Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.

AuteurMessage
Mitsuhide V. Hadcock

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 29/10/2012
Âge : 27
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Serei no Maho

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.670
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Ven 28 Fév - 13:26


« Mitsuhide en mouvement »
Feat Wiebe Foehn





Une marche qui ne faisait que s'éterniser. Marcher, marcher et encore marcher, il se demandait même des fois où il devait aller, alors qu'il savait parfaitement où il se dirigeait. Voilà déjà plus d'une semaine qu'il était sur les routes Fiore, pistant sans cesse l'un des mages de sa guilde à savoir Sasaki, le dragon slayer des ombres. Depuis son départ, il avait pris une précaution... Celle de masquer son odeur avec les vêtements d'une autre personne. En fréquentant des chasseurs de Dragon, l'on devait savoir que dès l'instant où, on se mettait à les suivre ils nous repéreraient facilement avec leur odorat. Le mieux était donc de changer d'odeur le plus de fois possible, ce qui est tout à fait impossible puisqu'on a qu'une seule odeur. C'est la raison pour laquelle Mitsuhide prit soin de voler le vêtement d'une autre personne, dans chaque ville où il passait et donc peut-être arriver à brouiller les pistes.

La route qu'il suivait actuellement le mena rapidement dans l'Est du Royaume, autrement dit à l'opposé de son point de départ. Il avait été laissé à la guilde afin de monter la garde, à croire qu'il aurait été inutile au maître dans la mission qui opposait le monde au Regalia. Il fallait le dire, il était un frustrer de ne pas avoir participé à cette mission. Non pas parce qu'il voulait sauver le monde, mais pour épauler le Maître. C'est donc après l'annonce de son arrestation, qu'il décida de partir tout seul certainement à la recherche d'un moyen pour le sortir de là... Une chose était certaine et il s'en doutait parfaitement. Tout seul et surtout avec la force qu'il avait actuellement, il ne pourrait rien faire pour aider le Master, c'est la raison pour laquelle il préférait rester tranquille et observer calmement les membres de la guilde afin de savoir vers qui il pourrait se tourner pour une quelconque aide. Et effectivement, la personne qui pourrait clairement l'aider était la dragonne. Malgré ça, il se devait d'être sûr qu'elle pourrait aider et pour ça il n'avait pas d'autres choix que de l'épier.

Cela faisait déjà plusieurs heures que marchait le jeune mage depuis sa dernière escale. La route qu'il suivait, le mena rapidement sur une grande plaine. A la simple vue de celle-ci, Mitsuhide n'eut pas d'autres choix que de s'arrêter un instant afin de contempler les montagnes au loin. De l'endroit où il était, il pouvait apercevoir l'étendue de cet endroit... Un troupeau de moucon non loin passait tranquillement. Mitsuhide qui avait fin, eut l'idée d'en prendre un pour le repas, mais celle-ci lui passa rapidement... Il ne voulait déranger la beauté de ce lieu. Il s'assit tranquillement et sortit ce qu'il lui restait de son repas de la veille.

Après plusieurs minutes de pause déjeuné, il décida de reprendre la route et cette fois pour arriver à destination le plus rapidement. C'est en marchant qu'une chose lui vint à l'esprit... Cela faisait déjà plus d'une journée qu'il avait ces vêtements-là, ce qui faisait qu'il avait toujours la même odeur et donc il devait se dépêcher de trouver autre chose au risque de se faire repérer. Il était clair qu'il avait commis une grosse erreur. Dans cet immense endroit, comment pouvait-il trouver quelqu'un ? C'était impossible presqu'impossible, il opta donc pour ne pas s'arrêter là. S'il faisait demi-tour maintenant il perdrait la trace de Sasaki et ça, il ne pouvait se le permettre. Pour son Master.

Spoiler:
 


Code par K'Aya de Never-utopia.


Elsa Lambrini

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Mar 4 Mar - 22:43
Décidément, éviter les villes au profit d'étendues d'herbe était le destin d'Elsa. A nouveau, elle se retrouvait dans un paysage totalement rural, où elle n'avait aucun repère. Cependant, l'endroit était plutôt agréable et franchement paisible, alors elle était plus satisfaite finalement de pouvoir se reposer dans l'herbe durant la nuit que dans des ruelles de quartiers peu fréquentables. La jeune fille était arrivé la nuit dernière par hasard, à bout de forces, et avait décidé d'y rester un moment. Sa vie d'aventurière n'avait absolument aucune péripétie, elle se contentait en réalité de « faire le tour du Royaume » par ses propres moyens. Alors tomber dans un endroit aussi … vert n'était finalement pas si différent de ce qu'elle faisait d'habitude ; et dormir à la belle étoile, pareil. Cet endroit lui avait plu ; la femme parcimonieuse y avait notamment vu pour la première fois des moucons en vrai, qu'elle se réjouissait à redessiner, sans s'en approcher. Malgré tout, la mercenaire s'était éloignée des pâturages, favorisant les amas d'arbres, mais sans pour autant s'éloigner des sentiers. C'était pour ne pas se perdre.

Bien que ce paysage si calme l'attirait particulièrement, il ne fallait pas qu'elle y reste trop longtemps : la nourriture qu'elle avait eu … l'audace ? de voler lors de son escale dans une petite ville a proximité d'ici n'allait pas s'épuiser au bout de deux jours au moins, mais elle ne voulait pas prendre de risques. Parce qu'elle ne connaissait pas l'ampleur de cette plaine, celle-là ne se permettait pas d'y rester trop longtemps. Elle avait envisagé de voler la viande des adorables bestioles qu'elle avait pu croiser plusieurs fois lors de sa halte dans ce paysage bucolique ; mais elle doutait de sa puissance, ses seules altercations ayant eu lieu contre des gens dont la vocation n'était pas le combat. En plus, il devait y avoir des bergers, s'ils se déplaçaient en troupeau, non ? L'évasion n'était pas un talent qu'elle possédait, et la confiance en soi, aussi.

C'est longtemps après s'être levée qu'Elsa décida de petit-déjeuner. Un vieux morceau de pain lui suffisait, elle n'avait pas le luxe de s'emparer d'autre chose, après tout. Ça faisait depuis un moment déjà qu'elle se demandait pourquoi, depuis le début du voyage, elle était autant sur ses gardes. La seule raison pour laquelle on viendrait à s'attaquer à cette fausse aventurière qu'elle était serait parce qu'elle s'accapare de la nourriture, après tout. Et parce que c'était une nomade, il n'y avait réellement aucune chance qu'elle ne croise quelqu'un qu'elle avait pu brigander. Et puis, la mercenaire était discrète de nature, aussi. Bien qu'elle se baladait avec un « truc long dissimulé sous du tissus », il se trouvait que dans les rues des villes, des gens bien plus douteux s'y promenaient. Bref. Ce qu'elle se disait, c'était que personne ne s'intéressait à elle … que la petite Elsa était tranquille, voilà. Donc, juste pour ça, la jeune femme décida de prendre son repas assise sur les bords des chemins que le pas des hommes avait fini par créer avec le temps. Et qui sait, elle pourrait trouver un compagnon de voyage avec qui papoter.


Spoiler:
 
Wiebe Foehn
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 14/02/2014
Âge : 21
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Mimétisme Synchronisé

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.990
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Mar 18 Mar - 18:39

Les landes paisibles portaient bien leur nom, en dehors du troupeau de moucons que j'avais croisé quelques minutes avant, il semblait ne pas y avoir un chat aux alentours. Un environnement propice à l'activité à laquelle j'allais devoir me livrer : la recherche d'une pomme de pein. La raison m'ayant mené ici était une mission que j'avais acceptée deux jours plutôt. Comme d'habitude, je revenais de ma course matinale dans les rues de Rochair pour prendre une mission, facile et récompensée par une somme moyenne, j'avais choisi celle faisant cas d'un noble de Crocus qui souhaitait que l'on aille lui cueillir une pomme de pein. Rapide passage chez l'intendant pour valider ma demande, salut à mes camarades et me sur la route de Crocus pour un rendez-vous avec le client, ce dernier souhaitant une rencontre préalable avec le mercenaire ayant accepté sa mission. M'efforçant tout de même de ne pas le juger trop sévèrement, je fus déçu de me retrouver face au stéréotype du noble grassouillet, imbu de lui-même et condescendant envers les petites-gens. Légèrement indisposé je l'écoutais me débiter des banalités pendant plusieurs minutes avant de finalement quitter le bureau du client avec pour consigne de lui ramener une pomme de pein. J’avais hésité à simplement le flouer, en lui en achetant une au marché, mais mon honnêteté me poussa à aller dans les landes paisibles, en cueillir une. Même si la tentation fut très forte. Bref, pour en revenir à mon excursion en plein air, je n’avais aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler l’arbre sur lequel ces pommes poussaient. Surement des sapins au vu de leur nom. Mais la présence d’une jeune femme assise sur le bord de la route interrompit mes recherches. Curieux, je m’approchais de la demoiselle avant de la héler, sourire aux lèvres :

-Bonjour Mademoiselle, quel bon vent vous a menez dans ces landes ? une seconde s’écoula avant que je ne reprenne un peu gêné : Ah, oui, j’ai failli oublier, mon nom est Wiebe Foehn, pourrais-je connaitre votre nom ?
Mitsuhide V. Hadcock

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 29/10/2012
Âge : 27
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Serei no Maho

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.670
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Sam 26 Avr - 13:54


« Mitsuhide en mouvement »
Feat Wiebe Foehn & Elsa Lambrini





Afin de trouver une solution, il prit donc la décision de faire un léger détour. Plutôt que de passer par la plaine en elle-même, il bifurqua légèrement pour se diriger vers des endroits beaucoup plus reculé et moins à la vue de n'importe qui traversant le lieu. Il se pencha donc pour le bord de la route, où il pouvait déjà apercevoir une silhouette. Il enfila rapidement sa capuche comme à son habitude afin de cacher son identité. C'était la routine qui prenait sa place au final. Afin d'éviter d'être reconnu et surtout pour arriver à son but final, il doit vivre de cette manière afin que les choses s'arrangent pour lui. Prouver son innocence sur une histoire comme la sienne n'a rien de bien facile, mais afin de devenir celui qui rétablira l'ordre, changer de vie n'est pas forcément quelque chose de plaisant pour tout le monde.

Après donc avoir repéré ce qu'il ferait pour la suite, il marcha tranquillement vers l'endroit où il avait aperçu la silhouette en question. Son but à l'heure actuelle était de camoufler à nouveau son odeur. Il ne devait pas perdre de vue la Dragonne des Ombres, il devait savoir coute que coute ce qu'elle manigançait et n'avait pas d'autre choix que passer par la case discrétion. Bref, le plan en tête il accéléra tranquillement la marche afin de se rendre vers la personne aperçue. Il s'était mit à la suivre sans que celle-ci ne se doute de sa présence, c'est quelques pas plus loin que le drame arriva. Alors qu'il s'était assez rapproché du personnage en question, celui-ci en rencontra un autre ce qui venait modifier quelques aspects du plan de Mitsuhide. Il n'avait pas d'autre alternative au final, il se devait de continuer à avancer s'il ne voulait pas qu'on le prenne pour ce qu'il était. Il s'agissait donc là du premier imprévu.

Alors qu'il avait décidé de s'avancer vers les personnages présents, il eut comme par hasard une bourrasque de vent qui vint complètement lui ôter sa capuche de dissimulation. Il se retrouva alors nez à nez avec les nouveaux protagonistes, son air idiot et le silence qui vint certainement combler le tout. Tout, mais ne pas perdre la face... Il fit comme-ci de rien n'était s'adressa alors au duo :

Bonjour... Je voyage à travers le pays et j'ai complètement perdu mon chemin. Vous traversez les plaines ?

Spoiler:
 


Code par K'Aya de Never-utopia.


[/quote]
Elsa Lambrini

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 03/02/2014
Âge : 19
Magie / Malédiction / CS : Berserk

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Mer 7 Mai - 23:02
Le Soleil semblait particulièrement grand ce jour là. Elsa mordillait péniblement dans le morceau de pain tout dur dont la couleur était devenue douteuse. Elle regretta sur le moment de ne pas avoir essayé de manger un bout de moucon. Enfin, elle se disait ça, mais savait qu'elle n'aurait jamais osé. De toute façon, sa faim était depuis longtemps apaisée. Juste que l'ennui lui faisait chercher quelque chose à faire. Le pain était bon à jeter. De toute façon, il n'en restait pas grand chose. Le pain lancé quelque part sur l'herbe, il n'y avait à nouveau plus rien pour s'occuper. La lumière du Soleil était trop forte, la jeune fille n'avait jamais aimé les endroits trop éclairés. Et puis, il faisait une chaleur à en crever. Il n'y avait plus d'intérêt à rester ici plus longtemps, il valait mêle mieux s'en aller. Entrer dans une ville, trouver de la nourriture, partir. La routine. Elle se mit à retirer avec précaution, c'est-à-dire morceau par morceau, toutes les miettes de pain - ce dernier était sec, il y en avait beaucoup. C'était une fainéante qui s'ennuyait. Cependant, il se trouva qu'elle en était très absorbée, au point que la voix qu'elle entendit la fit sursauter.

Bonjour Mademoiselle, quel bon vent vous a menez dans ces landes ? Ah, oui, j’ai failli oublier, mon nom est Wiebe Foehn, pourrais-je connaitre votre nom ?

L'inconnu - Wiebe Foehn, s'était mis pile entre le Soleil et son interlocutrice. Cette-dernière avait maintenant de l'ombre, elle lui en était presque reconnaissante. Ses yeux, qui s'étaient agrandis à cause de la surprise, avaient maintenant leur pupille épiant rapidement l'homme de la tête aux pieds. Il était grand, et paraissait plutôt fort. Aucune arme n'était visible, tout allait bien. Dans un grand sourire, la mercenaire se leva et répondit.

Vous m'avez surprise ! Je m'appelle Elsa. Je ne sais pas trop ce que je fais ici, en faites, haha. Mais il faisait si beau, et se promener dans ce joli paysage champêtre m'est venu à l'esprit comme ça.
Un soupire sortit de sa bouche, et elle hocha des épaules.
Et vous ?

Elle avait menti, mais dire à quelqu'un qu'on est une vagabonde sans but particulier n'était pas très glorieux, et surtout, très embarrassant. Ses yeux ne pouvaient jamais soutenir ceux de l'interlocuteur lors d'un mensonge, alors son attention se porta sur la nappe improvisée, sous laquelle était cachée son arme. On ne pouvait pas voir celle-ci, mais les petites bosses qui, si on ne s'attardait pas dessus, semblaient être des touffes d'herbes, avaient bien une forme d'arme d'hast. La voir rassura la jeune femme. Cette dernière était en train de relever la tête pour commencer une discussion amicale, lorsqu'elle vit très proche une silhouette encapuchonnée. Dans cette chaleur ? C'était douteux, vraiment. Mais un coup de vent - surprenant pour une telle température, bien que très agréable, fit se retirer la capuche. C'était une femme ... non, un homme, dont les traits étaient particulièrement fins, et les cheveux si longs qu'ils dépassaient sans doute la longueur des siens. L'apparence mise à part, le nouvel arrivant n'avait pas l'air de vouloir du mal.

Bonjour... Je voyage à travers le pays et j'ai complètement perdu mon chemin. Vous traversez les plaines ?

Elsa sourit. Il était comme elle ! Elle acquiesça en hochant la tête, puis, recula un peu, afin de pouvoir faire face aux deux autres personnes qui étaient dans ces landes soi-disant désertes. Seulement, la hallebarde sur laquelle son pied s'était accidentellement déposé lorsqu'elle se déplaça lui fit perdre l'équilibre. Le tissu frottant sur le métal était malheureusement glissant. En une fraction de seconde, la jeune fille était affalée sur l'herbe. Voilà une première impression assez affligeante ... Son réflexe fut de tirer sur la première chose qui lui passa sous la main, afin de se relever le plus vite possible. On vit donc à ce moment un long drap flotter dans l'air, et un instant plus tard, Pavise, totalement découvert. La mercenaire s'en empara sans réfléchir et bondit en arrière, avant de le pointer au hasard sur la personne la plus proche : Wiebe Foehn. Son corps avait agit seul, mais cela n'excusait pas le fait qu'elle était en train de l'agresser.

Euh ... Euhm ...
Wiebe Foehn
Mercenaire de Minami no OkamiMercenaire de Minami no Okami

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 14/02/2014
Âge : 21
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Mimétisme Synchronisé

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.990
Statut: Mercenaire de Rang C
Renommée : Mercenaire Itinérant
MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   Mar 27 Mai - 23:05

Un grand sourire sur le visage, mon interlocutrice me répondit :

Vous m'avez surprise ! Je m'appelle Elsa. Je ne sais pas trop ce que je fais ici, en faites, haha. Mais il faisait si beau, et se promener dans ce joli paysage champêtre m'est venu à l'esprit comme ça. Un soupir sortit de sa bouche, et elle haussa des épaules. Et vous ?

Je réfléchis un instant avant de retirer mon béret pour m’éventer un peu avant de répondre amicalement :

-Je suis ici car on m’a confié pour mission de ramener une pomme de pein à une espèce de gros bourgeois… les mots venaient à peine de quitter ma bouche que je me mis à rougir, plus honteux de mes paroles que gêné par le soleil qui dardait ses rayons sur nous. Eh bien, mademoiselle Elsa de diriez-vous si je vous proposais de vous tenir compagnie un petit moment ? Après tout, mon client pourra bien attendre un moment.

Mais avant qu’elle n’ait pu répondre, une silhouette drapée d’une cape s’approcha… Un poil soupçonneux, je me pris à songer que cette personne portait un manteau d’anonymat pour quelques obscures raisons. Cependant, n’étant ni un expert en objet magique, ni un être profondément méfiant, j’écartai cette possibilité en voyant la capuche glisser sous l’effet d’une brise fort salutaire. Soupirant d’aise je laissai le vent me caresser le visage tout en observant le nouveau venu. De prime abord, peut-être l’aurais-je pris pour une femme, à cause de ses longs cheveux et de ses traits fins mais sa voix était indéniablement masculine. Le fait qu’il dise s’être perdu me fit sourire car l’air qu’avait adopté Elsa me fit comprendre qu’ils étaient tous les deux dans la même situation. Mais la jeune femme eut l’air de perdre l’équilibre et chût sans que nous ne puissions tenter de la rattraper… D’ailleurs je n’aurais pas pu faire grand-chose car la pointe d’une hallebarde apparut soudainement à quelques centimètres de ma pauvre gorge. La gêne qui parut dans les yeux d’Elsa me fit comprendre que cela n’était qu’un incident dicté par un mécanisme d’auto-défense commun chez les mercenaires… Ou en tout cas chez les personnes maniant régulièrement les armes. Un sourire fleurit sur mon visage tandis que je tentais de faire redescendre la tension qui s’était accumulée autour de nous :

-Dites-moi, mademoiselle Lambrini, vous pointez cette lame sur tous ceux dont vous faites la connaissance ? Parce si c’ est ce qui se passe avec les inconnus, je n’ose pas imaginer ce qui arrive à vos amis.

Je m’attendais à voir au moins un sourire, signe que le conflit était désamorcé et que ma gorge ne risquait rien.

A ce moment précis, une lumière, de source inconnue nous survola et mes jeunes "amis" partirent à sa recherche, me laissant seule au milieu de la lande. N'étant pas intéressé par l'idée de chercher la source de la lumière, je m'étais remis à la recherche d'une pomme de pein, que je finis par trouver environ trois quart d'heure plus tard. Content de ma trouvaille, j'avais alors repris la route de Crocus.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.   

Pour Tartaros ! Combat dans les Landes.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Landes Paisibles
-