Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)

AuteurMessage
Degan Palrek
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 23/08/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Archive
Magie / CS Secondaire : Kansô spécialisé en arme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)   Mar 26 Juil - 10:05
Explorer la capitale de la musique est un luxe que bien peu ont. Alors que les notes explosaient dans l’air, de la même façon que les autres jours, Sylvie ajoutait sa contribution. En effet, je venais de remplacer le pot d’échappement de ma magnifique moto, par un modèle expérimental d’un ami. Ainsi, grâce à des sorties disposés de manière à produire des notes, j’explorais la ville en produisant une douce mélodie.

Les gens me regardaient en souriant, amusés de me voir participer à la bonne humeur ambiante. Pour une fois qu’on ne me jetait pas des regards agacés, j’en riait presque. Je continuais mon petit tour en passant devant l’opéra, et j’en profitait pour tester quelques figures. Profitant de la place, je la traversais de long en large avant de trouver la vitesse qui me permettrait de commencer mon test. Une fois trouvée, je me plaçais à un angle, prenait une longue inspiration suivie d’une expiration profonde et je commençais.

La moto avança lentement et au bout de dix mètres je commençais à soulever la roue avant en accélérant. Je tiens l’équilibre et engageait le demi-tour. Je tirais encore un peu la moto vers moi, l’approchant de la verticale. Prenant appuie contre la selle, j’étais à la quasi-verticale. Le moment venait. Le point culminant de la figure… Je devais m’élancer pour passer au-dessus de la moto. Sylvie rugissait ses notes comme pour m’encourager. Je lui donnais une accélération, poussant sur mes jambes pour m’élancer tout en tirant encore Sylvie pour enfin atteindre la verticale.

J’étais bras tendus, tête en bas, en équilibre sur ma moto. J’avais réussi… J’avais enfin réussi !! J’en riait alors que Sylvie continuait d’avancer en produisant sa musique… Jusqu’au silence. Comment ça le silence ? Sylvie ?! En effet, le nouveau pot d’échappement commençait à devenir rouge et Sylvie tremblait.

-MERDE !!!

Une petite explosion m’éjecta sur le côté, heurtant le sol avec force. Des passants, qui me regardaient lors ma figure, arrivèrent vers moi.

-Il est salement touché.
-Il y a un médecin quelque part ?

Et moi, je bougeais les bras, espérant attraper un col et hurlant.

-Sylvie !!! Comment va ma moto ?!
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)   Ven 5 Aoû - 19:03
“ Voltigeur . . . „

Carmina . . . Je revoyais une nouvelle fois de plus les portes de la ville, plus je m’approchais plus je devenais anxieux. Je ne venais pas régulièrement ici, et pour cause, je n’avais pas beaucoup de bons souvenirs ici. Excepté la rencontre avec la torche, alias Kenta Hoshi, ou deux trois autres choses, cette ville n’avait que pour bon côté sa mélodie incessante des musiciens de rue.

Un pas dans la ville, et je recevais de pleins fouets une bouffée de mélodie en tous genre. Je souriais.

« Carmina, me re voilà ! »

Je commençais à arpenter les rues. Kikihime était restée en dehors de la ville. Sans doute, le bruit et la foule ne lui plaisaient guère. Bah, de toute façon, ce n’était pas comme si elle allait disparaître comme ça.

Je passais dans un croisement quand une moto passait devant moi. Avec une singularité plutôt amusante. En effet, le pot d’échappement laissait sortir des notes de musique au lieu d’un bruit plutôt sourd. Je me souvenais alors d’Eirika, lorsqu’elle utilisait la sienne pour voyager. Quel boucan ces engins pouvaient engendrer !

J’admirais l’artiste qui s’apprêtait à faire une figure plutôt risquée. Il était vraiment impressionnant. Et je n’allais pas tarder à voir un voltigeur en action. Un voltigeur ? Quelques secondes après avoir effectué sa figure, le pot d’échappement de la moto se mit à exploser, éjectant le conducteur un peu plus loin.

Je m’approchais rapidement du motard, avant que celui-ci ne me choper par le col.

« Sylvie !!! Comment va ma moto ? »

Sylvie ? Sa moto ? Drôle de façon de nommer ainsi une machine, m’enfin ce n’était pas mon problème. Je lui attrapais le bras avant de lui répondre.

« Ma foi, pour votre moto, je ne sais pas, mais vous avez fait une sacré chute monsieur. Dîtes moi où vous avez mal. Je vais faire ce que je peux pour vous soulager. »

Je farfouillais dans mon sac à la recherche de bandages et autres choses utile pour de telles blessures. Le pire à craindre, après cette chute, était un os brisé, ou des brûlures plus ou moins importantes. Les passants s’agglutinaient autour de nous, et je commençais sérieusement à étouffer. Je me retournais vers eux, et sans prononcer un mot, ils firent un pas en arrière, on pouvait sans doute sentir de l’animosité s’échappant de mon corps.

Je me retournais vers le blessé qui, de toute évidence se préoccupait plus de l’état de sa moto, que de la sienne. Je soupirais un coup.

« Votre Sylvie va bien monsieur, enfin, à part le pot d’échappement et quelques rayures à la carrosserie, je dirai qu’elle va s’en sortir. Par contre si vous continuer à vous agiter dans tous les sens, je ne vous garantis pas de ne pas avoir à vous donner un coup sur la tête pour vous calmer. Maintenant, répondez à ma question. Avez-vous mal quelque part ? »

HRP:
 
Degan Palrek
Mage de Lamia ScaleMage de Lamia Scale

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 23/08/2014
Âge : 22
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Archive
Magie / CS Secondaire : Kansô spécialisé en arme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.500
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)   Jeu 11 Aoû - 21:08
-Vous ne savez pas ? Ma moto !! Comment va ma moto ??!!
-Du calme, répond au médecin !
-Ma moto !!!
« Votre Sylvie va bien monsieur, enfin, à part le pot d’échappement et quelques rayures à la carrosserie, je dirai qu’elle va s’en sortir. Par contre si vous continuer à vous agiter dans tous les sens, je ne vous garantis pas de ne pas avoir à vous donner un coup sur la tête pour vous calmer. Maintenant, répondez à ma question. Avez-vous mal quelque part ? »

Quoi ? Le pot d’échappement ? Sylvie ??? Quoi ? Non… Non, pas son système respiratoire !!! JE devais m’occuper d’elle, une moto avec le pot d’échappement abîmé subit des dégâts au moteur si on ne répare pas ça très vite !!! Sylvie !!! SYLVIE !!

-Je vais bien, j’ai mal à ma dignité, j’ai abimé ma moto, ma tendre et douce !! JE DOIS LA SAUVER SALE MEDECIN, POUSSE TOI JE VAIS…. AIIIIIIE !!!

Je venais de bouger ma jambe droite et le talon avait à peine heurter le sol qu’il me fit hurler de douleur. Je jetais un œil et palissait immédiatement : je ne pouvais presque plus bouger mon pied et pour cause, ma cheville était tordue dans un angle étrange. Je n’avais pas ressenti la douleur, mais en voyant la blessure je me sentais presque défaillir. La vache, j’avais envie de hurler et pourtant je parlais à l’homme aux cheveux gris marronnés d’une voix presque calme mais où l’on sentait une peur et une douleur vivace.

-Doc… Je… Désolé… Je… Je sens que j’ai un GROS problème à la cheville…. Je… Doc… Tu… Tu vas m’aider hein ? Je suis vraiment désolé de t’avoir agressé en te parlant mal… Je… Aide moi….

Calme, calme… Reste calme. Pense à tous les accidents de moto que tu as eus… J’EN AI JAMAIS EU D’AUSSI GRAVE TÊTE DE BLOND !!! Le spectacle c’est des chorégraphies travaillées avec Gégé et sa magie de la gravité. Avec lui en cas de chute la seule chose que tu risques c’est de flotter pendant que tout le monde se moque de toi. Là c’est ma première blessure sérieuse… J’ai peur là… J’ai vraiment les chocottes, je tremble comme une feuille, je pense que le col sombre de mon médecin va se déchirer ou sa nuque va craquer tellement je le tire vers moi.

-Cela fait affreusement mal. NOM DE DIEU !!! Doc… ne me laisse pas comme ça hein ? Aller doc… Soigne moi s’il te plait. Je pourrais toujours faire de la moto hein ? J’en ai besoin !!! Je ne veux pas perdre mon travail, ma passion, la raison de ma vie putain… Et Sylvie !!! Amenez-moi près d’elle, je veux m’excusAIEUH !!! J’ai mal !!!

Je le relâchais alors qu’un sanglot m’étranglait. Je m’en voulais, je me sentais tellement minable… Si mon père apprenait ça, il se moquerait de moi durant une éternité.
HRP:
 
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 19
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.700
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)   Lun 29 Aoû - 19:39
“ Patience . . . „

Le motard me poussa en arrière et essaya de se lever. Avant de remarquer que lui aussi était en mauvaise posture. Je n’avais pas remarqué l’ampleur des dégâts jusqu’à ce moment. Sa . . cheville ? Était tordu de sorte à ce qu’elle prenne une forme pour le moins épouvantable. Comment avait-il fait pour ne pas remarquer cette irrégularité avant de se lever ? L’adrénaline peut-être. Même si . . . le corps humain n’était pas destiné à se tordre de cette manière. J’étais à la fois content de ne pas être à sa place, mais aussi compatissant. Car il allait de toute évidence passer une très mauvaise semaine, si ce n’est pas plus. Lui aussi avait remarqué ce problème, commençant à paniquer. Je toussais un coup.

« Calmez-vous s’il vous plaît. Je ne suis pas vraiment médecin, mais je connais deux trois trucs pour vous aider. Je vous amènerais chez un médecin. Mais avant toute chose asseyez-vous que nous puissions examiner v-votre cheville ? »

J’examinais la cheville avec insistance. De toute évidence : l’os était en piteux état. Il fallait traiter ça de toute urgence, sinon, je craignais que le jeune homme n’est des séquelles toute sa vie de cette cascade. Je lui demandais d’avaler une pilule que je lui tendais. Elle allait servir à atténuer la douleur. Je relevais ensuite la manche du pantalon ainsi que la chaussure de notre cascadeur. Avec grande précaution pour ne pas aggraver son cas. Je sortais de l’alcool de mon sac avant d’en badigeonner les bandages. J’enroulais ensuite la cheville dedans. Il n’y avait pas de blessure ouverte, l’alcool allait apaiser la cheville le temps du voyage.

« Bien, je ne peux pas faire grand-chose de plus. Je vais d’abord vous transporter chez un médecin, je m’occuperai de votre Sylvie après. Mais la priorité, c’est vous. Une pièce d’engin peut facilement se changer, malheureusement un membre humain, c’est une autre affaire. »

Je passais le bras du patient sur mon épaule avant de l’aider à se lever. De souvenir, il y avait un cabinet médical non loin d’ici. J’espérais qu’il était toujours ouvert. Après toutes ces années.

« Ne vous inquiétez pas, la route sera courte. »

Je m’adressais ensuite aux autres personnes qui s’étaient précipitées sur les lieux de l’accident.

« Je compte sur vous pour prendre soin de "Sylvie". Ce cascadeur ne retrouvera pas son calme sinon. »

À ces mots, je me téléportais plusieurs fois dans des rues différentes afin de me diriger vers le cabinet. Qui par un grand soulagement, était ouverte. Je passais la porte en trombe. En demandant de l’aide pour une urgence.

« Bonjour, excusez-moi, j’amène une urgence, cet homme s'est tordu la cheville d’une façon extrêmement désagréable. Il a besoin de soin très vite. ! »

Et bien que, je m’attendais, à voir quelqu’un me demander ce qu’il se passait : on me demanda de patienter dans la file d’attente. À cet instant, on aurait pu confondre ma tête à celle d’une méduse. J’amenais quelqu’un avec une cheville tordu en un angle extrêmement inquiétant, et on me demandait de patienter. J’insistais plusieurs fois auprès de ce qui semblait être la secrétaire, toujours la même rengaine. Je soupirais avant de me diriger vers les chaises. Aidant le motard à s’asseoir. Le temps allait sembler être long, je décidais donc d’entamer la discussion.

« Je m’appelle Russell Maxwell, mage itinérant et herboriste. Comme vous avez pu vous en douter. Puis-je vous demander votre nom ? »

HRP:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)   

Une rencontre qui soigne (PV Russell Maxwell)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-