Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 L'heure approche... (Oracion séis)

AuteurMessage
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: L'heure approche... (Oracion séis)   Ven 10 Aoû - 19:49
L'heure approche...



La route à travers la mer de la désespérance fut longue et éreintante, même pour le maître des Oracion Séis. Ce n'était pas tant le fait de voyager en mer et d'être balloté dans tous les sens qui le gênait vraiment, mais plutôt l'attente interminable et de savoir sa vie entre les mains d'autrui, même s'il s'agit de marins des plus compétents jusque-là. Durant les quelques jours que durèrent le trajet il ne bougea quasiment pas. Véritable statue, à l'avant du vaisseau, au milieu de ces vents glacials et tempêtes enneigés, rien ne semblait l'atteindre. Silhouette sombre au visage et au corps dissimulés sous une cape noire aux propriétés magiques, personne n'osait s'approcher de cet homme à l'allure dangereuse et l'Ange du Chaos ne pouvait qu'apprécier ce silence mérité. Il profitait de ce long voyage pour se remémorer certaines informations importantes fournies par ses espions, notamment le profil des deux personnes qu'il rencontrerait d'ici quelques jours. Avec ce nouveau duo, et si tout se passait comme il le prévoyait, les Oracions seraient à nouveau au complet, prêt à déchaîner le Chaos sur Fiore. Ces deux-là étaient très prometteurs, ou sur le papier en tout cas, car la réalité pouvait se révéler fort décevante. Il était toutefois animé d'une joie malsaine, désireux de réformer son sextuor au plus vite. Déterminé, l'ange ne laisserait rien de travers et les erreurs commises à la précédente réunion ne se reproduiraient pas. Il n'hésiterait pas à leur détacher la tête des épaules à la première seconde ou Akira sentirait qu'il ne pourrait compter sur eux.

Nusty Florem, 20 ans, détenteur d'une lost magic affiliée au sang. Sociopathe comme Akira en plus instable. Recruté il y'a 1 ans par l'ancien maître, dévoué corps et âme à la guilde. L'Ange appréciait ce profil quasiment similaire au sien, Nusty ne devrait pas être trop dur à convaincre et serait sans doute un des seuls à véritablement comprendre ses objectifs, une future pièce maîtresse de son échiquier.

Shuhebi Melodia, 21 ans, possède deux magies, une influençant les sentiments et une de contrôle. Manipulatrice, hypocrite, traîtresse et d'une beauté envoûtante. N'agissant que pour le bien de sa mère. Une femme dangereuse, un maillon sensible de la chaine, à soumettre ou à supprimer, le choix dépendrait de la réunion. L'on ne rejoignait pas l'Ange du Chaos et sa guilde sur les ordres de quelqu'un et personne ne le manipulerait, ni lui, ni ses hommes.

L'arrivé sur l'île de Gehenna se fit dans une chaleur moite et étouffante, les marins transpiraient à grosses gouttes, tentant de rapprocher le navire du quai dans une eau lourde, vide de courant. Les veines de leurs muscles pulsaient au rythme des coups de rames. Le capitaine s'époumonait, les encourageants énergiquement de sa voix de ténor, hachée, détruite par les cigares et toute une vie de gueulante. Akira observait ce manège d'un œil peu amen. Les bruits inutiles avaient tendance à l'agacé et il s'imagina broyer le cœur de cet homme dans sa main. Heureusement, la terre était proche et la fin de son calvaire ne se comptait plus qu'en minutes, bien tôt l'ange serait à nouveau seul, traversant cet îlot volcanique jusqu'au point de rendez-vous. Ce n'est qu'une fois accosté et le sinistre étranger parti, que l'équipage se permis de souffler, les hommes s'effondrèrent de soulagement et ouvrirent des tonneaux de bière pour fêter son départ; avant de repartir la queue entre les jambes, fuyant cette terre maudite. Chaque jour passé en compagnie de cet homme sombre et inquiétant avait plombé leur moral et sapé leurs forces, poussant leur résistance physique et mental jusqu'à de nouveaux sommets de tolérance. Certains se prêtèrent même à dire que transporter cet homme revenait à pactiser avec le diable et aucun d'entre eux ne regretterait ce dangereux personnage.

L'Ange du Chaos, conscient mais indifférent de l'effet que sa présence engendrait, entama sa longue marche vers le sommet de l'île. Lorsqu'une tempête de poussière éclatait, il s'arrêtait, s'asseyait dans le creux d'un rocher et attendait patiemment la fin, son cache-œil sur les yeux. Les monstres évitaient son chemin et il évitait le leur, ne voulant perdre plus de temps. Dans cette même optique, son parcours fut sans encombre, ennuyeux, fastidieux et Akira ne pouvait qu'espérer que la rencontre à venir aurait plus de piment que cette première partie. A nouveau ces pensées se tournèrent vers des visions et rêves plus accueillants. Il s'imaginait détruire, écraser et soumettre les quelques villages de natifs qu'il croisait, ne laissant que les enfants en vie et regarder au long des jours lesquels d'entre eux survivraient, un bel exemple de sélection naturel. Mais malheureusement, pour réaliser cette plaisante expérience du temps était nécessaire et l'ange ne voulait plus en perdre. Il revint donc rapidement à la réalité, le Maître atteignit le sommet au moment où le soleil était à son Zénith, pas un nuage ne venait troubler son règne de lumière et les quelques buissons et arbres rachitiques autour de lui commençaient à fumer, annonciateurs d'incendie. Du haut de cet ancien volcan, l'ange apercevait le trio d'iles de la mer de désespérance, s'abandonnant dans leur contemplation le temps qu'un des mages noires se montre. Il rabaissait sa capuche pour profiter des rayons bienfaiteurs du soleil sur son visage et s'asseyait à même le sol, les jambes repliées en croix. D'une sérénité noire, le regard perdu dans le lointain, l'ange semblait absent. À vos risques et périls d'y croire.



Dernière édition par Akira Kain le Sam 11 Aoû - 23:48, édité 2 fois
Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 11 Aoû - 10:38
Dans un silence de mort, Nusty scrutait au loin le bateau qui venait de jeter l’ancre dans la baie de Gehenna Island. Cette charmante île inhospitalière n’étant pas réputé pour être un petit coin de paradis pour les touristes, il devait sans doute s’agir de la personne que le jeune homme attendait. Cette personne qui devait le rejoindre n’était autre qu’un des hommes les plus puissants de Fiore, également maître des Oracion Seis avec qui Nusty allait avoir une entrevue.

Quelques semaines plus tôt, le jeune homme avait reçu une missive du maître en question qui l’invitait à le rencontrer au sommet du volcan de cette île le jour X du mois Y. Hélas, la lettre lui était parvenu en piteuse état rendant impossible la lecture du reste de son contenu, mais ça n’avait aucune importance pour le jeune mage noir qui était plus que satisfait d’avoir le privilège de le revoir. Une fois ses préparatifs terminés, il s’était embarqué le plus tôt possible sur un navire pour rejoindre Gehenna Island et attendre l’arrivée du chef des Oracion Seis. La traversée à bord d’un navire nommée l’Esperanza fut longue et fatigante. Son équipage, une bande de soûlard pourtant marins endurcis qui prétendaient être les plus rapides, avait accepté d’amener Nusty à Gehenna en échange d’une importante somme de Jewels. Mais quand il s’agit de rencontrer le maître d’Oracion Seis le prix ne compte pas, et puis il ne faudrait pas le faire attendre ! J’ajoute aussi que pour ce prix ils se sont abstenus de tout commentaire et de question ce qui ne fut pas pour déplaire au mage noir qui fit de gros effort pour ne pas céder à l’envie de tuer l’un de ces marins. Lorsqu’il accosta enfin sur l’île, le Blood contrôleur partit établir son campement sur la plage Sud par mesure de sécurité, mais également pour voir arriver le navire qui amènerait à son bord le chef de son organisation. Quatre jours passèrent pendant lesquelles il médita sur cette rencontre future et ce qui allait s’y passer. Puis, le jour tant attendu finit par arriver.

Reprenons là où nous en étions. Depuis son campement de fortune Nusty observait le bateau qui avait jeté l’ancre dans la baie. De son bord, seulement une personne en descendit et à peine le fit-elle que le navire s’empressa de lever l’ancre pour repartir aussi vite qu’il était venu. Ce n’eut pas l’air d’embarrasser l’individu encapuchonné qui s’enfonça sans perdre de temps dans la forêt d’Epicéa de l’ile. Peu d’hommes et de femmes oseraient s’aventurer seul et sans moyen de retour sur ces terres maudites. Aucun doute possible il s’agissait de la personne que le mage noir attendait. L’heure de la rencontre avait sonné, il était de rejoindre le point de rendez-vous.

Aucune créature de l’île ne daigna se montrer sur le chemin du jeune homme. Dommage, il n’aurait pas été contre l’idée de devoir en égorger une ou deux pour devoir passer. Ca faisait un moment qu’il n’avait tué rien ni personne, et ce besoin insatiable de sang en lui avait presque atteint son paroxysme. La suite du trajet n’en fut que plus ennuyeuse. De temps à autre des tempêtes de poussière se levaient et obligeaient le jeune homme à se mettre à l’abri dans un arbre mort ou bien un rocher creux. La route pour se rendre au sommet du volcan n’en fut que plus longue avec tous ces arrêts indésirables, mais il y parvint quand même sans encombre avant la fin de la journée.

Assis à même le sol, un homme attendait sur le lieu de rendez-vous. D’après ses vêtements il devait s’agir de celui qui avait débarqué un peu plus tôt. Scrutant l’horizon, il semblait perdu dans ses pensées. Malgré ça il était loin d’avoir l’air inoffensif. En s’approchant de lui, Nusty s’était sentit oppresser par l’aura que dégageait ce type. Elle était différente de la dernière fois qu’il l’avait sentie, mais toujours aussi puissante voire même beaucoup plus ! Réalisant que ce monstre de puissance était décapuchonné, il fit quelques pas sur le côté pour pouvoir voir son visage. L’identité du maître des Oracion Seis a toujours été un mystère pour le Blood Contrôleur, alors je ne vous cache pas que cela a suscité pas mal d’intérêt chez lui. Et pour réussir à capter son attention faut vraiment que ça en vaille le coup ! Un sourcil levé plus haut que l’autre, il fut surpris de constater que cet homme était aussi jeune que lui. Son visage et ses yeux noir comme du jais n’exprimaient aucune émotion. S’agissait-il d’un masque pour ne rien dévoiler à son sujet, ou était-il tout simplement vide à l’intérieur à l’instar de Nusty ? Une question qui resterait en suspens un certain temps…

Certain que sa présence avait été perçue, il ne prit pas la peine de déranger celui qu’il pensait être son maître au milieu de ses pensées. Ne voulant pas donner l’impression qu’il se sentait supérieur en restant debout alors qu’il était assis, le Blood contrôleur vint se poser à côté de lui. Son regard froid se mit à scruter l’horizon, la tête penché sur la droite il se demanda comment des gens pouvaient aimer passer leur temps à regarder ce genre de paysage. Quelle perte de temps. D’ailleurs, il n’était pas venu là pour faire comme tous ces abrutis à baver sur tel ou tel décor. Il prit une inspiration et se décida enfin à briser ce silence qui pesait.


« Je vous imaginais plus vieux, fit-il d’une voix atone, mais ça n’a aucune importance. Vous ne m’avez pas fait venir pour du tourisme je suppose, alors pourquoi ? »
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 11 Aoû - 20:12
Des bruits de pas, crissements de semelles contre une roche craquelée par la chaleur. Cette première personne semblait respectueuse ou au moins réfléchie. Se dévoiler au grand jour, faire fi de toute discrétion pour faire connaître sa position, il fallait à la fois avoir confiance en sa propre force et être suffisamment courageux pour se mettre dans cette position de faiblesse. Son hypothèse fut validée lorsque la dite personne vint s'asseoir à quelques pas de lui, ni trop loin, ni trop prêt, distance syndicale pour s'assurer une marge d'action sans toutefois insulter son hôte. Akira ne se tourna vers lui qu'une fois sa phrase terminé. Prenant son temps pour répondre il se permit de juger physiquement le jeune homme à ses côtés. La patience ne semblant pas être son fort, quelques minutes d'attentes ne lui ferait pas de mal. Aucune agressivité, ni aucune émotion ne perçait à travers les yeux sombres de l'Ange, qui avait encore quelques difficultés avec cette nouvelle partie de lui-même. Ressentir toutes sortes de sentiments était une première et même après quelques semaines, rien n'y faisait et il ne comprenait pas le dixième d'entre elles.

La personne à ses côtés n'était ni grande, ni musclée, un physique des plus normaux qui ne laissait rien dévoiler de sa personnalité ou de son passé. Akira s'attarda quelques secondes sur les gants et les vêtements de l'homme et changea son diagnostic, l'on ne portait pas ce genre tenue sous un soleil de plomb. Il fallait être sacrément atteint ou alors avoir de très bonne raison de cacher ces parties du corps. L'Ange continuant son inspection haussa un sourcil à la vue de l'étrange chevelure de Nusty. Akira ne pouvait que s'imaginer le désastre que devait être l'esprit de cet homme lorsqu'il examinait son physique si disparate. Il décida cependant de ne pas le faire attendre plus longtemps, sa lassitude envolée avec l'arrivé de l'énergumène, il se sentait l'âme charitable. Les yeux de l'ange, inexpressifs, se posèrent sur le mage noir.


- Je t'ai fait venir ici pour connaître tes objectifs, tes motivations et te faire part des miennes. J'ai tué l'ancien maître, celui qui t'avait recruté et j'ai besoin de savoir si ton allégeance est toujours d'actualité.

Cet homme devait savoir que l'on ne rejoignait pas les Oracions à la légère et que l'Ange du Chaos n'accepterait que l'obéissance. Non pas en tant qu'esclave mais en l'un de ses cinq généraux. En tant que pilier fondateur d'un monde nouveau, qui serait bâtie sur la destruction totale et la désolation du royaume de Fiore. Akira se redressait, et entamait d'une démarche assurée un petit tour du volcan. Se doutant que Nusty le suivait il reprit la parole d'une voie calme.

- Je détruirais ce monde gangreneux, je sèmerais le Chaos. Je bâtirais une nouvelle ère sur ses cendres d'une main forte, cruelle et sans pitié. Veux-tu être l'un des cinq doigts de cette main ?

Une question qui aurait pu faire rire bon nombre de personnes si elle avait été dite par un autre homme. Mais le regard emplis de convictions de l'Ange et son aura meurtrière enlevaient tous caractères amusants à la chose. Il marqua un nouveau temps d'arrêt, s'imaginant le désastre que serait une réunion de guilde avec les membres au complet. Cela devrait vraisemblablement s'apparenter à un zoo de monstres et créatures démoniaques, cohabitant envers et contre tout grâce à un objectif commun. Cette vision se réaliserait prochainement, l'avènement d'un nouveau monde approchait, terreur et chaos empliraient le cœur des faibles. Il n'était pas question de renverser le gouvernement pour protéger le peuple, ni aucun autre idéal louable et chevaleresque. Il s'agissait simplement de détruire ce que la faiblesse humaine avait instauré, telle que la justice aveugle, corrompue ou la vie en communauté, fade et pathétique. Il fallait restaurer les lois de la nature, belles et cruelles, poussant la race humaine à l'évolution, ainsi qu’à la mort des faibles. De quel droit l'homme se permettait-il de réfuter le principe même qui le positionnait au sommet de l'échelle alimentaire ?

Toutes ces pensées traversèrent une nouvelle fois l'esprit d'Akira en quelques secondes. Revenant à la réalité qu'il n'avait jamais quitté, il reporta son attention sur le mage noir. L'Ange du Chaos voulait entendre ce que Nusty avait à lui répondre, connaître les sombres pensées qui se cachaient derrière ce sourire carnassier, mais surtout si son discours serait compatible avec le nouvel objectif de la guilde. Cela le peinerait quelque peu de devoir supprimer un élément aussi prometteur, d'un autre côté, l'ange était en manque d'action. Un petit combat avec un contrôleur d'une lost magic pourrait être fort intéressant...

Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Dim 12 Aoû - 5:34
L’ancien maître était mort, assassiné par cet homme à côté duquel le Blood contrôleur s’était assis ! Cette nouvelle aurait dû lui faire l’effet d’une bombe et pourtant ça ne fut pas le cas. Au contraire, l’ébauche d’un sourire se dessina sur ses lèvres alors que l’ange du chaos continuait son discours. Ce type avec un cache-oeil, pensa Nusty, était foutrement intéressant ! A n’en pas douter le suivre et le servir serait beaucoup plus captivant qu’avec l’ancien chef mais n’est pas maître de Nusty qui le veux ! Sauvage et indompté à la base, l’ancien maître avait dû faire valoir la loi du plus fort et lui imposer ses idées pour que le jeune mage noir décide d’intégrer les Oracion Seis. N'allait pas non plus croire qu'il se plierait à la volonté du premier type qui le battrait, il faut aussi qu'il y trouve un intérêt et dans notre cas, tromper l'ennui et faire couler le sang des autres étaient ce qui le motivait. Cela répondait déjà à l’une des demandes du nouveau maître des Oracion, quant à l’autre, à savoir quelles étaient les objectifs de Nusty, il n’en n’avait aucun si ce n’est satisfaire ses besoins et servir sa guilde. Du moins jusqu’à maintenant, peut-être que le dernier de ses deux buts changeraient d’ici la fin de la journée.

Silencieux et attentif à la moindre de ses paroles, le Blood contrôleur imita son interlocuteur quand il se leva et commença un petit tour du volcan certain qu’il serait suivit. Quelques pas derrière lui, Nusty était titillé par l’envie de répandre les tripes de cet homme par terre et de voir combien de temps il mettrait avant de se vider de tout son sang. Une idée forte intéressante qu’il allait essayer de mettre en œuvre. Quant au nouveau chef des Oracion il était en train de révélé au Blood contrôleur ses projets futur allant même jusqu’à l’inviter à y contribuer. Une proposition plus que tentante, mais qu’il n’accepterait que si cet homme arrivait à lui survivre à lui et à sa soif meurtrière. La goutte d’eau qui ferait débordait le vase venait de tomber, et son besoin de faire couler le sang était en train de refaire surface comme un requin affamé resté trop longtemps au fond des flots. Ses mains tremblaient d’excitation et déjà un sourire carnassier était apparu sur son visage. Il ralentit le pas et fini par s’arrêter de marcher. A ce moment-là il laissa exploser son aura meurtrière tout autour de lui. Soif de sang à l’état brute, elle contribuait à donner l’impression qu'il n'était qu'un animal sauvage. Véritable prédateur sur le point de bondir, il fixait sa proie avec beaucoup d’intérêt. Il ne s’agissait pas d’un agneau mais d’un loup tout aussi fort que lui, voir même beaucoup plus c’était certain !! La chasse serait divertissante aujourd’hui. Néanmoins, avant d’entamer les hostilités il fit un ultime effort de retenu en répondant calmement à la question qui lui avait été posée. Seule sa voix tremblotante pour une fine oreille pouvait trahir son excitation.


« Je ne vis qu’à travers la douleur et le sang, et le sort de ce monde m’importe peu. J’avoue que te suivre est une idée séduisante, mais ça l’est tout autant que de te saigner à blanc. Pour moi les deux choses se valent, à toi de me prouver le contraire... »

…si tu survies, pensa-t-il en terminant sa phrase. Le corps tout entier tremblant d’excitation, le Blood contrôleur leva la tête vers le ciel et inspira un grand bol d’air frais en fermant les yeux. Tous ses muscles se relâchèrent d’un coup, et ses tremblements cessèrent. Il suffit d’un murmure à l’intention de lui-même pour que le combat commence enfin. Slash. Les yeux de Nusty s’écarquillèrent en même temps qu’un cercle magique cramoisi apparaissait sur sa paume. Avec un bruit de craquement mouillé et de tissu déchiré un long filament écarlate sortit de la main gauche du Blood contrôleur en déchirant au passage sa peau et son gant. Son habituel sourire carnassier aux lèvres, il fléchit les genoux et bondit dès l’instant qui suivit vers son adversaire en laissant son bras gauche tendu derrière lui. Quelques pas plus loin, il s’arrêta net en reculant et balança son bras à l’horizontal pour faucher au niveau des jambes le maître des Oracion avec le long filament de sang qui s’était étendu de quelques mètres. Avec le mouvement de recul l’attaque irait plus vite et ça lui laisserait le temps de préparer la suite de l’offensive. Il s’attendait à ce que son premier coup soit facilement évité, mais son objectif était d’obligé son adversaire à sauter pour le mettre à découvert et se servir du Stings pour le toucher. Dans les airs il aurait du mal à éviter les piques de sang du Vampyr. Alors que son Slash arrivait dangereusement sur l’ange du chaos, Nusty préparait déjà sa prochaine attaque. Stings…
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Dim 12 Aoû - 20:16
Une île sur laquelle d'innombrables dangers et créatures dangereuses sont présents n'est pas vraiment l'endroit rêvé pour s'exciter et commencer à faire du bruit inutilement. Cachée dans une crevasse près d'où les deux mages marchaient, une famille sommeillait tranquillement. Le bruit des pas la réveilla sans qu'elle réagisse, bien installée confortablement dans sa crevasse.

Seulement, lorsque le mage de sang lança sa première attaque, slash, le sifflement du fouet de sang dans l'air raviva des souvenirs de batailles sanglantes entre les deux clans de lycaons de l'île dans la mémoire des créatures. Paniqués, les membres les plus jeunes de la famille ouvrirent leurs ailes et s'envolèrent dans le ciel. En sortant de leur refuge, les jeunes papillons de pierre se mirent à voleter dans tous les sens autour des deux mages, handicapant leur vision et leurs mouvements, situation plutôt dangereuse lorsqu'on se trouvait à deux pas du cratère d'un volcan...


========================

Intervention Game Master : Apparition d'une centaine de bébés papillons de pierre voletant autour des deux mages [30 PM chacun]
Melodia Shūhebi

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Kimochi no Mahô ~ Magie des Sentiments
Magie / CS Secondaire : Ningyo no Mahô ~ Doll Play Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 13 Aoû - 5:35

Une arrivée papillonnante

Exquis. Le dessin était tout simplement exquis.
Une silhouette féminine décorée de vêtements somptueux et suffisamment légers pour faire rougir les curieux, s'avançait sur l'île Gehenna. Elle paraissait resplendir, tel un rayon lumineux parmi le paysage sombre qui caractérisait bien l'une des trois terres de la Mer de Désespérance. Celle-ci portait bien son nom, la navigation sur ses eaux n'étant pas des plus faciles. Melodia avait loupé de justesse plusieurs occasions d'être malade, car le balancement qui animait continuellement le bateau lui avait donné un mal de tête atroce, ainsi qu'une indigestion. C'est donc un peu chancelante qu'elle mit les pieds sur la terre ferme, heureuse de voir son calvaire se terminer. Pour sa première traversée en mer, elle ne s'en sortait pas si mal ! Ayant toujours eu le corps bien reposé sur le continent de Fiore, elle avait dû faire un énorme effort pour se lancer en expédition dans un endroit si dangereux. La raison ? Une simple lettre qui lui donnait rendez-vous à cette date, au sommet du volcan de l'île de Gehenna. Une certaine personne qui se faisait appeler l'Ange du Chaos désirait la rencontrer. Qui était-elle ? Et que lui voulait-elle ? Melodia ne se serait pas présentée si ce n'avait été du sceau apposé sur la lettre : celui d'Oracion Seis. La mage connaissait les guildes noires, ayant été élevée parmi elles sans jamais en faire partie. Elle avait facilement reconnu le symbole, et c'est avec plaisir qu'elle avait recueillie l'invitation. Invitation qui l'avait amenée au coeur d'un endroit où créatures meurtrières et climat aride faisaient rêver les jeunes suicidaires. Personne ne voulait s'aventurer sur cette île. Ou plutôt, personne possédant une âme charitable.

Des braconniers. Voilà le secret qui avait permis à Melodia de se rendre sur le territoire de Gehenna. Ils y allaient afin de chasser le bestiaire arpentant les chemins creusés par la végétation du volcan. Une végétation assez pauvre, à ce que pouvait voir la jeune femme. Peu de diversité au niveau des arbres et des buissons, et une fragilité consternante pour les plantes qui recouvraient de temps à autre des pelées de terre. Un paysage désolant, sûrement à cause de la poussière ou des émanations des volcans toujours actifs. Choses dont la mage devrait prêter grande attention si elle ne voulait pas se retrouver en mauvaise condition. Quand bien même elle s'était renseignée sur l'île, rien ne lui assurait qu'elle reviendrait vivante de la petite rencontre avec l'Ange du Chaos. Déjà, quémander un rendez-vous au sommet d'un volcan qui se situait sur une île sinistre, était quelque chose d'audacieux. Il fallait être confiant en ses capacités, et qui dit confiant dit puissant. Et pourtant... elle aurait choisi un autre lieu pour discuter. Celui-ci pouvait engendrer toutes sortes de distractions, et le fait qu'il soit si peu touristique rendait l'évènement d'autant plus remarquable. Une dame et un inconnu, voir peut-être plus de gens si l'on parlait de la guilde Oracion Seis, qui se rassemblaient à un endroit reculé. Cela pouvait attirer la curiosité, et Dieu sait combien Melodia connaissait l'imagination des humains. Avec eux, les rumeurs étaient rapides et efficaces. L'Ange du Chaos voulait-il tant se faire remarquer ? Ou avait-il simplement choisi ce lieu à cause de son impression d'inaccessibilité ? Trop de questions qui ne trouveraient jamais de réponses. Plutôt que de se concentrer sur des suppositions, Melodia s'attarda au présent. Un braconnier était un homme désireux de richesses.

S'arrachant à la vue de l'île Gehenna, elle se dirigea vers la cabine du chef, celui qui gérait les opérations. Une discussion mouvementée plus tard, elle ressortait, le sourire aux lèvres. L'équipe de chasseurs acceptait de lui faire moitié prix pour la traversée, si en retour elle rapportait quelque chose de prestigieux pendant son excursion. Une offre assez alléchante, et ce, sans la moindre utilisation de magie ! Elle était vraiment tombée sur la bonne paire d'idiots. Ne lui restait plus qu'à trouver une plante d'une rareté exceptionnelle et le tour était joué ! Mais à peine eut-elle posé un pied sur le sable mort de la plage qu'une ombre lui barra la route. De larges épaules, une taille impressionnante et un visage impassible : l'homme avait tout du personnage féroce et terrifiant. Sauf qu'ayant rencontré plus coriace, Melodia ne fit aucun malaise sur son apparition. Mieux, elle écouta ce qu'il avait à lui dire à propos des créatures qui habitaient l'île. Des papillons aux arômes pétrifiants, des insectes vicieux qui se camouflent parmi la végétation, des singes à ne pas offenser et des groupes de Lycaons. Elle remercia l'homme -à qui elle plaisait sûrement- par un clin d'oeil, avant de se mettre en route.

L'ascension du volcan fut plus difficile que ce qu'elle avait cru. Des tempêtes de poussières l'obligeaient souvent à s'arrêter afin de ne pas se ramasser quelconque débris dans l'oeil. Du moins, était-ce la première raison pour laquelle les gens normaux trouvaient refuge lors de ces tempêtes. Melodia, quant à elle, préférait se cacher pour éviter que de la saleté ne s'insère à l'intérieur de ses vêtements et de sa coiffure. Ayant passé de longues heures à boucler ses cheveux pour ensuite en rassembler une partie en tresses, l'autre en couettes hautes, elle ne voulait pas gâcher son allure d'indomptable. Car en effet, la coiffure qui résultait de ce long travail donnait une allure de déjantée à Melodia, que la perfection de ses cheveux transformait en majestueux chef-d'oeuvre capillaire. Pour rien au monde elle aurait permis qu'on y touche. Ce qui expliquait la large veste qu'elle posait par-dessus sa tête lors du passage de la poussière. Mais il ne fallait pas accorder tout le crédit à la saleté pour le retard de la mage ; l'altitude contribuait également. Son corps frêle de petite fille supportait mal la montée en hauteur, et en plus des pauses accordées par les tempêtes de poussières, d'autres se rajoutaient le temps qu'elle reprenne son souffle. Si bien qu'elle arriva au sommet peu après que le soleil fut à la verticale. Il devait être passé midi. Elle était au point de rendez-vous. Personne en vue. Allait-elle devoir attendre ? Non.

Sur la terre fraîchement piétinée, Melodia put apercevoir des traces de pas. Elles se dirigeaient dans le sens opposé d'où elle était arrivée. À suivre calmement ou était-ce un piège ? Pas le temps s'éterniser sur des questions inutiles, la jeune femme avait déjà débuté le pistage. Elle était parfaitement apte à réagir à n'importe quelle situation, il n'y avait donc aucune crainte à y avoir. D'un pas pressé, car sentant qu'elle manquait quelque chose, elle ne remarqua pas qu'il y avait deux traces bien distinctes au sol. Ainsi, lorsqu'elle entrevit deux silhouettes au loin, elle devint confuse. Immobile, elle put ressentir toute la puissance magique qui semblait émaner des deux inconnus, et à quel point leur aura était sombre. Un combat semblait avoir débuter entre ces deux personnages. Que de bonnes nouvelles !

Tout à coup, et avant qu'elle ait pu manifester sa présence, une envolée de créatures vint interrompre le duel. Cet ordre de monstres assoiffés de sang qu'était les... papillons ? Avait-elle vraiment bien vu ? Oui, car l'un d'eux lui effleura l'épaule gauche et elle put contempler la beauté de ses ailes noires. Pendant son ascension, elle n'avait pas croisé une bête, et là, il y en avait des centaines ! Ces papillons semblaient complètement effrayés, mais par quoi ? Ne sachant définir la cause de leur peur, Melodia s'approcha du nuage d'insectes.

Avant d'être ensevelie sous une centaine de papillons de pierre, elle eut la brillante idée d'utiliser son pouvoir pour en calmer quelques-uns. Prenant une grande respiration, elle souffla doucement le mot Reiseisa... et en dix secondes, une partie des papillons cessèrent leurs mouvements saccadés et se posèrent sur le feuillage le plus près. Suivant le mouvement, le reste des créatures se tranquillisèrent et en à peine quelques minutes le calme revint sur le champ de bataille. Les trois mages purent enfin regagner une vision, et c'est ainsi que Melodia sut qu'elle venait de déranger une importante rencontre. Mais s'en souciait-elle vraiment ?



Dernière édition par Shūhebi Melodia le Jeu 16 Aoû - 16:01, édité 3 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 13 Aoû - 12:47
Alala… Pourquoi fallait-il toujours en venir aux mains ? L’instinct de survie ne devrait-il pas préserver le faible, le prévenir lorsque la personne qu’il fait face est beaucoup trop forte ? Quelque chose du genre, une grosse lumière rouge qui clignote de son esprit et qui lui dit, d’une voix à faire exploser les tympans : « Attention ! Attention ! ». Et bien il semblerait que non, la nature humaine devait être quelque peu sadique et bien plus que masochiste sur les bords. Coupable était le mot exact, si le pauvre Nusty périssait aujourd’hui, le seul coupable serait son esprit dérangé qui ne l’avait pas arrêté avant l’inévitable. Akira tenterait néanmoins de le garder en vie, il ne voulait pas perdre l’un de ses nouveaux jouets aussi rapidement. Il écouta donc patiemment le petit discours de psychopathe fou furieux de son futur général, conscient qu’il ne tarderait pas à l’attaquer. Un léger sourire aux lèvres, l’Ange se permit un petit regard aux alentours, une poignée d’arbres semblait se battre dans un duel silencieux et éternel, pour la possession d’une minuscule parcelle de terre, enchevêtrés les uns aux autres dans une embrassade infinie. Ce schéma se retrouvait dans tous les coins du sommet du volcan, l’Ange s’imagina le spectacle que serait cette fresque si elle prenait vie. Véritable ballet de danse d’entités centenaires, luttant indéfiniment contre un destin auquel ils ne pouvaient échapper, et face auquel tous périraient un jour ou l’autre, ensevelis sous un torrent de lave ou une avalanche de roche volcanique. Une bien triste vie pensait-il, mais celle de l’homme était-elle si différente ? Quel impact pouvait bien posséder les actes d’un humain sur le reste du monde ? Akira connaissait la réponse à cette question, rien n’était impossible lorsque l’on était maitre de son destin, et les répercussions de ses actes futurs se répercuteraient sur l’ensemble du globe, ceci était une certitude et non pas les paroles d’un fou, ce n’était qu’une question de temps avant que l’irréparable ne débute.

L’Ange du Chaos revint à la réalité dans un doux bruit de chair déchirée, écartelée. Il voyait enfin l’étrange magie de Nusty à l’œuvre, un long filament de sang, tranchant, s’abattit horizontalement sur lui, une vitesse et une allonge décuplée par un mouvement inverse. La chose devait être dangereuse et surement cacher un petit enchainement, il s’agissait d’une belle première attaque mais prévisible, facilement parable. Presque inconsciemment, une barrière dorée d’énergie pure vint entourer l’Ange, sur laquelle le sang du mage noire vint s’éclater pitoyablement.

Kekkai.

Celle-ci disparut aussi rapidement qu’apparut et fut remplacée par la matérialisation dans les airs d’une vingtaine de dagues d’une couleur blanchâtre, en une promesse de mort elles s’apprêtèrent à s’abattre sur le contrôleur de sang. Une exécution pure et simple, dans les règles de l’art, qui fut stoppée net par l’apparition d’un nuage de bestioles en plein milieux de leur terrain de Jeu. Un étrange phénomène qui fit subitement rire Akira, un son joyeux, cristallin et innocent qui contrastait subtilement avec l’allure ténébreuse et l’aura meurtrière du jeune homme. Avec un peu de chance Nusty comprendrait que cette nuée de papillons, semblait-il, venait de lui sauver la vie. Il s’apprêtait à tout détruire dans une soudaine explosion d’énergie, l’air alentour semblait prendre une véritable consistance et il n’était plus question que de quelques secondes avant que le calme ne revienne à travers la destruction pure et simple de cette nuisance. Ce fut au milieu de cette envolée chaotique et apeurée de petites créatures que l’Ange aperçut le sixième et dernier membre. Il ne sut et ne saura jamais pourquoi la vue de cette femme l’incita à arrêter son massacre, mais il le fit, inconsciemment, curieux de voir ce que cette personne envoutante allait faire. Tel un enfant émerveillé devant une sucrerie, avide et impatient de la dévorée, Akira observait la jeune femme calmer le vol de papillons. Le maître des Oracions Séis était réduit à l’état de simple spectateur, attendant le bon vouloir cette mystérieuse déesse…

Il fallut quelques secondes à l’Ange du Chaos pour se reprendre, soudain prit d’une colère folle. Cela ne devait être ainsi. Une rage indescriptible prenait possession de son esprit, petit à petit, grappillant chaque parcelle, jusqu’à ce que ne reste plus que le besoin de détruire. Il ne pouvait admettre la faiblesse qu’il avait montrée et même si aucun d’entre eux n’avait remarqué l’infime moment d’admiration, il ne pouvait se pardonner à lui-même. Akira s’abandonna corps et âme à ce torrent d’émotions noires, des frissons parcoururent son corps, et son regard froid, impassible, revint finalement se poser sur Nusty et Melodia. Aucun d’entre eux ne devait véritablement comprendre ce qu’il se passait à l’intérieur de l’Ange du Chaos et cela leur offriraient peut-être le salut, mais pour le moment Akira devait se défouler, écraser, tuer tout ce qu’il trouvait sous la main. Les deux mages noires ne pourraient plus que compter sur eux-mêmes pour survivre face à ce jeune homme assoiffé de sang.


- Reprenons depuis le début…

Sa voix n’était plus humaine, un son guttural de cordes vocales écrasées, torturées, l’Ange du Chaos n’était plus lui-même. Une sauvagerie sans nom était à présent visible à travers ses yeux normalement vides d’émotions, un sourire démoniaque sur les lèvres laissait dévoiler une dentition parfaite, un crissement de mâchoire s’entendit alors, sinistre, annonciateur de mort. Les dagues d’énergies réapparurent subitement et fusèrent à une vitesse folle sur le duo, ils ne devaient plus chercher à comprendre mais à survivre, seuls leur puissance et leurs capacités pourraient les sauver de ce Maître devenu Berserk. Combien de temps resterait-il dans cet état ? Personne ne le savait, une chose était certaine, la seule et unique fois ou ceci était arrivé, des dizaines et dizaines d’innocents étaient morts.

Spoiler:
 
Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Jeu 16 Aoû - 1:47
Sans surprise, la première attaque de Nusty fut facilement parée par l’Ange du Chaos qui n’eut même pas besoin d’esquisser le moindre mouvement pour cela. Une barrière dorée était apparue et l’avait protégé. Tout ça au plus grand regret du jeune homme qui vit son enchainement tombé à l’eau. Heureusement, ce n’était que le début et le Blood Contrôleur avait encore bien des choses à montrer à son master, dont certaines qui pourraient le surprendre malgré la différence de niveau. Puisqu’il comptait essayer de le tuer il n’avait aucune raison de se retenir. Hélas, serait-ce suffisant ?

Les yeux écarquillés de surprise, le Blood contrôleur ne put s’empêcher de lâcher un chapelet de jurons sur ce qui l’attendait quand il aperçut la contre-offensive de son opposant. Une vingtaine de dagues d’une couleur blanchâtre s’étaient matérialisés dans les airs, surement toutes prêtes à s’abattre sur lui à n’importe quel instant. De quelle étrange magie pouvait-il bien s’agir ? Seulement cette pensée fut très vite remplacée par une autre, celle de savoir qu’est-ce que venaient foutre tous ces papillons sur le champ de bataille juste avant que l’autre monstre balance son attaque ?!! En effet, pas moins d’une centaine de papillons de pierre venaient de surgir de nulle part entre les deux combattants, rendant leur visibilité quasiment nulle. Malgré cela, si cette flopée de bestiole volante n’était pas apparue entre Nusty et l’ange du chaos, le moment d’inattention dont il avait fait preuve en réfléchissant à la magie de son adversaire lui aurait surement coûté la vie. C’était une erreur qui ne se reproduirait pas. Jamais. Ce phénomène ne durerait pas éternellement et lorsque le combat reprendrait il serait prêt à riposter. D’ailleurs, il préparait déjà de quoi recevoir la pluie de lame qui l’attendait derrière ce nuage d’insecte de pierre, du moins il allait le faire avant de s’apercevoir qu’une femme les avait rejoints. Il ne pouvait plus détourner son attention de ce combat, alors il ne se risqua qu’à jeter un bref regard en direction de la nouvelle arrivante. Belle et envoutante, elle était en train de calmer l’essaim de papillons comme par magie. Que faisait-elle içi ? Nusty ne devait-il pas être seul avec le maître de la guilde ? D’autant qu’elle ne semblait pas le moins du monde perturbée par ce qui était en train de se passer sous ses yeux. Il s’agissait peut-être d’un autre membre des Oracion qui avait été invité en même temps que lui. Quoi qu’il en soit, si elle interférait de nouveau dans son combat il n’hésiterait pas une seule seconde à la tuer.

Le nuage de papillons s’étant dissipé, le Vampyr pu de nouveau voir l’ange du chaos en face de lui. Rien ne semblait pouvoir atteindre cet homme, du moins c’est ce qu’il avait cru avant de le voir sombrer dans une rage folle et pousser un cri presque inhumain. Lui aussi venait de céder au monstre tapi dans ses entrailles. Son regard de bête sauvage en était la preuve, tout comme le sourire malsain qui avait fleuri sur son visage jusque-là imperturbable. Alors comme ça l’ange du chaos était du même acabit que le Vampyr. Intéressant. Ainsi Nusty n’était plus seul à marcher sur la sur le chemin de la folie. Peut-être que cet homme serait l’unique personne à même de pouvoir le comprendre un jour. Mais pour que cela arrive il faudrait déjà que le jeune homme arrive à survivre à l’assaut qui l’attendait. Les dagues magiques étaient réapparues dans les airs et fonçaient tout droit sur lui et la femme qui était arrivé. Au moins sa présence, aussi courte fut-elle, aura eu le mérite d’être utile en recevant une moitié de l’attaque de l’ange du chaos. Quant à savoir si elle y survivrait, le Blood contrôleur n’en avait aucune idée car il était trop préoccupé par sa propre survie.
Il esquissa un geste, murmura une formule et un tourbillon de sang l’entoura. Les lames vinrent s’écraser dessus, mais comme il fallait s’y attendre l’Uzu du Vampyr n’était pas assez puissant pour le protéger alors elles finirent par traverser le tourbillon écarlate et toucher le jeune homme. Par reflexe il se protégea avec les bras. L’impact le fit reculer de quelques pas et réussi même à lui faire mettre un genou à terre. Toutefois son sort était parvenu à absorber en grande partie la force des projectiles allant même jusqu’à en dévier certains, évitant ainsi au Blood contrôleur d’être grièvement blessé. Cet assaut ne lui laisserait que quelques coupures et blessures superficielles, cependant un autre de ce genre pourrait bien avoir raison de lui la prochaine fois...

C’était douloureux, mais encore très loin du seuil de souffrance qu’il pouvait supporter avant d’être H-S. Lentement il se redressa et porta une main poisseuse de sang à ses cheveux. Un sourire léger, il fixait celui qui venait de lui faire mettre un genou à terre. Une lueur de folie brillait à travers ses grands yeux écarquillés. Les dagues encore plantées dans sa chair tombèrent à terre en même temps que du sang. Il était temps de remédier à ce problème.


« Reverse. »

Quelques secondes après, tout le sang qu’avait utilisé ou perdu le Blood contrôleur revint à lui en de fines gouttelettes qui pénétrèrent son corps par les nombreuses coupures dont il était victime. Quant à ses blessures, tous les saignements prirent fin instantanément. C’était déjà un début, maintenant il était temps de riposter. Sa main s’en alla chercher à son ceinturon son couteau en même temps que trois fioles remplies d’un liquide rouge. Puis subitement, il se jeta à corps perdu vers l’ange du chaos qu’il comptait attaquer au corps à corps. Si la magie à distance était inefficace contre lui alors il suffirait de s’en servir au contact. Il n’était pas particulièrement rapide, mais il arriva tout de même très vite face à l’homme au cache œil. Au dernier moment il bondit sur lui couteau en avant, prêt à lui trancher la gorge avec. C’est à ce moment juste avant de porter son attaque qu’il déboucha une première fiole de sang avec son autre main et essaya d’en jeter le contenu sur le visage de l’ange du chaos. C’était prévisible comme coup. Hélas Nusty n’était pas un pro dans le maniement des armes. Ses talents à lui étaient tout autre, et il les montrerait bientôt à celui qui se disait maître des Oracion.


[Hrp : Désolé pour l’attente, pis je savais pas trop quoi faire pour attaquer alors j'me rattraperais au prochain post^^’. Pour la peine, je te laisse me dérouiller ô grand maître…oui fais moi souffrir What a Face]
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Jeu 16 Aoû - 3:29
Alors que les jeunes papillons s’agitaient en tous sens, la magie qu’utilisa Melodia parvint à calmer une petite partie d’entre eux. Or, une espèce comme les papillons de pierre qui vivent toujours en colonie a toujours tendance à suivre le mouvement. Du coup, lorsqu’une trentaine d’insectes se calmèrent et allèrent se poser sur les végétaux les plus proches, tous les autres suivirent et se calmèrent également, se posant à leur tour.

Cependant, si les papillons les plus jeunes s’étaient détendus sans trop de problèmes, ce n’était pas le cas de tout le monde. Peu après que les insectes se soient posés, le Maître de Oracion Seis se mit dans une colère noire et attaqua violemment les autres membres de sa guilde. Se faisant, son attaque tua de nombreux papillons. Affolés, les survivants filèrent se recacher dans leur crevasse, cherchant la sécurité des adultes. D’ailleurs, ceux-ci ne furent pas ravis de la tournure des évènements. Tout d’abord, ils avaient nettement senti quelque chose influencer temporairement leurs émotions quelques minutes plutôt, un acte qui ressemblait à ce qui se passait parfois lors des batailles entre les deux clans de lycaons présents sur l’île. Deuxièmement, quelque chose venait de tuer des membres de leur colonie. Or, la colonie, c’est la famille, la clé de leur survie. Ils n’avaient pas l’intention de laisser les coupables s’en sortir sans dommages.

Ouvrant leurs ailes à leur tour, trois papillons de pierre adultes d’environ 1m20 de hauteur s’envolèrent vers le ciel. Se faisant, deux d’entre eux se mirent à tourner en cercle au-dessus des trois mages, un léger nuage gris s’échappant de leurs ailes. Si les mages ne connaissaient pas la particularité de ces insectes et qu’ils ignoraient cette poudre, il n’y avait pas grand chance qu’ils en sortent indemnes. Le troisième adulte qui était le plus grand d’entre eux s'éleva plus haut dans les airs afin d'être hors d'atteinte, préparant probablement un mauvais coup…


========================

Intervention Game Master : Les 100 bébés papillons s'en vont et 3 papillons de pierre adultes arrivent. Deux d'entre eux volent en rond au-dessus des mages répendant un nuage de poudre pétrifiante [2500 PM chacun]. Le troisième est plus haut dans les airs et n'intervient pas [PM inconnue].
Melodia Shūhebi

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Kimochi no Mahô ~ Magie des Sentiments
Magie / CS Secondaire : Ningyo no Mahô ~ Doll Play Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Jeu 16 Aoû - 18:31

Problème d'attention

Pas bon. Ça ne sentait pas bon.
Melodia avait voulu jouer les courageuses en intervenant au milieu d'un combat qui ne semblait avoir que des allures de sauvagerie. À peine fut-elle remarquée par les deux jeunes hommes, que tout dérapa. L'un d'eux paraissait avoir contracter la rage, son être se recouvrant petit à petit d'une aura violente et dangereuse. Seul son visage était visible sous la cape qu'il portait, et pourtant c'était suffisant pour prendre peur. Un regard désaxé, une voix inhumaine et un affreux sourire qui ne promettait que la mort. Juste en l'observant, Melodia se sentit désiroire. Faible. Appeurée. Bon sang, qu'est-ce qu'elle était venue faire dans ce trou perdu ? Il n'y avait que les fous qui s'y rendaient, pour démontrer tout leur pouvoir malsain sur la faune et la flore de l'île. Elle aurait dû faire preuve de plus de prudence, ou au moins retenir la possibilité que cette rencontre soit un piège. Maintenant, il n'y avait pas de discussion possible : la jeune femme ne devait pas rester là. Usant des quelques secondes qui précédèrent l'attaque du mage, Melodia recula lentement en essayant de calmer les battements de son coeur. Une grande inspiration, une énorme expiration. Une piètre tentative pour une situation de cette gravité, mais qui eut la chance de fonctionner. Lorsqu'elle rouvrit les yeux qu'elle avait fermés plus tôt, Melodia Shuhebi était prête.

Dès les premiers sifflements des dagues blanches, la déesse aux cheveux rouges s'enfuit. Ouais, elle s'enfuit. Le plus loin possible de son assaillant, voulant mettre une certaine distance entre eux. Par expérience, elle savait que plus une cible était éloignée, plus il était ardu de la viser. D'ailleurs, la vision se réduisait de beaucoup au fil des dagues qui touchaient le sol, soulevant des nuages de poussière. La terre était sèche... une minute, la terre était sèche ? Cela pouvait l'aider. Ou lui nuire, parce que le temps d'avoir cette idée, une dague l'avait touchée au niveau de l'épaule gauche, lui laissant une large coupure d'où un long filet de sang coulait. Sous la surprise, Melodia s'agenouilla par terre. Une deuxième erreur qui lui valut une dague en plein dos. Cette fois-ci, elle ne put réprimer un gémissement de douleur. Recroquevillée elle ne savait où, elle se pinça vivement les lèvres dans le but de réduire la douleur. Ce que ça pouvait faire mal ! Elle qui n'était pas habituée à cette sensation désagréable, elle dut la supporter. Parce que cela ne faisait que commencer. Une main sur son épaule, elle se releva péniblement et constata que les dagues avaient disparues. Profitant de l'occasion, elle jeta un coup d'oeil aux alentours avant d'apercevoir trois buissons. Un endroit parfait pour se cacher le temps de réfléchir. De plus, des bruits parvenaient à ses oreilles, signe qu'un combat continuait un peu plus loin derrière elle. Si c'était l'autre homme à la chevelure verte qui attaquait le fou, eh bien tous deux étaient fous. N'y avait-elle qu'elle qui était saine d'esprit ? Cependant, si son hypothèse se révélait être bonne, ce petit combat leur ferait oublier sa présence l'espace de quelques secondes. Elle pourrait alors s'atteler à ses blessures et à un plan.

Pour arrêter les saignements de son dos, Melodia enleva sa veste et l'attacha à sa taille. La pression retiendrait la sang un moment, sauf qu'elle devrait se dépêcher à finir ce combat si elle ne voulait pas perdre conscience. Quant à son épaule, elle garda sa main pressée dessus, n'ayant rien d'autre pour l'instant. Face à sa situation désespérée, la jeune femme ne put que remarquer combien elle était faible. Sa condition physique et ses capacités au combat n'arrivaient même pas à la cheville de celles des deux autres, alors comment allait-elle s'en sortir ? Aucune idée. Son cerveau fonctionnait tellement qu'elle en oublia momentanément la douleur de son corps. Tout ce qu'elle voulait, c'était sortir de cet enfer et ne pas mourir. Elle avait trop de choses à accomplir, trop de gens à manipuler et trop d'évènement auxquels participer. Il était impossible qu'elle laisse tomber alors que tout ne faisait que commencer ! À nouveau sur pied, Melodia contempla le paysage désolant qui avait été victime de la bataille. Voilà comment elle allait s'y prendre ! L'environnement, la poussière, le volcan.

Hayashi no Kugutsu.

En usant un peu d'énergie, la marionnettiste prit le contrôle des trois petits buissons qui formaient sa cachette. En des mouvements peu élégants, ils commencèrent à répandre de la poussière partout sur le terrain entourant les trois mages. Bientôt, la vision fut réduite. Melodia espérait qu'avec cette diversion, les deux mages se jetteraient d'eux-mêmes dans le cratère du volcan. Elle n'avait pas eu le temps d'analyser leurs capacités ni leur type de magie, toutefois elle était certaine que leur folie engendrerait la hâte de combattre. Et le corps dans le cratère, s'ils venaient à effectuer un mauvais pas. Ils pouvaient bien être mignons tous les deux, s'ils altéraient la survie de la mage, leur mort était inévitable !

Or, ce ne fut qu'après avoir lancé son sort et mis son plan à exécution que Melodia remarqua trois ombres qui tournoyaient dans le ciel clair et sans nuages. Des papillons. Ceux-ci étaient beaucoup plus gros que les derniers, et ils semblaient avoir les trois individus dans leur ligne de tir. C'est à ce moment précis que la jeune femme se souvint de l'avertissement du braconnier : des papillons aux arômes pétrifiants. Justement, de deux d'entre eux s'échappait une espèce de poudre étrange... qui retombait à l'endroit exact où les trois mages se trouvaient. Zut de zut ! Les problèmes s'étaient-ils donné rendez-vous ici ou quoi ? N'étant pas en condition d'amorcer une course jusque de l'autre côté du volcan, le seul espoir de Melodia résidait en les deux combattants. Mais comment les convaincre de l'aider ? Ils paraissaient à peine se rendre compte de son existence, petit insecte faible et insignifiant parmi cet halo de puissance brute. Ou peut-être qu'elle n'avait pas besoin de les convaincre, car de toute évidence le temps s'égrenait. Elle pouvait simplement les obliger à se battre, et ainsi la vitesse de leurs mouvements pourrait peut-être éloigner le nuage de poudre. Dans tous les cas, ils ne devaient pas prendre conscience de la présence des papillons. Leur savoir pourrait leur sauver la vie. Et lui faire perdre la sienne.

Se tenant à son nouveau plan, elle continua à faire bouger ses marionnettes en bois, ce qui permettrait d'alimenter la poussière et préserver l'attention des combattants sur la terre et non le ciel. Sauf qu'il y avait toujours le risque qu'ils tombent du volcan -ou qu'ils la croisent pendant leur combat-. Risque qu'elle était prête à prendre. De toute façon, jouer avec la vie des gens avait toujours été son boulot ! Même jouer avec la sienne...


HRP:
 


Dernière édition par Melodia Shūhebi le Sam 1 Sep - 3:24, édité 3 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 18 Aoû - 21:12




L'Ange du Chaos se délectait de la douleur ressentie par ses proies, leur impuissance provoquait un sentiment de complaisance sans précédent et ce fut les yeux luisants d'une joie malsaine qu'il observait ses quelques dagues d'énergie faire mouches. À la surface, aucune de ses pensées n'étaient cohérentes, il n'était plus qu'un amas de haine incontrôlable ou chaque tentative de recouvrer un tant soit peu de bon sens était écrasé dans la seconde. Akira n'était plus maître de son corps et semblait observer la scène en spectateur, il savait être responsable de ce carnage mais ne parvenait pas à l'arrêter. L'homme habituellement calme et calculateur qu'il était, semblait avoir échangé sa place comme l'on retourne une pièce de monnaie, la face cachée de son être venait de prendre le dessus, sauvage et increvable. Inconsciemment, il ne pouvait qu'accepter et tenter d'influencer la créature démoniaque qu'il était devenue, de ne pas tuer ce sombre fou qui l'attaquait une seconde fois par exemple. Chose qui s'avérait extrêmement ardue suite à l'arrivée soudaine d'un nuage de poussière qui vint alimenter la colère de l'Ange du Chaos. La femme ne perdait rien pour attendre, ses petits tours de passe-passe ne faisaient que l'agacer d'avantage. Il lui règlerait son compte d'ici quelques secondes, le temps de s'occuper de ce Vampyr. Rapide, efficace, ingénieuse, une riposte qui aurait pu surprendre et blesser bon nombre de personnes mais Akira n'était pas n'importe qui. C'est d'un corps boosté à l'énergie qu'il réceptionnait Nusty.

Tairyoku


Le corps auréolé d'une couleur dorée, un sourire miroir à celui de sa proie sur le visage, il attendit le dernier moment. Une goutte de sueur perlait de sa tempe, ses yeux sombres et meurtriers observaient l'attaque fondre sur lui, rien d'autre ne semblait exister que ce lieu précis, cet instant intime durant lequel même le temps semblait s'arrêter. La tempête de poussière ne faisait que séparer un peu plus ce duo du reste du monde et donner un caractère surnaturel à la scène. Son timing était parfait, son geste irréprochable, une seule erreur aurait probablement conduite à sa mort mais l'Ange ne risquait pas d'en faire.

La lame du couteau s'approchait dangereusement de son cou, les gouttes de sang giclèrent de la fiole. Maintenant ! Le mage noir devenu flou de rapidité se jeta en arrière, ses mains le réceptionnèrent instantanément et dans ce sublime saut périlleux arrière il envoyait son talon frappait le menton de son adversaire. Dans le même mouvement et d'une poussée de ses bras puissants, il s'éjectait dans les airs, peu soucieux de savoir ce qu'il advenait de la santé de l'homme qu'il venait de frapper à pleine vitesse.


L'Ange du Chaos s'élevait dans les airs et dépassait la mini tornade de poussière. Cette Mélodia était une véritable peste mais ne manquait pas de le faire rire avec ses pathétiques stratégies pour s'en sortir vivant. Il s'apprêtait à lui fondre dessus, lui faire ressentir l'étendue de son mécontentement et de sa folie lorsqu'une ombre, quelques mètres au-dessus de lui, vint lui cacher le soleil. Un énorme papillon se tenait là, en retrait, hors de portée et pour le moment inoffensif, semblant attendre patiemment quelque chose. Le maître des Oracions Séis reporta son attention au centre de ce bordel créé par la mage noir. Il aperçut deux autres ombres planer au milieu de cette tempête en plus de la silhouette de Nusty, sans doute bien sonné. La situation tournait rapidement au vinaigre et les nouveaux arrivants changeaient radicalement la donne. Ce qui était au départ une petite réunion de bienvenue s'avérait se transformer en une partie de chasse. Ou le rôle de gibier et de chasseur pouvait très bien s'inverser. C'est avec l'arrivé de ce nouveau problème qu'Akira retrouva le plein contrôle de son corps. La haine et la folie jusqu'alors omniprésente venaient de disparaître soudainement avec cette partie incontrôlable de sa personnalité. Ainsi donc ce fourbe qu'il était disparaissait lorsque les choses gagnaient en subtilité.
Il revint rapidement à la réalité, conscient que la vie d'un de ses généraux était en jeu. Que l'Ange veuille s'amuser avec ses petits soldats était une chose, mais que quelqu'un d'autre vienne le perturber et menacer ses jouets, cela était impardonnable. Qu'il s'agisse de papillons gigantesques à la poudre pétrifiante ne changeait rien. L'on ne venait pas déranger un professeur en pleine leçon, et le maître des Oracions ferait en sorte que ces bestioles l'apprennent durant l'éternel sommeil que serait leur mort prochaine.


Nusty ne pourrait vaincre seul ces dangereuses créatures, même Akira aurait quelques difficultés. D'un clignement de cil l'Ange sembla se téléporter juste derrière Mélodia, sa vitesse était telle que très peu de personnes pouvaient suivre ses mouvements, c'est d'une voie forte et exigeante, dans un vol de poussière, qu'il intima la mage d'arrêter son manège.


- Si tu ne veux pas m'énerver plus arrête-moi tout ça et si l'homme à l'intérieur de cette fournaise meurt je t'en tiendrais pour responsable.

Sur ces quelques mots toute son attention revint au brouillard de sable, les chances de survie du mage noir étaient quasiment nuls, le mouvement créé par les marionnettes ne feraient qu'amplifier la dispersion de la poudre des papillons. L'Ange devait agir vite et même si ce qu'il prévoyait de faire été quasiment aussi dangereux que la menace initial que représentait ces monstres, au moins le Vampyr aurait-il une petite chance de s'en sortir. Akira n'attendit pas plus longtemps, les pantins de bois semblaient s'être arrêtés, il levait un bras en l'air et tissait de ses doigts d'étranges lignes d'énergie. Il monopolisait une grande quantité de son pouvoir et il lui fallut quelques secondes pour créer son petit tour de magie. Au-dessus du tourbillon de poussière, une multitude de lances d'énergie en fusion apparurent, recouvrant la zone, elles s'abattirent soudainement, perçant l'air sans un léger sifflement strident.

- Dégage de là !

Seul et unique avertissement de l'Ange à Nusty. Si celui-ci ne l'avait pas entendu, il risquait de se retrouver misérablement empaler comme ces pathétiques insectes. Akira jeta alors un léger coup d'œil à Melodia, lourd de sous-entendus, ses yeux froids et sombres semblaient l'interdire de tenter de fuir une nouvelle fois. Une longue discussion les attendait tous les trois, mais avant cela, il fallait se débarrasser de ce dernier papillon difforme et on ne peut plus dangereux...



Dernière édition par Akira Kain le Ven 24 Aoû - 10:29, édité 2 fois
Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 20 Aoû - 3:48
Au dernier moment avant que Nusty ne porte son attaque, l’ange du chaos se volatilisa à une vitesse surhumaine et lui asséna un coup de pied qui l’envoya tout droit sur les rotules. Impossible de l’esquiver ou même de le parer. Il était trop rapide et puissant. La première chose à laquelle le Blood contrôleur réussi à penser fut qu’une montagne venait de lui tomber sur le coin du visage. Comment un homme pouvait-il être si fort ? Il y avait obligatoirement anguille sous roche…ou plutôt de la magie derrière tout ça ! Il aurait dû se méfier de cette aura dorée qui s’était mise à émanée du chef des Oracion. C’est vrai quoi, une personne normale n’est pas censée être un lampadaire sur patte ! Mais revenons-en au combat. Nusty gisait sur le sol, incapable de se relever après avoir reçu un coup aussi puissant. Il était gravement sonné, à la limite de tomber dans les pommes. Il devait lutter de toutes ses forces pour ne pas sombrer dans l’inconscience car cela signerait son arrêt de mort. Quoique son adversaire aurait déjà pu l’achever à ce moment qu’il soit conscient ou non étant donné son état. D’ailleurs oui pourquoi ne le faisait-il pas ? Impossible de le voir avec toute cette poussière qui s’était soulevée sur l’aire de combat, et pour couronner le tout, des tâches sombres commençaient à apparaitre dans son champ de vision. Génial ! Au pied du mur, il n’avait pas d’autre choix que de devoir employer des mesures drastiques pour se sortir de là. Son couteau toujours en main, le Blood contrôleur le planta sans hésiter dans l’une de ses jambes déjà amoché par les lames de l’ange du Chaos. Au moment où son arme se fraya un chemin à travers sa chair, il accueilli littéralement à bras ouvert la sensation aigüe et familière qui le traversa de la tête aux pieds et le fit se courber aussi tôt sur lui-même. Se raccrocher à la douleur qu’il éprouvait l’aiderait à rester conscient et lui donnerait un bon coup de fouet. Inutile de dire qu’il se servit ensuite du Reverse pour arrêter le saignement.

Alors que la main du jeune homme tenait encore fermement le manche du couteau au point que ses articulations en étaient devenues blanches, son regard s’était perdu à errer autour de lui, à la recherche d’une issue de sortie à cette tornade de poussière. Seulement il était impossible de voir à plus d’un mètre devant lui. Le Vampyr pouvait très bien marcher dans n’importe quelle direction et finir sa route dans le cratère du volcan et encore ce n’était que le cadet de ses soucis. Une sensation bizarre au bout de l’un de ses doigts le titilla à un tel point qu’il se sentit obliger de retirer son gant pour voir de quoi il s’agissait et quelle fut sa surprise quand il découvrit que le bout de son index s’était changé en pierre ! Abasourdi comme jamais, il resta figé devant l’étrange phénomène qui l’affectait. Qu’est-ce qui était en train de lui arriver bordel ??! Sans s’en rendre compte, il s’était arrêté de respirer lors de sa découverte, et ne reprit son souffle que lorsque les cris de l’ange du chaos arrivèrent jusqu’à lui et le sortirent de sa transe. Tous ses sens aux aguets, le jeune homme chercha un instant à comprendre pourquoi on lui disait de dégager de là. Heureusement, il ne lui fallut pas longtemps pour entendre le sifflement strident des lances qui arrivaient sur lui et deviner son origine. Encore une pluie de projectile. Cette fois-ci il ne ferait pas la même erreur que la fois précédente. Une fois le couteau retiré de sa jambe, il se releva promptement et tituba misérablement dans une direction où il espérait fuir ce qui allait lui tomber dessus. Incapable de courir à cause de la blessure qu’il s’était faite à la jambe, il était réduit à un stade où il ne pouvait plus marcher très droit et très vite. Le sifflement se rapprochait dangereusement et Nusty était conscient qu’il ne pourrait pas se mettre à l’abri à temps dans cet état. Alors il s’arrêta net et se retourna un bras tendu, paume vers le sol. Un cercle magique apparaissait déjà sur sa main avant même qu’il ne prononce sa formule.


« Blood Arm !! »

Une gerbe de sang jaillit de sa main écorchée, prenant la forme d’une main qui vint s’appuyer contre le sol. Le fluide vital du jeune homme continua de sortir jusqu’à qu’il soit propulsé en arrière. Néanmoins, son sang n’étant pas une ressource illimitée le Blood Arm ne put s’étirer que de trois ou quatre mètres avant de disparaître et de revenir dans le corps de Nusty, mais cela fut suffisant avec le mouvement de poussée pour le faire sortir du nuage de poussière et le mettre à l’abri des lances d’énergie qui vinrent s’abattre à l’endroit où il s’était trouvé.

Le Blood contrôleur s’écrasa à quelques pas des deux autres membres de la guilde noire. Il était à bout de souffle à cause de son petit tour de force pour survivre, et incapable de se relever pour le moment. Allongé sur le dos, il tourna la tête et leva les yeux vers les deux autres protagonistes de cette histoire. Aucune envie de meurtre ne le tirailla quand il les vit… Encore une fois, le maître des Oracion Seis avait eu raison de lui et de ses pulsions. Et que cet homme soit le successeur du maître originel n’y avait rien changé si ce n’est que la raclée que Nusty avait prise ait été plus rapide et brutale que la première fois. Il avait été vaincu. Toutefois c’était peut-être une bonne chose, ainsi il pourrait suivre cet homme et voir jusqu’où le mènerait ses projets. Encore fallait-il que l’ange du chaos l’accepte, après tout il s’était montré tellement impuissant face à lui !
Ne pas savoir ce que l’avenir lui réservé était amusant, aussi un sourire léger fleurit sur le visage du Blood contrôleur qui était on ne peut plus satisfait de la tournure des évènements. Il s’autorisa même à rire de la situation avant de reprendre en partie son calme pour s’adresser au nouveau maître des Oracion Seis.


« Ah ah, mon destin est entre vos mains ! J’accepte d’être l’un de vos pions, maître. »

Conscient de ce à quoi il s’engageait, Nusty avait bien accentué les deux derniers mots qu’il avait prononcés espérant faire comprendre à l’ange du chaos qu’il n’était pas dupe et savait qu’il serait utilisé. Bien sûr, ça ne le gênait pas le moins du monde. Il connaissait sa place et il s’y tiendrait !
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 20 Aoû - 5:27
Comme l'avait prévu Akira, la tentative de Melodia pour se débarrasser des spores pétrifiantes ne fit qu'empirer la situation et ceux-ci se répandirent dans un périmètre encore plus large. La poussière produite par les papillons atteint Nusty et le bras gauche de celui-ci commença à subir ses effets néfastes. Heureusement, Nusty réussit à s'éloigner assez rapidement de la zone contaminée et lorsqu'il finit aux pieds de son maître, seule sa main gauche avait été pétrifiée. Malheureusement pour lui, la pétrification ne se dissipait pas facilement et il lui serait impossible de retrouver l'usage de sa main avant d'avoir reçu des soins d'un médecin spécialisé dans ce genre de situations. Seulement... les spores étaient toujours là et bien qu'ils avaient atteint la zone où était Nusty en premier à cause des manoeuvres pour le moins maladroites de Melodia, les spores se répandaient maintenant vers le trio. Les trois membres de l'Oracion Seis auraient pu finir en statues de pierre si une bulle de lave n'avait pas soudainement éclaté à la surface du volcan, produisant une zone de basse pression qui attira le vent vers elle, spores incluses.

Quant aux lances envoyées par Akira, elles s'étaient dirigées vers les deux papillons qui volaient en cercle autour des mages, dangers mortels pour les insectes. Seulement, un d'entre eux aperçut les lames s'abattrent sur eux et d'un coup d'aile, se plaça au-dessus de sa compagne, la protégeant de son corps. Les lames le transpercèrent de toutes parts et une d'entre elles se logea dans son coeur, mettant fin à la vie du papillon. Poussant un son aigu afin d'exprimer son chagrin d'avoir perdu son compagnon, la survivante du couple se releva su sol où elle avait été projetée par le corps du papillon décédé et reprit son envol. Furieuse, elle fit face au trio avant de battre violemment des ailes, chacune de ses ailes créant une lame de vent tranchante se dirigeant vers les mages.




========================
Intervention Game Master : Un papillon K.O. Il en reste un qui vient de vous envoyer deux lames de vent tranchantes dessus [2500 PM]. Le dernier papillon est toujours présent et n'intervient pas [PM inconnue]. La main gauche de Nusty est pétrifiée jusqu'au poignet.
Spoiler:
 
Melodia Shūhebi

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Kimochi no Mahô ~ Magie des Sentiments
Magie / CS Secondaire : Ningyo no Mahô ~ Doll Play Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Mar 21 Aoû - 17:53

Dernière tentative

Impensable. C'était impensable.
Son plan tombait en morceaux, s'égrenant au fil des secondes. Le nuage de poussière engloutissait tout à l'intérieur de sa saleté virevoltante, y compris la poudre que répandait les deux gigantesques papillons de pierre. Autant dire que l'idée primaire était un bel échec, et même si un jeune homme n'avait pas ordonné à Melodia d'arrêter ce chaos, elle l'aurait fait d'elle-même. Elle pouvait être innocente parfois, cela ne l'empêchait pas de garder un minimum de sagacité lorsque nécessaire. Contrariée, elle arrêta donc les mouvements des pantins et resta immobile, la douleur de ses blessures refaisant doucement surface sans qu'elle n'y prête attention. Sa concentration ressassait pour le moment les paroles du garçon, qu'elle n'avait guère appréciées car brûlantes de menaces. Il se permettait de l'avertir elle, alors que sa propre personne était principalement responsable de la situation devenue incontrôlable. En lui tendant un piège monstrueux, il avait tourné cette rencontre en véritable farce. Pour peu, Melodia se serait esclaffer du ridicule de leur réunion, quitte à faire apparaître un sourire satisfait sur ses lèvres sèches. À trois, ils étaient incapables de prendre le dessus sur des créatures volantes aussi banales que des papillons. C'était plutôt comique.

Malheureusement, le sourire de la mage n'aurait subsisté longtemps, car le garçon aux cheveux ébène enclenchait un sort qui détruirait la zone qui accueillait les deux papillons. Ce geste, bien qu'intéressant à observer, énerva la jeune femme. Elle venait de prendre conscience qu'il était impossible qu'un jour elle puisse posséder un pouvoir de cette ampleur également. Son rôle de manipulatrice se limitait à la dimension sentimentale et rien d'autre. Aucune chance, donc, qu'elle soit apte à battre un tel monstre, même si elle tentait de son mieux. Jouer avec les sentiments pouvait bien se révéler pratique, cela ne rendrait l'homme que plus dangereux. On ne jouait pas facilement avec un être de cette espèce. Et pourtant... l'aspect impossible de la chose attisait la curiosité de Melodia. C'était un défi qu'il lui lançait sans le savoir. Un défi qui avait des allures de jeu. N'était-ce pas la raison pour laquelle sa mère l'avait guidée vers Oracion Seis ?

Ce fut d'un rictus étrange que la mage recueillit le regard de celui qu'elle toisait depuis un moment. Elle ne reporta pas la froideur de ses pupilles sombres, se contentant de tourner la tête lorsqu'un nouvel arrivant fit son apparition. Cheveux verts, corps ensanglanté, vêtements crasseux. Il semblait être en mauvais état, mais il était en vie. Ce qui signifiait qu'elle n'avait plus à s'inquiéter de sa propre sécurité. Seulement, Melodia releva quelque chose d'inhabituel chez le jeune homme : il avait une profonde entaille sur la jambe, pourtant aucun filet de sang ne s'échappait de la blessure. Soit il maîtrisait sa propre hémoglobine, soit il possédait des capacités régénératrices dignes d'une magie de soutien remarquable. Toutefois, en le contemplant quelques secondes la jeune femme douta qu'avec un caractère comme le sien, il serait le style de personne à se cacher derrière des pansements magiques. Au contraire, l'expression enjoué sur son visage était la preuve qu'une âme malsaine vivait au travers de ce corps meurtri. Celui-là aussi pourrait être intéressant à manipuler. Ses yeux avaient des traces de folie, et en zieutant un peu plus loin, Melodia put apercevoir sa main gauche, qui s'était teintée d'un gris inquiétant. Il s'agissait sûrement du phénomène de pétrification, et alors que la mage mettait une main devant son nez pour éviter toute intoxication, elle remarqua que le bout de ce dernier était anormalement dur. Mais elle oublia bien vite son problème grâce à une phrase qui fut prononcée et dont elle n'aima pas du tout le contenu.

Les mots maître et accepter restèrent en suspens dans son esprit. Venait-elle de se faire subtiliser la place qu'elle convoitait au sein de la guilde Oracion Seis ? Si c'était le cas, il n'y avait plus de secret quant à l'identité de l'Ange du Chaos ; ce devait être l'homme à l'aura dangereuse. En leur tendant un piège sur cet endroit isolé, il avait cherché à choisir son général, celui qui porterait fièrement l'insigne de l'un des piliers de l'Alliance Baram. Et elle, en agissant telle une véritable cruche, venait de se donner la mort. Plus besoin d'espérer s'en sortir vivante, s'ils étaient deux à lui faire la peau. Même deux mages épuisés arriveraient facilement à l'avoir, ses blessures la rendant d'autant plus faible aux attaques physiques.

Or, toute personne qui croyait la nouvelle Enchanterrese de Fiore assez idiote pour abandonner, pouvait se mettre le doigt dans l'oeil. Athéna allait leur offrir son cadeau d'adieu, à ces deux imposteurs.

La poudre semblait s'être dissipée, aspirée par le volcan, et l'attaque de l'Ange du Chaos n'avait atteint qu'un papillon. L'autre, une femelle d'après le cri atrocement aigu qu'elle poussa, semblait préparer la vengeance de son défunt ami. Avant de subir un deuxième assaut de poudre, Melodia murmura un sort. Gekido. L'énigme de la colère, qu'elle utilisa pour tenter d'inculquer un fort sentiment de rage dans les méandres du coeur brisé de l'insecte. Bref et rapide, Melodia croyait que ce petit tour pourrait provoquer l'impatience de la créature. Qui dit impatience dit empressement. Ce furent deux lames de vent qui se présentèrent aux yeux des trois mages. N'ayant pas l'envie de s'éclipser du chemin ni celle de vérifier si l'attaque allait lui retomber dessus, Melodia n'esquissa aucun geste. Plutôt, elle mit en place sa propre vengance : elle lâcha un hurlement tonitruant. Un son horriblement grave émana de la gorge de la jeune fille, ressemblant étrangement à un cri de Lycaon. L'écho que procurait la grandeur du terrain ne fit qu'accentuer l'effet de propagation de la sonorité. À tel point que le résultat s'apparentait à un troupeau de bêtes sauvages prêtes à livrer la guerre. Cette manoeuvre-là, Melodia la dédiait gentiment aux deux mages noirs. Si le bruit qu'elle allait provoquer n'attirait pas d'autres créatures ou n'apeurait pas les deux papillons de pierre, soit elle mourrait d'une lame de métal ou d'une lame de vent. Et puis, en criant à la façon d'une jeune fille effrayée -malgré le ton grave-, elle s'assurait de faire retomber son idée sur le compte de l'idiotie d'une pauvre femme. Dans tous les cas, elle avait peu de chances de ressortir vivante des évènements qui suivraient. Toutefois, à ce moment-ci rien ne comptait plus que la vengeance.
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Ven 24 Aoû - 10:23


Le Vampyr fit un atterrissage catastrophe aux pieds d'Akira. En mauvais état et avec les différentes blessures, le mage effondré ressemblait à une plaie vivante, sa main devenue grisâtre attira l'attention de l'ange et celui-ci ne pût s'empêcher, d'une grimace inquiète, de s'imaginer le temps que prendrait le membre à guérir. Le plus simple serait de torturer un mage médecin de talent jusqu'à ce qu'il se décide à soigner le membre de l'Oracion Seis. Mais avant cela, il fallait se sortir de ce pétrin, la déclaration d'allégeance ne fit que pousser Akira dans ce sens. Cet homme venait de lui offrir son âme, son corps, sa vie, et comme chacun des membres de sa guilde, l'Ange du Chaos les protégerait au péril de la sienne. Être maître d'une des plus puissantes guildes noires de Fiore ne concordait pas chaque fois avec la définition des mots cruauté, violence ou manipulation. À vrai dire, au sein de ce genre d'organisation, existait même une sorte d'honneur et de dignité, une hiérarchie non pas seulement basée sur la puissance et la peur, mais également sur un respect mutuel et des convictions résistantes à toutes épreuves.

L'acceptation et le dévouement transparaissaient sur le visage de Nusty, Akira sut à ce moment que cet homme serait fidèle à la guilde et à son nouveau maître, non pas en tant que chien fidèle mais d'une manière plus subtile, plus complexe, s'approchant de celle d'un guerrier et de son seigneur. La seule manière de remercier et d'accepter l'entrée de ce mage noire était de lui montrer l'étendue de sa puissance. D’anéantir ces nuisances qui venaient perturber leur rencontre. Le nuage de poussière disparaissait enfin, dévoilant une scène des plus pathétiques mais complaisantes aux yeux de l'Ange. L'un des papillons gisait misérablement sur le sol, le corps recouvert de sable et transpercé par des lances d'énergies qui commençaient à se dissiper. Un soupçon de colère vint cependant troubler la quiétude machiavélique d'Akira lorsqu'il vit que le deuxième avait survécu. Cette femelle semblait-il, aveuglée par le chagrin dû à la perte de son compagnon, lui faisait perdre son temps avec ce désir de vengeance animal, qui ne résulterait malheureusement qu'à sa mort. Akira affichait une moue contrariée, même s'il se débarrassait aisément de ce deuxième microbe, il resterait le troisième toujours immobile dans les cieux, sans doute bien plus puissants que ses congénères.

Son avant-bras dénudé vint essuyer son front devenu humide de sueur, d'un geste parallèle, il arrachait sa cape et la jetait au loin. L'Ange du Chaos se dévoilait ainsi entièrement, une chemise blanche de haute couture et un pantalon en lin noir cachaient un corps puissant et athlétique. Il appréciait quelques instants la brise bien qu'un peu chaude, venue du large. Ce fut le moment que choisie la créature pour attaquer, deux lames de vent croisées fusaient sur le trio, rapides, meurtrières, tranchantes. Akira prit son temps face à la menace prochaine, d'une lenteur démesurée de telle manière à montrer aux mages présents son invulnérabilité, il remontait ses manches méthodiquement. Il attendit jusqu'à la dernière seconde avant d'agir, testant ainsi les nerfs de ses deux invités. Comme s'il venait de penser à voix haute, la jeune mage noire à ses côtés laissa échapper de sa fine silhouette un son à la fois effrayant, digne des plus grosses et moches bêtes sauvages et où perçait étrangement un léger appel de détresse. Devenait-elle folle ? Probablement, mais cela ne ferait qu'ajouter un malade supplémentaire à la clique de dégénérés que formaient les Oracions Séis. C'est d'un regard plein de reproche à la femme et les tympans prêts à péter que l'Ange dressait une barrière d'énergie, contre laquelle les lames vinrent s'écraser pitoyablement dans un bruit de tonnerre assourdissant.


- Nusty, débarrasse-toi de ce microbe volant s'il te plaît.

Akira avait mieux à faire que s'occuper de la bestiole chagrinée. Le cri inhumain de Melodia ne présageait rien de bon et de nombreuses créatures risquaient de faire leur apparition prochainement. Les choses devaient s'accélérer avant que l'inévitable n'arrive. L'Ange ne s'inquiétait non pas pour sa propre survie mais pour celle des deux autres, il n'aurait aucun problème à sortir vivant de ce guêpier, mais il se savait trop faible pour protéger ne serait-ce qu'une personne supplémentaire si une horde apparaissait. Il ne doutait aucunement des capacités de ces mages, au contraire, sinon ils ne seraient pas la aujourd'hui, le problème était tout autre et résidait dans la tournure qu'avait prise la rencontre. Akira ne voulait perdre ces deux diamants bruts bien qu'éméchés à la base, il reportait alors son attention sur le duo, les bêtises avaient assez duré.

- Mélodia, tu es entrain de creuser ta propre tombe, l'Oracion Séis n'a pas besoin de faible. Je n'ai que faire de tes petites actions pathétiques pour tenter de sauver ta misérable peau. Si tu comptes véritablement nous rejoindre tu devrais changer d'attitude. Prouve-moi que tu es digne de me servir.

Un mage sans conviction n'était rien d'autre qu'un lacryma vide de magie. L'Ange du Chaos voulait savoir si cette femme était véritablement l'enchanteresse de rumeurs circulantes à travers le Royaume. Les Oracions Séis étaient l'élite de l'élite, la crème de la crème des mages noires de Fiore. Seuls deux autres guildes rivalisaient avec eux et le maître de cette organisation n'était nul autre qu'Akira Kain. Jeune homme à l'ambition démesurée et à la destinée sanglante, ses généraux ne pouvaient qu'être des êtres du même acabit. Le Vampyr concordait parfaitement avec le nouvel esprit de la guilde, restait à voir ce que la jeune Shuhebi avait dans le ventre et il fallait mieux qu'elle en est avec ce qui arrivait...

Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 27 Aoû - 12:18
Alerté par le son aigu que poussa le papillon qui avait survécu à l’attaque de l’Ange du Chaos, Nusty se rendit enfin compte de la présence des créatures qu’il n’avait pas remarquées un peu plus tôt, à cause du nuage de poussière maintenant dissipé. Sur le sol gisait l’un de ces insectes, qui avait sans doute était tué par les lances d’énergie, tandis que deux autres volaient au-dessus de lui dont un qui semblait rester en retrait. La pétrification dont était victime le Blood contrôleur devait venir de ces papillons. D’ailleurs en parlant de ça, son état avait empiré. Désormais sa main toute entière s’était changé en pierre jusqu’au poignet. Si à la fin de cette aventure notre ami Nusty ne trouvait pas un moyen d’arranger cela il finirait manchot ! En attendant, l’insecte volant qui avait lâché le cri aigu, attristé par la perte de son compagnon venait de lancer une attaque sur le petit groupe. Deux lames de vent tranchantes se dirigeaient tout droit sur les Oracion Seis. Bien entendu le Vampyr et l’Ange du Chaos gardèrent tout deux leur calme, mais ce ne fut pas le cas de la jeune femme avec eux qui poussa un hurlement assourdissant. La sombre idiote ! En cédant à la panique et avec un cri pareil elle prenait le risque d’attirer encore plus de monstre sur le trio. Et puis c’était surtout ridicule de se mettre dans un état pareil pour seulement deux papillons… Heureusement, ça ne sembla pas troubler le leader du trio qui prit tout son temps pour se mettre à l’aise et attendit la dernière seconde avant de dresser une barrière contre laquelle vinrent s’écraser les lames de vent. Bien entendu, à aucun moment le Blood contrôleur ne douta du fait que l’Ange du Chaos bloquerait l’attaque. A partir du moment où il s’était engagé à être l’un de ses pions, il avait plaçait en cet homme une confiance aveugle qui le mènerait jusqu’au bout du monde s'il le lui demandait. Mais pour l’instant, le maître des Oracion se contenta de demander à notre Vampyr au sang chaud de se charger du "microbe volant" qui avait osé s’attaquer à eux. Une simple formalité.

Son habituel sourire carnassier aux lèvres, Nusty prit plaisir à prendre une pose très théâtral pour répondre à son interlocuteur. Un genou à terre et la main droite sur le cœur, l’emplacement où se trouvait sa marque de la guilde, il accepta la tâche que lui donna son leader toujours en exagérant la chose avec une dernière courbette de la main gauche.


« Il sera fait selon vos désirs, maître. »

Le Vampyr n’était peut-être pas du niveau de L’Ange du Chaos, mais il était suffisamment fort pour venir à bout de sa cible. Du moins il l’espérait. Après ces quelques échanges de coup face à son Master il n’était pas au top de sa forme, la preuve la plus flagrante en était qu’il ne tenait plus très bien debout à cause de sa jambe blessée et entaillée. Et puis la plupart de ces techniques étaient faites pour le combat à mi-distance, là le papillon était plutôt loin pour être touché par la plupart de ses sorts. Il allait devoir improviser. Alors que son Master était en train de passer un savon à la dénommé Melodia, Nusty était en train de sortir les fioles de sang qu’il lui restait. Autant vous dire qu’avec une seule main valide la chose était plutôt difficile, mais il y parvint quand même. Il lui restait sept fioles au total, seulement il ne pouvait en tenir que quatre en même temps avec une main, aussi il décida de toutes les poser à ses pieds. Il allait essayer d’en finir avec une seule grosse attaque en utilisant le maximum de ses ressources. C’était le mieux qu’il puisse essayer de faire pour espérer pouvoir mettre la créature hors d’état de nuire.
Son sourire et sa bonne humeur furent remplacés par une expression sérieuse et concentré. Prenant une position le plus stable possible, il tendit sa main valide vers le sol au-dessus des fioles du liquide écarlate. Le moment de passer à l’action était arrivé.


« Blood Arm. »

Une grande quantité de sang s’échappa de ses blessures, assez pour lui faire tourner la tête l’espace d’un instant, mais insuffisante pour l’empêcher de continuer. Tout le fameux liquide vermillon convergea sous la main du Vampyr pour former une autre main. Dirigée par son membre valide, cette main écarlate s’élargit pour attraper toutes les fioles et s’élança dans les airs en direction du papillon de pierre. Elle fila à une vitesse folle, dépassa l’insecte et s’éleva au-dessus de lui pour lâcher en même temps toutes les fioles de sang qui s’éparpillèrent autour de la créature. Les petites bouteilles du fluide vital l’entouraient presque intégralement. Seulement cela ne durerait pas, alors avant qu’elles ne s’éloignent toutes en tombant, le Vampyr lança son assaut meurtrier.

« Stings version Bloody Rain. Meurs. »

La main de sang explosa en une multitude de piques de sang rigides qui allèrent s’abattre sur le papillon de pierre juste en dessous. Les fioles étaient également ciblées et explosèrent-en de nombreux éclats de verre projetant toutes plusieurs piques de sang vers l’insecte volant. Un véritable déluge de sang s’abattit sur la misérable créature. Maintenant, rester à savoir si l’assaut du Blood Contrôleur avait été un succès ou non. A genoux sur le sol, la respiration haletante et le regard embrumé, il était incapable de le dire lui-même. La grosse dépense d’énergie qu’il venait de faire en plus du sang qu’il avait perdu pour attaquer l’avaient complètement lessivé pour le reste de la journée. Il avait besoin de souffler un peu.

En sueur, il porta sa main à son visage pour s’essuyer le front. Toujours essoufflé, il parvint quand même à articuler quelques mots à l’attention de son chef.


« Désolé…peut pas en faire plus. »
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Mar 28 Aoû - 22:04
Le papillon survivant n’avait plus qu’un seul objectif : rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui lui avait ravir son compagnon. C’est pourquoi le papillon femelle ne prit aucunement la peine de réfléchir à la différence de puissance entre elle et ses cibles avant d’envoyer deux lames de vent sur ses adversaires, poussé par son chagrin et son désespoir. Incrédule, le pauvre papillon vit son attaque s’écraser pathétiquement sur le Kekkai d’Akira à la toute dernière seconde. Frustré, l’insecte s’apprêta à attaquer de nouveau… mais une pluie de sang lancée par Nusty s’abattit sur lui, transperçant son aile droite. Battant vainement des ailes, le papillon tenta de se maintenir en l’air, sans succès. Tombant en vrille, le papillon heurta violemment le sol et s’assomma à moitié. Seulement, le papillon n’était toujours pas vaincu. Une seule aile ou non, l’insecte refusait de laisser partir les meurtriers de son âme-sœur si facilement. Le papillon femelle s’apprêta à répéter son attaque précédente… sauf qu’un évènement imprévu l’en empêcha.

Le papillon aîné qui voletait hors de portée depuis qu’il avait quitté la crevasse avait décidé d’agir. D’un brusque mouvement d’ailes, il fonça vers le groupe de mages tel un rapace vers sa proie… avant de passer juste à côté, les évitant de justesse. L’ancêtre se glissa dans la crevasse avant de ressortir moins d’une minute plus tard, tous les jeunes papillons à ses trousses. Le groupe de papillons évitèrent soigneusement les mages avant de s’enfuir à toute vitesse. Le papillon femelle, quant à lui, se mit à gémir pathétiquement, battant furieusement de l’aile pour rejoindre le groupe, se doutant que le papillon aîné avait perçu quelque chose qu’elle n’avait pas compris et qu’elle devait partir. Seulement, il était assez ardu de se mouvoir avec une seule aile et c’est pourquoi elle fut la première à rendre l’âme.

Il se trouve que le cri de Melodia qui n’avait pas semblé avoir de répercussions jusqu’à présent avait eu bien plus de conséquences qu’elle n’aurait pu s’en douter. De l’autre côté du volcan se tenait les deux clans de lycaons, prêt à se sauter à la gorge au moindre grognement. C’est à ce moment que le cri de Melodia leur parvint et excités, ils s’élancèrent l’un contre l’autre, chaque clan cherchant à mettre l’autre en pièce. Seulement, le problème avec de si puissantes créatures, c’est que lorsqu’elles usaient de leur magie… cela faisait des dégâts. Cette-fois, les conséquences de leur querelle leur paru futile, mais ce ne fut pas le cas pour le trio de mage se trouvant au sommet d’un des nombreux volcans de l’île Gehenna. Stimulé par l’énergie magique se dégageant de la bataille entre les canidés, le volcan entra en éruption. Le sol constitué de roche volcanique où se tenaient Oracion Seis se fissura, produisant des plaques de roche d’environ un mètre et demi de long, un côté lisse et l’autre rugueux. La lave partit du cœur du volcan de monta lentement vers le rebord du volcan, puis déborda lentement. Le papillon blessé mourut le premier, ne pouvant échapper à la coulée de lave. Un petit groupe de jeunes papillons sortit alors de la crevasse, comprenant qu’ils auraient dû avoir suivi le vieux papillon qui avait pressenti le danger. Quant au trio de mages... allaient-ils réussir à fuir le volcan assez rapidement ou finiront-ils brûlés?


Intervention GM : Le deuxième papillon de pierre est K.O. et le plus puissant s’est enfuit avec la plupart des plus jeune. Éruption du volcan où vous vous trouvez, à vous de vous dépêcher de vous enfuir le plus rapidement possible avant de terminer carbonisé dans la lave.
Indice : Une façon rapide de s’en tirer est un sport très pratiqué sur les montagnes l’hiver. Soyez casse-cou Wink
Melodia Shūhebi

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Kimochi no Mahô ~ Magie des Sentiments
Magie / CS Secondaire : Ningyo no Mahô ~ Doll Play Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 1 Sep - 5:38

Tout ou rien
À la suite du cri bestial, toute la douleur contenue dans le corps de Melodia refit brusquement apparition, lui faisant fléchir les genoux au point de toucher le sol. Dès cet instant, elle ne prêta plus aucune attention au champ de bataille et à la scène qui se déroulait sous ses yeux. Les lames de vent parées, l'attaque préparée contre le deuxième papillon, les bruits de fond qui semblaient parvenir de l'autre côté du volcan, rien ne lui parvint au cerveau. Il n'y avait que la souffrance, petite sensation désagréable qui semblait prendre possession de chacun de ses membres, un à la fois. Son état ressemblait beaucoup à celui d'une personne en état de choc : silencieuse et recroquevillée sur elle-même, ne laissant rien l'atteindre excepté la douleur. Pourtant, quelque chose la réveilla ; un mot. Melodia. Aussi futiles ces trois syllabes furent-elles, elles la sortirent de sa torpeur en une seconde. Les paroles qui suivirent, la jeune femme se concentra pour les saisir correctement, l'épuisement et l'appréhension lui ayant volé une bonne partie de sa célérité intellectuelle. Résultat ? Elle en comprit qu'on lui laissait, enfin que le maître d'Oracion Séis lui laissait une dernière chance pour intégrer sa guilde. C'était tout ou rien.

Au final, sa réaction avait peut-être été excessive. Crier à la mutinerie alors que nul mal ne lui avait été fait, excepté l'attaque des dagues venant d'un esprit dérangé, cela s'apparentait à... de la légitime vengeance. Pour la dame aux cheveux rouges, qui ne possédait aucune aptitude ni expérience en combat, il avait été ardu de suivre une bataille d'une telle ampleur. Survivre revenait à faire preuve de puissance, de rationalité et d'assiduité. Ce qu'elle n'avait pas. Ou plutôt, oui elle avait ces trois choses, mais à un tout autre niveau. Son champ de bataille à elle débutait là où celui des autres se terminait ; la vie quotidienne était son plateau de jeu, et le coeur d'autrui, la pièce maîtresse avec laquelle elle combattait. Il était de son devoir de manipuler les gens pour arriver à ses fins, car c'était sa nature, cela peu importait ce que les autres pouvaient en penser. Toutefois, comment jouer une belle partie d'échecs sans avoir de pièces ? C'était tout bonnement impossible, et Melodia en avait bien conscience. Face à cette impasse, deux solutions s'offraient à elle : fuir ou affronter, autrement dit abandonner ou continuer. Le choix, s'il en exista un, ne fut pas difficile à faire. La jeune femme allait intégrer Oracion Séis, pour sa mère. Et peut-être pour elle... qui sait, la solitude pousse parfois vers d'étranges chemins.

Bien sûr, il aurait été impossible que la petite Enchanteresse eut eu un intérêt réel envers la guilde des six, évidemment. Ses blessures devaient lui monter à la tête, parce qu'avoir de telles pensées était absurde. Elle avait passé sa vie à constater à quel point les sentiments d'attachement rendaient les humains mous et faibles, et bien que l'Ange du Chaos lui ait fait comprendre que ses propres actes étaient signe de faiblesse, Melodia ne se classait pas parmi le tas de dindes qui lui servaient de marionnettes. Contrairement à eux, elle avait agi sous l'impulsion de l'inquiétude, un sentiment qu'elle développait uniquement lorsqu'elle perdait le contrôle de la situation. Avec les évènements de cette journée, le compte était monté à deux. Deux occasions où cela lui était arrivé. Elle pouvait se morfondre en promesses, cela n'empêcherait jamais le hasard de mal faire les choses une troisième fois. Le problème à régler pour l'instant était d'imposer son admission au sein d'Oracion Séis. Si elle ne le faisait pas, elle risquait la mort pure et dure. Même si pour Melodia, mourir ne prenait pas l'aspect alarmant que tout le monde lui donnait...

La mage était plutôt réticente à l'idée d'être refusée chez Oracion Séis, car cela signifierait qu'elle avait échoué sa mission sur l'honneur de sa mère. Ce simple scénario suffirait à la tuer. Donc, elle ne pouvait pas et ne devait pas échouer. Si sa génitrice l'avait dirigée vers ce groupe, c'est qu'elle devait y être. Une attitude, elle pouvait en prendre plein. N'y avait qu'à trouver la bonne, et compte tenu de la crise actuelle, celle de la jeune fille prétentieuse avec laquelle elle abordait habituellement les choses n'avait pas sa place.

Profitant du petit répit qu'il semblait y avoir sur le champ de bataille, la petite dame se releva. Rapidement, ses deux pieds prirent appui sur la terre sèche, tandis que ses deux bras se posèrent sur son ventre afin de resserrer la chemise qui lui entourait la taille. Fini la rigolade, il était temps de mettre de côté le modèle faible pour le modèle fort. La douleur de ses blessures était toujours présente, lui titillant l'esprit comme un parasite, mais cela l'aidait à lui rappeler l'enjeu. Elle flanchait, elle mourrait avec son but inachevé. Alors elle ne flancherait pas. Le corps droit et le regard dur, Athéna était maintenant prête à parlementer avec l'Ange du Chaos et l'autre garçon, dont elle ignorait toujours le nom.

« J'suis pas faible. »
Dévoilée d'une voix forte, cette courte phrase lui permit de se prouver à elle-même qu'elle n'était pas une mage vulnérable qui fuyait les problèmes. Si le maître d'Oracion Séis cherchait des serviteurs, il allait être servi sur un plateau d'argent ! Aussi jeune était-il, aussi fou pouvait-il être, aussi sombres ses plans étaient-ils, Melodia prendrait le rôle de poupée, comme elle l'avait toujours fait. Évidemment, son allégeance resterait auprès de sa mère, mais cela personne ne le saurait. Ce serait son petit secret.

Tout à coup, le sol se fissura sous ses pieds, lui faisant perdre l'équilibre. Tentant de se rattraper en quelques pas vers la droite, sa stabilité ne fut retrouvée qu'au moment où ses mains prirent appui sur quelque chose. Ou plutôt, sur quelqu'un. Tête verte, corps amoché, vêtements peinturés de sang. Inutile de spécifier que Melodia enleva ses mains à la vitesse de la lumière. Hormis l'antipathie que cet homme lui inspirait, son corps était en sueur et son odeur ne lui plaisait guère. Pourtant, penser à s'éloigner de lui ne vint pas instinctivement à l'esprit de la mage, l'éruption du volcan la préoccupant plus qu'autre chose. Les fissures au sol s'élargissaient au point de créer des plaques rocheuses, dont l'une semblait se mouvoir sous leurs pieds. Si c'était bien ce qu'elle croyait, alors la lave ne devrait pas tarder à arriver. Et elle ne devait pas être là lorsque cela se produirait !


HRP:
 


Dernière édition par Melodia Shūhebi le Sam 15 Sep - 19:58, édité 3 fois
Akira Kain

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 22/07/2012
Âge : 25
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Kiryoku no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.680
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 1 Sep - 12:41




L’Ange du Chaos observait d’un œil critique la tentative de son nouveau serviteur, celui-ci, en très mauvais état, se démenait corps et âme pour satisfaire les exigences et répondre aux ordres d’Akira. Un premier point pour monsieur brocoli, et une pointe de surprise fut visible sur le visage fin du Maître des Oracions lorsqu’il vit l’énergie et la puissance que Nusty pouvait encore libéré dans son état cadavérique. Sans tuer la femelle papillon, son attaque fut suffisante pour l’immobiliser après une chute pittoresque, et ce fut dans de petits cris pathétiques que l’insecte tentait de rejoindre son collègue qui fuyait avec une ribambelle de minuscules autres petites bêtes similaires. Lorsque le dernier papillon avait fusé sur le groupe, Akira avait été pris de cours, la vitesse de la créature était telle qu’elle aurait pu transpercer, trancher le trio de son corps et de ses ailes. Etrangement, celle-ci n’avait tenté aucune action contre l’Oracion et les avait évité comme s’il s’agissait de vulgaires obstacles immobiles et sans vie sur sa route. Ceci n’était pas plus mal et permettait enfin à l’Ange de débutait leur réunion dans le calme, ou plus précisément dans le prolongement qu’Akira voulait la voir prendre. Avec une femme à l’allure terrorisée et un jeune homme ensanglanté, il fallait avouer que pour le moment l’intervention des papillons s’était avérée bénéfique pour la guilde. Il n’existait rien de mieux pour forger des liens que le sang et la souffrance. Le mage noir accepta donc d’un hochement tête la dernière phrase du Vampyr. Son fidèle serviteur pouvait à présent se reposer, la phase test était terminé pour lui, restait à présent à régler le problème qu’était la jeune Shuhebi.

C’est en se tournant vers la mage noire et en l’entendant prononcer ces quelques mots que le sol sous leurs pieds se mit à trembler, la femme trébucha et se réceptionna in extrémis sur le brocoli à moitié vivant, avant de très vite reprendre ses distances. Si le sérieux de la situation n’avait pas été à son summum l’Ange aurait pu aisément rire de cette petite scène touchante, de ce trio des plus disparates au sommet d’un volcan à présent en éruption. Il revint cependant quelques secondes sur les paroles de Mélodia. La détermination visible dans ses yeux ne laissait transparaitre aucun doute et il pouvait y lire le même désir de servir que celui du Vampyr quelques minutes plus tôt. Bien qu’une légère ombre dans son regard semblait dissimuler un petit secret bien gardé, il ne chercha à en savoir plus, chacun avait droit à son infime parcelle de liberté dans sa guilde, cette cachoterie serait celui de la mage. Le temps n’étant pas aux devinettes, Akira laissait ce petit problème à plus tard. L’homme encapuchonné n’avait pas pour habitude d’accueillir et de prendre sous son aile de guerrier n’ayant pas encore fait leur preuve, et là justement était la subtilité. Mélodia n’était pas une guerrière, et le but qu’elle aurait au sein de l’organisation ne serait pas celui d’un combattant. Le maître de l’Oracion avait besoin d’une diplomate, d’une manipulatrice, d’une femme capable de tromper le monde et de donner une image parfaite de la guilde noire, d’une oratrice capable de trouver des raisons humaines au carnage qu’ils perpétraient prochainement. Shuhebi serait cette personne, qu’elle laisse le souci des tueries et de la violence aux autres membres, ce pourquoi elle était destinée suffirait amplement à la satisfaire, l’Ange n’en doutait pas une seule seconde. Chacun trouverait son compte dans les jours à venir, avec cette mage la boucle était bouclée, l’engrenage pouvait à présent se mettre en marche, rien ni personne ne pourrait plus l’arrêter.

Oh, peut-être que ce volcan le pourrait lui, les arrêter. N’ayant jamais réellement sombré dans ses pensées il n’avait cependant pas remarqué l’état critique dans lequel le trio était tombé, de la lave coulait, lentement mais indéniablement, dévorant et anéantissant tout sur son passage. La femelle papillon disparut dans un léger filet de fumé et une odeur de chair grillée. La terre sous eux se séparait en différentes plateformes, Nusty, la malchance intégré, commençait à s’éloigner du groupe, la parcelle de terre sur laquelle il était se détachait de la grosse, qui elle-même tombait petit à petit en lambeaux, engloutie par la lave. L’Ange du Chaos ne perdit pas plus de temps, il tendit le bras et attrapait le Vampyr quasiment inconscient par les cheveux, celui-ci devait avoir un cuir chevelu légendaire, puisqu’en tirant dessus, ce ne fut pas seulement une touffe de poile qu’Akira récupéra mais bien le corps entier du mage noir. Le brocoli pourrait remercier ses ancêtres, sa survie ne tenait qu’à eux et à la poigne de son maître. Quant à Mélodia, elle semblait avoir récupérée son calme et se tenait fièrement à l’avant de leur luge de fortune, cheveux aux vents, décoiffée, elle n’en perdait néanmoins rien de sa splendeur. Mais l’Ange savait n’être pas encore tiré d’affaire. Le rocher qui leur faisait office de planche s’effritait et fondait en surfant sur la lave et il ne fallut que quelques secondes avant que le diamètre de la luge improvisée de diminue de moitié, Akira une petite idée en tête, passait à l’action.
Kekkai.

Une fine mais extrêmement dense couche d’énergie dorée entoura leur petit îlot, protégeant à présent la roche de la lave. Les frottements disparurent soudainement et l’embarcation doubla de vitesse, mais tous trois manquèrent d’être expulsés par-dessus bord et de finir avalés par cette vague de feu en fusion. Ils dévalèrent ainsi des centaines de mètres, percutant arbres, rochers et buissons, effectuant çà et là et de petits sauts durant lesquels Akira voyait toute sa vie dévaler devant de ses yeux, jusqu’au moment décisif ou leur terrible chevauché prit fin dans un rude choc avec la mer. Un peu plus loin sur l’eau, à bord du bateau qui avait transporté Mélodia, les marins observaient, les yeux écarquillaient et la bouche grande ouverte, le trio de mages effectuait un vol plané dans les airs. Mais là ou tous s’attendirent à les voir s’éclater sur la surface d’une eau trouble, ce fut un spectacle encore plus étrange qui se dessinait devant eux. Le sorcier encagoulé, entouré d’un halo blanc et dorée, volait dans leur direction. De sa main droite il traînait derrière lui la cheville d’un amas de chair aux cheveux verts et de la gauche il agrippait par la taille une femme aux allures de princesses aux vêtements déchirés. Le trio vint se poser à leur bord et c’est d’une voix à broyer un cœur de pierre que l’Ange du Chaos s’adressait à l’équipage.


- Ce bateau est réquisitionné par l’Oracion Séis, levez l’encre.



Spoiler:
 
Nusty Florem

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Arc of Blood

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.595
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Sam 8 Sep - 11:15
Toujours à genoux sur le sol, Nusty avait cru voir sa dernière heure arrivée en apercevant le troisième papillon fonçait sur son petit groupe sans que personne ait le temps de réagir. Heureusement, il ne fit que passer à côté du trio et s’en alla tout droit dans une crevasse d’où il ressortit juste une minute plus tard, suivit par un essaim géant de papillon plus jeune. Ensemble, ils s’en allèrent à toute vitesse le plus loin possible de cet endroit, abandonnant par la même occasion leur congénère que le Blood Controller avait amoché. La pauvre créature blessée gémissait pathétiquement en essayant de rejoindre ses semblables avec sa seule aile valide. Bien sûr, sa tentative fut un échec et elle ne parvint même pas à quitter le sol. Un peu près au même moment, la terre sous les pieds des Oracion se mit à trembler et se fissura faisant perdre l’équilibre à la Bimbo du groupe qui se rattrapa sur notre tête de brocoli favorite ! Au passage elle lui marcha aussi sur sa main encore valide, mais je doute qu’elle s’en soit aperçu. Allez savoir pourquoi, mais dès qu’elle se rendit compte qu’elle venait de poser les mains sur Nusty elle les retira immédiatement comme si elle s’était brulée. Je veux bien comprendre qu’après tous les efforts qu’il venait de faire il puisse être sale et sentir la sueur et le sang mais pas au point de repousser les gens qui l’approchent …si ? D’ailleurs en parlant d’odeur, ca sentait le roussi ! Mais vraiment, je ne rigole pas ! De la lave s’était mise à couler depuis le cratère du volcan et venait à l’instant d’engloutir le papillon blessé ne laissant de lui qu’un léger filet de fumée et une odeur de chair grillée.

Le trio était mal barré. Face à un volcan en éruption, même leur chef aussi puissant soit-il ne pourrait rien faire. Ils n’avaient qu’une seule option : la fuite ! Seulement, dans son état Nusty ne pourrait pas allait bien loin. Et pour ne pas arranger les choses, le lopin de terre sur lequel se tenait le jeune homme se sépara de celui sur lequel se trouvait ses partenaires, et commença à s’éloigner tout en s’enfonçant dans la lave qui grignotait rapidement la plateforme. Presque inconscient, le Vampyr aurait pu y rester si son Master ne l’avait pas tiré de là in extremis. Pour cet acte de bonté, il était plein de gratitude envers Akira...mais sur le moment il ne pouvait pas s’empêcher de le maudire pour l’avoir attrapé et tirer par les cheveux !! Il avait beau être capable de repousser au maximum le seuil de douleur qu’il pouvait supporter ça ne l’empêchait pas pour autant de souffrir comme n’importe qui ! Et puis il ne voulait pas finir chauve !! Hélas, ce n’était que le cadet de ses soucis. La suite des évènements ne fut pas meilleure pour notre jeune homme. Sur leur luge improvisé qui dévalait la pente à toute vitesse, Nusty avait beau être derrière les deux autres, c’est lui qui reçut en pleine face presque tous les débris et obstacles de la descente. Branches d’arbre, buissons, rochers et j’en passe… Si l’ange du Chaos ne l’avait pas attrapé par la cheville, il aurait été sans aucun doute éjecté de la luge. Bien sûr, être tenu par le maître des Oracion ne mit pas pour autant fin à son calvaire. Heureusement la descente fut rapide, et le trio arriva très vite sur la plage de l’île où leur terrible chevauchée prit fin dans un rude choc avec l’eau qui envoya les trois mages faire un vol plané dans les airs. Mais grâce à sa magie, l’Ange du Chaos vola tout droit vers un bateau qui se trouvait à proximité en tirant derrière lui ses deux acolytes. Lui et Mélodia se posèrent délicatement sur le navire, mais Nusty, toujours aussi chanceux, se mangea en pleine poire un matelot qui n’avait pas eu l’intelligence de se pousser en le voyant arriver. De toute façon, au point où il en était ça ne pouvait pas être pire.

Sans aucune surprise, le Master des Oracion réquisitionna le navire sur lequel le trio avait atterrit. Le voyage pour revenir sur le continent durerait plusieurs jours. C’était l’occasion rêvée pour le Vampyr de se reposer et reprendre du poil de la bête. Cependant, il resterait toujours le problème de sa main pétrifié. Il lui fallait trouver une solution…mais cela attendrait la fin du voyage. Pour le moment il n’avait qu’une chose en tête : dormir. N’ayant aucun doute sur la capacité de son maître à gérer seul la situation, il se laissa étreindre par les bras de Morphée et sombra dans un profond sommeil sur le sol crasseux du navire. Malgré son état, un sourire léger s’affichait sur son visage ensanglanté d’abruti endormi. En fin de compte, la journée n’avait été si mauvaise que ça.
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Lun 10 Sep - 7:52
Certains volcans éclatent violemment, expulsant de leurs entrailles des roches en fusion, des jets de lave et de la fumée toxique. D’autres se contentaient de verser calmement leur trop-plein de lave hors de leur cratère, en toute douceur. Heureusement pour les membres d’Oracion Seis, ils avaient affaire au deuxième type de volcan. La lave se rapprochait de plus en plus d’eux, atteignant les plaques sur lesquelles ils se tenaient. Poussées par le liquide incandescent, les plaques se mirent à flotter dessus… tout en commençant à fondre assez rapidement sous la chaleur intense de la lave. Sans l’idée d’Akira d’utiliser son Kekkai, il va sans dire que le trio ne s’en serait pas tiré. Protégée, leur luge improvisée leur permit de surfer sur la lave en prenant toujours plus de vitesse jusqu’à ce qu’ils atteignent un espace où la lave n’était pas encore parvenue. Emportée par son élan, la luge ne cessa pas pour autant sa course folle et dévala le flanc du volcan à toute allure. La descente des membres de la guilde noire se termina d’une façon assez abrupte lorsque la plaque sur laquelle ils se tenaient atteignit l’eau et ils furent propulsés dans les airs. Heureusement, Akira prit la situation en main et utilisa sa magie pour les faire atterrir en douceur sur le pont du bateau qui était sur le point de mettre les voiles. Derrière eux, la lave venait également d’atteindre l’eau qui se mit à bouillir. Paniqué, l’équipage ne fit pas grand cas des mages noirs et se pressa de lever l’ancre pendant qu’ils en avaient toujours le temps.

Intervention GM : Vous avez réussi à vous échapper du volcan sans grandes égratignures. Le bateau lève l'ancre et vous ramène sur le continent. Il ne reste plus qu'à Melodia de faire un dernier post, puis elle pourra poster dans les récompenses ^^
Bonus : 10 PM de stratégie chacun pour avoir trouvé la solution.
Melodia Shūhebi

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Kimochi no Mahô ~ Magie des Sentiments
Magie / CS Secondaire : Ningyo no Mahô ~ Doll Play Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   Dim 16 Sep - 0:47

L'heure approche...
À l'intérieur d'une cellule du bateau par lequel Oracion Seis fuyait la colère de l'île Gehenna, Melodia purifiait son corps et sa chevelure flamboyante, qui avait perdu un peu de sa couleur au cours de l'expédition. Poussière, saletés et filets de sang s'étaient agglutinés sur elle et le besoin de les enlever ne pouvait attendre, car la propreté primait sur tout le reste. Bien qu'abusive, cette obsession lui permettait de s'isoler des autres pour réfléchir. Sauf que plutôt que de se concentrer sur sa propre personne comme elle le faisait habituellement, la jeune femme ne cessait de ressasser les évènements de la journée. Son ascension du volcan, sa rencontre avec les membres d'une guilde noire, les problèmes de folie de ces derniers, le combat chacun pour soi et l'attaque des papillons de pierre. À y repenser, tout avait été chaotique, autant les réactions sur le champ de bataille que le champ de bataille lui-même. C'était la preuve que la puissance des sentiments pouvait être dévastatrice, puisqu'en ayant laissé les émotions et les motifs personnels contrôler l'instant présent, ils avaient tous eu à gérer leurs erreurs et cela avait mené à une éruption volcanique. Une éruption volcanique ! Il n'existait pas plus grande démonstration de la vulnérabilité des humains que ce phénomène naturel...

Sa descente infernale, Melodia allait s'en souvenir toute sa vie ; du moment où les plaques rocheuses s'étaient mises en mouvement jusqu'à l'atterrissage sur le navire des braconniers. Jamais ô grand jamais elle n'avait été si peu confiante envers la vie. Chaque seconde, chaque mètre parcouru par le bolide rocheux avait semblé la rapprocher de la mort. En négligeant le fait qu'elle s'était retrouvé avec une vue de première classe, le tour de luge lui avait été magnifiquement avantageux. Sa petite taille lui avait épargné tout contact avec les obstacles ambiant et le vent s'en était pris à coeur joie à ses cheveux. La descente aurait presque pu être agréable si ce n'avait été de la lave qui grugeait le lopin de terre sur lequel le trio se tenait. Un seul faux mouvement et c'en était fini. Concentrée à user de ses muscles pour éviter de tomber, la jeune fille n'avait pu que remarquer vaguement la lueur dégagée par le rocher. Ce type de magie, ce devait être l'Ange du Chaos. Mais elle n'avait pu le remercier, car même si elle l'avait voulu ses lèvres étaient scellées, rongées jusqu'au sang par une dentition trop parfaite. Le stress et la douleur avaient obligées la dame à prendre des mesures radicales, comme s'automutiler. Son visage pouvait bien se montrer stoïque, ses pupilles, elles, ne démontraient pas le même contrôle. Sa peur et son malaise avaient été visibles tel le nez au milieu du visage, malheureusement personne ne l'avait vu.

Malgré tout, le plus inquiétant avait été le dénouement de la descente interminable. Un plongeon dans les eaux froides de la mer, voilà ce qu'avait entraperçu Melodia lorsque le bas du volcan s'était dévoilé. Pour rien au monde elle aurait abandonné la poigne qui la maintenant en vie, mais les lois de la physique n'étaient pas facilement enfreintes. Ainsi, avant d'avoir pu esquisser le moindre geste, son corps et ceux des deux garçons qui l'accompagnaient s'était envolé... tout droit vers le navire de ses amis braconniers. Miracle ou rêve ? Ni l'un ni l'autre, parce que pour la troisième fois de la journée, l'Ange du Chaos venait de lui sauver, non, de l'aider à sauver sa peau. Au fond, ne l'avait-elle pas poussé à lui fournir cette précieuse aide en désirant devenir un général de sa guilde ? Non ? Tant pis alors.

Alors qu'elle avait tenté de reprendre ses esprits sur une plate-forme solide, des gémissements lui avaient fait poser le regard sur le troisième membre de leur petite excursion. Le garçon aux cheveux verts. Elle avait complètement oublié sa présence avec tous ces évènements ! Comparativement à lui, Melodia paraissait presque en pleine forme ! Ce n'était pas elle qui bavait inconsciemment sur le plancher souillé, et cette simple pensée lui avait allégé la mâchoire. Secouée d'un rire tonitruant et nerveux, qui avait pourtant passé inaperçu parmi les agitations des marins, elle s'était détachée de l'étreinte qui la liait à son supérieur. Parce que oui, elle avait eu la confirmation qu'elle avait été acceptée au sein d'Oracion Seis. Et oui, elle avait sans doute étouffé de ses bras le Master de cette même guilde. Lui en voudrait-il pour si peu ? Évidemment que non, puisqu'elle serait celle qui amadouerait la situation avec le capitaine du navire. Les services de braconniers pouvaient se révéler utiles, alors mieux valait s'en faire des amis.

Au final, elle s'était retrouvée seule. Perdue au creux de ses pensées dont seules quelques nausées venaient y faire obstacle. D'une quelconque manière, la première étape de son plan avait vu la réussite. Il lui restait donc à préparer la deuxième partie. Ça allait être amusant ! Oracion Seis ne se doutait pas à quel point il y aurait du changement... bon ou mauvais, Melodia Shuhebi était plus déterminée que jamais à réaliser les idéaux de sa mère.

L'heure approche, en effet...


HRP:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'heure approche... (Oracion séis)   

L'heure approche... (Oracion séis)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer de Désespérance :: Gehenna Island
-