Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

Partagez

 [Mission] Le bon, la brute et le truand

AuteurMessage
Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyLun 8 Fév - 22:08
À l'instar de tous les mages solitaires, les mages de Crime Sorciere prenaient leurs missions dans des lieux publiques. Ainsi, lorsque je poussai un cri de joie en trouvant "la" mission que je voulais faire, tout le monde m'entendit. En soit, je m'en fichais pas mal qu'on puisse me regarder exprimer ma joie. Mais ça semblait gêner un peu plus Russell, qui m'accompagnait. À moins que ce ne fût moi qui l'accompagnais ? Toujours est-il qu'après la réunion à la forêt de Tornac, nous ne nous étions pas quitté et avions donc décidé de chercher une mission ensemble. Alors que les mages noirs semblaient être plus ou moins inactifs d'après les informations que l'on recevait, cela ne nous empêchait d'avoir des missions contre eux. Or, les seules missions que j'acceptais étaient celles dans lesquelles je pouvais abattre quelques mages noirs, alors ça tombait plutôt bien.

Pour en revenir à la mission que j'avais choisie, comme si l'avis de Russell ne comptait absolument pas, il s'agissait de sauver un otage. Enfin, sauver était un bien grand mot. L'objectif étant de ne pas laisser les informations du Conseil fuiter, il n'y avait pas de mal à tuer tout le monde. Bien que je ne sois pas particulièrement sadique, j'appréciais la simplicité. Lorsqu'il suffisait d'abattre quelques têtes à longue distance, j'étais la meilleure. Les risques lors de ce genre de missions étaient minimes. Quant à Russell, il pourrait toujours servir de diversion ou de chair à canon. Après le coup qu'il m'avait fait à la réunion de Crime Sorciere, j'avais le droit de n'en avoir rien à faire !

Sans demander d'avis, j'invoquai deux motos magiques high-tech. Une pour chacun d'entre nous. Pas question que je sois assise derrière lui, ni que je conduise pour lui ! Il n'avait qu'à prendre mon cadeau. De toutes façons, je ne doutais pas un seul instant qu'il ne s'échappe : il allait me suivre pour la mission, qu'il le veuille ou non. Il savait bien qu'on ne pouvait pas m'échapper. Une balle paralysante était si facile à tirer... Et si cela lui arrivait par malheur, il devait savoir que j'en profiterais pour en faire un appât. À se demander si ma vengeance avait une limite ! Probablement pas. Mais je devais reconnaître une chose : il avait de la ressource. C'était peut-être pour cela que je voulais l'emmener. La personne qui m'avait fait évadée de prison était bien Russell, après tout.

La route fut ennuyeuse. Je refusais d'adresser la parole à mon camarade, en espérant qu'il comprenne la faute qu'il avait fait. Mais alors, pourquoi l'emmenais-je en mission ? En fait, un tireur n'est jamais seul : je n'échappais pas à la règle. J'avais besoin de quelqu'un pour voir tout autour de moi, lorsque je n'étais pas en planque. Bien souvent, il s'agissait de Russell. Encore une fois, je l'avais traîné, sans vraiment me demander s'il était d'accord. Mais il fallait au moins ça pour qu'il soit pardonné de m'avoir parlé ainsi, ou de moins pensé... Dans le fond, moi-même je ne savais pas trop bien ce qui s'était passé, mais j'étais persuadée qu'il avait dit "La poisse", lorsque je m'étais approchée de lui.

Nous dûmes vers la fin du voyage vers le coeur de la forêt à pied, les motos ne pouvant pas rouler dans des sentiers qui faisaient parfois qu'une vingtaine de centimètres de largeur. De plus, tout n'est pas pavé comme en ville, malheureusement. Enfin, nous arrivâmes à un carrefour à découvert. De là, de nombreuses routes partaient dans tous les sens. Pas de doute, nos cibles passeraient par ici. Autrement dit, nous devions nous cacher dans le coin pour avoir une vue sur la clairière. Je pouvais tirer sans trop de mal à des centaines de mètres de moi, mais en forêt, le plus grand problème n'était pas la distance : c'était les arbres.

En trouvant un petit relief non loin, à moins une centaine de mètres, je m'assurais de pouvoir tirer sur une grande surface de la clairière tout en gardant une sécurité relative : à cette distance, il fallait être bon mage pour me toucher, bien que je ne savais pas encore quel genre de mages avaient été envoyés. Je m'allongeai, positionnai mon fusil, regardai dans la lunette : j'étais prête. Maintenant, il s'agissait d'un jeu de patience. Heureusement, j'étais forte à ce jeu-là.

Je te préviens, dès que je vois l'homme du Conseil, je l'élimine et on s'en va.
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptySam 13 Fév - 12:03
« Gâchette Facile . . . »

Je soupirais une fois de plus de tout mon être. Pour quelle raison ? Eh bien, une fois le conseil dans la forêt terminé, Eirika avait décidé que j’allais partir en mission avec elle. Bien que faire une mission à deux me paraissait être une bonne idée. En voyant le comportement de ma collègue je savais pertinemment que ça n'allait pas être une partie de plaisir. Enfin, pas en totalité quoi. Pourquoi ? Eh bien, je ne savais pas trop non plus. Durant la réunion, je n’avais pu que constater ma faiblesse dans ce monde en perpétuel changement. Et j’avais lâché par mégarde un de mes traditionnels : La poisse. Eirika avait choisi ce moment pour s’approcher de moi. Elle avait dû mal l’interprété. Ah les femmes, toujours à déformer nos propos . . .

La mission du jour était de secourir un homme qui détenait des informations sur le conseil. Enfin, sauver . . . il ne devait y avoir aucune fuite. Donc le sauver pouvait être une des possibilités pour accomplir la mission. Mais je savais pertinemment qu’Eirika ne pensait pas du moins du monde à sauver cette pauvre âme. A la tête qu’elle tirait, on pouvait tout de suite deviner qu’elle allait l’abattre directement. Elle invoquait deux motos magiques. Chouette . . . je n’avais jamais conduit d’engins de ce genre, mais je n’allais pas reculer. Et puis, pour je ne sais quelles raisons, je sentais que ma vie serait en danger si je décidais de m’enfuir. Mais fuir quoi ? Je me le demandais bien . . .

Après quelques frayeurs, je réussissais enfin à piloter cet engin, enfin piloter, quel pilotage ! Toujours est-il que nous étions arrivés sur les lieux, en un seul morceau . *Pratique ces trucs . . .* Nous finissions le chemin par la seule force de nos jambes. Cette forêt était toujours aussi belle depuis ma dernière excursion ici. Mais cette fois, je ne venais pas pour conter fleurette avec la nature. Mais bien pour sauver un homme qui pouvait sûrement nous donner des informations capitales sur le conseil. Eirika avait trouvé un bon endroit pour voir la zone dans son en globalité. Avant de finalement me dire.

« Je te préviens, dès que je vois l’homme du conseil, je l’élimine et on s’en va. »

Comment dire, à ce moment, ma main rencontra mon visage en claquant. *J’en étais sûr.* Bien, maintenant, je devais essayer de convaincre ma partenaire.

« J’étais sûr que tu dirais cela. Mais pense deux secondes à autre chose que de tuer un tas d’informations ambulantes. »

Je marquais une courte pause, sans doute pour voir si Eirika allait me tirer dessus ou non. J’espérais qu’il n’en soit rien, et par mon grand soulagement, elle se contenta de me lancer un regard de la mort. J’avais une petite goutte de sueur qui prenait son temps pour couler le long de ma joue. L’atmosphère était un peu tendue. Mais qu’importe, j’enchaînais.

« Si on le sauve qu’importe s'il est un seul morceau ou non, il pourra toujours nous donner des informations. Peut-être capitales en rapport avec les prochains mouvements du conseil, ou autres. Et tu sais aussi bien que moi qu’on pourra utiliser ses informations à bon escient. »

Je m’agenouillais à ses côtés, avant de désigner un petit coin sombre à côté du croisement repéré plus tôt, entouré de buissons plutôt épais.

« Je vais aller me placer là-bas, et attendre le bon moment. Je pense qu’ils passeront dans la soirée. Ne me demande pas pourquoi, juste un pressentiment. L’effet de surprise n’en sera que plus grand. Libre à toi de tirer en première ou d’attendre que je lance l’assaut. Je me précipiterais sur le gars du conseil dès qu’il sera repéré au milieu de son escorte. Je ne resterais pas bien longtemps au milieu de ces malandrins. »

*Si tout se passe bien, bien entendu . . . *

Après mon plan dévoilé, je ne laissais pas le temps à Eirika de répliquer. Elle était libre de faire ce que bon lui semble après tout. Je me dirigeais donc dans les buissons, et patientais à mon tour que la troupe se décide à passer.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyLun 15 Fév - 11:07
Les flammes fougueuses des torches formaient un funeste convoi. De là où vous vous trouviez, vous pouviez décompter 5 torches. Ils traversaient la forêt dans une discipline presque militaire et leur otage était bâillonné. C'était à vous d'agir avant qu'ils ne rejoignent leur destination, où se trouvait sans aucun doute le QG d'une autre guilde noire.

Oh, mais que suis-je bête ! J'ai oublié de vous dire. Les torches visibles étaient détenues par 4 mages possédant 2.200 PM et respectivement la magie du feu, de l'eau, de la foudre et de la terre. Pour ce qui est du dernier mage, il avait 2.800 PM et possédait l'archer et la bow magic : il était connu sous le nom du « Chasseur » dans le milieu et avait la charge de guider cette petite escorte dans la forêt. Cependant, méfiez-vous, une attaque à longue distance vous permettrez de tuer sans soucis votre cible, mais rappelez-vous qu'une cible en vie ramène beaucoup plus d'argent. De plus, cela pourrait vous éviter quelques mésaventures, après tout, qui sait ce qui se cachait dans cette pénombre ?
Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyMer 17 Fév - 23:02
L'ennui. C'était le principal danger lorsque l'on est en planque. Il faut rester concentré, ne même pas songer à s'endormir, sans mauvais jeu de mot. Russell n'était peut-être pas très habitué à cela, je n'en savais rien. Je lui en demandais peut-être beaucoup, sur ce coup ? Oh, que dis-je... Tant mieux ! Il l'avait mérité, cet idiot. Pour en revenir à ce que je disais : l'impatience pouvait m'empêcher de tirer sur ma cible. Or, le crépuscule s'annonçait déjà et la frondaison des arbres ne filtrait que très peu de lumière. Nous allions être mis à rude épreuve, car si la nuit tombait, je ne serais sans doute plus capable de viser correctement. Pire encore, je me fatiguerais encore plus à chercher les mouvements entre les arbres. En attendant, la seule chose que je pouvais faire pour ne pas me déconcentrer sur ma tâche était de cartographier les lieux mentalement. Lorsque la luminosité diminuerait, je ne serais gêné par aucun relief ni racine pour me déplacer. Bien que l'utilité était moindre... Je ne sombrais pas dans le sommeil, c'était tout ce qui comptait.

En espérant que Russell, lui, ne comptait pas les moucons sauter par dessus une barrière pour rester éveillé, auquel cas ma première cible risquait d'être lui, je vis une lueur lointaine apparaître. Dans cette forêt, les arbres s'illuminaient la nuit. Dans un sens, la lumière ne serait jamais vraiment basse, mais dans l'autre je pouvais manquer notre cible à cause d'une lumière que j'aurais raté. Celle que je vis était la première. La première d'une longue série ou la vraie ? Je ne pouvais qu'espérer que ce soit la seconde option, que nous puissions en terminer avant que Russell ne s'endorme. De quoi je m'inquiétais pour lui ? Vous vous trompez : s'il meurt à cause des mages noirs, je ne pourrais plus lui tirer dessus. Si je m'inquiétais, ce n'était certainement pas pour lui.

Je mis un oeil dans la lunette : la lumière que j'observais émanait de ce qui semblait être des torches. Allez-y les gars, continuez à me faciliter la tâche ! Pourquoi des torches ? J'en savais trop rien. À leur place, j'aurais préféré faire le voyage à midi qu'au crépuscule avec des torches... C'est comme frapper à la porte de la maison que vous cambriolez. Je ne devais pas leur en vouloir, il s'agissait peut-être d'amateurs... Auquel cas, ça allait être une partie de plaisir. D'un autre côté, ils pouvaient aussi se permettre cela pour donner du piment à leur traversée, et attirer tous les monstres. Mais je doutais qu'ils s'attendant à des monstres comme nous.

*Encore cent mètres, et ils sont sur Russell.*

Non pas que je veuille que Russell se fasse taper dessus, mais je voulais qu'il puisse achever ceux que j'aurais amoché ; je n'étais pas assez bête pour laisser consciemment un allié au combat sans lui apporter de soutien.

Void.


Je murmurais le nom de la technique. Leur tirer dessus ne relevait plus de savoir tirer dans une corbeille avec une boule de papier, c'était presque trop facile de les toucher à cette distance... Et puis les arbres commençaient à éclairer assez bien les alentours, de sorte à ce que je puisse tirer sur les fuyards s'ils s'échappaient, même s'ils ne portaient pas de torches. Je n'avais pas de conditions plus optimales. Le cercle magique apparut. L'instant d'après, mon fusil lança la décharge d'énergie pure, dans un angle de 0.05 degrés : exactement ce qu'il fallait pour toucher une cible à cent mètres de cinq mètres de larges. L'instant d'après, les quelques arbres qui séparaient mes cibles et moi disparurent et celles-ci furent frappé par le rayon magique.

Je n'avais néanmoins pas le temps de me reposer. Maintenant que le terrain était dégagé, j'avais la possibilité de tirer sur n'importe lequel des mages noirs. Bien, deux individus n'avaient pas de torches; l'un était baîllonné, l'autre portait un arc. Le temps de faire apparaître un nouveau cercles, quelques instants qui durèrent une petite seconde, je le visai.

Plante.

S'il avait un arc, je devais l'immobiliser. Il pouvait m'atteindre avec très probablement beaucoup de facilité, je ne devais pas le laisser s'équiper. Toutefois, cela ne servirait qu'à la ralentir : j'aurais droit à un vrai duel de sniper lorsqu'il ne sera plus perturbé par l'embuscade.

Quant au fait de tirer de la même façon sur l'otage que sur les mages noirs... J'étais la dernière personne au monde à m'en soucier. Bien que Russell voulait me faire croire que l'homme pouvait avoir de l'importance, ce que je trouvais plus important encore était d'empêcher les mages noirs de mettre la main sur ses informations. Par conséquent, s'il était blessé, il ne pourrait sans doute plus courir très facilement, comme tous les autres mages noirs. Je donnais un avantage certain à Russell, que je savais très mobile.
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyLun 22 Fév - 23:45
« Attaque surprise ? »


*J’étais dans mon village à réparer des chaises en bois.
Mais l’aventure m’appelait. L’ennuie était en moi .
J’avais ouïe d’une tour, siégeant un peu plus loin.*

On pouvait dire que ma patiente était à son paroxysme, surtout lorsque je commençais à chanter dans ma tête. L’attente était longue, et mon intuition allait se révéler juste, car la nuit commençait à tomber sur la forêt. Comme j’aurais aimé venir ici pour re-contempler la beauté de ces lieux en paix. Mais je pouvais nettement entendre un groupe d’hommes se diriger vers ma position. Enfin, sur la route que je surveillais depuis belles lurettes désormais. Combien étaient-ils ? Un, deux, non Quatre, Six, il y avait six hommes en tout. Eh bien, la marchandise était bien gardée, et quand je disais la marchandise, je parlais bien évidemment du mec bâillonné au milieu de cet attroupement. Il y allait avoir du sport, car autant d’adversaires, je n’allais sûrement pas m’en sortir vivant. . . Ou au mieux, pas en un seul morceau, en cinq peut-être.

Je me préparais à l’assaut, quand un rayon vint carrément détruire des arbres, qui sans l’ombre d’un doute, gêner la visibilité de ma partenaire. Ou voulait-elle me faire passer un message du genre : si tu t’enfuis je te pulvérise comme ces arbres ? Je n’en savais trop rien mais dans les deux cas, les mages noirs commençaient à bouger dans tous les sens. Juste avant que des projectiles d’Eirika n’atteignent leurs cibles, immobilisant le mage qui semblait être le chef de cette escorte. Je prenais ce court créneau pour lancer mon assaut. Et bien évidemment je ne comptais pas affronter tous ces mages. C’était peine perdu, et ma partenaire était beaucoup plus efficace que moi, enfin, je crois ? Je pouvais sentir son regard, j’en avais des frissons.

Je sortais de mon buisson à toute allure, utilisant mon Fire Fly pour kidnapper le tas d’infos ambulantes. Enfin, j’essayais, mais le résultat fut plutôt du style boule de bowling car l’informateur voltigea plus loin dans les arbres, je continuais tout de même ma course, mais je comptais laisser un petit avant-goût à mes adversaires. Je me retournais.

« Prominence Typhoon ! »

Je déversais une tornade de flammes vers mes opposants, de quoi les occuper un petit moment. Car j’avais d’autres chachats à fouetter. Je devais retrouver l’autre ahuri que j’avais envoyé voler plus loin dans la forêt. J’espérais qu’il n’était pas trop loin. Mais je doutais qu’il ait été assommé ou blessé par cette collision. Il devait sans doute s’enfuir au même moment. Et c’est d’ailleurs cette constatation qui se révéla vraie. Le bougre avait dû détaler comme un lapin à travers les fougères, enfin, je supposais. comment repérer un homme au milieu de cette broussaille. Quelle poisse . . . Bon, je pouvais me concentrer sur l'escorte. J'avais peut-être envoyé une attaque dans le tas, mais je savais pertinemment qu'elle n'allait pas retenir les mages noirs bien longtemps. C'est aussi avec une once de doute, que je retournais voir mes amis. Enfin, façon de parler. J'utilisais mon Fire Fly pour revenir sur la zone. Cinq mages noirs, une tireuse folle, et un gringalet.

J'allais jouer sur ma vitesse pour entraver mes adversaires, et quand je parlais d'entraver je parlais bien sûr de restreindre leurs actions. Eirika bien que loin du combat, n'était pas plus en sécurité que je ne l'étais, enfin, elle avait le temps de fuir contrairement à moi. Je fonçais au milieu de mes adversaires aussi vite que je le pouvais, et lançais mes couteaux sur tout ce qui bougeait. En commençant par les jambes des mécréants. S'ils ne pouvaient bouger à leur convenance, Eirika pouvait largement leur tirer dessus sans grand mal.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyDim 28 Fév - 20:01
Foncer tête baissée était une option comme une autre. Votre action aura eu le mérite de disperser leur rang et de permettre à l'otage de s'enfuir. Néanmoins, l'archer a beau être occupé à panser la violente blessure qu'Eirika lui a infligé, cela n'empêche pas Russel de faire face à quatre magiciens. En effet, le magicien d'eau n'eut aucun mal à repousser son offensive et il se retrouvait désormais en face à face avec le groupe de bandits. Tandis que tu t'amusais à les distraire, l'un d'eux te stoppa net dans ta course et t'envoya dans les buissons, se mouvant prêt à en finir avec toi. Le mage de feu partit à la poursuite de l'otage, fort de ses flammes pour lui éclairer la voie. Les trois autres entouraient Russel, endolori par le mur venteux qui interrompit son Fire Fly.

Ainsi, vous aviez un otage en liberté pour le moment, un mage noir parti à sa recherche, le chasseur qui pansait ses blessures et enfin, les trois autres malfrats qui chargèrent réciproquement des sphères de leur élément respectif. Que feras-tu Eirika ? Sauveras-tu ton ami ? Achèveras-tu l'archer ? Ou bien interrompras-tu la recherche du magicien des flammes ? Le mystère est immense, vous veniez de donner un bon coup de pied dans leur procédurale escorte, mais rien n'était joué et trop d'inconnues résidaient sur l'échiquier.
Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyLun 29 Fév - 23:32
Évidemment, j'avais succombé à la demande de Russell et maintenant nous étions tous les deux dans le pétrin. Enfin, surtout lui (ce qui n'était pas pour me déplaire, à dire vrai). N'ayant pas tué notre cible dès que je l'avais vue, j'avais préféré faire un tir plus large et atteindre toutes les cibles, les blessant tous, juste assez pour les handicaper pour la suite du combat. Mais serait-ce suffisant ? Russell avait tenté d'attaquer de la même manière que moi avec un torrent de feu, en retirant toutefois l'otage du conflit. Résultat de l'embuscade : cible en fuite, protections éparpillées, allié en danger. Que dire ? J'avais foiré.

Ce n'était pas pour autant le moment d'abandonner. Russell était dn danger et, peu importe ce que je pouvais en dire, je ne pouvais pas le laisser comme ça, quitte à laisser notre cible fuir. De toutes façons, si le mage qui l'avait poursuivi le récupérerait, il reviendrait sur les lieux pour chercher ses camarades. Quant au type à l'arc, il semblait assez empêtré dans ses lianes pour l'instant, j'avais d'autres problèmes que lui. Ainsi, mes cibles seraient les trois mages encerclant mon abruti d'équipier. Comment ça je fais des insultes gratuites ? Humpf... Elle était largement justifiée, d'après moi. Rangunière ? Un peu.

En imaginant les dégâts causés par un rayon Void avec un angle de 0,05 degrès, que pouvait-on imaginer du même rayon avec un angle nul ? C'est-à-dire qu'au lieu de toucher une cible de cinq mètres de diamètre, je concentrais mes balles pour qu'elles aient le même diamètre au début et à la fin de leur parcours. J'espérais que je pouvais en assomer quelques-uns... Et puis, à une distance d'une centaine de mètres, je pouvais me laisser le loisir de tirer sur les têtes, sans risquer de toucher Russell. Au pire, ce serait une victime collatérale... Dans tous les cas, mes prochains tirs devraient être utilisés avec parcimonie, car ceux-là étant déjà relativement puissants, je ne pourrais pas en tirer d'autres séries très longtemps.

Void.


Je tirai une fois sur chaque ennemi. Déjà touchés, une seconde attaque ciblée devrait les mettres mal à l'aise... Russell n'aurait plus qu'à les éliminer une bonne fois pour toute. Nous pourrions alors nous occuper de l'archer et, finalement, rechercher l'otage. J'étais consciente que c'était un scénario optimiste, mais c'était le seul qui nous permettrait de réussir, alors il fallait le conserver. Quant au fait de chercher l'otage, je ne doutais pas de notre capacité à le trouver : le mage le cherchant avait une torche, il suffirait de chercher le feu. Évidemment, ça n'allait pas être facile dans une forêt légèrement illuminée comme celle-ci, mais il n'y avait aucune raison d'échouer...

Et dans le pire des cas, nous aurions tué quelques mages noirs, la défaite ne pouvait pas être totale. Après tout, si j'étais ici... Si j'utilisais cette arme... S'ils mourraient... C'était pour se venger. Tuer les mages noirs qui m'avaient capturée ne m'avait jamais suffit. Se venger simplement, ce n'était pas mon objectif : je voulais également venger toutes les personnes qui avaient souffert à cause de ce genre d'individus. Ces gens répendent le mal, anéantissent des vies. Ils ne se soucient guère des autres, tant que leur vie va au mieux. J'aurais pu les faire souffrir, évidemment. Mais contrairement à eux, je n'étais pas un monstre qui aime la souffrance des autres. Leur vie s'achevait à cause de leurs vices, ni plus ni moins. Quant à moi, j'étais heureuse à l'idée que quelqu'un, quelque part, soit soulagé que ma cible ne fasse plus de mal à qui que ce soit. C'était ma motivation. Et aujourd'hui comme tous les jours, j'appuyais sur la détente avec ce sentiment. La mission était de sauver les informations de l'otage. Ma mission était de protéger ceux qui souffrent. L'otage ? C'était le moindre mal. Sa vie pouvait coûter celle de beaucoup d'autres personnes, si par hasard nous ne parvenions pas à gagner ce combat. J'avais hésité, maintenant je devais assumer et tout faire pour parvenir à gagner.
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyMar 1 Mar - 18:32
« Poissard . . . »

Comment dire . . . Oups ? A vrai dire, je m’y attendais un peu en fonçant tête baissée comme je l’avais fais. Le résultat était désastreux. J’avais réussi à sortir l’informateur de son escorte, mais à quoi bon, celui-ci était maintenant épanoui dans la nature. Et un mage de feu le poursuivait. Quant au reste de l’escorte . . . Alors que j’utilisais mon Fire Fly un mur de vent me projetait dans une direction non désirée et qui eu comme effet un coccyx endolorit. Les trois autres mages élémentaires chargeaient des attaques magiques dans ma direction. Qui dit charger dit laps de temps de répit mais pour combien de temps ? Leur chef était occupé à bander ses blessures. Les informations fusaient à toute vitesse. Je devais trouver une issue. Quand les tirs d’Eirika pleuvaient sur la zone de contact. C’était ma chance.

Je reculais de plusieurs pas. Ils voulaient charger des attaques magiques ? Qu’à cela ne tienne. Le seul réel ennui était le mage d’eau qui pouvait aisément annuler mes attaques de feu. Il fallait espérer quand même que mon attaque les retienne un instant, le temps de retourner dans les ombres. Et peut-être une chance d’établir un plan B.

« Prominence Typhoon ! »

Je lançais mon attaque avec une intensité nouvelle. Mon objectif était de semer une nouvelle fois le trouble sur l’ennemi. Ainsi attaquer sur deux fronts. Mon torrent de flammes fusait sur l’ennemi je patientais quelques secondes avant de disparaître très vite dans la forêt aux alentours, cherchant refuge à l’abri des regards. Bien que le temps avant qu’il ne me trouve était infime. Je pouvais désormais penser à la suite des opérations. Visiblement, une torche humaine se baladait dans les broussailles à la recherche du fugitif. Un archer avait presque terminé de panser ses plaies. Et trois mages d’air, d’eau et de terre ne tarderaient pas à lancer leur contre-attaque.

Eirika était pour le moment hors de portée des attaques ennemies, excepté lorsque l’archer aura récupéré la totalité de ses capacités. Ce qui ne saurait prendre bien longtemps. Connaissant ses compétences de tir, elle n’aurait à mon humble avis pas de mal à se débarrasser de cet Archer. Enfin, je l’espérai, car si la troupe était privée de son chef : Elle serait désordonnée.

Je calmais ma respiration, un assassin se doit d’être aussi visible qu’une aiguille dans une botte de foin. Je n’avais certainement pas l’avantage en terme de nombre et de magie. Mais savaient-ils gérer le corps-à-corps lorsque celui-ci vient de leurs angles morts. Petit à petit je masquais ma présence. J’avais passé un moment à vouloir renier mon passé. L’entraînement que j’avais subi. Je ne pouvais pas le renier. J’étais un meurtrier. Il était grand temps de mettre toutes ces connaissances en pratique. Je disposais ma veste et mon écharpe de sorte à ce qu’ont les repères assez rapidement. Et grimpais dans un arbre aux alentours. Avant de me camoufler comme je le pouvais. Mais sans ma veste, il était plus difficile de me repérer dans cette forêt, surtout lorsqu’elle est plongée dans la nuit. Les mages n’avaient qu’à surveiller les hauteurs. Car s’ils ne le faisaient pas, la mort leur tendrait les bras.
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyMar 8 Mar - 0:03
Félicitations ! Vous venez de mettre hors combat trois de vos opposants. Cependant, pendant votre attaque conjointe, l'archer avait disparu et vous aviez perdu l'otage de vue. Le mage de feu continuait intensivement les recherches, dans une nuit sombre parsemée de lueurs arboricoles. Rôdeur affiné, le meneur du groupe décocha une flèche qui atteignit Eirikia, n'étant pas en position d'esquiver et n'étant ni à couvert, elle poussa un cri rauque signe ostentatoire d'un projectile ancré dans la chair. Puis, avisé par la réussite de ce premier tir, il déclencha une salve de projectiles électriques dans l'espoir de couper Russel de son soutien à distance.

Hélas pour vous, ce n'était pas tout. Votre otage était en prise avec un Magelin [2.300 PM] qui, furieux d'être dérangé par les flammes incandescentes du mage noir encore en cavale, noya ce dernier dans une bulle aquatique.

Qu'allez-vous faire ? Russel viendra t-il au secours de sa partenaire ou arrivera t-elle à se sortir de cette mauvaise situation toute seule ? Qu'adviendra t-il de votre cible ? Vous étiez les seuls maîtres de vos choix, à vous d'en assumer les conséquences.
Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyDim 13 Mar - 15:21
One shot, one kill. À nouveau, ma devise faisait loi ! Mes trois tirs énergiques avaient mortellement blessé chaque mage noir, eux-même achevés par la dague sournoise de mon équipier. Désormais, il fallait que celui-ci retrouve l'otage, sans quoi la mission échouerait. Ceci dit, on pouvait se douter qu'il n'allait pas tenter de rencontrer ses sauveurs de lui-même, puisque nous l'avions tous deux frapper au moins une fois... Il allait falloir courir après ! Et dans ce domaine, Russell était sans doute meilleur que moi, qui jouait principalement sur les embuscades pour éliminer mes cibles. C'était le désavantage de ne pas être très polyvalente !

Chacun sa mission : j'avais aussi la mienne. Si Russell s'occupait de retrouver l'otage, je devais éliminer la moindre probabilité d'avoir un problème et, par conséquent, tuer les derniers mages noirs. Ils n'avaient sans doute pas eu de chance de tomber contre quelqu'un qui, comme moi, ne connaissait pas le terme de clémence. Lorsqu'il s'agissait d'un être malfaisant, il fallait lui ôter la vie, point. Ainsi, il restait encore deux adversaires, le premier avec la magie du feu que Russell pourrait sans doute abattre par surprise puisqu'il se baladait avec une torche, le second étant l'archer qui... Il avait disparu.

Un instant auparavant, il était dans mon viseur, où était-il passé ?! J'ouvris mon oeil gauche, hors de la lunette, pour regarder les alentours. Soudain, un petit éclat de lumière. Trop tard pour créer un pare-brise... La douleur se fit immédiatement intense dans la jambe. Apparemment, il m'avait trouvé avant que je l'ai trouvé... Pas difficile, ceci dit, avec le trou que j'avais laissé dans la forêt, au début de l'embuscade. Néanmoins, ma jambe était touchée. Comment était-ce possible ? Il avait un arc classique, donc pour me toucher, il fallait qu'il s'approche d'au moins une cinquentaine de mètres, avant de pouvoir réussir à me toucher... Après tout, j'étais légèremment en hauteur et alongée, je n'étais pas une cible facile. Il était fort et rapide ! Toutefois, ce n'était pas de la peur que je ressentis, mais de l'adrénaline. Pour une fois, j'aurais un vrai combat, et non un assassinat pur et simple.

D'après la trajectoire de la flèche, je localisai le tireur d'élite à peu près. L'adrénaline diminuait la sensation de douleur, à laquelle j'étais nettement moins habituée depuis que je me battais avec ce fusil, mais je mordais quand même mon écharpe pour me concentrer sur ma cible. De plus, il ne me semblait pas que ma blessure soit particulièrement incurable, il s'agissait d'une flèche sans empennage. Mais alors... Pourquoi mes doigts refusaient-ils de m'obéir ? Ce n'était pas la peur ! Ma seule envie était de mettre un terme à l'existence de cet archer. Ce devait être la flèche. Un poison ? Ou quelque chose de plus magique ? Je ne savais pas. Mais je ne pouvais pas laisser mon adversaire se mettre dans une situation plus favorable...

Soit. Je ne pouvais plus bouger, mais j'avais plus d'une corde à mon arc ! Enfin, c'est pas moi qui avait un arc, ici... Je pouvais aussi bien tirer mes balles magiques qu'utiliser d'autres techniques plus... Ingénieuses. Et, surtout, que je maîtrisais bien mieux et depuis bien plus longtemps ! La magie des véhicules. Souvent sous-estimée, cette magie était pourtant ma carte maîtresse. Après tout, n'était-ce pas moi la mécano' ? J'étais bien capable de faire apparaître mes pièces détachées sans avoir besoin de sauter dans tous les sens. Une nouvelle salve de flèche fila vers ma position, m'indiquant la trajectoire selon laquelle se déplaçait l'archer, dont je me défendis au prix d'un peu de magie.

Pare-brise.

Les flèches ricochèrent contre la paroi invoquée par magie. Les pointes n'étaient effectivement pas particulièrement dangereuses pour les tissus, mais semblaient parcourues d'un certain voltage. Ainsi, j'étais paralysée, et non empoisonnée. Évidemment, le but était sans doute d'empêcher l'otage de fuir avec ces flèches, et non d'abattre une tireuse. Légèremment rassurée, je n'allais pas pour autant être la cible plus longtemps, j'allais riposter sérieusement, en essayant d'inverser les rôles.

Pots d'échappement.

Le nom de cette technique avait autant de charisme que Russell ! Autrement dit, aucun... La principale différence entre Russell et ce sort, c'est qu'il y en a un des deux qui est efficace (et ce n'est pas Russell) ! Un jour, peut-être, je lui pardonnerais ; mais pas aujourd'hui. Sur un rayon de quinze mètres autour de l'archer que je voyais maintenant clairement, de petits tubes en métal surgirent du sol et, en quelques instants, créèrent un nuage de fumée noir irrespirable autour de mon adversaire. Par irrespirable, j'entendais surtout le fait qu'il repoussait l'oxygène, en plus d'avoir une mauvaise odeur. Bref, je ne souhaitais à personne, pas même Russell, d'être dans cette bulle de fumée. La seule façon d'y échapper était encore de courir. Et dans ce cas-là, j'espérais que la paralysie se serait dissipée que et je pourrais ainsi tirer. Sinon, il pouvait aussi mourir étouffé dans la fumée, mais je n'osais pas espérer une telle chose.
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyDim 13 Mar - 17:14
« Les quatre fantastiques . . . »

J’étais désormais perché dans les arbres à observer la situation rapidement. Les quatre mages élémentaires n’étaient désormais plus qu’un. Un mage de feu qui plus est. Lorsque j’entendis un cri. C’était bien elle. Le combat avait déjà dû commencer. J’étais partagé, mais après une rapide réflexion, je décidais de laisser le problème de l’archer à Eirika, elle allait de toute façon mieux s’en sortir que moi contre ce genre d’adversaire et je n’allais pas être d’un grand secours.

La traque allait s’annoncer cependant passionnante d’autant plus que je pouvais nettement apercevoir cet ahuri en train de fouiller les environs. Une véritable torche humaine. Mais quelque chose me surpris autant que lui. Non, pardon, le mage noir devait l’être plus que moi. A force de jouer au pyromane, un Magelin énervé décida de le noyer dans une bulle d’eau. Un Magelin manquait plus que ça ! Le pire était que l’otage, était à proximité de celui-ci. Bien, la situation ne pouvait être pire. J’allais devoir la jouer fine. Si l’otage mourrait tout ce plan n’aurait servi à rien. Si on pouvait appeler cela un plan.

Je jouais aux acrobates à travers la forêt avant de me dissimuler au mieux et au plus près de ma cible. Je n’avais pas envie de finir comme l’autre. Mais ce qui était le plus handicapant, était le fait que je n’allais pas user de la magie. Si un mage de feu avait fini son existence dans une bulle d’eau parce qu’il utilisait sa magie, le même sort allait sans doute m’être réservé. D’après le guide du parfait petit explorateur, les magelins ne sont pas agressifs sauf s'ils sentent un danger pour leur vie ou pour leur environnement. J’expirais un bon coup.

Je me levais de ma cachette et m’approchais doucement de l’otage sans réellement regarder le magelin stoppant mon avancer à chaque fois que je jugeais la situation tendue. Une fois parvenu assez près de l’otage, je commençais à lui parler. J’avais eu tout le temps de réfléchir à mes propos. Ils étaient tout trouvés. Je lui chuchotais donc :

« Monsieur, tout va bien calmer vous. Nous sommes de la guilde Lamia Scale, nous avons trouvé une annonce vous concernant et sommes venus vous sortir de là. Et je suis désolé pour ma partenaire un peu excessive qui vous a tiré dessus. Elle a beau se faire appeler tireuse d’élite des fois elle fait un peu froid dans le dos. »

Pourquoi Lamia Scale ? Aucune idée, c’était la première guilde qui me passait par la tête. Et puis, ce n’était pas totalement faux. Nous avions en effet trouvé cette annonce sur un tableau des missions alors . . .

« Suivez-moi doucement, on va vous sortir de là, mais surtout restez calme. Le magelin a beau être passif, il vient de nous prouver qu’il est capable de se débarrasser d’un homme. »

J’espérais que l’otage m’écouterait et me suivrait. Et puis, on était là pour lui après tout ! J’attendais patiemment sa réponse tout en restant le plus détendu possible. Si je revenais les mains vides, je savais ce qu’Eirika me réservait.

*J’espère qu’elle arrive à se débrouiller contre l’autre archer . . .*
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyVen 25 Mar - 0:21
Eirika s'en sortait bien et prenait le dessus sur son adversaire. Russel faisait ami ami avec votre client et semblait craindre le magelin, il n'avait pas tort cela dit. Tandis qu'un écran de fumée noire obstruait la respiration du chasseur, ce dernier décocha une Wind Bow qui dissipa le gaz et dégagea ses poumons. Le regard noir, il visait la jeune mécanicienne et ne comptait pas en restait là. Troquant son arc contre une arbalète, il chargea une puissante Tentai Bow et la décocha, livrant ses dernières forces dans cette ultime attaque.
Quant à toi Russel, tu pensais peut être que je t'avais oublié ! Le magelin te regardait, t'observait et ne te lâchait plus du regard : tu monopolisais ses pensées. En réalité, c'était une femelle et bien que tu ne sois pas un modèle de beauté, elle avait succombé à ton charme particulier. Ainsi, dès que tu pris la poudre d'escampette, elle se mit à te pourchasser : il ne revenait qu'à toi de faire le bon choix : compteras-tu lui briser le cœur ou l'accepteras-tu dans ta vie ?
Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyVen 25 Mar - 22:02
Le temps que mon adversaire se batte avec ma fumée, je m'étais mieux positionnée pour l'accueillir comme il se doit à la sortie du nuage. Lorsque, d'un coup, un courant d'air balaya tout ce qui obstruait nos visions, j'étais fin prête. Oeil à la lunette, doigt le long du fusil, ma concentration à son paroxysme... Il allait lui être difficile de survivre à ça. Il était archer, un combattant à distance, quelqu'un qui doit être fort en un contre un. Et pourtant, il avait trouvé son maître : il n'était pas le chasseur, mais la proie. J'avais gagné tout juste assez de temps avec mes pots d'échappement pour qu'il ne puisse plus qu'abandonner... Moi, épargner quelqu'un ? Certainement pas. Je voulais étudier la réaction d'un adversaire vaincu, qui avait combattu avant de mourir. C'était si rare, quand on avait l'habitude d'éliminer ses cibles d'une seule et unique balle avant de disparaître... Pouvait-on dire qu'il s'agissait de curiosité ? Peut-être...

Le pauvre fou ne le comprit sans doute pas, ou alors il était inconscient. Il était quand même plus glorieux de mourir d'une attaque adverse que de la sienne, après tout... En effet, à peine sortit-il son arbalète que je fis feu sur celle-ci. Il chargeait une attaque, alors je ne devais pas attendre une seule seconde : elles allaient s'entrechoquer et sans doute provoquer une explosion. Car bien que je ne savais pas quelle genre d'arbalète était-ce, j'avais quand même assez de sens pour me douter qu'elle devait être plus puissante que l'arc, puisqu'il changeait d'arme. En tout cas, cette explosion devait se produire à proximité de l'archer, non de la mienne.

Un carreau se généra, jaune, éblouissant, puissant. Il quitta l'arbalète avec force et vitesse... Pour s'écraser contre une balle d'énergie toute aussi surprenante ! Sans surprise, l'explosion retentit, laissant probablement l'archer soufflé par celle-ci et mortellement brûlé. Sa réaction était parfaite ! À mi-chemin entre la stupéfaction et le sarcasme. Il souriait, comme si la vie lui importait peu, comme s'il venait de perdre à un jeu. Hum... Oui, sans aucun doute, je pouvais affirmer que si nous nous étions croisés dans d'autres circonstances, ce mercenaire et moi aurions pu devenir alliés. Mais il avait choisi le côté obscur. J'étais sans pitié pour cela, la sentence était la mort.

Je me redressai afin de tenir assise. Je regardai une dernière fois dans la direction de l'archer. Il était ou mort ou trop épuisé pour se mouvoir. Dans les deux cas, je n'avais pas envie de gaspiller plus d'énergie pour m'assurer qu'il était bel et bien achevé ! Prenant des bandages se trouvant dans la poche au dos de mon short, que je n'aurais jamais pensé utiliser pour soigner une blessure autre que due à une inattention dans un moteur, je me préparai à retirer la flèche de ma jambe. L'écharpe dans la bouche, je serrais les dents... Un coup sec ! La douleur inonda encore davantage ma jambe. Ce n'était pas une boucherie, la plaie n'étant pas très large et peu profonde, mais apparemment suffisamment pour avoir touché plus que quelques capillaires...

Je finis par m'allonger sur le dos, les bras en croix. J'étais peu habituée à autant d'adrénaline, alors son effet était encore considérable, réduisant ma sensation de douleur. Russell arriverait sans doute bientôt avec l'otage, il pourrait brûler la plaie pour la cautériser. Ainsi, mon boulot était achevé et tout le reste reposait les épaules de mon camarade. Quand il serait revenu, je me serais sans doute assez reposée pour invoquer un voiture et me hisser à l'intérieur, mais je voyais mal Russell la conduire en pleine forêt. Pourtant, je ne pourrais pas marcher avant quelques jours, alors il allait falloir trouver une solution pour ce problème aussi... Quoiqu'il était sans doute possible de marcher jusqu'au sentier, pour y utiliser ensuite une moto, comme à l'aller. Nous n'y étions pas encore, de toutes façons. Pour le moment, j'attendais que le temps passe.
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptySam 26 Mar - 12:03
« Bonne nouvelle ou ? »

Le Magelin ne me lâchait pas du regard. Je reculais doucement avec l’informateur. Tout en restant le plus calme possible. Une fois assez éloigné je dirigeais l’homme vers la position d’Eirika. En espérant qu’elle soit toujours en pleine forme. Si je devais la transporter en plus de l’otage, enfin ex-otage. Ou pas finalement . . . Toujours est-il que je n’allais pas pouvoir gérer la situation facilement. Je continuais à me diriger vers la position, mais quelque chose n’allait pas. Je me sentais observer. Par quelqu’un, mais la sensation était étrange. Jusque-là, toutes les personnes qui m’observaient dans l’ombre avaient toujours de mauvaises intentions. Mais je ne ressentais rien de tout ça. J’arrivais au niveau de mon manteau, je le ramassais et le remettais sur mes épaules. Quand j’entendis un bruit derrière moi.

Je pouvais nettement distinguer une forme derrière les arbres, qui essayait de se cacher. Et cette forme n’était pas étrangère, le Magelin nous suivait. Pour quelle raison ? Ça je l’ignorais. Je devais quand même faire attention. Qui sait ce que nous réservait cette forêt aux multiples facettes. Nous étions désormais proches de la route, et bien que cela ne m’étonnait guère, il n’y avait plus un bruit. Enfin, mis à part le bruit du vent et de la forêt. Et si je n’avais toujours pas reçu une attaque, je devinais qu’elle avait été l’issue du combat opposant le chasseur à la tireuse d’élite. Je soupirai un coup.

L’emplacement d’Eirika était désormais en vue. En approchant, je la trouvais allonger sur le dos, en train de faire un somme. Sans doute épuiser par le combat qu’elle avait mené. Je voyais sur sa jambe un bandage. Visiblement, elle avait été touchée. Rien de grave heureusement. Mais le problème était qu’elle allait devoir boiter un petit moment. J’attrapais la couverture dans mon sac, et la plaçais sur Eirika. Si en plus de ça elle devait attraper un rhume. Bien, que faire désormais. En me retournant, je voyais une petite ombre se faufiler très vite derrière un arbre. Encore le Magelin ? Enfin, au vu du comportement je commençais à avoir des doutes quant à son genre. Je laissais ma partenaire et l’informateur. Et décidais de m’approcher du Magelin.

Une fois assez proche, je m’agenouillais à son niveau. Bien qu’il y ait encore quelques minutes je craignais de devoir me confronter à cet être. Mais, le fait est qu’elle ne m’avait toujours pas attaqué, j’en déduisais que je n’avais pas grand-chose à craindre. J’ignorais si elle pouvait comprendre ce que j’allais dire, mais qu’importe. Je commençais à lui parler.

« Bien le bonjour charmante demoiselle, je dois d’abord te remercier pour ton intervention. Qui sait ce qui aurait pu arriver à notre cible. Je vois que tu nous suis depuis notre rencontre là-bas. Puis-je t’aider d’une quelconque manière ? »

Je marquais une courte pause pour voir la réaction de mon interlocutrice. Visiblement, je n’étais toujours pas mort. Je commençais vraiment à devenir parano ces derniers temps. Non pas que mon entourage en était la cause, quoique. Des fois j’avais de sérieux doutes. Mais passons. Je continuais à parler avec le Magelin.

« Tu songes peut-être à partir à la découverte de notre monde ? Que dirais-tu de m’accompagner ? Je me doute que tu dois être un peu sur tes gardes mais sache qu’aussi longtemps que la vie insufflera son souffle en moi, je peux te garantir que tu n'as rien à craindre de moi. Je te protégerai même contre les dangers extérieurs. »

Après ces mots, je tendais ma main au Magelin.

« Tu as sans doute un nom, non ? Pourrais-je avoir l’honneur de le connaître ? »

Je lui souriais chaleureusement.

HRP:
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyMar 5 Avr - 23:48
Pfiou ! Une mission riche en rebondissement. Ce n'était pas aisé de vous débarrasser de l'escorte, mais une princesse sauvage avait trouvé son chevalier flamboyant pendant que la tireuse était -on ne pourrait dire mieux- une tire-au-flanc de première catégorie. Enfin bon, prends-soin de Kikihime Russel, tombée sous ton charme ravageur la petite magelin n'est pas prête de te lâcher, attention cependant, tu connaîtras à tes dépends qu'une femme peut être extrêmement jalouse...

Ainsi, vous ressortiez victorieux de la bataille, l'otage entre vos mains. Mort ou vif, il n'en tenait qu'à vous de raccourcir la durée de son existence ou non. Racontez votre retour de mission et votre rencontre avec l'émissaire de la mission, vous pourrez ensuite demander votre récompense !


This is the end !

Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

Eirika Stone

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 25
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyJeu 28 Avr - 17:08
Bien que la douleur dans ma jambe revenait de temps en temps, je devenais de plus en plus somnolente. Je m'étais épuisée lors de ce combat, en me battant alors que j'étais blessée. Pour une fois que je faisais quelque chose d'irresponsable... Ceci dit, ce n'était pas vraiment de ma faute. Si j'avais dû faire la mission seule, j'aurais simplement tiré une unique balle et la mission aurait été bouclée. Malheureusement, Russell avait voulu sauver l'otage et son argumentation était plus ou moins cohérente. Vivant, il nous serait plus utile que mort, apparemment. C'était vrai, certes, mais c'était aussi plus compliqué. La preuve, à cause de Russell, je me retrouvais dans un sale état, alors que j'aurais pu être à des kilomètres avec l'argent de la mission dans les poches, indemne. On ne peut pas changer le passer, après tout...

Trouvant le temps de plus en plus long, je finis par m'endormir à même le sol. J'avais l'habitude de dormir dehors, donc ce n'était pas spécialement un problème mais dans mon état, j'aurais préféré être sur un bon lit ! Au moins étais-je à peu près en sécurité... Les mages noirs étaient morts, ou sur le point de l'être si Russell ne se ramenait pas rapidement. Je ne doutais pas du fait qu'il les élimine, il compensait ses faiblesses par de l'ingéniosité ! Je dormis ainsi sans problème pendant quelques minutes !

Quand, enfin, je me réveillai, je n'étais plus seule et étais couverte d'une couverture. Trois individus étaient autour de moi, mais je n'en connaissais que deux... Russell était là, apparemment en meilleure santé que moi. Méchant. Notre cible se trouvait également ici, un peu égratigné dans tous les sens. J'étais responsable de la plupart de ses petites blessures, je lui avais tiré au même titre que sur tous les autres mages noirs. Ceci dit, ce n'était pas comme si je me sentais responsable : il aurait pu lui arriver pire. Et puis, nous l'avions sauvé au final, il aurait dû être content et me remercier de l'avoir épargné ! J'en demandais vraiment trop ? Je ne savais pas, mais il ne me remercia pas, en tout cas... Encore un méchant garçon ! Quant au troisième être, il avait beau être humanoïde, ce n'était pas un humain. Mes connaissances en matière de créatures étaient très faibles et je ne parvins pas à reconnaître l'étrange personnage. Toutefois, les deux méchants semblaient parler avec lui sans problème : ce n'était pas un danger ! Était-ce quelqu'un qui avait rejoint la cause des méchants ou était-ce, comme moi, une pauvre victime de ces mêmes méchants ? Il n'y avait pas trente-six mille façons de le savoir. Je redressai mon dos pour me mettre en tailleur.

Vous attendez quoi ? Le déluge ? Faut décamper, les gars... Et c'est quoi, "ça" ?


Je me retins d'ajouter "Tu as enfin un ami, Russell ?", puisque la créature semblait comprendre le langage humain, mais ne pouvait pas le parler. Je ne voulais pas me faire un ennemi, au contraire. Avec un peu de chance, "ça" et moi pourrions embêter Russell ! Mwahahahah ! Puis Russell répondit qu'il s'agissait d'une Magelin qui l'accompagnait désormais. Une fille ! Génial ! Une camarade de douleur pour supporter Russell... Elle ne savait pas encore à quoi elle s'exposait !

Ça ne me tente pas trop de rester dans cette forêt, elle est inquiétante, avec toutes ses lumières. On y voit même suffisament pour distinguer les chemins, donc on peut rouler !

On devait me prendre pour une folle : il n'y avait pas un véhicule à vingt kilomètres à la ronde ! Mais tant pis, Russell n'oserait pas me contredire de toutes façons. Je devais pouvoir invoquer un carosse pour nous quatre, mais pas le conduire. Et il était hors de question de se mettre à quatre sur une moto pilotée par Russell, pas moi vivante !

L'otage m'aida à me relever et nous partîmes tous vers le sentier dans le grand espace découvert que j'avais déjà crée lors de mon premier coup de feu. Une fois sur place, un carosse sembla tomber du ciel et l'otage et moi nous installions à l'intérieur. Quant au Magelin et à Russell, ils se mirent ensemble à l'avant pour conduire. Au moins, avec le Magelin, les risques étaient amoindris. De toutes façons, ça allait secouer, on était pas sur une grande route... Quant à l'otage, je me demandais quand est-ce qu'il réaliserait qu'il n'allait pas être livré aux autorités immédiatement. Oh, évidemment, moi-même ayant été l'otage d'une guilde noire, je refuserais de laisser celui-ci rester indéfiniment dans nos mains, il repartirait lorsqu'il nous aura dit ce que les guildes noires voulaient savoir.

Puisque le chemin était juché de pierres, de branches et de problèmes en tout genre, je dus réparer le véhicule à trois reprises, m'empêchant de trouver le sommeil. Alors, puisque nous en étions là, j'empruntai le carnet de Russell et un de ses crayons pour y écrire tout ce qu'il savait, notamment sur les raisons de son enlèvement. Il n'avait aucune raison de me cacher quoi que ce soit, nous l'avions libéré. Même si nous n'étions pas des chevaliers runiques, il accepta. Il devait peut-être encore un peu sous le choc des derniers évènements, pour ne pas se poser de questions. Et puis, il était en première classe dans mon carosse ! Bon, j'avais tenté de le tuer, certes, mais il n'y avait pas un peu circonstances atténuantes...? Bref, malgré les mouvements du véhicule, je parvenais à rédiger à peu près tout ce qu'on devait savoir.

Enfin, nous arrivâmes au Pyrée, alors que le soleil commençait â poindre à l'horizon. Nous nous étions arrêtés sur la périphérie pour pouvoir repartir rapidement et avoir une belle vue sur l'océan. Russell partit en compagnie des deux autres individus, me laissant seule. Je m'endormis enfin correctement et, lorsque je me réveillai, il était revenu, les poches remplies de Jewels et le petit-déjeuner dans les bras ! Bon, il regagnait quelques points... J'allais faire mine d'être toujours vexée, pour pas qu'il soit trop content de lui quand-même, mais j'étais aux anges... A MANGER !
Russell Maxwell
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Russell Maxwell

Messages : 172
Date d'inscription : 19/09/2014
Âge : 26
Guilde : Crime Sorcière
Magie / Malédiction / CS : Hi-no Mahô / Magie du Feu
Magie / CS Secondaire : Shunshin no Mahô / Magie de Téléportation

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.000
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand EmptyVen 29 Avr - 21:49
“ Mission Completed „

La magelin, d’après son comportement avait accepté ma proposition. Et je sue qu’elle s’appelait Kikihime. J’entendais alors du bruit derrière moi, Eirika avait fini par se réveiller. Et comme une demoiselle gracieuse qu’elle n’était pas, dit avec sa « gracieuse » voix.

« Vous attendez quoi, le déluge ? Faut décamper les gars . . . Et c’est quoi, « ça » ? »

Je soupirais un coup, même pas de merci pour la couverture, ou je ne sais quelle autre phrase. Ah mais, j’oubliais que c’était Eirika . . . Je lui expliquais la situation. Décidément, la courtoisie et la politesse faisait quatre avec elle. Mais bon, étant une super tireuse, on pouvait pardonner ce côté-là. Même si parfois, j’avais l’impression d’être à côté d’un caravanier. Hélas, je ne pouvais pas dire grand-chose, au risque de me retrouver criblé de balle. Et ça, ça fait mal . . .

Après avoir rassemblé mes affaires, Eirika nous « proposa » de partir d’ici en roulant, puisque l’on pouvait voir les routes ici. Pour une fois, j’étais d’accord avec elle. Plus vite nous ramenions notre cible, plus vite je pouvais m’éclipser loin d’elle, et de ses tentatives de meurtre. Elle invoqua un carrosse pour que tout le monde puisse monter. Eirika, et l’informateur derrière. Moi et Kikihime devant. Enfin, nous pouvions prendre la route. Même si le voyage ne se fit pas sans embûche. Nous avions dû nous arrêter bon nombres de fois pour réparer le véhicule. Vraiment pas fiable ces choses-là. A moins que ce ne soit la faute de ma conduite ? Oui, car mettre quelqu’un au volant qui n’a pratiquement jamais conduit ce genre d’engin . . .

Durant le voyage vers la Pyrée, ma partenaire, profita du temps pour interroger l’informateur. Judicieuse idée. C’était à se demander si cette idée lui était venue toute seule. Comme quoi, elle savait faire autre chose que tirée sur ce qu’il ne lui plaisait pas.

Le jour commençait finalement à se lever, le jour de ma liberté était enfin arrivé. J’arrêtais le véhicule en périphérie de la ville, et laissais Eirika devant le magnifique paysage, qui sait, en revenant, elle se sera peut-être calmée ? J’accompagnais la cible jusqu’au point de rendez-vous, accompagné de ma nouvelle partenaire. En arrivant, j’eus droit à des remerciements, mais ce qui m’importait le plus, était, ce pour quoi nous avions risqué nos vies là-bas. Une fois la récompense, j’entrepris de me balader un peu en ville. Quand une délicieuse odeur alerta mon estomac, qui se mit aussitôt à se manifester. Evidemment, nous n’avions pas mangé depuis un bon moment.

J’achetais donc le petit-déjeuner, pour trois personnes. Même si je me demandais ce que mangeais les magelins en général. Bah, on a tous les mêmes besoins. Et dans le pire des cas, j’en connaissais une qui ne se gênerait pas pour manger ce qu’il reste . . .

Je revenais enfin au point de départ. Les bras chargés. Que de bonnes choses qui vous ouvrent l’appétit. J’en salivais presque d‘avance. Quand je m’approchais enfin de l’autre gâchette facile, je lui tendais son déjeuner, ainsi que sa part de la prime. Mis à part le fait qu’elle faisait toujours sa tête de boudeuse, je savais que sans elle, je n’aurai pas pu accomplir une telle mission. Et ne serais sûrement pas revenus en un seul morceau si j’avais essayé . . . Quoiqu’il en soit, une fois notre manger engloutit, nous repartions. Avant de nous séparer à nouveau.

Je savais que de toute façon, j’allais la revoir, même si j’espérais être tranquille pour un petit moment avant que ça n’arrive.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Le bon, la brute et le truand   [Mission] Le bon, la brute et le truand Empty

[Mission] Le bon, la brute et le truand

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pluie battante, mission fracassante ? [Mission: Kaylee, Shin, Udo]
» [Mission] Un groupe de mercenaires (et un larbin) en recherche de mission!
» [Mission] Une mission pour trois gentilles personnes ?
» La Brute et le Cinglé [Pv]
» Between Thunder and Brute Force [PV : Quatie Aeron]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-