Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Partagez

 In the Light, My Heart Beat [PV Selena]

AuteurMessage
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

Lucifer Amaiyuri

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 36
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyMer 26 Fév - 8:51
Anger

Seul, dans mes quartiers, je travaillais en cette nuit de pleine lune, penché encore et toujours sur mon bureau à étudier des rapports sur la Prison du Conseil. Les arbrineux laissaient une lumière blanche inonder la pièce, celle-ci passant par l'immense baie vitrée qui faisait toute la largeur de la chambre. Les reflets lunaires éclairaient les feuilles que je lisais, penché sur mon plan de travail où se tenait en vrac tout un tas de documents en désordre. Certains portaient les mentions de "confidentiel" ou "secret", mais malgré cela, je ne trouvais rien de véritablement utile. Je sentais la fatigue s'emparer de moi alors que ma vue commençait à défaillir. Depuis combien de temps n'avais-je pas dormi ? Cela devait se compter en jours désormais, voire peut-être même en semaines avec quelques heures de micro-sieste ici et là.

J'avais ordonné à Dante d'aller s'occuper de son nouveau "camarade" avec l'aide de Sirius. Il fallait avouer qu'un Cerbère était un atout de taille dans un combat, mais mieux valait qu'il s'acclimate aux voyages dans le Grimoire Ship et qu'il apprenne à connaître ce dernier, faisant maintenant office de nouvelle maison pour lui. Les Ryuuken trônaient au mur, accrochés et suspendus. Je ne craignais pas que l'on me les prenne, m'étant aperçu que lorsqu'un autre que moi les touchait, ce dernier avait la brusque vision des deux lames le transperçant par derrière, un Saki des plus effroyables s'échappant des deux lames. Mais malgré leur acquisition, en lisant les rapports sur les gardiens de la Prison du Conseil, je sentais que je n'étais toujours pas de taille à libérer mes deux compagnons d'armes.

Plus je lisais, et plus je sentais cette impuissance, tout en ayant l'image de Leïto, souriant le matin et me saluant, avant d'entendre la voix de Seika me disant qu'elle avait confiance en moi. En ce moment, ces deux personnes étaient enfermées entre quatre murs, à peut-être subir des tortures inimaginables, et de mon côté, chaque plan que j’échafaudais pour les faire sortir se montrait insuffisamment réaliste pour marcher, pendant que j'étais là à siroter mon café, installé dans mon fauteuil, à ce fichu bureau en bordel, avec la capuche de mon manteau d'anonymat qui retombait sans cesse. Plus j'y pensais, et plus la colère s'emparait de moi, tant et si bien que, cumulée à la fatigue, elle me poussa à m'énerver radicalement.


KUSO !

Balayant le bureau de rage devant la création ratée d'un nouveau plan de sauvetage, faisant tomber les affaires sur le sol, je laissais exploser ma rage et ma frustration. Après avoir "balayé" le bureau, je finis par poser mes mains sous ce dernier pour l'envoyer valser contre le mur. Puis ce fut le tour de la chaise, qui percuta le rideau contre l'autre mur, le déchirant pour dévoiler à la lueur de la nuit et des arbrineux, l'ensemble des recherches qui y étaient épinglées. Des portraits de gardiens, des hautes instances, des dirigeants de la Prison, avec au centre Seika et Leïto, le tout entouré de plans, cartes du royaume, reliés par des fils rouges accrochés à des épingles accrochées au mur, donnant l'impression d'un travail méticuleux, colossal, mais ô combien obsessionnel.

Devant cela, ma rage reprit de plus belle, alors que je pris la lampe de chevet pour l'envoyer valdinguer contre un autre mur, avant que ce ne soit le tour de la table sur laquelle elle était originellement posée. On pouvait m'entendre hurler de rage dans tout le vaisseau, ainsi que le bruit des objets se brisant contre les murs ou le sol. Puis, après quelques minutes, plus rien. J'étais là, seul, sous la lueur de la végétation de la Forêt Ancestrale et de la Lune, posé à genoux, au milieu de tout un tas de papier. Ma capuche retombant sur mon visage ne laissait pas entrevoir que toute cette colère cumulée à ma fatigue m'avait laissé sur les rotules. Dans cette position particulière, j'étais assoupi... En paix. Car mes yeux venaient de se fermer et mon esprit se reposait enfin, même si ce n'était que pour un court instant.

Je sentais cependant mes blessures du combat contre le Cerbère me faire mal à nouveau, bien que j'étais endormi. Ce silence après tout le brouhaha que j'avais produit devait en inquiéter plus d'un. Mais personne n'osait pénétrer dans ma chambre sans y être invité, ce qui expliquait que personne n'ait encore fait irruption alors que je jouais au frisbee avec le mobilier. Dormant d'un sommeil paisible, non pas parce que mon esprit avait trouvé la paix, mais plutôt parce que mon corps avait atteint ses limites, je restais ainsi agenouillé au milieu de tout le chaos que j'avais mis dans mes appartements... Respirant de manière forte, ma fatigue m'ayant finalement vaincue... Mon corps se remettant peu à peu des efforts ininterrompus que j'avais exigé de sa part...


Selena Wiselight3

Selena Wiselight3

Messages : 166
Date d'inscription : 09/10/2012
Âge : 32
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer 2nd Generation
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.255
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyJeu 27 Fév - 22:55
Du papier, depuis la fin de la bataille contre les Régalia-Dragon, ma vie était devenue un océan de papier. Dans la guilde tout le monde était sur le pied de guerre, chacun avait une affectation précise pour que l'on puisse bientôt aller récupérer nos compagnons d'armes et la mienne était toute trouvée. Je parcourais le pays depuis plusieurs semaines pour mettre à jour avec le plus de précisions possible les effectifs de l'armée en indiquant la ou les magies ainsi que la puissance de chacune des personnes susceptibles de se mettre en travers de notre chemin et la liste était longue... Pour récolter autant de données en un minimum de temps, je voyageais de jour comme de nuit en louant diverses montures suivant la région que j'écumais. Pour que celles-ci ne finissent pas par mourir d'épuisement je faisais des pauses assez fréquemment, profitant de ces dernières pour écrire quelques comptes-rendus, manger et dormir un peu lorsque j'arrivais à trouver le sommeil.

Comme je l'aurais fait par le passé pour n'importe quel membre de l'équipe de repérage, je ne ménageais pas mes efforts pour faire en sorte qu'ils puissent revenir parmi nous. Quand je pensais que tout le monde m'avait tourné le dos et que j'étais moi-même enfermée, Lucifer était venu me libérer avec l'aide de sa guilde et m'avaient arrachée de cet enfer, il était grand temps pour moi de leur rendre la pareille. Quand je songeais à eux, je priais pour que la cruauté des gardiens leur soit épargnée, pour qu'ils tiennent jusqu'à ce nous venions les chercher. Ils étaient plus qu'un compagnon de beuverie et qu'une conseillère en amour pour moi, c'étaient avant tout des amis. Mais pour l'instant je ne pouvais rien faire de plus pour eux que d'aller à la pêche aux informations en espérant trouver quelque chose qui aidera à leur libération.

De retour dans le Grimoire Ship, je m'affairais à rattraper mon retard dans les dossiers relatifs à la guilde comme ceux des membres fraîchement recrutés. Il y avait aussi la comptabilité de la guilde, bien qu'habituellement Lucifer préférait s'en charger lui-même, il consacrait pour le moment cent pour cent de son temps à l'élaboration d'un plan pour faire évader Seika et Leïto. Je m'occupais avec ferveur de cet océan de papier à l'aide de mes lunettes magiques. Les heures défilaient au rythme des pages et et mon attention en faisait de même sous l'effet de la fatigue. Je retirais mes lunettes et me massais les yeux qui n'étaient guère accoutumés à l'utilisation prolongée de ce genre de gadget. Si je continuais comme ça je risquais de faire des fautes dans l'évaluation du budget de la guilde, ce qui pourrait avoir de fâcheuses répercussions sur son organisation. Je me préparais à aller me coucher en troquant ma tenue habituelle pour une de mes nouvelles robes de nuits quand un détail sur un des chefs de caserne me revint en mémoire et, sans que je m'en rende compte, je m'étais à nouveau plongée dans mon océan de papier. Du moins c'était le cas jusqu'à ce que Morphée ne me tire de force vers un sommeil sans rêve.

J'ignorais combien de temps j'avais dormi quand un boucan monstre fini par me réveiller en sursaut. Je m'étais une fois de plus endormie sur mon bureau comme le confirmait la feuille qui était restée collée sur mon visage. Alertée par le bruit, je quittais rapidement ce papier de là sans prendre garde à la petite trace d'encre qu'il avait déposée sur ma joue avant d'enfiler une robe de chambre pour me rendre vers l'origine de ce raffut. Je n'eus pas besoin d'utiliser ma vision des auras pour constater que la source de tout ce bruit n'était autre que les appartements de Lucifer. Inquiète, je pressais le pas pour parcourir les quelques dizaines de mètres qui séparaient ma chambre de la sienne. La situation était d'autant plus inquiétante lorsque le bruit cessa subitement je me mis à courir dans le grand hall avant d'ouvrir d'un coup la porte de ses appartements.


- Lucifer, est-ce que ça va ?

Pas de réponse. Dans la pièce, tout avait été ravagé comme si une bête sauvage y avait été enfermée pendant plusieurs jours. Il était là, à genou au milieu des débris de ce qui constituait son mobilier. Tout en faisant attention où je mettais les pieds, je me rapprochais doucement de lui. Je ne savais pas comment il avait fait, mais il avait réussi à s'endormir dans cette position. J'étais soulagée de le voir se reposer un peu, je me doutais bien qu'il n'avait pas dû s'accorder beaucoup de répit compte tenu de la situation, mais j'avais le cœur lourd en voyant tout ces rapports et ces photos accrochées a son mur. Son corps était peut-être en train de se reposer, mais son esprit lui ne serait pas en paix avant que Leïto et Seika ne soient sortit d'affaire.

À défaut de pouvoir le porter jusqu'à son lit, je l'allongeais précautionneusement sur le sol en lui offrant mes jambes en guise d'oreiller. Je comptais bien rester là et veiller sur lui jusqu'à ce qu'il se réveille.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

Lucifer Amaiyuri

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 36
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyVen 28 Fév - 8:57
Peace

Dans le chaos de mes pensées, même endormi, je sentais la pression et le poids de mes responsabilités. J'étais celui qui avait conduit Leïto et Seika sur ce champ de bataille, les ayant poussé à suivre ce combat qui avait été le mien. Plus j'y pensais, et plus je me sentais égoïste et fautif envers eux, sachant qu'il s'agissait avant tout d'une histoire de vengeance, plus que d'une histoire de devoir. Certes, mon esprit de Chevalier me poussait à détrôner les membres du Conseil Magique et à les punir pour ce qu'ils avaient fait, même si j'ignorais lesquels étaient responsables. Mais ma volonté se tournait vers un désir et une soif de vengeance inextinguible, consumant tout sur son passage.

Dans cette volonté incendiaire, j'avais pris la tête d'un puissant groupe de hors-la-loi, j'avais choisi d'incarner le mal, le chaos, aux yeux de ceux que j'étais censé défendre. J'avais levé ma lame contre des êtres qui partageaient jadis le même idéal que moi. La seule différence entre eux et moi était désormais que je n'étais plus entravé par les chaînes hiérarchiques, agissant de mon propre chef, ne suivant plus d'ordre. Mais j'avais laissé ma haine prendre le dessus sur mes obligations, agissant parfois comme ceux contre qui je luttais jadis, même si je m'évertuais à faire respecter le code de la chevalerie. Le moment venu, lorsque je serai face aux mages du Conseil, je devrais faire un choix... Occire ces derniers sans connaître l'identité du responsable de la mort d'Alkaid, tuant sans doute au passage des conseillers innocents, ou les épargner jusqu'à ce que je sache enfin le fin mot de l'histoire.

Penser à tout cela, constamment, sentir le tiraillement incessant du bien et du mal, voilà qui était on ne peut plus éprouvant, physiquement et psychologiquement. Même endormi, je sentais tout le poids de cette réflexion quotidienne assaillir mon esprit. Et pourtant, alors que j'étais là, endormi, mais toujours nerveux, toute cette pression, tout ce dilemme, sembla s'envoler brusquement, sans raison. Mes traits froncés, montrant que je dormais assez mal, semblèrent alors brusquement s'apaiser, tandis que je sentais une chaleur réconfortante, rassurante. Pendant l'espace d'un instant, j'avais véritablement l'impression d'être en paix. Mais d'où cela pouvait-il venir ? C'était la question que je me posais alors que j'émergeais, ouvrant lentement les yeux.

Encore un peu épuisé, mes pupilles mirent du temps à faire le point, avant que je ne finisse par distinguer un visage. Les traits fins, le visage soucieux, je parvenais à entrevoir le visage de Selena, juste au-dessus du mien, je finis par comprendre que l'oreiller moelleux se trouvant sous ma nuque et ma chevelure, n'était autre que les cuisses de la jeune femme. La magie de mon manteau d'anonymat n'étant plus active, on pouvait voir mon visage en grande partie, joues écarlates comprises, l'obscurité de l'habit se limitant à la partie haute jusque sous mes yeux, la teinte rougeoyante de ces derniers brillant dans le noir. Puis, après cela, je repensais brusquement à notre échange sur le pont du Grimoire Ship. Cette fois-ci, ce ne furent pas mes joues qui rougirent, mais bel et bien tout mon visage, alors que j'avais l'impression de laisser un nuage de vapeur s'échapper de toute ma tête, juste à cette pensée embarrassante.

Mais je fus rapidement rappelé à mes pensées, réalisant qu'ainsi, dans les bras de la jeune femme, j'avais toujours cette étrange sensation de paix. Le poids de mes responsabilités de Master, les mille et une choses auxquelles je devais penser incessamment, les tracas de ma vie de criminelle... Mon passée... Tout cela ne me hantait plus. Pourquoi donc ? Pourquoi, en cet instant, la seule chose que j'avais à l'esprit était cette sensation de bien-être, de tranquillité, qui me laissait, pour la première fois depuis des années, véritablement respirer à plein poumons. Levant lentement ma main droite, je laissais quelques mots sortir timidement de ma bouche, de manière à peine audible.


Reste... S'il te plait...

Ma main passa à côté de la joue de Selena, s'arrêtant un bref instant, hésitant à donner ce contact physique à la signification lourde de sens. Devais-je franchir cette ligne ? En avais-je le droit ? Est-ce que cela était raisonnable ? Quelle idée la jeune femme se ferait-elle si jamais ma main se posait sur sa joue ? Avait-elle seulement conscience de la signification de ce geste ? Tant de questions qui auraient alimentées mon hésitation... Et pourtant, ainsi allongé, la tête sur les genoux de la belle, je n'y pensais même plus, véritablement libéré de tous les tourments que mon esprit trop terre-à-terre m'imposait. Ma paume de main se cala contre sa joue, caressant sa peau avec douceur. Elle pouvait désormais le lire dans mes yeux, le sentir à ce simple contact... A cet instant, elle pouvait faire ce qu'elle désirait de moi car...

J'étais complètement sans défense...


Selena Wiselight3

Selena Wiselight3

Messages : 166
Date d'inscription : 09/10/2012
Âge : 32
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer 2nd Generation
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.255
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyLun 3 Mar - 20:49
Dans la douce lueur des arbrineux, ce que je pouvais voir, personne d'autre ne l'avait vu auparavant. Le visage endormit du Master de Grimoire Heart différait tellement de celui qu'il arborait face au reste du monde. Dans tout le pays il était craint et diabolisé, c'était même pour certains l'incarnation du mal, mais si seulement ils savaient la vérité, ils le verraient peut-être autrement. Il était à ce moment bien plus proche du Lucifer que j'avais rencontré à Mac Anu que de celui qu'il était devenu. Je retrouvais celui dont j'étais tombée amoureuse. J'aurais tant voulu passer la main dans les cheveux, mais j'avais trop peur de le réveiller pour cela. Je ne voulais pas rompre cet instant pour pouvoir graver cette image pour toujours dans ma mémoire.

Depuis la bataille dans la Tour du Paradis, j'avais l'impression que je pourrais le perdre à tout moment. Cette pensée me rappela les mots que j'avais prononcés ce jour-là. Je n'en revenais toujours pas d'avoir laissé exploser ainsi mes sentiments que j'avais pourtant réussi à contenir depuis si longtemps. Même lorsque Lucifer m'avait embrassée sur le pont, je n'avais rien dit, ou plutôt je n'avais rien pu dire. Rien que d'y repenser, je sentais mon cœur s'affoler, c'était si inattendu de sa part qu'il m'arrivait encore de me demander si cela c'était vraiment passé. N'avais-je pas tout simplement rêvée cette scène sur le pont de vaisseau ? La sensation de ses lèvres se posant délicatement sur les miennes me paraissait si réelle... Et si je réessayais pour voir ? Sachant que ce n'était pas une bonne idée, je secouais vivement la tête en essayant par la même occasion de renvoyer ces souvenirs dans un recoin de mon esprit.

Je ne savais pas si ce mouvement en était la cause, mais Lucifer était doucement en train de se réveiller. Jje ne pouvais pas m'empêcher de la regarder avec une pointe d'inquiétude. Après tout, sa dernière expédition s'était avérée vraiment dangereuse et bien qu'elle fût une réussite, il était revenu avec son lot de blessure. Si jamais il n'était pas revenu... Je ne préférais pas y penser. Soudainement, Lucifer était devenu tout rouge, si bien que j'hésitais entre poser ma main sur son front pour vérifier sa température ou m'excuser pour avoir fait irruption dans ses quartiers privés. Pour dire vrai je commençais un peu à paniquer, mes pensées entremêlaient pour former un joyeux bazar dans ma tête quand les paroles de Lucifer balayèrent tout mes doutes.


Dans la pièce ravagée, l'atmosphère avait brusquement changé, comme si nous étions hors de temps, que tout avait disparu autour de nous, ne laissant que la lumière des arbrineux percer jusqu'à nous. Combien de fois avais-je rêvé de ce jour où je pourrais voir mon amour se refléter dans ses yeux ? Des centaines, peut-être même des milliers de fois. J'avais tellement rêvé que j'avais même fini par ne plus rien espérer. Mais en cette nuit de pleine lune, je voulais me donner encore une chance d'y croire. La main de Lucifer était étonnamment chaleureuse et douce, mais aussi forte et rassurante. Je sentais mon visage rougir très rapidement à son contact de même pour mon rythme cardiaque qui s'emballait à nouveau. Je déposais ma main sur la sienne, lui rendant ainsi sa caresse avant de la serrer contre ma joue. Le verrou que j'avais moi-même posé sur mon cœur s'était enfin brisé. A cet instant, je laissais toute forme de raison derrière moi. Ces sentiments que j'avais caché pendant si longtemps ressurgissaient avec une telle intensité qu'il m'était impossible de faire marche arrière. Mon regard plongé dans le sien, je me penchais jusqu'à ce que les lèvres puisse atteindre les siennes avant d'y déposer un baiser long et passionné. Je ne savais pas de quoi demain serait fait, ni si notre relation allait évoluer après cette nuit, je laissais juste pour la première fois mon coeur s'exprimer librement.
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

Lucifer Amaiyuri

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 36
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyJeu 6 Mar - 10:25
Passion

Pourquoi diable agissais-je ainsi ? Pourquoi mon esprit était-il troublé à ce point ? J'avais l'impression que plus rien d'autre n'importait en cet instant que cet instant lui-même. Le contact de ma main avec la peau de Selena était incroyablement doux, et par ce simple toucher, je sentais comme une vague d'électricité parcourir mon corps tout entier. Je savais bien qu'Adrix m'avait prévenu au sujet de ces étranges phénomènes, il m'avait même donné un médicament pour en prévenir les effets... Sauf que cela ne prévenait rien du tout. Il m'avait certes mis en garde contre la possibilité que l'état empire avant de s'améliorer, mais à ce point ! Sentir la main de Selena prendre la mienne laissa une faiblesse dans mes membres supérieur s'immiscer en moi. Même si j'avais voulu retirer mes doigts de ses joues, je n'y serai pas parvenu.

Je ne pouvais plus penser... Je n'avais à l'esprit que la femme qui se tenait là, au-dessus de moi. Et plus que tout autre chose, j'avais des images qui défilaient dans ma tête... Le genre d'images capable de faire rougir l'individu taciturne et habituellement froid que j'étais. Sauf qu'en ce moment, le genre de scène, le genre d'envies, qui me passait par la tête, était loin d'être le quotidien que mon esprit avait l'habitude d'envisager. Des étreintes, des corps nus l'un contre l'autre, des cris de passion... Juste ce contact avec Selena avait laissé tout cela s'immiscer en moi. Comment cela se faisait-il ? J'avais déjà eu d'autres contacts avec la jeune femme et jamais cela n'avait abouti à ce genre de choses ! Était-ce son parfum ? J'avais pourtant pris le médicament de ce fichu pingouin ! Et pourtant, depuis que j'avais ingurgité la substance peu ragoutante, c'était l'effet inverse qui s'était produit ! Saleté de palmipède ! Il m'a vendu une médecin en toc ! Dès que je sors d'ici je vais le...

Puis plus rien... Juste un contact qui balaya tout. Ses lèvres... Plus douce encore que lors de notre bref échange sur le pont. A cet instant, toutes mes pensées furent balayée d'un seul coup. Sentir la peau de Selena, ses lèvres, sa langue... Et godamnit ! Quel était ce mouvement incroyable de celle-ci par ailleurs ?! Si cela avait pour but de m'empêcher de penser à toutes les choses qui hantaient mon esprit un instant plus tôt, c'était loin d'être la meilleure solution. Lorsque ce contact cessa, il y eu un mouvement de flottement... Était-ce de la gêne ? Ou, au contraire, un moment de réflexion pour savoir comment les choses allaient se passer ensuite ? Je sentais ses lèvres rompre le contact, et malgré cela, alors que nous étions à quelques millimètres l'un de l'autre... Je ne voulais pas... Je ne voulais pas que ces échanges cessent. En temps normal, je me serai éloigné pour réfléchir à ce qui venait de se passer, mais poussé par une chaleur corporelle dont j'ignorais l'origine, mais qui n'était sûrement pas étrangère à l'allergie décrite par Adrix et le remède que ce dernier m'avait donné... Il m'en fallait plus... Encore plus... Beaucoup plus !


Spoiler:

Alors que Selena se redressait, je décidais de ne pas rompre le contact, me relevant à mon tour en rapprochant à nouveau mes lèvres des siennes, échangeant plusieurs baisers dans cette action, et ce de manière de plus en plus frénétique. Tant et si bien que, poussé par cet excès de passion, je finissais face à la demoiselle, me faisant nettement plus pressant, nettement moins doux qu'au début. L'aphrodisiaque du Pingouin avait un effet qui dépassait ses espérances, bien que je ne sois pas au courant de la nature même du médicament aux effets inverses à la prescription de ce cher docteur. Celui-là... Je ne savais pas quoi en faire... L'étriper ou le remercier. Actuellement, en vérité, il n'habitait nullement mes pensées.

M'avançant de plus en plus sauvagement vers Selena dans des échanges de plus en plus brutaux, je finis par pousser mon visage un peu trop contre le sien, en plein baiser, la renversant sur le sol couvert de papiers en tout genre. En moins de temps qu'il n'en aurait fallut pour le dire, je me retrouvais ainsi au-dessus d'elle, la respiration haletante, laissant une brusque émanation de magie disperser et réduire la quasi-totalité de ses vêtements et des miens à néant. Il n'était pas difficile de voir que j'étais en pleine lutte pour résister aux effets du médicament d'Adrix, usant du peu de raison qui me restait pour éviter de sauter sur la belle comme un vulgaire sauvage, bien que cela semblait bien parti pour... Mais à mon teint rouge, et surtout à la manière dont j'avais du mal à expirer l'air de mes poumons, on sentait que c'était la seule chose qui hantait mon esprit. Être ainsi sur elle, ne bougeant soudainement plus, la regardant avec dans les yeux toute la passion et tout le désir du monde... Pourquoi diable m'arrêtais-je ? Parce que même dans cet état... J'avais besoin d'un signe de la jeune femme... D'être sûr que c'était ce qu'elle voulait. Et mon dieu, j'espérais avoir la réponse au plus vite, sentant que j'avais de plus en plus de mal à réprimer ce désir alors que je le fixais dans le blanc des yeux... Il me fallait une réponse à cette question... La clef qui permettrait d'enchaîner mes désirs avec ma raison si elle ne voulait pas continuer... Ou celle qui relâcherait complètement ma passion en ne lui donnant plus aucune limite...


Selena Wiselight3

Selena Wiselight3

Messages : 166
Date d'inscription : 09/10/2012
Âge : 32
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer 2nd Generation
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.255
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyJeu 13 Mar - 14:41
Durant ce baiser, j'avais laissé mon instinct et mes sentiments agir à leur guise, allant jusqu'à faire des folies de ma langue, ce qui était à la fois surprenant et très agréable. Après de longue et intenses secondes, je relevais la tête tout en restant assez proche, plus jamais je ne voulais m'éloigner de lui comme je l'avais fait durant toutes ces années. Comme s'il avait lu dans mes pensées, ses lèvres vinrent rejoindre les miennes, mais c'était différent de la dernière fois sur le pont, il y avait quelque chose de nouveau, presque de sauvage dans ses baisers. Ceux-ci faisaient naître en moi des sensations et des idées tout aussi sauvages ne manquant pas de me faire rougir de honte. Dans ces mouvements, je finis par me retrouver allongée sur un lit de papier et de cartes. Tout s'enchaînait si vite, même sa magie s'affolait en balayant au passage ma robe de chambre ainsi que ma nuisette, me laissant dans une tenue bien plus légère.

Spoiler:

J'étais gênée de me retrouver aussi peu vêtue sous ses yeux que je détournais le regard l'espace d'un instant. J'avais le souffle court, je ne m'attendais vraiment pas a ce que la soirée prenne ce genre de tournure, pourtant je sentais monter en moi ce désir de sauter le pas avec l'homme que j'aimais depuis si longtemps. Alors pourquoi je ne me laissais pas tout simplement aller ? Je replongeais mon regard dans le sien, j'y vis tout autant de passion, mais aussi la même retenue. Malgré nos envies respectives, nous nous retenions en pensant à l'autre. Pour moi, c'était la preuve qu'il y avait de réels sentiments aussi de son côté et cela me suffisait m'abandonner à lui. Le teint toujours aussi rouge je relevais la tête pour lui susurrer à l'oreille que je n'avais pas peur, tant que j'étais avec lui, avant de l'embrasser à nouveau. Cette fois-ci, nous laissions nos corps s'enflammer dans la chaleur de la nuit.

Au petit matin, je me réveillais lentement dans les draps du Dark Knight, le creux de son épaule était bien plus confortable que je ne l'aurais imaginé. Dans la chambre de Lucifer, les meubles avaient fini pratiquement dans le même état que ceux de son bureau, je ne pensais pas que nous étions capables de mettre autant de bazar en une seule nuit. Déformation professionnelle oblige, j'étais déjà en train de calculer le montant qu'il allait falloir dégager dans le budget de la guilde pour racheter des meubles. Je me demandais aussi à quoi allait ressembler notre relation, faudra-t-il la garder secrète ? Ou au contraire, profiter de ce bonheur simple au milieu de cette guerre ouverte contre le Conseil et tous les chiens du gouvernement. Je ne pouvais pas m'empêcher de ressentir au fond de moi une part de culpabilité de me sentir si heureuse alors que deux de mes camarades étaient enfermés, il fallait que je retourne travailler. Mais Lucifer avait l'air de dormir si bien, que je ne voulais pas le réveiller ni partir comme une voleuse.

Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

Lucifer Amaiyuri

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 36
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyVen 14 Mar - 11:19
Morning

La nuit avait été assez mouvementée... Peut-être même un peu trop. A voir l'état de la chambre, on pouvait aisément deviner ce qui s'était passé. La commode était en morceau, le mur enfoncé à plusieurs endroits, le tapis retourné, les rideaux en morceaux, et le lit complètement défait. Une chance que j'étais en train de dormir à poings fermés, sans quoi sans doute aurais-je eu honte en imaginant à quel point tout le remue-ménage de cette nuit avait dû retentir dans tout le vaisseau. Mais pour l'heure, j'étais en train de me reposer, de récupérer de toute la dépense d'énergie faite la veille. Il fallait avouer que, comme à l'habitude de Grimoire Heart, nous n'avions pas fait dans la retenue.

Alors que j'étais assoupi, j'avais quelques visions de cette nuit agitée. Des placages contre les murs, contre des meubles, des étreintes torrides et passionnées, des entraves pour empêcher l'autre de se mouvoir et susciter sa passion en la retenant. J'avais actuellement Selena dans le creux de mon épaule et je devais avouer que c'était loin d'être une situation déplaisante, mais encore aurait-il fallu que je me réveille pour en profiter. Une main sur son épaule, l'enlaçant inconsciemment, je restais les yeux fermés, dormant du sommeil du juste. Il s'agissait là de la première véritable fois où j'avais fermé mes paupières pour me reposer, et je devais avouer que combattre Loki avait été moins épuisant... Bien que nettement moins plaisant cela dit. Il s'agissait pour moi d'une expérience nouvelle que celle des affres de la passion, et bien entendu, c'était également quelque chose qui m'avait fait forte impression.

Néanmoins, les effets de l'aphrodisiaque que notre horrible pingouin m'avait donné en guise de médicament s'étaient estompés et nul doute que la gêne serait la première chose que je ressentirai en me réveillant. Pour l'heure, je bougeais avec quelques mouvements légers, tout en dormant, sentant la chaleur et la douceur de la peau de Selena contre moi. Je devais avouer que ce contact était des plus stimulants et des plus plaisants qui soient, que ce soit ou non en dormant. Lentement, sans m'en rendre compte, je me retournais pour finalement me retrouver contre elle. Ma main libre se posa donc naturellement sur une partie haute de son corps faisant office d'oreiller. Néanmoins, cela me tira de mon sommeil, cette texture ferme mais rebondie, ayant l'étrange capacité de me relaxer rien qu'en la massant, me poussa à m'interroger sur la nature même de celle-ci.

Ouvrant lentement un oeil, je constatais que cette "bosse" était loin d'en être une... Mais avait l'incroyable capacité d'en faire naître une bien particulière de mon côté. A croire que le matin, le soleil n'est pas la seule chose qui se lève. Ouvrant d'un grand coup les yeux en réalisant ce que j'étais en train de masser, je me reculais d'un coup sec en arrière, tombant du lit en tirant une partie des draps avec moi, pour me cogner violemment la tête contre le sol.


Wow !

Un "bong" retentit et me laissa quelque peu sonné, avant que je ne me redresse, posant mon bras droit sur le matelas, et me frottant l'arrière du crâne avec la main gauche. Il était rare de me voir aussi maladroit, mais surtout aussi gêné, car relevant la tête, la vision du corps nu de Selena suffit à me faire passer du blanc au rouge, une vapeur vive s'échappant de ma chevelure argentée. Détournant les yeux par pudeur et par gêne, je m'adressais à elle, me rappelant les affres de la passion s'étant déroulés la veille.

Bon... Bonjour...

Okay, niveau charisme du Grand Master de la plus terrifiante des guildes noires du royaume, je venais de chuter de cent points dans les sondages. Il fallait dire que je n'étais plus sous l'emprise du médicament de ce cher Docteur Hoses et que... Wait... Petit à petit, les connexions se faisaient dans mon esprit. Cette étrange maladie pour laquelle j'avais consulté ce pingouin... Le remède de ce dernier qui n'avait fait qu'empirer les choses... Ce foutu palmipède s'était moqué de moi ouvertement ! Rageant intérieurement, il y avait fort à parier qu'on retrouver les morceaux de son cadavre paradoxalement toujours vivant, un peu partout dans le vaisseau, et que notre ami soit de corvée de toilettes pour les six mois à venir. Mais en relevant ma tête vers Selena avec toujours cette gêne visible, je ne savais pas si je devais lui en vouloir ou le remercier... Même s'il y avait fort à parier qu'il allait se prendre un magistral coup de pied en armure aux fesses.

Ne sachant pas quoi dire, j'espérais que la jeune femme ne m'en voulait pas au niveau de la brutalité de nos ébats de la veille. A en juger les marques sur mes poignées et les quelques liens encore accrochés au montant du lit, j'imaginais qu'elle devait espérer la même chose de son côté. Mais rien que le fait d'y repenser me fit rougir davantage avant qu'un autre nuage de vapeur ne s'échappe à nouveau de ma tignasse argentée. Quelle allait être la réaction de Selena suite à la nuit que nous avions passés ensemble... Telle était la question...


Selena Wiselight3

Selena Wiselight3

Messages : 166
Date d'inscription : 09/10/2012
Âge : 32
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : White Dragon Slayer 2nd Generation
Magie / CS Secondaire : Aura

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.255
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyDim 23 Mar - 12:59
Enfin j'étais là où j'avais toujours voulu être, dans les bras de Lucifer. Je pouvais le sentir tout contre moi et pour une fois, voir son visage en entier. La barrière hiérarchique qui nous séparait habituellement était mince vu notre passé commun, mais j'étais heureuse lorsqu'elle disparaissait totalement pour me laisser avec le Lucifer que j'avais connu. Quoi qu'il n'était pas aussi entreprenant à l'époque. J'étais surprise de constater qu'il l'était tout autant lorsqu'il dormait. Le contact de sa main sur ma poitrine n'était pas désagréable, loin de là, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il en veuille encore de si bon matin. J'hésitais entre le réveiller ou le laisser faire, mais il ouvrit les yeux de lui même. Sa réaction au réveil était à la fois amusante et énigmatique. Je ne comprenais pas pourquoi il était aussi gêné, moi je ne l'étais pas, en tout cas pas autant.

Nous n'avions pas fait dans la discrétion la veille, donc il était normal d'éprouver une certaine gêne en constatant l'intensité de nos ébats. Je n'estimais pas avoir à rougir d'avoir enfin exprimé les sentiments que j'avais envers lui. Je ne pouvais pas m'empêcher de glousser gentiment en le voyant aussi désorienté, avait-il oublié les lois les plus élémentaires de la gravité ? Pourtant je n'avais pas été assez brusque dans nos rapports pour cela, enfin je l'espérais, j'avais encore du mal à me reconnaître moi-même dans mes pratiques de la nuit dernière. En comparaison avec cela, me retrouver nue devant lui ne me posais plus le moindre problème.

Je répondis à son bonjour tout aussi simplement avec un petit sourire. J'avais au fond de moi toujours cette crainte qu'il ne partage pas mes sentiments, mais pourquoi ? Était-ce sa pudeur qui me faisait croire que ce n'était pas encore clair pour lui ou le fait que nous ayons préféré poser des actions plutôt que des mots sur ce que nous éprouvions l'un pour l'autre ? Je ne pouvais plus vivre avec tout ces doutes, plus maintenant. Je pris donc mon courage à deux mains avant de plonger mon regard dans celui de Lucifer.


- J'ai quelque chose d'important à te dire, alors s'il te plaît, écoute jusqu'au bout.

Le sérieux de ma voix contrastait fortement avec ma tenue inexistante alors avant de continuer, je piquais l'une de ses capes qui traînait là pour me couvrir un peu.

- J... j'ai gardé ça pour moi si longtemps, mais je ne peux plus te le cacher maintenant. Au début, j'ai renoncé à t'en parler, parce qu'il avait Alkaid et même après, je ne pouvais pas prendre le risque de trahir sa mémoire.

Je marquais une petite pause pour contenir mes émotions, c'était toujours aussi douloureux d'évoquer celle qui avait été ma véritable première amie. Elle nous avait été arrachée si brusquement et si injustement, jamais je ne pourrais l'oublier, mais aujourd'hui, je devais passer outre ce qu'il y avait pu avoir entre elle et Lucifer.

- La vérité, c'est que je t'ai toujours aimé, depuis notre première rencontre à Mac Anu.

Cette fois-ci, j'étais vraiment devenue rouge. Ces mots, cela faisait des années qu'ils étaient bloqués au fond de mon cœur sans que je ne leur laisse leur chance. C'était à la fois un soulagement et aussi un terrible risque que je prenais en lui dévoilant mes sentiments, mais je me disais que s'il n'éprouvait pas la même chose de son côté il n'y aurait pas pu avoir cette passion entre nous. Cela faisait déjà beaucoup d'émotion ces derniers jours, trop pour que je puisse tenir davantage, alors sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit, je me dirigeais vers la porte.

- Je ne m'attends pas a ce que tu répondes tout de suite. J... j'ai encore des tas de dossiers à remplir, a... alors tu sais où me trouver.

Sur ces mots, je prenais la fuite avec la cape de Lucifer pour seul vêtement jusqu'à mes appartements. Ce n'était pas vraiment la situation romantique durant laquelle j'aurais voulu me déclarer. Maintenant j'allais probablement angoisser jusqu'à ce qu'il me donne sa réponse, mais quelle sera-t-elle ?

PS : Voici mon dernier post pour ce topic, libre à toi de répondre à Selena dans un prochain sujet ^^
Lucifer Amaiyuri
Admin / The Dark KnightAdmin / The Dark Knight

Lucifer Amaiyuri

Messages : 764
Date d'inscription : 02/10/2011
Âge : 36
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Magia Erebea
Magie / CS Secondaire : Kansô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 7.530
Statut: Mage de Rang S++
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] EmptyLun 24 Mar - 15:17
Reflexion

Silencieux, j'évitais de croiser le regard de Selena, toujours honteux ou simplement gêné par nos ébats de la veille, me les remémorant plus que je ne le devrais. Mais en y regardant bien, c'était loin d'être le cas de Selena, dont la nudité apparente ne semblait guère être problématique pour elle-même. Ce simple constat me laissait une impression amère, comme quoi la situation s'était admirablement inversée entre elle et moi depuis cette nuit. Si, auparavant, c'était elle qui fuyait mon regard, alors que je la fixais sans aucune appréhension, je constatais que l'opposé était désormais de rigueur. Pour peu, ce fut elle qui allait me rassurer et dissiper mes craintes et la gêne que je ressentais en cet instant.

Et pourquoi étais-je aussi rouge d'abord ? Un simple coup d'oeil rapide à la pièce suffit à me le rappeler. La table brisée... La lampe de chevet en morceau... Le mur défoncé... Les vêtements arrachés un peu partout. Tout cela ne fit que me rappeler la vivacité de nos ébats. Quant au reste, les souvenirs des cris de plaisirs et râles de jouissance me revinrent en mémoire, manquant de me faire m'effondrer de honte sur le tapis sur lequel j'étais assis, à côté du lit. Qu'avais-je fait, mais qu'avais-je fait ! Tout le vaisseau avait dû entendre ce qui s'était passé, il était impossible qu'il en soit autrement vu le niveau de décibels atteint pendant que nous nous laissions aller aux affres de la passion.

Qu'est-ce que ça allait raconter dans les couloirs ?! Toute la guilde devait déjà être au courant ! Et Agito ? Comment allait-il prendre la nouvelle ? Et Akito ?! Il allait sans aucun doute me lancer des remarques acerbes pour me faire mourir de honte en public, ou juste pour me faire enrager ! Une chance que Seika et Leïto n'aient pas été là... Oh non... Seika et Leïto... Si on parvenait à les libérer, qu'allaient-ils entendre ?! "Le boss s'est pris du bon temps pendant que vous croupissiez en prison" ! Ou encore "Il était tellement préoccupé que certaines ont payé de leur personne pour le décontracter un peu" ! A la simple idée de toutes ces remarques, j'avais l'impression de sombrer dans une spirale obscure et sombre, mon âme s'envolant de mon corps.

Je fus néanmoins coupé dans mon élan de psychose par Selena qui se mit à prendre la parole. La voir me parler sérieusement alors qu'elle était totalement nue ne m'aida pas à me concentrer sur ses paroles. La jeune femme dut comprendre cet état de fait, car l'instant d'après, elle saisit l'une de mes capes qui traînait par là pour s'en couvrir, augmentant de manière exponentielle mes capacités de concentration. Cependant, les mots qu'elle choisit firent monter la tension, l'ambiance se faisant plus sérieuse. J'écoutais chacune de ses paroles, prenant soin de garder pour moi toute envie de réaction. Le nom d'Alkaid me fit baisser légèrement la tête, laissant ma tignasse argentée retomber sur mon regard, voilant ce dernier tandis que je restais immobile et impassible.

Bien que dissimulés, mes yeux s'écarquillèrent en entendant la déclaration spontanée de Selena. D'un seul coup, tout me sauta alors au visage. Chaque échange que nous avions eu, chaque moment où j'avais trouvé son comportement étrange, chaque fois où j'avais cru qu'elle avait des problèmes de constipation parce qu'elle ne finissait pas sa phrase et s'enfuyait loin de moi à toute allure. Je compris alors la signification à chacune de ces situations... Comprenant également le poids et la douleur que cela avait dut être pour Selena de garder ces sentiments en elle... Me rappelant les avoir jadis éprouvés pour Alkaid et m'étant retrouvé dans une situation similaire.

Je n'eus pas l'occasion de répondre, la belle décidant alors de prendre la fuite pour me laisser le temps de réfléchir. Et dieu savait que j'allais en avoir besoin. Si cela n'avait tenu qu'à moi, sans doute l'aurais-je arrêté, l'attrapant par le poignet pour la tirer vers moi et la serrer dans mes bras, répondant à ses sentiments. Alors pourquoi n'avais-je pas bougé ? Pourquoi l'avais-je laissée partir ? En regardant ma propre main, je compris immédiatement ce qui m'avait retenu. Je n'étais pas juste Lucifer Amaiyuri... J'étais également Master Lucifer, dirigeant de Grimoire Heart. Avoir ce genre de sentiments... Ce genre d'attachement... C'était un risque, tant pour moi que pour les personnes envers qui j'éprouvais ce genre de chose. Ces liens risquaient d'être utilisés pour m'atteindre, et bien que je ne craignais pas pour ma propre sécurité, je ne voulais pas mettre celle de Selena en danger en étant trop proche d'elle non plus.

Que faire... Quelle était la bonne décision à prendre ? Suivre mon coeur qui me hurlait de rattraper la jeune femme ? Ou ma tête, qui me disait qu'il valait mieux que je m'éloigne d'elle pour son propre bien ? Je n'eus pas le temps de me poser davantage la question, quelqu'un frappant à ma porte. Paniqué, je me relevais pour laisser mon manteau d'anonymat apparaître et me recouvrir, avec quelques autres vêtements. Pour ce genre de cas, le Kansô était vraiment une magie des plus appropriées. Donnant l'autorisation d'entrer, je vis alors qu'il s'agissait de Victoria. Je me rappelais avoir convoqué la jeune femme hier soir pour qu'elle se présente devant moi ce matin.

Essayant de dissimuler ma gêne, je l'invitais alors à me suivre sur le pont... J'allais devoir me changer les idées rapidement, et cet entretien était justement ce qu'il me fallait. Alors que je me dirigeais vers le pont avec la petite blonde, je sentis plusieurs regards insistants sur ma personne de la part des autres membres de la guilde errant dans les couloirs. Une chance que mon manteau couvrait l'ensemble de mon faciès, sans quoi il aurait été aisé de voir à quel point j'étais rouge de honte. Une fois au grand air, là où personne ne pouvait nous entendre sans être visible, je m'adressais à Miss Mac Garnet sur un ton nettement plus solennel.


Et si tu m'en disais un peu plus... Sur cette Seconde Origine...


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: In the Light, My Heart Beat [PV Selena]   In the Light, My Heart Beat [PV Selena] Empty

In the Light, My Heart Beat [PV Selena]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Selena Wiselight / Liée à Grimoire Heart [Libre / Dragon Slayer]
» Grimoire Heart
» DGM Heart, le Réveil du Cœur - MAJ
» A Link to the Heart [PV Vita]
» News members for Grimoire Heart !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-