Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales

AuteurMessage
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Mar 11 Déc - 21:07
    Cette année, l’annonce de l’examen de passage au rang S de la guilde Fairy Tail se fit, comme à l’accoutumée, de manière quasi-théâtrale. Tout le monde s’attendait à ce que ce jour arrive, et tout le monde espérait voir ou entendre son nom dans la liste que le maître allait donner. Les membres les plus expérimentés, les plus téméraires ou les plus optimistes avaient tous travaillés dur, depuis la dernière épreuve, pour enfin débuter dans ce que certains appelaient « la cour des grands ». Et leur déception fut d’autant plus grande que leurs espoirs étaient placés haut ; Cette année, ce n’était pas une petite poignée d’élu qui allait participer à ce test grandeur nature, mais un seul et unique membre. Et lorsque le jeune maître annonça cette triste nouvelle, tous les membres de la guilde se retournèrent vers le Prince de la foudre, le fils de Tesla. Il n’y avait aucune jalousie, aucune rancœur, aucune tristesse. Même s’ils ne furent choisis, chacun d’entre eux était heureux pour lui. Le fait qu’il soit cité coulait de source : Les places étaient chères et il était un des rares, parmi cette génération de mages, à pouvoir se targuer d’avoir le cran d’y survivre. Il y avait bien entendu quelques autres prétendants. Mais ces derniers étaient en missions et ils ne semblaient pas enclins à rentrer à Magnolia tout de suite. Tant pis pour eux.

    Du coup, pour la première fois depuis longtemps, s’il on omettait la présence de quelques marins affilé à Fairy Tail, il n’y avait grossièrement que Rayne et Coronado sur le navire voguant vers l’île de Tenrou. Le premier était en train de vomir ses tripes, souffrant de tous les maux du monde car ils étaient en train de voyager sur un véhicule de transport, le deuxième se dorait la pilule en maillot de bain. Il n’y avait après tout aucune pression sur le maître des fées qui était là, simplement pour accompagner son vieil ami dans une « quête » qu’il n’oublierait pas de sitôt. Bien entendu il aurait préféré qu’il y ait d’autres participants, mais la vie était ainsi faite. Si on ne sautait pas rapidement dans la boîte à chocolat, les autres raflaient les friandises à votre place.

    Et après un long trajet calme – si on mettait de côté Ethan -, le navire jeta l’ancre, à quelques lieues seulement de la gigantesque île. Le bateau étant de grande taille, les tremblements cessèrent au moment même où il s’arrêta. Alandro se leva alors en quatrième vitesse, approchant le pont pour profiter de la merveilleuse vue qui s’étalait devant eux. Tenrou était décidément un endroit magnifique ; Chaque fois qu’il s’approchait de ce lieu mythique, il était envahi par un sentiment indescriptible, mêlant le courage, la joie, la foi, l’envie et d’autres encore. Il jeta ensuite un coup d’œil vers le célèbre Dragon de Foudre de sa guilde, en souriant, avant de se retourner encore une fois vers ce qui ressemblait à un arbre géant enveloppant un ilot.

    « Ethan Rayne. La première fois que je t’ai rencontré, Arvis m’a dit ‘’Surveille ce petit, il t’en mettra plein la vue’’. Et pendant toutes ces années, tu n’as cessé de m’épater. Si tu es là aujourd’hui, au final, c’est parce que tu le mérites. » Il tourna légèrement la tête vers son camarade, le regardant du coin de l’œil ; « Bon, y’en a d’autres qui devraient être là mais pas un seul s’est bougé le cul pour revenir. Tant pis pour eux ! » Continua-t-il en faisant la moue.
    « Bon je vais être franc. J’ai réfléchi à de tas d’épreuves, pendant des jours et des nuits. Mais peu importe ce que j’imaginais, j’avais le sentiment que t’allais passer les doigts dans le nez. Alors aujourd’hui, j’ai préparé un truc qui devrait te poser problème. Enfin, j’espère. »

    Il pointa alors son doigt en direction de l’île, et précisément vers ce qui semblait être une grotte située à côté d’une plage. « Ton épreuve commence là-bas. Dans cette grotte. Et prendra fin lorsque tu auras trouvé la tombe du premier maître de Fairy Tail. Tu as jusqu’à la tombée de la nuit. » Il jeta alors un petit coup d’œil en direction du ciel. La journée était jeune et il devait bien rester huit à dix heures à celui qu’on appelait l’Ace de la guide pour remplir sa mission. Puis, avant que le blondinet le plus connu de Fiore ne disparaisse, il fit un petit clin d’œil en ajoutant : « Petit conseil avant que tu ne partes. Agit comme tout mage de Fairy Tail. Courage, Raitei ! »

    [Ton épreuve commence dès maintenant ! Cette première partie est toute simple et non éliminatoire. Tu vas pénétrer dans une grotte sous-terraine naturelle et après un petit labyrinthe, tu entreras dans une salle avec une seule porte. Une question te sera alors posée et une fois répondue, avec argumentation, la porte s’ouvrira et tu entreras dans une autre salle. Lesdites questions ont été prévues par Alandro, alors ne t’étonne pas si elles sont un peu bizarres.
    1/ Les fées ont-elles une queue ?
    2/ Serais-tu prêt à vendre ton manoir pour sauver la guilde ?
    3/ Yue et Aoyuki sont en danger de mort. Qui sauves-tu ?
    4/ Concrètement, est-ce qu’Alandro fait du bon boulot ?
    5/ Natsumi, véritable amour ?
    Bien entendu, tu as le droit d’imaginer d’autres « énigmes » et continuer autant que tu veux. Mais n’oublie pas que ton maître t’a donné un conseil avant que tu ne t’en ailles. Une fois la dernière porte franchie, tu seras réellement dans Tenrou Island, dans une jungle à la fois amicale et dangereuse. Je te laisse alors, une fois de plus, le champ libre. Tu dois trouver la tombe du maître avant la nuit tombée. Une fois que tu atteindras celle-ci, une petite surprise t’attendra et ce sera la véritable épreuve qui commencera. Je te souhaite bonne chose !]
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Mer 26 Déc - 19:00














That's How Fairy Tail Is Doing It

Aujourd'hui avait faillit être un jour de deuil pour Fairy Tail. En effet, quoi de plus dangereux dans une guilde blindée de monde que l'enthousiasme d'un Dragon Slayer de Foudre qui a du mal à cacher ses émotions... A coup d'éclairs involontaires. Imaginez donc ma réaction lorsque j'appris que j'étais nominé pour passer l'examen de rang S de la guilde ! J'avais lâché un magnifique cri de joie qui avait mis K.O. pas moins de la moitié des mages présents devant moi, et fait un trou dans le plafond par la même occasion. Et pour couronner le tout, Cheshire, croyant qu'il était normal de montrer son enthousiasme de cette manière, lâcha à son tour une pluie de foudre sur cinq ou six pauvres bougres qui avait survécus à la première vague. Malgré leurs corps inanimés, carbonisés et fumants, on pouvait entendre à leurs pleurs et remarques colériques, que tous allaient bien. Mes excuses ne furent cependant pas suffisantes pour les calmer. Après tout, j'étais le seul qui avait eu le droit de passer l'examen cette année, et beaucoup de membres étaient déçus de ne pas avoir été nominés.

Cela me surpris également, quelques noms m'étant venus à l'esprit en pensant à cette épreuve pourtant renommée dans toute la guilde. Notamment celui de Layle. Après tout, mon apprenti avait été pour ainsi dire brillant, partant pour des missions en solo et ayant un taux de succès en adéquation avec le nombre de plaintes pour bâtiments détruits qu'Alandro recevait le concernant. Comme quoi, je l'avais vraiment bien formé. Mais visiblement, son absence prolongée pour une mission lui coûta son ticket pour cette épreuve, et il en fut de même pour quelques autres potentiels candidats. J'avais même passé la main sur la tignasse de Yue en lui faisant un clin d'oeil, lui affirmant qu'une fois "de l'autre côté", je l'attendrais pour qu'il obtienne aussi sa qualification de mage de rang S. Malgré le fait que je sois seul, l'annonce fut suffisante pour que l'alcool coule à flot et que tous fassent la fête en vue de l'épreuve qui allait se dérouler et être retransmise dans les locaux de Fairy Tail pour que tous suivent ma progression. Voilà sans doute le seul avantage au fait que je fus le seul sélectionné.

Mais toute cette joie, toute cette ardeur, s'envola rapidement le lendemain. Pourquoi ? Parce que je vidais mes tripes sur le bateau qui nous menait à Tenrô Island. Cheshire ne cessait de se moquer de moi, même s'il faisait mine d'être soucieux de mon état en me tapant le dos avec ses deux immenses queues fulgurantes. Nous arrivâmes finalement à destination, et je dus avouer que ce n'était pas trop tôt, car la moitié de mon déjeuner servait déjà de goûter aux mouettes à l'instant ou nous finîmes par accoster. Rampant sur le bateau, jusqu'à ce que nous arrivions sur le sol de l'île, je retrouvais aussitôt ma fougue et ma confiance lorsque je constatais que le sol arrêtait "enfin" de tanguer. Même avec mon casque magique, qui pourtant me permettait de supporter au mieux les voyages sur Gungir, je n'avais pu résister à la houle et rendre à César ce qui est à César, à savoir mon sandwich au thon qui retourna directement à ses racines que sont la mer. J'écoutais alors le petit discours d'encouragement du Master, affichant un léger sourire heureux. J'étais en pleine exaltation rien qu'en pensant au fait que j'allais pouvoir finalement accomplir l'un de mes rêves : tenir la parole que j'avais faite à Moebius Arvis. Cet examen représentait l'aboutissement d'un entraînement pénible, douloureux, ainsi que de nombreux combats acharnés en agissant en tant que membre de la guilde Fairy Tail. En entendant le conseil de mon Master d'ami, je m'avançais vers lui en levant le bras, frappant le sien contre le mien de manière amicale, comme l'auraient fait deux amis. Une sorte de passe secrète entre vieux camarades.


Je n'ai jamais eu l'intention de faire autrement vieille branche !

Lui souriant à nouveau, et ayant parfaitement compris qu'il s'agissait d'une épreuve de rapidité, je me mis alors à luire intensément, laissant mon corps s'entourer d'un halo de Foudre doré, pour finalement disparaître dans un claquement assourdissant traduisant parfaitement la célérité dont le "Raiteï" était capable. Même si tous croyaient en ma réussite, je savais qu'il s'agissait d'une épreuve faite pour mettre à mal le mage qui la passait, peu importait son niveau. Je me devais de réussir, de ne pas décevoir mes camarades, de la même manière que je mettais un point d'honneur à ne jamais décevoir mon public lors de mes concerts. Fonçant à toute allure à travers les galeries souterraines de l'île Tenrô, comme me l'avait indiqué Alandro, je finis par arriver devant une porte. Et en l'ouvrant, je fut pour le moins décontenancé devant ce qu'elle me dévoilait.

Avalant ma salive, je découvris une succession de chemins, croisements, intersections, et autres routes caractéristiques d'un... Labyrinthe. Bien entendu, en bon bourrin de Fairy Tail que j'étais, j'avais foncé tête baissée avant de me rendre compte de cette évidence. Ce qui faisait que l'astuce de poser sa main sur un côté du mur et de suivre toujours le mur en question, n'était plus possible. J'étais perdu au milieu de l'immense édifice fait pour perdre le moindre manant qui oserait s'y aventurer. Et en plus de cela, un vif cri se fit entendre juste au moment où je réalisais que j'étais perdu. Me retournant avec une mine déjà abattue et peu encline à la patience, je découvrais une créature plutôt étrange. Un genre de grosse vachette qui se tenait sur deux pattes, avec des bras humains, tenant une hache. Qu'est-ce que c'était que ce bestiau ? J'étais dans un cirque ou dans un examen pour mage de haut niveau ? L'animal chargea alors vers moi en meuglant comme une brute. La veine droite de ma tempe se mit à enfler. Comme si j'avais le temps de jouer les fermiers alors que j'étais on ne peut plus paumé !


La ferme ! J'arrive pas à réfléchir espèce de vache tarée !

A l'instant où la créature arriva sur moi, je lui lâchais ces mots avec un air excédé, la frappant violemment en pleine face d'un coup de poing électrique qui déforma son visage, lui donnant une expression de douleur intense, et faisant valser le monstre à travers trois murs successifs. Regardant le postérieur du minotaure qui dépassait du mur où il était incrusté, j'eus brusquement une épiphanie. Après tout, j'étais un mage de Fairy Tail, je devais donc agir en tant que telle. Alandro ne me tiendrait pas rigueur de ce qui allait venir vu que j'allais suivre son conseil à la lettre.

Rairyuu no Hoken !

Aussitôt, un gigantesque poing de Foudre émana de mon bras, prolongeant ce dernier et fonçant tel un missile, abattant les murs devant moi sur plusieurs centaines de mètres. Voilà comment se devait d'agir un mage de la guilde des fées. Un labyrinthe est trop prise de tête. Abattre les murs pour aller tout droit est la meilleure chose à faire. Fier de moi, je me mis alors à foncer à nouveau à la vitesse de l'éclair vers la sortie et enfin passer le cap de cette première épreuve qui m'avait fait perdre pas mal de temps. J'envolais au passage la vachette qui s'était péniblement relevée, comme s'il s'agissait d'un moucheron. Le pauvre animal venait à peine de reprendre ses esprits qu'il eut l'impression qu'un train lui fonçait dessus et l'envoyait en orbite, le laissant s'écraser à nouveau, cette fois-ci contre le plafond de la grotte. Et comme il est de coutume à Fairy Tail, je ne passais pas la porte normalement, mais en l'explosant dans une gerbe d'éclairs, dévoilant à moi une scène plutôt peu orthodoxe qui n'était autre que le décor de ma seconde épreuve...




_________________



Spoiler:
 
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Jeu 3 Jan - 16:41














I Would Not Say That

Après mon entrée en scène ayant soulevé pas mal de poussière dans les fondations même de l'île Tenrô, je découvrais une salle plutôt grande, carrée, devant bien faire du douze mètre sur douze. Et par dessus tout, la salle en question était... vide. Oui, vide ! Complètement. Enfin, si on faisait exception de l'immense golem en pierre qui tenait une épée et se trouvait devant ce qui semblait être la porte menant à la salle suivante. Haussant un sourcil, j'avançais prudemment en direction du colosse. Même si le temps m'était compté, ce n'était pas une raison pour foncer tête baissée comme un âne. Je venais juste de le faire dans le labyrinthe et je doutais qu'Alandro ait prévu moult épreuves qui se résolvent par la même stratégie.

Arrivé au centre de la salle, le sol se mit alors à luire, les murs se recouvrant de runes et me fermant par la même occasion mon issue de secours qui n'était autre que l'endroit par lequel j'étais entré. J'allais devoir me plier aux règles des runes mises en place, même si j'ignorais de quoi il pouvait s'agir. Un texte s'afficha alors soudainement devant moi, m'indiquant de manière peu orthodoxe la marche à suivre pour sortir d'ici. Plissant les yeux pour lire correctement, j'énonçais à haute voix les règles de cette épreuve pour le moins particulière.


"Ici, nul question de reculer !
Un mage sur la voie de la connaissance se doit d'avancer sans cesse.
Pour cela, les idées claires il se doit d'avoir, mais l'esprit d'aventure il se doit de conserver.
Une bonne réponse permet d'avancer rapidement.
Une erreur et le temps défile pour vaincre le gardien.
Mais attention, car parfois, l'argumentation vaut plus que la réponse,
Et il se peut que ce soit par elle que celle-ci soit trouvée."


Prenant un air perplexe en voyant alors le texte onduler pour s'effacer, je continuais ma route jusqu'au golem qui se mit brusquement à émettre une lueur inquiétante dans ses yeux. S'il avait le visage d'un vieillard, sa stature et sa musculature tenaient davantage du héros grec dans toute sa splendeur. Cela sentait à plein nez le traquenard. Visiblement, si je répondais mal aux questions posées, j'allais devoir me battre contre cette chose immense, ce qui risquait de me faire perdre du temps si l'on prenait en compte que je pouvais avancer directement en donnant la bonne réponse. Intérieurement, je me demandais ce qu'avait pu mijoter le Master comme coup tordu. Après tout, il savait que la stratégie était mon point fort, alors pourquoi ce genre d'épreuve ? Sans doute cela l'amusait-il de regarder sur lacryma mes déboires et la tête que je faisais en me creusant les méninges. Sale tordu de blond !

Le colosse de pierre aux yeux lumineux se redressa avant de prendre une voix qui m'était ô combien familière. Certes, il avait un accent de "vieux", mais à n'en pas douter, il s'agissait d'Alandro qui avait maquillé sa voix en prenant le ton d'un vieillard sur-joué. En écoutant le pantin de roche parler, une énorme goutte de sueur perlait derrière mon crâne alors que j'avais quant à moi une expression pour le moins dépitée. Si cet idiot de Master avait voulu masquer son identité en donnant l'impression que les questions étaient posées par le golem, il aurait pu demander à un vrai vieux de poser celle-ci en les enregistrant sur Lacryma. En plus c'était quoi cette fausse voix sérieusement ? On aurait cru entendre un vieux papy à la barbe super longue qui passe son temps dans une tour, au milieu d'un fort situé en plein océan, donnant des énigmes à des idiots qui recherchent des clefs en suivant des nains partout. "La clef Pisse-partout ! La clef !"... Voilà ce à quoi ce golem en mode papy rouillé me faisait penser...


Les fées ont-elles une queue ?

Wait... What ? C'est quoi cette question ? Si les fées ont une queue ? Bon sang, mais il me prend pour un zoologiste ou quoi ? Déjà que pour voir une fée il faut se lever de bonne heure, alors pour observer attentivement leur anatomie... Devant mon air stupéfait, le géant sortit son immense épée du socle dans lequel elle se trouvait, attendant ma réponse, en espérant que celle-ci soit mauvaise si j'en jugeais son air impatient de m'aplatir avec son jouet. Affichant un léger sourire, je mis mes mains dans mes poches. En réalité, cette question me ramena des années en arrière, dans les limbes de mes souvenirs. Je me revoyais en train de suivre Moebius sur une mission, alors que nous campions tous les deux. Je me souviens qu'il m'avait posé exactement la même question. Avec un sourire nostalgique, je répétais alors mot pour mot ce qu'il m'avait dit, ayant l'impression d'écouter mon ancien mentor parler à travers moi...

"Les fées ont elles une queue ? Personne ne sait si elles en ont vraiment. C'est pourquoi c'est un grand mystère, une aventure éternelle..." Voilà ce que m'a dit un ami un jour. Ma réponse sera qu'au final... Qu'elles en aient ou non n'a aucune importance. Ce qui compte, c'est l'aventure que constitue la réponse à ce mystère. Si cette question représente l'esprit d'aventure, alors ma réponse finale sera que... je suis toujours à la recherche de cette réponse, et que ce n'est pas prêt de changer.

Fermant les yeux, je me mis alors à sourire avec une certaine assurance. Cette simple question venait de me rappeler les valeurs essentielles de tout mage de Fairy Tail. Peu importait la conjoncture, peu importait le contexte, il ne fallait jamais perdre de vue cet esprit d'aventure, le point d'arrivée de celui-ci étant des plus insignifiants comparé au chemin que l'on parcourait pour l'atteindre. Faisant un léger mouvement de sourcils en émettant un grincement rocheux, le golem finit alors par se décaler sur le côté, avant de tenir fermement son épée devant lui. Aussitôt, les runes disparurent, et la porte gardée par le monstre un peu plus tôt s'entrouvrit. Marchant avec une certaine nonchalance, j'avançais vers la prochaine salle.

Et bien entendu, une fois n'est pas coutume, à peine eussè-je franchi le pas de la porte que de nouvelles runes se mirent en place. J'espérais cependant qu'il n'y avait pas trente questions dans le genre. Après tout, je n'avais pas toute la semaine pour jouer à qui a fait quoi avec des statues. Et en parlant de cela, une nouvelle identique à la précédente se trouvait à nouveau devant la porte. Et c'était reparti.


Serais-tu prêt à vendre ton Manoir pour sauver la guilde ?

Cette fois, j'affichais un air plein de perplexité. C'était quoi cette question ? Il y eu un silence pesant qui dura pendant près de trois ou quatre secondes avant que, finalement, je ne finisse par éclater de rire, laissant ce dernier éclater dans toute la grotte. M'essuyant les yeux avec la manche de ma veste, j'essayais de reprendre mon souffle pour finalement répondre à cet idiot de Golem.

Quelle question idiote. Je n'ai aucun besoin de ce manoir. Il ne s'agit que de briques et de mortiers. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, je ne l'assimile pas à mon "chez moi", car ce même "chez moi" se trouve à la guilde, avec mes amis, mes nakamas. Je ne parle pas du bâtiment, mais bel et bien de ce groupe de personnes. Donc quand tu me demandes si je vendrais mon manoir pour sauver "la guilde", tu me demandes si je serais prêt à sacrifier ce tas de brique pour sauver mes nakamas... Comment peux-tu ne serais-ce qu'imaginer une réponse autre que "sans hésitation". Décidément Alandro... Je vais finir par croire que tu me sous-estime.

Ce fut donc sans hésitation que j'avançais, sachant pertinemment que le golem se pousserait sans même avoir à le regarder. Comme si j'aurais le moindre doute quant à la réponse à donner sur une telle question. J'aurais moi-même réduit l'édifice en cendre si cela pouvait sauver mes amis d'une situation critique. J'imaginais difficilement qu'il soit possible de répondre autrement à cette question. Ce fut le coeur léger que j'avançais alors vers la prochaine salle, avec la prochaine question. Car oui, ce sadique de Master avait prévu de me faire perdre mon temps en parlotte avec une autre salle du même acabit. Même si ce n'était que la troisième, j'espérais au fond de moi que ce soit la dernière.

Natsumi, véritable amour ?

URUSAI !

Réflexe ! Quelle autre excuse que cela avais-je pour avoir voulu frapper avec mon poing un colosse en pierre qui me laissait maintenant accroupi, tenant ma main rouge et gonflée à cause de la douleur. Alandro, espèce de saleté ! Connaissait-il seulement le concept de vie privée ! Je venais à peine d'arriver dans la salle que cette foutue statue m'avait de suite agressée avec sa question sans que j'ai le temps de me faire un topo de la situation. Je n'avais rien de cassé, mais j'avais cependant mal à la main. Me relevant avec une larme à l'oeil, j'observais de manière pour le moins gêné le golem qui ne semblait pas disposé à bouger tant que je ne lui aurais pas donné une réponse. L'un dans l'autre, j'étais plutôt bloqué, surtout après les récents évènements entre moi et la jeune mage. Nous venions de passer la journée ensemble à faire des choses pas vraiment descriptibles pour un jeune public juste après nous être avoué mutuellement nos sentiments. Nier tout en bloc maintenant aurait des conséquences catastrophiques sur mes relations avec Natsumi. Je pouvais déjà sentir l'aura meurtrière de la petite blonde derrière moi, dans un halo de flamme, avec une veine énorme sur sa tempe, la demoiselle mesurant pas moins de cinq mètres de haut, faisant craquer ses doigts en me demandant "Comment ça, il n'y a rien entre nous ?", avant de m'aplatir tel un hérisson des animaux du bois de quat'sous essayant de traverser la route.

Pour en rajouter une couche, ce foutu golem ne cessait de me harceler, avec la voix faussement vieille d'Alandro, répétant en continue "Alors, hein, dis dis hein, alors, hein, dis, allez !" Juste une fois, j'aurais voulu que cette espèce de militaire à deux jewels se tienne devant moi pour me poser cette question. Au moins, j'aurais pu voir sa face de blond agoniser avec la mousse qui sort de sa bouche lorsque je l'étranglais. Écoutant le géant de pierre essayer de me pousser dans mes derniers retranchements, je baissais alors la tête, laissant mes cheveux cacher mes yeux.


Je... oui...

Hein ? Parle plus fort ! Oui quoi ?

Pourquoi tu me demandes de parler plus fort si tu m'as entendu sinistre idiot !

Parce que tu n'as pas argumenté sombre crétin ! Tu vas parler oui ? Cornichon, andouille, concombre, pas beau, lapin !

Ca, c'était le bouquet. Restant la tête baissée, je serrais mes poings en écoutant le golem continuer à m'insulter pour me pousser à parler. Certes, en temps normal, j'étais quelqu'un qui gardait la tête froide, réfléchi, bien sous tout rapport. Mais la vie privée était une chose avec laquelle j'avais un peu de mal, surtout lorsqu'il s'agissait de sentiments. Allez savoir pourquoi, ce fut le mot "lapin" qui fit grossir ma tempe et me poussa à frapper ce foutu golem en mode berserk tout en hurlant ce que j'avais sur le coeur.

Oui je l'aime ! Et alors, ça te dérange tête de caillou ! Ca t'amuse de questionner les gens sur leur vie privée ?! Qu'est-ce que ça peut faire que j'aime Natsumi depuis des années hein ! Et qu'est-ce que ça peut te faire que je lui ai dit récemment ?! C'est pas tes oignons que je pense à elle tout le temps ! C'est pas tes affaires qu'on se soit embrassé ! Ou qu'on ait passé la nuit ensemble ! Ou qu'on projette de vivre ensemble ! C'est pas tes miches, occupe-toi de tes fesses saleté de caillasse ensorcelée ! Prend-ça ! Et ça ! Et encore ça bordel !

Bien évidemment, la réponse à la question que tout le monde se posait était "Non". Car en effet, NON, je n'avais pas réalisé que j'avais laissé parler mon coeur un peu trop fort sur ce coup. Alors certes, je venais de massacrer le pauvre golem qui n'était même pas en mode combat, le changeant en tas de graviers, mais par la même occasion, je venais de dévoiler sans y penser à toute la guilde qui regardait l'épreuve... Que Natsumi et moi étions dans une "nouvelle phase de notre relation"... A savoir celle où on sait tout de l'autre, en particulier où se trouvent ses grains de beauté. Réalisant alors la bévue magistrale, l'image de Natsumi en colère me revint soudainement à l'esprit et un immense frisson me parcourut l'échine, avant me laisser poser mes deux mains sur mon visage. Il était facile de lire l'effroi sur mon faciès à la simple pensée de retrouver la petite blonde qui ne manquerait pas de me savater sévèrement, que je devienne mage de rang S ou non !



Cependant, la porte était maintenant ouverte, et j'allais pouvoir continuer ma route sereinement... Enfin, relativement parlant, sachant que j'allais me faire corriger à mon retour de l'île. D'un seul coup, la difficulté des épreuves qui m'attendaient était nettement moins grande à mes yeux en comparaison de Natsumi qui déplace une montagne pour me la balancer sur le coin de la figure...




_________________



Spoiler:
 
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Lun 14 Jan - 1:08














They're my Nakama

Après cette condamnation à mort que je venais de m'infliger malgré moi, j'avançais avec une certaine appréhension vers la prochaine salle. Au fond de moi, j'espérais trouver autre chose qu'un golem... Mais malheureusement, la vie ne répond pas toujours à nos attentes. J'esquissais une mine pour le moins exaspérée face au énième roc taillé qui gardait une porte identique aux autres. Cette fois-ci, sa question était donnée dans un ton sensiblement plus sérieux que précédemment, à savoir si Alandro était un Master qui remplissait bien ses obligations, ou, au contraire, un Maître dont les compétences laissaient à désirer. Je haussais à nouveau un sourcil, et malgré l'envie plus que grande de clasher l'esprit tordu qui m'avait infligé cette épreuve ô combien énervante, je me devais tout de même de faire preuve du respect qu'inspirait chez moi l'ancien Chevalier Runique. On pouvait voir à mon sourire que je repensais à nombre de bons moments que j'avais partagé avec ce rival, équipier, et supérieur que je considérais comme un grand frère.

Alandro est quelqu'un d'impulsif malgré son côté réfléchi, un peu comme moi. Il aime rire, il se fait beaucoup de mouron pour rien et il s'endort n'importe quand. Mais... C'est un homme qui se soucie des autres. J'ignore s'il a les qualités pour être Master ou non, même si je ne vois personne d'autre que lui à ce poste. Mais une chose est sûre...

Je relevais alors ma tête en fixant la statue d'un air sérieux, mes sourcils se fronçant et démontrant toute la foi en la réponse que j'allais fournir à ce golem. Que ce soit ou non la bonne réponse était le cadet de mes soucis. Après tout, je restais fidèle au crédo de la guilde : être sincère en tout temps, tout lieu, toute circonstance.

C'est un homme que je considère comme un frère et pour qui je serai prêt à mettre ma vie en jeu. Leader, Master, supérieur et tout le reste... Je m'en fiche éperdument. Pour moi, il mérite ce poste parce qu'il est sans doute le membre de la guilde qui est le plus prêt à tout pour protéger les autres. C'est pourquoi je serai prêt à le suivre, et ce même si cela devait me conduire aux portes de l'Enfer.

Le silence régna alors suite à cette réponse pour le moins particulière. Sans un mot, sans un quelconque commentaire, le golem se déplaça alors sur le côté pour me laisser le champ libre jusqu'à la porte. Faites que ce soit la dernière, pitié ! Je n'en pouvais plus de ce genre de choses. J'aurais préféré me retrouver face à un autre mage ou même face à une créature sauvage, du moment que ce n'était pas un lapin. Franchissant l'épaisse porte de métal, je restais alors immobile dans la nouvelle salle. Cette fois-ci, il y avait du changement. La superficie de l'endroit où j'étais était presque le double des salles précédentes. Quant au golem, ce dernier était beaucoup plus imposant, avoisinant les quinze mètres de haut. Il portait avec lui une épée qu'il serrait alors qu'elle était plantée dans le sol, tel un chevalier faisant un serment. Si ça, ce n'était pas un signe que j'étais dans la dernière salle, j'ignorais de quoi il s'agissait. Alors que je m'avançais, une voix retentit dans la salle, n'émanant pas de la statue, mais flottant autour de moi, comme si elle venait de toute part. De plus, il s'agissait cette fois-ci d'une voix féminine, douce, et qui m'était inconnue. Perplexe, j'écoutais ses paroles.

Toi qui prétends au grade de Mage de rang S chez Fairy Tail, quelle sera ta réponse à ce choix ? Si tu avais le choix entre deux de tes compagnons, que tu ne pouvais en sauver qu'un... Lequel choisirais-tu ?

Je devais avouer que là, elle était plutôt tordue comme question. J'ignorais qui en était à l'origine, mais je me mis à croiser les bras en essayant d'imaginer la situation. Mettons que j'ai le choix entre sauver Yue et sauver Aoyuki... Comment ferais-je pour en choisir un seul ? Même si mes affinités avec l'un ou l'autre n'étaient pas les mêmes, je savais que ce genre de choses ne devait pas entrer en compte. C'était vraiment ce genre de question qui m'exaspérait le plus. Je réfléchissais, laissant le silence ambiant devenir pesant. Si je ne pouvais en sauver qu'un... Si je devais en laisser mourir un... Tu parles d'un choix de Sophie. Car il ne s'agissait pas d'en choisir un qui aurait la vie sauve, mais bel et bien d'en choisir un que l'on laisserait mourir. En réalisant cela, j'ouvris à nouveau les yeux en fixant les alentours de la pièce, cherchant de mes yeux la provenance de la voix qui avait posé de douloureux dilemme.

Je sauverais les deux...

Tu ne réponds pas à cette question comme tu le devrais. Si tu ne choisis pas, tu ne passeras pas.

Alors je ne passerai pas. C'est ma réponse définitive. Peu importe les circonstances, je sauverais les deux quoi qu'il arrive. Et peu importe que cela semble impossible ou non, je me contenterai de le faire ! Je ne changerai pas d'avis à ce sujet !

La seule réponse que j’eue après un long silence fut le tremblement de terre qui s'ensuivit, avant que l'immense statue ne se mette en mouvement, sortant son épée du sol. Visiblement, je n'avais pas opté pour l'option la moins douloureuse. Les choses sérieuses allaient finalement commencer, et ce n'était pas pour me déplaire. Je commençais à m'ennuyer à force de juste parler et marcher. Sortant le poignard que Natsumi m'avait offert, je me mettais en position de combat, bien décidé à défendre mon point de vue à coup d'éclairs brillants lâchés dans la face du golem. Ce dernier pointa son épée vers moi, comme pour me signaler que ma réponse ne lui plaisait pas du tout. Bah, ce monstre gigantesque ne pouvait pas être très rapide après tout.

Tu parles. Un instant plus tard, je voyais le roc lever son arme pour l'abattre vers moi non seulement avec une force colossale, mais avec en plus une célérité qui ne collait pas du tout avec sa masse imposante. J'avais tout juste eu le temps de placer mon bras droit en position défensive, me faisant éjecter comme un vulgaire moucheron pour voler à travers la pièce et m'écraser contre l'un des murs dans un nuage de poussière. Costaud le bougre ! Comment pouvait-il bouger ainsi ? Sortant mon corps du bloc de pierre dans lequel j'étais incrusté, je me dépêchais alors de bouger en voyant la bête abattre à nouveau son arme dans un coup d'estoc en direction de là où j'étais. Sortant in extremis du mur dans une cabriole où je me retrouvais tête en bas, tourné vers l'épaule du bras tenant l'arme, je prenais une profonde inspiration avant de lâcher un Hôkô pratiquement à bout portant. Une violente explosion se produisit alors que je me réceptionnais. Espérant avoir réussi à lui décrocher au moins son bras armé, je regardais ce qu'il en était des dégâts ainsi infligés.

J'affichais un air beaucoup moins sûr de moi en constatant que le trou que j'avais fait dans son épaule avait non-seulement été insuffisante pour lui détacher le membre, mais qu'en plus, ce dernier se rebouchait comme si de rien, puissant sa magie dans le sol de pierre où nous combattions. Voilà une capacité de régénération qui risquait d'être plus que gênante. Qui plus est, le coup que j'avais pris m'avait déboité une épaule de manière peu plaisante, la douleur se répandant en moi à chaque mouvement que je tentais de faire avec mon bras ainsi touché. En guise de réponse, la bête recommença un nouvel assaut, d'un coup vertical que j'esquivais en bondissant de côté, me prenant des débris de pierre et me faisant légèrement éjecter par l'onde de choc. Il était hors de question que je revienne sur mes paroles, continuant de me battre en lançant des attaques à tour de rôle.

Je m'élançais vers le genou pour frapper ce dernier d'un Rairyuu no Shinken, ne faisant alors qu'effleurer la pierre, avant de me faire à nouveau éjecter d'un revers de la main libre du monstre. Me réceptionnant pratiquement à la verticale, comme si je marchais sur le mur, je profitais de cette impulsion pour contrattaquer avec un Kenkaku dans la seconde qui suivait, ne touchant pas le sol, entourant tout mon corps d'une aura électrique. Mais le choc fut plus douloureux pour moi que pour le golem qui recula de plusieurs mètres avant de m'attraper dans cette même main qui m'avait fait valser un instant plus tôt. A nouveau, la voix féminine retentit dans la salle alors que j'étais ainsi prisonnier.


Choisis un nom et tu pourras passer. La jungle de Tenrôjima se trouve juste derrière cette porte. Il te suffit de juste me donner un nom et tu pourras alors avancer.

Tsss... Laisse-moi rire. Comme si j'allais te laisser me dire quoi faire. Je ne sacrifierai jamais un autre membre de la guilde pour en sauver un autre. Ce n'est même pas la peine d'y penser.

Tu ne peux espérer voir tout le monde vivre heureux pour toujours. Nous ne vivons pas un conte de fées. Si tu n'es pas capable de vivre sans cette conception du monde, tu finiras noyé sous les regrets. Tu en souffriras plus que quiconque... Alors pourquoi persévères-tu en sachant que tu n'as pas la bonne réponse ?

Ma chevelure retombait devant mes yeux, empêchait que l'on ne lise mon expression à cet instant. Et pourtant, les pensées se bousculaient dans ma tête. Je me rappelais du combat contre le Kitsune qui avait attaqué la guilde. Je me souviens de l'état proche de la mort dans lequel je m'étais retrouvé. Je me rappelais de la convalescence, longue et douloureuse, ainsi que des larmes de Natsumi. Oui, ce qui m'avait fait le plus mal n'avait pas été le fait d'avoir presque été broyé par le coup du Renard, ou d'avoir lancé une attaque au-delà de mon niveau de puissance, ou même d'avoir été épuisé. C'était le fait d'avoir lu cette tristesse sur le visage de la personne que j'aimais, ainsi que sur celui de mes compagnons de guilde. Cette peine, je savais très bien la douleur qu'elle infligeait... Je ne pouvais pas me résoudre à l'accepter, à la provoquer, ou à ne pas la combattre. D'une voix d'abord faible, je répondais à cette voix qui me questionnait sur un ton de plus en plus assuré et de plus en plus fort.

Pourquoi ? Tu me demandes pourquoi ? N'est-ce pourtant pas évident ? Si tu étais un membre de cette guilde, tu comprendrais cette douleur, cette peur, et tu saurais qu'aucun d'entre-nous ne l'acceptera jamais. Et tu voudrais savoir pourquoi ?

Des éclairs commençaient à se manifester autour de moi, alors que j'étais toujours prisonnier de l'étreinte du golem. Ils étaient la manifestation la plus évidente de la rage qui bouillonnait en moi, car je sentais cette colère m'envahir. A quoi était-elle due ? Au simple fait que l'on en vienne à me demander la raison de ma réponse, alors qu'elle était pourtant évidente. Cette fois-ci, il était hors de question que je me retienne face à une stupide statue qui refusait d'entendre raison, qui semblait vouloir me pousser à sacrifier un ami pour en sauver un autre. Je ne devais pas perdre face à ce genre de raisonnement... Je ne pouvais pas perdre contre quelqu'un qui tenait un tel discours. Ce fut dans un éclat de rage, faisant trembler le sol en libérant des décharges électriques de plus en plus puissantes que je répondis, hurlant avec toute ma rage, toute ma force de conviction, la réponse que voulait connaître cette étrange voix inconnue.

C'EST PARCE QUE CE SONT TOUS MES NAKAMAS !

Tout en hurlant ces mots, je libérais une violente vague de foudre, synonyme de l'utilisation du Rairyuu no Kiai, faisant voler en éclat la main du géant de pierre qui recula, surpris par ce soudain regain d'énergie, avant d'essayer de se régénérer à nouveau. Oh non mon gros, là tu étais en plein rêve ! Si tu croyais que j'allais te laisser le temps de te reprendre, c'était mal connaître l'Empereur de la Foudre. Et en ce moment, il se trouvait en face de toi, blessé, mais surtout en proie à une colère que tu avais déclenché et que tu allais devoir essuyer de manière violente. Il était temps de montrer de quoi était capable le fils de Tesla, et pourquoi la Foudre était considérée comme un châtiment divin. La fureur dans l'oeil, plus sérieux que je ne l'avais jamais été, me réceptionnant, je prenais une posture plus qu'équivoque, avant de lancer des mots qui l'étaient encore plus.

Metsuryuu Ougi... Shirai Gata... Shinooarashi...

Lançant mon poignard pour esquiver l'épée que le golem venait de me lancer, je me dirigeais automatiquement vers mon projectile, évitant l'immense arme qui s'abattit dans un tremblement à l'endroit où je me trouvais un instant plus tôt. Mais où étais-je réapparu. En prenant en compte la trajectoire du poignard, la création de pierre comprit trop tard l'endroit où je me trouvais... A savoir à ses pieds. Faisant un moulinet avec mes mains, je lançais alors cette technique dévastatrice pour mettre un terme à ce duel.

SHIPPU JINRAI !!!

Une immense tornade de foudre jaillit alors de mes paumes, traversant le monstre de part en part, avant de le faire exploser aux quatre coins de la salle dans une explosion assourdissante. La grotte toute entière donnait l'impression de s'effondrer à cause du vacarme et de la violence du coup ainsi lancé. Immobile, sentant la douleur de mon bras déboîté se propager dans tout mon corps, je restais immobile avant de poser un genou à terre, transpirant, haletant et manquant de peu de perdre connaissance. Regardant autour de moi si la bête était belle et bien vaincue, je craignais un tour de vicieux, comme de voir les morceaux de roc se rassembler pour reformer la statue, mais rien de cela ne se produit. Une chance, car les Metsuryuu Ougi n'étaient pas des techniques que l'on pouvait lancer plusieurs fois d'affilée. Me relevant, j'attendais que la porte devant moi s'ouvre pour arriver dans la jungle de l'île Tenrô. Mais il n'en fut rien. Au lieu de cela, une partie de la paroi du mur gauche s'effondra, laissant jaillir de la lumière par l'ouverture ainsi faite, donnant sur un chemin de fortune que je n'avais encore jamais vu. La voix se manifesta alors une nouvelle fois.

Ta réponse n'était pas celle qui te permettait d'avancer en suivant le chemin qui mène à la jungle. Tu avances sans suivre aucune route... Et c'est en cela que tu peux vraiment être qualifié de mage de Fairy Tail. Peu importe les chemins tout tracés, seule la voie qui nait par ta volonté importe. Si tu avais choisis, je t'aurais laissé avancer dans la jungle. Mais tu as agis en mage de Fairy Tail... Je te laisse donc libre accès à l'endroit où je repose...

Là où tu rep... Hein ? Attend... Que... QUOI ???

L'espace d'un instant, mon esprit fit la connexion entre cette voix, le terme "reposer" et la tombe que je cherchais. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Nan, c'était impossible. Sans doute encore une ruse d'Alandro. Il était impossible que la voix du premier Master de la guilde m'ait ainsi guidé au cours de cette épreuve. Comme si... Nan... Sérieusement. Mieux valait que j'évite d'y penser en fait, car j'avais du coup l'impression d'être hanté par un fantôme. Chose peu agréable s'il en est. Avançant vers la lumière, je découvris un chemin caché, qui grimpait, grimpait, grimpait, pour finalement m'amener vers une chute d'eau où l'on pouvait voir trôner une étrange pierre, avec un creux en son centre et une bien étrange lumière qui y brillait. En lisant les inscriptions, j'avais confirmation que j'étais bel et bien devant la tombe de Mavis Vermillon, First Master de la guilde à laquelle j'appartenais, fondatrice de celle-ci. Je ne pouvais alors m'empêcher d'éprouver un profond respect et de me recueillir devant la pierre tombale, en signe de respect et, étrangement, de remerciement. Il faudrait qu'Alandro me raconte ce qui venait de se passer, car pour ma part, je n'en étais pas sûr du tout. Alors que je terminais ma prière, j'entendais des bruits de pas derrière moi. Je pouvais aisément imaginer qu'il s'agissait du blondinet aux vêtements kakis. Me redressant, je me retournais, bien loin d'être préparé à la vision qui allait s'offrir à moi...




_________________



Spoiler:
 
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 20 Jan - 13:00
    La première partie de l’épreuve était faite pour durer. En donnant comme but à Ethan celui d’atteindre la tombe du premier maître de Fairy Tail avant la tombée de la nuit, Alandro imaginait déjà son ami casser tous les murs pour atteindre la forêt sans prendre le temps de répondre aux questions qu’on allait lui poser. Puis forcer un passage à travers les arbres et les buissons pour arriver jusqu’à ladite tombe. Les membres de la guilde de Magnolia étaient, après tout, coutumier de ce genre de méthode. Foncer tout droit, ne pas faire attention à ce qui les entoure, et se trouver des excuses ensuite. Comme prévu, le probable futur mage de rang S fonça tout d’abord tête baissée. La zone labyrinthique ne pouvait pas résister à la puissance du Dragon de foudre, comme en témoignait les nuages de fumée et les oiseaux s’envolant quelques secondes après que l’épreuve ait commencé. Le maître de la guilde regardait l’île avec dépit, se demandant s’il aurait dû donner ce fameux conseil à son vieil ami.

    Il fit ensuite signe au capitaine de repartir vers la plus grande ville de l’Est du pays, sans pour autant quitter des yeux le Lacryma qu’il tenait dans la main. Il comptait suivre l’avancée de Rayne et avait hâte de voir la progression de ce dernier. D’une certaine manière, il était un cobaye. La manière dont il allait boucler cette épreuve allait lui servir pour préparer les prochaines épreuves. Il n’y avait qu’un seul participant cette année mais il y avait quantité de mages, dans la guilde, qui avaient le potentiel d’être choisis.
    Ethan entra donc dans la seconde partie de l’épreuve ; Et probablement qu’il allait être étonné par la voix qu’allaient prendre les golems ; La première question était peut-être la plus simple, mais elle faisait partie de l’essence de Fairy Tail. Elle était peut-être la raison même de leur existence. Comme pouvait s’y attendre le tireur d’élite, la réponse du blondinet le plus connu du pays était la bonne. La porte de pierre s’ouvrit et il entra dans la deuxième pièce, où le même scénario était mis en place.

    La seconde question était un peu plus concrète. A l’instar d’Ethan, Alandro éclata de rire lui aussi, voyant à quel point ce que venait de demander la statue était débile. Mais la réponse du magi-musicien était plus que convaincante. On ne pouvait pas en attendre moins de l’Ace de Fairy Tail, après tout. Sa maison était un empilement de brique tandis que le bâtiment était un empilement de cas sociaux qui étaient tous prêt à tout pour se protéger les uns et les autres. Mais El Colonello pensait plutôt à la revente du manoir pour renflouer les fonds de la guilde si jamais ils traversaient un coup dur. Avec cette réponse, ce dernier était donc plutôt soulagé.

    La question sur Natsumi était certes un peu sadique et fourbe, mais le nom de la belle blondinette était le meilleur moyen de faire flancher le tueur de dragon de foudre. Certes, la réponse était celle qu’attendait la TOTALITE des membres de la guilde. Mais personne n’aurait pu imaginer qu’ils en étaient déjà aussi loin dans leur relation ! L’expression du jeune maître, les yeux grands ouverts et la mâchoire touchant presque le sol montrait bien sa surprise… Il restait bloqué dans cette position, les yeux rivés vers la Lacryma, tandis que le navire s’approchait de plus en plus du port.

    La question suivante portait sur les qualités du maître. Coronado se sentit un peu honteux et embarrassé lorsqu’il entendit la statue parler mais, une fois de plus, les mots formulés par Ethan trouvèrent son sourire. Le petit ami de Natsumi n’était pas juste un mage au potentiel infini. Il était quelqu’un qui avait la carrure pour supporter la pression et qui avait l’intelligence des mots. Fairy Tail était chanceux d’avoir un garçon comme lui. Malheureusement, les portes de l’enfer étaient toutes proches et il allait bientôt détester l’ancien militaire qui, depuis le pont du navire, faisait signe à trois individus encapuchonnés de monter.

    La dernière question était la plus tordue. Lorsqu’il prépara la pièce et le golem, El Colonello se mit en situation d’examen et tenta de répondre à cette question. Mais qu’importe ce qu’il put dire, la statue le contredisait en trouvant des exemples et en argumentant avec maestria. Raitei rencontra un problème similaire, et comme prévu, il ne put répondre à cette question. Le combat qui s’engagea fut à la fois bref et intense : Les deux adversaires étant doté d’un très bon niveau, l’issue était jouée après la première ou la seconde offensive. Et le vainqueur était logiquement le mage de foudre, qui, se tenant fièrement debout, s’attendait à pénétrer dans la vaste forêt de l’île. Mais il n’en fut rien.

    Une partie de la paroi gauche s’effondra et le magicien pu s’enfoncer à l’intérieur de celle-ci. Rapidement, il se retrouva devant la tombe du premier maître de Fairy Tail. C’était une stèle, au milieu de nulle part, de laquelle émanait une magie à la fois puissante et rassurante. Ethan devait probablement se poser des milliers de questions mais, malheureusement pour lui, il lui faudrait y réfléchir que plus tard. Alors qu’il terminait sa prière, Alandro fit son apparition, rapidement suivi de trois individus aux visages et corps dissimulés derrière une cape marron.
    « Tout d’abord, félicitation Ethan. T’es arrivé là en un temps record et je me demande même si je ne devrais pas augmenter la difficulté… Ou changer carrément d’épreuve, en fait » Lança le maître, du haut de son mètre dix, les bras croisés, un sourcil arqué. « J’imagine que tu te poses plein de question… Et je prendrais soin d’y répondre, après. Car maintenant commence la partie ‘’sport’’ de l’épreuve. J’espère que vous êtes prêts ! » Enchaîna le blondinet en faisant un pas en arrière, laissant les trois individus encapuchonnés face à l’unique participant de l’épreuve de rang S.

Fubuki Tsuya
Admin / Kita no AisukazeAdmin / Kita no Aisukaze

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.775
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Lun 28 Jan - 18:32


J’étais super excité ! Pourquoi ? La raison était pourtant simple et évidente voyons. Le Maître nous avait tous réunis pour annoncer les candidats aptes à passer le fameux examen de rang S, autrement dit, rien que le fait d’être candidat signifiait être reconnu pour sa valeur. En un sens, j’espérais sincèrement faire partie ne serait-ce que des candidats, mais je ne me faisais pas trop d’illusions non plus, je savais que d’autres membres méritaient plus la place que moi. Notamment Yue. Le jeune brun avait des compétences bien plus développées que les miennes et il serait peut-être dans la liste. Il y avait aussi d’autres noms qui me venaient à l’esprit, l’élite de Fairy Tail, mais certains étaient absents pour des missions qui étaient aussi compliquées que longues à exécuter. Alandro arrivait finalement devant nous tous réunis et un silence aussi impressionnant que rare accompagnait ses paroles, toutefois, si nombreux d’entre nous étaient excités à l’idée d’entendre les noms qui allaient être cités, la déception remplaçait rapidement nos émotions puisqu’il n’y avait qu’une seule personne nommée et il s’agissait de… Ethan Rayne. Les regards se tournaient tous vers l’intéressé qui lançait exploser sa joie en électrocutant la foule, suivi de son familier. Heureusement pour moi, j’avais fabriqué un bouclier de glace pour résister à l’assaut involontaire des deux piles électriques, d‘ailleurs, j‘étais soulagé qu‘ils n‘aient pas utilisé leur pleine puissance, ma défense aurait cédé sinon.

Une fois le choc passé, tout Fairy Tail souhaitait bonne chance à l’unique nominé de l’examen tant convoité, même si j’étais déçu de voir qu’il n’y avait qu’une personne cette fois-ci, je devais avouer que j’étais heureux qu’Ethan soit reconnu à sa juste valeur, il était capable de surpasser le Maître après tout. Chacun repartait à son occupation et je me demandais ce que j’allais faire, je n’avais rien de prévu, si bien que je décidais de demander à Yue de faire une mission avec moi. Toutefois, je n’avais même pas le temps de lui demander qu’Alandro nous appelait tous les deux. Aïe ! Ça ne présageait rien de bon tout ça, voulait-il nous parler de notre dernière excursion où j’étais revenu aussi faible qu’un insecte après avoir été empoisonné puis soigné par la même personne ? J’espérais que non, j’avais largement tiré les leçons de cette aventure et je ne risquerais plus de prendre à la légère un adversaire aussi puissant… bien que rentrer dans le tas soit un des crédos de la guilde. Surpris, je le rejoignais dans son bureau où je remarquais qu’un autre membre attendait également, Aoyuki Tatsuki, le Dragon Slayer des Glaces qui était aussi froid et distant que son élément. Je savais que ma magie était l’une qui permettait de restaurer ses forces puisque tout Pourfendeur de Dragons récupérait son énergie après avoir mangé son élément de prédilection. Je ne lui avais jamais adressé la parole, et pour cause, il refusait très souvent les contacts avec les autres Fées, ce que je trouvais particulièrement déplacé lorsque l’on savait que tous considéraient la famille comme une famille unie. En tout cas, le problème auquel j’avais pensé n’était pas celui dont voulait nous parler Alandro, mais il était tout autre; le Maitre avait pensé à instaurer une épreuve combat durant laquelle Ethan devrait nous affronter tous les trois.

_ Nani ?! Mais… mais…


Le Maître des Fées devait s’attendre à une telle réaction, il était vrai qu’affronter Ethan reviendrait à l’affronter lui puisqu’il semblait avoir un niveau similaire. Or, je n’étais absolument pas en mesure de lui faire face ! Néanmoins, Alandro n’avait pas mal choisi les membres de l’équipe qui allait s’opposer à Raitei, en effet, deux Makers disposant d’une polyvalence à toute épreuve pouvaient se révéler très ennuyeux pour leur opposant. Sans compter qu’Aoyuki était un Dragon Slayer lui aussi et que ma magie lui permettrait de faire durer le combat en notre faveur, ce qui n’était pas le cas de l’autre côté. Finalement, j’allais agir principalement en guide de soutien, ce que je n’étais pas vraiment habitué à faire… Soutenir un allié lors d’un seul assaut, je l’avais déjà fait, mais agir en tant que soutien sur tout un combat, connaissant mon caractère, je sentais que j’allais vouloir moi aussi me lancer dans la bataille. Et puis, un autre problème se posait à mes yeux, Yue était mon partenaire depuis bien longtemps, nous n’avions pas besoin de discuter pour se mettre d’accord sur la marche à suivre, mais ce n’était absolument pas le cas d’Aoyuki qui était un peu comme un étranger dans notre duo. J’espérais sincèrement qu’il n’allait pas jouer solo et nous mettre dans une situation désagréable, surtout qu’il avait déjà perdu contre Ethan. Tout de même, l’idée de combattre sérieusement l’un des plus puissants mages de la guilde était alléchante et je n’avais finalement aucune objection à faire.

Alandro nous avait donné les instructions avant de partir avec Ethan pour l’île Tenrô, dès que l’épreuve commencerait, il reviendrait nous chercher pour nous emmener directement au lieu qu’Ethan devrait rejoindre. De cette façon, nous ne saurions rien de toute l’épreuve et nous serions incapables de trouver une aide quelconque lorsque viendrait notre tour de passer l’examen, moment que j’attendais avec impatience. L’unique candidat à l’examen était à présent parti et l’attente du retour du bateau devant nous emmener à l’île était interminable, je passais mon temps allongé sur le port à observer le ciel et les quelques nuages blancs qui passaient. Alandro revenait enfin et nous pouvions monter à bord avant de partir vers notre destination finale: l’île Tenrô. J’avais à peine eu le temps de voir à quoi ressemblait l’île que le Maître nous demandait de mettre des capes à capuches pour nous empêcher de voir à quel point nous allions arriver. Déçu de ne pas pouvoir profiter de la vue de cet arbre gigantesque qui semblait créer à lui seul la forêt qui l’entourait, je me pliais aux règles imposées et je suivais Alandro qui nous menait à l’endroit où devait se trouver Ethan. Je ne parvenais qu’à voir devant mes pieds, je me fiais uniquement à la présence du petit blond pour avancer sans crainte et nous finissions par nous arrêter.

_ Tout d’abord, félicitation Ethan. T’es arrivé là en un temps record et je me demande même si je ne devrais pas augmenter la difficulté… Ou changer carrément d’épreuve, en fait. J’imagine que tu te poses plein de question… Et je prendrais soin d’y répondre, après. Car maintenant commence la partie "sport" de l’épreuve. J’espère que vous êtes prêts !
_ Et comment ! J’attendais que ça !


_ Black Ice Team, en avant ! Ice Make Floor !

Au diable les explications et les blablas de trois heures, nous étions présents pour affronter Ethan, Alandro l’avait implicitement affirmé, alors il devait bien se douter que nous n’allions pas passer par quatre chemins. J’avais donné ce nom étrange avant pour prouver à Ethan qu’il allait se mesurer à une autre équipe de Fairy Tail, la Storm Team étant la plus connue, je venais de certifier la formation d’une nouvelle. Au départ, je comptais le faire uniquement avec Yue, d’où le nom reprenant nos deux éléments, mais vu qu’Aoyuki maîtrisait également la glace, ou plutôt la neige, je n’avais pas à changer de nom. Et si l’un des deux n’était pas content, c’était pareil, j’y croyais fortement à cette équipe et j’espérais qu’ainsi, le Dragon Slayer de Glace se décoince un peu et soit touché par l’esprit de Fairy Tail. Tout en pensant ceci, je m’étais positionné de la même manière que d’habitude pour exécuter ma technique qui changeait directement le sol en une patinoire. Ainsi, j’étais persuadé qu’Ethan ne pourrait pas se déplacer aussi rapidement qu’il en avait l’habitude et qu’il perdrait un avantage certain dans cet affrontement. Après tout, Alandro nous avait signalé de ne pas le ménager, alors autant tout donner contre lui. Sans compter qu’il avait dû utiliser de sa magie avant d’arriver ici, il ne devait pas être au mieux de sa forme, mais ça, je ne le verrais qu’au cours du combat. Il fallait maintenant que mes coéquipiers suivent le rythme pour l’imposer au Dragon Slayer de Foudre avant que ce dernier ne tente quelque chose pour se sortir de là.



_________________




Fubuki câline Yue pour la sign'
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 3 Fév - 19:09
    Encore une nouvelle journée qui s'annonce pour notre jeune Dragon préféré. Pour une fois, Aoyuki était matinal, et s'était levé vers les 7 heures du matin contrairement à ses habitudes nouvellement acquises. Pourquoi donc ? Eh bien, étant donné que le jeune mage bleu était quelqu'un de très peu social, il voulait éviter de croiser d'autres membres de la guilde afin de pouvoir prendre une mission solo en paix, sans pour autant devoir discuter avec d'autres personnes qui souhaiteraient l'accompagner.

    Arrivé dans l'enceinte du bâtiment, sa surprise fût des plus totales. De si bon matin, il voyait déjà plus d'une vingtaine de membres s'agitaient dans tous les sens sans grandes raisons apparentes. On pouvait lire l'incompréhension et un air dépité sur le regard du jeune homme qui espérait la tranquillité plus que tout... Enfin, ce n'était pas ça qui allait l'arrêter non plus. Usant de souplesse et de discrétion, il s'approcha doucement du tableau d'affichage en espérant ne pas tomber sur quelqu'un veuille lui demander un service. Lentement, lentement, il avançait jusqu'à sa destination... Qui était bouchée par une dizaine de personnes se battant pour chopper une mission. Rien qu'en voyant ce spectacle, il tomba par terre en pleine déprime voyant que finalement, il devrait se joindre à la masse.

    Cependant, alors que le jeune homme sombrait dans la dépression, il entendit des pas se diriger vers lui. Il s'agissait du Master de la guilde, Alandro, dans sa Forme Rajeuni. L'ayant remarqué, Ao se releva pour pouvoir se tenir droit et commença à demander à son interlocuteur quel était donc cet attroupement. Ce dernier ne lui répondit pas directement, en disant qu'aujourd'hui était « spécial »... Il ajouta aussi qu'il voulait que le jeune mage des glaces attende dans son bureau, car il avait besoin de lui parler personnellement. Au début, il refusa, disant qu'il avait d'autres choses à faire. Mais ça, c'était avant que le Master lui dise que s'il ne faisait pas ça, il demanderait à tous les membres de la guilde de venir en même temps demander de l'aide au Dragon Slayer... C'est donc sous la contrainte qu'il se dirigea vers le bureau du Master pour l'attendre.

    Installé dans le bureau de la guilde, il eut la joie de profiter du lit du maître qui était très confortable comparé à son habituel sac de couchage. Que pouvait bien vouloir Alandro ? C'était la question que se posait le jeune homme. Etait-ce à cause de plusieurs missions qui se sont mal finies ? Du fait qu'il met souvent la pagaille où il passe ? Ou tout simplement parce qu'il ne se mélange pas assez avec les autres membres de la guilde... Toutes ces questions s'enchaînaient dans sa tête, mais aucune ne prenait le dessus sur les autres... Jusqu'à qu'un puissant bruit d'éclair brisa le silence de réflexion. Un bruit d'éclair... Cette voix et surtout, cette odeur que son nez de Dragon avait capté, aucun doute, il s'agissait d'Ethan, le Dragon Foudroyant. Pourquoi donc avait-il lâchait un si puissant coup de tonnerre ? Aurait-il était énervé par un des autres membres de la guilde ? Peu probable, étant donné son calme habituel.

    Après quelques minutes, la porte du bureau s'ouvrit pour laisser apparaître trois personnes : la première n'était autre qu'Alandro lui-même qui avait demandé à Aoyuki de l'attendre ici pour le rejoindre comme convenu. La seconde personne était le premier mage à avoir interagit avec le Dragon des glaces lors de son arrivée à la guilde : Yue Hikaru, un utilisateur de la Dark Make, et sans doute l'un des rares membres de la guilde plus puissant qu'Aoyuki. La dernière personne était quant à elle moins familière au jeune homme, Fubuki Tsuya. Il savait qu'il s'agissait d'un mage qui traînait souvent avec Yue, et surtout, point intéressant pour Ao, un Ice Maker, soit un mage dont les sortilèges pouvaient être mangés par l'enfant des glaces.


    « - Intéressant… enchaina-t-il en frappant son poing gauche dans sa main droite. Je suis impatient d’y être ! »

    Le lendemain, sur un navire en route pour Tenrou Island.

    « - Je veux rentr…*Blleeeeurgh*… Au sec*bleurgh*…. »

    Le navire ayant transporté Alandro et Ethan pour l'île était revenu récupérer le trio qui devait affronter le candidat de cette année. Le seul inconvénient que trouvait Ao à ce voyage était malheureusement un problème qui devait toucher la plupart des Dragon Slayers : un malaise irrémédiable quand il se trouve sur un moyen de transport. Durant tout le trajet du coup, il était en train de se vider les tripes à une vitesse affolante. En chemin, il voyait cependant quelqu'un qui avait dû subir le même sort. Sur le coup, il eut un moment de pitié envers Ethan qui dut subir cette même épreuve.

    Ils arrivèrent ainsi sur l'île, en plus ou moins bon état, après la longue traversée. Cependant, alors que nos trois compères s'apprêtaient à s'avancer, le Master leur demanda de s'habiller en portant des manteaux camouflant leur visage et aussi en leur bandant les yeux. Le jeune dragon comprit qu'Alandro ne voulait pas dévoiler le chemin facile aux autres membres ne participant pas et approuva en faisant glisser son bandeau sur ses yeux. C'est ainsi que commença la marche aveugle du groupe en direction du lieu de la partie finale de l'examen d'Ethan : la Tombe du premier Master de Fairy Tail. Au bout de quelques minutes de marches, ils arrivèrent sur les lieux, Alandro leur donnant l'autorisation de se débander les yeux, sans pour autant enlever leur vêtement. Ainsi apparu devant le jeune dragon des glaces la fameuse tombe. Un étrange sentiment vint envahir Aoyuki, mais il ne pouvait lui-même expliquer ce qui lui arrivait...

    Soudain, dans un silence des plus religieux, une odeur vint interrompre sa méditation. Aucun doute sur qui était à l'origine de ce parfum. Il se retourna et vît alors Ethan apparaître, semblant être fatigué et recouvert de poussière. Alandro fit alors un discours pour féliciter le Dragon Foudroyant, lui indiquant alors qu'il ne restait plus qu'une dernière épreuve, à savoir, affronter le trio derrière le Master, soit nous trois sous nos capuchons que nous nous pressions d'enlever.

    « - Que la partie co-
    - Black Ice Team, En avant !
    - Urusai ! Donne pas de noms bizarres !
    Enchaîna le dragon en se tournant vers Fubuki, des rougeurs venant envahir son visage. »

    Ao ne comprenait pas du tout pourquoi son partenaire du moment venait de gueuler un quelconque nom d'équipe, comme s'il considérait qu'Aoyuki voudrait bien continuer cette collaboration un de ces jours. Ce n'était pas du tout dans l'esprit du jeune mage malheureusement, car il avait plus dans l'habitude de se la jouer en solo pour tout. Enfin, il fallait avouer que l'Ice Maker avait commencé le combat sur une idée intéressante. Rien qu'en posant les mains au sol, il venait de le recouvrir d'une couche de glace qui ferait trébucher n'importe qui. N'importe qui ai-je dis ? Pas tout à fait en réalité, car notre dragon préféré, lui, n'avait aucune chance de glisser dessus. Dès son plus jeune âge, il apprit à marcher sur la glace comme sur n'importe quel sol, et ce, pied nus ! C'est donc sans la moindre hésitation qu'Aoyuki déchaussa ses scandales pour se mettre directement en position de combat.

    « - Le maître m'a dit que je ne devais pas y aller mollo avec toi... Le sceau du dragon des glaces apparût devant lui alors, laissant son aura envahir son poing droit. Cela serait impoli de refuser une telle invitation. »

    Prenant appuis, il s’élança sur Ethan afin de porter le premier coup du combat, en pleine ligne droite. Imprudent ? Très certainement. Mais Aoyuki ne connaissait pas vraiment d’autres méthodes que l’attaque frontale fallait dire aussi… Enfin, il savait pertinemment rien qu’en observant Ethan qu’il était fatigué à cause de sa journée d’examen et que sa mobilité serait sans doute réduite à cause du sol glacé. Et puis, il fallait de toute façon commencer le combat d’une manière ou d’une autre. C’est donc ainsi que débuta réellement la partie finale de l’examen, sur un simple :


    « - Hiryu no Tekken ! »

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Jeu 14 Fév - 17:26
Comme à son habitude, Yue avait du mal à réaliser certaines choses et il lui fallait un certain temps pour connecter ses petits neurones entre eux. Alandro avait réuni tout le monde pour annoncer qui passerait l'examen du rang S. L'adolescent savait que plusieurs membres étaient forts, mais qui aurait l'incroyable opportunité de faire valoir sa puissance ? Le Dragon Slayer de la Foudre, pardi ! La joie de ce dernier lui fit jeter des éclairs dans tous les sens et le garçon se protégea sous une espèce de cube de ténèbres. La plupart des mages de Fairy Tail avait remarqué sa progression fulgurante et personne n'était capable de le battre s'il fallait faire un duel en un contre un. Sauf si quelqu'un d'autre possédait une force équivalente ou supérieure. L'individu qui correspondait à ces critères n'était autre que le Master. Le garçon n'était pas dupe et craignait par-dessus tout sa colère et il pouvait aisément mettre à terre son adversaire. La communauté souhaitait bonne chance au blondinet avant que tous ne repartent chacun de leur côté. Hikaru semblait rêveur et s'imaginait être le prochain à passer ce fameux examen de rang S. Depuis des années, il voulait devenir plus fort pour ne plus être un poids, mais aussi pour aider ceux qui en avaient le plus besoin. Il prouverait ainsi de quoi il était capable. Misao, son fidèle Mokomanjuu, était posé sur sa tête et regardait avec attention toute cette agitation.

La boule de poils noirs semblait deviner à quoi pensait son propriétaire et elle se laissa glisser du sommet du crâne pour venir se blottir dans ses bras en signe de réconfort. Cela faisait sourire le petit brun qui le caressa affectueusement avant de se retourner vers Fubuki qui semblait vouloir lui dire quelque chose. Il n'eut pas le temps de répliquer quoi que ce soit puisque Bébé-chan leur demanda de venir dans son bureau. Intrigué, le Soldat des Ténèbres le suivit sans protester, se demandant bien ce qu'on pouvait leur reprocher cette fois. Il avait beau réfléchir, rien ne lui venait à l'esprit. En entrant dans la pièce, il remarqua qu'une autre personne était présente. C'était un autre Dragon Slayer, celui des Glaces qui se nommait Aoyuki Tatsuki. Le Dark Maker le salua d'une main - puisque l'autre bras soutenait Misao - tout en affichant un grand sourire sur ses lèvres. Il avait déjà fait sa connaissance depuis un bon moment et il s'était même fait sévèrement réprimandé par sa grossièreté par Ethan, car il avait manqué de respect au porteur de clés. Il ne lui en avait pas tenu rigueur puisque c'était un garçon poli et gentil, pas rancunier pour deux sous quand il s'agissait d'un membre de Fairy Tail. Mais pourquoi étaient-ils tous les trois convoqués ?

C’est alors que le chef des fées leur annonça qu’ils participeraient à l’épreuve pour se battre contre le dénommé Rayne. La réaction ne se fit pas attendre. Fubuki n’en revenait pas et Aoyuki était ravi apparemment de pouvoir participer. Yue, quant à lui, demeurait totalement silencieux, complètement abasourdi par cette nouvelle. Il affichait de grands yeux ronds, la bouche entrouverte, ayant un air incroyablement stupide et enfantin. Le pauvre Mokomanjuu fut lamentablement lâché par terre dans un drôle de bruit rebondissant. Il se vengea en retournant sur l’épaule de son compagnon et lui tira vigoureusement l’oreille, ce qui eut le don de réveiller le gamin, lui faisant pousser des plaintes à cause de la douleur. Il se confondit en excuses et accepta sans hésiter une seule seconde de plus la tâche qu’on leur avait confiée. Mais une chose le tracassait : est-ce qu’il devait laisser de côté son petit animal pour cet examen ou devait-il l’emmener avec lui ? Il ne voulait pas le laisser de côté, mais il ne tenait pas à ce qu’il soit blessé lors de ce combat. Que devait-il faire alors ? Il pouvait faire confiance aux membres de la guilde pour qu’ils veillent sur Misao bien entendu, mais se séparer de lui comme ça le rendait triste. C’est alors que Coronado lui proposa de veiller sur lui pendant le duel, y assistant en simple spectateur. Cela le rassura et il donna son accord.

Le jour J arriva et le trio se retrouvait sur un bateau. Le pauvre Aoyuki en était malade et n’arrêtait pas de vomir ses tripes. C’était peu ragoûtant, mais personne ne parvenait à l’aider pour aller mieux et ils devaient attendre que le paquebot s’arrête à leur destination : Tenrou Island. Yue regardait ses deux épées, les entretenant régulièrement pour qu’elles soient en parfait état. Il ne pensait pas en avoir besoin puisqu’il savait que cela attirerait l’électricité. La seule possibilité qu’il avait, c’était d’user de sa force et surtout de sa magie. Et puis, il possédait également ce fameux Regalia de Feu. Peut-être qu’il s’activerait durant le combat ? Mais il ne comptait pas tellement sur cet objet puisque jusqu’à présent, il n’avait pas eu besoin d’artefact hormis ses propres ressources. Regardant par-dessus la rambarde du navire, il tentait d’apercevoir le lieu de leur combat, ses cheveux s’ébouriffant un peu plus à cause du vent. Le voyage aurait pu être agréable si les bruits répétés du dénommé Tatsuki n’avaient pas été présent dans ce décor. Ils arriveraient très bientôt, ça ne serait plus très long, il le savait. Son cœur commençait à battre très vite quand il vit enfin l’île. Le petit brun en était émerveillé, espérant qu’un jour il reviendrait pour passer lui-même ces mystérieuses épreuves.

Une fois les pieds sur la terre ferme - un grand soulagement pour le Dragon Slayer qui accompagnait les deux Makers - ils virent leur Master leur demander de porter des manteaux sur eux camouflant leur visage, mais ils eurent également les yeux bandés. Ainsi, ils ne purent rien voir durant tout le chemin qu'ils parcouraient. Aucun des garçons ne prononcèrent un mot, pas même le Mokomanjuu qui était venu se poser sur la tête de Bébé-chan, les yeux également caché par un bandeau. Un peu plus tard, El Colonello leur autorisa d'ôter le tissu qui recouvrait leurs paupières. Le porteur de clés fut stupéfait de voir la tombe du premier Maître de Fairy Tail devant eux. Un certain respect l'envahissait et ne put s'empêcher de poser un genou au sol et le salua de manière solennelle. Il se releva et se rendit compte enfin de la présence de l'adversaire qu'ils devaient tous les trois affronter. C'est alors que le tireur d'élite prit la parole pour féliciter le musicien de son parcours. C'était maintenant à leur tour d'entrer en scène. Un large sourire s'afficha sur le visage de l'adolescent. Les deux autres avaient déjà parlé, Fubuki ayant même donné un nom à leur Trio : Black Ice Team. Retirant le manteau à capuche, il joignit rapidement ses mains. Son meilleur ami avait gelé le sol pour éviter que le blondinet utilise son incroyable vitesse. Cela ne lui faciliterait pas la tâche, c'était certain.


"Dark-Make Knuckle !"


Cette technique, Ethan ne la connaissait pas, ne l'ayant jamais vu. Déjà, c'était un avantage et il en profitait. A quoi bon se retenir puisqu'il affrontait l'un des plus forts de la guilde ? Autant tout donner dès le début pour montrer son intention de le battre. Il y avait toujours une chance, aussi infime soit-elle. Hikaru ne se découragerait pas, ayant un esprit combatif à toute épreuve. Alors qu'il venait de hurler le nom de sa technique, de gigantesque poings de ténèbres venaient de se former et fonçaient tout droit sur le Raitei. En même temps, Aoyuki avait lancé une autre incantation. Qu'allait faire Rayne ? Le sol était complètement gelé, donc il avait un sérieux handicap pour se mouvoir correctement. Enfin, il avait deux attaques lancées sur lui. Comment allait-il s'en sortir ? Est-ce que le trio allait battre le plus fort des Dragon Slayer ? Est-ce que cela suffirait pour l'arrêter ? Probablement pas, mais rien n'était encore décidé. Et puis, il fallait un minimum de challenge, non ? C'était ça qui était vraiment le plus intéressant, surtout pour des membres de Fairy Tail, capable de tout détruire sur leur passage. A l'écart, Misao observait le spectacle, résistant à l'envie de rejoindre son propriétaire. La peluche noire restait sur le sommet du crâne d'Alandro et observait sans rien dire.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Mar 5 Mar - 18:57














Battle For Our Pride

Je haussais un sourcil, non perplexe, mais plutôt surpris, en voyant débarquer Alandro devant la tombe de Mavis Vermillon. Je ne m'attendais pas à ce qu'il arrive aussi tôt. Après tout, le chemin que j'avais suivi pour arriver jusqu'ici était loin d'être la voie classique. Plutôt que d'errer dans toute la jungle comme un perdu en furetant au hasard pour trouver la tombe, j'avais entrepris une expédition plus périlleuse en me mesurant à un gardien ô combien récalcitrant, juste pour une question d'opinion. Mais j'étais loin d'être au bout de mes surprises, car l'entrée du Master, ainsi que sa cinglante déclaration, fut rapidement suivie par l'apparition d'un trio plutôt atypique.

Yue, Fubuki, et Aoyuki. Voilà une fine équipe qui promettait d'être coriace. Bien sûr, je n'allais pas lâcher l'appellation d'équipe la plus forte de Fairy Tail facilement. Après tout, la Storm Team avait toujours revendiqué ce titre. Mais il était vrai que j'étais l'Ace de la guilde, et par conséquent, celui de l'équipe dont je faisais partie. Natsumi avait légèrement délaissé son entraînement au combat ces derniers temps, de même que Quatie. Pour résumer, je devais mettre les bouchées doubles pour compenser le manque de pratique de mes partenaires. Sauf qu'ici, j'étais seul, face à une équipe bien complète, et sans aucun doute redoutable. Mais si je connaissais les affinités entre Fubuki et Yue qui leur assuraient un travail d'équipe pour le moins impressionnant, j'étais bien moins convaincu de ce fait vis-à-vis d'Aoyuki. Le mage était arrivé récemment à Fairy Tail et son total de mission au sein de la guilde était loin d'être impressionnant. Mais peut-être s'était-il entraîné en secret avec ses deux compères. Cela promettait d'être intéressant, et un sourire se dessina alors sur mon visage. Ce n'était pas un sourire moqueur, ou même ironique. En réalité, ce sourire exprimait l'excitation qui bouillonnait dans tout mon être.


Oh... Il est temps de faire monter la tension !

Phrase fétiche connue dans toute la guilde, car généralement, je l'utilisais lorsque j'étais prêt à en découdre en mettant toute la gomme. L'heure n'était pas à la demi-mesure, car j'étais bel et bien convaincu qu'aucun d'entre eux ne se retiendrait pour essayer de me faire mordre la poussière. Malgré mon épaule déboîtée, je sentais l'énergie affluer dans tout mon corps, mon rythme cardiaque s'emballant sous l'effet de l'excitation. On pouvait voir la flore ambiante réagir au surplus d'électricité que je laissais se répandre dans l'atmosphère, alors que plusieurs éclairs vinrent apparaître de manière éphémère autour de moi, claquant, laissant un grondement retentir dans toute la forêt. Je m'écartais lentement du territoire qui était celui de la tombe de Mavis, car le combat promettait d'être intense, et il ne fallait pas souiller ou même abîmer ne serait-ce que légèrement, la tombe du premier Master de Fairy Tail.

Une fois bien à l'écart, j'entendis successivement les répliques cinglantes de mes Nakamas qui semblaient impatients de lancer l'assaut. D'ailleurs, ils ne perdirent pas une seconde. Fubuki commença par geler le sol. Voilà qui allait m'empêcher de marcher correctement. Mais malgré cela, sautant sur la couche de glace pour éviter d'être prise dans celle-ci, je ne semblais pas le moins inquiet du monde, gardant le même sourire que précédemment, heureux de pouvoir livrer un vrai match dans les règles de l'art. Mais l'heure n'était pas aux réjouissances, car de leur côté, Aoyuki et Yue se mirent à lancer à leur tour des sortilèges bien spécifiques. Le Dragon Slayer des Glaces lança un assaut frontal avec un Tekken, technique assez classique chez les Pourfendeurs de Dragons. Quant à Yue, le sort qu'il utilisa était plutôt inédit, car je n'avais jamais vu le plus turbulent des mages de Fairy Tail en faire usage auparavant.

Cependant, comme indiqué précédemment leur coordination était sans doute la pièce maîtresse pour ma victoire. Yue venait de lancer une attaque à distance, alors que Tatsuki s'était lancé au corps-à-corps. Mauvaise idée... Très mauvaise idée. Laissant un bref rictus apparaître sur mon visage, je fléchis mes genoux, sans essayer de faire un pas afin de ne pas glisser ou tomber. Voyant le poing enneigé d'Aoyuki arriver droit vers moi, suivi des poings obscurs de Yue, je fis un saut assez léger, tournant dans les airs pour que mes pieds arrivent au-dessus de ma tête, alors que je tournais sur moi-même. Une puissante décharge électrique s'accumula rapidement autour de mon corps, se concentrant sur mes pieds en plein mouvement de rotation.


Rairyuu no... Kagitsume !

J'escomptais frapper Aoyuki au niveau du poignet alors qu'il s'élançait vers moi. Pourquoi ? Pour deux raisons particulières. La première était assez évidente : dévier son attaque en le faisant changer de trajectoire. La deuxième était plus fourbe : le placer sur le chemin des Knuckles de Yue. En règle générale, il vaut mieux éviter d'aller au contact de l'ennemi lorsqu'un allié lance un sortilège à distance. De la même manière, la réciproque est aussi valable : il est risqué pour ses alliés de lancer un sort à distance lorsqu'ils sont au contact de l'ennemi. Cette erreur stratégique risquait de coûter cher au trio de mage. Cependant, le contact de la foudre et de la glace fut assez violent, explosant légèrement alors que j'étais dans les airs, me propulsant en arrière. Voyant la couche de glace se rapprocher du sol, je tournais à nouveau sur moi-même pour atterrir d'une manière particulière. Je ne pouvais pas me réceptionner debout, et j'étais obligé de percuter l'épais et dur couvercle de glace qui recouvrait le sol. Ce fut cependant sur mon épaule déboîtée que je fis exprès d'atterrir, laissant un "Crac" bien bruyant, suivi d'un léger cri de douleur, retentir dans l'aire de combat. Me relevant alors doucement, je posais ma main sur l'épaule en question, avant de faire des moulinets avec le bras rattaché à cette dernière, montrant que l'os s'était remis en place.

Me tournant vers Fubuki, j'affichais alors un sourire légèrement ironique, comme pour le remercier du coup de main qu'il venait de me donner. Puis, mon regard se porta sur le sol gelé sur lequel nous nous tenions. Mon rictus s'accentua tandis que je m'adressais à lui sur un ton sûr de moi, démontrant qu'aucune peur n'était en moi, et que je prenais du plaisir dans ce combat ô combien palpitant. Il était temps de montrer pourquoi j'étais l'Ace de la guilde, et pourquoi on me considérait comme un excellent stratège.


Limiter les déplacements au sol de l'ennemi est une bonne stratégie Fubuki. Mais c'est inutile si l'ennemi ne se déplace pas... sur le sol.

Aussitôt, mon corps entier s'entoura d'électricité avant que je ne m'élance vers l'Ice Maker. Comment pouvais-je être aussi rapide sur la glace alors que cela aurait dû me poser des difficultés ? Comment pouvais-je parfaitement maîtriser ma vitesse sans me casser la figure ? La réponse était assez évidente lorsque l'on y regardait de plus près. Je me propulsais grâce à la foudre, ne touchant pas le sol, volant littéralement au-dessus de celui-ci. Qui plus est, ma vitesse était digne de l'élément que je maîtrisais, même si je n'avais pas utilisé le déplacement éclair, allant à la vitesse de la foudre mais m'empêchant de maîtriser ma trajectoire. Après tout, se déplacer à la vitesse de l'éclair était impossible pour un humain dont le temps de réaction ne pouvait gérer les changements de trajectoire. Il n'y avait que deux cas me permettant d'agir ainsi : en utilisant mon poignard pour que l'électricité soit attirée vers celui-ci et que j'arrive là où l'objet en question se trouvait, ou alors, en utilisant le Kenkaku, c'est à dire en ligne droite. Le reste du temps, comme ici en l'occurrence, je me déplaçais entouré d'un halo de foudre qui me propulsait sans atteindre la vitesse vertigineuse de l'éclair.

Néanmoins, ma puissance magique était assez grande pour me donner une vitesse de déplacement ô combien impressionnante pour ceux qui ne pouvaient prétendre à cette échelle de force. Pour notre trio, je doutais d'être impossible à suivre, mais je savais que ma célérité risquait d'être le problème majeur dans l'élaboration de leurs plans. Pourquoi alors avais-je visé Fubuki plutôt que Yue ou Aoyuki ? La réponse était simple : il me fallait absolument neutraliser l'Ice Maker pour empêcher le Snow Dragon de pouvoir reprendre des forces à volonté. Voilà pourquoi je me dirigeais vers le binôme de Yue, mais là encore, je ne comptais pas juste arriver devant lui et le frapper au corps-à-corps. Après tout, il aurait le temps de se préparer à une contre-attaque. Il me fallait user d'une stratégie qui le prendrait au dépourvu. Attaquer quand il s'y attendait le moins, avant qu'il ne se prépare. Et ce moment... C'était précisément pendant ma course ! Je pris une profonde inspiration tout en fonçant vers Fubuki, avant de brusquement relever la tête en ouvrant grand la bouche.


Rairyuu no Hôkô !

Technique la plus classique des Dragon Slayers, mais également celle qui permettait de mesurer l'étendue de leur puissance. Me voir l'utiliser en plein mouvement était sûrement quelque chose d'inattendu, vu que rares étaient les occasions où j'avais pu utiliser un tel stratagème. De plus, en me dirigeant vers Fubuki, j'avais laissé à penser que j'allais venir directement au contact, domaine de prédilection des Dragon Slayers. Le faisceau électrique partit à une vitesse fulgurante en direction de l'Ice Maker. L'effet de surprise allait-il être au rendez-vous ? Allais-je réussir à déjà éliminer un membre du trio en profitant du brouhaha que j'avais causé suite à ma contre-attaque envers Aoyuki et Yue ? Beaucoup de questions étaient sans réponse au moment de l'assaut, mais toutes se verraient élucidées dans les prochaines secondes, décidant de la tournure que prendrait le combat...




_________________



Spoiler:
 
Fubuki Tsuya
Admin / Kita no AisukazeAdmin / Kita no Aisukaze

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.775
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 10 Mar - 21:42


Malgré le sérieux de l’instant, je n’avais pas pu m’empêcher de laisser échapper un rire lorsque j’avais entendu la réaction d’Aoyuki face à ma réplique. Ce dernier m’avait tout simplement crié dessus pour que j’arrête de dire ce qu’il pensait être des bêtises. Les rougeurs sur ses joues prouvaient pourtant que j’avais visé un point qui paraissait sensible, je me demandais même si Aoyuki n’avait pas envie au fond de lui de faire partir d’une équipe, au lieu de rester éternellement solitaire. Dans mes propos, j’étais très sérieux, même si nous n’étions une équipe officielle, j’étais certain que nous pouvions tenir tête à l’ace de Fairy Tail. Ses capacités de stratège alliées à sa puissance incomparable en faisaient un adversaire de choix et je ne doutais pas un seul instant qu’il ne serait pas capable de nous vaincre tous les trois. Néanmoins, qui ne tente rien n’a rien comme disait le proverbe, alors autant tenter de faire quelque chose pour lui mettre le plus de bâtons dans les roues et lui montrer que nous pouvions quand même lui mener la vie dure. Ce qui m’embêtait le plus, c’était l’écart de puissance qu’il y avait entre lui et nous, mais bon, après tout, j’étais venu en sachant déjà que j’allais me faire botter les fesses alors autant poursuivre sur ma voie. Ethan avait observé notre apparition comme si de rien n’était et il finissait par rompre le silence en s’exclamant:

_ Oh... Il est temps de faire monter la tension !

Aïe ! Apparemment, le Dragon Slayer de foudre prenait les choses très au sérieux puisqu’il venait de prononcer la même phrase que lorsqu’il s’apprêtait à foncer dans le tas lors d’une baston à la guilde. J’en étais sûr, je n’allais pas repartir dans le même état que l’aller, mais l’envie de l’affronter se faisait toujours sentir et elle grandissait au fur et à mesure que je voyais des éclairs apparaître. Ethan se déplaçait pour éviter que nos attaques se dirigent vers la tombe du Premier du nom et lorsqu’il semblait enfin prêt, je ne perdais pas une seconde à geler le sol. L’ace savait très bien que je pouvais emprisonner les personnes se trouvant sur la surface lorsque le sort était lancé, c’était pour cela qu’il avait sauté. Mais, je savais que je n’allais pas l’avoir de cette manière, il fallait tout d’abord bloquer ses mouvements trop rapides pour nous et, sur la glace, il en serait incapable. Aoyuki en profitait pour se jeter dans la bataille. Au sens propre du terme évidemment. Le Dragon Slayer des glaces ne se gênait pas pour y aller au maximum dès le début et je le surveillais particulièrement pour savoir s’il aurait besoin de récupérer des forces. Dans un même temps, des poings faits de ténèbres avaient jailli pour se diriger à la suite d’Aoyuki en direction d’Ethan. Une double attaque. Mais allait-elle porter ses fruits ?

La réaction d’Ethan ne se faisait pas attendre. De l’endroit où j’étais, je pouvais remarquer qu’il s’apprêtait à sauter, vu qu’il glisserait très certainement s’il se contentait de marcher sur la glace. Pendant qu’il sautait, de l’électricité se concentrait dans ses pieds et il l’utilisait pour tenter de projeter Aoyuki sur les poings de Yue. Toutefois, le choc entre les deux Slayers ne se faisait pas sans mal, une légère explosion avait eu lieu et je n’avais pas pu voir comment Aoyuki s’en était sorti, j’étais trop concentré sur Ethan pour cela. Ce dernier était propulsé vers le sol et il tournait sur lui-même pour se réceptionner sur une partie bien précise de son corps: son épaule. Mais il était fou ! Si jamais il tombait de cette manière, il allait se déboîter l’épaule et son bras serait quasiment inutilisable. Le choc s’était entendu pour toutes les personnes présentes et le cri de douleur qu’il avait laissé échapper également, si bien que je me demandais s’il serait capable de poursuivre. Lorsqu’Ethan se relevait, je le voyais faire des mouvements pour vérifier que son épaule était opérationnelle et le regard qu’il me lançait éclairait de suite mon esprit. J’avais envie de lui crier qu’une seule chose: Tricheur ! En effet, si j’avais bien suivi ce qu’il s’était passé, l’épaule sur laquelle il s’était ramassé avait déjà été déboîtée et le coup qu’il venait de prendre l’avait remise en place. Certes, atterrir sur le sol de la forêt aurait eu la même conséquence, mais le plat de ma glace lui avait permis d’être certain de ne rien s’abîmer au passage.

_ Limiter les déplacements au sol de l'ennemi est une bonne stratégie Fubuki. Mais c'est inutile si l'ennemi ne se déplace pas... sur le sol.

Et il me narguait sur ma technique en plus ! Bah, je ne devais pas répondre, après tout, ce n’était pas moi qui ne pouvait pas marcher sur de la glace sans tomber. Attendez une minute… Ne venait-il pas de bien sous-entendre qu’il n’allait pas toucher le sol ? Il ne savait pas voler pourtant, qu’est-ce qu’il racontait alors ? Je le voyais s’entourer d’électricité pour foncer droit dans ma direction et je me poser deux questions: pourquoi ne glissait-il pas et pourquoi moi ? La première réponse venait rapidement à l’esprit en l’observant puisqu’il n’était pas à même le sol, il semblait marcher sur l’électricité qu’il produisait, évitant le contact avec le terrain glissant. Pour la deuxième interrogation, la réponse était plus floue. Après tout, j’étais sans contexte le plus faible des trois, Aoyuki était un Dragon Slayer lui aussi et donc connaissait la plupart des sorts d’Ethan pour les utiliser lui-même, quant à Yue, sa puissance dépassait largement la mienne. Ne fallait-il pas s’occuper des plus forts avant de balayer plus facilement les plus faibles ? Ou alors, Ethan voyait-il en moi la menace de faire durer le combat en revigorant Aoyuki lorsqu’il en aurait besoin ? Très certainement. Quoi qu’il en soit, l’ace des Fées ne s’arrêtait pas là et lançait son souffle en même temps qu’il se dirigeait vers moi. Me protéger allait être impossible, il me fallait esquiver obligatoirement.

Alors que je cherchais un moyen d’échapper à son attaque rapidement toujours concentré sur lui, ma vision changeait brutalement. Je ne voyais plus la foudre jaune se rapprocher dangereusement de moi, je voyais une vague violette, exactement la même que Cobra avait utilisé contre moi. Mes jambes me lâchaient soudainement tandis que je m’appuyais sur mes bras pour ne pas tomber face contre terre. Ma magie s’activait plus par réflexe qu’autre chose et un pilier se matérialisait juste en dessous de ma position, ce qui me permettait de m’élever dans les airs. Ce que je n’avais pas remarqué, c’était que Yue m’avait protégé à l’aide d’un mur de ténèbres, mais que ce dernier avait fini par céder pour enfin atteindre la base du pilier de glace. Ce dernier chutait en avant alors que j’étais toujours dessus, aussi immobile qu’une statue, je tombais de mon support pour rouler sur le sol et finir à plat ventre, près de la position d‘Aoyuki. Je n’avais pas compris tout ce qui s’était passé, j’avais revu dans l’attaque d’Ethan le souffle empoisonné du dénommé Cobra et juste après… J’avais été terrorisé, le froid m’avait envahi et si je n’avais pas agi inconsciemment, je me serais sûrement pris la foudre de plein fouet. Se pourrait-il que j’avais des séquelles après cet affrontement ? Allais-je réagir toujours de la même manière face à quelqu’un de plus puissant que moi ?

Non, je ne pouvais pas me le permettre, je ne devais pas m’abattre, ce n’était pas parce que je n’avais aucune chance face à Ethan que je devais abandonner. J’avais des amis sur qui compter et qui comptaient sur moi, je ne pouvais pas les décevoir. Je me relevais lentement, la tête toujours baissée, si bien que le haut de mon visage était dissimulé par mes cheveux. J’attendais un moment avant de relever brusquement la tête tout en retirant ma veste en un éclair pour être torse nu. J’allais être sérieux, je devais mettre mes peurs de côté et faire confiance à ceux qui combattaient avec moi, les soutenir du mieux que je pouvais en donnant le meilleur de moi-même. Je n’avais pas le droit de perdre une nouvelle fois et mon regard exprimait clairement le sentiment qui m’habitait. Je réunissais mes deux mains tout en concentrant l’humidité présente dans l’atmosphère, ce qui n’était pas difficile dans une forêt qui avait besoin d’eau pour vivre. J’utilisais ensuite l’Ice Make Hammer pour le faire chuter directement sur Ethan, au lieu de le matérialiser dans mes mains comme je le faisais lors des batailles à la guilde. Je ne pensais pas le toucher avec, mais je parviendrais sûrement à l’occuper suffisamment longtemps, le temps qu’Aoyuki se dirige vers lui et lance une autre technique. Sans compter que Yue allait pouvoir m’appuyer de son côté, je savais qu’il agirait d’une manière ou d’une autre et surtout qu’il profiterait de l’occasion du mieux qu’il pouvait. Après tout, je le connaissais depuis maintenant une dizaine d’années.



_________________




Fubuki câline Yue pour la sign'
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 31 Mar - 21:52
    Le ton était donné direct alors que le Combat ne venait à peine de commencer. Les trois combattants avaient chacun lancés leurs offensives afin de pouvoir commencer la bataille et prendre l'avantage dans l'affrontement. Fubuki, l'Ice maker, avait décidé de ne pas se lancer à l'assaut comme les autres, préférant se concentrer sur la limitation des mouvements d'Ethan afin de réduire au maximum le champ de ses possibilités d'actions. Son ami de toujours, Yue, avait choisi d'attaquer en employant des poings de ténèbres créent via sa magie, s'élançant tous vers Ethan afin de le mitrailler de coups. Quant au troisième membre de l'équipe, notre héros favori, Aoyuki, avait pris la voie la plus simple : l'attaque frontale, pensant jouer sur l'effet de surprise concernant sa capacité à se mouvoir sur la glace comparé à son adversaire.

    Cependant, il fallait bien évidemment se rappeler que l'adversaire en question n'était pas n'importe qui... Il s'agissait tout de même d'un Dragon Slayer possédant une puissance magique largement supérieur à celle de notre dragon des glaces. Sans prendre en compte le fait qu'en tant que Dragon Slayer de la foudre, Ethan était naturellement doté de réflexes hors-norme, il était évident que l'attaque d'Aoyuki lui aurait été des plus faciles à éviter. C'est donc avec aisance qu'Ethan décida de procéder à la contre-offensive en exécutant un coup de pied recouvert de sa foudre afin de dévier l'attaque de notre ami. Rien de bien trop méchant me direz-vous, sur le coup, Ao comprit qu'il devait enchainer rapidement afin de ne pas se faire enchaîner. Cependant, au lieu de recevoir une attaque de face de la part du grand blond, il vit arriver de derrière lui une nuée de poings sombres. Il s'agissait de l'offensive de Yue qui, au plus grand malheur de notre dragon, s'exécuta avec le pire timing qui soit. C'est donc avec la plus grande surprise que le mage bleu fût propulsé à cause des poings ténébreux loin d'Ethan. Heureusement, grâce à ses réflexes, il put se réceptionner correctement sur ses deux pieds. Cependant, vous vous doutez bien que vu son caractère, il n'avait pas vraiment accepté cette situation...


    « - OY ! Tu fous quoi bordel ?! C’est lui qui faut frapper, pas moi ! »

    Après s'être remit debout, au lieu de se relancer à l'assaut, le dragon des glaces décida d'observer la suite des évènements afin d'agir en conséquence. Foncer tête baissée était, de toute évidence, une tactique à éviter, et il l'apprit à ses dépens. Seules des attaques feintées pourraient normalement atteindre Ethan, étant donné qu'il ne pouvait pas le battre en termes de vitesse. Pendant ses réflexions, il vit alors Ethan bouger et passer à la contre-attaque. Ce dernier avait chargé contre l'Ice Maker, le considérant comme le plus faible du groupe, et qui plus est, important d'un point de vue stratégique pour Ao. Ce dernier décida de s'échapper alors en utilisant un pilier de glace, se surélevant ainsi hors de portée du rayon électrique craché par le grand blond. Si l'esquive fut plutôt brillante, l'atterrissage quant à lui était des moins glorieux... En effet, Fubuki atterrit violemment près de notre protagoniste suite à ce mouvement trop rapide, roulant ainsi à ses pieds. Il ne semblait pas être blessé gravement, mais il tremblait visiblement pour une raison inconnue. Ceci ne dura pas cependant, car il se releva en une fraction de seconde, tout en enlevant sa veste pour se retrouver torse-nu. Sur le coup, Ao pencha la tête l'air interrogateur sans chercher à comprendre, et le vit invoquer un énorme Marteau de glace qui se dirigea vers Ethan.

    C'est en voyant cette attaque qu'Ao eu une idée. Sans hésitation, le Snow Dragon Slayer se précipita en chargeant sa magie des glaces autour de son corps afin de gagner en vitesse d'attaque. Pourquoi donc faire ça ? Ça ressemblait à une simple attaque frontale des plus classiques ! Ce que vous ne saviez pas, c'est qu'il avait repensé à son idée précédente, au fait de trouver quelque chose afin de feinter Ethan. Et cette chose s'incarner sous la forme du Marteau de glace géant de Fubuki. En effet, étant donné la taille de l'objet, cela était suffisant pour boucher le champ visuel du mage foudroyant une fraction de seconde, le temps pour Ao de charger son adversaire sans que ce dernier ne le voie arriver, et donc, le prendre pas surprise. Selon la direction qu'allait prendre le grand blond, Ao allait se diriger vers lui en conséquence. Le plus gros problème à la suite de ça serait d'enchaîner l'adversaire sans que cela ne prenne un mauvais Timing, mais malheureusement, il ne pouvait pas donner d'instructions précises sans trahir sa position... Il devait compter sur la chance sur ce coup-là. Sans plus chercher d'excuse, il commença sa charge sur la cible dans un :


    « - Hiryu no Kenkaku ! »

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Lun 1 Avr - 19:12
Ethan fut particulièrement surpris de voir les trois garçons, mais cela ne l’inquiétait guère de faire un match alors qu’il était désavantagé par rapport au nombre. En entendant la phrase que prononçait le Raitei, il était indéniable que ce dernier possédait encore pas mal de ressources pour vaincre la nouvelle Team. Mais est-ce que ce n’était pas dangereux pour lui de se battre avec un bras inutilisable ? Yue ne s’en souciait pas, car il n’avait aucune chance de vaincre s’il se trouvait tout seul contre son "grand-frère", un membre en moins ou pas. C’était pour cette raison qu’Alandro avait réuni les trois garçons pour qu’ils s’affrontent. Mais l’heure n’était plus aux réflexions inutiles, ni même aux conversations. Les deux Makers, ainsi que le surnommé Hiryuu lancèrent leurs techniques contre leur adversaire commun. Le combat venait à peine de commencer que tout n’allait pas comme l’espérait le trio. Surtout pour le petit brun qui savait qu’Aoyuki ne serait pas tellement ravi de faire équipe avec les deux meilleurs amis de la guilde. Pourtant, sans Fubuki, le Dragon Slayer des Glaces ne pourrait pas rester bien longtemps dans la course. Or, il était primordial de coopérer ensemble. Mais est-ce que ça irait au final ? Avaient-ils une chance de réussir ensemble ?

Bien que Tsuya venait de geler le sol pour amoindrir les mouvements de Rayne, cela n'inquiéta pas le Pourfendeur de Dragons. Il vit alors arriver droit sur lui les énormes poings de ténèbres, ainsi qu'une attaque frontale de la part de Tatsuki. C'est alors qu'Ethan décida de sauter en l'air, faisant une rotation tout en concentrant sa magie et frappa au poignet d'Aoyuki, déviant ainsi la trajectoire de son coup. Mais c'était la suite qui épouvanta le porteur de clés : il venait de l'envoyer tout droit sur son Dark-Make Knuckle sans pouvoir l'annuler ! Son coéquipier venait de se prendre de plein fouet l'attaque et fut éjecté plus loin, mais fort heureusement que celui-ci put se réceptionner, évitant de trop gros dommages. Suite à cela, le glaçon au sale caractère s'emporta contre l'adolescent qui préféra ne pas s'attarder là-dessus, se préparant à un nouvel assaut dans peu de temps. Le musicien allait tomber sur la glace et se faire mal, mais il se retourna pour taper contre son bras déboîté. Mais... Il est fou ?! Il allait se faire encore plus mal ! Un son désagréable se fit entendre, ainsi qu'une légère plainte et le Soldat des Ténèbres se força à ne pas répliquer ou même bouger. Il n'aimait pas voir qu'une personne à laquelle il tenait se blesser davantage, même s'il devait se battre en duel.

Mais pourtant, lorsque le blondinet se releva, il fit des mouvements avec son bras qui semblait s’être remis en place. Quoi ?! Ce n’était pas possible ! Cela ne présageait rien de bon cette histoire, mais alors pas du tout ! Le Yami no Senshi se sentait tellement bête… Pourquoi il s’évertuait à s’inquiéter pour les autres ? Sa gentillesse risquait fort de lui jouer des tours. Le mage de Foudre se retourna vers Fubuki en souriant de manière un peu narquoise et quelque chose signifiait que ça n’allait pas être de bon augure. Il lui annonça alors une chose que le groupe avait complètement omise, un détail très important même : le sol avait beau être gelé, cela n’empêchait pas l’Ace de se déplacer grâce à sa foudre sans toucher terre ! Le gamin sentit son cœur rater un battement dans sa poitrine. Comment avait-il pu oublier ça ? Quel imbécile il faisait ! Ne perdant pas une minute en voyant l’offensive du guitariste, il sut instinctivement qu’il allait s’en prendre au membre le plus important : l’Ice Maker ! Pourquoi cela ? Parce qu’il pourrait donner de la glace à Aoyuki et de ce fait, lui donner de l’énergie pour qu’il reste toujours dans la partie. Il savait qu’il pouvait tenter de minimiser les dégâts et de protéger le mieux qu’il pouvait son binôme en usant d’une technique pour le moins efficace.


"Dark-Make Wall !"


Aussitôt, un grand mur de ténèbres se forma juste avant l’impact, mais le Kita no Aisukaze avait fait apparaître un pilier de glace, l’élevant hors de portée du Hôkô. Cela ne fut pas suffisant puisque la base se fissura également le faisant tomber tout près du Dragon Slayer au caractère aussi froid que son propre élément. Il resta quelques secondes immobiles avant de se relever pour retirer sa veste, se retrouvant torse nu. Quand le jeune homme à la chevelure aux reflets d’argent faisait cela, cela signifiait qu’il se donnait à fond réellement pour la suite des évènements. Le dénommé Tsuya joignait ses deux mains pour former la technique favorite de Yue : la Hammer ! Mais ce n’était pas celle qu’on utilisait au corps à corps. Celle-ci chutait directement sur l’individu. Cela avait pour but de l’écraser, mais également de faire diversion, faisant profiter à Tatsuki de l’attaquer. En effet, ce dernier fonça directement sur le Raitei en concentrant sa magie autour de lui et chargea aussitôt son adversaire en hurlant sa technique. Hikaru, quant à lui, savait pertinemment qu’il ne pourrait pas en faire de même sans se prendre une vague glacée. Il allait de nouveau user d’une attaque à distance, mais il ne ferait pas la même erreur que précédemment.

Ce que comptait faire le petit brun, c’était d’attendre que le Pourfendeur de Dragons des neiges frappe et qu’il s’écarte pour ne pas le toucher, tirant juste après. Se concentrant en joignant ses mains, le garçon matérialisa un arc et une énorme flèche de ténèbres. Il tendit son arme le plus possible, attendant le moment propice pour lâcher la pression et viser directement la cible voulue. Cette fois, aucun cadeau ne serait fait, n’ayant pas tellement apprécié le côté fourbe de son aîné. S’en être pris comme ça à Fubuki éveillait directement la colère du porteur de clés et il était prêt à tout le battre, quitte à ne plus pouvoir se relever par la suite. Se battre jusqu’au bout en donnant le meilleur de soi-même, lutter de toutes ses forces comme s’il s’agissait d’un réel combat contre un ennemi… Peut-être que c’était ce que désirait plus que tout Ethan ? Avait-il conscience qu’il risquait fort de voir arriver la bête féroce qu’est le Soldat des Ténèbres ? Un véritable sauvage indomptable capable de tout ravager sur son passage ? Même Aoyuki ne serait pas en mesure de répliquer quoi que ce soit et il ne valait mieux pas qu’il le fasse. Réunissant sa magie dans cette flèche, il patienta jusqu’au moment opportun et lança la salve tout en prononçant le nom de sa technique.


"Dark-Make Arrow !"
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Mar 2 Avr - 19:25














Give Me Your Best Shot

J'ignorais si c'était par réflexes ou par anticipation, mais je vis mon Hôkô être contré de manière assez efficace par Yue et Fubuki en parfaite synchronisation. Le souffle doré rencontra en premier lieu un mur obscur qui n'opposa pas une résistance très longue, principalement à cause de l'écart de puissance entre celui qui le dressait et celui qui tentait de le percer. Volant en éclat, la création de Yue laissa apparaître Fubuki en pleine ascension sur un pilier de glace qui fut presque instantanément détruit par mon attaque, dans un fracas assourdissant. Sur ce coup, l'Ice Maker avait fait preuve d'un excellent jugement. Contrer avec un mur aurait été trop risqué, car même diminuée partiellement, les effets de la Foudre l'auraient sans doute paralysé plus ou moins sévèrement. L'esquive totale était la seule option pour éviter de finir hors-jeu, ou grandement diminué. Je stoppais alors ma course, interrompant les éclairs qui me projetaient vers l'avant, glissant légèrement sur la glace, avant de faire un tour sur moi-même pour freiner et prendre des appuis, même s'il y avait de fortes chances qu'ils soient peu stables en raison de la couche de glace recouvrant le sol. Je fixais mes trois opposants avec un air légèrement amusé, car oui, ce combat m'enivrait au plus haut point.

Me courbant légèrement pour me remettre en position de combat, je tendais ma main gauche devant moi, leur faisant signe de venir. Une provocation ? Peut-être. Pour moi, c'était juste une invitation à continuer ce combat qui promettait d'être toujours plus intéressant au fur-et-à-mesure qu'il se déroulait. La réaction du trio en face ne se fit pas attendre. Fubuki généra un immense marteau juste au-dessus de moi, et j'eus un petit rictus, reconnaissant là un des arcanes favoris de Yue lorsque je combattais avec lui lors des missions. Du côté de ce dernier, ce fut un immense arc noir et une flèche obscure qui se matérialisèrent dans ses mains. Et pour couronner le tout, Aoyuki chargeait à nouveau vers moi. Comptait-il profiter du temps pendant lequel j'allais devoir m'occuper du marteau pour me frapper, avant d'être suivi de Yue qui retenait son coup ? Gérer une double offensive n'avait pas été de tout repos, mais là, j'avais droit à trois assauts plus ou moins coordonnés. Contrairement à tout précédemment, je doutais que Yue ne lance son attaque sans être sûr de faire mouche, pour éviter de blesser à nouveau le Dragon des Glaces.

Le timing était, cette fois-ci, beaucoup mieux géré de la part des trois mages. Je n'allais pas pouvoir m'occuper des attaques les unes après les autres, sous peine de n'en bloquer qu'une seule et de me prendre les deux suivantes. Non, il me fallait gérer les trois assauts en une seule fois pour avoir une chance de ne pas me faire rouer de coups. Je n'avais pas vraiment le choix, mais j'allais devoir utiliser une technique gourmande en énergie magique. De toute façon, la situation était des plus simples à comprendre : ou je préservais mon énergie en prenant des coups, ou je préservais mon corps en vidant encore plus mes réserves de magie. Étant donné mon état et celui de mon potentiel, je devais éviter de prendre plus d'attaques. Après le duel contre le Golem, j'avais déjà encaissé assez de dommages pour que la suite de notre affrontement devienne trop risquée. Quant à mes réserves de magie, l'utilisation d'un Metsuryuu Ougi et de plusieurs sorts les avait déjà bien entamées. Dans tous les cas, j'étais désavantagé si le duel s'éternisait. Juste avant que le marteau ne me touche, juste avant que je n'arrive à portée d'Aoyuki, juste avant que Yue ne tire sa flèche... Au dernier moment, on put alors entendre quelques mots sortir de ma bouche.


Rairyuu no Kiai !

Instantanément, une colonne de Foudre émana de tout mon corps, s'élevant vers les cieux, réduisant le marteau de glace à néant, balayant tout ce qui se trouvait autour de moi dans un rayon d'une cinquantaine de mètres, repoussant tout ce qui se trouvait à proximité de mon corps. Agissant comme une gigantesque barrière électrique, j'avais essayé d'en limiter la puissance, non pas par peur de blesser mes Nakamas, les sachant bien trop résistant pour s'avouer vaincus après un tel assaut, mais pour économiser mes réserves d'énergie. J'avais décidé de tout miser sur le prochain coup. Oui, la prochaine attaque serait la dernière. Ouvrant les yeux pour découvrir le paysage complètement calciné, un cercle parfait autour de moi s'étant dessiné, sur une bonne cinquantaine de mètres, noirci à l'intérieur, alors que plusieurs éclairs parcouraient encore la zone en apparaissant et disparaissant de manière éphémère, je fixais du coup les trois mages face à moi.

Je sentais que mon corps commençait à arriver à sa limite, et que même s'ils avaient subi des dommages suite au Kiai, Yue, Fubuki et Aoyuki, étaient loin d'en avoir terminé avec moi. J'allais devoir les provoquer de manière à mettre fin à tout cela le plus rapidement possible. Mais la question était de savoir comment. Lancer un autre Metsuryuu Ougi ? Je doutais que cela suffise à les vaincre. Au mieux, ils seraient sacrément amochés, peut-être que même l'un d'entre eux finirait au tapis, mais je doutais de les vaincre tous les trois d'un coup. Qui plus est, l'utilisation d'un autre Art Secret me viderait totalement de ma magie. Si je devais utiliser encore un seul sort puissant, il fallait que ce soit le plus fort de tous, car de toute façon, il serait le dernier que je lancerai de la journée. Mais possédais-je un seul sortilège suffisamment fort pour contre une nouvelle triple-offensive, et en plus terrasser le trio ? Yue maîtrisait les Ténèbres, et bien que mes éclairs fassent de la Lumière, cela ne garantissait pas une quelconque supériorité de ma part pour autant. Quant à Aoyuki et Fubuki, la maîtrise de la glace de la part de ces derniers était difficile à contrer pour moi. Il m'aurait fallu un pouvoir accentuant la lumière et capable de faire fondre les attaques de glace...

Mes yeux s'écarquillèrent alors, avant que je ne reprenne le dessus sur mes émotions vis-à-vis de la pensée qui venait de traverser mon esprit. Affichant un léger sourire bienveillant, je pris une nouvelle fois une posture de combat, me courbant légèrement vers l'avant, prenant mes appuis de manière assez forte, le sol n'étant plus gelé, avant de m'adresser au trio de combattants. D'une voix calme et sûre, je laissais s'échapper des mots qui, je l'espérais, feraient leur effet, car c'était maintenant que tout allait se décider.


Je compte terminer ce match dans l'instant. Aoyuki... Yue... Fubuki... Donnez tout ce que vous avez... Sinon le prochain assaut risque de vous être fatal. Je ne sais pas si j'arriverais à contrôler ce qui suit... Mais ne vous retenez surtout pas, car de mon côté, il me sera impossible de le faire...

Oui, cela était bien une invitation dans un affrontement direct. Finies les stratégies, finies les ruses. Je venais officiellement de leur faire comprendre qu'y aller avec le dos de la cuillère serait indéniablement une très mauvaise idée, sous peine de subir des dégâts trop importants pour qu'ils s'en remettent un jour. J'allais essayer d'utiliser "ça"... J'ignorais ce que cela donnerait, si j'arriverais à moduler cette puissance redoutable, mais dans l'état actuel des choses, je n'avais pas vraiment d'autre choix. C'était un quitte ou double et j'en avais parfaitement conscience. Toutes mes forces magiques allaient y passer, mais si je voulais arracher la victoire, c'était la seule solution. Qui plus est... Aucun des trois mages ici présent ne pouvait deviner ce que j'allais faire, aucun d'entre eux n'ayant été près de moi lors de l'affrontement contre Redfox. Ce qui allait se dérouler devant eux...

Ils n'allaient sans aucun doute pas en croire leurs yeux...




_________________



Spoiler:
 
Fubuki Tsuya
Admin / Kita no AisukazeAdmin / Kita no Aisukaze

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.775
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Mer 3 Avr - 23:50


La peur. Un sentiment qui pouvait vous donner des ailes tout comme vous pétrifier sur place. Une émotion qui, si elle était contrôlée, pouvait faire des miracles ou devenir un cauchemar réel. En réalité, la peur possédait bien des faces et certaines d’entre elles nous étaient bénéfiques alors que d’autres nous prenaient au dépourvu. Il était impossible de savoir comment nous pouvions réagir face à la peur, vu qu’elle n’avait jamais le même masque lors de son apparition. J’en tremblais encore, j’avais du mal à contrôler les spasmes qui parcourraient mon corps après la vision que je venais d’avoir. Mais j’étais certain d’une chose: j’avais des séquelles psychologiques de mon combat contre le dénommé Cobra, le Dragon Slayer du Poison. Il me serait maintenant impossible de voir une attaque du style Hôkô sans penser à l’empoisonnement qui aurait pu me coûter la vie, et ce devant mon meilleur ami. J’avais ressenti un froid glacial m’envahir alors que la vision était apparue, un comble lorsque l’on savait que je n’étais bien que lorsque la température était basse. Néanmoins, ce n’était pas cela qui allait m’empêcher de poursuivre, je devais me relever, j’étais encore capable de combattre et rien ne devait m’en empêcher.

Avec une telle détermination, j’avais pu me redresser et j’étais même passé en mode sérieux en retirant ma veste avant de me relancer dans la bataille. J’avais décidé de faire chuter mon marteau directement sur Ethan et je voyais les deux autres s’activer pour suivre le mouvement. Le Dark Maker utilisait son arc et ses flèches pour être certain de ne viser que l’intéressé et ne pas toucher Aoyuki une nouvelle fois, même si c’était involontaire. Quant à ce dernier, il se déplaçait pour avoir le marteau de glace entre lui et notre adversaire du moment, autrement dit, il cherchait à l’atteindre dans son angle mort. Toutefois, ce que je ne savais pas, c’était que cela ne servait à rien non plus. En effet, il semblerait qu’Ethan connaisse des techniques de défense à large superficie, enfin… de défense, c’était vite dit, la puissance était telle qu’elle était aussi bien défensive qu’offensive. C’était une véritable colonne de foudre qu’il avait laissé échapper de son corps, mon marteau avait littéralement été réduit à néant et heureusement que je n’étais pas dans son champ, sinon, j’aurais été hors de combat immédiatement, j’en avais le pressentiment. Je restais étonné des réserves de magie d’Ethan, il n’était pas l’ace de Fairy Tail pour rien, même après les épreuves et ce début de combat, il restait autant de puissance dans ses coups, c’était remarquable. Mais il restait humain, il finirait bien par s’épuiser et il semblerait qu’il soit dans ce cas de figure, vu ce qu’il annonçait:

_ Je compte terminer ce match dans l'instant. Aoyuki... Yue... Fubuki... Donnez tout ce que vous avez... Sinon le prochain assaut risque de vous être fatal. Je ne sais pas si j'arriverais à contrôler ce qui suit... Mais ne vous retenez surtout pas, car de mon côté, il me sera impossible de le faire...
_ Si tu le prends comme ça… Yue, montrons-lui de quoi nous sommes réellement capables !

Ethan ne plaisantait pas le moins du monde, il avait l’air d’avoir une sorte de technique de dernier recours et je devais avouer que nous avions la même chose dans notre répertoire. Je supposais que Yue avait tout à fait compris où je voulais en venir, après tout, nous nous étions longuement entraînés pour maîtriser une telle technique et cette dernière était écrasante en terme de puissance. Exactement ce qu’il fallait pour contrer le prochain sort d’Ethan, du moins, je l’espérais. Néanmoins, il fallait quand même un peu de préparation pour ce genre d’assaut, sans compter qu’Aoyuki allait se retrouver seul dans son coin. C’était là que mon rôle intervenait pleinement en réalité, je le voyais à présent, j’étais le maillon pour tenir cette équipe soudée et c’était pour cette unique raison qu’Ethan m’avait visé principalement. Mes liens avec Yue n’étaient plus à démontrer au sein de la guilde et ma magie était l’une des seules à pouvoir restaurer le Dragon Slayer des Glaces qu’était Aoyuki. À présent, j’allais devoir jouer sur les deux tableaux si je voulais que nous soyons en mesure de repousser la technique encore inconnue de l’ace de Fairy Tail.

_ Aoyuki-kun, c’est l’heure de manger ! Ice Make Cannon !

Je ne savais pas si le suffixe allait lui plaire, néanmoins, je le considérais quand même comme un véritable ami. Il était une Fée lui aussi, au même titre que Yue, qu’Ethan, que ces imbéciles que j’adorais nommés Shiro et Kazuki. Il avait sa place parmi nous qu’il le veuille ou non et puis, s’il n’était pas content, je ne lui donnerais plus de glace et puis voilà. Dit comme ça, on pourrait penser à une punition et je souriais mentalement en imaginant la scène, mais je me concentrais rapidement de nouveau sur le combat qui avait toujours lieu. Le boulet de glace était parti tout droit sur celui qui allait l’engloutir je ne savais comment, je rejoignais ensuite Yue avant d’adopter tout comme lui la posture des Makers. La concentration de magie s’intensifiait de plus en plus, de la même manière que la température baissait tout autour de moi, je devais tout donner pour espérer rivaliser avec la technique inconnue qu’allait utiliser Ethan. J’étais dos à Yue, mais je sentais qu’il faisait de même de son côté, nous devions être au même niveau de puissance pour réussir un coup pareil. Je n’avais aucune certitude que cela allait fonctionner, mais il était sûr que dans le meilleur des cas, nous devrions rivaliser avec le blondinet foudroyant. J’étais dans un monde à part, je me concentrais uniquement sur Yue et moi, Ethan avait clairement montré qu’il n’allait pas attaquer en traitre, il voulait être confronté à nos plus puissantes techniques. Toutefois, il était sûrement loin de s’imaginer que nous étions capables de cela et la surprise allait de taille, peut-être même autant que ce qu’il allait nous sortir, qui savait ? Je sentais que nos niveaux de magie étaient enfin synchronisés, nous ne formions plus qu’un seul ensemble qui dirigeait toute son attention sur le Dragon Slayer de Foudre. Nos voix résonnèrent dans un ensemble lorsque nous prononçâmes ensemble:

_ Unisson Raid: Dark Ice Make Longinus !

Deux cercles de magie respectivement bleuté et noir faisaient leur apparition au bout de nos bras levés, tandis que nous étions collés dos à dos. De ces derniers sortaient une magnifique lance de glace auréolée de ténèbres, preuve que nous étions tous deux les auteurs de cette création. À notre ordre muet, la lance partait en direction d’Ethan qui allait très certainement choisir ce moment pour riposter. Qu’en était-il d’Aoyuki ? Il avait dû profiter de ce temps de répit pour engloutir mon boulet de glace avant de lancer une technique surpuissante, voire même un art secret. Je n’en savais trop rien, j’étais resté concentré uniquement que la création qui mêlait nos deux magies à Yue et moi. À présent, je ne pouvais qu’observer le résultat de notre dur et long entraînement avec l’espoir que cela fasse match nul avec la surprise d’Ethan.



_________________




Fubuki câline Yue pour la sign'
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 7 Avr - 19:25
On pouvait dire que le combat était amusant, surtout pour Ethan qui semblait s'éclater comme un petit fou. Pourtant, ce n'était pas tellement un jeu, pas pour Yue en tout cas. Il savait parfaitement que le Dragon Slayer de Foudre possédait une puissance qu'il ne pouvait plus égaler à présent alors, il se donnerait à fond, utilisant toutes ses ressources si nécessaire pour au moins qu'il mette un genou à terre. Impossible ? Pas si sûr. S'il y parvenait, se serait déjà un exploit en soi, puisque le mettre hors combat ne serait pas si aisé. Après cette attaque fulgurante qu'il venait de faire, il se retourna vers le trio et leur fit un signe de venir, comme s'il voulait les provoquer. Vraiment ? Il voulait faire le malin ? Il aurait droit à de bonnes baffes dans la tronche ! Fubuki avait ôté sa veste, préparant ainsi sa riposte : le marteau de glace ! Aoyuki se précipita pour lancer une offensive tandis que le porteur de clés faisait apparaître un arc muni d'une flèche concentrée de magie des ténèbres, attendant le bon moment pour tirer sur l'adversaire commun. Cette fois-ci, le musicien aurait beaucoup de mal à s'en sortir face à la Black Ice Team qui s'était mieux synchronisée que précédemment. Les trois attaques étaient parfaitement combinées, mais est-ce que cela fonctionnerait ?

Et bien non ! Une fois encore, grâce à son ingéniosité, le blondinet avait attendu sans bouger d’un millimètre avant de parer les assauts des trois garçons. Une gigantesque colonne de foudre s’était abattu à l’endroit exacte où était le bloc de glace, le pulvérisant totalement, tout comme la flèche obscure et la technique de Tatsuki. La glace qui se trouvait au sol, n’était même plus là. En voyant cette puissance colossale, Hikaru fit une protection pour ses camarades et lui-même, minimisant un tant soit peu les dégâts. Ce n’était certes pas suffisant, mais au moins, ils n’étaient pas gravement blessés. Tout ce qu’ils avaient fait jusqu’à présent n’avait servi à rien ? Non, car le dénommé Rayne avait déjà dépensé de l’énergie et là plus encore, contrairement à ses opposants qui en avaient encore en réserve. Mais pour combien de temps encore ? L’Ace fixait les fées et leur annonça quelque chose d’assez surprenant. Il désirait mettre fin au match et donc, qu’il donnerait tout sans se retenir et de ce fait, qu’ils devaient en faire de même. Que préparait-il ? Le mystère demeurait entier. Le Soldat des Ténèbres savait ce qu’il lui restait à faire et apparemment, son meilleur ami avait eu la même idée que lui. Ce dernier s’adressa à l’adolescent qui se mit à faire un large sourire.

Le Kita no Aisukaze se mit alors directement au travail, formant entre ses mains un canon de glace et envoya une bonne quantité de l’élément sur le Pourfendeur de Dragons de l’équipe, lui donnant en quelque sorte à manger. Cela lui permettrait de reprendre des forces et ainsi avoir une chance supplémentaire de vaincre le Raitei. Pendant ce temps-là, le Yami no Senshi se concentra e, fermant les paupières et se mit en position. Il accumulait toute son énergie pour ce coup qu’ils avaient tous les deux exercés à maintes reprises. Les entraînements avaient finalement porté leurs fruits puisqu’ils réussissaient à produire l’effet désiré. Les Makers étaient en parfaite harmonie, tous deux se retrouvaient dos à dos. Ils ne formaient plus qu’un à présent. Plus rien ne comptait, uniquement la magie qui était en parfaite harmonie, les ténèbres se mélangeant à la glace. L’attaque fonctionnerait à coup sûr, il n’y avait aucun doute là-dessus. Le gamin ouvrit soudainement les yeux, le moment était venu de montrer de quoi ils étaient réellement capables. Une fois qu’ils furent enfin prêts, ils tendirent leurs bras droit devant eux d’un même mouvement, prononçant leur attaque d’une seule et même voix en visant directement le guitariste qui devait certainement se préparer de son côté.


"Unisson Raid : Dark Ice Make Longinus !"


Deux cercles magiques apparurent - l’un bleuté et l’autre noir -, faisant ainsi place à une lance de glace, laissant émaner une épaisse fumée noire. Alors qu’elle venait à peine d’être créée, cette arme fut expulsée à très grande vitesse sur le blondin. Cette technique était la plus puissante du répertoire des deux amis et ils savaient que les dégâts seraient immenses. Lorsque la hallebarde entre en collision, cette dernière produit une violente explosion de ténèbres, balayant tout ce qui se trouve autour. Il ne restait plus que la riposte du Dragon Slayer de Glace qui n’allait certainement pas tarder aussi. Le dénouement final aura lieu dans quelques minutes à peine. Quel sera le résultat ? Y aura-t-il un ou même des vainqueurs ? Ou au contraire, y aura-t-il un ou des perdants ? A moins que le score soit un match nul ? Tant d’interrogations dont on ignorait encore les réponses. La seule chose qui était certaine, c’était que ce combat était l’un des plus mémorables, surtout en ce qui concernait les membres de Fairy Tail.
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Lun 22 Avr - 16:20
    Le trio était reparti à l'assaut afin de tenter une nouvelle offensive, qui espérons-le, se termine de manière plus glorieuse que la précédente. Pour ce coup-là, on pouvait dire que la synchronisation s'était améliorée. Au lieu que chacun essaye d'attaquer de son côté afin de porter un coup de manière simultanée, ils avaient décidé de procéder à une attaque en 3 temps. En premier lieu, le marteau géant de Fubuki, l'Ice Maker, avait créé un immense marteau de glace afin d'attaquer le Raitei par le haut. Yue, quant à lui, invoqua un cercle de ténèbres afin de lancer plusieurs flèches noires en direction du blond, bloquant ainsi un de ses possibilités d'esquive de la première attaque. Quant à Aoyuki, le dragon Slayer, ce dernier avait profité du marteau de son coéquipier afin d'attaquer avec une charge enneigée dès qu'il verrait une ouverture. Ce plan d'attaque était pour ainsi dire « moins pire » que le précédent, mais rien n'était cependant sûr de l'issu de ce dernier.

    Cependant, il fallait bien croire que la déesse de la victoire n'allait pas lâcher son cadeau aussi facilement à nos jeunes gladiateurs. Alors que tous pensèrent que l'opposant ne pourrait pas répliquer à la triple attaque, l'as de Fairy Tail en surpris plus d'un une nouvelle fois. Ce dernier décida donc de lancer une sorte de décharge électrique tout autour de lui afin de repousser ses opposants. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela en surprit plus d'un, surtout Aoyuki, qui était le seul à avoir tenté une attaque au corps à corps. Le dragon prit donc le choc électrique comme un mur et se fit propulser sur le côté, le dos se mettant à râper le sol. Le choc en lui-même ne semblait pas violent d'après son ressenti, car malgré un léger mal au crâne et quelques blessures superficielles, il ne ressentait pas une trop grande paralysie des membres suite à la décharge électrique. Cela lui permettait d'emmètre l'Hypothèse qu'Ethan était sans doute déjà à bout de souffle. Difficilement mais sûrement, le jeune mage bleu se remit debout prêt à de nouveau en découdre une fois qu'il aurait repris son souffle.

    Cependant, alors qu'il commençait à réfléchir à un nouvel assaut, il vit son adversaire se remettre en position tout en prenant la parole. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier prenait un ton plutôt audacieux et assuré envers ses adversaires. En effet, il venait de déclarer, en quelque sorte, que le prochain coup qui allait arriver serait sans doute le dernier de ce combat. En plus, il annonçait que lui-même ne saurait capable de dire dans quel état le trio s'en serait sorti après ça, et ces mots mirent le sang d'Aoyuki en ébullition. Prendre le jeune Snow Dragon Slayer de haut, même s'il avait raison de le faire, était en soi une idée pas très futée. C'est lorsqu'Aoyuki se sent le plus offensé qu'il donne le plus de coeur dans ses poings. Aussi, à peine que le grand blond avait terminé sa phrase que le mage des glaces se pressa de se mettre en position afin de se retrouver en face à face avec son adversaire.

    Alors qu'il fonçait dans la ligne de mire du Lightning Dragon, Aoyuki entendit la voix du Ice Maker s'adressait à lui. Le ton qu'il employait pour désigner notre ami était pour le moins assez embarrassante pour ce dernier, il ne put s'empêcher de répondre d'un
    « QUOI ?! » avec un visage recouvert de veine. Cependant, ce qui le surprit plus était le fait que le mage aux cheveux argent braqué sur lui un canon de glace, prêt à faire feu. Au premier abord, on pouvait penser bien évidemment à un acte de rébellion ou de traîtrise de la part de ce dernier, cependant, les mots qu'il prononça à la suite mirent la puce à l'oreille de notre protagoniste. En effet, la raison de ce tir de glace n'était que de revigorer notre ami friand de ce genre de magie. Sans plus attendre, Aoyuki ouvrit donc la bouche et aspira comme s'il s'agissait d'une limonade sortant d'une paille le projectile de glace afin de se remettre d'aplomb. Son énergie était donc revenue au niveau normal, le remettant quant au début du combat. Il avait pour ainsi dire « Bien mangé », et le montra en laissant sa magie des neiges déborder de part et autre de son corps afin de passer à l'offensive finale.
    La magie des glaces se concentra alors dans les deux poings du Dragon Slayer, avant de se mettre à grossir en deux grosses sphères de vents glacés. Apparemment, Aoyuki avait décidé de lancer, non pas un, mais bien deux Poings démolisseurs. Cette dépense d’énergie en un si court laps de temps allait sans doute bien le fatiguer, mais qu’en avait-il à faire ? On lui a dit d’y aller à fond, Ethan même voulait ceci, alors autant balancer dans l’excès. Alors que ses deux collègues décidèrent de lancer une attaque à l’unisson, lui, décida d’en terminer maintenant.


    « - PREND CA ! Hiryu no Hôken, cria-t-il en lançant la sphère dans sa main droite ! Encore une ! Il enchaîna alors avec sa deuxième sphère pour ensuite commencer une longue inspiration en se redressant. Et pour finir... Hiryu no Hôkô ! »

    Une telle dépense d’énergie allait mettre les batteries du jeune dragon à zéro, mais comme c’était la fin du combat, il savait que cela n’avait pas d’importance… La seule question qui restait dans sa tête était simple :

    « Alors Ethan… Comment comptes-tu t’en sortir ? »

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Jeu 25 Avr - 11:23














New Dragon

Sentant face à moi le pouvoir magique de mes adversaires s'élever à un tout autre niveau, je ne pouvais masquer l'excitation qui venait étreindre mon âme et la faire trembler, provoquant un sentiment d'extase qu'il m'était rare de ressentir. Oui, le spectacle qui se jouer face à moi était des plus magnifiques. Je savais au fond de moi qu'il s'agissait de l'un de ces rares moments que l'on se remémorerait avec un sourire au coin des lèvres. La simple réminiscence de cet instant suffirait à faire accélérer notre rythme cardiaque, à augmenter notre vitesse de circulation sanguine et nous provoquer de brèves palpitations. Mais pour le moment, je n'étais pas dans ce futur plaisant où je me souviendrai de ce passage de mon existence. J'étais en train de le vivre, et je comptais bien en profiter pleinement.

Ne quittant pas des yeux les mages face à moi, ne prêtant pas attention au fait qu'Aoyuki restaure ses forces grâce à l'attaque de l'Ice Maker, je regardais ce dernier et son collègue se mettre en position. L'aura qui émanait d'eux était tout bonnement magnifique, en parfaite symbiose, donnant l'impression qu'il ne s'agissait que d'un seul et même individu. J'allais assister à cette chose rarissime que plusieurs mages avaient passé leur vie à tenter d'accomplir sans jamais y parvenir : un Unisson Raid. J'avais demandé à mes adversaires d'y aller à fond, et ils comptaient bien accéder à ma requête si j'en jugeais le niveau de puissance qu'il libérait à travers leur attaque. Aoyuki, de son côté, n'opta pas pour un Metsuryuu Ougi comme j'avais espéré. Me sous-estimait-il ? Ou n'avait-il pas, dans son répertoire, d'Art Secret qui se prête à cette situation ? Il mit quand même le paquet en lançant une triple attaque des plus imposantes.

Les trois projectiles de glace côtoyaient la lance de glace noire qui fonçait droit vers moi, le tout à une vitesse hallucinante. Une seule chose était certaine en cet instant : si je ne faisais rien, dans mon état actuel, ce genre d'attaque risquait fort de me coûter la vie. Et ce fut là exactement ce dont j'avais besoin. Pourquoi avais-je poussé le trio à m'attaquer avec ce niveau de dangerosité ? La réponse était plus évidente qu'il n'y paraissait. Sans cela, je n'aurais pas pu retrouver ce sentiment qui m'avait habité ce jour-là... Face à Alandro Redfox. La peur de mourir, le frisson ultime, qui avait fait jaillir de mon âme une puissance nouvelle, grâce au Fire Regalia. Fermant les yeux, je pouvais sentir cette peur ouvrir le loquet qui gardait enfoui en moi ce pouvoir que j'avais utilisé lors de l'attaque du Kitsune.

Relevant d'un seul coup mes paupières, on put distinguer que mes iris étaient davantage reptiliens, signe chez un Dragon Slayer que ce dernier devient on ne peut plus sérieux. Mais ce ne fut pas ce détail qui fut le plus surprenant. Au même moment, les éclairs dansant autour de moi se firent plus imposants, plus violents, plus bruyants. Une fois encore, ce ne fut pas ce qui allait surprendre le plus la Black Ice Team. Non... Le plus incroyable fut alors l'immense brasier qui se mit à entourer mon corps, créant une imposante lumière orangée et calcinant le sol autour de moi. On avait l'impression que mon corps entier baignait dans les flammes, et que cela ne me faisait strictement rien. Les mots que je prononçais furent comme le signal pour l'éveil de ce nouveau pouvoir.


Raienryuu Mode...

Aussitôt, les flammes dansant autour de mon corps en un halo incandescent s'intensifièrent brusquement. Je finis par serrer mes poings, levant ma tête en prenant une grande inspiration. Le brasier autour de moi fut aspiré, d'une manière qui dû choquer Aoyuki selon moi. Car en effet, j'étais en train de dévorer ces flammes, ainsi que cette Foudre, alors qu'il s'agissait de deux éléments distincts. Pour un Dragon Slayer, il est impossible de dévorer sa propre magie, signe que je n'allais pas restaurer mes forces avec celle-ci, mais au contraire, l'utiliser pour un assaut qui se voudrait dévastateur. J'ignorais si j'étais capable de produire une attaque aussi puissante que celle que j'avais utilisée contre le Kitsune, mais je me devais d'essayer. Ouvrant alors grand la gueule, je laissais jaillir un colossal et imposant faisceau de feu autour et au sein duquel la foudre dansait, augmentant drastiquement le pouvoir destructeur de l'attaque.

RAIENRYUU NO HÔKÔ !



L'attaque était bel et bien d'une puissance titanesque. La seule libération de ce souffle laissa retentir dans toute l'île un cri comparable à celui d'un Dragon, me rappelant alors la voix de Tesla lorsqu'il se mettait en colère ou qu'il usait lui-même de son Hôkô. Le souffle autour de moi fut assez puissant pour envoyer valser tout ce qui avait subsisté dans l'aire de combat. Qui plus est, la taille plus qu'imposante de mon assaut était suffisante pour frapper les quatre projectiles qui fonçaient vers moi. J'avais essayé de calculer l'angle de frappe pour lui donner un léger caractère ascendant, et ce pour une raison bien précise. Rien qu'en voyant l'immense sillage qui faisait fondre et s'écraser la roche autour du souffle incandescent et fulgurant, je me dis que j'avais bien fait. En effet, j'évitais ainsi de frapper l'île de plein fouet avec une offensive qui risquait de provoquer d'immenses dommages.

Mais ce ne fut pas la seule raison. Je m'étais dit, au moment de lancer mon Hôkô, que si mon arcane était assez puissante pour briser un Unisson Raid et trois attaques d'un Dragon Slayer qui vient de retrouver sa pleine puissance, alors ce dernier risquait d'être fatal aux trois mages qui se trouvaient face à moi. En influant sur l'angle de la sorte, j'avais ainsi dirigé l'attaque pour qu'elle ne frappe pas de plein fouet le trio en les plaçant au coeur de l'assaut. Si mes calculs étaient justes, et si je parvenais à balayer les sorts adverses, alors Aoyuki, Fubuki et Yue devraient être touchés par les bords du Hôkô et subir des dommages sévères, certes, mais loin d'être létaux.

Le rugissement ainsi que le faisceau de feu électrique se propagea dans toute l'île, résonnant comme l'éveil d'un nouveau Dragon. Seul, face au nuage de débris qui me bouchait la vue et m'empêchait de voir si j'avais ou non réussi mon coup, je sentais mon corps flancher, vidé de toute force. Victoire ou défaite ? Je n'en savais rien... Néanmoins, ce fut avec un large sourire aux lèvres, que je ployais sous mon propre poids, tombant sur moi-même comme si mes jambes devenaient incapable de me porter. J'eus tout juste assez d'énergie pour plier l'un de mes genoux, le faisant toucher le sol, restant ainsi dans une position agenouillée, le visage vers le sol, avec un large rictus satisfait sur le visage. Pourquoi étais-je aussi heureux malgré le fait que je demeure incapable de continuer le combat ? Tout simplement parce que je venais de réussir à utiliser un nouveau pouvoir d'une puissance incommensurable. Il était certain que grâce à cela, j'étais devenu encore plus fort, même si son utilisation était un pari risqué, me vidant totalement de toutes mes forces.

Ouvrant lentement les yeux, sentant toute ma chair me lancer abominablement sous l'effet de la fatigue et des blessures que j'avais reçu, j'avais tout juste assez de force pour regarder dans la direction de mes adversaires et rester conscient. Il était certain qu'à la moindre bourrasque, j'allais m'avachir sur le sol calciné sans même pouvoir opposer la moindre résistance. C'était par pur réflexe que j'avais maintenu cette position, un bras posé sur mon genou, ce dernier lui-même posé sur le sol. Restait alors à voir comment s'en était sortie la Black Ice Team. Même si je désirais ardemment sortir victorieux de cet affrontement, j'espérais cependant que je ne leur avais pas occasionné trop de dégâts...




_________________



Spoiler:
 
Fubuki Tsuya
Admin / Kita no AisukazeAdmin / Kita no Aisukaze

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 25
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.775
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 28 Avr - 23:49


La réaction d’Aoyuki m’avait faite sourire, ce dernier n’assumait toujours pas le fait qu’il puisse se lier d’amitié avec d’autres Fées de la guilde et bien soit, je serais celui qui briserait la glace qui l’entourait. Après tout, je n’avais pas peur de cet élément que je modelais selon mes envies, même si je n’avais pas une résistance aussi élevée que lui dans ce domaine, cela ne m’empêchait pas d’être sans doute le seul à lui tenir tête question température. La suite, je n’avais pas pu la voir, je m’étais concentré dos à Yue pour former ce qui était l’attaque la plus puissante que nous pouvions sortir. Ethan nous avait demandé de relever le niveau et bien, il allait être servi et qu’il ne se plaigne pas surtout. Un sort capable de lier deux magies en une seule, de faire en sorte que les deux corps n’en forment plus qu’un et que leurs magies fusionnent pour donner naissance à quelque chose d’unique en son genre. Un sort qui ne pouvait pas fonctionner si les deux mages n’étaient pas synchrones, s’ils n’étaient pas capables d’une telle union, si leurs magies étaient incompatibles, ce qui n’était pas notre cas à Yue et moi. Unisson Raid. Un sort aussi unique qu’impressionnant. D’après les rumeurs, chaque Unisson Raid était unique et seul un long et éprouvant entraînement pouvait mener à une réussite, néanmoins, cela ne m’avait pas paru aussi intense avec Yue, à croire que nous étions vraiment faits l’un pour l’autre… plutôt, que nous parvenions à lire en l’autre sans problème… Enfin bref, vous voyez ce que je veux dire !

L’inconvénient d’une telle technique, c’était sa consommation intense en terme de magie, mais d’après ce qu’Ethan nous avait dit, il n’y aurait pas d’autres échanges, ce qui allait nous permettait de nous donner à fond, sans aucune restriction. Du coin de l’œil, je voyais deux sphères de glace suivi d’un souffle enneigé se diriger vers Ethan à côté de notre lance. Le Dragon Slayer de foudre n’allait pas pouvoir recommencer sa technique pour annihiler nos techniques, elles étaient trop puissantes et il le savait sûrement. Non, je lui faisais confiance pour ne pas utiliser deux fois de suite la même stratégie et la suite était des plus surprenantes, il fallait bien l’avouer. L’ace de Fairy Tail était entouré d’éclairs, montrant ainsi sa volonté de combattre, jusque là rien de particulier, mais le plus impressionnant, c’était qu’il baignait dans des flammes sorties de nulle part. Comment était-ce possible ? Il maîtrisait la foudre, être frappé par cette dernière n’était que bénéfique pour lui, alors comment pouvait-il rester entouré de flammes sans brûler par ces dernières ? Il se mettait à les aspirer comme si c’était une chose qu’il faisait régulièrement et mes yeux s’écarquillaient de stupeur en observant un tel spectacle, c’était tout bonnement impressionnant. J’étais loin de me douter qu’il possédait un tel potentiel, il était maintenant évident qu’il était le seul à pouvoir atteindre le rang S. Je m’étais bercé d’illusions en pensant parvenir à l’égaler un jour, le gouffre entre nous deux était bien trop gigantesque pour que je prétende y arriver.

Une telle inspiration ne pouvait prévoir qu’une seule chose, un souffle qui allait mêler feu et foudre. Je remarquais avec surprise que je ne m’étais pas trompé, mais aussi que la puissance qui émanait de cette attaque était bien supérieure à ce qu’il pouvait faire habituellement. Nos attaques furent littéralement balayées par le souffle infernal, la lance se brisa quasiment instantanément et les attaques faites de neige d’Aoyuki finirent évaporées lorsqu’elles rencontrèrent les flammes qui composaient cette attaque. Quand le souffle fut enfin sur nous, j’eus l’impression d’être une simple poupée de chiffon, transporté sans que je puisse émettre la moindre résistance. Le feu m’avait légèrement brûlé les bras que j’avais eu le temps de placer pour me protéger la tête et la foudre se faisait un plaisir de les parcourir alors que j’étais repoussé en arrière sous la puissance écrasante de ce souffle hors du commun. J’avais mal aux bras, j’avais chaud dans tout le corps, la situation ne pouvait pas être pire pour moi qui avait besoin de fraicheur et d’utiliser mes bras pour former mes créations. Il fallait me rendre à l’évidence, j’étais vaincu, je ne pouvais plus rien faire, même s’il me restait par miracle de la magie en réserve. Je ne savais pas ce qu’il en était pour les deux autres et je m’inquiétais pour Yue, mais je sentais que nous étions tous hors d’état de combattre. Me redresser ne m’avait jamais paru aussi douloureux, mais cela n’avait rien d’étonnant après le combat que nous venions de faire. Le Master félicitait finalement Ethan, ce qui concluait son passage au tant attendu rang S et nous pouvions tous rentrer à la guilde.

Le retour se passait aussi mal que l’aller pour les deux Dragons Slayers qui n’en pouvaient plus, mais je ne me mêlais pas aux autres. Après m’être assuré que Yue allait bien et en avoir fait de même pour lui, je m’étais isolé mentalement puis physiquement dès notre arrivée sur le bateau. Je n’étais pas parvenu à desserrer des poings depuis la fin de ce combat, et tout cela pour une seule et bonne raison: j’avais encore perdu. Certes, ce n’était ni la première fois, ni la dernière, mais cela faisait plusieurs fois d’affilée que cela se produisait et je commençais à en avoir plus qu’assez de n’être qu’un moins que rien dans tout ce que j’entreprenais. Si cela continuait ainsi, plus aucune Fée ne pourrait se reposer sur moi comme je me reposais sur eux, il fallait que cela change, il fallait que je devienne plus puissant pour éviter que les gens ne s’inquiètent sans cesse pour moi. J’avais le regard perdu vers l’horizon et je pensais à tout le chemin que j’avais déjà parcouru, et dire qu’il n’était pas encore suffisant. Il était de mon devoir de progresser encore, ainsi, je pourrais protéger celui… ceux si chers à mon cœur.



_________________




Fubuki câline Yue pour la sign'
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

avatar

Messages : 706
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Ven 3 Mai - 18:41
Yue sentait la fin du combat se rapprocher à toute vitesse. Il avait fait en sorte de donner toute la gomme en utilisant sa plus puissante technique avec Fubuki : l’Unisson Raid ! Mais quelque chose lui disait que la dernière offensive d’Ethan serait bien plus impressionnante. Le petit brun connaissait depuis de nombreuses années son aîné et il se doutait qu’avec les capacités qu’il possédait, ce ne serait pas une simple petite décharge électrique qu’il utiliserait sur le trio. Mais qu’est-ce qu’il réservait encore ? Qu’allait-il employer comme technique dans son répertoire ? Personne ne pouvait le savoir. C’était en quelque sorte la surprise, mais de là à dire si elle était bonne… Pendant que les deux Makers s’étaient préparés à leur prochaine offensive, Aoyuki avait mangé le bloc de glace que lui avait envoyé Tsuya. De ce fait, le Dragon Slayer avait rechargé un peu son énergie. Il prépara également son attaque, toujours résolu à vaincre l’adversaire qui leur faisait face. Il était grand temps de relever le niveau de ce groupe tout fraîchement formé : la Black Ice Team ! Un sourire se dessina sur le visage de Hikaru. Il avait hâte de voir ce que la suite donnerait. Malgré tout, il resta sérieux et préféra ne pas relâcher son attention ne serait-ce qu’une seule seconde.

Le Pourfendeur de Dragons qui accompagnait le duo de choc, avait opté pour une triple attaque. Uni avec cette gigantesque lance de glace enveloppée par les ténèbres, cet assaut pouvait être fatal pour le dénommé Rayne s'il ne faisait rien. Comment comptait-il s'en sortir à présent ? Pourquoi restait-il immobile alors qu'il savait très certainement qu'il aurait dû mal à échapper à cette puissante offensive ? Le blondin semblait se concentrer, car il avait fermé les yeux. Le porteur de clés serrait les poings, se demandant bien ce qu'il attendait pour répliquer. Il n'eut pas tellement le temps de s'inquiéter puisque l'Ace avait déjà rouvert ses paupières. Ses prunelles n'étaient pas comme d'habitude, elles semblaient plus proches d'un reptile que d'un humain... Des éclairs apparaissaient partout autour du musicien, se faisant plus imposant et bruyant que jamais. Mais ce n'était pas cela qui stupéfia le plus le Dark Maker. En effet, ce qui surprit grandement l'adolescent, c'était... Ces flammes qui dansaient autour du Dragon Slayer de Foudre. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Comment était-ce possible ? C'est là que fut le déclic pour l'utilisateur de la Zôken Mahô. Lors de l'attaque de Fairy Tail avec le Regalia de Feu ! Il avait réussi à obtenir ce pouvoir !

Cet objet qu’il possédait dans sa poche… Cette toute petite chose qui détenait une puissance incommensurable… C’était tout simplement incroyable ! C’est alors que les deux éléments s’intensifièrent et furent lentement dévorés par le guitariste. La suite des évènements ne serait pas sans douleur pour eux trois. Ça sentait même le roussi et pas qu’un peu. En voyant le Raitei ouvrir la bouche en annonçant son attaque, on pouvait une gigantesque colonne où le feu et la foudre ne formaient qu’un. Les quatre projectiles furent totalement détruits. Heureusement que l’angle d’attaque n’était pas droit sur eux, mais rien que le souffle était impressionnant et puissant. Suffisamment en tout cas pour que le trio se le reçoive de plein fouet. Le Soldat des Ténèbres avait tenté de se protéger avec ses compagnons avec un bouclier, mais la fumée noire fut rapidement volatilisée avant même qu’elle ne puisse se former totalement. Il se protégea comme il le pouvait avec ses bras, son visage caché derrière pour éviter de tout se pendre en pleine figure. Son corps ne put résister à un tel assaut et fut propulsé en arrière et s’écrasa sur le sol. Le gamin ne parvint pas à bouger et ne savait même pas où se trouvaient ses camarades de fortune qui avaient subi des dégâts tout comme lui.

Un hurlement lointain parvint aux oreilles de Yue. Misao avait très certainement regardé le match dans toute sa globalité et à la vue de cette tempête infernale, il s’était inquiété pour son maître. Mais ce dernier lui avait demandé de rester avec Alandro et de ne surtout pas venir dans le lieu qui servait d’arène. Un nuage de poussière, ainsi que des débris volaient partout autour des combattants. Le garçon à la chevelure en pétard toussota et releva la tête pour contempler la scène. On pouvait voir les nombreux impacts dus aux précédentes attaques. Le petit brun avait des écorchures et des brûlures à divers endroits sur sa peau. Même ses vêtements avaient été déchirés. Du regard, il chercha rapidement où se trouvaient son meilleur ami et le dénommé Tatsuki. Leur état n’était guère mieux que le sien, mais ils s’en sortiraient très bien avec du repos et des soins. Hikaru posa ses yeux bleus en direction de son aîné et remarqua la position dans laquelle était ce dernier. Oui, il avait posé un genou à terre et à la surprise général, il se mit à éclater de rire. Le Mokomanjuu en profita pour courir vers son propriétaire qui semblait péter un câble alors que pas du tout. Il avait réussi à obtenir ce qu’il souhaitait : obliger l’Ace à poser au moins un genou au sol ! C’était en quelque sorte une victoire.


"AH AH AH AH AH !!! Tu es tombé à terre le vieux ! Tu es tombé à terre ! On t’a eu ! Nous sommes à égalité ! AH AH AH AH AH !!!"


Non, le porteur de clés ne considérait pas cela comme une défaite, loin de là. Ils s’étaient tous surpassé, ils avaient tous donné le meilleur d’eux-mêmes dans cette bataille. Il garda un sourire aux lèvres et il sentit une adorable peluche noire se blottir contre lui. Il la serra doucement dans ses bras endoloris et lui caressa le sommet du crâne, voulant la rassurer. Quel dommage qu’il n’ait pas pu au moins se relever et aller le narguer juste devant lui… Ses membres le faisaient souffrir et il ne se sentait pas capable de se mettre debout tout seul. Il émit un soupir et fixa la créature qui s’était dégagée et recrachait une boîte à pharmacie. Misao sortit des pansements, du coton, des bandages, du désinfectant, une paire de ciseau… Quelle organisation ! La boule de poils ne perdit pas son temps et commença à soigner son ami au plus vite. Il en fit de même pour les autres participants. C’était vraiment gentil de sa part ! Le Master s’était finalement dirigé vers le groupe et félicita Ethan pour être passé au rang S. Après de très gros efforts, le petit brun se hissait sur ses deux pieds et applaudissait vivement Rayne. Il l’enviait beaucoup, car il désirait que ce jour vienne pour lui aussi. Ce n’était pas encore pour tout de suite. Chaque chose en son temps.

C’était l’heure du départ de l’île et le retour à la guilde était tant attendu… Surtout pour les deux Dragon Slayer qui ne supportaient pas les moyens de transport ! C’était une habitude, donc il ne faisait pas trop attention à eux, se souciant plus de Fubuki qui - comme il le faisait si souvent - s’isolait quand quelque chose n’allait pas. Malgré qu’il lui ait assuré que tout allait bien, il savait pertinemment que ce n’était pas le cas. Il n’aimait pas voir les gens déprimer et surtout pas son meilleur ami de toujours. Il décida de le retrouver pour aller le réconforter. Après tout, c’était son boulot de faire sourire les gens, non ? Marchant tranquillement vers la cachette de son partenaire, il le trouva enfin, seul en train de fixer l’horizon. On avait l’impression qu’il était perdu dans ses réflexions. A quoi pensait-il ? Etait-ce à de bons ou mauvais souvenirs ? Il espérait simplement que cela ne soit pas la deuxième réponse. Tout doucement, il s’approcha de son acolyte sans un bruit et au dernier moment, il se jeta dans son dos en prenant soin de ne pas lui faire plus mal qu’il n’avait et lui afficha le plus beau sourire qu’il puisse faire. Le Mokomanjuu en avait profité pour se poser sur l’épaule du garçon à la chevelure d’argent et le câlina comme le ferait une peluche.


"Hey ! Ne fais pas cette tête ! C’était super qu’on ait pu réaliser pour de vrai notre Unisson Raid ! Tu as beaucoup progressé depuis la dernière fois, tu sais ? On deviendra encore plus fort, tu verras !"


Ces mots avaient pour but d'encourager le Kita no Aisukaze. Il avait bien besoin qu'on lui remonte le moral, surtout après la défaite qu'ils avaient eue tous les deux face à Cobra, le Dragon Slayer du Poison. Depuis ce jour, le jeune Tsuya n'était plus vraiment le même, tout comme Hikaru. Ce dernier n'avait pas été très vigilant et il avait même ressenti de la peur en voyant son camarade se retrouver à l'article de la mort. Cet épisode l'avait profondément marqué et cela lui avait remémoré de très anciens souvenirs, ravivant un peu plus cette volonté de progresser plus vite. Dans son coeur, c'était une promesse, celle de ne pas plonger dans le mauvais côté et surtout dans la vengeance. Mais pour l'heure, il fallait prendre un peu de repos. Une fois de retour sur la terre ferme et surtout à Magnolia dans la taverne de la guilde, les membres pouvaient faire la fête en l'honneur du Pourfendeur de Dragons : Ethan Rayne. Il y avait des rires, de la musique et des chansons, de quoi boire et manger à foison... La bonne ambiance habituelle qui mettait toujours d'excellente humeur. Yue se jetait sur la nourriture pour se requinquer rapidement. Demain sera un autre jour et il y aura beaucoup de boulot pour devenir plus puissant, surtout s'il voulait rattraper le gros retard sur le blondinet !
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

avatar

Messages : 1150
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 24
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Ven 10 Mai - 11:50
    Le coup décisif... Tel était ce qui était en train de venir sur le grand blond sous la forme d'une triple offensive lancée par nos trois amis. Même si l'attaque lancée par le duo des Ice-Makers était impressionnante, celles lancées en simultané par Aoyuki n'était pas à prendre à la légère. Un simple amateur étant arrivé en plein milieu du combat à ce moment précis se serait dit que la victoire était assurée pour le trio, mais il ne fallait pas oublier de prendre en compte que leur adversaire était l'Ace de Fairy Tail. Qu'avait-il donc dans son sac pour dire à os trois lurons de balancer tout ce qu'ils avaient dans cette attaque ? Peu importe, se disait notre héros. Il était bien déterminé à montrer à Ethan que lui non plus n'était pas prêt à y aller avec des gants.

    C'est alors que le Dragon Foudroyant fit une chose inouïe. Alors qu'il était face aux attaques, droit comme un I, sans la moindre intention de bouger, il prononça quelques mots inaudibles pour notre le jeune dragon. Tout d'un coup, sorties de nulle part, des flammes se mirent à virevolter autour de lui avec la foudre émanant du grand blond. La surprise envahie le jeune Ao, dérouté, par ce phénomène. Comment était-ce possible ? Pourquoi Maintenant ? Qu’est-ce que c'est ? Tant de questions traversent son esprit, mais celle qui resta était un simple « C'est quoi ce bordel ?! ». Pourquoi tant d'incompréhension ? C'est simple. Voyez-vous, les Dragon Slayers sont des mages étant passés maître dans l'art d'utiliser un élément, jusqu'à en devenir invulnérable. Cependant, ce que venait d'accomplir Ethan allait au-delà de l'entendement de cet art : il venait d'invoquer la force de deux éléments différents. Impensable !

    Mais le dragon foudroyant ne s'en arrêta pas là. Le feu et les éclairs virevoltant autour de lui se firent absorber par le mage. Impensable, ce dernier pouvait non-seulement produire deux éléments, mais en plus, il pouvait les absorber tous les deux. Insensé, pensait alors le dragon des glaces. Mais il n'avait pas le temps de réagir, de contre-attaquer, ni même de fuir que de la bouche de son adversaire sorti un souffle aussi puissant qu'imposant, annihilant les offensives de nos trois compagnons, tout en les blessant de manière plus ou moins importante. Le souffle propulsa Aoyuki sur une bonne dizaine de mètres, s'accompagnant de multiples brûlures et spasmes paralytiques dûs au mélange de flammes et foudre. Cependant, l'attaque s'arrêta brusquement, mettant donc fin au supplice que subissait le dragon des glaces. Le trio était au sol, ayant du mal à se relever à cause de leurs blessures.

    Dos au sol, bras écartés et souffle court, Aoyuki regardait le ciel avec un regard exaspéré. Tant de travail, tant d'entraînements pour essayer de rattraper le niveau de son confrère. Tout ça en vain. Accompagnant le goût de la défaite, celui de la frustration semblait s'imprégnait dans sa bouche de manière indélébile... Repensant à toutes les fois où il s'était retrouvé à un de ses frères, il se remémora toutes ses défaites, toutes ces fois où il était impuissant. Il était sans aucun doute l'un des plus faibles de ses frères, si ce n'est le plus faible. Mais à ce moment-là, alors qu'il avait subi une autre humiliation, il n'en avait plus rien à faire. Perdre était une expérience qu'il devait appréhender afin de progresser un jour. C'est donc après un long soupire qu'il se releva, se rappelant soudainement qu'il était pas mal blessé par la dernière attaque d'Ethan. Ses brûlures n'étaient pas si graves que ça, mais elles étaient surtout multiples. Observant alors la scène aux alentours, il pouvait voir son frère genou à terre suite à son souffle dévastateur. Il était évident qu'après une telle attaque, on ne s'en sortait pas indemne. Autour de lui se rassemblaient les autres membres de la guilde présents sur place. Comme à son habitude, le jeune Yue ne restait pas en place, et ce, malgré les dégâts qu'il avait pu subir. D'un autre côté, son compatriote Ice Maker semblait plus calme, beaucoup plus dessus de la défaite comme Ao, même s'il ne s'empêcha pas de féliciter le grand Blond pour sa performance. Décidant de ne pas participer à la fête, le mage des glaces poussa un grand soupir avant de se diriger vers la sortie de la grotte.



« - Bon, si vous vouliez bien vous dépêchez de lui remettre son « rang » ou je ne sais quoi. Je vous attend plus loin, pas envie de participer à ce genre de « fête », je vous attend là-bas. »

    Une fois assez éloigné du groupe, de manière à ce que personne ne puisse le voir. Aoyuki souffla un bon coup avant de se reposer contre un mur. C'était bien de faire le fier, mais les douleurs de son corps restaient là pour le rappeler à l'ordre. Utilisant donc ses pouvoirs, il passait sa main recouverte de froid un peu partout sur son corps afin de calmer ses brûlures. Calmement, il commençait à se remémorer tout ce qu'il dut endurer jusqu'à aujourd'hui. La perte de certaines personnes, les engueulades avec d'autres, les combats, les moments de joies... Et de tristesse. Il parvint à la conclusion que Shinotake n'avait sans doute pas tort : les magies de Fairy Tail ne sont pas si mauvaises que ça, après tout. Sentant que les autres se dirigés vers sa position, il se remit debout avant de lâcher une dernière parole.



« - La prochaine fois, ça sera moi qui te battrais… »

    Cette déclaration qu'il se permettait de faire en aparté semblait être l'annonciateur d'une nouvelle détermination. Mais pour cela, il faudra attendre un autre chapitre, car pour le moment, sur le chemin du retour, tout ce que pouvait faire Aoyuki, c'était vider les fonds de ses tripes qui n'étaient pas partis à l'aller...

_________________



♪ Fall Out Boys - Centuries ♪

Thx Natsumi for the Kit
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Dim 19 Mai - 20:22
    Assit à côté de la pierre tombale, Alandro regardait les quatre mages se combattre. Les sourcils plissés, l'air concentré, le jeune maître de Fairy Tail semblait être très attentif au déroulement de l'affrontement. Pour tenir tête au meilleur potentiel et au meilleur mage de l'Est de Fiore, le blondinet avait pris soin de choisir trois des plus prometteurs de ses membres. Si la synergie entre Fubuki et Yue paraissait évidente, Aoyuki restait quand même le point d'interrogation dans l'équation. Sa magie pouvait se combiner à merveille avec l'Ice Maker aux cheveux clairs. Mais son caractère bien trempé faisait de lui un garçon solitaire et peu enclin à se lancer dans le travail d'équipe.

    Du coup, El Colonello avait tout simplement fait un pari avec lui-même, persuadé que le Dragon Slayer des Neiges était capable de suffisamment de bon sens et de courage pour mettre son ego de côté et se battre côte à côte avec les deux autres magiciens. C'était peut-être une épreuve dont le but était de tester les capacités du fils de Tesla. S'il était apte, oui ou non, de porter sur ses épaules le titre de Mage de rang S. Si tous les espoirs placés en lui étaient une erreur ou non. Mais c'était aussi le moyen parfait de jauger les trois chenapans, et de faire les faire progresser.

    Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce n'était pas gagné. Le début du combat fut pour le moins calamiteux et s'ils ne manquaient pas d'enthousiasme, la Black Ice Team faisait preuve d'une grande maladresse face à la facilité d'Ethan. Ils n'avaient peut-être pas le plus simple des adversaires, le Dragon Slayer de Foudre étant un garçon bien armé à l'intelligence rare. Mais si le combat continuait dans ce même faux-rythme là, les A-Rank risquaient de perdre d'eux-même.

    Fort heureusement, ils réussirent à se coordonner rapidement pour donner du fil à retordre à l'autre blond de Fairy Tail. S'il manquait encore ce petit quelque chose pour qu'ils puissent créer des miracles, cette nouvelle équipe avait, aux yeux d'Alandro, le potentiel pour déloger la Storm Team de son piédestal dans les mois ou années à venir. Le regard concentré, presque sévère du maître laissa rapidement place à une expression moins crispée, comme en pouvait témoigner son sourire. Les bras croisés, et jetant un coup d'oeil de temps en temps à la tombe située à ses côtés, il appréciait pleinement l'affrontement dont il n'était qu'un simple spectateur. Bon, il est vrai que voir les arbres s'enflammer et le sol trembler le faisait baliser un petit peu... S'imaginant même retenir les quatre rigolos après l'épreuve pour replanter quelques graines. Mais c'était de bonne guerre. Et tout le monde était d'accord pour dire qu'un mage de Fairy Tail ne pouvait pas combattre sans tout casser. C'était presque génétique.

    Le combat était d'une très grande qualité. Digne d'une finale de Tournoi de Domus Flau, c'est dire. Rarement Coronado fils eut la chance, l'opportunité de voir un tel affrontement. Du cœur à l'ouvrage, de la détermination, du talent jusqu'aux dents, et des noms de techniques criés jusqu'à se déchirer les cordes vocales. Tout était là pour faire de l'épreuve un étonnant cocktail d'explosion et de kaboom. Le jeune maître, toujours à l'écart, devait sans cesse se décaler à gauche ou à droite pour éviter quelques pierres et branches perdues, évitant avec classe les projectiles qui manquaient de peu de le tuer. Puis, après de longues minutes de pugilat, l’apothéose.

    Un Unisson Raid était quelque chose de rare et qu'on ne pouvait détester. A moins d'être en face de l'offensive. Yue et Fubuki avaient un passé commun et avaient grandis ensemble. Ce n'était qu'une demi-surprise de les voir, ensemble, côte à côte, lancer un tel sort. L'attaque d'Aoyuki, cherchant sans doute à combiner son sort avec celui de ses camarades, était intelligemment pensé aussi. Mais comme on pouvait s'en douter, il manquait quelque chose. Pas le courage ou la volonté. Juste un écart de puissance. Car en face, ils avaient Ethan.

    « Hoho... » Murmura Alandro lorsque des flammes commencèrent à sortir du corps de son second. Qu'il trouve un moyen de s'échapper et faire jeu égal avec l'Unisson Raid ne l'aurait guère étonné. Mais qu'il passe en mode Raienryuu, c'était quelque chose que le maître n'avait pas vraiment envisagé. Sa petite grimace et ses sourcils arqués cachaient misérablement son inquiétude, lui qui ne souhaitait pas voir l'île de Tenrou disparaître des cartes maritimes du monde... Son sort écrasa tout sur son passage, ne trouvant comme seul résistance, et que pendant un bref instant, le sort combiné des trois adolescents. Est-ce qu'El Colonello aurait pu lutter contre une telle puissance ? Il se posa la question un instant, avant de sourire. Il aurait sans doute trouvé une solution, mais combattre ce sort de front était sans doute voué à l'échec. Quant au combat, il venait de prendre fin à cet instant.

    Fubuki, silencieux, quitta l'endroit à peine après s'être relevé. Yue, plus enthousiaste, lâcha une petite remarque amusante avant de disparaître à son tour, sans doute pour partir réconforter le premier. Quant au frigide, il ne se fit pas prier avant de prendre la poudre d'escampette. Ils étaient partis rejoindre le bateau. Mais qu'ils ne s'inquiètent pas, ils n'allaient pas attendre très longtemps. Le maître des fées n'était pas le plus grand des orateurs, même s'il savait se débrouiller lorsqu'il s'agissait d'aligner quelques mots sans faire de fautes. Il se leva, gardant sa forme d'enfant, et enfonça ses mains dans ses poches avant de s'avancer vers son vieil ami. Il arriva à ses côtés et lui tapota les fesses, étant trop petit pour atteindre ses épaules.

    « Désolé mec, tu t'es planté. » Lança simplement le blondinet, avant de se retourner vers son camarade, le sourire jusqu'aux oreilles. « Non j'plaisante, tu t'es débrouillé comme un chef. Mais je n'en attendais pas moins de toi, pour tout te dire. Ethan Rayne, te voici en ce jour Mage de rang S. Tu as désormais droit de monter au second étage, et te lancer dans les quêtes les plus difficiles qu'il soit. Je t'épargnerais tout le blabla qui suit car je sais que tu as envie de rentrer et l'annoncer à ta petite chérie » Alandro eut un petit gloussement après avoir dit le terme ''chérie'', avant de reprendre « La tombe qui est ici est celle du premier maître de Fairy Tail. J'avais envie qu'elle voie de ses propres yeux ce dont tu es capable. Et je pense que tu ne l'as pas déçu. Félicitation, Raitei. Tu le mérites. »

    Il s'arrêta trois secondes, puis enchaîna : « Par contre, faudra que tu reviennes demain pour replanter quelques arbres. Le mode Raienryuu, c'est super cool, mais je te rappelle que cette île fait partie du patrimoine de notre guilde et j'y tiens, personnellement, autant que mon bureau et notre bâtiment. Alors en rentrant ce soir, j'te donnerais une pelle et des graines et demain à la première heure, tu ramènes tes fesses ici et tu répareras tes dégâts. »

    Il lui tapota une nouvelle fois les fesses, puis reprit le chemin vers le bateau. Comme les trois enfants avant lui. Comme Ethan après lui. Et comme les futurs candidats, dans quelques mois.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   Jeu 23 Mai - 0:47














One Step Closer

Un genou sur le sol, complètement vidé de mes forces, Je sentais que je pouvais m'effondrer au moindre coup de vent. Les blessures alliées à la fatigue avaient grandement joué sur mon état actuel. Je devais avouer que la Black Ice Team s'était très bien défendue. Certes, les trois mages n'étaient pas encore "mûrs", mais je sentais, après ce combat, qu'ils avaient ce qu'il fallait pour franchir le fossé qui nous séparait actuellement. Tout en souriant comme le fait un homme fier, je me disais que j'allais devoir rester sur mes gardes pour ne pas me faire rattraper par ces jeunots. J'étais cependant satisfait d'avoir réussi à utiliser de cet impressionnant pouvoir qu'était le mode Raienryuu, même si celui-ci m'avait épuisé en un seul coup. Bien que forte, cette puissance était de toute évidence un épée à double-tranchant, car à l'instant où j'avais lancé le Hôkô, j'avais senti toutes mes forces m'abandonner. Une technique surpuissante de dernier recours empêchant de continuer le combat une fois qu'elle était lancée... Voilà ce que j'avais acquis. En faire une arme de salut ou de défaite ne dépendait que de mon jugement. Plus que jamais, j'allais devoir travailler dur pour maîtriser ce pouvoir et palier à ses innombrables défauts.

Relevant la tête, je vis Yue plein de vie et de joie à la simple constatation de m'avoir fait mettre un genou à terre. Il était vrai que pour lui qui avait tendance à m'idolâtrer, cela devait être une grande satisfaction. Et pourtant, il possédait lui aussi le potentiel pour atteindre mon niveau, voire même le dépasser. S'il restait avec ce qui risquait de devenir un complexe d'infériorité envers les gens qu'il admirait, il ne pourrait pas passer cette barrière qui le ferait stagner. Mais en observant sa réaction face à Fubuki, je me disais qu'il n'y avait pas de souci à se faire. Intérieurement, j'attendais impatiemment le jour où les deux Maîtres de la Zôken Mahô rivaliseraient avec moi. Je commençais à comprendre ce qu'avait ressenti Arvis en me voyant progresser jour après jour depuis mon recrutement au sein de la guilde. Fubuki me sembla néanmoins moins joyeux que d'habitude. J'ignorais ce qui le troublait à ce point, mais je ne pouvais m'empêcher d'être inquiet pour cela. Quant à Aoyuki, il était, comme à son habitude, assez glacial. Je savais pertinemment que les défaites, en particulier contre d'autres Dragon Slayers, pouvaient être difficiles à accepter, même si ce récent membre de Fairy Tail n'en montrait rien.

Avec un sourire montrant mon propre contentement quant à cet affrontement, j'essayais de me relever avec un semblant de classe qui s'envola aussitôt lorsqu'Alandro s'adressa à moi en me disant que j'avais raté l'examen. Les yeux exorbités et la bouche bée, je fixais le chibi Master avec une mine à la fois décontenancée et en proie au désespoir... Juste avant d'afficher une mine choquée lorsqu'il affirma qu'il s'agissait d'une blague. Les mots du bébé résonnait et finirent par me provoquer des larmes aux yeux et une montée de morve au nez, alors que je me mettais à genou pour agripper son pantalon en me frottant à ses jambes, parlant du nez et pleurant comme un homme à qui on aurait rendu son numéro fétiche du Sorcerer Magazine, édition spéciale maillot de bains deux pièces.


Gwaaaaaah ! Arigatogozaimasu Masteeeeer ! Snif sob !

Me mouchant même dans ledit pantalon, je finis par reprendre un peu mon sérieux et mes esprits, me relevant en toussotant devant le discours qui parlait de la tombe de Mavis Vermillon. Fixant cette dernière et la lueur qui brillait en son sein, j'affichais à mon tour un léger sourire bienveillant. Une brise légère souffla alors, remuant ma chevelure blonde ainsi que mon long manteau, faisant passer quelques feuilles devant mon regard, avant que je ne réponde avec un air plus adulte que précédemment.

Les choses se mettent en mouvement on dirait. Une nouvelle génération de fées est en train de voir le jour, guidée par les valeurs de ses prédécesseurs. Je ferais en sorte de me montrer digne de ces derniers... Et de guider les autres dans la même voie.

Tout en parlant, je me souvenais d'Arvis et de la manière qu'il avait de prendre soin de moi, cela même avant que je n'entre dans la guilde. Je devais faire honneur à sa mémoire, à celle du Shodaï Master, mais aussi à l'esprit de mes nakamas qui comptaient sur moi. J'étais maintenant un mage de rang S. Mon rêve était devenu réalité. Mais recevoir ce titre n'était qu'une partie de ce dernier. Plus que la nomination, il me fallait maintenant montrer que j'en avais l'étoffe, et agir comme tel. J'aurais tellement aimé que Tesla et Moebius puissent voir ce pas de géant que je venais de faire dans l'accomplissement de mes ambitions. Regardant mes deux mains, je fixais surtout mes manches, et mon habit en général. Je pouvais maintenant me permettre d'arborer fièrement ce manteau que mon second père adoptif m'avait légué, lui-même ancien mage de rang S.

Je fus alors coupé dans mon élan de gaieté et de nostalgie par les mots d'Alandro, m'affirmant que j'allais devoir repasser demain sur l'île pour réparer les dégâts du mode Raienryuu. Affichant un air crispé et soudainement en proie à la détresse, je le regardais s'échapper sans pouvoir trouver les mots afin de plaider ma cause et éviter cette sanction. Une fois qu'il s'était éloigné de quelques mètres, je réussis à reprendre mes esprits, les larmes aux yeux, tout en serrant les poings et en m'égosillant, tête levé vers le ciel.


Moooooo... NANDEEEEEEEEEEEE !!!

Essuyant ces larmes de résignation, je reprenais le chemin du quai, une mine abattu ayant visiblement remplacé mon air victorieux. Je constatais en effet, au fur-et-à-mesure de mon avancée, les dégâts que j'avais fait avec une seule attaque du mode Raienryuu. La combinaison du Feu et de la Foudre... C'était comme faire un mélange de dynamite et de nitroglycérine. Il s'agissait, à mon sens, des deux éléments les plus destructeurs qui soient... Et il avait fallu que ce soit un mage de Fairy Tail qui parvienne à les combiner. Cette punition sonnait dans mon esprit comme la première d'une longue série.

Mais alors que j'arrivais près du quai, je voyais Fubuki qui avait visiblement une mine plus abattue que d'habitude, alors qu'Aoyuki boudait les honneurs d'un combat d'une telle qualité. Reprenant aussitôt mon sérieux, j'estimais qu'il était de mon devoir, en tant que Dragon Slayer pour l'un, et ami de longue date pour l'autre, de faire quelque chose. La seule chose que je savais, c'était que cette défaite avait visiblement eu un effet néfaste sur eux, pour une raison que j'ignorais. Si tel était le cas, alors je n'avais pas le choix. Il me fallait restaurer en eux une confiance ainsi qu'une volonté de progresser qui ne serait plus entachée par la moindre défaite.


AOYUKI ! FUBUKI !



Les interpellant ouvertement avant que nous ne soyons tous à bord du navire, je pointais vers eux mon index gauche, fronçant les sourcils avec une mine sérieuse, voire même féroce. On pouvait sentir une certaine force émaner de mon regard, cela malgré mon état de fatigue avancé. Je reprenais alors la parole sur un ton toujours aussi sérieux, ramenant ma main vers moi et levant l'autre, index et majeur tendus pour former un total de sept doigts levés.

Sept jours... Une fois que nous serons rentrés et que vous serez rétablis, venez me voir et je vous entraînerai pendant sept jours, sans interruption ! Préparez-vous à combattre sérieusement en mettant vos vies en jeu pendant cette semaine qui sonnera comme la plus dure de toute votre vie.

Après cette déclaration cinglante, je m'approchais d'eux afin de me retrouver en face des deux mages, pour continuer sur un ton toujours aussi autoritaire, mais avec une voix plus basse afin que personne d'autre n'entende ce qui allait suivre.

Si cette défaite suffit à vous faire perdre le moral... Je ferais en sorte de restaurer celui-ci en vous entraînant de manière à ce que vous puissiez affronter le futur avec la volonté et la confiance qui semble vous avoir quittés...

N'ajoutant plus rien, je passais entre les deux mages pour me diriger vers le bateau, avant de mettre mon casque magique sur mes oreilles. Après tout, il me faudrait mettre le volume à fond et me concentrer sur la musique pour éviter de briser le semblant de classe que j'avais eu en cet instant à cause de mon quatre heure qui risquait de se répandre sur mes chaussures...




_________________



Spoiler:
 
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales   

[Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer Sombre :: Tenrou Island
-