Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]

AuteurMessage
Ningen Okada
Mage de Cait ShelterMage de Cait Shelter

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 11/05/2013
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Card Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 895
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Ven 27 Juin - 19:27
PV : Yuna Tsubomi, Higuen Arkio, Ningen Okada

Troubles en altitude








Je me trouvais alors sur le Mont Hakobe accompagné de Yuna Tsubomi une mage de ma guilde, Cait Shelter. Une caravane nous y avait déposés pour accomplir une mission ; trouver une fleur nommée épine-vinelle pour un homme vivant à Shirotsume. Notre voyage avait été plutôt silencieux depuis la guilde, on ne se connaissait pas encore et à part une rapide présentation de ma magie je n'avais pas vraiment cherché à faire plus ample connaissance. Cet homme avait donc fait appel à des mages car deux éléments l'empêchaient de s'en occuper lui-même, la faune qui pouvait se montrer des plus aggressive et la météo. Et c'est bien de cette dernière qu'on subissait déjà les méfaits. Le temps était glacial, le vent enneigé me cinglait le visage et ma visibilité était fortement réduite, sans oublier la neige qui recouvrait tout le paysage et montait jusqu'à mes genoux ralentissant considérablement notre progression et j'en venais à m'imaginer finir moi-même enseveli si la tempête ne perdait pas en intensité, il faudrait se trouver rapidement un abri. Je pouvais néanmoins m'estimer heureux d'avoir anticipé un tel temps et d'avoir adapté ma tenue en conséquence. Je portais des bottes fourrées avec de la laine et un ensemble qui, lui aussi doublé en laine, permettait de limiter l'impact de cette température polaire sur mon corps. M'inquiétant de plus en plus je m'efforçai de m'approcher de ma coéquipière pour lui proposer de trouver un abri.

Ningen : "Avec ce temps on arrivera à rien il faut trouver un abri le temps que la tempête se calme"




HRP:
 


Dernière édition par Ningen Okada le Dim 22 Mar - 21:19, édité 1 fois
Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Lun 30 Juin - 23:47
La vie était bien calme, ces temps-ci, à la guilde. Comme prenant des vacances, Cait Shelter s'était reposée sur ses lauriers, et l'ambiance y était des plus plates. Une situation qui ne me plaisait guère. De nature énergique, j'appréciais la compagnie de mes camarades, les fêtes et les nombreuses heures passées à se taquiner. Seulement à l'heure actuelle, aucune de ces conditions n'était remplie, m'indiquant un seul et unique fait: j'avais besoin de sortir. Et afin de lier l'utile et l'agréable, pourquoi ne pas en profiter pour effectuer une mission par la même occasion. Seulement ces dernières, à l'image de notre pauvre guilde, n'avaient rien de passionnant. Une seule me semblait convenable, et promettait assez d'aventure pour tarir ma soif de jeune fille intrépide. Le seule problème: quelqu'un semblait avoir mit le grappin dessus. Ce type, abordant une longue chevelure grise, venait de me rafler ma porte de sortie sous mon nez. Mais ma démotivation pris le dessus sur l'énervement, et contre toute attente, je conservais mon calme. Bah, j'en trouverais bien une autre. L'homme se retourna afin de sortir, et je me poussais de son chemin quand ce fut le déclic. Ce gars... Je l'avais déjà vu quelque part... Comment s'appelait-il déjà?

-Eh attends! m'exclamais-je à son attention.

Il se retourna vers moi, l'air de visiblement me reconnaître. Le type des plateaux verdoyants... Quel était son nom?


-S-salut! Tu te souviens de moi? Tu sais, je m'appelle Yuna Tsubomi! Nous étions tous les deux à la compétition d’escalade! Tu es...


Ningen!! Il s'appelait Ningen!

-... N-Ningen? C'est bien ça? Je peux t'accompagner pour cette mission? Nous ne serons pas trop de deux, surtout pour effectuer une mission au mont Hakobe!

Sur ces mots je lui adressais un grand sourire. A mon plus grand soulagement, il accepta, et je me précipitait vers ma hutte pour me préparer. Le mont Hakobe était réputé pour être de ces lieux glaciales, hiver comme été. Il fallait donc que je m'équipe en conséquence! Et le fait est que j'avais deux trois habits pour les hivers rudes. Je ne mis pas vraiment de temps à me préparer, mais plutôt à trouver les dîtes affaires. Pauvre Ningen, il était assez mal tombé de ce point de vue là. Mais bon, contrairement à tous les caprices de mode que je pouvais avoir, j'étais ici contrainte d'user de ces vêtements. Si je ne les retrouvais pas, pas de mont Hakobe. C'était tout aussi simple que cela. Une demi-heure plus tard, je ressortais donc, de grosses lunettes de ski roses enserrant ma chevelure, des caches-oreilles blancs ressortant d'entre mes mèches. Un gros manteau rose et blanc couvrait chaleureusement mes épaules, cachant un haut s'arrêtant au nombril, noir et blanc, remontant le long de mon cou. Mes frêles jambes étaient quant à elles recouvertes d'un pantalon serré, noir et des plus chauds, plongeant tête la première dans deux botes de fourrure rose au niveau de mes mollets. Au niveau de mes hanches tombait une petite jupe blanche et rose, sans aucune utilité apparente. Des gants de la même teinte protégeaient mes mains. Ainsi vêtue, j'étais fin prête pour le grand voyage! M'excusant pour l'attente auprès de mon compagnon, nous partîmes à l'aventure!

Le voyage fut long, non pas à cause de la route mais du silence pesant qui régnait dans la caravane. De brèves présentations vis à vis de nos magies respectives furent faites, mais cela s'arrêta là. Ce Ningen n'était pas des plus bavards, et j'avais bien du mal à entamer la conversation, contrairement à mon habitude. Décidément, je n'étais pas dans mon état normal aujourd'hui... L'attente devint tellement longue qu'au bout d'un moment, je ne désirais plus qu'atteindre ce fichu mont pour entamer la mission. Non pas que je n'appréciais pas ce Ningen, mais ce dernier était introverti. Pourtant, cela ne me gênait pas d'habitude, au contraire! Les gens timides étaient de ceux que j'avais le moins de mal à aborder: ils me mettaient à l'aise, surement à cause de leur gêne apparente, et je me plaisais à leur donner confiance en eux. Mais ce type là avait plus l'air de ne pas vouloir causer, et je préférais ne pas prendre les devants.

Enfin, nous sortîmes de la caravane, à mon plus grand soulagement... et mon vœux fut d'y retourner immédiatement! Et pour cause: la neige fouettait nos pauvres visages, s'accrochait dans mes cheveux, troublait ma vision. Heureusement que j'avais ces lunettes! Je les mettais donc sans hésitation et suivait mon compagnon, mes jambes s'enfonçant profondément dans la neige, et ce à chaque pas. Les déchirements du vents m’empêchaient d'entendre mes propres bottes s'enfonçant dans la poudreuse. Franchement, nous allions aller loin comme ça! Et mon camarade sembla se faire la même réflexion car il s'approcha tant bien que mal de moi.


-Avec ce temps on arrivera à rien il faut trouver un abri le temps que la tempête se calme.

J’acquiesçai de la tête et balayai le décors du regard, remontant ma veste jusqu'à l'arrête de mon nez. Mon dieu, mais qu'il faisait froid! La neige se coinçait dans mes cheveux et les rendait humides. Dans les quelques replies de ma tenue où ma peau était à découvert, je sentais le vents glacial morde mon épiderme, y planter ses crocs glacés et la lacérer de ses griffes. Et ainsi, frissonnante, je tentais de trouver un refuge. Mais cela était peine perdue! Je ne voyais que les flocons, fonçant sur le sol, ainsi que l'immensité blanche du tapis de neige qui s'étendait à perte de vue. Mais comment allions nous trouver un abri dans des conditions pareilles?! Sans attendre mon coéquipier, j'avançais dans ce désert immaculé, me dirigeant vers les hauteurs. Les parois du mont commencèrent alors à apparaître à ma vue, et je m'appuyais dessus afin de garder mon équilibre. Il fallait dire que le vent soufflait tellement fort!
Soudain, ma main qui s'attendait à s'appuyer contre une paroi dure rencontra le vide, et, déboussolée, je chue avec de grand yeux.

M’étalant de tout mon long, je lâchais un "Ite..." entre mes dents, et redressai la tête pour comprendre le pourquoi du comment de ma chute, le coeur battant, encore sous le choc. La joie colora immédiatement mon visage. Je venais de trouver une grotte! Sur mes quatre membres, je remarquai que le sol était glissant... le verglas... Il allait falloir être prudent! En tout cas, qu'il était agréable de ne plus avoir la tempête fouettant la figure et le vent glacial s'emparant des muscles.... Soulagée, je me tournais vers Ningen, toute sourire et lâchant un petit rire gêné. Quelle maladroite je faisais, tout de même...

©odé par Ren


Dernière édition par Yuna Tsubomi le Ven 18 Juil - 13:42, édité 1 fois
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Mar 1 Juil - 1:58




ATCHOUM !

J’avais… froid…. Quelle idée de me rendre sur le Mont Hakobe aussi… Les informateurs de notre guilde étaient parfois ennuyants. Certes, la sécurité de l’information avant tout, et nous devions être discrets, il y avait mille et une raisons de nous donner rendez-vous dans des lieux à l’écart des villes… Mais ils pouvaient tout de même choisir des lieux plus commodes… D’un autre côté, je n’avais pas été très malin, une veste en cuir longue à capuche, ma préférée, une chemise doublé, violette mais, et un simple jean noir. Par chance, j’avais des gants qu’un aimable vieil homme m’avait donnés, en voyant que je m’apprêtais à avancer en ces monts gelés avec mes mains couvertes par de simples mitaines. En fait, j’avais été mandé en ces lieux au plus bref, et je n’avais pas eu le temps d’aller chercher des vêtements dans nos diverses planques. Hélas, je n’avais pas de point de rencontre, trop difficile à fixer dans ces zones où le climat régnait en maître et abattait son jugement sur les environs. Ainsi, on m’avait dit simplement dit que l’homme me trouverait… Sans doute un sensoriel…

Mais voilà, cela faisait une heure que j’étais là et je commençais à être inquiet… Règle élémentaire lorsque l’on attendait un informateur sans lieu de rendez-vous, rester dans un endroit discret et attendre qu’on nous trouve. Mais l’attente était devenue insupportable… Et bientôt, je décidai de bouger, j’avais en effet peur qu’il se soit fait avoir par les montagnes, tombant sur une créature hostile ou pire, sur un ennemi… Marchant prudemment à l’affût du moindre bruit, j’observais les environs. Gobou, mon compagnon de toujours était dans mon ombre, et avait pour ordre de ne la quitter que sous mon ordre. Hélas, rien aux alentours. La neige avait endormi le paysage… Avais-je loupé mon rendez-vous ? Avait-il eu un empêchement ? Tant de question sans réponse… De plus, le temps semblait se montrer moins clément, le vent soufflait désormais plus fort, la tempête approchait, et avec elle son lot de danger… Je devais trouver un abri. Je repris donc la marche, à la recherche d’un abri de fortune lorsque soudain, une couleur différente du blanc pur des montagnes parvint à ma vue… Mon premier réflexe fut de me pincer, de fermer les yeux, histoire de voir si la fatigue ne me jouait pas de tour… Quoi que des mirages dans les montagnes, c’était peu probable… Ainsi, c’était réel… Il y avait bien au sol une tache d’une couleur que je ne connaissais que trop bien…

J’observais les alentours, espérant ne pas tomber dans un piège bête et méchant, mais qui pouvait poser un piège ici… Je m’accroupis donc et empoignait la neige souillée… C’était bel et bien du sang. Humain ou pas, je ne pouvais le dire. Il y avait en effet en ces monts des créatures violentes… Néanmoins, je cherchais aux alentours un corps, mais rien… J’étais sans doute paranoïaque… mais une tâche de sang au milieu de nulle part et un informateur absent… Je ne croyais pas aux coïncidences… Ils avaient sans doute enlevé le corps… Mais pourquoi laisser une trace de sang ? Et puis je n’avais pas vu de trace de pas… Et seuls les hommes effaçaient leurs traces, les animaux n’en avaient que faire… Tout était confus et j’avais besoin de repos… Par chance, je trouvai après quelques minutes une grotte. Avec un peu d’appréhension, j’entrai dans la grotte… Par chance, elle ne semblait pas servir de tanière à une sale bête qui rôdait dans le coin… Par contre, je ne voyais presque rien et j’allais allumer un feu avec des silex que je conservais sur moi lorsqu’une idée me vint. Et si par hasard… les assassins, si meurtre il y avait eu, de mon informateur passaient par ici ? Les chances étaient maigres mais pas impossibles… Si le meurtre avait été récent, il devait encore être proche. Sans doute auraient-ils préféré quitter la montagne, mais vu notre altitude, le mieux pour eux était de se réfugier… Ainsi, il me suffisait de rester dans le noir pour les attendre et les prendre par surprise… Et s’ils ne venaient pas ou s’ils n’existaient simplement pas, j’aurais juste un abri pour me protéger de la tempête… Décidant d’adopter cette stratégie, je décidai de m’enfoncer plus profondément dans cette grotte pour ne pas me faire repérer. Je dégainai alors ma lame et fermai les yeux.

L’attente allait sans doute être longue.



Ningen Okada
Mage de Cait ShelterMage de Cait Shelter

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 11/05/2013
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Card Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 895
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Sam 5 Juil - 23:53
ma tenue:
 


Yuna acquiesça à ma proposition et on se mit en quête de trouver un abri, il devait bien exister des grottes dans ces montagnes. L'éventualité qu'elle puisse être déjà occuppée laissa un frisson parcourir le long de mon échine, mais j'effaçai rapidement cette idée de ma tête en continuant à longer la paroi à taton. Le petit cri que lacha ma partenaire fit ressurgir mon inquiétude et ne l'aperçevant pas en me retournant je redoublai d'effort pour la rejoindre. A ma grande surprise je la retrouvai allongée sur le sol d'une grotte un sourire gêné aux lèvres, et, tout en en lachant un petit rire de joie je la félicitai et lui tendis la main pour l'aider à se relever.

"Bien joué" dis-je en souriant.

Je pénétrai moi aussi à l'intérieur pour pouvoir, enfin, échapper au vent et ses malheurs, je me demandais encore pourquoi j'avais choisi cette mission et je me surpris à rêver de Dekkei Island, où, allongé sur la plage je prendrais un bain de soleil. Le verglas qui recouvrait le sol m'arrachea rapidement à mes rêveries en manquant de me faire glisser et m'écrouler sur le sol. Je parvins à reprendre mon équilibre et avançais toujours prudement dans la grotte l'observant plus attentivement, aucune trace de vie ; aucune trace ne témoignait d'un festin de bêtes sauvages. A part la neige, le verglas et l'obscurité il n'y avait rien ici à part nous deux, du moins je l'espérais.

En me tournant vers Yuna
" Tu crois qu'il y a des animaux ici ?"

Je vérifiai en posant la question que mes cartes était toujours dans ma poche comme pour me rassurer, mais le fait que Yuna soit ici aussi me rassurait un peu je pouvais me reposer sur elle et la mission ne dépendrait pas que de ma puissance, qui est je m'en rends bien compte, encore trop faible. Je sais que c'est elle qui a gagné la course d'escalade aux plateaux verdoyants, je ne lui en ai pas vraiment parlé, parce que pour moi ça s'apparente plus à un événement que je souhaite oublier, voir effacer de ma mémoire. J'avais été mis hors-course par un nekomata végétalys et j'avais failli perdre Charles mon Nekomata, jusqu'à ce que je le retrouve sur la ligne de départ où il avait décidé de retourner pour roupiller.



Dernière édition par Ningen Okada le Dim 30 Aoû - 19:00, édité 2 fois
Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Ven 18 Juil - 13:35

La neige tombant dru ne parvenait à s'introduire dans la caverne. Mais le froid, lui, ne se gênait pas pour y régner. C'est par sa faute que, malgré notre abri, je frissonnais encore, ma bouche laissant échapper un nuage de fumée à chaque expiration. Ainsi, tremblante et le nez rouge, je saisis la main de Ningen si gentiment tendue. J'avais beau ne pas le connaître, je le trouvais déjà bien sympatrique. Il fallait dire qu'à l'heure actuelle, le contexte était tout autre qu'à notre première rencontre. Après tout, une compétition ne se portait pas vraiment à nouer des liens. J'avais du mal à le considérer comme un membre de ma propre guilde, n'ayant pas une amitié très grande et profonde nous liant tous les deux. Pour moi, un membre de Cait Shelter était un membre de ma famille. Un idéal bien difficile à rendre réel, quand on connaissait si peu de monde, n'est-ce pas? Mais ce désir, cette impression que je voulais avoir en compagnie de mes camarades n'était en rien une lubie. Je connaissais son existence, et je savais aussi que cela prenait du temps. Il me faudrait de la patience pour tous les connaître, et me lier avec eux d'une amitié aussi forte qu'avec Sayu, par exemple.

Mais je divaguais! Nous avions une mission en cours et cette quête, elle, avait tout ce qu'il y avait de plus réel et concret. J’espérais de tout coeur que ces maudites plantes seraient faciles à trouver! Je me voyais mal passer la nuit ici, et j'étais persuadée que mon équipier pensait la même chose. Avec son aide, je me relevai, prenant garde à ne pas tomber de nouveau. Mon derrière n’apprécierait pas une seconde entrevue avec le sol. Puis je jetais de mes prunelles un regard circulaire à notre refuge. De nombreuses stalactites menaçaient le par-terre de leurs pointes acérées, projetant leur ombre terrifiante sur les parois grises et irrégulières. Un frisson aussi glacé que l'air parcouru mon dos. J’espérais qu'un monstre ne peuplait pas les lieux, car un combat, par ce temps, sur un sol si glissant que celui-ci, promettait d'être des plus durs. Et pour l'heure, je n'avais ni l'envie, ni le courage de trimer plus pour ces maudites plantes.

Maintenant, il fallait se décider: rester ici le temps que la tempête se calme, ou partir en exploration dans la gorge de ce monstre de pierre. Mon avis sur la question était -je dois le dire- mitigé. Je n'avais pas vraiment envie de bouger de ce trou, et risquer de tomber nez à nez avec une créature sortie de nul part et n'ayant d'autres désirs que de nous croquer... (Oui! J'étais une mage trouillarde, et alors?). Mais l'idée de rester assise ici, à geler comme un esquimau en attendant la fin d'une tempête qui ne se terminerait peut être jamais m'horripilait tout autant. L'avis de mon compagnon m'aiderait à prendre une décision, mais je n'eus le temps de le lui demander car il se tourna vers moi.


- Tu crois qu'il y a des animaux ici ?

Il n'avait pas l'air très rassuré... Et c'était compréhensible: je ne l'étais pas non plus. Malgré tout je fis disparaître la peur de mon visage, me voulant rassurante. Je ne connaissais pas vraiment sa puissance magique, mais j'adoptai instinctivement un comportement de protection. Je l’appréciai, et je ne voulais pas qu'il risque sa vie pour moi, ou pour quelque chose d'autres d'ailleurs. La raison de ce comportement pour le moins inhabituel de ma part? Je n'en trouvai aucune. Mais peut être sentais-je, au fond de moi, que j'étais plus puissante que lui, et que je me devais de faire usage de ce pouvoir pour l'aider, à la manière de Sayu vis à vis de moi. Je lui adressai donc un grand sourire, de ces sourires rassurants dont j'avais le secret, et je me tournai vers le fond de la grotte, tentant de dissimuler ma propre peur.

-Ça ne m'étonnerait pas... On pourrait toujours aller vérifier le temps que la tempête se calme. En plus, rien ne nous garantie que ces plantes que l'on recherche ne poussent pas au fond des grottes... il y a des spécimen qui ont tendance à pousser sur les parois de ce genre de caverne...

Je faisais mine de m'y connaître même si, au fond, je n'y connaissais rien du tout. C'était vrai, j'avais déjà vu quelques plantes pousser dans des failles de certaines grottes, mais je pense plus qu'elles venaient de la terre qui reposait au dessus de celles-ci. Seulement, que je mente ou pas, je me rendais compte qu'au fond, je voulais surtout bouger d'ici. Rester inactive n'était pas vraiment un plaisir à mes yeux. Il suffisait de voir mon comportement à la guilde, quand il n'y avait rien à faire, pour le savoir. Je ne supporterai pas de rester des heures à regarder la tempête se calmer sans rien faire. J'aurai l'impression de perdre mon temps. Bon, il y avait Ningen pour me tenir compagnie, certes. Mais j'avais peur de rencontrer de nouveau ce silence auquel nous avions eu affaire pendant le trajet. Bien sûr, si mon coéquipier ne désirai pas bouger, je ne l'y obligerai pas. N'étant moi même pas sûre de mon choix, je préférais lui laisser la décision finale.

-Alors? Tu préfères qu'on aille voir, ou qu'on reste ici en attendant que la tempête se calme?

Attendant sa réponse, je m'avançai vers le fond de la grotte, légèrement tremblante. D'une main mal assurée, je prenais une graine dans ma main et la faisait pousser en un fouet-liane, entourant ma paume d'un cercle magique vert. Même si nous restions au même endroit, il valait mieux être prudents. On ne savait pas ce qui pouvait hanter ce lieu sordide... Des monstres, des prédateurs...
Peut-être même des assassins...

©odé par Ren
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Lun 28 Juil - 0:44






Les yeux fermés, je méditais dans le calme, faisant abstraction du bruit de la tempête, du froid qui était présent même dans cette grotte et de l’appréhension qui accélérait les battements de mon cœur. Dehors, le climat semblait vouloir annihiler toute vie. Par chance, aucun animal, aucune créature ou aucun sortilège n’accaparait les lieux. Soudain, je sentis une petite tape sur ma jambe, c’était le signal. En effet, j’avais demandé à Gobou de se fondre dans les ombres pour voir si quelque chose venait vers le fond de la grotte, et si c’était le cas, il avait pour mission de me prévenir. Et il avait vu juste. Des bruits de pas se firent entendre, et une lueur verte, bien que rapide frappa mes yeux qui s’étaient habitués à l’obscurité de la cavité. Soudain, nouvelle pression sur mes jambes… Mon oscurini semblait vouloir m’avertir… Plusieurs signaux ? Voulait-il dire qu’il n’y avait pas qu’une personne ? Qu’ils étaient plus nombreux ? Je n’avais pourtant pas entendu plus de bruits de pas ? Les autres étaient-ils assez discrets ? Dotés de capacités de déplacement silencieux ? Le vacarme provoqué par la tempête avait-il couvert le bruit des pas ? Pourtant, l’écho de la grotte m’avait permis d’en entendre… Plus le temps d’hésiter. Je lançais un Dark Delet au niveau de l’entrée de la grotte. L’explosion provoqua un éboulement et les rochers bloquèrent l’entrée. S’ils étaient plusieurs, ceux qui étaient resté dehors allaient devoir retirer les débris avant d’entrer. Quant à la ou les personnes qui étaient entrés dans la grotte…

« Peu de monde s’aventure en ses terres hostiles, encore plus avec ce temps. J’ignore qui vous êtes, alors répondez à mes questions. Si vos réponses ne me plaisent pas, je vous enverrais rejoindre les crapules de votre espèce. »

Dans le noir, il était difficile de s’y retrouver, mais j’avais un atout. Accroché à mon dos, mon fidèle kangoobag allait m’être d’un grand secours. Je n’avais pas de vêtement chaud dedans, mais j’avais une torche ! Enfonçant mon bras dans ce trou sans fond, je mis quelques instants avant de mettre la main sur ladite torche et sur quelques allumettes. Je plantais la lame pour allumer la torche et la lumière fut. Je sortis du kangoobag une autre torche que j’allumais via la première et je plantais les deux au sol. Très rapidement, la température ambiante monta passant de très froide à agréable et ma chemise doublée devenait inutile. Ainsi, je décidai de la retirer, gardant juste ma veste longue, dont les manches étaient justes assez longues pour cacher ma marque. Il n’y avait rien à dire, on était mieux torse nu. Mes compagnons avaient peut être raison… J’étais peut être un poil exhibitionniste…
Cependant, la situation changea du tout au tout lorsque je levai les yeux pour voir qu’en face, ce n’était pas un assassin caché sous un manteau d’Anonymat, mais une jeune fille avec un fouet de liane à la main. L’information mit un instant à parvenir jusqu’à mon cerveau et ce fut après quelques secondes que je repris mes esprits. Cette jeune femme était peut être une tueuse en puissance… Et puis la lumière ne parvenait pas jusqu’à l’entrée de la grotte et j’ignorais si ma stratégie avait fonctionnait. Cependant, je repris contenance avant de prendre la parole :

« Bon, qui es-tu, combien êtes-vous au total, et que faites-vous ici ? »

Gobou était encore camouflé dans mes ombres et j’avais récupéré ma lame.
Je toisai la jeune fille en restant sur mes gardes… Elle était peut-être plus dangereuse qu’elle en avait l’air. De plus, si quelqu’un était effectivement entré avec elle, il ne devait pas être loin… Pour s’aventurer en première, la jeune fille était sans doute plus puissante que son compagnon.

Ningen Okada
Mage de Cait ShelterMage de Cait Shelter

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 11/05/2013
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Card Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 895
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Sam 2 Aoû - 15:40
Yuna : Ça ne m'étonnerait pas... On pourrait toujours aller vérifier le temps que la tempête se calme. En plus, rien ne nous garantie que ces plantes que l'on recherche ne poussent pas au fond des grottes... il y a des spécimen qui ont tendance à pousser sur les parois de ce genre de caverne...

Elle avait raison. On s’était lancés à la recherche de plantes sans vraiment savoir, en ce qui me concernait du moins, à quoi elles ressemblaient et où elles poussaient généralement, Yuna controlant la magie des plantes devait avoir plus de connaissances que moi dans ce domaine. L’angoisse de s’enfoncer plus profond dans cette grotte obscure me faisait hésiter, je me tournai vers elle pour voir une quelconque expression sur son visage pour me rassurer. Mais elle semblait plutôt confiante, après tout on était des mages et des mages de Cait Shleter de surcroît on allait pas se faire tuer par de misérables bêtes sauvages. J’inspirai un bon coup pour me ressaisir et balayer tous mes doutes.

Yuna : Alors? Tu préfères qu'on aille voir, ou qu'on reste ici en attendant que la tempête se calme?

Après avoir marqué une pause je répondis, d’un ton décidé.

Ningen : Oui, tu dois avoir raison allons voir au fond.

Je dois dire que le fait que Yuna soit venue avec moi me rassurait ; imaginer que j’aurais pû me retrouver dans cette situation seul, sans même Charles avec moi ne m’aurait pas rassuré. Car Charles avait encore décidé de faire ce qu’il savait faire de mieux… roupiller et j’avais eu beau m’efforcer de le faire venir avec moi ce fut un échec et j’ai bien été obligé de me résigner à y aller seul. C’est la première fois que je passe plus d’une heure avec un membre de ma guilde, qui ne soit pas évanoui du moins … Gardant ma main sur mes cartes prêt à me battre je commençai à me rapprocher de Yuna pendant que mon esprit repassait le moment qu’on a passé ensemble dans la voiture et des remords surgissaient ; je commençais à me dire que je me suis montré peut-être un peu trop froid avec elle alors qu’elle est venue m’aider et que je devrais peut-être faire des efforts. Je n’eus pas vraiment le temps d’approfondir ma réflexion ; un sort lancé du fond de la grotte fonçait sur nous, j’eus juste le temps de me jeter au sol, mais il visait en réalité l’entrée qui s’écroula, obstruant par la même occasion la seule sortie profitant du fin nuage de fumée que l’explosion avait produit je me glissai derrière un stalacmite assez large pour que je puisse m'y dissimuler dissimuler entièrement. Plaqué contre le mur je m’efforçais de garder mon calme cherchant Yuna autour de moi. Je n’osai pas risquer un œil hors de ma cachette pour voir ce qui avait lancé le sort. Peut-être qu’il nous croirait mort et retournerait à ses affaires, me repassant les dernières secondes de ma tête je réalisai que ce qu’on nous avait lancé dessus ressemblait à de la magie et je ne crois pas que les monstres de cette zone utilise celle-ci ; elle ne ressemblait à aucune que je connaissais. L’obscurité régnait maintenant seule et je n’étais toujours pas capable d'apercevoir ma coéquipière et l’idée qu’elle soit sous les gravas m’assaillit. Je commençais à paniquer.

??? : « Peu de monde s’aventure en ses terres hostiles, encore plus avec ce temps. J’ignore qui vous êtes, alors répondez à mes questions. Si vos réponses ne me plaisent pas, je vous enverrais rejoindre les crapules de votre espèce. »

Ca parlait ! C’était donc bien un mage, ce cas était plus rassurant ; on peut résonner un humain plus facilement qu’un animal. Enfin celui-ci n’avait pas l’air très commode. Et il parlait de crapules, il devait nous prendre pour d’autres c’est évident.

??? : « Bon, qui es-tu, combien êtes-vous au total, et que faites-vous ici ? »

Voilà la fameuse question, je n’osai pas y répondre ; s’il était un mage noir on aurait des problèmes, j’ai peut-être intérêt à prétendre en être un aussi, statistiquement il y avait plus de chances qu’il soit un mauvais vu l’endroit où il trainait et son accueil. Manifestement il ne savait pas non plus combien on était, ça pourrait jouer à notre avantage.


Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Dim 3 Aoû - 18:14

Je n'avais pas attendu l'approbation de mon partenaire, et scrutait déjà l'obscurité qui régnait au fond de la grotte. Et si je me trompais ? Et s'il valait mieux pour nous que nous retournions vers la sortie ? Toujours des si, toujours des suppositions, modifiant le souvenir mais ne changeant pas le passé. Cela ne servait à rien de douter. Il fallait faire un choix, dès à présent. Ningen fit d'ailleurs le même que moi. Nous ne pouvions plus reculer. De toute façon, que risquions nous ? Peut être tout, mais peut importait. Nous étions ensembles, et cela suffisait à me rassurer.

Pauvres innocents se croyant immunisés de la mort...

Un éclat brilla en face de nous : un sort. Par réflexe, je me jetai au sol et vis que Ningen en avait fait de même. Le cœur battant, j'eus juste le temps de voir l'entrée s’effondrer avant de me retrouver dans l'obscurité la plus complète. L'entrée n'en était plus une. Sur le qui-vive, une pression nouvelle m'envahissant, je me relevai et serrai un peu plus mon arme. Je jetai alors un rapide coup d'oeil derrière moi, dans l'espoir de voir ce qu'il était advenu de mon camarade, mais je ne distinguais rien d'autre que le noir dans lequel j'étais plongée. Comment allait-il ? Je fus tentée de l'appeler, mais mon intuition m'en empêcha. Si cette créature qui venait de nous bloquer tout accès à l'exterieur était encore là, mieux valait que je ne me fasse pas remarquer. Je reculai néanmoins pour me rapprocher un peu de là où Ningen se trouvait quelques secondes plutôt, sans pour autant retrouver sa trace. Et si... et s'il s'était retrouvé sous les débris ? Mon dos fut parcouru d'un frisson glacé. Non, il s'en était sortie et sa tactique devait être similaire à la mienne : rester silencieux, à l’affût.
Je me tournai vivement vers le fond de la grotte, car il était évident que le sort venait de là. Qu'est-ce qui avait pu déclencher une telle attaque ? J'avais entendu parler de créatures utilisant la même magie que nous les mages... peut être en était-ce une... à moins que l'individu ne soit un mage tout court.
Comme si quelqu'un avait lu dans mes pensées, une voix s'éleva dans les airs, me retirant tous mes doutes...


- Peu de monde s’aventure en ses terres hostiles, encore plus avec ce temps. J’ignore qui vous êtes, alors répondez à mes questions. Si vos réponses ne me plaisent pas, je vous enverrais rejoindre les crapules de votre espèce.

Je me figeai, le cœur battant. Il savait que j'étais là... Nous étions sa cible. Là, dans ce noir, je me sentie des plus vulnérable. Et alors que je réprimais de nouveaux tremblements de peur, je réfléchissais à toute vitesse. Que pouvais-je bien répondre à cela ? Devais-je choisir la voie de la vérité, ou celle du mensonge ? A en juger par son ton et ses propos, ce type n'était pas vraiment amical. Mais pouvais-je forcément en conclure qu'il était un mage noir ? Si je disais la vérité, mais qu'il en était un, il se produirait le même scénario qu'avec Yuurei, et ça, je ne le souhaitais pas. J'avais eu assez d'une psychopathe dans ma vie pour ne plus jamais vouloir en recroiser. En plus de chercher à me tuer, cette femme avait fait du doute mon quotidien, muée par la folie... De toute façon, les mages noirs étaient tous fous.
En revanche.... Si je mentais et prétendais appartenir à une guilde telle que Silent Night, j'avais tout intérêt à me retrouver devant un mage noir si je ne voulais pas être poursuivie... Mais bon sang, ce type était-il bon ou mauvais?! Devais-je mentir ou répondre franchement ?
Après quelques secondes, je choisis le silence.

Soudain, une lumière déchira l'obscurité et attaqua mes mirettes. Je plissais alors mes yeux agressés par cette lueur nouvelle. Une seconde vint alors, et acheva d'éclairer le lieux, et de me dévoiler le faciès de l'inconnu. Là, je vis son visage caressé par une lumière dansante et chaleureuse. Il n'avait rien d'amical ou de familier. Froid, il était encadré d'une chevelure se fondant à merveille dans l'obscurité derrière lui, perceptible de part les diverses mèches blanches et rougeâtres. Les torches devant lui m'amenaient une chaleur douce et agréable, pourtant je ne pouvais réprimer ces sueurs froides qui s'emparaient de tout mon être.


-Bon, qui es-tu, combien êtes-vous au total, et que faites-vous ici ?

Mal assurée, je jetai un regard derrière moi, vers la porte d'entrée. Je sentis mon cœur rater quelques bonds. Il n'y avait personne. Je fus alors assaillie d'une image atroce : celle de mon ami enseveli sous les débris. Tremblante, j'étais sur le point de défaillir à cette idée, mais par un terrible effort je parvins à me retenir. Ne flanchant pas, je plongeai de nouveau mon regard dans celui de l'homme, ne pouvant dissimuler mon stress. Je chassai alors cette idée de ma tête. Il ne fallait pas que j'y pense. Si je m'effondrais, je serai une proie facile pour ce type, s'il n'était pas de mon côté. Non, Ningen avait du s'en sortir, il ne pouvait en être autrement. Je préférais me conforter dans cette idée, plus douce, cette illusion tellement plus facile à concevoir. Ainsi je tiendrais le coup.
L'esprit bouillonnant, je tentais de trouver une réponse. Il fallait que je reste évasive, si je voulais savoir de quel côté il était sans savoir le mien. Quand aux raisons de ma venue, il faudrait bien que je mente. Il était hors de question de faire une quelconque allusion à ma guilde. Pourtant, cela ne m'enchantait pas, et pour cause : j'étais une bien piètre comédienne. Pour une blague anodine, il n'y avait aucun problème, mais mentir sur ma véritable identité dans une situation si critique promettait d'être compliqué. Il fallait néanmoins que je le fasse, au moins pour moi, pour me sortir de ce mauvais pas. Et Ningen qui n'étais plus là... A cette pensée un pincement douloureux s'empara de mon cœur. Non, il ne fallait pas y penser. Il n'était pas mort ! Ningen n'était pas mort ! Il était en vie ! Il était en vie ! Il était en vie ! Il était....


-J-je m'appelle Yuna, et je suis seule. Je me suis perdue à cause de cette tempête.

J'avais parlé d'un ton dénué de joie, qui n'était plus empreint de la maladresse qui m'étais propre. Il n'y avait que la peur dans ce timbre, que la peur et la méfiance. Peut être même le dédain...

-Je peux te poser les mêmes questions.

©odé par Ren
Higuen Arkio
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 26/12/2012
Âge : 21
Guilde : Crime sorcière
Magie / Malédiction / CS : Yami no Maho / Magie des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.410
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Mer 20 Aoû - 13:49




Alors que le froid enveloppait quelque peu mon corps malgré les torches, je focalisais de mon côté toute mon attention sur la jeune fille qui était devant moi. Elle semblait avoir peur, mais pas peur pour elle… Du moins pas que… Elle semblait être prise de cette peur pour autrui que ressentaient ces personnes naïves et innocentes… Les mêmes qui étaient persuadés que le bien triomphait toujours du mal, que la vie était juste et ce genre de bêtises.

Après avoir jeté un léger coup d’œil derrière elle, la jeune fille me lança d’une voix mal assurée qu’elle s’appelait Yuna, qu’elle était seule et qu’elle s’était perdue. On pouvait presque croire qu’elle disait vrai… Sa voix était réellement empreinte de peur… Et elle semblait réellement terrifiée… Mais plusieurs détails me poussaient à croire qu’elle mentait. La plus évidente était évidemment l’avertissement de mon partenaire… Mais il pouvait se tromper… Avec ce puissant blizzard, ses yeux pouvaient lui jouer des tours… Mais un autre indice inattendu me confirmait qu’elle mentait… Son regard… Ce coup d’œil qu’elle avait jeté derrière elle… Il était évident que nous étions bloqués ici… Alors pourquoi jeter un regard en arrière… Elle avait un camarade… J’en étais persuadé… Etait-il sous les décombres ? Difficile à dire… Je n’avais pas entendu de hurlement de douleur ni de craquement d’os brisés mais le bruit de la tempête couplé à celui de l’éboulement auraient pu couvrir ces sons…

Je devais donc partir du principe que j’avais plusieurs adversaires… Oui, des adversaires car cette fille semblait louche…Pourquoi avait-elle menti ? Et puis… Elle disait s’être perdu… Mais qu’était-elle venue faire en ces cimes enneigées ? Elle et ses compagnons, si elle en avait, étaient sans doute venus ici pour trouver refuge sous la tempête, mais dire qu’elle était perdue ? Dans une montagne au nord de Fiore ? Elle mentait encore une fois. Si elle était ici, c’était pour une raison bien précise… J’étais prêt à admettre qu’elle m’ait menti sur leur nombre par peur. Il était même possible qu’à ses yeux, j’étais un mage noir. Cependant, si elle était une mage officielle, elle ne m’aurait pas menti sur sa présence ici. Hormis une mission, qu’est ce qui aurait pu amener une mage officielle ici ?

Ainsi, je me doutais qu’elle mentait.

« Bon… Voyons voir en ce cas. Dark... Moment. »

Un dome obscur prit alors place dans la caverne et je concentrais dans mes poings ma magie. J’allais pousser à bout cette gamine pour savoir ce qu’elle cachait… J’avais déjà vu des jeunes filles d’allures plus frêles devenir des vraies tueuses nées, des furies… Je devais rester sur mes gardes.





Spoiler:
 
Ningen Okada
Mage de Cait ShelterMage de Cait Shelter

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 11/05/2013
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Card Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 895
Statut: Mage de Rang E
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Mer 27 Aoû - 19:28
Je n'avais pas osé répondre et était resté caché. C'est Yuna qui prit la parole, ce qui m'assurait qu'elle était encore en vie, je pourrai peut-être réussir à m'en sortir.

Yuna : J-je m'appelle Yuna, et je suis seule. Je me suis perdue à cause de cette tempête.

Elle avait prétendu être seule, soit elle me croyait sous le tas de gravas que l'explosion avait décroché du mur, soit elle comptait jouer sur l'effet de surprise si un combat s'engageait. Dans tous les cas j'avais tout intérêt à faire profil bas ; on ne savait encore rien de lui.

Yuna : Je peux te poser les mêmes questions

Comme si elle avait pu lire dans mes pensées elle l'interrogea. Les quelques secondes qui suivirent semblaient interminables et mes doutes ressurgissaient ; était-il un mage noir, était-il seul.

??? : Bon… Voyons voir en ce cas. Dark... Moment.

Cet inconnu venait de lancer un sort, plongeant la caverne dans une obscurité totale, je parvenais à peine à distinguer mes mains, mon souffle était coupé, la paniqe commençait à m'envahir. Je devrais peut-être sortir de ma cachette, mais à quoi bon je ne pourrais pas le voir et ça reviendrait à frapper dans le vide. Soudain l'éventualité qu'il était aussi dans l'incapacité de voir m'apparut. Me raccrochant alors à cet espoir j'attrapeai trois cartes et les lançai dans le fond de la grotte, sa drection. J'en profitai alors pour me glisser le long du mur pour tenter de l'attaquer par surprise sur sa droite. J'avais agi rapidement sans trop réfléchir et mon coeur battait à vive allure et j'ignorais toujours où était Yuna.

Ma charge me mena directement dans la paroi de la grotte, je devais être passé à côté de lui ou il m'avait esquivé, rien de rassurant, je me retournai presque instantanément, dos au mur j'observais l'obscurité. Rien ne semblait bouger, j'entendais les battements de mon coeur et je tenais fermement, dans ma main, une autre volée de cartes prêtes à être lancées. Ce qui me semblait être un long moment passa et je ne sais si mes yeux s'habituaient à la lumière, mais la grotte s'éclaircissait significativement jusqu'à atteindre le même niveau de clarté qu'à notre arrivée. Celui-ci n'étant pas très élevée,mais il me permit de réaliser que cet individu avait disparu, volatilisé il y avait peut-être une sortie au bout de ses galeries, on aura probablement à s'y engager si on ne parvient pas à ressortir à travers les gravas qui recouvrent l'entrée.
J'aperçevais justement une silhouette près de cet amas de glace, sûrement Yuna, je l'espère.


Créant de la lumière avec une carte enflammée je lui annonçai sans trop crier :

"Yuna ? Je crois qu'il est parti, il n'y a plus personne à part nous. Il a dû s'enfuir par les galeries au fond je pense."

Mon hypothèse semblait se confirmer à la lueur de ma torche improvisée, la grotte était définitivement vide et je fus soudain pris d'une immense fatigue, comme épuisé par un marathon, j'avais besoin de faire une pause.

Yuna Tsubomi
Tākoizu TsubomiTākoizu Tsubomi

avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/08/2012
Âge : 21
Guilde : Cait Shelter
Magie / Malédiction / CS : Plant Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.130
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   Lun 6 Avr - 14:51


La caverne fut plongée dans l’obscurité. Je sursautai, laissant échapper une petite exclamation de surprise. Ma main se serra sur ma seule arme, ma chain plant, et vint au niveau de ma poitrine. J’étais seule, j’étais vulnérable. Alors que je scrutai l’obscurité sans rien y discerner, mon cœur s’accélérait. Impuissante, j’étais à la merci de n’importe quelle attaque. Je sentis alors des larme monter à mes yeux. Des larmes de peur. J’allais crever. Ce type allait me tuer, c’était écrit. Finalement, il était surement un mage noir. Bon sang, mais pourquoi n’avais-je pas répondu que j’étais de Silent Night ! Cela nous aurait… ou plutôt m’aurait donné quelques instants de répit. Mes muscles se contractèrent, tant et si bien qu’ils se mirent à trembler de plus belle. Mais ce n’était pas le froid, cette fois.

Soudainement, l’obscurité changea. Elle n’était pas moindre, mais elle semblait, comment dire … moins absolue. Je pouvais discerner les quelques aspérités des parois de la grotte, et les divers stalactites qui perçaient le plafond et menaçaient le sol. Finalement, mes yeux captèrent un mouvement sur ma droite et je m’en éloignais brusquement, fouet tendu devant moi. Seulement, mon dos heurta une paroi et je lâchais un gémissement étouffé. Baka ! Ne recule pas n’importe où dans une grotte! Finalement, une lumière perça ces nouvelles ténèbres, me faisant sursauter. Mais cette fois, ce n’était pas cet inconnu à l’air sombre, mais bien Ningen qui se trouvait face à moi, une carte enflammée à la main.




Yuna ? Je crois qu'il est parti, il n'y a plus personne à part nous. Il a dû s'enfuir par les galeries au fond je pense

Il avait parlé d’une voix forte, mais je l’écoutais à peine. Ningen était vivant ! Il était en vie ! Bien que je ne le connaissais pas beaucoup, et que nous n’avions pas beaucoup de conversation, c’était un de mes camarades de guilde. Je l’avais cru mort pendant quelques minutes, alors de le voir ainsi, en chair et en os fit exploser en moi une joie virulente, tant et si bien que de grosses larmes de crocodiles perlèrent au coin de mes yeux. Le type en noir s’était barré, mon ami était toujours là, alors pensez-bien que toute la pression et la peur s’évacua d’un coup. Ainsi, je me mis à chialer comme un bébé, et sauta au cou de Ningen.




Ningeeeeeen !!!! J’ai cru que t’étais moooort ! Je suis tellement heureuuuse bouhouhouuu !!!!!

Je n’arrivais pas à relâcher mon étreinte, et le haut de Ningen fini bien vite aussi trempé que si un petit nuage était venu pleuvoir sur son épaule. J’étais heureuse, si heureuse que je souriais en même temps que je pleurais, ce qui donna, au final, une belle grimace geignarde. Ce n’était pas de la tristesse. Clairement pas. Après tout, j’étais rarement triste. Mais mes larmes, elles, pouvaient être associées à toute sorte de chose, notamment la joie et la peur. A ce moment précis, les deux en étaient la raison. Mais je me reprenais bien assez vite. C’est donc les yeux embués de larmes que je lâchai enfin Ningen, le visage plus grave quoique toujours un poil souriant. Après tout, nous avions un gros problème : la sortie était bouchée, et il nous fallait nous aventurer plus loin dans cette grotte pour trouver le moyen de s’échapper. Seulement, y avait-il au moins une autre sortie ? Un frisson glacé parcouru mon dos. S’il n’y en avait pas, nous resterions coincés ici. Nous finirions par mourir de faim, et on perdrait la tête. On essayerait alors de s'entre-tuer pour se manger et…

Vous pensez que j’allais trop loin ? Peut-être. Oui, en fait vous avez totalement raison. Mais bon, je partais toujours dans les extrêmes, je n’y pouvais rien, et autant, dans certains moments, je pouvais être si optimiste que même sur le point de crever, j’étais sûre de m’en sortir. Autant là, c’était différent. J’avais peur que ce mage noir revienne, et la perspective d’être enfermée à vie me glaçait le sang. Je finis donc par pousser un soupir.




Et bien… Nous voilà dans le beau drap. Il va falloir qu’on se dépêche de trouver une autre sortie avant de mourir de faim…

Je jetai un coup d’œil au fond de la grotte. Non, il n’y avait que nous. Et tant mieux ! Être incapable de sortir pour le moment était déjà un problème suffisant en soit. Pas besoin d’un mage noir essayant de nous butter en plus ! Puis je reportai mon attention sur Ningen. Il me parut soudain bien fatigué, à la lueur vacillante de sa flamme. Mon faciès traduit immédiatement l’inquiétude.



Tu es sûr que ça va ? On peut se reposer un moment avant de partir si tu veux ?



©odé par Ren
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]   

Troubles en altitude [Yuna,Higuen,Ningen]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Mont Hakobe
-