Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]

AuteurMessage
Arya Septim
Valkyrie NoireValkyrie Noire

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2016
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves.
Magie / Malédiction / CS : Omen Eye
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.800
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Dim 17 Avr - 15:47
Le Test
Nous étions en fin de matinée et Crocus était enfin visible, depuis la caravane dans laquelle tu te trouvais. En effet, n'ayant pas encore ton propre moyen de locomotion, il s'agissait donc pour toi de la solution la plus viable, afin d'arriver à destination. Il n'avait pas été difficile de convaincre l'homme de te prendre avec lui, car tu pouvais assurer sa protection en cas de problème. Il faut dire qu'Hungry Wolves était connue dans tout le Royaume et chacun connaissait la force de ses membres. Mais ce que l’honnête voyageur ne savait pas, c'est que tu étais particulière, même au sein de ta propre Guilde. En effet, cela faisait maintenant deux semaines que tu étais à la tête de cette troupe indépendante, qui n'en répondait que devant la Famille Royale en personne. Deux semaines qu'Arthur t'avait laissé le poste, avant de partir régler des affaires importantes. La transition s'était faite en douceur et personne n'avait trouvé quelque chose à redire, ce qui était normal. Tu étais la plus compétente et la plus forte de tous...

T’accommodant rapidement de tes nouvelles fonctions, tu avais décidé de partir à Crocus il y a peu de temps, dans un but très particulier. Ce n'était absolument pas pour une mission, mais pour te battre au Domus Flau. C'était la première fois que tu t'y rendais et ce n'était pas anodin : une assassin ne se montre pas en public de la sorte. Néanmoins, il le fallait désormais, et ce, pour deux raisons : faire une démonstration de force tout en signalant à la population qu'Arthur n'était plus aux commandes et également tester ta nouvelle arme : Kusanagi. Le Trésor de la Guilde et symbole de son Master, que tu portais fièrement à ta hanche droite.Conservée d'abord secrètement par la Famille Royale, elle avait été transmise au Premier Maître d'Hungry Wolves et était désormais un héritage de la Guilde, son trésor, symbole même de la confiance que témoignait le Roi envers l'un de ses plus fidèles serviteurs.

Arrivant finalement à la capitale, tu décidais de ne surtout pas perdre de temps, en te dirigeant directement vers l'Arène. Tes pas étaient fluides et ta démarche était celle d'une personne qui savait où elle allait. Regardant tout et rien à la fois, tu observais la foule se presser dans les rues : c'était jour de marché. De braves gens qui faisaient de leur mieux pour vivre, dans des temps aussi troublés. Parfois, tu lisais l'inquiétude sur un visage et ça ne faisait que renforcer ta détermination à les protéger, comme en témoignait le bouclier que tu avais au dos. Lorsque tu croisais des gardes, ces derniers te saluaient, car ton statut et ton visage étaient connus des autorités et tu leur répondaient, avant de reprendre ta marche.

Le hall d'entrée était grand et assez imposant. Il semblait y avoir beaucoup d'activités aujourd'hui et les allers-retours étaient fréquents. On entendait d'ailleurs les acclamations de la foule, dans les gradins. Un match devait probablement être en cours. Après quelques instants, tu pris la décision d'aller t'inscrire, un léger sourire aux lèvres. Tu avais une idée derrière la tête et comptais bien en profiter. Tandis que l'hôtesse commençait à chercher dans ses papiers, elle te demanda alors ton nom ainsi que ta profession, pour les registres. En effet, il fallait créer ta carte de combattant et c'était un moyen comme un autre de s'assurer que tu n'étais pas une criminelle.

« Arya Septim... Maître de la Guilde Indépendante d'Hungry Wolves... »

Cela fit tiquer la demoiselle, qui te regardait sceptique, l'espace d'un instant. Elle ne semblait pas vraiment te croire, mais retint sa question, alors même que tu te penchais sur le côté, afin de lui montrer Kusanagi. Encore un peu surprise, l'hôtesse termina ton inscription avant de te proposer de t'accompagner là où se déroulaient les tests de puissance, afin de déterminer ton adversaire.

« C'est inutile. Mettez-moi contre trois adversaires à la fois, s'il vous plaît.»

Même si ta voix n'avait pas été sèche pour un sou, ton regard froid et intransigeant voulait tout dire. Il n'y avait aucune discussion possible : tu voulais affronter trois adversaires, point. Tu voyais la jeune femme se mordre les lèvres, visiblement victime d'un conflit intérieur, avant de soupirer, pour accepter. Ce n'était pas comme ça que ça marchait, normalement, mais il n'était pas question de s'attirer les foudres d'une personne de ton rang. Satisfaite, tu attendais que l'on vienne te chercher, pour le match. Bien évidemment, tu avais tout ton équipement, de ton épée à tes bottes, il ne manquait rien. Prête pour le combat, c'est après quelques minutes que l'on finit par venir te voir, t'informant qu'ils avaient tes adversaires. Parfait.

Le chemin jusqu'à l'Arène en elle-même avait été rapide, tandis que tu marchais dans les couloirs. Tu n'étais pas inquiète pour un sou, tu ne pouvais te le permettre. Alors que tu arrivais finalement sur les lieux du futur affrontement, la foule explosa en délire, tandis que tes adversaires arrivaient. Ils étaient bien trois, tant mieux. Il y avait dans le lot deux jeunes femmes, dont une à la peau mâte, ainsi qu'un garçon. Tous plus jeunes que toi. Grâce à ta Capacité Aura, tu savais exactement le niveau de tes adversaires, qui était plus que correct. Parfait alors, ça pourrait être intéressant. D'ailleurs, ironie de la chose, c'était les deux jeunes femmes, qui étaient les plus puissantes.

Alors que tu dégainais ton épée Excalibur et de la main droite tout en mettant correctement ton bouclier, Aëgis qui avait les armoiries de la Famille Royale sur le bras gauche, tu entendis le commentateur donner les noms des individus te faisant face : Kalindra, Houki et Lauriane, ainsi que leurs affiliations respectives. Juste après, c'est ton nom ainsi que ton Titre de Maître des Loups Affamés qui fut prononcé, résonnant partout dans l'Arène, grâce au micro du commentateur. Arya Septim, Maître d'Hungry Wolves. Comment tes adversaires allaient-ils réagir à la nouvelle ? Tu étais impatiente de voir ça. L'arbitre annonça alors le début du match et tu te mis donc en position de défense, un léger sourire provocateur sur le visage.

« Approchez... »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Houki Kyosei
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : Oriental Solid Script

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Dim 17 Avr - 17:28




SHITSUKE

L'entrainement




Bien... Il était temps pour moi d'écrire un nouveau paragraphe de mon histoire. En ce matin lumineux, je venais de décider de partir pour Crocus afin d'aller effectuer quelques combats au Domus Flau afin de m'entraîner et de découvrir un peu la ville. Après tout, découvrir de nouveaux horizons ne fait jamais de mal à quiconque. Je me levais donc de mon lit tout heureux et entrepris mes préparations afin de me diriger vers le fameux stade. Mais avant, il s'agissait de bien se préparer au voyage. Je m'habillais et partis me chercher de quoi manger. Puis, je fis mon sac et pris une carriole se dirigeant vers la capitale de mon cher pays.

Sur le chemin, je regardais le paysage tout en réfléchissant au type de combat auquel j'aimerais participer. Déjà, pas de 1 contre 1, le fait de ne voir qu'une personne à la fois m'ennuierai sans aucun doute. Pas de 2 contre 2 non plus, comme le 1 contre 2... J'avais autant besoin d'améliorer mon travail d'équipe que mes capacités, mais plus dans un combat général. Le 1 contre 3 me semblait alors être une bonne solution, bien que cela voulût dire que je me retrouverais contre un adversaire bien plus puissant que moi. Le fait d'y penser me fit rire mentalement. Peut-être que je pourrais me lâcher... Dans tous les sens du terme.

Renfermé dans mes pensées, je ne fis pas attention à la plupart du trajet et seulement sur la fin je me mis à sérieusement observer mes alentours. Des animaux passaient non loin et je me surpris à attendre d'en voir toutes sortes. Je fus bien évidemment rapidement déçu car la forêt se changea en une montagne, signifiant notre approche de Crocus. Je vérifiais une dernière fois mes possessions et une fois arrivés, je sautais du véhicule, un petit sourire sur le visage. J'étais enfin arrivé à la ville sur laquelle j'allais pouvoir tester mes capacités.

Mais avant, il s'agissait de trouver un logement pour le soir qui arriverait après mon combat. Je me mis donc à chercher dans la ville, demandant des indications à quiconque me paraissait assez serviable pour m'indiquer une direction. Guidé par des conseils plus ou moins utiles, je marchais dans la cité en esquivant la foule qui se mouvait dans la ville, observant l'architecture sublime de la cité. Bien évidemment, je manquais de bousculer des gens une ou deux fois, mais rien de bien grave. Finalement, je trouvais une auberge non loin du Domus Flau, ce qui me sembla particulièrement opportun. Puis finalement, je décidais de m'aventurer dans le bâtiment où je combattrais ce jour-ci.

Le bâtiment était bien différent des autres, formant un stade gigantesque où même un monstre géant aurait pu être placé et combattre sans trop de difficultés. L'entrée, tout aussi grande, était à quelques pas de moi lorsque j'aperçus quelques têtes connues dans tout le royaume en train de discuter, voir même de se chamailler. Sans trop y porter d'importance, j'avançais dans le bâtiment, impressionné par l'ambiance y régnant. Finalement, j'arrivais au guichet. Devant moi, une femme pour le moins impressionnante. Tandis que sa chevelure noire flottait au gré de ces mouvements, je remarquais son attirail. Une mercenaire, et possédant un équipement complet avec ça.

-C'est inutile. Mettez-moi contre trois adversaires à la fois, s'il vous plaît.

Hé bien, ce n'était pas l'assurance qui lui manquait. Mais je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir car en effet, elle semblait pouvoir mener par le bout du nez quiconque la menacerait. Après quelques secondes de délibération, sa demande fut acceptée et elle se décala pour attendre son appel. Je m'avançais alors, un grand sourire aux lèvres et demandait mon inscription. Tout fut fait assez vite, me permettant ainsi de pouvoir accéder à l'arène pour que je me batte dans le but de faire plaisir à une foule en folie. Et pas silencieuse pour un sou. Un rapide test fut fait afin de savoir à quoi je pourrais participer, et je me permis de glisser ma demande.

-Excusez moi mais... Serait-il possible que je participe à un combat avec 2 personnes à mes côtés?

Le regard qui tomba sur moi était aussi rond qu'un cercle parfait. La jeune femme de l'accueil insista pour me demander si j'étais bien sûr de vouloir participer à un match de ce genre sachant qu'il était possible que je tombe sur "Elle". Ce à quoi je répondis avec amusement: "Oh, vous savez, les filles succombent toutes à mon charme!". Je réussis à soutirer un petit sourire de la personne en face de moi et elle me mena ensuite vers l'arène me disant que je venais de m'inscrire pile au bon moment. Mon adversaire et mes deux compagnons étaient apparemment déjà prêts. Je serrais dans mes bras une petite peluche représentant cet ours noir et blanc que je portais toujours avec moi. Peut-être me serait-il utile?

Devant moi se dressaient deux jeunes femmes. Une aux cheveux courts et à la belle peau mate, habillée légèrement et avec un sourire si brillant que j'avais l'impression d'être ressorti. Ahem... Pardon, je divague. J'avais l'impression de l'avoir déjà vu en quelque part... Hmm... N'était-ce pas Kalindra, de Lamia? Une de mes mentors quoi... J'étais heureux de voir une tête comme celle-ci de mon côté. Quant à la seconde, me tournant le dos, je pus juste voir ses cheveux roux et sa tenue. J'y portais peu d'attention, et de toute façon nous fûmes appelés pour rentrer sur le champ de bataille.

Quelques secondes plus tard, nous étions sur le terrain, en face de "Elle". Cette femme que j'avais vue à l'accueil. Et lorsque son nom retentit, un frisson passa tout le long de mon échine. Car devant moi, je pouvais observer Arya Septim... Une personne dont la puissance était connue. Et qui était bien supérieure à la mienne. Heureusement pour moi, j'avais mes deux compagnons. Kalindra, ce qui me valida bien son identité et Lauriane. Ce nom m'était inconnu. Un peu inquiet quant à son propos, je me mis en posture, la peluche sous le bras, une main tendue vers mon adversaire. Les secondes semblaient être une éternité lorsque le début du combat fut annoncé.

Je retenais mon souffle jusque là, un peu stressé de devoir combattre une personne aussi connue. Mais lorsque le gong sonna, ma respiration se calma, redevint régulière. Mon regard s'apaisa et mon sourire laissa place à une expression plus neutre, plus appropriée au combat. Mon esprit, flou auparavant, laissa place à un vide de réflexion, prêt à réagir à toute action de part et d'autre. Arya se mit en position de défense, un signe signifiant qu'elle souhaitait que nous commencions l'assaut. Mes doigts glissaient dans l'air, prêts à dessiner un kanji dès qu'il serait nécessaire d'attaquer. Je lançais un regard vers mes camarades.

-Prêtes?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


HRP:
 


Dernière édition par Houki Kyosei le Lun 18 Avr - 21:20, édité 1 fois
Hanabi Sayaka
Modo / Bone's QueenModo / Bone's Queen

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2016
Âge : 21
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.460
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Dim 17 Avr - 20:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le test

Loin était le temps où Hanabi pouvait se permettre de dépenser à tort et à travers. Le temps où ses parents pouvaient rattraper chacun de ses excès, toutes ses folies. La jeune mage était maintenant sa propre garde-malade et il fallait dire qu'elle n'excellait pas dans ce domaine. Se garder soi-même . Délire de schizophrène certainement. Mais la question n'était pas là. Car Hanabi était pauvre. Depuis le début de sa carrière en tant que servante de la voie des ombres, elle n'avait pas gagné énormément d'argent et se nourrir autrement que par le vol devenait de plus en plus complexe. Elle ne comptait même plus le nombre de semaines qui s'étaient écoulées depuis la dernière fois qu'elle avait pu déguster un repas copieux.

Et contre toutes ses envies mais réagissant à ses besoins, la Bone's Queen se voyait contrainte de se rendre une nouvelle fois au Domus Flau. La première fois qu'elle s'était rendue ici, elle y avait affronté Myrcella, une chevalière runique qui l'avait humiliée devant une foule en délire. La haine et la rancœur s'étaient alors accumulées envers la conservationniste et Hanabi s'était juré qu'elle lui mettrait une bonne droite la prochaine fois qu'elles se croiseraient de nouveau. Mais pas encore. Elle n'était pas encore assez puissante pour vaincre la manipulatrice de clés célestes et lui fallait s'exercer plus.

Cette journée allait donc remplir deux de ses ambitions, à savoir gagner un pécule non négligeable et devenir plus forte. L'excitation s'emparait du corps de la mage noire. Les envies de meurtres aussi. Devant les portes du stade immense, des personnes s'affairaient à diverses activités et l'envie de les désosser tiraillait l'estomac de la fille. Elle avait faim. Très faim même. Alors elle espérait que le combat qu'elle s’apprêtait à livrer lui couperait la faim pour quelque temps au moins. Elle aimait bien la ville de Crocus et n'avait donc aucune envie de faire la une des journaux en entachant l'image paisible de la capitale.

Le fameux hall d'entrée qu'elle connaissait maintenant était derrière elle lorsqu'elle s'adressait à la réceptionniste. Elle semblait occupée mais les signes impatients que la mage lui envoyait lui firent lever un œil. Hanabi était ce jour-là vêtue, comme à son habitude, de son manteau d'anonymat afin de garder son identité secrète. Les mages noirs étaient bien évidemment interdits au sein de ce lieu appartenant au royaume. Cependant, les combattants avaient l'autorisation de se battre à visage masqué et il était donc courant de voir ce genre d'accoutrement au sein de l'arène.
La dame annonçait qu'un combat n'allait pas tarder à débuter sur le sol sablonneux. Une personne avait demandé à se battre contre trois adversaires.

Et apparemment, les qualifications de la Bone's Queen entraient dans les critères de recherche de la fameuse personne.

Elle arpentait maintenant les corridors sombres menant au centre du Domus Flau. De là, elle entendait les acclamations folles du public, le chahut en délire des supporters, prêts à encourager leur favori. Heureusement, à cause ou plutôt grâce à sa cape, les spectateurs ne risquaient pas de reconnaître la jeune fille et il lui était donc possible de recommencer à zéro à chaque nouveau passage. Certes, son nom d'emprunt demeurait le même mais il pouvait y avoir des centaines Lauriane dans ce monde. Elle comptait bien laver l'affront de sa précédente défaite.

Hanabi arrivait sur la terre battue avec la ferme intention d'en découdre. Une brune face à elle, armée d'une épée et d'un bouclier de bonnes manutentions, et un garçon et une fille à ses côtés. La jeune fille ne s'attardait pas plus à les regarder. Elle ne comptait pas coopérer avec ce genre de personne de bienfaisance, évidemment. Son adversaire – elle entendait rapidement un titre de Master mais elle se fichait totalement d'un quelconque grade – semblait vouloir faire dans la provocation. Et elle pouvait car Hanabi ressentait un pouvoir immense concentré dans ce corps. Mais que faire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]My dear husband, viens me rejoindre.

Des mots doux, des mots murmurés. Le squelette de Michael, le défunt mari de la dame, apparaissait à ses côtés. Comme à son habitude, il était armé d'une épée d'os et d'un fouet en colonne vertébrale. Le sacrilège d'une magie nécromancienne, comme à l'accoutumée, faisait s'élever dans les gradins des chuchotements de dégoût. Mais que faire.

Le squelette près d'elle, Hanabi était prête à passer à l'action.
Spoiler:
 
©️odé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Dernière édition par Hanabi Sayaka le Mar 19 Avr - 0:42, édité 1 fois
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 23
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Lun 18 Avr - 20:28
Le Test

On fait quoi ?



Je ne comptais plus le nombre de fois que je visitais la ville de Crocus. Certes, ce lieu restera toujours aussi impressionnant que la première fois, mais j’avais l’impression d’avoir fait le tour au moins trois milliards de fois. Je baillais pour la quatrième fois en dix minutes aux côtés de Boumba, mon fidèle compagnon. Cette fois-ci je n’avais pas apporté Colombine avec moi puisqu’elle était tellement mignonne dans son petit lit à l’hôtel que je n’ai pas osé la réveiller. Cela faisait quelques jours que j’étais ici pour des raisons plus que personnelles. En effet, j’avais besoin de rencontrer un forgeur d’armes pour avoir quelques informations et des conseils sur quelque chose de gros et coupant que je comptais m’acheter. Non ! Je ne vous dis rien de plus, petits coquins !

Il était près de midi et Boumba et moi cherchions un endroit où manger. Tandis que le ballon flottait à mes côtés, nous discutions de tout et de rien sur l’éventualité de nous faire kidnapper par un oiseau géant rose. Oui, nous avions des sujets de conversation étranges, mais c’est ce qui fait le charme de notre relation, hihi ! Je devais avouer que les regards des gens autour de nous qui me prenaient pour une folle étaient parfois irritants, mais l’ignorance entraîne le jugement, tout le monde savait ça ! De plus, ça n’équivalait en rien les yeux obnubilés des petits enfants qui voulaient tous toucher Boumba, même si ce dernier hésitait longuement à chaque fois avant de succomber aux supplications des poupons. Le temps passait et toujours aucun restaurant ne nous tentait… jusqu’à ce que Boumba me pose la question qui tue…

Dialogue des ténèbres:
 

****

C’est ainsi donc que je me retrouvais en plein milieu de l’arène du Domus Flau qui n’était qu’à quelques pas de notre engueulade. Bien sûr, Boumba était tout fier dans l’estrade à me regarder de haut et à piquer le popcorn de la fillette à côté de lui. Il n’avait même pas besoin de manger en plus, c’est un ballon ! Plus le temps passait et plus je me demandais si je devais mettre une paire de ciseaux dans mon sac au cas où une envie soudaine de le faire éclater… éclaterait. Oui oui oui, j’avais fait tout ce qu’une inscription demandait. Donner le nom, faire le test d’aptitude, etc. J’étais presque devenue une habituée de ces murs après tout. Dommage que je doive à chaque fois utiliser les mêmes armes dans cet environnement peu recommandable… quoi que… Plus je regardais autour de moi et plus je remarquais que j’avais des options. Un rapide coup d’œil vers les statues géantes du stade me donna des frissons. Un jour… j’allais manipuler ces colosses, c’est une promesse !

J’entendis des pas. Premièrement, une femme cagoulée dont je vis à peine le visage. Mon adversaire ? Non, probablement pas, puisqu’elle se positionna à mes côtés. Donc ça allait être un combat d’équipe ? J’avais une très mauvaise expérience de mon dernier combat ici, donc j’espérais que cette fois elle n’allait pas se faire one shot comme une carotte dans un malaxeur. Puis une deuxième tête apparut. Mes yeux furent aussitôt ouverts comme des noix à la vue de Houki, un compagnon de guilde tellement mignon et gentil qu’on l’adopterait ! Je lui fis des signes de la main jusqu’à ce qu’il me rejoigne, mais il ne sembla pas me reconnaître… PARDON ?! Ça faisait deux ans qu’on se côtoyait et il ne me reconnaissait même pas ? Mon âme mourut sans laisser de trace. Comme dirait une amie dans ma jeunesse, je vomis des larmes de cartons par le cul, c’était l’cas de l’dire. Par contre, je remarquais rapidement que ça n’allait pas être lui notre adversaire… puisqu’il était à ma gauche. La cagoulée à ma droite, l’Alzheimer à ma gauche… Un trois contre un ?! Eh merde ! Je savais que j’aurais dû lire les papiers d’inscription comme il faut avant d’y écrire mon nom avec hâte. Il ne me resta plus que de pleurer dans mon coin et me faire ridiculiser par la réincarnation d’Hercule quoi. Destinée, quand tu nous tiens…

Des pas se firent entendre. J’imaginais déjà le colosse de plusieurs centaines de kilos nous foncer dessus avec ses trente pieds de hauteurs. Qu’ais-je fait pour mériter ça ? Je rejoignis mes mains avec subtilité pour prier une entité supérieure. Mon Dieu, faites en sorte que je ne meurs pas aujourd’hui et je vous promets que je ne me moquerai plus jamais des femmes obèses avec des chandails à rayures horizontales. Pitié ! La personne qui apparut devant nous sembla… petite. Enfin, plus petite que ce que j’imaginais. Par contre, je remarquais tout de suite son regard déterminé et… presque vide, je dirais. C'était plutôt paradoxal, mais c'est l'impression que j'avais. Je fus intriguée par ses armes. Ou plutôt, j’étais sincèrement impressionnée, c’est un fait. Je fis le saut lorsque le commentateur commença à parler pour nous présenter les uns après les autres. J’avouais être fière lorsqu’elle me nomma en premier, plus particulièrement par mon surnom qu’était Lady Doll. Il ne fallait pas oublier qu’au fil des années, j’avais tout de même réussi à me faire une petite réputation mine de rien ! Mais bon, les autres furent présentés et c’est kind of à ce moment-là qu’Houki se fit pousser un cerveau et me reconnut. Il était temps, démon ! Ma dernière partenaire était donc Lauriane ? Attendez… Lorraine ? Lorette ? J’avais déjà oubliééééééééééééééééé !!

Par contre, quelle ne fut pas ma surprise lorsque je compris l’identité de notre adversaire du jour. Arya Septim, Maître d’Hungry Wolves… Troooooooooooooop coooooooooooooool ! J’allais me mesurer à un Master en chair et en os ! Finalement le combat allait peut-être devenir plus intéressant que prévu. Cela sera l’occasion de tester mes capacités ainsi que mes talents en travail d’équipe. Une fois les présentations terminées, la jeune dame devant nous se mit en position de combat, c’est-à-dire en dégainant ses armes. Bouclier et épée à la main, elle nous somma sèchement de venir à elle. Mon compagnon de guilde se mit également en position de combat. Je me léchais les babines, prête à en découdre. Finalement, Rosetta… euh… Lori ? enfin bref, madame la cagoulée invoqua un squelette qui sortit de terre pour se positionner à ses côtés… Cooooooooooooool ! Elle aussi elle pouvait invoquer des monstres ? Celle-là, elle deviendra rapidement ma meilleure amie, promis ! Une chose bien étrange arriva par la suite… Rien. En effet, un silence pesa et on aurait juré qu’une boule de foin roula entre tous. Ah c’était à moi de faire mon jeu ? Oh bah fallait le dire !

- … Attendez une minute minute minute ! J’ai oublié quelque chose !

Je fouillais dans mon kangoobag pour y retrouver mon modificateur de couleurs magiques. Un tout petit équilibrage et je finis par obtenir de magnifiques couleurs ternes sur mes vêtements, excellent pour la journée ! Je remis l’objet dans mon sac et le repositionnais sous mon bras. Certes, un combat totalement épique et sanglant était sur le point de se dérouler devant tout le monde, mais il fallait avant tout penser à notre allure avant de se jeter dans la gueule du loup ! Si jamais je gagnais et que les journalistes arrivaient pour prendre des photos et m’interviewer, je devais être présentable voyons ! Maintenant que tout était prêt, je me permis de casser la glace et leur montrer que je n’étais pas si superficielle que cette petite intervention laissait penser.

Tenue de Kalindra:
 

- Commençons voulez-vous ? Poupée de sable, hihi !

Un classique parmi les classiques. Dirigeant ma main droite en direction de notre adversaire, un bras se forma sous elle, tentant subtilement d’agripper sa jambe gauche. Lentement, le bras s’éleva pour laisser place à un monstre de sable des plus mignons juste derrière notre invitée ! Ses yeux ténébreux et son haleine sablonneuse me donnèrent des frissons d’excitation ! J’espérais avoir fait mouche en attrapant la jambe de la demoiselle car c’est avec joie que je tentais de la lancer contre le mur derrière elle afin qu’elle se fracasse contre la roche et ainsi bien commencer les hostilités ! Par contre, si jamais sa jambe réussissait à se dégager de l’emprise et mon bébé… tant pis ? De toute façon elle allait tricher, j’en étais sûre !


(HRP):
 


Dernière édition par Kalindra Flashman le Mar 19 Avr - 3:02, édité 1 fois
Arya Septim
Valkyrie NoireValkyrie Noire

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2016
Âge : 22
Guilde : Hungry Wolves.
Magie / Malédiction / CS : Omen Eye
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.800
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Lun 18 Avr - 22:00
Le Test
Trois adversaires... Tu savais, grâce à ta Capacité Spéciale Aura que le plus puissant de tes adversaires était cette jeune femme de Lamia Scale qui se faisait appeler Lady Doll. Excentrique, elle se battait avec des poupées qu'elle invoquait, via son environnement. Intérieurement, tu regrettais que le terrain ne soit fait que de sables, car ça diminuait ses possibilités. Prête à te défendre, tu attendais que tes adversaires ne viennent à ta rencontre... ce qu'ils ne firent pas. En effet, la personne encapuchonnée, portant probablement un Manteau d'Anonymat, avait invoqué un squelette, tandis que Kalindra faisait la mariole, avec ses couleurs. Quant à Houki, le dernier adversaire, il était en position de défense, ne semblant pas vouloir donner le premier coup.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alerte, tu avais Omen Eye d'activer, te permettant d'englober toute la surface de combat sans mal. Sur tes trois adversaires, il y avait deux invocatrices, il fallait être prudent. Bon choix car en effet, car dans ton dos un être de sable commença à se former, voulant agripper ta jambe. Elle voulait jouer ? Très bien, la demoiselle n'allait pas être déçue du voyage. D'une impulsion rapide des jambes, tu utilisais ta technique du Pas Explosif, de tes bottes afin de faire un rapide dash en direction de tes adversaires. À cette distance, tu savais que seulement deux pas suffiraient à aller au contact. Néanmoins, pour faire bonne mesure et comme tu avais Excalibur en main, utiliser l'Éclat, afin de les aveugler, le temps d'arriver au corps-à-corps était une bonne solution. Tu avais en effet bon espoir que la lumière parvienne à aveugler tes adversaires, le temps que de combler la distance et commencer à te battre, mais tu ne te faisais pas de souci : avec Aura, tu savais à quoi t'en tenir.

Moins de trois secondes après, tu étais déjà sur Houki. C'était le plus faible des trois, mais il s'agissait vraisemblablement d'un soutien. Pour les invocatrices, tu ne ressentais aucune inquiétude, car une fois au corps-à-corps, elles ne pourraient rien faire face à toi. Ce type était donc, dans un sens, le plus dangereux. Bien évidemment, tu avais toujours Omen Eye d'activer, afin de parer à toute éventualité. Il serait bête de subir un contre. D'un geste vif du poignet, tu tentais une attaque sur visant à faucher les jambes de ton adversaire, sans doute pour le déséquilibrer.

Enfin, c'est ce que tu espérais leur faire croire. Une feinte, une simple feinte, car ton attaque se transforma rapidement en un un puissant et vif coup circulaire, partant de bas en haut. Tu étais une Mercenaire, avec un niveau physique bien plus impression que la plupart des mages et surtout, une assassin, les attaques surprises et autres manœuvres étaient ta spécialité.

Puis, sans un mot, tu enchaînais les techniques d'escrime, que tu maîtrisais totalement. L'idée principale était de déborder Houki avec de puissantes attaques au corps-à-corps afin de l'acculer directement, tout en utilisant Omen Eye afin de connaître la position de tes adversaires et te défendre avec ton bouclier ou bien t'éloigner d'un coup avec tes bottes, selon la situation. Dans tous les cas, tu relâchais une impressionnante soif de sang, déterminée à vaincre tes adversaires le plus proprement possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Arya Septim le Mar 19 Avr - 10:45, édité 4 fois
Houki Kyosei
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : Oriental Solid Script

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Mar 19 Avr - 0:09




OTORI

Le leurre




Bien qu'il est techniquement inutile de vous le rappeler, récitons tous ensemble ce qui s'est passé dans l'épisode précédent! Alors que je me levais un beau matin tranquille, il m'est venu l'idée d'aller me mesurer à un adversaire puissant à l'aide de deux camarades. Je sautais donc dans la première carriole venue et parti vers Crocus. Une fois en ville, je m'inscris pour un match dans le Domus Flau et tandis que je me retrouvais avec deux alliées, donc Kalindra, une de mes senpais; nous réalisâmes que nous devions nous mesurer à Arya Septim, une maître de guilde.

Tout le monde a bien enregistré?! Alors reprenons le combat! Alors que je me calmais et me préparais à me battre, prenant ainsi une pose défensive, comme notre adversaire, mes alliées semblaient avoir d'autres soucis. Laurianne commença par invoquer un squelette à ses côtés, armé d'une épée et d'un fouet, le tout en os. J'avoue ne pas être un grand fan de ce type de magie, mais quelques mots sortirent de ma bouche, inconsciemment.

-Oh, sympa ça...

En effet, à ce moment-là, j'avais trouvé ça... Comme dire... Classe? Oui, c'est ça, classe. La mort n'était pas si effrayante après tout. Kalindra fut tout aussi impressionnante... Par son manque d'inquiétude. En effet, mon aînée brisa le silence installé pour se refaire une beauté. Sa tenue changea de couleur, se ternissant pour finalement mieux se marier avec sa peau sombre. Pour finalement reprendre une pose de combat. J'appréciais particulièrement ce côté de sa personnalité, un peu insouciante.

Elle engagea alors les hostilités. Sa main droite laissa échapper sa magie tandis qu'une autre main, mais cette fois-ci de sable pur tentait d'accrocher la jambe de notre adversaire commune. Dommage pour nous, la mercenaire ne se laissa pas prendre au piège alors que ses bottes l'envoya vers nous. Heureusement que j'avais pris la précaution de commencer à écrire. En quelques mouvements, le kanji 翼 (Tsubasa) fut créé et commença à m'harnacher. Mais alors, quelque chose inattendu se fit voir. Ou plutôt m'empêcha de voir. Un flash de lumière m'éblouit.

Par pur réflexe, je sautais en arrière alors que mes yeux battaient encore incapables de me retransmettre ce qui se passait. Je sentis un grand courant d'air passer au niveau de mes jambes et sentis une lame passer non loin de mon corps. Mes yeux décidèrent alors que "C'est bon, on refonctionne chef!" au moment où un autre coup arrivait. Mes ailes de caractères battirent alors me permettant d'esquiver de peu le troisième coup. Le quatrième trancha une aile, me laissant ballot. Le cinquième coup ne se fit pas attendre, et je réussi de peu à l'encaisser, ne me faisant ainsi pas trancher mais envoyer loin sur ma droite.

J'espérais que Kalindra et Laurianne allaient se dépêcher. Si j'avais par pure chance réussi à tenir jusqu'ici, mes capacités magiques étaient surtout basées sur de la distance. Un doigt bougea alors, prêt à envoyer un "轟 (Gō)" sur notre chère adversaire afin de l'étourdir, ou au moins de l'assourdir. Je serrais ma peluche sous mon bras alors que l'excitation commençais à me remonter au visage en même temps que le sang à mon nez. Si Arya voulait se débarrasser de moi, très bien. Mais pas sans me battre.

-Kalindra-nee-chan, Laurianne-san! Je vais lui faire sa fête! Alors prenez votre temps!

Ha. Zut. Peut-être n'aurais-je pas dû dire cela. Je n'étais pourtant pas si fanfaron, mais il est vrai que j'avais envie de me mesurer en face à face avec cette maître de guilde, bien que nos niveaux soient si différents. Je me concentrais encore plus, m'apprêtant à recevoir un assaut encore plus violent que le précédent. Ou peut-être encore un flash, que sais-je? Mais mon doigt et ma conscience se concentrèrent chacun sur leur tâche. L'un, tracer. L'autre, me sauver.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


HRP:
 
Hanabi Sayaka
Modo / Bone's QueenModo / Bone's Queen

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2016
Âge : 21
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.460
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Dim 1 Mai - 14:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le test


Hanabi n'aimait pas coopérer. De toute façon, Hanabi n'aimait pas grand-chose à part son mari et surtout pas des mages de guildes légales, qui se prenaient pour des gens bien-penseurs. Alors se retrouver obligé de travailler dans la même équipe avait le don de la mettre en colère. Mais c'était surtout lorsque son ennemie – la certaine Arya – passait à l'attaque que la membre d'Oracion Seis était étonnée. La Master commençait par esquiver habilement une créature de sable créait par la fille aux côtés d'Hanabi – une invocatrice aussi apparemment - puis accélérait rapidement dans la direction du trio, tendant son épée finement brodée.

La suite était moins réjouissante puisque la lame en question se mettait à briller d'une lumière aveuglante. La Bone's Queen avait le réflexe de fermer les yeux un poil trop tard. Ses rétines étaient en feu lorsqu'elle sautait en arrière, par un pur mouvement de réflexe. Dans le même temps, elle ordonnait à Michael, son squelette, de se mettre en garde devant elle afin de la protéger. Si, par hasard, Arya décidait de l'attaquer en premier, elle devait se tenir prête malgré son aveuglement.

Elle entendait la foule crier de joie. Apparemment, le spectacle leur plaisait. Et en matière de spectacle, Hanabi s'y connaissait et comptait bien en donner encore plus. Qu'ils se gavent, ces ignorants, qu'ils se gavent de spectacles hilarants !

Au bout de quelques instants, elle commençait à retrouver son sens de la vue. Tout était encore trouble autour d'elle – comme si elle regardait à travers des verres de lunettes pas adaptés à sa vue – mais elle pouvait distinguer les formes avec un minimum de précision. La Master était supposément en train de s'en prendre au garçon du groupe. Celui-ci, qui paraissait jeune, était en train de sauter misérablement pour esquiver les coups d'estocs rapides de la femme à la grande puissance. Ses assauts étaient rapprochés et il se dégageait de l'action une surenchère de force équivoque.

Le garçon usait d'une magie étrange qui lui permettait de s'élever au-dessus du sol. Bien évidemment, la jeune mage noire n'en avait strictement rien à faire et souhaitait tout simplement mettre à terre son adversaire. Si elle voulait récolter un maximum d'argent, il lui fallait faire en sorte de vaincre rapidement cet ennemi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]«Il va falloir qu'on s'y mette alors. Michael, je te laisse t'occuper d'elle.»

La Bone's Queen invoquait la magie au niveau de ses doigts et ordonnait mentalement à son squelette de se rendre près de la Master pour l'attaquer à l'aide de son épée d'os. Hanabi – quant à elle – se remettait peu à peu de sa brûlure aux yeux et voyait maintenant comme d'habitude. Elle pouvait donc se permettre de viser tranquillement. Enfin, tranquillement était un bien grand mot quand on observait la vitesse des mouvements de l'ennemie. Mais elle ferait avec.

Elle tendait ses mains d'une façon solennelle vers Arya et invoquait son sort de Deadly Phalanxes. Un cercle magique se matérialisait devant la Dame et six phalanges osseuses fusaient en direction de la Master. Elles avaient l'allure de balles de revolver et il faudrait à l'ennemie une bonne concentration et une rapidité exemplaire pour l'esquiver. Et même si elle réussissait ce tour de force, elle allait devoir se frotter à la lame faîte d'os du défunt mari d'Hanabi, qui n'était pas du genre à se laisser faire.
La coopération n'était pas de mise mais l'adversaire paraissait sûre d'elle et de ses capacités. Peut-être était-elle encore plus puissante que Myrcella, alors autant éviter de perdre un allié dès le début du combat. Il fallait mettre toutes les chances de son côté si on voulait éviter de tomber misérablement.

À ses côtés, il y avait une jeune fille. Celle qui se faisait appeler Kalindra dégageait une allure enjôleuse avec un brin de malice. La Bone's Queen craignait de devoir assurer la suite du duel en partenariat avec la femme qui avait préalablement invoqué un squelette de sable. Cette magie était étrange d'ailleurs. La jeune fille n'avait jamais rien vu de tel mais elle semblait elle aussi invocatrice. Un duo d'invocateur avec un étrange mec qui est capable de voler contre une Master de guilde armée jusqu'aux dents d'armes mortelles ? Un combat acharnait semblait pointer le bout de son nez ce jour au-dessus du Domus Flau.


Spoiler:
 

©odé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kalindra Flashman
Lady DollLady Doll

avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 23/11/2012
Âge : 23
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Ningyo no Mahô / Magie des Pantins

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.325
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   Lun 9 Mai - 15:20
Le Test

Chacun son tour


Il était une fois, trois petits cochons qui s’apprêtaient à affronter le grand méchant loup. Oui, je sais, c’était nul comme intro, mais on fait avec les moyens du bars comme on dit ! Ainsi donc, le combat d’aujourd’hui se résumait à deux membres de Lamia Scale, l’un maîtrisant une magie à l’écriture orientale polyvalente tandis que l’autre jouait à la poupée (Moi moi !), d’une femme au prénom imprononçable invocatrice de squelettes contre une jeune femme tout aussi mystérieuse qui s’avérait être une Maître de guilde. Je pus sentir dans mon dos Boumba se moquer de moi, se disant que j’allais probablement me faire battre à plate couture contre cette adversaire de valeur. Je souris malicieusement, comme si la peur de la défaite s’était totalement effacée. Comment pouvons-nous craindre de perdre, alors que l’importance de ce combat était simplement de prouver notre valeur ? Il s’agissait là d’une espèce de test, si j’ose dire. Tester nos limites, notre puissance, nos capacités… tous ces éléments étaient présents dans cette simple arène. J’étais fébrile… la chaire de poule parcourait entièrement ma peau. J’allais la poutrer !

Première chose que je remarquais, elle avait des réflexes plus qu’impressionnants. Ce fut sans difficulté qu’elle esquiva ma première offensive, comme si elle fuyait un simple pervers qui voulait lui vendre de la poudre magique. Elle fonça sur nous, ce qui provoqua en moi le simple réflexe de me mettre sur mes gardes. Par contre, je devrai faire davantage attention, car sa lame se mit à briller avec une intensité telle que je dus me couvrir les yeux, m’obligeant à plonger dans le noir le plus profond. Même dans ces conditions, la lumière émanant de son arme me faisait mal à la rétine. Si elle me fonçait dessus, je me retrouverais à sa portée, totalement désarmée. Finalement, la lumière en question s’atténua, ce qui me permit d’essuyer mes yeux et de rapidement les rouvrir pour voir ce qui se passait. Houki était en danger ! À ma gauche, la mercenaire s’en prit au petit ourson, exécutant une série de coups d’escrimes. Par chance, mon camarade usa habilement de sa magie pour se créer des ailes afin d’augmenter son agilité, mais il finit rapidement dos au mur, déjà en très mauvaise posture.

C’était maintenant évident, Arya voulait s’occuper de nous un à la fois. Ce dont elle ne se doutait pas cependant, c’est que chez Lamia Scale, l’esprit d’équipe régnait nuits et jours. De plus, mes capacités de soutien étaient hors-limite, ce qui voulait dire que même si elle ne s’attaquait pas à moi directement, elle allait risquer de se faire écraser par un de mes pantins, tout simplement. Je souris, amusée par l’adrénaline que le combat me procurait. Je savais déjà qu’Arya allait rendre cette journée mouvementée, mais là c’était le comble ! La capuchonnée prit l’initiative de défendre en premier Houki, envoyant son esclave squelettique en direction de la mercenaire. De plus, puisque j’étais littéralement entre le duo et la dame aux squelettes, je sentis des projectiles me frôler les cheveux. Cela me prit à peine deux secondes avant de me rendre compte qu’il s’agissait d’espèce de balle de fusil… mais c’était plus compliqué que ça. Voyant le squelette me dépasser pour aller aider notre petit bout chou, je me dis une simple chose, dans mon esprit…

À mon tour.


Rapidement, je posais la main sur ma hanche, atteignant ma poupée afin de la lancer derrière moi. J’ordonnais à Laurenza de la garder sous son manteau et d’attendre le dernier moment. L’arme tomba dans ses mains et je me tournais immédiatement pour me concentrer. Houki était dos au mur, totalement pris au piège. La vitesse d’Arya couplée à ses capacités au corps à corps n’était aucunement à sous-estimer, par contre, au moment où Houki se fit pousser du courage dans le pantalon pour lui lancer un sort bruyant, je sus que c’était le moment pour moi de frapper. Profitant de la cacophonie, je pointais mes deux bras en direction du duo.

- Poupée Vivante ! Poupée de Pierre !

Le squelette de Lorie était maintenant tout proche de la Master, sans oublier les projectiles qui mèneraient la vie dure à la dame. Le meilleur moyen de profiter de notre avantage numérique, c’était de l’ensevelir sous une avalanche de sorts. Ainsi donc, même avec ses capacités, elle devra tôt ou tard faire une simple erreur de placement… et c’est là que nous frapperons ! Ma première poupée apparut… ou plutôt prit vie, puisqu’il s’agissait là de l’ours en peluche qu’Houki tenait dans ses bras. Rapidement, sans crier garde, il bondit en direction de la mercenaire pour littéralement lui sauter dessus afin de lui léguer un bon coup d’boule dans le ventre des plus amusants à observer. Certes, il s’agissait là d’une peluche… mais animée par la magie ! Peu importe ce que les gens penseraient, ma nouvelle marionnette n’était aucunement à sous-estimer. Par ailleurs, après avoir donné un bon coup de tête, l’ours en question rebondit dans le ciel et atteignit une bonne hauteur grâce à sa légèreté pour finalement atterrir comme une comète, foufounes premières, sur le visage de la demoiselle en détresse. Par ailleurs, dans le même temps, Houki s’offrit un magnifique moyen de transport, puisque le mur derrière lui s’anima et se décortiqua pour en faire jaillir un serpent colossale de plusieurs mètres de haut. Ainsi donc Houki se retrouvait maintenant sur la tête du serpent en question, hors de danger. Je profitais du chaos pour faire glisser rapidement le pantin à mes côtés pendant qu’Arya dealait (oui, ça se dit totalement, chut !) avec les invocations de Laurence et moi-même. Rapidement, je me positionnais sur la tête de mon titan de pierre, à la droite de mon ami. Je regardais la mercenaire de haut et lui adressais la parole d’une voix toute aussi haute.. mais qui paraissait tellement naïve également.

- C’est plutôt sympa comme début début début d’affrontement, hihi ! Par contre, ne crois pas que tu vas facilement t’en prendre à mon Houki chéri ! À l’attaque !

Ma main droite manipulait l’ours en peluche tandis que ma main gauche s’occupait du serpent de pierre, compris ? Ainsi donc, d’un mouvement de fouet avec mon bras gauche, la queue dantesque de mon colosse s’éleva dans les airs avant de s’abattre comme la foudre sur l’épéiste. Bien entendu, je pris soin de ne pas entraîner l’invocation de Lolo dans le déluge de pierre et fis également bondir la peluche d’un bond vif vers l’arrière avec ma main droite. Un nuage de poussière s’éleva dans les airs, couvrant la moitié du stade. J’entendis les hurlements du publique, encore plus intense que la normale. Après tout, le spectacle venait à peine de commencer. Un rire de petite fille s’échappa de ma bouche.

- Je m’amuse comme une folle folle folle, pas vous ?
- ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT !!

Wut ? Un membre de la garde royale fit son entrée dans l'arène, rapidement suivi par sa troupe qui ne semblait pas de meilleure humeur que ça. Au début je crus qu'une attaque criminelle venait d'avoir lieu et qu'ils avaient besoin de nous, mais ce fut tout autre chose. Le capitaine s'avança, arme à la main et mit aux arrêtes Arya qui, selon ses dires, n'était qu'une imposteur se faisant passer pour le master de la guilde. Oh bah oh. Je descendis de mon serpent de pierre et regardais des yeux la jeune femme, menottée, partir la tête basse. Suite à quoi l'animateur annonça que le combat était annulé tout en s'excusant du désagrément. Mais... on a gagné... ou non ??? On le saura un jour ou l'autre je présume...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]   

[1 VS 3] Le Test [Kalindra, Hanabi, Houki]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 1 VS 3
-