Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux

AuteurMessage
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mar 29 Jan - 13:43
















Hunt

Cela faisait des jours que j'étais sur ses traces... J'ignorais de quel genre de créature il s'agissait, mais c'était, sans conteste, un monstre des plus redoutables. De quoi est-ce que je parle ? De la grande bestiole qui a esquinté le Grimoire Ship évidemment. Imaginez un peu ma stupeur, lorsque, tranquillement assis sur mon trône, fixant le paysage défilant à travers la baie vitrée, je ne finisse par voir une immense flèche incandescente travers la structure de l'immense bateau volant, le trouant comme un gruyère. Je ne connaissais pas beaucoup de monstres capables de faire de tels dégâts, et à plus forte raison, capable de modeler le feu de cette manière. En réalité, j'avais quelques appréhensions sur ce que j'allais trouvé, ne serait-ce que par la taille du projectile qui avait fini par laisser les flammes le composant se disperser en un incendie qui fut rapidement maîtrisé, l'ayant absorbé par le biais de la Magia Erebea, confirmant par la même occasion qu'il s'agissait d'une attaque faite de pure magie. J'avais néanmoins senti une grande puissance dans ces flammes, et ces dernières avaient failli coûter la vie à de nombreux hommes. J'aurais sans doute pu envoyer Seika à la recherche du monstre étant donné leur affinité respective qui, de toute évidence, lui donnerait un avantage certain. Mais je tenais à corriger moi-même l'immonde créature ayant osé s'en prendre à mon habitation.

Nous avions dû poser le vaisseau en urgence dans le Désert Nérobi, afin d'effectuer les réparations nécessaires pour pouvoir voler sans risque. J'avais donné comme mission à Seika de s'occuper des soudures grâce à sa magie, ce qui était quelque peu rabaissant, mais nécessité faisant loi, mieux valait éviter de trop traîner ici, surtout avec une créature visiblement puissante qui n'aime pas vous voir survoler son territoire. De mon côté, je m'étais mis à la recherche de mon charmant agresseur. En prenant en compte l'angle d'impact de la flèche géante qui avait laissé un trou de plusieurs mètres dans la carlingue, ainsi que la topographie des lieux que j'avais observée depuis le ciel, j'avais à peu près cerné l'endroit d'où était venu l'assaut. J'errais ainsi dans cet immense désert, veillant à ne pas tro m'éloigner du Grimoire Ship, au cas où la bête viendrait à attaquer ce dernier. J'étais, en quelques sortes, en train de mêler mission de pistage et de protection. Toujours avec mon armure noire, je sentais la chaleur étouffante du Désert envahir celle-ci, et si je n'avais pas eu d'entraînements et missions dans des conditions similaires, j'aurais sans doute rendu les armes avant de retourner prendre une douche froide dans mes quartiers. Cependant, mieux valait économiser mes forces et éviter de souffrir de la canicule ambiante. Après une émanation lumineuse intense, je laissais mon armure disparaître pour n'arborer qu'un simple manteau à capuchon, beaucoup moins lourd et beaucoup moins chaud.

A environ trois cents mètres du vaisseau, je finis par arriver sur les lieux d'où l'attaque était partie. Je pouvais voir sur le sol d'immenses traces de pas qui n'auguraient rien de bon. A en juger la profondeur de celles-ci, la bête devait peser son poids... Et sans doute serait-elle également immense, car le diamètre des empreintes était lui aussi impressionnant. En résumé, j'avais à faire à une créature de feu, avec une grande puissance magique et un corps massif. Il y avait nombre de bêtes sur Fiore qui répondaient parfaitement à cette description, mais peu d'entre elles pouvaient atteindre une force aussi grande, ou très rarement en tout cas. Je n'avais, de toute évidence, pas à faire à un simple petit monstre qui aurait décidé de tirer dans les airs pour s'amuser, ou même à une colonie de créatures qui se serait rassemblée pour donner naissance à une attaque aussi puissante, les empreintes n'allant pas dans ce sens. Deux éléments importants me disaient que je devais rester sur mes gardes : la puissance de l'assaut qu'avait subi le Grimoire Ship ainsi que la capacité à modeler le feu sous une forme spécifique. Cette dernière capacité n'était pas commune. Me passant en mémoire les différentes bêtes qui peuplaient le royaume, je ne parvenais pas à mettre la main sur un être capable d'une telle chose. Mais bon, je n'étais pas non plus zoologiste. Malgré cela, une question trottait dans ma tête... Et une question inquiétante...


Où est passé le monstre qui a laissé ces empreintes...

Posant mon index contre mon menton en me tenant le coude avec mon autre main, je prenais une pose dont il n'était pas difficile de voir qu'elle trahissait ma réflexion. Entre l'assaut et mon arrivée ici, nous avions bien mis une dizaine de minutes pour atterrir, vérifier que tout le monde allait bien, et donner les ordres pour reconstruire le vaisseau. Avec un corps aussi massif que laissait le supposer les empreintes de pas qu'avait laissé le monstre, il ne pouvait pas être parti bien loin, ou du moins, pas sans s'être fait remarquer. Un tel bestiau qui se met à courir, cela devait faire trembler le sol à cent lieux à la ronde... Était-il déjà parti ? L'avais-je manqué ? Allais-je pouvoir avoir toutes les réponses à mes questions concernant son identité ? J'ignorais si une seule de ces interrogations allait se voir élucider, alors que je me tenais immobile face aux vestiges de l'assaut autant traître que surprise que Grimoire Heart venait de subir...




Spoiler:
 

_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mar 29 Jan - 14:44
Alors que tu réfléchis ainsi, tu ne vois pas derrière une souche d'arbre que deux yeux rouges t'observent, à l'intérieur de ce qui reste de l'arbre mort. La créature te fixe avec son regard de braise et te voit rester immobile.

D'un seul coup, elle se met à rugir, prenant une profonde inspiration en se redressant, explosant la souche d'arbre géante dans laquelle elle se trouvait, avant de soudainement s'embraser. Tu reconnais alors immédiatement que tu as face à toi un Pyro Nebula Finalita adulte qui ne semble guère apprécier ta venue dans son domaine.


L'animal, fier et brutal, fait apparaître une gigantesque épée constituée uniquement de flammes qu'il tente d'abattre vers toi dans un rugissement qui fait trembler tout le désert.


============================

Intervention Game Master : Apparition d'un Pyro Nebula Finalita [3 larmes de Soleil consumées] qui t'attaque. Tu as 25% de chances de l'amadouer [1 Trèfle à quatre feuilles consumé] selon tes actions en RP, ton niveau d'écriture, ta cohérence et ton automodération. Bonne chance !
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mar 29 Jan - 15:12
















Hellfire

Peut-être aurais-je dû demander à Selena de m'accompagner. Après tout, c'était elle la traqueuse professionnelle. Sans doute aurait-elle pu m'indiquer où se trouvait la bête qui avait eu pour ambition de transformer le Grimoire Ship en brochette géante. En observant le paysage autour de moi, je ne voyais pas où ce genre de monstre avait bien pu filer. Les souches mortes des arbres qui peuplaient jadis cet endroit étaient comme un témoignage venu du passé. Dire qu'autrefois, ce lieu était une forêt luxuriante où la végétation s'étendait à perte de vue. Les Dragons étaient-ils vraiment capable de changer ainsi la géographie d'un lieu, son écosystème, juste en combattant l'un contre l'autre ? Cela me laissait perplexe. Mais l'idée d'avoir été attaqué par un Dragon me semblait saugrenue. Après tout, j'avais à bord de mon vaisseau deux Dragon Slayers qui avaient passé leur existence à rechercher leurs parents sauriens. C'eut été grandement ironique si nous en étions venus à croiser l'un d'entre eux au cours d'une simple promenade au-dessus d'un désert. De plus, en pensant aux récits que me faisait Seika sur le Dragon de Feu, je doutais que nous eussions eu une chance d'en réchapper s'il avait vraiment pris le vaisseau pour cible.

Cela me rassurait de savoir que les chances de me retrouver face à une telle créature étaient infime. Mais toujours fut-il que le trou dans la carlingue du vaisseau ne s'était pas fait par enchantement. Alors que j'étais ainsi perplexe, je sentis brusquement une aura magique non-négligeable grandir... A proximité de ma personne ? Me retournant, j'eus juste le temps de voir l'une des souches d'arbre situées derrière moi voler en éclat, projetant des morceaux de bois dans tous les sens, pour finalement dévoiler un bien étrange locataire qui logeait en son sein depuis que j'étais arrivé. Le corps du monstre gigantesque s'embrasa brusquement, alors que son grognement rauque témoignait de toute sa hargne. Et que dire sur la puissance qui émanait de lui ? Rien qu'en sentant sa puissance émaner de son corps par le biais des flammes qui l'entouraient et de son manteau d'obscurité, on devinait aisément de quel genre de monstre il s'agissait. Mes doutes s'envolèrent lorsqu'il fit apparaître une gigantesque épée de flammes.


Nebula... Finalita...

Je n'eus que le temps de prononcer ces deux mots que la bête abattit son immense arme immatérielle dans ma direction. Je ne pouvais pas me permettre de prendre des demi-mesures et essayer d'absorber une telle concentration de magie pure d'une seule main. Levant les deux bras, j'essayais d'absorber l'épée en entier, prenant mes appuis sur le sol pour éviter de déraper sous la puissance du souffle de l'attaque. Mon manteau battait au rythme du vent tempétueux déclenché par la bête. Je sentais les flammes commencer à ronger la chair de mes deux mains levées, tandis que j'absorbais ce feu maudit. Finalement, une onde de choc se produisit, me repoussant au loin. Je venais, après tout, de finir d'absorber une magie hautement condensée. Mais durant ce processus, je n'en avais pas moins été exposé au feu. Peut-être aurais-je dû porter une armure pour me protéger un tant soit peu.

La peau de mes paumes était noircie, mais je sentais la puissance de ce Nebula couler en moi. J'avais certes essuyé quelques dégâts, mais la force que je venais de gagner en retour était assez importante pour faire pencher la balance de mon côté. Mais restait un problème majeur que l'apport en énergie magique n'allait pas compenser : Avec mes mains dans cet état, manier une épée ou une autre quelconque arme allait être difficile. Je n'avais, dès lors, plus beaucoup d'alternative, le monstre venant de me priver de la majorité des capacités de mon répertoire. Soit j'attaquais en projetant des épées sorties directement depuis ma dimension Kansô, soit je m'employais à utiliser le Grimoire Law. Mais je doutais que le Nebula me laisse le temps de me concentrer pour lancer un tel sort. De toute évidence, c'était de la folie que de tenter d'utiliser cette attaque. Ne me restait alors que la projection d'épées... Tendant devant moi ma main droite, je laissais apparaître une demi-douzaine d'épées différentes qui se dirigèrent à toute vitesse vers la créature. J'espérais la blesser assez fortement, même si, étant donné sa puissance, je doutais que cela puisse suffire. Néanmoins, j'avais pour avantage d'être plus petit que lui, sa masse corporelle faisant de lui une cible difficile à manquer. Restait à espérer que son agilité soit en adéquation avec son poids et sa taille...



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mar 29 Jan - 17:17
Surpris de voir son arme ainsi absorbée, le Nebula Finalita recule et essaie de percer le mystère de ce maléfice. Il voit alors tes armes lui foncer dessus et tente de s'envoler en déployant ses ailes. Il parvient par la même occasion à balayer une partie de tes lames, mais le reste lui perfore la jambe droite, alors qu'une épée touche l'une de ses ailes, l'empêchant de s'élever plus haut et le laissant retomber maladroitement sur le sol dans un fracas assourdissant.

Toujours furieuse, la bête enragée pose ses poings sur le sol, se mettant à quatre pattes, avant d'ouvrir grand sa gueule. Tu peux sentir une vive chaleur infernale émaner de l'animal, alors que plusieurs cercles magiques, au nombre de cinq, se dessinent devant lui. Il se met alors à cracher un faisceau incandescent d'environ trois mètres de diamètres qui se dirige rapidement vers toi. Pourras-tu vraiment absorber ce sort ?
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mar 29 Jan - 18:05
















Counterattack

Mon assaut semblait avoir marché. Je voyais la surprise se lire sur le visage de la créature face à moi. Elle n'avait apparemment jamais vu personne absorber ainsi une attaque. Je me demande quel visage le Nebula Finalita aurait fait s'il avait vu Seika se prendre un tel coup et s'en sortir indemne, en plus de manger avec gourmandise son épée en à peine une ou deux bouchées. Sans doute aurait-il été encore plus étonné que maintenant. Mais ce monstre ne tarda pas à comprendre que l'heure n'était pas à la surprise, mais à l'action. Une demi-douzaine d'épées se dirigeait désormais vers le démon qui comprit la dangerosité de la situation. Après tout, même si j'avais été touché, je ne comptais pas rester là à souffler sur mes mains pour essayer d'apaiser la vive douleur qui ne cessait de les parcourir de long en large. Le feu de l'action et les décharges d'adrénaline du combat étaient les meilleurs anesthésiants que j'eus jamais connu. Voilà pourquoi j'étais concentré uniquement sur mon assaut. Je ne m'étais cependant pas préparé à ce que le Nebula allait faire.

D'un coup sec, il déploya sa paire d'ailes immenses, drapées d'un voile d'obscurité, envoyant valdinguer au loin plusieurs projectiles qui tournaient vivement sur eux-même avant de se planter dans le sol de manière nette. Mais il n'avait pu repousser l'ensemble des armes ainsi projetées, laissant deux d'entre elles se planter dans la chair de sa jambe droite, lui arrachant un cri de surprise et de douleur, avant qu'une énième lame ne vienne déchirer la peau de l'une de ses ailes. Perdant sa stabilité de vol, l'animal chuta aussi rapidement qu'il avait décollé. Mais par chance pour lui, il ne s'était pas élevé trop haut, évitant d'ajouter à ses blessures à la jambe des dégâts qu'une chute importante aurait causés. Peut-être que cela allait le décider à se calmer, du moins, je l'espérais. Après tout, voir sa mobilité réduite, en plus de perdre sa capacité à voler, cela devrait bien lui faire comprendre qu'il valait mieux éviter de continuer le combat. Mais dans un sens, si la bête avait le même genre de caractère que moi... Cela ne risquait pas d'aller en s'améliorant. Après tout, j'avais les mains légèrement calcinées et j'avais réagis face à cet état de fait en balançant une pluie d'épées sur mon opposant. En observant le regard écarlate de cette bestiole, je lisais un entêtement similaire au mien... Ce qui n'était guère bon signe.

Et pour cause, se redressant, l'animal prit une posture pour le moins équivoque, semblable à celle d'un gorille, en posant ses deux bras massifs devant lui avant de se mettre à hurler de toutes ses forces. La tension qui régnait et la puissance magique qui émanait du corps du Nebula n'était pas pour me rassurer. J'ignorais ce qu'il préparait, mais ce ne serait sûrement pas une petite caresse amicale. Observant le déplacement d'air chaud autour du monstre, je transpirais à grosses gouttes, sentant ces dernières perler et couler le long de mon front et mon visage noirci par l'embrasement de l'air ambiant. Mieux valait se tenir prêt à essuyer un assaut qui se voudrait décisif. Concentrant ma magie autour de mon corps, j'observais attentivement la créature face à moi pour tenter de réagir au plus vite face à l'attaque qu'elle projetait de lancer. Un cercle magique apparut devant sa gueule alors qu'il hurlait à plein poumons, avant d'être suivi par un deuxième, puis un troisième, et ainsi de suite jusqu'à atteindre le nombre de cinq cercles de magies. Là, j'allais sans doute avoir mal, et utiliser la Magia Erebea directement sur l'assaut risquait de me coûter non plus mes mains, mais sans doute mes bras dans leur entièreté.

Un gigantesque rayon de feu sortit brusquement de la gueule du monstre embrasé, dégageant une chaleur suffocante tandis que l'attaque se dirigeait vers moi avec une célérité peu commune. Il ne faisait clairement plus dans la demi-mesure et je ne pouvais pas me permettre de ne pas suivre son exemple. Une violente explosion retentit, faisant vibrer les souches d'arbres morts à des lieux à la ronde, provoquant un souffle colossal qui fit voler une véritable tempête de sable avant que la fumée ne nous laisse, moi et le Nebula, au centre d'un gigantesque cratère. Le sable qui me séparait du monstre et qui se trouvait sous la trajectoire du faisceau de feu s'était changé en verre sous l'effet de la chaleur, et l'on pouvait voir derrière moi que le paysage avait été dévasté. Mais étrangement, le centre du souffle qui aurait dû passer derrière moi semblait intact. Dans mon dos, le paysage sur ma gauche et ma droite était retourné, creusé, le sable s'étant fait chasser par le souffle du démon. Mais juste derrière moi, dans un rayon grandissant au fur-et-à-mesure que l'on s'éloigne de ma personne, le désert était toujours intact. Comme si quelque chose avait fait obstacle à l'attaque...

Lorsque la fumée se dégagea, tout ce que put voir l'esprit flamboyant fut un bouclier noir d'apparence massif, fumant abondamment suite à son contact avec l'attaque. Il s'agissait tout simplement des deux moitiés de bouclier greffées sur les bras de la Kongô no Yoroï, l'Armure d'Adamantine. Me servant de celle-ci pour faire office de défense absolue, je l'avais utilisée comme barrière pour me protéger de cet assaut meurtrier, absorbant ce dernier derrière l'immense bouclier pour éviter de subir les effets néfastes d'une absorption directe. Je ne dirais pas que je m'en étais sorti indemne, l'armure que j'avais arboré drainant pas mal de magie et se trouvant dans un état qui nécessiterait une réparation et un entretien poussé pour la remettre en état, mais... Je sentais la puissance magique que j'avais ainsi absorbée couler en moi. De plus, rester immobile derrière mon bouclier m'avait permis de me livrer à une autre tâche dans laquelle j'étais un expert... La contre-attaque ! Séparant le bouclier en deux parties, me dévoilant recouvert intégralement de l'armure à mon adversaire qui devait être surpris, je tendis mon bras droit vers lui et ne dis alors que quelques mots qui scelleraient l'issu de ce match...


Amaterasu... Formula Douze !

Aussitôt, un violent faisceau d'énergie pure et obscure se libéra devant moi, droit vers le Nebula Finalita pour essayer de l'engloutir dans une explosion encore plus forte que celle qu'il avait provoqué un instant plus tôt. Enivré du pouvoir que l'animal venait de me laisser absorber, j'avais cependant pris quelques précautions. En effet, je préférais éviter de tuer cette créature aussi rare que puissante. Cela expliquait pourquoi je n'avais pas lancé le sort d'Amaterasu à un niveau trop élevé, comme par exemple le vingt-cinq. Je voulais essayer de mettre hors d'état de nuire l'animal, sans pour autant le tuer. Après tout, si je le ramenais à Grimoire Heart, il pourrait être un précieux atout. Ce n'était pas tous les jours que l'on croisait un Nebula Finalita, et il fallait savoir s'adapter aux embûches que le destin sème sur votre route pour changer ces épreuves en force. J'espérais que la bête allait tout de même réussir à survivre à un tel assaut, même si je n'y avais pas été à fond...



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mer 30 Jan - 0:02
Alors qu'il pensait enfin avoir vaincu ce mage énervant en utilisant toute sa puissance, le Nebula Finalita constate avec surprise que ce dernier semble avoir encaissé l'assaut grâce à une armure des plus impressionnantes qui soient. Et en plus de cela, la puissance de son attaque a été pratiquement aspirée par Lucifer, même si elle était trop importante pour être complètement aspirée.

Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que son assaut dans lequel il avait vidé pratiquement toutes ses réserves de magie allait permettre au mage noir d'entrer en état d'Adeat et augmenter drastiquement son potentiel magique. Mais plus encore, l'animal n'avait pas anticipé que pendant l'instant où il avait attendu de voir le résultat de son assaut, le jeune Amaiyuri avait préparé une contre-attaque des plus violentes.

A peine le Pyro Nebula Finalita eut-il vu le mage se cachant derrière le bouclier qu'il sentit le danger qui émanait du corps de celui-ci. L'attaque fut rapide, et le monstre se protégea en repliant ses ailes sur lui-même. Mais ce fut une bien maigre défense face à un sortilège aussi destructeur que l'Amaterasu. A n'en pas douter, il était vaincu et ne pourrait plus bouger après une telle attaque... Et l'être incandescent avait parfaitement compris que s'il l'avait voulu, Lucifer aurait pu le tuer sur le champ, car il n'avait pas donné tout ce dont il était capable dans cette attaque.

Sentant ses forces l'abandonner, le Nebula chuta sur place après l'explosion violente provoquée par l'assaut du Dark Knight. Mais cette attaque violente allait avoir une autre conséquence plus néfaste. L'une des immenses crevasses sous les pieds des deux protagonistes, recouverte par le sable du Désert Nérobi, venait de céder suite aux assauts répétés des deux forces de la nature. Un tremblement de terre violent eut alors lieu, séparant en deux parties l'endroit où se trouvaient les deux individus. Lucifer manqua de tomber et se rattrapa d'une main au rebord, alors que le Pyro Nebula Finalita, incapable de bouger, se mit à chuter vers l'abysse infini où il risquait de voir ses derniers instants partir en fumée. Qu'allait bien pouvoir faire le Master de Grimoire Heart dans cette situation critique ?


=========================

Bonus Stratégie : 20 PM Bonus pour l'utilisation de l'Armure d'Adamantine au bon moment et avec le bon timing pour avoir préparé la contre-attaque.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mer 30 Jan - 16:10
















Bonds

L'effet de surprise, le temps de préparation, la défense pour ce faire, le timing... Tout était réuni pour que l'assaut magique que je venais de lancer fasse mouche. Mais prudence. Peut-être que cette créature possédait encore d'autres atouts capables de me surprendre, de la même manière que je l'avais surprise en cet instant. Je n'eus néanmoins pas la désagréable, ou, au contraire, agréable sensation que je risquais encore quelque chose. J'étais mitigé quant à mes sentiments sur ce duel. D'un côté, je n'aimais pas me battre, évitant les affrontements lorsque je jugeais ces derniers inutiles. De l'autre, j'éprouvais une étrange sensation lorsque je croisais le fer avec des individus aux capacités équivalentes aux miennes, voire même supérieures. J'avais peur de ce sentiment d'euphorie qui envahissait mon âme. Jouir d'un combat est une condition sine qua non chez un guerrier pour qu'il puisse atteindre l'apogée de son art. Mais se laisser dominer par ce sentiment aurait été équivalent à se changer en une bête furieuse, avide de combat et de sang. Je ne pouvais me résoudre à me laisser assujettir de la sorte par mes propres émotions et, de ce fait, retenait mes coups dans la majorité des combats où je m'étais engagé.

Il en allait de même contre le Nebula Finalita. Je n'avais pas donné la pleine étendue de mon potentiel face à lui, pour la simple et bonne raison que je ne voulais pas voir ces sentiments que je rejetais du plus profond de mon être se lire sur mon visage. Quelle satisfaction pouvais-je tirer de la mise à mort d'une créature magique aussi puissante ? Ce n'était là que ce que l'esprit d'un boucher sans remord aurait ressenti face au carnage que j'aurais pu faire. Et c'était le fait d'avoir pu retenir ma main qui m'avait fait sentir "humain", encore en possession de cette capacité d'empathie qui me permettait de ne pas pouvoir couper les ponts avec mes semblables. Je n'étais pas cette bête avide de sang qui reposait au sommet d'un monticule de cadavres, comme les légendes urbaines se plaisaient à le raconter. J'étais capable de faire preuve d'humanité, de miséricorde... Mais de ressentir également la joie d'un combat, peu importe à quel point j'essayais de le nier.

Je ne m'étais cependant pas préparé à ce qui résultat de l'assaut contre notre ami incendiaire. La puissance de l'Amaterasu fut assez forte pour l'empêcher de se mouvoir sans pour autant le laisser sombrer dans l'inconscient. Mais le plus gênant fut ce qui résultat de l'attaque que j'avais lancé. Apparemment, les pièges du Désert Nérobi s'étaient déclenchés suite au choc du sortilège interdit. Et par pièges, j'entends bien entendu "pièges naturels". Il s'agissait en effet des crevasses qui constituaient le principal danger de ce lieu désolé. Un coup, vous êtes sur un banc de sable, et un pas plus loin, ce dernier se dérobe sous vos pieds et vous laisse chuter dans d'immenses trous béants, synonymes de chute mortelle. Autant moi que le Nebula furent pris dans ce retournement de situation, le sol s'affaissant pour laisser apparaître une fosse obscure dont il était impossible de voir la fin. Si je parvins à m'accrocher, il n'en fut pas de même pour mon opposant, se trouvant dans un état beaucoup moins enviable que le mien. S'il n'avait pas été ainsi blessé, peut-être aurait-il pu déployer ses ailes, mais l'heure n'était pas aux suppositions. Si je voulais vraiment me prouver que j'étais encore capable de miséricorde, j'allais devoir empêcher ce pyromane ambulant de chuter et mourir de la sorte.

Enivré par le pouvoir de la Magia Erebea, je décidais de lâcher prise, tombant à mon tour, avant de concentrer toute la puissance que j'avais absorbée par le biais du Complexio pour qu'elle s'ajoute à mes propres réserves d'énergie magique, me laissant entrer en état d'Adeat. Je n'avais cependant pas le choix si je voulais stopper la chute de notre ami massif, ainsi que la mienne : j'allais devoir créer une plateforme, un pont reliant les deux côtés du gouffre. Je ne possédais pas de magie capable de cela... aux premiers abords. Tout ce que j'avais à disposition se résumait à des armes et des sorts de destruction. Concentrant toute ma puissance magique, je laissais alors apparaître un immense trou béant dans ce monde, portail entre ma dimension Kansô et Earthland. J'avais décidé que mes pouvoirs de destruction seraient, pour aujourd'hui, utilisés afin de créer !


Unlimited Blade Works !

Aussitôt, un monceau incommensurable d'épées, lances, haches et autres armes en tout genre, jaillit du vide, se dirigeant d'une seule traite à côté du Nebula, passant devant lui, avant de se planter dans la roche située en contrebas, laissant toutes les épées ainsi condensées former un pont d'armes, le plat de celles-ci faisant office de sol. J'avais utilisé toute la puissance que j'avais absorbée pour sortir et manipuler ainsi toutes les armes que j'avais à disposition au sein de ma dimension Kansô, créant une passerelle métallique des plus rudimentaires, stoppant la chute du monstre magique qui s'étala lourdement sur le pont de fortune, le faisant trembler sans flancher, avant que je n'atterrisse à mon tour dessus, d'une manière beaucoup moins brutale que mon homologue enflammé. Saisissant alors une arme, je m'approchais de lui pour la lui mettre sous la gorge, le fixant sans aucune suffisance, sans aucun orgueil, et parlant d'une voix nette et claire.

Ce n'est pas tous les jours que je croise pareil adversaire au sein de la faune de Fiore. Je dois reconnaître que cela force le respect mais... Tu es dangereux, et tu devrais périr ici même...

Je marquais alors une pause dans mon discours, laissant entrevoir le raisonnement logique qui trottait dans ma tête. En écoutant mes paroles, cette créature devait voir où je voulais en venir. Il était vrai qu'un Nebula Finalita était une créature rare, puissante, et mortellement dangereuse. Voilà pourquoi on envoyait généralement des mages pour les chasser et les tuer avant qu'ils ne commettent un carnage. Je lisais une certaine fureur dans l'oeil du monstre. Fureur qui laissa place à la surprise lorsque je finis par baisser ma lame avant de reprendre sur un ton plus courtois... Voire même amical.

Ce discours, je l'ai entendu à maintes reprises à mon sujet, et je peux comprendre ce qu'il provoque chez la personne qu'il concerne. Alors je vais te laisser le choix... Ou tu repars jusqu'à ce qu'une mission de traque soit lancée contre toi et que tu ne finisses par périr de la main d'un groupe de mages qui se moquent de savoir pourquoi tu vis... Ou tu peux également te joindre à moi et mon organisation, et découvrir ce monde en t'assurant que j'empêcherai qui que ce soit de porter la main sur toi sous peine de lourdes conséquences. Le choix t'appartient.

Je fis disparaître l'épée que j'avais en main avant de manipuler d'autres armes servant à former le pont pour qu'elles se plantent dans la roche, faisant office de marches sur lesquelles sauter pour remonter à la surface. Fixant le Nebula, j'attendais sa réponse, mes iris écarlates fixant les siens avec une assurance et un sincérité sans faille...



_________________


Game Master

avatar

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   Mer 30 Jan - 16:35
Le Nebula te fixe avec une certaine appréhension, hésitant lourdement sur ta proposition en se demandant si ça ne cache pas quelque chose de louche. Cependant, aux vues de ta puissance et du fait que tu l'ais sauvé d'une mort certaine, il considère sérieusement la question. Laissant une certaine chaleur s'échapper de son nez alors qu'il respire avec insistance, il t'observe alors remonter le long de tes épées en sautant sur celles-ci, et reprense à tes paroles. Il est vrai qu'il a déjà eu à faire à un détachement de mages, et sans doute est-ce ce pourquoi il t'a attaqué, ainsi que ton vaisseau, pensant qu'il s'agissait d'un nouveau groupe de mages venus l'occire.

En te voyant t'éloigner, l'animal décide de te suivre, déployant ses ailes. S'il est incapable de voler, il frappe les parois des crochets de ses appendices de chauve-souris, remontant aussi vite que toi pour arriver juste après toi à la surface. S'avançant vers toi, alors que tes épées disparaissent pour retourner dans ta dimension, il te fixe avec insistance. Va-t-il t'attaquer ? Finalement, il pose un genou à terre pour se mettre à ton niveau et te dévisager.

Se relevant après un court instant, il laisse disparaître les flammes qui entourent son corps, le laissant juste drapé d'un voile obscur, à la manière d'un nuage noir l'entourant, montrant qu'il n'a aucune intention hostile. Il hoche de la tête rapidement pour te montrer le chemin du vaisseau, t'indiquant sans un mot qu'il te suit sur le chemin de ce dernier.

Tu viens alors de te faire un allié fidèle et puissant : Un Pyro Nebula Finalita !


===============================

Intervention Game Master : Félicitations, tu as réussi à amadouer le Nebula Finalita / + 10 PM bonus stratégie pour l'utilisation peu conventionnelle de l'Unlimited Blade Works / Tu peux aller demander tes récompenses Wink
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux   

[Capture de Familier] Sujet Brûlant et Nébuleux

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Désert Nérobi
-