Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !

AuteurMessage
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 20
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Mer 28 Aoû - 19:03
Cela ne faisait maintenant quelques jours. Quelques jours que Yuki avait changé drastiquement sa vie. Elle avait prit un autre tourment, définitif, depuis qu'il avait franchi les grandes portes de l'établissement où il se trouvait. Une guilde officielle, voilà ce à quoi le jeune mage de l'air était désormais rattaché. Ce n'était d'ailleurs pas une guilde miteuse, choisie au hasard sur un coup de tête. Non, il avait rejoint Lamia Scale, troisième guilde du royaume, en concurrence directe pour cette marche du podium avec Blue Pegagus. Ce n'était pourtant pas vers cette guilde de mages dragueurs qu'il s'était tourné. Il n'avait pas non plus voulu rejoindre la ligue des fées ou des tigres, en d'autres termes Fairy Tail et Sabertooth. C'était vers la guilde du serpent qu'il s'était tourné. Les raisons ? Multiples, mais toutes plus importantes les unes que les autres aux yeux de notre jeune mage. La soif d'affrontements amicaux entre mages, la polyvalence de ses membres, sa proximité à la nature et à la sérénité... Tant de chose qui avaient irrémédiablement fait pencher la balance du côté de Lamia, dont l'écusson trônait désormais dans le creux du dos du jeune homme, de cette couleur verte émeraude. Il ne s'était pas encore habitué à ce tatouage, tout comme à la nouvelle vie qui l'accompagnait. C'est cependant dans une tentative d'intégration à ce nouveau mode de vie que nous retrouvons notre jeune mage aujourd'hui. Que faisait-il ? Il cherchait un moyen de se rendre utile...


Oui, une mission : Voila ce que Yuki Yonde cherchait sur ce grand panneau de bois qui trônait à côté du bar de la taverne des serpents. Il grinçait des dents, non pas par flemmardise ou par manque d'envie de se rendre utile et de s'intégrer pleinement à sa nouvelle patrie. Non, cela faisait un moment qu'il savait que son nouveau statut s'accompagnerait de travail de dure labeurs, d’entraînements et d'aides aux personnes dans le besoin. Si il faisait cette grimace, c'était plutôt quand à la difficulté qu'il éprouvait à trouver une mission qui lui convenait. Non pas à ses goûts, mais à son niveau. Le choix d'une mission s'avérait ainsi être une épreuve de tous les instants. Pourtant, si certains recherchaient les grandes récompenses, ce n'était pas son cas. Le problème venait plutôt de la difficulté qu'il éprouvait à doser véritable son niveau. Bah oui : Le jeune mage de l'air n'avait jamais eu l'occasion de partir en mission, alors comment savoir si il devait s'orienter sur une mission de mage de rang F, B, D ou X ? Pour le dernier point, il était facile de l'éliminer : Ce rang de missions n'existait pas. Aussi, c'était un peu hésitant qu'il cherchait la quête parfaite pour lui.


Il repéra bientôt quelque chose qui pourrait lui convenir : Bouter des brigands hors d'une forêt. Quelque chose de classique, mais qui s'avérait extrêmement primordial pour les gens qui avoisinaient les environs de ladite forêt. En l’occurrence, c'était celle de Tornac. Bien qu'encore un peu hésitant sur ce choix, Yuki ne tarda pas plus à se décider : La Master lui avait bien dit : Il devrait faire des missions lorsqu'il aurait rejoint cette grande famille. Il le savait déjà, bien sur... Mais il était maintenant temps de passer à l'action. Après tout, neutraliser des gens était une tâche qui convenait bien à sa magie, son Air Control étant alors d'une utilité certaine. Il se dirigea donc vers le bar, un peu hésitant, pour valider son choix de mission. Vous me direz alors : Il va partir seul, comme ça, comme un âne ? La réponse était oui. Enfin non, la réponse était non, mais dans sa tête, c'était oui... Vous me suivez ? Bref, en gros, de son point de vue, il ne pouvait demander à personne de l'accompagner, étant trop timide pour cela et les deux seuls membres de la guilde qu'il connaissait un minimum n'étant visiblement pas là. Cependant, il savait qu'il ne serait pas laissé ainsi, seul face à lui même, dans cette mission où il allait devoir affronter une grande quantité d'adversaires sans avoir la moindre idée de leurs niveaux.


... Sans doute étais-ce pour cela que nous retrouvons notre jeune mage, quelques temps plus tard, en compagnie d'une autre personne sur la route pour rejoindre la forêt de Tornac. Il s'agissait d'un autre mage de la guilde du nom de Martin. C'était à peu prêt tout ce qu'il savait de lui, hormis le fait qu'il semblait faire partie de la famille des serpents depuis bien plus longtemps que lui. Avec ses lunettes, le jeune homme à l'allure sérieuse serait son partenaire pour cette mission... chose qui ne lui déplaisait pas le moins du monde. Son air sérieux était une chose qui plaisait grandement au jeune mage, légèrement stressé quand à la réussite de sa première excursion. Un peu hésitant, le voyage s'étant jusqu'à présent fait quasiment sans un bruit, Yuki prît la parole pour s'adresser au dénommé Martin... Il y'a que lui, vous me direz.




- Je voulais que tu saches, avant qu'on entre dans le vif du sujet, que je suis enchanté de faire cette mission à tes côtés, n'étant pas forcément très rassuré, j'ai un peu peur de mal faire les choses...




Le perfectionnisme. Sans doute un défaut lattant de Yuki. Il avait dit ces mots par politesse, certes, et cette formulation pouvait sembler des plus banales. Cependant, elle n'était pas uniquement là pour percer le silence écrasant. Il était sérieux .. un peu comme toujours avec les inconnus, en fait. Sans plus attendre, se rendant compte qu'il n'avait pas eu l'occasion de le faire avant, Yuki reprit de nouveau la parole pour se présenter plus en détails... 




- Comme tu le sais peut-être, surement d'ailleurs, je suis nouveau dans la guilde. Yuki Yonde, mage de l'air et zoologue à mes heures perdues. Enchanté, Martin... Et toi, quelle sorte de magie utilises-tu ?




Ces paroles pouvaient sembler un peu directes, mais Yuki pouvait déjà apercevoir la cime des arbres de la forêt de Tornac se dessiner un peu plus loin. Bientôt, ils seraient dans le vif du sujet... Alors autant connaître tout de suite les facultés de son camarade, histoire de pouvoir élaborer un plan d'action par la suite...








Spoiler:
 
Martin Fowley

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/07/2013
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Solid Script Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.900
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Ven 30 Aoû - 2:20
À vrai dire, Martin ne s’était pas du tout attendu à ce que quelqu’un lui propose de partir en mission quelques heures plus tôt, mais sachant que le mage lui ayant proposé était nouveau dans ce monde tordu que peut être celui de la magie, il accepta gentiment. Une autre raison d’accepter était tout simplement le manque de joyaux; son portefeuille était à sec et criait famine. La mission consistait à terrasser des bandits se trouvant dans la forêt de Tornac. Les clients paieraient le prix fort avec la prime proposée de deux cents mille joyaux. Il prit donc son sac de voyage contenant rations, trousse de premiers soins, tout pour faire un feu et un petit campement ainsi qu’un bon livre au cas où il aurait du temps libre. Désormais sur la route qui les mènerait  leur objectif, Martin était perdu dans ses pensées douteuses. Combien seraient-ils? Y aurait-il des mages parmi eux? Serait-ce une mascarade organisée par une guilde noire? Est-ce qu’ils seraient assez forts? Sur quel terrain allaient-ils combattre? L’avantage serait-il de leur côté ou contre eux? Toutes ses questions se bousculaient dans sa boîte crânienne. De l’autre côté, Yuki, son compagnon, n’avait pas l’air moins concentré. Ce dernier n’avait pas dit un mot depuis le départ de la guilde. Le stress ou la timidité peut-être? Ça il n’en avait aucune idée, peut-être que c’était dans sa nature. Quoi qu’il en soit, Marty commençait à sentir les effluves de la forêt et retomba dans ses questions stratégiques. Peu de temps après, il entendit un bruit sourd, en fait le mage était tellement concentré qu’il n’avait rien compris de ce que Yuki dit. Il fit comme s’il n’avait rien entendu, car d’un côté, c’était le cas. Puis, Yuki reprit la parole.




- Comme tu le sais peut-être, surement d'ailleurs, je suis nouveau dans la guilde. Yuki Yonde, Mage de l'air et zoologue à mes heures perdues. Enchanté, Martin... Et toi, quelle sorte de magie utilises-tu ?





Il tourna la tête et lui afficha un sourire en fermant les yeux.





-Enchanté Yuki, j’ai entendu dire que tu t’intéressais à la zoologie et avec ce que tu viens de me dire, ça le confirme.





Martin rouvrit les yeux et lui tendit la main, attendant que Yuki en fasse de même.




-J’utilise la magie du Solid Script, j’ignore si tu connais. C’est simple, mes sorts sont des mots qui apparaissent sous la forme de ce qu’ils disent. Par exemple, si je dis Solid Script : Water, le mot va apparaitre avec les propriétés de l’eau. Sympa non?




Ils fraternisèrent pour les cinq dernières minutes du trajet avant d’atteindre finalement l’antre de la forêt de Tornac. L’atmosphère était lourde et lugubre, c’était simple… Quelque chose ne tournait pas rond dans cet endroit. L’aura malfaisante des bandits? Peut-être. Quelque chose d’inconnu? C’était fort probable. Martin perdit son sourire quand il vit que la journée ne serait peut-être pas aussi calme que prévu, mais il n’en laissa rien paraître pour ne pas effrayer Yuki. Car s’il était déjà un peu stressé à l’idée de cette mission, il le deviendrait deux fois plus s’il verrait un vétéran s’inquiéter. Sans plus attendre, il sortit une bouteille de spray anti-moustiques pour des raisons évidentes. Où il y a une forêt, il y a des moustiques et avoir le corps rempli de piqûres, non merci. Il se tourna vers Yuki pour la lui proposer.




-Avec tous les moustiques qui rôdent dans le coin, ça pourrait nous être utile. Tu ne trouveras pas mieux dans tout Fiore! Et puis, ça  nous fera un avantage de plus! Si on n’est pas dérangé par ces bestioles durant le combat, notre concentration n’en sera que renforcé tu peux en être sûr.




En rangeant le spray dans son sac, Martin crut voir quelque chose du coin de l’œil, Il se releva et regarda intensément. Des dizaines d’oiseaux s’étaient envolés pour une quelconque raison, mais en tout cas, une raison, il y en avait une. Ce fut suffisant pour attiser l’esprit de notre cher rat de bibliothèque. Il fonça au pas de course dans la forêt pour découvrir la source de ce remue-ménage, laissant ainsi le jeune Lamia derrière lui. Martin s’enfonça dans la faune sans crainte et avec la certitude que peu importe sur quoi… ou qui il se frotterait, la victoire serait sienne. S’arrêtant pour observer les alentours, Martin ne vit rien à l’horizon pouvant trahir ce qui força les oiseaux à s’envoler de peur. Aux alentours, les arbres étaient étroits, en fait l’écart entre chacun d’eux était à peine assez grand pour laisser passer une personne et demie. Leur feuillage empêchait les lueurs du jour de percer les ténèbres de l’endroit. Une petite rivière formant une silhouette semblable à un serpentin sillonnait tranquillement avant de se déverser dans une mare d’environ cinq mètres. Le paysage regorgeait d’inspiration et de tranquillité, c’était… paisible. *Magnifique… Tout simplement magnifique* C’est le seul mot qui se démarquait à l’intérieur de sa tête. Yuki avait fini par le rattraper et le duo était réuni dans ce décor presque féerique.




-C’est beau n’est-ce pas? Je n’ai jamais rien vu de tel lors de mes missions et crois-moi, j’en ai fait plus d’une.




Les deux mages contemplaient la forêt lorsqu’un bruissement de feuilles se fit entendre. Ils n’y prêtèrent pas attention, après tout, ils se trouvaient au cœur d’une forêt. Cependant le bruissement se fit de nouveau entendre. Cette fois, Martin dirigea ses yeux vers une rangée de grands chênes et se mit en position, prêt à se défendre si nécessaire et fit signe à Yuki d’en faire de même.




-Nous savons que tu es là, sors de ta cachette et on n’utilisera pas notre magie…




Être humain ou animal? Ami ou ennemi? Seul l’avenir nous le dira…
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Ven 30 Aoû - 5:30









Aldélie réalisa ce qui la tourmentait vraiment, depuis cette histoire à Carmina. Elle avait déjà assez d'ombres en elle pour ne pas y ajouter le fardeau de son jumeau froid, distant et peu social. Dans leurs bourgades natales, les journées passées baignés dans la lumière du soleil, jamais caché par les nuages avaient suffis à la belle artiste de ne pas se noyer dans cette marre dont elle ignorait la profondeur. La présence de l'astre lumineux qui inondait presque tous les bâtiments avaient suffis à chasser les démons grandissant de la poupée de porcelaine. Le trésor des Selegan avait compris cette terrible vérité lorsqu'elle terminait son long détour autour des montagnes du nord du royaume.
Après Carmina, de retour à la guilde, les jumeaux s'étaient séparés, pour une fois. Parfois, on pouvait voir Alfheim ou Aldélie seuls dans le hall de l'établissement burlesque mais l'autre était toujours aux alentours, collant comme un mauvais souvenirs qui surgit du passé et vous colle à la peau. La femme avait besoin d'air, de réfléchir et de se changer les idées. Depuis le dernier mois, elle avait sentit que ses réactions s'étaient faites moins réfléchies, plus impulsives et à leurs manières, plus sombres. Elle avait agi en parfaite guerrière contre Sayu Hanami, sa petite grenouille, comme elle aurais agi envers n'importe qui lui proposant un duel. Par la suite, elle avait fait la rencontre de Roy, c'était trois semaines après leurs accueils et la belle danseuse les avaient passées enfermées dans la guilde, car elle ne savait pas trop quoi faire... Elle avait agi comme une succube envers ce parfait inconnu, séductrice mortelle à la grâce de la panthère et le venin de la vipère. Puis fut le tour des jumeaux Amnel. Elle avait l'esprit instable, virevoltant et papillonnant cette journée-là... Elle n'avait pas été la sage petite noble qui se tenait bien, mais une vraie fille de basses extractions se foutant clairement de ses invités.

Puis vint Carmina... Là, Aldéliese rendis compte que quelque chose clochait. Son frère l'avait littéralement foudroyé sur place en public, même et non à des fins d'entraînement ou de spectacle... Sans son plastron, la chair de l'ange des ténèbres aurait griller et s'en aurait été la fin. Par chance, un mage l'avait recueillit et pris soin de veiller sur son sommeil comateux. Le visage de cet homme la hantait... Elle pensait tout le temps à lui et semblait encore sentir sous ses doigts longs et fins ses muscles fermes et développés et cette douce cicatrice du passé sur son poignet...

Ensuite, à leurs retours, la belle faussa compagnie à la bête et s'exila vers Shirotsume pour quelques jours passés en compagnie d'une femme qui avait réveillé de leurs sommeils des souvenirs qui lui semblaient perdus. Lorelei avait été un ange et le soleil de cette ville avait permis à la perle des Selegan d'élucider certains mystères dont celui de ses propres ténèbres.

Cette demoiselle avait pourtant eue besoin de plus de temps et avait fait le long détour pour revenir à sa guilde, détour qui l'avait mené vers un état second et elle avait pus faire la rencontre d'un homme séduisant, mais qui ne la hantait pas comme le chevalier noir de Carmina même si l'homme n'avait pas de monture... De retour à la guilde après son escapade de quelques jours, elle entra dans le hall avec une vague de chuchotements la suivant et se rendu au bar. Évidemment, sa petite grenouille était absente, mais une autre femme lui donnas ce qu'elle désirait ; sa bonne vieille armure. La femme pris le paquet emballé dans du papier de soie avec une petite note parfumé à la rose et une de ses fleurs aux pétales bleues autour de laquelle se nouait un ruban de la même couleur.

Elle monta à sa chambre avec ce colis et elle laissa tomber son sac de toile sur le sol de la pièce qui n'avait pas été changé. Devant sa coiffeuse en bois sombre, Aldélie dévisagea son reflet comme si elle regardait une étrangère. Elle prit la petite note et y lus que ses vêtements avaient été détruits dans le processus de restauration mais qu'une couturière s'appliquait à lui recréer sa tenue écarlate. Faisant une grimace, l'escrimeuse tira les ficelles retenant le papier de soie et posa la fleur dans un vase remplis d'eau, comme si on l'attendait, ce qui était peut-être le cas. Les pégases étaient toujours emplis de sollicitude. Les vêtements que la jeune adulte déplia étaient de couleurs différentes qu'à son habitude... Bleu, noir et blanc n'étaient pas vraiment sa palette, mais une fiole s'échappa du papier de soie frissonnant sous les manoeuvres de la voyageuse.

Elle se pencha sur la fiole qui abordait l'étiquette ''teinture bleue - deux semaines''. Elle ouvrit ladite fiole et huma la concoctions qui s'y trouvait en regardant dans son grand miroir. Peut-être avait-elle besoin de changer un peu pour retrouver le contrôle qu'elle possédait sur ses pulsions macabres. Elle enfila sa nouvelle tenue et procéda à son changement de couleur. Le reflet du miroir lui affichait enfin quelqu'un digne de porter le nom d'Aldélie ou de fleuve de l'oubli. Avec les lentilles de contact, elle expirait la noblesse des Selegan, la puissance du Léthé, la douceur d'une Aldélie, le charisme séducteur des pégases et une pincée de ténèbres provenant de sa magie...

Elle se reconnaissait dans ses vêtements souples et sans ses bandages qu'elle avait enlevés en mettant ses habits, elle avait une aura de puissance tranquille qui l'enveloppait. Elle sourit, satisfaite et repris ses préparatifs pour un autre voyage. Non, pour sa première mission... Elle attrapa son sac de toile blanche et le lança sur son matelas. Elle prit son fourreau qu'elle attacha à sa taille solidement et descendis à la volée les marches menant au hall de la guilde. Au bar, Alfheim remarqua à peine le retour de sa soeur tellement il s'était soûlé pour faire passer le temps. Sa jumelle se rendi au panneau des missions et attrapa une annonce qui promettait de la baston. Elle mena cette feuille au bar en faisant exprès de s'installer aux côtés de son jumeau. Il jura que cette jeune ''pégtasse'' devait se tassée, mais la femme en question n'en fit rien. Elle prit les voiles lorsqu'Alfheim eu assez de lucidité pour murmurer son nom dans une haleine fétide d'alcool.

Ainsi la pégase se rendi dans la forêt de Tornac en louant un cheval à Oak Town. Elle fila vers l'Est en espérant que cette mission allait en valoir le déplacement. Elle pouvait bien se plaindre, elle savait que plus de distance elle mettait entre son frère et elle, moins elle serait tentée de voir une autre orpheline aux cheveux roses se balancer par le cou le long d'une corde nouée par les soins attentifs de votre serviteur. Suivant le tracé de Oak Town, Shirotsume vers les terres de l'Est, la magicienne des ombres réussirent à traverser le Mont Hakobe et les Landes Paisibles pour entrer en banlieue d'Onibus avant la nuit. Laissant sa monture à la compagnie de location, elle partit à la recherche d'une auberge...

Au matin, après un repas copieux, Aldélie entra dans la forêt de Tornac en espérant pouvoir faire cette mission rapidement. Elle semblait un peu haut niveau, mais si elle se sentait submergée par le nombre, Dark Écriture : Wings était un bon échappatoire en espérant que ses brigands ne savent pas voler ou utiliser des flèches. Dans les deux cas, la pégase était dans la merde. Elle s'enfonça dans la dense végétation se refermant derrière elle et décida finalement de grimper et se mouvoir en altitude, là où elle avait toujours eue plus de facilité. Elle bougeait avec aisance, appréciant le départ de son plastron et ses bottes renforcées. Ses bandages montant jusqu'à la mi-mollet paraissaient dans ses bottines noires repliées sur le talon, mais la belle s'en moquait. Elle sautait, courais, se balançait et vivait le temps de trouver ses brigands.

Elle était tout de même à une hauteur respectable lorsque les voix vinrent à elle. Réalisant que visiblement, elle était trop loin pour entendre, Aldélie se glissa le long de son arbre actuel pour entendre de plus en plus clairement la conversation. ''Tel lors de mes missions et crois-moi, j'en ai fait plus d'une''. Une rivière semblait se dessiner entre les branches noueuses de son arbre et en voulant se rapprocher, la danseuse perdit pied sur l'écorce humide et se retrouva en position assise, ce qui eu pour effet de secouer son support et faire bruissez les feuilles. Elle compta dans sa tête et elle était rendue à 7 lorsque l'ordre fut lancé de la faire sortir de sa cachette. Avec sa grâce animale, Aldélie glissa au sol avec son agilité de félin en se demandant quel type de mages étaient ses intrus dans sa mission.







Bonmatin, quelle superbe journée pour chasser des hors-la-loi, non ?



Elle préférait jouer la carte de la gentille et innocente voyageuse que la carte de folle qui se promenait d'arbre en arbre pour taper sur des humains et extérioriser sa confusion et sa rage l'habitant. La première risquait mieux de marcher que la deuxième. Elle observa ceux qui l'avaient tiré de son terrain de jeu aérien en leurs offrant un sourire séducteur, la commissure gauche de ses lèvres s'étirant doucement, créant un jeu de lumière sur le visage pâle aux traits harmonieux comme la plus délicate des mélodies. Deux hommes, mais qui paraissaient quelconques face au chevalier noir de Carmina ou au bassiste de la forêt de Waas.

L'un des deux voyageurs magiques était petit et mince, un partenaire de chasse potentiel qui pourrait se faufiler comme l'escrimeuse entre les branches noueuses des arbres vertigineux de la forêt de Tornac. Ses cheveux blancs se balançaient au gré du vent, dévoilant un tatouage mauve au visage encadrant son œil, comme s'il masquait quelque chose. L'oeuvre ressemblait à une étoile dégoulinant jusqu'à la joue de son propriétaire...

Le second n'était pas particulièrement remarquable. Il était plus large que le premier, moins mémorable aussi. Le détail particulier de cet homme aux cheveux bruns était ses grains de beauté superposés. Étranges, mais pas assez remarquable pour qu'Aldélie s'y applique. Elle avait laissé docilement ses mains devant elle, loin de sa rapière, pour montrer qu'elle n'était pas dangereuse... Mouais, elle aurait pus berner des enfants, mais pas des adultes... En tout cas, elle ne pensait pas pouvoir le faire...


© Never-Utopia




Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Ven 13 Sep - 22:56
Les trois mages s'étaient en quelques sortes retrouvés près d'une petite rivière, étant chacun motivé par le même objectif : chercher et neutraliser les brigands qui sévissaient dans les parages. Ainsi, insouciants et innocents comme ils l'étaient, ils avaient tranquillement engagé la conversation sans prendre la moindre précaution, se faisant très rapidement repérer par Liandri, experte incontestée en matière de pistage et de repérage en milieu hostile. Notre joyeux groupe de bandits n'était pas ordinaire, ce n'était pas un hasard si une requête avait été fait auprès des guildes de mages de Fiore après tout. En général, les autorités savaient s'occuper de ce genre de bricole mais quand cela devenait trop sérieux au point d'en exaspérer les habitants et de les forcer à demander de l'aide, c'est qu'il y avait anguille sous-roche. Liandri donc, perchée dans son arbre à l'abri des regards indiscrets, avait tout de suite était alertée de la présence des jeunes mages en mission. Elle avait également entendu Adélie parler de « chasser les hors-la-loi », ce qui lui indiqua d'emblée les objectifs  de cette dernière et de ses alliés de fortune.

Elle banda son arc et tira une flèche au pied de son arbre, toujours dans le silence le plus total. Il était impossible que quiconque ait pu remarquer sa présence... À part ses quatre subordonnés et son lieutenant, qui avaient patiemment attendu ce signal avant de se mettre en mouvement vers sa position. Kisuke, le bras droit de Liandri, regarda la couleur de la hampe du projectile fiché dans le sol et afficha un sourire carnassier. Rouge et bleu. Cela signifiait qu'ils avaient l'autorisation de passer à l'assaut et que la position de leur prochaine cible se situait à côté de la rivière. D'un rapide mouvement de tête, il fit signe à ses acolytes de le suivre à pas de loup, ils se mouvaient vers leurs proies sans émettre le moindre bruit. Ils arrivèrent en vue du trio de mages censé être venue mettre un terme à leur soi-disant règne de terreur sur la forêt de Tornac. Kisuke s'arrêta d'un coup puis leva son poing en l'air, intimant à ses camarades de rester en position. Il montra ensuite les buissons de l'autre côté de l'endroit de ses mains, faisant signe à deux de ses compagnons d’aller se mettre en position là-bas. Il acheva de donner ses consignes en demandant aux deux sous-fifres restants d'engager le combat sans autre forme de procès.

Ils chargèrent donc droit sur le jeune homme aux lunettes et son ami, dégainant leurs sabres sans dire un mot. Ils avaient bondi de leur cachette et s'apprêtaient à mener un assaut éclair sur leurs cibles, ils comptaient énormément sur l'effet de surprise . Et oui, une fois de plus, ils n'avaient rien de simples débutants, ils ne se perdaient pas en palabres inutiles et vaines paroles. Ils agissaient avec discernement et s'évertuaient ensuite à tirer le maximum de profits des résultats de leurs opérations, telle était la façon de se battre des brigands de Tornac ! Les deux assaillants brandirent leurs lames au dessus de leurs têtes et les abattirent sur Martin et Yuki. Le lieutenant profita de ce moment pour ordonner à ses « troupes » placées stratégiquement de sortir, toujours depuis sa cachette, de ce fait, ils prirent à revers la membre de Blue Pegasus qui devait se demander ce qui était en train de lui tomber dessus. Les deux autres attaquants qui fonçaient vers Aldelie étaient quant à eux, munis de haches, ils essayaient ainsi de l'empêcher de penser à autre chose que de se défendre. Tout ceci, c'était la technique du marteau et de l'enclume, un classique qui avait fait ses preuves plus d'une fois. Les épéistes, dans le rôle de l'enclume, acculaient leurs adversaires en tenant leurs positions pendant que les manipulateurs de hache, représentés par le marteau, les frappaient jusqu'à les écraser sur la-dite enclume. Avec ça, Liandri-sama n'aurait probablement même pas besoin de se joindre à la bataille !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Intervention GM : Les bandits de Tornac passent à l'attaque à peine le groupe de mages arrivé sur les lieux ! Les deux qui attaquent Martin et Yuki disposent de 1300 PM, tout comme les deux autres qui attaquent Aldélie. Leur style de combat équivaut à celui des mercenaires, ils ne disposent donc pas de magies mais excellent dans l'affrontement au corps à corps, faites attention ! Le lieutenant, Kisuke, est sagement posté dans les buissons alentours et observe le combat. Il dispose pour sa part de 1700 PM. Leur cheftaine, Liandri, vous tient aussi à l’œil, mais elle est bien loin du combat pour le moment.  

Pour finir, Hiroyuki Senju est expulsé de la mission, celui-ci n'ayant pas posté sa réponse dans les temps.
Yuki Yonde
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 09/09/2012
Âge : 20
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Kuki Mahô / Magie de l'Air

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.250
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Ven 20 Sep - 22:48

-J’utilise la magie du Solid Script, j’ignore si tu connais. C’est simple, mes sorts sont des mots qui apparaissent sous la forme de ce qu’ils disent. Par exemple, si je dis Solid Script : Water, le mot va apparaitre avec les propriétés de l’eau. Sympa non?


Dors et déjà concentré à 100% dans sa mission, Yuki était déjà en train de se préparer mentalement, à l'approche de cette forêt, lorsque son collègue répondit à la question que le mage de l'air avait posé précédemment. Ainsi, ce Martin maniait une variété de magie bien particulière mais au caractère d'intérêt certain. Il s'agissait de la magie du Solid Script : Comme son nom l'indique, elle permet à un mage manipulant ce genre d'arcanes d'écrire dans le vide à l'aide de stylos magiques, connus sous le nom de Stylo de Lumière pour ce cas. Dès lors que les courbes du mot étaient tracées, la nature de ma rédaction surgissait de celle-ci. Une magie bien polyvalente, n'ayant pour obstacle que l'imagination... et les conditions. En effet, cette magie avait le défaut d'utiliser l'écriture au préalable, chose qui prend un certain temps (Celui d'écrire le mot) ainsi qu'un usage correct et libre de ses mains. Yuki était déjà en train d'investiguer dans une recherche de plan en tenant compte de ces paramètres. Qui plus est, il ne fallait pas oublier non plus que cette magie avait beau posséder le gigantesque don de polyvalence possible avec l'Alchimie, il n'en restait pas moins que son manque de vitesse la rendait assez faible lorsqu'il s'agissait de bon gros échange bourrin. Car outre le temps d'écriture nécessaire avant le lancé de l'attaque, il faut en plus de cela rester immobile pendant l'écriture du mot, ce sans quoi le mot ne ressemblera à rien... Et là était le soucis principal dans ce genre de missions : C'était une magie qui, aux yeux de Yuki, était bien peu adaptée à la capture... Contrairement à la sienne, d'ailleurs.

Pendant que Yuki réfléchissait à ces légers points noirs, se demandant comment ils allaient bien pouvoir procéder, il ne s'était pas vraiment rendu compte qu'il se trouvait désormais en compagnie de son collègue devant ce qui semblait être l'orée de la forêt de Tornac, et ce à l'embouchure du chemin principal qui coupait la forêt en deux... Et ce n'était pas peu de chose. Le chemin, pas forcément bien large, s'engouffrait dans l'atmosphère bien moins rayonnante que la route qui la précédait. C'était à cause de la grandeur des arbres... c'était leur faute si la pénombre régnait en ces lieux, d'ordinaire pourtant bien peu dangereux si ce n'est de par la taille du site. Et pourtant, ils n'étaient pas là par hasard : Des brigands avaient été aperçus à quelques pas d'ici sans doute, dépouillant toutes personnes qui voudraient passer par ce chemin, parfait pour les embuscades. Après quelques temps de préparation où les deux mages se mirent en condition pour une petite virée en forêt, voila que Yuki et Martin étaient fin prêt. Mais alors que le jeune mage au cheveux blanc s'apprêtait à rompre le silence ponctuel pour réfléchir à l'élaboration d'un plan que son compagnon de mission se mit à courir comme un fou vers le forêt...

Bien évidement surpris, Yuki se mit à scruter la forêt dans la direction vers laquelle Martin était en train de courir, ne tardant pas à pénétrer bientôt l'orée du bois. Des oiseaux c'étaient envolés pas très loin devant nous, et en masse, visiblement dérangés... Les brigands ? Cela était bien possible... et ce serait alors un comportement bien bête de la part de Martin de partir ainsi vers eux ! Bon sang, qu'est ce qui lui passait par la tête ! Maugréant devant l'action bien étrange de son camarade, il porta rapidement les quelques affaires qu'il avait emmené au travers d'un sac sur ses épaules avant de suivre de loin la course de Martin. Il ne voulait pas suivre son camarade dans son action qui le surprenait au plus haut point, mais il n'avait guère vraiment le choix. Pour le coup, sa santé était en danger, vu le bruit qu'il avait du provoquer en se ruant de la sorte dans la forêt... Comment, dès lors, les brigands pourraient ils le louper ? C'est dans cette optique de défenseur de sa guilde et de réussite de la mission que malgré l'irresponsabilité de l'action, Yuki se mit à courir lui aussi dans la forêt.... Et il ne tarda fort heureusement pas à trouver son compagnon de route.

Celui ci n'avait rien. Il c'était arrêté au milieu d'un petit espace tranquille entouré de grands arbres noueux, tandis qu'une rivière serpentine ruisselait un peu plus loin devant eux. La forêt de Tornac... Un lieu où était déjà passé Yuki dans son enfance, sans doute... Il ne s'en rappelait pas vraiment, mais il savait que ces lieux n'étaient pas hostiles. D'ailleurs, c'était bien pour cela qu'il était inquiet : Les oiseaux avaient forcément dû être provoqués par un autre humain pour s'envoler de la sorte : Les brigands.


- Mais tu es fou où quoi ?! Quel meilleur moyen de se faire repérer que d....


Yuki avait prit la parole mais se coupa net au milieu de sa phrase lorsqu'il vit du coin de l'œil des feuilles bouger non loin d'eux... Bouger d'une façon qui n'avait rien à voir avec la façon de bouger les feuilles du vent... Et son collègue aussi semblait avoir remarqué cela, c'était même pour cela qu'il c'était mis à parler aux feuilles. Cela eu d'ailleurs son petit effet, car une fois les paroles de Martin envolées dans les airs de la forêt de Tornac, les feuilles de l'arbre se mirent à réellement bouger, avant de laisser tomber au sol une forme humaine. Reculant immédiatement d'un pas, en position de défense traditionnelle, Yuki ne fut guère réellement surpris : Et voila... C'était exactement ce qu'il craignait en suivant Martin. Ils avaient attiré visage humain, et il y'avait fort à parier qu'il s'agissait d'un brigand, les voyageurs préférant éviter ce coin ces jours-ci...

Levant les yeux pour observer la silhouette de la personne qui venait de faire irruption dans la scène, Yuki se mit cependant à douter : Elle n'avait pas du tout le physique Brigand. Relativement petite, les cheveux bleus, il s'agissait d'une jeune fille qui semblait relativement propre sur elle, malgré ses attitudes de sauvageonne. Celle ci prit la parole pour dénouer le nœud atmosphérique qui venait de se former, déclarant avec nonchalance qu'il s'agissait d'une bonne journée pour chasser du hors-la-loi... Ainsi, elle avait entendu les discutions des deux jeunes hommes. Mais que faisait elle là ? Pouvait-on vraiment croire les apparences et écarter d'office cette fille du réseau de Brigand ? N'étais ce pas là une technique de ceux-ci, usant de la méthode du rabattage ? Inquiet à propos de cela, Yuki ne tarda pas à déchanter : Eh flute, ses suspicions s'étaient avérées justes ! En effet, ayant déjà des doutes sur l'entrée étrange dans la situation de cette jeune fille aux cheveux azur, il ne tarda pas à voir arriver plusieurs autres personnes... et pas forcément gentiment intentionnées. En effet, dans des grands bruits de hurlement barbares, deux hommes venaient de surgir de buissons avoisinant l'endroit où se trouvaient Yuki et Martin. Munis d'épées, toute violence visible, les deux hommes se ruèrent droit sur les jeunes mages de Lamia Scale. L'élément de surprise qui aurait pu être parfait si Yuki n'avait pas eu des doutes sur l'inconnue. D'un geste vif et d'une mine contrariée, Yuki se jeta sur sa droite pour esquiver le grand coup d'épée vertical du brigand (Et cette fois, c'était relativement sur). Cela ne l'empêcha cependant pas de sentir la lame lisser les plis de son manteau lors de son mouvement rapide, lacérant un peu plus sa tenue de voyage favorite. Si cette attaque avait été verticale, Yuki s'en serait très certainement bien moins sorti...

Du coin de l'œil, il voyait que l'autre homme qu'il avait vu surgir des buissons s'était rué sur son camarade de Lamia Scale. Jetant un regard rageur vers la jeune femme qui les avait interpelés, Yuki fut cependant confus : Elle aussi venait de se faire prendre en tenaille par deux autres brigands, qui semblaient la faire reculer convenablement, la repoussant en direction des deux jeunes hommes, dos à dos avec la mystérieuse fille. Les brigands avaient bien organisé leur assaut : Ils avaient complètement encerclé les jeunes gens présents prêt de cette rivière, leur bloquant toute retraite... Mais si cette fille aux cheveux bleus n'était pas avec ces brigands, qui était elle ? Et comment les malfaiteurs les avaient ils vu ? A cette dernière question, Yuki pensait déjà connaître la réponse : L'attitude de Martin avait été à ses yeux une grave erreur. Désormais, il se retrouvait dans une position bien peu confortable...

Mais tous ça furent des réflexions bien rapides dans le cerveau de Yuki. Aussitôt qu'il eut esquivé le coup vertical d'épée en se jetant sur sa droite, il se dépêcha de se remettre en équilibre sur ses jambes, commençant un grand mouvement gracieux de ses mains : La première tendue devant ses yeux, poing fermé. L'autre, collée à sa première, fut ramenée rapidement vers la joue de Yuki par ce dernier, avant que le poing ne s'ouvre : C'était l'Air Shot. Normalement utilisée en technique de Sniping par Yuki, il n'avait d'autre choix que de se défendre à l'aide de cette technique, son collègue étant bien trop prêt pour qu'il se risque à user du Air Control. C'est pour cette raison qu'un projectile d'air condensé fonçait à haute vitesse sur le brigand qui remontait sa lame de son coup loupé... Un véritable début de misère !



Spoiler:
 


Dernière édition par Yuki Yonde le Mar 22 Oct - 16:09, édité 1 fois
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Dim 6 Oct - 15:01
Martin Fowley est expulsé de la mission car il n'a pas répondu à temps. N'étant plus que deux, la mission ne peut continuer pour le moment.

Vous avez jusqu'au dimanche 13 octobre à 15h00 pour trouver un remplaçant, après quoi je me permettrai de greffer une personne de mon choix (si possible). Si aucune solution n'est trouvée, la mission échouera.
Aldélie Selegan

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 21
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Yamii No Moji (Dark Écriture)

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.500
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Mar 22 Oct - 1:39













Aldélie se retourna sur elle-même lorsque les brigands armés de simples épées. Elle avait dans l'intention de retourner dans les arbres et prendre ses jambes à son cou, mais d'autres assaillants vinrent contre carrer ses plans d'échappatoire. Elle venait de passer un mois si cela n'est plus à attendre une mission dans laquelle elle pourrait enfin se démarquer, ne plus être qu'une ''Selegan'', mais que son prénom résonne dans sa guilde à son retour. De la manière dont elle était partie, le Maître qu'elle n'avait jamais rencontré allais sûrement la gronder. Moins qu'Alfheim qui se morfondait sur son sort, car elle rapportait à la maison un peu d'argent pour payer sa chambre dans la guilde, si elle était capable de revenir en un morceau. La femme aux cheveux temporairement bleus les nouas rapidement en jaugeant les enfants munis de haches qui couraient vers elle.

Quelles pestes. Les cheveux relevés de la belle à l'aura lumineux laissait apparaître sa marque de guilde sur sa nuque. Elle ramassa des ombres sur ses mains et elle sortit sa rapière. Les langues de pouvoir mauves et noires dansaient sur l'acier au manche turquoise. Fear. Avant de lâcher son sort, Aldélie sourit à ses adversaires puis couru à leurs rencontre. Elle se laissa glisser dans l'herbe entre les deux assaillants sans savoir si leurs armes bâtardes allaient abîmer sa peau de porcelaine. Elle lâcha ses ombres sur les deux hommes sans savoir si elle avait bien calculée sa chute et si sa magie avait atteint ses deux adversaires. Lorsque sa magie fut lancée, la pégase se protégea le visage d'un bras, l'autre trop occupé à garder sa rapière contre son flanc pour ne pas s'empaler elle-même. Ce qui aurait été drôle mais inutile. Elle avait la tête vide. Dès que les langues de pouvoir sautèrent de la lame, la jeune femme eue une pensée pour Jet, ce chevalier noir qui avait frappé son esprit et aussi pour son frère. Elle se dit que si elle mourrait dans de telles circonstances, il s'en voudrait toute sa vie. Elle pensa à Lorelei, avec qui elle s'était si bien entendue...
Game Master

avatar

Messages : 1585
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   Sam 26 Oct - 10:31
Liandri s'était rapprochée du lieu de l'embuscade convenu précédemment. Lorsqu'elle arriva sur les lieux, elle resta sagement perchée dans un arbre en observant la scène. Elle repéra immédiatement son fidèle lieutenant, Kisuke, caché dans des buissons avoisinant l'endroit. Quatre de ses hommes avaient engagé le combat en employant une brillante stratégie, sûrement une initiative de son bras droit. Les officiels étaient en mauvaise posture, ils n'étaient pas assez nombreux et seraient probablement très rapidement hors d'état de nuire... Cependant, un détail chiffonnait la cheftaine des bandits. Elle les détailla plus avant, puis aperçu un tatouage l'espace d'un instant, celui de Lamia Scale. Ce n'était pas une guilde secondaire, au contraire, c'était l'une des plus influentes de Fiore, ce n'était pas de la marmaille comme elle se l'était imaginée ! Et cette femme, d'où venait-elle ? Il y avait trop de nouvelles données à prendre en compte, la situation était trop risquée pour les brigands de Tornac !

S'ils avaient réussi à s'en sortir tout ce temps, ce n'était pas uniquement parce-qu'ils étaient puissants, disciplinés et organisés, non, ils possédaient une autre qualité essentielle à tout hors-la-loi qui se respecte : l'art de l'évasion ! La meneuse du groupe sortit son arc et encocha une flèche bien particulière à ce dernier, sa botte secrète ! En effet, une fois que ce projectile aurait touché le sol, elle et sa bande auraient tout le loisir de s'échapper, ce dont elle ne se priva pas de faire. Elle tira avec précision en plein milieu des trois mages, une fumée bleuâtre commençant à apparaître à l'emplacement où sa flèche figurait à présent. Ses subordonnés comprirent immédiatement ses intentions et reculèrent rapidement en dehors de la zone d'action du gaz magique. Celui-ci fit effet immédiatement, endormant l'infortuné trio en une fraction de seconde.

Les bandits de Tornac en profitèrent donc pour s’éclipser dans la forêt. Il firent bien attention de ne laisser aucunes traces et décidèrent même de changer de zone. Ils ne savaient pas où il allaient sévir dans les prochains jours mais ils abandonnaient définitivement l'idée de rester ici pour le moment. Peut-être reviendraient-ils, après tout ils étaient libre et avaient échappé à bien des périlleuses situations avant celle-ci, ils ne manquaient pas de ressources. En tout cas, pour nos trois compères endormis, rien n'était rose. Leur mission avait échoué rapidement et ils allaient probablement se faire taper sur les doigts à leur retour, car ils n'avaient plus aucuns moyens d'accomplir l'objectif fixé à la base.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Malheureusement, je n'ai trouvé aucun remplaçant de mon côté et lorsqu'une mission passe en dessous du seuil des trois participants, elle ne peut être continuée. (Même si j'apprécie l'intention de relancer le RP d'Aldélie).

Mission échouée et topic lock.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !   

[MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Forêt de Tornac
-