ampoule, tous les dix mètres, pour plonger ce monde dans l'ombre. Alors l'assassin silencieux frappa à nouveau, arrivant sans bruit dans le dos d'une pauvre brebis pour lui asséner la mort, nette, rapide, chirurgicale de son Eiryû no Saiga. Puis laissant l'homme gémir et comater tout en s'effondrant, elle avait retiré sa griffe à peine ensanglantée. Histoire de ne pas chuter avec le misérable et de souiller sa robe. Puis osant fouler le cadavre à peine en vie, elle comptait provoquer ces vermisseaux. Car bien sûr ils n'écoutent jamais et tente de jouer les héros et de se venger. Seulement pour les faibles, ce genre d'histoire fini mal. Un bain de sang, diablement plus rapide que ces canailles, le Dragon des Ombres réitéra son assaut, en double cette fois-ci, pour embrocher ces galopins voulant l'éclater à coup de pioche.

Elle se tint alors devant eux, retirant ses griffes sales d'un sang infect, puis se reculant d'un bond, ils ployèrent à leur tour. Trop facile. Ces larves seraient loin d'être suffisantes pour satisfaire sa faim sanglante, il lui faudrait rameuter quelque chose de vraiment intéressant. Mais comment, se demanda t'elle. Elle avait hélas éloigné le peuple de tout ce grabuge avec le rocher sur la voie. Tant pis se dit-elle en soupirant légèrement et reprenant son avancée. Après quelques minutes et quelques imbéciles mis à bas, sans magie et donc possiblement sans rallonger la liste des cadavres, elle parvint au gisement vraiment intéressant. Des cristaux aux propriétés liables à la magie étaient fichés dans la roche. Elle frappa celle-ci pour en faire tomber quelques débris de bonne taille, mais la majeure partie du gisement serait non exploitable.

Et elle redoutait de les réduire en poussière en frappant avec sa magie, la roche. Alors elle se contenterait de ces quelques gravas scintillant d'une blancheur aveuglante pour elle. Elle les prit entre ses griffes et s'apprêta à s'en retourner vers le monde de lumière. Cependant elle eut une idée. Il lui fallait signer son méfait et le faire éclater au grand jour pour provoquer scandale au nom de Tartaros. Alors elle inspira à fond, gonflant sa poitrine et cracha une colossale colonne de matière noire qui ne terminerait sa course que dans les cieux infinis. Eiryû no Hôkô. Après s'être échappé de la galerie, traçant en ligne droite. Si avec ça personne ne venait à elle, elle se verrait obligée d'aller attaquer la ville. Au moins elle pouvait sourire dans l’ombre, son souffle terrible avait fait éclater toutes les lampes de la galerie. A présent totalement plongée dans les ténèbres où elle seule voyait.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 


Dernière édition par Sasaki Omura le Sam 4 Mai - 18:30, édité 2 fois
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMer 28 Nov - 0:42

Kunugi, les galeries sombres !

Jour après Jour... Je découvre les environs, je me balade. En fait, depuis que je me trouve dans Quatro Cerberus, je trouve que je suis plus libre de faire ce que je veux. Je ne me sens pas surveiller, je ne me sens pas oppresser et encore une fois je ne me sens pas seul. Les jumeaux ainsi qu'un jeune garçon que j'ai croisé en me présentant à l'entrée, m'ont souri comme-ci on se connaissait déjà avant... Je m'y sens très bien. C'est également parce que je m'y sens bien, que je réussis à continuer correctement mes recherches sur les origines de la magie. Les origines de la magie une chose qui me perturbe depuis un bon moment déjà... Jusqu'à maintenant, les recherches que j'ai faites ne faisait que me mener au Dragon, c'est donc la raison pour laquelle, je fais ce voyage. Afin de m'assurer que je pourrais trouver quelque chose dans cette grotte qui me permettrait d'en savoir plus sur la tablette que j'ai examinée, j'ai fait une demande auprès des chercheurs de l'académie d'Era pour pouvoir continuer les recherches de mon côté. Ceux-ci ont accepté mon aide en se basant sur ce que j'avais pu trouver au sujet de la tablette qu'ils m'avaient fait examiner.

Nous sommes toujours en l'an X791, je m'appelle Ultia Velonica... Ce que je vais vous racontez, une de mes nouvelles rencontres avec un Dragon Slayer !


Ce jour-là, mon voyage allait me conduire dans des mines de Fiore Est. Celle-ci se trouve dans la ville de Kunugi. C'est là que me menait, mes prochaines fouilles. Avec l'aide de l'académie, j'ai réussi à avoir un accès pour visiter les mines et y faire des recherches, pour une fois les choses avancent à une vitesse assez surprenante. C'est donc toujours accompagner de mon Katana ainsi que de mes différents outils de recherche.

Cependant, tout en regardant un peu mieux le lieu que je ne connais pas, je m'aperçois qu'il ne s'agit que d'une ville se trouvant dans un canyon, enfin c'est ce que je pouvais voir depuis la fenêtre de mon siège. Je pouvais remarquer le quai de la gare, quand soudainement le train s'arrêta net. Le coup de frein fut si violent que mon visage alla directement atterrir entre les seins de la passagère qui se trouvait en face. Bref, comme à mon habitude je me retrouvais dans des situations embarrassantes contre man gré. Afin d'éviter que l'on remarque la honte sur le visage qui est mien, je me suis précipité hors du train après le message qui annonçait qu'il y avait eu un éboulement et qu'on devrait attendre avant que la route ne soit dégagé. Sans vouloir perdre de temps tout évitant tout conflit étrange, je faisais maintenant partie d'une des personnes qui avaient décidé de continuer la route à pied.

Je marchais tranquillement avec pour espoir donc d'atteindre au plus vite le site de fouille. Je me demandais exactement qui allait m'accueillir, lorsque j'allais arriver sur les lieux. Soudainement mon regard se tourna vers l'entrée d'une des nombreuses mines... Je sentais de la magie. Dans un premier temps, cela n'attira pas mon attention au point de vouloir m'y rendre, c'est lorsque mes yeux se posèrent sur le corps d'une personne rampante vers l'extérieur. Rouge... Son corps était couvert de sang. Dans premier, je pris soin de laisser l'homme aux mains du groupe qui me suivait afin qu'il s'en occupe. Si Ren avait été là, il aurait pu faire quelque chose, il m'a laissé entendre qu'il pouvait soigner les gens. Alors que je me dirigeais donc dans la grotte, étant certainement le second mage sur les lieux, je laissais alors des consignes en disant que j'allais m'occuper de ce dont m'avait parlé le mineur.

Alors que j'entrai dans les galeries de la mine, une sensation étrange se produisit. Tout était noir à l'intérieur, je pouvais sentir sous mes pieds le verre des lumières brisées. A chaque pas, je les émiettais encore plus. Afin d'y voir un peu plus clair, je fis apparaitre dans ma main droite une de mes sphères d'énergie astral. Tentaï Dama. Ce sort me permet de créer une sphère de lumière qui repousse ce qu'elle touche une fois que je l'envoie sur sa cible, cependant si je l'utilise de cette manière, cela peut être efficace lorsqu'on se trouve dans un endroit sombre. Donc tenant la sphère de lumière me permettant d'avancer clairement dans la mine, je pus sentir soudainement comme-ci l'on relâchait une grosse quantité de magie qui se dirigeait directement droit vers moi. Par réflexe, je fis tout de suite disparaitre mal sphère de lumière pour enchanter mes deux poings et les tendre vers l'avant au même moment où, l'impact se fit ressentir. Tentaï Gotaï. En mettant mes mains devant, j'ai réussi à faire en sorte que l'énergie obscure me contourne pour terminer sa course vers l'extérieur... La première question que je vins à me poser fut de savoir si, les personnes qui se trouvaient dehors n'avaient pas été touché, mais je ne pouvais pas faire tout de suite demi-tour, car il était évident que quelque chose n'allait pas dans cette mine que plus je marchais plus je me rapprochais de la cause de tous ces dégâts. Sur le chemin, je remarquais les corps qui se jonchaient le sol de la galerie... Un monstre ? Que pouvait bien être la cause de tout ce massacre ? Plus j'avançais, plus je remarquais une silhouette qui se dessinait dans l'obscurité de la galerie. Tentaï Dama. Je pouvais sentir l'énergie qui émanait du corps de la fille qui se tenait en face de moi... Qui diable pouvait-elle être... Pourquoi avoir fait tout cela ? La réponse était sous ses yeux ! Les Lacrimas ! Elle avait trouvé des lacrimas dans la mine, mais est-ce qu'elle avait besoin d'en arriver là ? En tout cas, s'il s'agissait vraiment de la responsable de tout ce désastre, il était clair qu'elle aurait très certainement affaire à mes étoiles ! Sans pour autant m'attaquer directement à elle, je pris soin de m'assurer qu'il s'agissait de la fouteuse de trouble:

Ultia : Qui êtes-vous ? Comment se fait-il que vous soyez tranquille dans ce Chaos ?

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMar 25 Déc - 14:03
Mais quelle adorable petite se dit-elle. Un vermisseau impotent certes, mais une bouille d'ange attendrissante. Elle en aurait presque la larme à l'oeil à la soudaine naïveté de l'enfance. À cette imbécile question elle ne répondit pas bien sûr, se contentant de demeurer impassible. Sans gêne à l'égard de son crime. Une faucheuse impie qui eut frappé sans vergogne. Et pourquoi, juste pour le plaisir d'en éradiquer. Un fugace toisement cynique se démarqua sur son frêle sourire carnassier reluisant d'un éclair argenté. Elle dut également éteindre la terrible lueur nichée au fond de ses puits d'or. Une envie d'étripper cette enfant, non pas pour son angélisme physique, mais pour sa magie irritante au plus haut point. Une lueur passablement aveuglante pour la Dame Dragon. Cette dernière ne préttant plus la moindre attention à cette brailleuse, s'en retourna vers le fond de la grotte, entamant un sprint courroucé. Pour déposer son trésor luminescent au sein du nid de débris de cristaux. Elle demeura acroupie un fugace instant pour s'éprendre d'une vieille romance, l'idolâtrie d'un trésor pour un Dragon. Elle sembla fascinée et envoûtée par ces joyaux arrachés à la montagne. Pourtant ce phénomène était faussement fabriqué par sa tendance romanesque de femme de plume. Là elle sentit l'odeur de la jeunesse qui l'eut rattrapée, un doux parfum délectable de bambin. Seulement la bête vorace n'avait en cette heure nulle envie de tergiverser.

« Vous voilà finalement. Folle ou que trop naïve, je ne saurais dire. Alors que voulez-vous ? La bataille je présume. De toute façon le voleur ne peut échapper impunément au milicien qu'en lui portant préjudie d'une bassesse avant de filer. Une dernière question, êtes vous pure mon enfant ? » Cette dernière éloquance pourrait bien prêter à confusion. Seulement la subtile verve de la dragonne insinuait toujours une importance démesurée. Ici une âme pure et non la chasteté, elle se doutait bien qu'une telle ravissante créature devait être désirée par ses pairs rampants et baveurs. C'est sur ces mots, qu'elle se releva avec une lenteur monacale. Ne quittant que finalement des yeux ses joyaux, qu'au moment de se retourner vers sa suivante éclatante. Pour croiser les pattes sous sa poitrine. « Vous semblez ne pas saisir mon énigme. Je n'ai que faire de votre chasteté, cela n'influe sur rien. J'évoquais la pureté de l'âme d'enfant, celle encore insouillée par le vice humain. » Comme de coutume, la dame ombrage n'irait pas engager le conflit. Rappelant que le Dragon Noir n'est pas cette image brutale de célérité qu'on veut bien lui prêter. Elle irait en devenir du choix de l'enfant. Même si donner le pouvoir du choix en devint une imbécile pensée. Puisqu'en vérité, cette gêneuse choisirait assurément la violence pour récupérer ces ressources nationales.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 


Dernière édition par Sasaki Omura le Sam 4 Mai - 18:38, édité 4 fois
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyJeu 7 Fév - 17:23

Kunugi, Les galeries sombres !

Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 945471KonpakuYoumu6001220115



Une atmosphère lugubre, une atmosphère dérangeante. Une sensation désagréable. Ultia ne se sentait pas bien en présence de cette petite fille aux vêtements sombres. Elle se tenait tranquillement debout là comme-ci, il ne s'était rien passé depuis l'intervention du Cerbère. En fait, elle continuait ce qu'elle faisait tout en faisant tout de même attention à Ultia qui semblait complètement perdu. Perdu par rapport à la position dans laquelle, elle se trouvait. En arrivant dans cet endroit, elle a rencontré plusieurs cadavres, plusieurs personnes avaient été tuées, mais elle ne savait pas qui pouvait bien être l'auteur du massacre. En fait au fond d'elle-même, Ultia savait qui était le responsable... Elle l'avait devant les yeux. Si elle est venue dans les galeries, son but est justement de stopper ce qui pourrait provoquer de telles choses, à savoir la personne qui se tient debout devant la détentrice d'un des Tatouages de Quatro Cerberus.

La fille aux quatre, resta silencieuse après avoir posé la première question. Un léger silence. Celle-ci l'ignora et commença soudainement une course en s'enfonçant encore plus dans les profondeurs de la galerie. Est-ce qu'il s'agissait d'un piège ? Le seul moyen de le savoir était de la suivre. Ses agissements devenaient de plus en plus suspect, mais pas suspect dans le sens qu'elle avait commis des crimes, mais plutôt sur la ses intentions actuels. Donc commençant également une course afin de rattraper la jeune fille, elle accéléra le pas afin de ne pas la perdre de vue dans cette obscurité où les yeux d'Ultia commençaient légèrement à s'habituer. Elle ne perdit pas de temps pour retrouver de nouveau le mystérieux personnage, qui semblait avoir déposé les cristaux depuis tout à l'heure.

Elle décida encore une fois de remettre le couvert en insistant sur la question, mais fut rapidement coupé dans son élan par une réponse ? De son nouvel interlocuteur :

Sasaki : Vous voilà finalement. Folle ou que trop Naïve, je ne saurais dire. Alors que voulez-vous ? La bataille je présume. De toute façon le voleur ne peut échapper impunément au milicien qu'en lui portant préjudice d'une bassesse avant de filer. Une dernière question, êtes-vous pure mon enfant ?

Ultia : Ce que je veux ? Vous l'auriez deviné si vous aviez écouté mes précédentes questions... Et pour ce qui est de jouer aux devinettes, je peux facilement deviner la réponse à mes précédentes questions...

Ultia resta silencieuse un temps avant de regarder plus attentivement l'endroit où elle se trouve actuellement... Il n'y avait rien de particulier, mis à part le fait qu'il fasse encore plus sombre, elle ne soulignait aucun détail particulier. C'est pour cela, qu'elle se tourna de nouveau vers la sombre fille qui semblait finalement s'intéresser à son cas.

Sasaki : Vous semblez ne pas saisir mon énigme. Je n'ai que faire de votre chasteté, cela n'influe sur rien. J'évoquais la pureté de l'âme d'enfant, celle encore insouillée par le vice humain.

Ultia : L'on n'est pure qu'à sa naissance, dès l'instant où l'on commence à respirer l'air de notre entourage et qu'on est pris dans leurs bras... On devient complice de tout ce qu'ils ont fait, puis on sait simplement quel chemin notre pureté va prendre et en ce qui me concerne...

Soudainement, ses poings ainsi que ses pieds mirent à briller laissant paraitre une lumière comparable à celle des étoiles. Ce qui aurait normalement pour effet d'éclairer toute la pièce. L'expression du visage d'Ultia avait simplement changé en l'espace d'une seconde, elle était passée du calme à la colère, l'exprimant non seulement par son visage, mais aussi par la puissance magique qu'elle dégageait actuellement. Son regard complètement figé sur la personne se tenant devant elle, elle effectua un mouvement léger se mettant en position de combat, puis répondit à la jeune fille avec colère :

Ultia : EN CE QUI ME CONCERNE !!!! MON ETAT DE PURETE SE DISSIPE QUAND JE VOIS LA RAISON POUR LAQUELLE TU AS TUE TOUTEs CES PERSONNES !!!

D'un mouvement rapide elle se dirigea rapidement en direction de la fille des ténèbres. Comme à son habitude, elle poussa avec force sur ses pieds pour se retrouver rapidement en face de la fille, qui était sur place. Un coup de poing avait déjà commencé sa route en direction du visage de la cible.

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyDim 17 Fév - 16:41
Cette pitoyable verve lui donna l'envie d'arracher cette langue. Au moins celle-ci ne dirait plus de sottises. La haine se faufilait dans ce regard d'enfant. Accusateur et outrecuidant pour cette diablesse. Voulant la faire monter à la potence ou au bûcher. L'Omura aurait assurément poussé pareille clameur enhardie si elle n'était prise de nostalgie fumeuse. Elle fronça les sourcils, prête à recevoir sa fureur au poing, coup fulgurant et aveuglant décoché dans la figure. La laissant partir en arrière pour que sa carcasse se fracasse contre la roche. Tachant son habit dans le dos, les pointes acérées de la rocaille devaient lui avoir ouvert des plaies dans le dos souffrant. À cette annonce du fracas du corps pouvant se briser, elle poussa un cri de bête, un grognement. L'air vague se posant dans la pénombre, vacillant sur la chétive enfant qui pouvait la terrasser sans vergogne. La Dame Dragon n'avait jamais eu à trouver de raison à ses actes même les plus infâmes. Tout été soit juste soit instinctif, que fallait-il croire chez cette entité à part du système. Alors tandis qu'elle tentait maladroitement de tenir debout, le dos saignant tenant adossé au fond de la caverne, elle haletta et cracha une flopée de sang sur les lacryma(s) à ses pieds. Le monde du souvenir embrumant son esprit et lui modifiant ses perceptions. Ainsi découla une diablerie spectrâle du passé ...

La trame de cette hantise semblait très vieille, décor de petit village perdu aux confins du monde libre. Au creux d'une pénombre de quartier se tenait une insolite fourberie. Acculée dans un cul-de-sac, une fillette à la robe blonde se faisait mettre à mal. Injuriée de tout nom, frappée pour son sal regard de bête disait-on. La petite Lisette Vertorre drapée d'un simple tissu beige vomit, se contentait d'encaisser sans comprendre la folie comandant ces poings d'homme. Se justifiant de son larcin pour sa seule survie. Puisque tous la fuyaient comme la peste ou lui fermaient la porte au nez, elle n'avait d'autres choix que le vol pour subvenir à ses besoins. Prétexte avantageur pour ces êtres belliqueux la maltraitant après coup. Pour l'amour de son parent, le Dragon Skyadrum, l'enfant ne dévoilait jamais ses pouvoirs. Ceci la laissant sans défense face à ces bourreaux la persécutant que trop souvent. Seulement ce jour-là, le jour du départ, elle rendit le coup de tonnerre, sans magie mais avec sa conviction agacée par ces crétins. Étalant alors un petit bonhomme à peine plus âgé qu'elle, alors forte de ces huit ans, le petit dragon slayer le regarda avec miséricorde et s'enfuit en pleurant ...

« Dites-le tout de suite que vous voulez ma peau pour être un mage noir. Et le héros brillera en brandissant la dépouille de la bête. Foutus humains, vous n'avez que de la haine dans vos coeurs pourris. »

Enfin elle était libre de ce songe détestable. Un filet de sang s'évadant de ses lèvres, son dos devait s'être imibé d'une gelée vermeille depuis le temps. Le Dragon avait bien entamé ses réserves de magie, elle aurait dû exterminer ces misérables crevards de mineurs sans l'utiliser. Et voilà qu'elle se retrouve au pied du mur. Blessée et prise en chasse par une poupée détraquée par la rage. À croire qu'elle viendrait la mordre. En guise de répondant, son Eiryû no Hôkô fut craché, quand bien même elle avait du mal à respirer. Elle visa mal mais vu l'important rayon d'action de l'arcane elle avait de bonnes chances de toucher la gamine. Seulement le souffle des ténèbres fracassa le plafond de pierre. Le laissant craquer à son ouïe surdéveloppée. Ce détail l'aramant, il fallait filer avant de finir écrabouillé sous peu. Mais comment réchapper à cette furie mignonne ? Elle se dit que son camouflage d'ombre ne servirait à rien face à la jeune radiance adverse. Cette gamine pouvait percer les ténèbres, ce détail bien fâcheux la fit se déporter de la roche fraiche. Se donnant une poussée depuis celle-ci, l'Omura entama un fugace sprint pour lui foncer dessus et la dégager de sa route. En vérité elle n'avait aucune intention de la percuter de plein fouet. Seulement la dragonne voulait se faire la malle avant de prendre encore plus de dommages dans la poire.

Alors son aura l'ayant enveloppée rapidement, elle décolla du sol pour fuser tel un météore. Le crâne en avant. Eiryû no Kenkaku. « Tss, sortons de là avant que la galerie ne s'éffondre sur nous ! » Si la jeune fille s'était prise son souffle et s'en était retrouvée un poil sonnée, ce sur quoi elle comptait; Sasaki l'attraperait pour la sortir de la mine. Mais si cette enfant comptait répliquer et elle avait eu le temps de préparer un puissant sortilège; et bien la dragonne prendrait cher et la grotte avec. Pouvant les ensevelir à jamais.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 


Dernière édition par Sasaki Omura le Sam 4 Mai - 18:51, édité 2 fois
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyVen 8 Mar - 18:34

Vérité indiqué...



Une Jeune fille de son calibre, ne pouvait être vu que comme une mijoré. Ultia avait toujours eu pour habitude d'être traité comme la fille la plus mignonne qui existe en présence d'homme. Son air de jeune fille fragile et sans défense avait souvent pour effet d'être sous-estimé par ses adversaires, mais à chaque fois elle avait su montré sa détermination et dans certain des cas, s'était occupée sans problème de montrer à quel point elle pouvait être forte. Elle faisait partie des gens qui n'utilisaient la violence que pour une bonne raison, faire couler le sang n'était pas vraiment dans ses objectifs même si la personne lui avait fait du mal. Elle ne se voit pas non plus comme étant une sorte de justicière, ses actions elles sont toujours réfléchie et donc encore une fois n'agit que s'il le faut vraiment. C'est comme cela qu'elle s'est donc retrouvé en face de cette fille utilisant les pouvoirs obscurs.

Ultia avait assez rencontré de pourfendeur de dragon pour savoir dès l'instant où il attaquait qu'il s'agissait bien de l'un d'entre eux. Leurs manières de combattre ne se différenciaient pas du tout, les uns des autres. La seule chose qui les différenciait vraiment, c'était leur élément. Jusqu'à maintenant, elle en avait rencontré trois. Le premier était bien évidemment Ren Ikari, le Dragon Slayer affilié au Ciel. Ensuite c'est lors d'un combat où elle essaya de se faire passer pour l'un d'entre eux qu'elle fit la connaissance, du Dragon Slayer associé à la foudre Ethan Rayne et celui affilié à l'élément de glace Aoyuki Tatsuki. Des trois le plus dangereux n'étaient autres qu'Ethan Rayne... Utiliser la foudre comme il le faisait, cela dépassait la jeune cerbère.

Pensant donc aux Dragon Slayer, elle attaqua la personne se tenant devant en lui donnant un coup de poing exprimant son état actuel. Le coup de poing donné par la mage des astres, n'eut aucun mal à atteindre sa course propulsant la cible sur les cristaux faisant la richesse de la mine. Espérant qu'il avait été assez expressif, elle contempla son action avec un regard mêlant froideur et ténèbres. Elle regardait la jeune fille difficilement se relever et cracher du sang. Une pensée traversa la tête d'Ultia instantanément « Souffre t'elle ? ». L'on pouvait se demander s'il s'agissait de compassion ou de satisfaction, elle-même ne le savait pas réellement :

Ultia : Héros ? Non... Haine ? Non... J'essaie de faire en sorte que mon chemin soit le moins ensanglanté, c'est la que se trouve ce que ma vérité. Le chemin que j'arpente est celui de la vérité ultime, celui qui me mènera à la première magie... C'est la raison pour laquelle, je suis devant toi. Tu es sur mon chemin !

Elle chargea alors ses bras de magie astrale. Soudainement, la fille aux vêtements sombres envoya une attaque directement sur Ultia qui posa une nouvelle fois ses poings devant elle. Surprise par l'assaut, elle recula légèrement sans oublier de laisser paraitre un petit cri de douleur. Elle avait pu dévier une partie de l'attaque, mais en avait encaissé l'autre partie. La partie dévié se dirigea sans surprise vers le plafond de la mine, qui fut facilement fracassé et commença alors à signaler un éboulement. Ultia garda ses yeux en direction de la fille sombre qui fonça rapidement dans sa direction... La surprise d'Ultia fut grande. Elle n'avait rien préparé et donc allait se retrouver à la merci de sa cible. Ce qui se passa ensuite fût assez surprenant, puisqu'au lieu de se faire frapper elle fut saisie par cette même fille qui l'emmena avec elle hors de la grotte avant l'effondrement de celle-ci. Une fois qu'elle était arrivée dehors, Ultia s'écarta de la fille qui venait étrangement de lui sauver la vie :

Ultia : Ton style de combat… Est-ce que tu serais un Dragon Slayer ?

Cela pourrait paraitre étrange ce qui se passait actuellement, mais elle devait quand même savoir qui se trouvait en fasse d’elle.

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMer 13 Mar - 16:35
Atrocement exténuée, la Dame Dragon s'était figée en touchant terre. Là dans un nuage de poussière lui rongeant la gorge, les nasaux et les rétines. Son souffle s'était fait lourd et ardu. Elle sembla acculée d'un malade sévère, son tein pâlit à vue d'oeil, la fasse nauséeuse. D'ailleurs prestement elle se replia à demi, ses genoux comme l'asseyant sur une chaise, ses griffes les empoignant avec férocité. Un souffle pestilentiel fut projeté, de même qu'une bouffée de sanglante rosée gicla à ses pieds. La demande de l'enfant des astres raisonna en son esprit caverneux, lui explosant les tympans. Elle avait écarquillé les mirettes affolées, le tout voilé sous sa délicieuse frange mauvâtre et blonde. Dragon Slayer ... Depuis son aventure enchantée et macabre au temple Tsukiyomi, en la compagnie du divin Commandeur des Cieux, l'Omura était en proie à la confusion la plus totale. Un germe de chaos ne qui là ne tuait toujours plus vite qu'elle ne l'aurait pas imaginé. Ce qui la poussa alors, depuis ce jour, à pousser la question de son identité et de sa raison d'être. Mais elle avait la réponse à ce sujet, la bête cauchemardesque lui ayant donné tort. « Je ne suis personne ... Ni humain, ni Dragon ... Je suis une ombre ... Omura Sasaki, ce nom ne signifit rien ... Et je ne peux être un Dragon Slayer, je n'en suis que la débacle vengeresse ... » Elle cracha à nouveau une menue gerbe vermeille, salissant ses bottes au passage. Immédiatement elle s'essuya les lèvres d'un revers de patte pour ensuite se redresser. Plantant son regard maladif dans celui de la belle enfant. Le regard de bête perdue et accusatrice. « Et toi belle enfant, tu ne vas pas prendre ma tête ? C'est l'occasion, je suis à ta portée ... Lâcheté ou pitié peut-être, tu serais folle de le penser. Je suis un monstre et je tuerais tant que mon existance ne sera pas dévorée ... »

Outre le fait qu'elle rechignait au moindre égard de compassion, surtout venant d'un humain, la dame ombrage n'avait soufflé le mot vie, ne pouvant se qualifier de vivante puisque âme damnée et tourmentée depuis sa naissance il y a bien cinq années. Aussi elle ne pouvait entacher la figure de l'écrivain, pour qui la verve était un pouvoir colossal pouvant tout réaliser. Redonner vie au passé comme insuffler la volonté de vie aux morts et mourants. Faisant fi de la douleur qui pour elle était une habitude vorace, l'Omura croisa les bras sous sa poitrine. Témoignant d'une fierté difficile à cerner, rappelant le Dragon Slayer, qu'elle n'avait point peur de la jeune jouvencelle. Elle sembla apaiser peu à peu sa hargne d'antan pour revenir à son impassivité du fond de la mine. « The last battle between Light and Darkness. Are you ready little rat ? » Tenant plus de la provocation que d'une véritable envie sanguinaire, la dame ombrage ne passerait pas à l'offensive. Se sachant en piteuse condition physique et psychologique, elle se contenterait de jouer sur son terrain. L'esquive puis la contre-attaque d'une précision chirurgicale et meurtrière. « Qui trop fleure avec la faucheuse en devient inexorablement la victime. Alors je te le demande, veux tu vivre ?! Prouves-moi que ta vie a de la valeur, que je ne suis pas en mesure de broyer ton étoile !! » Elle avait levé la serre comme pour déchirer l'espace, seulement elle se figea à nouveau. Pouvant laisser croire à un nouveau malaise. Un élément vint perturber sa lancée.

Aux côtés de la jeune Cerbère était apparu un fantôme du passé, un spectre projeté par elle à son insu. Cette hantise seule visible par l'Omura, était douée d'une petitesse à croquer, une bouille angélique et d'un corps chétif. Voilà la première, Lisette Vertorre, la seule qui fut Dragon Slayer. Le regard de bête mais le coeur délectable, elle daigna contempler la jeune fille. Sa petite voix d'angélique innocente apaisa le damné bien frustré, taisant la hargne dans ses mirettes d'or. « Allons Sandaime, elle ne te rappelle personne cette jeune fille . Je veux parler de Nidaime, je revois ici Lieselotte si pleine de vie et de bonté. Un coeur pur et généreux te fait face. Tu sais tout comme moi que tu ne peux pas le blesser ... Patience Sasaki, tu seras bientôt libérée de cette souffrance épouvantable. Sur ceux, à plus tard ... » Absorbée par la tirade de sa vie première, la Dame Dragon eut l'air bien distraite, pouvant s'être faite dérouillé par la lionne d'argent. Sinon elle n'aurait pas bougé et aurait lassement soupiré avant de lui faire dos et d'aller se mettre à l'ombre pour se reposer tranquillement.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 


Dernière édition par Sasaki Omura le Sam 4 Mai - 19:03, édité 2 fois
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMer 10 Avr - 20:58

Vileta Velonica



La seule qui passait à l'esprit de la sauvage n'était autre qu'imprévue. Et oui encore une fois, elle se trouvait dans une situation un peu déjanté. Elle venait de s'en rendre compte maintenant, cela faisait partie de son destin de soit en prendre plein la tronche, soit de se retrouver dans une situation complètement hasardeuse. Aujourd'hui elle avait eu sa dose. Venu simplement pour des recherches afin d'approfondir ses connaissances sur le Royaume de Fiore et de son histoire, elle devait se rendre dans la ville minière nommée Kunugi. Sur place, elle devait examiner des mines afin de collecter des informations sur l'apparition de celle-ci. Certes, il ne s'agissait pas d'une de ses plus grandes expéditions comme la visite des Temple Divin, mais cela faisait tout de même parti de son parcours afin d'être reconnue, mais surtout afin d'atteindre son but ultime. Découvrir les origines de la magie.

C'est donc dans son expédition, qu'elle croise la route d'une personne qui lui montrera que les choses ne se passent pas toujours comme prévu. A son arrivé sur les lieux, elle rencontra donc une jeune fille dans les mines de la ville. D'après ce qu'elle avait pu en déduire, il s'agissait de la personne qui était responsable du massacre des mineurs. Ultia ne pouvant pas rester neutre face à ce genre de choses, attaqua donc son adversaire qui ne semblait être à court de magie. Ultia ne se sentait jamais supérieur à ses adversaires, elle faisait toujours les choses dans son propre sens et si ce qu'elle voyait ne la convenait pas, elle agissait en conséquence. C'est donc la raison qui l'a poussé à combattre la fille des ténèbres. Ayant complètement perdu le contrôle d'elle-même pendant un cours instant et s'emportant, elle attaque la cible qui riposta par une attaque puissante et prenant s'élargissant sur toute la zone de combat. Un coup qu'elle encaissa à moitié, mais qu'elle arriva tout de même à repousser à l'aide de sa magie astrale. Cependant, le souffle ténébreux lancé par la jeune fille avait complètement secoué la mine et par la même occasion, l'avait poussé à s'effondrer sur Ultia et son adversaire.

Après la fuite de la mine, Ultia fut expulsé de celle-ci avec l'aide de son adversaire. Encore une chose imprévue. Comprenant donc qu'il ne s'agissait pas là d'une mauvaise personne, elle resta donc calme remarquant que l'autre ne pouvait plus vraiment combattre. Ce qui était également le cas pour Ultia qui dans le feu de l'action, avait réussi à se faire une entorse à la cheville. C'était à cause de l'entorse qu'elle avait également encaissé la précédente attaque. Donc lorsqu'elle se retrouva à l'extérieur de la mine, elle resta à terre un instant avant de se relever à l'aide de son Katana. Elle regarda donc la fille des ténèbres et lui posa une question et une seule. Ultia avait fait pas mal de rencontre au cours de sa découverte du Royaume et jusqu'à maintenant, sa plus belle avait été la rencontre avec Ren. Celle avec les mages de Fairy Tail avait été électrique et celle-là plus qu'étrange, surtout si on mettait à part les détails. Elle avait des soupçons au sujet de l'identité de cette personne, c'est donc la raison pour laquelle elle n'hésita pas à poser la question, question à laquelle elle eut une réponse plutôt énigmatique. Cependant, il y eut quand même une réponse. Omura Sasaki... Ultia regarda sans dire un mot la jeune fille et attendait qu'elle termine de parler. Dans ce même temps, elle réfléchissait à la manière dont allait se passer la suite des évènements. Malgré le fait qu'elle se soit combattue et les atrocités qu'elle ait pu commettre, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'elle venait de lui sauver la vie en la sortant de la mine.

Soudainement après les paroles de la Dragonne qu'Ultia trouvait étrange, elle s'apprêta à reprendre le combat. La question était simple, souhaitait-elle partir ou alors en découdre avec l'Omura. Pendant un instant, elle réfléchissait à la manière de l'avoir. Elle n'était pas spécialement en forme toutes les deux, mais une chose était sur c'est que si elle devait terminer le combat. C'était maintenant que tout allait se jouer. Ultia chargea alors sa magie astrale dans sa main gauche qu'elle dirigea vers l'ombre d'un mouvement rapide expulsant trois Rayons Astraux qui se dirigèrent l'un après l'autre en direction de la cible, qui ne semblait faire aucun mouvement. C'était une ouverture ! Aucune hésitation et attaquer sans pitié ! Ce qui se mette en travers de sa route doivent payer. Au même moment où elle remarquait les sphères se diriger vers leur cible, l'on pouvait apercevoir le visage d'Ultia se tenant sur son sabre. La personne en face d'elle ne pouvait pas rater ça. Ce visage montrait en Ultia une violence et un changement de personnalité soudain. Un regard froid et effrayant laissant paraitre des paroles étrange :


Spoiler:
 

Ultia : Appelle-moi Vileta Velonica !

Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptySam 20 Avr - 14:01
Tout arriva si vite qu'elle n'eut le temps de réagir. À moitié dévorée et possédée par l'ombre vorace l'habitant, Sasaki resta figée pour subir la lâche hargne de la belle enfant. Une angélique la toisant d'un regard de diable. Un nom sifflant aux oreilles, Vileta. Tant charmeur qu'exécrable en cette heure. Puisqu'à peine sortie de sa vision poignante, l'Omura devait encaisser les prémices à sa mise à mort. Ainsi l'enfant des astres lui avait-elle envoyé des jets de lumière qui la frappèrent de plein fouet. La terrassant sur l'instant, ou plutôt le laissant croire. Fortueusement, cet arcane courroucé ne lui frappa dans le dos pas déjà en piteux état et toujours saignant. Elle n'eut droit qu'à un vol plané l'envoyant quelques mètres plus loin. Sonnée de la violence du sortilège, aveuglée également de par sa faiblesse naturelle à la lumière. Une légère floppée de sang s'évada de ses lèvres à cet effet, la fuite persista durant le fugace vol. Avant de s'écraser et de se fréner dans un râle de douleur. Elle ne sentit pas ses os imploser, ni ses organes éclater mais elle eut un mal de chien à ne pas hurler. Son dos était tant ensanglanté et meurtri qu'un fleuve du naitre pour noyer le tissu. Ceci empestant, elle put revenait à elle après que la douleur l'est secouée. Roulant sur le ventre pour embrasser la terre aride, son souffle souleva la poussière qui vint épouser sa figure tel un masque. Ainsi se releva-t-elle, avec maladresse et grand mal. La carcasse tremblante telle une feuille. Faisant dos à son assaillant traitre pour retrouver son souffle grave, témoin de sa condition de bête blasée. Ses nasaux de même que sa gorge étaient brûlés et asséchées par les grains de poussière. Le soleil de plomb délivrait lui aussi un cagnard infâme l'affaiblissant encore. Elle était en bien mauvaise posture, son adversaire pouvait jouir d'une meilleure condition physique et d'une magie qui pour l'Omura était un véritable calvaire. Mais il n'était pas pour elle l'heure de s'effondrer ...

Lorsque la fureur transande le glas de la bête !


« Vileta ... I'm not defeat ... I'll show you the power of the dragon warth ! » C'était dit, bien que sa voix était rauque mais effritée, avec sa gorge comme déchirée, elle renvoyait sa menace au travers de ses iris foudroyants. Ceux-ci soutenant le regard fou de son ennemie. La Dame Dragon serrait les dents pour exalter ses pseudos crocs en un sifflement laborieux devenant grognement déchirant encore sa gorge. Son corps se contracta sous l'effet de la rage, de même que ses iris semblant plus ceux d'une bête enragée. Se faisant elle pourrait encaisser un coup même brutal sans faillir et chuter. Elle coupa sa respiration pour se raidir et laisser exalter son aura maléfique. Un halo de ténèbres la baignant, elle rassemblait ses maigres forces pour s'envelopper du manteau gardien nommé Eiryû no Dasshutsu. Puis elle tenta de fondre, pittoresquement suivant sa condition physique, sur Vileta en hurlant son patronyme l'enhardissant. Dans le but de pouvoir lui rentrer dans le lard et de l'exploser, d'un coup de crâne au ventre. Ou si la bretteuse tentait de la trancher, l'Omura se glisserait dans son dos, grâce à la grande agilité que lui confère son arcane, pour lui marteler la colonne vertébrale du poing furieux. En tout cas, en donnant le coup, son manteau d'ombrage se dissiperait pour la rendre à nouveau vulnérable. Elle ne voulait que châtier cette créature, suivant son instinct ignoble et impitoyable pour l'heure. Ceci la dépossédant grandement de sa raison et de sa volonté de ne pas vouloir blesser l'image de l'innocence.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 


Dernière édition par Sasaki Omura le Sam 4 Mai - 19:11, édité 1 fois
Ultia Velonica

Ultia Velonica

Messages : 222
Date d'inscription : 09/04/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mamory Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.515
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptyMer 1 Mai - 20:41

Retrait !




De tous ses combats. Celui-ci était le seul qu'elle livrait sans être accompagné. Il fallait dire que ce n'était pas du tout la même chose. Elle comprenait que si elle faisait une erreur quelque part, elle pourrait se retrouver dans une situation vraiment très gênante, il ne s'agissait pas de tournoi mais d'un combat où son bien-être était en jeu, mais il y avait plus encore sa vie.

Le combat qui avait débuté dans la mine de Kunugi ne semblait pas être terminé. Depuis le début, venant d'Ultia les coups qu'elle avait portés à son adversaire était à pleine puissance, mais manquait cruellement de conviction. Elle n'était pas du genre à vouloir blesser les gens, c'est pour cela que quand elle aperçut la silhouette de la Miss Dragonne dans les galeries, elle se retrouva dès le début confronté à deux choix possible. Combattre la mystérieuse et la livrer à l'autorité et être puni pour ce qu'elle avait fait, soit s'occuper personnellement de son cas et au vue de la situation actuelle elle n'avait pas d'autres choix que d'utiliser la seconde option. C'est après la première partie du combat, qu'elle comprit qu'au fond d'elle la personne qui avait ça n'était pas une mauvaise personne. La raison de cette pensée ? Le fait qu'elle lui ait sauvé la vie lors de l'effondrement de la mine.

Se trouvant maintenant une situation délicate suite au choix qu'elle devait faire, Ultia est rapidement submergé et c'est à ce moment-là qu'apparait Vileta Velonica. Une sorte de face cachée d'Ultia, mais qui a quand même le culot de se donner un nom... Celle-ci faisant maintenant face à la Dragonne, envoya vers la cible des rayons astraux qui touchèrent leurs cibles sans aucun problème, il fallait dire que la précision de ce sort était excellente. Il y avait aussi la puissance qui jouait un rôle majeur et une fois de plus c'était prouvé lorsque la Dragonne des Ombres se mit à cracher du sang encore une fois, un sourire apparut sur le visage d'Ultia ou plutôt de Vileta.

Sasaki Omura n'était pas du genre à se laisser faire et l'idée d'abandonner non plus ne semblait pas lui parcourir le cerveau. Pourtant même après les multiples attaques envoyées par Ultia, elle tenait encore debout et ripostait sans problème. Pour Ultia il s'agissait certainement d'un point qu'elle avait en commun. La jeune fille des Ombres se releva donc et fonça vers elle tête première. Vileta qui avait encore sa main tendue en avant, s'empressa de ramener celui-ci vers l'arrière afin de renvoyer celle qui se trouvait devant elle, d'où elle venait. C'est en hurlant Heavenly Blast qu'apparut une Sphère colossale qui allait droit à la rencontre de l'ombre femelle. Si elle passait à travers la sphère volumineuse, elle réussirait sans problème à toucher la Mage des Astres. Cependant la personne qui avait pris le dessus sur elle ne semblait pas vouloir la laisser partir après qu'elle l'ait envoyé valser. Bien qu'elle ait envoyé son attaque, il se passait tout de même autre chose dans la tête de celle-ci... Elle ne semblait pas jauger correctement la puissance de ce qu'elle venait de lancer. Dans le mouvement qui envoya son bras vers l'avant, une voix s'en suivi après le lancement du sort :

Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] Att Dégage ! Je n'ai pas le temps de combattre contre moi-même !

Une fois de plus le visage d'Ultia prit la forme qu'elle avait d'habitue. Celui d'une belle fille à la chevelure argenté. Il semblerait qu'elle avait réussi à retrouver son état normal. Cependant, au vu de son air étonné elle laissait paraître un sentiment mêlant inquiétude et incompréhension... Elle n'avait pas besoin de quarante ans pour comprendre qu'elle n'allait pas bien. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle venait de vivre, mais elle ne voulait pas risquer sa vie maintenant. Elle profita donc de l'occasion du lancer de sort pour disparaître. Normalement, la lumière lancé par le sort était suffisante pour aveugler la cible.



Spoiler:
 
Sasaki Omura
Modo / Darkness's FangsModo / Darkness's Fangs

Sasaki Omura

Messages : 360
Date d'inscription : 18/08/2012
Âge : 28
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Shadow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.810
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] EmptySam 4 Mai - 17:54
Son entreprise avait échouée en beauté. Car c'est presque à bout portant qu'elle embrassa une comète détonante. Cette dernière inesquivable pour celle qui présumait de ses capacités à se mouvoirs et bluffait grandement sur ses chances de l'emporter. Ainsi encaissa t'elle de plein fouet cette lumière qui en plus de l'aveugler l'envoya valdinguer. Manquant de la faire sombrer dans le néant. Seulement elle avait à proférer une mise en garde à la révélation de l'argentée. Celle-ci semblait victime du même mal dévorant depuis très longtemps le Dragon des Ombres, une entitée maléfique. Ce poison étant la folie. Elle lui cria avant de toucher terre, de sorte à ce que la fuyarde l'entende. Et prenne garde quand à son avenir et sa stabilité mentale. « Ne te laisses pas dévorée par cette autre. Car avant la mort il y a la tombée dans la folie. Et elle te prendrait tout ce que tu chérie. Ne perds pas Velonica ! » La réplique fut toute entière, ni écorchée, ni couverte par le bruit du fracas du corps. Ce vol plané sembla suspendu dans le temps, comme éternité. Enfin, elle s'écrasa, faisant des tonneaux avant de déterminer son inertie sur le ventre. Sa robe semblant passablement en lambeaux. Sasaki toussotta à nouveau, devant lutter pour rester consciente. Puisque sans nul doute, le populisme n'attendait que cela pour venir la cueillir. Et si elle laisser éclater cette vérité crevée dans l'oeuf, comme quoi elle n'avait plus de forces de se défendre, s'en serait finit de la bête mythique. Alors, d'un ultime effort et d'une diablerie d emaladresse, elle y parvint presque à se mettre debout. Ne pouvant qu'en l'état se porter à quatre pattes. Ses genoux écorchés, de même que ses paumes. Elle avait ce souffle sulfureux du presque mourant. Un filet de sang mélangé à sa bave, le tout reliant ciel et terre par l'intermédiaire de son égout doré.

Dans son esprit, elle était abassourdie par le frotement des maillons, le craquement des fers et le rire épouvantable de cette créature decauchemar lui ayant insuflé cette rage de l'instant. La voilà donc à quatre pattes, dans le monde de réalité, à toussotter grains de sables ensanglantés. Ceux-ci l'étouffant et lui déchirant la corde. Mais ces crachins de sanglante rosée vinrent à l'appel de la grande déchirure, celle de son esprit instable. L'Omura sentait venir la faucheuse ou plutôt la folie qui la possèderait avant qu'elle ne soit dévorée par la bête qu'elle tient en captivité. Mais elle le savait depuis toujours, lorsqu'elle s'éveilla pour la première fois il y avait bien cinq années, sur ces pavés où gisait la dépouille de son époux. Mais elle dégna sourire en ces heures sombres, et même rire entre ces machoîres usées. La défaite d'aujourd'hui n'avait lieu d'être proclamée car l'insolente avait prise la fuite. Ainsi la dame ombrage n'avait été terrassée. Pas de vainqueur ni de perdant, juste un goût atroce dans la gorge. Portant au bruissement de feuilles, son murmure douloureux. « Nul innocence ne devrait vivre mon calvaire ... » Soudain, ô miracle, l'angélique souillée se redressa pour prendre le ton du départ. Faisant dos à l'impérial jeteur de clarté, et voile neuve en son territoire d'infortune. Cette terrible forteresse où le Dragon siégeait pour la défendre, l'Omura s'en retourna donc là où était sa place pour panser ses blessures. Et bien qu'elle n'ait pu ramener ces trésors de joalerie, elle n'avait à s'en faire. Car elle n'était en mission, donc pas d'échec à déplorer. Parcontre, la réputation de la guilde maléfique pourrait s'en retrouver grandie. Le site minier de Kunugi était défiguré et ses pioniers emportés dans la mort. Ne restait plus qu'à tout lui coller sur le trognon, avec le rapport de la mage blanche.

_________________



« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! » (Caligula)
Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] 350584signature

Comment vaincre un vrai monstre ? Mais avec un vrai monstre, bien sûr ! :
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]   Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica] Empty

Bonnie and Champollion ? [pv Ultia Velonica]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Kunugi
-