Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Partagez

 [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]

AuteurMessage
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMar 23 Fév - 17:37
Je m'y étais attendu : le travail du Conseil allait me prendre beaucoup de temps. C'était normal, il s'agissait d'un poste avec beaucoup de responsabilités et j'étais prêt à faire les sacrifices nécessaires. Ce qui était plutôt bien, c'est que je profitais ainsi à 200% du peu de temps libre que l'on m'accordait. Généralement, je peignais chez moi, pour ne pas avoir à perdre du temps en déplacements. Mais aujourd'hui, je voulais bouger. Era était une belle ville, mais j'étais un aventurier : même à Mac Anu, je n'y restais pas plus d'une semaine. Depuis toujours, du moins depuis ma nouvelle vie, je voyageais à travers Fiore pour en apprendre toujours plus sur la culture et l'histoire du royaume. Je partis donc d'Era, un sac sur le dos, me dégourdir les jambes.

Les gardes chargés de ma protection ? Je n'en voulais pas. Ils risquaient de me dire de rester. Pire encore, de prévenir les autres conseillers. Je n'allais pas non plus emmener Myrcella avec moi, car je devais pouvoir protéger mes arrières. Je lui avais donc demandé de couvrir mon absence. Néanmoins, je n'étais pas fou, je connaissais mieux que quiconque les dangers de Fiore et je ne pouvais plus m'y risquer sans personne pour m'accompagner. À qui pouvais-je faire confiance ? Il y avait bien quelqu'un, mais... Notre situation était plus ou moins très compliquée. Amandil Anésidora, écuyère de Carmina. Malheureusement, je ne voyais qu'elle pour cette mission.

Je lui ai donc écris une lettre, lui expliquant que j'étais tout d'abord désolé pour les événements survenus à Mac Anu, que, depuis, on m'avait octroyé le rang de Conseiller, bien qu'elle soit sans doute au courant, et que j'avais toutefois besoin de sa présence "au cas où", car elle était la seule personne de confiance disponible. Pour finir, je lui expliquai que j'avais besoin de sortir, peut-être même de m'entraîner sans être protégé. D'un peu d'adrénaline, quoi. J'espérais qu'elle accepterait. Après tout, elle avait le choix, ce n'était pas un ordre. Elle était des rares soldats qui ne risquait pas de recevoir d'ordres de ma part, mais en outre, il ne s'agissait pas d'un courrier officiel, je n'en prenais même pas le risque.

Lorsqu'elle fut arrivée à la périphérie d'Era, à l'endroit que je lui avais indiqué, je m'excusai pour l'absence de nouvelles après Mac Anu. Disons simplement que j'étais occupé. Toujours est-il qu'elle sembla d'accord pour m'accompagner et nous pûmes partir. La destination du jour serait le Temple Tsukiyomi : à la fois monumental et proche d'Era, nous pourrions ainsi y aller et en revenir dans la journée. Là-bas, je pourrais peut-être même m'entraîner contre Amandil ou la faune locale. Toutefois, je n'oubliais pas Amandil, lui promettant sur la route que j'essaierai de prendre des nouvelles plus souvent. Je n'avais pas été exemplaire avec elle, loin de là. Le fait qu'elle me révèle ses sentiments... J'avais peur de la voir, même si c'était un peu absurde. C'était mon amie...

Enfin, nous arrivâmes. Comme je m'en étais douté, la pyramide qui avait autrefois fait office de temple était gigantesque. Bien que ma mémoire visuelle soit excellente, je fis des croquis pour pouvoir peindre ce que je voyais plus tard. Je me sentais mieux, je me sentais libre. C'était comme avant, lorsque je n'avais aucune responsabilité. La seule chose qui me le rappelait était la présence de mon amie. Évidemment, je discutais avec elle en même temps que je dessinais. Il n'était plus question de la laisser de côté.

Apparition / Capture de familier:

Amandil:
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMar 23 Fév - 19:08





    J'étais étonné d'avoir reçu une lettre de Kenta. J'avais été encore plus étonné que quelqu'un le nomme membre du Conseil. Après tout, même s'il avait les qualités requises pour en devenir un, je ne pouvais m'empêcher de me demander pourquoi il avait été nommé. Certes, comme je l'ai dit, il possèait de nombreuses qualités indispensables, mais pour un membre du Conseil devait être un monstre en puissance. Il n'y avait qu'à regarder Hikari Ryuunosuke ou Aion Nightray, tous les deux mages saints, pour savoir ce qu'était pour moi un vrai membre du Conseil. Aion maîtrisant la pyrokinésie ne ferait qu'une bouchée d'Hoshigaki, le pauvre. Quand je l'avais revu, il n'était qu'écuyer runique comme moi et maintenant le voilà qui se faisait propulser en haut de l'échelle hiérarchique. Autrement dit, c'était un des big boss. J'espérais juste pour lui qu'il ne soit pas assez sot pour m'ordonner quoique ce soit qui soit contre mon opinion. Mais bon, il n'était pas bête à ce point. Revenons à la lettre que Kenta m'avait envoyée. Dedans, il m'expliquait qu'il était désolé pour les événements survenus à Mac Anu. Moment historique de ma vie puisque cette cuite monumentale m'avait permis de révéler mes sentiments à mon ami d'enfance. Il m'expliquait qu'il était devenue Conseiller. J'aurais aimé être averti plus tôt compte tenu de notre relation avant que je l'apprenne par les rumeurs et par ma commandante. Apparemment, il voulait ma présence et bien que je ne sentisse pas qu'il s'agisse d'un ordre direct, je me voyais mal refuser. Malheureusement, je n'avais aucune bonne raison de refuser. De plus, il avait pris soin de me caresser dans le sens du poil en me flattant que j'étais la seule personne digne de confiance disponible. Cela sous-entendait qu'il avait quelqu'un à qui sa confiance était plus forte que celle qu'il me portait. Donc, en gros, j'étais la remplaçante. J'appréciais le geste, merci ! Ensuite, il m'expliquait également qu'il avait besoin de sortir, de vagabonder, vu ces nouvelles fonctions, je pouvais imaginer le poids qui lui incombait à présent.

    Je pris donc une calèche, direction Era, la nouvelle ville d'habitation de Kenta. Normal, c'était là-bas qu'était le Conseil magique. Je le rejoignis à la périphérie de la ville. Pour l'occasion, j'avais mis une robe légère blanche

    Robe blanche:


    Quand, je rejoignis, il s'excusa de l'absence de nouvelle qu'il m'avait donnée. C'était la première fois que je le revoyais depuis Mac Anu. Mes sentiments ressurgirent, mais je laissais un sourire de façade pour éviter de me rappeler à quel point cela m'avait touché. Il me dit alors la destination qu'il voulait aller, le Temple Tsukiyomi. Parfait, mon dernier objectif que je mettais lancer s'était de voir les trois temples et la forêt ancestrale. J'avais déjà visité le Temple Amaterasu, où j'avais fait la rencontre de Russell. Aujourd'hui, c'était le temple du Ciel et de la Lune. Sur la route, j'avais donné des tartelettes à la crème, les mêmes que j'avais préparées lorsque j'avais rencontré Liz. Sauf que cette fois, elles arrivaient à destination. Partir à l'aventure avec Kenta, cela me rappelait l'escapade que l'on avait faîte du volcan à Lémuria. Pour y aller, nous avions affrété une calèche, les nouveaux privilèges de Conseiller de mon ami d'enfance s'avéraient très précieux pour en obtenir une. Dans cette même calèche, il me promit qu'il essaierait de prendre plus souvent de mes nouvelles. Je le regardais dans les yeux en lui disant que cette fois, il avait intérêt à tenir sa promesse parce que je savais où il travaillait et que ce serait facile d'avoir sa tête. Bien sûr, je ne m'imaginais aucunement être capable d'entrer dans le Conseil, sans y être convié tellement la sécurité y était stricte. C'était juste pour l'intimider un peu. Je n'avais toujours pas digéré le fait qu'il m'ait oublié. Rancunière à cent pour cent.

    Lorsque nous arrivâmes enfin, le temple avait la forme d'une gigantesque pyramide. Je le voyais sortir du papier pour dessiner, cela me rappelait les deux qu'il m'avait faits. Pour ma part, ma mémoire sélective étant bonne uniquement pour ce que j'aimais, je pouvais retenir chaque détail de cet édifice, enfin peut-être pas tous les détails, mais la plupart. Je fis quelques remarques à Kenta, comme par exemple qu'il dessinait toujours aussi bien. Rien dans mon comportement ne laissait transparaître l'immense détresse qui m'accablait. Je le voyais parler tranquillement avec moi, comme à une l'amie que j'étais à ces yeux. Je le voyais à présent dans son comportement, il me semblait transparent. Cela me fit rappeler une chanson, elle était certes triste, mais c'était la première qui m'était venue à l'esprit. Cela me fit rappeler une chanson, elle était certes triste, mais c'était la première qui m'était venue à l'esprit.

    Chanson que Amandil chante:






Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMar 23 Fév - 20:29
    Trois semaines. Cela faisait exactement vingt et un jours qu'Haru était retourné sur le continent et avait débuté sa nouvelle vie : affublés d'une nouvelle identité et d'une nouvelle apparence ainsi qu'armé de nouvelles convictions, le trentenaire s'était promis de rester une ombre et ne pas se mêler des affaires qui ne le regardaient pas ; tout en sachant ô combien cela serait difficile de piétiner les principes qu'il avait défendu toute sa vie durant. Et il ne lui fallut pas plus d'un mois de vagabondage au Pyrée, ville portuaire où il fit preuve d'un peu trop de zèle peut-être, pour que l'ombre qu'il était censé être devienne le fameux ''homme masqué, terroriste psychopathe schizophrène qui prend plaisir à faire du mal aux autres''. L'ex-maître de Fairy Tail n'avait rien fait de mal en soit mais il pouvait comprendre que les autorités de la ville n'acceptent pas sa vindicte solitaire. Et comme se faire attraper par les miliciens était la dernière chose qu'il souhaitait, le choix fut simple.

    L'ancien soldat quitta la ville du Nord et se dirigea vers le Sud après avoir eu vent d'une vieille rumeur : une ancienne bibliothèque serait dissimulée dans un des temples ancestraux de Fiore et contiendrait peut-être les ouvrages anciens qu'il cherchait. Le voyage fut bien plus rapide qu'il ne l'aurait imaginé : chevauchant son nouveau véhicule magique - une moto high-tech qu'il avait tendrement baptisé "Sleipnir" -, le mage avala les centaines de kilomètres en quelques heures à peine. Soucieux de ne pas se faire piquer son deux-roues et rester le plus discret possible, l'ex-agent du Conseil le dissimula dans la forêt et fit les derniers kilomètres à pied. Masqué et protégé par son manteau d'anonymat, personne en théorie ne pouvait le reconnaître.

    D'autant plus que la proximité de l'endroit avec Era lui filait des boutons.

    Le temple était immense ; Kuroda avait visité cet endroit à plusieurs reprises mais l'émotion qu'il ressentait à chaque fois était la même. Sentiment que ne partageait visiblement pas Hei. Si le propriétaire était époustouflé par l'immensité du temple, le masque lui était plutôt "meh". "Franchement mec, t'imagines pas le nombre d'esclave qu'il a fallu pour te pondre une pyramide pareille. Moi j'dis, si nos ancêtres avaient consacré leur temps libre à faire autre chose que ces lieux de culte, on s'rait vachement mieux aujourd'hui." fit remarquer l'âme artificielle. Remarque à laquelle Haru ne répondit même pas. Si son compagnon de route avait raison sur un point, le bellâtre préféra ignorer ces propos blasphématoires. Même s'il était lui-même athée, il savait respecter les croyances des autres.

    Lorsqu'il arriva au niveau de l'entrée du gigantesque bâtiment, le vagabond remarqua la présence de deux autres individus. Ne souhaitant pas attirer l'attention de ces derniers, il baissa davantage sa capuche et s'avança vers la pyramide. "OH LA VACHE C'EST MEGA SOMBRE CET ENDROIT. Franchement j'y passerai pas mes vacances ici !" beugla Hei lorsqu'ils arrivèrent au niveau de la porte principale. Forcément, niveau discrétion, c'était plus tout à fait ça.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 29 Fév - 13:28
Le temple Tsukiyomi était un endroit isolé et assez calme. C'était donc le lieu idéal pour qui ne voulait pas être dérangé. Un Nebula Finalita Lumen s'y était donc installé, car la faune locale ne se frotterait pas à une créature si rare et puissante, et les humains ne venaient que très rarement en ces lieux. Il pensait donc y être tranquille un bon moment et espérait que rien ne vienne le perturber.

Mais voilà que trois personnes différentes venaient d'arriver "chez lui" en même temps ! Et si l'un d'entre eux était relativement discret, les deux autres ne se gênaient pas pour troubler la quiétude des lieux en donnant de la voix ! L'une en chantant, l'autre en criant. C'était intolérable ! Il devait agir pour les faire partir, même si cela n'avait que peu de chances de réussir...

De l'étage où elle se trouve, la créature élémentaire sort d'une porte et utilise la magie que seul lui et les siens maîtrisent dans tout Fiore pour envoyer une grande Flèche de Lumière se planter entre les intrus et l'accès au temple. Celle-ci s'abat avant d'éclater, mais sans les blesser, à moins qu'il ne se soient avancés imprudemment. Puis, il retourne à l'intérieur sans insister. Le message est clair : "Allez-vous en !"


Intervention GM : Un Nebula Finalita Lumen (3.500 PM) sort d'une des portes situées sur la paroi du temple, quelques étages au-dessus de vous, et emploie un Light Make Arrow pour faire un coup de semonce. Puis, il repart dans le bâtiment.
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 29 Fév - 14:34
Alors que mes dessins prenaient forme, Amandil se mit à chanter. Ça ne me déconcentrait pas vraiment, mais je me demandais ce qu'elle pensait. Je m'étais peut-être excusé pour Mac Anu, bien que le tort ne vienne pas totalement de moi, mais ça ne changeait sans doute rien à ses sentiments. Ressentait-elle de la colère ? Était-elle venue à contre-coeur ? J'espérais que non, et le fait qu'elle chante me confortait légèrement dans cette idée. Toutefois, je ne savais pas encore si nous pourrions retrouver la complicité que nous avions autrefois, lorsque nous vivions tous les deux à Lémuria. J'étais heureux d'avoir récupéré mes souvenirs, malgré la déception intense que mon père constituait.

Également, je me demandais si elle savait pour Myrcella... Nous ne nous étions pas revus depuis Mac Anu, mais les rumeurs courrent vite dans les rangs, surtout si cela concerne des personnes hautes-placées dans la hiérarchie. Moi, en l'occurence. Malgré la peine qu'elle aurait, je ne devais pas la laisser apprendre cette relation par quelqu'un d'autre. Décidemment, j'étais fait pour lui faire du mal... Tout ce que j'avais fait depuis que nous nous étions rencontrés à Carmina, c'était la faire pleurer. En tant qu'ami, je n'étais pas du tout à l'aise avec cette idée... Il allait falloir que je me rattrape, un jour, sans pour autant remuer le couteau dans la plaie. Qu'est-ce que c'est compliqué les filles...

Un bruit, comme une voix, nous parvint apparemment du temple. Y avait-il quelqu'un ? C'était peut-être juste une pierre qui s'était écroulée, çe ne me choquerait pas plus que ça, vu l'état du temple. Soudain, dans un éclair blanc éblouissant, le sol entre nous et le temple fut pris pour cible d'une grande flèche émettant de la lumière. À moins que la cible, ce ne soit nous ? Dans tous les cas, la flèche était vraiment étrange, puisqu'aucune flèche magique tangible à ma connaissance ne pouvait être faite de lumière. Et pourtant... Immobiliser des rayons de lumières, personne n'y arrivait, du moins à ma connaissance. Qu'est-ce qui avait provoqué cela ? En remontant la trajectoire de la flèche, je vis la créature qui était le lanceur du sort. Enfin, je ne vis d'elle que le dos et la queue, puisqu'elle repartait déjà. Un Nebula Finalita Lumen ! Je ne voyais que cela qui pouvait répondre à la description. D'ailleurs, c'était une créature si rare qu'il m'était impossible de passer à côté : je devais en faire des croquis.

Néanmoins, la créature semblait ne pas vouloir de nous. Elle nous avait attaqués, puis était partie. Nous avait-elle vraiment ciblés ou voulait-elle juste que nous partions ? Devais-je vraiment aller la perturber, alors qu'elle souhaite être seule ? De plus, était-ce vraiment responsable, en tant que Mage du Conseil, d'aller affronter un monstre aussi puissant ? Oh, j'ai dit responsable... Soit, pour une fois, je voudrais ne pas l'être. J'allais suivre le Nebula, discrètement si possible, et en faire tous les dessins que je voulais. J'étais curieux, mais pas fou, je n'allais pas chercher le combat volontairement avec quelque chose qui maîtrise la lumière à la perfection.

Tu viens, Amandil ? Allons voir ce que c'était que ça !

En sautant les marches du temple, j'arrivais rapidement à la porte par laquelle le Nebula avait disparu. Tâchons désormais d'être le plus silencieux possible. Évidemment, nous n'avions pas de guide, s'il existait des guides pour visiter de vieux temples abandonnés et lieu de résidence de monstres en tout genre, alors j'allais devoir utiliser une feuille pour faire un dessin des couloirs du temple. Je ne voulais pas me perdre, ni devoir détruire des murs pour m'échapper. L'avantage, c'est qu'une fois à l'intérieur, nous n'aurions plus qu'à suivre la lumière pour trouver sa source, qui était bien évidemment le Nebula.

Libre à toi de ne pas venir si tu ne t'en sens pas capable, je ne t'y oblige pas. Pour ma part, j'irais. Si ça devient dangereux, je fuirais. Dans tous les cas, nous devons faire le moins de bruit possible, j'ai l'impression qu'il a l'oreille fine.

Dis-je finalement à Amandil, en entrant dans le temple. Après tout, il avait réussi à percevoir notre présence alors que nous étions à l'extérieur des murs. Maintenant que j'étais à l'intérieur, je n'avais aucune idée des risques que je prenais.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 29 Fév - 18:48






    J’étais tranquillement en train de chanter une chanson d’amour. S’il écoutait bien les paroles, Kenta verrait que je la chantais pour lui, mais bon comme c’est un idiot et que si je croyais toutes les rumeurs qui se disaient sur le nouveau conseiller, je l’aurais déjà tué. D’après ces rumeurs, ils auraient été à un bal. Si ce n’était que ça, vous me diriez, pourquoi être jalouse ? Parce que d’après ces mêmes rumeurs cette personne était une fort jolie demoiselle qui répondait au doux nom de Myrcella Heaven, mage de blue pégasus connue également pour être une actrice. Si d’ordinaire, j’étais une grande fan de l’actrice, depuis que j’avais entendu parler de cette rumeur, son poster chez moi avait fini en lambeau. Mais voilà, ce n’était que des « si » et avec des « si » on mettrait Era en bouteille. Je finissais ma chanson tranquillement lorsque j’entendis un cri qui me fit sursauter et qui me fit dégainer de moitié ma nouvelle lame de son fourreau.
    "OH LA VACHE C'EST MEGA SOMBRE CET ENDROIT. Franchement, je n'y passerai pas mes vacances ici"
    J’avais beau avoir chanté quelques instants avants, cet individu ne connaissait pas ces manières pour crier à tout va devant la porte du temple. Kenta et moi étions resté en dehors du temple afin d’en admirer la beauté., mais nous, nous n’avions pas crié devfant la porte du temple comme un cinglé. Il manquait plus qu’une créature ou un esprit vienne ruiner cette sortie avec Kenta !

    Soudain, un éclat lumineux fut aperçu. Une grande flèche faîte de lumière. J’étais mortifié d’horreur. Cet élément était le pire que je pouvais affronter. Je regardais la flèche. Soit la créature en question nous avait raté, soit c’était un coup de semonce. Dans les deux cas, déranger une créature capable de fabriquer des objets lumineux n’était pas pour me rassurer. En y repensant, qui pouvait fabriquer des objets à partir de la lumière ? La réponse était venue à moi dès le moment où j’avais vu la flèche, un nébula finalita lumineux. Ils n’y avaient qu’eux pour pouvoir créer ce genre d’arme. Un de mes rêves était en train de se réaliser ! J’allais pouvoir voir de mes propres yeux une créature mythique ! J’avais pu entrapercevoir le dos et la queue de la créature qui ne faisait plus aucun doute sur son identité.
    "Tu viens, Amandil ? Allons voir ce que c'était que ça"
    « Avec plaisir ! Tu sais que j’ai toujours adoré les créatures mythiques et voilà que j’en vois une. Et tu voudrais que je rate cette occasion ? »
    Je le suivais, mais il déclara que si je ne m’en sentais pas capable, je pouvais rester ici, mais que lui irait et que s’il y avait du danger, il fuirait. Je n’appréciais pas du tout qu’il me prenne pour une gamine incapable d’affronter le danger. J’étais écuyère ! Kenta était peut-être mon gradé, mais cela ne signifiait pas pour autant que je n’étais rien. Il ajouta aussi que la créature semblait avoir l’oreille fine.

    Je lâchais un juron en murmurant :
    « Tu n’es pas mon père que je sache ! »
    On avait dans les couloirs en essayant de trouver la source lumineuse. Sauf manque de pot pour nous, les couloirs étaient englobés par des ténèbres denses. J’eus alors la solution. Je sortis Kibô, mon épée, de son fourreau. Comme ma lame était fabriqué à partir de Lanternel, elle avait la particularité de briller dans le noir. Pratique dans ce genre de situation.

    J’avais trouvé cette épée dans une armurerie de Rochair. J’avais tout de suite reconnu le style de mon frère. Quand l’artisan m’avait dit sa particularité, je sus que mon hypothèse c’était avérée exacte. J’avais peut-être une arme faîte par mon frère, mais je l’avais appelé espérance, car dans les plus fortes ténèbres, une lumière brillera quand les autres seront éteintes.

    Je me mis légèrement devant Kenta afin d’éclairer le chemin et de ne pas nous perdre dans ce dédale de chemins. J’étais prête à recevoir un assaut, sait-on jamais, il pouvait tous arriver dans un lieu comme celui-là.




Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 29 Fév - 22:54
Connu pour être un dédale gigantesque, le temple de Tsukiyomi allait être un fabuleux adversaire ; franchir ses murs, traverser ses couloirs et trouver des trésors. C'était le type d'aventure qu'Haru adorait... Le genre de quête qui générait une adrénaline, un sentiment qu'il avait appris à oublier en devenant Maître de sa guilde. Master de Fairy Tail était un rôle qui lui allait comme un gant - il aimait les membres de cette famille et se plaisait dans le personnage de grand frère - mais c'était aussi une tâche qui l'avait enchaîné à Magnolia. Il avait accepté ses responsabilités les bras ouverts mais avait dû céder sa liberté. Si dans le langage de l'Alchimie on évoquerait le principe de l'équivalence, ce serait davantage le terme de compromis qui serait utilisé dans la vraie vie.

Quoi qu'il en soit, l'ex-militaire s'apprêtait à entrer dans le temple dans le plus grand anonymat lorsque Hei, son mystérieux compagnon de fortune, décida d'hurler sa joie, sa bonne humeur et sa surprise avec son énervante voix. Heureusement - ou malheureusement, il s'agit d'une question de point de vue -, l'apparition soudaine d'une créature de lumière attira l'attention des deux autres individus. Celle-ci n'hésita d'ailleurs pas à agresser les visiteurs à l'aide d'une flèche de lumière qui se planta dans le sol... Ce qui était normalement impossible, ce type de magie étant connu pour être intangible.

"Un Nebula Finalita Lumen. Des années que je n'en ai plus rencontré. Tu as intérêt à la fermer, Hei, car je suis sûr que ta voix l'énervera autant qu'elle m'énerve m..." L'homme masqué n'eut malheureusement pas le temps de finir ce qu'il avait à dire puisque son accessoire, le désormais célèbre masque vivant, l'interrompit comme il aimait si bien le faire.

"PAR TOUTATIS ELLE SE PREND POUR QUI CETTE BESTIOLE ?! ELLE SAIT PAS A QUEL POINT UNE FLECHE COMME CA PEUT FAIRE MAL ?! ATTENDS NE TE CACHE PAS ESPECE DE LACHE, JE VAIS ALLER TE REGLER TON COMPTE TOUT DE SUITE, SALETEE !" hurla le masque blanc, tellement fort que les oreilles d'El Colonello grincèrent. Enervé par l'immaturité de son compagnon, l'ex-blondinet se donna une claque, histoire de ramener sur Terre celui qui s'excitait pour rien.
"Calmos. On va entrer à l'intérieur sans faire de bruit, faire notre petite affaire et on va partir. Le Nebula Finalita ne nous veut pas de mal. Elle souhaite juste que l'on s'en aille. Alors fait moi une faveur, Hei, et tais toi." Répondit le vagabond avec son légendaire calme avant d'entrer dans le Temple par la porte où était apparue la créature. L'endroit était sombre et il n'avait malheureusement rien pour s'éclairer. Heureusement, sa vue s'habituait vite à l'obscurité et il parvint après quelques minutes dans cette pénombre à distinguer certaines formes. Une lumière au loin attira rapidement son attention : les deux inconnus qu'il avait surpris tout à l'heure étaient bels et bien entrés dans le temple, eux aussi.

"On va les suivre. Ne t'éloigne pas de moi." Marmonna le "terroriste du Pyrée" tandis qu'il avançait par petites foulées.
"Oui enfin tu sais bien que je risque pas d'aller bien loin..." Répliqua tristement l'âme artificielle.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMar 8 Mar - 20:37
Habituellement, se retrouver dans le labyrinthe de couloirs et de salles du temps Tsukiyomi était une épreuve très ardue. La légende racontait même que certains pauvres hères s'étaient égarés ici et avaient péri, n'ayant jamais retrouvé la sortie...
Oui mais habituellement, les aventuriers n'étaient pas guidés par un phare. En l'occurrence, un Nebula Finalita Lumen qui avait peur du noir. Pour cette raison, il rayonnait en continu d'une lumière douce, style veilleuse, qui guidait Kenta et son ex future possible petite amie. vers la salle où il se trouvait. Haru quant à lui, pouvait peut-être apercevoir cette lueur, et si ce n'était pas le cas, il lui suffirait de suivre les deux autres mages.

Au bout d'un moment, ils finirent par arriver dans une salle plus large, faisant bien vingt mètres de haut sur autant de large, et plus encore de longueur. Autant dire que les quelques torches éparpillées de ci de là ne parvenaient pas à disperser complètement les ténèbres.
Au milieu de cette salle, face au Conseiller et à sa subordonnée, se trouvait l'être élémentaire, contrarié d'avoir été suivi. Pour ne pas laisser ces intrus lui faire de mal, il répliqua, de manière plus agressive cette fois.
Il commença par un flash lumineux jaillissant de tout son corps afin d'éblouir ses agresseurs, avant d'envoyer une demi-douzaine de rayons de lumière dans leur direction.


Intervention GM : Vous parvenez à suivre le Nebula jusqu'à une grande salle vide. Son repère, peut-être. Dès que vous entrez dans la salle, il emploie un puissant flash lumineux avant d'envoyer 6 rayons de lumière sur vous.
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyDim 13 Mar - 22:49
Le dédale était impressionnant. Je ne m'étais pas attendu à ce qu'un tel labyrinthe sommeille à l'intérieur du temple, en fait. À mes côtés, Amandil portait une épée qui illuminait le sol à nos pieds, tandis que devant nous, la lumière du Nebula nous guidait. Je me demandais comment nous pourrions ressortir, puis je me suis dit que si le Nebula pouvait s'en sortir, il n'y aurait qu'à l'y forcer pour retrouver notre chemin, mais je ne voulais pas en arriver là. Après tout, nous étions sur son territoire et ce malgré sa sommation. Alors, j'essayais de retenir tous les tournants avec les détails qu'il y avait sur les roches... Mais bon, on sait tous ce que vaut ma mémoire, n'est-ce pas ?

Après une marche plus ou moins longue, nous débouchâmes sur une grande cavitée qui contrastait nettement avec le couloir étroit duquel nous sortions. Le Nebula, quant à lui, se trouvait plus loin, au centre de cette longue pièce. J'eus à peine le temps de sortir mon carnet de dessins qu'il remarqua notre présence, employant cette fois une force bien plus grande pour nous faire fuir. Je n'étais pas prêt d'affronter une créature qui ne voulait pas se battre ou être dérangée, mais je voulais faire des dessins... De quelle façon pouvais-je réagir ? Il n'y avait pas trente-six mille solutions, de toutes façons, il n'y en avait qu'une seule qui soit logique, dans mon esprit.

Ainsi, lorsque la lumière tenta de nous éblouir, je fus trop long à ma cacher les yeux, mais les traits de lumières qui suivirent furent suffisamment lumineux à leur tour pour être à peu près visibles. Je n'en voyais pas la forme, mais j'en voyais au moins la présence ! Il n'y avait aucun doute sur le fait qu'ils étaient plus ou moins dangereux et qui étaient loins d'être du même genre que le précédent flash : Amandil et moi étions ciblés par ces attaques. Alors, je m'interposai rapidement entre le Nebula et Amandil, sans rien voir de ce qui pourrait arriver, mais renforçant quand même ma tenue avec Trace.

Ce qui m'était arrivé à l'instant ? Je ne le savais pas trop moi-même. Après tout, Amandil était venue pour me protéger, pas pour être protégée. Je n'aurais sans doute pas fait cela pour n'importe qui, étant donné le prix qu'avait acquise ma vie depuis ma nomination au Conseil. Mais, Amandil, il n'était pas question qu'elle soit blessée alors que je pouvais encore faire quelque chose pour l'empêcher. L'une des flèches me toucha au torse, me projetant en arrière et me coupant la respiration un instant, mais sans m'occasioner de dégâts importants pour autant, grâce à ma faible protection. En atterissant sur Amandil, qui me réceptionnai afin que je ne tombe pas, je lui dis :

Ne compte pas sur le fait de te battre. Je ne veux pas que toi ou cette créature soit en danger.

Évidemment, j'étais plus pour protéger Amandil, mais nous n'étions pas chez nous. Les intrus, le danger, ça ne venait pas du Nebula, mais de nous-mêmes. Alors que je me redressais, je regardais le Nebula. Sans faire un pas en avant, je m'assis. Il pouvait s'agir de plusieurs choses : j'étais à la fois dans une position de faiblesse, mais aussi en position de revendiquer le territoire sur lequel j'étais assis. Et si le Nebula ne l'acceptait pas ? Ce serait dommage, car c'était le seul moyen que j'avais pour dessiner, me doutant bien qu'il me trouverait rapidement si j'essayais d'utiliser d'autres couloirs. Si je voulais avoir un croquis, je devais m'assoeir, de toutes façons, alors autant le faire à un moment. D'un geste de la main, je demandais à Amandil de faire de même. Je ne voulais pas me montrer menaçant, alors je présentai mes excuses au Nebula...

Désolé de vous avoir déranger. Si vous insistez, nous pourrons toujours partir, mais j'insiste pour pouvoir rester en votre compagnie.

Je pouvais m'avancer sans trop de risques que j'étais le premier mage du Conseil à s'excuser devant un Nebula pour pouvoir le dessiner, mais bon, il y a un début à tout. Et puis, même si je doutais que ce serait si simple, c'était déjà un début. Tout ce que je demandais, c'était d'un peu de temps pour pouvoir faire mes croquis. Ainsi, avec un peu de chance, le Nebula ne ferait que nous ignorer, Amandil et moi, et tout le monde serait gagnant. Oui, avec un peu de chance, mais je ne perdais pas espoir ! Amandil, je ne sais pas, elle devait être un peu contrariée... Chaque chose en son temps, je n'étais pas blessé, alors ça pouvait se résoudre plus tard.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMar 15 Mar - 16:44





    Moi et kenta avions suivi l lumière qu'émettait le Nebula finalita enfin de le suivre. On s'enfonçait dans le labyrinthe de couloirs du temple Tsukiyomi . Je ne prêtais pas attention au chemin que l'on avait suivi pour parvenir jusqu'ici. Mon but, la créature et s'y possible l'admirer de plus prêt. Et l'excitation de regarder de plus près l'un des mythes les plus connus de Fiore vivant était un perspective alléchante.

    Nous arrivâmes dans une salle large et haute d'une vingtaine de mètres. Avant que j'ai pu admirer l'architecture des lieux - Oui, je m'y intéresse!-Je vis que la créature nous avait attendus. Il était au centre de la pièce. Apparemment, le Nebula savait qu'il avait été suivi et ne semblait pas content du tout.
    Je formais un cercle noir dans mon esprit et plongeais dedans. Aussitôt, je me transformai en démon Sabnock, car je présentais un danger. Le Nebula ne nous aurais pas attendu simplement pour faire la causette.
    La créature invoqua une lumière vive pour nous éblouir et cacher son attaque. Mon dieu, encore de la lumière. Je mis mon épée devant mesyeux pour ne pas m'éblouir, enfin j'essayais, c'était dure avec toute cette lumière. Je ne vis pas les projectiles allé dans notre direction. J'avais beau m'être transformé, la lumière étant la faiblesse mortelle des démons et donc la mienne. Diable ! Pourquoi déjà, j'étais ici ? Ah oui, je voulais admirer un Neubla Finalita qui n'aspirait qu'à me tuer. Triste vie. Un de mes rêves veut me tuer, charmant. Pendant que je me cachais mes yeux avec mon épée, je vis une silhouette s'interposer entre la lumière et moi. Cette silhouette s'était Kenta. Je le vis se faire toucher pas un rayon lumineux. Je ne vis pas les projectiles allé dans notre direction.
    « KENTAAA !!!!!! »
    Non! Non! Non! Non ! Il ne pouvait se sacrifier pour moi. J'allais encore perdre un de mes proches devant mes yeux. Non! Non! Non ! Je ne voulais pas ça. Je ne pouvais accepter qu'il soit mort.
    Je vis le corps de mon camarade tombé vers moi. En le rattrapant, je fis attention à ne pas l'empaler sur ma lame, on sait jamais. Je le vis me parler.
    Ne compte pas sur le fait de te battre. Je ne veux pas que toi ou cette créature soit en danger.

    Quel idiot ! Il mériterait des baffes, sa vie avait bien plus de valeur à la mienne, même si j'appréciais le fait qu'il se soit sacrifié pour moi.
    « Idiot, j'ai cru...j'ai cru que.. » ma voix trahissait mon inquiétude et en même temps, mon soulagement.
    Je levais mes yeux vers la créature. Je lui lançais un regard si noir, que si mes yeux pouvaient tuer, le Nebula serait déjà mort.
    « Toi ! Comment oses-tu blesser mon ami ! Tu vas regretter ce que tu as fait ! Tu vas tâter de ma lame ! » dis-je d'une voix vibrante de colère en dirigeant ma lame vers lui.

    Mais je vis Kenta s'asseoir calmement. Avait-il été blessé quelque part ? Il me demanda du geste de m'asseoir également. Son calme devait être contagieux, car ma colère disparut. Le choc l'avait-il rendu fou ? Ou simplement inconscient ? Devrais-je le frapper la caboche pour vérifier qu'il n'avait pas perdu la tête ?

    Je lui dis d'une voix hésitante
    « Tu es sûr que c'est une bonne idée de s'exposer comme ça ? Je ne sais pas si tu as vu, mais il nous a jeté des rayons lumineux sur nous. »

    Il présenta ses excuses aux Nebula. Il était vraiment devenu fou !
    N'y comprenant rien, je m'asseyais aux côtés de Kenta. Il semblait confiant dans sa démarche. Je me préparais quand même à esquiver au cas où, on ne sait jamais.

    Puisque l'on était assis à faire discussion avec un Nebula Finalita, autant discuter avec Kenta. Au moins, ça passera le temps.
    J'allais aborder un sujet difficile pour moi. Mais qui me permettrait de savoir si les rumeurs que j'avais entendues étaient vraies.

    « Dis, c'est vrai que tu sors avec Myrcella Heaven ? »






Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyJeu 17 Mar - 23:42
    Depuis son retour de Sugire Island, Haru avait une mission très claire : devenir plus fort et obtenir des réponses claires à ses questions. Zeref, Acnologia, les dragons disparus, son père dans le coma. C'était dans cette optique là que le désormais ex-maître de Fairy Tail avait commencé sa nouvelle vie ; rien, absolument rien au monde ne pourrait l'empêcher d'atteindre ces buts. Et ce n'était pas un Nebulita Finalita Lumen, aussi majestueuse cette créature pouvait-être, qui allait l'empêcher. Certes, sa décision de fouiller le vieux temple de Tsukiyomi avait été prise après avoir entendu des rumeurs. Aucune preuve tangible n'existait pour justifier l'existence cette soi-disant bibliothèque... Mais les indices étaient rares et l'ancien agent du Conseil se devait de fouiller toutes les pistes possible, aussi farfelues soient-elles. Le vagabond n'avait rien à perdre, de toute manière.

    Ayant prévu de passer un bon moment dans les couloirs labyrinthiques du temple, l'homme masqué avait préparé quelques vivres et bouts de bois qui allaient faire office de torche. L'apparition de la créature de lumière ainsi que celle des deux autres individus n'était partie pas prévue mais elle ne bouleversait pas ses plans. Le Nebulita était même une source inespérée de lumière et le mystérieux vagabond avait bien l'intention de profiter de cela avant de commencer à brûler ses branches d'arbre. Bien entendu, Hei n'était pas vraiment d'accord de la manière de faire de son propriétaire - il avait pris la mauvaise habitude de contester beaucoup des décisions et actions de ce dernier, en fait - et exprima son clairement mécontentement. Haru, habitué et un petit las, le calma avec sa voix suave. Puis il pénétra dans le bâtiment, suivant les pas des deux autres invités.

    A l'intérieur de la bâtisse, le magicien masqué n'eut aucun mal à suivre la créature ; il lui suffisait de suivre le filet de lumière qu'il pouvait apercevoir au loin, provenant de l'épée d'une des deux personnes. Silencieux et discret, Haru restait à bonne distance de Kenta et Amandil, préférant rester dans l'ombre.
    Les trois arrivèrent finalement dans une grande salle, haute longue et large. Cette pièce, d'origine sombre et éclairée par quelques torches - qui allumaient ces torches, d'ailleurs ? - était quasi-vide. Seule la présence de la créature élémentaire était à signaler : c'était sans doute le repaire de la bestiole.

    Ce dernier, sans crier garde, projeta des rayons de lumière en direction des intrus. L'anciennement dénommé Alandro Coronado ne fut pas touché par le trait lumineux qui fusa en sa direction : tapis dans l'ombre, adossé contre un mur et les bras croisés, il était à l'abri et observait d'un œil attentif la réaction des deux camarades. Celle du garçon fut rapide et il protégea avec bravo le corps de sa compagne (?) et les mots qui sortirent de sa bouche firent sourire le trentenaire. Il ne savait pas qui était ce gamin mais il semblait bien différent des personnes de son âge : il respectait son partenaire et respectait la créature qui venait pourtant de l'attaquer ! Quant à la demoiselle, cette dernière semblait être bien plus impulsive que son ami... Mais ce n'était pas nécessairement une mauvaise chose.

    "Hei, ferme là" murmura le mystérieux brun, comme pour couper toute velléité de parler de son compagnon de route.

    Etrangement, les deux jeunes décidèrent de s'asseoir. Peut-être souhaitaient-ils montrer leur bonne volonté à la créature de lumière mais c'était une décision dangereuse... Agréablement surpris par le choix pris par ces deux enfants, Haru décida de les rejoindre : ils cherchaient à obtenir la confiance du Nebulita et ne risquaient guère de la trouver si le troisième larron - la créature savait qu'il était là, après tout - ne se dévoilait pas. Arrivant au niveau de Kenta, le magicien de rang S s'accroupis puis tapota le torse du type aux cheveux bleus sans dire un mot et la blessure de ce dernier se régénéra en un instant.

    "Se mettre en position de faiblesse comme ça est insensé mais j'imagine que c'est une technique comme une autre. Restez cependant vigilant..." Commença le vagabond, calmement, sans quitter du regard le bestiau devant lui. Il leva ensuite sa main, comme pour lui dire bonjour.
    "Hey, la demoiselle elle a parlé de Myrcella ! Myrcella, c'est bien la blonde qui t'en as fait voir de toute les couleurs au Pyrée, non ?" Murmura Hei, sans remarquer que les deux militaires ne pouvaient pas ne pas l'entendre.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyVen 25 Mar - 16:24
Décidément, la pauvre créature élémentaire n'avait pas de chance. Non seulement elle avait été suivie, mais en plus ses tentatives d'intimidation n'avaient eu aucun effet. Ces gens étaient vraiment des monstres ! Oser tourmenter comme ça un innocent comme lui qui ne leur avait rien fait... Est-ce que lui et les siens allaient pourchasser des humains jusque dans leur maisons ? Non !

Cependant, l'acte de celui aux cheveux bleus l'avait surpris, et intrigué. Au lieu de riposter ou de se protéger, il s'était interposé pour faire un bouclier de son corps à sa compagne. C'était un acte que très peu d'individus feraient sans arrière-pensée, et ce quelque fut leur espèce.
Plus étrange encore, il n'essaya pas de contre-attaquer après avoir encaissé ce trait de lumière. Il se posa et discuta, contrairement à la jeune femme qui exprimait une franche hostilité et ne cessait d'agiter son arme. Mais après réflexion, elle finit par s’asseoir également. Un troisième intrus vint rapidement les rejoindre, et lui aussi resta pacifique.

Le Nebula décida donc de ne pas fuir, et ce pour deux raisons. La première était que de toute façon, il ne parviendrait pas à semer ces personnes. La seconde était plus particulière : il voulait tester celui qui semblait être le chef, et qui avait attiré son attention. Voulait-il protéger les autres en permanence ou n'était-ce qu'un acte isolé de sa part ? Il allait le découvrir.
Il matérialisa donc un fouet de lumière dans sa main, mais ne l'employa pas tout de suite. Non, cette arme était là uniquement pour faire diversion, car au-dessus de Amandil et de Haru étaient apparus un cercle de magie, duquel tomba une colonne de lumière afin de les frapper durement. Le Conseiller, lui, n'était la cible d'aucune attaque.


Intervention GM : Le Nebula Finalita matérialise un fouet de lumière qu'il garde en main. Un cercle de magie apparaît au dessus de Haru et un autre au-dessus d'Amandil. De ce cercle descend une colonne de lumière non tangible (Magie de Lumière et pas Light Make) afin de les frapper et les brûler. Kenta n'est pas visé.
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 28 Mar - 23:01
Les risques que je prenais en valaient-ils vraiment la peine ? En me mettant dans cette position, je décuplais nos faiblesses. Néanmoins, je voulais rester ici, sans pour autant chercher d'ennuis au maître des lieux. C'était la meilleure solution que j'avais trouvée. Par ailleurs, j'osais parler au monstre. Les chances qu'il me comprenne étaient pour ainsi dire... Nulles. Ce que je cherchais était surtout de le rassurer avec une voix posée et calme. Je n'étais pas l'hôte, mais je doutais qu'il puisse réellement se battre contre Amandil et moi si nous mettions réellement du nôtre. C'est probablement avec cette idée qu'Amandil s'assit à mes côtés. Elle devait savoir que c'était un jeu dangereux, mais qu'il n'y avait pas d'autres issues pour éviter le combat, qui amocherait aussi bien la bête que nous-mêmes.

Suite à cela, mon amie d'enfance me posa "la" question. Celle que je n'avais pas cherchée à éviter, mais que je n'avais pas pour autant mise sur le tapis. Quelle était ma relation avec Myrcella Heaven ? Oui, nous sortions ensemble. Oui, nous vivions ensembles, même. Bien que nous fussions chambres à part, l'idée devait être la même. Amandil avait avoué ses sentiments à Mac Anu, mais je ne voulais pas les croire. Elle était ivre et s'en était aussitôt prise à Jet après mon refus. Et pourtant... Sa voix trahissait sa peine. Elle m'aimait bien, finalement... Avais-je fait le bon choix en l'emmenant ici ? Cela ne lui faisait-elle pas de la peine, de me voir ? Ceci dit, il valait mieux que ce soit tôt, pour éviter de nourrir la rancoeur. Après tout, nous étions encore amis.

Avant même que je ne réponde, un homme approcha par derrière. Il était masqué, mais son regard fixait la créature. En préconisant la prudence, il toucha mon corps, qui fut immédiatement soulagé de la blessure légère. C'était un allié. Peut-être même celui que j'avais entendu un peu plus tôt. Hypothèse confirmée lorsqu'une voix différente s'éleva doucement de lui. Soit il était schizophrène, soit il s'agissait de la personne dont m'avait parlée Myrcella : l'homme masqué qui prétendait ne pas être Alandro Coronado. D'après elle, c'était bien l'ancien master de Fairy Tail, ce qui m'intriguait. Après tout, j'avais souvent eu affaire à cette guilde lorsque j'étais à Mac Anu, caserne trop proche de Magnolia...

Oui, Amandil, c'est le cas. Et j'espère que cela ne changera rien entre nous, même si je me fais sans doute des illusions. Tu es et tu resteras ma meilleure amie.


Dis-je tout d'abord à Amandil, en souriant de manière rassurante, mais écoeuré par la situation. Je ne pouvais pas choisir entre ces deux femmes. L'une avait été mon amie avant même que je n'apprenne à marcher et l'autre partageait sa vie avec la mienne. J'espèrais n'avoir jamais à faire de choix, car ce serait réduire un coeur en morceaux. Et maintenant, au tour du pseudo-Alandro d'avoir sa réponse, que je fis tout en regardant le Nébula, prêt à réagir en cas de réaction.

Et toi, tu ne serais pas le mystérieux homme que ma copine croit être Alandro Coronado, l'ancien master de Fairy Tail ? Oh. Je vais me présenter, excuse-moi. Je suis Kenta Hoshi, Mage du Conseil, vétéran de Mac Anu.


Vétéran de Mac Anu ? Comment ça j'insistais carrément ? Je voulais juste voir si ce que prétendait Myrcella était juste ! Bien que j'avais peu de doute pour son hypothèse... Après tout, comment pourrait-il ne pas réagir devant un mage du Conseil, qui plus est ayant servi à Mac Anu, caserne la plus proche de son ancienne guilde. Si lui ne répondrais pas, j'avais quelques chances pour que son espèce de seconde perosnnalité étrange réponde à sa place.

Je te rassure, je n'en ai rien à faire de ce que tu as fait. Tu n'as pas été méchant avec elle et tu m'as guéri. Je nierais t'avoir vu devant les autres mages du Conseil. Toutefois, tu as intérêt à bien te comporter avec ma...


Ma phrase n'eut pas de fin. Le Nebula avait fait apparaître un fouet de lumière dans sa main. Je me levai d'un bond. Le combat serait inévitable, malgré mes efforts... Mon épée dans une main, ma cape dans l'autre. Il s'agissait de mon bouclier, cette cape était l'objet que je renforçais le plus souvent, encore plus que mes propres vêtements pour m'en faire des armures. J'aurais aussi dû renforcer les vêtements de mes deux camarades, mais je ne voulais pas en arriver là, à l'origine... Tant pis. J'espérais juste qu'Amandil prenne le moins de risques possibles. Quant à Alandro, s'il était celui que je croyais, il n'y avait aucun doute sur le fait qu'il sache se défendre tout seul comme un vieux. Comme un grand, pardon pour ce lapsus !

Quelque chose n'allait pas. Le Nebula aurait dû attaquer à l'instant où son fouet était apparu, nous empêchant de nous mettre en garde. Et pourtant, il ne bougeait pas d'un pouce. Il voulait nous intimider ? Si c'était le cas, il pouvait toujours essayer... Non, bien évidemment, il avait déjà essayé. Deux fois. C'était autre chose et cela me passait sous le nez. J'allais lancer un regard interrogateur aux deux autres, pour savoir s'ils pensaient comme moi, lorsque je vis les cercles magiques, au dessus de leur tête. Pourquoi les visaient-ils et pas moi ? Moi qui croyait être la cible numéro une si je sortais d'Era, voilà que l'on m'évitait ? Je ne pouvais pas demander à un Nebula de réfléchir comme un mage noir, ceci dit.

Ma cape vola un instant, pour arriver sur la tête d'une Amandil qui n'avait rien demandé et qui se demandait sans doute pourquoi je lui jetais ce tissu. Toutefois, ce tissu était impregné de ma magie, il la protégerait plus ou moins de l'attaque, en très grande partie, surtout qu'il avait lancé deux sorts en même temps. Quant à Alandro, un coup d'oeil me suffit à le savoir avec la situation entre les mains. La magie s'écrasa, ma cape encaissa. C'était moins une. Il n'était pas question qu'Amandil soit blessée. C'était la seconde fois qu'elle était attaquée... Elle ne prendrait pas plus de risques. Il était temps pour moi de me défouler.

Tu me la gardes, Ama' ?

Lancais-je, avec un ton assez sec. Et pourtant, j'avais utilisé un surnom. Je ne voulais pas qu'elle s'inquiète... Et puis, ce n'était pas comme si j'étais encore le faible enfant dont elle pouvait se rappeler. Je l'avais battue une première fois à Carmina, sans connaître son identité. Elle ne se ferait pas trop de souci. Et en même temps, le fait que je lui demandais de conserver ma cape impliquait celui de ne pas prendre part au combat. Pour ce qui était d'Alandro, c'était différent : je ne pouvais pas l'en empêcher. Ainsi, je fis plusieurs pas vers le Nebula, le regard plein de défi. Il avait oublié de s'en prendre à moi ? Qu'à cela ne tienne... Il ne toucherait pas Amandil !
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyMer 30 Mar - 19:23





    J'étais nerveuse. J'avais posé la question qui me dérangeait. Celle dont la réponse pourrait me faire mal. Est-ce que les rumeurs étaient fondées ? Avais-je encore une chance ? Un mince espoir me suffisait. J' étais plus tendue et plus effrayée par l'attente de la réponse à ma question que par le danger que représentait le Nebula Finalita qui se trouvait devant nous. Dans ma voix, on pouvait percevoir l'inquiétude et l'espoir de la négation à la question que j'avais posée.

    Soudain, un homme masqué surgit derrière nous. Je lâchai un petit cri de surprise par mégarde. L'homme masqué s'approcha de Kenta et le guérissait. Ce qui était étrange, c'est qu'il avait deux voix, oui, vous m'avez bien entendus deux voix ! Il devait être indubitablement schizophrène. Je ne voyais que ça comme explication. Il nous conseilla de rester vigilant, merci, mais non merci, je n'avais pas besoin de ses conseils ! Je savais qu'il fallait que je reste vigilante devant une créature mythique.

    Oui, Amandil, c'est le cas. Et j'espère que cela ne changera rien entre nous, même si je me fais sans doute des illusions. Tu es et tu resteras ma meilleure amie.

    Kenta m'avait répondu. Je ne pouvais pas dire que j'appréciais cette réponse, mais si c'était vraiment la vérité, je ne pouvais que l'accepter. La vérité ne pouvait changer. La réalité ne pouvait changer. Je ne pouvais pas changer ni l'une, ni l'autre. J'avais toujours voulu être une mage sainte. Pourquoi me diriez-vous ? Parce que ces personnes étaient si puissantes qu'elles pouvaient changer la réalité grâce à leur propre pouvoir. Je voulais être puissante. Assez puissante pour devenir mage sainte et ainsi changer la réalité avec mon pouvoir. Mais à cet instant, j'étais faible. Il n'y avait plus rien que je devais protéger. Ma famille était morte. Celui que j'aimais en aimait une autre. Que devais-je faire à présent ? Forcer Hoshigaki à m'aimer ? Cela serait égoïste de ma part. Si je l'aimais vraiment, je devais le laisser avec une autre qui, elle, contribuait à son bonheur. Je l'aimais vraiment. Alors je ne deviendrais qu'une ombre, une simple amie, peut-être plus, sa meilleure amie, c'était comme ça qu'il voulait que je sois et c'était comme ça qu'il me verrait. Je ne serais plus que l'ombre d'une fille plus belle, plus féminine, plus que l'ombre de cette fille, Myrcella Heaven. Je ne serais pas contre elle si c'était ce que Kenta éprouvait, mais je ne serais pour non plus. Je serais celle qui resterait objective envers elle, gardant le ressenti que je pouvais avoir pour moi. Tout garder pour moi. N'être plus qu'une ombre. Englober tout ça sur mes épaules. Telle était ma responsabilité. En tant qu'ombre, conseillère, meilleure amie, écuyère runique, femme. Ma loyauté resterait sans faille. Elle irait aux personnes que j'aime, à mes propres règles, au Conseil.

    Je le regardais dans les yeux et répondais avec un air triste avec un faux sourire.
    « Cela ne changera pas ce qu'il y a pu avoir entre nous. Mais pour toi, je ferais en sorte que cela ne change pas, enfin, j'essayerais... »

    Je continuerais d'aimer, car l'amour, le véritable amour, ne disparaît jamais s'il est vraiment véritable. Il continue et l'on s'accommodait avec. Avec le temps, il changera, il pourra peut-être se renforcer, se déformer en haine ou encore un amour fraternel, mais il ne disparaîtra jamais.

    Je l'entendis parler avec l'homme masqué. J'avais tiqué quand Kenta avait dit le mot « copine ». Il fallait vraiment que je prenne sur moi ? Je ne pouvais pas lui enfoncer le crâne dans la pierre afin de voir si ce n'était pas dû au choc qu'il avait subi plutôt. Il fallait que je me retienne. Au moins pour l'instant.
    J'entendis le nom d'Alandro Coronado, l'ancien master de fairy tail. Même si je ne l'avais jamais rencontré, j'éprouvais du respect envers lui. Il fallait être soi-même un sacré numéro pour gérer tous ces énergumènes qu'étaient les membres de Fairy Tail. De plus, sa puissance devait être grande. De par ce fait, je respectais les gens puissants. Surtout parce qu'on m'avait appris à ne pas les déranger pour éviter de m'en prendre une.

    Kenta se présentait comme Conseiller, certes, c'était vrai, mais qu'est-ce que le Conseil avait dans la tête pour nommer Kenta à ce titre ? Il y avait plein de gens supérieurs à lui. Pour moi, je ne le considérerais jamais comme membre du conseil tant qu'il n'aura pas acquis la puissance adéquate pour représenter cet ordre. Pas avant d'être du niveau d'un paladin ou haut paladin.
    Le conseiller continua à parler avec le prétendu Alandro, il disait qu'il nierait l'avoir vu devant les autres membres du Conseil. Il ne m'incluait pas dans le lot, donc moi, je pourrais le dire en prétextant un quelconque bobard pour dire que Kenta n'y était pas mêlé. Je suis forte à ce petit jeu, donc tout ira bien.


    Kenta ne put finir sa phrase que le Nebula avait sorti un fouet de lumière. J'avais toujours la main sur mon épée. Qui a dit que c'était une bonne idée de s'asseoir et de faire comme si on était là pour pique-niquer ? 
    *Kenta, si on ressort vivant de cet enfer, je te promets de te baffer !*
    Le Nebula n'avait pas bougé le petit doigt avec son fouet. Comptait-il vraiment s'en servir ou était-ce une divers...

    Je vis une lumière au-dessus de moi, un cercle magique. Diable, c'était bien une diversion. Je me transformais en Sabnock et lançais un Impact réduit. Je savais que la lumière magique était ma faiblesse, mais je ne voulais pas prendre un assaut de plein fouet. La lumière s'abattit sur moi. Je vis un tissu se mettre sur ma tête. Qui avait l'idiotie de me vêtir à ce moment précis ? Bon je suppose que je doive remercier l'idiot ayant fait ça, car cela m'empêcherait d'avoir des brûlures conséquentes sur mon corps. Après l'attaque, j'entendis Kenta me demander si je pouvais garder sa cape. Je savais qu'il tenait à elle. Il utilisa même un surnom. Cela faisait une éternité qu'il ne m'avait plus appelé comme ça. Je souris, heureuse.

    « Je serais ton soutien. »

    Je prouvais mes dires en rangeant mon épée dans son fourreau. Cependant, je n'avais qu'une parole. J'avais dit que je serais son soutien. Je jetais mon sort Limite sur le Nebula.





Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyDim 3 Avr - 14:53
    Décidémment, Myrcella allait être une plaie jusqu'au bout ! Non content de l'avoir démasqué Dieu savait comment, elle venait en plus de partager ce secret plus qu'intime avec un petit jeune aux cheveux bleus ! Purée, au lieu de le soigner il aurait peut-être juste pu l'assommer et l'enterrer tête première dans la forêt d'Iria, là où personne ne pourrait le retrouver. Ce soldat ne le savait sans doute pas mais si le mage solitaire qui se tenait à sa gauche avait été un tant soit peu maléfique, il aurait été dans une sacrée merde et le Nebulita serait devenu le cadet de ses soucis... Visage dissimulé par son masque, aucun des deux autres inconnus ne purent remarquer la grimace que tirait l'ex-militaire. Mais elle n'était clairement pas jolie à voir !

    "Il y a eu effectivement une confusion entre elle et moi. Je suis Haru Kuroda mais vous pouvez m'appeler Hei. Et je n'ai aucun rapport avec le célèbre El Colonello. Enchanté... Kenta Hoshi... Mage du Conseil ? Ai-je bien entendu ?!" Haru ne pouvait pas cacher sa surprise lorsqu'il entendit le jeune homme donner son titre. Mage du Conseil, à son âge ? Cela devait être une première, non ? Lui qui était venu ici en espérant éviter les problèmes se retrouvait tout à coup en présence d'un type sacrément important !
    "Purée, ils recrutent à la maternelle maintenant..." murmura très bas Hei, de sorte à ce que seul son propriétaire puisse l'entendre parler. Et ce dernier ne pouvait pas vraiment le contredire puisqu'il était le premier étonné par cette situation inédite. Lui qui avait fui toutes sa vie durant les dirigeants de ce Royaume parce qu'il était à la tête de la plus turbulente guilde ayant jamais existé, le voici nez à nez avec l'un d'entre eux... Même si ce dernier paraissait plus conciliant que ceux qu'il avait pour habitude de rencontrer. Le fait qu'il soit vétéran de Mac Anu ne lui fit pas plus d'effet que cela, cependant. Alors oui, cette ville était proche de Magnolia. Mais Fairy Tail cassait tout, partout. Pas seulement dans les villes orientales de Fiore !

    "Et s'il est regrettable que vous n'ayez rien à faire de moi, pauvre plébéien, je suis vous suis bien entendu reconnaissant pour le reste..." Ajouta malgré le fait que la phrase de Kenta ait été interrompu par la créature qui se tenait devant les trois individus. En toute honnêteté, malgré la fascination que pouvait exercer ce type de bestiole aux mages, mercenaires et habitants de Fiore, Haru ne ressentait pas de crainte particulière. Ce n'était pas vraiment de l'arrogance, juste son instinct qui lui disait qu'elle ne leur voulait pas nécessairement du mal.

    Et son instinct avait visiblement fait erreur puisqu'après avoir fait apparaître une sorte de fouet de lumière, un cercle de magie apparu au dessus de sa tête ainsi que celle de la jeune femme. Quelques instants plus tard, deux faisceaux lumineux s'abattirent sur les deux individus : La réaction de Kenta fut quasi-immédiate et ce dernier lança sa cape en direction de la jeune femme, la protégeant ainsi de l'attaque intangible de cette créature finalement plus belliqueuse que prévue. Haru, pauvre trentenaire solitaire, n'eut cependant pas la même chance. La seule personne pouvant le "couvrir" étant Hei et ce n'était qu'un malheureux masque incapable de faire autre chose que rouspéter et faire la gueule...

    Le Quatrième Maître de Fairy Tail avait malgré tout de jolis restes. Sautant rapidement en arrière, il parvint à esquiver en partie l'assaut de la bestiole, non sans entendre quelques critiques acerbes de Hei contre lui (il était à deux doigts de finir carbonisé, après tout) ou sans prendre quelques dommages. Le genou posé au sol, il attrapa son fusil de précision de la main droite et le posa contre son avant-bras gauche, servant ainsi de point d'appui. Le vagabond n'avait pas envie de tuer qui que ce soit et avait encore moins envie de tout casser - oui, ça arrive, même aux mages de Fairy Tail, de vouloir éviter la casse -. "Sokubaku no Shot !" Lança alors le tireur d'élite, projetant en direction de l'adversaire commun un tir d'entrave destiné à l'immobiliser.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyVen 15 Avr - 15:02
Le Nebula Finalita semblait agir de manière incompréhensible, enfin, pour une intelligence animale, nous dirons surtout. Alors qu’il avait lancé une offensive à l’encontre des humains, il avait semble-t-il très clairement éviter que sa magie ne touche l’un d’entre eux. Ses intentions n’étaient pas vraiment d’attaquer directement le groupe d’opposants qui étaient venus jusqu’à chez lui pour le maltraiter, non. Il voulait comme confirmer quelque chose, comme si une démangeaison se faisait à l’arrière de la tête, et qu’il essayait de la soulager par l’apprentissage d’une information. Il voulait tester si l’action de Kenta était bénigne, ou si au contraire, c’était dans sa nature de protéger les membres de « sa meute ».

Et les actions qui s’en suivirent ne firent que confirmer cette idée. En effet, le chevalier usa de sa peau (ou du moins, c’est comme cela que la cape fut interprétée par la créature) afin de protéger la fille aux cheveux de soleil. Une action risquée, mais payante, puisqu’elle ne s’en sortit qu’avec des brûlures superficielles, rien de trop alarmant donc. Cependant, l’action ne semblait pas terminer. Alors qu’il avait reçu sa confirmation, il avait baissé sa garde. L’autre compagnon de leur meute utilisa son bâton de feu pour tirer sur la créature qui, en voulant utiliser ses bras pour se protéger, se retrouva les membres ligotés par les liens magiques créés par la balle. Un cri de colère résonna alors dans les lieux, alors que le Nebula Finalita tenta de se libérer. Mais par une chance inespérée, le sort d’Amandil avait fait maigrement son travail, puisque la faible « Limite » imposée sur la créature fut suffisante pour le déséquilibrer, et combiné au lien d’Haru, le faire chuter.

La bête était alors au sol, les mains liens au niveau de sa taille, et la gueule dirigée vers le groupe, mais surtout, vers Kenta. Il avait l’imprudence de s’approcher du monstre, et pensait pouvoir s’en sortir ? Peu importe ce qu’il pouvait bien penser de lui, la créature était menacée, il devait se défendre ! Bien que les liens le limitaient dans ses mouvements, le Nébula pouvait encore utiliser ses pouvoirs, et invoqua ainsi de nombreux piques de lumières se répandant dans la zone. Hélas cependant, leur puissance et précision étaient diminuées à cause de la position délicate dans laquelle il se trouvait. Mais il n’en avait que faire, il était en situation délicate, c’était son instinct de survie qui parlait. Il restait suffisamment puissant pour les annihiler, et aussitôt que la lumière autour de lui aura brûlé ses liens, il éradiquerait les menaces en face de lui…


====================

Intervention GM : Amandil se prend quand même des dégâts légers malgré la protection de Kenta (Rappel, la Trace Magique est une magie de contact, les effets ne durent pas indéfiniment après la perte de contact, surtout si tu n'es pas concentré dessus). Les liens de Haru (concentrés sur ses poignets pour une logique RP concernant la taille) et le faible Malus d'Amandil suffisent à faire chuter la bestiole. Cependant, cette dernière a encore la force de créer des piques de lumière, mais de puissance affaiblie [2.800 PM] et de précision faible, permettant aisément de les esquiver, c'est plus un mécanisme de défense. De plus, il veut essayer de brûler ses liens pour se libérer au prochain tour, discrètement. Qu'allez-vous faire ?
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 25 Avr - 14:22
Alors que je m'avançais davantage dans la nouvelle aire de combat, Amandil sembla accepter de rester en arrière en disant qu'elle agirait en tant que soutien. Un instant plus tard, le Nebula devant nous sembla être momentanément perturbé. Évidemment, la mage était spécialisée dans les sorts d'entrave ! Je connaissais bien, j'en avais déjà été la cible, lors de notre premier affrontement. Toutefois, je n'aimais pas ce genre de méthodes, bien qu'elles soient terriblement efficaces. En effet, quelle gloire tirer d'un combat contre un adversaire piégé ? Et quelle leçon tirer de ce même affrontement ? Toujours rien, car il n'y avait rien à gagner lors d'un combat contre un adversaire qui n'est pas en pleine possession de ses moyens ! Quoiqu'il en soit, ce n'était peut-être pas si mal : le Nebula est une créature puissante, les chances de gagner étaient déjà minimes si je l'affrontais seul chez lui.

Apparemment, j'étais le seul mage du petit groupe à ne pas utiliser de magie d'entrave, car même le soi-disant Haru Kuroda envoya des cordes sur la créature par le biais d'un fusil. Il maîtrisait les balles magiques, soignait les blessures et osait fuir derrière un pseudo ? Myrcella avait sans doute raison de dire qu'il s'agissait d'El Colonello, finalement. Il était lâche... Il me dégoûtait. Ses cordes allèrent se fixer sur les bras du monstres pour le renverser violemment. Humilié, le Nebula gisait au sol, sans parvenir à se relever. J'en aurais presque eu pitié. Après tout, il ne me restait plus qu'à avancer calmement pour lui porter un coup létal et tout serait fini. En fait, il venait juste de tomber au sol au premier coup que nous lui portions. Quel intérêt de continuer cet affrontement ? J'avais espéré plus de lui, je voulais observer un monstre terrifiant. Je n'étais pas allé vers lui pour éliminer une bestiole sans défense...

Soudain, il ouvrit la gueule et la lumière me sortit de ma torpeur. Il avait encore de l'énergie pour se débattre ? Serait-ce vain ? Pouvait-il se venger de l'affront qui venait de lui être fait ? Serait-il capable d'affronter trois mages de haut rang dans son état ? Non, bien sûr que non. Mais j'allais lui donner une chance, car il avait une volonté. Les piques de lumière s'abattirent autour de moi. Malheureusement pour lui, je ne portais ni cape ni armure, simplement une épée que je portais en permanence : mes mouvements étaient suffisament agiles pour esquiver le moindre éclat de magie provenant du mondtre humilié. Et, alors qu'un des piques s'enfonça dans la pierre devant moi, un nuage de poussière me fit disparaître. Il était temps de lui donner la chance qu'il attendait.

Lame Ardente !


Mon épée s'embrasa aussitôt puis, d'un mouvement de mon bras, projeta une gigantesque flamme en forme de croissant de lune sur le Nebula, dissipant ainsi instantanément la fumée. Néanmoins, l'artifice avait surtout pour but de brûler, voire de trancher les liens qui retenaient mon adversaire au sol. Cherchais-je à pimenter l'affrontement ? Oui et non, car si je voulais me défouler et ressentir de l'adrénaline, du danger, je voulais aussi observer les réactions de la créature. Je lui donnais une chance de se relever, de faire un combat digne de ce nom. Digne d'une créature aussi impressionnante et légendaire qu'un Nebula Finalita Lumen ! Et puis, j'étais aussi conscient que les piques lancés risquaient bien d'atteindre les cordes, eux aussi.

Lève-toi et démontre ta puissance !

Je prenais beaucoup de risques par ces paroles, car leur objectif n'était pas de le provoquer, mais de l'encourager. Bien qu'il ne pouvait comprendre ce que je lui disais, j'étais en garde, le sourire aux lèvres : il aurait fallu être aveugle pour ne pas comprendre mes intentions... J'allais tester les limites de cet énergumène ! Ma main gauche lâcha la garde pour montrer sa paume au Nebula et, finalement, lancer le sort qui me caractérisait. Les flammes jaillirent sous la forme d'une explosion concentrée dans un cône, celui qui séparait le Nebula et moi.

Déflagration !

Par ailleurs, c'était plus un challenge qu'une entrave, mais par le biais de mes deux sorts, j'avais plus ou moins réduit la quantité d'oxygène présent dans l'air. Il allait falloir me calmer un peu, car je ne pouvais pas me permettre de tous nous asphyxier non plus... Le corps-à-corps serait-il le duel final ?
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyDim 1 Mai - 19:57





    Le prétendu EL Colanello, l'ancien master de Fairy Tail, se présenta sous le nom de Haru Kuroda. Était-il vraiment ce qu'il disait être ou était-ce un mensonge ? Je ne connaissais pas cette Myrcella, la copine de Kenta, mais si elle lui avait dit cette information, cela voulait dire qu'elle pensait véritablement que l'information était exacte. J'ai confiance en Kenta, dans une certaine mesure, et Kenta a confiance en sa copine, donc par extension, j'avais confiance en Myrcella.
    Haru Kuroda demanda s'il avait bien entendu le fait que Kenta était membre du Conseil. C'était malheureusement vrai. La surprise de la voix de l'homme masqué était perceptible. Quoi de plus normal ? Voir un membre du conseil recruter parmi des bleus, c'était choquant.
    Il avait continué à parler avec Kenta. J'étais resté dans mon coin. Haru ne m'avait pas semblé menaçant, donc bon, j'étais tout aussi tranquille de mon côté.
    La créature avait sorti un fouet et avait envoyé une colonne de lumière sur moi. C'était bien trop rapide pour que je puisse esquiver. Je vis une cape me protéger. La lumière m'entoura. La cape prit le plus de dégâts. Quant à moi, j'avais des brûlures sur tout le corps, certes, elles étaient superficielles, mais ça faisait quand même mal.

    Je me débarrassais de la cape, pour voir le Nebula, j'avais lancé mon sort tandis que l'homme masqué avait sorti un pistolet et avait décoché un tir faisant apparaître des cordes qui ligotèrent les poignets de la créature. La créature fut déséquilibrée par l'union de nos attaques.

    Le Nebula, dans une ultime résistance, fit apparaître des pics de lumière sur toute la zone. Je réussis tant bien que mal à esquiver les pics qui fonçaient vers moi. Je vis Kenta enflammer son épée. Il projeta une gigantesque flamme en forme de croissant sur son adversaire au sol. Les pics de lumière du Nebula et la flamme de Kenta allaient détruire les chaînes de la créature. Pourquoi Kenta avait-il viser les chaînes ? Par orgueil ? Apparemment oui, j'avais raison, car j'entendis le Conseiller lui dire de se lever et de démontrer sa puissance. Le chevalier tendit sa paume vers la créature et invoqua sa déflagration. Je crois que c'était son sort le plus puissant. Je l'avais subi à mes dépens lorqu'on s'était retrouvé Kenta et moi.
    Les flammes brûlèrent l'oxygène rapidement autour de nous. Finalement, ce n'était pas une si bonne idée de faire ça. Le chevalier essayait-il vraiment de nous asphyxier ? Je ne pense pas. Je pense que son désir de combattre était grand et qu'il s'était un peu enflammé.

    Je voyais bien que Kenta voulait un duel avec le Nebula. Sauf que moi, mon boulot s'était de protéger le Conseiller. Alors son orgueil, il allait le mettre de côté. Le mien était plus gros que le sien. Il allait devoir faire avec. Je tendis ma main vers le monstre et invoquai un cercle magique et je lançais mon sort Confusion.





Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyVen 15 Juil - 13:22
L’enchaînement des attaques avait beau être violent, il fallait avouer que la créature disposait cependant de plusieurs ressources afin de pouvoir se défendre. La présence des piques de lumière l’arrangeait bien réussir à réduire les attaques de feu de Kenta, mais il n’en restait pas moins que la chaleur du feu venait lécher sa peau, causant nombreuses brûlures sur son corps. Le cri de la Nébula Finalita résonna lourdement dans les lieux, alors que cette dernière ne voulait que se contenter d’observer ses agresseurs. Elle se rendit ainsi bien compte qu’ils n’étaient là que pour lui faire du mal, et tenta de se révolter. Mais il eut à peine le temps de se sortir de ses entraves qu’il fut une nouvelle fois victime de la puissance du feu magique de Kenta.

La violence du coup semblait l’avoir complètement sorti de ses appréhensions, puisqu’aussitôt que ses membres furent libérés, il se mit rapidement à reculer. Plusieurs brûlures sur son corps de lumière, la créature, hurla de plus belle, mais plus en signe d’avertissement qu’autre chose. Oui, vous pouvez le deviner : la Nébula Finalité était effrayée. Son esprit commençait à lui jouer des tours, alors que le sort d’Amandil ne lui fit pas grand effet, mais suffit à le déconcentrer légèrement, déformant doucement sa réalité. Il ne savait pas quoi faire, alors que ses défenses étaient minimes. L’attaquer de nouveau pourrait être une mauvaise idée, il tenterait de s’enfuir à la première occasion. Mais que faire alors, si la créature, tout aussi impressionnante fut-elle, ne voulait plus rien de ce combat. Dans un élan cependant, le voilà en train de créer une puissante sphère de lumière dans ses mains, prête à être lancée sur ses ennemis au moindre mouvement brusque. Il allait falloir la jouer fine cette fois, mais est-ce que les membres de l’armée runique en seront capables ?

===============

Intervention GM : Désolé à tous les deux pour ce retard affreux déjà ><. En l'absence d'Alandro, ce dernier sera éjecté du topic pour le moment (s'il fait une réapparition après, qui sait), et vous deux obtiendrez une majoration de 50% de PM pour ce RP uniquement.

Ensuite, revenons à l'action ! Le Nébula se prend les flammes, partiellement pour la lame et entièrement pour la déflagration, et se retrouve libéré de ses liens, complétement méfiant de vous, la Confusion d'Amandil n'arrangeant pas ses nerfs, ses effets n'étant que partiels. Il prépare ensuite une sphère de lumière à votre encontre (un Genkidama à petite échelle) et s'apprête à vous la lancer, dans un espoir qu'il puisse fuir, si jamais vous faites un mouvement brusque.
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyVen 15 Juil - 23:21




Les flammes de ma lame eurent un effet légérement différent que celui espéré : elles avaient été trop fortes et avaient plus que libéré la créature, elles l'avaient brûlée. Alors, la pauvre bête hurla de toute son âme. Non seulement ce cri était celui de sa douleur, mais aussi de sa terreur et de sa colère. Le monstre mythique faisait froid dans le dos ! Et pour un mage de feu, ce n'était pas peu dire. Néanmoins, ma seconde offensive ne le manqua pas pour autant. Je voulais le motiver à ce qu'il donne tout ce qu'il ait, à ce qu'il fasse honneur à la puissance qu'il avait et aux particularités de son être.

Et pourtant... Le Nebula profita d'être libéré de ses entraves pour reculer. Reculer ? Encore une fois, il cria. Néanmoins, cette fois, on sentait davantage de doutes. J'en concluai qu'il n'avait pas la puissance pour nous affronter et encore moins pour nous offrir un duel légendaire. Ainsi, il venait de perdre beaucoup d'intérêt. Si nous partions maintenant, il fuirait sans doute pour soigner ses blessures et peut-être tirer une leçon de cet affrontement. Il n'était pas le maître incontesté. Ni lui, ni personne. Enfin, dans l'immédiat, j'étais plus expérimenté que lui au combat. N'était-ce qu'une question d'expérience ? Il pouvait encore progresser, en tout cas, ou bien toutes les légendes sur ces créatures étaient fausses.

À l'instant où j'allais prendre la parole pour dire à mes deux camarades que nous pouvions nous en aller, je fus coupé dans mon élan. La créature produisait une sphère lumineuse et solide entre ses mains, qu'il menaçait de jeter à tout moment, qui pourrait causer davantage que de gros dégâts. Je m'étais trompé, il en avait dans le ventre, il avait juste besoin d'être motivé, que ce soit par les mots ou les blessures. Et maintenant, il me menaçait moi, mais également Amandil et Haru. Il allait falloir que je trouve une stratégie pour nous sauver.

Amandil, interrompt tes entraves, s'il te plait.


Avais-je dit sans tourner à la tête, afin d'anticiper les potentielles actions du Nebula. De toutes façons, s'il bougeait, alors j'aurais eu encore une fois tort. Tort en quoi ? J'avais dit que j'allais tester toutes les limites du Nebula, non ? Eh bien, j'allais essayer de le raisonner. Nous n'avions plus qu'à voir si cela allait marcher, si je pouvais avoir confiance en lui ! Je déposai mon épée à terre, espérant obtenir la plus grande attention de la créature dont l'esprit n'était plus gêné par Amandil. Aussi, je mis un pied dessus avant de l'envoyer glisser sur plusieurs mètres, puis je pris la parole; bien que je ne pouvais savoir s'il pouvait me comprendre, au moins pouvait-il comprendre le ton et les émotions de mes mots.

Nous nous rendons.


Surprise ! Enfin, ce n'était pas fini pour autant.

Je t'ai jugé trop vite, pardonne-moi. Je n'ais pas vraiment réussis à te cerner, mais je te jure que je ne te ferais plus aucun mal. Je suis à ta merci.


Aussitôt, je me mis à genoux, la tête vers le bas. Pire encore que simplement assis comme au début de la rencontre, je ne me mettais pas seulement en position passive, mais aussi en position de faiblesse. Je devais faire en sorte qu'aucune blessure ne soit plus portée dans cet endroit. Et, pour mon plus grand soulagement, je ne fus pas frappé. Alors que je relevai la tête, la créature se tenait toujours là, au milieu de ses interrogations, se demandant sans doute pourquoi je changeais du tout au tout à chaque instant.

Tu n'as pas un mauvais fond. Tu es même plutôt gentil, en fait. Sinon, je serais sans doute déjà six pieds sous terre... Je te fais mes excuses. Nous n'aurions pas dû penser à te gêner dans ton quotidien, mais nous étions curieux et toi extraordinaire, tu sais...


Les excuses étaient faites. Au moins, je n'aurais pas mauvaise conscience, bien que ce n'était pas la raison pour laquelle j'étais dans cette position. Effectivement, je ne comptais pas en rester là. Je n'avais pas eu ma dose, je ne l'avais pas assez observé, dessiné ou combattu.

Aujourd'hui, tu t'es sans cesse surpassé pour nous faire fuir, sans jamais nous causer de blessures. Je crois que nous avons beaucoup à apprendre de toi.


Après quelques secondes de répit, je continuai.

Quant à moi, je ne sais pas si j'aurais grand-chose à t'offrir. Nous te soignerons, si tu l'acceptes. Néanmoins, si je peux affirmer quelque chose, c'est ce que tu n'auras plus jamais peur, si tu veux bien m'accompagner !


L'invitation était claire. Je lui tendais même la main ! Par ailleurs, si je disais qu'il n'aurait plus peur, c'était sans doute faux. Il n'aurait plus peur pour lui, mais aurait peur pour les autres. Après tout, depuis le début de l'affrontement, je ne m'étais jamais inquiété de moi, mais bien davantage d'Amandil ! Pour finir, s'il acceptait le cessez-le-feu, tout le monde était gagnant. Ce n'était pas la seule solution que j'avais trouvée, mais c'était la seule qui satisferait tout le monde, surtout le Nebula.

Fais le choix d'attaquer mes compagnons et je t'arrêterai. Fais le choix de devenir l'un de mes compagnons, l'un de mes camarades, l'un de mes amis et je te protégerais comme je les protège !


Il n'y avait plus qu'à attendre avec impatience la réponse de mon futur, je l'espère, ami.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyLun 18 Juil - 1:18





    J'avais espéré que j'étais réellement utile à Kenta, mais je ne sais pas vraiment si cela était le cas. Mes sorts d'entraves n'étaient pas très efficaces. Cela démontrait la puissance de la créature. Mes techniques ne seraient pas très adéquates. Elles pouvaient réduire la puissance magique, engourdir des parties du corps grâce à un contact tactile, diminuer la puissance d'attaque des adversaires ou encore rendre confus la personne ciblée. Les flammes de Kenta avaient atteint leur objectif, bien plus même elles avaient brûlé le Nebula. Un cri s'échappa de la bête. Elle semblait souffrir. Pas de doute, Kenta était devenu plus puissant que la fois où je l'avais rencontré. Après être libéré de ses chaînes, la créature recula. Quoi ? Elle reculait ! Kenta avait donc dû devenir beaucoup plus puissant qu'avant, pour blesser une bête mythique comme elle.

    C'est à ce moment que je vis le Nebula créé une boule lumineuse dans sa main dont la puissance irradiait. Il devait être acculé pour tenter ce genre de dernier recours. Il n'y avait pas plus dangereux qu'un animal au pied du mur.
    Kenta me parla, il me demanda de lever mes entraves. Mmm...je n'étais pas vraiment d'accord avec ce que le Conseiller me disait. Certes, un animal acculé est dangereux, mais c'est encore plus dangereux de libérer une bête blessée. Donc, ce n'était pas vraiment une bonne idée. Mais bon, comme il me l'avait demandé gentiment, je devrais peut-être lui obéir, en plus du niveau hiérarchique, il était au-dessus de moi, donc désobéir à un ordre direct d'un supérieur pouvait être considéré comme de l'insubordination. Quelles étaient les conséquences d'insubordination ? Mmm...si je me souviens bien de la loi, si je refusais d'obéir à un ordre direct cela pouvait aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement. Alors, non merci, je n'avais pas envie de finir en prison. Je fis arrêter mon sort.

    Kenta fit alors quelque chose qui me surprit davantage. Il déposa son épée à terre. D'accord. Pourquoi pas ? Il pouvait toujours se servir de sa magie Trace pour se protéger. Mais pour les autres, je ne savais pas trop. Surtout moi !

    Je venais d'entendre que Kenta voulait que nous nous rendions. Cela m'énervait. Il voulait que l'on soit sans défense, alors que cette grosse bête avait en main une puissance énorme. C'était une mauvaise idée de mon point de vue. Mais bon, les ordres étaient les ordres et je ne pouvais m'y soustraire aussi facilement. En guise de ma bonne foi, je désactivais ma transformation en démon. Je rangeais mon arme dans son fourreau. Je ne pouvais pas être plus inoffensive que ça.

    Kenta semblait vouloir parlementer avec la créature. C'était peut-être une bonne idée. Mais si j'étais à la place de la créature, je me méfierais. C'est vrai, qui attaque d'abord et ensuite quand les choses deviennent compliquées essaye de parlementer ? L'armée, c'est vrai, j'avais oublié. J'avais beau les critiquer, je faisais moi aussi de cette manière.

    Le chevalier me sidéra encore plus, si c'était possible. Il se mettait à genoux devant la créature, en inclinant la tête. Petit rappel d'anatomie. La nuque est la faiblesse la plus évidente de l'être humain, car de nombreux nerfs passaient par là. Il suffisait de trancher la nuque assez profondément et la personne était au pays des morts. Ensuite, le Conseiller tentait de comprendre la créature, puis s'excusa auprès du Nebula. Personnellement, je n'aimais pas trop ce genre d'optique. Si je devais avoir un familier, j'aimerais l'obtenir après un combat. Le plus fort gagne. Le vainqueur décide du sort du vaincu.

    Je continuais à écouter ce que disait Kenta au Nebula. Ce qu'il disait n'était pas vraiment vrai. C'est vrai, nous avions dérangé la créature. Mais ce n'est pas pour ça qu'elle était restée passive. Elle nous avait quand même attaqués !

    Le chevalier me surprit davantage. Il demanda au Nebula s'il voulait le suivre dans ces aventures. Quoi ! Il voulait domestiquer cet animal mythique ! C'était insensé !

    Cependant, cette proposition fut suivie par une menace. Ah ! Je préférais ça. Kenta avait menacé la créature que s'il s'en prenait à ces compagnons, dont moi, il n'hésiterait pas à répliquer. Cela me fit chaud au cœur qu'il se soucie de ma sécurité. Mais une vague de tristesse s'abattit sur moi, je ne devais pas oublier qu'il était avec Myrcella Heaven. Je n'étais pour lui que sa meilleure amie, rien d'autre...

    Je devrais peut-être moi aussi essayer de trouver un compagnon digne de moi. Quelqu'un de chevaleresque, drôle, sympathique et puissant. Je ne pouvais supporter d'être avec un homme qui ne peut pas me protéger.

    J'étais derrière Kenta, toujours debout. Je n'allais pas m'incliner devant qui que ce soit, sauf le Roi, à la rigueur. Le fait que j'avais rengainé mon épée et que je n'étais pas transformée en démon prouvait que je ne voulais plus de mal à la créature, mais c'est tout ce que j'allais faire pour prouver ma bonne foi.







Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyDim 28 Aoû - 13:00
Incompréhension. Voilà ce qui se baladait à l’intérieur de la tête du Nebula. Un ennemi qui semblait tout faire pour le maltraiter, était en train maintenant d’essayer de lui offrir une paix. Voulant se « rendre », il était complètement à la merci de l’attaque que la créature dantesque s’apprêtait à lancer. Il aurait très bien pu en profiter afin de mettre en hors d’état de lui faire le moindre mal d’un simple lancer. Mais pourtant, il restait statique. Il voulait comprendre pourquoi après un tel affrontement, où il était certain qu’il aurait pu succomber à ses blessures à tous moment, son adversaire montrait l’absence de tout signe d’agressivité.

Mais pourtant, cette simple interaction emplie de curiosité fut suffisante pour interrompre la créature dans son interaction. Il semblait enfin… Comprendre ? Non, c’était sans doute un mot fort. Il interprétait mieux les propos du chevalier ardent. Il arrivait à entrevoir l’offre qui lui était proposée. Continuer à le combattre et risquer de succomber une fois pour toutes par le feu dégagé par lui, ou alors accepter son amitié, et devenir son frère d’armes. Le choix ne semblait qu’être unilatéral, mais ce n’était point la peur de l’anéantissement qui semblait le guider, mais plutôt l’énigme qu’était Kenta Hoshi pour lui.

Suite à ces déclarations, alors que l’attaque avait disparu, le Nebula Finalité, se mit sur ses genoux, s’appuyant sur ses mains afin d’approcher son visage de l’homme, lentement, de sorte à ne montrer aucune animosité. Grognant légèrement, un bruit primaire, il vint coller son front face au corps du chevalier, avant de se relever de toute sa hauteur, en attente de voir quelle nouvelle surprise pourrait lui donner le chevalier runique.


==================

Intervention GM : Félicitation, votre Nebula Finalita est Dompté ! Vous pouvez dés lors prendre le contrôle de la créature et conclure ce topic avant de demander la récompense !

Get Chance & Luck !
Kenta Hoshi
Modo / Justice's FlameModo / Justice's Flame

Kenta Hoshi

Messages : 430
Date d'inscription : 01/09/2013
Âge : 25
Guilde : Mage du Conseil
Magie / Malédiction / CS : Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Trace

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyJeu 1 Sep - 0:33




La seule chose qui me retenait de mourir instantanément de peur, c'était peut-être la présence du Master de Fairy Tail à proximité. J'avais peu de chance de passer l'arme à gauche, quand bien même mes actes étaient complètement iraisonnables. Ceci dit, je ne perdais absolument pas espoir. Mes arrières étant assurées, je ne devais que me focaliser sur la bête qui me faisait face, à laquelle je venais de proposer une amitié. Ses réactions pouvaient être très diverses. Dans son cas, j'aurais tout fait pour fuir, tant que je ne restais pas avec un fou tel que... Tel que moi, en fait. Enfin, son raisonnement et le mien n'était sans doute pas les mêmes. Et puis, le Nebula se pensait sans doute en position de force, malgré le fait qu'il soit dans ses derniers retranchements.

Quoiqu'il en soit, le chemin de son raisonnement m'importait peu. Ce que j'attendais, c'était un résultat, une fin à cette rencontre. Quoique j'en dise, il était périlleux d'affronter une puissante créature magique en colère, alors tant qu'à faire, je préférais savoir si je devais définitivement baisser ma garde, quand bien même je fusse déjà à genoux, ou si je devais amèrement l'empêcher de faire davantage de mal, bien que je préférais ne pas y songer, car cela signifierait probablement l'envoyer six pieds sous terre. Ainsi, c'était avec un mélange d'impatience et de crainte que j'attendais une réponse.

Celle-ci vint lentement. Si le Nebula avait déjà fait son choix, je n'en savais encore rien. Peut-être étais-je trop sur les nerfs. Alors, comme ça, je n'étais pas tout-à-fait serein ? Bah, ça doit être ce qui arrive, quand une créature mythique se dirige dans ta direction... Néanmoins, son sort s'était volatilisé et son regard semblait moins agressif, plus calme, pas amical, mais intéressé. C'était une sensation étrange. Peut-être un leurre ? Je ne voulais tellement pas penser au pire que je ne faisais que cela. La créature s'était tellement rapprochée qu'en un instant elle pouvait m'ôter la vie. Qui sait si je saurais réagir... Bah, c'était sans doute trop tard pour y songer. Maintenant, il fallait assumer et croire en lui. Sans doute Amandil était plus préoccupée que moi, par contre...

Enfin, le front de la créature se retrouva collé au mien, bien que le sien soit un peu plus démesuré. Un tout petit peu. Je pouvais me permettre cette touche d'humour. Il n'était rien arrivé. Le Nebula semblait accepté ma proposition. Non, ce n'était pas une proposition, c'était davantage une requête. L'un ou l'autre. Après tout, qui y gagnait le plus ? Sans doute moi... Je n'aurais qu'à faire en sorte que ce ne soit pas le cas et donner un maximum d'attention à ce nouvel ami. Enfin, il se releva. Blessé et fatigué, mais aussi fier, immense et majestueux. Soudain, une terrible crainte fondit dans mon esprit. Il y avait un problème. Un très sérieux problème. Genre... Comment est-ce qu'il allait se promener à Era ? Il allait falloir que j'acquière un chibi-gun, ce serait la moindre des choses... Et puis, un autre problème. Pire encore que le précédent. Je ne m'en sortirais sans doute pas de sitôt, d'ailleurs. Qu'allait dire Myrcella ? Si elle voit arriver la bestiole géante, je vais dire quoi ? Le premier prix dans une foire du coin ? Même pas en rêve... De toute façons, le mensonge était exclu. Ma belle allait être inquiète de savoir que j'étais parti me battre contre un Nebula, mais aussi et surtout de l'avoir ramené à la maison... Et elle aurait bien raison. En même temps, elle serait aussi fière. De nous deux, j'étais le plus faible en magie, même si je me rattrapais sur le combat sans magie. En revanche, dans tous les autres domaines, elle me surpassait. Alors, peut-être réussirais-je à prouver mes compétences en domptant un Nebula Finalita...

Il va falloir te donner un nom... Que dirais-tu de Seth ? Ça te va bien.


Seth pencha la tête sur le côté. Il ne fallait pas lui en demander trop, il n'avait peut-être jamais eu de nom, il faudrait sans doute qu'il s'habitue à comprendre que "Seth" le désigne. Ce nom provient à la fois de mythologie et de religion. Dieu d'une ancienne civilisation ou troisième fils du premier Homme. Dans les deux cas, cela convenait parfaitement à un Nebula de type Lumen.

De retour auprès d'Amandil, je ne savais que dire. Sans doute allait-elle vouloir me réprimander. Elle avait dû s'inquiéter, comme Myrcella. C'était bien les seules membres de l'ordre runique, en dehors des conseillers, capables de me parler comme si je n'avais aucun rang. Même Liz ne se le permettait qu'à moitié, car elle me considérait comme son frère, mais aussi comme son mentor. En tout cas, je n'avais pas besoin d'entendre quoi que ce soit, je m'étais fair suffisament peur tout seul.

Désolé, Ama'. Tout est bien qui finit bien, il n'y a pas besoin d'en dire davantage, je pense. Par contre, j'aimerais qu'on parle de Jet Hyle, tous les deux, à l'occasion.

C'était tellement sournoiiiiis ! Ça ne me ressemblait sans doute pas de garder ce genre d'atout dans ma manche. Ce n'était ni le moment ni le lieu pour en parler, d'autant plus qu'on avait toutes les raisons du monde pour parler d'autre chose (comme du monstre qui me suivait désormais, par exemple). Et c'était pour cela que c'était le meilleur moment et le meilleur lieu pour en parler. Je ne voulais pas m'éterniser sur le danger que représentait le Nebula. Et puis, il fallait VRAIMENT que nous parlions de Jet Hyle. Il se disait des choses étonnantes, je peinais à croire aux rumeurs qui circulaient sur le compte de ces deux-là. Les événements de Mac Anu les avait tant rapprochés que cela ? En tout cas, sitôt rentrés, j'aurais une discussion avec elle avec un cristal de communication ou ce que je trouverais pour lui parler. À ma connaissance, elle ne connaissait pas la télépathie. En fait, je ne savais pas grand-chose d'elle, à part que je pouvais lui faire une confiance aveugle.

Haru... J'aimerais que tu soignes le Nebula. Quant à ton identité, tant que Myrcella te fait confiance, tu ne craindras rien de moi.


Une fois les brûlures disparues, les chemins se séparèrent. Haru partit de son côté, tandis qu'Amandil prenait sa calèche pour rentrer à Carmina. Quant à moi, je rentrais à Era avec Seth qui remplaçait Amandil pour la fonction de garde du corps. Après avoir tendu le cou au bourreau, celui-ci m'avait épargné : je n'avais plus rien à craindre de Seth, malgré les recommandations d'Amandil. J'avais confiance en lui. Le contraire se ferait avec le temps, si ce n'était pas déjà le cas. Je ne parlais pas à l'oreille des Nebula. En revanche, j'étais suffisament sensé pour savoir que je n'avais plus rien à craindre.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

Amandil Anésidora

Messages : 340
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 30
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] EmptyJeu 1 Sep - 2:12





    J'étais tendue comme un i. Pourquoi ? Trois fois rien. Juste un ami qui joue au suicidaire. Il m'avait demandé de le protéger et voilà que mônsieur exposait sa nuque à un Nebula Finalita Lumen d'à peine trois mètre cinquante. Trois fois rien comme je disais. De plus, la créature devait peser au moins le poids de deux ou trois immeubles de ville. Alors oui, il y avait de quoi être tendu. J'allais lui décerner le laurier de la stupidité, de la témérité et de l'inconscience la plus complète. Bref, mônsieur se jouait noble chevalier en repenti devant cette créature mythologique imposante, impressionnante et surtout très puissante.

    J'étais derrière Kenta. On ne sait jamais, peut-être aurais-je le temps de protéger le conseiller si la créature devenait tout d'un coup violente. Je pus voir que la créature s'avança légèrement. Je remarquais également qu'il avait estompé son sort. C'était déjà plus rassurant. Rien qu'un tout petit plus. S'il décidait de donner un coup-de-poing, il ne resterait plus grand chose d'Hoshigaki. Plus il s'approchait, plus ma main se serrait sur la poignée de mon épée, ma main était tellement crispée que mes jointures étaient blanches. J'étais titillée entre dégainer tout de suite pour ne pas laisser approcher de trop près Kenta et le fait d'obéir à l'ordre que m'avait donné le conseiller, de lui faire confiance. Ce fut dur, mais je ne fis aucun geste menaçant, sauf de tenir la poignée de mon épée prête à dégainer. Je devais faire confiance en mon ami. Si cela ne se déroulait pas comme il l'avait prévu et que je ne réagissais pas à temps, je pourrais toujours dire qu'il l'avait bien cherché.

    Puis je vis la créature mettre son front contre celui de Kenta. C'était vraiment impressionnant et aussi étonnamment drôle. Oui, car la différence de taille était telle qu'elle pouvait soit faire trembler de peur, soit faire mourir de rire. J'étais de cette deuxième catégorie.

    La créature se releva, Kenta aussi. Je l'entendis proposer de lui donner un nom. Il voulait l'appeler Seth. WHAT !!! Il avait réussi à domestiquer ce monstre mythologique ! Il voulait l'appeler Seth, en plus, ce qui n'était pas très logique. Seth est le dieu du mal dans une mythologie, rien à voir avec la bête lumineuse qui se trouvait devant moi.

    Kenta revint vers moi, il paraissait comme quelqu'un prit en faute.
    "Désolé, Ama'. Tout est bien qui finit bien, il n'y a pas besoin d'en dire davantage, je pense ."

    Je ne pouvais plus retenir tout ce stress et toute cette peur que j'avais gardés pour moi. Alors je fis la chose la plus naturelle pour une femme. Je l'ai giflé en bonne et du forme, tout en lui hurlant assez fort dessus pour lui faire saigner les tympans.
    « ÇA NE VA PAS DE ME FAIRE DES PEURS COMME CELA! IDIOT ! »

    Non, mais c'est vrai, on ne pouvait pas faire plus idiot que lui !

    Il ajouta ensuite :
    "Par contre, j'aimerais qu'on parle de Jet Hyle, tous les deux, à l'occasion."

    Je le regardai d'un air étonné et en même temps sévère, comme pour lui dire que ce n'était pas ses affaires.

    « Il n'y a rien à dire. Il y autant de choses entre Jet Hyle et moi, que toi et moi, après ton amnésie... »
    Bon, c'est vrai, c'était méchant, mais cet idiot mettait sur la table Jet. Alors je pouvais être aussi sournoise que lui.
    J'ajoutais à mi-voix gênée, la tête baissée :
    « Je t'ai laissé une lettre pour t'expliquer certaine chose...si tu n'as pas compris pourquoi j'ai fait ça...Myrcella va devoir s'inquièter. D'ailleurs, j'espère que tu n'auras pas de soucis parce que tu m'as vu. »
    Je ne savais si cette Myrcella était jalouse. Mais moi, cela ne me plairait pas que mon mec voit une femme qui lui a avoué ses sentiments et qui l'aime. Ce n'est juste mon avis, je suis très possessive.

    Kenta demanda ensuite à Haru de soigner le Nebula. Ce qu'il fit. Haru partit de son côté. J'allais proposer de vouloir raccompagner Kenta jusqu'à chez lui. Mais d'un, Myrcella ne m'avait jamais vu, elle n'apprécierait peut-être pas. Et de deux, il avait maintenant un monstre en puissance pour le protéger et sans aucun doute, plus effecacement que moi.

    Je quittais Hoshigaki en boudant, la position de la fille qui boude, bras croisés, joues gonflées, un air renfrogné et hautain :
    « Puisque tu n'as plus besoin de moi pour ta protection, je rentre chez moi. »

    Et juste avant de le quitter, je lui fis un baiser sur sa joue endolorie. Histoire de laisser avec un petit souvenir de moi à cet idiot. Il n'eut pas le temps de réaliser quoique ce soit que ma calèche était loin.





Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]   [Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru] Empty

[Capture] Une lumière au temple [pv Amandil & Haru]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans les dédales du temple [PV Amandil, Izilla]
» Temple de la misère [pv. Solomon]
» Description du Temple Amaterasu
» Description du Temple Tsukiyomi
» Description du Temple Raijin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Temple Tsukiyomi
-