Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Le Maître des Abysses a besoin de chance

AuteurMessage
Louis Chim

avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 22
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Le Maître des Abysses a besoin de chance   Dim 14 Oct - 23:56
Louis savait que certains mages possédaient des créatures pour les accompagner et les aider aux combats. Des membres de sa guilde figuraient parmi ces mages dresseurs. Le maître de Tartaros voulait lui aussi en posséder une, pas n’importe quel animal non plus, son familier devait être digne de lui, il devait montrer son importance à ses subordonnés et apporter la crainte en se déplaçant dans le volcan servant de quartier général à Tartaros. Louis effectua donc quelques recherches sur les créatures peuplant le continent de Fiore, il choisit alors la créature qui serait la plus à même à correspondre à ce qu’il cherchait. Le Maître des Abysses voulait posséder un crocodile bipolaire. Quoi de mieux qu’un reptile aquatique aux dents acérées comme compagnon pour un mage de l’eau, maître de guilde maléfique. Le seul problème était que ces créatures ne se trouvaient qu’à l’état sauvage, on ne pouvait pas en acheter en animalerie. Louis aurait donc besoin de beaucoup de chance pour en trouver un et réussir à l’apprivoiser. Il n’y avait qu’un moyen pour avoir de la chance, il fallait posséder des objets qui apportent de la chance. Le Maître des Abysses en possédait déjà un, une Larme du Soleil pour être précis, il prit celle-ci dans un tiroir de son bureau et se prépara à quitter le volcan en direction d’une ville proche du seul et unique endroit ou se trouvaient ces créatures à Fiore.

Le vieil homme fouilla dans ses affaires et dénicha une écharpe qu’il ne se souvenait même pas posséder. Il se l’enroula donc autour du coup et cacha par la même occasion la moitié inférieure de son visage, il ne devait pas être reconnu pendant son voyage, il voulait à tout prix éviter les problèmes. Il prit également une bouse pleine de Jewels et rangea celle-ci dans une poche intérieure du manteau qu’il portait, comme toujours, sur les épaules. Louis commença donc son voyage à pied, il n’était pas pressé et allait profiter de l’occasion pour conserver sa forme. Il ne devait surtout pas perdre ses aptitudes à cause de son âge assez avancé, il ne serait pas un vieillard comme les autres. Il marcha donc sans arrêt jusqu’à ce qu’il arrive en bordure de la Jungle de Guatamalta où il fit une pause pour se reposer, il y passa la nuit et ne repartit qu’au matin. C’est donc bien reposé qu’il entreprit de traverser la jungle. Cette seconde partie du trajet ne fut pas de tout repos puisque le vieil homme eut de grandes difficultés à trouver son chemin au milieu des immenses arbres verts et des puissantes cascades. Le Maître des Abysses ne profitait pas du paysage, il ne regardait pas la nature qui l’entourait, la seule chose qui lui importait était de trouver son chemin. Ce n’est qu’après plusieurs jours qu’il réussit enfin à sortir de l’étendue de verdure.

Louis marcha encore un long moment et aperçu au loin sa destination, on voyait déjà l’immense Opéra de la cité. Le Maître des Abysses se dirigeait bel et bien en direction de la ville aux mille mélodies, Carmina, lieu de prédilection des artistes de tout Fiore. Ce n’est pas pour les spectacles qu’il avait choisi cette cité, mais bel et bien parce qu’elle se situait tout près de la mer de Désespérance où vivaient les crocodiles bipolaires. Avant d’entrer en ville, le vieux maître vérifia que son écharpe dissimulait bien son visage puisqu’il savait que des chevaliers runiques avaient une caserne pour protéger les artistes. Certain que son écharpe permettait qu’on ne le reconnaisse pas, il entra alors en ville, entouré par la musique provenant de tous les coins de la cité. Le vieil homme ne perdit pas son temps à assister aux différents concerts et spectacles. Il se dirigea immédiatement vers le quartier commerçant de la ville en longeant presque les murs pour être le plus discret possible. Il arriva finalement devant une boutique qui lui semblait prometteuse, il devait forcement vendre ce qui l’intéressait. Le Maître des Abysses entra donc la petite boutique en poussant la porte d’un grand coup., tant pis si celle-ci était abîmée, ce ne serait pas son problème. Il se plaça alors devant le comptoir et dit calmement à la personne située derrière celui-ci :

-Bonjour. J’aimerais savoir si vous vendez des trèfles à quatre feuilles ici. Si c’est le cas, je vais vous en acheter un, j’ai de quoi payer.

Louis ne se perdit pas en paroles inutiles, il devait absolument quitter la ville au plus vite afin d’éviter d’être reconnu et d’avoir une légion de chevaliers sur le dos. C’est également pour cette raison, qu’il sortit sa bourse avec la ferme intention de payer le pris demandé puisque menacer le vendeur pourrait s’avérer dangereux, surtout au beau milieu de l’après-midi. Il attendit donc, en jetant sans arrêt des coups d’œil vers la porte pour voir si quelqu’un arrivait, que le commerçant lui apporte ce qu’il venait de demander.
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Le Maître des Abysses a besoin de chance   Lun 15 Oct - 20:53
Le bruit que fit ce nouveau client en poussant la porte raisonna dans la boutique, mais aucune remarque sur le manque de délicatesse du voyageur ne se fit entendre, juste un petit cri de fillette apeurée. En effet ses parents, qui géraient la boutique s'étaient absenté et devraient bientôt revenir avec de nouveaux stock de marchandise. Pour le moment elle resta cachée derrière le comptoir dont elle ne dépassait pas du haut de ses neuf printemps. Quand elle entendit le vieux monsieur chercher un vendeur pour acheter un objet aussi cher qu'un trèfle à quatre feuille elle pris son courage a deux mains et monta sur la chaise derrière la caisse pour s'occuper de la commande. Débrouillarde la petite, ça faisait déjà un an qu'elle aidait ses parents à la boutique donc elle la connaissait de fond en comble et connaissait aussi les prix de presque tous les objets qu'elle contenait. Déterminée, mais un peu effrayée par l'allure imposante du client elle lui répondit d'une voix tremblante.

Bon-bonjour mo-monsieur. Je crois qu'il en reste un, c'est euh... Hésita-t-elle en essayant de se souvenir du prix exact avant de continuer une fois qu'elle s'en rappela. 1.000.000 de Jewels pour le trèfle à quatre feuille.

La fillette se mit debout sur sa chaise pour attraper la petite boîte en haut de l'étagère, on devinait facilement à la lueur verte qui s'échappait de l'ouverture de la boîte qu'elle contenait ce que le voyageur cherchait. Il ne lui reste plus qu'à payer pour avoir son bien.
Louis Chim

avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 22
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Le Maître des Abysses a besoin de chance   Lun 15 Oct - 23:44
Quelle ne fut pas la surprise de Louis de voir une si jeune fille apparaitre derrière le comptoir, elle était si petite qu’elle ne dépassait même pas de celui-ci. Elle devait s’asseoir sur une chaise pour être aperçue. L’âge de la petite demoiselle était bénéfique à Louis, en effet, il n’y avait que très peu de chances qu’elle sache qu’elle se trouvait face à l’un des trois dirigeants de l’Alliance Baram. Le vieil homme se détendit donc un peu puisque la petite fille ne risquait pas de prévenir les chevaliers qui pourraient arrêter le maître de guilde. L’enfant, toute tremblante, dit à Louis le prix de l’objet pour lequel il était venu. Il était vraiment très cher, mais sa rareté expliquait le coup exorbitant pour un si petit végétal qui possédait tout de même de puissantes capacités magiques puisqu’il était capable de fournir de la chance à son propriétaire. Néanmoins, dépensé un million de Jewels ne plaisait pas à Louis, il devait trouver un moyen d’obtenir ce pourquoi il était venu en dépensant le moins d’argent possible. Après tout, il était maître de guilde, mais ne roulait pas sur l’or. N’étant pas quelqu’un de stupide agissant instinctivement, le Maître des Abysses prit un petit moment pour réfléchir à ce qu’il allait faire. Tenter de voler la fillette pourrait s’avérer dangereux malgré la très probable incapacité à se défendre de la jeune fille, elle aurait toujours le moyen de prévenir quelqu’un et dans ce cas, quitter la ville deviendrait une tache presque impossible. L’autre moyen aurait été de la tuer, mais Louis ne se voyait mettre fin au jour d’une pauvre enfant qui ne faisait que son travail. C’est vrai qu’il était sans cœur et violent, mais ce n’était tout de même pas un monstre au point de tuer une petite fille pour le plaisir. Il décida donc de conserver le plan initial, c’est-à-dire payer le prix et partir le plus rapidement possible.

Pendant que le vieil homme réfléchissait, la petite fille était montée sur sa chaise et avait pris une boîte sur l’étagère. De celle-ci s’échappait une lueur verdâtre, le trèfle qu’il avait demandé devait être à l’intérieur. Louis sortit donc sa bourse de sa poche, l’ouvrit et sortit exactement la somme demandée par la fillette. Il déposa donc tous les Jewels sur le comptoir de la boutique et arracha la boîte des mains de l’enfant. Le Maître des Abysses rangea celle-ci dans une poche intérieure de son manteau. Il tourna immédiatement les talons sans accorder un seul mot de remerciement, ni un regard à la petite fille à laquelle il venait de prendre l’objet directement dans les mains. Louis quitta alors la boutique précipitamment en jetant des coups d’œil de tous les côtés. Revenus dans les rues de la cité des artistes, le Maître des Abysses se fondit dans la masse grouillante de la population et quitta la ville en direction de la Mer de Désespérance.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Maître des Abysses a besoin de chance   

Le Maître des Abysses a besoin de chance

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-