Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Les Landes du passé [Pv. Kiyo]

AuteurMessage
Aaron Drussel

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 20
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Card Magic/Magie des Cartes
Magie / CS Secondaire : Aera [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.385
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Les Landes du passé [Pv. Kiyo]   Mar 18 Fév - 17:08

Les Landes du passé

PV Kiyo Hanasaki

Je me souvenais encore de la dernière fois que j'avais pris un tel recul sur moi-même. C'était durant mon adolescence, vers mes quatorze ou quinze ans. J'étais perdu à cette époque, tiraillé entre des mondes qui ne m'appartenaient pas, auxquels je n'appartenaient pas. Le besoin de calme s'était fait ressentir et, durant une semaine entière, j'avais fugué et m'étais évadé pour me retrouver seul avec ma conscience. Cela m'avait fait le plus grand bien et j'étais revenu revigoré comme jamais.

Bien entendu, à cette époque, et comme la majorité des jeunes, j'avais commencé la fumette. N'allait pas dire que j’incite vos gosses, j'dis juste que c'est la mode. C'est la génération d'aujourd'hui, celle qui part de tout les côtés, qui n'attend pas de voir le temps passé pour grandir mais qui veut devenir grand plus vite qu'il n'a était enfant. J'ai commencé par fumer du Spergula. Ces petites fleurs, minutieusement macérées dans de l'eau, faisaient planer quiconque en ingéré la fumée. Sur le marché noir, il n'y avait aucune difficulté pour s'en procuré de plus ou moins bonne qualité et à très bon prix. Tout les jours j'en prenais. Petit à petit, mes dépenses s’amenuisaient. Je m'en fichais, c'était mes riches parents qui payaient. Moi, je ne voyais que le but et non ce que cela engendrais derrière soi.

Mais au fil des semaines, l'effet devenait moindre et je ne trouvais plus aucune utilité à voyager ainsi dans ma tête si cela ne me permettait plus de m'évader. Un jour, un mec m'avait parlé de la Sauge des Devins et m'en avait vanté les mérites. Ni une ni deux, je m'en étais procuré un peu pour tester. Et j'étais devenu accro. Sans le vouloir, comme tout le temps. Il m'avait fallu une force mentale exemplaire pour m'en détacher et aujourd'hui, je suis prêt à déconseiller à tout le monde cette expérience.

Vous auriez vu mon état durant ses années noires. Je n'arrivais plus à penser normalement. Je n'arrivais plus à vivre. Alors que je croyais avoir accès à un monde pour m'échapper de celui qui ne me plaisait plus, je m'enfermais au final dans une dimension de mal-être qui ne faisait que me masquer la réalité des choses.

Mais passons, là n'est pas le sujet de ce récit aujourd'hui. Je me trouvais dans les Landes Paisibles. J'en avais déjà entendu parler mais je n'y étais jamais allé. On disait de cette endroit qu'il était l'un des plus calmes et des plus reposants de tout Fiore. C'est donc dans cette optique de relaxation que je m'y étais rendu alors que je m'ennuyais à la guilde. Vers midi, je m'étais posé sous un arbre et avait mangé un petit sandwich acheté tout prêt dans un supermarché du coin. Des petits oiseaux étaient venu voleter au-dessus de mon pique-nique et je leur avait donc offert un peu de pain pour qu'ils s'en aillent au plus vite.

Une petite sieste plus tard, je m'en étais allé encore plus profondément dans cette plaine immense. Cela me permettait de réfléchir encore mieux sur moi-même et pourquoi j'étais devenu un vrai mage. Pourquoi j'avais quitté la face obscure de la société pour revenir dans la lumière. A vrai dire, au fond de moi, je n'avais aucune réelle réponse à cette question. Peut-être même que j'avais fait une erreur en agissant ainsi, qui sait.


Codage par Narja pour Never Utopia
Kiyo Hanasaki



Messages : 88
Date d'inscription : 23/10/2012
Âge : 22
Magie / Malédiction / CS : .

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.390
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Les Landes du passé [Pv. Kiyo]   Mar 18 Mar - 8:44
ღ Un retour au calme ღ


Pourquoi revenir ici ? Peut-être était-ce parce que j'avais bien aimé cet endroit. À vrai dire, j'étais plutôt du genre à revenir souvent dans les endroits que j'aimais bien, surtout quand je suis seule, cela me laisse toujours beaucoup plus de temps pour moi. J'avais donc à loisir de quoi prendre du temps libre ou m'entraîner, et contrairement à l'habitude, c'était ce dernier choix que j'avais pris.
Ainsi, j'avais avec moi mes deux lames. Vous pensez que venir dans un endroit calme et désert ne sert à rien pour s'entraîner ? Sachez que l'on peut toujours s'entraîner dans le vide, et de réfléchir sur les meilleurs mouvements à faire dans un cas où un autre : Savoir frapper c'est bien, mais il faut aussi savoir bouger de la meilleure manière afin de sécuriser ses frappes.
Prendre le moins de coups possibles pour en donner un, c'est toujours ça à prendre.

Vêtue d'une tenue classique, et d'un manteau léger de couleur grise, je marchais vers ces landes. Un arbre, où j'avais fait plus tôt une rencontre intéressante, était ma première destination : Les endroits connus sont souvent les meilleurs.
Certes, j'étais armée, mais pendant le trajet, je ne les portais pas dans la main, cela aurait été trop encombrant pour rien... Heureusement que j'avais de quoi les porter sur mon dos, imaginez si des gens m'avaient vu me balader avec des armes, j'aurai surement eu quelques ennuis.

Ici, rien de spécial. Comme je m'y attendais, il n'y avait personne. Du moins pas ici, parce qu'il fallait simplement m'avancer de quelques centaines de mètres pour voir quelqu'un... Mais ce n'était pas là mon objectif, quoique, je pourrai surement lui proposer un entraînement. Mais pour le moment je n'avais pas assez d'informations sur sa personne, et tenter une approche directe pouvait être vue comme une agression... Donc j'avais préféré m’entraîner dans le vide, donner des coups d'épée, m'entraîner à ne pas perdre l'équilibre lors de frappes rapides des deux lames. -Étant donné que je joue sur la rapidité de frappe, c'était l'un des défauts que je devais corriger, et c'était le but de cet entraînement-

Pendant que je m’entraînais -et après être tombée au sol pour cause de perte d'équilibre, surement à cause d'un mauvais placement- je le rapprochais de cette forme au loin, qui n'était autre qu'une personne qui semblait explorer cette plaine, tout comme moi lors de ma première venue.
Une approche plus tranquille, après avoir rangé mes lames. Je me dirigeais vers lui, sans trop faire attention. La seule chose que je savais, c'est qu'en me rapprochant, je pourrais savoir de qui il s'agit. Il pourrait me repérer, mais quelle serait sa réaction de se savoir suivi ?


[HRP : Désolé du temps de retard.
Aaron Drussel

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 20
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Card Magic/Magie des Cartes
Magie / CS Secondaire : Aera [Lock]

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.385
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Les Landes du passé [Pv. Kiyo]   Jeu 20 Mar - 13:55


Je regardais le ciel très clair au-dessus de ma tête tout en marchant. Ma veste noire était en train de claquer contre mon torse sous l'effet de la petite brise qui passait dans les plaines si paisible. Comment avais-je fais pour en arriver là ? Moi qui, il y a peine quelques années, passait ma vie à tuer des civils discrètement, me retrouvait désormais à m'amuser et à vivre tranquillement dans une guilde légale, à me faire des amis, à me construire la famille que je n'avais jamais eus. Était-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Je ne pouvais pas me décider. L'existence du Joker Noir était encore si présente dans mon esprit que je ne savais si - un jour - je ne rebasculerai pas dans les tréfonds de la pègre fiorienne. Après tout, j'avais à l'époque une vie des plus intéressantes...

FLASHBACK

Connard va !
Qu'est-ce que t'as toi , tu veux t'battre ?

Une nouvelle dispute venait d'éclater entre Mike Challager et Liy McHammon, deux membres imminents de la guilde noire dont je faisais parti. Je n'aimais aucun des deux mais il fallait dire qu'ils étaient des mages vraiment puissants. Le premier était un petit faiblard en apparence, le corps squelettique et la tronche qui allait avec. Le teint blafard et les cheveux gras, il était en train de tendre la main droit en direction de la jeune femme. Elle était plutôt mignonne, aux cheveux rouges et aux corps parfaitement mannequiné. Deux opposés, autant dans leur physique, dans leur moral que dans leur magie. En effet, tandis que le premier maîtrisé la Pistolera, une magie permettant d'invoquer toutes sortes de pistolets depuis une dimension propre, la seconde maîtrisé une variant, le Réarmement, permettant d'invoquer des armes et des armures en tout genre. Les deux étaient très puissants et d'éternels rivaux dans l'âme. Mike matérialisait soudain dans ses mains un gros bazooka que je me demandais bien comment il faisait pour tenir vu la maigreur de ses bras. Lily quand à elle enveloppa d'une armure entièrement bleue ainsi que d'un trident. *Son armure de Neptune*, pensais-je sur le moment. Dans ma tête, le combat ressemblait aux centaines d'autres que j'avais vu entre les deux et c'est pour cela que je me retournais vers le comptoir du bar afin de prendre une bonne bière.

Mack, sers-moi ta meilleure bibine steuplait !

Le grand gaillard chauve face à moi me sourit de ses dents crasseuses avant de m'apporter la boisson. Dans mon dos, les membres de la guilde s'emballaient, certainement en voyant les coups portaient par chacun des deux combattants. J'entendais des "Spark Spear" par-ci et des "Bullet Shoot" par-là mais, étrangement, cela ne me dérangeais pas plus que ça. Le Joker Noir avait réellement changé ma personnalité à l'époque. Soudainement, un tabouret se brisait à ma gauche : c'était Mike, armé d'un Ak-47 doré, qui venait de se faire projeter juste sur mon côté.

Hey mec, fais attention un peu !

J'avais gueulé à plein poumons afin que tout le monde m'entendent. Il fallait dire qu'en temps que proche du master, les autres membres de la guilde m'avait plutôt en terreur et portait une certaine jalousie à mon égard. Parfois, les sentiments humains étaient vraiment très complexes et je n'y comprenais pas grand chose mais je devais faire avec. Je n'étais pas tellement engagé dans les relations avec les autres et je passais la majorité de mon temps seul donc il ne m'était pas primordial d'en apprendre plus que nécessaire. Mike se releva, le regard haineux avant de me vociférais au visage.

Ho le fayot, on va s'calmer de suite ! Tu cherche les noises toi aussi ?

Non, j'veux juste être un peu au calme pour boire ma bière !

Je venais de sortir une carte étrange : la Sleep Card. Celle-ci me permettait d'endormir temporairement mes ennemis à volonté. Je mettais donc le plus de magie possible dans le sort et la vingtaine de personnes qui se trouvaient dans la pièce tombèrent bientôt sur le sol. Je restais donc seul, assis au bar, entouré par des ronflements sonores.

FLASHBACK


Un craquement de branche derrière moi me fit me retourner brusquement, me sortant de ma rêverie. La plaine était pourtant censé être un endroit paisible, vide de toute vie. Je me retournais rapidement en tentant d'apercevoir ce qui se tramait dans mon dos. Une silhouette au loin s'avançais vers moi. Qui était-ce ? Un ami ? Un ennemi ? Un espion ? Je ne devais pas m'emballer. Je m'approchais donc du nouvel arrivant, tendant une main amicale tout en gardant l'autre dans mon dos. Je gardais en réserve deux cartes entre mes doigts, cachés, juste au cas ou.

Bonjour, que fais-tu ici ? T'es perdu ?
Kiyo Hanasaki



Messages : 88
Date d'inscription : 23/10/2012
Âge : 22
Magie / Malédiction / CS : .

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.390
Statut: Mage de Rang D
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Les Landes du passé [Pv. Kiyo]   Lun 26 Mai - 8:57
ღ Un retour au calme ღ


Parfois, il nous arrive de rencontrer des gens qui n'ont pas de logique, ou qui ne réfléchissent pas avant de parler. Aujourd'hui, c'est ce genre de personnes que j'avais rencontré, même si à la base je ne m'y attendais pas.

Un craquement de branche avait servi d'alerte, donc je n'avais plus à penser qu'il ne s'attendait pas à me voir. En effet, même si nous étions dans un lieu paisible et calme, je savais qu'il n'était pas rare de croiser parfois quelques personnes et pour preuve, les deux fois ou j'étais venue, j'avais croisé quelqu'un.
Mais cette personne semblait... différente par rapport à la précédente rencontre que j'avais pu faire ici. Cette personne, bien que tendant une main amicale envers moi, me semblait trop louche pour que je puisse venir sans me méfier.

Non, je ne me faisais pas de films, mais quelqu'un qui est dans un lieu où il ne s'attend à voir personne et qui, lorsqu'il croise quelqu'un, vient lui tendre la main... il y à de quoi se poser des questions, n'est-ce pas ? En plus, il ne me connaît pas mais peut voir que je porte des armes, alors pourquoi il ne se méfiait pas ?

Me posant encore quelques questions, je m'approchais de lui... J'allais quand même répondre à cette main tendue en la serrant, mais pour ce qui est de sa question, j'avais bien envie de rire... mais je ne le montrais pas.

J'ai vraiment l'air perdue ?

Alors que je venais pour m'entraîner dans un endroit calme, je ne pensais pas que l'on puisse penser que je sois perdue... mais je laissais passer, vu que de toute façon, j'en avais rien à faire de lui. J'avais même envie de voir si je pouvais me servir de lui comme sac de frappe, mais il n'avait pas d'arme, donc je doute qu'il puisse me servir d'adversaire pour un affrontement à l'arme blanche...


[Sorry pour le temps de réponse... Je profite de ma demi-heure avant de bosser pour répondre, et ferai de même pour l'autre Rp entre midi et deux]

[HRP : Désolé du temps de retard.



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les Landes du passé [Pv. Kiyo]   

Les Landes du passé [Pv. Kiyo]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Landes Paisibles
-