Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez

 [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy

AuteurMessage
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

Aoyuki Tatsuki

Messages : 1155
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 31
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyVen 28 Nov - 10:53
Me revoilà dans l'arène qui avait été à la fois le lieu de plusieurs gloires et victoires, mais aussi celui qui fut témoin de l'un des plus gros désastres du royaume. Je ne comptais pas y retourner avant un moment à cause des évènements de l'affaire « Régalia ». À chaque fois que je passais devant, lorsque j'avais une mission pour la guilde qui m'obligeait à passer à Crocus, j'avais tous ces souvenirs qui me revenaient en tête. Le goût amère de la défaite face à la dénommer Seika, la Dragon Slayer de Grimoire Heart dont j'ai enfin appris le nom, la sensation d'avoir le Régalia qui m'insuffla son pouvoir... Et surtout, le lieu qui me transforma en monstre sanguinaire qui était sur le point de massacrer tout le monde... Même elle... Depuis ces mésaventures, je n'ai pas eu l'occasion de lui parler ou même de la voir, elle semblait me fuir, ce qu'amèrement, je peux comprendre. Je ne comprenais pas les sensations que j'avais en la voyant fuir. Tristesse, peur, haine, colère... Et mélancolie.

Mais je n'étais pas là pour parler de ça, non. Ce jour-là, j'avais enfin décidé de sauter le cap. Il me fallait affronter un de mes problèmes pour pouvoir aller de l'avant. Je m'étais donc ramené à Crocus afin de pouvoir m'inscrire au Domus Flau. En traversant la ville, je sentais encore comme un l'habitude les regards à la fois haineux et effrayés de certains passant. Ils n'ont pas dû apprécier le fait que je me sois transformé en arme de destruction massive vivante. Mais bon, je ne leur en voulais pas, puisque j'en avais strictement rien à faire, j'avais d'autres choses plus importantes dans l'immédiat. Entrant à l'intérieur du bâtiment, je me rendais au guichet des inscriptions aux combats afin de pouvoir choisir dans quoi j'allais me lancer. Une fois sur place, je ne savais toujours pas quoi prendre, mais j'entendais les commentaires des autres combattants dans la pièce. Y en avait qui voulaient soudain se désinscrire suite à mon apparition, une bande de lâches. Ils flippaient face à mon regard en colère face à eux. Soupirant devant cette vision, je dis simplement au guichet de me mettre dans un match avec des participants déjà inscrits en 2 VS 1. J'avais envie d'une peu de challenge, donc pourquoi pas.

L'heure de mon combat avait sonné. Dans les vestiaires en train d'attendre pour me reposer un peu, j'étais en train de me demander sur qui j'allais tomber. Un inconscient ? Un gars Balèze ? Des gens que je connaissais ? Je laissais la surprise me faire découvrir la chose. Enfin, il était temps maintenant d'entrer en arène. Remettant mon bandeau en place, puis mes gants et enfin ma veste, oui parce que je me détends comme tout le monde en rafraîchissant mon organisme, j'avançais en direction du terrain de combat. Alors que je m'approchais du lieu, j'entendais au loin le commentateur annoncer les noms des participants, à commencer par mes adversaires. Apparemment, une mage de Lamia Scale et une membre de l'armée Runique... J'allais donc me battre contre des femmes. Ce n'est pas que j'ai rien contre elle, mais disons que je suis pas du genre à pouvoir faire abstraction du sexe de mes opposants.

Arriva enfin l'annonce de mon arrivée. Le commentateur parlait du fait que je sois un habitué de l'arène, ainsi que de ma participation au dernier tournoi en tant que demi-finaliste. Il fit bien évidemment en sorte d'éviter de mentionner ma « petite crise de nerfs » qui suivit le tournoi, même si semble-t-il la plupart du public n'avaient pas oublié. Certains me huaient, d'autre m'acclamaient, les réactions étaient diverses et variées, mais ne me déconcentraient pas suffisamment pour me faire perdre mon attention des deux autres participants déjà présents dans l'arène. La première ressemblait étrangement à une gamine, on aurait dit qu'elle était plus jeune que moi. Quant à l'autre, elle semblait plutôt stricte, difficile pour un amateur de la différencier d'un homme... Quoi ? Je vous rappelle que je suis couturier, j'ai l'habitude de différencier les carrures !

Bref, il était temps de laisser tomber toutes observations et de laisser place à l'action. En voyant l'armada de celle qui semblait être des forces runiques, il était évident que son jeu était plutôt basé sur la défensive et, peut-être, contre-attaque. Du coup, il fallait réussir à l'avoir à la ruse. Quant à l'autre, c'était difficile à dire. Pas d'armes ou d'objet particulier pour déterminer comment elle se battait, il allait donc falloir la forcer à attaquer. J'étais contre le fait de devoir utiliser les poings contre les femmes, et ne voulant pas commencer directement à changer mes habitudes, je comptais partir sur une attaque à distance. Cependant, étant donné que je voulais d'abord tester la réaction de mes adversaires, je me dis que le mieux n'était pas d'attaquer avec tout mon potentiel. Je décidais donc d'y aller à moitié fort. À peine, on annonça le début du combat que je fis un bon en l'air et pris une grande inspiration. Je comptais leur lancer un souffle à mi-puissance pour non seulement voir leur réaction, mais aussi me propulser en arrière et ainsi prendre mes distances le temps d'observer la situation. Que la baston commence !


« - Hiryu no Hôkô ! »



Spoiler:
Ewilan Finnigan

Ewilan Finnigan

Messages : 149
Date d'inscription : 16/10/2014
Âge : 29
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô / Réarmement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.275
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyVen 28 Nov - 12:29
Warrior Girls VS Dragon Boy
Ewilan & Aoyuki & Avalon

Un adversaire de choix



Je n'aurais jamais pensé revenir à Crocus aussi rapidement. Il ne s'était en vérité même pas passé deux semaines depuis que j'avais quitté la capitale du Royaume. En fait, j'avais de très bonnes raisons de venir ici. J'avais en effet récemment été attaqué par une bande de chasseurs de trésors et avait réussis à les vaincre avec le concours d'une Écuyère Runique du nom d'Avalon Arcana. Depuis, nous avions sympathisés et avions choisis de nous entraîner ensemble, de temps en temps. Enfin, c'était surtout pour que j'augmente mon expérience dans des situations de combats inattendus.

Tranquillement assise sur un banc à la réception, j'attendais alors que la guerrière arrive. Nous nous étions déjà branchés afin de choisir quel sorte d'affrontement nous allions prendre. Nous avions optés pour un combat en deux contre un, contre un adversaire plus puissant que nous. Ainsi, cela nous permettrait de travailler les stratégies de groupe tout en repoussant nos limites contre un adversaire fort.

Au bout de quelques minutes, elle finit par arriver, l'air sérieuse de ceux qui sont prêts pour le combat. Évidemment, elle avait au bras son fier bouclier, Aëgis. Aëgis, le bouclier suprême. Un très joli nom et puissant de surcroît, je m'adressais alors à elle tout en lui tapotant amicalement le dos.

« Alors, t'es prête pour la leçon mon amie ? »

Bien sûr qu'elle était prête. Je le savais. C'était une soldat, elle était différente de nous autres, membres de guildes. Mais ce n'était pas pour autant que je la traitais avec déférence. Je lui devais la vie et j'avais certes, envie de rembourser ma dette mais je n'allais pas changer mes habitudes. Et puis, je la considérais comme une amie, et pas question de la traiter autrement, donc.

Tout en écoutant sa réponse, nous nous dirigions vers l'accueil, afin de nous faire recenser, pour qu'ils puissent nous donner un adversaire. La procédure n'était pas longue en soit et après quelques secondes, nous pouvions aller dans l'arène. Par chance, notre adversaire avait déjà été décidé. Pour qu'il choisisse de combattre deux adversaires en même temps, il avait confiance en lui.

« Tu as un plan en tête ? »

Non pas que j'étais inquiète, seulement mes capacités intellectuelles en combat étaient... plus que limités. Et comme elle faisait partie de l'armée, nul doute qu'elle avait eut des cours de stratégie militaire. Il n'y aurait pas de problèmes de ce côté, du moins, je l'espérais.

Nous étions enfin dans l'arène, face à notre adversaire. Il me semblait déjà avoir vu ce visage quelque part, même si je ne me rappelais pas où. C'est au moment où le commentateur du match nous présenta que je m'en souvenais. Aoyuki Tatsuki...

« Un Dragon Slayeur... quelle proie de choix.»

Bien que j'essayais de ne pas le montrer, ma voix était légèrement tremblante. Un Tueur de Dragon. Je ne pensais pas être baptisée par ce genre de monstre dès mes débuts au Domus Flau. Intéressant. En tout cas, quelque chose me déplaisais : les huées qu'il recevait Certes, de ce que j'en savais, il y avait eut des problèmes pendant l'affaire des Régalias, mais quand même. En tout cas, cela nous permettait de comprendre plus ou moins son motif d'attaque, et ses sorts. Les Dragon Slayeurs étaient connus dans tout le Royaume, après tout. Dans tous les cas, si nous voulions gagner, il faudrait attaquer à fond dès le début.

Le combat commençait et déjà, notre adversaire entreprit de commencer par une offensive des plus... glaciales.

« - Hiryu no Hôkô ! »

Un souffle. Un souffle de glace se dirigeait vers nous. Il semblait être relativement puissant, mais il était clair qu'il n'avait pas mis toute sa puissance dedans. C'était parfait, je pourrais directement donner la pleine mesure de mes pouvoirs. Et tandis que le souffle se dirigeait vers Avalon, je me dressais alors entre l'attaque et ma partenaire. Parfaitement campé sur mes deux membres inférieurs, je n'étais néanmoins pas en garde. C'était inutile après tout. Et c'est avec un sourire que je levais la main droite, paume ouverte vers le souffle glacé...

« Complexio ! »

Complexio. Premier des sorts de la terrifiante Magia Erebea, la Lost Magic que je maîtrisais. Le souffle, alors puissant était désormais en train d'être absorbée par ma paume. Il avait fait une erreur en y mettant pas toute la gomme et je souhaitais en profiter. Bien sûr, cela dévoilait le fait que je maîtrise cet arcane, mais qu'importe. Il n'y aurait sans doute pas d'autres occasions en or comme cette celle-ci, désormais. Et je le sentais. Ma puissance magique augmentait, j'étais désormais plus forte qu'au début du combat. Je pris alors une garde de combat relativement sommaire, mais assez efficace et arborait désormais un visage féroce. Je ne souhaitais pas qu'il sache tout de suite que je maîtrisais le Kansô.

« On y vas, Avalon ? »

►Tag Match
Code by AMIANTE


Dernière édition par Ewilan Finnigan le Sam 20 Déc - 19:49, édité 1 fois
Avalon Arcana
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

Avalon Arcana

Messages : 14
Date d'inscription : 21/10/2014
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Yochi / Pré-connaissance

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.910
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyLun 1 Déc - 18:46
]Note : Petits bouts de discussions vus avec Ewi x)]

Avalon ne s'était pas attendue à aller à Crocus.

A vrai dire, lorsqu'elle avait une destination en tête, elle l'atteignait avant de penser à quoi que ce soit d'autre. Tout comme elle remplissait chaque objectif machinalement avant de passer au suivant, de façon organisée et ordonnée.

Mais pour être honnête, elle n'avait pas souvent l'occasion de botter les fesses de bandits de grand chemin (ou de Treasures Hunters, ce qui dans le cas présent revenait au même) pendant une large permission directement offerte par le Conseil lui-même, avant de se lier avec une mage reconnue d'une des plus grandes guildes. D'abord, parce que les botages de fesses se faisaient généralement sur affectation et consistaient en missions préparées, rémunérées et planifiées. Ensuite, parce que le lien qu'avait le plus souvent un Chevalier Runique avec un mage d'une grande guilde, c'était celui d'un agent des forces de l'ordre qui va régler un problème causé par le mage et/ou la guilde. Le changement était un peu troublant, mais pas forcément désagréable, d'autant que ladite mage avait un caractère attachant une fois que l'on comprenait qu'il y avait juste à passer outre sa façade boudeuse et sarcastique.

De fait, après le sauvetage impromptu d'Ewilan, celle-ci avait annoncé à Avalon qu'elle avait une dette envers elle. Ce n'était pas tout à fait la première fois que quelqu'un disait cela à Avalon, mais elle ne savait toujours pas quoi répondre. Elle était restée là, comme ça, à regarder d'un air gêné la petite magos (car Avalon est grande, et Ewilan pas bien haute) sans savoir comment le prendre. De son point de vue, aider les gens était normal. C'était même de famille. Elle ne parvenait pas à considérer qu'elle méritait plus que de simples remerciements de rigueur, et certainement pas que quelqu'un s'engage à lui devoir quelque chose. C'était simplement sa vocation, ce pour quoi elle avait toujours vécu, les fondations même de son éducation. Le pilier que représentait son nom. Et pourtant, quelque part elle comprenait que le sens de l'honneur de certain, ou des principes personnels aigus, puissent amener à considérer devoir rendre la vie qui avait été sauvegardée, d'une manière ou d'une autre. Au-delà du conflit gênant entre son empathie et son code moral, c'était également cette volonté d'Ewilan de rembourser sa dette qui avait instantanément convaincu Avalon que la mage avait fondamentalement bon fond.

De fait, lorsque celle-ci lui avait demandé de l'entraîner au combat, Avalon avait eu du mal à refuser, gênée qu'elle était.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Sincèrement désolée, mais je tiens mon style de ma famille, ce n'est pas quelque chose que je pourrais enseigner à une tierce personne... Et puis je ne pense pas non plus être suffisamment bonne pour donner des leçons. Sans compter qu'en tant que membre des Chevaliers Runiques, je ne suis pas sensée fraterniser aussi ouvertement avec un mage d'une grande guilde..."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Heeh ?" avait rétorqué la mage avec un regard mi-sceptique, mi-contrarié. "Alors si je te demande seulement de t'entraîner avec moi, genre quelques échanges par-ci par-là, ça passe ? T'as quand même le droit d'avoir des fréquentations, nan ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si il ne s'agit que d'entraînements simples, alors je suppose qu'il n'y a aucun problème. Ce serait même avec plaisir, on progresse toujours mieux avec un partenaire qu'en s'entraînant seul. J'accepte volontiers."

Et Ewilan, de leur faire faire demi-tour. Elles n'allaient pas tout à fait dans la même direction pour commencer, Ewilan allant de Crocus à Lamia Scale, et Avalon allant du siège du Conseil à Mac Anu, le fait qu'elles se soient croisées sur le chemin relevait déjà d'un trait d'humour du destin, mais le changement de direction subit les faisaient soudainement marcher sur le même chemin. Lorsqu'Avalon avait demandé la raison de ce changement soudain de destination, la rouquine avait rétorqué qu'elle manquait clairement d'expérience de ce genre de combat qualifiable de "dog-fight", et qu'un ou deux round dans l'arène du Domus Flau contribueraient grandement à combler cette faiblesse. Et tant qu'à faire, autant y aller à deux, puisqu'elles formaient une bonne équipe et qu'elles pourraient ainsi s'opposer à du gros gibier. Un peu gênée à l'idée de combattre en plein milieu de l'arène publique la plus connue de Fiore, Avalon n'avait cependant pas vu quoi répliquer à cela. Elle était en permission, après tout.


Ainsi, Avalon finissait de s'équiper pour le combat, dans la modeste chambre d’hôtel louée à Crocus la veille par Ewilan et elle. Alors qu'elle achevait de verrouiller les greffes métalliques de ses gantelets d'acier, elle se regarda dans le miroir. Se voir ainsi, en tenue de combat, avec une tenue différente de son uniforme portant le symbole de l'armée runique, était quelque peu troublant. Compte tenu du fait qu'il était hors de question de combattre au Domus Flau en uniforme runique en plein milieu d'une permission - ce qui lui vaudrait à coup sur des remontrances pour s'être ainsi donnée en spectacle -, elle avait pour l'occasion revêtu un manteau noir uni à la place de sa veste aux armes du Conseil, et sa tunique était d'un gris plus sombre qu'à l'accoutumée. Satisfaite, elle passa la bandoulière d'Aëgis autour de son épaule gauche, et sorti de la chambre pour rejoindre Ewilan qui l'attendait probablement déjà à l'arène.

Celle-ci s'était calée sur un banc, au beau milieu du hall des combattants, l'air d'attendre patiemment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Alors, t'es prête pour la leçon mon amie ?"

Le ton utilisé, plus la tape dans le dos... Si Avalon avait été surprise par la familiarité presque grossière d'Ewilan au début, elle s'y était vite habituée en comprenant que c'était simplement dans sa nature. Au final, ça ne lui déplaisait pas. Elle-même était au moins aussi naturelle lorsqu'elle n'était ni en service, ni en préparation de combat - et Ewilan avait eu l'occasion de s'en rendre compte durant les deux dernières semaines, ce qui avait encore encouragé son comportement débridé. Au final, Avalon était même assez heureuse que le courant passe aussi aisément entre elles.

Elle lui répondit d'un sourire mitigé, l'air de dire "Reste à savoir qui va prendre une leçon", alors qu'elles allaient s'inscrire. La rapidité avec laquelle un adversaire leur fut attribué ne laissait guère de doute quant à la confiance et l'habitude que pouvaient avoir certains combattants locaux, à commencer par celui qu'elles allaient affronter. Elle avait beau être une guerrière, un soldat et un chevalier, Avalon ne pouvait s'empêcher d'être nerveuse. Après tout, c'était la première fois qu'elle allait combattre en arène. Pas un champs de bataille, pas un endroit où des vies étaient en jeu, mais bien un lieu dédié au combat, avec un publique, et où elle allait affronter quelqu'un de plus puissant qu'elle et plus habitué à des affrontements de ce genre. Ewilan n'allait pas être la seule à apprendre de ce jour. La rouquine lui demanda si elle avait un plan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Difficile à dire avant d'avoir pu analyser l'ennemi," répondit-elle assez rapidement alors qu'elles se dirigeaient vers l'arène. "Globalement, l'idéal serait que tu te concentres sur l'offensive et que tu me laisses la défense, tes capacités d'attaques étant variées mais tes protections étant rares, alors que c'est l'inverse pour moi. Si l'ennemi lance de puissants sorts élémentaires, c'est pour toi sauf si tu me dis "Non" au cas-par-cas, et si l'ennemi à de puissantes protections, je ferai mon possible pour les briser. Dans tous les autres cas de figure, on garde la configuration initiale, en particulier le temps d'analyser les capacités adverses. Une fois qu'on trouve une ouverture, si je dis "vas-y", délaisse entière la défense et attaque de toutes tes forces. Si tu es capable de te reposer entièrement sur moi pour te protéger, alors ta capacité offensive sera optimale. En échange, je mettrai tout en oeuvre pour assurer ton chemin vers la victoire."

Et alors qu'elle terminait ces mots avec un regard intense vers sa partenaire, Avalon passa les immenses double-portes du plus grand champs de bataille publique du royaume.

En face les attendait un jeune homme dont le visage revint aussitôt en tête à la guerrière. Elle n'eut nul besoin d'entendre les paroles de l'annonceur pour savoir de qui il s'agissait. Aoyuki Tatsuki, Snow Dragon Slayer de Fairy Tail, et l'un des noms les plus retenus de l'affaire Regalia. Pas étonnant que des huées montent de la foule à l'annonce de son nom, même si Avalon savait, pour avoir lu les rapports sur toute l'affaire en détail, que le Snow Dragon Slayer lui-même n'avait qu'une responsabilité des plus limitées dans ce désastre. Quoi qu'il en soit, leur adversaire n'était effectivement pas de l'ordre de la demi-mesure. Ewilan en avait également parfaitement conscience, tant mieux. "La première attaque élémentaire est pour toi", souffla Avalon à Ewilan. Elle n'était pas certaine qu'elle l'ai entendue, mais qu'importe, elle devait surement s'en douter.

D'un mouvement, Avalon harnacha son bras droit dans la greffe d'Aëgis, referma sa poigne sur la garde orthopédique de l'immense bouclier, et offrit un salut de la tête sobre mais respectueux à leur adversaire, quelques secondes avant que le signal de départ ne soit lancé.

Aoyuki ouvrit les hostilités sans plus de cérémonie, s'élançant dans les airs avant de prendre une inspiration gigantesque, presque irréaliste, mais surtout, caractéristique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Attaque de souffle ! Ewilan !"

Avertissement inutile : la lamia s'interposait déjà dans la trajectoire du rugissement, qui fit trembler le sol et causa un très léger acouphène à Avalon. D'un coup d'oeil, la combattante comprit que c'était tout au plus un test. Elle n'aurait même pas eu besoin de la pleine puissance d'Aëgis pour bloquer ce souffle-la. Venant du Dragon Slayer de Fairy Tail, c'était assez explicite. Le Chevalier était de fait un peu frustrée de dévoiler l'une de leurs cartes aussi vite et sur un simple test, il aurait été plus judicieux d'attendre une attaque plus sérieuse à annuler ainsi afin de bénéficier d'un réel avantage de surprise, mais le mal était déjà fait, inutile de s'attarder dessus. Le tout allait être de jouer leurs autres avantages avec plus d'à-propos.

De fait, au moment où Ewilan bloquait le souffle, une main levée, Avalon profita de la couverture visuelle offerte par l'attaque élémentaire pour se replacer d'un pivot rapide devant la Lamia, bouclier prêt. Aoyuki s'était à priori contenté de prendre de la distance pour observer les réactions des deux femmes, et sans doute pour prévenir une éventuelle contre-attaque, mais en voyant son attaque élémentaire à distance être nullifiée ainsi, il risquait de venir tenter le corps à corps, il s'agissait donc d'être prête à l'accueillir. Elle s'apprêta donc à percuter Aoyuki, bouclier en avant, et si il le fallait, à le repousser d'une onde bien sentie, pour ensuite le coller au maximum pour lui mettre la pression et masquer une partie de son champs de vision grâce à la surface d'Aëgis, afin de temporiser au maximum et de couvrir les offensives d'Ewilan, quitte à utilisez Zéphyr pour la couvrir si Aoyuki la surpassait en vitesse - ce qui était toujours envisageable malgré l'avantage substantiel offert par le don de prescience d'Avalon. Contre un adversaire pareil, laisser une marge de manœuvre serait une erreur, et jouer l'avantage numérique serait primordial. Elle jouerait son rôle. A Ewilan d'en faire autant.
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

Aoyuki Tatsuki

Messages : 1155
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 31
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyMer 17 Déc - 13:47
Mon premier assaut était censé être juste un test, je voulais savoir si ça valait le coup que je me batte à fond ou non. Certes, j'avais demandé à avoir deux adversaires afin de pouvoir tester ma force, et surtout, me donner du challenge, mais rien ne me garantissait que ces derniers puissent être dignes d'être appelés adversaires. Ne me prenez pas mal, certes, je paraissais prétentieux, mais j'avais une raison à cela. La plupart des adversaires que j'avais affrontés étaient tous si... Forts. Le God Slayer céleste, la Dragon Slayer des flammes... Et sans oublier non plus Ren et Ethan... Temps de personnes que je me refuse de perdre une nouvelle fois contre elles. C'était le genre d'objectif que je m'étais fixé.

L'autre raison pour laquelle je n'avais pas voulu attaquer à fond était bien moins... Glorieuse. Voilà un fait intéressant : je n'aime pas frapper les filles. Traitez-moi de sexiste si vous le voulez, mais c'est pas ma faute, j'ai toujours considéré les femmes comme étant plus faibles que les hommes, et que c'était à ces derniers de se charger du rôle de protecteur. J'ai fait la plupart de mon enfance avec les bouquins de héros qui étaient dans des situations où ils devaient sauver une princesse sans défense. Par la suite, j'ai été élevé par un tisserand qui m'a appris que malgré que les femmes soient flippantes comme pas possible, elles étaient des choses fragiles dont il était notre devoir de prendre soin. Ajoutez à cela les évènements de l'île de la tour du paradis où j'ai... failli commettre l'irréparable, vous comprendrez que j'ai du mal à vouloir frapper directement quelqu'un du sexe opposé. Mais bon, il fallait que je me prépare à devoir passer au corps-à-corps si un imprévu se passait.

Et bien justement, un imprévu se passa. Alors que je pensais pouvoir jauger de leur résistance, ou du moins de leurs réflexes, face à mon souffle, je fus témoin d'un spectacle à la fois familier, mais peu commun : mon attaque fut absorbée. Je n'en croyais pas mes yeux. La plus petite des deux filles s'était mise en travers de mon attaque afin de, non pas protéger sa co-équipière, mais pour absorber mon offensive de neige. Au début, je pensais qu'il s'agissait d'une autre Dragon Slayer, mais si elle pouvait absorber mon attaque, cela voulait dire qu'elle avait les mêmes pouvoirs que moi. Cela m'avait déstabilisé seulement un court instant, puisque je vis qu'elle ne l'absorbait pas, non comme moi en l'avalant, mais via sa main. Ça ne correspondait en rien à mes pouvoirs où à ceux de mes frères de magie.

Une fois mon attaque finie, je fis un salto arrière avant de retomber sur mes deux pieds au sol. Suite à cela, je commençais à observer mes adversaires. Il semblait de toute évidence, en observant la posture qu'adoptaient les deux combattants, que la plus grande des deux allait sans doute se charger de la défense, tandis que l'autre, même si je n'ai pas eu preuve du contraire, qu'elle allait s'occuper de l'offensive. Je repensais encore à l'action qu'elle venait d'accomplir, c'était plutôt rare de voir ça. Le public lui-même n'en croyait pas ses yeux, leur surprise étant aussi, voire plus grande que la mienne. Après m'être remis de ma surprise, je commençais à sentir que mon visage commencer à laisser apparaître un rictus après avoir vu le spectacle qu'elles me proposaient. Un défi à relever, je ne pouvais dire qu'une chose.


« - Geehee, Intéressant... On dirait que je vais devoir y aller à fond... »

Pour bien symboliser ces paroles, je commençais tout d'abord à placer mon poing droit vers l'arrière, alors que ma main gauche était devant moi, paume ouverte et face à ma cible. Au même moment, mon cercle magique, celui des Dragon Slayers apparaissant d'un bleu azuré, était apparu face à moi, alors que ma magie se matérialisée dans mon poing sous la forme d'un tourbillon enneigé. Une fois le point culminant de mon pouvoir atteint, je me préparais à frapper dans le vide afin de lancer mon attaque.

« - Hiryu no Hôken ! »

Se matérialisa alors devant moi une gigantesque sphère de vents enneigés concentrée, qui se dirigeait à grande vitesse sur mes cibles, à savoir, mes deux adversaire. Sa taille et son intensité était-elle que je n'arrivais plus à voir les personnes visées. Mais cela était le cas aussi pour elles, elles ne pouvaient plus me voir ! Décidant donc de partir sur un de mes enchaînements habituels, je mis ma main droite par terre et m'accroupis dans le but de lancer ma seconde offensive avec le bon timing.Une fois le bon moment atteint, j'invoquais une nouvelle fois mon cercle magique pour entourer mon corps entier de tourbillon venteux, et m'élança en direction de mes adversaires grâce à mon Hiryu no Kenkaku. Le but de la manœuvre était tout simplement de les surprendre pendant que j'étais hors de leur champ de vision afin de frapper fort. Il ne restait plus qu'à voir si ça allait porter ses fruits...
Avalon Arcana
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

Avalon Arcana

Messages : 14
Date d'inscription : 21/10/2014
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Yochi / Pré-connaissance

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.910
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptySam 20 Déc - 17:19
Spoiler:

"On y va, Avalon ?"

Et voilà qu'elle crânait déjà, l'autre avec son air bravache sur la figure, juste parce qu'elle avait tourné l'attaque ennemie à son avantage. Elle n'avait pas l'air de se rendre compte qu'elle venait de répondre à un simple test en dévoilant une de ses cartes maîtresses, et que d'un point de vue stratégique ce n'était pas l'action la plus rentable qu'elles auraient pu avoir à leur disposition. Bon, à la décharge de la rouquine, Avalon elle-même était aussi partie sur ce réflexe lorsqu'elle avait perçu le Souffle de Dragon, et en absorbant cette attaque, Ewilan s'était octroyée un renforcement non-négligeable et presque gratuit. Il y avait pire, comme échange.

Cependant, Aoyuki n'avait pas tenté de rebondir sur cette action et avait reprit immédiatement ses distances. D'une certaine façon, Avalon était presque déçue. Quitte à devoir se battre, elle préférait que ce soit dynamique et nerveux, et que ça se finisse assez rapidement dans la mesure du possible. Sa méthode de pensée, au combat, était trop systématique, presque trop mécanique, pour bien supporter un duel de position, où chacun se regarde dans le blanc des yeux en se jaugeant entre chaque assaut. Elle avait été formée à assimiler trop vite. Mais elle oubliait souvent que les mages et les soldats ne réfléchissaient pas du tout de la même façon. Elle avait donc du mal à appréhender le fait qu'Aoyuki - autant que le public, bien qu'elle n'y prêtait strictement aucune attention - était tout simplement surpris par l'action d'Ewilan. Cette surprise ne dura cependant pas bien longtemps : le rictus qui se dessina rapidement sur les lèvres du Dragon Slayer était beaucoup trop caractéristique. Et cette fois, ça n'allait plus rigoler du tout.

"Ca arrive. Tiens-toi prête."

Et pour arriver, cela ne fit pas semblant. Ce fut, là encore, une attaque de souffle, mais d'un style différent. Presque aussi différent que la puissance de l'attaque. En quelques instants, ce fut cette fois une gigantesque sphère de vent et de neige, un tourbillon hurlant de blizzard enragé, qui fonça sur les deux filles. Les sourcils d'Avalon se froncèrent inconsciemment, alors que son esprit listait déjà en une fraction d'instant les probabilités et les possibilités de sa manière si naturelle. Impossible pour Ewilan d'absorber uen deuxième attaque alors qu'elle bénéficiait déjà du renforcement de la première. Attaque clairement trop puissante pour qu'Avalon puisse la bloquer sans avoir recours à la Great Door of Arcana - et encore, il n'était pas impossible que même sa défense ultime ne lui permette pas d'absorber entièrement l'assaut furieux. De plus, une deuxième attaque du même type que la précédente, de la part d'un vétéran comme Aoyuki, sans même parler du fait que l'attaque obstruait sciemment la vue de chacun des deux camps sur l'autre, Cela cachait quelque chose. Un écran. Au moins une autre attaque allait suivre. Projectile ou charge au corps à corps, au plus probable. Ou alors il gagnait du temps pour se renforcer.

Alors même que son esprit listait encore les possibilités les moins probables, son sens tactique prenait déjà une décision, et le bras droit de l'héritière des Arcana se refermait autour de la taille d'Ewilan. Une poussée violente sur ses jambes, un peu de magie dans ses bottes, et moins d'une demi-seconde avant que la tempête de neige ne les frappe de plein fouet, les deux filles furent propulsées vers les cieux. Pas assez rapide pour éviter entièrement l'assaut : le souffle était tout simplement trop grand et trop véloce pour qu'Avalon puisse leur faire quitter entièrement la portée de son envergure. La guerrière runique serra donc les dents et encaissa le choc résiduel, lorsque le bord supérieur la caressa, mais elle pivota juste assez pour présenter Aëgis face à la tourmente et absorber l'impact avec son bouclier et la magie de son armure, afin de protéger autant que possible Ewilan. Malgré tout, elle eut le souffle coupé durant une seconde, et si la magie que lui avait demandé Seraphim pour dissiper les résidus du souffle glacé n'était pas énorme, elle était néanmoins suffisamment notable pour inquiéter Avalon à l'idée de devoir bloquer une telle attaque de front.

Un écran visuel servant dans les deux sens, Aoyuki n'avait pas du les voir s'élever dans les airs, et rares étaient les gens pensant à regarder vers le haut dans un combat - il fallait dire que les gens pouvant voler n'avaient rien de courant. Il fallait profiter de l'avantage. Sans parler plus fort que nécessaire - après tout, Ewilan était collée à elle, fermement ancrée dans son bras droit, et Aoyuki ne devait pas les entendre, surtout vu ses sens potentiellement supérieurs à ceux d'un humain normal - Avalon souffla sur un ton neutre, ferme et concis :

"Plonge, je pousse. J'enchaine selon défense."

Peut-être un peu trop concis, mais la dame aux cheveux blancs étaient trop habituée à communiquer sur le terrain avec des camarades habitués au jargon militaire. Déformation professionnelle. Quant à Aoyuki, il semblait avoir effectivement chargé, le corps entouré de violents tourbillons venteux, sur leur ancienne position. Dans un recoin très secondaire de son esprit, Avalon su qu'elle avait fait le bon choix : si elle avait tenté de parer, même si elle avait réussi à surmonter le souffle de blizzard, elle n'aurait certainement pas pu bloquer cette charge puissante dans la foulée. A leur tour d'attaquer.

"Maintenant." souffla-t-elle à mi-voix d'un ton ferme.

A cet instant, plusieurs actions eurent lieux plus ou moins simultanément. Alors que les deux filles arrivaient au sommet du saut d'Avalon, à une vingtaine de mètres de haut, les ailes de la guerrière runique se déployèrent dans une gerbe de plumes. L'énorme attaque de souffle d'Aoyuki, qui avait continué sa course faute de frapper ses cibles initiales, percuta enfin le mur protégeant les gradins avec une violence stupéfiante, faisant voler la pierre en éclat dans une explosion de vent et de neige d'une puissance insoupçonnable. Et, finalement, profitant du momentum, de l'instant presque figé, Avalon lâcha Ewilan, et poussa sur ses ailes pour effectuer une rotation aérienne sur elle-même tenant presque de la contorsion, manœuvre typique de son style familial. En fin de rotation, elle frappa presque Ewilan du plat d'Aëgis, l'immense bouclier émettant comme une légère note sourde lorsque la rouquine prit appuis sur lui. Puis la note vibrante prit une soudaine ampleur lorsqu'Avalon, utilisant la force de sa rotation, propulsa Ewilan vers Aoyuki, en rehaussant la manœuvre d'une onde légère mais ferme pour accentuer l'effet.

Utilisant la force contraire de sa projection de la Lamia, l'Arcana resta dans sa position aérienne une unique seconde de plus, puis battit furieusement des ailes pour fuser à son tour vers le bas, travaillant son timing et sa trajectoire grâce à ses ailes en position de charge plongeante. Trois options, trois probabilités particulièrement hautes pour les deux secondes à venir.

1/ Aoyuki bloquait l'assaut d'Ewilan, auquel cas Ewilan s'écartait aussitôt et Avalon s'écrasait sur le Dragon Slayer de toute la puissance de sa charge, avec sa technique offensive la plus dévastatrice contre les défenses.

2/ Aoyuki esquivait l'assaut d'Ewilan, et Avalon adaptait sa trajectoire pour l'atteindre de la même façon, ou s'interposer devant une contre-attaque sur Ewilan - vu le niveau du Dragon Slayer, il n'était pas à exclure qu'il soit assez rapide pour ça.

3/ L'assaut d'Ewilan était non-seulement paré, mais carrément contré par Aoyuki, et Avalon s'interposait, bouclier levé avec un Heavy Counter Spell pour couvrir Ewilan autant que possible.

De nombreuses autres possibilités se réglaient également en en revenant aux mesures à prendre dans ces trois options principales, mais Avalon était également prête à tout annuler si le Dragon Slayer parvenait à les surprendre avec une réaction qu'elle ne pouvait pas anticiper. Contre un véritable professionnel, il fallait être prêt à sacrifier une opportunité pour ne pas perdre de façon immédiate sur un coup de poker...
Ewilan Finnigan

Ewilan Finnigan

Messages : 149
Date d'inscription : 16/10/2014
Âge : 29
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô / Réarmement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.275
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptySam 20 Déc - 19:48
Warrior Girls VS Dragon Boy
Ewilan & Aoyuki & Avalon

The Dance of Steel



Si l'on ne devait retenir qu'une seule chose, c'est que le combat débutait sur les chapeaux de roues. En effet, alors même que le combat venait de commencer, notre adversaire avait déjà amorcé son premier mouvement, qui se révélait être une attaque de Souffle. Je n'estimais pas que cette dernière soit au maximum de sa force, étant donné les exploits qu'on lui attribuait et décidait bien d'en profiter. C'est pour ça que j'avais décidé de rentabiliser au maximum son action à l'aide du Complexio, me permettant ainsi de charger mon corps de magie. Il ne restait plus qu'à trouver l'opportunité idéale afin de lancer Armationem, pour booster mes capacités physiques.

Que ce soit le public ou Aoyuki, ils semblaient tous deux surpris de mon action. En même temps, je ne pouvais les blâmer, les magies absorptions se comptaient sur les doigts de la main, et à part moi, seulement le Dark Knight utilisait l'Erebea, de mémoire. Cependant, la surprise fut de courte durée et le Snow Dragon, après avoir lâché un sourire assez bestial décida d'attaquer de manière plus... directe.

Concentrant une importante quantité de magie, le Dragon Slayeur matérialisa une énorme boule de glace et de vent au-dessus de lui. Le genre de technique qui pourrait me geler le cul de telle sorte à ce que je ne puisse plus m'asseoir pendant plusieurs jours. Autant dire que ça ne présageait rien de bon. Et je savais pertinemment que cette fois, je ne pourrais en aucun cas l'absorber.

Cependant, je n'avais aucune crainte. Je savais que j'avais une coéquipière sur laquelle je pouvais compter, ayant déjà combattu à ses côtés. Je me doutais bien qu'elle allait réagir devant ce pouvoir des plus effrayants et avait toute confiance en elle. Cela ne rata pas.

Je sentais soudainement quelque chose s'accrocher à moi. Il s'agissait d'Avalon. La Chevalier Runique n'avait pas hésité un seul instant et avait plongé en profitant de la vitesse de ses bottes afin de me secourir, avant de sauter haut dans les airs.

Malheureusement, l'attaque avait été un peu trop volumineuse et Avalon ne réussit pas à tout esquiver. En même temps, notre adversaire ne faisait pas dans la dentelle. Mais ce qui était sûr, c'est qu'il fallait que nous lui renvoyions la politesse. Et avec les intérêts, si possible.

"Plonge, je pousse. J'enchaine selon défense."

Je hochais silencieusement de la tête, bien consciente qu'il ne fallait pas révéler notre position de manière idiote. Intérieurement, je réfléchissais à toute vitesse, me demandant bien qu'elle genre d'offensive j’allais lancer. En tout cas, il fallait que je profite de ces quelques instants de répit pour me préparer. C'est donc dans un chuchotement, seulement audible pour ma partenaire que je terminais mes préparatifs.

« Armationem... »

Le second sort de la Magia Erebea. Ce dernier permettait de convertir l'ensemble du pouvoir magique absorbé en énergie physique pure. Ainsi, je serais bien meilleure dans le domaine du combat, car cela soutiendrait parfaitement ma prochaine offensive. J'avais en effet choisi quoi faire, et si ça réussissait, cela pourrait faire des dégâts assez raisonnables, ou au pire laisser peut-être une ouverture pour l'Arcana.

C'est à ce moment-là que commença ce qui pouvait être un assaut décisif. Tout d'abord, des ailes se matérialisèrent dans le dos d'Avalon. Un ange-chevalier s'envolant pour porter assistance à sa bien-aimée princesse. Cela rappelait d'ailleurs à mon narrateur une certaine scène, dans un manga qu'il adorait mais dont je tairais le nom.

Puis, une propulsion. J'avais directement été envoyé à la rencontre d'Aoyuki, via la projection de son bras portant le bouclier, à l'aide d'un mouvement des plus complexes. Je fonçais telle une flèche directement sur notre adversaire. C'était le moment d'attaquer. Un bilboquet d'acier se matérialisa alors dans ma main droite. La suite était des plus évidentes. Cependant, je gardais tout de même en tête le conseil de Jet, sur les réserves magiques.

Je concentrais donc ma magie dans mon bilboquet afin d'utiliser mon pouvoir de gravité. Et ceux, pour deux raisons. La première était d'augmenter ma vitesse, car la force de gravité me ferait tomber bien plus vite, en augmentant le poids de l'arme. La seconde était tout simplement pour augmenter ma puissance d'attaque. Ainsi, avec en plus ma force physique augmentée avec l'Armationem, mon attaque était optimale.

Décidant de prendre mon arme à deux mains, je fis en sorte de l'abattre avec violence, pile là où se trouvait le combattant des glaces. Je n'avais pas peur et n'hésitais pas à y aller, sans même me préoccuper de ma garde car j'avais confiance en ma partenaire.

Restait à savoir si le dragon allait se laisser avoir...

►Au cœur de la Bataille...
Code by AMIANTE
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

Aoyuki Tatsuki

Messages : 1155
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 31
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyMer 24 Déc - 10:52
Le combat promettait en effet d'être pas mal intéressant. Combattre une personne qui est capable d'absorber la magie ? C'était une chose très rare à pouvoir faire dans ce monde. J'avais entendu parler d'une seule autre personne pouvoir faire ça, mais je doutais pouvoir l'affronter à armes égales si ce que j'ai entendu sur lui était vrai... Je me demandais même si Ethan avait pu le battre ? Bon, ça serait peut-être le mettre sur un piédestal que de le mettre en si haute estime, mais aussi douloureux que ça puisse me paraître, lui et moi jouions dans des catégories différentes, même si nous possédions des pouvoirs tout aussi destructeurs. Non ! Il ne fallait pas que je sois aussi pessimiste ! Je savais qu'un jour, je serais suffisamment fort pour lui botter le cul, foi de Dragon Slayer !

Enfin bref, je m'égare encore une fois, revenons au combat. J'avais décidé d'utiliser l'une de mes tactiques habituelles, à savoir : faire en sorte d'obstruer le champ visuel de l'adversaire afin de le prendre par surprise via une attaque de front et rapide. En clair : Hôken enchaîné d'un Kenkaku. Alors que je fonçais sur mes ennemis, via ma charge entourée de tourbillons glacés, je me rendis compte que mes cibles n'étaient plus à leur position. Sans chercher plus loin, j'interrompis ma charge et entrepris une glissade sur mes pieds, en utilisant ma main droite, afin de m'arrêter. Regardant les alentours, je ne voyais personne. Étonnant d'ailleurs, puisque j'aurais dû normalement les voir partir sur le côté au moins.

Instinctivement par contre, j'ai pu deviner où elles étaient. Si elles n'étaient pas au sol, ça ne laissait qu'une possibilité : le ciel ! Regardant alors en l'air, je pus confirmer mon hypothèse, en voyant que les deux filles s'étaient « envolées » afin de pouvoir esquiver mon souffle. Je devais leur reconnaître qu'elles devaient avoir pas mal de réflexe, et quand je dis elles, je faisais surtout référence à la fille au bouclier, qui semblait celle qui avait agi de sort à limiter les dégâts autant que possible. Par la suite, tout s'enchaîna plutôt vite : la fille aux cheveux blancs, étant celle qui avait réussi à les envoyer si haut, créa soudain des ailes avant de lâcher sa consœur et d'effectuer une pirouette acrobatique. Cette dernière était en fait exécutée de sorte à pouvoir propulser celle en tenue rouge, de sorte à l'envoyer « s'écraser » sur moi.

Les deux semblaient vouloir faire une attaque combinée. Alors que la défenseuse poursuivait sa collègue grâce à ses ailes afin de, sans doute, couvrir les angles, l'autre invoqua un objet étrange, une sorte de bilboquet. Elle semblait vouloir me frapper avec ça, original, j'avais envie de dire. Les deux semblaient préparées à diverses éventualités, afin d'agir en fonction de ma réaction. Ils avaient sans doute pensé aux fait que je pars, esquive ou même que j'annihilé l'assaut de la première combattante. Mais je me demandais si elles avaient pensé à une quatrième possibilité... Pensiez-vous que je m'étais contenté de regarder leur assaut combiné ? Vous me prenez pour un débutant ?! Bien évidemment que non. Au lieu de rester là à rien faire, je pris une pose où je croisais mes bras devant mon visage, et je commençai à accumuler de la magie sur ton mon corps, afin de l'expulser d'un seul coup. J'utilisais rarement cette technique, tout simplement parce qu'elle ne prend pas en compte le facteur « allié/ennemi » dans son exécution. Mais dans un cas comme celui-ci, elle était parfaite. Sans prendre le temps de regarder la distance à laquelle je me trouvais des deux filles, j'écartai les bras et hurla le nom de ma technique.


« - Hiryu no Arashi ! »

D'un coup d'un seul, une immense colonne, ressemblant presque à une tempête de neige sous forme de tornade, s'éleva jusqu'au ciel, dans le seul but de repousser quiconque oserait s'aventurer dans mon « espace vital ». Je ne savais pas si j'avais réussi à prendre les deux dans l'explosion, mais j'étais certains que j'aurais au moins eus au moins la première attaquante. Pourquoi j'étais certains me direz-vous ? Tout simplement parce que, à presque trois secondes après que mon attaque fût enclenchée, je fus frappé au niveau de la joue gauche par un objet contondant. Cette action me propulsa sur quelques mètres, interrompant ainsi l'attaque, heureusement, après qu'elle ait fait son œuvre. J'étais donc là, allongé sur le sol, en me demandant ce qui a bien pu se passer. Puis, je me souvins de l'arme qu'avait sortie la plus petite de mes adversaires. Son « bilboquet » devait être doté d'un pouvoir permettant une meilleure pénétration dans ma tornade, ce qui fait qu'il ait pu me frapper. Je me redressai après un court instant en me frottant la joue. L'air de rien, ça faisait super mal son truc ! J'allais sans doute avoir quelques difficultés à bouffer mes glaçons les prochains jours.

M'enfin, les dégâts semblaient être purement superficiels, puisque je n'avais pas trop d'autres dommages. Je pouvais cependant sentir mon souffle devenir court, signifiant que j'avais quand même pas mal utilisé de magies durant mes dernières offensives. Même si je pensai pouvoir continuer, j'allais devoir être plus prudent.Je me relevai alors en m'essuyant vite fait de la poussière accumulée sur mes vêtements. J'observais un peu l'arène, et je remarquais que j'avais quand même fait pas mal de dégâts :une bonne partie du sol était désormais recouverte d'une fine couche de glace, un mur de l'arène était complètement détruit suite à mon Hoken précédent. En clair : j'avais bien représenté Fairy Tail et son absence totale du sens « dommage collatéral ». Me rappelant que j'étais en combat, j'étais en train de réfléchir à la suite de mon assaut, me demandant ce que j'aurais bien pu faire. J'avais envie d'en terminer assez rapidement, afin d'éviter de trop devoir les blesser (oui, dans cette situation, mon sexisme lattent reste). D'un autre côté, je me demandais s'il n'y avait pas des trucs que je voulais tester, rien que pour voir de nouvelles possibilités.

C'est alors que je me remémorai ce qui s'était passé lors du tournoi. Je ne parle pas de tous les évènements tragiques qui se sont passés après, non, mais de mon affrontement avec la Dragon Slayer des flammes. Il s'était passé un événement étrange, faisant que j'avais acquis un pouvoir semblable à celui de cette dragonne et à celui d'Ethan. Je me demandai si je pouvais de nouveau l'utiliser... Peut-être ? Profitant du fait que personne ne semblait vouloir se jeter à l'offensive, je retirais ma veste et mes gants afin de gagner plus d'aisance et essayai de retrouver cette sensation que j'avais eue lorsque ce nouveau pouvoir s'était éveillé en moi. Ce mélange entre ma propre magie, celle des neiges, et un autre pouvoir qui s'était incrusté dans mon essence. Je la voyais, une sorte de sphère blanche, lumineuse, ne faisant qu'éclairer les ténèbres autour d'elle. Mentalement, je me représentais face à elle, et je tendis le bras, afin d'essayer de l'attraper. Une fois à portée, alors que je m'apprêtais à attraper cette sphère dans ma main, je sortis deux mots symboliques dans la réalité.


« - Modô… Hyôseiryu ! »

Soudain, alors que j'avais attrapé cette sphère dans mon esprit, je sentis mon corps déborder de magie. Entourant ce dernier, un puissant souffle de glace tourbillonnait autour de moi, accompagné d'une étrange aura de lumière blanche. Ces deux énergies enveloppaient mon corps tel un manteau. Observant presque abasourdi cet événement, je me tournai soudain en direction de mes adversaires pour leur donner ce qui ressemblait à un avertissement.

« - Oy ! Je vous conseille de donner tout ce que vous avez dans cet assaut. Ma prochaine attaque sera la dernière, et sans doute la plus violente que je puisse lancer… VENEZ ! »

Accompagné de cet ordre, je laissais encore plus ma magie déborder, faisant que mon aura laissait transparaître la fameuse apparence d'un dragon que seuls les Dragon Slayer, une fois qu'ils sont sérieux, sont capables d'émettre. Il ne me restait plus qu'à voir si la force de mes actes était à la hauteur de l'attente de mes mots... Mes deux adversaires semblaient être préparées à se prendre mon attaque, étant en position pour encaisser. Très franchement, je ne savais pas comment elles allaient faire franchement, parce que si j'arrivais à ressortir la même puissance qu'Ethan ce jour-là, je ne donnais pas cher de leur peau. Il en allait de même pour l'arène, si par malchance, je tirais dans le public, et que la barrière se brisait, j'étais bon pour partir en taule pour génocide involontaire. Il ne me restait plus qu'une solution. Très rapidement, je me dirigeai en courant en direction du centre de l'arène, avant de sauter en l'air en regardant le sol. Prenant mon souffle, je me préparai pour un ultime assaut.

« - Hyôseiryu no Hôkô ! »

D'un souffle, je relâchai un puissant rayon de lumière, entourée de violents tourbillons de neige qui se dirigea en direction du sol de l'arène. A l'impact avec ce dernier, une puissante explosion se produisit, se répandant ainsi sur toutes la surface de combat : il était impossible d'y échapper. Elle prenait de l'ampleur, un dôme de presque 10 mètres de neige et de lumière avait été créé ainsi. Alors que l'explosion se termina enfin, je commençais à chuter vers le sol, qui... Avait tout simplement disparu. La puissance de mon souffle avait été telle que j'avais détruit l'arène, ainsi que deux des étages inférieurs. Ma chute allait donc être plus longue que prévu, me laissant m'écraser sur des débris de pierres. Mon corps était lourd, je n'avais presque plus de magie, et seulement suffisamment d'énergie pour ressentir la fatigue. Je me redressai, respirant comme un chien galeux pour reprendre mon souffle, et regardai d'un œil à moitié endormi si mes adversaires avaient pu s'en sortir, même si j'en doutais sérieusement...
Avalon Arcana
Écuyère RuniqueÉcuyère Runique

Avalon Arcana

Messages : 14
Date d'inscription : 21/10/2014
Âge : 30
Magie / Malédiction / CS : Yochi / Pré-connaissance

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.910
Statut: Mercenaire de Rang B
Renommée : Mercenaire Itinérante
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyJeu 25 Déc - 21:57
Spoiler:

Avalon sut que leur attaque combinée n'allait pas fonctionner un peu moins de deux secondes avant l'impact. Elle le comprit à l'instant où, mû par un réflexe sans aucun doute acquis via une réelle expérience de combat, le Dragon Slayer leva les yeux sur elles. Pas d'effet de surprise. Or, sans l'effet de surprise pour compenser la différence de niveau, les chances de réussites chutaient drastiquement. Et le Dragon Slayer s'empressa de le démontrer. Avalon pressentit l'attaque quelques minuscules fragments d'éternité avant qu'Ewilan ne s'écrase sur leur adversaire. Ça allait faire mal.

"Ewilan, esquive !" lança-t-elle en désespoir de cause.

Car elle n'allait pas pouvoir s'interposer. Pas à ce stade de la manœuvre. En l'air, elle ne pouvait compter que sur ses ailes pour manœuvrer, faute d'appuis pour les impulsions de Zéphyr, et même si elle pouvait effectuer des accélérations aériennes raisonnablement brusques grâce à Seraphim, jamais elle n'atteindrait Ewilan à temps pour la couvrir vu la distance et la vitesse qui les séparaient. La Lamia était seule sur ce coup.

Le hurlement du tourbillon de neige survint un clignement d’œil plus tard. Avalon eut tout juste le temps d'apercevoir Ewilan faire apparaître son bilboquet gravitationnel, avant qu'elle-même ne voit sa vue obstruée par sa propre défense. Ainsi en l'air, sans aucun appui pour profiter de Zéphyr et du Pieu de Combat d'Aëgis, elle ne pouvait pas opposer une Great Door of Arcana, mais il y avait de toute façon plus simple à faire pour elle, et surtout bien plus optimisé considérant ses possibilités. De toute la force de ses ailes magiques, elle se propulsa sur le côté et en vrille, et son bouclier s'entoura d'une aura ondulante, juste de quoi le rendre solide pour l'immatériel et agrandir sa surface protectrice. Au moment de l'impact, ajusté de peu grâce à sa prescience, l'Arcana "frappa" la colonne de neige hurlante de son bouclier dans l'axe de sa vrille et sa propulsion pour se "faire pousser" ainsi par la tornade montante, et se retrouver propulsée vers l'exterieur de la tempête. Malgré la gestion avancée de la dynamique des forces d'Avalon, et la puissance défensive d'Aëgis, le choc fut rude, et le pavois émit une note sourde et rageuse qui résonna dans tout le bras de la jeune femme, qui souffla un grand coup pour ne pas pousser une exclamation.

Ainsi éjectée hors de la tourmente, elle utilisa ses ailes une dernière fois pour axer sa trajectoire vers le sol, et les déploya vivement pour amortir son atterrissage - elle projeta tout de même des éclats de pierres un peu partout. Alors que ses ailes de lumière disparaissaient, une sueur froide parcouru la colonne vertébrale de l'Arcana malgré son nom : elle s'en était bien sortie, mais si elle avait été à la même hauteur qu'Ewilan et non une seconde derrière, et dans le même axe plutôt que légèrement décalée, ça aurait été une autre toute histoire...

"Ewilan !"

La rouquine avait sorti son bilboquet juste avant de quitter le champs de vision d'Avalon. Avait-elle eu le temps de l'utiliser pour se sortir de la tempête, par exemple en le lançant sur le côté afin qu'il la "tire" hors de danger ? Bouclier levé et en garde haute, Avalon attendit, aux aguets, nerveuse, que la neige se dissipe. Et lorsque la visibilité revint, une seconde ou deux plus tard, la guerrière pu voir Ewilan se tenir à l'exacte position qu'avait occupé Aoyuki quelques instants auparavant, et le Dragon Slayer deux pas plus loin, la main sur la joue et se relevant. Ewilan s'était servi de son marteau pour faire front et traverser l'attaque, afin de porter son coup malgré tout ? Tant de risques... La jeune rousse était à présent marquée par de larges brûlures pâles caractéristiques de la morsure du froid, et son bras gauche pendait lamentablement - sa main bougeait toujours, cependant, l'épaule s'était surement juste faite déboîter par un mauvais mouvement dans la tempête. Cependant, tout comme l'on se brûle moins en traversant vite et de front des flammes portées par le vent, le choix d'Ewilan lui avait permis d'éviter une partie des dommages qu'aurait pu lui infliger le superbe contre d'Aoyuki si elle avait tenté une esquive qui n'aurait pas fonctionné. Dommage que le coup n'ai visiblement pas porté sérieusement malgré ça...

L'atmosphère changea cependant radicalement lorsque, après quelques secondes, le temps que chacun reprenne ses esprits, Aoyuki ferma les yeux et sembla se concentrer. La magie qu'il dégageait se transforma rapidement, changeant non seulement en intensité mais également en... nature. Du point de vue d'Avalon qui n'était guère calée en magie, cela donnait un peu l'impression qu'il fermait le deuxième poing, après n'en avoir utilisé qu'un seul de tout le combat. Des vagues de vent glacial caressèrent l'arène et firent voler les mèches folles de la guerrière autour de ses yeux, tandis que, dans une réaction purement intuitive, elle se campait un peu plus sur ses jambes.

"Ewilan. Derrière moi."

Le ton était peut-être un peu trop impérieux, mais il était rare qu'Avalon se sente... nerveuse. Tendue. Comment le Dragon Slayer pouvait-il avoir encore autant en réserve ? Elle-même était encore au beau fixe sur le plan de l'endurance, après avoir réduit au maximum ses dépenses et optimisé chacune de ses défenses autant qu'elle l'avait pu, mais Aoyuki avait enchaîné coup sur coup des techniques magiques de haut-vol, et maintenant ça ? Fairy Tail avait toujours été réputé pour la puissance de ses Aces, mais là, ça dépassait tout ce que connaissait Avalon.

"Oy ! Je vous conseille de donner tout ce que vous avez dans cet assaut. Ma prochaine attaque sera la dernière, et sans doute la plus violente que je puisse lancer… VENEZ !"

... D'accord. Un duel final, donc. Typique, dans la mentalité des mages, mais Avalon n'avait rien contre. A vrai dire, contre un tel monstre, c'était peut-être leur meilleure carte à jouer. Ewilan s'était abîmée sur la tornade de neige précédente d'Aoyuki, mais elle était encore opérationnelle : si Avalon parvenait à lui faire surmonter l'assaut du Faë, elle pourrait le cueillir quand il serait vidé. C'était un gros pari, plus gros encore que la façon dont la Lamia avait bravé la tempête pour porter un coup, mais le jeu en valait la chandelle. A vrai dire, Avalon doutait d'avoir une meilleure solution face à l'envergure de l'attaque à venir. L'autre option aurait été de tenter l'esquive comme elle l'avait fait pour le second Hôkô, mais sur ce coup-là, il lui faudrait utiliser Wind Carnival pour avoir une chance d'en réchapper, et elle en serait incapable si elle devait en plus porter Ewilan. Et puis, ne pas éprouver l'assaut de front reviendrait plus ou moins à se défiler face au défit du Dragon Slayer : indigne d'un Chevalier.

"Au nom de la maison Arcana, je relève le défi, Aoyuki Tatsuki." répondit donc Avalon d'un ton ferme avec un hochement de tête respectueux. "Montrez-moi l'honneur de Fairy Tail et des Dragon Slayer."

Se bornant à ignorer la sueur nerveuse qui s'était doucement mis à goutter à sa tempe malgré le froid qui avait envahit l'arène, elle se plaça juste devant Ewilan et raffermit sa prise sur la garde d'Aëgis, remuant les doigts pour finir de dissiper le léger engourdissement résultat du choc précédent.

"Ewilan," souffla-t-elle sans se retourner, "tu vas devoir participer. Je vais tout donner pour te couvrir, jusqu'à la dernière parcelle de mes forces, mais je vais avoir besoin de toi. Glisse-toi entre moi et Aëgis et cale-toi sur ma garde quand je me mettrais en défense absolue : tu es petite, ça devrait passer à la perfection. Ainsi, tu pourras ajouter tes appuis et ton bras aux miens pour tenir le rempart, et je pourrai te protéger plus efficacement grâce au Magic Cancel de mon armure si tu es collée à moi. Après cet assaut, le reste dépendra de toi."

Sur ces mots, le Dragon Slayer finit d'accumuler sa magie, et alors qu'Avalon armait son bras pour planter Aëgis au sol, il prit une puissante impulsion et s'éleva dans les airs. Merde, ça ne viendrait donc pas à l'horizontal, impossible de dévier pour gagner en optimisation.

"Souffle ! En-dessous, genoux gauche à terre !"

Et tout en lançant son avertissement à sa partenaire, l'Arcana planta violemment le Pieu de Combat d'Aëgis dans le sol, selon un angle délicat d'environ soixante degrés. Son bras droit, bloqué en position de force, poignée d'Aëgis contre la hanche, tenant le pavois au-dessus d'elle, jambe droite en avant pour soutenir le bouclier du genoux, genoux gauche planté au sol, tête contre la partie haute du rempart, presque collée à l'épaule droite, tandis que le bras gauche entourait Ewilan par la taille, corrigeait ses appuis, et la maintenait fermement tant comme appuis supplémentaire que comme protection physique.

"Hyôseiryû no Hôkô"

"Full Fastened Defense ~ The Great Door of Arcana"

Et il n'y eut plus qu'un monde de silence.

Elle n'aurait trop su dire quelle forme exactement avait prit le souffle de dragon qui illumina pendant un fragment d'éternité ce qu'elle voyait de l'arène depuis l'abris de son pavois. Dans un recoin très inconscient de son esprit, elle imagina une colonne de pure lumière, entourée de spirales étincelantes de cristaux de givre, reflétant tels des diamants l'éclat du pilier doré en une infinité de soleils. Une vision de merveille. Le Jugement des Fées.

Puis vint le hurlement, et enfin l'impact. Le mugissement déchirant et débordant de violence de la tempête de lumière et de neige rencontra la note puissante et vibrante, métallique, profonde et hargneuse, de la fortification la plus puissante d'Aëgis. Le choc d'une promesse de destruction contre l'obstination de la sauvegarde. Le marteau rageur des grands dragons s'écrasant sur l'enclume ayant forgé une lignée. L'onde sonore à elle-seule balaya les gradins, jetant les spectateurs au sol. L'onde de choc suivit, faisant vibrer d'une bien sombre manière la barrière de l'arène. Puis l'explosion, ravageant le sol et l'espace, provoquant un pilier de lumière sans doute visible à des dizaines de kilomètres à la ronde. Et au milieu de cette fin du monde, Avalon hurlait. Elle brillait de mille feux, au milieu d'une sphère de pure lumière blanche, entourée qu'elle était de la bulle créée par Aëgis, et enveloppée encore par le linceul éthéré que déployait Seraphim. La peau de ses jointures avait sauté dès le premier instant du choc sous la violence de l'impact, et son épaule droite s'était fracturée sur le coup, mais elle s'en moquait. La douleur, en cet instant, était une information d'une futilité ridicule. C'était tout simplement à une échelle trop minuscule. Bornée, acharnée, luttant contre chaque parcelle infinitésimale de cet instant où il lui semblait mourir dix fois, elle poussait, de toutes ses forces et de toute son âme, hurlait sa volonté et sa défiance, son refus d'abandonner tant qu'un infime soupçon de force demeurait vivace en son être. Elle puisait dans ses réserves sans compter, tant pour maintenir Aëgis que pour sustenter Seraphim, et même Zéphyr lui servait, renforçant ses appuis avec autant de diligence que pour une Wind Road of the Grand Traveler, tout pour ne pas perdre le moindre pouce de terrain.

Hélas, chacun a ses limites, et celles d'Avalon la rattrapèrent avant que l'assaut entier ne soit terminé. En désespoir de cause, dans un ultime geste d'obstination, dans un dernier souffle de défi et d'abnégation, elle utilisa son bras gauche, toujours arrimé autour de la taille d'Ewilan, pour tirer celle-ci au sol, se laissant tomber sur elle sur son flanc droit de toute la surface de son corps, et plaquant Aëgis sur tout son flanc gauche, formant comme un blocus d'acier et de chair autour de la Lamia. Blocus qui fut aussitôt verrouillé par le poids des restes du Souffle de Dragon, qui s'abattit dessus avec allégresse.

Peut-être Ewilan émit-elle des cris de surprise ou de protestation. Peut-être accepta-t-elle la manœuvre sans rechigner. Avalon n'en sut rien : l'instant suivant, elle ne sentit plus qu'un froid cruel, dévorant, affamé et implacable ravager son dos, ignorant littéralement ses vêtement et son armure comme si elle était nue.

Elle sentit sa conscience gagnée presque instantanément par ce froid avide. Elle n'avait plus mal. Elle ne sentait déjà plus rien. Seule l'obscurité remplaçait doucement la lumière.

"Ewilan..."

La suite ne sortit pas, et sa conscience s'éteignit en même temps que le typhon de magie.
Ewilan Finnigan

Ewilan Finnigan

Messages : 149
Date d'inscription : 16/10/2014
Âge : 29
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô / Réarmement

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.275
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyJeu 25 Déc - 22:58
Warrior Girls VS Dragon Boy
Ewilan & Aoyuki & Avalon

Those Who Fight Further



Bordel, ça faisait un mal de chien son attaque. Bon ok, j'avais décidé de l'encaisser de front, voulant utiliser cette opportunité pour l'attaquer, mais tout de même. La différence de force était très notable. C'était donc ce genre de force qui représentait l'écart entre un mage moyen et un puissant. Et moi qui me considérais comme une experte du combat, il allait falloir que je révise cette opinion à la baisse.

Résultat des courses, un bras déboîté et de larges brûlures sur ce dernier. Je ne pouvais rien faire d'autre que de grimacer de douleur, en tenant mon bras. Tss, j'espérais que ces idiots de soigneurs pourraient virer cette blessure avant qu'elle s'affecte, pas envie que l'on me coupe le bras, moi !

Au moins, j'avais réussi à le toucher, c'était déjà ça. Mais à quel prix ? Je n'espérais pas vraiment pouvoir gagner dans cet état. Déjà que j'étais contente d'avoir réussi à le toucher une fois. La victoire, c'était même pas la peine d'y penser. Je massais douloureusement mon bras, tandis que notre adversaire semblait se concentrer. Il devait être en train de préparer quelque chose. Et quoi que ce soit, il n'allait pas faire dans la dentelle...

« - Modô… Hyôseiryu ! »

Dites-moi que c'est une blague ? Certes, j'avais entendu parler de cas où un Dragon Skayeur utilisait deux éléments à la fois, mais tout de même. Quel genre de monstre était-il pour utiliser ce genre de techniques ? Déjà qu'il était plus fort que nous, là il enfonçait une porte ouverte. Et boudiou que ça allait faire mal !

Un véritable déferlement de glace était visible. C'était clair : cette fois-ci, il attaquerait à fond. Une boule se forma dans ma gorge. Je n'avais pas ressenti ce sentiment depuis des années, le jour où j'avais fait la rencontre de mon futur maître. Oui, c'était de la peur. Ce type, cet Aoyuki, il était aussi fort que mon professeur, du temps où il était encore en vit. Tss, c'était de la triche. Comment pouvais-je gagner contre autant de puissance ? Il n'y avait pas un seul moyen. Je fermais les yeux, résignée à accepter la défaite...

« - Oy ! Je vous conseille de donner tout ce que vous avez dans cet assaut. Ma prochaine attaque sera la dernière, et sans doute la plus violente que je puisse lancer… VENEZ ! »

Comme me l'avait demandée précédemment l'Écuyère, je me mis derrière elle, écoutant attentivement son plan. Elle se foutait de moi ? Elle voulait qu'on encaisse ce truc plein pot ? Mais on allait y passer. Enfin, il n'y avait pas vraiment autre chose à faire. Je n'avais aucune idée de comment nous sortir de ce pétrin. Tout ce que je pouvais faire, c'était serrer les dents.

« - Hyôseiryu no Hôkô ! »

"Full Fastened Defense ~ The Great Door of Arcana"

C'était quoi ? Je n'en croyais pas mes sens. J'avais beau pousser de toutes mes forces, n'économisant aucune parcelle de mon énergie dans le but d'aider ma partenaire afin de se protéger de l'attaque. Mais, au moment du choc avec l'attaque d'Aoyuki, le Snow Dragon, je compris enfin. J'avais fait une erreur. Une erreur toute bête. Il n'était pas aussi puissant que mon maître. Il l'était bien plus.

Bon sang. Ce n'est pas vrai. Cette force. Cette force que rien ne semble pouvoir entraver. Ce genre de force... ce genre de puissance... existe donc... vraiment ?

Je pris la peine de lâcher un petit rire amer, tandis que nous encaissions l'attaque, tentant tant bien que mal d'y résister. Nul entraînement, nulle technique ne pouvait nous sortir de là. Non tout cela... tout cela n'avait jamais eu la moindre importance face à cette puissance destructrice. Comme j'avais été avare, de penser pouvoir le vaincre.

Trou noir.

Après quelques secondes, je rouvris les yeux. Difficilement. Tout mon corps me faisait mal et je ne pouvais bouger. Je sentais quelque chose de bizarre dans ma bouche. En crachant, je me rendis compte que c'était une dent qui venait de voiler. Et merde. Le gout métallique du sang emplissait ma bouche et je voyais trouble. Mon bras gauche, déjà blessé devait être dans un état encore plus sale qu'auparavant.

Qu'est-ce que je faisais ici, déjà ? Ah oui, le match. L'attaque. Tout me revenait en tête. Je n'arrivais même plus à rire, trop faible pour ça. J'inspirais lentement, puis expirais de la même façon. Le match, comment s'était-il terminé ? Aoyuki avait dit que c'était sa dernière attaque. Était-ce parce qu'il ne lui restait plus d'énergie ? En tournant la tête, je vis que ma partenaire était inconsciente, comme si elle dormait. Je l'enviais. S'il te plaît monsieur l'arbitre, dépêche- toi de nous dire le résultat du match, que je puisse dormir moi aussi, la journée a été longue...


►& The Winner Is ?...
Code by AMIANTE
Aoyuki Tatsuki
Admin / HiryuuAdmin / Hiryuu

Aoyuki Tatsuki

Messages : 1155
Date d'inscription : 08/04/2012
Âge : 31
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Snow Dragon Slayer, 1st Gen
Magie / CS Secondaire : Holy Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.890
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy EmptyLun 5 Jan - 14:18
J'avais vraiment du mal à bouger, c'était une sensation assez étrange. Je ne ressentais pas vraiment de douleur, ni de fatigue psychologique. J'étais juste... Crevé. Le sort que j'avais lancé était extrêmement puissant, suffisamment pour transformer le stade en cuvette géante, mais en contrepartie, il demandait une énorme consommation de magie. Le mode Neige Sainte, hein ? On dirait qu'il va falloir apprendre à le maîtriser pour évite de faire un véritable carnage. Cependant, étrangement, j'ai comme l'impression que si jamais je n'avais pas fait cette expérience avec Ethan et la Master de Lamia Scale, pour débloquer cette fameuse « seconde origine », je n'aurais jamais pu sortir une telle attaque avant longtemps.

Alors que je tournai, du mieux que je pouvais, la tête afin d'observer les lieux, je pouvais voir les dégâts que j'avais causés. Des débris de partout, de véritables ruines, je sentis bien que si jamais Fairy Tail l'apprenait, je serais autant acclamé par mes comparses pour avoir un bon quota de destruction de masse, mais autant je pouvais sentir la fureur d'Alandro s'abattre au moment de payer la facture... Cela me faisait rire un peu, tellement peu que je me demandais si j'avais réussir à produire un son à cause de mon épuisement. Très franchement, je commençai à avoir peur, puisque je me mettais à penser comme ces tarés de la démolition. Au final, je me serais adapté plutôt vite, mais voilà, ça fait peur de se dire « Je suis content d'avoir réussi à causer une telle pagaille. »

Après un rapide tour des lieux, je pus voir enfin mes adversaires, qui eux, étaient en bien pire état que moi. Si je ne souffrais que d'une irrémédiable envie de retrouver mon pieu, eux au contraire, avaient pleinement ressenti les conséquences de mon attaque. J'ai cru voir qu'elles étaient encore conscientes un court instant avant de succomber de leurs blessures, mais je pensai qu'il s'agissait d'une simple hallucination. Je sentais que bientôt, j'allais moi aussi m'écrouler, je voulais tenir debout, mais il semblait que mon état réquisitionnait une bonne grosse sieste... Accompagnée d'une collation de la taille d'un iceberg après.

Cependant, je pouvais entendre au loin un bruit étrange, j'avais du mal à le distinguer au début. Au bout de quelques instants, je pouvais voir un Lacryma descendre, peut-être une caméra volante, ce genre d'appareils qu'on utilisait pour...


« - Ah oui… C’est vrai… Je suis en arène… »

J'étais tellement emporté par ce qui venait de se passer que j'avais complètement zappé que nous nous trouvions dans une arène, au Domus Flau, ou du moins, ce qu'il en restait. Le bruit étrange que j'avais entendu devient plus clair : il s'agissait des acclamations du public. Ce dernier semblait plus satisfait de me voir que par rapport au début du combat. Cela m'étonnait, puisque j'avais pourtant montré à quel point je pouvais être destructeur. Était-ce justement ça, le fait que je rappelais bien les membres de Fairy Tail ? Peut-être. Enfin, je m'en fichais, j'avais fait un bon combat. C'est alors que j'entendis la voix du commentateur parler.

« - Ce fut un match palpitant, remplit de rebondissement ! Mais comme toutes bonnes choses, cela a une fin ! Et il semblerait qu'un des combattants soit encore conscient ! »

Ça y est, il allait me désigner comme vainqueur. Au final, je m'en fichais un peu, puisque le combat en lui-même était suffisant pour ce qu'il a pu m'apporter. « La passion du jeu plutôt que la pression de l'enjeu » comme diraient certains. Après un court instant de réflexion, je commençais donc à accumuler de l'air pour ma prochaine réplique.

« - Et le vainqueur de ce match n’est autre qu’A-
- DRAAAAAAAAAAAAAAAW ! »

Mon cri avait interrompu tout le monde, créant ainsi un nouveau silence pesant. Je ne savais pas ce qu'il se passait là-haut, mais une chose était sûre, je les avais surpris sans doute par deux choses. La première, bien évidemment, mon cri qui retentit dans tout le stade alors que j'étais sur le point de perdre conscience. La seconde, par le visage que j'affichais : un sourire avec toutes mes dents bien à la vue. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti une telle excitation, qui me mettait dans un état de bonne humeur. Je ne pouvais pas laisser mes deux adversaires sans récompenses, après m'avoir autant donné la pêche. Mais bon, ce cri avait consommé ma dernière dose d'endurance, me laissant partir pour un profond sommeil.

D'après les dires des médecins du Domus, j'aurais dormi environs 16 heures, et je ne m'étais réveillé que pour une chose : j'avais une dalle pas possible ! Ils n'avaient rien remarqué de graves au niveau de mon métabolisme, et donc, m'ont laissé partir vider les frigos du Domus Flau de tous leurs glaçons, crèmes glacées et autres produits congelés. Une fois rassasié, je me dirigeai devant la chambre dans laquelle étaient en train de se reposer mes adversaires. Cependant, au lieu de rentrer, pour différentes raisons, je décidai de faire un salut en baissant la tête, tout en les remerciant. J'étais plutôt content de moi et voulu enchaîner sur un autre combat, ayant retrouvé ma forme, mais les organisateurs m'ont bien fait comprendre que le Domus allait prendre du temps avant d'être reconstruit grâce aux Lacrymas d'Arc of Time, et on bien souligné que j'allais devoir rembourser certains dommages auxiliaires...Je décidai donc de choisir un petit Footing en direction de Magnolia, avec des créanciers en guise de concurrents, au lieu d'un petit combat pour changer.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy   [1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy Empty

[1 VS 2] Warrior Girls VS Dragon Boy

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Grimoire Ship] Scalpel ? Scalpel. Dragon ? Dragon ?! [PV Selena]
» Collection d'un Dragon.
» Un Dragon dans la place!
» Demande pour un Dragon
» Attention : Dragon Méchant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Domus Flau :: 1 VS 2
-