Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Mettons le feu

AuteurMessage
Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 25
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Mettons le feu   Jeu 21 Fév - 1:18


Lemuria


Le voyage avait été long mais enfin j’arrivais. Me postant à la proue du navire, j’observais au loin se dessiner la silhouette de l’ile volcanique. Ma destination, enfin. J’avais mis pas moins de quatre jours depuis Rochair, depuis que j’avais mon Kangoobag, mais au moins je venais l’esprit serein, ma destination valait le coup. Lemuria était surtout reconnue à mes yeux comme était l’une des meilleurs forges existantes, non sans rire, j’entendais partout les mérites des forgerons de cette ile et surtout leur affinité avec l’élément feu, assez difficile à travailler. En tant que Mercenaire, je ne pouvais qu’acquiescer, vu le nombre de lames que j’avais brisé durant ma jeunesse, plus le nombre de fois que j’avais dû faire réparer Dissidia à cause d’un choc massif trop violent, ou d’une libération d’énergie trop conséquente. J’allais remédier à deux problèmes avec une seule solution, la raison pour laquelle je me rendais sur cette ile ? Améliorer Eradius, et pas qu’un peu, ma défaite, non, ma branlée face à ce mec de Lamia Scale m’avait au moins fait comprendre un truc, j’avais besoin d’un entrainement poussé. J’avais trouvé la personne qui avait accepté de m’entrainer à très haut niveau, maintenant me restait plus qu’à m’équiper. Xaero était connu ç la guilde comme étant un mec qui adorait se battre, un fada des bastons, plus surprenant encore il avait la même faculté que moi, et ça c’était la raison pour laquelle il avait bien voulu de moi pour une séance disons, poussée. Peu à peu je me rapprochais de l’ile, je pouvais distinguer facilement les habitations, les docks, le port. Une demi-heure plus tard on était enfin arrivé. Ce trajet ne m’avait couté trois fois rien, mais j’étais content d’arriver enfin et de poser le pied à terre. Allez zou, direction les forges ! Heu … non. J’vais peut-être aller manger avant, c’est plus sage. Direction la bouffe !

Arrivant une petite heure plus tard devant les forges, j’entrais dans le petit magasin du côté. J’étais comme un vrai gamin dans ce magasin, des armes de partout, de tout style, de toute forme. Le paradis d’un mercenaire je vous le dis. Je passais lentement à coté de certaines armes spéciales, l’une d’entre elle attira mon regard, une belle lame, sans rire un Katana enfermé dans une boite en verre sur un socle gravé, le fourreau posé devant. Woaw, j’ai rarement vu de lames aussi belles, mais surtout de cette couleur, la lame était entièrement polie en rouge, mais pas un rouge peint, non non, la lame était imprégnée de rouge. J’espérais qu’elle soit à vendre, mais avant j’avais besoin de conseils pour mon gantelet. J’arrivais au comptoir, de là où j’étais je pouvais entendre le son d’une soufflerie ou un truc du genre, des bruits de marteaux contre du fer. J’étais assez fier de pouvoir venir faire améliorer mon précieux gantelet dans une si prestigieuse forge. J’appuyais sur la sorte de petite sonnette du comptoir, le regard complètement ensuite captivé par les lances accrochées au-dessus du montant de la porte. Coute que coute, je repartirais d’ici avec une nouvelle arme. Le forgeron arriva rapidement, je me présentais donc comme membre de Minami no Okami et lui expliquait rapidement la raison de ma visite un peu impromptue. Reforger une plaque feu sur un lacryma d’énergie pure, c’est pas banal, mais je savais que j’étais au meilleur endroit pour le faire.


Jecht : On m’a redirigé ici parce que vous êtes parmi les meilleurs forgerons du Royaume. J’ai besoin d’une modification complexe, il faut qu’il puisse s’enflammer lorsque j’y insuffle de l’énergie pure. C’est faisable ? Le prix n’est pas un souci, je n’aurais pas fait un tel voyage pour vous consulter si c’était pour simplement flâner. Oh et il me faut aussi un de vos jouets style hautement inflammable.


Spoiler:
 
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Mettons le feu   Mar 5 Mar - 15:28
« Aaaaaaaaaah tchoum. » Quand on vie à Lemuria, on doit s’attendre à avoir une vie loin d’être palpitante et passer la plupart de son temps libre à ne rien faire. Et c’était encore plus vrai ces dernières semaines, où les touristes et les « passants » se faisaient de plus en plus rares. Mageor Bob, forgeron de son état, avait passé sa dernière journée assis sur son siège, à regarder les oiseaux s’envoler, à bailler et à taper sans envie son marteau contre son enclume. Il aurait souhaité qu’on lui demande de fondre du fer ou forger une pelle, mais les temps étaient rudes et aucun des villageois n’avaient besoin de lui pour l’instant. Quand on était connu dans Fiore tout entier pour être un des meilleurs artisans du fer et de l’acier, passer ses journées à tourner ses pouces était pour le moins embarrassant. Quelques fois, ce dernier se demandait s’il ne devrait pas déménager dans une grande métropole pour avoir davantage de boulot. Magnolia, Mac Anu, Crocus ou n’importe quelle ville du centre. Il se ferait plus d’argent et il deviendrait à long terme encore plus connu. Peut-être même jusqu’à devenir LE meilleur forgeron du pays ?

Alors qu’il s’endormait à moitié sur son enclume, un homme dôté d’une grande stature débarqua, se présentant tout de suite comme étant un membre de la guilde des mercenaires Minami no Okami. Tout le monde avait eu vent des rumeurs sur ces hommes qui faisaient jeu égal avec les mages des guildes, officielles ou non, ainsi que des militaires. Voir l’un d’entre eux venir à Lemuria n’était guère étonnant, puisqu’ils étaient toujours à la recherche de meilleures armes. Ses compliments firent rougir Bob qui tenta de cacher son embarras en souriant à pleines dents. Même s’il en avait l’habitude, recevoir ce genre d’éloges était toujours rafraichissant. Puis ils se mirent à causer de business. Sans dire un mot, il attrapa l’arme que le client désirait modifier. Il le regarda sous toutes les coutures, avant de rire.

« C’est possible. C’est une chouette arme que voilà, Lui octroyer un mécanisme pour l’enflammer serait possible, mais coûteux car long. Ce sera 90.000 pour lui donner la propriété de s’enflammer. Ou plutôt 220.000 vu qu’elle semble être plus qu’une simple arme… J’aurais besoin de la journée pour la manipulation, mais elle sera plus puissante que jamais. » Il s’arrêta un instant, puis repris « En revanche, l’arme qui est ici est disponible. Un katana de grande qualité qui peut s’enflammer et projeter des flammes. 290.000 pour ce jouet. Même si, pour être honnête, je doute de l’utilité de porter sur soi deux armes enflammées. Vous manquerez de polyvalence, messire. Mon but n’est pas de vendre à tout va, peu importe les bénéfices. Ce qui m’intéresse, c’est de garder mes clients vivant pour qu’ils reviennent un jour acheter encore chez moi. Une épée de foudre ne serait-elle pas plus intéressante dans votre cas ? »
Jecht Hatsuyuki
Le Lion BlancLe Lion Blanc

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 15/10/2012
Âge : 25
Guilde : Minami no Okami
Magie / Malédiction / CS : Régénération accélérée

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.030
Statut: Mercenaire de Rang A
Renommée : Mercenaire Connu
MessageSujet: Re: Mettons le feu   Mar 26 Mar - 20:56


Lemuria

Forgeron : J’aurais besoin de la journée pour la manipulation, mais elle sera plus puissante que jamais. […]Vous manquerez de polyvalence, messire.
Jecht : Je vous remercie de cette sollicitude mais ça ira, ne vous en faites pas.


Détachant l’épaulière puis la plaque lourde principale d’Eradius, j’enlevais finalement le tout comme une manche, même la fine maille du Lacryma bleu cristal, déposant le tout dans le carton qu’il me présentait. Me retrouver sans Eradius était de l’inédit, voilà presque vingt ans que je ne l’avais pas enlevé autrement que pour me laver. C’était assez étrange, mais en même temps je constatais avec effroi que mon bras gauche était en parfait était, pas de cicatrices, pas de blessures de brulures ou autre coups. Lorsque j’allais pour de laver je ne prenais pas spécialement soin de regarder mon bras avec attention, mais là que je me trouvais complètement torse nu, sans mon gantelet, ça me faisait drôle. D’un geste amical, je saluais le forgeron qui allait avoir pas mal de travail cette après-midi et cette nuit. Je quittais sa bâtisse pour ensuite me diriger vers le centre de la ville. Pour une fois que je n’étais ni en mission, ni en déplacement, ni aucun autre intérêt pour du travail, j’allais en profiter pour faire mon touriste. Lemuria était une belle ile, ça même moi je ne pouvais le nier avec ma pourtant faible conception de ce qui est beau ou non. Marchant dans les rues commerçantes les deux mains dans les poches, je me surpris à flâner devant des boutiques d’objets magiques en tout genre. Divertissement enflammés, feux d’artifices et autres enchantements liés au feu pour émerveiller les touristes. J’arrivais devant un petit primeur, je m’arrêtais rapidement pour acheter deux trois fruits et de l’eau avant d’aller admirer un petit coucher de soleil. Ouais des fois j’suis comme ça moi, j’adore faire dans le bucolique. Mais bon, faut pas pousser non plus, mon voyage a été long, donc la nuit allait être reposant et non animée.

Le lendemain vers neuf heures j’arrivais chez le forgeron, après une nuit complète de repos et m’être bien amusé, il fallait que je reprenne un peu de sérieux. J’avais réunis l’intégralité de la somme convenue avant de venir, histoire de ne pas chercher à compter pendant trois heures avant de lui sortir. Grosso modo j’allais débourser pour cinq cent mille d’équipements. J’entrais de nouveau dans la boutique et constatais avec stupeur qu’Eradius était déjà prêt sur le comptoir, brillant comme neuf. Nan !? Il me l’avait même complètement nettoyé pour qu’il soit neuf ! Incroyable, je n’avais vraiment pas fait le déplacement pour rien. Observant mon forgeron bien aimable venir de nouveau vers moi, c’est avec grand plaisir que je lui donnais son dû après un travail d’une telle qualité. Le temps qu’il comptait l’argent, j’observais mon gantelet sous tous les sens, admirant la nouvelle plaque rouge feu qu’il avait ajouté sur la totalité de l’avant-bras, signé et gravé d’un symbole de flamme de la forge de Lémuria. J’étais fier qu’il l’ait signée, comme ça au moins ça valorisait à cent pour cent son travail. Mais alors que j’enfilais de nouveau la maille en lacryma puis les plaques fraichement rénovées et modifiées, je le vis arriver avec une lame rangée dans son fourreau. Il me révéla alors que celle lame s’appelait « Karasu », la lame du corbeau. Etrange, pour moi un corbeau c’était noir, dégueulasse, puant et vicieux, pas aussi beau, scintillant, puissant et rouge feu. Il me conseilla pourtant de l’essayer de suite pour vérifier. Qu’à cela ne tienne mon brave ! Saisissant le fourreau puis fermement le pommeau, je dégainais la lame pour voir jaillir un puissant embrassement provenant du Katana lui-même. Mon visage complet ne pouvait évoquer autre chose que la fascination devant cette lame au potentiel incandescent absolu, non pas de doute, s’il avait peur pour ma polyvalence, moi je savais très bien que j’avais besoin d’une lame de feu pour utiliser une arcane spéciale, le mode feu du dragon que j’avais appris il y a longtemps sans jamais n’avoir pu l’expérimenter depuis. J’étais maintenant prêt, Eradius et Karasu allaient être mes deux nouveaux atouts pour progresser d’avantage sur la voie enseignée par mes prédécesseurs. Rangeant ma nouvelle lame dans mon Kangoobag, je m’approchais de la sortie en levant le bras et faisant un signe de salut amical avant de m’éclipser sur mes dernières paroles.


Jecht : Vous avez mon entière gratitude noble forgeron, je n’oublierai pas de répandre la renom de votre enseigne à travers tout Fiore. Que Fenrir vous protège. Merci encore.

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mettons le feu   

Mettons le feu

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Lémuria
-