Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 [FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hanabi Sayaka
Modo / Bone's QueenModo / Bone's Queen

Hanabi Sayaka

Messages : 76
Date d'inscription : 28/01/2016
Âge : 23
Guilde : Oracion Seis
Magie / Malédiction / CS : Shisha no Kōshin / Marche des Morts

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.460
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: [FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray]   [FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray] - Page 2 EmptyMer 11 Mai - 14:55
Rappel du premier message :


Au clair de jour

À cette époque, Hanabi était seulement âgées de neuf ans. Loin d'être la meurtrière sanguinaire qu'elle est aujourd'hui, les épreuves atroces qu'elle avait vécues ne s'étaient pas encore passées et la vie coulait paisiblement dans le bourg où elle habitait. Elle n'avait pas encore rencontré Michael, celui qui deviendrait son futur amant, ne connaissait pas encore l'étendue de ses propres capacités ni son goût âcre pour le sang frais. La Bone's Queen n'était là que la frêle et innocente gamine qui cherchait à s'amuser. S'amuser de tout, s'amuser de rien.
Ce jour, ses parents n'étaient pas là. Encore. Ils travaillaient toute la journée et comme on était en période de vacance scolaire, Hanabi avait toute la journée pour faire ce dont elle avait envie. Et là, ce dont elle avait vraiment envie, c'était de s'exercer à sa passion : la connaissance des plantes. Voilà un métier qu'elle aurait adoré faire plus tard tout en tenant sa propre boutique. En parlant de boutique, elle allait devoir se rendre chez l'herboriste du village d'ailleurs. En effet, elle avait toujours en tête le décès de son amie souri, quelques années auparavant, qui avait fait se déclencher sa magie. Ce petit rongeur avait été son seul réconfort durant un moment et la perdre lui avait fait pleurer chaque larme de son corps. Depuis, Hanabi, du haut de ses neuf ans, feuilletait chaque livre de magie afin de trouver un moyen de ramener sa tendre créature à la vie. Une légende parlait d'une potion capable de prendre le dessus sur la mort en la forçant à rendre ce qu'elle avait pris. Celle-ci était composé de Fairy Dust, d'un Dahlia de feu et surtout du légendaire édelweiss immaculé. Cette plante, vraiment rare, Hanabi n'en avait pas encore trouvé. Et la plupart de ses économies étaient passées dans l'achat des autres ingrédients nécessaires. Mais elle connaissait bien l'herboriste du village pour y passer souvent, peut-être lui ferait-il un prix d'ami .
C'est donc toute guillerette et l'esprit tranquille qu'elle se rendait vers la sortie du village. La boutique était réputée dans les alentours et il était donc possible qu'elle y trouve son bonheur. Lorsqu'elle poussait la porte, un carillon annonçait son entrée. L'homme ne venait pas de suite et elle pouvait donc s'amuser à observer les différentes cloches qui renfermaient des plantes d'exceptions. Les bras chargés de divers papiers, le propriétaire arrivait et souriait lorsqu'il apercevait la jeune enfant.

«Ah, Hanabi. Quel plaisir de te voir. Quel bon vent t'emmène aujourd'hui ?»


La jeune fille lui rendait son sourire. À cette époque, elle savait encore ce que cela signifiait. Elle s'avançait vers le comptoir et posait devant les yeux de l'homme la liste sur laquelle elle avait rayé les ingrédients déjà en sa possession. Seul l'Édelweiss immaculé demeurait.

«Voilà ce qu'il me faut s'il vous plaît. Est-ce que vous vendez ça dans votre boutique ?»


Sa voix était fluette et très enfantine. Normal me direz-vous. Mais l'homme n'était pas bête. Après tout, son métier était de concocter divers onguents et diverses potions. Alors bien évidemment, il avait déjà entendu parler de cette potion capable de donner la vie une seconde fois. C'était même la légende des légendes du milieu. Comme un Graal à atteindre, une illusion certaine qui faisait de sa vie une quelconque raison.

«Mon enfant... Premièrement, je n'ai pas la plante que tu cherches. Elle est beaucoup trop rare pour que je puisse en mettre en vente dans ma modeste boutique. Et ensuite... Je te conseille d'abandonner ce que tu essayes de faire. Redonner la vie . Cette potion n'est qu'un mythe. Une illusion. Ne va pas croire que tu y arriveras. Nombreuses sont les personnes avant toi qui y ont laissé la vie pour rien. Tu es jeune. Profite et ne t'en fais pas pour ceux qui sont partis.»


L'homme parlait d'un air doux et sûrement chaleureux mais la petite fille venait de voir ses rêves partir en morceaux. Elle avait l'herboriste en haute estime. Alors si celui-ci même disait que la potion ne fonctionnerait pas, c'était sûrement la vérité. Hanabi sortait en trombe, les larmes au bord des yeux, avant même que l'homme ne puisse la retenir. Elle était déçue, surtout d'elle-même. Elle contournait la boutique et s'asseyait à l'arrière. La tête entre les jambes et les mains en appui, elle pleurait maintenant à chaudes larmes.


©odé par Ren

AuteurMessage
Ray Mizki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

Ray Mizki

Messages : 82
Date d'inscription : 25/04/2016
Âge : 24
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Take over

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Re: [FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray]   [FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray] - Page 2 EmptyMar 3 Jan - 23:51
La pauvre Amandil, elle n'avait pas semblé comprendre pourquoi je l'appelais ma sœur, mais heureusement pour moi elle fut suffisamment déstabilisée pour ne pas résister alors que je la traînais un peu partout. Ensuite, lorsque je l'avais lâché, elle respira un grand coup, ce qui me surpris.

*Non... Elle n'a pas pu courir sans respirer quand même, si???? J'y crois pas!*

« Mais...mais...mais... comme tu m'as demandé si je voulais joué...je pensais que tu voulais aussi une démonstration... »

Elle se mis à rougir à nouveau, comme lorsqu'on était devant les passants, et je me santais mal pour elle alors je voulus prendre la faute sur moi.

"Aaaah je comprends, c'est de ma f..."

Je fus interrompu par un son de cloches, il s'agissait de celles de la cathédrales, qui indiquaient huit heures du soir. Après avoir laissé les cloches sonner, j'ai à nouveau ouvert la bouche pour parler.

"Tu"

Je n'ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit de plus qu'elle me posait encore une bise sur la joue, très rapidement, avant de partir en courant. J'ai mis un moment avant de simplement fermer la bouche, puis j'étais rentré voir mon maître, qui me souriait étrangement en me demandant comment la journée s'était passée.

Ahhhh que de souvenirs.... Dire que quelques jours plus tard il m'avait avoué m'avoir simplement donné une pierre dotée d'un enchantement de brillance... Je lui en ai voulu toute la semaine de s'être moqué de moi, et surtout de nous avoir espionné... En plus, il se moquait gaiement de moi après, en disant "Alors, tu ne vas pas voir tes princesses aujourd'hui?"

Je me souviens de tout, même des détails... Quelle journée magique nous avions vécu tous les trois... Je regarde mon bracelet, la corde d'Amandil enroulée autour... D’ailleurs, maintenant que je l'ai utilisée, il va falloir que je rembourse la damoiselle, après tout, je n'étais pas censé la garder cette corde... Mes souvenirs repartis, j'entre dans la boutique, et reprends ma vie...

[FB] Au clair de Jour [Amandil/Ray]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Crocus
-