Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Un pégase dans une meute de loups [PV Shura]

AuteurMessage
Roy Shinku Hibana
Modo / Lighting FalconModo / Lighting Falcon

avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 19/05/2012
Âge : 19
Guilde : Blue Pegasus
Magie / Malédiction / CS : Kaminari no Mahô / Magie de la Foudre

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Un pégase dans une meute de loups [PV Shura]   Sam 27 Mai - 12:16





Quel était le meilleur endroit pour se renforcer, pour repousser ses limites afin de devenir plus fort ? Il y en avait nombre de part le Royaume entier, mais un en particulier attirait l'attention, et brillait au-dessus des autres, littéralement. Pourquoi Rochair ? Parce que Rochair était grande, Rochair était belle, mais surtout, Rochair accueillait en son sein la prestigieuse guilde de mercenaire qu'était Minami no Okami. Son joyau pour ainsi dire, un symbole qui pouvait représenter ce lieu où l'on venait, et l'on vivait dans le seul but de s'endurcir. Plus qu'une guilde, elle se trouvait être le plus prestigieux Dojo de Fiore. Et tout sur ce rocher flottant était propice à l'entraînement. Il y avait d'abord évidemment ce Dojo, mais aussi l'immense dôme qui accueillait le grand Budokai annuel. Mais il y avait surtout l'altitude, qui rendait l'air difficilement respirable, et puis cet immense escalier en colimaçon que l'on était obligé de franchir si l'on voulait accéder à la ville. Il s'agissait même en réalité de la première épreuve à laquelle on était confronté lorsque l'on voulait accéder à Rochair. Une épreuve de mental ou de musculation des cuisses, le choix était pour le malandrin qui avait eu l'audace, si ce n'était le courage, de se lancer dans ce périple, dans le seul but d'atteindre une ville surplombant les nuages et le royaume.

L'avantage dans tout cela ? Je n'avais pas besoin de me casser la tête. Ce majestueux escalier aurait pu en décourager plus d'un, mais j'avais quelque chose dont les autres ne bénéficiaient pas forcément : je pouvais voler. C'était l'un des avantages que me procurait la magie de la foudre à un certain niveau, et dont je n'hésitais pas à user à outrance. Il n'y avait rien de plus grisant que de percer les cieux tel un javelot lancé du bras d'un titan. Et, au fond, cela m'évitait de m'épuiser trop... Comme par exemple me tuer à grimper un escalier alors que toute mon énergie me serait nécessaire une fois arrivé au dojo. J'avais débuté mon long périple magique en tant qu'étincelle, j'étais devenu la Foudre elle-même, et j'étais déterminé à aller mettre le feu sur les tatamis de ce véritable temple des arts martiaux. Les guerriers qui s'y trouvaient étaient connus pour être les combattants les plus féroces de tout le Royaume. Après tout, il s'agissait des mercenaires les plus féroces de Fiore, des bêtes dans leurs domaines... Ou plutôt des loups. Et ces loups allaient m'aider à parachever ma préparation. Depuis déjà quelque temps, je ne m'étais plus présenté à la guilde, j'étais redevenu un pégase solitaire. J'avais repris la route une dernière fois dans l'optique de devenir plus fort en un temps record, afin d'affiner ma magie, mon corps et mon mental : afin de devenir plus fort, et ainsi me présenter véritablement comme le successeur de Hawk-Sama en tant que Master de la Guilde. J'étais ainsi passé par Hosenka pour me ressourcer, avant d'attaquer le Domus Flau, avant de me retrouver sous la foudre battante d'Angara Island, et enfin me retrouver ici. Mais ce périple n'était pas terminé, pas encore. Il ne manquait plus qu'une étape, avant de me retrouver à nouveau sous les projecteurs de la Guilde de Blue Pegasus. Il était certain que lorsque j'allais à nouveau passer les portes de ce que je considérais comme ma maison, je n'allais plus du tout être le même. 

Comme une flèche électrique, je fendis l'air, pour toujours prendre de l'altitude et mettre à l'amende les quelques pauvres âmes qui s'étaient aventurées dans cette fastidieuse ascension. L'avantage d'être parmi les meilleurs mages de la puissante guilde de Blue Pegasus les filles ! Néanmoins, la prise d'altitude ne fut pas aussi simple qu'elle n'y paraissait. En effet, si j'avais effectivement l'habitude de fendre les cieux à une telle vitesse, il y avait tout de même cela de difficile dans une telle ascension, que l'air se raréfiait petit à petit. L'effort grandissant, ainsi que l'utilisation continuelle de la magie, commençaient alors à m'épuiser, toujours un peu plus, toujours un peu mieux. Mais n'étais-je pas là pour repousser mes limites jusqu'à l'épuisement ? Alors que la difficulté commençait à se faire ressentir, ce fut à ce moment que je pris de la vitesse, jusqu'à enfin voir la fin de ce fléau. À bout de souffle, je posai enfin les pieds sur la dernière marche, ne pouvant m'empêcher de me courber tout en prenant appui sur mes genoux pour ainsi reprendre ma respiration. Je n'étais tout de même pas au bout de mes peines, puisqu'après tout, il ne s'agissait que de la première étape d'un séjour de plusieurs journées. Rochair restait une ville qu'il fallait prendre le temps d'apprécier, surtout pour pouvoir s'y acclimater, notamment avec l'air qui se faisait rare pour les poumons. Et puis, quitte à se détruire à l'entraînement, autant le faire durer ! 

C'est comme cela que le premier jour servit simplement à s'acclimater, à visiter, et à ce reposer. À ce stade-là, je ne faisais que travailler indirectement mon endurance en incitant mes poumons à s'adapter à une situation totalement inhabituelle pour eux. En soit, je ne fis que me balader, et profiter de ce merveilleux village. Toutefois, la seconde journée fut plus intense, puisque c'est là que je commençai mon entraînement, quoiqu'elle fut tout de même relativement tranquille au vu de ce qu'il allait m'attendre le lendemain. Effectivement, cette journée n'était réservée qu'à un entraînement de base, seul face à moi-même, alors que je comptais directement aller quérir la présence des loups de Minami no Okami pour le troisième jour. Mon objectif était simple : me libérer de la servitude de la magie. Je savais utiliser mes poings, mes lames, les arts martiaux en somme, mais j'étais encore trop dépendant de la magie. Pour ce séjour, c'était mes muscles et uniquement eux que j'allais mettre à l'épreuve. Rien d'autre. Le seul écart que je m'étais permit avait été mon ascension jusqu'à Rochair... Juste par question de flemme.

Le troisième jour fut ainsi que le plus intéressant. Encore dans la matinée, alors que le soleil était déjà assez haut dans le ciel, je m'étais dirigé d'un pas déterminé vers la guilde des mercenaires et son fabuleux Dojo. Une fois devant ce dernier, je pouvais affirmer qu'il s'agissait clairement de l'un des plus beaux de Fiore. Une merveille qui brisait le lourd silence du fait des entraînements qu'elle accueillait. En entrant dans la cour de la guilde, je fus accueilli par les quelques mercenaires qui s'y trouvaient par des regards soutenus... Peut-être même trop. Ils savaient que je n'étais pas l'un des leurs, que je ne faisais par partie de ces montagnes de muscles à l'honneur tout particulier ; ils savaient que j'étais un mage. Il y avait comme inconvénient quand l'on avait de la notoriété, que l'on ne pouvait pratiquement plus cacher son identité : la plupart nous connaissaient, et là était même tout le principe d'être connu ! Ma réputation me précédait maintenant... Et cela avait même un arrière-goût étrange. J'étais il y a peu tout à fait inconnu au bataillon, un mage parmi tant d'autres. Mais les aventures avaient commencé à forger mon nom. Au fond, cela n'était pas plus mal, mes efforts avaient fini par payer, et il ne me restait plus qu'à m'asseoir sur le siège du master de Blue Pegasus pour franchir un nouveau cap : je serais alors parti de rien pour me hisser parmi l'élite. 

Tel un coq, je redressai le dos et le buste devant ces bêtes affamées, fier. Ils ne m'auraient pas à ce jeu-là. Puis, vint le moment de passer l'entrée du bâtiment de guilde. Si les membres de Fairy Tail étaient connus pour leurs démesures et les dégâts disproportionnés qu'ils laissaient derrière eux, pour notre part, nous savions entretenir tout l'aspect théâtral d'une entrée sur scène, en particulier moi. C'était la première impression qui marquait le plus, et qui devenait s'incruster dans les esprits. Il fallait savoir être fabulous. FA-BU-LOUS. Je poussai ainsi brutalement la porte d'entrée, pour, dans la foulée, faire parcourir un flux d'étincelles le long de ma peau, et provoquer un claquement sec du fait de ma magie. J'avais certainement maintenant toute leur attention. Aux gestes, il fallait ensuite ajouter la parole. Avoir leur attention n'était toutefois pas suffisant, il me fallait maintenant obtenir leur intérêt. Et quoi de mieux pour cela que de s'adresser à leur fierté de combattant, de digne mercenaire ? L'orgueil était souvent l'un des traits de caractère qui pouvait le plus être exacerbé, et rien de mieux pour faire sortir du lot les personnes les plus adéquates à la situation.

« Loups, sortez vos crocs si vous en avez vraiment. Je cherche le plus féroce d'entre vous. »

J'étais dès lors un pégase perdu parmi toute une meute de loups. Néanmoins, mes ailes pouvaient être plus rapides que leurs crocs. 



_________________






L’Étincelle ne fait qu'apparaitre, tandis que la légende, elle, ne fait que naître...



Merci à Anna pour cette merveilleuse sign *-*

Un pégase dans une meute de loups [PV Shura]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Rochair :: Guilde Minami no Okami
-