Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

Partagez

 [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon

AuteurMessage
Raven Meister

Raven Meister

Messages : 42
Date d'inscription : 18/11/2015
Âge : 30
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Itô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.750
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyVen 8 Jan - 2:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Raven Meister Crime Sorciere


Le Domus Flau. C'était la première fois que Raven s'y rendait et ça lui faisait assez bizarre. Elle qui ne voulait jamais attirer l'attention allait maintenant se battre devant plusieurs centaines de personnes. C'était étrange comme sensation, comme si elle faisait un grand pas vers la lumière. Cette fois, elle n'allait pas combattre pour tuer mais pour éprouver sa force et gagner de l'argent, tout simplement. En plus, elle n'était pas seule car Ban, son compagnon de Crime Sorciere était avec elle. En effet, Raven avait demandé au blondinet de l'accompagner jusqu'à Crocus pour combattre. Proposition très étrange et la corbeau n'avait pas indiqué pourquoi elle voulait spécifiquement ce dernier pour aller combattre. En fait, elle avait quelque chose en tête depuis leur petit duel et voulait simplement confirmer ses soupçons.

Évidemment, la discrétion avait été de rigueur et de fait, les compagnons avaient mis un peu plus de temps que prévu pour aller en ville. Aucun accident notable pendant le trajet et la jeune fille avait bien fait mine de tisser sa toile tout autour d'elle-même en dormant. Après tout, on ne savait jamais quel genre d'idée saugrenue pouvait germer dans son esprit et comme elle était prudente à l'extrême... Bref.

Il faisait assez beau à Crocus ce jour-là même si une légère brise était présente. Les conditions de l'affrontement seraient donc idéales. En s'approchant de l'Arène, Raven pouvait constater à quel point cette dernière était impressionnante. D'un style assez vieillot, on pouvait facilement deviner que ce lieu avait été là pour le spectacle et montrer la démesure de la capitale. Ce n'était pas la première fois que Raven s'y rendait et elle était toujours aussi surprise de voir la démesure, surtout avec les statuts aux points cardinaux. En plus, les piliers étaient incroyablement solides et soutenaient donc parfaitement la masse incroyable qu'était cet endroit. Un lieu à la hauteur des réjouissances...

Je crois qu'il faut aller à l'accueil recenser nos niveaux de puissance...


En effet, c'était logique même, dans un sens. Par contre, la belle ne savait pas trop comment ça allait marcher, peut-être un calculateur de la puissance globale du magicien ? Oui, ce serait sans doute et puis il n'y avait pas beaucoup d'autres solutions. Se dirigeant donc à l'accueil, Raven prit rapidement la parole, non sans observer la secrétaire qui lui faisait face. De taille moyenne, elle avait de magnifiques cheveux blonds qui lui tombaient un peu en dessous des épaules et des yeux bleus enivrants. Même elle la trouvait jolie et elle ne doutait pas que Ban aille en profiter. Coupant donc court à toute tentative de séduction de la part de son collègue, elle déclara leur nom.

Natasha Romanov et Clint Barton. Mages solitaires.


Des faux noms, c'était le minimum syndical pour protéger leur identité. Après tout, la prudence était de sûreté, même s'ils n'avaient pas encore d'affiche à leur nom. Ils étaient quand même dans la capitale et le moindre faux pas entraînerait leur capture. La jeune blonde nota donc les informations et leur indiqua l'endroit où il y avait les appareils pour tester leur force. Des lacrymas enchantés afin de calculer la puissance de manière chiffrée ? Très intéressant comme système, ce serait même sympathique d'en avoir un pour son usage personnel. Il n'y avait pas grand monde ce jour-là et les deux complices étaient donc seuls. Néanmoins, quelqu'un prit la peine de les avertir du fait que s'ils étaient assez puissants, il y avait déjà un adversaire pour eux. Tant mieux.

Raven décida de passer la première et se concentra un instant devant la cible, le regard tendu, avec une garde assez révélatrice d'un bon niveau en combat à mains nue. Après avoir relâché sa magie en une seule attaque, le chiffre commença à s'afficher de manière holographique au-dessus de la boule qui servait de catalyseur. Trois mille cinq cent. Pas trop mal, elle était satisfaite. Certes, il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir, mais tout de même. Ce fut alors au tour de Ban qui décida d'utiliser Nova afin de tester sa force. Le rayon d'énergie dorée parti donc de sa main avant de s'écraser sur la cible qui défila les chiffres de manière rapide afin de calculer sa force. Force qui était... de cent points inférieurs à celle de Raven.

Eh bien, mon cher Clint, ta fierté doit en prendre un coup non ?


Petit sourire ironique sur la face, Raven n'avait pas résisté à l'envie de le provoquer un peu. Il faut dire que c'était la preuve ultime qu'elle était, au niveau strict du terme plus forte que lui. Pauvre second, c'était assez triste quand même. Concernant Maelström, cette dernière était toute jouasse, se moquant ouvertement de Ban à l'intérieur de l'esprit de Raven. Si elle n'était pas encore intervenu, c'est tout simplement car elle savait ce que sa moitié avait en tête et la laissait faire. Et puis, elle avait déjà combattu plus de fois que Raven ce mois-ci, c'était donc à son tour.

Tu Sais Qui trouve que le surnom « Le Faible » t'irait comme un gant. Tu en penses quoi ?


Ce n'était pas par méchanceté qu'elle disait ça mais simplement pour se détendre. Raven était effectivement légèrement à cran et faire cette petite blague lui permettait de gérer la pression. Restait à savoir si le dragueur allait s'en rendre compte et ce qu'il comptait fait si c'était bien le cas. En tout cas, les deux comparses dirigèrent dans l'Arène via un tunnel sombre. Un deux contre un, ça allait être intéressant. Cependant, le terrain ne serait pas à l'avantage de la jeune fille qui allait devoir ruser. Elle était bien plus à l'aise pour se battre dans un décor rempli que dans une Arène vide. Au moins, Ban compenserait ce manque offensif. Juste avant d'entrer dans la zone de combat, Raven tapota l'épaule de son partenaire de manière amicale avec un sourire avant de prendre la parole.

Simple mesure de précaution.


Un fil. Elle avait attaché un de ses innombrables fils magiques, imperceptibles à l’œil nu à l'épaule de Ban. On n'était jamais trop prudent et elle se doutait qu'il savait de quoi elle parlait. Nul besoin d'en dire plus en tout cas. Tandis que les deux combattants prirent place dans le lieu de l’affrontement, un tonnerre d'ovation se fit entendre. Au moins, les spectateurs étaient motivés, c'est bien. Une silhouette se dessina alors dans leur champ de vision et Raven la reconnaissait immédiatement : Tobias Grant de Lamias Scale. Sans doute son plus puissant membre et un puissant utilisateur de la Satan Soul. Un adversaire difficile à appréhender. Baissant légèrement la tête, Raven se mit ensuite en posture de combat avant de lâcher quelques mots.

Enchantée, Grant. Je suis Natasha et voici Clint. Faisons un bon combat.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

Ban Sheffield

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 34
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyLun 11 Jan - 10:08



Suite à des circonstances particulières, j'avais accepté d'accompagner Raven au Domus Flau. Après tout, je l'avais amené à prendre cette décision. Lors de notre duel, j'avais pu testé certaines choses à son sujet. Ici, je pourrais en vérifier d'autres. La jeune femme ne se doutait même pas que je l'avais amené à choisir cet endroit comme s'il s'agissait de son idée. Pour un peu, je l'aurais plainte. Mais l'efficacité de la guilde était un de mes objectifs, et cela impliquait de connaître ses membres mieux qu'ils ne se connaissaient eux-même, parfois. Le fait que ça soit en compagnie de deux jeunes filles me permettait juste de joindre l'utile à l'agréable. Cependant, comme je vivais à Crocus, et que j'y opérais la nuit lorsque Sebastian n'avait pas besoin de moi, je voulais éviter de me faire reconnaître. Mais bon, j'étais toujours très prudent. Paranoïaque même, diraient certains. Donc, en prenant quelques précautions supplémentaires, cela devrait bien se passer.
Nous avions fait la route jusqu'à la capitale ensemble, nous arrêtant régulièrement afin de ne pas être repérés. Bien entendu, j'aurais pu voyager normalement, mais ça aurait impliqué de reprendre mon identité réelle, et je ne pouvais le faire devant ma compagne de route. Celle-ci, me prêtant erronément de sombres intentions, prit le soin d'entourer son emplacement de nombreux fils à chaque fois qu'il lui fallut dormir. C'était bien mal me connaître. Jamais je n'aurais fait ce genre de choses. Au contraire : je lui préparais le petit-déjeuner à chaque réveil, comme le gentleman que j'étais.

Nous finîmes par atteindre notre destination, et je suivis la jeune fille lorsqu'elle déclara qu'il fallait nous inscrire, sans dire un mot. Je connaissais bien les lieux, pour y être déjà venu quelques fois, en spectateur. L'avantage de ma situation, je supposais : je disposais de plus de libertés de déplacement. Mais en contrepartie, je devais prendre tout un tas d'autres précautions. Cela me convenait, car j'avais choisi cette vie, après tout.
Raven, car c'était bien elle aux commandes cette fois, nous inscrivit sous un faux nom. Bien pensé de sa part. J'avais moi-même revêtu une de mes nombreuses fausses identités dès que nous nous étions mises en route vers la capitale, mais elle choisit les noms et avança sans me laisser en placer une. Je dédiai néanmoins un de mes sourires ravageurs à l'hôtesse et elle me répondit d'un petit signe de la main en rougissant. Je prenais note de repasser plus tard par là, après le match et son service. Revenant au présent, je vis qu'il fallait mesurer nos forces pour équilibrer le match. Logique, après tout. Si celui-ci était à sens unique ou trop court, le public ne pourrait être que mécontent.
La tisseuse frappa violemment un des lacryma qui afficha un joli chiffre. Mais sans repère, impossible de savoir ce que cela signifiait. Alors qu'elle s'écartait, je choisis d'utiliser ma première forme, nova, et envoyai un rayon d'énergie astrale percuter le même capteur. Ce dernier indiqua un score très légèrement inférieur à mon équipière. Ce que celle-ci ne put évidemment s'empêcher de commenter. Mais je me contentai d'un petit sourire mystérieux, après avoir renvoyé mon armure. Elle insista cependant peu après, transmettant un message de sa colocataire qui semblait encore plus hilare. Je lui répondis alors d'une voix amusée.

Qui te dit que j'y suis allé à fond pour ce test insignifiant ? En fait, qui te dis que j'y suis jamais allé à fond dans notre petit affrontement ? Peut-être tout cela ne fait-il partie que d'un test ? Peut-être même que tu es toujours sur les plateaux verdoyants et que tout ceci n'est qu'une illusion avec laquelle je manipule ton esprit...

Bien évidemment, ce n'était pas le cas. Nous étions définitivement à Crocus, prêts à nous battre, et ma partenaire était légèrement plus puissante que moi. Mais peu m'importait si je n'étais pas le plus puissant. Je l'étais assez pour le moment.

Détend-toi, ce n'est pas un combat à mort, c'est juste pour voir ce que tu vaux. Lui dis-je tandis que nous avancions dans le couloir vers l'arène. Je voyais à la manière dont elle tenait ses épaules qu'elle était assez tendue. Pas moi. J'étais nonchalant, peut-être trop.

Une fois dans le sable du Domus, alors que notre entrée avait été assez discrète, vu notre anonymat, celle de notre adversaire entraîna une profonde ovation. Pas étonnant quand on voyait de qui il s'agissait : Tobias Grant, un des mages les plus connus et les plus puissants de la guilde Lamia Scale. Et un utilisateur du Take Over, comme moi. Cela pourrait se révéler intéressant comme match à plus d'un titre, au final... Mon équipière se mit en place et le salua. Décidant de jouer un peu, je m'avançai vers El Diablo en souriant, une main levée en signe de paix.

Hola Tobias ! Ravi de faire la connaissance d'une célébrité. Pour tout te dire, ce combat ne m'emballe pas plus que ça, je suis là car elle l'a demandé uniquement. Ça ne te dirait pas de te rendre, qu'on aille prendre un verre en terrasse ? C'est moi qui régale !

Bien évidemment, l'offre n'était pas sérieuse, et après sa réponse, je retournai me mettre en position, adoptant la forme familière de Nova pour commencer ce combat.

L'apparence de Ban non transformé.:
Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

Tobias Grant

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 31
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptySam 16 Jan - 20:50

Patientant calmement en attendant d’être appelé pour combattre, je repensais au pourquoi du comment j’en étais arrivé dans cette pièce du Domus Flau. En effet, qu’est-ce qui m’avait pris de venir – ou plutôt revenir – dans cette arène ? Surtout pour combattre alors que j’étais censé être en vacance, mais aussi parce que ça faisait déjà un moment que la simple idée de me battre ne me disait plus rien. Bon d’accord, il ne s’agissait sans aucun doute que d’une phase. Après tout, il n’y avait pas moyen que j’abandonne définitivement la magie et les batailles en général. Cependant, ce n’était pas une raison pour casser ma longue phase d’abstinence comme ça. Et pourtant, ce n’était pas la première entorse que je faisais à cette décision que j’avais prise. Si je me souvenais bien – et j’avais une très bonne mémoire – j’avais participé à une mission dans la Jungle de Guatamalta il n’y avait pas très longtemps. Mine de rien, cet épisode avait d’ores et déjà cassé ma phase de détente. D’un autre côté, j’étais suffisamment tordu pour considérer cette mission comme une simple escapade pour me changer les idées. En gros, aller enquêter sur ce problème dans la jungle n’avait rien à voir avec une bataille. Nope, il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une partie de Cluedo grandeur nature. Par conséquent, j’étais toujours en vacances.

En attendant, si cette mission pouvait être transformée en simple jeu de société, qu’en était-il de ma présence ici dans l’arène du Domus Flau ?? Alors là, ça devenait légèrement plus compliqué… Quelle explication sortie de nulle part allais-je bien pouvoir utiliser pour transformer ce qui ne serait autre qu’un combat magique en promenade de santé ? Hmm…réfléchissions. Voyons voir, pouvais-je voir ça comme un jeu dans ce cas-ci ? Possible, mais lequel ? L’idéal serait en fait de transformer ce qui s’apprêtait à un être un match en un jeu, et c’était clairement quelque chose que j’étais capable de faire. D’ailleurs, je n’avais même pas besoin d’en parler à mon futur adversaire. Je n’avais clairement pas besoin de le mettre dans la combine pour mon alibi. Celui-ci ne comprendrait sans doute rien à mon délire et pourrait même s’amuser à m’en faire voir tous les défauts. Or, c’était quelque chose que je voulais à tout prix éviter. Bah oui, c’était mes vacances, non ? Il ne manquerait donc plus que le premier venu s’amuse à me les gâcher avec un combat ridicule. Il ne s’agirait pas de me battre ici, mais de me dégourdir les pattes avec un petit jeu grandeur nature. Une partie d’échec ? Oui, ça pouvait le faire. Naturellement, il y aurait beaucoup moins de pièces mais bon, le tout c’était de gagner en mettant le roi adverse en échec, non ?

Bon, maintenant que ce problème était réglé, je pouvais de nouveau me concentrer sur ce qui m’attendait. J’étais venu pour une raison précise, et quand bien même je ne saurais l’expliquer, j’étais quand même là. Il me faudrait entrer dans l’arène et faire ce que j’avais à faire avant de pouvoir repartir pour me détendre de nouveau. Au moment où je fus appelé, pour entrer dans l’arène, une pensée que j’avais négligé jusqu’ici me vint à l’esprit. Yep, j’avais bel et bien oublié ce léger – mais énorme – détail qui allait tout changer ici. Bon, tant pis. Ce n’était pas si grave que ça, si ? Pour moi, non. Mais pour mon adversaire, ça risquait de poser de sérieux soucis. Ah la la, je n’arrivais pas à croire que j’avais zappé cette nouvelle résolution que j’avais adopté depuis mon combat contre Ketsueki Saeko, ici-même, dans cette arène. Et moi qui pensais pouvoir feindre – ni vu ni connu – le fait que ce combat ne serait pas un combat, mais juste un jeu. J’étais bien naïf pour le coup.

Lors de mon entrée dans l’arène, je fus momentanément assourdi par l’accueil qu’on m’offrit à coups d’applaudissements, de cris et de …grognements ? Essayaient-ils d’imiter mes grondements sonores que j’avais tendance à adopter sous ma forme de Magoa ? Cette pensée me fit rigoler et m’aida à réagir sereinement en découvrant que je n’avais pas un mais deux adversaires. Euh…C’était sympa de prévenir. Non mais c’était quoi ces conneries encore !!? L’administration entendrait parler de moi dès que j’en aurais fini avec ces deux-là : Clint et Natasha. Des inconnus. Non seulement, leurs têtes ne me disaient rien, mais leurs noms ne me disaient rien non plus. D’où ils sortaient ? Bon, la première chose à noter, c’était qu’ils se connaissaient au vu de la façon dont ils s’étaient mentionnés l’un l’autre. Après, ils étaient polis et cools vu qu’aucun d’entre eux ne m’avaient balancé de phrases clichées sur la façon dont ils comptaient me botter… Le gars du lot avait même proposé de se prendre un verre mais de me rendre avant. Mince alors, comment lui dire que j’étais intéressé par les femmes et non par les hommes ? Je n’avais pas envie de le blesser et me montrant cash, mais d’un autre côté, je ne pouvais pas le laisser se faire des films sans rien dire… C’était bien la première fois que je me retrouvais dans une telle situation. Pour le coup, j’aurais mieux fait de me perdre dans la jungle de Guatamalta !! Bon, le plus simple, c’était d’y aller étape par étape. D’abord leur rendre leur salut :

« Hello à tous les deux ! Et désolé d’avance… »

Première étape réussie. Au passage, j’avais même préparé le terrain pour la suite en m’excusant auprès du dénommé Clint qui m’avait invité à boire. Dans le même temps, je les avais vus se mettre en garde, et le gars avait même revêtu une espèce d’armure colorée. Euh…C’était quoi ça ? Une forme de Take Over ou plutôt du Kansô ? Bon, dans un cas comme dans l’autre, cette nouvelle apparence lui octroierait de nouvelles habiletés au passage. Je devrais donc faire un minimum gaffe si je ne voulais pas me faire avoir bêtement. Décidant de commencer les mauvais tours dès le début, j’avançai vers eux les mains dans les poches, sans me presser. Je cherchais ainsi à les déstabiliser dès le départ. Ceux-ci avaient choisi de me laisser lancer les hostilités en se mettant simplement en garde sans attaquer. Ce n’était pas très malin de leur part. J’étais plutôt connu dans le Royaume, et il y avait donc de fortes chances pour qu’ils sachent de quoi j’étais capable. Ils devaient au moins savoir en quoi consistait ma magie. L’idéal aurait donc été de chercher à me causer des dommages avant que je ne me transforme, non ? Étaient-ils du genre à combattre loyalement ou simplement trop polis ? Ou alors, ils n’étaient pas capables d’attaquer à distance. Pff, voilà que je m’embrouillais avant même que ça commence. Décidément, même après tout ce temps, mes vieilles habitudes ne changeaient pas. Petit à petit, je me mis à courir, cherchant à couvrir la distance nous séparant le plus rapidement possible tout en relâchant ma magie pour activer le Take Over et revêtir la forme du Satan Soul Amy.

La seconde d’après, je déployai mes ailes et bondis droit devant – à toute vitesse – pour porter le premier coup : un coup de genou dans la tronche de Natasha ! J’avais su user du boost en rapidité octroyé par mes ailes pour accélérer et combler en l’espace d’un instant la distance qui nous séparait. C’était la raison pour laquelle j’avais commencé à me rapprocher en marchant. Non seulement, c’était pour les forcer à s’interroger sur les raisons de mes actes, mais aussi pour raccourcir l’espace entre nous. De même, je m’étais à mis courir sous ma forme humaine pour leur donner l’impression d’avoir suffisamment de temps pour me voir venir et réagir. En relâchant ma magie, je leur avais donné un aperçu de ce que j’avais sous le pied. Et la suite, vous la connaissez, le bond en avant pour porter le premier coup et tenter d’en finir avec ce seul et unique coup sur cette cible. Ma cible était donc Natasha, la fille du groupe. Pourquoi ? Pour mettre fin à toute idée selon laquelle j’étais galant ou trop gentil. C’était ce détail dont je m’étais rappelé après avoir été appelé pour le match: dès lors que j’activai ma magie, je me montrais impitoyable. Il n’y avait plus aucune chaleur dans mon regard, on pouvait seulement y lire un désir ardent d’en finir avec celui, celle ou ceux qui me feraient face !! Techniquement, je n’avais aucun moyen de savoir si mon genou avait atteint – ou pas – la tronche de Natasha. Quoiqu’il en soit, je me permis d’ajouter pour Clint:

« Comme tu le vois... je suis attiré par les femmes ! »

Sans atterrir, je me maintins en l’air avec mes ailes, me retournai rapidement, et tentai de foutre un coup de queue – cette fois – dans la tronche de Clint !! Il n’y avait pas de raison pour que sa partenaire soit la seule à être attaquée par un Démon, si ? Je ne faisais aucune discrimination dans mes combats. Donc si l’une était visée par mon genou, l’autre serait visé par ma queue ! Cette forme m’offrait une bien meilleure mobilité que celle de Magoa, et de loin. J’étais plus rapide, plus agile et bien plus apte à combattre à distance. D’un autre côté, mes coups étaient loin d’avoir le même impact que ceux que j’avais sous l’apparence de Magoa. En termes de puissance pure, il n’y avait pas de comparaison possible. Ainsi, selon leurs réactions face à ces deux tentatives d’attaque, j’en saurais plus sur leurs capacités défensives.

« Natasha, Clint… Bienvenue au Domus Flau ! »



Dernière édition par Tobias Grant le Dim 24 Jan - 21:18, édité 1 fois
Raven Meister

Raven Meister

Messages : 42
Date d'inscription : 18/11/2015
Âge : 30
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Itô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.750
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyLun 18 Jan - 12:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Raven Meister Crime Sorciere


Décidément, Ban n'en ratait pas une pour se payer la tête de son adversaire. Mais Raven soupçonnait qu'il y avait autre chose derrière ça. Mais quoi ? Peut-être une volonté de faire sortir de ses gonds Tobias, mais elle en doutait. Bah, c'était sans importance et puis... c'était Ban. Donc bon, inutile de trop en demander de sa part.

Et voilà maintenant que leur adversaire s'excusait après les avoir salués. Ce combat n'allait donc pas être de tout repos, mais c'était parfait. C'est ce pourquoi Raven était ici. D'ailleurs, elle voyait que son collègue avait décidé d'utiliser Nova, pour ce début d'affrontement. Pourquoi pas, après tout, ça permettrait une bonne polyvalence au combat. C'est alors que la jeune fille constata qu'El Diablo marchait lentement vers eux, les mains dans les poches. Ça sentait pas bon du tout ça et la demoiselle décida de prendre des précautions.

Tout de suite après, Tobias prit l'apparence de l'un de ses démons. Vu son apparence, c'était sans doute un Démon de feu, ou quelque chose s'en approchant. Pourvu d'une paire d'ailes, Raven se dit que ce serait bien de les neutraliser au plus vite, sinon, l'affrontement serait délicat. Mais comment ? Leur adversaire apporta la réponse en fonçant à toute allure sur Raven, genoux en avant afin de la frapper en plein visage. Sans doute-voulait-il l'éliminer en un coup... Idiot.

Encaissant le choc sans trop de dommage, Raven n'avait qu'un léger saignement de nez. En effet, elle s'était positionnée de telle à réduire au maximum les dommages juste avant l'impact, sans compter qu'elle avait recouvert son visage de fils afin de diminuer encore les dégâts. En plus, sa toile était désormais tissée car elle avait réussi à coller un fil au genou de son adversaire. Bien sur, elle fut légèrement sonnée l'espace d'une seconde, mais c'était tout.

Et c'est alors que Tobias fit une autre grande erreur. Sans s'assurer de l'étât de Raven, il se retourna, suspendu dans les airs grâce à ses ailes afin de donner un violent coup de queue à Ban, tout en se permettant de se moquer légèrement de lui. L'occasion était trop belle et la tisseuse n'allait certainement pas la gâcher. Ça non. Ainsi, son adversaire ne se préoccupait même pas d'elle et avait le dos tourné ? D'un seul geste expert, Raven fit un grand geste de la main afin de convoquer ses fils tranchants afin de lacérer violemment le dos et les ailes de Tobias. Étant donné sa position et la distance qui les séparaient, sans parler du fait qu'il n'avait pas pu la voir attaquer, car concentré sur Ban, il ne pouvait même pas voir sa manœuvre. Parfait.

Code Alpha, Clint !


Une indication de formation ? Une demande d'utilisation de technique particulière ? Non. Simplement signaler qu'elle avait réussi à coller un fil sur son adversaire. Après tout, elle ne pouvait pas le dire simplement et parler ainsi mettrait le doute dans son esprit. Raven, sûre d'avoir touché son adversaire fit quelques pas sur le côté, en garde de karaté classique afin de voir le déroulement de l'affrontement entre Ban et Tobias. Elle voyait une faille dans son attaque et espérait que le blond qui était de son côté s'en aperçoive.

Merci, mais tu devrais être plus prudent, Tobias !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

Ban Sheffield

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 34
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyVen 22 Jan - 21:09



Bon, le moins que l'on pouvait dire, c'était que le match commençait très fort. À peine avait-t-il refusé ma proposition, qu'il avait mal interprétée d'ailleurs, qu'il se mit en mouvement. Avançant d'abord d'un pas tranquille, il se mit à accélérer, puis à courir et se transforma ensuite... en un Démon que je ne connaissais pas. Selon mes informations, le mage de Lamia Scale possédait la capacité de se transformer en une espèce de mastodonte à quatre bras et disposant d'une puissance physique énorme. Mais pas ici. Il devait avoir acquis une nouvelle forme sans que le bruit ne m'atteigne, ce qui signifiait qu'il pourrait nous surprendre avec sa magie. Mais comme de l'autre côté, il ignorait également nos capacités, donc ça équilibrerait les choses.
Il prit donc en pleine course la forme d'un Démon rouge ailé, couvert d'écailles, et utilisa un grand coup d'ailes pour réduire en un instant la distance entre nous, plaçant un coup de genou au visage de ma camarade. Je fus tenté de pousser un cri, car ce genre d'attaque pouvait vous mettre au tapis instantanément, mais elle avait réussi à amortir le choc en partie. De plus, El Diablo ne me laissa pas vraiment le temps de réagir, car il pivota alors sur lui-même dans les airs, utilisant sa queue comme un fouet pour me frapper. Je décidai d'encaisser le choc pour deux raisons. La première était de tester les capacités de sa forme face à la mienne. Selon les dégâts de cette attaque, je pourrais adapter ma tactique contre lui.
La seconde raison était plus pratique. En recevant ce coup, qui fendilla mon armure et me fit reculer un peu, je l'avais ralenti plus que si j'avais esquivé. Je tentai alors de saisir son appendice caudal de mes deux mains. Si je réussissais, je lui lâcherais deux Heavenly Palm à bout touchant, sans lui laisser de place pour esquiver. Et je le maintiendrais à portée de frappe de ma camarade. De plus, que ce mouvement réussisse ou pas, je plaçai une seconde attaque : un cercle magique apparut au dessus de ma tête duquel jaillirent plusieurs Heavenly Arrows. Raven prit alors la parole, utilisant un langage codé pour ne pas être comprise par le Lamia. Je crus comprendre ce qu'elle voulait dire. Cependant, au lieu de répondre directement, et de risquer de me tromper, je décidai de jouer un tour à mes deux compagnons de jeu.

Je pris une voix aussi mécanique que possible tout en me mettant à parler d'une manière saccadée, peu naturelle.

Code Alpha : reçu. Unité C.L.I.N.T. passe en mode combat. Destruction ou neutralisation de la cible... en cours ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je me demandais lequel des deux serait le plus perturbé. Ainsi, je déstabilisais Tobias, et je testais les réactions de Raven face à une situation pour le moins inattendue. Si elle parvenait à s'en sortir, ça serait ajouté à son dossier. Dans le cas contraire, il faudrait organiser les missions de Crime Sorciere différemment.


Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

Tobias Grant

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 31
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyDim 24 Jan - 20:54

Bon, je m’étais peut-être montré un peu trop expéditif dans ma façon de faire. Le coup du genou dans la tête dès le départ, c’était un peu abusé, non ? Certes, mais en même temps, ce n’était pas de ma faute si le combat avait commencé. Après tout, à partir du moment où la cloche sonnait, tous les coups étaient autorisés. De plus, ce n’était pas comme si j’avais cherché à la tuer en lui fracassant le crâne. Nope, loin de là d’ailleurs, j’avais simplement cherché à commencer en beauté histoire de maintenir le public éveillé et d’éviter une phase d’introduction molle. En commençant par un tel coup, j’offrais un rythme de combat des plus intenses dès le départ, forçant le public à rester le plus concentré possible pour ne pas en perdre une miette. Techniquement, mon attaque avait toutes les chances de mettre KO mon adversaire si celui-ci se révélait incapable d’éviter ou d’atténuer les dégâts ne serait-ce qu’un minimum. En plus, j’avais été sympa puisque je l’avais visé sous la forme d’Amy et non celle de Magoa. Si j’avais utilisé ce dernier, les conséquences n’auraient rien eu à voir et le combat aurait pris une toute autre tournure. Là, au moment de l’impact, j’avais senti quelque chose contre mon genou qui n’avait rien à voir avec la texture d’une peau. Une protection ? Oui, mais de quel genre ? Pour le coup, je n’y avais pas trop prêté attention, préférant continuer sur ma lancée et attaquer l’autre gars dans son armure avec ma queue.

Naturellement, je n’avais pas oublié celle que je venais tout juste de frapper en pleine face. Distrait, oui. Stupide, non. C’était mon genou qui avait touché son visage. C’était donc mon genou qui avait senti qu’elle s’était recouverte la figure avec un matériau suffisamment efficace pour amortir la puissance de mon coup. Ainsi, lorsque je m’étais retourné pour frapper le fameux Clint, c’était en toute connaissance de cause. Mes actions n’avaient rien d’insensé pour moi. Elles en avaient généralement l’air pour ceux qui me faisaient face, mais il fallait savoir que je réfléchissais toujours avant d’agir, et ce, même quand j’agissais par pur instinct. Ici, j’avais atteint le visage de cette Natasha avec mon genou. Qu’elle l’ait amorti ou pas, elle serait toujours un minimum sonnée, et c’était à ce moment-là que j’avais lancé mon attaque sur son partenaire. Celui-ci aussi avait encaissé. Décidément, l’esquive n’était pas leur fort à ces deux-là. Cependant, s’ils préféraient parer plutôt qu’esquiver, c’était tout à leur honneur. La première semblait dotée d’une magie lui permettant de renforcer – au moins – sa défense. Quant au second, il était vêtu d’une armure en métal classique. Je n’étais pas un expert en métaux, mais j’étais parvenu à fendiller son armure. Conclusion ? En frappant plus fort, je pourrais éventuellement la briser. Cette pensée me fit comprendre autre chose : il devait disposer d’autres armures. Ma théorie selon laquelle il était un utilisateur d’une forme de Kansô se renforçait.

Suite à ce coup, j’avais souhaité la bienvenue à ces deux nouveaux arrivants au Domus Flau. J’espérais qu’ils ne seraient pas déçus de leur visite. Le gars en armure chercha alors à attraper ma queue. Malheureusement pour lui, celle-ci s’était d’ores et déjà replié derrière moi tandis que je lui faisais face. Malheureusement pour moi, la jeune fille – derrière moi – avait su profité de ma position actuelle et du fait que mes deux yeux étaient sur l’homme en armure pour m’attaquer. Aieuuh !! Non mais c’était que ça faisait mal son truc !? D’où elle me fouettait celle-là !? Et elle visait le dos et mes ailes en plus. Bon, c’était surtout le dos qu’elle était parvenue à atteindre puisque je battais des ailes pour me maintenir en l’air. Or, il était plus difficile d’atteindre une cible qui bougeait continuellement. De même, il ne s’agissait pas d’ailes de Coléoptéros ou de Wyvern dotées d’une membrane fragile, ou encore faites de plumes comme celles du Toucan Toqué. Non non, la totalité de mon corps, y compris les ailes, était recouverte par une espèce de cuirasse. Il m’arrivait même de me servir de mes ailes pour me protéger d’une attaque adverse, donc bon, elles n’étaient clairement pas la partie la plus vulnérable de cette forme. Elle aurait causé des dommages plus sérieux en visant les côtes, ce qui aurait limité mes mouvements par la suite. Pour sa défense, elle ne connaissait rien de cette forme et des propriétés de mon corps de Démon. De même, elle était en droit de penser – sachant qu’elle ne me connaissait pas du tout – que je serais le genre à m’envoler pour les attaquer continuellement depuis le ciel à l’abri de leurs assauts.

Naturellement, ce n’était pas ma façon de faire. Ma première forme était limitée au corps à corps et j’avais combattu avec pendant 8 ans avant d’obtenir ma seconde forme. Ainsi, la quasi-totalité de mon style de combat était basée sur le combat rapproché. Mes attaques à distance ne me servaient qu’à accroître mon allonge ou à distraire – voire affaiblir – l’ennemi pendant que je me rapprocherais pour le coup final. Yep, il suffisait de jeter un coup d’œil à mon palmarès pour s’en rendre compte. J’étais rarement éloigné de mon adversaire lorsque je remportais un combat. Certains pourraient croire que c’était stupide de ma part d’aller sur le front quand je pouvais leur balancer des flammes depuis une distance raisonnable. Je leur répondrais qu’on n’était jamais plus efficace qu’à bout portant, d’où ma présence actuelle entre mes deux adversaires. La jeune femme parvint donc à m’infliger des dommages sur le dos et une partie de mes ailes me forçant à atterrir sur le sol au moment même où le gars en armure décidait à son tour de me canarder !! Non mais ils n’avaient pas bientôt fini ces deux-là !? Si on n’avait plus le droit de foutre des genoux dans des tronches, où allait le monde ?! Tiens, je reconnaissais cette magie. C’était la même que Ultia, la magie astrale. Il me serait donc plus facile de prévoir ses attaques à lui, vu que je connaissais les possibilités qu’elle offrait. Ce n’était pas comme l’autre fouetteuse derrière qui s’était bien débrouillée pour se faire discrète. J’avais compris qu’elle utilisait des espèces de cordes tranchantes, mais plus fines. Des sortes de fils, ou des câbles ? Nah ! Personne n’était assez stupide pour s’entraîner à utiliser une magie servant à la couture ! Ce serait vraiment ridicule ! C’était forcément autre chose.

Encaissant donc de nouveau une attaque, je sentis ses flèches astrales exploser au contact de mon corps, atteignant ainsi mon torse et mes bras ! Hmm… Clairement, ça commençait à faire beaucoup tout ça. Ils avaient bien joué leur coup en tout cas. On n’aurait pas dit comme ça, sachant que ma forme n’affichait pas complètement les blessures que je recevais, mais je sentais que quelques bleus apparaîtraient lorsque je reprendrais ma forme humaine. Quant à mon dos, il devait y avoir quelques lacérations dessus. Cependant, il en faudrait bien plus pour me mettre au tapis. Techniquement, ils devaient se douter que ce combat n’aurait rien de facile puisqu’on les avait placés en équipe contre moi. C’était donc à eux de me surestimer et à moi de les sous-estimer. Ici, c’était eux les challengers tandis que j’étais le champion acclamé par le public ! Pour l’emporter, ils allaient devoir mettre le paquet et éviter de lancer une attaque seulement pour voir mes réactions. Tout d’abord, c’était mon truc à moi ! Le coup des attaques mineures tout en observant les réactions de l’adversaire afin de glaner un maximum d’informations sur celui-ci, c’était ma façon de faire. Plagieurs ! Après, ils n’étaient pas très malins de leur part d’attendre après avoir attaqué. Ils auraient dû en profiter pour enchaîner les attaques et me harceler jusqu’à ce que je tombe. Franchement, j’étais pile entre eux deux ! Il n’y avait clairement pas de meilleur moment pour en profiter et infliger le maximum de dégâts ! Ils auraient largement dû profiter du fait que j’y étais allé mollo et que leur contre-attaque éclair m’avait surpris.

Code Alpha ? Mais de quoi elle parlait celle-là ? Telle était la question que je me posais derrière le nuage de fumée qui me recouvrait. Forcément, qui disait attaques astrales explosives disait explosion et donc fumée et légère odeur de roussi. Quelque part, cette fumée m’arrangeait un peu. Elle n’était pas suffisamment épaisse pour me rendre invisible, mais elle masquait légèrement mon visage et donc mes expressions. J’étais toujours debout, immobile, tandis que j’écoutais la jeune femme ajoutée que je devrais me montrer plus prudent. Honnêtement, je levai les yeux au ciel. Non seulement elle venait de m’indiquer sa position – qui avait bougé depuis sa dernière attaque – mais en plus elle se permettait de parler de prudence après s’être mangée un coup dans le nez 5 secondes après le signal de départ… Apparemment, elle était capable de voir le Moskito qui traînait dans ma cuisine, mais pas le T-Rex Pyromane qui l’attendait dans son salon !! Yep, bonjour l’hypocrisie ! Surtout que je ne voyais pas leur contre-attaque comme une erreur de ma part. Bon d’accord, je ne m’étais pas attendu à ce qu’ils réagissent si vite. Néanmoins, cela m’avait quand même permis d’en apprendre bien plus sur ce dont ils étaient capables. J’en savais plus sur leur mode de défense et sur le type de dégâts qu’ils étaient capables de provoquer. Après, le type en armure restait tout de même un semi-mystère puisque je soupçonnais qu’il avait d’autres armures disposant d’autres capacités à disposition. La fouetteuse ne m’intriguait pas plus que ça. Euh ? Il nous faisait quoi lui maintenant ? La fumée s’était complètement dissipée et j’assistais donc – yeux grands ouverts – à la révélation du siècle : Clint était un robot.

Bon bah, c’était décidé. Il était grand temps de se barrer. Oui, vous m’avez bien entendu. C’était fini je me barrais ! Non mais qu’est-ce que c’était que ces conneries encore !? D’où on avait le droit de se ramener avec un robot dans l’arène ? Elle était sérieuse en plus ? Genre le robot nous sortait la totale avec son nom qui se révélait être un acronyme pour Cyborg Laid Imberbe Nu et Tactique et en plus il bipait de façon flippante !! Yep, je ne voyais vraiment pas ce que C.L.I.N.T pouvait bien vouloir dire autrement. Après tout, il n’en imposait pas dans ces couleurs rouge et or, il n’était manifestement pas velu puisqu’il n’était pas humain et ne portait pas non plus de vêtements, même pas un pagne !! Quant au T, je n’avais pas trouvé mieux. Quoiqu’il en soit, il suffisait de voir ma tête d’ahuri pour comprendre que cette annonce me dépassait. Yeux écarquillés, sourcils qui montaient dans tous les sens, bouche à moitié ouverte et corps tétanisé. J’étais tellement perturbé que mon corps en tremblait. Certes, on pourrait croire qu’après avoir mis une âme artificielle dans mon béret, il n’y avait pas moyen pour que je sois pris au dépourvu par un simple robot. Le truc, c’était qu’un robot n’avait rien de magique, c’était de la technologie que je ne pensais pas voir de sitôt. Et pourtant, il était là devant moi, prêt à l’emploi. Ainsi, tout en pointant du doigt le robot en question, je tournai ma tête vers la jeune femme – Natasha – qui s’était ramenée ici avec un robot. C’était clairement de la triche et je comptais me plaindre.

« T’as pas honte de te ramener avec un robot toi ? – tout en lui parlant, je pris conscience de quelque chose – Je suis même pas sûr que ce soit autori-…»

Me déplaçant à toute vitesse, je me retrouvai habilement derrière le robot, poing levé et prêt à le fracasser ! Et oui, je m’étais rappelé d’un truc tout en me plaignant auprès de Natasha : le robot avait dit que sa mission était en cours. En gros, sa mission était de me détruire ou de me neutraliser. Or, si celle-ci était toujours en cours, il serait stupide de ma part de perdre mon temps en bavardage avec sa maîtresse quand celui-ci était tout à fait capable de m’attaquer ! Un robot n’était pas humain. Il était sans doute créé par un humain, mais il ne réfléchissait pas de la même façon. Donc le concept de pause, il ne connaissait pas. Il ne s’arrêterait sans doute pas tant que je ne serais pas détruit ou neutralisé. Et, encore une fois, ses bips m’avaient foutu la frousse ! Et pourtant, je m’étais déjà retrouvé face à des créatures boostées au Regalia, à des Démons et à un Dragon ! Apparemment, le robot était encore plus haut sur la chaîne alimentaire – d’après mes instincts de survie en tout cas !!! Pour éviter de me faire avoir comme un idiot, je me devais donc de frapper et de le détruire – ou neutraliser – en premier. Non, je ne me prenais pas pour un robot. Cependant, j’étais capable de me montrer tout aussi impitoyable dans ma façon de combattre. D’ailleurs, maintenant que je savais qu’il n’y avait pas d’humains sous l’armure, je n’avais aucune raison de retenir mes coups par crainte d’en faire trop. Je pouvais littéralement me défouler !! Ainsi, une fois derrière le robot C.L.I.N.T passé en mode Alpha, j’avais levé le poing en l’air avant de prendre l’apparence de Magoa pour le frapper d’un coup descendant avec mes deux poings gauches !!

Passer du Satan Soul Amy au Satan Soul Magoa était assez simple pour moi, bien plus simple que l’inverse en tout cas. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’avais 8 années d’expérience derrière moi avec le Satan Soul Magoa. Ainsi, arborer cette forme était aussi simple pour moi que respirer et tout aussi rapide que cligner des yeux. N’étant pas aussi familier avec la forme d’Amy, je mettais plus de temps pour revêtir cet aspect. J’étais donc passé d’une forme ailée avec une queue à une forme à fourrure orangée dotée d’une seconde paire de bras et d’une carrure impressionnante. Yep, niveau musculature, ça n’avait plus rien à voir pour le coup. Donc forcément, niveau impact, ce ne serait clairement pas le même délire ! Le fait de me déplacer alors que je n’avais même pas terminé ma phrase avait dû en surprendre plus d’un. C’était d’ailleurs un moment parfait pour attaquer : le moment où votre ou vos adversaire(s) vous écoutait blablater. Ajouté à cela le fait que j’avais changé de forme une fois dans le dos du robot C.L.I.N.T, celui-ci penserait certainement que mon coup qui arriverait aurait une puissance similaire à celui d’avant avec ma queue. Natasha devait parfaitement me voir d’où elle était par contre. Qui sait, elle parviendrait peut-être à prévenir son robot avec un nouveau langage codé. Le tout, c’était de ne pas lui en laisser le temps d’où mon attaque express ! Mes deux poings gauches descendirent donc l’un après l’autre pour tenter de s’abattre sur la tête du robot afin de l’écraser au sol. S’il n’y avait eu qu’un seul poing, ce serait plus facile à esquiver ou à parer. Le hic, c’était qu’il y en avait deux qui se suivaient. Donc selon sa réaction face au premier, je pourrais aisément changer la trajectoire du second pour l’atteindre avec celui-ci.

«... -SÉ !!! »

[Scénario 1] Dans le cas où mon coup de marteau – en quelque sorte – porterait ses fruits, j’enchaînerais avec un coup de pied dans le derrière pour l’envoyer droit sur Natasha qui avait décidé d’adopter une pose de karaté pour je ne savais quelle raison. Franchement, entre nous, s’imaginait-elle vraiment capable de se mesurer à moi en combat rapproché ? Parce que son gabarit donnait l’image d’un poids-mouche, et encore j’étais gentil. De plus, elle était en équipe pour m’affronter. Traduction ? Elle était censée avoir besoin d’aide pour m’affronter et non pas donner l’impression d’attendre que j’engage un corps à corps qui ne jouerait pas du tout en sa faveur. Enfin bref, suite à cette tentative de coup de pied dans le but de le réunir avec sa maîtresse, je reprendrais la forme du Démon Amy pour tendre la paume de ma main vers eux et leur envoyer un Dan En de taille moyenne !! Le but ici serait de les atteindre tous les deux en même temps avec cette boule de feu qui les repousserait alors en direction des murs de l’arène tout en les brûlant au contact. Cette technique n’explosait pas, elle se contentait de repousser la cible sans jamais cesser de lui causer des brûlures. Et plus le contact durerait, plus ils auraient chauds ! Il s’agissait d’une boule de feu après tout. Le passage de la forme de Magoa à celle d’Amy me prendrait quelques secondes, tout comme la matérialisation de cette boule de feu et son envoi prendraient un certain temps. Ainsi, ma priorité serait d’atteindre le robot dans le cas où la jeune femme aurait bougé entre-temps. Il était ma cible principale.

[Scénario 2] Cependant, si le coup de marteau était évité d’une façon ou d’une autre, je ne m’arrêterai pas là pour autant. D’ailleurs, ça m’arrangerait presque qu’il évite cette manœuvre vu ce que je lui réservais après. En effet, en évitant le coup, le robot se retrouverait vulnérable face à ce qui suivrait. Mine de rien, s’il mangeait mes poings sur sa tête, le choc pourrait – s’il avait de la chance – le sonner, l’empêchant ainsi de sentir le coup de pied qui suivrait et la boule de feu qui brûlerait son système. Or, s’il esquivait, j’armerais mes deux poings droits afin de chercher à le frapper de nouveau. La différence résiderait dans le type de coup que je lui préparais ce coup-ci. Rien de bien grave, juste un Hibiki particulièrement bien chargé ! En gros, les poings qui suivraient seraient non seulement dangereux en raison de leur puissance en eux-mêmes, mais également parce qu’ils apporteraient avec eux une véritable onde de choc qui chercherait à le propulser – de nouveau – droit sur Natasha !! Le but ici serait de le frapper de cette onde à bout portant – ce qui était ma façon de combattre habituelle – et d’emporter la jeune femme dans le passage ! Mes ondes de choc n’avaient plus rien à voir avec celles que je produisais à mes tous débuts. Ma puissance avait grandement augmentée depuis, et il en était de même pour ma portée. Natasha, ne se trouvant pas trop loin de nous, serait donc également visée par cette onde de choc qui ravagerait tout sur son passage. Ainsi, quand bien même le robot parviendrait encore à éviter mes poings, la portée générée par l’onde devrait être suffisante pour l’atteindre ne serait-ce que partiellement à moins qu’il ne se téléporte. Une chose était sûre, je n’y irais pas avec le dos de la cuillère.

Dans un cas comme dans l’autre, j’avais les deux dans mon champ de vision et je comptais faire d’une pierre deux coups en emportant les deux par une même attaque. J’avais déjà fait l'erreur d'ignorer la position de l'un d'entre eux et m’étais fait lacérer le dos puis atteindre par des flèches astrales. Ma contre-offensive avait été sévère et suffisamment rapide, je l’espérais, pour les surprendre. Quand je disais que j’y étais allé mollo au départ, j’étais loin d’être prétentieux : j’étais simplement honnête. Si Natasha avait été frappé par mon genou sous ma forme de Magoa, elle se serait peut-être réveillée à l’infirmerie malgré sa protection. Quant au robot, un coup de queue d’Amy n’avait rien à voir avec un coup de poing de la part de Magoa. Et il en avait 4 des poings ! Je me demandais bien comment ils réagiraient face à cette réelle offensive de ma part, et surtout, le combat terminerait-il si tôt ?



HRP:
Raven Meister

Raven Meister

Messages : 42
Date d'inscription : 18/11/2015
Âge : 30
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Itô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.750
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyMar 26 Jan - 13:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Raven Meister Crime Sorciere


Les dégâts occasionnés avaient été plus que corrects, selon Raven. En effet, elle savait pertinemment que son adversaire était bien plus fort qu'eux d'eux réunis. Il fallait donc qu'ils enchaînent coups de poker sur coups de poker, s'ils voulaient gagner ce match. Ça allait être serré. Chose assez amusante néanmoins, son partenaire faisant semblant d'être un robot, parlant d'une voix mécanique avec des bips sonores. Un coup de bluff ? Raven n'en revenait pas qu'il avait le culot de tenter un truc pareil, il n'y avait aucune chance que ça marche.

Et pourtant, c'était bien le cas. Le visage de leur adversaire se décomposa alors, tandis qu'il tremblait de manière presque imperceptible pendant quelques secondes. Était-ce une feinte de sa part ou pas ? Peut-être, mais Raven comptait bien en profiter. Après tout, il était bien trop choqué pour faire attention à elle. La demoiselle fit un léger mouvement de l'auriculaire droit pour tenter de placer un autre fil sur sa jambe droite. Parfait...

C'est après une petite tirade que leur adversaire du jour décida de se déplacer à haute vitesse directement derrière Ban. Raven n'était pas surprise pour un sou, car avec ses fils elle ressentait tous les déplacements d'air que faisait Tobias avec ses jambes. De plus, il avait déjà fait le coup une fois, alors pourquoi pas deux.

Clignement de l’œil avant même que Tobias ne parte derrière leur adversaire. Après tout, avec ses fils elle savait déjà avant même que le mouvement ne se termine, qu'il allait foncer de cette manière. C'est pour ça qu'au même moment, elle avait envoyé un des nombreux signaux travaillés pendant le match. Autrement dit, se laisser porter par la prochaine action de la tisseuse qui commença au moment même Tobias arriva derrière Ban pour le frapper, changeant de forme. Cette dernière semblait bien plus portée sur le physique, notamment avec ses quatre bras très musclés. Néanmoins, entre les quelques dixièmes de seconde qu'il avait perdue pour sa transformation et le fait qu'elle avait agi en avance, elle réussit son coup.

Tirant de toutes ses forces dans sa direction, Ban se laissa donc porter vers elle, esquivant le coup de leur adversaire sans trop de problèmes. Après tout, sa force magique était assez importante et comme il se laissait porter, c'était bien plus simple. Un autre mouvement du poignet permis à Ban de se retrouver en moins d'une seconde face à la menace. Menace qui arma ses deux bras afin de frapper ce qu'il pensait être un robot. Néanmoins, Ban était désormais suffisamment loin pour ne se faire que frôler par l'attaque et sans perdre de temps en changeant d'armure, pour prendre celle spécialisée dans la gravité.

Malheureusement, au même moment Tobias décida d'envoyer une puissante onde de choc via ses poings. Résultat des courses, Ban fut atteint alors qu'il protégeait la tisseuse de l'attaque, grâce aux capacités de son armure. En effet, il avait augmenté de manière drastique son poids et contre-attaqua dans un même temps. Bien évidemment, il ne pouvait pas contrer toute l'attaque adverse, la différence de force était bien trop importante. Cependant, cela permis de limiter les dégâts et empêcha Ban de se faire balader, néanmoins l'avant de son armure était totalement défoncé, détruit même et laissait voir une apparence humaine. De plus, il semblait un peu sonné et avait légèrement reculer. Mais au moins, Raven n'avait subi que de très légers dégâts.

L'assassine sauta au-dessus de son partenaire, qui était à genoux, aussi discrètement que son statut d’assassine le lui permettait. Son regard ne reflétait désormais plus qu'une unique et froide soif de sang. Fonçant à vive allure sur Tobias, elle utilisa ses fils tranchants. Avait-il été surpris par la « révélation » concernant Ban ? Ou non ? C'était un pari. Si c'était effectivement le cas, elle avait des chances raisonnables de toucher sa cible. Mais qu'elle était-elle ? Les nerfs. Il s'agissait des nerfs de Tobias, sous sa forme démoniaque. Utilisant tous ses doigts pour l'attaque, elle recouvrait ainsi une zone assez large et espérait pouvoir le toucher aux endroits qu'elle visait. Le but n'était pas vraiment de lui infliger de lourds dégâts, mais surtout handicaper ses mouvements avec une blessure de ce type. Si ça touchait...

Relève-toi Clint !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

Ban Sheffield

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 34
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyMar 2 Fév - 23:28



Bon, je n'avais pas réussi à attraper Tobias, mais au moins, ma seconde attaque avait porté ses fruits. Il ne serait pas hors combat pour si peu, bien entendu, mais au moins, il comprendrait que ses adversaires du jour n'étaient pas à prendre à la légère. Cependant, si c'était annonciateur de la différence de niveau entre nous, obtenir la victoire serait une épreuve très difficile. Il faudrait absolument que Raven et moi parvenions à nous coordonner pour travailler en équipe. Mais ce genre de choses prenait du temps et nous en manquions justement. De plus, toute communication entre nous risquerait d'être interceptée par le Lamia, lui dévoilant alors nos plans. La jeune fille, paranoïaque comme elle l'était, avait bien tenté de m'enseigner quelques messages codés avant d'atteindre le Domus Flau, mais au bout d'un moment, je n'y avais plus prêté attention. Ces trucs-là étaient trop compliqués pour moi, et surtout, pas amusants. Maintenant, je le regrettai un peu.

J'avais donc décidé d'adopter un comportement totalement farfelu afin de perturber El Diablo. Il y avait également possibilité que ça affecte mon équipière, mais elle me connaissait un peu, contrairement à lui, donc elle devrait réussir à faire avec. Par contre, j'étais curieux de savoir comment le mage de Lamia Scale réagirait.
Le résultat fut au-delà de mes espérances. Si je n'avais pas été autant dans mon rôle, je me serais esclaffé devant son air ébahi. Il avait complètement gobé cette histoire de robot ! C'était assez flatteur pour mes talents d'acteur, en tout cas. Il se reprit alors et commença à parler avec l'utilisatrice de fils, me considérant désormais comme une machine, donc inapte à la discussion. Profitant de sa pause, je relevai les mains et lui envoyai deux Heavenly Palms pour continuer la comédie du robot en mode combat, et aussi pour tenter de le secouer un peu. Cependant, il disparut en un instant de mon champ de vision. C'était en quelque sorte la faille dans mes armures : elles limitaient mon angle de vue. Je sentis alors une traction sur mon corps, et reconnus là un mouvement de Raven. Je fis confiance à la Sorciere et me laissai porter, accompagnant même son mouvement dans une certaine limite.

Ce fut une bonne idée, car je sentis passer près de moi un rapide mouvement d'air avant de reconnaître la forme principale du Take Over de Tobias. Si j'avais encaissé de plein fouet l'attaque qu'il me destinait, je serais certainement hors de combat en ce moment-même. Mais grâce à la vivacité d'esprit de la tisseuse – un point à mettre dans mon rapport – je tenais toujours debout, et envoyai aussitôt trois Heavenly Beams sur le côté, sachant que ces attaques poursuivaient leur cible. Puis, afin de combattre la force brute de Magoa avec la force, je changeai d'armure pour réapparaître en Crusher. Coup de chance ou heureuse prévision ? Au même moment, notre opposant arma ses poings, et frappa pour créer une puissante onde de choc qui se dirigeait droit vers nous. Agissant aussi vite que possible, je repoussai Raven en arrière afin de lui éviter la suite. Je ne voulais pas être repoussé en arrière, donc j'utilisai Fall à pleine puissance sur moi-même, et tentai de chronométrer ma riposte pour frapper son attaque d'un Gravity Impact. Ce ne fus pas suffisant... Tout l'avant de mon armure vola en éclat, et mon corps lui-même subit un fameux choc. Je sentis mes muscles et mes os écrasés par l'impact, et reculai de plusieurs mètres avant d'être arrêté par Raven elle-même. Je tombai à genoux, presque à terre, et évaluai les dégâts. Tout mon torse, mon bras droit et le bas de mon visage se trouvaient à découvert, sans protection. Ce même bras droit qui aurait sans doute besoin de soins était inutilisable pour la suite du match, et je crachai un peu de sang. De plus, il me faudrait un moment pour me relever. Heureusement, la jeune fille avait ainsi pu s'en sortir au mieux. Alors qu'elle bondissait à l'attaque, je me permis un commentaire pour le moins approprié à la situation.

Je m'attendais pas à ça... Je serai tout courbaturé demain...

Oui, même si la comédie avait cessé, le sens de l'humour était toujours présent, au moins. Je repassai alors en Take Over Nova, d'une voix secouée par la toux, et me relevai péniblement en entendant les encouragements de ma partenaire. Le match n'était pas encore fini !

Ça vient, Natasha. Je suis toujours là. Enfin, en majorité, je crois...Répondis-je d'une voix faible, qu'elle n'entendit peut-être même pas dans les clameurs des spectateurs. Je concentrai alors ma magie et propulsai près d'une trentaine d'Heavenly Arrows sur Tobis, en prenant bien soin de ne pas frapper Raven. J'avais injecté une bonne partie de ma magie restante dans cette attaque, car vu mon état, je ne pouvais me permettre de jouer sur le temps...


Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

Tobias Grant

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 31
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyJeu 4 Fév - 1:31

Bon, je devais l’avouer, le combat ne faisait que commencer mais ces deux-là commençaient vraiment à me taper sur le système. Voilà, c’était dit, je pouvais donc passer à autre chose, non ? Malheureusement, ce n’était pas le cas puisqu’ils continuaient de me faire face en se débrouillant d’une façon ou d’un autre. En effet, alors que j’avais profité de l’effet de surprise pour attaquer le robot par derrière afin de le réduire en bouilli, l’autre était parvenue à l’éloigner de moi en utilisant ce qui semblait être une sorte de câble ou un fil. Yep, il semblerait que mon premier jugement comme quoi il serait idiot d’utiliser une telle magie pour le combat s’était avéré être une erreur. Comment j’étais parvenu à déterminer avec précision qu’il s’agissait d’un fil et non d’une magie de télékinésie ou d’attraction ? Tout simplement à cause des mouvements de mes deux adversaires lors de cette action. La première avait effectué un mouvement que j’avais reconnu comme celui que l’on effectuait lorsque l’on cherchait à tirer quelque chose vers soi. Le second, quant à lui, s’était laissé porter. Cependant, sa façon de retourner vers elle n’avait rien de stable comme on pourrait l’imaginer avec un déplacement télékinésique. Tout portait donc à croire qu’elle se servait d’un objet tangible pour le ramener vers elle. De même, j’avais fait le lien avec les blessures qu’elle m’avait infligé sur le dos. J’en avais alors conclu qu’il s’agissait de câbles ou de fils. Dans un cas comme dans l’autre, je saurais maintenant à quoi m’attendre de sa part.

Par la suite, j’avais vu le robot envoyer trois nouvelles attaques astrales tandis que leur envoyai une onde de choc. En le voyant les envoyer sur les côtés, je pus déterminer avec exactitude le type d’attaque dont il s’agissait. Ultia m’avait fait le coup lors de mon match en deux contre deux dans cette arène. Je ne l’avais pas oublié. Bien au contraire même, je m’en souvenais parfaitement bien. Après tout, j’avais eu le loisir de combattre de nouveau en équipe avec Makku depuis que nous avions mis fin à notre team pour progresser chacun de notre côté. Au final, je m’étais retrouvé seul contre mes deux adversaires. Mais grâce à l’un de mes plans foireux, j’étais parvenu à égaliser les scores aussitôt, avant de vaincre Allan Sight en 1vs1. Bref, tout ça pour dire que je m’étais déjà retrouvé confronté à la magie astrale, et donc, j’avais des connaissances suffisamment étendu sur cette magie. Ainsi, je pus déterminer avec exactitude que ces trois attaques étaient à tête chercheuse et donc que le plus simple pour moi serait de parer ou d’encaisser, au lieu de me prendre la tête à courir dans tous les sens pour les éviter. D’ailleurs, cette option n’était pas vraiment possible sachant que le robot avait attaqué en même temps que moi. Conclusion ? J’étais en pleine attaque quand celles-ci arrivèrent sur mon côté. Utilisant deux de mes poings – qui ne faisaient rien jusque-là – je me protégeai de deux projectiles, avant d’encaisser le troisième en pleine côtes ! Grr.. Je l’avais senti passer celui-ci. Certes, ma résistance était particulièrement renforcée par le Satan Soul Magoa. Cependant, un coup dans les côtes ne faisait jamais du bien.

Au même moment, je vis le robot changer d’apparence, passant d’un ensemble rouge-jaune à un bleu-argenté. Hmm, je reconnaissais ce type de transformation. C’était donc du Take Over. Traduction ? Ce gars n’était pas un robot. Il s’agissait simplement d’un idiot qui s’était bien foutu de moi. Bravo à lui, il était parvenu à me faire paniquer, ce qui n’était clairement pas une chose facile à faire. Le truc, c’était qu’il avait simplement réussi à se rendre prioritaire à mes yeux. Or, s’attirer les foudres d’un gars combattant avec la puissance de Démons, ce n’était pas malin du tout. Essayer de frapper mon onde de choc était tout aussi stupide d’ailleurs. Le pire dans tout ça ? La fille s’était littéralement servie de lui comme bouclier. Bon d’accord, il l’avait lui-même repoussée derrière lui pour la défendre. Néanmoins, je continuerais de la juger pour son manque d’esprit d’équipe. Elle lui avait permis d’éviter mon coup précédent, c’était vrai. Mais bon, elle aurait largement pu l’envoyer ailleurs avec ses fils, ou – au moins – générer un mur avec ses fils pour atténuer les dégâts de mon onde. Une défense à deux aurait été bien plus efficace que cette tentative suicidaire de la part du comédien. Il suffisait de le voir pour me comprendre. Son armure avait été pulvérisée par mon attaque, révélant son corps tout à fait humain. Était-il encore en état de continuer à se battre ? Parce qu’autant dire que si ce n’était plus le cas, ce match serait terminé. Je ne cherchais pas à sous-estimer la jeune femme, mais elle ne m’avait pas infligé de dommages trop sérieux avec une attaque gratuite sur mon dos. Je ne voyais donc pas comment – seule – elle serait en mesure de me mettre au tapis avant que je n’y parvienne. Certes, elle s’était très bien débrouillée pour m’éviter jusqu’à maintenant. Cependant, elle semblait avoir du mal avec le concept de combat en équipe, et tant qu’elle ne s’allierait pas réellement avec son partenaire, elle échouerait.

Tandis que la jeune femme sautait par-dessus son camarade qui l’avait protégé sans se poser de questions, j’utilisais de nouveau le Take Over pour ré-adopter la forme du Satan Soul Amy. Cette fille se foutait vraiment du monde. N’avait-elle aucun respect pour son camarade ou s’agissait-il d’une de ses relations dominante-dominé dont on parlait dans divers romans ? Honnêtement, plus je les voyais et plus j’avais cette impression. Lui prenait les coups pour elle, revenait vers elle quand elle l’attirait et faisait tout ce qu’elle lui disait de faire. Quant à elle, elle avait manifestement une prédilection avec les fouets au vu de sa façon d’utiliser sa magie, et ne voyait aucun inconvénient à l’idée de se servir du jeune homme comme bouclier humain. Après tout, s’il était là pour la servir et qu’il la considérait comme sa maîtresse, c’était son droit. Je tâcherais simplement de ne plus les juger à l’avenir. Le seul problème, c’était que je ne pouvais pas m’en empêcher. Entre nous, je n’avais jamais rencontré de personnes de ce genre. Oui, j’avais lu sur le sujet. Mais, comme tout le monde, je partais du principe que ce genre de couples ne traînait pas n’importe où. Et pourtant, j’avais face à moi ce qui semblait être une véritable dominatrice, soit une professionnelle dans l’art de la domination. Quant à lui, il était l’incarnation parfaite du soumis, soit un expert en terme d’obéissance et adorant souffrir. Bref, elle était sadique, et il était masochiste apparemment. Parfait ! Natasha semblait me foncer droit dessus avec des fils sur chaque doigt, cherchant à m’atteindre un peu partout… Je ne trouvais pas ça très sage de sa part mais bon, je commençais à m’y habituer maintenant. Ainsi, alors que ses fils se rapprochaient dangereusement de moi pour me fouetter – parce qu’elle adorait ça – je me contentai d’abaisser ma main gauche vers le sol, frappant la zone devant moi d’un Tawaa En !

D’ordinaire, j’utilisais cette technique pour attaquer et porter le coup de grâce à mon adversaire. Je l’avais notamment utilisé sur un Wyvern Misty qui cherchait à dévorer Arya, ma Flashbird. Ce coup-ci, je m’en étais servi en guise de barrière défensive. Et oui, une colonne de flamme pouvait être utilisée de cette façon, avec moi en tout cas. D’ailleurs, dans le cas où Natasha se serait trop rapprochée pour m’atteindre, il se pourrait que cette tour de feu la brûle ne serait-ce que légèrement. Sans le savoir, j’étais également parvenu à brûler les fils que celle-ci avait collés à mon genou et à ma jambe sans que je ne m’en aperçoive. Comme quoi, le hasard faisait bien les choses. Avec cette tour me protégeant, j’en profitai pour m’envoler sur le côté afin de les prendre par surprise. Le hic, c’était que Monsieur le Dominé avait justement choisi ce moment-là pour faire savoir qu’il était toujours capable d’envoyer des attaques astrales dans ma direction. Je fus ainsi forcé d’accélérer ma cadence et de changer de rythme et de direction à de nombreuses reprises pour esquiver un maximum de projectiles. En plus, à cause des lacérations que j’avais reçu précédemment sur le dos et les ailes, mais aussi les quelques attaques astrales qui m’avaient explosé dessus, mes mouvements n’étaient pas au top ! Quelle idée aussi d’envoyer une trentaine de flèches alors que cinq ou six auraient été si faciles à éviter !? Pour un gars qui tenait à peine sur ses pattes après avoir encaissé mon onde de choc, il était vachement gênant !! Au final, j’offris un véritable ballet aérien à toutes les personnes présentes dans l’arène en ce moment même. Accélération. Décélération. Virage à droite. À gauche. Pirouette. Cacahuète. Bref, c’était du grand art ! Enfin, c’en était jusqu’à ce que je me retrouve trop près du sol, mon aile frappant par terre et hop, la gamelle ! Et voilà qu’une bonne douzaine de flèches astrales m’arrivaient droit dessus :

« Si je le choppe celui-là…. »

Oh oui, je comptais bien lui faire regretter sa gourmandise à ce masochiste !! Il allait comprendre sa douleur ! Il aimerait sans doute ça. Tant pis, ce n’était pas mon problème. Si monsieur aimait les brûlures, il allait être servi !! Avec une aile hors service à cause de cette chute, je fus forcé de me contenter d’une seule pour limiter un minimum les dégâts. Résultat, j’encaissai une bonne partie des attaques restantes, apportant leur lot d’explosions en guise de récompense je supposais. Un nuage de fumée fut générer par toutes ces explosions, cachant ainsi ma présence aux yeux de tous. Avec cet envol sur le côté et toutes ces esquives, je m’étais retrouvé de l’autre côté de l’arène. En clair, je n’étais plus du tout à proximité de mes deux adversaires du jour. J’étais même encore plus loin qu’au départ. Tant mieux pour eux ou pour moi ? Pour les deux. Eux pourraient se reposer un peu, essayer de penser à une stratégie pendant que le dominé récupérerait un peu. Quant à moi, je pourrais évaluer les dégâts que je venais de subir tout en pensant à des moyens brutaux de me venger du masochiste. Lorsque le nuage de fumée se dissipa, j’avais d’ores et déjà retrouvé ma forme humaine. Yep, j’avais mis fin au Take Over. J’étais en état de poursuivre le combat, cela ne faisait aucun doute. Le truc, c’était qu’il ne semblait pas y avoir de téléporteur chez eux. Or, je pouvais me transformer en moins d’une seconde. Donc, je n’avais aucune raison de m’inquiéter de ce côté-là. Était-ce arrogant de ma part ? Seulement s’ils parvenaient à m’avoir. Le torse nu, on pouvait clairement voir les dégâts causés par les attaques que j’avais reçues. Ce n’était pas compliqué, il suffisait de compter les bleus et les lacérations que j’avais dans le dos. La totalité de mon corps avait été touchée mis à part mon visage. Mon côté gauche était le plus atteint par contre. Ainsi, tout en les observant de là où j’étais, je leur annonçai d’une voix forte et des plus hautaines pour qu’ils m’entendent :

« Bon. Puisqu’il s’agit de votre première fois dans la cour des grands et que vous en avez cruellement besoin, j’ai décidé de vous laisser une minute pour réfléchir à une stratégie. Je vous attends ici. »

Croisant alors les bras sur mon torse endolori, j’attendis patiemment avec un sourire narquois. Techniquement, rien ne les forçait à attendre que la minute s’écoule pour se lancer à ma poursuite. Le hic, c’était que j’avais repérer de sérieux défauts dans leur travail d’équipe. Je préférais donc leur laisser une chance de montrer ce dont ils étaient capables quand ils se trituraient les méninges au lieu d’en finir purement et simplement. Cette manie qu’ils avaient d’attaquer séparément me donnait vraiment envie de leur foutre des baffes. Donc qu’ils prennent le temps de réfléchir, puis qu’ils viennent. Bon d’accord, le gars aurait du mal à avancer jusqu’à moi. Pour le coup, c’était fait exprès. Il m’avait soûlé. Je comptais le lui faire payer. Et ça commençait dès maintenant avec l’arène à traverser pour pouvoir m’atteindre. D’un autre côté, ils avaient vu que j’étais capable de causer des dégâts à distance que ce soit avec des ondes de choc ou des flammes. Mine de rien, ça ressemblait vachement à un piège. Les forcer à se rapprocher pendant que je les attendais. Ils seraient vulnérables durant leur déplacement, ce qui me permettrait de les attaquer à volonté. En plus, en les appâtant sous ma forme humaine et avec une telle intonation, je cherchais à sérieusement les provoquer. Ah la la, ce que je pouvais me montrer cruel quand je le voulais. En même temps, c’était à eux de prouver qu’ils étaient plus malins que moi. C’était à eux de prouver que je faisais une grosse erreur en les sous-estimant. Personnellement, j’avais déjà prouvé ma valeur dans cette arène. C’était à leur tour maintenant.


Raven Meister

Raven Meister

Messages : 42
Date d'inscription : 18/11/2015
Âge : 30
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Itô no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.750
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptySam 6 Fév - 15:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Raven Meister Crime Sorciere


Une colonne de feu hein ? Malin. Ainsi, en plus de brûler légèrement les avant-bras de Raven, cela lui permit d'anéantir les fils qu'elle avait apposés sur son corps. Tant pis, elle ferait avec, même si c'était assez énervant dans un sens. Elle avait lentement tissé sa toile autour de sa proie et voilà qu'il s'en échappait de la manière la plus basique et la plus primitive possible. Rien que pour ça, elle avait envie de lui faire un ravalement de façade de première classe.

Décidant finalement de s'enfuir par la voie des airs, leur adversaire du jour ne put attaquer car il était en effet la cible de plusieurs traits astraux de la part de Ban. Il n'avait d'autres choix que de faire des pieds et des mains pour s'en tirer sans se blesser. Quant à Raven, elle observait attentivement la scène, tout en pestant intérieurement contre l'homme aux pouvoirs démoniaques : ça faisait un mal de chien son truc ! Au moins, les légères blessures qu'elle avait réussies à lui infliger plus tôt empêchaient Tobias de voler de manière optimale, ce qui le fit se ramasser sur le sol, le forçant à encaisser plusieurs attaques. Parfait.

Un épais nuage de poussière se leva alors, cachant la vue des différents protagonistes. Raven ne put s'empêcher de cracher de rage ; si seulement elle avait pu garder ses fils accrochés à lui... Au moins, elle pouvait se reposer, ne serait-ce que quelques instants et en profiter pour réfléchir à un plan d'action. Que faire ? Elle avait bien une idée, mais il faudrait pour ça qu'il reste à bonne distance et elle doutait qu'il ne leur laisse ce luxe. Finalement, alors même que la poussière tomba, Raven ne put s'empêcher d'avoir la mine surprise. Il se tenait là, le corps blessé en forme humaine, avec une attitude montrant clairement de la provocation. Certes, il était un peu loin pour le toucher avec ses fils, mais quand même.

Ce qu'il dit alors pris tout son sens : de la provocation. Il les provoquait afin qu'ils s'approchent. C'était en tout cas ce que l'assassine pensait. En plus, il leur laissait une minute pour réfléchir à une stratégie. Que faire ?...

Une soif de sang émana alors de la Sorciere. Elle n'était désormais plus en mode « combat », mais en mode « d'assassinat ». Ban pouvait facilement le ressentir, selon elle, c'était le signal. Le signal pour la contre-attaque.

Clint ! Plan Delta !


Le Plan Delta. La seule et unique stratégie mixant leurs deux magies qu'elle avait fait apprendre à Ban. En effet, parmi toutes les tactiques qu'ils avaient mises au point, il y en avait une qui était ressortie du lot et elle avait fait en sorte qu'il s'en souvienne correctement. Dans un sens, c'était leur atout.

Ban concentra alors sa magie pour envoyer dix nouvelles flèches astrales. Raven se doutait que ses dernières forces étaient concentrées dans l'attaque, il ne fallait pas qu'elle échoue. Seules dix secondes étaient passées depuis l'annonce de Tobias car la jeune fille ne souhaitait en aucun cas le laisser récupérer, ne serait-ce qu'un peu des dégâts qu'il avait subis. Certes, elle se doutait qu'il allait de nouveau se transformer, mais c'était sans importance car même s'il utilisait une forme avec des ailes en parfait état, il ne pourrait pas se protéger convenablement de l'attaque.

Raven trancha de manière nette et précise les tirs d'énergies avec ses propres fils. Résultat, ce n'était pas dix, mais bien vingt flèches qui fonçaient sur Tobias. Une attaque difficile à éviter étant donné sa position, mais ça ne s'arrêtait pas là. Avec de larges mouvements des bras, la « malade » changea la direction des flèches qu'elle venait de trancher, car ces dernières étaient toujours collées à ses fils de magie pure.

Le résultat de cette action était simple : une vingtaine de flèches lumineuses attaquaient Tobias de tous les côtés, afin de faire une attaque omnidirectionnelle. Le but de l'attaque n'était pas de lui infliger suffisamment de dégâts pour le mettre K.O en un coup, simplement de l'affaiblir assez pour que Raven puisse s'occuper de lui seule par la suite. Après tout, à part les légères brûlures qu'elle avait aux avant-bras, elle n'était pas vraiment blessée. Quant à ses réserves magiques, elles étaient encore un peu au-dessus de la moitié de son plein potentiel.

Souriant de manière mauvaise, elle regardait les flèches foncer, piégeant tous les angles de Tobias, tandis que Ban avait disparu de la surface de combat. L'ombre était le point final de cette stratégie...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

Ban Sheffield

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 34
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyLun 15 Fév - 21:21



Je haletais, à bout de souffle. Quelle idée j'avais eue de venir ici ! Ce genre de combat à découvert, en face à face, ce n'était vraiment pas mon truc. Moi, je jaillissais de l'ombre, je frappais rapidement, et je disparaissais en vitesse avant que ma cible n'ait eu le temps de réagir. Mais bon, de temps en temps, je faisais un écart sur ma ligne de conduite. Pour pouvoir estimer les capacités des membres de la guilde. Ou pour les beaux yeux d'une fille. Dans ce cas-ci, les deux critères se rejoignaient. Mais même si ma motivation me permettait de faire cette entorse à mes règles, cela ne signifiait pas pour autant que mes aptitudes suivaient. Déjà, je n'étais pas habitué à travailler en équipe moi non plus. De toutes les Sorcieres, le seul avec qui j'avais déjà coopéré en combat était Sebastian en personne. Sinon, dans le but de préserver mon anonymat, et aussi à cause du fait que mes camarades trouvaient ma compagnie pénible, j'effectuais mes missions et mes interventions nocturnes sans soutien.
Quoique, à bien y réfléchir, en avais-je ici ? Raven se plaisait à commander et à attaquer seule, alors que notre adversaire nous était supérieur individuellement. Seul une action combinée avait donc une chance de venir à bout de Tobias. Et actuellement, notre seule coopération avait été défensive, lorsqu'elle m'avait évité de finir encastré dans le sol. Autant dire qu'on était loin du compte. Mais je ne pouvais pas lui mettre tout le blâme sur le dos non plus. Nous n'avions pas eu le temps d'acquérir cet automatisme, voilà tout.

Le feu d'artifice qu'avait été mon dernier assaut avait plus que sérieusement entamé mes réserves, mais heureusement, cela n'avait pas été en vain. Une partie de mes flèches astrales avaient heurté de plein fouet le mage de Lamia Scale. Hélas, à cause de la fumée dégagée par les explosions, il nous était impossible d'observer les dégâts causés. Au lieu de poursuivre mon assaut, je choisis de profiter de ce laps de temps, aussi bref pouvait-il être, pour récupérer. De larges gouttes de sueurs coulaient sous mon armure et mon rythme cardiaque commençait seulement à redescendre. De plus, si pour l'instant, l'adrénaline m'empêchait de ressentir la douleur de mes blessures, d'ici quelques minutes, je morflerais, sans le moindre doute. Raven s'en était-elle rendue compte ?
Lorsque la fumée et la poussière n'obstruèrent plus, notre vision, nous constatâmes alors que Tobias avait repris forme humaine. Et son corps était couvert d'hématomes lui aussi. Cependant, il semblait encore frais, car il nous annonça, confiant, qu'il nous laissait une minute pour nous préparer à mieux l'affronter. Était-ce par envie de défi ou simplement par arrogance ? Le ton de sa voix semblait confirmer cette dernière option, même si ça ne collait pas réellement avec ce qu'on racontait de lui.

La jeune fille prit alors la parole une nouvelle fois pour demander, ou ordonner, difficile à dire, une nouvelle manœuvre. Employant son langage codé, elle appela alors notre assaut combiné. J'avais retenu ce code parmi tant d'autres car elle me l'avait martelé dans le crâne afin d'être certaine que je ne l'oublie pas. Et puis, contrairement à ses autres, celui-ci était plutôt cool. Même si j'aurais préféré récupérer la minute offerte avant de l'appliquer. Je pris néanmoins une dizaine de secondes.

Deltand-toi, ça vient !

Ce n'était pas ma meilleure, mais je n'étais pas vraiment en forme non plus à cet instant.
Je lançai alors dix Heavenly Arrows supplémentaires. Mais cette fois, je favorisai le nombre à la puissance des attaques. Elles feraient donc moins mal que les précédentes, si elles atteignaient leur cible. Mais cette partie était entre les mains de la tisseuse, plus des miennes. Cependant, je ne voulais pas en rester là. Pendant qu'elle faisait sa part de la stratégie, j'employai un Heavenly Palm à faible puissance pour soulever un nuage de poussière devant moi. Il ne durerait pas, mais en l'utilisant, ainsi que la silhouette de Raven pour me camoufler, je changeai une nouvelle fois de forme, utilisant alors le Take Over Nightmare.

Tu as intérêt à me revaloir ça...

Employant les dernières bribes de ma magie, j'activai un dernier sort, le Shadow Walk pour me déplacer rapidement malgré mes blessures. Je me précipitai aussi vite que possible vers El Diablo et sortit ma main gauche, la seule valide, du sol pour espérer saisir sa cheville et l'empêcher de fuir. Par contre, après cette tactique, qu'elle réussisse ou échoue, je serai de nouveau sous l'apparence de Clint, faute de magie...


Tobias Grant
El DiabloEl Diablo

Tobias Grant

Messages : 337
Date d'inscription : 09/07/2012
Âge : 31
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Take Over - Satan Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  EmptyDim 21 Fév - 21:42

Les bras croisés sur mon torse, j’attendais patiemment de voir ce qu’ils comptaient faire. Seraient-ils assez malins pour m’écouter et véritablement réfléchir à une stratégie avant de tenter une approche ? Feraient-ils les fiers en se disant qu’ils maîtrisaient suffisamment la situation pour ne pas avoir besoin d’attendre ? Bref, quel genre de combattant étaient-ils ? Nous nous trouvions dans une arène, il ne s’agissait donc pas d’un combat à mort, clairement pas. En gros, ils étaient certains de sortir d’ici vivants. La seule variable qui pouvait les affecter était le temps qu’ils mettraient pour récupérer suite à ce combat. Cela pouvait passer de quelques jours à plusieurs mois s’ils agissaient bêtement et que je décidai d’y aller franco pour leur donner la leçon qu’ils méritaient ! A de trop nombreuses reprises, j’avais pu constater les défauts que leur façon de combattre avait. Cependant, je ne pouvais me montrer trop dur avec eux compte-tenu du fait qu’ils étaient quand même parvenus à m’atteindre plusieurs fois. Le truc, c’était que mes erreurs provenaient du fait que je ne m’étais pas vraiment battu depuis quelques temps. Je me considérais toujours en vacances et malgré mon attitude actuelle et ma colère envers Monsieur le Dominé, je restais un minimum rouillé. C’était la raison pour laquelle j’avais été forcé d’encaisser toutes ces attaques de la part du mage adverse utilisant le Take Over.

Et oui, quand on passait plusieurs semaines sans vraiment combattre ou même utiliser sa magie, un minimum de réadaptation était nécessaire pour retrouver la totalité de ses facultés motrices. Attaquer n’était pas un problème. C’était ma façon de me défendre que je trouvais ridicule. Utiliser mes ailes en guise de protection alors qu’il m’aurait suffi de balancer des boules de feu pour annihiler chacune de ses flèches astrales, c’était ridicule ! De même, ma tour de feu pour me défendre contre de simples fils… Dans le genre gaspillage et révélation stupide de mes capacités, on pouvait difficilement faire pire ! En temps normal, j’aurais largement pu esquiver ou simplement les repousser avec une onde de choc au lieu de me prendre la tête à changer de forme une nouvelle fois. Vous l’aurez compris, j’étais loin d’être au top de ma forme aujourd’hui. Je faisais vraiment n’importe quoi et menais ce combat avec la mentalité d’un vieillard dont les fonctions motrices auraient été grandement diminuées !! Et le pire dans tout ça, c’était que je trouvais quand même que mes adversaires faisaient pires que moi ! Cela en disait long sur le potentiel qu’ils étaient susceptibles d’atteindre en ne changeant que quelques trucs dans leur façon de mener un tandem. Clairement, ils étaient capables d’effectuer de grandes choses ensemble. Le problème résidait dans leur manque d’imagination et de communication. Le Dominé utilisait le Take Over. Traduction ? Avec ses nombreuses formes, il était doté de nombreuses magies et pouvait donc facilement changer de style de combat en changeant de forme. Quant à la Dominatrice, sa magie des fils semblait peut-être ridicule au premier abord, mais elle devrait normalement permettre de faire bien plus que de les utiliser simplement comme des fouets…

J’espérais sincèrement qu’ils m’écouteraient et viendraient à moi avec quelque chose de mieux, de beaucoup mieux. À tous les coups, ils n’en feraient qu’à leur tête, ou plutôt, elle n’en ferait qu’à sa tête et lui suivrait sans rien dire… Ah ? Et bah voilà, qu’est-ce que je disais ? À peine dix secondes de réflexion – ou d’absence de réflexion – et ils étaient déjà repartis pour m’attaquer. Qu’allais-je bien pouvoir faire d’eux ? J’avais l’impression d’être face à des enfants qui ne comprenaient pas que ce que je leur disais avait pour but de les aider. Franchement, si j’avais agi de cette façon durant mes deux années d’entraînement avec mon grand-père, il m’aurait tellement botté que j’aurais passé des mois à m’en remettre. Oui, il m’aurait fait comprendre avec ses coups à quel point j’avais agi de façon stupide !! Parfois, seule la violence et la douleur permettaient de faire comprendre un message. Apparemment, une défaite cuisante serait nécessaire pour les forcer à reconnaître mes bonnes intentions à leur encontre… Les vaincre purement et simplement ne suffirait clairement pas. Je me devais de les ratatiner ou alors ils ne survivraient pas très longtemps dans ce Royaume. Jusqu’à maintenant, ils avaient certainement été chanceux, ne rencontrant aucune personne ou créature trop puissante pour eux. Mais que feraient-ils le jour où ça arriverait ? Le premier jouerait-il encore une fois les punching-balls tandis qu’elle resterait loin derrière à regarder ? S’ils agissaient de cette façon, il mourrait, c’était certain. Quant à elle, je la voyais se faire traquer et éliminer dans tous les cas. En gros, ils étaient d’ores et déjà condamnés.

Plan Delta ? Elle avait parlé de Code Alpha un peu plus tôt. Pour le coup, je me demandais bien ce qu’il était arrivé aux plans Bêta et Gamma. Ce n’était pas vraiment le moment d’y réfléchir mais bon, c’était toujours mieux que de lever les yeux au ciel face à leurs actions. Apparemment, leur plan était de refaire ce qui avait marché juste avant, soit balancer un certain nombre de flèches astrales… Woaw ! Quelle imagination ! Quel talent ! Quelle magnifique preuve d’ingéniosité ! C’était du pur génie ! Avec ça, c’était sûr, j’étais foutu ! Non mais franchement, pour quel genre d’abruti ils me prenaient ? Je me sentais carrément insulté pour le coup. Bon, apparemment, ce n’était pas fini puisque la Dominatrice décida de jouer les artistes et de découper les flèches astrales pour doubler leur nombre. Bon, avais-je le droit de trouver incohérent le fait qu’elle soit capable de trancher de la magie qui explosait au moindre contact ou était-ce là la marque de son talent en matière de précision et de découpage ? Le mieux était sans aucun doute d’accepter cet acte comme étant de l’art – ou de la magie – et d’agir en conséquence puisqu’elle s’était même montrée capable de rediriger les flèches de sorte à ce qu’elles arrivent sur moi de tous les côtés… Euh…c’était moi ou plus le temps passait et plus ils oubliaient qu’ils avaient face à eux un mage capable de réfléchir et non un idiot qui ferait tout pour leur faciliter les choses ? Non, parce que là, j’avais largement de quoi me poser cette question. Pensait-il vraiment que j’allais rester là sans bouger pour encaisser ces flèches bien gentiment ? A ce niveau-là, ce n’était plus de l’optimisme, c’était carrément du délire !

D’ailleurs, pendant qu’elle s’amusait à doubler et rediriger les flèches astrales, Monsieur le Dominé avait décidé de frapper le sol avec une autre attaque… Résultat, il était parvenu à lever un nuage de poussière pour le cacher. Euh…pensaient-ils que j’allais simplement ignorer ce qu’il se passait pendant que je me concentrerais sur les projectiles qui arrivaient vers moi ? Jusqu’à maintenant, j’avais vu le Dominé utiliser deux formes différentes. Celle qui utilisait la magie astrale et celle qu’il avait utilisé pour se protéger de mon onde de choc. La seconde ne servirait plus à rien au vu des dégâts encaissés. Quant à la première, si je comptais le nombre d’attaques qu’il avait généré avec depuis le début de ce combat, il ne m’était pas difficile d’estimer qu’il ne devait plus lui rester grand-chose en terme de réserves de magie… Clairement, il s’était beaucoup donné dans ce combat et je regrettai presque de devoir le passer à tabac. Le hic, c’était qu’il m’avait vraiment soûlé, donc il passerait à la casserole quoiqu’il arrive. En attendant, tout portait à croire qu’il tenterait de me faire quelque chose d’autre, car sinon il n’aurait aucune raison de se cacher. Si sa se trouvait, il disposait d’une autre forme qui lui permettrait de se téléporter derrière moi pour attaquer. Les flèches astrales n’étaient peut-être qu’une diversion. Le véritable coup viendrait peut-être directement au contact. Restant donc sur mes gardes, tous mes sens aux aguets, j’observai attentivement tout ce qui m’entourait, prenant connaissance de toutes les variables présentes dans l’arène.

Tout d’abord, il y avait Madame la Dominatrice qui ne semblait pas avoir vraiment bougé de l’endroit où elle se trouvait. En gros, elle était toujours très loin de moi et se contentait d’utiliser ses fils pour faire joujou avec les flèches astrales, mais sans se mettre en danger. Pendant ce temps, on avait Monsieur le Dominé qui avait disparu de mon champ de vision. Cependant, je supposais – parce que j’étais capable de réfléchir un minimum quand même – qu’il chercherait à se rapprocher de moi pour m’attaquer à bout portant. Je doutais qu’ils soient suffisamment subtils pour créer ce nuage de poussière en guise de feinte. Jusqu’à maintenant, ces deux-là avaient mis au point des stratégies toutes simples pour porter leurs coups. Attendre que je me retourne pour m’attaquer dans le dos, attaquer à bout portant, attaquer en même temps que moi, balancer un grand nombre de projectiles pour maximiser les chances de m’atteindre. Bref, rien de bien original en termes de procédés. Là encore, il semblerait que leur stratégie ne vole pas très haut. Lancer une attaque omnidirectionnelle en privilégiant le nombre pour accaparer mon attention pendant que le masochiste cherchait à se rapprocher discrètement pour me causer de véritables dégâts. Choisir de privilégier la quantité sur la qualité n’était pas la meilleure chose à faire lorsqu’on se retrouvait face à un adversaire plus puissant que soi. Franchement, si les plus grosses attaques n’étaient pas sûres de causer de gros dégâts, pourquoi lancer de plus petites attaques ? Les dégâts causés seraient bien moins importants s’ils cherchaient à m’atteindre un peu partout au lieu de concentrer leurs attaques sur un point.

Si j’avais été à leur place, j’aurais cherché à concentrer mes attaques sur une zone bien précise du corps adverse pour gêner sérieusement celui-ci. Ça aurait été une jambe pour limiter sa mobilité ou les côtes pour vraiment faire mal. Par la suite, j’aurais cherché à l’atteindre à bout portant avec tout ce que j’avais. Si j’avais combattu en équipe, j’aurais soutenu les coups de mon partenaire par tous les moyens possibles, soit en boostant ses attaques ou alors en ralentissant l’adversaire afin qu’il ne puisse éviter les coups de mon camarade. Bref, j’aurais combattu en équipe et non pas en agissant de mon côté sans prendre l’autre en compte. Ici, les flèches astrales avaient été envoyées de très loin. Traduction ? J’avais largement le temps de les voir venir. En plus, en les découpant et en les redirigeant, la jeune femme avait sacrément ralenti leur vitesse puisque leur élan avait été perturbé par ses actions. Conclusion ? Bien que ces projectiles étaient nombreux et arrivaient de partout, ils arrivaient de trop loin et avaient été trop ralentis pour m’inquiéter. Entre nous, j’aurais pu aller siroter le cocktail d’un gars du public et revenir à temps pour réagir à ces attaques. Tandis que j’activai de nouveau le Take Over pour prendre la forme du Satan Soul Amy, je sentis une main sur ma cheville. Jetant un coup d’œil au niveau de celle-ci, je pus voir une main en armure sortir de mon ombre pour tenter de me maintenir immobile, ou au moins de me ralentir. Donc, si je comprenais bien, il s’agissait là de leur fameux plan Delta. M’encercler avec des projectiles explosifs pendant que l’un d’entre eux me maintiendrait en place dans l’espoir que j’encaisse tout ce qui arrivait sans discuter… C’était tout ? Tout ce manège juste pour ça ?

Sur mon visage, on pouvait clairement voir une expression ahurie. Oh oui, j’étais même carrément abasourdi ! Je me disais bien que dix secondes ne leur suffiraient pas. Pourquoi ne m’avaient-ils pas écouté et profité de la minute entière avant de se bouger ? Pourquoi se montrer si têtus ? Il s’agissait d’un simple spectacle, il n’y avait aucun danger lorsque l’on combattait dans cette arène. C’était donc l’endroit idéal pour progresser sans craindre pour sa vie. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu’on pouvait faire tout et n’importe quoi. Cela ne voulait pas dire qu’on pouvait faire preuve de si peu d’attention envers son adversaire. Sérieusement, quand un gars décidait de provoquer ses adversaires en leur disant qu’ils étaient trop faibles et manquaient de ressources pour le vaincre, l’objectif des adversaires se devait d’être de botter les fesses du provocateur ! Pour le coup, je me demandais même à quoi avaient servi les manœuvres de la jeune femme dans cette histoire. Il m’apparaissait clairement que seul le gars foutait quelque chose ici… C’était lui qui l’avait défendue avec son propre corps, c’était lui qui m’avait atteint avec ses flèches astrales, et là c’était lui qui en avait balancé de nouveau et qui tentait de me maintenir en place pour que je les encaisse. Et pendant qu’il faisait tout ça, l’autre se contentait de rester à l’abri. Certes, elle avait doublé le nombre de projectiles et les avait redirigés pour viser tous mes angles en même temps. Le truc, c’était qu’à aucun moment je n’avais eu l’intention d’encaisser ces trucs. Donc que leur nombre augmente ou qu’ils m’encerclent, ça ne changerait rien au résultat : ils ne m’atteindraient pas. Après tout, j’avais vu cette attaque à de trop nombreuses reprises – y compris dans ce combat-ci – pour me faire avoir une énième fois. D’un ton ironique, j'énonçai au gars qui me tenait la cheville :

« Oh ? Tu es venu voir le spectacle de plus près ? Dans ce cas, regarde bien. »

J’étendis mes bras de chaque côté, étendant également chacun de mes doigts. Au bout de chaque extrémité, une boule de feu – pas plus grosse qu’une balle de golf – commença à se générer. La seconde d’après, j’envoyai une première salve en direction de dix flèches astrales. Puis, j’envoyai une seconde salve de mini-boules de feu sur celles qu’il restait. Le point faible des attaques explosives résidait dans le fait qu’elles explosaient au moindre contact. Ainsi, même si la jeune femme était parvenue à les découper sans les faire exploser – allez savoir comment – je n’avais qu’à les atteindre à distance avec mes boules de feu pour provoquer leur explosion et ainsi me protéger sans souci. En clair, je venais d’annihiler toute leur stratégie sans effort au vu du peu de magie nécessaire pour générer vingt petites boules de feu. Par le passé, ce nombre m’aurait coûté beaucoup plus. Le truc, c’était que j’avais énormément progressé depuis que j’avais assimilé ce Démon. Mes réserves magiques avaient grandement augmenté et j’avais un bien meilleur contrôle sur la magie du feu. Résultat, je savais comment doser ma magie de sorte à ne pas m’épuiser bêtement avec des attaques de grande envergure quand je pouvais créer un résultat équivalent avec de plus petites attaques. Pour faire exploser ces flèches astrales, il ne m’était pas nécessaire d’en faire trop. Donc, j’avais exercé le minimum nécessaire pour un maximum de résultats. Les explosions causées offrirent un joli spectacle à la fois au public et au gars qui s’était littéralement jeté dans la gueule du Démon pour voir celles-ci de plus près. Malheureusement pour lui, le résultat n’était sans doute pas celui qu’il avait espéré. En même temps, j’avais du mal à comprendre ce qui l’avait laissé croire que cette attaque porterait ses fruits. Ils m’avaient tous les deux vu faire tomber cette colonne de flamme pour me défendre un peu plus tôt. Ils avaient donc dû comprendre que je pouvais utiliser la magie du feu sous cette forme. Or, la base même de la magie du feu était de créer des boules de feu, non ? En gros, ils auraient dû comprendre que j’étais largement capable d’annihiler des attaques explosives. Surtout que le Démon Amy était surnommé l’Artificier des Enfers. Ce serait un comble pour moi que de me faire avoir par des attaques explosives à chaque fois… Le point faible de ces attaques était la raison pour laquelle je n’avais mis au point aucune technique de ce genre.

Apparemment, le Dominé avait épuisé toutes ses réserves de magie puisqu’il avait retrouvé sa forme humaine et se trouvait là allongé à mes pieds. Suicidaire était bel et bien le bon terme pour le décrire. Après, il était possible qu’il soit en train de faire semblant pour m’induire en erreur. Le coup du cheval de Troie pourrait éventuellement m’être réservé si ce gars tentait de me faire baisser ma garde pour mieux m’atteindre. La force qu’il exerçait sur ma cheville était à présent inexistante… Soit il jouait sacrément bien la comédie – comme avec le coup du robot – soit il était HS. Dans un cas, ce que je m’apprêtais à faire serait mérité, dans l’autre, ce serait plutôt cruel de ma part. D’un autre côté, il m’avait soûlé et il était masochiste. Donc, non seulement je pourrais me défouler, mais en plus il aimerait ça ! Donc, c’était du donnant-donnant ! Partant de ce principe qui m’arrangeait beaucoup, je me servis de la queue que j’obtenais sous la forme du Démon Amy pour tenter d’enrouler celle-ci autour des chevilles du fameux Clint le Dominé-Masochiste afin de le maintenir fermement. Ainsi, tout en observant la dénommée Natasha alias la Dominatrice-Sadique pour ne pas la perdre de vue, je chercherai à soulever le corps de celui qui semblait inconscient pour le faire passer par-dessus ma tête – en arc de cercle – avant de le faire s’écraser violemment sur le sol face la première ! Dans le même temps, je tendis la paume de ma main en direction de la jeune femme pour lui dire d’un ton plein de reproches :

« Tu sais, ce n’est pas très sympa de ta part de laisser ton partenaire prendre tous les coups depuis le début… »

Utilisant alors le Hitsugi En, je tentai de faire apparaître des flammes autour de Natasha pour l’emprisonner à l’intérieur. L’avantage de cette technique résidait dans le fait qu’il me suffisait de viser avec ma main pour que les flammes apparaissent aussitôt. Ainsi, en la fixant comme je le faisais, je ne devrais normalement pas louper ma cible pour la piéger. De plus, dans le cas où elle aurait accroché des fils un peu partout autour d’elle, ceux-ci se verraient brûler purement et simplement. Il lui faudrait concentrer une certaine quantité de fils pour rendre ceux-ci bien épais si elle voulait s’en servir au travers de cette cage enflammée. Bien entendu, si elle faisait cela, je le verrais tout de suite. Or, jusqu’à maintenant, elle s’était débrouillée pour les rendre aussi discrets que possible. Donc si je voyais ses fils – en mode épais – il me serait beaucoup plus aisé d’agir en conséquence. Une fois la prison de feu mise en place, avec un peu de chance je l’avais bel et bien emprisonnée à l’intérieur, je tentai de continuer mon petit jeu avec Monsieur le Dominé Inconscient. Traduction, j’enchaînai les allers-et-retours entre son corps et le sol en passant à chaque fois par-dessus moi pour lui faire prendre le plus d’élan possible avant de l’écraser par terre et de recommencer, encore et encore. S’il était réveillé depuis le début, il allait sentir la douleur et tenterait peut-être quelque chose pour s’échapper. S’il était toujours inconscient, la douleur le réveillerait peut-être et il pourrait alors en profiter puisqu’il aimait ça. Si ça se trouvait, il me demanderait même d’y aller plus fort… M’adressant alors à Natasha, je lui dis d’un ton des plus sérieux :

« Échec et mat. Abandonne. »

Était-elle véritablement prisonnière de ma technique ou y avait-elle échappée d’une façon ou d’une autre ? Si tel était le cas, comment s’y était-elle prise et que comptait-elle faire ? Et Clint dans tout ça ? Était-il vraiment inconscient et victime de ma punition ou avait-il échappé à mon manège depuis le départ ? Personnellement, je supposais que j’avais le sort de ce match entre mes mains. Je ne voyais vraiment pas comment la situation pourrait se retourner contre moi… Le truc, c’était que selon les réactions de Natasha et de Clint, ce match réservait peut-être encore quelques surprises.

Au final, Natasha se retrouva prisonnière de ma technique et décida d'abandonner. Naturellement, elle fut forcée de hurler son abandon au vu de la distance nous séparant et du fait qu'elle se trouvait actuellement encerclée par ma prison de flammes. Les juges mirent donc fin au combat. Je laissai Clint retomber sur le côté tout en faisant disparaître ma technique qui emprisonnait sa camarade. Peu après, tandis qu'on annonçait ma victoire, je repris forme humaine et me dirigeai d'un pas lent vers les vestiaires. Hmm... où allais-je bien pouvoir aller maintenant pour poursuivre mes vacances ? Tant qu'à faire, autant aller dans un endroit que je n'avais encore jamais visité. Yep, ça me paraissait être une bonne idée. Bon, il ne me restait plus qu'à récupérer Arya et je pourrais y aller. J'avais hâte !


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon    [2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon  Empty

[2 VS 1] Les Sorcières contre le Démon

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [1vs1] Un premier affrontement en arène contre le démon des sirènes. [Tobias Grant]
» [Arène] Un contre un ? ou contre deux ?
» The Beauty and the Demon [PV: Myra]
» Un lapin et un démon= Mad rabbit [Pv Liz]
» Le démon retourne chez lui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 1 VS 2
-