Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]

AuteurMessage
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Lun 30 Juil - 0:35
La brise fraiche d’une nuit de pleine lune donnait un mouvement ondulatoire et imprévisible aux rideaux blancs de la baie vitrée grande ouverte. En plus de la lumière astrale, une simple bougie venait éclairer la pièce. Les ombres se mouvaient, comme douées de conscience, dissimulant les trois-quarts de l’endroit. Akira aimait venir réfléchir en ces lieux. Ici même, quelques années en arrière, il découvrait sa véritable identité. Depuis l’assassinat du propriétaire, la maison aux allures de manoir n’avait toujours pas été rachetée. L’Ange du Chaos s’en servait pour le moment de repère. Ses yeux s’attardaient sur une tâche rougeâtre, signe de l’emplacement ou la victime avait succombée de ses blessures. Un sang maintenant séché, souvenir d’une époque révolue. L’homme éclairé, auteur du méfait, ne se souvenait même plus de la tête de sa cible. Les choses avaient changés en cinq ans et Akira était maintenant à la tête d’une des trois Guildes Noires les plus puissantes. Pourtant personne ne le connaissait encore, pas même ses subordonnés. L’arrivé du jour apporterait déjà une solution à ce premier problème, ainsi qu’à un deuxième peut-être… Son regard retournait se poser sur des fiches éparpillées méthodiquement sur le bureau. Rapports et fiches d’informations sur différents mages, les deux derniers de sa guilde ainsi que d’autres susceptibles de la rejoindre, si caressés dans le sens du poil. Mais avait-il vraiment besoin de gens à qui il avait dû forcer la main ou graisser la patte ? La réponse était non, Akira n’avait besoin que des meilleurs, et des plus dévoués à la Guilde et donc à lui. Parmi les centaines de ceux recherchant pouvoir, domination, notoriété, ceux voulant se venger des injustices du gouvernement et de ces guildes officiels enfantines puant l’ignorance. Seuls les meilleurs seront sélectionnés, seule une poignée de fidèles l’accompagnerait au sommet. Et Akira possédait des fiches détaillés de chacun de ses hommes ou femmes capables de concorder avec les objectifs de la guilde… L’Ange du Chaos n’acceptant pas le refus, les personnes choisies n’auront que deux choix : le suivre ou mourir.

Il caressait le papier d’une main distraite, la flamme de la bougie se reflétant dans ses yeux sombres et inquiétants. Ce soir l’avenir d’un de ces mages sans guilde et solitaire serait décidé. A partir du moment où il répondrait à sa convocation... Le Maître des Oracions ne perdit pas plus de temps, il renversait la bougie sur le bureau, admirant quelques secondes la manière dont les flammes dévoraient le papier avant de rabattre sa capuche d’une main habituée. D’ici quelques minutes la pièce serait une fournaise insoutenable. L’ange du Chaos lassé du spectacle, disparut finalement dans la nuit, les informations des différents mages en mémoire. Et d’un en particulier… La personne en question trouverait au petit matin une enveloppe à ses côtés, sur laquelle sera écrit en lettres magiques :


« Errer seul et sans but convient un temps. Mais ta puissance pourrait servir à de plus grandes choses. Tu trouveras certaines réponses au centre de la forêt Ancestrale. Mais rien ne dis que tu en sortiras vivant.
L’Ange du Chaos »


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le matin arrivait rapidement, nuageux et pluvieux, une journée qui s’annonçait grisâtre et orageuse, un temps qui plaisait à Akira. Les hommes se repliaient dans leurs villes et maisons, dans cette soi-disant ambiance familiale et chaleur accueillante, sécurité apparente ; laissant la nature et le monde reprendre ce qui lui appartenait de droit. Akira marchait sous cette pluie battante, silhouette sombre et solitaire sur un chemin oublié de tout être censé. La route menant à la forêt ancestrale, lieu de nombreuses légendes et cauchemars, l’endroit idéal pour une première réunion de guilde. Excitation, inquiétude, curiosité, aucun de ces sentiments n’étaient présents et surement aucun d’entre eux ne le serait au moment de la rencontre. Il s’agissait d’une nécessité et de son premier pas vers l’accomplissement de son but et même cela ne lui faisait rien ressentir. Il se mit à rire, seul, sous la pluie, au milieu de cette forêt magique. Un rire vide de toute joie et de tout sens. Conscient de ne pas être normal et d’être encore et toujours à la recherche de ce que quelque chose qui fait que l’on se sent vivant. C’est dans cette véritable optique que l’ange du Chaos parcours le monde, défis le gouvernement, réunissant des âmes solitaires et les joignant à sa cause. Prêt à tout détruire si cela lui permettait de trouver un véritable sens à la vie. Et c’est au sommet qu’il trouverait cette réponse, et il l’atteindrait laissant certainement derrière lui une montagne de cadavres…

Au centre de la forêt Ancestrale, les arbre brillaient déjà de leur magie étrange sous ce ciel sombre et absent de soleil. L'eau de pluie rendait le terrain boueux, créant des dizaines de minis ruisseaux finissant leur course dans le célèbre lac. Assis sur un rocher, les coudes sur les genoux et les mains entrelacées. Dos au Croissant de Lune, la capuche rabaissée et son cache-œil pour dormir sur les yeux. L’ange du Chaos écoutait le bruit de la pluie, les clapotis de l'eau, attendant patiemment l’arrivée de ses proies.

Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Lun 30 Juil - 15:48
*Très tôt dans la matinée*


Alowin ouvrait la fenêtre de la petite chambre qu’elle avait louée à Pyrée pour l’évènement. Quel était-il ? Tout simplement la première grande réunion de sa guilde et ce depuis bien longtemps ; en effet, quelques jours plutôt, elle avait reçu une lettre pour le moins étrange mais tout autant claire : « Aux deux derniers membres des Oracion Seis: L'ancien maître est mort. La Guilde se meurt depuis des années et n'est plus que l'ombre d'elle-même. Un nouveau Maître a pris le contrôle. Les jours sombres arrivent, des jours glorieux pour les Oracions. Soyez prêt pour l'appel. » Alors ils n’étaient plus que deux ? Trois avec le Maître ? Intéressant, cela voulait dire qu’à trois ils étaient suffisamment puissants pour rester au niveau le plus élevé des guildes noires. Autre information importante, le Maître avait changé ou il ne faisait que rappeler les évènements survenus cinq ans plus tôt lorsqu’un jeune mage noir avait pris la place de son prédécesseur dans le sang et la douleur ? Sûrement… Elle n’avait rencontré le chef qu’à une ou deux reprises, il y a de ça un an alors qu’elle rentrait dans la guilde. À l’époque ils étaient encore six… Dernière information, la Guilde d’Orasion Seis allait enfin sortir de l’ombre et prendre une bien meilleure dimension.

La jeune femme passa distraitement ses mains dans les cheveux, les rabattants en arrière pour finir d’accrocher son Orasion Cape. Elle attrapa ensuite à nouveau ses cheveux et les accrocha en chignon pour qu’ils entrent mieux sous sa capuche. Pour compléter l’ensemble, elle mit son masque. Elle était fin prête, personne ne pourrait reconnaître sous cette apparence la belle Riola Wan Nysol, habitante de Shirotsume. Elle déposa un peu d’argent pour payer sa nuit et quitta la pièce par la fenêtre. Un saut du rez-de-chaussée qui normalement ne devrait pas lui faire trop mal. Certaines personnes pourraient être étonnées du comportement de la jeune femme qui paye sa nuit à l’auberge, mais dans un sens cela ne brisait pas sa couverture, et puis aucun contrat n’avait pas été placé sur la tête du tavernier. Elle se mit donc en route de la Forêt Ancestrale lieu indiqué par la lettre.

On était encore entre chien et loup alors qu’une ombre solitaire et aux aspects féminins s’avançait lentement sur le chemin de pierre qui reliait Pyrée à sa destination. La nature était calme, aucun bruit, et une route déserte qui convenait parfaitement à Alowin. Celle-ci d’ailleurs tenait tranquillement son kodachi par la tsuba, dissimulé sous sa cape, et son couteau caché sous sa manche droite. Elle finit par atteindre l’orée de la forêt alors que la lumière du jour commençait à pointer à travers les nuages gris et bas laissant présager une magnifique averse. C’est comme ça quel aimait le temps extérieur, pluvieux, humide, triste. Elle savait que la réunion aurait lieu au milieu de la forêt prêt d’un lieu nommé le Croissant de Lune, un grand lac naturel possédant dit-on des capacités curatives. Pour éviter d’être attaquée par une créature à proximité, elle s’enroula dans une illusion « odorante », créant autour d’elle une odeur repoussante pour ceux qui la regardaient –principalement des monstres. Silencieuse comme une ombre, elle atteint le lieu de rendez-vous et trouva une silhouette sombre assise sur un rocher, elle était donc la deuxième à atteindre le point de rendez-vous… Elle s’assit sur le rocher en face, et ne dis rien. Elle n’avait de toute façon rien à dire. Il ne restait donc plus qu’une seule personne à attendre… Vivement que tout cela commence.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mar 31 Juil - 0:50
Le soleil se levait à peine alors que je me dirigeais vers l'orée de la jungle de Guatamalta, emplissant la clairière me faisant face de nombreux rayons lumineux et éblouissants. Voilà maintenant une semaine que je n'étais pas sorti de mon repère, suite à l'assassinat d'un soldat du conseil ayant reconnu la marque des Oracion Seis au creux de ma main droite. A mon plus grand étonnement, une tente trônait seule à la sortie de l'immense étendue verdoyante que je quittais, comme un campement attendant le bon moment pour être levé. Ne sachant à qui j'avais à faire, mon pieu glissait déjà vers ma main à l'intérieur de ma manche. Un homme encapuchonné était assis près d'un foyer qui finissait de se consumer, des restes de viandes abandonnés ça et là autour de lui, trahissant une attente de plusieurs jours, à en juger par l'état de décomposition avancé de certains morceaux. Il se releva à mon approche et, sans un seul mot ni même découvrir son visage, me tendit une enveloppe cachetée de sa main sale aux ongles noirs. A peine l'eus-je saisi que dans un claquement sec, mon inconnu se volatilisa. Une magie de téléportation et un message délivré par quelqu'un qui connaissait ma position. La journée commençait plutôt étrangement...
Un rapide coup d'œil aux alentours me permettait de confirmer que personne d'autre n'avait eu vent de ma présence ici. Mon attention se reporta donc sur cette lettre qui m'était parvenue de façon étonnante. La retournant dans mes mains, j'observais le cachet fait dans de la cire noire. Je connaissais cette marque depuis dix ans déjà, je la portais également et elle était devenue un signe me distinguant du monde : Oracion Seis, l'une des trois guildes noires les plus puissants de l'alliance Baram, régnant sur l'ensemble des guildes noires de Fiore. Brisant le cachet et dépliant la lettre, son contenu m'assura définitivement que cette journée marquait enfin un tournant dans ma vie :

« Aux deux derniers membres des Oracion Seis : l'ancien Maître est mort. La Guilde se meurt depuis des années et n'est plus que l'ombre d'elle-même. Un nouveau Maître a pris le contrôle. Les jours sombres arrivent, des jours glorieux pour les Oracions. Soyez prêt pour l'appel. »

Alors comme ça le Maître va enfin sortir de l'ombre et nous allons reprendre du service? Un peu d'action ne ferait pas de mal depuis tout ce temps passé à attendre une réelle motivation. Il est temps pour moi de me mettre en route et rencontrer le Maître et mon probable coéquipier. Cette lettre mentionnait un grand lac au centre de la forêt ancestrale. La réunion devrait se tenir à cet endroit et en partant immédiatement, je pourrais m'y rendre avant la tombée de la nuit. Remontant la capuche de ma Oracion Cape sur la tête, je jetais la lettre dans les braises, la regardant se faire lécher par quelques flammes avant de disparaître en cendres et s'éparpiller au gré de la légère brise qui se levait. Mon voyage commençait vers un monde dominé par la puissance des Oracion Seis.

Alors que je pénétrais dans la forêt ancestrale, la nuit commençait à tomber, laissant une pénombre ne pouvant être éclaircie par les rayons de lune, d'imposants nuages noirs infestant le ciel. Une pluie fine se mit à tomber alors que je me rapprochais de plus en plus du Croissant de Lune. Les arbres se mettaient à luire sur mon passage, me procurant une faible lumière pour me permettre de voir où je mettais les pieds. Cette atmosphère pesante me rappelait les rues d'Hydralia, rien ne bougeait et la pluie martelait de plus en plus le sol autour de moi. Un sentiment d'apaisement se fit ressentir, un peu comme si je me sentais chez moi au milieu de cette forêt. Une foule de questions me trottaient pourtant dans la tête :

* Comment pouvons-nous demeurer parmi les trois plus puissantes guildes noires avec seulement trois mages ? A quoi ressemblent les deux autres mages ? Pourquoi sortir de l'ombre maintenant ? Quelle est notre mission ? Quelle magie utilisent-ils ? *

Balayant toutes ces interrogations d'un léger mouvement de tête, j'arrivais enfin au lieu du rendez-vous, trois rochers disposés en triangle au bord du lac. Le plus proche de l'étendue aqueuse était occupé par une silhouette masculine ayant rabattu un cache-oeil sur son visage, sans doute le Maître, pour occuper une telle position par rapport aux deux autres rochers. L'autre était une silhouette plus mince, capuche rabattue, un bout de masque dépassant légèrement du vêtement de notre guilde. Tous deux portaient la Oracion Cape et ne disait mot, semblant m'attendre pour commencer. Je pris donc place sur le dernier rocher libre, gardant le silence jusqu'à ce que le Maître daigne prendre la parole.
Azael Carcinos

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mahô / Magie de la Gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.265
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mar 31 Juil - 13:31
« Errer seul et sans but convient un temps. Mais ta puissance pourrait servir à de plus grandes choses. Tu trouveras certaines réponses au centre de la forêt Ancestrale. Mais rien ne dit que tu en sortiras vivant.
L’Ange du Chaos »


...

En tant qu'assassin, Azael avait connu le système des lettres, à la fois mystérieuses et inquiétantes. Mais cette dernière, posée à côté de lui en plein milieu de son campement de fortune, lui arracha un frisson. Un individu s'était infiltré en ce lieu durant la nuit, ou était-ce là une pure sorcellerie ? Tout d'abord, il songea à Nexus, son ancien maître, qui était prêt à tout pour mettre un terme à l'existence de son ex-protégé, mais ce dernier n'avait pas pour habitude d'utiliser des écritures magiques. De même, il ne signait pas de sa main les messages qu'il envoyait, et se serait montré bien plus menaçant dans ses propos. Clairement, Nexus aurait tout fait pour indiquer implicitement qui il était...

L'homme masqué n'aurait su le dire, qui d'autre que ses anciens collègues aurait pu lui faire parvenir tel message ? On lui tendait un véritable piège, cette fois-ci, et il ne tomberait pas dedans... Qui qu'ils soient, ces personnes semblaient détenir quelques informations sur Distorsion, en dehors du fait qu'il voyage en solitaire. "Ta puissance" ? Avait-il été surveillé sans jamais s'en rendre compte ?

Ces questions furent amplement suffisantes pour amorcer son voyage vers la forêt Ancestrale, en prenant soin de préparer son plan d'action. Fort heureusement, il connaissait globalement ce lieu, cela ne lui permettrait pas d'avoir l'avantage du terrain, mais au moins de savoir où il mettait les pieds. Azael récupéra le peu d'affaires qu'il emportait avec lui, réajusta son masque fétiche et inséra ses couteaux dans les fourreaux prévus à cet effet. "Rien ne dit que tu en sortiras vivant". Ils ne savaient visiblement pas à qui ils avaient affaire.

Distorsion se retira, disparaissant dans l'ombre pour s'orienter vers la fameuse forêt, dont il n'était pas si loin, en fin de compte. Lorsqu'il atteignit les premiers arbres, Azael adopta une marche totalement différente. Il s'accroupit, légèrement tourné sur le côté et penché en avant, prêt à charger à tout moment, avant de pénétrer dans l'antre de l'Ange du Chaos. Son couteau cranté dans sa main gauche, il était prêt à toute éventualité.

Son périple l'amena à tomber sur quelques individus, tous vêtus de capes sombres et positionnés sur d'épais rochers. Ils gardaient le silence, tels de véritables statues. Azael, dissimulé habilement dans les buissons à bonne distance des trois Mages, utilisa une légère distorsion gravitationnelle totalement silencieuse pour s'élever dans les airs, afin de se retrouver à la cime d'un arbre au feuillage plutôt conséquent, observant d'un oeil expert les faits et gestes des inconnus. L'un d'entre eux semblait être le chef, à en juger par sa prestance et l'impression de puissance qui se dégageait de lui, sans doute était-il également celui qui avait envoyé la ou les lettres... Cette entrevue avait tout l'air d'une réunion entre membres de guildes, alors pourquoi lui aussi avait-il été sollicité ? Que de mystères.
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mar 31 Juil - 21:47
Un à un les mages arrivèrent, se positionnant en face de lui, sauf le dernier, qui restera dissimulé derrière un buisson. Sans montrer qu’il l’avait repéré par sa magie, Akira restait immobile et silencieux quelques minutes de plus. L’atmosphère devenait de plus en plus lourde, la tension était quasiment palpable, mais aucun ne parla et tous attendirent que l’ange du chaos prenne la parole. Un premier point pour eux, patience, prudence, réflexion, discernement, qualités indispensables, quelle que soit la puissance que l’on peut posséder. Si l’un d’entre eux avait eu une approche différente, les choses auraient rapidement tournés au vinaigre.

Alowin Ronslay, une femme intéressante au potentiel certain, la trop forte confiance en soi est surement une de ces seules faiblesses. Elle était la première à s’être montré au grand jour, ponctualité et impatience devaient en être la cause. L’inactivité de l’ancien Maître n’avait pas du plaire à tout le monde et cette première réunion devait être un rayon de soleil dans cette vie monotone, ou contracts s'enchainaient sur contracts.

Rei tendo, le cadet de la guilde, jeune homme à l’enfance difficile qui atteignit les premières marches du sommet par sa seule puissance. Preuve d’une volonté et détermination incroyable. Un bon élément, bien que peut-être trop solitaire.

Azael, un étrange mélange de violence, de calme et de loyauté, de liberté. Jeune homme aux rêves quasiment brisés dans un monde ou la corruption est omniprésent. Possédant sans doute une grande âme derrière ce physique de machine de guerre.


Akira, grâce au réseau de guildes noires sous les ordres des Oracion Seis, n’avait pas eu de mal à réunir le plus grand nombre d’informations possibles sur le passé de ces mages. Mais les dossiers ne font pas tout et aucun d’entre eux n’était à sous-estimer, tous possédaient un pouvoir intéressant et dangereux. Restait maintenant à connaître leurs réelles motivations et jusqu’à quel point ils étaient prêt à aller pour réaliser leurs objectifs. Guerriers et mages aguerris, la vie n’avait pas été douce envers eux, mais pas un ne s’étaient transformés en une brute épaisse absente de toutes pensées intelligibles. Satisfait de sa rapide analyse, l’ange du Chaos se redressait doucement. Relevant son cache-œil sur les cheveux et rabaissant sa capuche sur les épaules, il offrit son visage à la pluie tombante. Inconnue de tous, c’était la première fois qu’il se dévoilait au grand jour. Signe de confiance envers les deux derniers membres et invitation subtile à Azael. La première chose qu’ils remarqueraient serait sa jeunesse, puis son regard froid ou ne perçait rien. Deux véritables abysses dans lesquels rien ne semblait vivre. Il commença alors à parler, d’une voix calme, vide d’émotions. Comme si les mots et phrases qui sortaient de sa bouche n’apportaient aucune information importante.

- Il y a quelques mois j’ai tué le précèdent maître. La guilde dépérissait et un nouveau vent se devait de se lever. Nous sommes ce vent et mes objectifs sont simples. Renverser ce gouvernement corrompu et atteindre le sommet. A 20 ans je suis devenu Maître d’une des guildes les plus puissantes, à 25 ans je contrôlerais le royaume de Fiore. Suivez-moi, soyez loyal, louez-moi votre pouvoir et je vous offrirais le mien.


L’ange du Chaos patienta, ses yeux se posant longuement sur les deux membres assis sur leur rocher. Avant de reprendre la parole son regard s’éternisa sur le buisson dans lequel était dissimulé Azael. Lui faisant comprendre officiellement qu’il connaissait sa présence. Il reprit sans attendre que celui-ci se dévoile et sans prévenir ses subordonnées ; qui s’adapteraient en conséquence, il en était persuadé.

- Je ne suis pas à la recherche de puissance, je l’ai déjà et j’en aurais de plus en plus. Ce que je recherche par-dessus tout sont des réponses, un véritable but à la vie. Je ne crois ni en dieu, ni en l’homme. Le monde actuel saigne de l’intérieur et s’il faut le saigner à blanc pour que Fiore évolue alors je serais ce mal nécessaire. Je ne cherche pas de serviteurs, je ne cherche pas de mages berserks. Ce que je veux sont des hommes prêts à me suivre de leur propre chef, loyaux.

En ce jour sombre et pluvieux la Guilde renaissait de ses cendres, il leur tourna le dos et se pencha nonchalamment pour recueillir l’eau du Lac qu’il but goulument. Il attendait que l’un d’entre eux profite de l’occasion pour l’abattre et revendiquer alors le titre de Maître des Oracion. Mais rien ne vint. Avaient-ils peur de lui ? Il l’espérait mais il ne voulait pas qu’on le suive par terreur. Il se retourna doucement et pour la première fois de la rencontre, son visage semblait sincère, cette image fugace ne dura pas plus d’une demi-seconde. De suite remplacée par une aura meurtrière et écrasante. L’air crépitait comme une mèche d’explosifs sur le point d’exploser.

- Parlez, attaquez-moi, faites ce que bon vous semble. Sachez simplement qu’aucun d’entre vous ne mourra se soir. Je m'y engage.

L’ange du Chaos prenait un risque énorme. Si l’un d’entre eux quittait ou refusait de se joindre à l’organisation, il ne devrait plus que se déplacer principalement dans l’ombre. Risque qu’il était pourtant prêt à prendre. Il devrait dans tous les cas se montrer un jour ou l’autre au reste du monde. Que cela soit plus tôt et de la bouche d’un autre homme ne l’importait guère.

- Les dés sont entre vos mains, à vous de jouer.

Il se rassit sur son rocher alors que la pluie s'ârretait, les nuages perdirent de leur consistance et un fin rayon de coucher soleil vint illuminer le centre de la forêt Ancestrale. Les arbres perdirent de leur halo blanchâtre avant de reprendre pleine possession de l'espace. Le brin de lumière disparut et Akira reportait son attention sur les mages; attendant que l'un d'eux prenne l'initiative..
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mer 1 Aoû - 4:21
Peu après qu’elle se soit installée face à celui qui semblait être le nouveau Maître, le deuxième et dernier membre d’Oracion Seis se posa à côté d’elle. Qui était-il, qu’elle magie possédait-il, qu’elles étaient ces motivations pour être ici ? Elle n’en savait rien, et franchement cela lui importait peu, tout ce qui l’intéressait était de savoir ce que le Maître allait dire. Et en fonction de cela elle aviserait de son propre avenir. La pluie finit par transpercer les arbres autour d’eux, et se mit à traverser l’épais capuchon de son Oracion Cape ; c’était une bonne chose, elle aimait la pluie. L’homme qui les avait rassemblés semblait encore attendre un peu, comme s’il attendait quelqu’un. Mais finalement la « réunion » commença. Il tira sa capuche dévoilant ainsi son visage. Les dents de la jeune femme se serrèrent un instant, alors ce n’était plus l’ancien maître qui l’avait accueilli dans la guilde, il y avait un mois de ça ? C’était un nouvel homme, plus jeune, plus déterminé et plus sûr de lui ; un regard déterminé, celui que possèdent les gens qui ont un but précis, et sont prêts à tout pour le réaliser. À cet instant, Alowin compris que ses chances de prendre le contrôle des Oracions venaient littéralement de chuter proche de 0.

- Il y a quelques mois j’ai tué le précèdent maître. La guilde dépérissait et un nouveau vent se devait de se lever. Nous sommes ce vent et mes objectifs sont simples. Renverser ce gouvernement corrompu et atteindre le sommet. A 20 ans je suis devenu Maître d’une des guildes les plus puissantes, à 25 ans je contrôlerais le royaume de Fiore. Suivez-moi, soyez loyal, louez-moi votre pouvoir et je vous offrirais le mien.

Alowin écoutait sans intervenir. Cet homme avait de l’ambition, et elle aimait ça. Petit à petit elle s’intéressait à ce qu’il pouvait lui apporter. De la puissance, de meilleurs contrats, non ce n’était pas de ça dont Alowin avait besoin. Ce que voulait Alowin c’était un but et cet homme lui en offrait un : servir sous ses ordres pour répandre le Chaos ; en fait c’était son but premier, mais au final le faire seule ou en groupe et aux ordres de quelqu’un, c’était pareil. Mais n’imaginez pas qu’elle était quelqu’un de loyal comme un toutou… Elle se souvenait d’une phrase, quelqu’un qui lui avait dit un jour : « Je suis un serpent. Mon visage est froid, je n'ai pas de cœur. J'utilise ma langue pour trouver ma proie sur le sol puis je l'engloutie en entier. C'est la sorte de créature que je suis. Et toi Alowin, qu’elle sorte de créature es-tu ? » Eh bien elle était parfaitement comme ça. Possédant une patience hors norme, elle attendait –tel un serpent- que sa proie tombe dans son piège pour l’avaler. Et cet homme n’échapperait pas à la règle. Elle se servirait de lui autant qu’il se servirait d’elle.

- Je ne suis pas à la recherche de puissance, je l’ai déjà et j’en aurais de plus en plus. Ce que je recherche par-dessus tout sont des réponses, un véritable but à la vie. Je ne crois ni en dieu, ni en l’homme. Le monde actuel saigne de l’intérieur et s’il faut le saigner à blanc pour que Fiore évolue alors je serais ce mal nécessaire. Je ne cherche pas de serviteurs, je ne cherche pas de mages berserks. Ce que je veux sont des hommes prêts à me suivre de leur propre chef, loyaux.

Il laissa quelques instant son dos à découvert, espérant certainement voir si l’un des membres tenterait de l’assassiner pour prendre sa place, mais Alowin avait fait quelques recherches sur les membres qui composaient sa guilde à son arrivée. L’autre membre était Rei Tendô, membre de la guilde depuis dix ans, et possédant la magie de télékinésie. Etrange qu’un jeunot comme lui ait pu survivre là où tant d’autres ont déjà perdu la vie. Le deuxième devait être le membre inconnu, un homme qui disait-on possédait une magie hors du commun ; une Lost Magic racontaient certains des anciens membres de l’Oracion. Intéressant… Du moins, tout autant que la fin de son discours.

- Parlez, attaquez-moi, faites ce que bon vous semble. Sachez simplement qu’aucun d’entre vous ne mourra se soir. Je m'y engage. Les dés sont entre vos mains, à vous de jouer.

Le silence retomba sur l’endroit où se tenait la réunion. Plus personne ne parlait, ou n’osait parler. Alowin s’imprégna de toutes les informations dont elle disposait maintenant. Premièrement, elle serait tout autant le jouet du chef de guilde qu’il serait le sien. Deuxièmement, la puissance du Maître était bien loin de ce que l’on pouvait imaginer, suffisamment impressionnante pour clouer la jeune femme sur place et presque l’empêcher de respirer. Dernièrement, la guilde allait enfin se mettre en marche. Elle décida donc qu’il était temps pour elle de prendre la parole.

Master… Disons Master muchitsujonotenshi, vu que vous ne nous dévoilerez pas votre nom, je n’ai aucune raison de ne pas servir sous vos ordres ; vos propositions sont intéressantes et le programme que vous nous proposez est plein de promesse attirantes. Seulement vous devez vous douter qu’un partenariat entre nous ne sera pas le même que celui que nous avions avec le précédent maître étant donné que nous voulions tous sa peau pour prendre la place que vous occupez aujourd’hui. Je me dois de vous rappeler que cette alliance fonctionne tant que les membres trouvent un intérêt commun ou peuvent s’utiliser les uns et les autres mutuellement. Mais si un maillon venait à être brisé, cette alliance une fois de plus se retrouverait avec de nombreux conflits d’intérêts et serait incapable de fonctionner à nouveau normalement sans qu’une nouvelle personne ne prenne le pouvoir.


La jeune femme pleine d’audace marqua une pause histoire de reprendre son souffle et trouver les mots justes pour la suite de son petit discours. Elle ne pouvait pas se permettre de se mettre son nouveau chef à dos, mais elle devait néanmoins être sûre que celui-ci se souvienne qu’il était chef d’une guilde d’assassin, et que n’importe quand l’un de ses hommes pouvait se retourner contre lui. Ce n’était que comme ça qu’elle accepterait de le reconnaître. Elle reprit donc le fil de son discours.

Ainsi, vous pourrez user de moi à votre guise pour étendre votre influence sur Fiore et le monde si cela vous chante. Mais sachez aussi qu’au besoin je suis prête à vous utiliser si besoin est, et que je n’hésiterai pas. Souvenez-vous, ma personne et ma sécurité passe avant tout ; c’est pourquoi je demande à ce que les règles mises en place à mon égard avec le précédent maître soient respectées, à savoir le fait que personne ne cherche à me contacter directement en allant dans ma ville. Surtout si l’on possède une marque aussi visible. Le point de rendez-vous pour me rencontrer est la forêt au nord de Shirotsume où je me rends une fois par semaine. Le précédent maître y déposait ses messages.

Imposer ses conditions. C’était la première chose à faire lors d’un contrat ; et Alowin présentait que ce trait de caractère ne laisserait pas indifférent son futur Maître, et qu’il comprendrait ce qu’elle essayait de faire, qu’elle souhait juste le tester…
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Jeu 2 Aoû - 23:17
Après quelques nouvelles minutes de silence suivant mon arrivée, l'individu placé dos au lac retira le cache-oeil qu'il arborait et nous dévoila enfin son visage. Un jeune homme, d'une vingtaine d'année environ, aux cheveux noirs et au regard plein d'ambition, froid, dénué de toute émotion. Ce regard me rappela ma fuite de Hydralia, cette absence flagrante de sentiments pour tout ce qui l'entoure. Cette nouvelle tête semblait remplie d'idées que je m'apprêtais à écouter. Finalement, il rompit ce silence respectueux et introduisit la réunion :

- Il y a quelques mois j’ai tué le précèdent maître. La guilde dépérissait et un nouveau vent se devait de se lever. Nous sommes ce vent et mes objectifs sont simples. Renverser ce gouvernement corrompu et atteindre le sommet. A 20 ans je suis devenu Maître d’une des guildes les plus puissantes, à 25 ans je contrôlerais le royaume de Fiore. Suivez-moi, soyez loyal, louez-moi votre pouvoir et je vous offrirais le mien.

* Donc c'est lui le nouveau Maître... Renverser le gouvernement corrompu en cinq ans, rien que ça... Pour quelqu'un dont nous ne connaissons ni la puissance, ni la volonté, j'aurais presque envie de le tuer s'il ne faisait pas partie de la guilde. Le vieux était déjà bien croulant, il n'a dû avoir aucun mal à le supprimer.*

Le regard dudit Maître nous parcourut un par un puis s'arrêta un instant sur un buisson avec un regard insistant. Nous ne serions donc pas trois ici mais quatre. Le dernier invité n'oserait pas se présenter devant nous?
Le mage à ma droite ne bougeait absolument pas, témoignant d'un calme surprenant en la circonstance. Je ne lâchais toujours pas le pieu dissimulé dans ma manche droite, me préparant à toute attaque venant des deux personnes devant moi ou de celle soustraite à notre regard. Nous sommes des assassins, après tout...
Me penchant sur le discours de notre jeune Maître dont nous ne connaissons toujours pas le nom, je réfléchis un instant à ses belles paroles. Il voulait nous utiliser pour contrôler Fiore, se servir de notre pouvoir à sa guise pour l'aider dans son entreprise et nous offrir le sien en échange.


* Ça aurait pu être intéressant si je ne me fichais pas de ce qu'il pouvait m'apporter. J'ai appris depuis ma naissance à me débrouiller seul, je ne compte pas faire entorse à mes habitudes comme ça...*

- Je ne suis pas à la recherche de puissance, je l’ai déjà et j’en aurais de plus en plus. Ce que je recherche par-dessus tout sont des réponses, un véritable but à la vie. Je ne crois ni en dieu, ni en l’homme. Le monde actuel saigne de l’intérieur et s’il faut le saigner à blanc pour que Fiore évolue alors je serais ce mal nécessaire. Je ne cherche pas de serviteurs, je ne cherche pas de mages berserks. Ce que je veux sont des hommes prêts à me suivre de leur propre chef, loyaux.

Je vis le Maître des Oracion Seis se tourner et boire l'eau du lac. Montrer son dos à une guilde d'assassins rodés par les multiples contrats menés à bien et sans aucun scrupule lorsqu'une récompense est à la clé relevait de l'inconscience pure et simple. Pourtant, l'envie de le transpercer ne me tenta même pas et personne ne fît le moindre mouvement. Pas une seule once d'agressivité fut dégagée des membres de la guilde noire. Ce gars affirmait être puissant et cherchait un but à la vie. Par simple curiosité, j'avais seulement envie de le voir à l'oeuvre avant de le laisser vivre ou qu'il s'éteigne.

- Parlez, attaquez-moi, faites ce que bon vous semble. Sachez simplement qu’aucun d’entre vous ne mourra se soir. Je m'y engage. Les dés sont entre vos mains, à vous de jouer.

Il semblait avoir fini de parler. Les effectifs, le but de notre organisation, les moyens à employer, l'investissement à fournir, tout était clair mais tellement impalpable à la fois. Par où commencer et où frapper en premier?
Le mage à ma droite inspira et prît la parole en premier. Ou en première plutôt. Maintenant que le halo dégagé par les arbres se faisait plus luminescent, je pouvais observer un masque sous son Oracion Cape d'où s'élevait une voix féminine. Le deuxième membre des Oracion Seis était donc une femme...


- Ainsi, vous pourrez user de moi à votre guise pour étendre votre influence sur Fiore et le monde si cela vous chante. Mais sachez aussi qu’au besoin je suis prête à vous utiliser si besoin est, et que je n’hésiterai pas. Souvenez-vous, ma personne et ma sécurité passe avant tout ; c’est pourquoi je demande à ce que les règles mises en place à mon égard avec le précédent maître soient respectées, à savoir le fait que personne ne cherche à me contacter directement en allant dans ma ville. Surtout si l’on possède une marque aussi visible. Le point de rendez-vous pour me rencontrer est la forêt au nord de Shirotsume où je me rends une fois par semaine. Le précédent maître y déposait ses messages.

Audacieuse, posant ses conditions d'emblée et imposant ses propres limites à une personne pourtant théoriquement supérieure, le comportement de cette mage fît apparaître malgré moi un léger sourire.

* Il suffirait donc de déroger à ses conditions pour lui faire perdre le contrôle des choses. Le Maître dispose déjà d'un atout aussi fort qu'il constitue une de ses faiblesses. Les lames à double tranchants ne m'intéressent guère, il n'est jamais possible de toujours être sûr de ses actes, on vit constamment dans un avenir incertain... *

La tirade de la jeune femme prit fin et le silence retomba telle la pénombre de la nuit nous recouvrant de son épais voile de ténèbres. Les ombres formées par les lumières émanant des arbres environnants se projetaient autour de nous, peignant un tableau funeste autour des trois assassins assis sur leur rocher. Personne n'osant reprendre, ce devait sans doute être à moi d'apporter mon consentement ou mon refus aux projets de ce jeune ambitieux. Autant l'autre mage aimait bien blablater, autant je préférais ce qui était concret.
Me levant, je fis face à notre nouveau Maître, sortis ma main droite à l'intérieur de laquelle était tatoué le symbole des Oracion Seis et fis s'élever le rocher sur lequel était installé mon nouveau supérieur droit dans le lac. Maintenant, c'était à moi de poser les bases de notre relation.


- Beaucoup de belles paroles pour si peu d'exemples. Des réponses, un but à la vie. J'ai déjà obtenu les réponses qui m'importaient, le but que je m'étais fixé est accompli. Ta puissance ne m'est toujours pas présentée, je pourrais te tuer d'un instant à l'autre comme chacun de nous envisageait de tuer l'ancien Maître avant que tu ne t'en charges toi-même. Pourtant tu risques de faire bouger les choses, faire progresser cette guilde et ouvrir un nouvel horizon aux Oracion Seis. Je décide donc de croire à ton projet et observer comment tu comptes nous conduire vers ce but. Mais saches que mon pouvoir n'est qu'à mon service et je ne te respecterai absolument pas. Seule ma loyauté envers la guilde Oracion Seis est pleine et entière.

Ouvrant pleinement la main, j'éjectai le rocher sur lequel le Maître était toujours assis droit dans le lac. Rabaissant immédiatement le bras, mon pieu surgit dans ma main et je me préparais à affronter celui que je venais de provoquer...
Azael Carcinos

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mahô / Magie de la Gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.265
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Ven 3 Aoû - 18:07
Et voilà la véritable nature de cette mystérieuse réunion au sommet... L'homme aux cheveux sombres et aux yeux emplis de ténèbres, sans aucun doute celui qui avait envoyé l'étrange lettre à Azael, s'imposait comme nouveau maître d'une guilde noire, et expliquait ses nouveaux projets à ses deux subordonnés dissimulés par de longues capes. Il marqua une pause dans son discours, dévisageait chacun des participants, et orienta son regard en direction de l'endroit où Azael s'était caché. L'ex-assassin se raidit, espérant que les trois mages n'avaient pas pour intention de s'attaquer à lui pour une raison quelconque, car il n'aurait pu vaincre autant d'individus simultanément... Pour ainsi dire, le nouveau chef semblait si puissant qu'il lui aurait été aisé de tuer le maître de la gravité, et c'était d'autant plus évident s'il était assisté par ses deux compagnons.

Mais, à la grande surprise du mage solitaire, le jeune maître n'en fit rien, et se contenta de ramener son regard à ses subordonnés avant de reprendre la parole avec un calme étonnant. Que souhaitait-il au juste ? Pourquoi avait-il invité Azael en ces lieux, si ce n'était pas pour le piéger ? Distorsion souhaitait avant tout comprendre comment ces informations avaient pu être rassemblées pour arriver jusqu'à lui, la nature de l'invitation étant plutôt claire, il s'agissait là d'un recrutement... Puisque le futur Master s'était bien rendu compte qu'ils n'étaient pas trois dans cette forêt, mais quatre, l'homme masqué ne se risqua pas à intervenir. Inutile de se faire repérer par les autres Mages noirs si leur supérieur n'avait pas souhaité évoquer l'arrivée d'un nouvel individu, il avait sans doute un plan.

Bien. Il était désormais clair que l'expéditeur de la lettre souhaitait prendre la place de maître des Oracion Seis, une guilde dont Azael avait eu vent par l'intermédiaire de rumeurs, et qu'il désirait prouver sa capacité à diriger... La première personne, une femme à en juger par sa voix, s'éleva la première pour intimer qu'elle acceptait les termes de l'assassin de son ancien maître. En cas d'assaut, elle constituerait donc probablement une défense pour le nouveau Master. Le second individu, un mage bien moins conciliant que sa collègue, s'exprima dans un tout autre discours avant d'utiliser ses pouvoirs de télépathe pour dresser la roche qui servait d'assise à "l'Ange du Chaos", avant de la projeter avec force vers l'avant. Il en profita pour extirper de sa manche une arme cachée jusqu'à présent, et se prépara à combattre, visiblement sur le qui-vive.

Une ouverture, c'était le moment d'agir. Distorsion ne pouvait que supposer, mais il imaginait que l'agresseur s'associerait à lui le temps de l'altercation, alors que la femme se rapprocherait de l'autre Mage surpuissant. Cette hypothèse était préférable, car Azael savait pertinemment qu'une fuite ne le mènerait à rien, il aurait été incapable de quitter les lieux sans que son hôte ne l'arrête durant sa course. Son choix était fait, il s'élancerait dans la bataille sans plus attendre. Usant de son habileté, Azael bondit hors de sa cachette et modula légèrement la gravité afin de ne pas subir de dégât de chute, atterrissant ainsi derrière la jeune femme masquée. Il allait désormais tenter quelque chose de particulièrement dangereux, mais qui ne s’avérerait pas irréparable en cas d'échec. Dressant ses paumes en direction du ciel, il concentra son énergie et retourna brutalement ses mains, provoquant soudainement un bruit sourd.

Le mage aux yeux de diamant avait utilisé son Amplification, une puissante attaque gravitationnelle lui permettant d'augmenter significativement la gravité dans la zone. Lui même s'enfonça très légèrement dans le sol, qui se craquela sans prévenir. Dirigeant ses doigts vers la demoiselle encapuchonnée, il concentra l'Amplification sur elle pour tenter de la plaquer au sol, ou au moins de la contraindre à s'agenouiller, le temps qu'il puisse poser quelques questions à son hôte. S'adressant à lui tout en maintenant la pression sur la Mage, il vociféra :

"Pourquoi m'as-tu amené ici ?"




Dernière édition par Azael Carcinos le Dim 5 Aoû - 0:02, édité 1 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Ven 3 Aoû - 19:58
Insouciance, irrespect, stupidité. La guilde qu'avait récupérée l'ange du Chaos était dans un bien piteux état. Qu'avait bien pu faire l'ancien Maître pour récupérer ce duo d'éclopés ? Et ça osait s'appeler assassin... Le vieux avait-il été désespérer au point de recruter une femme trop faible pour penser à autre chose qu'à ses conditions, à sa survie; et un jeune rouquin stupide à souhait incapable de connaître sa place et la puissance d'un adversaire? S'il avait pu ressentir des émotions il s'agirait actuellement de pitié et de honte. Si le monde voyait aujourd'hui les guildes noires d'un œil aussi pathétiques c'était principalement dû à la présence d'hommes et de femmes comme Alowin et Rei. Il n'écoutait plus que d'une oreille distante les deux discours de ces meurtriers de bas étages. L'assassinat est un art de toute une vie. Beaucoup de monde se prénomme ainsi mais seule une poignée l'est véritablement, et ces deux rigolos incapables de juger de la puissance d'Akira n'en faisaient surement pas parti. Ainsi donc l'ange du Chaos s'était trompé sur toute la ligne, les informations récoltées surestimeraient grandement ces pions inutiles. Tels des chiens galeux se jetant sur un bout de viande, les deux derniers membres se jetaient sur n'importe quelle faiblesse ou erreur de sa part. Erreur commise dès le départ en traitant ces vermines d'égal à égal. Il prendrait son temps avec ces deux-là, et lorsqu'il aurait fini, ils seraient probablement à l'article de la mort. Un faible doit connaître sa place et l'on ne provoquait pas impunément un mage de rang A et qui plus est, maître d'une guilde noire.

L'Ange du Chaos se sentit soulever avec le rocher, impassible, il sauta au sol au moment où il aurait dû être propulsé dans le lac. Il se réceptionna adroitement, en douceur, un genou en terre et replié sur lui-même, un doux murmure s'échappait de ses lèvres.

Tairyoku.

Un mot, un seul, suivit d'une explosion d'énergie pure. Le roux dévoilait à peine son pieu qu'Akira était sur lui. Vitesse fulgurante que même l'un des mages les plus puissants aurait du mal à suivre. Il ne lui laissait aucune chance et sa faible magie de télékinésie ne pourrait grand-chose pour le sauver. Le niveau d'écart était simplement trop grand, peut-être l'ange serait-il ralentit par une quelconque technique, et encore faudrait-il que son adversaire en ait le temps... Oh, il survivrait, vu que l'ange n'augmenterait quasiment pas sa force, mais c'était déjà plus que ne pouvait espérer un mage de rang B. Le corps à corps, domaine de prédilection d'Akira, booster par le tairyoku, faisait de lui une machine à tuer, insaisissable. Un couteau de lancer dans chaque main il frappait et tailladait, s'adaptant aux mouvements du roux comme s'il s'agissait d'un mannequin de bois. Une personne extérieur au combat, si elle se concentrait, pouvait apercevoir à travers la tempête de boue que créait sa vitesse, que les blessures et attaques qu'il portait n'étaient que superficielles. Dans quel but ? Simplement parce qu'une seule coupure de ses couteaux suffisait à donner la nausée. Et même si sa proie réussissait à en esquiver quelques-uns par chance ou par magie, les dizaines d'autres qui feraient mouches suffiraient amplement à immobiliser une créature trois fois plus lourde que lui.

Rei avait fait office de bouc-émissaire, d'exemple, et Akira savait Alowin suffisamment intelligente pour ne rien tenter suite à cette démonstration de puissance. Non pas qu’elle puisse faire grand-chose suite à l’attaque d’Azael. D'un saut majestueux il se propulsait dans les airs, brisant le contact physique. Dos au lac, à sa place initiale, ses yeux sombres se posèrent sur les trois mages, laissant transparaitre un dénis certain. Son regard était froid, son souffle était contrôlé, calme, pas une parcelle de son corps souffrait de l'effort qui venait d'être fournis.


- Il ne sera pas et ne sera jamais question de conditions ou de demi-mesures. Le danger est le quotidien de tout mage noire. Je ne suis PAS l'ancien maître. Je suis Akira Kain, l'ange du Chaos et le maître de cette Guilde. A partir de ce jour mes paroles ont force de lois. Le moindre d'entre vous qui se dressera contre moi n'aura plus que deux choix: me battre ou perdre son tatouage et bien certainement sa vie. Quand à toi Azael, tu sembles être un atout dont la guilde aurait bien besoin. Mais étant donné cette journée décevante j’attends de te voir à l’œuvre.

S'il fallait mâter ces chiens par la force alors qu'il en soit ainsi. Sa promesse de ne tuer personne avait quitté son esprit, et au fond de lui il espérait que l'un d'entre eux repasse à l'attaque. La mort d'un de ces misérables ne causerait de tort à personne et un peu d'action ne ferait pas de mal. Entouré d'une aura meurtrière sans égale, une dizaine de boules d'énergie pure de la taille d'une tête humaine apparurent dans l'air. Dangereuses et menaçantes, elles n'attendaient que le feu vert de l'ange...


Dernière édition par Akira Kain le Sam 4 Aoû - 11:02, édité 2 fois
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Sam 4 Aoû - 1:36
Alors le nouveau maître semblait insensible à ses négociations. Alowin sourit sous son masque, il était vraiment l’homme auquel elle s’attendait ; fort, froid et sûr de lui. Des qualités que leur précédent maître ne possédait pas et qui lui avait valu la mort. Le précédent maître était faible, il cédait à tous les caprices de ses hommes, et petit à petit tous le grignotaient, lui prenant un peu plus de pouvoir à chaque fois ; la guilde sans véritable chef était donc devenue plus faible, et les mages tout simplement des loups sans but. Pas étonnant qu’il n’en reste que si peu. Mais le nouveau maître était intransigeant. Et ça c’était parfait, cet homme se révélait donc capable de faire renaître la guilde de ses cendres. De son côté, l’autre mage, Rei semblait avoir trouvé là une opportunité pour se rebeller, pensant certainement l’avoir de son côté, alors qu’elle ne cherchait qu’à le tester. Cet abruti lui allait vraiment tout gâcher, provoquant un homme dont la puissance était bien supérieure à la sienne. Même si tous ici avaient la puissance pour vaincre le précédent maître, personne ici n’avait la force pour vaincre le nouveau. Même elle avec sa magie d’illusion ne pouvait affirmer que le Sakanade réussirait à dérouter le maître assez pour qu’elle lui porte un coup fatal. Et puis même si son sortilège fonctionnait, serait-elle vraiment capable de vaincre son aura meurtrier et tout simplement inhumaine ? Elle en doutait. Elle se tourna vers le jeune homme tentant de le raisonner :

Non, attends…

Le maître avait été plus rapide, tirant une lame de sa manche et tailladant le jeune homme qui ne pourrait vraisemblablement rien faire. La jeune femme détourna les yeux, sentant une nouvelle présence derrière elle. Alors il y avait bien quelqu’un d’autre, un autre mage d’Oracion Seis ? Un invité du Maître ? Aucune idée, en tout cas il profita de l’action pour la bloquer au sol en augmentant la gravité autour d’elle, et elle plia un genou malgré sa volonté. Son adversaire était plus fort qu’elle, c’était certain, mais elle avait plus d’un tour dans son sac.

Kankaku

L’adversaire derrière elle, et dont elle ne connaissait rien dû être déconcentré par la sensation d’être bousculé, du moins, assez pour qu’Alowin puisse dégager un bras, lancer un Sakanade sur le nouvel arrivant pour le priver de sa perception visuelle. Sa elle bougea rapidement sa manche droite, projetant son petit couteau à lancer, visant le pied gauche de son adversaire, qui lui devait penser que la lame se dirigerait vers la droite à cause de l’illusion du Sakanade. Le maître pris alors la parole, et la jeune femme se releva, libérée de la gravitée car son adversaire devait s’être déconcentré.

- Il ne sera pas et ne sera jamais question de conditions ou de demi-mesures. Le danger est le quotidien de tout mage noire. Je ne suis PAS l'ancien maître. Je suis Akira Kain, l'ange du Chaos et le maître de cette Guilde. A partir de ce jour mes paroles ont force de lois. Le moindre d'entre vous qui se dressera contre moi n'aura plus que deux choix: me battre ou perdre son tatouage et bien certainement sa vie. Quand à toi Azael, tu sembles être un atout dont la guilde aurait bien besoin. Mais étant donné cette journée décevante j’attends de te voir à l’œuvre.

La jeune femme applaudit, il ne fallait pas voir là une trace de moquerie ou autre, elle venait juste de comprendre que cet homme était la personne parfaite pour le rôle de Maître, et que définitivement elle n’était pas encore prête pour cela. Elle prit donc à nouveau la parole, et cette fois, de façon plus respectueuse que la première fois, où elle avait juste voulu le tester.

Donc je vois que vous n’êtes finalement que le seul individu à pouvoir tenir les rênes de cette guilde. Au vue de vos expressions, je pourrais m’imaginer que vous n’espérez qu’une chose, que l’on tente de vous attaquer ou de vous tuer. Seulement je n’aurais rien à y gagner là-dedans... et même plutôt beaucoup à perdre. Il est clair que vous êtes bin plus fort que chacun d’entre nous ici, et peut-être même plus fort que nous tous réunis. C’est pourquoi tenter quelque chose contre vous serait tout simplement suicidaire et inutile, même si vous nous avez promis la vie sauve pour cette nuit du moins. Parce que soyons réaliste, même si nous quittons cet endroit vivant ce soir, qui nous prouvera que demain on ne nous retrouvera pas mort et égorgé dans notre salle de bain, ou notre campement ? Je doute fort qu’un homme comme vous n’accepte de laisser en vie les seules personnes qui connaissent votre visage.

Elle marqua à nouveau une pause, scrutant les réactions de ses « compagnons », et se rassit sur sa pierre. Elle ne voulait pas se mettre à genoux, c’était les faibles de Tartaros qui faisaient ça avec leur Maître. Ici, la guilde était plus forte, et ses membres étaient tous des généraux, c’est pourquoi elle pouvait parler à son chef, presque comme d’égal à égal, même s’il possédait toujours une aura qui l’empêchait d’attenter la moindre chose contre lui. Elle reprit donc son petit discours après avoir vérifié que l’homme masqué ne tenterait rien de stupide.

N’ayant aucun projet pour le moment mis à part répandre la discorde et le Chaos, je me vois mal refuser votre protection, et votre projet. Vous êtes celui qui je pense est le plus à même de redorer le blason des Oracions, et vous pourrez compter sur mon concours. Tant que vous ne m’abaissez pas au rang de simple serviteur ou d’esclave, je serais heureuse d’œuvrer à votre projet, quitte à vous servir de pion. Après tout, cela ne sera pour moi qu’un moyen plus divertissant et ludique d’apporter le Chaos sur ce pays. Et pour finir, vous qualifié cette journée de décevante, je la trouve quant à moi des plus enrichissantes, notre nouveau maître ne semble pas être de la même trempe que le précédent, ce qui veut dire que la guilde ne partira pas une fois de plus en lambeaux.


Elle marqua une nouvelle pause. Juste histoire de vérifier que les deux hommes ne faisaient toujours rien, et que le Maître ne s’apprêtait pas à se jeter sur elle avec rage, comme il l’avait fait sur l’autre. Par mesure de précaution, et silencieusement, elle enchanta sous le Sakanade chacun des trois hommes ici présents. Pour eux, la droite et la gauche étaient mélangés, tout comme le haut et le bas, l’avant et l’arrière, et même savoir cela ne suffisait à rien, car exemple, si le mage savait que l’attaque venant d’en face était en fait derrière lui, le fait de se retourner était aussi inversé, et s’il additionnait ça, l’équation se reproduisait à l’infini, rendant imprévisible le mouvement de la jeune femme. L’illusion n’avait fait aucun bruit, produit aucun sceau, elle était totalement invisible et inexistante pour eux. Et qu'importe l'exactitude des informations que possédaient les autres protagonistes, il était impossible qu'ils comprennent.

Alors, Master, on commence par quoi ?

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Sam 4 Aoû - 2:30
Le Maître se laissa tomber à terre avant de suivre l'envol de son rocher, puis fusa telle une balle et se retrouva immédiatement face à moi, tenant des lames faites à partir de scorpilons. Avant que je ne puisses tenter une quelconque parade, il commença à me taillader à une vitesse phénoménale, sa magie étant sans doute pour quelque chose dans cet accroissement de capacité inhumain. La morsure des couteaux de lancer fit découler en moi une sensation d'engourdissement et de nausée qui montait de plus en plus à chaque coup. Il me fallait réagir immédiatement, sous peine de tomber à genou face à ce gars.

Shinra Tensei.

Une légère orbe télékinésique m'entoura l'espace d'un instant et, faute de repousser les attaques bien trop puissantes de mon adversaire, en minimisa les dommages et en bloqua certaines. Toutefois, mes membres étaient trop engourdis pour pouvoir riposter et il fallait admettre que j'étais désormais dans une sacré mauvaise posture.
A mon plus grand étonnement, dans un bruissement de feuille phénoménal, un individu masqué et encapuchonné fit irruption derrière la mage masquée et se servit de sa magie pour accroitre sensiblement la gravité sur sa victime. Ainsi le 4ème visiteur était bel et bien un mage mais ne faisait pas partie de la guilde. Dans un incroyable saut arrière qui mit fin à mon calvaire, le Maitre se redressa et entama enfin les présentations :


- Je suis Akira Kain, l'ange du Chaos et le maître de cette Guilde. A partir de ce jour mes paroles ont force de lois. Le moindre d'entre vous qui se dressera contre moi n'aura plus que deux choix: me battre ou perdre son tatouage et bien certainement sa vie. Quand à toi Azael, tu sembles être un atout dont la guilde aurait bien besoin. Mais étant donné cette journée décevante j’attends de te voir à l’œuvre.

Les effets secondaires des morsures de l'acier d'Akira m'empêchait d'être totalement lucide. Azael serait donc le mage ayant plaqué la fille au sol. Le maitre l'aurait invité à la réunion alors qu'il ne fait pas partie de la guilde... A entendre la voix du nouvel arrivant, nul doute qu'il s'agit d'une machine à tuer... Il aurait pu faire un allié potentiel si j'avais eu dans l'idée de devenir Maitre des Oracion Seis mais cette place ne m'intéresse pas pour le moment.
La femme masquée se remit à parler, je n'entendais que la moitié des mots, me concentrant pour rester le plus lucide possible et contrer les effets de ce poison du mieux que je pouvais pour ne pas perdre la face devant ma guilde et mon Maitre. J'ai cru entendre qu'elle allait devenir son pantin sans toutefois n'être réellement qu'une marionnette. Qui va finir par contrôler l'autre? De toute façon, aux vues de sa réactivité lors des évènements qui viennent de s'enchainer, elle ne peut certainement pas m'égaler, elle qui n'avait même pas senti la présence de cet intrus aux Oracion Seis. Dans un difficile mouvement de poignet encore engourdi, je rangeais mon pieu dans ma manche et me rassis sur mon rocher, attendant que la mage finisse d'applaudir et féliciter le nouveau Maitre.


- Alors, Master, on commence par quoi ?

Était-ce mon poignet droit ou gauche qui était engourdi ? J'avais l'impression que quelque chose clochait dans le comportement de la jeune fille aux paroles tellement gratifiantes mais je n'arrivais toujours pas à découvrir ce qu'elle cachait. Azael n'osait plus bouger devant l'aura meurtrière que dégageait désormais Akira Kain. Plusieurs boules lumineuses apparurent autour de l'Ange du Chaos, menaçantes, présentes pour forcer le respect qui lui était dû. Si tout devait commencer ce soir, les présentations ne feraient quand même pas de mal. Dans un horrible gargouillis, mes cordes vocales se remirent à fonctionner après une légère coupure à la gorge qui les avait anesthésié, fixant le Maitre droit dans les yeux, ma voix s'éleva dans le silence écrasant de la nuit.

- Rei Tendô, 18 ans, originaire de Hydralia, magie de télékinésie. Je n'ai pas plus à perdre que ma vie, je m'engagerai donc à suivre ton projet. Je préfère m'assurer d'avoir un Maitre de guilde puissant et compétent, histoire que nous soyons les seules mauvaises surprises des évènements à venir. Maintenant que les choses sont claires, terminons les formalités au plus vite et explique nous tes ambitions un peu plus en détail. Je n'ai pas envie de prendre racine dans cette forêt, et encore moins quand certains préparent des coups bas...

Ma méfiance envers les personnes m'entourant était toujours aussi naturelle. Je n'avais aucunement confiance dans les trois mages qui m'entouraient mais il semblerait bien qu'il faudrait que je m'y fasse, et plutôt rapidement...

Maintenant que les choses étaient beaucoup plus calmes et que les premières tensions étaient passées, les réponses n'en seraient que plus intéressantes...


Dernière édition par Rei Tendô le Dim 5 Aoû - 18:19, édité 1 fois
Azael Carcinos

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mahô / Magie de la Gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.265
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Sam 4 Aoû - 15:26
Alors que le regard d'Azael était plongé dans celui du Master, une sensation étrange le dérouta totalement. Quelque chose ou quelqu'un venait de le bousculer. Interrompu dans sa manipulation gravitationnelle, il relâcha son emprise sur la demoiselle d'une main pour venir extirper de sa poche un couteau, qu'il fit tourner sur lui-même dans sa main pour tenter de l'enfoncer dans le corps du nouvel intrus. A sa grande surprise, il ne fut capable que d'atteindre le vide...

Une illusion, se dit-il immédiatement, et il avait bien raison. Faisant pivoter son corps en un éclair pour revenir à sa cible initiale, il aperçut la femme sans visage qui projetait vers lui un couteau. Par réflexe, il tenta de réaliser un léger bond en arrière afin d'éviter à son pied de se retrouver coupé en deux, mais fut déséquilibré par la direction que prit son saut. Il avait pris appui sur son pied droit pour se propulser, et le pied gauche s'était déplacé le premier.

Sans aucun doute, la peste était l'auteur des deux illusions. Malgré la puissance de l'Ange de Chaos, il avait mieux à faire avec son premier subordonné quelque peu agressif et ne devait pas se préoccuper du nouvel arrivant pour l'instant. De même, le rouquin à la longue cape ne semblait pas suffisamment maîtriser la magie pour déployer une attaque de télékinésie en même temps qu'une perturbation sensorielle. C'était bien l'oeuvre de la demoiselle. Et s'il fallait l'assassiner pour mettre un terme à cette machination dont elle se rendait responsable, il n'hésiterait pas une seconde.

Pour l'heure, quelque chose clochait, cette technique était extrêmement puissante et ne pouvait être ignorée d'aucune manière. Azael rabaissa ses mains, ferma les yeux un long moment pour reprendre ses esprits tout en écoutant d'une oreille attentive la discussion. Cela ne le concernait pas, il ne souhaitait en aucun cas rejoindre ce genre de guilde sans en connaître les objectifs. Surtout pas sous le coup de la contrainte... Il était nécessaire pour le maître de la gravité d'agir et de s'exprimer avec subtilité. De son point de vue, l'individu le plus dangereux ici n'était pas le Master, du moins pas tout seul. L'ennui majeur se situait dans la magie de la jeune femme qui l'avait déjà piégé deux fois depuis le début de cette altercation. C'était d'elle qu'il fallait se méfier en priorité. Cela dit, la puissance que pouvait générer Azael lui permettrait une sorte d'accoutumance à sa magie. Si elle se dressait une fois encore contre lui, il saurait utiliser ses vagues énergétiques pour venir à bout de cette Mage.

Impassible derrière son masque qui modulait le son de sa voix, la machine de guerre analysait la situation en feignant d'ignorer le discours des Mages noirs. En prenant soin de n'interrompre aucun d'entre eux, il attira l'attention de chacun d'entre eux en élevant le ton, en prenant soin de ne se mouvoir d'aucune manière afin d'éviter que les effets de l'illusion ne l'affectent pas. De toute évidence, la Mage avait senti l'écart de puissance entre elle et lui, et s'était rendu compte que son hallucination sensorielle était efficace. Elle n'avait pas rompu le sceau, quel qu'il soit, c'était presque une certitude. Sinon, elle n'aurait pas laissé Azael rester dans son dos sans surveillance, à moins d'être totalement inconsciente...

"Vos discussions ne m'intéressent pas. Je n'éprouve aucune animosité envers les Guildes Noires, mais je ne suis pas venu pour rejoindre votre groupuscule."

Puis, orientant de nouveau ses yeux vers le Maître en personne, il continua en abaissant légèrement le volume sonore de sa voix :

"Ce que je recherche, ce sont les réponses que l'Ange du Chaos m'a promis dans sa lettre. Vous semblez bien me connaître, et vous n'êtes pas sans savoir que je tente de racheter certaines de mes fautes. Mon passé doit disparaître... Etant donné que je ne peux vous faire taire par la force, que voulez-vous de moi ?"




Dernière édition par Azael Carcinos le Dim 5 Aoû - 0:04, édité 2 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Sam 4 Aoû - 19:20



Les boules d'énergie se dissipèrent une à une. La tension baissa sensiblement et l'aura meurtrière de l'ange se transformait subtilement en un mélange d'intimidation et de puissance. Ces misérables assassins semblaient plus intelligents et coriaces, avaient-ils compris leur erreur ou bien avaient-ils simplement voulu le tester ? Akira ne le saurait jamais mais ce détail n'était que minime dans son esprit. Seul le résultat comptait véritablement, et même si le groupe disparate que formaient les Oracion Seis n'était pas encore soudé et au complet, il ne fallait pas oublier qu'il s'agissait d'une bande de dangereux criminels. La tâche qui les attendait était colossale mais non dépourvue de plaisir, et la base que formaient ses trois, peut-être quatre mages serait déjà des plus solides. Piliers d'une fondation qui ferait trembler la terre et changerait le monde.

La nuit battait son plein, reine d'obscurité. Pas un son ne filtrait de cette forêt inquiétante aux arbres luminescents. Étrangement, aucun des mages présent ne faisait véritablement attention aux alentours, ce genre d'endroits était pour eux l'équivalent des parcs naturels aux les écologistes. Nées dans les ténèbres ils se sentaient ici chez eux et peu de choses étaient à même de les effrayer. Les nombreux monstres qui peuplaient ces lieux semblaient s'être repliés dans leur tanière, invisibles mais pourtant présents, accueillant tacitement ces humains dans leur communauté démoniaque.

Il était temps de parler concret, de donner des ordres et des objectifs bien précis. Le calme était revenu et un premier pas virtuel semblait avoir été fait, bien qu'il faudrait des mois pour qu'ils apprennent à travailler en équipe et se fassent un minimum confiance. Il les étudiait tour à tour se remémorant leurs caractéristiques. Les prochains jours promettaient d'être intéressants avec ce qu'il avait en tête et surtout avec ce qu'il allait leur apprendre.


"-D'ici quelques jours je risque de devenir l'ennemi numéro un de Fiore, le mage noir responsable de la mort de dizaines de Nobles et bourgeois corrompus à Crocus n'est autre que moi. Des croquis de mon visage ont sans doute déjà étaient faits et ce n'est qu'une question de temps avant qu'on apprenne mon lien avec les Oracion Séis. "

Il s'arrêta, laissant le temps à ses nouveaux généraux d'avaler la nouvelle. Ils comprendraient ainsi que les paroles précédentes de l'ange du Chaos n'étaient pas des promesses vides de sens et sans fondements. Les choses étaient en route et il n'y aurait pas de retour en arrière possible, l'échec n'était pas une option envisageable. Chacun d'entre eux devait le comprendre avant de se lancer corps et âme dans la destruction de Fiore. Il reprit enfin d'une voix claire et intransigeante.


" -L'objectif premier est le recrutement, nous devons reformer le légendaire sextuor, gagner en puissance. La présence d'Azael en est la cause. "

Trouver des informations sur cet homme n'avait pas été une mince affaire. Il avait dû lui-même mener les recherches, mais une fois le fil conducteur de sa vie trouvé, les pièces du puzzle avaient formé une fresque éblouissante de génie. Le vieil homme avait tout calculé et Akira ne pouvait qu'admettre son infériorité face à l'ancien maître des Oracions. Azael était venu ici à la recherche de réponses et lorsque l'ange promettait quelque chose, cela arrivait.

"- Distorsion, Nexus était l'ancien maître des Oracions."

Il venait de lâcher ces quelques mots de la manière la plus simple possible, une phrase qui pourtant était pleine de révélations. Comment cela était-il possible ? Lorsque l'on y réfléchissait tout concordait. L'âge, le personnage, l'enseignement, rien n'était laissé au hasard. Le vieux, comme l'aimait à l'appeler Akira, avait "adopté" dans le secret deux enfants, l'un de 10 ans récupéré dans le désert de Burana et l'autre de 16 ans trouvé lors d'une nuit sombre. Il les avait initiés à l'art de l'assassinat tout en dissimulant l'existence d'Azael à Akira et vice versa. Dans quel but ? Et bien pour la même raison qu'il avait recruté Alowin et Rei. Depuis des années l'ancien maître avait œuvré pour former, recruter et enfin réunir ces quatre mages à la sombre destinée et au passé sanglant. Et aujourd'hui encore Akira cherchait jusqu'où s'étendaient les machinations de cet ignoble vieillard. L'ange du Chaos observait son ainé, impassible, avant de continuer de la même voix monotone mais lourde de sens.

"- À nous de prendre le contrôle de notre avenir. Nous sommes des meurtriers et l'heure n'est pas à la rédemption. Si l'on veut véritablement changer ce monde il faut le détruire. Personne ne connaît mieux que nous le mal qui ronge ces terres. Mon but n'est autre qu'établir l'ordre par le Chaos."

L'ange savait qu'Azael était une personne à qui la vie avait tout arraché et que comme lui, se trouver un but était primordial. Le tournant qu'avait pris la discussion permettrait de véritablement fixer les objectifs de la Guilde. Il gardait cependant une partie de ses plans encore secrets, qu'il ne dévoilerait qu'une fois les six réunis.
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Sam 4 Aoû - 23:48
Alowin jeta un regard derrière elle, constatant que l’homme inconnu avait finalement opté de ne pas l’attaquer. Sage décision qu’il avait dû prendre en constatant que son couteau n’avait fendu que l’air, et il serait dommage qu’il se retrouve avec un bras en moins en essayant de l’attaquer au corps à corps alors qu’il ne pouvait plus se fier à sa perception visuelle. L’autre membre en profita donc pour se présenter lui-même, ne faisant que confirmer les informations qu’elle avait déjà réussi à collecter. Il se révélait méfiant, une bonne chose quand on était un assassin, qui plus est lorsque l’on était en présence des plus grands assassins du royaume. Sa posture indiquait clairement qu’il était prêt à faire face à n’importes quelles éventualités possibles, seulement se doutait-il qu’il était désormais sous le contrôle d’une illusion. Qu’il n’était désormais plus maître de ses propres mouvements, privé de toute information visuelle valable. Puis ce fut au tour de l’autre de poser des questions ; ainsi il avait été mandé par le Maître lui-même. Intéressant, celui-ci souhaitait donc remanier sa force de frappe au plus vite ? Point important, car plus vite ils seront à nouveaux à six généraux, et plus vite ils pourront officier sur l’ensemble du territoire. Leur chef repris d’ailleurs la parole, leur donnant un certain nombre d’informations.

"-D'ici quelques jours je risque de devenir l'ennemi numéro un de Fiore, le mage noir responsable de la mort de dizaines de Nobles et bourgeois corrompus à Crocus n'est autre que moi. Des croquis de mon visage ont sans doute déjà étaient faits et ce n'est qu'une question de temps avant qu'on apprenne mon lien avec les Oracion Séis. "

Ainsi il s’était lui-même mis à bouger. Cela n’arrangeait pas trop la jeune femme qui n’était pas encore prête. Avoir une double vie n’était pas une chose facile, et en ce moment même sa vie de citoyenne n’était pas encore assez bien implantée pour que ses futures allées et venues ne se fassent pas remarquer. Elle allait devoir lentement accélérer ses préparatifs, et mettre en place sa double vie plus vite qu’elle ne l’avait imaginé. Car pour l’instant elle n’était aux yeux de tous qu’une simple botanise sans histoire, vivant dans la ville de Shirotsume et encore simplement en stage d’apprentissage auprès de la botaniste du village. Comment pourrait-elle expliquer sans se faire remarquer de soudaines connaissances qu’elle devrait encore ignorer ? Elle avait sa petite idée là-dessus, et reporta son attention sur le discours du dénommé Akira Kain.

"-L'objectif premier est le recrutement, nous devons reformer le légendaire sextuor, gagner en puissance. La présence d'Azael en est la cause. "

Ainsi c’était bien ça, l’homme masqué était bien là pour être recruté. C’était plutôt intéressant, sa magie n’étant pas des plus communes pouvait se révéler être un atout majeur pour eux, et il semblait être un assassin accompli, certes un peu plus brutal et irréfléchi, mais un bon assassin quand même, la preuve il avait échappé à sa vigilance malgré les nombreux signes qu’elle aurait dû remarquer. Ainsi il n’était pas réellement un homme à prendre à la légère. La maître lui appris quelque chose qui ne semblait regarder qu’eux, c’est pourquoi elle fit abstraction de cette information, pour se contrôler sur d’autres plus importantes.


"- À nous de prendre le contrôle de notre avenir. Nous sommes des meurtriers et l'heure n'est pas à la rédemption. Si l'on veut véritablement changer ce monde il faut le détruire. Personne ne connaît mieux que nous le mal qui ronge ces terres. Mon but n'est autre qu'établir l'ordre par le Chaos."

L’ordre par le Chaos, la domination par la discorde, le règne par le meurtre ; tout cela signifiait la même chose pour la jeune femme et aboutissait à une seule chose : l’anéantissement, une chose fort plaisante, mais qui laissait Alowin de marbre. Il n’y avait en fait rien d’amusant pour elle dans la destruction totale, ce qui l’intéressait vraiment c’était la peur qu’engendraient ses actes, la terreur que pouvait ressentir ses proies, et les autres personnes autour, qui petit à petit peuvent sentir une large épée de Damoclès au-dessus d’eux. Ça c’était réellement amusant, mais vu qu’elle pouvait trouver ce plaisir là en même temps qu’elle accomplissait les rêves d’une personne et qu’elle en tirait un quelconque profil derrière, il n’y avait aucune raison pour qu’elle n’accepte pas. Alowin, croisa les bras et trois mots sortirent de sa bouche :

Cela me plait.

Elle replongea dans le silence, comme si elle réfléchissait avant de finalement décider de faire une rapide présentation.

Je suis Alowin Ronslay, ancien nom de code : Gosuto, d’ailleurs celui-ci est toujours d’actualité. Je mène une double vie, mais je préfère ne pas vous en dire trop, non pas que je me méfie de vous, mais plus nombreux sont les personnes sous le secret et plus mes chances de bien infiltrer la société sont minces. Master Kain le sait, je pense que cela suffit amplement. Quant à ma magie, je pense que certains ont dû le deviner, mais j’utilise une magie d’illusions.

En parlant de sa magie, elle savait que les deux autres subalternes redoubleraient de prudence, et c’est bien cela qu’elle espérait ; qu’ils soient tellement prudent qu’ils n’en seront que plus faciles à berner. Qu'allaient donc dire les autres?
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Dim 5 Aoû - 17:24
Akira, Alowin, bientôt Azael et moi... Les six généraux d'Oracion Seis sont sur le point de revoir le jour et faire renaître les cauchemars du passé. Enfin le Chaos arrive à grand pas et nous en serons ses premiers hérauts. Ce monde doit connaître la souffrance et je serai de ceux qui lui fera trouver la voie de la rédemption.
Écoutant d'une oreille légèrement distraite le temps que les effets du poison d'Akira se dissipe totalement, il me sembla entendre que Azael, l'utilisateur masqué de la magie de gravité, avait également été élevé par l'ancien Maître des Oracion Seis. Ce vieux fourbe aurait décidément tout planifié et agissait en secret sans que nous nous doutions de quoi que ce soit... Au final, nous étions tous plongé dans une masse de ténèbres, ne pouvant voir que ce que la lumière de notre ancien mentor voulait bien nous montrer.


La pluie continuait de tomber dans la forêt ancestrale et quelques cris de créatures affamées mais trop prudentes pour nous approcher se faisaient entendre autour de notre petite réunion. Les arbres luminescents nous éclairaient d'un halo blanchâtre, faisant planer les ombres de nos passés tourmentés dans le regard de chacun des membres d'Oracion Seis. La composition de notre guilde serait des plus étranges si l'on si attarde légèrement. Le Maître vient d'abattre les nobles de Crocus, ayant dévoilé son visage au reste du monde et voulant passer à l'action de manière concrète et visible avec sa magie de l'énergie. Alowin préfère mener une double vie pour assurer ses arrières et se masque pour éviter d'être reconnue lorsqu'elle agit avec les Oracions, celle-ci utilise la magie des illusions, une magie de soutien fort appréciable en combat rapproché. Azael, s'il compte intégrer notre groupuscule, vit masqué et caché et assassine ses victimes en les immobilisant grâce à sa magie de la gravité. Pour ma part, je me contente de les assassiner à découvert avec ma télékinésie, sans un mot, avant de m'éclipser comme je suis venu.
Je notais toutes ces précieuses informations dans un coin de ma tête, sentant qu'elles pourraient toutes me servir un jour ou l'autre.
Je reprenais enfin pleinement mes esprits lorsque je percutais enfin qu'Alowin utilisait la magie des illusions. Cette sensation étrange que je ressens est donc le fruit d'une illusion qui perturbe mes sens visuels. Finement joué, tout le monde ici semble avoir une carte à jouer pour assurer sa défense. Si elle décidait d'attaquer, nous serions dans le cas d'un match nul : Akira pourrait esquiver avec sa magie des énergies et se mettre hors de portée, quelle que soit la direction choisie, Azael pourrait utiliser la gravité pour tout plaquer au sol et avec mon Shinra Tensei, je pourrais me conférer une défense absolue l'espace de quelques secondes. Mis à part Akira, nous sommes tous plus ou moins égaux. Parfait, si les fondations sont solides, la construction n'en sera que plus aisée.


M'asseyant sur mon rocher, je sortis mon pieu et entrepris de le nettoyer pour effacer les dernières traces de sang de mon précédent assassinat. N'arrivant pas à réaliser dans quelle main je tenais mon pieu ou dans quel sens frotter, une simple phrase sortit sèchement une fois qu'Alowin ait fini de prendre la parole :

- L'illusionniste, retire ton sort avant que ton rocher ne finisse dans le lac ou la forêt, tu me gênes pour nettoyer correctement mon arme.

Toujours sans relever la tête, je m'adressais à Akira :

- Et pour notre Master, quand allons-nous commencer et par quoi ? Doit-on attendre la venue de deux derniers généraux ou allons-nous nous mettre à l'oeuvre immédiatement en attendant de pouvoir les recruter ? Une dernière question également. Maintenant que nous nous réunissons, allons-nous nous déplacer ensemble pour plus de facilités ou rester dispersés pour plus de discrétion ? Ou plutôt, allons-nous intimider par notre présence dévoilée ou par nos frappes dissimulées ?
Parce qu'à choisir, errer dans l'ombre et juste signer, je laisserais bien ça aux faiblards des autres guildes noires de l'alliance Baram. Les trois guildes dominantes se doivent de s'imposer au grand jour.


Je devais bien avouer que maintenant que les ambitions de l'Ange du Chaos étaient claires, un soupçon d'impatience me saisissait pour la première fois depuis mon apprentissage de la magie avec l'ancien Maître. J'avais hâte, hâte de faire connaitre la souffrance à ce monde qui me l'a lui-même montré depuis toujours !

Spoiler:
 
Azael Carcinos

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mahô / Magie de la Gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.265
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Dim 5 Aoû - 18:05
Rien de tout cela ne le concernait. Leur discussion continuait, et Azael sentait l'agacement se développer en lui. Tandis que les deux individus testaient les compétences de leur maître, que ce soit verbalement ou physiquement, il demeurait en retrait, condamné à attendre des réponses qui ne viendraient jamais. On l'ignorait depuis un moment déjà, alors qu'il avait été convié ici, et qu'il n'avait pas la moindre raison de s'allier à leur groupe d'assassin. Il avait rendu les armes car sa précédente association suintait l'avarice et la cupidité, et Distorsion ne comptait pas rejoindre une nouvelle confrérie dont l'objectif principal n'était pas nécessairement plus louable...

Ce qui devenait de plus en plus certain, malgré tout, c'était que ce fameux Ange du Chaos ne tarderait pas à marquer le monde d'un sceau maudit, et que l'âge sombre débuterait d'ici peu. Qui qu'il fut, le jeune homme au regard vide ne s'exprimait pas inutilement. La rage de vaincre résonnait dans chacun de ses mots, et sa haine transparaissait au travers de ses expressions. Certes, ce garçon semblait plutôt calme et assuré, de prime abord, mais il n'était qu'un être au coeur de pierre prêt à tout pour atteindre son but.

"Distorsion, Nexus était l'ancien maître des Oracions."

Lorsqu'il entendit cette phrase, Azael eut l'impression de s'effondrer sur lui-même, et ce n'était pas là l'oeuvre de la jeune illusionniste. Nexus... Ce nom de code qui hantait l'esprit de l'ex-assassin depuis de nombreuses années. Lui qui avait toujours cru que son ancien maître reviendrait pour se venger de son apprenti, il se trompait. Nexus ne reviendrait jamais, de toute évidence, à en juger par les paroles de l'Ange du Chaos...

Voilà pourquoi on avait fait appel à lui. Il était l'élève de l'ancien dirigeant de cette fameuse Guilde Noire. Bien qu'un peu incrédule, Azael se sentait soulagé, d'une certaine manière, car son interlocuteur ne mentait apparemment pas, cela se lisait dans ses yeux. D'autant plus, la simple évocation des surnoms utilisés uniquement dans le code des assassins suffisait à lui prouver la vérité. Néanmoins, l'homme masqué refusait d'admettre l'inévitable vérité. Nexus, ce démon dissimulé dans le corps d'un humain, avait finalement rendu l'âme.

Tout en accusant cette nouvelle qui bouleversait sa vie, Azael ferma les yeux, sujet à de légers tremblements. Il laissa aux Mages Noirs la possibilité de continuer à questionner le dirigeant du groupe, et tenta de s'avancer pour prendre la parole. La désorientation occasionnée par l'illusion de la demoiselle était toujours présente, malheureusement, et Distorsion décida de lui montrer de quoi il était capable. Elle le sous-estimait, apparemment, de même qu'elle sous-estimait ses alliés, si on en croyait les dires du Mage au pieu ensanglanté. Libérant une certaine quantité d'énergie, Azael amplifia légèrement son pouvoir, le sol se craquela sous ses pieds et s'enfonça un peu. Une pression fit son apparition sur l'être d'Alowin, devenant suffisamment pesante pour l'handicaper sérieusement si cela continuait. En la fixant, le Mage s'exprima :

"Relâche ton emprise inconsciente, et ne me sous-estime pas... Cela pourrait te sauver la vie."

Suite à quoi, il effectua quelques pas jusqu'à atteindre le niveau des deux généraux, et utilisa de nouveau la distorsion pour se projeter vers le haut, atterrissant lui aussi sur un rôcher aux côtés d'Alowin et de Rei.

"Qui que vous soyez, vous avez accompli ce que je croyais impossible en tuant mon maître Assassin. Je vous dois le respect, Ange du Chaos, et bien plus encore. J'accepte de me joindre à votre cause..."

A cet instant, Azael effleurait la rêve de voir son existence prendre un sens, enfin. A partir d'aujourd'hui, il avait lui aussi un objectif, une raison d'être. Akira avait raison, il était un assassin et jamais il ne pourrait changer cette nature. Plutôt que d'assassiner des hommes pour rendre meilleure celles de vautours abjects, il utiliserait ses compétences afin de changer le Monde...


Dernière édition par Azael Carcinos le Mar 7 Aoû - 17:18, édité 1 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Lun 6 Aoû - 13:35
En écoutant les paroles de chacun de ses généraux l'Ange du Chaos se sentit frissonner d'impatience. Ce n'était plus qu'une question de temps, l'heure d'agir était proche. Il les observait, se demandant lequel d'entre eux conviendrait pour chacune des tâches qu'il avait à confier. Azael acceptait finalement de rejoindre leur cause, la hantise de son ex-Mentor disparue semblait avoir libérée un poids immense de ses épaules, l''homme masqué pouvait à nouveau vivre pleinement et réaliser ses propres rêves; puissant, intelligent, solitaire, il serait l'éclaireur. Rei sur les nerfs, semblait bouillir d'impatience, une rage similaire à la sienne illuminait ses yeux; fort, jeune et impatient, il serait l'exécuteur. Quant à Alowin, calme, réfléchie, manipulatrice, l'attaque mesquine lancée plus tôt en était la preuve; elle serait l'espionne. Possédant tous un caractère bien précis ils concorderaient parfaitement avec les différentes missions. Et même si le temps de l'affrontement était proche, certaines choses devaient être mises en place antérieurement...

Akira relevait les yeux, nuages gris et branches sinueuses l'empêchaient de discerner ce qui se cachait derrière, sûrement un ciel bleu, magnifique, imperturbable et d'une beauté vierge de maux. La vision actuelle représentait parfaitement le royaume de Fiore...  La pluie venait caresser son visage, douce amante aux doigts de fée. Quelques secondes passèrent le temps que le nouveau Maître des Oracion Seis prennent les décisions, il savait que son silence énervait les autres membres, mais être chef apportait certains privilèges et faire attendre ses hommes en faisait parti. Il rabaissait finalement la tête, sortant une de ses lames en scorpilon qu'il se mit à faire tournoyer dans les airs d'une main experte, avant de parler soudainement, le regard dans le vide.


- Pour le moment nous agirons en groupe de deux, n'oublions pas que le gain de puissance est primordial et les légendaires régalias semblent ressortir à la surface. Nous devons mettre toutes les chances de notre côté. Le temps que je recrute les deux derniers membres, les duo seront les suivants : Rei et Azael pour le premier et Alowin et moi pour le second. En terme de puissance magique les groupes sont quasiment équivalent.

Il ne savait pas comment ils prendraient la nouvelle, mais il s'en foutait royalement, Akira ne se justifierait pas plus, ces groupes étaient provisoires le temps que les Oracions soient au complet. Et l'ange avait une tâche bien précise pour le premier groupe. Les beaux discours étaient une chose mais l'Ange du Chaos voulait des preuves. Le train apportant les ténèbres s'était mis en marche sur les railles du temps, rien ni personne ne l'arrêterait. D'un geste très théatral,  le couteau disparut dans un des plis de sa cape en une fraction de seconde.

- Rei, Azael, j'ai besoin de savoir jusqu'où vous etes capables d'aller. Renseignez-vous, attaquez et détruisez. Portez un coup, rapide, profond et sanglant au royaume. Vous êtes libre du choix, du lieu et des cibles. N'échouez pas.

Son ton n'attendait aucune réplique ou négociation. Ce monde devait sombrer dans la terreur. Ces gens devaient se coucher en priant les cieux de survivre à la nuit, et se levaient le matin en les suppliant de veiller sur eux. Le nom maudit d'Oracion Seis devait être sur toutes les bouches, source de terreur et de cauchemars. Personne n'échapperait à leur jugement, et à défaut de passer pour des fanatiques, ils devaient se montrer au grand jour. Le gouvernement et le conseil devaient passer pour des incapables, les guildes officiels pour un rassemblement de bisounours.

- Alowin, entraînes-toi, gagnes en puissance, tu m'accompagneras dans quelques jours lors d'une visite "diplomatique" chez Tartaros.

Akira devait prévenir l'alliance baram qu'un des piliers se mettait à bouger. Que les deux derniers suivent ou non n'avait que peu d'importance, il voulait principalement rencontrer les deux autres maîtres, connaître leurs objectifs et surtout leur faire comprendre qu'avec l'arrivé de l'Ange du Chaos, une nouvelle ère débutait. Une ère de souffrance et de désolation pour quiconque se dresserait contre les Oracion Seis. La roue tournait, inarrêtable et chaque mouvement cyclique rapprochait les mages noirs de leur but.

- Ce sera tout, pour le moment.

Une lame d'énergie pure traversa soudainement le centre de la foret et vint percuter un des arbres, le coupant net. Celui-ci s'effondra en faisant trembler la terre aux pieds d'Akira qui l'enjamba agilement et s'allongea sur son tronc. Merci à Rei pour son feu-joli-rocher maintenant mort noyé. Sans autre forme de procès et faisant fi de la pluie, il rabaissait sa capuche et positionnait confortablement son cache-œil sur les yeux.

HRP/ cela clôture la réunion pour Akira Wink \HRP
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Lun 6 Aoû - 23:47
Elle venait à peine de finir sa phrase que Rei l’agressa vilement et oralement pour qu’elle retire son illusion, prétextant que cela l’empêchait de nettoyer son pieu correctement. Un sourcil agacé se redressa sur le visage de la jeune femme, sans que personne ne puisse bien sûr le voir. Pour qui se prenait-il ? Pensait-il vraiment que la menacer de la sorte suffirait à la faire changer d’avis ? Elle retira donc son sceau comme il l’avait demandé, mais seulement sur la personne du Maître, elle avait bien vu que ce dernier n’avait pas réagi à la nouvelle. En ce qui concernait les deux autres mages, ils pouvaient aller se faire voir. Surtout que la remarque de Rei était à deux doigts de la faire éclater de rire. C’est vrai quoi, parlait-il du rocher sur lequel elle était assisse, ou du rocher de l’autre côté qu’il viserait sans aucun doute, pensant que c’était elle ? Mais ce qui la fit le plus rire, ce fut la réaction du dénommé Azael :

"Relâche ton emprise inconsciente, et ne me sous-estime pas... Cela pourrait te sauver la vie."

En effet, relâcher l’emprise de sa magie pourrait sauver la vie à une pauvre et malheureuse pierre qui semblait s’enfoncer dans le sol sous l’emprise d’un sceau de gravité. Elle arriva à se contenir tant bien que mal de ne pas exploser de rire, lui laissant ainsi tout le loisir de les informées de son entrée dans la guilde. Le maître semblait alors se mettre à méditer, comme s’il préparait ses directives, et elle en profita pour éclater d’un rire sarcastique, qui envahit assez rapidement la forêt. Elle ne pouvait plus se contenir, la situation était trop drôle pour elle, et elle finit par s’arrêter et dégainer son arme qu’elle s’apprêta à pointer sur la joue de l’homme masqué, seulement le maître repris la parole, lui retirant la joie de remettre les choses dans le bon ordre.

- Alowin, entraînes-toi, gagnes en puissance, tu m'accompagneras dans quelques jours lors d'une visite "diplomatique" chez Tartaros.

Tartaros… Non pas ça, se retrouver chez cette guilde de faiblard ne lui disait rien qui vaille, mais bon tant pis, les ordres étaient les ordres. Elle se contenta d’acquiescer jugeant que les paroles seraient ici de trop. Le chef découpa ensuite un arbre, sur lequel il grimpa, mettant ainsi un terme à la réunion. La jeune fille trouva ainsi le moment parfait pour remettre les choses en ordre. Fut qu’il l’avait vu se relever, Alowin se doutait bien qu’Azael avait compris la situation, et qu’il n’avait pas essayé une nouvelle fois de l’atteindre, mais elle n’avait pas le temps de parcourir la zone des yeux pour vérifier. Elle pointa donc son sabre sur la joue de l’homme masqué, la joue droite mais cela n’avait aucune importance car Azael ne pourrait pas savoir si ce qu’il voyait était vrai ou non. Quand elle s’exprima, les mots avaient tout simplement le vide de la mort et de ceux qui savent qu’aucune contradiction n’était possible.

En fait non Azael, c’est plutôt toi qui m’a sous-estimé, et moi qui à l’inverse en ait attendu beaucoup plus. Je ne pensais pas que tu allais t’imaginer que mon Sakanade se résumait juste à inverser les sensations au niveau de ton corps ; je pensais au contraire que tu comprendrais que toute ta perception visuelle et que tu utiliserais un sort de zone pour m’avoir… Mais bon, il semblerait que je doive faire une petite démonstration.

Elle libéra ainsi Rei de l’illusion pour ne plus se concentrer que sur le mage de gravité. Petit à petit, le monde se mit à tourner sur lui-même, et alors qu’Alowin s’avançait pour arriver face à celui qui l’avait provoqué, elle semblait s’élever et marcher la tête à l’envers. Sa lame glissait toujours près de la joue de l’homme, sans le toucher pour ne pas donner d’informations physiques directes. Elle s’arrêta face à lui, sans savoir comme elle apparaissait pour lui, la lame entre ses deux yeux et repris son discours.

Je sais que je suis la plus faible du groupe, et sans ce sort je ne ferais pas le poids contre vous. Mais me prendre à la légère serait une grave erreur de votre part. Ton maître, et l’ancien chef des Oracions, m’avait accepté au début comme simple assassin et sans connaître ma magie, ce qui signifie que mes capacités sont déjà élevées. Ainsi ne penses-tu pas que tenter de m’avoir comme ça n’est pas me sous-estimer ?


Elle rengaina son sabre, et libéra Azael de l’illusion ; c’était un risque qu’elle voulait prendre pour voir si les bases étaient solides, ou s’ils étaient tous à couteaux tirés, attendant la moindre erreur de leur propres alliés. Elle ajusta sa capuche et décida de tirer sa révérence, sa double vie l’attendait quelques kilomètres à l’est.

Bon j’y vais, Master vous savez où me trouver, j’attendrais le signal pour vous rejoindre.

Elle passa entre les deux autres hommes, récupéra le couteau qu’elle avait jeté tout à l’heure, et s’en alla, se fondant lentement dans la brume. Le fantôme était à nouveau en route pour son prochain coup d’éclat.
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mar 7 Aoû - 1:36
Essayant désespérément de nettoyer mon pieu, toujours sous l'emprise de l'illusion d'Alowin, j'écoutais plus attentivement le Maitre qui semblait prendre une décision et donner quelques informations utiles pour les jours à venir. Apparemment, nous devions attendre de recruter les deux derniers généraux manquants aux Oracion Seis pour être au complet, comme dans le temps, et reprendre nos activités à plein régime. Cependant, Akira décidait de former tout de même deux équipes. La première, formée d'Azael et moi, devait semer le chaos où bon nous semble. Il fallait que le nom d'Oracion Seis se répande dans tout Fiore et marque les esprits de son retour sanglant parmi les plus grandes guildes noires actives. La deuxième équipe serait formée d'Akira et Alowin, dont l'objectif serait de rencontrer le Maitre de Tartaros pour obtenir des informations et organiser une action commune peut-être des trois piliers de l'alliance Baram. Une fois ces missions annoncées, l'Ange du Chaos trancha un arbre et s'allongea dessus, rabattant sa capuche et son cache-oeil, signifiant ainsi que la réunion était finie.

* Au fond, faire équipe avec Azael était sans doute la meilleure chose possible. Vu le ton supérieur que prend sans cesse Alowin devant Azael et moi, j'imaginais bien un bâtiment s'écrouler « accidentellement » sur elle au cours d'une mission. Faire équipe avec le Maître ne m'aurait pas permis autant de liberté d'action et de mouvement qu'avec mon nouveau partenaire et la magie de ce dernier semble s'accorder parfaitement avec la mienne. Il dominera le plan vertical, je dominerai le plan horizontal.*

Finissant d'essuyer les restes de sang présent, je vis Alowin se redresser et s'approcher d'Azael en lui intimant de ne pas la sous-estimer. L'illusionniste rompit alors son sort de contrôle qu'elle avait posé sur moi et je retrouvais enfin l'entière disposition de mes cinq sens. L'envie de lui envoyer quelque chose pour lui apprendre à ne pas se moquer de moi était bien présente mais il était nécessaire de consolider les bases des Oracion Seis et développer un climat de confiance entre tous nos membres. Je me retins donc tant bien que mal de décrocher un arbre et me levait lentement, remettant mon pieu dans ma manche et rabattant à nouveau ma capuche. Lorsque Alowin eut fini de faire la morale sur ses qualités potentielles à Azael, elle coupa tout lien magique avec l'assassin masqué puis s'adressa brièvement au Maitre et tourna les talons, s'enfonçant dans la pénombre de la forêt sans même nous jeter un dernier coup d'oeil ou nous adresser ne serait-ce qu'un au revoir. Moi qui me trouvait légèrement orgueilleux, me voilà rassuré...

Visiblement, il ne restait plus grand chose à faire ici, si ce n'est être arrosé par cette pluie qui ne semble vouloir cesser ou dormir au coeur de cette forêt hostile et sordide. Préférant de loin l'ambiance de la jungle de Guatamalta, j'esquissais un mouvement pour quitter la réunion avant de me raviser. Évidemment, si je partais sans mon nouveau partenaire, il serait difficile de travailler en duo...
Justement, il manquait quelque chose à mon binôme et c'est ce qui me fit rompre le silence imposé implicitement par Akira.


- Master, il faudra une Oracion Cape à Azael et le tatouage des Oracion Seis. À dans quelques jours sur tous les panneaux d'affichage de Fiore.

A voir les réactions d'Azael, il semblait aussi impulsif que moi et aussi impatient mais parlant qu'en cas de nécessité. Nos caractères s'accordaient donc parfaitement et sa compagnie ne me serait pas désagréable au cours des missions à venir. Lui faisant un léger signe de tête incitant à quitter la forêt, je commençais lentement à me diriger vers le passage que j'avais emprunté lors de mon arrivée. S'il avait quelques questions à poser au Maître, il pourrait me rattraper rapidement. Progressant entre les arbres luminescents, un léger sourire s'étira sur mes lèvres, dans l'ombre de ma capuche. Enfin les Oracion Seis bougeaient et les choses étaient sur le point de changer. Une nouvelle ère était en marche, celle du règne des 6 généraux du chaos sur le royaume de Fiore.
Bientôt, nous serons les hérauts de la terreur. Bientôt, ce monde connaitras la souffrance...


Spoiler:
 
Azael Carcinos

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Jiryoku no Mahô / Magie de la Gravité

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.265
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   Mar 7 Aoû - 17:17
Visiblement satisfait, son nouveau Master accepta Azael parmi ses membres et expliqua la formation des groupes, la nature de leurs agissements, avant de clore la réunion des Mages noirs d'une manière relativement brutale, à savoir en tranchant un arbre en deux pour ensuite l'enjamber. La puissance qu'il déployait sans le moindre effort devenait effrayante. Le jeune homme disposait d'une énergie malsaine absolument incroyable, mais l'homme masqué resta de marbre malgré son effarement.

C'est alors que l'illusionniste reprit la parole, sans nulle doute afin de l'humilier en faisant étalage de ses capacités surnaturelles. En tournant légèrement la tête sur le côté, il distingua quelque chose d'anormal sur le sol. Une pierre était littéralement enfoncée sous terre, exactement comme-ci Azael avait usé de sa magie sur elle. C'était effectivement le cas, il n'avait pourtant pas souvenir de s'être ainsi acharné sur un simple rocher...

En écarquillant les yeux derrière son masque, il réalisa alors qu'il était toujours sous le joug de l'hallucination sensitive et visuelle, dont il croyait pourtant s'être totalement libéré en laissant sa puissance s'exprimer quelques instants plutôt. Une bien étrange sensation l'envahit alors, et il vit finalement la lame luisante de sa future partenaire sortir des plis de sa manche. Il put très clairement sentir une sensation de picotement derrière son crâne, du côté gauche, alors qu'il n'en était rien. Il ne fit rien, se doutant qu'un quelconque mouvement d'esquive pouvait logiquement l'embrocher sur ladite lame...

La seule solution pour se tirer de cette situation désastreuse était particulièrement simple à mettre en oeuvre. A en juger par la constitution physique de la demoiselle et par sa force magique, une Amplification de Zone permettrait de rompre le sceau pour de bon. Il pourrait ensuite user de sa technique de paralysie pour lui prouver qu'effectivement, elle l'avait sous-estimé. Mais, jugeant bon de ne pas dévoiler tous ses atouts à une telle manipulatrice, il n'en fit rien. Au demeurant, cette Alowin était redoutable.

Après avoir expliqué à Azael l'état des faits, elle annula d'elle-même son sort avant de ranger son arme blanche. Distorsion se garda bien de réagir face à ces basses provocations. Inutile de déclencher un combat en plein milieu de cette forêt simplement pour un règlement de compte entre membres de guilde. Il était au dessus de cela, et espérait qu'il en était de même pour l'Illusionniste et les autres Mages noirs. Après quoi, la femme sans visage se retira, estimant probablement qu'elle avait provoqué assez de tensions pour le moment.

Certes, Distorsion ne l'appréciait pas, mais il devrait faire avec s'il voulait évoluer au sein de cette nouvelle guilde. Quelques jours plus tôt, il n'aurait d'ailleurs jamais cru qu'il rejoindrait ce groupe quelle qu'en soit la raison.... Le départ d'Alowin marqua un certain retour au calme. Moment d'apaisement dont Azael profita pour s'orienter vers son nouveau compagnon, un Mage disposant d'une force équivalente à la sienne et qui, de surcroît, possédait des capacités relativement proches des siennes. Une véritable équipe, en réalité, Akira n'avait apparemment pas fait les choses à moitié en recrutant l'ancien élève de Nexus... Il répondit à son signe de tête par un geste identique, et accorda un dernier regard à son nouveau dirigeant.

Il n'avait jamais rejoint de guilde, mais commençait globalement le système d'intégration. Il lui fallait un tatouage pour finaliser son intégration. L'Ange du Chaos découvrit légèrement son oeil en fixant Azael, et son regard noir sembla pénétrer son âme. Une vive douleur le lança dans le haut du dos, et son tatouage apparut. Il n'avait même pas besoin de vérifier, il avait éprouvé ce passage entre les mains des ténèbres. Avait-il réellement fait le bon choix, lui qui était d'origine si posé et réfléchi ? Alors qu'il se massait la nuque en faisant craquer ses vertèbres, le maître de la gravité aperçut un objet sombre qui volait dans sa direction. Distorsion le rattrapa d'une main, l'observa un instant avant de réaliser que c'était la fameuse cape dont Rei venait de parler avant de tourner les talons. Le temps qu'il relève la tête pour remercier l'Ange du Chaos, ce dernier avait disparu.

Azael enfila le vêtement étrange par dessus sa combinaison d'assassin, et s'activa pour rattraper son partenaire tout en enfilant sa capuche... Certes, Distorsion n'avait pas pour coutume de pratiquer les massacres, mais il avait confiance en son leader. Il ressentait tout simplement que ce dernier savait ce qu'il faisait. Et puis, l'ayant accepté comme son supérieur, il se devait d'accomplir les tâches qu'on lui assignait. Que cela passe par un règne de terreur ou non, il n'en avait cure. Son fardeau s'était évanoui, et une nouvelle existence commençait pour lui. Il n'était plus animé par l’appât du gain, mais par un objectif. Il était enfin complet, et ne pourrait jamais gratifier Akira assez pour lui avoir accordé le droit à la vie, après tant d'années d'errance.

Dés maintenant.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]   

Premiers pas... [Oracion Seis/Azael]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-