Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













-60%
Le deal à ne pas rater :
-60% : 2 briques de rangement empilables LEGO à 19,99€
19.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez

 [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères

AuteurMessage
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyVen 12 Juil - 21:08
Au port de Val, dans le navire des Quatro Cerberus, l'heure était à la réflexion. Assis derrière son bureau devant une belle pile d'ordre de mission, Hiro Gin mettait tout son génie dans la recherche d’une épreuve à la hauteur de mage de sa guilde postulant pour l'examen de rang S. Et quoi de mieux qu'une mission de rang S pour vérifier si le mage en question est à la hauteur de son ambition ? Le plus dur était de choisir celle qui serait la mieux adaptée pour ce candidat.

Il s'agissait de Ren Ikari, le Sky Dragon Slayer qui jouissait déjà d'une assez bonne réputation auprès du peuple, sa nomination en tant que mage de rang S serait un vrai tremplin pour sa carrière sans compter de toute les retombées positives que cela aurait sur la guilde. Cependant, n'est pas mage de rang S qui veut, c'est un titre qui se mérite et qui se gagne à la sueur de son front. Mais Hiro était confiant dans le potentiel du jeune homme, tellement qu'il ne trouvait qu'aucune des missions de rang S qu'il avait à disposition n'était assez ardue pour faire office d'examen.

Mais soudain, un bruit interrompit l'intense réflexion du Master. Un oiseau messager frappa de son bec le hublot de sa cabine. A sa patte était accrochée une missive accompagnée d'une nouvelle demande de mission. Le hasard faisant bien les choses, c'était une mission qu'Hiro jugeait être de rang S et ce n'était pas tout, à la lecture de la dite mission, un grand sourire se dessina sur le visage juvénile du maître des Cerbères. Il venait de trouver la mission idéale pour l'examen de Ren.

Rapidement, il lui fit parvenir l'intituler de son épreuve. La mission consistait à chasser une dangereuse créature qui mettait en péril l'avancé d'un chantier de construction dans la forêt Ancestrale. En effet, le campement des ouvriers a été attaqué dès le premier jour, envoyant ainsi d'un grand nombre d'honnête travailleur à l'infirmerie. Le propriétaire du terrain tient absolument à y faire bâtir sa résidence secondaire c'est pourquoi il n’offre pas moins d'un demi-million de jewels à celui qui arrivera à abattre la créature. D'après les témoignages des rescapés, le responsable de tout cela serait un géant ressemblant beaucoup à un arbre.

Ren fut donc envoyé dans la forêt Ancestrale et à son arrivée, il trouva à côté du lac ce qui semblait être les restes du campement totalement dévasté. Le sol était recouvert de traces de pas géant témoignant de la taille monstrueuse du supposé arbre magique. C’était l’occasion rêvée pour se familiarisé avec le terrain en attendant que la bête se montre.
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyDim 14 Juil - 13:20
Alors que je me reposais encore une fois au sommet du plus haut mât de la guilde, je voyais passer une ombre juste au-dessus de moi, et encore, et encore… Bon sang, qu’est-ce qu’il pouvait m’énerver celui-là ! L’ombre appartenait à mon familier acquis depuis un petit moment, il s’agissait d’un Fenrir Misty qui semblait particulièrement apprécier l’action à la réflexion, au final, tout mon inverse. Heion, puisque je l’avais nommé ainsi avec son autorisation, avait voulu me combattre avant d’accepter de devenir mon partenaire, néanmoins, nos échanges étaient pour le moins… brutaux. Lorsque quelqu’un de calme était avec un être voulant combattre n’importe qui n’importe quand, ce n’était pas de tout repos et les Cerbères m’avaient déjà entendu lui crier dessus plus d’une fois. En ce moment, je reconnaissais son petit manège, il faisait exprès de me déranger pour que nous partions en mission afin qu’il se déchaine sur le premier ennemi qu’il verrait. Quoique… la première personne qu’il voyait n’était pas toujours un ennemi et vu que sa réflexion était pour ainsi dire nulle, il fonçait sur la mauvaise personne la plupart du temps. Je me demandais souvent si je n’avais pas fait une erreur en l’amenant avec moi, mais je me rappelais sans cesse les paroles du marchand qui m’avait assuré que l’animal correspondrait à ma personnalité réelle. J’avais plutôt l’impression de voir un membre de Fairy Tail lorsque je le voyais agir…

Alors qu’il passait pour la énième fois, je me levais d’un bond pour lui faire comprendre que je n’avais pas envie de bouger lorsqu’une voix m’interpelait, précisant qu’il avait quelque chose pour moi venant de notre Master. Haussant un sourcil interrogateur, je descendais à sa rencontre avant de remarquer que le papier n’était autre qu’une mission. Je lisais rapidement la description avant de finalement remarquer une chose: la mission était classée rang S, je n’avais aucun droit de la faire. Cela cachait quelque chose et je comptais bien découvrir quoi, si bien que je décidais de retrouver Hiro au plus vite pour lui demander quelques explications. Arrivé dans son bureau, je sentais de suite que quelque chose clochait, non pas que voir le Master sourire était une chose hors du commun, mais il y avait dans son sourire, quelque chose qui n’annonçait rien de bon. J’avais l’impression qu’il savait que j’allais venir, que j’allais lui poser telle et telle question, qu’il avait déjà préparé les réponses à l’avance pour mieux répliquer et me bloquer dans ma réflexion afin de me forcer au final à choisir la voie qu’il avait décidé. En comprenant cela, je sortais un simple "Pourquoi ?" et la réponse me laissait bouche bée, il me considérait apte à passer l’examen de rang S et il me fallait remplir cette mission pour y parvenir. Je n’en revenais pas… Pourquoi pensait-il cela ? Je n’étais pas le plus puissant de la guilde, ni le plus compétent dans certains domaines, sans compter que je ne me sentais pas prêt du tout pour exécuter une telle tâche.

Hiro me conseillait alors de relire la mission à tête reposée et que je pouvais partir dès que je le souhaitais. Dans l’incompréhension la plus totale, j’étais littéralement expulsé du bureau du Master en ayant l’esprit encore embrouillé que lors de mon arrivée quelques instants plus tôt. Toutefois, je savais qu’il n’avait pas fait ceci sur un coup de tête, il devait être certain que j’allais parvenir à revenir avec la récompense en poche. Je partais donc au sommet d’une des collines non loin de Val pour être plus tranquille, toujours accompagné d’Heion qui semblait très intéressé tout à coup. La mission parlait d’un chantier de construction à protéger des attaques d’une créature gigantesque et déplacer le chantier était tout bonnement impossible, l’homme qui voulait bâtir sa demeure la voulait à cet endroit précis. Ce n’était pas étonnant qu’une telle mission parvienne à Quatro Cerberus, notre guilde était spécialisée dans la protection, aussi bien matérielle qu’humaine. Pourtant, j’avais du mal à me décider, j’étais partagé entre le fait de devoir affronter une créature qui était sur son habitat et celui de protéger les ouvriers avant tout. Heion devinait très bien ce qui me dérangeait, aussi, il trouvait immédiatement la raison pour laquelle je devais y aller: régler le problème le plus pacifiquement possible. Il n’avait pas tort, je pourrais peut-être trouver un compromis pour que chacun reçoive ce qu’il désirait.

_ Tu as raison Heion, allons-y… J’y crois pas ! Tu me forces à y aller pendant que tu restes ici ?!

En effet, à peine ma décision prise que le loup ailé s’était installé tranquillement par terre en mode fainéant incapable de lever le petit doigt. Je pestais silencieusement contre lui avant de retourner au navire pour préparer mes affaires, d’avertir le Master que j’acceptais son défi qu’il avait déguisé en mission et de partir en direction de la forêt Ancestrale. Je me demandais ce que j’allais devoir affronter là-bas, d’après les renseignements qui étaient joints à la mission, la créature ressemblait à un arbre géant. Mes connaissances sur la faune et la flore de Fiore n’étaient pas très étendues, si bien que seul un Ent apparaissait à mon esprit lorsque j’y pensais. J’allais vite être fixé vu que j’étais enfin arrivé au lieu de la mission, l’endroit ne manquait pas de charme, il fallait l’avouer, du moins, si j’enlevais les restes du campement entièrement détruit. Le sol était encore marqué par les traces de cette fameuse créature que je soupçonnais être un Ent, mais je ne voyais rien de particulier autre que cette piste. Autant profiter d’un moment de répit pour observer les alentours et tenter de comprendre le comportement agressif du soi-disant arbre géant. Je m’élevais dans les airs pour avoir une vue d’ensemble après avoir utilisé mon odorat et mon ouïe, si le moindre indice traînait, j’étais quasiment certain de ne pas le rater. Il ne restait plus qu’à attendre l’arrivée du gêneur ou de remarquer quelque chose de spécial.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyMar 23 Juil - 23:37
Tapis dans l'ombre de la forêt, plusieurs créatures observaient le mage venu de Quatro Cerberus. Les plus curieux restaient à l'abri dans les buissons, suivant du regard les moindres gestes du Dragon Slayer alors que la plus grande majorité fuyaient l'endroit suite a cette intrusion, laissant place à un faux-semblant de calme et de sécurité dans les reste de chantier bordant le lac.

La fuite d'autant de petits animaux en réveillaient de plus gros, qui eux même en réveillaient d'encore plus imposant jusqu'à ce que l'agitation générale réveille la chose la plus imposante de la forêt, un Titanium Sylvestre. L'imposante créature de bois une fois levée surclassait d'un bon mètre les plus haut arbre des environs, disposant ainsi qu'une belle vue sur le domaine et sur la cause de tout se remue ménage.

Il poussa un cri rauque qui fit détaller les derniers curieux avant de charger à toute vitesse vers l’impudent qui avait osé mettre les pieds sur le lieu de son dernier carnage.  


===============================

Information :
Titanium Sylvestre [4.500 PM]
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptySam 27 Juil - 19:36
Comment retrouver un être ressemblant à un arbre dans une forêt ? C’était impossible à plusieurs points de vue puisque la créature en question était fondue dans son élément. Néanmoins, il y avait une différence qui allait grandement m’aider, les arbres composant la forêt Ancestrale semblaient de verre, autrement dit, la créature devrait être plus visible qu’à l’accoutumée, du moins, c’était ce que j’espérais. N’étant pas un spécialiste de la faune et la flore de Fiore, je devais faire avec les moyens du bord c’est-à-dire mes sens. Je parvenais à entendre l’agitation qui était sûrement due à mon arrivée sur ces lieux, ce qui n’était pas plus mal, si jamais l’arbre géant responsable de tout ceci décidait de se montrer, je pourrais entamer la discussion. Enfin, j’entendais par là que je tenterais de lui faire comprendre que je n’étais pas son ennemi, tout comme pour Heion… mauvais exemple, ce dernier avait voulu m’affronter pour vérifier que j’étais plus puissant que lui. J’avais même dû utiliser ce que je pouvais faire de mieux pour qu’il se décide, si bien que j’avais épuisé toutes mes réserves. L’avantage de cet affrontement, c’était que je savais ce que j’étais capable de faire lors du passage en mode bi-élémentaire, autrement dit, il s’agissait tout simplement d’une attaque finale me vidant de mon énergie, à l’instar d’un Metsuryuu Ougi en fin de combat.

Alors que j’étais toujours dans mes pensées, quelque chose m’en sortit brusquement. Ce n’était pas un bruit particulier, au contraire, l’absence de sons était plutôt révélatrice qu’il allait se passer quelque chose et j’étais certain que cela avait un rapport avec moi. Je ne me considérais pas comme le centre du monde, mais lorsque vous débarquiez dans un écosystème et que ce dernier vous donnait l’impression de retenir son souffle en attendant de voir ce qui allait se passer, cela ne présageait jamais rien de bon pour vous. Et j’aurais volontiers préféré me tromper à ce sujet, toutefois, ce n’était pas le cas puisque je voyais quelque chose émaner de la forêt. À première vue, j’aurais dit qu’une colline venait de se former sous mes yeux, mais au fur et à mesure que mes yeux décortiquaient ce qu’ils voyaient, je faisais le rapport entre l’arbre géant responsable du carnage et… ça. Sauf que la créature sylvestre était vraiment géante, bien plus grande encore que Heion qui faisait déjà deux fois ma taille. Interdit, je restais figé dans les airs en observant le Titanium se lever avant de me répérer, à cet instant, j’avais l’impression qu’une toute petite voix parlait à mon esprit me disant de fuir au plus vite; à moins que ce ne soit ma conscience, ce serait plus logique.

Le puissant cri qu’il poussait soudainement me sortait de ma torpeur et lorsqu’il s’élançait à ma poursuite, je faisais de même… dans la même direction que lui. Non, je n’étais pas un froussard, mais le fait de voir un arbre géant me foncer dessus, il y avait de quoi faire paniquer le plus courageux des mages. Un instant, il ne servait à rien de m’enfuir de cette manière pour deux raisons. La première était qu’il pouvait me poursuivre autant qu’il le voulait et selon son endurance, cela pouvait prendre un certain moment. Et deuxièmement, j’étais pour une raison bien précise, les ouvriers avaient besoin de moi, il fallait que je règle la situation quitte à devoir utiliser la force. Néanmoins, ma nature me poussait à tenter une approche plus pacifique avant de devoir forcer les choses, je devais en premier lieu tenter la diplomatie, ensuite, je laisserais parler mon côté Slayer. De plus, Hiro avait confiance en moi, il ne m’aurait jamais envoyé dans ce lieu si ce n’était pas le cas, il savait que je pouvais le faire, comme lors des missions Régalias… Oui… J’allais le tuer en rentrant pour m’avoir une fois de plus envoyé dans une situation que je détestais par-dessus tout !!

Même si j’y réfléchissais intensément, je n’avais pas trente-six mille solutions, j’allais devoir faire face au Titanium que je le veuille ou non. Je changeais de cap et fonçais droit vers le lac avant de m’élever dans les airs jusqu’à être à une distance de sécurité que je trouvais raisonnable. Si je ne m’étais pas trompé, il ne pourrait pas m’atteindre à l’aide de ses bras, malgré sa taille plus qu’imposante et il ne pourrait pas m‘approcher à moins de voir ses mouvements diminués dans l’eau… en espérant que le lac était profond. Pourtant, je n’étais pas entièrement rassuré, je ne savais pas du tout si ses créatures possédaient la magie ou non, la logique voudrait qu’elles utilisent une magie liée à la nature, mais rien n’était certain. Une fois que j’étais sûr que tout allait bien pour moi, je m’écriais suffisamment fort pour que l’arbre puisse m’entendre.

_ Je ne suis pas là pour me battre, je veux juste savoir ce qui t’a poussé à attaquer ces hommes. Est-ce qu’il s’agit de ton territoire ? Je pourrais me débrouiller pour trouver un accord entre le client et toi.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 1 Aoû - 0:24
Le Titanium n'était pas surprit de voir le mage fuir comme tout les humains qu'il avait vu sur le camp, pour lui ils n'étaient rien d'autre que des lâches en modèle réduit, si bien qu'il fut assez étonné quand le Dragon Slayer fit volte face. Mais cela ne l'arrêta pas pour autant dans son offensive, seules les rives du lac semblaient pouvoir le stopper. Chacun de ses pas créant un petit bosquet autour de ses empreintes, peut-être craignait-il d'assécher le lac en y mettant les pieds ? Frustré de na pas pouvoir poursuivre sa proie, l'immense créature sylvestre poussa à nouveau un terrible grognement masquant le son de la voix de l'émissaire de Quatro Cerberus.

Cependant, si ce dernier pensait être totalement en sécurité au-dessus du lac, il s'est lourdement trompé. En effet, grâce à la magie des plantes, le Titanium du creux de sa grosse main ce qui ressemblait fort à un torrent de lianes dans la direction de l'intrus et ce a une vitesse impressionnante. La créature sylvestre devait forcément avoir un point faible, mais celui-ci n'était pas le combat à distance ni la détermination si on en croyait la rage qui brûlait au fond de ses yeux. Pour sur, il ne cessera pas d'attaquer tant que sont adversaire sera vivant ou tant qu'il ne se sera pas décidé à fuir comme tout les autres.

Que le Dragon Slayer le veuille ou non, ce combat s’annonçait comme étant un duel à mort.  


Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 1 Aoû - 11:04
Qui serait capable de discuter avec un arbre faisant facilement six fois sa taille qui semblait dans une colère noire ? Moi. Évidemment, si je n’étais pas d’une nature aussi pacifique, sans doute aurais-je déjà sorti les poings pour calmer le monstre avant de discuter… ou pas. Comment se débrouillaient mes frères dans une telle situation ? En pensant à Ethan, Aoyuki et Lie, j’étais certain que ces trois-là se seraient précipités en envoyant toutes les techniques qu’ils connaissaient, mais ce n’était pas ma façon de faire. Même Heion aurait fait de même et pourtant, il était mon partenaire, il devait réfléchir comme moi normalement, non ? En plus, le Titanium ne m’avait même pas entendu puisqu’il avait poussé un autre cri, sûrement de frustration parce qu’il ne pouvait pas m’atteindre. Enfin c’était ce que je croyais, j’étais loin de me douter qu’il allait être facile de m’atteindre; comme je l’avais prévu, l’arbre maîtrisait une magie de la nature, celle des plantes. Le fait de voir des plantes surgir de cette manière semblait avoir arrêté le temps et me prolonger dans un passé à la fois heureux et triste.

La magie des plantes ne m’était pas inconnue, au contraire, je la connaissais très bien puisque je l’avais côtoyé pendant un long moment. Alex était un ancien membre de la guilde des Cerbères, il la maîtrisait et il avait été mon partenaire pendant un long moment, trois ans si je comptais bien. Nous étions comme des frères tous les deux, mais il avait été tué lors d’une mission qui aurait dû bien se passer et je n’avais pas pu le soigner à l’époque. Je pouvais dire que c’était grâce à son sacrifice que j’étais revenu aux sources de ma magie en redevenant un mage de soutien. Revoir une telle magie manipuler par ce qui allait être mon adversaire du jour était plus que troublant pour moi. Pourtant, j’allais devoir y faire face si je voulais remplir la mission qui m’avait été confiée. Une pensée me traversa soudainement l’esprit: Hiro savait-il pour Alex ? Avait-il fait exprès de choisir cette mission pour me confronter à mon passé et voir si j’étais capable d’y faire face sans perdre pied ? Impossible, il n’était même pas membre de la guilde à l’époque, il était arrivé deux ans après, il ne pouvait pas avoir eu vent de l’histoire, sauf si l’ancien Master lui en avait parlé. Comment savoir ?

Je devais me ressaisir, savoir ce genre de choses n’allait pas m’aider à vaincre cette créature. Oui la vaincre, puisque j’avais décidé de passer aux choses sérieuses, la diplomatie n’allait pas fonctionner vu son état, alors autant enclencher la vitesse supérieure. Le temps semblait reprendre son cours normal et j’esquivais de justesse l’amas de plantes qui se dirigeait vers moi avant de m’écarter précipitamment, au cas où il pouvait contrôler leur trajectoire. En un instant, je fus entouré de trois cercles magiques qui fusionnèrent entre eux avant de m’octroyer le triple soutien, me donnant ainsi vitesse, attaque et défense supplémentaires. À présent, j’étais prêt pour commencer l’affrontement entre nous deux, mais j’allais devoir redoubler d’ingéniosité si je voulais qu’il abandonne. Cela me rappelait mon combat contre Heion pour prouver ma valeur et il semblerait que j’allais devoir répéter la même action. Mes habituelles attaques de projection n’allaient jamais être assez puissantes pour le faire reculer à moins d’y mettre toute ma puissance, mais ce serait m’épuiser pour rien. Que faire ?

D’après Alex, un mage de plantes avait besoin d’un support terrestre et de graines pour pouvoir user de sa magie, dans le cas présent, la créature rassemblait elle-même ce dont elle avait besoin, je ne pouvais donc pas compter là-dessus. Le seul moyen serait de rendre mon vent encore plus tranchant qu’à l’accoutumée pour pouvoir couper le bois de son corps et l’affaiblir suffisamment pour qu’il cesse le combat de lui-même. En étais-je seulement capable ? Tout en me déplaçant aléatoirement pour qu’il ne puisse pas me viser facilement, je réunissais les vents dans mes bras tout en m’efforçant de les compresser afin de créer une sorte de lame de vent tranchante. Sentant que j’étais prêt, je lançais mes bras ensemble avant de remarquer qu’il ne s’agissait que de mes ailes, ce qui me forçait à recommencer un autre essai, mais cette fois-ci, j’allais procéder différemment. Je me concentrais que sur un seul de mes bras pour favoriser la compression des vents et d’un geste, j’envoyais le tout sous la forme d’un croissant de vents qui semblait avoir atteint mes espérances. La technique, nommée directement Tenryuu no Ken, fonçait derrière mes ailes en direction du Titanium, plus précisément de sa tête. S’il y avait bien un point sensible chez les êtres de grande taille, c’était sûrement leur tête, mais avais-je raison ou tort ?
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyMer 21 Aoû - 19:30
Pour le Titanium, avoir manqué de peu sa cible était une nouvelle fois une source de colère, sentiment qu'il mettait au service de sa propre puissance. Sa fureur envers le genre humain n'avait pour égal que son respect pour le lac considéré comme sacré dans la forêt, sachant qu'il ne pourrait pas avancer davantage il commença à encrer ses racines dans le sol pour s'assurer de ne pas céder du terrain face à son adversaire.

Seulement ce que le Titanium n'avaitt pas prévu que le mage de Quatro Cerberus soit aussi rapide, pris de vitesse il encaissa ses attaques en protégeant sa tête à l'aide de ses bras massifs et bien qu'il n'ait pas reculé d'un centimètre de longues plaies dégoulinantes de sève prenaient place sur la zone de l'impact. Fou de rage et aussi de douleur, il poussa un hurlement terrifiant qui devait probablement s'entendre dans toute la forêt. C'était cependant loin d'être fini pour la créature de bois qui répliqua rapidement en envoyant plusieurs dizaines de lianes dans la direction du mage, les deux bras tendus pour s'assurer d'avoir une portée optimale. Ces lianes étaient différentes de celles de l'attaque précédente, plus fine, mais aussi plus rapide, chacune pouvaient se mouvoir indépendamment dans le but cette fois-ci de ligoter le fils de dragon.

Pendant ce temps, ses racines se déployaient autour de lui, prêtes à surgir de la terre dès que l'humain serait à leur portée.
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyVen 23 Aoû - 0:01
Le fait d’être parvenu à esquiver son attaque avait sacrément mis le Titanium en colère, pourtant, j’avais failli me faire avoir par cette attaque éclair. Quoiqu’il en soit, il semblerait que j’avais eu raison de rester au-dessus du lac, l’arbre géant semblait incapable d’avancer d’un pas de plus, il me donnait même l’impression de prendre racine à sa position et au premier sens du terme évidemment. Mes attaques l’avaient même surpris puisqu’il avait dû se protéger rapidement avec ses bras massifs pour éviter que sa tête soit atteinte. Je pus même remarquer que mon vent était bel et bien tranchant puisqu’il se mit à saigner, du moins, j’assimilais la sève coulant sur son corps comme le sang coulant sur la peau. Par contre, un autre fait notable que j’avais vu rapidement: il n’avait pas eu le moindre recul ce qui signifiait que même si l’écorce qui composait sa peau était fragile, il n’allait pas être simple de le faire voler comme j’en avais l’habitude. J’allais à affronter un adversaire imposant, aussi bien en terme de puissance que de poids. Tout ceci n’était pas à mon avantage et le seul moyen que je voyais à ma disposition était d’amorcer le combat au corps à corps, une chose insensée lorsque l’on voyait la situation. Néanmoins, je devais accomplir cette mission et revenir la tête haute à Quatro Cerberus, non pas pour la gloire d’être passé mage de rang S, ni pour une fierté mal placée, juste pour avoir suffisamment de force pour faire payer tout ceci à Hiro. Le moins que je pouvais dire, c’était qu’il allait regretter de m’avoir envoyé ici dans une mission que je n’avais aucun droit d’exécuter.

Je voyais l’arbre géant en train de préparer son attaque et j’attendais de voir ce qu’il allait faire pour esquiver et contre-attaquer de la meilleure manière possible. Un véritable torrent de lianes surgissait de ses deux mains placées dans ma direction, je partais donc dans un ballet aérien pour esquiver avec agilité les lianes qui dansaient avec moi dans le ciel. La maîtrise qu’il avait m’étonnait au plus haut point, sa puissance n’était pas à démontrer et je savais que j’allais finir par me faire avoir si je continuais ainsi. D’ailleurs, une liane s’était séparée du lot pour me prendre de revers, enserrant ma jambe pour me stopper, instinctivement, je balançais mon bras en direction de la liane qui se coupait net à cause du vent tranchant que j’avais envoyé. Essoufflé, je prenais de nouveau mes distances avec lui, je n’allais jamais pouvoir l’atteindre si cela continuait ainsi et j’allais surtout brûler toute ma magie dans mon numéro de haute voltige. De plus, compter sur le Tenryuu no Ken alors que je venais d’apprendre à m’en servir était une très mauvaise idée, je ne savais pas si j’allais pouvoir l’exécuter à chaque fois que j’allais en avoir besoin. Il fallait que je trouve le moyen de l’approcher et surtout de pouvoir placer un coup décisif, sinon j’avais déjà perdu d’avance, mais comment faire ? La question restait entière et surtout sans réponse, je ne trouvais rien qui pourrait m’aider ici, il n’y avait que la forêt qui était son élément et le lac… Mais bien sûr ! Pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ?!

Je venais de trouver une feinte qui devrait pouvoir faire l’affaire et je m’étonnais de ne pas l’avoir trouvé avant. J’avais un lac juste en dessous de ma position et le Titanium ne pouvait pas y pénétrer pour une raison que j’ignorais. Aussi, je m’approchais de la surface de l’eau jusqu’à m’arrêter juste avant que mes pieds ne touchent le liquide donnant l’impression que je marchais littéralement dessus. Prenant une longue inspiration, j’utilisais mon souffle de Dragon dans la direction de mon opposant tout en faisant en sorte de soulever le plus d’eau possible. Juste après, je décidais de foncer directement sur lui en mode Kenkaku pour ne viser que sa jambe. Si tout se passait bien, il ne me verrait pas arriver grâce à l’eau du lac que j’avais soulevé de manière à entraver sa vue, sans compter qu’il allait très certainement se protéger à l’aide de ses bras donc il ne verrait pas ses jambes à ce moment. Tout cela allait me donner l’occasion de frapper deux fois de suite, j’allais affaiblir ses bras encore plus qu’ils ne l’étaient et j’allais pouvoir cibler une de ses jambes. Si cela fonctionnait, mon adversaire verrait ses membres neutralisés les uns après les autres, réduisant ses chances de me faire partir. Mais allait-il mordre à l’hameçon ou se douter de quelque chose ? J’avais risqué le combat au corps à corps pour être certain de frapper un grand coup, toutefois, je n’avais aucune certitude que je puisse atteindre mon but.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 29 Aoû - 14:08
La feinte du Dragon Slayer était un succès, il avait réussi à atteindre la jambe du monstre et à la déraciner. L'arbre géant chuta lourdement sur la rive et se trouvait en bien mauvaise posture, il avait trouvé un adversaire à sa mesure chez les humains, c'est pourquoi il comptait en finir au plus vite avec ce gêneur. Les lianes que le Titanium avait précédemment rependu dans le sol entrèrent en action, il avait fait exprès d'encaisser le coup en essuyant de sévère dommage pour faire tomber son adversaire dans un piège.

Ses lianes plus rapides et plus robustes que celles qu'il utilisait juste après leur création risquaient de se refermer sur l'émissaire de Quatro Cerberus. Si ce dernier ce faisait prendre, il devra s'en défaire au plus vite sous peine de finir soit réduit en bouillie soit transpercé par les pieux d'écorces qui sortaient lentement du corps de la créature sylvestre pour atteindre leur cible.

Voilà un surprenant retournement de situation pour le prétendant au titre de mage de rang S qui, s'il arrive à s'en sortir vivant, n'aura pas usurpé la réputation de cette classe de mage.
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 29 Aoû - 15:32
Savoir utiliser toutes les ressources qui m’entourait. C’était un enseignement que j’avais retenu de ma mère, elle m’avait toujours appris à observer mon environnement pour savoir en tirer les avantages et les inconvénients. Étant donné que je représentais le ciel, j’étais l’un des meilleurs placés pour analyser tout ce qui m’entourait grâce à une vision d’ensemble particulièrement intéressante. Affronter un arbre dans une forêt était le pire inconvénient que je pouvais noter, je n’aurais nul endroit où me cacher si le besoin s’en faisait sentir. Sans compter que la taille de mon adversaire du moment m’obligeait à voler haut dans le ciel, ce qui n’était pas avantageux pour un combat au corps à corps. Néanmoins, j’avais remarqué que le Titanium n’approchait pas de l’eau, j’allais donc m’en servir pour camoufler mon assaut. Mais comment ? Je n’étais pas un mage d’eau et pourtant, il n’y avait rien de plus simple que de soulever ce dont j’avais besoin, à l’aide d’un souffle, le lac se soulevait de lui-même pour me permettre de me dissimuler. Utilisant toute la vitesse que je pouvais déployer, je fonçais alors sur mon opposant, entouré de multiples courants d’air qui allaient faire pas mal de dégâts. Je sortais finalement du tunnel aquatique pour atteindre une des jambes de l’arbre géant et ce dernier perdait alors l’équilibre. Il s’écroulait de tout son long sur la rive tandis que je stoppais mon avancée tout en reprenant mon souffle.

Erreur. À la seconde où je m’étais stoppé sur le sol, des racines apparurent tout autour de moi afin de m’enfermer. Il était trop tard pour penser à s’échapper, j’allais devoir faire face au problème et rapidement si je voulais m’en sortir en un seul morceau. Il me suffisait d’un seul coup d’œil pour comprendre que cette attaque résisterait à mon souffle ou autre technique non tranchante, j’allais donc devoir aiguiser mes griffes. Armant mes deux mains du Tenryuu no Saiga, je m’efforçais de me frayer une sortie, mais à peine avais-je le temps briser une racine qu’une autre prenait sa place. Je n’avais plus le choix, je ne voulais pas compter sur cette nouvelle technique, mais j’allais devoir l’utiliser puisqu’elle semblait posséder le meilleur coupant dans mon répertoire. Je lançais alors à la suite des Tenryuu no Ken tout en tournant sur moi-même, si bien que je finissais même par relâcher le vent tranchant par mes pieds. Ainsi, je pus sectionner le bois qui menaçait de m’écraser en resserrant son étreinte et je m’écartais vivement du sol pour voir la suite des évènements.

L’effort ne m’avait pas laissé indemne, ma respiration était accélérée, mon énergie en avait pris un sérieux coup et j’arrêtais deux de mes soutiens pour me focaliser uniquement sur la vitesse avant que ma magie soit entièrement pompée par l’utilisation du triple soutien. Continuer l’affrontement me paraissait risqué, si j’avais réussi un tel exploit, ce n’était que sous l’effet de l’adrénaline et du stress de se retrouver devant une situation extrêmement déplaisante voire mortelle. En contrepartie, j’avais utilisé trop de magie d’un coup et la fatigue commençait à agir sur mon corps; si le Titanium était tout prêt à se battre, j’allais devoir trouver un moyen efficace pour en finir au plus vite. Dans le cas contraire, je ne tiendrais pas longtemps face à lui et cela se finirait par l’échec de la mission. Dans un sens, cela prouverait que j’avais raison depuis le début, je n’avais pas encore les qualités requises pour devenir un mage de rang S. Toutefois, cela ternirait l’image grandissante de Quatro Cerberus et je ne voulais absolument pas que cela arrive…
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyDim 8 Sep - 22:26
Une fois de plus, son adversaire lui filait entre les doigts, aussi insaisissable que la brise, mais aussi redoutable qu'une tornade. Le titanium avait tout donné, il n'était plus en mesure de se battre. Avec tout les efforts du monde, le gardien sylvestre se relève, il tenait à peine sur ses jambes, un son rauque marquait l'irrégularité de son souffle, pourtant rien ne le ferait renoncer, pas tant qu'il y aura au moins un humain dans cette partie de la forêt. De même, le commanditaire de la mission avait été très clair dans sa demande, il voulait voir cette bête morte pour être sûr de pouvoir bâtir sa résidence secondaire en toute quiétude.

Le Cerbère allait-il accomplir son devoir ?


Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyLun 9 Sep - 18:55
L’enchainement que je venais d’effectuer était pour le moins efficace mais terriblement dangereux. En effet, être capable d’attaquer sur tous les fronts était une chose qui allait grandement m’aider lors de certaines situations, mais je ne pourrais pas l’utiliser à côté d’alliés. Sans compter que j’allais devoir sérieusement m’entrainer si je voulais parvenir à la réutiliser un jour, après tout, un affrontement permettait de se dépasser, mais il n’était pas aisé de recommencer une fois posé. Le Titanium était loin d’être idiot, je venais d’en avoir la certitude, jamais une bête sans réflexion serait capable d’avoir pensé à un tel stratagème pour parvenir à ses fins. Je mesurais alors le niveau de dangerosité qu’il dégageait, s’il le voulait vraiment, il pourrait m’avoir finalement. Néanmoins, le fait d’avoir percuté sa jambe aussi violemment l’avait mis dans un sale état, si bien que l’affrontement nous opposant pourrait très bien se terminer maintenant. Hélas, c’était sans compter la volonté de la créature.

À mon grand étonnement, l’arbre géant se redressait et je me remettais à garde, prêt à repartir à l’assaut s’il le fallait, même si j’allais bientôt être à cours de magie. Toutefois, je pouvais remarquer que quelque chose n’allait pas, il n’arrivait pas à tenir sur ses jambes, ces dernières ne cessaient de trembler, comme s’il était sur le point de s’effondrer. Son souffle se faisait également très irrégulier, il peinait à respirer, je pouvais l’entendre clairement, pourtant, il voulait continuer à me faire face, poursuivre ce que nous avions commencé jusqu’à la fin de l’un d’entre nous. Mais je refusais d’en arriver là. Certes, la mission était très précise à ce sujet, mais retirer la vie d’un être vivant était quelque chose qui me répugnait, il y avait certaines exceptions et aucune ne traitait de mon cas présent. Pourtant, en refusant de le faire, je montrais que j’échouais à ma mission, que la confiance qu’Hiro avait placé en moi était fausse et que j’étais incapable d’atteindre le rang S… Et bien, qu’il en soit ainsi ! Qu’Hiro me pardonne, mais il fallait que je le fasse selon mes propres convictions. Je lévitais pour me retrouver à la hauteur du Titanium, lui montrant ainsi que je lui parlais en tant qu’égal.

_ Je sais que tu es capable de me comprendre alors écoutes-moi. Il faut que tu abandonnes ce territoire, laisses-le à l’humain qui veut s’installer. Je sais que tu ne voudras, mais pourtant, tu dois m’écouter. Si jamais tu ne le fais pas, il enverra quelqu’un d’autre, quelqu’un qui se fichera totalement de te prendre la vie, je viens de te prouver que des humains pouvaient te battre. Alors je te propose un marché, quitte cette zone et je dirais qu’il n’y a plus aucune trace de toi, personne ne te pourchassera et tu pourras continuer de veiller sur le reste de la forêt. Je t’en prie, accepte…

J’avais parlé avec mon cœur pour être capable d’atteindre le sien afin qu’il comprenne que je ne voulais que son bien, le ton de ma voix reflétait très bien les sentiments que j‘éprouvais. Si jamais il acceptait mon offre, nous pourrions chacun repartir de notre côté en ayant la vie sauve, si jamais il refusait, non seulement il finira par mourir, mais j’aurais trahi la confiance d’Hiro. Quoique, la fonction principale de Quatro Cerberus était les protections, je ne faisais que renforcer cette idée en laissant la vie sauve au Titanium. Une maigre consolation vu que ce qui m’attendrait dans ce cas-là, c’était l’échec de ma mission de rang S. Pourvu qu’il accepte, je n’aimerais pas avoir sa mort sur la conscience, j’étais prêt à faire échouer une mission pourtant presque remplie, mais je me refusais de tuer de sang-froid. Qu’allait-il décider ?
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyDim 15 Sep - 19:50
Le Titanium avait compris les mots du Dragon Slayer, il était surpris de trouver un humain qui répugnait à tuer un être comme lui. Les humains ne se gênaient pas pour abattre les arbres et lui ne se gênera pas pour abattre un humain en échange. Ce que le mage ne comprenait pas, c'était que le Titanium n'agissait pas comme cela pour lui-même, il devait protéger cette partie de la forêt. Il refusa donc l'offre de l'envoyé de Quatro Cerberus d'un puissant cri qui ne manquait pas de hargne, en tout cas il y en avait assez pour que le souffle repousse le fils de dragonne.

Ce cri ébranla une fois de plus le forêt, réveillant les occupants d'un arbre proche de la scène. Un des arbres dont le Titanium avait empêché l’abattage abritait un fauche-belette, un autre un magelin et même des woodiny pourtant réputés pour leur rareté vinrent se placer devant le Titanium, défiant l'humain intrus du regard. Aucun d'eux ne voulait que cette partie de la forêt ne soit saccagée et peu leur importait les histoires d'argent et de propriété, ils vivent dans cette forêt et comme le Titanium, il ne la laisseront pas disparaître.


============

Intervention GM :
Arrivée une fauche-belette, d'un magelin et de trois woodiny de PM inconnue.
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 19 Sep - 9:48
Je venais de prendre un énorme risque en laissant parler mon cœur, si jamais le Titanium refusait, il comprendrait tout de même que je serais incapable de mettre fin à ses jours. Alors que j’attendais sa réponse, il poussait brutalement un hurlement qui semblait faire trembler la forêt, je pouvais sentir toute la colère qu’il avait en lui dans ce cri venant du cœur et je comprenais alors qu’il ne pourrait jamais accepter l’offre que je venais de lui faire. Soudainement, nous ne fûmes plus les seuls présents, ou du moins, les seuls visibles sur scène. En effet, plusieurs habitants de la forêt se manifestèrent si bien que j’avais à présent en face de moi le Titanium blessé et épuisé, un Fauche-belette, un Magelin et des petits êtres faits de bois dont j’ignorais le nom. J’avais pu reconnaître les deux autres puisque le premier était une créature commune et le deuxième était connu pour sa maîtrise très polyvalente de la magie. Ils étaient tous entre l’arbre géant et moi, comme s’ils voulaient le protéger de a prochaine action. Un souvenir remonta alors en moi sans même que je n’y pense réellement.

Flashback

J’étais âgé de cinq ans à l’époque, ma maîtrise des arts draconiques laissait franchement à désirer, mais mes soins étaient pour ainsi dire excellents. Grandine m’avait emmené avec elle dans le but de me faire découvrir un peu plus le monde qui ne cessait de m’émerveiller. Nous étions dans une forêt et des bruits de lutte se faisaient entendre au loin avant qu’un hurlement retentisse marquant la fin de l’affrontement. Trop curieux, j’étais allé voir de quoi il retournait suivi par ma mère et je tombais sur un Toramata qui semblait mal en point. N’écoutant que mon instinct, je m’approchais de lui tout en ayant déjà activé la magie des soins sur mes mains. Alors que j’allais soigner le blessé, un Nekomata surgit de nulle part pour me mordre violemment, me faisant reculer sous le coup. Surpris, je revenais entre les pattes de ma mère alors que le félin me fixait toujours d’un air agressif:

_ Maman, pourquoi il me laisse pas faire ?
_ Parce qu’il pense que tu lui veux du mal. Il ne te connait pas et il veut juste protéger ce qu’il aime par-dessus tout.
_ Mais il faut le soigner !
_ Trouves comment faire, tu en es capable.

Grandine avait beau me dire cela, je ne voyais pas comment l’empêcher pacifiquement de me faire du mal en m’approchant, quoique… J’avais peut-être une idée et je décidais de la mettre en pratique immédiatement. Je m’avançais tout doucement tout en gardant les bras levés pour montrer que je n’allais rien faire puis je me stoppais une fois arrivé devant lui pour finalement me baisser à son niveau. Je lui tendais une main qui le fit reculer dans un premier temps avant qu’il décide de venir me sentir tout en m’observant sourire. Le félin dut comprendre que je ne lui voulais aucun mal puisqu’il me laissa le champ libre et je pus guérir les diverses blessures du Toramata avant de rejoindre ma mère et de les laisser se remettre de leurs émotions.

_ Bravo Ren, tu as très bien agi.

J’étais fier d’être félicité par ma mère, mais la suite était moins sujet à félicitations puisque j’avais dû m’entrainer à utiliser les techniques de Dragon… en vain.

Fin du flashback

En les voyant placés ainsi, je n’avais pas pu m’empêcher de repenser à cela, tout ce qu’ils voulaient, c’était protéger ce qui semblait être leur protecteur. Ils ne savaient rien de moi, à part que j’étais celui qui l’avait blessé, autrement dit, ils avaient toutes les raisons du monde de se monter contre moi. Pourtant, je n’allais pas riposter et ce plusieurs raisons. La première était que je n’avais pas à le faire, à leurs yeux j’étais l’intrus et non l’inverse et deuxièmement, je n’aurais jamais assez d’énergie pour lutter sans compter que je ne savais rien des petits êtres faits de bois. Affronter l’inconnu était une mauvaise chose, encore plus quand j’étais celui qui avait tort. Toutefois, j’avais une mission à accomplir, porté par les espoirs de mon Master, même si elle allait contre mes principes. Que faire ? Telle était la question qui tiraillait mon esprit et je prenais finalement une décision. Je levais les bras en l’air le visage entièrement fermé, sans doute allaient-ils penser que j’allais abattre la colère des cieux sur eux, néanmoins…

_ Très bien, j’abandonne, je ne peux pas vous déloger de votre habitat, je ne le veux pas en plus.

J’avais un large sourire sur le visage, le même qui avait persuadé le Nekomata de me laisser faire à l’époque. Peut-être qu’ils allaient douter de moi, mais j’étais vraiment sincère, j’arrêtais la mission ! J’avais déjà trop blessé le Titanium et mes principes m’empêchaient d’aller plus loin, j’espérais qu’ils le comprendraient. Vu la situation, ils n’allaient pas me laisser soigner mon adversaire du moment ce qui restait normal à mes yeux, bien que j’aurais quand même voulu le faire pour m’excuser. Toutefois, ce n’était pas fini pour moi, il me restait le plus dur à faire: convaincre que cette forêt était tout simplement inhabitable pour des humains. J’allais sûrement me faire renvoyer comme un malpropre mais je n’en démordrais pas, je devais aller contre la mission, ainsi je protègerais les habitants de la forêt mais aussi les ouvriers qui n’allaient plus risquer leurs vies. J’agirais alors comme ce qui me semblait être un véritable Cerbère et je n’aurais pas trahi la confiance d’Hiro en allant contre le crédo de la guilde pour réussir la mission à tout prix.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyJeu 3 Oct - 19:49
Quelle surprise pour les créatures de la forêt de voir leur "ennemi" renoncer ainsi. La surprise qui se changea rapidement en un lot de regard méfiant et accusateur. Pour eux, ce soudain revirement de situation était obligatoirement un piège. Mais, pendant ce temps le Titanium qui avait livré bataille contre le Dragon Slayer le fixait avec intensité. Un silence pesant s'abattit sur la forêt durant ce face-à-face avant d'être rompu par le géant de bois. Cette fois-ci, il n'y avait aucune agressivité dans son grognement. En voyant à nouveau ses compères afficher leur mine incrédule, il y avait fort à parier qu'il leur avait demandé de rentrer avant lui-même de tourner les talons. Totalement épuisé par son combat, le Titanium Sylvestre manqua de tomber au bout de quelque pas, heureusement il pouvait compter sur le magelin qui se trouvait là. Ce dernier usa de la magie du gigantisme pour prendre une taille presque aussi grande que celle de son compagnon pour l'aider à marcher. Alors que tous regagnaient lentement les bois, le gardien de la forêt jeta un dernier coup d'œil a son adversaire, un regard lourd, mais confiant servant à la fois de remerciement et mise en garde au cas où ce dernier ne tiendrait pas parole.

Bien sûr, tout ceci n'étant pas au goût du commanditaire de la mission, une lettre de plaintes tout à fait détestables précéda le retour du mage de Quatro Cerberus a sa guilde. C'était peut dire que son Master était en colère contre lui, en tout cas, c'est ce que son attitude laissant transparaitre lorsqu'il le fit venir dans son bureau sans lui laisser le temps de poser ses bagages. On pouvait voir sur son bureau la lettre de trois pages faite par le propriétaire du terrain dont une bonne moitié était entièrement composée d'insulte et l'autre de menace. A côté de celle-ci se trouvait une pile de dossiers ainsi qu'un épais volume sur la législation du royaume. Tout cela collait avec le regard sévère d'Hiro qui avait sûrement eu pas mal de boulot en plus à cause de cette affaire.

Ce n'est qu'au moment où Ren tenta de s'expliquer (je suppose que c'était bien dans ton idée) qu'un grand sourire pris place sur le visage juvénile de son Master. Il lui annonça avec ce même sourire qu'il était fier de son choix et que même sans avoir réussi sa mission, Ren était maintenant officiellement un mage de rang S ! Il s'empressa aussi d'ajouter qu'il avait fait le nécessaire auprès des autorités compétentes pour que la forêt ancestrale soit désormais classée comme réserve naturelle. Plus personne ne pourra venir déranger les créatures qui y vivent ni y couper le moindre végétal sans risquer de graves poursuites judiciaires.

Tout est bien qui finit bien ~
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

Ren Ikari

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 32
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères EmptyVen 4 Oct - 22:31
Le moins que je pouvais dire, c’était que j’avais créé une surprise assez impressionnante. Il semblerait qu’ils n’étaient pas prêts à me croire sur parole et je ne pouvais pas leur en vouloir puisque j’étais entièrement fautif si bien que l’affrontement continuait mais à travers le regard que je me forçais de soutenir. Le géant finit par détourner le regard avant que je remarque les mines plus que surprises de ses compagnons, si je parvenais à lire entre les lignes, il venait de leur demander d’abandonner l’idée de m’affronter. Si je pensais ainsi, c’était parce qu’il tournait lui-même les talons, malgré le fait qu’il avait énormément de mal à marcher, j’avais l’impression qu’il allait tomber d’un moment à un autre et le Magelin dut avoir la même pensée puisqu’il utilisait sa magie du gigantisme pour le soutenir. Sur le moment, je me sentis pâlir un peu, affronter un géant avait été éprouvant alors heureusement que je n’avais pas dû combattre le deuxième qui me tournait le dos. Alors qu’ils allaient s’éloigner davantage, le Titanium me lança un regard très intense et j’arrivais à en comprendre le contenu: il me remerciait de l’avoir épargné et de prendre sa défense, mais il me mettait également en garde, si jamais je le trahissais, j’allais le regretter amèrement. D’un hochement de tête, je lui montrais que j’acceptais ses conditions et j’espérais être capable d’arriver à mes fins, il n’y avait plus qu’à voir ce qu’allait dire le commanditaire de la mission…

Moi qui pensait avoir entendu les personnes les plus grossières au monde, je fus surpris par la quantité de mots vulgaires qu’il avait dans son vocabulaire, je n’en revenais tout simplement pas. Je fus renvoyé sans plus de manières et je pensais à profiter du voyage du retour pour me reposer avant d’affronter la plus détestable des épreuves: Hiro. Le Master de Quatro Cerberus avait sûrement eu vent de l’issue de cette mission et j’allais devoir subir son jugement sans pouvoir y faire quoi que ce soit, néanmoins, je comptais bien me défendre, du moins… essayer de le faire. Alors que je n’avais même encore posé le pied sur le navire, j’étais appelé immédiatement dans le bureau du Master sous le regard inquiet des autres Cerbères. J’aurais bien voulu les rassurer comme à mon habitude, mais je pensais plutôt à ce que j’allais dire pour ma défense. Je réunissais tout le courage nécessaire pour être capable de soutenir le regard très certainement terrifiant d’Hiro avant d’entrer dans son bureau. Et là, je m’écroulais mentalement, la vision du jeune Master m’observant avec autant de sévérité me troublait tellement que j’en perdais tous mes moyens. Pourtant, Hiro semblait toujours joyeux et prêt à faire la fête, en ce moment, j’allais l’impression qu’il allait se transformer sous mes yeux pour m’avaler tout rond. Je déglutissais difficilement tout en déviant mon regard pour éviter de l’affronter directement, je remarquais alors la lettre qui me concernait et qui devait très certainement demander mon renvoi ou une sanction adaptée à mon refus d’exécuter la mission qui m’avait été confiée. Trois pages ! Il ne s’était pas gêné le bougre…

_ Je… je… je suis…

Désolé ! C’était ce que je voulais dire avant de me lancer dans les explications que j’avais prévues mais quelque chose m’en empêcha. Hiro souriait. Qu’est-ce que cela voulait dire ? N’étais-je pas présent pour être réprimandé ? À moins qu’il soit heureux de mon erreur afin d’en profiter pour se lâcher sans retenue… En réalité, rien de tout cela. Le jeune Master m’annonça tout naturellement qu’il était fier du choix que j’avais fait, il ajouta en plus que j’étais à présent et officiellement un mage de rang S. Le blabla qui suivit devait très certainement parler des avantages nouveaux auxquels j’allais avoir droit, sans compter la responsabilité d’être l’un des plus puissants représentants de la guilde, mais je n’entendais rien, je n’arrivais pas à le croire. J’avais échoué, mais j’avais réussi l’épreuve qu’il m’avait imposé. La suite parvint à mes oreilles comme une délivrance. En effet, Hiro avait fait le nécessaire pour faire en sorte que la forêt ancestrale devienne une réserve naturelle, ce qui interdisait les constructions ainsi que les chasses aussi bien animales que florales. Abasourdi, je n’arrivais même à remercier mon Master de son geste et il semblait se moquer de ma tête du moment, je pensais qu’elle devait être hilarante… Il m’invita alors à faire la fête qu’il avait prévue à mon insu pour célébrer mon passage au rang S. Je sortais donc avec lui le sourire aux lèvres en pensant que les créatures de la forêt ne risquaient plus rien et que j’étais parvenu à tenir ma promesse. J’étais encore dans mes pensées quand une masse se jeta littéralement sur moi et je reconnaissais l’odeur de Heion qui venait me féliciter… à sa manière un peu brutale quand même.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères   [Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères Empty

[Examen rang S Ren Ikari] Le devoir des Cerbères

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales
» La mission des cerbères
» [Mission] Une fée et des cerbères
» Le devoir appel
» "Les 24 heures de Burana". Les Cerbères Femelles entrent dans la course !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-