Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Tombés sur un os [PV Rei]

AuteurMessage
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Tombés sur un os [PV Rei]   Dim 12 Oct - 23:07
Non Blitz, tu restes dans le coin !

Franchement, comment vouliez-vous que je reste concentré avec ce mastodonte qui faisait les cent pas en grognant près de moi ? En préparation de Géhenna, et pour éviter de trop penser aux conséquences possibles de mes choix, je m'étais plongé entièrement dans des séances d'entraînement intensif. Mais je ne pouvais pas toujours déchaîner ma magie à pleine puissance sous peine d'exagérer une fois de plus et de risquer de ne plus rien pouvoir faire pendant un bon moment. C'est pourquoi j'avais choisi d'exercer la précision et la sensibilité de mon Magnétisme plutôt que sa puissance. Après tout, c'était également un aspect très important de la Jiki no Mahô. C'était la sensibilité qui me permettait de détecter le métal sur un plus grand secteur et en quantité moindre, et c'était la précision qui m'aidait à crocheter une serrure au lieu de simplement défoncer la porte. J'étais pas un mage de Fairy Tail après tout, pensai-je avec un petit sourire.
Et donc, pour m'exercer de manière optimale, j'avais décidé de me rendre là où je rencontrerais les pires conditions, partant du principe que si j'atteignais mes objectifs alors que rien ne s'y prêtait, j'y parviendrais d'autant mieux dans une meilleure situation. Avec cette idée en tête, j'étais parti en direction du temple Raijin. Celui-ci était souvent environné de foudre capable de perturber mes pouvoirs. De plus, il paraissait que certaines roches situées-là-bas était elles-même très sensibles au magnétisme. Tous ces éléments étaient réunis pour me contrarier et c'était pile ce que je voulais. Pour une fois.

J'avais donc fait le trajet perché sur mon compagnon avant de me trouver un coin relativement tranquille car situé à une distance de sécurité du coeur du temple proprement dit. Les créatures les plus dangereuses se trouvaient probablement au centre, mais ça ne signifiait pas pour autant que la périphérie était vierge de tout risque. M'installant donc dans un cratère trouvé sur place, je croisais les jambes, plaçait les mains sur mes genoux et fermais les yeux, dans une position de méditation, ou en tout cas de concentration. Mais alors que j'essayais d'étendre mes sens, Blitz se mit à grogner et à gratter le sol. Il avait visiblement envie d'explorer les environs pour voir s'il trouvait une bête avec qui se battre. Je ne m'inquiétais pas vraiment pour lui, car il était capable de se débrouiller, dans une certaine mesure. Cependant, s'il s'éloignait trop, plus personne ne monterait la garde autour de moi. Je voulais bien prendre des risques, mais je n'étais pas fou non plus ! S'il ne me prévenait pas en cas d'approche furtive de la faune des environs, je ne savais pas si je la détecterais à temps.

Promis, quand j'aurais fini, je te laisserais t'amuser comme tu le voudras, mais pour l'instant, j'ai besoin de toi, alors reste là !

Il grogna une fois de plus en signe de contrariété, mais finit par accepter et se laissa tomber à côté de moi. J'allais enfin pouvoir me concentrer sur mon entraînement. Mais hélas, je n'avais pas réellement la personnalité ni l'état d'esprit pour ce genre d'exercice. L'ultimatum de Lucifer, la réponse limite insultante que je lui avais envoyée, mon apprentissage du Kansô avec Natsumi-senseï, la réaction des autres Lamia... Tout cela me travaillait et m'empêchait de fixer mon attention là où il l'aurait fallu. Ah non, ça suffisait comme ça ! Je flanquais un bon coup de poing dans le sol, assez fort pour avoir mal, mais pas trop pour ne pas me blesser stupidement, afin de revenir au moment présent. Plus question de me laisser distraire. A moins d'un cas de force majeure, je ne ferais plus rien d'autre que ce pourquoi j'étais venu ici.
Et enfin, je parvins à étendre mon champ magnétique aux environs, essayant de ressentir toutes les perturbations.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Lun 13 Oct - 22:53

Les éclairs frappant les alentours de manière aléatoire, sans jamais cesser ce vacarme assourdissant, me rappelaient mon bref séjour dans le Manoir Oblivion en compagnie de Soren Cornick. Il ne manquait à cette scène apocalyptique qu'une bande de joyeux lapins munis de ventouses afin de compléter ce tableau pour le moins étrange.
Pourquoi est-ce que je me retrouvais ici ? Je n'en savais rien moi-même. Peut-être pour me sortir un peu de ce Marché Noir qui commençait à me sortir par les yeux. Voilà plusieurs semaines que j'y étais retenu pour toute une série d'affaires plus ou moins importantes. Enfin... vraiment pas importantes ni intéressantes, à vrai dire. Pourtant, même si ce n'était pas le lieu rêvé pour faire du tourisme, il en était tout autre chose pour le braconnage. A force d'enchaîner des missions ridicules ou peu payées, mes réserves de Jewels s'amenuisaient et je devais rapidement combler mes pertes avant de finir par me retrouver les poches vides.

J'avais appris que Lucifer déclarait plus ou moins ouvertement la guerre au Conseil et comptait libérer les membres de sa guilde qui étaient désormais condamnés à mort. Grand bien m'en fasse, ce n'était ni mon combat, ni mes alliés direct. Je n'avais jamais eu l'occasion de rencontrer les prisonniers de Grimoire Heart et le seul membre pour lequel j'aurais eu un intérêt à participer était Louis Chim, le Master de Tartaros. Et puis les relations entre les guildes maîtresses de l'Alliance Baram étaient assez tendues ces derniers temps et j'étais certain qu'avec ma finesse inégalable, je serais capable de déclencher un conflit pour une phrase mal placée.
Néanmoins, j'avais décidé de me rendre légèrement utile en partant à la chasse aux lions-garou pour alimenter les commerces du Marché Noir ainsi que pour mon entrainement personnel. Je me sentais rouillé de ne taper sur rien d'autres que d'éventuelles recrues, surtout lorsque certaines d'entres elles n'avaient clairement pas le niveau pour intégrer la guilde des voleurs.

J'avais fait le choix de ne pas prendre mon familier pour ce voyage, même s'il m'avait clairement fait une crise lorsque j'ai dû le laisser dans le quartier général de Silent Night. Je ne pouvais pas prendre le risque de l'emmener ici, il m'attirerait plus d'ennuis que ce qu'il m'aiderait. Il était plutôt impatient et je n'avais aucun doute à l'imaginer fonçant sur mes proies pour simplement les agacer ou essayer d'en faire son dîner.

Quelques heures à errer autour du temple Raijin me permirent de dresser une carte très approximative des lieux, mais suffisante pour repérer les endroits intéressants pour la tâche que je devais accomplir. Pourtant, malgré cette marche entrecoupée de quelques pauses, je n'avais pas repéré énormément de créatures, et encore moins de lions-garou. Quelque chose devait les avoir effrayés et ce quelque chose laissait des empreintes colossales sur le sol.

Suivant ces traces de pas que je ne pouvais identifier, je m'avançais de plus en plus prudemment. La bête semblait avoir piétiné quelques instants avant de se diriger vers le cratère qui me faisait face. Lentement, en faisant le moins de bruit possible, même si les éclairs fendant l'air autour du cratère couvraient largement mes pas, je m'approchais furtivement des contours du cratère pour distinguer ma proie.

Un Viloraptor se tenait là, sans bouger devant moi, attendant simplement que je lui tombe dessus pour en faire mon plus beau trophée. Un détail me chiffonnait tout de même : il n'y avait normalement pas de tel monstre dans ce coin de Fiore. Bah, son œuf devait avoir été déplacé et il devait avoir grandi dans le coin, c'était certainement l'explication la plus logique que je pouvais fournir.
Trêve de bavardages, les choses sérieuses allaient commencer ! Sortant mon pieu, je le plaçai devant moi avant de le lâcher dans les airs, ce dernier lévitant grâce à ma magie. Lorsque j'estimai que ma cible ne bougeait quasiment plus, je visai son flanc afin de la ralentir si elle décidait de s'enfuir. Un mot, un geste, un chuintement et mon arme fila à toute vitesse en direction du dinosaure.
Sans prendre connaissance de la réussite de mon jet, je descendis dans le cratère, prêt à affronter ce qui constituerait mon gagne-pain pour au moins deux semaines. Quel intérêt y avait-il à regarder mon pieu se planter dans sa chair ? J'étais quasiment sûr qu'il n'avait pas les moyens d'éviter ce genre d'attaque surprise et nous n'étions que lui et moi dans cet endroit chaotique.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Ven 17 Oct - 15:39
Je restais comme ça un long moment, essayant d'affiner mes capacités, ne faisant rien d'autre que ressentir les champs magnétiques des environs. La foudre, toujours présente, le perturbait amplement, mais toujours de manière brève et fluctuante : c'était donc une gageure de réussir à me fixer dessus. Je pouvais par contre sentir plusieurs fulgurocs, ces précieuses pierres utilisées en forge à l'intérieur du périmètre atteint par mes pouvoirs, mais leur profondeur rendait leur acquisition trop difficile pour que je m'y essaie cette fois-ci. Une autre fois peut-être... Je ne sais pas exactement combien de temps je passais sur cet exercice, Blitz avachi à mes côtés, à essayer diverses méthodes pour améliorer ma détection lorsque je sentis une perturbation.

Je n'avais pas encore eu la visite des créatures environnantes, sans doute car mon compagnon était assez imposant pour les tenir à distance par sa seule présence. En effet, bien qu'il fut moins fort que moi, son gabarit était suffisamment imposant pour que même le plus décérébré des animaux réfléchisse avant de s'y frotter. Néanmoins, la présence que j'avais pu sentir au loin se rapprochait. De plus, la présence de métal sur lui, que je ne parvenais pas à identifier clairement vu les conditions, indiquait probablement un humain.
Je n'étais évidemment pas la seule personne à venir par ici, mais le fait qu'elle se dirige vers moi m'intriguait. Faisant signe à Blitz de se tenir prêt à placer un démarrage éclair si nécessaire, j'allais me placer de telle sorte que son corps massif fasse écran entre moi et cet inconnu tandis que je concentrai mon attention sur ce dernier. Alors qu'il arrivait approximativement au bord du cratère, il marqua une pause, sans doute surpris de voir un viloraptor géant se prélasser dans un endroit pareil. Mais la somnolence de mon compagnon n'était qu'apparente. Intéressé, et sans doute excité à l'idée d'un peu d'animation après ce calme que je lui avais imposé, il était tendu comme la corde d'un arc et plus prêt à en découdre que moi.

Et c'était une bonne chose, car je sentis, plus que je ne vis, cet intrus préparer une attaque. Donnant un coup de poing sur la cuisse de Blitz, je l'obligeais à dégager fissa de là pour attendre quelques mètres plus loin tandis que je me jetais dans la direction opposée, afin de pouvoir si nécessaire prendre notre ennemi en tenaille, et éviter qu'une même attaque ne nous atteigne tous les deux. Cependant, alors que je me relevais, l'air peu amène, je me demandais bien qui était cet emmerdeur qui venait, une fois de plus, me déranger alors que j'étais peinard.

Qui que tu sois, t'as choisi la mauvaise personne et le mauvais jour. C'est vraiment pas le moment de me chercher !

J'avais parlé assez fort pour être entendu malgré le vacarme environnant, mais comme il s'était approché lui aussi, j'étais certain de ne pas avoir parlé dans le vide. Mais quand je vis à qui j'avais affaire, je n'étais pas certain que le message passerait bien...

Rei Tendô... Je m'attendais à recevoir la visite d'au moins un d'entre vous, mais je me demandais lequel passerait à l'action en premier.

En effet, il n'y avait aucun doute sur l'individu qui me faisait face. Grand, carré, les cheveux orange vif et, détail très intéressant pour moi, un nombre impressionnant de piercings sur le visage. Jetant brièvement un oeil sur l'endroit où je me trouvais précédemment, je constatais qu'une courte barre de métal s'était plantée dans le sol selon une méthode semblable à celle que j'employais moi-même. Depuis que j'avais mis, avec l'aide de Kalindra, sa camarade de guilde en prison, je m'attendais à la venue d'un ou plusieurs Généraux, et je ne m'étais pas trompé. Espérons juste qu'il ne soit pas seul car ses compagnons étaient après mon amie marionnetiste.
Alors que Blitz trépignait d'impatience, je luis fis un signe de la main pour lui ordonner d'attendre de voir comment la situation tournerait. Autant je n'étais pas prêt à me laisser descendre ou capturer, autant je ne tenais pas non plus à amocher ce type car il participerait sans doute lui aussi à l'opération sur Géhenna. C'est pourquoi je préférais temporiser en attendant de savoir ce qu'il en était.

Alors, La Main Noire ? Que fait-on maintenant ? Demandai-je d'un ton un peu insolent.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Lun 20 Oct - 12:32

La vitesse avec laquelle le Viloraptor se déplaça pour éviter une attaque qu'il ne pouvait pas voir me laissa un instant sans voix. Comment avait-il pu avoir connaissance de cet assaut ?
Une autre forme se distingua lorsque mon pieu se planta dans le sol. Un garçon peu vaillant aux premiers abords, essentiellement vêtu de noir. Une tête qui me rappelait quelque chose sans que je puisse y attribuer un nom pour le moment.
Ainsi j'avais face à moi une personne suffisamment aguerrie pour s'attendre à l'arrivée d'un mage noir et capable de dompter une créature de ce genre. Enfin, c'était ce que je supposais puisque le monstre que je visais ne semblait pas vouloir s'en prendre à ce trouble-fête. Et dire que je pensais avoir trouvé une mission reposante...

Et bien, et bien... Mon nouvel ami semblait avoir une grande gueule pour me crier dessus sans même savoir qui se trouvait en face de lui. Rectification : il venait de me nommer. Intéressant, il ne fuyait pas pour autant en connaissant ma réputation. Il devait sans doute se sentir suffisamment en confiance pour pouvoir m'affronter si nous devions en arriver là.

L'air crépitait autour de nous, chargé de cette électricité qui pouvait traverser l'un de nous à tout moment. Il faudrait que je pense à ne pas trop toucher mon pieu si je voulais éviter qu'il fasse conducteur. J'aurais honte qu'on apprenne une de mes défaites à cause d'un vulgaire bout de métal. Tss... Quel contretemps inutile, si je pouvais récupérer la bestiole sans avoir à lui marcher dessus avant, ça m'éviterait de me fatiguer pour une personne qui n'en vaut pas la peine.
Ses paroles retinrent mon attention. Il s'attendait à la visite des généraux et semblait avoir déjà rencontré une personne de ma guilde. Pourtant, aucun rapport des membres actuels n'avait mentionné ce type. Après une courte réflexion, j'étais arrivé à une rapide conclusion : soit il avait rencontré Melodia, soit Ether. Dans les deux cas, ces deux-là étaient portées disparues. Je doutais qu'elles soient toutes les deux en prison, le Conseil les aurait faites exécuter avec les autres. A moins qu'elles soient interrogées et qu'ils tentent de les briser. Bon courage avec Melodia, ce sera elle qui les brisera en premier. Elle avait un tempérament à rendre fou le plus ramolli des paresseux.

Revenant à ce garçon à l'air prétentieux, je le laissais se prélasser dans cette fausse domination qu'il croyait m'imposer en dirigeant la conversation. D'un bref mouvement de main, je fis revenir mon pieu avant de le faire disparaître machinalement dans ma manche. Le ton qu'il avait employé pour me poser une question ne me plaisait guère. Ce gars me prenait de haut alors qu'il venait de se jeter lamentablement pour éviter une de mes attaques les plus basiques.


- Dans l'immédiat, je me contenterais de ton Viloraptor pour le revendre au marché noir. Tu ne m'intéresses pas plus que ça mais si tu veux vraiment défendre ta bestiole, je n'hésiterai pas à t'écraser aussi.

Ma réponse avait été prononcée le plus calmement possible. Nous n'étions que tous les deux ici et personne ne viendrait interrompre un éventuel combat. Mes intentions étaient claires et j'avais tout mon temps pour démarrer les hostilités.

- Et tant qu'à y être, puisque ça semble te porter à cœur, il se pourrait bien que je t'égratigne un peu, ne serait-ce que pour me donner bonne conscience envers la personne que tu as affrontée. Et qui c'était au fait ? Melodia ? Ether ?

Dégainant de nouveau, je tins fermement mon pieu en main, placé le long du corps, ne laissant nul doute sur ce qu'il allait se passer. Et par pur amusement, je lançais une demi-pique à mon adversaire :

- Tu n'as pas l'air d'un idiot de chevalier ou mercenaire. Tu appartiens à quelle guilde ? Avec un peu de chance, tu seras un nouveau trophée sur mon tableau de chasse.

Mon dernier mot fut immédiatement suivi d'une propulsion magique de mon arme en direction des pattes du Viloraptor. Une patte, ça se soigne plutôt bien, surtout lorsque la blessure ne provient que d'un si petit objet. Sa valeur ne diminuerait certainement pas pour autant auprès des revendeurs et je ne devais pas laisser fuir ma proie principale.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Sam 25 Oct - 16:35
Le mage noir me regardait de haut. Non pas qu’il avait l’air prétentieux, mais sa position surplombait la mienne. Mis à part ça, il n’avait pas encore entrepris d’action hostile, mis à part sa première attaque, bien entendu. Tant mieux. Si ça pouvait continuer comme ça encore un moment, peut-être que j’arriverais à partir en évitant le combat. Il ne m’interrompit même pas pendant que je parlais. Je supposais que ça faisait de lui une personne convenable, pour quelqu’un de son espèce.
Quand il prit enfin la parole, il me déclara venir ici uniquement pour mon compagnon, et la surprise que je ressentis se vit brièvement sur mon visage avant que je ne reprenne mon expression habituelle. Était-ce un mensonge ? Je ne pensais pas. S’il était venu pour me tuer, il n’aurait aucune raison ni aucun besoin de trouver une excuse vu que je ne serai plus là pour en parler ensuite. Cependant, il admit que toute opposition de ma part lui donnerait une excuse pour se lâcher. Comme c’était pratique…

Avec sarcasme, il demanda ensuite au nom de qui il était censé me faire avaler mon acte de naissance. La nouvelle de l’arrestation de Melodia ne leur était pas parvenue ? Etrange. Mais en même temps, avec le trouble que l’exécution à Géhenna apportait déjà, le Conseil avait peut-être gardé secrète la captivité de cette dernière. Après tout, des trois membres de l’Alliance Baram, Oracion Seis était la seule, à ma connaissance, à ne pas avoir de mages capturés lors de l’affaire des Regalias. On pouvait donc supposer que le Conseil espérait qu’elle ne se joindrait pas à Tartaros et Grimoire Heart dans cette histoire. Mais ils finiraient bien par l’apprendre. Et si je lui disais moi, je pourrais sans doute minimiser la participation de Kalindra et ainsi concentrer l’attention de cette guilde sur moi plutôt que sur mes camarades à l’avenir. Oui, mais d’un autre côté, ça augmentait également les chances qu’on se batte ici et maintenant. Tant pis, il fallait faire un choix. D’autant que vu qu’il venait de ressortir son arme, c’est qu’il envisageait de passer à l’action de toute façon.

Peut-être que tu pourras le capturer. Et peut-être pas. Mais dans tous les cas, ça ne se passera pas sans casse, même pour toi. Ou alors, je pourrais lui dire de s’éloigner d’ici pendant que nous « discutons » tous les deux, et tu auras raté ton coup.

Puis, selon le principe qu’un ennemi en rogne réfléchit moins bien que quelqu’un qui garde son sang-froid, je me permis de l’asticoter un peu plus. Autant en profiter, car si combat il y avait, je n’aurais sans doute plus le temps de jouer avec ses nerfs.

Comment ? Vos réseaux de renseignements sont si mauvais que vous n’avez même pas appris quand un de vos membres est arrêté ? C’est que vous êtes pas si redoutables que ça au final… Enfin, je me rappelle plus son nom – vous êtes tous pareils à mes yeux – mais c’était une rousse avec un sale caractère et qui n’avait pas sa langue dans sa poche. Ça te dit quelque chose ? Je l’ai moi-même neutralisée avant qu’elle soit emmenée en captivité.

Alors qu’il finissait de parler à son tour, attaquant Blitz par la même occasion, je tendis la main en direction de mon camarade à écailles et déviai légèrement le projectile tandis que lui-même reculais d’un mètre presque sans bouger, permettant une nouvelle fois à son pieu de se planter dans le sol sans dégâts. Mais avant qu’il le rappelle, je le retirais du sol moi-même avant de répondre à sa pique par une autre, tout en lui répondant.

Je suis Jet Hyle, de Lamia Scale. Et vu que tu n’as pas l’air trop demeuré toi-même, voilà ce que je te propose. Débarrasse-moi le plancher fissa si tu ne veux pas finir sur mon tableau de chasse.

Et avant qu’il ait pu réagir à cette insulte voilée, je lui expédiais son propre pieu en pleine poitrine d’un Steel Impact, mais en prenant soin de laisser la pointe vers moi. Si par chance ça l’atteignait, ça ne serait pas dangereux, juste douloureux.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Dim 26 Oct - 18:17

Mon attaque échoua une nouvelle fois, mon pieu se plantant encore au sol sur l'intervention du mage en face de moi. Et voilà qu'il se mettait à me narguer ouvertement, passant d'abord sur le fait que je ne pourrais pas capturer son familier pour ensuite en venir à quelque chose d'un peu plus intéressant.

La personne qu'il me décrivait correspondait exactement au portrait que je pourrais faire de Melodia. Et il était vrai que je ne l'avais pas revue depuis un long moment. Elle ne s'était toujours pas vengée pour sa petite chute à travers les étages dans la Bibliothèque de magie. Je me disais qu'elle avait peut-être oublié ou bien qu'elle était bien trop occupée pour venir s'en prendre à moi. Mais l'idée que cette cinglée ait pu finir en prison en affrontant ce type en face de moi ne m'aurait jamais effleuré l'esprit.
Bah, en même temps, pourquoi me soucier d'un des généraux ? Nous étions conscients de notre force et étions réputés pour être la guilde élitiste de l'alliance Baram. Chacun de nos membres devait être en mesure de détruire une guilde en œuvrant seul. Si Melodia avait échoué face à un seul mage, c'est qu'elle n'avait plus sa place parmi nous.

En captivité... Il me faudrait demander au Master si l'information était juste. Si c'était le cas, il faudrait sans doute monter une nouvelle expédition pour l'extraire ou la faire taire à jamais. Les secrets d'Oracion Seis ne devaient pas être révélés avant la date prévue pour le grand final.

Revenant à mon adversaire, je pouvais presque le sentir satisfait du petit jeu auquel il m'invitait à participer. Cependant, ses provocations n'avaient que peu de chances de réussir quand on avait l'immense joie de côtoyer Alowin Ronslay, ma chère partenaire. Une vipère exécrable qui ne manquait aucune occasion pour être désagréable, répandant son venin dès qu'elle le pouvait et rabaissant sans cesse les gens qui l'entouraient. C'était bien tenté de s'y essayer, j'optais souvent pour la même stratégie que mon adversaire. Sauf que je le faisais tout simplement par pur plaisir de voir mes ennemis entrer dans une colère noire.

Ramassant mon arme, le garçon en noir se présenta comme étant Jet Hyle, un mage de Lamia Scale. Tiens donc, ça me rappelait quelqu'un ça. Comment s'appelait-elle déjà ? Kalindra, non ? Ce nom pourrait toujours me servir comme point de pression. Les mages officiels avaient presque tous ce défaut de vouloir à tout prix protéger tous les membres de leur guilde.

Une insulte allait s'échapper de mes lèvres lorsque mon propre pieu fut expulsé dans ma direction de la même façon que j'avais pu le faire quelques instants plus tôt. L'étonnement me fit hésiter sur la manière de riposter à cette attaque, me faisant ainsi perdre de précieux centièmes. Ce n'était pas de la télékinésie, j'étais certain de reconnaître la magie que j'employais. Un contrôle des métaux peut-être ? A vérifier, je n'étais sûr de rien mais si c'était le cas, je n'aurais d'autre recours que me battre à mains nues.

Dans l'absolu, j'aurais bien voulu reprendre possession de mon projectile pour le lui retourner en lui montrant ce qu'était le véritable pouvoir de manipulation de la matière et ainsi confirmer mon hypothèse. Seulement, je fus simplement capable d'ériger une maigre défense pour faire dévier l'arme de sa trajectoire.

En passant tout près de moi, mes yeux se posèrent sur la pointe de mon arme, située du mauvais côté pour me transpercer. Une seconde : étais-je réellement tombé sur un idiot, incapable de distinguer le pointu du plat, ou était-il en train de me tester ?


- Hey, je sais pas si tu as remarqué mais il y a un côté affûté ! criai-je pour qu'il m'entende malgré le vacarme assourdissant des éclairs nous entourant.

Bien, maintenant, il me fallait déterminer si oui ou non il se servait de ma magie. Levant une main devant moi, la paume dirigée vers le sol, je me concentrais un instant pour excaver un rocher de la taille d'un tabouret.


- Tu dois être moins minable que les autres membres de ta guilde si tu as défait Melodia. Quelle importance, au fait ? Elle était un poil cinglée de toute façon. Et sinon, comment se porte Kalindra ? Elle a toujours une dette envers moi, j'aimerais que tu le lui rappelles, à l'occasion.

Propulsant le rocher dans la direction de Jet, je me mis en même temps à marcher dans sa direction. Tant que je n'aurais pas de certitude sur sa magie, j'éviterais d'utiliser une arme qui pourrait se retourner contre moi. Mais nous n'allions tout de même pas rester plantés là, à nous regarder jeter des projectiles chacun notre tour. Puisqu'il y tenait tant, il était l'heure de commencer les festivités !
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Lun 22 Déc - 21:09
Étonnamment, et de manière décevante, ce fichu mage noir ne sembla pas perdre son sang-froid. Peut-être n'y avais-je pas été assez fort. Ou alors, il avait simplement des nerfs d'acier. Si c'était vrai, alors ça serait une victoire tellement facile. J'aurais pu m'esclaffer à cette idée, si je n'avais pas été face à un dangereux criminel. Mais avant de rire, il fallait que je me sorte de cette situation délicate.
Alors que j'avais contre-attaqué en lui renvoyant sa propre arme, il réagit en érigeant une défense apparemment très semblable à la mienne, faisant dévier le projectile plutôt que de tenter de l'arrêter. Mais peut-être était-ce simplement dû à la surprise qu'il afficha brièvement en voyant son opposant manifester des pouvoirs proches des siens. Dans l'idéal, il aurait accepté ce que je lui disais, et serait parti sans demander son reste, c'est pourquoi je ne suivis pas avec une seconde attaque. Dans l'idéal. Mais ici, il sembla au contraire se moquer de moi en me demandant à travers le fracas de la foudre si j'avais fait exprès de renvoyer le pieu avec la pointe dirigée vers moi. Je me contentai de sourire en réponse, voulant le laisser dans le vague. Ainsi, il pouvait croire que j'étais un idiot, au lieu d'apprendre qu'en réalité, je me refusais à prendre le risque de tuer un adversaire si je lançais une attaque à laquelle il ne pouvait pas réagir. Ce qui, selon certains critères, faisait de moi un idéaliste, ou, effectivement, un idiot.

Apparemment, il avait opté pour l'affrontement au lieu de la prudence. Délogeant un rocher de plusieurs kilogrammes du sol, il le projeta vers moi à toute vitesse. Si ces pouvoirs étaient bien la télékinésie, alors il était inutile de tenter de l'esquiver, car il modifierait sa trajectoire pour me poursuivre. Je devais donc le détruire. Profitant d'un moment d'inattention de sa part, j'avais ouvert ma besace de bille, et en projetai donc deux sur le rocher pour le fracturer. Et si j'y parvins, ce fut seulement grâce à la densité supérieure de l'acier par rapport à la pierre. Car au vu des débris qui retombèrent sur mon bras levé en protection, il était sensiblement plus puissant que moi. Merde.

Alors, qu'il se mit à marcher vers moi, il me complimenta en quelque sorte, disant que réussir à vaincre Melodia impliquait un certain niveau de ma part. Mais il ne semblait pas le moins du monde ému par sa perte. Sans doute qu'elle serait remplacée en moins de deux. Pour ce que j'en avais à faire, moi aussi... Par contre, la suite de sa tirade me fit pâlir. Il connaissait Kalindra. J'ignorais comment et pourquoi, mais il prétendait être en créance avec elle, et ça n'augurait rien de bon. Malgré la différence de force, je devais essayer de l'accrocher sérieusement pour détourner son attention de ma camarade marionnettiste.
Je pouvais peut-être encore le surprendre. Après tout, de petites billes métallisées dans un environnement tel que celui-ci avaient une chance de passer inaperçues. Il pouvait donc penser que j'avais simplement fait exploser ce bloc de pierre au lieu de projeter quelque chose dessus. Saisissant huit nouveaux projectiles, un entre chaque doigt, je m'avançais moi aussi à sa rencontre.

Une dette ? Je suppose qu'il va falloir que je lui apprenne à pas se fier à des mages noirs de sombre vêtus et qui se la jouent. Mais en attendant, je vais payer pour elle.

A ces derniers mots, je tendis brusquement les deux bras, lançant mes sphères sur lui tandis que je les propulsai d'un Steel Impact, espérant que ça suffirait à le distraire, ou même à le blesser s'il n'était pas assez rapide à réagir vu la distance de plus en plus réduite. Si jamais ça échouait, il serait toujours temps d'appeler la cavalerie à l'aide.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Mar 8 Sep - 15:01

L'air même vibrait dans cet tableau chaotique qui se peignait tout autour de moi. Le cratère était chargé d'une énergie malsaine, alliant électricité, magie et adrénaline. La tension montait peu à peu entre ce Jet et moi. Il ne semblait pas très disposé à me laisser vaincre son Viloraptor et je ne comptais pas abandonner ma traque maintenant. L'affrontement était inévitable et les premières escarmouches visant à tester notre adversaire étaient désormais terminées.

J'observais mon projectile se fissurer et terminer en débris sur le mage de Lamia Scale, ce dernier se protégeant de son bras pour éviter d'être blessé au visage. Sa magie ne correspondait pas à la télékinésie, il n'y avait aucune forme de déplacement de matière ou de libération d'énergie pour détruire ce rocher. J'étais au moins rassuré de ne pas avoir à livrer un combat miroir. Rien n'était moins intéressant que de se battre contre quelqu'un ayant les mêmes capacités. Il n'y avait aucune surprise à essayer de deviner le potentiel de l'ennemi.

Je progressai toujours vers Jet, prêt à en venir aux poings pour en découdre rapidement. Vu notre différence de physique, je ne devrais pas avoir trop de mal à prendre l'avantage. Les apparences sont parfois trompeuses mais je ne pensais pas me tromper en me laissant aller dans ce sens.
Visiblement, ma petite référence à Kalindra ne le laissa pas indifférent. Tant mieux, si je pouvais semer le doute au sein de sa guilde, je ferais d'une pierre deux coups. Ça ne serait certainement pas préjudiciable pour cette petite mais apporter un peu plus de chaos avant la guerre annoncé par Lucifer pourrait faire un peu de bien à notre ''faction''.

Cela étant, il ne semblait pas se démonter pour le moment. Les choses sérieuses devraient bientôt commencer, et je me doutais que les dégâts seraient réciproques.
Le jeune garçon se mit alors à marcher également dans ma direction. Parfait, s'il acceptait ce genre de duel, cette affaire serait vite réglée. Qu'il avance vers moi, j'étais prêt à le recevoir.

Je remarquais qu'il écartait les doigts d'une manière plutôt étrange pour un combat au corps à corps. J'avais plutôt l'impression de voir un lanceur de couteaux qu'un bagarreur de rue. C'est au moment où il tendit les bras en disant payer la dette de Kalindra que je compris qu'il était trop tard pour esquiver ce qu'il allait me jeter. J'eus simplement le temps de décaler mes appuis et de porter mes bras en croix au niveau de ma tête avant de sentir le contact de huit billes, sans doute métalliques, me percutant le haut du corps.

Voilà donc le mage que j'affrontais : un utilisateur du magnétisme. Un pouvoir plus spécifique que le mien. Moins polyvalent mais plus puissant dans sa spécialité. Finalement, l'idée de ne plus utiliser mon pieu n'était pas si mal, il me constituait désormais un handicap.

Les impacts me laisseront sans doute de jolis bleus étant donnée la douleur que je sentis à l'impact. Ce gars-là avait l'air de bien se défendre dans son domaine. Ce contretemps me stoppa dans ma progression l'espace d'un court instant, avant que je décide de ne plus avancer de moi-même.


- Pourquoi tiens-tu tant à sauver ton compagnon ? Tu sais, il sera simplement revendu au marché noir, tu seras toujours à temps de le récupérer plus tard. Ça ne me concernera simplement plus. Mais laisse-moi finir mon travail avant que je ne décide de devenir vraiment violent.

Je lui avais parlé d'un ton un peu plus agressif qu'auparavant. Ce duel allait s'éterniser si nous en restions à nous lancer des projectiles l'un après l'autre. Je lui laissais donc un dernier échappatoire avant de m'y mettre sérieusement. Inutile de dire que je n'aurais aucun scrupule à le défaire si je devais en venir jusque là. Ce n'était pas un mage de guilde officielle qui allait m'arrêter aujourd'hui, et certainement pas ici.

Je réfléchis un court instant tandis que les éclairs continuaient de crépiter tout autour de notre cratère. Les bourrasques de vent dues aux déplacements d'air venaient ajouter des nuages de poussières tournoyant autour de nous. Cette arène semblait être née d'un autre monde. Un combat ici comportait d'énormes risques et pourtant, nous étions ici sans y penser, focalisés sur cet ennemi qui nous faisait face. Jusqu'à ce que...


- Tiens, je vais te faire une fleur. Laisse-moi toutes tes possessions et je te laisse repartir avec ton familier. Au fond, tout cela a pour unique objectif de renflouer mes caisses. Considère ça comme du banditisme de grand chemin. Qu'en dis-tu ?

Je n'avais nullement envie de m'éterniser dans le secteur. J'espérais rapidement me saisir de ma proie et rentrer récupérer le pactole avant de filer dépenser mes jewels. Cet énergumène contrecarrait mes plans mais je n'avais pas d'intérêt personnel à le défaire. Autant lui laisser une porte de sortie me permettant d'atteindre mon objectif tout de même.
Afin de montrer que j'étais prêt à réagir à une nouvelle offensive, je tendis la main droite en avant, paume bien ouverte, préparant une éventuelle riposte. Mon ton devenait de plus en plus menaçant et je doutais qu'il accepte ma proposition. Que valait la parole d'un mage noir ? Surtout qu'il connaissait déjà ma réputation. Il y avait vraiment peu de chances que les négociations aboutissent.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Dim 20 Sep - 21:35
Je ne pensais pas que mon attaque parviendrait à l'atteindre, mais ce fût le cas. Ayant instinctivement levé les bras pour protéger son visage, sa garde avait été trop haute pour bloquer des coups visant son torse. Petit conseil tactique de base à tous : même si les coups à la tête font proportionnellement plus de dégâts, ils sont également plus difficiles à porter étant donné la taille réduite de la cible. Mieux vaut viser le milieu du corps, afin d'augmenter les chances de toucher quelque-chose si l'autre essaie d'esquiver.
Toujours était-il que sous la surprise, le Général d'Oracion Seis marqua un arrêt, avant de m'adresser de nouveau la parole. Il me proposait de le laisser capturer Blitz, comme ça il obtenait ce qu'il désirait. Par la suite, il ne tiendrait qu'à moi de le récupérer en le rachetant avec mes propres deniers. Si le fait de dépenser de l'argent pour mon compagnon à écailles ne me dérangeait pas du tout, cette possibilité signifiait que je n'avais pas été capable de le défendre au préalable. Afin de gagner du temps, et de leurrer mon opposant, je m'arrêtais moi aussi quelques secondes, avant de reprendre ma marche en avant, un petit sourire méprisant inscrit sur le visage. Bien qu'il s'était immobilisé, son ton devenait de plus en plus belliqueux. Autant dire que je ne m'attendais guère à ce que son offre soit valable longtemps. Quelques menaces de plus et il passerait à l'attaque. Dans ces cas-là, la meilleure solution que j'avais était d'oublier les préliminaires et de passer à l'action directement, sans lui laisser le temps de se rendre compte qu'on sautait les étapes.

Une nouvelle fois, il parla. Je l'écoutai tout en analysant la situation. A plusieurs reprises, il avait temporisé la situation au lieu d'employer la force brute. On pouvait en déduire qu'il tenait à évitait l'affrontement. Peut-être n'était-il pas au meilleur de sa forme ? Ou alors, j'étais un adversaire plus coriace que ce à quoi il s'attendait. Flatteur pour moi si c'était le cas, mais encore une fois, on restait dans le domaine des hypothèses. Il s'agissait peut-être tout simplement d'un bluff habile... Il y avait un seul moyen de le savoir, d'autant que sa nouvelle alternative ne me convenait pas non plus. Et même si cela avait été le cas, je ne lui faisais absolument pas confiance pour s'y tenir. Alors que nous n'étions plus qu'à quelques mètres l'un de l'autre, il leva la main comme pour préparer un sort, ou réagir à ce que je pourrais faire. Je décidai alors de l’interpeller moi aussi, sur un ton plus que sarcastique.

Tu causes beaucoup. Mais jusqu'ici, j'ai encore rien vu capable de me persuader. Tu veux mes possessions ? Elles sont à toi... Si tu viens les chercher !

Et à ces derniers mots, je bondis vers lui en lui portant un coup de poing, après avoir employé au préalable Steel Member sur ce dernier afin de grandement en augmenter la puissance. J'avais choisi de limiter cette doublure d'acier à mon seul poing pour plusieurs raisons. Pour ne pas montrer l'intégralité de mes capacités, pour cause de quantités réduites de métal, mais aussi et surtout pour ne pas risquer de faire paratonnerre, vu l'arène dans laquelle nous combattions.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Mer 23 Sep - 23:03

Décidément, cet idiot ne mesurait pas l'étendue de ses actes. Jet Hyle ne semblait pas vouloir se rendre et pour surenchérir, voilà qu'il me provoquait. Il pouvait encore refuser mon marché et décider de se battre mais il y avait des limites à ne pas franchir, et ce crétin venait précisément de la dépasser. Mon visage s'assombrit alors que je me préparais à la confrontation imminente. Tandis que le mage de Lamia Scale finissait de me provoquer, il se rua vers moi en entourant son poing d'une couche métallisée. Sa magie ne faisait désormais plus de doute et je pouvais maintenant m'investir à fond dans ce combat.

Attendant que mon adversaire soit suffisamment proche, je levai le deuxième bras pour utiliser mon orbe télékinétique, laissant courir une seconde pour être sûr qu'il ne pourrait plus dévier de sa trajectoire. Une fois le mage se trouvant à portée, je relâchai ma magie pour créer un globe magique parfait autour de moi, repoussant tout ce qui se trouvait dans son enceinte. Le coup de poing lancé par Jet vint se heurter contre ma protection magique, l'impact se matérialisant sur l'orbe normalement incolore par une zone de contact floue. L'image du choc se matérialisa l'espace d'une seconde avant que chacune de nos démonstrations de force ne prenne fin. L'air autour de nous était chargé de poussière soulevée lors de l'utilisation de ma technique défensive. L'action s'était déroulée si rapidement que je n'avais pas encore songé à une riposte.

Rompant le contact, je me repositionnai d'un bond en arrière afin de remettre un peu de distance entre mon adversaire et moi. S'il était capable de revêtir un exosquelette métallique, le corps à corps devenait tout de suite une option non-viable. Il ne s'en servirait sans doute pas à outrance, sans quoi la foudre risquerait de le traverser. Mais une utilisation judicieuse de cette carapace pour bloquer un coup ou m'en porter un pourrait être décisif.

Je ne devais plus attendre, le combat était inévitable et je ne pouvais me permettre de rester sans rien faire, parant seulement ses coups. A mon tour de prendre l'initiative de l'affrontement. Décalant mes appuis, je me mis en garde, les poings prêt du visage à l'image d'un boxeur. Décochant une droite dans le vide puis un coup de pied circulaire à hauteur des côtes flottantes, je propulsai ces coups en lançant un Nenriki no dageki.

Le premier jet visait le visage de mon adversaire tandis que le second avait pour but de lui couper la respiration. Je me serais bien attaqué à ses jambes pour l'empêcher de se rapprocher mais il pouvait tout aussi bien se trouver à l'aise à distance. Nous disposions tous les deux d'une magie plutôt polyvalente, nous permettant ainsi de nous affronter aussi bien en combat rapproché qu'à distance.

La tension était dorénavant palpable entre nous deux. Ni l'un ni l'autre n'était prêt à lâcher l'affaire et le chaos régnant dans cet enfer électrique n'était pas propice pour apaiser les humeurs. Le regard menaçant, les mains en avant, prêt à répondre d'une attaque de cet inconscient, je me trouvais dans un état second. L'adrénaline me poussait à me ruer sur mon adversaire afin de le massacrer à mains nues mais je restais sur place, gardant tant que possible le contrôle de mes actes.


- C'est bon, tu viens de me faire perdre patience. Je t'ai laissé une chance que tu n'as pas voulu saisir. Tu vas maintenant payer pour ton insolence !
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Dim 25 Oct - 0:05
Alors que je frappais le Général d'Oracion Seis, mon coup fut stoppé avant de l'atteindre. J'eus soudain l'impression de frapper un mur, et pendant le bref instant où l'épreuve de force eut lieu, je vis l'air onduler autour de l'impact. Une barrière invisible ? Ça n'allait pas faciliter les choses. Pour être franc, dès le début, je savais que j'avais affaire à un gros morceau, mais on pouvait toujours espérer, non ? Aussitôt que je relâchais la pression, il fit un bond en arrière, afin de se mettre hors de portée de mes coups. Ne voulant pas lui laisser de répit, je commençai à avancer vers lui, quand soudain, il se mit à frapper le vide, devant lui. Je croisai les bras devant mon visage, plus par réflexe que pour autre chose. Et de la même manière que je sentis un choc contre mes avants-bras, un autre vint me cueillir dans les côtes, me coupant le souffle un instant, et me faisant donc arrêter ma course tandis que je massai mon flanc endolori.

Alors que l'air crépitait d'électricité autour de nous, je regardais Rei d'un air nouveau. J'avais déjà eu affaire à un ou deux télékynésistes au fil des années, mais ce n'avait jamais été le haut du panier. Ici, entre sa défense, et sa riposte, je constatais qu'il ne se contentait pas de projeter de la matière saisie au préalable. Non, le Général d'Oracion Seis était capable de manifester sa magie de manière tangible aussi. Et dans les deux cas, je n'avais rien vu. Mis à part quand sa magie avait repoussé la mienne, à savoir quelques secondes à peine. Ce qu'il signifiait que je ne risquais pas de voir ses offensives. De plus, sa puissance semblait sensiblement supérieure à la mienne, et vu les lieux, je ne pouvais employer qu'une partie de mes techniques sous peine de me faire foudroyer.

Voilà qui devient intéressant... On dirait que ma journée ne sera pas perdue finalement... Me dis-je alors à moi-même.

En tout cas, j'avais réussi à l'énerver. Même d'ici, je le voyais trembler de rage, tandis que son regard me transperçait. J'avais apparemment réussi à attirer toute son attention. Il ne pensait donc plus à Kalindra, ni à mon ami à écailles qui se contentait pour l'instant d'observer ce duel. Même si son envie de nous rejoindre était forte, la vue de la puissance de l'ennemi, associée à mon ordre de ne pas s'en mêler suffisait pour l'instant. Continuant de tourner autour du mage noir, celui-ci me suivait du regard, les mains tendues devant lui. A moins de la surcharger, je ne pourrais pas traverser ce bouclier qu'il érigeait. Il me faudrait donc contourner ce dernier, ou le prendre par surprise. Réfléchissant à une stratégie efficace, je décidai de l'asticoter une fois de plus pour maintenir la pression.

Vaut mieux être insolent que ridicule ! T'en fais pas, je te demanderai une cellule juste à côté de ta petite camarade. En fait, je vais réserver tout une zone de la prison à votre bande de clowns, comme ça tu te sentiras pas seul.

Affichant un sourire moqueur, j'avais sorti mes gantelets avant de les lancer vers lui. Je voulais tenter une expérience contre cette barrière translucide, à savoir le temps qu'il pouvait la maintenir. De la même manière qu'il m'avait frappé à distance, j'employai alors Steel Boxing pour marteler de mes gants d'acier, alternant la gauche et la droite jusqu'à ce que j'obtienne un résultat. Soit il prenait les coups, soit sa défense le faisait pour lui, et j'aurais ma réponse.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Mer 28 Oct - 15:24

Voilà que mon adversaire continuait de parler au lieu de m'attaquer. Moi, ridicule ? J'aimerais bien voir ça. Je n'étais pas ici à faire mumuse avec mon familier alors que l'endroit est des plus dangereux. Tss, ce gars commençait vraiment à me taper sur le système et je n'avais plus aucune envie de retenir mes coups. J'allais tellement l'abîmer que même son familier ne le reconnaîtrait plus. Non, je n'allais pas l'abîmer, j'allais le pulvériser ! Son corps allait rebondir comme une marionnette et serait tout aussi désarticulé quand j'en aurai fini avec lui !

Il voulait me réserver une place à côté de ma camarade en prison. Quelle gentille attention. Même une aile ne suffirait pas pour nous canaliser. Je tenais à rappeler que notre Master s'était justement enfui des geôles du Conseil. Nul doute que nous pourrions y parvenir nous aussi, nous étions spécialisés dans l'infiltration. Ce ne serait qu'une question de jours avant que nous ne nous échappions de nos cellules avant de semer le chaos dans le bâtiment. Oracion Seis était une guilde élitiste et il n'était jamais très bon de sous-estimer ses membres. C'était souvent le meilleur moyen de perdre la vie. Mais le mage en face de moi ne tarderait pas à le comprendre.


- Oh ne t'en fais pas, je doute de voir une cellule, tu n'as certainement pas les capacités pour m'arrêter et je n'ai pas l'impression que les renforts accourent pour te sauver de cette situation. Cesse de te croire supérieur et amène-toi, qu'on en finisse !

Jet sortit des gants métalliques et je m'attendais à ce qu'il les enfile pour pouvoir s'accorder plus de mobilité et de puissance au corps à corps. Pourtant, il n'en fit rien et au contraire, les projeta dans ma direction, comme je pouvais projeter mes coups grâce à ma magie. Curieux, il recopiait mon style de combat. Voyant un simple jet de ses pièces d'armure, j'usais une nouvelle fois de mon Shinra Tenseï afin de repousser cet assaut et le laisser se décharger dans ma barrière magique.

Ses poings métalliques s'écrasèrent contre ma protection qui tint bon. J'observais ces deux gants rester en l'air et quelque chose me traversa l'esprit : il n'allait pas s'en tenir à une simple projection, il allait boxer jusqu'à ce que ma protection ne lâche. Mon sort était de type explosif, une vraie déferlante de puissance toutefois contenue dans le temps. Une fois que l'orbe avait atteint sa taille maximum, elle ne perdurait qu'un court instant avant de disparaître. Tout l'art de cette technique se trouvait dans le timing. En cet instant, le timing avait été bon mais je n'allais pas pouvoir maintenir ma protection plus de quelques secondes.

Le mage commença alors à s'acharner sur ma protection, boxant sans relâche. Gauche, droite, gauche, droite... Les impacts se matérialisaient par des ondes de chocs sur la surface transparente de mon orbe. Un nouveau coup de poing enfonça la protection sans toutefois m'atteindre et je compris alors qu'il était trop tard, que je me retrouvais désormais aussi nu qu'un ver face à ces deux poings de métal. Je me mis en garde afin d'encaisser un maximum de coups, comme un boxer se préparant à passer un mauvais moment avant de pouvoir de nouveau rendre quelques coups. Ma protection finit de voler en éclat et se dissiper. Les gants métalliques n'étaient désormais plus stoppés et pouvaient m'atteindre sans entrave. Le choc de ces pièces de métal sur mes bras m'offrirent des douleurs sans noms qui me parcoururent les bras. Les coups ne cessaient de pleuvoir et je reculai pour tenter d'esquiver un minimum ces assauts répétés. Je ne sentais presque plus mes mains, je n'avais même plus l'impression que le sang circulait dans mes avant-bras. La douleur se faisait insupportable, si ça continuait, mes os allaient se briser comme du verre.

Il était temps de renvoyer ces gants à son propriétaire. Pour éviter de prendre des coups mais aussi pour éviter de mesurer ma magie de manipulation à la sienne, je ne voyais d'autre option que créer une vague télékinétique. A trop avoir reculé, je n'aurais sans doute pas la portée nécessaire pour atteindre également le mage de Lamia Scale mais j'aurais au moins suffisamment de répit pour reprendre le contrôle de la situation.

Dans un énième saut effectué pour reculer, je remis mes bras devant moi, criant le nom de ma technique pour me donner plus d'assurance en la lançant :


- NENRIKI NO TAKANAMI !

La vague télékinétique percuta les gants qui continuait de boxer contre elle tandis qu'elle s'éloignait toujours plus de ma position. Je ne pouvais plus perdre de temps à discuter désormais. J'avais perdu l'avantage pendant trop longtemps et je n'avais plus la condition physique pour tenir encore bien longtemps. Mes réserves de magie s'amenuisaient et mes blessures aux avant-bras seraient bientôt un véritable handicap dans ce combat. Tandis que ma vague continuait sa progression, je démarrai rapidement afin de me rapprocher le plus possible de mon adversaire. Plus la distance serait réduite entre nous, plus ma prochaine technique serait efficace. Et puis je pourrai intervenir lorsqu'il ne serait plus en état de combattre pour mettre fin à ses jours.

Quand je fus suffisamment proche de ma cible, je me stoppai et levai le bras droit en direction de mon adversaire. La douleur étant trop intense, je dus me servir de mon bras gauche pour pouvoir le maintenir, calant mon coude sur mon ventre pour tenir la position. Simulant une pince avec ma main droite, je visais la gorge de Jet. Lançant ma technique de strangulation, je pris pour cible sa trachée et les artères menant à son cerveau. Ce serait sans doute les points qui me permettraient de lui faire perdre connaissance d'ici une dizaine de secondes. D'ici là, sa concentration baisserait sans doute aussi rapidement que le peu restant dans mes réserves de magie.

J'étais parvenu à un point auquel je ne réfléchissais plus, il me fallait simplement me débarrasser de mon adversaire et toutes les morts seraient bonnes à être données à cet instant. La folie devait se lire dans mes yeux. J'avais été rarement retranché dans de telles limites et la pression de l'environnement et du combat présent m'avait fait perdre les commandes. Je n'avais plus aucune autre idée en tête que l'éradication de ce mage. Je n'étais plus rien d'autre qu'un animal blessé montrant les dents pour se défendre et étant prêt à éliminer la menace en lui sautant à la gorge.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Jeu 29 Oct - 14:06
Apparemment, ce type faisait partie de ceux qui se prenaient réellement au sérieux. C’était pourquoi il ne pouvait pas supporter que je me moque de lui. Et qu’il s’énervait autant. Pour être franc, j’adorais jouer avec les nerfs des autres en toute circonstance, mais dans le cas d’un combat à mort comme ici, en plus de la satisfaction ressentie, il y avait également un côté pratique. Furieux comme il l’était, il serait plus prompt à prendre des décisions basées sur ses émotions que sur un raisonnement logique. Donc, ça me permettrait de repérer une faille plus aisément que s’il gardait tous ses moyens. Alors qu’il me répondait, me demandant plus d’action, et moins de bavardage, je répondis de nouveau, juste pour le contrarier. Ça manquait un peu de percutant, mais entre la menace que ce mage noir représentait, et le milieu qui voulait simplement notre peau, je devais me concentrer et pas qu’un peu pour rester en une seule pièce.

Oh, j’ai pas besoin de renforts pour me charger de toi. En fait, tu poses si peu de difficultés que je vais venir comme tu le demandes, et ensuite j’irai voir ce que valent les quatre autres amateurs qui composent ce que tu appelles une guilde.

Mais malgré mes faux airs de bravache, je devais admettre que pour une fois, je m’étais peut-être attaqué à un morceau trop gros pour moi. Alors que je lançais mon attaque, il réagit comme je l’espérais par son orbe kinétique de défense. Je me mis lors à marteler aussi fort que je le pouvais, espérant le briser. Devant la puissance brute de ce type, je ne pouvais pas me permettre d’y aller à moitié, et, prenant le contre-pied de ce que je recommandais toujours à mes camarades, je déversais autant de magie que je le pouvais dans ce déchaînement de coup, sans garder de réserves pour la suite. Je devais absolument l’atteindre, car si j’étais incapable de le blesser, conserver mes forces aurait été complètement inutile et vain. C’est pourquoi, alors que des gouttes de sueur se mirent à perler sur mon visage, et que mo souffle s’accélérait sous l’effort, je persévérai à frapper si fort, que mes bras commencèrent à me faire mal.
Après quelque secondes, mais qui me semblèrent des minutes à causes de l’adrénaline, je vis la défense du mage d’Oracion Seis faiblir, avant de se briser. Là ! J’avais fait un pari qui se révélait payant. Désormais, je devais profiter de cette opportunité, car je risquais de ne pas en avoir d’autre. C’est pourquoi, malgré la fatigue, malgré la douleur, je continuais de frapper sans répit, atteignant dès lors les bras que la Main Noire avait relevés pour protéger sa tête et le haut de son torse. Cependant, il s’était mis à reculer, augmentant ainsi la distance, et la quantité de magie requise pour maintenir ma technique. Ajouté à l’épuisement de ma magie, cela signifiait que mes coups devenaient moins précis, moins puissants. C’est sans doute ce qui lui permit de rompre le contact. Bondissant en arrière, il profita d’un battement durant lesquels je n’avais pas encore allongé ma portée pour lancer un sort, poussant simultanément un cri. Soudain, le contrôle vacillant dont je disposais encore sur mes gantelets disparus totalement. Ceux-ci furent balayés en arrière, en même temps Que de nombreux fragments rocheux éparpillés sur le sol. Une vague télékinétique ? Je n’eus pas le temps de m’apesantir là-dessus. Alors que je reprenais difficilement mon souffle après un effort pareil, le Général d’Oracion Seis se mit à avancer vers moi aussi vite que possible. Je n’avais plus assez de magie pour un combat prolongé à distance, donc il me fallait rechercher le contact. Et s’il venait me le fournir de lui-même, je n’allais pas m’imposer une fatigue supplémentaire en allant à sa rencontre. Le réceptionner serait bien assez suffisant.

Cependant, alors que je me plaçais comme je le pouvais pour le cueillir dans bon direct au menton, les choses dérapèrent assez vite. En effet, il stoppa sa course à quelques mètres seulement de moi, donc bien plus près qu’avant, mais encore trop loin pour toute attaque directe. Et je n’eus pas le temps de combler la distance qui nous séparait encore de plus d’un pas, car le mage noir releva ses bras, bien qu’avec une difficulté évidente, qui me remplit d’une certaine satisfaction. Aussitôt, je ressentis une pression importante sur ma gorge. Poussant un râle étranglé, je tentai vainement de saisir ce qui était en train de m’asphyxier lentement, mais autant essayer d’attraper de l’air à mains nues, car il s’agissait bien évidemment de la magie de cet assassin. Je me débattis en vain, essayant de m’approcher de lui, mais je tombais à genoux rapidement, tandis que ma vision se troublait. Même si j’avais voulu appeler Blitz à l’aide, je n’aurais pas eu la voix pour y parvenir, et je lui avais dit de se tenir à l’écart, car il était la cible prioritaire de ce type. Redressant péniblement la tête, avec l’énergie qu’il me restait, j’agrippai alors les piercings situés sur le nez de mon adversaire, avant d’effectuer une violente traction sur son visage, espérant que ça suffirait à lui faire lâcher prise, sinon, j’étais condamné.

_________________

Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Lun 2 Nov - 12:31

Voilà ce que j'aimais voir : mon adversaire essayant de se dégager en tentant de saisir ce qui l'étranglait. Mais dans le cas présent, il ne pouvait attraper rien d'autre que son propre cou, tout simplement car la pression exercée n'était pas palpable. L'étonnement dans ses yeux, cette incompréhension et ce sentiment de faiblesse me redonna un peu de moral tandis que la magie semblait m'abandonner. Je tenais tant bien que mal cette étreinte mais ma concentration vacillait et il ne manquait plus que quelques secondes pour que ma technique ne s'annule.

Jet voulut s'approcher mais le manque d'air le fit tomber à genoux. Ses dernières forces devaient le quitter tandis qu'il me regardait et respirait dans de grands râles. Dans un pénible effort, le mage de Lamia Scale tendit la main vers moi. Implorait-il un quelconque acte de pitié ? Tss, qu'il était naïf de penser que j'allais renoncer maintenant. Après nos échanges, nul doute que j'allais prendre sa vie, à défaut de me saisir de son familier. J'étais d'ailleurs assez étonné qu'il ne soit pas intervenu.

Les piercings ornant mon nez se mirent à me picoter. Une sensation bizarre me parcourait le visage, une folle envie de me gratter tout d'abord. Puis peu à peu, la sensation se transforma en véritable piqûres. Le mage à mes pieds exerçait une attraction sur mes piercings ! Le métal qu'ils contenaient était attiré vers la main tendue du mage officiel. La douleur se fit de plus en plus intense, les attaches métalliques menaçant de sortir de leur emplacement en s'arrachant au passage. Je tentai d'accentuer la pression sur sa gorge pour qu'il lâche prise mais je n'avais plus aucune maîtrise de ma magie sous cet effet insupportable. Mon nez était sur le point de s'arracher, ou du moins était-ce l'impression qu'il me donnait. Les deux piercings les plus hauts sur mon nez, au niveau des os propres, lâchèrent prise et dans une petite giclée de sang, sortirent de ma peau pour commencer à se rapprocher de mon adversaire.

Un éclair blanc me passa devant les yeux suite à la souffrance engendrée par cet arrachement. Rompant totalement mon emprise sur Jet, je tendis la main pour rattraper mes deux points de métal et les glisser dans ma poche. Les lésions provoquées par l'attraction des piercings faisaient perler des gouttes de sang sur mon nez. Je mis ma main pour essayer d'essuyer ce liquide pourpre. Des gouttes atterrirent sur ma manche, trop rapidement pour ne provenir que de la surface extérieure de mon nez. Une coulée de sang sortait de mes narines et s'écrasait sur ma main que je regardais bêtement. Cet enfoiré m'avait sans doute cassé les os propres à la base du nez, provoquant un saignement clair et non-retenu. Dans de multiples jurons visant à peu près toute la famille et les ancêtres de ce mage, j'arrachai un bout de ma manche pour me faire des mèches de fortune afin d'endiguer le flot de sang.

Reculant pour me mettre de nouveau hors de portée de l'homme toujours à genoux, je m'adressai à lui en criant pour couvrir le bruit de la foudre s'abattant autour de nous.


- Jet Hyle, la prochaine fois que je te croise, sois sûr que tu es un homme mort. Tu as de la chance que je ne puisse pas continuer ce combat dans cet état !

A peine avais-je fini de crier qu'un nouveau flot de sang déborda les mèches et se répandit au sol dans une flaque rouge et brune. Fais chier, les caillots étaient en train de se former. Reniflant aussi fort que je pouvais, je me raclais la gorge afin de faire descendre puis remonter les caillots présents dans mon nez et ma gorge. Dans un crachat tout ce qu'il y avait de plus ignoble, je lançai un projectile gluant et épais de couleur foncée devant moi. Je me remis mes mèches de fortune dans le nez avant de trottiner pour fuir ce chaos. Un sentiment de déception et de honte m'envahit. Mes plans avaient été contrecarrés par un mage officiel qui s'était basé sur une faiblesse idiote. J'en prenais note pour éviter qu'un tel affront ne se reproduise à l'avenir. Fuyant vers le nord, je choisis Val pour destination afin de trouver un moyen de locomotion pour me rendre au marché noir et surtout pour pouvoir soigner cette blessure. Il n'y avait rien de très grave en somme mais je devais tout de même m'accorder un peu de repos pour que les os se ressoudent sans me causer de gêne respiratoire ni de déformation. Tant pis pour la guilde Quatro Cerberus, je ferai profil bas pour éviter d'attirer l'attention avant de quitter la ville le plus rapidement possible.



Je calai mes coussins dans mon dos pour pouvoir dormir dans une position assise qui ne soit pas trop inconfortable. J'allais devoir passer cinq nuits sous cette configuration pour éviter que les saignements ne se déversent dans ma gorge durant mon sommeil. J'avais réussi à me procurer du tissu et de quoi me fabriquer de véritables mèches que j'avais renforcé avec des tiges de métal pour qu'elles puissent tenir en place. Inutile de préciser que leur insertion dans mes narines fut l'expérience la plus dérangeante qu'il m'ait été possible de vivre jusqu'à présent. J'avais l'impression de m'être glissé des tiges jusqu'au cerveau alors qu'elles ne mesuraient en réalité qu'une paire de centimètres. Ma convalescence touchait à sa fin. Demain, je me mettrais en route pour le marché noir afin de me saisir d'une mission et renflouer un peu les caisses en vue de mon prochain achat. Je devais également récupérer deux trois babioles avant de me remettre en route et mon prochain voyage laisserait suffisamment de temps à mon nez pour bien se ressouder.

Je repensai à cet affrontement au temple Raijin. Un échec étant donné l'issue du combat mais j'avais pu rencontrer un mage pouvant me surpasser dans la manipulation quand il s'agissait de sa spécialité. Cette donnée serait à prendre en compte pour mes rencontres futures : pour le prochain mage capable de manipuler un type d'objet en particulier, il me faudrait l'éliminer le plus rapidement possible.

Et pour Jet Hyle, mage de Lamia Scale... Je n'oublierai pas ton nom et tu peux être sûr que je ta mort sera douloureuse.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   Mar 1 Déc - 20:45
J’atteignais les limites de ma résistance. Je ne voyais plus rien du tout désormais, et seul un suprême effort de volonté me permettait de ne pas perdre connaissance. Ça, et la certitude que si je m’évanouissais à cet instant, je ne me réveillerai plus jamais. La peur de mourir me donna un sursaut d’énergie, et plutôt que de lutter physiquement, ce qui aurait été complètement vain, je jetai toutes mes forces restantes dans ma magie.
Soudainement, j’entendis un cri de douleur, juste avant que la pression contre ma gorge ne cesse, et je m’effondrai alors vers l’avant, face contre terre, en haletant profondément pour tenter de réoxygéner mon corps. Lorsque je parvins à me redresser un peu, j’aperçus devant moi Rei, pissant le sang par le nez, et qui se répandait en jurons contre moi et plus encore à cause de la douleur. J’avais réussi à arracher brutalement un ou plusieurs de ses piercings, ce qui devait être atrocement douloureux. Maintenant, il y avait deux options possibles. Soit j’avais réussi à suffisamment l’amocher pour qu’il batte en retraite, soit je l’avais simplement mis encore plus en rogne, et dans ce cas, vu l’état dans lequel je me trouvais, j’étais fichu.

Fort heureusement pour moi, il préféra se replier. Reculant de plusieurs pas, il jura de me tuer à notre prochaine rencontre, regrettant juste de ne pas pouvoir le faire à l’instant. En effet, j’avais mené de nombreux combats, mais jamais aucun aussi vicieux ou brutal que celui-ci. Je restais quelques minutes allongé, avant de sentir la présence de mon familier près de moi, tandis qu’il me poussait avec son museau. Il devait probablement être venu voir comment ça s’était passé. Afin d’éviter que le Général d’Oracion Seis ne le capture comme il avait annoncé son intention. Je lui avais ordonné de rester à l’écart du cratère le temps de notre combat. Le fait que l’un d’entre nous sois parti l’autorisait donc à revenir.

C’est bien Blitz. Viens ici mon grand… Croassai-je d’une voix faible à cause de ma gorge endolorie.

Je m’accrochai alors aux aspérités sur ses écailles, et il me hissa comme il le pouvait sur on dos. Je lui dis alors de rentrer à la maison, à savoir Lamia Scale. Je rageais contre moi-même. J’avais affronté un seul mage noir, et j’avais bien failli mourir. Comment pouvais-je imaginer pouvoir faire une différence à l’avenir si mes capacités se limitaient à si peu ? J’avais envie de pleurer de honte devant ma propre faiblesse. Mais cela n’aurait servi à rien. À la place, j’allais me servir de cette colère et de cette rage pour devenir plus fort que jamais…

La Main Noire… Tu t’en sortiras pas la prochaine fois, je le jure.

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tombés sur un os [PV Rei]   

Tombés sur un os [PV Rei]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Temple Raijin
-