Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

 Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]

AuteurMessage
Alix Blackwood
InsomniaInsomnia

Alix Blackwood

Messages : 23
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 37
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Nightmare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.200
Statut: Démon de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]   Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru] EmptyMer 20 Avr - 19:32


Considérer les choses comme acquises serait une grave erreur. L'histoire l'a maintes fois prouvé. Il convient d'évaluer constamment son niveau, de se remettre en doute lorsqu'il le faut et de ne pas oublier qu'il existe toujours une marge de progression. Alix apprécie les balades dans cette fameuse forêt parce que le danger y rôde partout. Et qu'il vous force à rester constamment sur vos gardes. Ici la beauté de la nature occulte presque les nombreux pièges qu'elle réserve à ceux qui s'aventurent en ces lieux d'un pas léger.

Mais la noiraude ne vient pas seulement dans cette forêt mystique pour chercher le frisson. C'est avant tout la solitude qu'elle affectionne. L'endroit n'est pas beaucoup fréquenté et on comprend pourquoi si l'on prête un tant soit peu attention aux rumeurs qui circulent à son sujet. Ce qui est parfait pour une personne souhaitant fuir quelque peu l'agitation d'une ville. Ou, dans le cas d'Alix, de sa guilde.

La démone atterrit sur les branches d'un arbre et reprend sa forme humaine avant de s'adosser contre le tronc, bras croisé. Elle ferme les yeux pour mieux savourer l'ode que la nature adresse à Zeref. Elle sait qui est son maître. Et les humains ne tarderont pas à s'en rappeler eux aussi. D'ici là le combat continue. Les choses seraient tellement plus simples si tous ces gens acceptaient de le reconnaître comme leur Dieu. Mais il est rare que les moutons se laissent tranquillement mener à l'abattoir... Il faut simplement composer avec ce fait.

Un craquement sinistre attire l'attention d'Insomnia qui tourne alors son regard à la recherche du responsable. Elle ne tarde pas à le poser sur un inconnu qui se rue dans sa direction, épée levée. Alix soupire et se laisse glisser de son perchoir, évitant ainsi l'attaque. Elle fait ensuite un bond en arrière, ses ailes apparaissant à nouveau brièvement pour lui permettre de planer à une distance respectable de son assaillant.
"J'espérais trouver un peu de calme en venant ici. Mais visiblement il va falloir que je me batte pour l'obtenir..." glisse-t'elle avec lassitude à l'inconnu. Soit!"
L'homme prend à nouveau son élan mais change de trajectoire au dernier moment pour décocher à la démone un jet de flammes qui englobe la végétation alentours et se rapproche rapidement d'elle. Elle plie un genou, se préparant à bondir hors de la trajectoire de l'attaque. Mais l'arrivée d'une silhouette la coupe dans son élan. Qui est-ce? Difficile de discerner quoi que ce soit avec la luminosité aveuglante des flammes qui brillent tel un phare dans la nuit. Mais le nouveau venu a décidé de se placer entre le feu et elle, sans doute pour venir à son aide. Voilà qui est intéressant...

Alix reste en position, prête à s'élancer à l'abri. Mais l'arrivée de cet homme la rend curieuse. A-t'il vraiment les moyens de ses ambitions? Si ce n'est pas le cas il y a fort à parier que les flammes deviendront son linceul...
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]   Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru] EmptyMer 20 Avr - 22:41
    Depuis son retour à la civilisation, Haru n'avait en définitive pas fait grand chose ; quelques aventures au Pyrée, quelques "voyages professionnels" dans des villes diverses et puis c'est tout. S'il avait fait pas mal de rencontres, le pauvre n'avait clairement pas avancé dans sa quête personnelle. Les livres qu'il avait obtenu au prix de son sang et de sa sueur ne lui avaient servi à rien, tout comme les sages et anciens vivant isolés ou dans des temples n'étaient guère parvenus à lui apporter des réponses satisfaisantes. Au final, le vagabond avait plus passé son temps à se friter avec des associations de malfaiteurs et s'embrouiller avec des militaires ainsi que ses commanditaires. Lui qui avait quitté Sugire Island après des mois d'isolement, le moral gonflé à bloc, commençait sérieusement à se demander si son objectif n'était pas qu'une stupide chimère.

    Sa décision de visiter la forêt Ancestrale était donc un petit répit qu'il osa s'accorder ; né à Magnolia, ville réputée pour sa guilde et par ses mages, le mage solitaire avait pourtant fini par s'habituer au calme empirique de l'île où il avait élu, des mois durant, domicile. Il avait appris à aimer le sifflement du vent, le chant des oiseaux et même la pluie qu'il abhorrait tellement dans le passé. Les mouvements de foule, le bruit ambiant, les engueulades entres poissonniers et bouchers... Tout cela, il ne le supportait plus : l'Homme avait-il été toujours aussi bruyant ? Ou bien était-ce simplement lui qui était moins tolérant qu'auparavant ?

    Il y avait sans doute des endroits plus intéressants - et moins dangereux - pour se reposer mentalement mais le tireur d'élite n'en avait cure.

    Le pas lent, les mains fourrées dans les larges poches de son long manteau, l'ancien maître de guilde s'enfonçait dans les profondeurs de la forêt avec une flegme rare. Pas pressé pour un sou, il passait entre les arbres avec agilité, se remémorant des quelques souvenirs qu'il avait de cet endroit mythique. Sa malheureuse altercation avec Louis Chim alors qu'il œuvrait encore pour l'Armée était sans doute le pire et le meilleur : c'était une rencontre durant laquelle les futurs Masters de Tartaros - ou futurs ex Masters ? - et de Fairy Tail s'étaient tellement mis dans la tronche qu'ils durent rentrer chacun de leur côté en rampant, après tout...

    Soudain, un bruit suspect semblable à un craquement de branche attira l'attention de l'ex-agent du conseil. Se dissimulant rapidement derrière un arbre, Haru jeta un rapide coup d'œil et aperçut un peu plus loin une ombre qui se déplaçait entre les arbres avec adresse. Seuls des inconscients ou des types louches se baladaient dans ces bois et son instinct lui disait que cette personne ne faisait pas parti du premier groupe. Curieux, le vagabond décida de suivre cet individu, sans savoir dans quoi cela allait l'emmener, gardant logiquement ses distances pour éviter de se faire repérer.
    Quelques minutes plus tard, la silhouette d'une seconde personne apparut, là haut. Ami ? Ennemi ? Celui qui s'appelait autrefois Alandro Coronado se posait mille questions et il se doutait qu'il n'allait pas obtenir des réponses facilement. Et il n'eut guère le temps de se poser la mille et unième que l'homme qu'il suivait depuis quelques minutes haussa le pas et fondit sur la nouvelle venue, épée levée.
    "Putain Haru, c'est une bombe cette meuf ! Tu dois la sauver ! ALLEZ !" déclara brusquement Hei lorsque ce dernier entrevit le visage de la femme qui esquiva l'attaque à son encontre en glissant de son arbre. Des ailes apparurent soudainement de son dos, un instant durant, lui permettant de prendre ses distances avec son assaillant et ajouta une question supplémentaire dans l'esprit du vagabond. Avait-il bien vu, ou était-il en train de rêver ?
    Ecoutant la requête de son masque - oui, le trentenaire devait être le seul humain sur Terre suivant les ordres d'une âme artificielle qui s'avérait être SA propriété -, l'utilisateur du Saibo No Maho accourut pour intervenir à son tour. Bondissant dans le champ de bataille, l'homme en noir s'interposa face à l'agresseur qui projetait en direction de la jeune femme un cône de flamme dont la température devait atteindre des degrés idéaux pour un barbecue en plein air. Tel un mur, Haru empêcha la nouvelle élue du cœur de Hei d'être touchée par l'attaque - les quelques brûlures qu'il subissait se régénérèrent rapidement - et s'apprêta à plaquer l'attaquant au sol.

    Ce dernier, surprit par cette apparition encore plus soudaine que la sienne, eut malgré tout le réflexe de s'extirper de l'étreinte du brun. Les deux mages se regardèrent en chien de faïence quelques instants durant, puis le magicien de feu décida de s'enfuir. A un contre deux, ses chances étaient définitivement maigres. "SALE LACHE, REVIENS ICI !" hurla le masque en direction du fuyard.
Alix Blackwood
InsomniaInsomnia

Alix Blackwood

Messages : 23
Date d'inscription : 12/04/2016
Âge : 37
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Nightmare

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.200
Statut: Démon de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]   Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru] EmptyVen 22 Avr - 16:21


Il faut croire que les rumeurs qui circulent au sujet de cette forêt sont fondées: il s'y passe décidément des choses bien étranges. Alix observe son "sauveur" en se redressant, hésitant sur la conduite à adopter. Visiblement elle s'est retrouvée plongée en plein règlement de compte entre deux mages. Le second suivait peut-être le premier et ce n'est que pur hasard s'ils sont tout deux tombés sur elle. Reste à savoir si le hasard, justement, fait bien les choses...

C'est désormais la curiosité qui a remplacé la méfiance dans ce qui sert de cœur à la démone. La moralité et l'empathie que partagent la plupart des humains sont des choses qu'elle n'est pas en mesure de comprendre. Alix n'a jamais pu réellement profiter de cette facette de l'humanité lorsqu'elle n'était pas encore le réceptacle d'Insomnia. Et la nature de cette dernière ne lui permet pas de se familiariser avec des concepts si... pathétiques. Les sentiments des humains sont profondément irritants. Mais d'une certaine façon ils sont aussi fascinants...

La voix de l'homme qui s'est interposé devant les flammes résonne, intimant à l'assaillant de revenir tout en le qualifiant de lâche. Est-ce la lâcheté qui l'a poussé à s'en prendre à une frêle jeune femme tranquillement installée sur sa branche? Encore une fois il semblerait qu'elle ait fait le bon choix en faisait d'Alix son réceptacle. La faiblesse qu'elle inspire est de nature à attirer les ennemis. Et les sauveurs providentiels... Un sourire amusé se dessine sur les traits délicats de la noiraude tandis qu'elle se rapproche de l'inconnu, s'arrêtant à côté de lui.
"Ce qu'il y a d'irritant avec les lâches, justement, c'est le fait qu'on doive leur courir après dès le moment où ils ont compris que la défaite les guette." glisse-t'elle d'une voix douce. "Voir pire..."
Alix glisse ses mains dans les poches de son blouson en cuir tout en suivant du regard le fuyard prendre de l'avance. Puis c'est un soupire qui quitte ses lèvres alors qu'elle évalue l'intérêt de poursuivre l'homme. S'il est distrayant d'affronter un adversaire souhaitant se battre, poursuivre un faible qui n'aspire qu'à sauver sa vie n'est pas une activité des plus captivantes. La démone préfère largement exterminer en masse et facilement plutôt que de perdre du temps pour un seul humain qui finira tôt ou tard par mourir. Du moins si on se fie à son comportement suicidaire...
"J'imagine que c'est le moment où vous tentez de le rattraper?" ajoute-t'elle en haussant les épaules. "À moins que vous préfériez attendre qu'il s'en prenne de nouveau à une demoiselle pour agir?"
Certains humains aiment se poser en sauveur de ces dames. Il faut croire que c'est un comportement qui s'inscrit parfaitement dans l'espèce de code qui régit la vie des hommes et des femmes en société. Toujours est-il qu'Alix compte bien accompagner l'inconnu s'il décide de poursuivre leur adversaire. Elle n'aura alors qu'à achever le survivant. D'ici là, autant profiter du spectacle...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]   Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru] Empty

Le soleil se couche mais le danger, lui, ne dort jamais [Haru]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne jamais réveiller le dragon qui dort (Aoyuki)
» Danger immédiat [Léonard / Shi]
» Il y a des jours où il vaut mieux rester couché... [Jet Hyle, Roy Shinku Hibana]
» C'est dans les endroits calmes que le dragon dort [Elena]
» Jamais là où il faut, jamais là quand il faut ! (PV Jet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-