Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]

AuteurMessage
Nagato Kuren

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : ///
Magie / Malédiction / CS : Gun's Magic
Magie / CS Secondaire : ///

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 520
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Dim 22 Juil - 12:43
Act I

"Je n'ai pas peur"

Opening I : http://www.youtube.com/watch?v=yVbzUm2G_Ig

Je n'ai pas peur. Ça a été les mots de mon père avant de mourir avant de mourir m'avait raconté un ancien de la bataille pour détruire les deux tours géantes. Je suis Nagato Kuren et c'est ainsi que je n'ai vraiment, juste ici.


~ Espèce d'abrutis! défend toi !

Le grand type qui me frappe c'est Kurty. Le plus idiot de tous les idiots du village. Je ne l'avais pas provoqué mais juste regardé avec un air insignifiant. Là c'est moi, les cheveux bleus, le bandeau noir aux coutures rouges... Et le sang coulant de mon nez. Oui, on peut croire en regardant Carmina que c'est une village de paix mais... les embrouilles entre gosses il y en a déjà eu, il y en a encore et il y en aura toujours.

Alors que le gros lourd de Kurty allait me fracasser le crâne avec la pierre ramassé je me défendis en montant sur son genoux puis son épaule pour le faire tomber à terre et me remettre au mieux possible. Il y avait une semaine avant ce combat stupide contre la bande à Kurty, j'avais concouru devant des examinateurs du Conseils des Magie pour devenir un Agent du Conseil. Sa faisait à peine seize heures et j'en avais marre d'attendre. Pendant que mon jeux de jambes troublais le gros Kurty crâne rasé, je copiais mon adversaire d'hier. Il avait utilisé des attaques aux poings et aux paumes de ses mains. Je devait donc tester à tout prix ce style de combat pour battre le chef de rue.

Une esquive à gauche, une autre à droite, on s'accroupie et on effectue un uppercut. J'avais bien appris a me battre depuis que cette grosse brute m'emmerdais étant gamin. C'était vraiment le style de gars qui était un pseudo seigneur de récré et j'voulais en finir avec lui. Au jour d'aujourd'hui l'objectif était pas de tuer mon adversaire, pas comme hier... Mais de le mettre simplement K.O. ou même dans le coma, sa me gênerai pas. En même temps de penser ça, je repensais à la leçon de moral que m'avait fait Papi. Papi était Eldaln, le mec qui m'avait combattu hier soir. J'comptais me rappeler de lui en l'appelant ainsi.

Pour en revenir au combat j'étais pas loin de le battre. Je glissais entre ses jambes en lui filant un coup dans les valseuse pour le mettre à terre puis en attrapant une pierre je lui cogna la tête qui le fit s'évanouir. Je souriais, je me sentais puissant puis je regardais la dizaine de mec autour de moi se jeter sur moi. J'esquivais le combat en sautant sur le dos du gros Kurty et parvenais a monter sur le toit de la grand-mam' Kay. Je courrais le long de ce toit en me faisant poursuivre par dix mecs voulant se venger. Le sourire au lèvre je courais de plus en plus vite et puis je trébucha comme j'aurais dû m'attendre...

Je tombais au milieu de la foule et les dix types me rattrapèrent directement. J'attrapais un bout de bois par terre et j'avais l'intention de me battre avec l'art du combat à l'épée ! J'étais fin prêt. Mon nez saignais, ma lèvres elle aussi était dans un piteux état mais ma motivation était bel et bien là. Deux foncèrent bêtement sur moi et j'armais mon coup. Je prenais leurs dents comme des balles et mon bâton comme une sorte de batte. Je tapais dedans fièrement pour les effrayés et les deux tombèrent. Les autres s'écartèrent plus loin en courant. J'avais fait de l'effet j'étais tranquille.


~ C'est ça ! Partez bande de naze ! uh!

Je me fit attraper par ma veste par un garde qui me mit directement en prison en attendant que quelqu'un vienne me chercher... C'était pas ma journée, je le sentais.


Dernière édition par Nagato Kuren le Lun 23 Juil - 8:00, édité 1 fois
Eldaln Silhae

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/07/2012
Âge : 24
Guilde : Chevalier Runique
Magie / Malédiction / CS : Runes
Magie / CS Secondaire : Yami Ecriture

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.080
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Lun 23 Juil - 2:52
[Hrp: avant toute chose, pourrais-tu juste éditer afin d'ajouter un peu de temps entre nos deux rp? Le lendemain, Eldaln n'étais pas censé se trouver à Carmina, et puis je ne sais même pas si un seul jour de voyage est suffisant de toute façon^^ Reste vague, dis une ou deux semaines]

Ah, Carmina... Une ville de l'art à ce que l'on disait, et elle comptait bel et bien défendre sa rumeur en proposant à ses visiteurs presque une musique par ruelle qu'ils visitaient tant les artistes s'y multipliaient, allant du type ayant trouvé une guitare par terre aux groupes organisés, parfois même un quasi-opéra en pleine rue, ne serais-ce que pour attirer ses visiteurs, ou tout simplement pour le plaisir. Pour une première visite, Eldaln était assez impressionné

~Toutes ces musiques, tous ces spectacles de rues... Je ne suis pas spécialement virtuose, mais l faut reconnaitre que c'est entrainant. Les gens ont l'air de s'amuser...~

Après une rapide observation, il découvrit l'origine du phénomène: la plupart des passants semblaient s'amuser comme des fous tandis que les commerçants se montraient... eh bien normaux. Cela s'expliquait principalement par la quantité ahurissante de touriste qui brassaient la ville, dépassant sans doute allégrement le nombre de ses habitants. Cependant la bonne ambiance semblait porter tout le monde, et pourquoi en dire du mal? Eldaln se plaisait ici.

Délaissant les boutiques d'instruments dont le trop plein rendait presque la chose ridicule, il se dirigea vers un de ses domaines de prédilections: un panneau de recherche. Car vivre demande et l'argent, et l'argent, du travail. Il avait beau voyager, il était toujours soumis aux contraintes du système capitaliste, et contrairement à ce que clamaient bien des artistes, il ne se nourrissait pas de sa simple foi en sa profession, du moins pour sa part.

Après un rapide tour de tous les lieux où il aurait pu trouver de quoi faire son bonheur, il dut se rendre à l'évidence avec un grand soupire:

~Rien... Il ne me reste plus que le QG local du conseil, mais je commence sérieusement à désespérer là~


QG de taille plutôt modeste si il en est. Pour être parfaitement franc même, comparé à celui de Era où il avait été formé, il avait plutôt l'air d'une auberge rénové qu'un vrai repère de soldats. Après tout, à quoi bon s'embêter? Ce n'est pas comme si quelque chose allait arriver, si? Eh bien si. Et Eldaln entra juste à temps pour voir qu'un jeune homme se faisait emmener d'une main ferme par un chevalier directement une des rares cellules dont ils semblaient s'être dotés. La justice et l'ordre en application, rien de spécial à voir ici, même si il était surpris et, il faut le dire, un peu déçu que son utopisme soit brisé à propos de cette ville. Sauf que...

Nagato?!
ne put s'empêcher de s'écrier Eldaln, une expression de stupeur sur le visage. Avant qu'il ne puisse vraiment réagir, ils sortirent de son champs de vision au détour d'un couloir. Eldaln resta perplexe quelque secondes sur le pas de la porte, puis gentiment titillé dans le dos par un autre qui, lui, souhaitait entrer. Je vous passe les grossièretés. Secouant la tête, il retourna à ses occupations, se rapprochant du panneau de missions planté au milieu du petit accueil. Quelques chevaliers passaient de droite à gauche, des courageux qui affrontaient l'ennemi de tous: la paperasse. Un fléau...

~C'est assez hallucinant de se dire que même ici on entend de la musique...~


Hey, ce serait pas Eldaln? fit-une voix chaleureuse à l'autre bout de la salle.

L'interpelé se retourna et reconnu l'homme qui avait emmené Nagato. Une fois rapprochés, ils s'échangèrent le salut les chevaliers, une solide prise à l'avant bras doublé d'un coup d'épaule. Viril mais efficace pour rapprocher ses membres.

- Lui-même. Ma renommée s'étend-donc jusqu'ici?
fit-il sur le ton de la plaisanterie
- Arrête tes conneries, on étais ensemble à l'entrainement. Enfin, j'étais largement avancé par rapport à toi, c'est normal que tu ne te souvienne pas, par contre je me souviens effectivement d'une petite teigne qui s'entrainait dur et qui en faisait voir de toutes les couleurs à ses adversaires. Moi, c'est Koren.
- Enchanté dans ce cas.
Il eut un instant d'hésitation avant de poursuivre sur le ton de la conversation: A propos, j'aurais une question: le type que tu as emmené à l'instant, qu'est ce qu'il à fait?

Lui? répondit Koren en montrant vaguement avec son pouce le mur dans son dos. Simple bagarre de rue. Enfin victime plutôt, il s'est fait embêté par les caïds du coin et il leur à rendu la pareil. Il est pas venu seul, il y en a trois autres avec lui. Tu le connais?
- En quelque sorte
fit-il d'un ton évasif. Dit comme ça, ça pouvait sembler suspect, mais pour une fois il était parfaitement à la fois honnête et en contexte. Des blessés?
- Un peu, mais rien de méchant. Le chef à un beau pet à la tête, mais ça leur apprendra. Je ne vais pas dire que je suis content, mais il faut dire qu'il nous en a fait voir des vertes et des pas mûres. Quant à ton protégé, vu qu'il à largement répondu aux coups, je suis obligé de le coffrer. La loi est la même pour tout le monde, tu comprends...


Eldaln hocha la tête pensif. Oui, logique. Pas de doute, c'était sans doute la teigne qui l'avait affronté quelques semaines plus tôt à Era. Et non, il n'avait pas spécialement l'air d'avoir changé. D'ailleurs, d'après les échos qu'il avait entendu, au final il avait été rejeté. Et voilà qu'il le retrouvait dans un endroit des plus incongrus... et inconfortable. Le chevalier hésitait, plusieurs parties de lui-même luttant les unes contre les autres, à savoir sa fainéantise et un ras le bol renforcé contre sa conscience qui le poussait à ne pas lâcher l'affaire. Après un effort de volonté, il décidé d'écouter le petit ange avant que le petit diable ne beugle trop fort.

- Je peux te demander un service? Est-ce que j'ai droit à une visite?

- Ce n'est pas un criminel en série tu sais, il n'y a pas de raisons de refuser. Il sera libéré d'ici ce soir de toutes façons

- Merci infiniment
fit le chevalier, le saluant une dernière fois dans une petite révérence

Le "donjon" de la caserne était en harmonie avec le reste, c'est à dire guère très impressionnant. C'était plus l'extension du hall transformé avec quelques cellules et d'autres salles nécessaire à remplir les fonctions qu'autre chose. Mais ça faisait l'affaire et pour ce qu'il y avait, on n'en demandait pas vraiment plus. On ouvrit la porte de la cellule de Nagato à Eldaln dont le premier réflexe fut de la scruter: un lit, de quoi se laver, un endroit pour la nourriture, le tout tenant dans trois mètres sur deux de large... En un mot: minimaliste

Ce n'est qu'après que qu'il porta son regard sur la forme avachie sur le lit. Effectivement, il avait pris des coups dit le froncement de sourcil du chevalier. Toujours debout, il lança un Yo! la main levée qu'il voulait enjoué, mais ne sachant toujours pas trop par où commencer. Allez, on allait taper dans le surtout pas classique et le surtout pas banal: Comment ça va? Ça doit bien faire plusieurs semaines. Qu'est ce que tu deviens?
Il s’asséna une baffe mentale monstrueuse, puis s'efforça d'enchainer pour ne pas perdre complètement son auditeur et en rappellant qu'il s'agissait là d'une bombe. Une bombe gelée, à manipuler avec précautions. Il tira une chaise dans le coin et s'assit dessus, puis repris:

J'ai vu ce que tu avais fais aux deux autres, ce n'était pas spécialement joli. Tu peux me faire un résumé?


~Bon sang, j'me sens prendre un coup de vieux... Il faut que je fasse gaffe ou je vais devenir comme mon père. Aaaah... on peut me rappeler pourquoi je fais ça déjà? ah oui, ma conscience. Je te déteste, conscience~


Nagato Kuren

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : ///
Magie / Malédiction / CS : Gun's Magic
Magie / CS Secondaire : ///

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 520
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Ven 17 Aoû - 1:04
Act II

Les yeux fermés, la bouche sèche, mon corps transpirant et puant à cause de la chaleur qui m'a apportée un bon gros mal de crâne. Je sentais juste dans mon dos la violente douleur de cette planche de bois qui me servait de lit. Une planche de bois et mes vêtements, c'était ça mes seuls éléments. J'étais donc piégé et je ne pouvais rien faire de vraiment utile. Les gardes étaient déjà plus puissant que moi et j'avais donc abandonné l'idée de m'enfuir. En soupirant comme un condamné, la gorge à moitié tranché, j'entendis une voix familière, le son irritant immédiatement mes oreilles je me redressais l'air physique toujours aussi froid qu'avant...

Yo!

Je le regardais un instant et soupirait en mettant automatiquement et par reflex mon oeil différent de l'autre. Je soupirais une nouvelle fois et me relevais en m’appuyant sur ce qui ressemblait à un lavabo crade et je me regardais dans la glace en face de moi. Je le regardais lui aussi pendant qu'il me parlait tranquillement avec son faux air sage et puéril par la même occasion.

Comment ça va? Ça doit bien faire plusieurs semaines. Qu'est ce que tu deviens?

Je fermais les yeux encore un peu pour mieux me réveiller et être d'attaque a répondre à ce type qui m'avait servi de punch'in ball... Ou plutôt l'inverse.

J'ai vu ce que tu avais fais aux deux autres, ce n'était pas spécialement joli. Tu peux me faire un résumé?

Je me mettais de l'eau sur la tête en mettant mes cheveux en arrière et en ouvrant les yeux pour affronter le regard l'individu peu connu par ma simple personne.

~ Il m'a embêtés, je les aient embêtés. Sa te suffit Papa ? Aller sérieux, tu as pas autre chose à faire Papi ? Va voir ailleurs si j'y suis car tu me pompe l'air là.

Vous pensez que j'ai répondu froidement ? Si vous n'êtes pas un ado, imaginez que votre père viens dans votre chambre pour vous faire la moral. Sa ferra l'équivalent. J'avais effectivement vu comment s'en étaient sortis les "polissons" du villages. Je leurs avaient fournis une bonne correction et avait permis aux gens d'êtres plus tranquilles. Des remerciement ? Sa sert a rien d'être un bon super-héros si personne ne nous respecte. J'lavais bien appris au cours de cette magnifique journée où j'avais pas mon sang sur les mains.

Je me posais une nouvelle fois sur la planche en bois et m'allongeai en pointant du doigt la sortie...

~ C'est par là la sortie. Poursuivez, il n'y a rien à voir.


Eldaln Silhae

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/07/2012
Âge : 24
Guilde : Chevalier Runique
Magie / Malédiction / CS : Runes
Magie / CS Secondaire : Yami Ecriture

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.080
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Ven 17 Aoû - 16:34
Papa. Ouuh, que le coup était bas et bien placé pour l'occasion, il heurta le chevalier tel une baffe vous propulsant dans une abysse gelée. Son âme était séparée en deux, une partie écoutait le jeune insolent, l'autre contemplait avec une curiosité détachée les cheveux blancs pousser sur un autre lui imaginaire. Le second impact, papi, qui était censé enfoncer le clou passa presque inaperçu face à la violence du premier. La musique qui parvenait jusqu'à eux dans la cellule et qui entamait un air guilleret sur un ensemble de cuivre donnait un côté surréaliste à la scène

Pour le coup, Eldaln sentait monter une certaine frustration, car aussi patient soit-il, quiconque possédant moins de self controle et se faisant traiter de la sorte aurait déjà décalqué l'insolent contre le plafond, avant d'exaucer son souhait et partir pour ne jamais revenir. Il envisageait d'ailleurs sérieusement cette option, la partie violente mise à part, du moins pour le moment. Cependant... Eh bien, un esprit aussi pragmatique que le sien lui criait qu'il aurait été dommage de faire tout ce chemin pour rien. Si il voulait son attention, il faudrait frapper là où ça fait mal.

Le chevalier prit une autre position sur son siège, coude sur les genoux et menton soutenus par ses mains. Son air était devenu beaucoup moins chaleureux, et si il n'avait pas l'habitude de faire ce genre de discussion, il fallait lui avouer un certain talent pour questionner une personne Mode diplomatie off.

Rien à voir je n'en doute pas, mais à entendre, peut-être bien que si. Bon, on va faire simple: J'arrête de te souler, mais va falloir que tu fasse un effort. La principale bonne raison à ça, c'est que si tu continues tes conneries, juridiquement parlant, on ne va pas spécialement se trouver bon copains. Tu voulais devenir agent du conseil? Et tu t'imagines qu'ils prendraient une tête brulée comme toi?


Le terme tête brulée était peut-être pas totalement exact, car il y avait une quantité non négligeable de tarés dans les rangs du conseils, mais dans la mesure où ils faisaient bien leur travail, on ne leur demandait pas spécialement de comptes. En revanche, son point était indéniable pour cette fois. Il trouva que le moment était plutôt bien choisi pour sortir son Joker, toujours sur un ton incisif qui ne laisse par de répit à son interlocuteur: A ton avis, qu'en penseraient tes parents?
Nagato Kuren

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : ///
Magie / Malédiction / CS : Gun's Magic
Magie / CS Secondaire : ///

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 520
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Ven 17 Aoû - 17:16
Act III

Je n'avais jamais suivi un seul conseil ou un ordre de mes parents. Je me considérais que j'étais déjà un gosse parfaitement mature et je l'étais. C'était surement pour ça que mon père était fier de moi, fier d'avoir un enfant capable de se débrouiller comme un chef alors qu'il était si jeune. Ma mère l'était d'autant plus car j'étais celons les gens de mon quartier et surtout monsieur Ikagura un brave petit qui aidait les villageois comme il pouvait. J'étais ce genre de gamin avant, mais ça c'était avant...

Pour en revenir à cette cellule de prison empestant l'urine de cadavre en décomposition, j'étais toujours allongé sur ma planche qui me faisait souffrir le martyre. Et puis en baissant mon doigt et ma main en ayant montré la sortie à Papi, il prit un ton plus sérieux et plus agressif. Je le regardais donc d'un oeil plus froid qu'avant...

Rien à voir je n'en doute pas, mais à entendre, peut-être bien que si. Bon, on va faire simple: J'arrête de te souler, mais va falloir que tu fasse un effort. La principale bonne raison à ça, c'est que si tu continues tes conneries, juridiquement parlant, on ne va pas spécialement se trouver bon copains. Tu voulais devenir agent du conseil? Et tu t'imagines qu'ils prendraient une tête brulée comme toi?

Je fermais mon oeil fatigué d'être traité comme un moins que rien alors que j'avais juste osé débarrasser cette vermine du quartier et d'avoir sans casser deux ou trois os à ces enfoirés. J'allais enchainer à mon tour mais il me coupa la parole littéralement, laissant un vide avant sa phrase douloureuse pour mon cœur déjà brisé et rafistolé une épave complétement en mille morceaux.

A ton avis, qu'en penseraient tes parents?

~ Il ne pense pas. Ils sont morts. Franchement dégage. Va te faire voir.

J'avais répondu froidement à cette attaque. J'avais un point faible, c'est sûr, c'était bien mes parents. Ils étaient mort et si le destin l'avait choisi c'était que sa devait se passer. Aujourd'hui encore j'en souffre énormément. Aujourd'hui encore je galère pour avoir a manger le soir pour pouvoir survivre mais malgré ça j'y arrive. Je voulais devenir un agent du conseil pour leur faire hommage mais je suis trop mauvais pour y arriver. Je savais déjà à l'époque que j'étais le mauvais éléments de ma famille, le plus nul, celui à jeter, le déchet. Dans ma tête c'était maintenant clair. Je savais quoi faire pour arranger les choses et pour que ce type me lâche enfin et pour que je puisse attendre la mort en paix. Cette décision était prise depuis mon premier pas dans l'arène où j'avais combattu contre Papi, mais en vérité c'était surement la dernière option qui me restait.

Je me relevais et me présentais devant lui, j'ouvrais mon œil et le regardais d'un air fatigué et pour en finir avec cette conversation et surtout avec lui je lui annonçait d'un ton froid à mon habitude...

~ Vas-t-en. J'aimerais me reposer après avoir fait régner un peu la paix dans cette ville minable...

Je me retournais et je partais me regarder dans la glace en espérant l'avoir fait partir pour de bon, pour la journée et la nuit et pour toujours.
Eldaln Silhae

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/07/2012
Âge : 24
Guilde : Chevalier Runique
Magie / Malédiction / CS : Runes
Magie / CS Secondaire : Yami Ecriture

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.080
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Ven 17 Aoû - 21:07
[HRP: Hey, c'est Carmina, pas le Mordor, ici évacue les cadavres... quand il y en a, ce qui est plutôt rare^^]

~Partir? Alors que je viens enfin de faire réagir notre dépressif national? Tu rêve Nagato! C'est donc bel et bien cela le problème... Compréhensible sur certains points, mais cela n'excuse pas tout.~


Pour le coup, Eldaln ne savait pas spécialement penser de cette situation. Pour sa part, il n'avait jamais connu sa mère, et son père est toujours vivant et bien portant quelque part dans les plaines de l’espérance, donc au final, il n'avait jamais vraiment eu à s'en soucier. Pas de tragédie, sa tante germaine lui faisait toujours des bisous piquant quand il la voyait, s'inquiétant toujours trop du danger que représentait sa carrière de chevalier, il ne venait pas d'un quelconque village ninja dont il faudrait se soucier et sa planète d'origine était intact. Comparé à beaucoup d'autres vies à travers l'univers, celle d'Eldaln était pour le coup assez tranquille, et il savait qu'il était impossible pour lui de se rendre compte véritablement l'effet que ça faisait d'être élevé orphelin. Cependant, si il y avait une certitude que le chevalier possédait, c'était qu'il était inutile de s’apitoyer sur son sort. Il adoucit un peu le ton, mais le tenait toujours ferme

Je sais, j'ai lu des rapport sur toi peu après notre première rencontre. Il prit une ton neutre, comme si il lisait un rapport, appuyant les ponctuation d'une voix claire: Nagato Kuren, fils de Ritsu et Ruby Kuren, deux agent du conseils. Tués il y a 10 ans de cela lors d'une embuscade, laissant leur fils unique seul. Peu d'information sur ce dernier, enregistré comme Madôshi... et rien d'autre. Aucun antécédent notable, hormis un échec lors de sa possible admission au conseil des mages, aucun délit recensé, enfin, jusqu'à aujourd'hui. Voilà grosso modo ce que dit ton dossier, il est relativement vide. Conservant toujours ses appuis, il s'avança sensiblement sur sa chaise
C'est ça tes projets pour l'avenir? Devenir comme tes parents et casser la gueule de tout ce qui te regarde de travers? Je ne parle pas seulement pour aujourd'hui, mais en général.


Il prit une pause afin de réfléchir à la suite. Pour lui, la conversation n'avait pas vraiment de sens, et il ne comprenait pas vraiment le renfoncement du jeune homme, pour être tout à fait franc, il progressait à l'aveuglette. Et après quoi? Tu va ruminer ton passé jusqu'à t'en bouffer la vie? C'est comme ça que pas mal de mage noirs se forment tu sais? Il regretta de suite ses paroles. Il doutait fortement que ça puisse être le cas, mais il aurait l'air malin si il avait donné l'idée à un futur possible assassin
Nagato Kuren

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : ///
Magie / Malédiction / CS : Gun's Magic
Magie / CS Secondaire : ///

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 520
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Sam 18 Aoû - 16:09
Act IV

Ma mère disait que je tenais mon oeil rouge de mon grand père, celui-ci, du côté de ma mère avait les deux yeux rouge pétant, comme celui que j'ai. L'autre, celui bleu azur me vient de ma grand-mère du côté de mon père. Celle-ci avait elle aussi un passé assez... plaisant. Elle était une excellente magicienne. Elle maitrisait "le pouvoir du loup" disait les gens de mon quartier, l'air souriant et fier de ma défunte grand-mère. Forcément si tous le monde avait été encore vivant, j'aurais eu un avenir radieux et prometteur. Seulement j'étais là, dans cette cellule avec Papi qui me faisait la moral comme n'importe quel adulte ne comprenant pas un mot...

Je me regardais dans la glace en soupirant et le regardais à son tour, toujours l'air digne et sage. Je soupirais, m'énervait vraiment et je sentais vraiment la chaleur s'installer dans les paumes de mes mains comme si je voulais utiliser ma magie. Je me mettais directement les mains sous l'eau froide les rafraichissant pour pas que je perde les pédales et pendant ce temps j'avais le droit une nouvelles fois aux belles paroles de Papi...

Je sais, j'ai lu des rapport sur toi peu après notre première rencontre. Nagato Kuren, fils de Ritsu et Ruby Kuren, deux agent du conseils. Tués il y a 10 ans de cela lors d'une embuscade, laissant leur fils unique seul. Peu d'information sur ce dernier, enregistré comme Madôshi... et rien d'autre. Aucun antécédent notable, hormis un échec lors de sa possible admission au conseil des mages, aucun délit recensé, enfin, jusqu'à aujourd'hui. Voilà grosso modo ce que dit ton dossier, il est relativement vide.

De suite je repris la parole mais lui laissant tout le bonheur à continuer de parler...

~ Je sais, je suis un garçon sage.

C'est ça tes projets pour l'avenir? Devenir comme tes parents et casser la gueule de tout ce qui te regarde de travers? Je ne parle pas seulement pour aujourd'hui, mais en général.

~ Exactement ! C'est l'idée générale !

Et après quoi? Tu va ruminer ton passé jusqu'à t'en bouffer la vie? C'est comme ça que pas mal de mage noirs se forment tu sais?

Après avoir placé deux ou trois paroles entre les paragraphes de son spitch, je prenais ma veste sale qui était sur la planche de boi et je prenais quelque pièce pour payer de quoi partir de la cellule et je les balançais au pied de Papi puis en mettant ma veste, me dirigeant vers la sortie j'appelais le garde qui m'avait emmené ici pour ne pas dire enlever contre mon gré dans ce cachot dégeulasse. Puis je tournais la tête vers ce chevalier d'un air froid et répondais à sa préscédante phrase...

~ Bah quoi ? T'es raciste ?

Je tapais une nouvelle fois contre les barreaux de ma cellule pour appeler l'enfoiré qui m'avait mit en taule. Je plaçais mon front contre un des barreaux en ferraille et soupirais trouvant le temps plutôt long....

[HRP : Non, c'était une métaphore! ^^]
Eldaln Silhae

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/07/2012
Âge : 24
Guilde : Chevalier Runique
Magie / Malédiction / CS : Runes
Magie / CS Secondaire : Yami Ecriture

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.080
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Sam 18 Aoû - 19:33
Eldaln commençait à avoir les nerf qui lâchent. Quoi qu'on puisse en dire, passé influant ou non sur les actions, le fait est que le jeune Nagato ne l'aimait pas, et le faisait pas savoir. Il n'était pas juste renfermé et peu coopératif, il était tout simplement détestable. L'élan de sympathie d'Eldaln s'était stoppé tout net et la compassion quant à sa condition s'était tout bonnement évanouie: Si insistait tant que ça pour rester dans cet état, quel malotru serait-il pour le forcer à en sortir? Cependant, d'autres motivations possibles étaient apparues, et, Eldaln s'en sentait fautif, il lui fallait éviter un potentielle recrutement de Nagato dans une guilde noire. Loin d'être "raciste", elles représentaient un fléau pour le royaume, et Eldaln le premier se dressait contre, de par sa stature de chevalier mais également pour une aversion idéologique contre les pratiques exercés par ses derniers. Le côté obscur est plus facile, plus rapide, plus séduisant, et Eldaln se demanda d'où il tenait cette citation qui lui semblait étrangement familière.

Cependant, comment l'en empêcher? Après tout, ce n'était pas un crime qu'il avait déjà commis. Dans l'idéal, il aimerait devenir agent du conseil, mais si il n'y parvenait pas, il était tout à fait possible qu'il se détourne de voie. La logique restait de le convaincre et de l'encourager à persévérer pour éviter ça, mais Eldaln se trouvait dans un cas désespéré, ne possédant ni les connaissances, ni la technique, ni même l'envie pour réaliser ça. Il détester l'avouer, mais il restait sur un profond échec. Le chevalier se releva et regarda d'un air presque détaché le détenu, le dominait par sa hauteur. Son regard n'était plus amical ni même compatissant mais profondément désabusé et vaguement curieux pour la suite des événements. Après tout, dans le futur, il n'était pas impossible qu'ils se revoient, Eldaln espérait juste qu'ils se situeraient du même côté. "Gagné, j'en ai marre" fit-il en haussant les épaules. Je ne sais pas quoi te dire, et très franchement, tu es sans doute la personne la plus bornée que j'ai rencontrée. Ma conscience tient à te transmettre un dernier message, écoute le bien: apprends à faire confiance aux autres et à toi même. Oh, pas pour me faire plaisir, ni à moi ni à quiconque, mais si tu ne le fais pas, tu va finir par en crever.

Littéralement.


Il se détourna du jeune mage et fit signe au garde au fond du couloir qui lui répondit par un second avant de s'avancer vers eux, faisant tinter le trousseau de clés. Eldaln sortit dans le couloir, remerciant une dernière fois ce dernier pour la visite, puis traversa de nouveau le couloir entouré par des petites cellules, reprenant la direction de la salle principale, accueillant avec un certain soulagement le retour du son, de la musique et de la décontraction mentale.
Nagato Kuren

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/07/2012
Âge : 22
Guilde : ///
Magie / Malédiction / CS : Gun's Magic
Magie / CS Secondaire : ///

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 520
Statut: Mage de Rang F
Renommée : Inconnu(e)
MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   Dim 19 Aoû - 14:35
Theme : http://www.youtube.com/watch?v=qM3QzpM0L1A

Eldaln était sortit de la pièce. Papi était quelqu'un de bien avec un grand coeur, je l'ai su directement quand il a quitté ma cellule en prononçant son discours d'aurevoir. Personellement j'aurais préféré un discours d'adieu.

Je ne sais pas quoi te dire, et très franchement, tu es sans doute la personne la plus bornée que j'ai rencontrée. Ma conscience tient à te transmettre un dernier message, écoute le bien: apprends à faire confiance aux autres et à toi même. Oh, pas pour me faire plaisir, ni à moi ni à quiconque, mais si tu ne le fais pas, tu va finir par en crever.

Littéralement.


Il avait donc quité ma cellule, j'étais seul dans le noir, dans l'odeur me donnant la nosé. Néanmoins, j'étais libre de partir retrouve mes appartements comme un rois. C'était clair, j'avais pas réussi l'épreuve de karma, n'empêche c'était pas moi qui avait les côtes pétées...

Je sortait donc de la cellule, les deux mains dans les poches, le bandeau ajusté à mon habitude. Je passais dans une salle où était les boulets que j'avais maitrisés qui discutais avec ce qui semblait au "chef de la garde". Je soupirais et accélérais la cadence pour me sortir de cette galère. Je retrouvais très vite le soleil mais pas de bol, il était en train de se coucher. J'avançais donc une fois de plus vers le cimetière où reposais tranquillement ma mère et mon père.

Le glauque et silencieux cimetière de Carmina était ma deuxième maison, celle de mes parents surtout. Je venais tous les soir ici, respirer l'air de la tranquillité, là où personne pourrait m'ennuyer avec des leçons de moral débiles, me bouffant mon temps et surtout ma fierté ! J'essuyais délicatement la pierre tombale de mes parents avant de lâcher une larme comme la plupart des soir ici à cette même place. Et comme si ils étaient encore là, je leur racontais ma journée...

~ Salut... C'est Nag', désolé de pas être venu pendant la journée mais... j'ai eu des soucis avec les autorités. Et ne criez pas, c'était pas ma faute. C'était Kurty encore et... Je suis désolé... j'ai raté mon examen... Faut croire que je suis pas digne d'être comme vous... Eldaln, le chevalier qui m'a carrément fait mordre la poussière est passé à la prison, j'y était, dans une cellule... On a discuté et, je sais qu'il a raison, que je dois me battre mais... J'en ai pas la force. J'enchaine les échecs, les uns après les autres... Combats, examens, paperasses... Je m'en veux d'avoir échoué, de ne pas marcher sur vos pas, ne pas protéger ce foutu monde et ces gens qui le méritent pas... Je ne suis même pas digne d'être votre fils... Je suis désolé.

Je me relevais l'air triste et non froid cette fois-ci. Je déposais une rose rouge sur la tombe familliale et je mettais mes mains dans mes poches pour rejoindre mon chez moi sous le ciel largement assombri et dans les petites ruelles désertes, glauques et humides...

"Je suis le début..."
Ritsu Kuren.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]   

Chapitre I : A la recherche de la vérité. [Nagato + Eldaln/PV]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-