Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Pensées obscures et avenir brumeux

AuteurMessage
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Pensées obscures et avenir brumeux   Mar 29 Déc - 19:16
Les magies se croisaient, s'entrechoquaient, luttaient les unes contre les autres. Les Chevaliers Runiques étaient en train de perdre face à la vague des mages noirs qui fondait sur eux. Cela m'arrangeait dans un sens, j'étais pressé d'en finir, je voulais délivrer les prisonniers le plus rapidement possible pour ensuite retrouver la vie que je m'étais forgée à Quatro Cerberus. Alors que tout semblait aller pour le mieux, quelque chose me perturbait au plus haut point et je pris le temps de vérifier de quoi il s'agissait avant de poursuivre ma route. L'électricité environnante était en train de monter en flèche. Qu'est-ce que cela pouvait signifier ? Géhenna n'était pas connue pour ses orages pourtant, de plus, le ciel était clément. Pourtant, il y avait bien une augmentation de foudre dans les environs et brusquement un éclair s'abattit sur la terre. L'onde de choc provoquée souffla un bon nombre de personnes mais j'étais parvenu à rester debout, si bien que je pus constater avec horreur que la foudre n'était en aucun cas naturelle, elle était dirigée par une personne bien précise : Ethan. Normalement, cela n'aurait pas déclenché autant d'appréhension chez moi, toutefois, il était évident qu'il n'était plus maître de ses mouvements et que sa raison avait été enfouie quelque part en lui pour laisser place à la folie. Les éclairs se plantèrent dans le sol en fauchant à chaque fois la vie d'une personne, runique, mage noir ou mage officiel, peu leur importait. La Foudre venait de juger tout le monde coupable et elle se chargeait de faire justice elle-même. J'avais beau courir dans la direction de mon frère, je n'avançais pas d'un centimètre, comme si je faisais du surplace. Puis, la scène se passait de plus en plus au ralenti, me donnant une impression de lourdeur, ce qui me forçait à mettre encore plus d'énergie pour m'obliger à avancer... en vain. Alors que les yeux de la bête enragée balayaient le terrain avant d'être suivis par des éclairs d'une puissance impressionnante, je remarquais que j'étais le seul à être épargné. Comment ? Pourquoi ? Je n'en savais rien, mais une chose était sûre, je devais venir en aide à tous ceux qui avaient été fauchés par la rapidité de ces attaques foudroyantes. Malheureusement, j'avais beau vouloir tout faire pour leur venir en aide, mais ma magie ne s'activait pas, elle restait muette à mes appels et je me retrouvais incapable de soigner les blessés qu'il y avait autour de moi. Alors que je désespérais à trouver un moyen de les sauver, je découvrais des visages que je connaissais bien : des membres de Quatro Cerberus, des connaissances que j'avais faites au cours de mes voyages et même des Slayers.

Tu nous as tués...
Tu aurais dû nous sauver...
Incapable !
Traître !
Meurtrier !
NOOOOON !!!

Je me réveillais en sursaut et en pleurs avant de croiser un regard canin pendant un seul instant. La seconde d'après, je voyais toutes les personnes mortes bien vivantes en train de me sourire dans une atmosphère bienveillante qui me fit le plus grand bien. Sans que je le remarque, les vents que j'avais inconsciemment déchaînés étaient en train de se calmer pour ne devenir qu'une simple brise. Les battements de mon cœur ralentissaient pour retrouver un rythme habituel et la température de mon corps descendait doucement grâce à une intervention extérieure tandis que je repartais dans un sommeil profond.

La bataille de Géhenna était enfin terminée... du moins en réalité. Dans mon esprit, les morts que je n'avais pas pu sauver me tourmentaient s'invitant même dans mes songes. Dès que je fermais les yeux, je voyais de nouveau mon frère de foudre terrasser tout le monde sur son passage sans que je puisse faire quoi que ce soit. À chaque fois que je pensais trouver un peu de sommeil, je me réveillais en sursaut suite à une autre vision de mort qui me hantait. Je me demandais toujours si je n'étais pas encore en plein milieu de ce champ de bataille avant de croiser le regard de mon familier. Heion était toujours à mes côtés, il avait refusé de rejoindre la guilde comme je lui avais ordonné et préférait s'occuper de moi comme il le pouvait. Chacune de mes crises, il les gérait en me plongeant dans une illusion réconfortante qui apaisait mon esprit. En temps normal, je ne serais jamais tombé dans un piège illusoire, toutefois, mon esprit était tellement affaibli que tout ce que je voyais était considéré comme vrai. Depuis que les mages noirs étaient revenus vainqueurs de la bataille, j'avais voulu revenir à la guilde, mais j'avais fait une halte à Icarie Island pour refaire mes forces avant de revenir avec le même entrain que d'habitude.

Cette quête de quiétude avait été vaine puisque les ténèbres ne voulaient pas me lâcher une seule seconde. Comme Lisette l'avait craint, j'étais incapable de supporter tout ce que j'avais pu voir. J'avais été inconscient de penser le contraire. Pire encore, j'avais promis qu'aucun d'entre nous n'allait mourir et pourtant... la Lumière s'était éteinte. Plus qu'une personne, c'était un symbole qui venait de rendre son dernier souffle à mes yeux. Elena n'était plus de ce monde, j'en étais convaincu à présent. Je ne savais pas comment elle avait été tuée, mais je le sentais au plus profond de moi... une sœur avait perdu la vie et l'équilibre aurait dû être rompu entre tous les éléments. Pourtant, c'était juste la mort de ma sœur que j'avais ressentie, en aucun cas une autre rupture. Cela aurait dû attiser ma curiosité, mais ce n'était pas mon problème principal : mon mental était brisé à cause de cette guerre à laquelle j'avais voulu participer. Heureusement pour les habitants de l'île, les vents étaient tellement puissants en ce lieu qu'ils ne remarquaient pas les tempêtes locales que je provoquais. Mais je ne pouvais pas rester éternellement ainsi, mon corps ne le supporterait pas.

_________________



Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Pensées obscures et avenir brumeux   Jeu 31 Déc - 15:40
Cela faisait plusieurs jours que j'étais ainsi, navigant entre cauchemars et illusions sans savoir comment démêler le vrai du faux. Un matin, je me réveillais naturellement et j'observais mon environnement pour tenter de reconnaître l'endroit où je me trouvais. Heion était en train de dormir à mes côtés, visiblement épuisé par quelque chose que j'ignorais. En effet, j'étais perdu. Je ne savais pas où j'étais, ni ce que je faisais dans ce lieu. J'essayais de me rappeler les derniers événements et les flashs de la bataille me revinrent en mémoire, ainsi que quelques bribes de mes songes noirs. Les images me secouèrent tellement que des nausées commençaient à m'avertir de leur arrivée soudaine, néanmoins, vu que je n'avais rien mangé durant ces derniers jours, mon estomac était dans l'incapacité de renvoyer son contenu. Chancelant, je parvins tout de même à tenir debout et, en forçant un peu sur ma mémoire, je me rappelai également des images contradictoires à la guerre qui venait de se finir et des sensations de réconfort. En réfléchissant un peu, je finissais par comprendre que le responsable n'était autre que mon familier qui m'avait veillé pendant tout ce temps. Il était parvenu à me maintenir en vie et à apaiser plus ou moins mon esprit tourmenté durant ces derniers jours. Il avait bien mérité son repos et je n'allais pas le déranger maintenant qu'il pouvait dormir paisiblement. En m'éloignant de la grotte dans laquelle nous étions jusqu'à présent, je remarquais que j'étais en plein milieu d'une jungle, mais aussi que le vent soufflait extrêmement fort, ce qui n'était pas pour me déplaire.

Comme mon estomac criait famine, je cherchais un moyen de me sustenter et je trouvais alors des noix de coco que je cassais avant d'en boire le lait et d'en manger la chair. Légèrement repus, je pris mon envol pour explorer la jungle d'un point de vue habituel à mes yeux. Ma surprise fut de taille lorsque je vis que l'île toute entière semblait prise dans une tornade. Je m'en souvenais maintenant, la tornade m'avait attiré lors de mon retour sur le continent, cette accumulation de vents provoquait en moi une sorte de baume apaisant. Puisqu'il n'y avait pas plusieurs îles possédant les mêmes caractéristiques, j'en vins à la conclusion que j'étais sur Icarie Island qui n'était pas bien loin de Géhenna d'ailleurs. Je m'approchais de la tornade pour extraire une partie de sa force naturelle afin de me rassasier, ce qui me fit le plus grand bien, je devais l'avouer. Je redescendais sur terre et je profitais d'être seul au milieu de nulle part pour penser à mon proche avenir. Le Master de Grimoire Heart allait sûrement me rappeler que je devais rejoindre ses rangs comme il était convenu, mais ce n'était pas ce que j'avais prévu en fin de compte. J'allais profiter de ce temps pour observer comment cette guilde fonctionnait et si leurs membres étaient vraiment comme leur Master, ce qui ne serait pas pour me déplaire. Ensuite, j'avais décidé de quitter cette guilde pour devenir indépendant, voire même rejoindre Crime Sorciere puisque j'allais devenir un paria par mes actions. Malgré le fait qu'il existait des magies capables d'en copier d'autres, il était évident que le mode bi-élémentaire était exclusivement réservé aux originaux et donc, ma couverture avait sauté lorsque je l'avais utilisé. Néanmoins, cela s'était passé avant ce curieux retour dans le temps, si bien qu'il était possible que les spectateurs ne croient pas ce qu'ils avaient vu. Que faire en fin de compte ? Je n'en savais trop rien.

J'étais parti dans cette guerre en voulant chasser mon côté guérisseur, au final, je n'étais pas parvenu à devenir le Dragon que je voulais être sur le champ de bataille. Je m'étais fait rattraper par mes propres ténèbres qui étaient en train de me faire devenir fou. Je comprenais un peu mieux ce que devait ressentir ma sœur des Ombres si elle était constamment dans cet état, il était à présent clair à mes yeux que ses personnalités multiples avaient été faites pour gérer la situation. Mais le Ciel était unique, contrairement aux Ténèbres qui possédaient plusieurs faces, je n'avais donc pas cette possibilité en moi. Tout en levant la tête vers le ciel, je fermais les yeux pour me détendre et trouver la solution à mon problème. Malheureusement pour moi, mes souvenirs se mêlèrent à mes visions cauchemardesques si bien que je revis Jet se faire transpercer, puis Quatie perdre un bras, des membres de ma guilde se faire faucher par divers sorts. Je me tenais la tête entre mes mains, incapable de me rendre compte que j'étais en train de faire danser un blizzard autour de moi. Soudainement, je sentis quelque chose me clouer au sol avant d'entendre un grognement qui me fit ouvrir les yeux.

He... Heion...

Alors qu'il était en train de former sa brume pour créer une nouvelle illusion, il se stoppa dans son action, se rendant compte que j'étais conscient contrairement à ces derniers jours. Je posais ma main sur sa patte pour lui faire comprendre que tout allait bien, mais il comprit rapidement que même si j'allais mieux, mon état était encore le même. Sans me laisser le temps de protester, il saisit mon col dans sa gueule et repartit en direction de la grotte tandis que je me débattais vainement sans oser utiliser ma magie.

Je t'assure que je vais mieux !

Je suivis le cours de ses émotions pour tenter de comprendre ce qu'il pensait. J'y découvris de l'appréhension, un peu de colère et beaucoup d'inquiétude. Il m'avait veillé durant tout ce temps, sans se reposer lui-même, créant constamment des illusions pour apaiser mon esprit torturé. Je comprenais pourquoi il réagissait ainsi, à sa place, je n'écouterais pas non plus ce que pourrait me dire le patient sur lequel je veillais. Je me laissais donc faire tandis qu'il me ramenait à la grotte avant que je le convainque de profiter de mon état stable pour aller chasser. Il n'avait pas l'air d'apprécier le fait de me laisser seul, mais il devait tout de même se nourrir, si bien qu'il partit et revint au plus vite pour constater que j'étais toujours là en train de dormir, sans cauchemar cette fois-ci.

Suite du RP

_________________



Pensées obscures et avenir brumeux

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer de Désespérance :: Icarie Island
-