Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]

AuteurMessage
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mar 30 Juil - 18:57
Sly gambadait au gré de ses envies, comme à son habitude pour ainsi dire. Les bras ballants, l'air stupide d'un idiot comblé, il avançait tranquillement dans les rues ouvertes et hautes en couleur de la ville de Carmina. Que faisait-il là, c'est la question que vous vous posez ? Ne soyez pas illogiques, par pitié. Rainbow Shark n'avait pas le moindre objectif, une quelconque trace de mission ou de but personnel.

Il errait, purement et simplement, tant et si bien que l'on aurait pu le qualifier de Mage solitaire en le voyant débouler. Il n'en était rien, bien au contraire, Sly vouait un culte aux liens affectifs, à la proximité de ses semblables, aux échanges et aux créations dont ils étaient à l'origine. Sifflotant en attirant l'attention des passants intrigués par son look peu conventionnel, l’escogriffe aux dreadlocks jetait des regards fugaces mais curieux à chaque petite chose qui croisait son chemin.

Avait-il l'air fin, coiffé de ses lunettes de soleil dans sa chemise léopard au col remonté, et vêtu d'un jean violet orné de chaines et les pieds enfoncés dans des bottes jaunes ? Probablement pas, mais malgré tout il attirait l'oeil et, bien qu'il se refusa à l'admettre, c'était tout ce qu'il désirait. De la même manière qu'il se fascinait beaucoup pour le monde qui l'entourait, Sly souhaitait également que le monde s'intéresse à lui.

Un détail, une broutille, un accessoire. Sly portait à la main une petite bouteille. Vide, bien évidemment, mais là n'était pas le problème. Le souci, c'est que le breuvage qu'elle contenait se trouvait actuellement dans le sang du musicien, et il n'était pas nécessaire de préciser qu'il ne s'agissait pas d'un jus de papaye. Le jeune homme se mit à murmurer, puis à chantonner, jusqu'à atteindre une place publique bondée.

Esquissant un petit rire, à mi-chemin entre l'adulte avec un verre dans le nez et l'enfant sur le point de faire une ânerie, Sly escalada le bord de la fontaine, non sans mal, avant de sortir de son bel étui sa basse adorée. S'échauffant la voix, il attira les oreilles en tapant du pied tout en accordant l'instrument.

"Les enfants, j'me surnomme Rainbow Shark et j'vais vous jouer un p'tit truc. Parce que cette journée est belle et qu'elle ne serait pas ce qu'elle est sans vous, mon très cher public !"

"Monsieur, descendez de là."


"Trop tôt pour les autographes p'tit gars, attends que j'fasse mon numéro et j'viendrai te voir en coulisse."

Le sale gamin commença à lui agripper le pantalon pour le forcer à quitter sa scène improvisée. Il était une star bon sang, on ne se montrait pas si tactile avec une star ! Une seconde... Il ne s'agissait pas là d'un morveux prêt à tout pour une signature au coin d'un bout de papier, mais d'un représentant des forces de l'ordre.

"Monsieur, je vais me retrouver dans l'obligation de vous faire venir avec moi, monsieur, s'il vous plait !"

Nullement impressionné par la condition de son agresseur, Sly entreprit de secouer sa gambette dans tous les sens pour chasser le malappris qui osait lui manquer de respect. Sans succès, le chafouin de garde avait une poigne de crabe. Il tenta une riposte verbale pour le désarçonner, mais rien n'y fit.

"Touche paaaaas c'est collector !"

S'en suivit une course au jazz-man autour de la fontaine, ce qui fit bien rire la populace mais pas les participants. Tant pis, la performance n'était pas celle qu'il avait espéré, mais la joie était au rendez-vous. Petit bémol, il risquait de se retrouver menotté et embarqué pour pas un rond, mais en tant qu'artiste incompris, il savait ce qui l'attendait.

"Voulez-vous bien vous arrêter ?"

"Lâche-moi sale potiron sucré de... Roh ! C'est qu'il est agaçant hein !"


Nouvelle esquive. Pour un rasta, il était plutôt mobile... Les renforts n'allaient plus tarder à arriver, cependant, et cela risquait bien de signer la fin des singeries du mélomane. Quelle tristesse, la journée s'annonçait enrichissante pour le poulpe multicolore. A moins que...
Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 31 Juil - 2:19
Carmina était une ville animée quelle que soit l'heure de la journée : de toutes les villes qu'avait pu visiter Lyndis, c'était sans conteste la plus vivante et la plus accueillante en début de soirée. La voleuse aimait à se promener dans les rues bordées de musiciens en tous genre, l'ambiance festive inhérente à la ville lui faisant même oublier ses talents de pickpocket.
Du moins, la plupart du temps.

Quand bien-même elle était venue dans la perspective d'une mission à accomplir, Lyndis s'était retrouvée devant un commanditaire qui avait déjà envoyé deux fois trop d'hommes sur le terrain pour accomplir sa requête. Il avait assuré regretter être incapable de la payer en plus des autres, et l'avait congédiée d'un air désolé. Du fait de l'abondance de missions habituellement disponibles dans Carmina, Lyndis décida de ne pas lui garder rancune, et était repartie en début de soirée vers le centre-ville dans l'espoir de profiter des animations musicales pour se faire un peu d'argent de poche -au sens propre du terme- avant de retourner chercher un travail honnête le lendemain.

La jeune mage s'était insinuée dans la foule et, à l'aide de sa longue expérience, s'était employée à trouver des cibles faciles. Idéalement, elle recherchait des jeunes ayant commencé à boire, et de préférence des hommes. Si Lyndis n'était pas fière de ce genre de méthode, elle n'avait cependant aucun remord à passer un peu trop près d'une victime potentielle pour s'emparer d'un porte-feuille après avoir distrait son propriétaire d'un clin d’œil charmant. Après tout, on pensait rarement à la jeune fille qui tentait de vous draguer en recherchant le coupable.

Lyndis fouillait l'intérieur de son troisième porte-feuille lorsque son attention fut attirée par une altercation à quelques mètres sur la droite. Elle releva le nez pour observer la scène : un artiste capricieux tentait d'improviser un concert sur une fontaine, mais les forces de l'ordre représentées par un petit homme grincheux n'étaient visiblement pas d'accord. L'attraction apporta un sourire aux lèvres de Lyndis qui laissa négligemment tomber le porte-feuille qu'elle tenait après en avoir extrait l'argent qui s'y trouvait.

Le spectacle offrait une distraction encline à servir aux desseins de Lyndis qui fit mine de fendre la foule pour s'approcher de la fontaine tout en attrapant un quatrième porte-feuille au hasard. Lorsqu'elle fut assez éloignée de sa victime, elle plongea le nez dans son nouveau larcin et fut déçue de ce qu'elle y trouva. Il y avait à peine assez d'argent là-dedans pour se payer une boisson aux prix pratiqués ici, soupira Lyndis en examinant le reste des papiers qui s'y trouvaient.

Elle continua d'avancer vers la fontaine sans faire attention aux pitreries du bassiste à dreadlocks et son poursuivant, de sorte qu'elle se retrouva finalement sur leur chemin.
La voleuse n'eût pas le temps de voir lequel des deux la percuta et elle se retrouva les fesses par terre avant d'avoir pu se rendre compte de ce qu'il lui arrivait. Elle laissa échapper un cri de surprise et fut bientôt au centre de l'attention des passants, si bien que l'un d'eux reconnut le porte-feuille en cuir auquel elle était toujours agrippée.


- Hé, il est à moi ce truc !

Encore sonnée, la jeune mage ne parvint pas à se remettre sur pied dans l'immédiat, ce qui laissa le temps à sa victime de se diriger vers l'un des représentants de l'ordre qui s'apprêtaient à coincer l'extravagant bassiste qui avait commencé l'incident. La moitié des regards étaient braqués vers ce dernier, le reste sur la voleuse. La scène allait tourner au vinaigre pour l'un ou l'autre s'ils ne filaient pas rapidement, réalisa Lyndis en se débarrassant de son larcin dans la fontaine sans encore prendre la peine de se relever.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 31 Juil - 2:54
Troisième tour de fontaine, les éclats de rire se faisaient grandissants, et un garde se posta devant Sly pour le stopper net. Ce dernier l'évita d'une habile pirouette rotative et ô combien élégante -ou ridicule, tout dépend du point de vue- avant de profiter du mouvement effectué pour asséner un coup de pied dans le postérieur de son adversaire, le plaquant au sol par la même occasion.

Dans sa chute, l'homme déboussolé poussa le premier poursuivant, qui bouscula une demoiselle aux cheveux blancs comme neige et l'envoya à terre par la même occasion. Sly jeta un petit regard derrière lui et s'aperçut qu'elle avait laissé tomber son portefeuille. Il s'aperçut avec surprise qu'il ne lui appartenait pas, et que son véritable propriétaire n'appréciait visiblement pas le petit tour de passe-passe dont il avait été victime.

Sly hésita un instant, l'air béat et la mine défaite. Laissant ses yeux aller de la charmante jeune femme à l'individu qui hurlait au vol, il prit une rapide décision. Probablement pas la meilleure, voir même la pire à vrai dire, l'alcool ne l'aidait pas, mais Rainbow Shark n'était pas du genre à abandonner une donzelle aux mains de ce genre de personnes, beurré ou non.

"Bouge ton popotin ! Grouille !"

Saisissant fermement la main de la voleuse, il la redressa sur ses petons avant d'entamer une course effrénée au travers de la foule. Basse dans une patte, gonzesse dans l'autre, il avait l'air fin à courir au beau milieu de la place publique bondée, avec sa démarche de canard affolé à l'approche du chasseur moustachu. Lorsqu'ils arrivèrent dans les longs couloirs que constituaient les ruelles, le mélomane sentit une petite idée de rien du tout germer dans son esprit. Un éclair d'idiotie encore plus irréfléchi que le précédent, mais qui saurait se montrer efficace selon lui.

Lâchant la main de sa compagne d'infortune sans pour autant ralentir sa cadence de course, il tenta de la prévenir de ce qu'il allait faire afin d'éviter toute blessure ou simple accident malencontreux. Entre deux souffles, il parvint à articuler en beuglant comme un veau :

"Tes oreilles ! Mets-tes mains sur tes oreilles !"

Ne prenant pas le temps de vérifier qu'elle s'était exécutée, Sly se retourna en un bond, laissa un sceau apparaître et lança son assaut. Sound Shockwave, hurla t-il en frappant violemment ses mains l'une contre l'autre. L'onde de choc naquit de ce contact, et un son extrêmement violent se fit entendre, venant vriller les tympans des trois poursuivants en les faisant chuter au sol et craquelant légèrement les fenêtres autour de lui. A cette distance, il n'aurait blessé personne, se dit-il pour se rassurer.

Suite à quoi, il se retourna pour rattraper la jeune inconnue, manqua d'y perdre ses jolies lunettes de soleil qu'il rattrapa avec adresse, et disparut dans une ruelle en cavalant comme un âne. A bout de souffle, il l'était déjà. L'utilisation de ce sort, même lancé à une faible impulsion, l'avait très légèrement vidé de son énergie. Mince, il se sentait membre de Fairy Tail, à tout détruire sur son passage en échappant à l'autorité. Ca avait quelque chose de comique, cela dit, et ce n'était pas pour lui déplaire.

Atteignant une zone d'ombre, il se risqua à pencher la tête en arrière pour vérifier qu'ils avaient bel et bien semé les agresseurs et, le confirmant à la demoiselle d'un hochement de tête, il se laissa glisser contre le mur de pierre, s'asseyant par terre pour reprendre sa respiration. S'essayant à l'humour, il lui lança avec difficulté, la gorge asséchée :

"Eh beh... T'as l'habitude de t'faire courser comme ça ? Parce que moi non, et tant qu'à faire, j'aimerais éviter que ça se reproduise dans un avenir proche, pas toi ?... Eheh..."

Suite à quoi, il se mit à tousser fortement dans sa manche en repositionnant ses lunettes de l'autre main. Comme vous vous en doutiez déjà, Sly n'avait jamais été un grand sportif. Malgré ses prédispositions au combat, il n'avait pour ainsi dire rien d'un coureur de marathon.
Au moins, une chose était sûre, il avait encore le cœur à rire, mais plus à courir.
Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 31 Juil - 13:09
"Bouge ton popotin ! Grouille !"

Avant d'avoir le temps d'acquiescer, Lyndis sentit sa main lui échapper. Le bassiste à dreadlocks l'entraîna rapidement vers les ruelles entrelacées qui bordaient la place. La voleuse hésita à fuir de son côté, puisqu'à la vitesse à laquelle ils courraient tous deux, elle était à peu près certaine de le devancer et de pouvoir le laisser en pâture aux gardes. Mais la poigne de son sauveur improvisé était trop puissante, et elle doutait être capable de se séparer de lui tant qu'il était concentrer sur leur fuite.

Il la lâcha néanmoins à sa grande surprise, et lui hurlant de se boucher les oreilles, se retourna vers les quelques poursuivants qui se précipitaient toujours à leurs trousses. Lyndis s'exécuta par réflexe, et comprit la raison de son avertissement en voyant un sceau apparaître devant lui. Un mage, songea-t-elle en se retournant pour reprendre sa course les mains plaquées sur ses oreilles. C'était l'occasion de filer pour elle !

Mais contre toute attente, il la devança et fila dans la même direction qu'elle, visiblement déterminé à s'assurer de sa sécurité. Celui-là devait appartenir à une guilde, pour faire preuve d'autant de solidarité envers quelqu'un qu'il ne connaissait même pas. La pensée l'amusa, si bien qu'elle ne lui faussa finalement pas compagnie et s'arrêta en même temps que lui, essoufflée par leur course-poursuite commune. Tentant de récupérer sa respiration normale, les deux mains posées fermement sur ses genoux, la voleuse toisa son sauveur qui s'était laissé glisser nonchalamment contre un mur derrière lui.


"Eh beh... T'as l'habitude de t'faire courser comme ça ? Parce que moi non, et tant qu'à faire, j'aimerais éviter que ça se reproduise dans un avenir proche, pas toi ?... Eheh..."

La réplique fit sourire Lyndis. Dans son esprit se bousculèrent quelques souvenirs de telles poursuites dans sa ville d'origine, alors qu'elle commençait tout juste à détrousser les parents. Son adresse avait heureusement progressé avec le temps, car si amusantes qu'étaient ces situations avec du recul, la voleuse n'appréciait pas pour autant les vivre sur le moment. Elle ne se risquerait néanmoins pas à évoquer ces souvenirs avec ce type dont elle ne savait rien, et se contenta de lui répondre sans s'attarder là-dessus.

- J'ai l'habitude de me faire plus discrète que ça, lui confia-t-elle en replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille droite. Mais je ne rechigne pas à ce genre d'exercice de temps en temps, pour garder la forme.

Se redressant, Lyndis s'étira presque inconsciemment. L'habitude guidait ses mouvements, tandis qu'elle gardait un œil sur le bassiste qu'elle prit le temps de détailler. Outre ses imposantes dreadlocks qui avaient d'abord capté l'attention de la jeune femme, son interlocuteur était doté d'un visage qui n'était pas désagréable ainsi que d'une musculature visiblement puissante. Si elle ne se risquerait pas à commenter le style vestimentaire de son sauveur, elle appréciait néanmoins ses lunettes de soleil qui lui donnaient un air cocasse du fait de la pénombre ambiante.


- Merci pour le spectacle en tous cas, ça m'a permis de...

La voleuse se coupa net. Un bruit dans une rue voisine avait attiré son attention, de sorte qu'elle se colla à l'angle du croisement pour y jeter un coup d’œil. Elle grimaça en apercevant la silhouette d'un homme qui avançait rapidement en jetant des regards autour de lui. Lyndis n'était pas certaine de reconnaître là un garde ou un tout simplement type légèrement alcoolisé, mais décida qu'il valait mieux ne pas traîner dans le coin et faire profil bas jusqu'au lendemain.

- On ferait mieux de s'abriter à l'intérieur, déclara-t-elle à voix basse en se retournant vers son collègue d'infortune. Dans une auberge ou une taverne. Ça te dit d'aller boire un verre ?

Il était rare pour Lyndis d'offrir une invitation à quelqu'un, mais ses maigres économies ne souffriraient pas d'un peu de compagnie masculine, décida-t-elle en tendant la main au bassiste écroulé devant elle. Et au vu de son taux d'alcoolémie, elle avait peu de chance d'essuyer un refus. Alors après tout, pourquoi pas ?
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 31 Juil - 15:20
Sly gloussa comme une poule en entendant la réponse de la demoiselle, faisant fi de sa gorge endolorie par la course. Ce genre d'exercice hein ? Tout ce foutoir n'avait rien d'une promenade de santé entre bonnes gens, de l'avis du bassiste. Mais il devait bien reconnaître que l'action en elle-même avait quelque chose de bidonnant.

Une chose était sûre, il avait déjà besoin d'un nouveau remontant, et pas des moindres. Là où la limonade ne suffisait plus, il fallait fêter cette échappée miracle d'une toute autre manière. Rainbow Shark se garda bien de passer pour un buveur invétéré tout de suite, mais elle ne tarderait pas à s'en rendre compte de toute manière.

Trifouillant sa basse dans son étui pour ajuster son positionnement, il posa l'instrument à ses côtés, l'appuyant délicatement contre le mur avec toute l'application et le respect que cette manipulation impliquait. Fort heureusement, elle n'avait rien. Sly se serait maudit si l'altercation avait occasionné un choc inutile.

Le bassiste distingua quelque chose derrière ses lunettes, un élément somme toute intéressant. Tout en s'étirant, la jeune femme se permit de le détailler avec discrétion. Sly ayant l'esprit plus affuté qu'il en avait souvent l'air, il capta l'attitude de son interlocutrice sans pour autant révéler quoi que ce soit. Souriant secrètement en son for intérieur, il fit de même en profitant des verres fumés de ses lunettes et se rendit compte, après réflexion, qu'elle n'était pas mal non plus...

Reprenant ses esprits, Sly se tapit davantage dans l'ombre de la ruelle lorsqu'il perçut également les bruits de pas qui alertèrent sa compagne. Adoptant lui aussi un air renfrogné, il fixa le visage méfiant de la donzelle pour tenter d'y décrypter un signe, étant déjà sur le qui-vive. Voyant qu'il ne s'agissait probablement pas d'une menace immédiate, elle se ravisa et proposa un verre au musicien.

Si les yeux de l'homme aux dreads ne s'étaient pas réellement changés en pichets de bière, l'effet était le même. Hochant la tête avec ferveur, il acquiesça tout en se relevant pour épousseter son baggy. Se faisant grossièrement craquer le dos, il entama la marche en jetant un regard furtif des deux côtés de la rue. Décidément, cette petite lui plaisait bien. Par ailleurs, il ne lui avait pas demandé son nom jusqu'à présent, mais il estimait qu'après avoir partagé quelque chose d'aussi incongru avec elle, il était en droit de lui poser la question.

"Et tu t'appelles comment, la chapardeuse ?"

Petite boutade dénuée de mépris, bien entendu. Sly ne se serait même pas douté que l'appellation puisse sembler moqueuse, il était encore trop naïf pour ce genre de considération. Tirant sa petite pipe en bois d'une poche de sa chemise colorée, il la porta à sa bouche en effectuant la préparation, avant de l'allumer d'un geste expert et mesuré. Suite à quoi, il lança à l'attention de celle qui l'accompagnait :

"Moi, c'est Sly. Enchanté."

Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Jeu 1 Aoû - 13:56
"Et tu t'appelles comment, la chapardeuse ?"

Lyndis lui jeta un regard amusé. Elle ne s'offusqua pas du terme employé, bien au contraire, et attendit patiemment que Sly finisse de préparer sa pipe pour qu'il se présente avant qu'elle ne le fasse. L'odeur de la fumée ne lui plaisait guère, mais elle n'en laissa rien paraître. La vision d'un homme aussi jeune avec un accessoire aussi vieux jeu était quelque peu étrange, néanmoins la voleuse devait s'avouer peu surprise de ce genre d'extravagance lorsqu'elle regardait l'ensemble du personnage.


"Moi, c'est Sly. Enchanté."

La jeune femme lui rendit un sourire, considéra un moment la perspective de lui mentir quant à son identité. Après tout, elle ne savait pas sur qui elle était tombée. Bien qu'il l'ait sauvée et pris ses larcins avec un pointe d'humour, s'il s'agissait d'un mage de guilde, Sly pourrait entâcher son nom auprès de leur communauté sans même s'en rendre compte en mentionnant leur petite aventure avec un peu trop de détails.

Mais il ne s'agissait que d'une petite anecdote, songea Lyndis. Et il aurait de toute façon tôt fait de découvrir le pot aux roses si elle décidait de lui mentir.


- Lyndis, répondit-elle finalement en tentant de cacher ses préoccupations dans le ton enjoué de sa voix. Ravie d'avoir échappé aux autorités en faisant ta connaissance.

La voleuse et son acolyte débouchèrent finalement sur une rue commençante bien plus animée et éclairée que les sombres ruelles. Quelques musiciens jouaient devant les restaurants qui bordaient la chaussée, ce qui gênait le passage du flux continu des groupes de jeunes qui s'aventuraient à tenter de trouver une taverne raisonnablement peuplée. Lyndis n'avait pas ce genre de considération, n'ayant pas l'habitude de fréquenter régulièrement des bars, elle décida de s'en remettre entièrement au jugement de son compagnon d'infortune.

Ce dernier avait subi un tel regain d'énergie lorsqu'elle avait mentionné la perspective d'aller prendre un verre que Lyndis était presque persuadée qu'il devait connaître les deux-tiers des établissements qui vendaient de l'alcool dans la ville pour peu qu'il soit un local. Dans le cas contraire, il devait probablement avoir des préférences qui le guideraient vers une taverne ou une autre. Quoi qu'il en soit, la chapardeuse songea qu'elle avait tout intérêt à le suivre, et pour peu que son compagnon ne tienne pas l'alcool, elle pourrait même faire d'autres bénéfices.

La pensée l'amusa d'autant plus, et tandis qu'elle entreprit soudainement de défaire sa longue tresse afin d'occuper ses mains pendant leur marche, Lyndis reporta son attention sur son compagnon, en guettant un quelconque signe de décision dans ses yeux.


- Des idées précises sur un coin où tu voudrais t'installer ? Je ne suis que de passage ici, alors je vais m'en remettre à ton jugement.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Jeu 1 Aoû - 16:30
Petite victoire pour le bassiste, la demoiselle ne rechigna pas à lui communiquer son prénom. Lyndis... Prénom peu commun pour une jeune femme peu commune, intéressant. Elle ajouta à cela que fuir les gardes en sa compagnie ne s'était pas avéré si désagréable, ce qui le fit bien évidemment ricaner à nouveau. Il renchérit d'un ton goguenard, laissant transparaître que ce n'était plus la peine de réitérer l'expérience dans l'immédiat :

"Ce fut un plaisir de faire ce petit jogging à tes côtés, mais retiens bien que ce genre de pratique n'entre généralement pas dans mes qualifications..."

Marquant un léger temps d'arrêt, il tira une nouvelle bouffée à sa pipe et, après en avoir recraché la fumée dans le visage d'un passant par pure inattention, il termina sa phrase en adoptant le même petit air moqueur qu'il avait l'habitude de prendre lorsqu'il plaisantait:

"... Enfin, en temps normal j'veux dire."

Suite à quoi, Lyndis lui confia qu'elle ne savait pas exactement où aller, n'étant visiblement pas de la région, et qu'elle s'en remettait à lui pour décider de leur prochaine destination. Sly possédait la fierté d'un digne Mage de Sabertooth et, de ce fait, ne put se résoudre à lui avouer qu'il avait été guidé à Carmina par les aléas de l'alcool. Simulant de savoir où il allait, le bassiste effectua un rapide balayage des établissements potentiellement intéressants, avant de pointer du doigt une enseigne qui lui semblait adéquate.

"La meilleure binouze du coin Lyndis, crois-moi sur parole."

Bien sûr qu'il savait où il allait, non il n'était pas perdu. Après tout, il était un guerrier puissant et expérimenté, inutile d'insinuer qu'il ne se laissait pas guider par quelque chose d'aussi pitoyable que l'appel de la boisson. Bien entendu, bien entendu... Faisant l'effort surhumain de conserver cet air sérieux de l'homme qui sait où il va plus de trois minutes consécutives, il enfila ses mains dans les poches de son vêtement, mimant la tranquillité d'esprit d'une manière presque crédible.

Pénétrant dans l'enceinte du bâtiment de sa démarche de manchot amnésique, il observa les lieux inconnus dont il avait vanté les mérites avec un certain soulagement. L'endroit n'était ni mal entretenu, ni mal famé, un beau coup de pouce du destin dont Sly avait profité avec vilenie. Effectuant une rotation complète sur lui-même en arrivant près d'une table, il en tira une chaise dans un crissement sonore pour inviter Lyndis à s'y asseoir, avant de poser son propre postérieur sur l'autre assise tout aussi peu confortable. Claquant des doigts, il attira l'attention du propriétaire.

Ce dernier, un homme bedonnant mais relativement impressionnant qui n'avait plus un poil sur le caillou, s'approcha en grognant. Agacé par le manque de civilité de son nouveau client au style édifiant, il dévisagea l'improbable couple. Chassant la fumée du rasta d'une main, tenant son calepin de l'autre, il ronchonna une fois encore avant de prendre les commandes.

"Qu'est c'que ce sera, m'sieurs dames ?"
"Comme d'hab, patron..."

Si des pupilles pouvaient déployer des munitions d'une manière ou d'une autre, nulle doute que Sly se serait déjà retrouvé criblé de balles avant même de pouvoir ajouter un mot de plus. Le bassiste finit par comprendre l'origine de cette réaction et se mit à siffloter d'un air gêné, tapotant ses doigts sur la table. Tout en renforçant la tonalité de sa voix, le colosse au crâne luisant réitéra la demande d'un air bien moins conciliant.

"Qu'est ce que ce sera pour vous, m'sieurs dames ?"
"Hum... Une bière patron."
"Et pour la p'tite ?"


Les deux paires d'yeux masculins se tournèrent vers la donzelle aux yeux de saphir, le chef d'établissement espérant qu'elle n'allait pas faire d'histoire, contrairement à son comparse irrespectueux...


Dernière édition par Sly Naether le Lun 5 Aoû - 16:41, édité 1 fois
Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Lun 5 Aoû - 2:35
"La meilleure binouze du coin Lyndis, crois-moi sur parole."

La voleuse haussa un sourcil amusé. Elle tout à fait prête à croire ce qu'il racontait dès qu'il s'agissait d'alcool, pourtant quelque chose semblait déplacé dans sa manière de se repérer dans la ville. Était-ce parce qu'il était fatigué de leur poursuite ? Ou bien le bassiste était-il simplement toujours en train de surveiller les gardes qui étaient toujours à leurs trousses ? Lyndis n'aurait su dire, et décida de suivre son acolyte à l'intérieur de la taverne, non sans à son tour étudier les lieux avec attention.

Ses habitudes la forcèrent à tenter de repérer tout objet de valeur dans la bâtisse, mais elle fut déçue de constater que bien que l'endroit soit raisonnablement entretenu et relativement bien fréquenté, il n'était pas riche pour autant. A part une dizaine de bouteilles fièrement affichées derrière le bar, elle ne put déceler quoi que ce soit qui aurait pu l'aider dans son séjour dans la ville. Sans montrer sa déception, la voleuse reporta son attention vers Sly qui l'invitait à s'asseoir. L'attention surprit agréablement Lyndis qui s'installa sans se faire attendre.

Elle observa l’interaction du bassiste avec le patron du bar, et comprit ce qui l'avait dérangée auparavant. Quand bien-même il s'en donnait les airs, le rasta n'était pas plus familier qu'elle avec cette petite taverne. Soit il s'était perdu dans la ville, soit il n'était pas lui-même un habitant du coin. Lyndis se garda de lui faire remarquer qu'elle avait déjoué son petit manège, et arbora un petit sourire en coin en observant Sly tapoter nerveusement des doigts sur la table.


"Hum... Une bière patron."
"Et pour la p'tite ?"


Soudainement, l'attention fut portée sur elle. Prise au dépourvu, Lyndis mit quelques secondes avant de répondre et parvint tout juste à éviter que le patron ne se répète d'un air impatient.


- Elle prendra la même chose, s'il vous plaît.


Le patron griffonna quelque chose dans son calepin, visiblement satisfait qu'elle ne fasse pas plus d'histoire ou qu'elle ne commande pas une boisson exotique comme quelques jeunes femmes s'amusaient à le faire, et releva les yeux vers l'improbable couple pour s'assurer qu'ils ne voulaient rien de plus.

- Merci ! ajouta-t-elle précipitamment afin de le congédier.

Lyndis suivit l'homme du regard alors qu'il s'éloignait d'une démarche peu amène. Il s'enfonça derrière son bar et commença son office, tandis que la jeune femme reporta son attention vers son interlocuteur.


- Eh ben, s'il est comme ça avec les habitués, j'ose pas imaginer comment il est avec les nouveaux venus ! confia la voleuse à Sly en s'assurant qu'il soit le seul à pouvoir l'entendre. Heureusement que tu connais bien l'endroit, j'ai hâte de voir ce que vaut cette bière.

La voleuse n'avait en vérité aucune connaissance poussée dans le domaine, mais l'envie de taquiner Sly la poussait à le conforter dans son mensonge. Elle espérait presque que la bière soit imbuvable pour voir de quelle façon il se sortirait de ce mauvais pas. L'idée amusa Lyndis, et elle hésita presque à utiliser de sa propre magie pour rendre le liquide imbuvable. Cette pensée séduisante ne persista néanmoins pas dans son esprit lorsqu'elle vit le patron revenir avec leur commande. Elle avait trop peur qu'il ne crie au scandale, et à vrai dire elle n'était pas certaine que Sly ne prenne pas cette action pour un sacrilège.

Le tenancier déposa une première bière devant le bassiste avec une brutalité non dissimulée et fut légèrement plus doux lorsqu'il servit Lyndis, puis fila à ses occupations derrière le bar afin de les laisser seul à seul. La voleuse observa successivement sa bière puis le visage de Sly, et attendit que ce dernier se mette à boire afin de pouvoir juger de sa réaction en goûtant à ce fameux breuvage.


- Je t'en prie, lança-t-elle sans dissimuler un sourire sur ses lèvres. A toi l'honneur.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Lun 5 Aoû - 20:03
Le fracas du verre contre la table rappela au musicien à quel point il s'était empêtré dans ce mensonge stupide sans le vouloir. Souriant avec peu de conviction en accompagnant son expression d'un hochement de tête, il remercia discrètement l'homme grincheux avant de fixer sa boisson d'un air moyennement enchanté. Pour ainsi dire, il priait pour que cet alcool corresponde à la description qu'il en avait faite, sans pour autant se bercer d'illusions.

Lyndis l'invita alors à boire le premier, ce qui le tira à ses troubles. Elle souriait d'un air mesquin, se doutant probablement que quelque chose clochait dans l'attitude du supposé habitué. Nullement démonté, Sly leva son verre par politesse avant d'en siffler la moitié en une gorgée, déglutissant bruyamment. La besogne accomplie, il cligna de l’œil en dressant son pouce tout en grimaçant. Tiède, éventée, trois bulles se battaient en duel à la surface du liquide jaunâtre. Sly soupçonnait même le maître des lieux d'avoir ajouté de l'eau chaude à la substance uniquement pour la dénaturer et réduire son petit plan à néant. Il hésita une seconde, conservant le silence en noyant sa honte en cachette, avant d'éclater de rire sans le moindre préavis.

"J'trompe personne, c'est ça ?"

L'énergumène compléta la tâche ardue qu'était de finir le contenu du récipient, affichant cette fois-ci son dégoût sans la moindre retenue. Néanmoins, il convenait d'admettre que la situation était amusante. Il était donc un bien piètre menteur, à bien y songer, et n'était parvenu à le cacher que pour une poignée de minutes. C'était bon à savoir, il n'essaierait plus de faire le malin devant les jolies filles à l'avenir. Tout du moins, plus en jouant les connaisseurs... Relevant la manche de sa chemise d'une main, il arbora le tatouage représentant le tigre à dents de sabre, avec une certaine fierté par ailleurs. Suite à quoi, le jeune Mage entreprit d'expliquer sa véritable situation à son interlocutrice.

"J'suis pas d'ici, comme t'as pu t'en douter. J'viens de Sabertooth, et j'me balade histoire de voir du pays, ni plus ni moins."

Considérant le patron d'un regard furtif, il aperçut ce dernier qui lui adressait un rictus narquois tout en nettoyant son comptoir. Le jus de chaussette n'avait pas été servi par erreur, apparemment... Sly envisagea alors de faire sauter une bonne partie des verres d'un claquement de doigts, mais il n'était pas venu pour ça. Par conséquent, il se ravisa en accordant son attention à Lyndis.

"C'est bien la première fois que j'passe par ici, si mes souvenirs sont bons. Et puisque j'ai seulement eu le temps de me faire courser dans la rue, on peut pas dire que j'ai eu l'occasion de jouer les touristes."

Laissant le bec de sa pipe aller d'un coin à l'autre de ses lèvres, il recracha la fumée opaque au dessus de sa tête pour éviter de gêner la jeune fille. Après tout, c'était peut être pas son truc de se retrouver avec un nuage odorant en plein visage. En fait, c'était globalement le truc de personne à bien y songer. Toujours était-il que, dans sa bonne humeur naturelle, Sly tenta de faire abstraction de l'ânerie précédente en rebondissant sur de petites questions personnelles, afin notamment d'oublier le fâcheux mensonge dont il avait été l'auteur.

"Et toi, t'es du coin ?"

Croisant les bras, le dos affalé sur le dossier de sa chaise en bois, le mélomane attendait tranquillement qu'elle lui conte les raisons de sa venue en ce lieu. Il aurait pu demander des précisions quant aux motifs des vols qu'elle commettait, mais ce n'était pas son genre d'aborder ces sujets-là. Pas immédiatement après avoir rencontré quelqu'un, en tout cas.

Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mar 27 Aoû - 1:49
"J'trompe personne, c'est ça ?"

Pour toute réponse, Lyndis laissa également échapper un rire enjoué. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il se désiste aussi rapidement, mais au vu de sa mimique peu convaincue la mage devina qu'il venait de goûter à un liquide qui n'avait rien d'une bière classique. Observant sa propre choppe, Lyndis constata qu'elle n'avait pas échappé aux représailles du tenancier. Elle n'y toucha pas, et regarda avec amusement le bassiste vider son verre sans grand entrain. S'il n'avait pas de grands talents en tant que menteur, son interlocuteur était en revanche visiblement tenace, ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune femme.

Sly était donc effectivement membre d'une guilde... Et d'une qui était plutôt connue, avec ça. Bien qu'appréciant sa compagnie, l'idée qu'il affiche ses larcins, même par inattention, ne plaisait guère à Lyndis. Peut-être ferait-elle mieux de ne pas lui concéder trop de détails de sa propre vie pour le moment. A vrai dire, elle ne pensait pas le revoir après cette soirée, et si elle se débrouillait bien elle serait peut-être capable de lui faire ingérer assez d'alcool pour qu'il oublie jusqu'à son prénom. Ne laissant rien transparaître de ses pensées, Lyndis afficha un sourire aimable et se contenta d'écouter son interlocuteur avouer qu'il n'était pas du tout du coin, et qu'il s'agissait en fait de la première fois qu'il mettait les pieds dans cette ville. Elle apprécia le fait qu'il tentait de ne pas lui cracher de fumer au visage. Même si l'odeur elle-même suffisait à l'indisposer, elle ne le lui fit pas remarquer.


- Non, pas du tout. J'étais venue pour remplir une requête, mais finalement ça ne s'est pas fait. Après ça, je me suis retrouvée sans le sou, et tu connais la suite.

La jeune femme posa son coude sur la table et appuya sa tête au creux de sa main. Elle s'était exprimée d'un ton si calme qu'il semblait qu'elle n'avait raconté que quelque chose de tout à fait banal. La voleuse s'était néanmoins attachée à rester le plus vague possible, de sorte qu'elle n'avait finalement laissé filtrer que peu d'information sans pour autant refuser à Sly le droit de lui poser d'autres questions afin d'alimenter la conversation. Elle n'avait pas l'intention de lui révéler sa nature de mage pour le moment.


- Tu fais partie d'une guilde alors ? C'est une situation plutôt confortable, ça te permet d'avoir des relations un peu partout. Pour ma part, je suis plutôt du genre à faire le boulot par moi-même.

Lyndis afficha une mimique malicieuse et plongea son regard dans celui de Sly.

- Comme tu as pu le constater tout le monde n'est pas capable de faire ce que je fais, il faut une certaine condition physique... Et un peu de cran.

Elle caressait le bord de sa choppe de l'index sans y porter grande attention, avant de décider qu'elle ne comptait pas infliger un liquide à l'air aussi insipide à son délicat palais. Songeant qu'il ne serait pas bon de proposer à Sly qui avait été si courageux de finir la première bière sabotée de le finir, Lyndis se redressa sur sa chaise et appela le tenancier avec sa voix la plus agréable.


- Patron ! S'il vous plaît !

Après avoir été assurée qu'il l'avait remarquée, elle reporta son attention vers Sly, un sourire sur le coin des lèvres.

- Ne le contrarie pas cette fois, confia-t-elle a voix basse à ce dernier. J'aimerais boire quelque chose de correct cette fois.

Le bedonnant et désagréable tavernier s'approcha finalement d'eux, et armé de son calepin il s'arrêta devant leur table en grommelant quelque chose que Lyndis ne saisit pas. Jugeant qu'il serait probablement une meilleure idée de ne pas le faire répéter, la voleuse se contenta de faire comme si elle avait compris qu'il leur demandait de commander.

- Je crois que ce monsieur a appris sa leçon, avança la jeune femme en désignant Sly. Pourrions-nous avoir de vraies bières cette fois, s'ils vous plaît ?

Le tenancier la jaugea en haussant un sourcil fourni, puis constatant que la choppe du bassiste avait effectivement été vidée, il attrapa la bière de Lyndis et s'en fut leur tirer un liquide un peu plus respectable après avoir jeté un regard mauvais à Sly, sans laisser le temps à ce dernier d'en placer une. Lyndis fut soulagée de le voir repartir et, après avoir replacé une mèche de cheveux derrière son oreille, s'étira en gémissant. Elle se figea cependant en apercevant du coin de l’œil l'homme qui venait de pénétrer dans la bâtisse.

Un soldat.

Son esprit ne fit qu'un tour, et elle entreprit immédiatement de rechercher toutes les sorties disponibles dans la pièce. Il y avait le couloir qui montait aux chambres au dessus de la taverne elle-même, puis s'ils se sentaient aventuriers ils pouvaient également briser une fenêtre pour fuir. La porte d'entrée quant à elle était bloquée par l'homme qui venait de pénétrer dans la pièce. Fort heureusement, ils n'étaient pas dans son champ de vision direct, et ils pourraient toujours se faufiler discrètement derrière lui s'il s'avançait en direction du bar.

Mais il ne s'agissait pas nécessairement de l'un de leur poursuivant. Pour l'instant, ils n'avaient peut-être pas intérêt à agir de manière suspecte. Lyndis se retourna vers son compère, afin de s'assurer qu'il avait pris connaissance de la situation, et entreprit de rassembler de nouveau ses longs cheveux blancs à présent ondulés en une queue de cheval dans la perspective d'une nouvelle course à venir.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mar 27 Aoû - 3:01
Sly fut légèrement calmé lorsqu'il réalisa que Lyndis ne lui tenait pas réellement rigueur de son mensonge. Son soulagement fut tel qu'il manqua de lâcher un soupir, mais il masqua habilement son apaisement en triturant sa choppe pour s'occuper l'esprit. La demoiselle sembla s'intéresser au fait qu'il fasse partie intégrante d'une guilde reconnue, mais peut-être qu'il ne s'agissait pas là d'une curiosité classique. Pour ainsi dire, le ton de son interlocutrice et les mots qu'elle employait semblaient passe-partout, mais malgré cela Sly se doutait qu'elle les choisissait avec soin.

Dans les yeux de sa compagne, il discernait une intelligence certaine et une habileté sans faille. D'une certaine manière, ses qualifications faisaient sans doute d'elle une jeune femme méfiante dont la capacité de réflexion dépassait celle de bien des individus. Faire le boulot par elle-même disait-elle, en opposition à l'aspect communautaire des guildes. Etait-ce là une forme de provocation visant à lui indiquer qu'un mage officiel se reposait sur le groupe auquel il appartenait ? Le bassiste ne parvenait pas à cerner la petite, ni les allusions effectuées.

Intéressant oui, de plus en plus intéressant. Sly, un coude sur la table, reposait sa tête que l'alcool alourdissait depuis un moment déjà en s'aidant de sa main, tout en tapotant la plaque de bois de l'autre. La rencontre qu'il avait fait en ce jour était plus que singulière, elle devenait un véritable mystère. Au delà de ses aptitudes d'analyse, le musicien n'avait rien d'un fin psychologue et éprouvait des difficultés à comprendre l'origine de ses doutes. Peut-être développait-il une forme de paranoïa ? Pas bon ça, même après quelques boissons. Se ravisant pour éviter de laisser son esprit errer vers des scénarios moins sympathiques, l'homme aux dreadlocks laissa sa camarade convier le maître des lieux à leur table.

Le tenancier s'approcha, l'air incrédule, et Lyndis ne se priva pas d'évoquer le fâcheux évènement qui venait juste de se produire afin d'obtenir une bière moins débectante que la précédente. Légèrement honteux, Rainbow Shark se mit à siffloter de nouveau en martelant la table de l’extrémité de ses doigts. Cette situation le gênait, cela allait sans dire, et il ne se privait pas de le montrer... L'individu peu amène qui leur avait servi le jus de chaussette rapporta la boisson de Lyndis en grommelant, tout en assassinant à nouveau Sly de ses yeux perçants. L'intéressé fit mine de ne pas comprendre, et observa la porte d'entrée en mimant d'y avoir décelé un élément curieux.

Cependant, quelque chose avait effectivement de quoi susciter une forme de trouble chez les deux mages en fuite. A savoir l'entrée d'un garde armé qui ne semblait pas s'être pointé là par hasard. Furtivement, l'homme balaya la pièce d'un mouvement de tête. Rien d'intriguant, jusqu'ici, la salle était bien remplie et il était probable qu'il recherche une assise dans ce fourbi. Ce qui paraissait bien moins commun, en revanche, était son positionnement et son attitude. Face à la porte fermée, il bloquait l'issue comme s'il se préparait à piéger l'un des clients. Voir deux d'entre eux. Sly se tourna vers Lyndis en fronçant les sourcils, confirmant d'un signe de tête qu'il avait pris note de la menace à venir.

"Décidément cocotte, on a pas une seconde pour souffler dans cette ville."

Il plaisantait certes, mais la situation le rendait tout aussi nerveux que sa partenaire. Le bassiste considéra également les sorties possibles, en passant des escaliers aux fenêtres, tout en envisageant de faire appel à sa magie pour créer une diversion et ainsi quitter les lieux dans un fracas assourdissant. Possibilité difficilement envisageable car fortement dangereuse, il était prêt à le concéder. Cela étant dit, leurs chances de fuite étaient restreintes dans un lieu tel que celui-ci.

Le véritable problème, en réalité, provint d'une menace bien moins conventionnelle qu'un représentant des forces de l'ordre. Le tenancier s'avança vers les deux fuyards en trombe, déposant leurs choppes sur la table en prenant soin de laisser le verre frapper contre sa surface. Toujours aussi désagréable, il souhaitait faire comprendre que les deux jeunes perturbateurs n'étaient pas les bienvenues ici et qu'il n'aurait pas été contre un paiement et un départ rapide...

Ce dont il ne se doutait pas, en revanche, était qu'un garde posté à l'entrée de son établissement possédait une ouïe fine, et que le son lui parvint suffisamment brusquement pour qu'il tourne la tête en direction des deux clients désirant faire profil bas. Pour l'aspect discrétion, c'était probablement fichu... Jetant un air défait à Lyndis en déglutissant, il espérait secrètement qu'elle trouve une solution miracle pour les tirer de ce mauvais pas. En dehors d'une explosion sonore visant à causer un chaos sans nom, le mélomane n'en voyait aucune et redoutait l'idée de se retrouver derrière les barreaux pour une singerie.
Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Jeu 29 Aoû - 3:18
Quelque chose n’allait pas. Lyndis mordillait sa lèvre inférieure, perplexe. Ce garde restait trop près de la porte de sortie, même après avoir remarqué le couple de fuyards. Si Lyndis et Sly ne faisaient rien, il n’aurait qu’à alerter ses collègues pour les encercler à l’intérieur de la taverne. De même, s’ils décidaient de fuir tout de suite, ils étaient certains d’ameuter tous les gardes de la rue commerçante. Le troisième choix consistait à attaquer le garde tout de suite afin de le réduire au silence, mais ils s’exposeraient alors aux représailles du reste des clients de la taverne.

Dans ce genre de situation, Lyndis aurait d’ordinaire préconisé la fuite en se séparant. Cela réduisait de moitié les troupes à la poursuite de chacun, et elle était à peu près certaine qu’en utilisant sa magie et quelques acrobaties elle parviendrait à semer n’importe lequel de ses poursuivants. Il serait par ailleurs plus difficile par la suite pour les gardes de les reconnaître séparément qu’en traînant à deux. Mais elle n’était pas certaine que Sly apprécie l’idée, et encore moins qu’il se plie à cette suggestion si elle venait à la faire.

Il fallait prendre une décision rapidement, car à mesure que les secondes s’écoulaient, l’étau se resserrait fermement autour des deux mages tandis que le garde sortait de son hésitation. Pourtant, du fait de l’urgence de la situation, la voleuse n’arrivait pas à mettre le doigt sur la bonne solution. Et elle avait tant l’habitude de travailler à son propre compte que l’idée de consulter son compère d’infortune ne lui traversa même pas l’esprit.


- Ce qu’ils sont tenaces, grogna-t-elle a l’attention du bassiste. Moi qui voulais boire un verre tranquillement…

Lyndis soupira, visiblement agacée par la situation, et se saisit de sa choppe de bière sans pour autant commencer à la boire. Elle balaya la salle du regard et constata que la plupart des clients avaient à présent les yeux rivés sur leur table, mais qu’aucun ne daignait bouger. Certains avaient l’air amusé, attendant probablement qu’une attraction les tire de leur torpeur alcoolisée. D’autres semblaient plus concernés par leur sort en tant que figurants de la scène, probablement inquiétés de devenir des dommages collatéraux. De ce qu’elle pouvait voir, ils n’interviendraient en tout cas probablement pas.

Vu la disposition de la salle, l’abondance de tables et de gens autour de ces dernières, la voleuse était certaine qu’elle ne serait pas capable de filer en quelques pirouettes. Le chemin vers l’entrée où se trouvait le garde était en revanche assez direct, de sorte qu’elle se jugeait capable de se diriger vers lui -et donc vers la sortie- rapidement.  Toute action dans ce sens impliquerait cependant l’usage de sa magie, qu’elle ne désirait pas dévoiler à Sly dans l’immédiat. Mais avait-elle vraiment le choix ?

La voleuse jeta un regard à son compagnon qui avait tout l’air de s’en remettre entièrement à elle. Après tout il l’avait bien sortie de son premier mauvais pas, songea-t-elle en étirant à présent son dos, peut-être s’attendait-il tout simplement à ce qu’elle lui rende la pareille. L’idée amusa Lyndis qui se releva brusquement et en ce qui sembla n’être qu’un bond pour la plupart des membres de l'audience, elle se retrouva au niveau du garde qui se tint près à riposter en cas d’éventuelle attaque ou tentative de fuite.

Lyndis le prit néanmoins au dépourvu en l'aspergeant du contenu de la choppe de bière qu'elle tenait encore en main. Lorsqu'elle le vit s'apprêter à ouvrir la bouche pour appeler à l'aide des renforts, la jeune femme laissa apparaître un sourire en coin sur son visage.


- Ink make, murmura-t-elle plus pour elle-même qu'à l'attention de son pauvre adversaire. Shield.

Une boule d'encre à la consistance caoutchouteuse commença à s'accumuler dans la main de Lyndis tandis que celle-ci la plaqua immédiatement contre la bouche du garde qui se retrouva de fait incapable de prononcer le moindre son. La bouche emplie d'encre visqueuse, il était incapable d'espérer même parler sans finir par s'étouffer. Si elle avait cherché à le tuer, il lui aurait suffit de lui pincer le nez, constata la mage en dissolvant la substance noire et pâteuse qui était restée sur sa paume. Mais elle n'en fit rien, décida que cela leur ferait gagner assez de temps, et se retourna vers Sly à qui elle indiqua de filer dans l'immédiat tout en commençant à le rejoindre.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Jeu 29 Aoû - 4:18
Tout cela ne sentait pas bon, pas du tout. Le bassiste se décida à laisser sa camarade agir, posant une main sur sa basse pour se préparer à fuir. En vérité, il n'aurait jamais pu imaginer que ce léger abus d'alcool l'aurait conduit à une situation de crise que celle-ci. Cette mascarade lui semblait trop improbable pour être crédible, mais le bond de félin qu'effectua Lyndis était bien réel. Se postant devant leur agresseur potentiel, la jeune demoiselle projeta le contenu de son verre au visage du garde. Sacrifier ainsi une petite bière n'était pas dans les habitudes de Sly, que le tenancier soit un crâne d’œuf désagréable ou non, mais la situation n'était plus idéale pour évoquer la gravité de ce sacrilège.

Surpris par l'agilité étonnante de la jeune femme, Sly mit un certain temps à réagir à ce signal d'alarme qu'elle lui lançait indirectement. Vidant sa pipe en un tapotement sur le coin de la table, il ne prit pas la peine de vérifier qu'elle soit véritablement éteinte et la fourra en vitesse dans la poche de son jean, manquant probablement de peu d'en brûler le tissu et même la peau qui se trouvait en dessous. Les clients se tournèrent tous vers l'agitation qui se profilait, et Sly entendit vaguement Lyndis prononcer deux mots avant de faire apparaître une sphère noirâtre dans sa main.

Renvoyant son instrument sur son dos en resserrant la sangle d'un mouvement mesuré, il adopta également une posture défensive. Cela dit, il jeta un dernier coup d'oeil à la table pour vider son propre verre d'une traite en espérant que la manœuvre soit assez discrète, ce qui ne fut bien évidemment pas le cas. A situation de crise, remède de crise dira-t-on ! Cette accumulation de nectar divin le rendait certes plus jovial, mais ne facilitait pas sa compréhension des évènements et ne lui conférait rien en jugeote ! Un élément important, cela dit... Lyndis était donc une Mage elle aussi ! Les sorts qu'elle employaient, en revanche, étaient inconnus du répertoire du musicien.

Lorsqu'il releva la tête, Lyndis avait déjà fourré l'étrange objet de sa création dans la bouche du garde, le réduisant partiellement au silence en l'étouffant par la même occasion. Cela signa le commencement des véritables hostilités, et le musicien ne perdit pas une seconde de plus pour prendre ses jambes à son cou suite au conseil avisé de sa complice. Pas de chance, la sortie de secours était bloquée de l'extérieur par une autre unité, que les cris des civils avaient alertés. Pourquoi tant d'hommes pour un petit manquement à la loi ? Le larcin de Lyndis n'avait donc pas été le seul signalé ? Ne voyant aucune autre solution de dernière minute, Sly dressa sa paume en direction de la fenêtre la plus proche en prononçant une formule à son tour. Howling, cette technique disposait d'assez de puissance sonore pour briser le verre sans le moindre problème. Le hurlement magique s'extirpa de sa main en un courant régulier tout en détruisant la fenêtre sur son passage, mais le cœur du Mage sembla s'arrêter une seconde.

Sur la trajectoire du tir se trouvait un homme, qui s'était décidé à bloquer la dernière issue possible en se positionnant juste derrière. Le malheureux avait reçu l'assaut de front, et la structure transparente ne l'avait absolument pas protégé. Ce dernier poussa un cri avant de tomber à la renverse, envoyé au sol en même temps que les débris de verre par la force du son. Devant ce spectacle pour le moins choquant, Sly demeura immobile quelques secondes, le souffle coupé. Il venait de blesser un innocent à l'aide de sa magie... Un représentant de l'ordre, qui plus est, un homme dont le métier était de faire régner la justice et la paix. Plongé dans son esprit, il n'entendait même plus les cris apeurés des clients du bar, et se contenta de saisir machinalement la main de Lyndis pour s'enfuir.

Passant par l'orifice qu'il venait de créer, le musicien fixa le corps inerte de l'homme inconscient qu'il venait d'agresser malgré lui. Il n'en revenait pas. Même sous le joug de l'alcool, cela n'aurait jamais dû arriver. Se remémorant sa situation gravissime malgré son état de nerf, il lâcha la main de sa compagne et se mit à courir droit devant lui, faisant abstraction des poursuivants. Il ne savait pas si Lyndis lui avait faussé compagnie ou non, et se contenta de s'abandonner à cette course effrénée sans réfléchir. Une larme naquit au coin de son œil, et les enseignements de Zack firent leur apparition dans ses pensées chaotiques. La Magie était conçue pour rendre le quotidien meilleur, faire évoluer le monde dans la bonne direction, et non pour agresser de pauvres gens.

Sly était perdu, ayant ébranlé de lui-même ses propres convictions suite à cet événement fâcheux. Pourquoi cet individu s'était-il trouvé ici, à cet endroit précis ? Le jeune homme ne savait plus, ni pourquoi ni comment. Il se sentait devenir un enfant ayant commis une bêtise, tout en sachant qu'un tel acte ne pouvait en aucun cas se comparer à une ânerie de gamin. Un homme, responsable et appartenant à une puissante guilde reconnue, venait de réaliser l'irréparable. C'était la seule chose que l'on retiendrait, quoi qu'il advienne de cette mésaventure. Un déshonneur pour les Tigres, un manque de respect envers ses pairs et son maître, une honte totale.

Sly entreprit de cesser la fuite afin de reprendre son souffle, la seule larme qui ait coulé n'était plus dissimulée par ses lunettes de soleil et descendait lentement le long de sa joue. Il espérait que Lyndis soit là, qu'elle ne l'ait pas abandonné, pas maintenant en tout cas. Si elle s'était exprimée lors de la course, il n'en avait rien su. Une chose était sûre, il ne percevait plus les ordres aboyés par la garde, il les avait semés. Sans doute s'étaient-ils arrêtés pour assister leur collègue brutalisé par le monstre qu'il était devenu. L'image de l'homme allongé, les yeux mi-clos au beau milieu des décombres, lui fit l'effet de la foudre... De sa vie, Sly n'avait jamais connu pire douleur que celle du manquement à sa parole de Mage. Au terme de ce mouvement, il ne souhaitait que voir le visage de la jeune femme qui l'avait accompagné jusqu'ici.
Lyndis Lockwood

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2013
Âge : 26
Magie / Malédiction / CS : Ink Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.700
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage de Campagne
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 4 Sep - 14:11
Constatant que le nombre d'issues disponibles se réduisait à une vitesse prodigieuse, Lyndis décida de suivre Sly dans sa fuite. Avec un peu de chance, il serait probablement capable de casser un mur ou deux avec sa magie, ce que la jeune femme était totalement incapable de faire. Ses attentes se confirmèrent lorsqu'elle l'entendit murmurer un sort, et elle s'apprêta à filer par l'ouverture lorsqu'elle se rendit compte qu'un homme avait tenté de faire barrage au sort de son compère. Le pauvre diable reçut l'assaut de front et s'était effondré après avoir hurlé de douleur.

Lyndis observa le bassiste du coin de l'oeil, et le vit pâlir instantanément. En voilà un qui n'avait pas l'habitude de blesser des gens, songea-t-elle, ce n'était pas surprenant du fait de son affiliation à une guilde officielle... Mais il n'était pas l'heure de se plonger dans des réflexions métaphysiques sur la nature de ses actes, et si Sly ne bougeait pas immédiatement il risquait de se faire prendre dans la minute, ce qui réduisait considérablement les chances de fuite de la jeune femme. Il fallait trouver quelque chose pour le sortir de sa torpeur.

Soudainement, Lyndis sentit sa main lui échapper et étouffa de justesse un réflexe défensif lorsqu'elle s'aperçut qu'il ne s'agissait que de Sly. Finalement, il s'était repris sans son aide. Jetant un coup d'oeil à la cohue qui se formait à leur trousse, la voleuse se laissa entraîner à travers la fenêtre brisée en prenant soin de ne pas mettre le pied sur l'homme qui avait été assommé par son compère. Elle se sentait désolée pour ce garde, bien entendu, mais elle devait avouer que dans l'ensemble son sort l'intéressait bien moins que le sien et le classa par conséquent dans la catégorie des dommages collatéraux.

Du fait de leur fuite précédente, Lyndis sentit la fatigue peser sur ses pas. Elle osa tout de même un regard par dessus son épaule lorsque Sly lâcha sa main et put voir quelques uns de leurs poursuivant s'arrêter pour s'assurer de l'état de santé de leur compère blessé. Cela leur ferait gagner quelques précieuses secondes. Dans l'état des choses, la jeune femme n'était pas beaucoup plus rapide que son compagnon d'infortune, de sorte qu'elle n'était pas certaine que lui fausser compagnie lui serait si profitable. Après tout, sa magie s'était avérée utile à plusieurs reprises et pour peu qu'il ne se replonge pas dans des états d'âmes, peut-être pourrait-elle en profiter de nouveau.

Faisant fi des cris désordonnés des hommes à leurs trousses, la voleuse poursuivit sa course sur les talons de Sly qui filait comme si sa vie en dépendait. Ce qui n'était peut-être pas faux, jugea Lyndis, après tout il était de manière générale mal vu de se faire appréhender par les forces de l'ordre, et il n'était pas difficile d'imaginer que cela pourrait avoir des conséquences sur sa position dans la guilde. Elle n'imaginait pas un seul instant qu'il se torturait toujours sur le sort de sa victime.

Lyndis ne sut combien de temps dura leur course. A terme, la seule chose dont elle fut consciente était la douleur lancinante de ses pieds et le silence rassurant qui s'imposait peu à peu derrière eux. La voleuse et son compagnon étaient probablement hors de danger depuis un moment, mais la prudence les fit avancer plus loin que nécessaire. Sly s'arrêta le premier, à bout de souffle. Elle fit quelques pas de plus, et se retourna pour observer son visage, tentant également de reprendre un rythme de respiration normal.

Elle crut d'abord à de la transpiration, mais en remarquant que Sly n'avait cette fois-ci pas de réplique humoristique pour achever leur course, elle comprit que ce qu'elle avait pris pour une goutte de sueur était en fait une larme.

Cette réalisation la laissa perplexe.

Elle avait du mal à imaginer qu'un homme de sa stature pleure de douleur comme un enfant, et elle était à peu près certaine qu'il ne se tordait pas de rire. Pourtant, elle ne voyait rien de réellement triste à ce qu'il venait de leur arriver. S'agissait-il donc d'une histoire personnelle ? D'un conflit interne ? D'un contre-coup de sa magie ? Mordant sa lèvre inférieure, elle se contenta de le regarder, incapable de comprendre ce qu'il se passait et encore moins de le questionner sur le sujet.
Sly Naether
Mage de Silent NightMage de Silent Night

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2012
Âge : 23
Guilde : Silent Night
Magie / Malédiction / CS : Instrumental Magic
Magie / CS Secondaire : Sound Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.720
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   Mer 4 Sep - 15:39
Une once de bonheur vint éclaircir les ténèbres, lorsque Sly entraperçut les mèches claires de sa compagne d'infortune. Lyndis était toujours là. Cela lui arracha un soupir de soulagement qu'il ne tenta absolument pas de réprimer, cette fois-ci. Pour le bassiste, il n'était plus l'heure de se soucier de ce genre de considérations. Observant les alentours, davantage pour éviter le regard de la jeune femme que par précaution, le garçon chassa sa larme d'une main. Cet aspect infantile de sa personnalité avait le don de l'exaspérer lui-même, et il était persuadé qu'il en allait de même pour la chapardeuse.

Reniflant bruyamment, il se tourna à nouveau dans l'autre direction avant de revenir à Lyndis en se prenant la tête à deux mains, comme pour maintenir son cerveau en place. Se mettre dans tous ses états pour une blessure, cela devait paraître ridicule. Nul doute que Lyndis jugeait le comportement de son partenaire, le considérant inapte à être qualifié de Mage si la simple vue d'une goutte de sang le terrifiait de la sorte. Au demeurant, Sly était tout de même bien plus secoué qu'il ne voulait l'admettre.

Le fait de comprendre qu'il était actuellement le seul à se soucier du sort de sa victime provoqua chez le musicien un cinglant déclic. En effet, la mine de la demoiselle semblait décrire une certaine perturbation, mais leurs expressions respectives étaient bien différentes. Sly n'était que peine, Lyndis incarnait la perplexité et l'incompréhension. Réaliser que cette expérience se réitérerait probablement dans un avenir proche altéra à jamais la mentalité de l'homme qu'il allait devenir.

Il ne s'agissait pas de ces moments où deux individus se comprenaient sans exprimer le moindre mot. Actuellement, les deux compagnons s'inspectaient du regard sans pouvoir analyser clairement les pensées de l'autre. Cette situation gênante s'éternisait, et Sly tentait vainement de reprendre ses esprits pour parvenir à instaurer un dialogue. Sans succès, pour l'instant. Les termes ne se fixaient plus sur les idées, et son manque d'assurance peu caractéristique devenait véritablement troublant. Essayer de se faire comprendre, c'était là sa seule préoccupation.

"Lyndis, c'est pas..."

Tendant ses mains vers elle comme pour appuyer son absence d'explication par des gestes, il ne parvint pas à clore sa phrase car le dénouement lui échappa brusquement. Ces situations dont il était ardu de se dépêtrer, Sly n'en avait connu qu'une par le passé. Le discours de son père, la rancœur qu'il éprouvait vis-à-vis de l'échec scolaire de sa progéniture. La promesse que plus jamais une note de basse ne serait jouée au sein de son domicile. A cet instant, le bassiste en herbe n'avait su que dire et s'était contenté de s'éclipser.

Son innocence d'antan venait le saluer, des années plus tard. Bien entendu, elle frappait à sa porte le jour où il redoutait le plus de la voir arriver. Le mélomane se contenta d'un autre soupir et échappa au regard cristallin de la demoiselle, qu'il jugeait accusateur à tort. Nouvel élan de courage, il entreprit de parler d'une voix hésitante :

"Je sais pas. J'voulais pas que ça s'passe comme ça. Merde... J'suis complètement ridicule. J'me mets à chialer comme une madeleine pour une histoire pareille. Je t'embarque avec moi dans une embrouille et j'assume pas les conséquences."

Sa voix se perdit dans un murmure baigné de sanglots qu'il dissimulait avec peine. L'espace d'une seconde, il avait envisagé d'étreindre la jeune voleuse pour y trouver un certain réconfort. Mais cette dernière ne comprendrait pas son trouble, elle le repousserait sans retenue. Il retira ses lunettes, se frottant les paupières lentement et agença les montures dans son col. Enfonçant ses mains dans ses poches pour éviter de se comporter comme un idiot, il fit l'effort surhumain de plonger ses yeux dans ceux de son interlocutrice.

"Dis quelque chose s'il te plait. N'importe quoi... Dis-moi que je suis pathétique, colle-moi une baffe si ça te chante. Mais reste pas plantée là à me regarder, je t'en prie."

Son regard se faisait de plus en plus fébrile, et ses pupilles semblaient vouloir quitter les prunelles de Lyndis. Mais il se forçait à assumer ses actes, à défaut de pouvoir s'excuser auprès de l'homme qui avait fait les frais de son incompétence. Pleurer pour ça ? Il avait encore du chemin à faire...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]   

Rencontre Singulière pour un Jazz-man [Lyndis]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-