Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]

AuteurMessage
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Dim 23 Juin - 22:16




Yue aimait bien parcourir divers endroits de Fiore, même s’il n’avait pas de but particulier. Malgré tout, il avait décidé de se rendre à Carmina en compagnie de son fidèle Misao qui ne le lâchait pas d’une semelle. Les deux compères étaient partis de Fairy Tail relativement tôt le matin pour voyager jusque dans cette merveilleuse ville. Ainsi, ils pouvaient en profiter pour visiter plus en profondeur les lieux comme ils l’entendaient. La journée était magnifique avec un beau ciel bleu, un soleil qui faisait profiter de ses rayons lumineux. Le duo mangeait tout en observant divers petits spectacles de rues, écoutant la musique d’un air joyeux sans en être lassé ne serait-ce qu’un seul instant. De la bonne humeur pour toute l’après-midi en somme. Ils s’étaient finalement arrêtés dans un petit parc où ils pouvaient être tranquilles et ainsi, ils pouvaient bavarder un moment sans qu’ils ne soient dérangés. Pour que le décor soit parfait, il ne manquait plus que les membres de la guilde soient présents avec leurs cris de joie, leur danse et leurs chansons. Ce n’était finalement pas grand-chose, mais le petit brun adorait ces instants qu’il gardait précieusement pour lui, étant de très bons souvenirs. Pour beaucoup d’autres personnes, ce n’était que de la banalité alors que, selon le garçon, ce n’était pas le cas.



"Hyuuuu !!! Yue, pourquoi tu n’as pas voulu venir ici avec ton meilleur ami Fubuki ? Il se serait lui aussi amusé ici !"

Fort heureusement pour Hikaru, il ne buvait ou mangeait rien du tout. Sinon, il aurait tout recraché aussitôt. Mais cela ne l’empêcha pas de s’étouffer, se tapant le thorax du poing, essayant de reprendre son souffle comme il le pouvait. Le Mokomanjuu avait dit cela pour faire un peu la conversation et ne comprenait pas pourquoi son propriétaire avait une telle réaction. En fait, le Dark Maker n’aimait pas se séparer de l’Ice Maker. Ils faisaient en sorte d’être le plus souvent ensemble, mais il arrivait aussi que certaines missions ne pouvaient pas convenir. De ce fait, ils se voyaient moins souvent qu’ils ne le voudraient. Pas d’amusements, pas de fous rires, pas de bagarres… Rien de tout cela et c’était du temps de perdu. Une fois son calme peu à peu revenu, le mage fixait son compagnon avec des yeux écarquillés de surprise, les joues rouges ayant toujours un peu de mal à respirer convenablement. Pourquoi diantre cette boule de poils noirs posait cette question alors qu’elle connaissait la réponse ? Ou alors, elle avait tout simplement oublié, ce qui pouvait être tout aussi logique. On zappait pas mal d’informations quand on remplissait son estomac et qu’on s’enivrait au saké… Poussant un soupir, l’adolescent lui répondit, le moral ayant descendu trop vite à son goût.



"Je te l’ai déjà dit… Il n’est pas revenu de sa mission. Je ne sais pas quand est-ce qu’il rentrera…"

Le Guerrier des Ténèbres ne souriait plus, regardant droit devant lui. Il aimait toutes les fées qui se trouvaient dans la guilde, sans aucune exception. Même si certaines d’entre elles n’étaient pas très enclines à vouloir faire ami-ami avec lui. Tout le monde possédait un caractère différent et il n’était pas aisé d’obtenir une bonne relation avec quelques individus, surtout quand ils ne restaient pas dans la taverne pour se familiariser avec le reste du groupe. Les liens que tissait l’utilisateur de la Zôken Mahô, étaient indestructibles. Une fois formés, ils ne pouvaient pas se rompre. C’était tout simplement une famille, des frères et des sœurs auxquels il tenait très fort. Même s’il ne le montrait pas, il n’aimait pas les voir partir trop longtemps loin de la guilde sans avoir de nouvelles rapidement. Voyant que son maître semblait moins de bonne humeur que d’habitude, la peluche grimpa rapidement sur son épaule et lui tira doucement la joue avec ses pattes. Cela eut le don de faire réagir une fois encore le jeune homme et il ne put s’empêcher de faire une drôle de grimace, lui faisant étirer les lèvres en un large sourire pour finalement lui redonner un peu de moral. Non, il n’était pas tout seul et il était bien content de ne pas l’être. C’était ça, sa force. Ces gens si chers à son cœur qu’il protégeait et qui eux, veillaient sur ce gamin fêtard.

Le soir tombait lentement sur la citée et il y avait toujours cette ambiance si spécifique que connaissait Carmina. Le Yami no Senshi et son familier, continuaient leur chemin dans les rues pavées, admirant la ville lorsque l’obscurité vient l’envelopper. Les lumières illuminaient les restaurants, certains magasins encore ouverts, les lieux de spectacles et bien d’autres choses encore ! Les heures s’écoulaient doucement, mais il y avait toujours autant de monde. Le Fairy Tailien se demanda où il pourrait dormir cette nuit et se baladait pour voir un peu les différents hôtels. Si c’était trop cher, il irait squatter un autre endroit pour être à l’abri, il ne savait pas encore. Alors qu’il scrutait les environs, Yue s’arrêta soudainement et demeura très silencieux. Il avait eu une étrange impression et changea de cap un peu brusquement. Misao tendit ses oreilles, les remuant pour écouter à son tour. Quelque chose ne tournait pas rond… Les deux amis avaient ressenti un truc anormal et ils étaient bien décidés à découvrir de quoi il s’agissait. Néanmoins, le porteur de clés demanda confirmation auprès de la petite créature pour être sûr que ce n’était pas le fruit de son imagination. On n’était jamais trop prudent, surtout dans un lieu totalement inconnu.




"Misao, tu n’as pas entendu un bruit bizarre ?"


"Si, de ce côté-là d’ailleurs !"


"C’est bien ce qu’il me semblait. Allons voir !"



William Blazewalker
Admin / Hell's JokerAdmin / Hell's Joker

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 10/05/2012
Âge : 24
Guilde : XIII Ghosts
Magie / Malédiction / CS : Hi no Mahô / Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Body Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.355
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Sam 13 Juil - 0:37
    Aaaaaah, qu'est-ce que ça pouvait parfois être bon de vivre une petite routine pendant la journée. Se réveiller tranquillement dans sa chambre avec les rayons du soleil, commencer ses étirements du matin, partir prendre son petit déjeuner, voir que l'on a une lettre sur la table, l'ouvrir et découvrir quelle serait la prochaine personne qu'on allait brûler pour gagner de l'argent. Rien de plus normal pour n'importe qui après tout. La mission d'aujourd'hui me demandait d'aller me rendre à Carmina, la ville musicale, afin d'y assassiner le concurrent numéro un d'un chanteur vedette, juste après le concert de ce dernier. Rien de bien passionnant me direz-vous, je le conçois. Mais bon, parfois, il faut se contenter de ce que l'on a avec soit, et non de ce que l'on souhaite. C'est si tragique, pourquoi n'avais-je donc pas le droit de tuer ce que je veux quand je veux ? Mon art de la pyromancie ne peut s'émerveiller si l'on ne m'offre pas une cible, un public, une présence pour le faire ressortir. Après cette petite collation donc s'incarnant par un œuf grillé par mes soins, je me mettais en route pour Carmina, afin d'accomplir mon travail d'honnête citoyen.

    Arrivé sur place, je me devais d'attendre la fin de la journée afin de pouvoir faire mon Job. En effet, la dite cible n'arrivait que le soir, soit quand sa représentation démarrerait. Afin de mieux cerner le personnage, j'avais décidé de m'infiltrer dans la salle dans laquelle il devrait interpréter ses morceaux. Le spectacle avait commencé à 21h, et j'avais réussi à entrer à l'intérieur du théâtre en volant des billets à un passant aux alentours des lieux. M'installant donc dans la salle, j'attendais de pouvoir voir ma cible en personne. Le concert venait de commencer, et je pouvais déjà dire quelque chose à propos de ce dernier.


« - Putain c’est chiant ! » »

    Sérieux, voir un gars qui gueule pendant trois heures sans rien faire, je préfère autant mes victimes habituelles. Au moins là, tu as du spectacle avec. Ils ont peut-être zappé le feu et l'action qui devait se jouer à côté peut être... Raaagh, pourquoi je devais buter un mec aussi chiant ?! Si seulement on m'avait demandé de buter quelqu'un de plus funky dans ses musiques, au moins, j'aurais pu m'amuser un peu avant qu'il ne finisse ses jours. J'ai entendu parler d'un gars en plus qui faisait un bon son avec sa guitare, il s'appelait comment déjà... Evan Payne ? Eban Kayne ?... Bah, je m'en fous après tout. Espérer avoir plus d'action pendant ce spectacle minable n'allait m'apporter qu'encore plus de frustration. Enfin, je devais me consoler en me disant que j'aurais l'occasion de lui trancher la tête moi-même à la fin de cet « opéra ». Quel nom ringard n'empêche...

    Le spectacle était enfin fini, Hourra ! Je pouvais enfin me barrer et me faufiler dans les coulisses. J'espérai pouvoir le croiser dans une pièce spécifique afin de pouvoir finir ça en douceur, ça m'aurait grandement facilité la tâche de me trouver en tête-à-tête avec lui sans qu'il ne puisse avoir une occasion de s'enfuir. Mais bon, il y avait quand même un petit blem : pour une raison des plus obscures, je voyais des « groupies »s'attrouper devant sa loge. Eeeeeeeeeuh, comment un gars qui possède la même voix que la Castrafiore puisse avoir autant de femmes à ses pieds... A moins qu'il soit taillé comme un éléphant en dessous de la ceinture... Bah, je l'aurais su de toute façon, vu que j'aurais dû m'en charger. Par la suite, je le vis en réalité faire en sorte de se sauver de cette armée de fans plus en chaleur qu'une de mes victimes. Comprenant qu'il s'agissait de ma chance je le suivi en toute discrétion, de sorte à ce qu'il baisse sa garde, afin de ne pas le perdre de vue. Il avait réussi finalement à se faufiler dans une allée derrière le théâtre pour reprendre son souffle. Sentant donc qu'il s'agissait du moment que j'attendais tant, je m'approchai de lui afin d'entamer le dialogue.


« - Hello Sir. Belle représentation mon brave.
- Ha ? Eeeeuh, Merci… Je m’attendais pas à ce qu’on me su-
- Parlons peu mais parlons bien, j’aimerais que vous m’interprétez une chanson de mon cru.
- Plait-il ? C’est que je suis pas mal-
- Rhooo, s’il vous plait, je vous en demande une seule !
- … Très bien, annoncez.
- J’appelle cette chanson « Chant du cochon égorgé » !
- Chant du qu- AAAAAAAAAAAAAAH »

    Malheureusement, ce dernier n'eu pas le temps de finir sa phrase, car je lui avais tranché la gorge avec mes chakrams, juste pour faire en sorte à la garder en vie à peine quelques secondes afin de le brûler encore vivant. A peine je commençai la combustion du corps qu'un de mes fameux rires psychotiques sortirent de ma bouche. J'avais sans doute rameuté du monde du coin, mais je m'en foutais. Tout ce qui comptait, c'est que j'avais réussi mon Job en bonne et due forme. Cependant, alors que je profitais du spectacle de ce porc brûlé, j'entendis des bruits de pas se diriger vers moi. Lorsque je tournais la tête pour voir de quoi il s'agissait, je vis donc un jeune garçon brun aux cheveux aussi mal coiffés que les miens, accompagné d'une étrange boule de poils noire. Me rendant compte qu'ils avaient entièrement vu ce que j'avais fait, je me tus et les regardai d'un air surpris, comme si je voulais montrer que l'on m'avait vu faire quelque chose d'ordinaire. Lâchant le corps encore flamboyant sur le sol, je m'essuyai les mains en me tournant vers l'enfant, le visage toujours camouflé par mon manteau d'anonymat (encore heureux que je ne l'avais pas enlevé).


« - Et bien et bien, que voyons nous là ? Un jeune garçon qui semble s'être perdu. Hum ? Oh lui, fis-je en pointant le cadavre de ma main droite.T'inquiètes pas, il a juste eu un petit « coup de chaud ». Bon, bon, bon trêve de blabla, petit. Je suis au regret de t'annoncer que je dois, selon mon contrat, faire en sorte d'appliquer une demande de mon client. Cette dernière étant... Alors que j'allais conclure ma phrase, je sorti mes deux chakrams et les enflamma instantanément avant de me mettre en position pour me jeter sur l'enfant. ... Pas de Témoins. »

    D'un bond d'un seul, je m'élançai sur le jeune garçon armé de chakram pour faire un Rings of Fire, dans le seul but de trancher sa petite tête d'une lame ardente. Chouette que je me disais, deux morts pour le prix d'une. Je ne m'attendais pas à me retrouver à un jeune homme d'une telle envergure cependant...
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Lun 15 Juil - 23:08




Yue pensait pouvoir passer une soirée tranquille dans cette magnifique ville. Jusqu’à ce qu’il entendit un bruit étrange plus loin. Misao aussi l’avait entendu. De quoi s’agissait-il au juste ? Sentant que quelque chose ne tournait pas rond, le petit brun se mit à courir, parcourant les ruelles jusqu’à entendre un cri déchirant. Il trouva l’endroit et fut épouvanté de voir un tel spectacle. Une silhouette encapuchonnée trancha la gorge d’un homme à l’aide de chakrams avant que le corps de ce pauvre malheureux s’enflamme. L’inconnu se mit à rire de manière totalement psychotique. Le Mokomanjuu se mit à trembler sur l’épaule de son propriétaire. Ils étaient arrivés trop tard et n’ont pas pu sauver la victime. Ce n’était pas la première fois que le gamin voyait mourir des gens sous ses yeux. A chaque fois qu’une telle chose se produisait, son cœur battait à tout rompre, sa respiration était saccadée, tout son être était en proie à des frémissements incontrôlables. A cet instant, la peur l’envahissait, mais elle était mêlée à la tristesse et à la colère. Il restait muet, fixant ce fou qui n’avait apparemment rien à faire de la vie d’autrui. Qui était-il ? Pourquoi avoir fait cela ? Quel était son but ? Est-ce qu’il s’était rendu compte de l’acte irréparable qu’il venait de commettre ?

Toutes ses interrogations n’auraient peut-être pas de réponses finalement. A moins peut-être qui les lui posent directement… L’homme au manteau d’anonymat s’était rendu compte de la présence du porteur de clés. Il se retourna dans sa direction et lâcha le cadavre sur le sol, comme s’il s’agissait d’un simple pantin. On pouvait lire facilement sur le faciès de ce mort la souffrance qu’il avait enduré, même si elle a été de courte durée. L’assassin se mit à parler calmement, comme si de rien n’était. Ce type n’allait pas en rester là… Il était le genre à tuer les gens sans état d’âme, y compris les témoins. Sur ce dernier point, il a eu raison. Le taré au tempérament de feu reprit ses armes, les enflammant d’un seul coup. Il fonça sur lui, prêt à le tuer de sang-froid. La boule de poils noirs se réfugia rapidement dans la capuche de son maître. Ce dernier s’empara alors de ses deux épées, Obscuras et Lumenitas et vint bloquer les chakrams sans de trop gros efforts. Il fixa son adversaire de ses yeux bleus, le visage montrant une haine palpable. Il avait envie de le frapper, de lui faire payer ce qu’il venait de faire. Le battre pour l’amener aux autorités, mais cela ne serait pas une chose facile. Il forçait sur ses bras, voulant faire reculer les armes enflammées loin de lui.
 



"Qui es-tu pour décider qui a le droit de vivre ou de mourir ?"


Employant toute sa puissance, il avança, bloquant toujours avec ses deux clés les deux chakrams. Puis, d’un coup sec, il poussa brutalement son opposant pour l’éloigner le plus possible de lui. Jamais, ô grand jamais il n’avait ressenti une animosité aussi importante envers une personne dont il ignorait l’identité. A part peut-être la fois où il avait perdu ses grands-parents adoptifs à cause de l’attaque de mages noirs. A cette époque, il avait à peine développé sa magie et n’avait même pas pu protéger ce qui lui était cher à son cœur. Pourtant, il se rappelait des paroles prononcées par ce vieil homme. Renoncer à la vengeance qui pouvait plonger dans les ténèbres les plus profondes, là où la lumière ne s’éclairait jamais. Cette lueur… Il l’avait déjà trouvé et c’était sa nouvelle famille : les membres de Fairy Tail. Grâce à eux, il a pu se construire petit à petit et à devenir ce qu’il était aujourd’hui. Pour eux, il devait être fort et surtout ne pas basculer de l’autre côté. Se précipitant en direction du mage manipulateur de feu, il fit un bond et prépara ses deux clés pour asséner un coup à son ennemi, évitant soigneusement de se faire brûler ou de se faire blesser. L’épée blanche visant directement le cœur, l’épée noire était prête à parer une éventuelle attaque surprise. Il espérait réussir à le toucher, mais ce combat ne faisait que commencer.



William Blazewalker
Admin / Hell's JokerAdmin / Hell's Joker

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 10/05/2012
Âge : 24
Guilde : XIII Ghosts
Magie / Malédiction / CS : Hi no Mahô / Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Body Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.355
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Dim 11 Aoû - 13:48
    Que d'action, mes amis, non mais que d'action ce soir-là. Non seulement j'avais eu l'occasion de trancher un homme dans le vif et de l'immoler sur place, mais en plus, Stan, dans son immense malice, m'avait apporté un autre morceau de viande à griller à point. Et pas n'importe qui en plus, un beau petit jeune homme qui semblait avoir de la chair fraîche. De quoi produire un doux parfum au moment de son exécution qui viendrait envahir mes narines. De plus, il était accompagné d'une bestiole tout à fait attachante, je suis sûr que cuit à point, elle ferait une bonne viande dont je pourrais me délecter. Tant de possibilités avec ce duo, je ne saurais que choisir. Enfin, il fallait agir vite avant de me faire repérer, car sinon, j'allais attirer les autorités et ça chaufferait quand je me serais évadé pour retourner au Ghost Castle...

    Enfin, trêve de bavardage et autres fantasmes que je me faisais à ce moment et place aux actes. Armes en main, je m'apprêtais à découper ce petit bambin pour accomplir mon devoir d'honnête tueur à gage. J'imaginais déjà la tête qu'il aurait pu faire au moment où je l'aurais tranché de long en large. Quelle excitation ! Son compagnon animal semblait avoir compris l'étendue de mon art, et décida de se planquer derrière le gamin pour ne pas devenir ma prochaine création. Mon chakram allait s'abattre sur le visage de cet enfant quand ce dernier décida de résister à ma fougue créative. Dégainant deux étranges épées me rappelant celles de l'agent de liaison avec Grimoire Heart, il contra l'assaut et me bloqua ans mon mouvement. J'avais beau forcer sur mon bras pour essayer de continuer le mouvement, je n'arrivais pas à briser sa garde. Une chose était sûre, il n'était pas aussi faible que ce que je pensais. Ce n'était pas un simple enfant qui passait dans le coin pour chercher sa mère, il était capable de se défendre tout seul. Tant mieux, à tuer sans difficulté on triomphe sans joie. La mort de l'autre gros tas m'avait déjà blasé, et j'avais besoin de voir du sang neuf pour faire bouillir le mien. Une bonne occasion se trouvait devant moi, je n'avais nullement l'occasion de la laisser partir.

    Soudain, il me lança une question avec son petit visage de haine. Haaaaa, il pouvait s'énerver, c'était bien. Sans colère, on est un piètre combattant quand on n'est pas habitué pour les combats à mort. Sa question ? C'était tout simplement de me demander qui j'étais, et surtout, comment je pouvais me permettre d'agir de cette manière. J'eus une très grande envie de rire à ce moment. Depuis quand je devais me donner une raison pour tuer quelqu'un ? Si je voulais exercer mon art, je le faisais, c'est tout. C'est bien ça la liberté d'expression me semble, non ? La première partie de la question était cependant un peu plus simple à saisir. Il était évident que rencontrer quelqu'un d'aussi excentrique que moi donnait l'irrésistible envie de me connaître. Hélas, le secret professionnel de mon identité devait rester secret, et ceux, pour différentes raisons. Si je me faisais reconnaître, je ne gagnerais pas ma prime, d'une. Ensuite, si jamais N° I l'apprenais, j'étais bon pour me faire encore privé de sortie, et donc, interdit de tuer des gens, ce que je trouvais comme intolérable comme punition ! Je gardais donc mon calme et répondis avec un petit trait d'humour à mon adversaire.


« - Moi ? Juste un fantôme qui essaye de faire son travail comme tout honnête citoyen. »

    Sa résistance se faisait de plus en plus ressentir. Avançant vers moi, il m'obligea à reculer malgré la force que je mettais dans mes appuies ainsi que dans mes bras. Ce petit avait de la ressource, il ne fallait apparemment pas le sous-estimer. D'un seul coup, il réussit à rompre le contact et à me repousser vers l'arrière, me mettant en position de déséquilibre. Surpris sur le coup, je devais bien l'avouer, je ne perdis pas cependant mon sang froid et j'avais déjà préparé un autre plan au cas où. Reprenant donc mon équilibre grâce à ma souplesse d'acrobate, je vis alors le jeune homme foncer sur moi. Je lançai donc mes chakrams sur lui en prenant soin de le rater exprès, sans qu'il s'en rend compte. Ensuite, avant qu'il ne m'atteigne, j'utilisais mon Fire Fly afin de m'éloigner encore plus du garçon sur le point de me frapper, en créant des flammes propulsives sous mes pieds. J'échappais donc de justesse à l'assaut des épées du jeune garçon. A première vue, il ne pouvait pas utiliser la magie. Mais comme les apparences sont très souvent trompeuses, je décidai de mettre en place la seconde partie de mon plan. Vous vous souvenez des armes qui avaient raté ma cible auparavant ? Je me mis à utiliser mon pouvoir pour contrôler les deux chakrams à distance grâce au feu, et le remmena vers le jeune garçon dans le but de lancer une attaque surprise. J'espérais juste qu'il soit trop lent à réagir sur mes gestes de mains qui manipulaient mes chakrams, parce que je voulais vraiment, tout au fond de mon petit coeur, le voir brûler et hurler d'agonie.
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Mer 11 Sep - 17:03




Yue ne pouvait pas voir le visage de ce type, car le manteau d’anonymat ne lui permettait pas de connaître l’identité de son adversaire. Impossible de savoir à qui il avait affaire et ce n’était pas vraiment à son avantage. Néanmoins, il semblait utiliser la magie du feu et il possédait deux chakrams. Pour ce qui était du reste, cela restait une grande énigme. Malgré tout, le petit brun possédait une grande force et savait se battre avec deux épées. L’assaut de ce drôle d’individu ne lui faisait rien, parant rapidement avec ses armes. Est-ce que ce dangereux pyromane avait mal jugé son opposant ? Il y avait de grandes chances que cela soit le cas. Misao restait caché dans la capuche de son maître, évitant de sortir au cas où de gêner le combat. C’était plus prudent qu’il ne bouge pas. Le fou furieux forçait le plus possible pour déstabiliser le petit brun, mais ce dernier ne flanchait pas, tenant bon jusqu’au bout. Il ne comprenait pas les agissements de ce taré, c’était pour cela qui lui posa une question. Tout à l’heure, il avait entendu sa voix, mais elle ne lui disait rien du tout. C’était bien la première fois qu’il rencontrait cette personne. Etait-il un criminel de haut rang ? Avait-il sa tête mise à prix ? S’il se cachait volontairement, c’était pour une bonne raison. Probablement pour une, voire même les deux mentionnées plus tôt.

La réponse à l’interrogation ne se fit pas trop attendre, mais cela ne plaisait pas tellement au jeune Hikaru. Il se moquait de lui ou quoi ? Un fantôme qui fait juste son travail ? Pas de doute, il faisait partie d’une guilde noire et on l’avait payé pour tuer ce pauvre homme ! L’adolescent trouvait cela scandaleux de faire appel à des gens comme ce gars enflammé. Mais le pire… C’était les clients qui demandaient de se débarrasser de telle ou telle personne pour leur profit personnel ! Quelle horreur ! C’était tout simplement intolérable ! Un mage était censé aider les autres et non pas faire le mal ! Est-ce que les gens avaient oublié ce principe ? En entendant cela, il le fit reculer d’un coup sec, se préparant au prochain assaut. Son adversaire reprit rapidement son équilibre et lança ses chakrams, ratant sa cible. Hein ? Il ne savait pas viser ou quoi ? Toujours est-il qu’il allait toucher le mage encapuchonné, mais celui-ci fit apparaître du feu sous ses pieds et s’envola hors de portée. Le porteur de clés leva la tête et serra les dents, l’observant attentivement pour ne pas le perdre de vue. C’est alors que le Mokomanjuu pointa le bout de son nez et vit avec horreur les armes se diriger dans le dos de son propriétaire. Il se mit à crier pour mettre en garde le garçon avant qu’il ne soit trop tard.




"Yue ! Attention derrière toi !"

Le Dark Maker ne se retourna pas, se doutant ce qu’il allait se passer. Il planta ses deux armes dans le sol et posa rapidement ses mains contre les pavés, hurlant le nom de sa technique. Une fumée noire forma à toute vitesse un épais mur dans le dos de l’invocateur, le protégeant de cette attaque surprise, ô combien fourbe. N’attendant pas un autre assaut de cet acabit-là, le Fairy Tailien fit apparaître un trampoline avant de s’emparer d’Obscuras et de Lumenitas. Il sauta dessus et bondit en l’air, atterrissant sur la toiture d’une des bâtisses environnante. Maintenant, ce drôle de zigoto connaissait la magie qu’il employait. Le petit avantage qu’il possédait, n’existait plus. En tout cas, il devait une fière chandelle à la petite peluche noire qui l’avait prévenu à temps. La boule de poils se cachait toujours, agrippant fermement le tissu dans lequel il était pour ne pas tomber. Il faisait bien de prendre cette précaution, on ne savait jamais ce qui allait se passer durant ce duel. Maintenant, les deux individus se trouvaient à la même hauteur quasiment. L’utilisateur de la Zôken Mahô fixait le mage de feu et se mit en garde, sachant pertinemment que le combat était loin d’être terminé. Que comptait-il faire à présent ? Est-ce qu’il venait de connaître l’identité de la fée ou non ? Surtout que Misao avait prononcé son prénom.



"Je ne trouve pas cela amusant ce que tu as dit et encore moins tes agissements. Je ne te laisserais pas faire ! Je t’arrêterais coûte que coûte !"

Il prit son élan et courut à toute allure avant de faire le grand saut, se jetant en direction de la silhouette encapuchonnée. Ses armes étaient dirigées vers cet homme, essayant de le toucher par n’importe quel moyen. Si sa tentative échouait, il tomberait irrémédiablement vers le sol. Il se réceptionnerait alors pour éviter de se blesser avant de se mettre en position de défense. Il était prêt à encaisser les coups, mais il fallait surtout éviter d’être touché par les flammes. Ce n’était pas un élément qu’il appréciait particulièrement lorsqu’il était en possession d’un véritable pyromane ambulant. Il craignait aussi qu’il ne s’empare de son compagnon et qu’il lui fasse du mal, voire même le tuer directement. Il fallait à prix trouver une solution pour ne pas devenir une torche humaine. Il veillait à ce que les chakrams ne viennent pas une fois encore l’attaquer dans le dos. Il ne se ferait pas avoir une seconde fois. Il avait tout intérêt à s’y prendre autrement pour en venir à bout du Yami no Senshi, mais rien n’était sûr… Il savait très bien se battre, que cela soit avec ses épées ou avec sa magie de création. Le corps à corps ou la distance ne le dérangeait pas outre mesure, car il arrivait toujours à se débrouiller durant un combat, même contre un type comme son adversaire actuel.



William Blazewalker
Admin / Hell's JokerAdmin / Hell's Joker

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 10/05/2012
Âge : 24
Guilde : XIII Ghosts
Magie / Malédiction / CS : Hi no Mahô / Magie du feu
Magie / CS Secondaire : Body Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.355
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Dim 6 Oct - 23:36
    Eh bien, eh bien... Il semblerait que le boulot soit de plus en plus mouvementé ces derniers temps... Il est loin le temps où je pouvais m'occuper de mes affaires tranquillement sans que le premier hurluberlu du coin passe pour m'interrompre dans mon plaisir... J'ai toujours eu du mal à comprendre ces gens autour de moi qui me disent « c'est pas bien de tuer des gens. » ou « Non mais ça va pas ?! Tu l'as cramé vivant ! » ou même encore « Pitié ! Je vous en supplie, tout ce que vous voudrez, mais ne me tuez pas ! ». Les mecs, est-ce que moi je débarque dans votre magasin par exemple en disant « Non ! Ne vendez pas ce poulet à ce client, c'est mal ! » ? Raah, bande de rabat-joie casse-bonbons !

    Néanmoins, je me devais d'avouer que le sale gosse avait quelques bons réflexes. Je voulais lui faire une petite décapitation enflammée, ma spécialité en somme, en le frappant d'abord par la nuque grâce à ma technique. Ça aurait fait un petit *splash* bien dégoulinant, j'en frissonnais d'avance. Cependant, grâce à l'intervention de la petite boule de poil indésirable (dieu que j'avais envie d'en faire mon dîner à ce moment-là), le petit porc-épic avait réussi à se protéger de mon attaque en faisant apparaitre un mur pour se protéger. Cela me permettait de confirmer deux hypothèses : la première était qu'en plus de pouvoir se battre à l'arme blanche, il pouvait utiliser la magie, et de type constructive d'ailleurs, comme n°IV. La seconde était celle qui m'inquiétait le plus, il avait pu me repousser et se protéger de mes attaques assez aisément, ce qui voulait dire qu'il était aussi, voire plus puissant que moi... Ce qui n'arrangeait pas mes affaires.

    Et le voilà qui recommençait encore avec ses « discours moralisateurs ». Mais qu'est-ce qu'il était chiaaaaaaaaant. C'est quand même moi l'adulte parmi nous deux, même si je suis un très grand bambin. C'était normalement moi, celui qui était le plus à même de faire un jugement de valeur sur les différentes choses de la vie ! Si un homme devait mourir juste parce qu'un contrat a été mis sur sa tête, c'était mon devoir de le tuer de mes propres mains, surtout si c'était à moi qu'on me l'avait demandé. Et puis il parlait de m'arrêter en plus. Rien qu'à l'écoute de cette provocation, je me mettais à rire. Comment un simple gain qui n'y connaissait rien à la vie pouvait me capturer, moi, un membre de la très illustre guilde des XIII Ghosts. Un seul moment où il me perdrait de vue, et j'aurais disparu comme si je n'avais jamais été là... Sauf si on regardait le cadavre que j'avais laissé dans la rue.

    Après quoi, il se jeta sur moi près à m'attaquer avec ses étranges lames. Pour le moment, il se considérait comme étant capable de se battre sans sa magie, ce que je trouvais à la fois chanceux, puisque ça me donnait un certain avantage, mais aussi très offensant, car il considérait qu'il n'en avait pas besoin pour m'avoir. Je me devais donc de lui montrer qu'il ne fallait pas me sous-estimer. C'est donc avec calme que je décidais d'éteindre mes « réacteurs » afin de prendre appuis sur les épaules du garçon qui me fonçait dessus afin d'exécuter une acrobatie digne de mon ancienne vie d'artisan du cirque. Ceci eut pour effet à la fois de me propulser en direction de mes précieux chakrams afin de les récupérer et les raccrocher sous ma cape, et aussi d'envoyer le gamin au sol.

    Me retournant alors vers mon adversaire, je pus voir que comme moi, il avait réussi à se réceptionner au sol sans trop de dégâts. Nous nous retrouvâmes alors de nouveaux dans un face à face, nous observant en chien de faïence. J'étais alors en train de réfléchir à un moyen de me débarrasser du gamin assez rapidement, car l'air de rien, ce Ramdam aurait commencé à ramener pas mal de monde s'il s'éternisait. Je n'avais d'autres choix que de lancer vraiment des flammes plutôt que mes chakrams, car ces dernières étaient certes plus puissantes, mais hélas plus visibles. C'est donc après mûres réflexions que je lançai un Fire Flow de large envergure en direction du gamin. Si jamais ce dernier voulait survivre, il devrait sans doute réutiliser sa magie pour se créer une défense, et donc, se bloquer la vue... C'est à ce moment-là que j'en aurais profité pour tenter une fuite et ainsi faire mon rapport à la mission. Restait plus qu'à voir s'il allait reproduire cette gestuelle instinctivement...


HRP:
 
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 714
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   Lun 30 Déc - 17:21




Yue avait l’impression que malgré ses paroles, son adversaire semblait n’en avoir rien à faire. Comme s’il l’ennuyait au plus haut point… Ce n’était pourtant pas un jeu ! S’amuser avec la vie des autres, c’était tout bonnement intolérable ! D’autant plus que cela le faisait rire lorsque le petit brun avait mentionné le fait qu’il allait l’arrêter. Ce type était vraiment énervant ! Pourquoi il existait des gens comme lui ? Détruire une existence pour le simple plaisir, ça lui apportait quoi au final ? Absolument rien, à part d’être classé comme un hors-la-loi et qu’il était urgent de l’enfermer avant que la situation ne s’aggrave. L’adolescent devait s’en charger, il savait qu’il en était capable. Et puis, il n’y avait personne d’autre dans le coin qui serait susceptible de le faire. Il prit les devants en l’attaquant une fois encore, se jetant sur lui en tentant de le toucher avec ses deux épées. Chose totalement incroyable, le gars encapuchonné éteignit les flammes qui se trouvaient sous ses pieds et prit appui au dernier moment sur les épaules du Fairy Tailien, passant par-dessus lui, allant récupérer ses chakrams qui étaient plantés sur le mur noir. Le jeune Hikaru tomba vers le sol, mais il se réceptionna sans encombre, se tournant en direction de l’ennemi pour en pas le perdre de vue.

Les deux individus s’observaient sans dire un mot, attendant le meilleur moment pour le prochain assaut. Ce silence était synonyme de réflexion stratégique, que cela soit pour ce pyromane que pour le porteur de clés. Misao tremblotait dans la capuche de son maître, s’agrippant de toutes ses forces, attendant que le combat se termine. Il devait certainement trouver le temps horriblement long. Le propriétaire se doutait que son familier désirait plus que tout rentrer à la guilde et s’amuser que plutôt savoir que la personne qu’il tenait le plus se batte contre un fou furieux prêt à les rôtir sur place. La fée devait couper court à ce duel, d’autant plus que tout ce tapage avait probablement alerté les autorités. Il devait donc gagner du temps pour avoir une chance de l’attraper et l’enfermer en prison. C’était le moment de faire quelque chose. Le Yami no Senshi rangea Obscuras et Lumenitas, sachant que cela ne lui servirait à rien s’il n’utiliserait pas sa magie. Il se concentra pour créer une arme, mais il n’eut pas le temps de la faire apparaître aussi rapidement qu’il ne l’aurait voulu. En effet, le magicien de feu envoya un véritable mur de flammes, empêchant de voir convenablement ce qu’il se passait. Si cet homme croyait pouvoir fuir en faisant cela, il se trompait totalement !



"Tu ne m’échapperas pas ! Dark-Make Tower !"

Cette fois-ci, le Guerrier des Ténèbres était parvenu à réaliser l’édifice, le faisant monter très rapidement au-dessus de cette barrière de feu. Seulement, il n’avait pas prévu une chose. C’est en entendant un cri qu’il se retourna subitement, voyant le Mokomanjuu faire une chute vertigineuse. Horrifié, le garçon fit le grand saut, attrapant la peluche noire et le protégea de tout son corps avant de tomber sur le sol. La chute fut plus rude que les précédentes, roulant sur lui-même avant de s’arrêter totalement. Le Dark Maker était égratigné de partout et ressentait des douleurs aux bras et aux jambes. Rien de bien grave, peut-être une petite foulure, mais ce n’était pas cela qui lui importait le plus. Il regarda son ami, craignant qu’il soit blessé, mais ce n’était pas le cas. La boule de poils était simplement morte de peur, ne parvenant pas à contrôler ses tremblements. L’utilisateur de la Zôken Mahô lui caressa la tête avec douceur, tentant de rassurer son compagnon du mieux qu’il pouvait. Des voix se firent entendre, ainsi que des pas précipités dans leur direction. La cavalerie arrivait, toujours à la dernière minute, quand tout était déjà terminé. Yue allait être obligé de devoir tout raconter ce qu’il s’était passé du début à la fin. Les rapports, ce n’était pas sa tasse de thé. Le gamin donna le maximum de détails avant de se rendre à une infirmerie la plus proche pour soigner ses blessures et pour se reposer. Il n’était pas parvenu à capturer le manipulateur de feu, mais ce soit disant "fantôme" reviendrait tôt ou tard refaire son apparition et peut-être que ce jour-là, on connaîtra sa véritable identité.







Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]   

What is this music ? Fire and Darkness fight ! [PV William]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Nord :: Carmina
-