Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)

AuteurMessage
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyJeu 31 Oct - 3:17


Time to suffer


J'arrivais enfin à destination, Galuna. Voilà près de trois heures que je volais, voguant entre les nuages à une vitesse relativement correcte pour rejoindre l'office de notre guilde stationnée discrètement sur l'île de Galuna. Je ne comprenais toujours pas le concept de posséder une bâtisse volante et se poser tous les quatre matins à droite à gauche, mais bon, au moins la retrouver était assez dure, surtout si on ne possédait pas d'aussi bons modes de déplacements que la voie des airs. Amorçant une descente rapide, je me posais à deux pieds joints d'une manière brutale et peu délicate sur le pont supérieur, donnant sur la salle de réunion de Lucifer-sama lorsqu'il nous convoquait, nous les frères et sœurs du Purgatoire. Tel était le cas aujourd'hui, telle était la raison de ma présence après être rentré d'une mission confiée par Selena Wiselight, le bras droit de la guilde. Après avoir passé quelque temps hors de la guilde, j'avais un devoir envers elle et surtout envers mon Master, notamment sur la rencontre avec le Master de Tartaros. Ouvrant la porte donnant sur le pont, je vis en premier lieu la dernière recrue du purgatoire dans la grande salle vitrée du pont supérieur, Adrix Viyers, un étrange palmipède dont on m'avait conseillé de me méfier. N'étant pas des plus sociables avec cette confrérie du Purgatoire, je continuais à avancer dans mes quartiers en attendant que l'on vienne me chercher. En chemin je fis une étrange rencontre, une autre nouvelle du Purgatoire, dénommée Yuno, en train de discuter avec celle que je n'avais jamais rencontrée, également du purgatoire, Victoria Mac Garnet. Toute l'élite de la guilde était présente, cela semblait donc important.

Mais pour l'heure, seul me reposer était ma priorité. Arrivant dans ma "chambre", mon premier réflexe était de poser Nemuru sur le lit et le geste d'après fut d'user de la petite touche de Kanso que j'avais appris dans un livre pour changer de tenue et revêtir un long manteau noir à capuche ressemblant à mon manteau d'anonymat, sans le coter magique plus subtil, et avec l'insigne de Grimoire Heart dans le dos. Observant cette pièce démesurément trop grande et luxueuse pour moi, je ne pouvais être en mesure de ressentir de la nostalgie quant à ce lieu, ni même le considérer comme un chez-moi. Non pas que ce soit comme un hôtel, mais disons que je n'aurais pu imaginer détester autant le trop-plein de confort offert par ce bâtiment. Néanmoins j'étais épuisé, c'est non sans retenue que je m'écroulais sur ce lit gigantesque à côté de Nemuru qui vint rapidement se blottir contre moi pour chercher de la chaleur corporelle. Je repensais alors à toutes mes aventures passées, très récentes, mon ascension si je puis dire jusqu'à devenir aujourd'hui plus puissant que mon père n'aurait imaginé. Je le savais, au fond de mes tripes, je savais qu'il n'était as mort, et si par malheur cela devait être le cas, je me devais de poursuivre son enseignement jusqu'au bout et pourfendre ma nature d'homme pour devenir un dieu en en tuant un autre. C'était cela je pense la finalité de ma magie, en éliminant les dieux nuisibles aux dieux majeurs que je développerais les pouvoirs ultimes de ma magie pour rétablir l'ordre au sein des dieux eux-mêmes. Sinon, pourquoi apprendre cette magie à un enfant ? Le pouvoir de ce dieu qui m'avait élevé n'était-il pas suffisant en soi pour éradiquer ses congénères ?

Deux heures passèrent, et ce fut en plein milieu d'après-midi après cette petite sieste réparatrice que l'on vint frapper à ma porte, me conviant à rejoindre la réunion du purgatoire au pont supérieur. Me retrouver en présence des sept frères, voilà une chose incongrue. Me levant doucement pour ne pas réveiller mon petit félin, je pris un soin bien appliqué à relever mes manches pour laisser apparente ma marque de guilde sur mon poignet droit, après tout, aujourd'hui était un jour où je me devais de l'arborer plus qu'aucun autre jour, avant de sortir de cette étouffante chambre pour me rendre vers le pont supérieur. Je fus le dernier à arriver, tous les autres étaient là, plus une, la "sniper" de la guilde en possession d'un des précieux Artefact que je n'avais pu rapporter à la guilde. Les souvenirs douloureux de ce jour hantant encore ma mémoire, je décidais de me faire petit, était sûrement le seul à avoir échoué. Tout le monde était là, autour d'une table à laquelle je m'asseyais comme tout le monde, sans dire mot, avec cependant Selena Wiselight à la place de Lucifer-sama, absent étrangement. Il y avait tout le monde, Seika et Akito, les dragons slayer, Yuno et victoria, possédant chacune deux magies perdues relativement puissantes, Adrix, l'étrange pingouin lui aussi en possession d'une Lost Magic, et Caitlyn Connor. Ainsi nous étions finalement sept. Car bien que possédant une magie perdue aussi, je ne savais pas si le bras droit de Lucifer qu'était Selena appartenait vraiment à ce groupe.

La réunion était courte, elle était principalement initiée pour introniser la détentrice de l'Iron Regalia et nous faire un compte-rendu des missions effectuées. Je notais que j'en avais fait presque un quart à moi seul, sans réellement comprendre ni dire aucuns mots. Elle nous brifa aussi rapidement sur l'avancée du projet autour des régalias, sans donner plus de détails, mais mentionnant pourtant que le White Régalia était bel et bien actif, que c'était tout ce qui importait. Avais-je donc à moitié réussi ma mission ? Je ne comprenais pas, mais le visage d'Angel Nibelung vint automatiquement s'imprimer dans mes yeux, cet homme à qui je devais mon salut.. La réunion se terminant, tous pouvions repartir mais étions cependant conviés à rester quelques temps à bord du vaisseau. Un ou deux jours sur cette barcasse n'allait pas me tuer. Retournant vers mes quartiers, je fus interpellé par un des sous-membres de notre guilde, me demandant de le suivre sur demande de Victoria Mac Garnet dans une salle des niveaux inférieurs. Le suivant sans rien dire, j'arrivais dans une pièce assez grande, avec de larges et hautes baies vitrées donnant sur l'extérieur. J'y trouvais Victoria et à ses cotés la jeune femme à la tête du purgatoire après le Dark Knight, Seika Kasairyu.

[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) 2ry1wd4
Leito : Vous m'avez fait demander ?


Dernière édition par Leīto Kotoryū le Sam 28 Déc - 14:43, édité 1 fois
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
PNJ

PNJ

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyVen 1 Nov - 23:04
[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) 724029VictoriaMacGarnet

Victoria Mac Garnet se trouvait en compagnie des autres frères et sœurs du Purgatoire pour la réunion. Elle écoutait attentivement ce qui se disait, en tant qu’espionne travaillant pour le Conseil, elle se devait de faire attention aux moindres petits détails pour être en mesure de transmettre correctement ses informations. Une fois la réunion terminée, elle avait quelque chose de très important à faire. En effet, on lui avait demandé de libérer la Seconde Origine de deux autres Frères du Purgatoire. Cette demande lui avait posé un véritable cas de conscience. Elle ne savait pas si elle devait le faire ou pas. Si elle le faisait, elle donnait plus de puissance à des mages noirs, à des criminels. Mais si elle ne le faisait pas, elle risquait de compromettre sa couverture, Lucifer finirait par comprendre qu’elle est membre de l’armée. Finalement, elle se décida à le faire. Elle demanda donc à un simple membre de dire au Frère et à la Sœur du Purgatoire qu’elle voulait voir qu’elle les attendait dans une grande salle à l’étage inférieur.

Elle s’y rendit immédiatement et attendit, assise sur une chaise, qu’ils arrivent. La première a arrivé fut Seika Kasairyu, la Fire Dragon Slayer qui dirigeait le groupe des Frères du Purgatoire. Lorsqu’elle la vit, Victoria s’approcha d’elle, lui offrit un grand sourire et lui dit d’une voix mielleuse :


-Coucou Seika ! Je suis contente que tu aies accepté mon invitation ! Viens t’asseoir, on va attendre les autres !

L’espionne qui se comportait vraiment de façon enfantine retourna s’asseoir sur sa chaise et tapota celle à sa droite pour invité la mage de Grimoire Heart à s’installer. Elle la fixa un long moment et n’entendit donc pas  le Sky God Slayer qui entrait dans la pièce. Elle se rendit compte de sa présence lorsqu’il se mit à parler pour demander la raison de sa venue. La jeune femme courut donc à ses côtés et le regarda avec des grands yeux pleins de malice avant de dire :

-Leito ! Tu es venu ! On est tous là maintenant ! On va pouvoir commencer ! Tu peux aller t’installer à côté de Seika s’il te plaît ?

Elle avait prononcé ces derniers mots comme si elle le suppliait de le faire. Quelqu’un qui n’était pas habitué à sa présence pouvait se demander comment une femme se comportant autant comme une gamine avait réussi à rejoindre les sept frères et sœurs du Purgatoire. Heureusement pour elle qu’elle ne se comportait pas comme ça lorsqu’elle était en situation de combat. Elle attendit quelques secondes en fixant les deux individus, puis se frotta les mains comme si elle allait se régaler d’un excellent repas se trouvant devant elle. Elle eut un autre sourire jusqu’aux oreilles puis demanda calmement à ses deux collègues du Purgatoire :

-Vous êtes prêts ? On peut y aller ?

Victoria n’avait même pas pris le temps d’expliquer pourquoi elle leur avait demandé de venir et ce qu’elle allait faire. Il fallait qu’un des deux mages noirs posent des questions où ils se retrouveraient sans aucune explication.

_________________


Seika Kasairyuu
Fondatrice / GekijouyuriFondatrice / Gekijouyuri

Seika Kasairyuu

Messages : 89
Date d'inscription : 02/03/2012
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Fire Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.450
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyVen 6 Déc - 23:59
    Cela faisait quelques jours déjà que le vaisseau s’était posé sur l’île de Galuna et ce en toute discrétion. Subir les trajets du Grimoire Ship allait réellement finir par m’achever. Je ne parvenais même plus à compter le nombre de fois où j’avais pu me vider de mes tripes. Je devais être une véritable masochiste pour continuer à suivre Lucifer à bord de son esquif. Ce dernier m’avait d’ailleurs demandé à rester dans mes quartiers pour que je puisse être présente lors de la réunion des Frères du Purgatoire qui allait se tenir séance tenante. Aussi, je n’avais plus qu’à me préparer comme il se devait.

    Cette réunion avait pour objectif de faire un compte rendu des différentes missions que chaque membre des Frères du Purgatoire avait accompli pour compléter les informations que nous avions dans nos bases de données avec les nouvelles découvertes. Elle permettait aussi de savoir s’il nous fallait changer de base ou si nous avions encore un peu de répit avec les Chevaliers Runiques qui se trouvait à nos trousses. D’autres thèmes devaient également être abordés, mais pour l’heure, je n’avais pas le temps d’y penser.

    Alors que je finissais de prendre une longue douche chaude, on frappa à la porte de ma chambre un coup, puis un second. J’attrapais une serviette blanche dans laquelle je m’enroulais en prenant soin de ne pas glisser mes longs cheveux rouge dedans. Je demandais finalement de qui il s’agissait. Un messager de la Guilde me faisait savoir à travers la porte de ma chambre que la réunion débuterait dans une heure. J’avais donc suffisamment de temps pour m’habiller et sécher ma longue chevelure. Je lui répondis que je serais à l’heure et qu’il était inutile de me déranger. Après avoir retiré ma serviette je revêtis ma tenue habituelle, une tunique qui dévoilait dans mon dos la marque de Grimoire Heart.

    Mes cheveux finirent par sécher rapidement et pour éviter qu’ils ne s’emmêlent je les brossais rapidement et les attachait en une longue queue de cheval. Je finis enfin par enfiler de longues cuissardes noires. Ma tenue était complète, je n’avais plus qu’à me rendre sur le pont supérieur, lieu de la réunion avec les sept Frères du Purgatoire.

    Je fus la première à arriver, aussi je m’installais à ma place habituelle en attendant que les autres vienne me rejoindre. Il ne fallut que peu de temps avant que la salle ne se remplisse des membres conviés. Tout d’abord arriva Selena, puis Caitlyn, suivit rapidement de Victoria, nouvelle arrivante parmi les Frères. Mon visage ne laissait rien transparaître, pas de sourire, pas de regard s’illuminant en retrouvant les membres de Grimoire Heart. Pas d’animosité non plus, et cela même en connaissant les querelles que pouvait me chercher Akito. Les autres entrèrent chacun leur tour et finir par s’installer. Arriva enfin Leïto, la réunion pouvait débuter.

    Selena s’était installée à la place de Lucifer ce qui ne pouvait que me faire tiquer, mais ne comptant pas faire d’esclandre en ce haut lieu, je prenais mon mal en patience et écoutait l’objectif des Régalia. J’avais pu en récupérer un également, je l’avais gardé près de moi jusqu’à présent, mais n’avait pas jugé utile de le ramener pour la réunion préférant le garder dans mon coffre personnel. Après qu’un tour de table fut fait, le bras droit du Dark Knight nous laissa retourner à nos quartiers en nous demandant à rester quelques jours supplémentaires. J’en pouvais plus de rester enfermé… Je devais absolument trouver une occupation où j’allais finir par cramer le vaisseau uniquement dans le but de m’amuser un peu. Depuis quand je n’avais pas eu la possibilité de torturer par plaisir… Trop longtemps.

    Je laissais les autres membres retourner à leur chambrée avant de demander à Selena si Lucifer avait prévu quelque chose pour que nous ne puissions pas retourner en mission. Je n’obtins pas de réponse concrète. J’allais donc devoir prendre mon mal en patience. Une fois le bras droit sorti de la salle de réunion, une ombre s’approcha de moi. Il s’agissait d’un membre de Grimoire Heart dont je ne connaissais pas le nom et dont je me contrefichais éperdument. Je l’observais en me demandant ce qu’il voulait. D’après sa demande, Victoria m’attendant dans une grande salle dans les étages inférieurs pour me parler. J’arquais un sourcil en m’interrogeant quand à cette demande pour le moins étrange. Que me voulait-elle ? Je remerciais le membre de la Guilde avant de descendre les étages pour parvenir à la salle en question. Je n’aimais pas spécialement faire attendre les gens, aussi je me devais de la retrouver le plus rapidement possible.

    Lorsque je franchis la porte de la grande salle, Victoria était là, souriante et mielleuse. Elle s’approcha de moi, d’un peu trop près, à tel point que je crus l’espace d’un instant qu’elle allait vouloir me faire un câlin. Je n’avais rien accepté du tout… On m’avait seulement dit qu’elle voulait me parler et voilà qu’elle me parlait d’une invitation et qu’en plus il fallait attendre d’autres personnes… Cela allait finir par se transformer en réunion de thé…

    La jeune femme s’installa à nouveau sur sa chaise et tapota celle à côté d’elle. Avais-je l’air d’un chien ? Je lui jetais alors un drôle de regard. Je tentais de me contenir, mais il est véritablement compliqué d’avoir la tête froide lorsque l’on est un Dragon Slayer de Feu.

    Je finis tout de même par m’asseoir sur la chaise qu’elle me proposait, bien que je failli m’installer sur celle se trouvant en face d’elle comme pour me tenir à distance, mais mon rôle de chef des Frères du Purgatoire m’obligeait à être cordiale envers mes frères et sœurs. Ce fut à ce moment précis qu’un nouvel arrivant se présenta dans la salle accompagné d’un autre membre de la Guilde qui ressemblait vaguement à l’un des serveurs de la cafétéria du Grimoire Ship. Leïto Kotoryü était donc l’un des « invités » de Victoria et à voir sa façon de courir jusqu’à lui pour lui dire, ravie, qu’il était venu semblait complètement décrédibiliser sa présence à Grimoire Heart. J’observais Leïto comme pour essayer de savoir s’il se sentait aussi ennuyé que moi face à ce comportement purement enfantin.

    J’allais devoir subir combien de temps encore ce supplice. Pas trop longtemps, je l’espérais et à l’entendre on était ceux qu’elle attendait, personne d’autre. Leïto fut sommé de s’asseoir à mes côtés tandis qu’elle revint s’installer à côté de moi. Je sentais son regard posé sur moi, un regard fixe et un poil sadique. Elle semblait ravie de nous avoir face à elle en cet instant précis. Elle alla même jusqu’à se frotter les mains pour finir par nous demander si nous étions prêts… Prêts à quoi ? Mais quel était donc le sens de tout ceci ?

    Je commençais véritablement à m’impatienter. Non seulement je ne pouvais pas partir en mission, mais en plus je devais subir les devinettes de Victoria.


    « - Cesse de jouer et déballe-nous le thème du jour ! On doit être prêt à quoi Leïto et moi ? »

    Aucun sourire ne venait illuminer mon visage, mon regard était aussi froid que la neige et mon attitude hautaine fini par reprendre le dessus. Je n’avais pas le temps de jouer et encore moins l’envie de tourner autour du pot plus longtemps.

    « - Quel est le but de toute cette mascarade ? »

_________________


[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig10          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig11          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig12

« Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. »
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyDim 29 Déc - 16:32


Time to suffer


Membre de Grimoire Heart Masqué : Leito-sama ? Leito-sama ?
Leito : Que voulez-vous ?
Membre de Grimoire Heart Masqué : Pouvez-vous me suivre, sur requête de Mademoiselle Mac Garnet ? Elle vous convie au second étage inférieur.



J'inclinais lentement une fois la tête vers le bas pour acquiescer à sa demande afin de le suivre dans ce dédale de couloirs. Que me voulait cette mage avec qui je n'avais jamais eu de contact ? À vrai dire je trouvais un certain manque de cohérence par rapport aux membres de cette guilde. D'après le code moral qui la régissait, l'importance des membres était la force dominante, mais l'élite de ce navire n'avait presque aucun lien entre ses sept membres les plus puissants. Même moi qui n'aimais guère la compagnie des gens, guilde ou autre, je trouvais cela étrange. Voilà quelques mois déjà que je faisais partie inhérente de cette confrérie, et je commençais à peine à aborder l'idée de pouvoir passer plus de temps ici, participer à la vie quotidienne de cette « famille » au sens vraiment le plus large possible. Et là on me conviait, l'une des sept du purgatoire m'invitait à me rendre dans ses quartiers alors que je ne lui avais même jamais adressé la parole. En chemin je croisais une quantité assez importante de membres masqués qui s'écartèrent, non pas spécialement par respect, mais par crainte. Comme si un élite du purgatoire était synonyme de terreur. Cette vieille impression me laissait assez mal à l'aise, ça me rappelait de mauvais souvenirs d'il y a deux ou trois ans, cette même peur et incompréhension dans le regard des gens. Au final même ici, dans cet endroit où je pensais avoir trouvé la différence, je n'étais pas un membre comme un autre. Dans l'un des couloirs je découvris une pièce que je n'avais jamais vue avant, et qui pourtant était surement la plus importante à mes yeux.. un bar, mais pas un simple bar lambda, une pièce assez sophistiquée, avec apparemment assez de contenants pour étancher ma soif. Bref, arrivant devant ladite salle où l'on m'avait convié, je vis le membre masqué se retirer en s'inclinant et reculant. Je le saluais d'un geste simple en penchant la tête à mon tour avant d'entrer dans cette grande pièce où non loin je vis Seika, la chef du purgatoire, et Victoria, l'hôte de cette réunion intrigante.


Victoria : Leito ! Tu es venu ! On est tous là maintenant ! On va pouvoir commencer ! Tu peux aller t'installer à côté de Seika s'il te plaît ?


What the ... À peine entré, de suite happé par le bras à l'intérieur de la pièce par Victoria qui se révélait être d'un tempérament plutôt ... Extraverti. J'étais assez mal à l'aise, mais elle au contraire semblait s'amuser de la situation. Ces membres du purgatoire, sans rire, tous aussi cinglés les uns que les autres. Bizarrement je ne m'étonnais même pas de la situation, j'avais entendu dire que Yuno était à tendance psychopathe, qu'Adrix était d'un sadisme débordant, et par-dessus le lot Akito, double personnalité. Bref, un asile. Elle m'invita donc à me placer à côté de Seika qui, en croisant son regard, semblait dans le même état d'incompréhension que moi. Ça me rassurait, j'étais pas le seul sain d'esprit ici. Me plaçant à ses cotés, je vis donc la jeune Mac Garnet se frotter les mains, l'air encore plus sadique qu'Inistrad avant une opération. J'étais curieux, je voulais savoir ce que je foutais là, enfin qu'on, puisqu'à mes cotés le tempérament enflammé de Seika semblait prendre le dessus sur sa patience. Faut avouer qu'on avait aucune indications, rien de rien, le brouillard.


Victoria : Vous êtes prêts ? On peut y aller ?
Seika : Cesse de jouer et déballe-nous le thème du jour ! On doit être prêt à quoi Leïto et moi ?


Je dois avouer que j'étais du même avis, le tempérament ardent en moins. Pas besoin de parler pour rien dire, je me contentais de fixer Victoria qui de toute manière semblait s'amuser de voir Seika perdre son sang-froid. De ce que je pouvais en déduire, Seika et moi étions après Lucifer-sama, les deux mages les plus puissants, s'il avait été question d'une mission nous en aurions parlé durant la réunion, s'il avait s'agit d'un entrainement nous aurions été tout le purgatoire. Non, il devait s'agir de quelque chose nécessitant les deux plus puissants mages de la guilde. Mais quoi, ça. Allez savoir. Cependant la pièce où nous nous trouvions semblait taillée pour l'entrainement. C'est pourquoi j'étais assez perplexe, pourquoi réunir seulement deux mages d'un niveau comme le nôtre dans un endroit aussi petit si c'était pour de l'entrainement ? Rien n'avait de sens, mais les réponses ne tarderaient pas à venir, sinon il risquait d'y avoir un sérieux incendie sous peu.


Seika : Quel est le but de toute cette mascarade ?
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
PNJ

PNJ

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyMer 1 Jan - 19:11
[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) 724029VictoriaMacGarnet

La jeune Victoria fut stoppée dans ce qu’elle faisait par les paroles de la Dragon Slayer. Elle ne semblait vraiment pas de bonne humeur pour lui parler de cette manière. Elle lui demandait ce qu’ils faisaient là, ce à quoi elle devait s’attendre. La mage de l’Arc of Time se rendit alors compte qu’elle avait oublié de leur expliquer tout cela. Elle s’était précipitée vers la libération de leur Seconde Origine sans même les avoir mis au courant de ce qu’il s’agissait. Heureusement que Seika l’avait interrompue où les deux Frères du Purgatoires se seraient retrouvés au sol en souffrant le martyr. La jeune femme alla donc s’installer sur la troisième chaise en posant ses mains sur ses genoux et offrit un nouveau sourire éclatant à ses collègues du Purgatoire. La mage noir aux allures de jeune fille se leva d’un coup en riant et en disant :

-Ah oui ! Hi hi hi ! J’ai oublié de vous dire ce qu’on faisait là ! Hi hi hi ! Qu’est-ce que je peux être tête en l’air ! Vraiment désolée ! Hi hi hi !

Suite à ces quelques mots, la blonde aux yeux rouges se planta bien fixe face à ses deux interlocuteurs et sourit une nouvelle fois. Elle était vraiment de bonne humeur, ce qui contrastait vraiment avec ses deux collègues qui n’étaient vraiment pas souriants.  Les mains sur les hanches, l’expression de son visage changea d’un seul coup. Elle était désormais extrêmement sérieuse et concentrée. Elle montrait le visage qu’elle ne montrait qu’en combat habituellement. Elle prit alors la parole et dit :

-Je suis ici sur demande de Master Lucifer. Je vous demande donc de rester jusqu’à la fin de ce qui sera probablement la pire expérience de votre vie. Sommes-nous bien d’accord ?

La mage de l’Arc of Time attendit alors une réponse de ses deux interlocuteurs. Elle savait qu’ils resteraient présents grâce à son évocation de Lucifer, mais elle préférait être absolument sûre et certaine avant de commencer la véritable explication de ce qu’elle allait fire.

_________________


Seika Kasairyuu
Fondatrice / GekijouyuriFondatrice / Gekijouyuri

Seika Kasairyuu

Messages : 89
Date d'inscription : 02/03/2012
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Fire Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.450
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyVen 21 Fév - 23:01
    On sentait bien que l’atmosphère était pesante et que je n’aidais pas particulièrement à apaiser cette tension des plus palpables. Malheureusement cela faisait à présent quelques jours que je tournais en rond au sein du Grimoire Ship. Je devais supporter les allées et venues des membres de la Guilde pouvant partir en mission quand bon leur semblait et cela me faisait littéralement bouillir de rage de devoir assister uniquement aux comptes rendus des missions terminées.

    Je ne connaissais pas vraiment bien le God Slayer des Cieux. J’étais certes la Chef des Sept Frères du Purgatoire, mais cela ne me donnait pas réellement l’occasion de nouer des liens avec eux et quand bien même j’aurais pu le faire… Je n’en aurais pas eu l’envie. Malgré tout je restais intriguée de le voir assis à mes côtés et le fait que Victoria s’amusait à nous laisser mariner dans notre jus m’indiquait que nous allions devoir collaborer au mieux. Cela n’allait pas être une partie de plaisir.

    Après que la jeune femme à la personnalité enfantine se soit assise en face de nous, cette dernière finit par se relever après que je me sois emportée contre elle en cherchant des réponses quant à cette convocation des plus mystérieuses. Elle se mit à éclater de rire avant de finir par nous annoncer qu’elle avait oublié de nous dire le motif de la convocation tout en s’excusant entre deux gloussements.

    Je me redressais sur ma chaise, le dos bien droit et les bras croisés. Mes sourcils restaient froncés et un léger tic nerveux faisait bouger mon index droit sur mon avant-bras gauche. J’étais particulièrement agacée par tant de suspens et sentais que si elle ne déclarait pas rapidement les motifs de sa convocation je ne me retiendrais pas plus longtemps avant de l’étaler sur le sol. Son sourire, ses yeux étincelants et respirant le bonheur ne m’aidait pas non plus à contrôler ma fureur. Je bouillonnais et n’avais qu’une envie : laisser éclater ma colère à son encontre avant de retourner dans mes quartiers.

    Voyant mon air agacé, la blonde qui contrôlait l’Arc of Time se planta bien en face de Leïto et de moi-même. Elle se remit à nous sourire avant de placer ses mains sur ses hanches et de prendre un air des plus sérieux. Ce changement soudain laissa penser qu’elle allait enfin nous déballer ce qu’il se passait. Sa déclaration me laissa d’abord dubitative, je ne pouvais pas imaginer que Lucifer passa par quelqu’un d’autre que Selena ou moi-même dans le vaisseau. Apparemment cela devait être le cas et il me fallait respecter la décision du Maître de Grimoire Heart.


    « - La pire expérience de notre vie hein ? »

    L’expérience la plus traumatisante de ma vie avait été la douloureuse disparition de mon « père »… Le reste j’avais fini par l’encaisser que cela soit de gré ou de force, je n’avais jamais failli et ne devait pas commencer aujourd’hui.

    « - Quel tâche allons-nous devoir faire pour que Lucifer te demande à toi de nous en parler ? »

    Il était temps pour Victoria de tout nous raconter et le plus rapidement possible, les choses ne devaient absolument pas trainer. Mon intonation dans ma dernière réplique était des plus évocatrices, on pouvait sentir que je ne quitterais pas les lieux et que je comptais aller jusqu’au bout de cette « expérience » qui allait nous attendre le God Slayer et moi-même.

    Je finis par jeter un coup d’œil à Leïto pour savoir ce que lui-même en pensait tout en gardant mes bras croisés et une position droite assise sur la chaise.

_________________


[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig10          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig11          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig12

« Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. »
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyDim 23 Fév - 17:46


Honor



Quetzal : Quand tu seras plus grand, tu comprendras qu'un homme qui a des règles, qui les suit toutes sa vie et qui possède un grand code d'honneur est un homme qui sera bien plus fort que les autres.
Leito : Père, comment on sait si c'est nos règles sont justes ou non ?
Quetzal : Que te dis ton instinct ?
Leito : De croire en vous père ?
Quetzal : Un jour je ne serais plus là pour te tenir la main, Leito. Tu trouveras ton propre code, tes propres valeurs, tu deviendras un homme. Mais cet homme, qu'il décide d'être bon ou mauvais, ne devras jamais renier ses principes.
Leito : J'ai ... pas compris... père.
Quetzal : Un jour viendra mon fils, tu sauras.


-------------------

Il avait en effet vu juste. Autant je pouvais le détester encore pour m'avoir abandonné, autant sa vision des principes qui régissent un homme ne s'était jamais trompée. J'avais défini des règles simples, mais je m'y étais toujours fié. Ni femme ni enfant, ni êtres ne pouvant se défendre. Et surtout, toujours ... toujours défendre ses principes d'honneurs. C'est sûrement l'étrange raison qui m'avait poussé à me laisser recruter par Grimoire Heart. Lucifer était un homme qui avait du bon en lui, malgré l'incroyable mauvaise réputation de cette guilde, ses actions à lui suffisaient pour me convaincre. Pourquoi l'avais-je rejoins ? Je ne sais pas, peut être ne saurais-je jamais. Longtemps je m'étais persuadé que cet homme pouvait changer les choses, apporter au monde cet espoir de changement que mon père recherchait. Aujourd'hui il n'apparaissait que comme mon supérieur, celui qui m'avait laissé une seconde chance que le monde m'avait refusée, la chance d'assumer ma différence, ma chance de mettre mes capacités à l'utilité d'une cause juste. Mon code moral n'était pas qu'une simple utopie, j'étais un homme d'honneur, tout comme lui. Tout comme Angel Nibelung. Le douloureux souvenir de l'épisode de Mac Anu n'était pas quelque chose de simple à faire disparaître, même pour un être impassible de ma trempe. Néanmoins mon indéfectible loyauté envers Lucifer me suffisait pour l'heure à défendre ce code d'honneur. A la simple évocation de son nom par Victoria je savais que quoi qu'il demanderais, je le ferais.


Victoria : Ah oui ! Hi hi hi ! J'ai oublié de vous dire ce qu'on faisait là ! Hi hi hi ! Qu'est-ce que je peux être tête en l'air ! Vraiment désolée ! Hi hi hi !


Je devais malheureusement reconnaître que cette guilde ... était un véritable asile. Je me répète je sais, mais là. Faut se poser des questions à force sur le recrutement. Je ne bronchais pas cela dit, j'attendais, Seika commençait à perdre patience, rien d'étonnant, n'importe qui de sensé aurait déjà fait manger son sourire à cette petite impétueuse. Mais bon, y parait que l'on doit gérer directement avec le Master en cas de conflits physiques avec un membre de Grimoire Ship, et j'avais pas spécialement envie de mourir aujourd'hui. Mais alors que le silence commença à s'installer, la jeune Mac Garnet changea du tout au tout d'attitude, mains sur les hanches, tempérament sérieux, presque sévère.


Victoria : -Je suis ici sur demande de Master Lucifer


Moi qui n'avais pas réagi une seule fois depuis le début, je fus interpellé que par cette simple phrase. Relevant les yeux et légèrement la tête, j'envoyais ma capuche en arrière, laissant apparent mon visage à demi caché par une large mèche, yeux rouges sang, mais avec un intéret pour ce qu'elle disais. On ne devait pas bouger jusqu'à la fin ? Quelle fin ? Elle mentionna la pire expérience de ma vie. J'émis étonnamment un léger rictus à cette phrase. La pire expérience hein ? Allez vous faire frapper, puis soigner, puis frapper encore et encore pendant soixante douze heure pour apprendre votre premier Metsujin Ougi, et après on verra si vous pourrez prétendre aux pires expériences de votre vie. En comparaison, mon père m'avait élevé à la dure, mais m'avait toujours porté l'attention qu'il fallait en dehors de nos séances d'entraînement. Vu que j'étais mort quatre fois en entraînement, je doute que je pouvais subir pire ici. oui oui, quatre fois. Enfin, quatre fois où mon cœur s'était arrêté de battre pendant un trop long moment à mon goût avant qu'il ne me soigne. Ah l'amour paternel... Je fus surpris de l'attitude de Seika également qui changea lorsqu'elle apprit que cette invitation s'était faire sur demande de Lucifer, comme si elle n'en était pas au courant alors qu'elle aurait du. Elle tourna alors la tête vers moi, mais j'étais déjà décidé.


Leito : C'est un ordre de Lucifer. Je ferais tout ce que tu demandes.

Brisant mon silence d'un coup, au moment où personne ne devait s'y attendre, c'est avec une certaine pointe de détermination que j'avais parlé en choisissant soigneusement les mots. Une fois de plus, mon code moral entrait en jeux, d'une certaine manière j'avais une dette envers Lucifer, j'étais donc déterminé à tout faire pour honorer cette dette. Inclinant une dernière fois légèrement la tête, je l'incitais assez délicatement, en opposition aux propos de Seika, de poursuivre. J'étais curieux de ce que nous réservait cette mage au tempérament irritant et à la fois intriguant.
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
PNJ

PNJ

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyMer 12 Mar - 14:59
[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) 724029VictoriaMacGarnet

La mage à l’Arc of Time attendait la réponse de ses collègues de Grimoire Heart avant de sérieusement commencer ce pourquoi elle les avait convoqués dans la pièce. La réaction des deux Slayer ne fut pas exactement la même. La chasseuse de Dragon ne semblait pas vraiment apprécier le fait que ce soit elle qui vienne de la part de Lucifer. Elle ne savait pas ce qui allait se passer, c’était donc une réaction tout à fait normale. En ce qui concerne le chasseur de Dieu, il accepta sans poser la moindre question ce qui allait se produire puisque l’ordre provenait de Lucifer. Il était donc désormais temps de tout leur expliquer et de commencer la libération. Après un dernier petit rire sonore, le visage de Victoria se mit à exprimer toute sa concentration. Elle n’avait plus rien à voir avec la demoiselle au comportement enfantin de quelques instants auparavant. Elle prit tranquillement la parole et dit aux deux Frères du Purgatoire :

- Seconde Origine. Je ne sais pas si vous savez de quoi il s’agit alors je vais vous expliquer rapidement. Tous les mages possèdent deux réservoirs de magie en eux, ils ne se servent malheureusement que d’un seul. J’ai le pouvoir d’ouvrir le deuxième réservoir chez les autres mages pour leur permettre d’augmenter leur potentiel magique. C’est exactement ce que je vais faire avec vous !

Victoria venait de leur expliquer la situation et leur laissa donc quelques instants de réflexion sur la chose avant de commencer. Après quelques minutes d’attente, elle jugea que c’était le bon moment et tendit alors la main vers Leito et dit calmement :

- C’est parti, on peut commencer. Second Origine Release !

Dès l’instant où elle termina de prononcer sa formule, des marques rouges apparurent sur la peau du God Slayer qui commença à se tordre de douleur sur sa chaise. Dès qu’elle eut terminé de lancer le processus chez Leito, elle se tourna vers Seika et fit exactement la même chose que ce qu’elle venait de faire. Elle provoqua donc les mêmes résultats sur Seika, à savoir les marques rouges et la souffrance. Désormais, tout était commencé pour les deux, il n’y avait plus qu’à attendre. La jeune femme aux cheveux roses partit donc s’installer sur la troisième chaise et attendit que la libération se termine.

_________________


Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyJeu 13 Mar - 15:22


Itami



Second Origin. Voilà un terme bien étrange dans les mots de Victoria. Une puissance cachée en chaque mage qu'elle seule semblait capable d'éveiller. De quels genres de pouvoirs terrifiants disposait cette mage pour parvenir à ce résultat ? Encore une fois mon ignorance sur ce monde était aussi grande que ma compréhension de celui-ci. Son rire aussi sadique qu'inquiétant en disait long sur ce qui nous attendait. Cependant Seika et moi étions les seuls conviés ici, mon esprit arrogant aurait aimé penser que c'était parce qu'après le Master nous étions les plus puissants de la guilde, mais ma raison m'indiquait que cela devait aussi être dû à une limite de son pouvoir. Une magie aussi grande devait sûrement être limitée pour ce type d'exécutions particulières, deux devaient être le maximum. En tout cas c'était nous et personne d'autre, un second réservoir de magie. Dans ma tête aussitôt deux mots s'imprimèrent instantanément : Metsujin Ougi. J'avais trouvé un parchemin laissé par mon père, une nouvelle technique mais pour laquelle je manquais de puissance, l'explosion de la colère divine, le Yatsujin Atari. Clairement mes arcanes du lotus céleste souffraient d'un gros défaut, je m'épuisais vite, trop vite. Cette Seconde Origine semblait être finalement l'alternative la plus idéale pour peaufiner mes nouvelles techniques trop épuisantes et gourmandes en ressources. L'iris rouge sang, j'étais mentalement prêt et déterminé à effectuer tout ce que Victoria allait nous demander pour cet entraînement. Mais j'étais tellement loin de m'imaginer que je n'allais rien devoir faire d'autre que ... Souffrir.

C'est alors qu'elle tendit sa main vers moi. L'espace d'un instant, tout était tellement calme, autant autour de nous que dans mon esprit. Une plénitude impressionnante en moi, mes longues séances de méditation pour contrôler toute cette rage que je contenais, j'avais atteint le cap de pouvoir ne plus être dépassé par cette fureur qui bouillait jours à près jours au fond de mes tripes. Mentalement, j'étais persuadé que j'étais de taille à cette épreuve. Mais en une seconde, tout changea. Trois mots. Elle ne prononça que trois mots qui eurent l'effet d'une bombe. L'intégralité de mon corps se crispa immédiatement sous l'effet d'une douleur parmi les plus aiguës que j'avais connues. Impossible pour moi de retenir un violent cri de douleur comme si j'étais à l'article de la mort tellement j'avais l'impression que chaque centimètre de ma peau était percé par une lame un milliard de fois par seconde. Des marques rouges a caractères étranges recouvraient les parties visibles de mon corps, mais également les parties sous les vêtements. C'était comme si on me chauffait au fer porté à blanc. Pris d'une convulsion de douleurs, je fus projeté en arrière vivement, cassant la chaise sur laquelle j'étais assis sous le poids de mon corps. J'étouffais, j'avais chaud, j'avais froid, je manquais d'air, je me tordais de douleur par terre et surtout ...


Leito : Gww... Grrrr ....GWHAAAAAH !!!!

Mon naturel assez taciturne, mon caractère renfermé ou plutôt ma gêne de m'exprimer face aux autres. Tout ça était balayé ici, Victoria continuait d'arborer son sourire satisfait en lançant le même sort sur Seika que sur moi. Si j'avais pu parler, si je n'avais pas le souffle autant coupé, j'aurais dit à la Dragon Slayer de refuser, tellement je ne souhaitais à personne cette souffrance. Mais je n'en étais qu'au début. La douleur amplifia encore, et encore,mais le pire dans tout ça c'est que je ne sentais absolument rien changer en moi, l'espace d'un instant, ce n'était à mes yeux que de la torture gratuite. Mais j'avais encore le mental affûté, j'arrivais à contenir la douleur ou du moins les cris de souffrance pendant un temps, cinq minutes, puis dix. Ce temps me parut une éternité, mais j'y arrivais. Je serrais les poings au plus haut point, j'en étais presque au point de rupture, mais ma détermination n'avait de limites que l'envie de devenir radicalement plus puissant.

Mais alors que je pensais avoir passé le plus dur et résisté à ce supplice, la douleur amplifia de manière exponentielle lorsque les marques se mirent à s'étendre sur tout mon corps, même mon visage. L'explosion de la douleur me fit entrer dans un état proche de la folie, j'arrachais en une seconde et d'un geste sec mon manteau et mon T-shirt pour constater que ces marques rouges reluisaient bel et bien sur tout mon torse. Tout mes muscles étaient soumis à une torsion quasi inhumaine, tellement je les contractaient, pensant naïvement que ça atténuerait la douleur. Je tombais alors à genoux, face contre sol, appuyé sur mes coudes et mes mains, fermant les yeux aussi fort que je pouvais. L'image de mon père, de nos entraînements et tout ce que j'avais subi traversa alors mon esprit. Victoria avait d'une certaine manière raison, c'était la plus grande douleur que j'avais éprouvé physiquement. Mon esprit se perdit dans les méandres de ma mémoire, qu'étais-je ? Pourquoi tout cela ? Pourquoi devenir fort. Les mots n'avaient pas toujours le plus grand des impacts chez moi, mais je savais d'où je venais. Et lorsqu'on ne sait pas où l'on va, il faut regarder d'où l'on vient.


Leito : Gnnnhh.... Gwaaaaaaargl ... Pas ... Encore ... GWAAAAAAAAAAH !

Non en effet, pas encore. Je pouvais endurer ça ! Je le savais, j'en étais convaincu. Mon esprit se jouait de moi, quand je pensais avoir suffisamment enduré la douleur, il en rajoutait une couche, comme si c'était impossible de s'y habituer. Sur une échelle de dix, je devais bien être à neuf, ou alors un bon neuf et demi. C'est à cet instant précis qu'un stupide idée germa dans ma tête. Atténuer la douleur avec ma magie de soins ! Quelle idiotie. Dès l'instant où j'eus puisé dans mes réserves de magie, mon corps se mit à ressentir une douleur dix fois supérieure encore que précédemment, me faisant hurler d'avantage. Je me tordais dans tous les sens, me retrouvant sur le dos, recroquevillé sur moi-même. Pourquoi ça faisait aussi mal !? Pourquoi ! POURQUOI ! Ça ne faisait que quinze minutes que c'était commencé et j'avais l'impression que ça faisait des heures. Peu à peu mon corps commença à s'engourdir, je ne sentais même plus la douleur tellement je ne sentais plus rien. Couché sur le sol, le regard complètement vide et perdu sur un des murs de ce vaisseau, des hallucinations commencèrent à me gagner.

Premièrement c'était le visage de ces trois hommes que j'avais tué toujours aussi présents dans ma mémoire, comme le rappel de mes péchés et la raison de ma présence ici. Puis un voile les enveloppa, un brouillard pour que Quatie apparaisse. Ce petit visage angélique qui m'avait ouvert les yeux sur ma véritable nature. Qu'étions-nous réellement l'un pour l'autre ? Alors même que je me voyais émettre un très léger sourire, c'est le visage d'Angel Nibelung qui aussitôt apparut, l'homme a qui je devais ma survie. C'est à ce moment précis que je repris le dessus sur cette douleur et ce sentiment de manque de puissance. La douleur me reprit aussitôt, mais moins fortement qu'avant. Et de moins en moins fort même. Elle s'estompa peu à peu, en même temps que les marques disparaissaient. Combien de temps s'était-il écoulé le temps de ces visions troubles ? Je ne le savais pas en tout cas j'avais tenu, et survécu. Me redressant douloureusement, le corps complètement fatigué courbaturé, j'étais dos à Seika et Victoria, yeux fermés, face à la grande vitre donnant sur Galuna. Mon corps tremblait encore, c'était vraiment quelque chose de difficilement supportable mais j'étais allé au bout, pour moi, pour mon honneur de Slayer, mais aussi pour lui. Pour Angel. Je ne comptais plus laisser quelqu'un mourir alors que je le défendais. En ouvrant les yeux, une vision étrange du monde s'imbriqua dans mes iris. Je percevais le monde d'une manière différente, je le voyais sans le voir, je le sentais sans y prêter attention. J'entendais le vent me murmurer. Serrant le poing, je venais de comprendre que j'étais encore loin du niveau requis pour oser défier un dieu. Il me fallait bien plus de puissance. Je remerciais intérieurement Lucifer-sama de m’avoir recommandé pour ce déblocage de pouvoirs bien qu’en l’état actuel il m’était impossible de savoir si c’était effectif ou non. Puis lentement j’ouvris un peu plus l’oeil, dans le reflet de la glace devant moi, je pouvais désormais apercevoir un nouvel éclat dans le regard.


[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Mih0g6


Spoiler:
 


Dernière édition par Leīto Kotoryū le Dim 23 Mar - 0:38, édité 1 fois
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Seika Kasairyuu
Fondatrice / GekijouyuriFondatrice / Gekijouyuri

Seika Kasairyuu

Messages : 89
Date d'inscription : 02/03/2012
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Fire Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.450
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptySam 15 Mar - 17:58
    Alors que j’attendais la réaction de mon compagnon de Guilde, celle-ci ne se fit pas attendre. Il répondit quasiment immédiatement qu’il ferait ce qui était demandé par respect pour l’ordre donné par Lucifer. Je pouvais sentir sa détermination et je fus particulièrement étonnée de son attitude qui contrastait énormément avec la mienne.

    En effet, j’étais mécontente de voir que je n’avais pas été au courant d’une telle chose, Lucifer allait en entendre parler. Master ou non il savait très bien qu’en tant que Chef des Sept Frères du Purgatoire j’aurais quand même dû être informée de cette réunion particulière. Il savait surtout que je n’étais pas connu pour ma patience et que je pouvais réagir avec impulsivité ! Le Dark Night avait dû élaborer cette idée pour me faire enrager un peu plus comme il aimait le faire lorsque l’on se retrouvait ensemble.

    Leïto inclina la tête de façon légère pour inciter Victoria à continuer son explication sur ce qui allait nous arriver. Un nouveau rire sortit du gosier de la jeune femme, rire que j’aurais bien aimé lui faire réprimer en lui tordant le cou à cette Mage qui me tapait véritablement sur les nerfs. Il me fallait retrouver mon calme, je ne devais pas laisser mes impulsions prendre le dessus et considérant qu’il s’agissait d’un ordre de Lucifer je me devais de le respecter également.

    Le visage de la Mage maîtrisant l’Arc of Time changea de comportement du tout au tout. Elle passa de son rire et de ses mimiques enfantines à une concentration extrême et sérieuse pour commencer à leur expliquer l’objectif de cette rencontre. C’est ainsi qu’elle nous parla de la Seconde Origine. Je n’en avais pas spécialement entendu parler et curieuse d’en apprendre plus sur le sujet, j’écoutais patiemment Victoria, bien qu’une part de moi aurait souhaité la torturer pour lui clouer le clapet car sa voix me hérissait au plus haut point. J’essayais donc de maîtriser cette envie en me concentrant sur ce que la jeune femme nous expliquait.

    Ainsi les Mages avaient deux réservoirs de magie en eux et tous ne servent que d’un seul, sauf ceux ayant pu rencontrer un Mage comme Victoria pour permettre à ces-derniers d’augmenter leur potentiel magique. L’Arc of Time réservait tout de même de sacré surprise, même si je préférais croire uniquement ce que je pouvais voir. Elle compter nous débloquer cette capacité appelé la Seconde Origine avec sa magie.

    Je me demandais bien de quelle manière je pourrais gérer ce second réservoir de Magie, il y avait des possibilités intéressante et je me mis à repenser aux combats où je finissais par vite me retrouver à court de magie. J’avais aussi pensé à voir de quelle manière je pouvais augmenter mon potentiel de lancer de flammes et me remémorais le jour où j’ai réussi à récupérer le Régalia des cieux.

    Je finis par me reconcentrer sur la situation actuelle, je verrais ce qu’il conviendrait de faire par la suite. Un long silence s’était installé, Leïto cogitait la chose de son côté pendant que je me mis à observer Victoria. Cette dernière décida d’agir en s’avançant vers le God Slayer des Cieux et tout en tendant sa main vers le jeune homme elle annonça qu’elle allait commencer l’ouverture de cette seconde origine. Il semblait serein et apaisé attendant que le sort se passe.

    Tout à coup ce fut une autre chanson qui se produisit, dès l’instant où Victoria avait prononcé sa formule des marques rouges apparurent sur la peau de Leïto qui se mit à se tordre de douleur sur sa chaise. J’eu un mouvement de recul en le voyant se tortiller de la sorte. Un hurlement de douleur s’échappa de la gorge du God Slayer qui essayait de garder son regard fixé sur la Mage de l’Arc of Time et sur moi. Sa douleur était telle que je me demandais si cela valait vraiment la chandelle que d’accepter cela pour un second réservoir.

    Quelle était donc cette magie ? Je regardais à présent Victoria qui s’approchait de moi avec son sourire satisfait, comme si elle jubilait déjà à l’idée de me faire autant souffrir que l’un des Sept Frères du Purgatoire. J’avais décidé de ne pas me dérober, j’étais loin d’être une trouillarde et même en voyant l’horrible souffrance que pouvait ressentir Leïto, je ne pouvais pas faire marche arrière. Je laissais donc la Mage poser sa main sur moi, prononcer la même formule avant de s’écarter de moi.

    Mon cœur s’était mis à palpiter au contact de sa main sur ma peau, une incroyable chair de poule avait parcouru mon échine et une goutte de sueur se mit à perler dans ma nuque sous mes cheveux flamboyant. Comme un grand choc électrique j’eue la sensation d’avoir été paralysé pendant quelques secondes avant que des marques rouges n’apparaissent sur mon corps de la même manière que pour Leïto. Une intense souffrance s’éveilla alors au centre de mon corps avant de se répandre dans chaque parcelle de celui-ci. Si je n’avais pas été une Mage de Feu, j’aurais pu comparer cette souffrance à celle d’un fer rouge attisé par le feu que l’on apposerait sur ma peau pour s’amuser à me torturer. Mais je ne pouvais pas le comparer à cette douleur-là, non c’était bien au-delà du dicible.

    Mes mains agrippèrent la chaise sur laquelle j’étais assise, mais la douleur comprimait mon cortex cérébral et finissait par révulser mes yeux jusqu’à ce que je m’écroule sur le sol en emportant la chaise sur moi. Je convulsais, mes mains essayaient d’agripper quelque chose pour que la douleur passe, mes ongles s’enfoncèrent dans mes mains avec force, mais rien n’y faisait. Un premier hurlement se fit entendre. Un hurlement effroyable qualifiant ma lente agonie d’insupportable.

    Les minutes passèrent comme s’il s’était agi d’heures ou de jours… Mes muscles se crispaient, de violents pics de douleurs se faisaient sentir ici et là. Je finissais par ne plus supporter cette intense souffrance qui lentement me faisait glisser dans l’inconscience. Les yeux blancs car révulsés par tant de douleur, continuant à convulser, mon esprit semblait avoir décidé de se couper de tout. De vieux souvenirs revenaient à la surface, de vieux cauchemars aussi.

    Parmi ces images qui refirent surface l’une d’elle prenait le pas sur les autres. Je me revoyais petite fille cherchant à m’entraîner pour rendre fier mon « père ». Je voulais qu’il sache que je me donnais à fond dans chaque exercice qu’il pouvait me donner. Suffisamment prête pour lui montrer mes progrès je m’étais élancé jusqu’à notre repère avec un grand sourire enjoué. Arrivée sur les lieux il n’était pas là. Je ne m’inquiétais alors de rien et décidais de m’endormir en attendant son retour. Mais le lendemain il n’était toujours pas revenu. Son absence finit par me peser et j’attendis inactive plusieurs jours son retour. Je finis par avoir faim, je manquais de vivre et devais donc découvrir ce qu’il lui était arrivé. Marchant jusqu’à la ville la plus proche, je finis par y entendre de drôles de rumeurs qui disaient pratiquement toutes que les Dragons avaient disparus de la surface de la terre.

    Ce souvenir me fit larmoyer comme une gamine, à moins que ce ne fusse la douleur qui arrachait ces larmes de sel de mes glandes lacrymales. Un nouvel hurlement s’échappa de moi, plus horrible que le premier, on aurait pu penser à un hurlement qu’une bête blessée pourrait pousser tel un ours enragé.

    Le sang battait à mes tempes, les marques s’étaient étalées sur mon corps livide. Mes poings étaient serrés et les ongles enfoncés dans mes paumes. Ma mâchoire se resserrait ne laissant plus qu’échapper des gémissements de douleurs. Mon agonie semblait s’atténuer. Ma première pensée fut qu’enfin la mort eu pitié de moi et qu’elle avait enfin décidée d’abréger mes souffrances pour m’emporter avec elle dans un autre monde. Je finis par comprendre que le sort venait de prendre fin, il semblait s’être écoulée une éternité. Mon corps souffrait des multiples courbatures que la magie avait provoquée pour ouvrir cette seconde origine.

    Recroquevillée en position fœtale, la chaise cassée en deux devant moi, je finissais par ne plus rien sentir d’autre que le froid du sol sur lequel j’étais allongé, je n’entendais plus rien d’autre que mon souffle saccadé. Mon regard était posé sur cette chaise en bois que j’avais dû casser pendant la libération de ma seconde origine. La douleur finissait par lentement s’en aller en même temps que les marques qui s’étaient développés sur mon corps. Je ne parvenais pas à bouger. Du moins, dans mon esprit je finis par me dire que si j’effectuais le moindre geste je finirais à nouveau par ressentir cette douleur et que tout allait recommencer.

    Je ne parvenais pas à garder directement les yeux ouverts plus de dix secondes. Je repensais à Igneel. J’avais abandonné sa recherche, j’avais aussi caché ma magie aux hommes, j’avais préférée me faire passer pour une Mage de feu pour éviter qu’on ne me rejette, pour punir mon « père » de son abandon. J’ouvris à nouveau les yeux, un peu plus longtemps cette fois. Je finis par pousser un peu plus loin ma réflexion, je n’avais fait que rejeter ce que j’étais là où j’aurais dû l’accepter et lutter pour me faire accepter telle que j’étais.

    Je serrais à nouveau mes poings et sentais une douleur lancinante dans mes paumes. Je relevais lentement mon bras vers ma tête pour voir ce qui causait cette petite souffrance. En ouvrant mon poing j’aperçu quelques gouttes de sang s’écouler. Mes ongles s’étaient tellement enfoncés dans ma peau que j’avais fini par me blesser les paumes. Je fermais à nouveau mes mains pour éviter que quelqu’un ne voit cette blessure que je m’étais infligée en plus de l’immense douleur ressentie durant cette séance.

    Je finis par lentement me redresser en grimaçant à cause des contractures que mon corps avait dû supporter. J’observais le mur en me disant que cette journée serait un nouveau jour pour moi. Je pris une bouffée d’air qui me fit un peu mal aux côtes, mais qui me donnait la sensation d’avoir grandi en peu de temps. Je me sentais différente.

_________________


[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig10          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig11          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig12

« Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. »
PNJ

PNJ

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyMer 19 Mar - 17:13
[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) 724029VictoriaMacGarnet

Victoria était bien installée et pouvait attendre la fin de la libération de la Seconde Origine des membres de Grimoire Heart. Elle surveillait ce qu’il se passait, mais tout était parfaitement normal. Que ce soient les marques rouges sur la peau ou la terrible souffrance qu’infligeait l’ouverture du deuxième réservoir, tout avait l’air de se dérouler au mieux. Finalement, il n’y eut aucun incident et personne ne vint les déranger, malgré les hurlements de bêtes que poussaient le Frère et la Sœur du Purgatoire.

Lorsque ces deux derniers se relevèrent une fois leur Seconde Origine libérée, ils avaient l’air surpris de se retrouver dans leurs positions. Il fallait dire que sous l’effet de la douleur, ils avaient bougé dans tous les sens possibles, allant même jusqu’à casser le mobilier. Pendant que ses deux collègues se relevaient, la jeune femme à la chevelure blonde répara les deux chaises en morceaux grâce à son sortilège Restore. Une fois ceci fait, elle fit signe à Seika et Leito pour leur dire de reprendre place sur ses réparations. Elle leur dit alors très calmement, retrouvant son air enfantin et enjoué :


-Voilà ! C’est fait. Maintenant, vous allez pouvoir utiliser tout votre potentiel magique. J’ai fait ce que j’avais à faire, alors je retourne à mes occupations. À plus tard.

Suite à ces quelques mots, Victoria se leva et se dirigea vers la sortie. Arrivée devant la porte, elle se retourna une dernière fois vers ses deux collègues afin de leur faire un signe de la main, puis quitta les lieux. La Fire Dragon Slayer et le Sky God Slayer étaient maintenant seuls dans la salle.

_________________


Seika Kasairyuu
Fondatrice / GekijouyuriFondatrice / Gekijouyuri

Seika Kasairyuu

Messages : 89
Date d'inscription : 02/03/2012
Âge : 30
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Fire Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.450
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptySam 22 Mar - 20:36
    A présent à moitié assise sur le sol face à ma chaise détruite, je réfléchissais encore à ce qu’il venait de se passer. Victoria finit par me sortir de ma torpeur lorsqu’elle se leva pour réparer à l’aide de sa magie les dégâts que nous avions causés dans la salle.

    Sans prononcer un seul mot, la jeune femme lui fit signe de s’installer à nouveau sur cette même chaise à présent comme neuve. Je me redressais lentement et douloureusement. Les différentes parties de mon corps étaient tendues, crispées, comme si j’avais été faire une longue séance d’entrainement pendant des jours sans prendre le temps de dormir et de boire. Je finis par jeter un coup d’œil à Leïto, silencieux et toujours assis dos à nous.

    Je m’installais à nouveau sur ma chaise toujours silencieuse, épuisée et endolorie par cette séance de torture. J’observais Victoria qui souriait niaisement, comme une petite fille ravie de son action. Si je n’avais pas aussi mal dans mes bras, je lui aurais très certainement lancé un coup de poing dans la figure pour lui faire ravaler ce sourire déplaisant.

    Elle finit par nous dire de manière enjouée que c’était fait et qu’à présent on allait pouvoir utiliser tout notre potentiel magique. Elle décida ensuite de s’en aller pour vaquer à ses occupations. Je n’osais même pas savoir ce que cela pouvait être, sûrement se reposer après nous avoir permis d’ouvrir ce nouveau point de réserve à magie.

    Victoria se leva et sortit de la salle. Au dernier moment elle se retourna vers nous, pauvres Mages Noirs torturés, et nous fit un petit signe de la main…

    La première pensée que j’eue fut que j’étais heureuse à l’idée qu’elle s’en aille. J’aurais finis par redevenir désagréable. Ces simples sourires enfantins et ses rires cristallins m’irritaient au plus haut point et me donnaient envie de lui foutre une rouste.

    Je finis alors par prendre une grande inspiration pour finir par me tenir les côtes. Même pour respirer, il me fallait prendre mon temps pour éviter une nouvelle douleur. Je grimaçais un peu, mais finit par apprendre à y aller doucement pour éviter de ne me retrouver complètement paralysée. Même parler aurait été un effort surhumain pour moi. Je n’aspirais plus qu’à retourner dans mes quartiers où personne ne viendrait m’y déranger le temps de récupérer complètement de cet exercice des plus douloureux jamais fait durant toute ma vie.

    Un nouveau coup d’œil dans la direction du God Slayer des Cieux m’indiquait qu’il ne serait pas non plus des plus loquaces de toute façon. Je décidais alors de me relever tant bien que mal de cette chaise qui avait souffert de ma douleur. Il me fallait regagner ma chambre.

    Je décidais de tenter une tirade envers l’un de mes frères du Purgatoire. Mais je ne savais pas s’il allait l’entendre car ma voix était faible et on sentait qu’il s’agissait d’un effort important que d’essayer de parler.


    « - Va essayer de te reposer aussi. »

    Je n’étais pas du genre à formuler ce genre de requête et je ne me préoccupais guère de mes semblables à bord du Grimoire Ship. Seul Lucifer comptait pour moi dans cette Guilde, mais le fait d’avoir vécu une telle expérience avec Leïto semblait ajouter un quelque chose à notre relation dans cette Guilde, on pouvait comprendre ce que l’autre avait pu ressentir, pas forcément le savoir, mais comprendre. Je me montrais donc moins froide envers mon frère du Purgatoire.

    Je me dirigeais alors en direction de la sortir lentement et prenant le temps de tenir mes côtes comme si j’avais eu peur qu’elles ne viennent à s’effriter. Le chemin jusqu’à mes quartiers fut laborieux, mais je finis par y arriver.

    A peine eu-je ouvert la porte que je la refermais derrière moi pour m’installer sur mon lit. Je regardais pendant quelques instants mon plafond. Je me relevais à nouveau de mon confortable nid pour me diriger vers ma salle de bain où je fis couler de l’eau chaude dans mon bain auquel je rajoutais de la mousse parfumée. Je tenais à détendre au plus vite mes muscles endoloris qui réclamaient un peu de soin.

    Allongée dans ma baignoire, la tête reposant sur le bord, je me mis à rêvasser.

_________________


[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig10          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig11          [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Icosig12

« Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. »
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) EmptyDim 23 Mar - 15:05


Bonds

Ma main tremblait encore. Rien ne pouvait laisser présager à l'origine que mon corps puisse encaisser un tel choc. Le traumatisme psychologique était évident, endurer une telle épreuve sur un laps de temps aussi long relevait et de la folie et de l'héroïsme. Avais-je seulement vraiment ce second réservoir de magie éveillé ? Je n'en avais aucune preuve concrète, cette sensation de douleur endolorissant mon corps m'empêchait de ressentir quoi que ce soit d'autre qu'une réminiscence meurtrissante des longs instants passés sur ce sol à me tordre en deux sous l'effet du sort de Victoria. Lentement je m'affaissais pour tomber à genoux, yeux rivés vers le sol, une expression de fatigue sur mon visage à demi couvert par une large mèche de mes cheveux. L'éclat sombre qui recouvrait mes yeux s'estompa lentement, mes prunelles redevenant normales, d'un éclat blanc nacré et l'iris rougeâtre mais fade, plus fade que d'ordinaire. La fatigue était autant physique que psychologique.

Je n'entendais presque rien autour de moi, pas même la voix de Victoria lorsqu'elle avait réparée les chaises qu'on avait détruites sans faire attention. Non, je n'entendais rien d'autre qu'un sifflement strident et continu, comme si une bombe avait explosé à côté de mes oreilles, avec la désorientation qui l'accompagnait, le regard vide, main droite tenant fermement mon poignet gauche comme pour tenter de réprimer les convulsions incessantes de ma main gauche. Il s'écoula quelques secondes où j'eus un véritable Black Out. Et puis Victoria sortit, le claquement de la porte me sorti de ma torpeur, comme si l'illusion dans laquelle j'étais projeté venait de s'effondre sur elle même en un claquement de doigt. Dos à moi, Seika, probablement dans le même état de fatigue que moi. Était-elle plus résistante mentalement à ce supplice que je l'étais ? Probablement, j'avais faibli rapidement, je n'étais pas aussi robuste que je l'espérais. jusqu'à quel point m'étais-je surestimé ? Un soubresaut de douleur me déplaça rapidement de ma position, ma cuisse était en feu, j'avais l'impression d'avoir une plaie ouverte que je ne pouvais guérir.

Observant le ciel devant moi, j'eus la très inquiétante surprise de constater que le soleil allait se coucher sur Galuna. Au bas mot, on venait d'être torturé l'équivalent de dix longues heures. Écarquillant les yeux, je venais de me rendre compte que j'avais perdu connaissance durant l'éveil de cette source latente. Serrant le poing et les dents, intérieurement je rageais. Le bruit d'un recul de chaise me fit lentement tourner la tête vers Seika qui se leva avec toutes les difficultés du monde. Mon oeil croisa le regard de la Slayer, les oreilles attentives aux paroles qu'elle allait me dire. Des mots bien plus chaleureux à mon encontre que ce à quoi j'étais habitué. Je fermais légèrement l'œil, regardant le sol à nouveau pour ensuite tourner la tête. Ma gêne n'avait pas lieu d'être, j'étais un camarade de Grimoire Heart, mais j'étais aussi tellement peu habitué au contact avec les Hommes qu'au final je m'enfermais moi-même dans ma propre solitude. Sauf qu'aujourd'hui, je voulais changer cela. Changer ces codes pour avancer la tête haute. Seika semblait s'être préparée à ce que je ne réponde pas, tournant difficilement vers la porte pour sortir. Mais pour une fois, je tentais de faire quelque chose qui était à l'opposé de ce qui je montrais. Créer des liens.


Leito : À plus tard. Repose toi bien.

Rien de bien concret, mais un premier pas. Fermant les yeux, un sourire malicieux sur les lèvres, elle n'avait pas tort, du repos ne me ferait pas de mal. M'appuyant sur la vitre pour me lever, grimaçant à cause des micros douleurs, j'eus toutes les peines du monde pour me lever, user de mes petits arcanes de Kanso pour revêtir mon manteau noir de Grimoire Heart, puis traîner ma carcasse jusque dans le couloir, marchant le long du mur. Un vertige me prit soudain, mais étrangement je fus rattrapé et supporté par un membre de la guilde. Bien que n'étant que des mages sans rangs concrets, ils possédaient eux aussi l'esprit étrange pourtant à imaginer pour une guilde noire : La camaraderie. Quelle guilde étrange. Passant devant la salle qui m'avait interpellée tout à l'heure en venant, le lui fit signe de m'aider à m'y rendre. Posé quelques minutes plus tard au bar de la guilde, devant mon premier verre, je pris le temps de savourer l'instant qui s'offrait à moi. Affaiblis, fatigué, complètement courbaturé. J'étais pas contre un petit verre. Enfin petit ...

http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)   [Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika) Empty

[Grimoire Ship] Faut souffrir pour être belle (pv Seika)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer Sombre :: Île de Galuna
-