Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Partagez

 Constellation et jumeaux [Celya]

AuteurMessage
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

Shina/Ken Amnell

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 34
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyMar 12 Mar - 2:02
La journée était plutôt morose pour la cité de Val. Depuis que le jour s'était levé, la pluie s’abattait sur la cité du centre du royaume de Fiore. La pluie était plutôt abondante. Donc, la plupart des gens préféraient rester chez eux, plutôt que de prendre une douche froide. C'était le cas de Shina et Ken Amnell. Dès leur réveil, les jumeaux avaient pris la décision de ne pas quitter leur chambre tant que le temps serait aussi mauvais. Ils restaient donc dans le navire QG de Quatro Cerberus et attendaient. Heureusement pour la guilde de mage, la pluie était abondante, mais le vent faible, ainsi les vagues étaient faibles. Le navire ne tanguait pas dans tous les sens grâce à ce manque de vent. Pour les deux mages de Quatro Cerberus ce n'aurait pas été un problème, car ils n'avaient pas le mal de mer, mais cela aurait été problématique pour certains. Quoi qu'il en soit, la journée passa lentement pour le frère et la sœur. En attendant de pouvoir sortir sans devoir trop se mouiller, ils passaient le temps comme il le pouvait. Pendant une partie de l'avant-midi, Shina fit un peu de lecture, tandis que son frère faisait un somme. Puis, la jeune fille fit un peu de rangement dans leurs affaires personnelles. Ensuite, elle s'occupa de Kiri, caressant le lycaon, le nourrissant et lui coupant légèrement les griffes. Ce n'est que vers les 14 heures que le bruit très distinct de la pluie commença à diminuer rapidement. Shina jeta alors un coup d’œil à l'extérieur, constatant que la pluie avait cessé. Il fallait profiter de l'occasion. Les jumeaux désiraient faire quelques commissions et cette accalmie leur accordait probablement le temps de faire leur achat. Par précaution, Shina enfila un simple manteau avec capuche, ramassa son portefeuille et quitta enfin sa chambre, suivie par Ken flottant dans les airs et Kiri la suivant au pas. La jeune fille monta sur le pont et descendit du navire par la passerelle. Elle jeta un regard autour d'elle. On pouvait voir la ville trempée par cette forte pluie, une faible odeur de terre mouillée se répandant dans l'air. Puis, sans perdre de temps, elle se dirigea vers la boutique d'objets magiques la plus proche. Heureusement, ce n'était pas très loin. Après tout, les marchands ne sont pas stupides. Une boutique d'objets magiques à proximité d'une guilde de mage, c'est en soi logique et sûrement très lucratif.

Après avoir franchi deux coins de rues, Shina arriva à la fameuse boutique. La jeune fille poussa la porte et entra dans le bâtiment, ses deux compagnons la suivant de près. Dès qu'ils furent à l'intérieur, l'illusionniste rabaissa sa capuche et se passa la main dans les cheveux afin de les replacer. Elle fit un salut polit au marchand de la boutique et fit signe à Kiri de rester où il était. Certes, la plupart des marchands toléraient la présence du lycaon, mais à condition qu'il ne sorte pas de l'entrée. Les jumeaux jetèrent un bref regard dans l'ensemble de la boutique. Pour le moment, il y avait quelques autres clients. Tous avaient une capuche sur la tête, ce qui était normal s'ils étaient dehors avant que la pluie ne cesse. Les jumeaux ne s'en préoccupèrent guère et partirent plutôt à la recherche du produit qu'ils recherchaient, des lunettes de lecture. Ce n'était pas sur un coup de tête qu'ils avaient décidé de faire cet achat. Au cours de leur nombreux voyage à travers le royaume, pour des raisons personnelles ou professionnelles, les jumeaux avaient beaucoup fait de lecture. Pour être plus précis, ils devaient parfois lire des quantités énormes de textes, d'informations et autres. Après tout, le travail de détective ne se résumait pas qu'à travailler sur le terrain. Parfois, il fallait prendre connaissance d'informations et de détails tenus par écrit.

Comme il pouvait y avoir des enquêtes où le temps était primordial, la vitesse de lecture le devenait également. Évidemment, la lecture rapide pouvait apporter son aide, toutefois ce serait plutôt insuffisant. Tout d'abord, car cela pouvait amener à passer trop rapidement sur des détails importants. De plus, ce n'était pas forcément assez rapide. Les lunettes représentaient donc un moyen efficace et sûre afin d'effectuer des lectures rapides. Bref, cela pourrait les aider grandement dans leur emploi. Ils trouvèrent un petit présentoir à proximité de l'entrée. Tous les types de vitesse étaient représentés, ainsi qu'un livre, probablement afin de pouvoir les essayer. Chaque vitesse était présente en un unique exemplaire et reliée par un fil métallique au mur. Aucun doute que si quelqu'un voulait les voler, il faudrait arracher le fil du mur, ce qui serait compliqué et très peu discret. Donc, les lunettes destinées à être vendu devaient être dans l'arrière-boutique ou bien derrière le comptoir. Shina hésita pendant un moment. Il y avait tellement de modèle. Elle choisit finalement d'essayer les lunettes de vitesse multipliée par 600. Elle prit ensuite le petit livre et feuilleta l’œuvre à toute vitesse, les lunettes lui permettant de tout lire sans la moindre difficulté. Les pages défilaient à toute vitesse, sans qu'une seule ligne n'échappe à l'attention de la jeune borgne. Après une minute d'utilisation, la jeune fille referma le livre, l'ayant déjà terminé. Elle fit ensuite un simple signe de tête à son frère et reposa les lunettes sur le présentoir. Ensemble, ils se rendirent auprès du vendeur.


-Bonjour monsieur. Combien coûte vos lunettes de lecture de puissance 600?

-Ken.

-Oui?

Tandis que son frère discutait avec le marchand, Shina avait remarqué quelque chose dans l'inventaire du magasin. Un objet magique particulier, les couleurs magiques. Connaissant sa soeur, le jeune homme se doutait qu'elle apprécierait bien cet objet de mode.

-Et combien pour les couleurs magiques?
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 32
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptySam 27 Avr - 16:41
Depuis que j'ai retrouvé mon frère à Hespéria, les choses se sont enchaînées très vite. En l'espace de quelques semaines, j'ai beaucoup bougé. J'ai dû traverser une bonne partie du pays pour rencontrer le Master de Crime Sorcière qui après un entretien sur mes motivations m'accueilli à bras ouvert au sein de sa guilde. Je fis apposer la marque de Crime Sorcière, d'une couleur vert pâle au niveau de mon rein gauche, là où personne ne pourra le voir sans que je ne le veuille, car la prudence est de mise lorsque l'on intègre une guilde à la fois traquée par le Conseil et par les mages noirs. Grâce au Master, j'avais à présent quelques pistes pour commencer à oeuvrer pour Crime Sorcière en commençant par enquêter sur un petit groupe de Tartarosien qui semaient le trouble dans les environs de Kuguni. C'est donc là-bas que se poursuivit ma route pour faire mes preuves dans la guilde dont je ne saisissais pas encore toutes les subtilités de son organisation. J'avais pour ordre de me contenter de récolter des informations sur leur nombre et leurs objectifs. Seulement, rien ne se passa comme prévu.

Alors que je buvais tranquillement une limonade dans une taverne de la ville, trois hommes à l'allure sinistre firent leur apparition, demandant à ce qu'on leur serve une grande quantité d'alcool alors qu'il était à peine trois heures de l'après-midi. Je pus voir au passage la marque de la guilde Tartaros sur le bras de l'un d'entre eux, j'avais une sacré chance de tomber sur les Tartarosien alors que j'étais justement à leur recherche, mais la chance vacilla au fur et à mesure que j'écoutais leur conversation qui, au fil des verres, se faisait de plus en plus bruyante. Ils semblaient être venus dans cette ville uniquement pour passer du bon temps loin des grandes villes remplies de chevaliers runiques, mais ils ne se doutaient pas un seul instant qu'ils n'avaient pas que d'eux dont ils devaient se méfier.

Les heures passaient, le soleil était en train de disparaître à l'horizon pendant que les trois mages ivres morts déliraient de plus en plus sur toute sorte de sujet peu catholique sans se préoccuper de moi. J'étais vraiment contente d'avoir investis dans un manteau d'anonymat que je gardais sur moi la plupart du temps, mettant sa large capuche sur ma tête en cas de besoin. Je concluais que d'après mes observations, ils ne constituaient pas une menace immédiate et bien que ce ne soit pas l'envie de me venger de Tartaros qui me manque, j'avais rempli la mission qui m'avait été confiée. Cependant, alors que je m'apprêtais à quitter la taverne, leur nouveau sujet de discussion m'interpella.

Ils étaient en train de discuter de la dernière réunion générale de leur guilde, il faillait que j'en sache un maximum à ce sujet car cela pourrait s'avérer capital pour les futures actions de la guilde. Je me rassis donc avant de commander un autre verre de limonade, l'alcool me jouant de bien mauvais tour j'évitais au maximum d'en consommer et surtout pas au cours d'une mission. Portant une oreille des plus attentive tout en restant discrète aux dires des mages noirs, je fini par comprendre le sens des paroles de ces trois ivrognes. Ils parlaient d'un ennemi de leur guilde, un ennemi qui bien qu'il ne soit pas connu dans le pays était une menace pour leur guilde. Au fil des informations qu'ils divulguaient sur le mage en question, je sentais une haine sans fin monter en moi. Un jeune homme connaissant l'emplacement secret de leur guilde se serait évadé quelques années plus tôt et serait devenu dangereux depuis qu'il aurait rejoint Crime Sorcière. Il n'y avait plus aucun doute possible, ils en avaient après Natha et pas seulement eux, tout le membre de Tartaros avaient reçu son signalement et l'ordre de le ramener, mort ou vif, à leur Master.


*Ils doivent payer... Laisse-moi m'en occuper.*

Non, NON ! Je ne voulais pas laisser cette ombre prendre le dessus sur moi, qui sait ce qui allait se passer si je la laissais faire, je ne pouvais pas prendre le risque, mais la rage qui montait en moi ne m'aidait guère à contenir cette chose. En proie à une nouvelle crise de démence, je sortis rapidement de la taverne. Malheureusement pour eux, le trio de mage noir avait décidé de me suivre, intrigué par mon comportement et rendu complètement imprévisible par l'alcool. Les voyant sur mes talons, je pris la fuite, mais en vain. Au final je me retrouvai seule, à l'écart de la ville, encerclée par trois mages potentiellement dangereux. J'étais prête à en découdre pour défendre chèrement ma vie, mais les assauts répétés de l'ombre dans mon esprit me donnaient une migraine m'empêchant de réfléchir convenablement à la situation. Plus ils se rapprochaient, affubler de sourires malsains, plus il m'était difficile de garder le contrôle et de me défendre en même temps. Même rouée de coups, je ne voulais toujours pas la laisser faire, je ne voulais pas redevenir cet horrible monstre, mais je ne voulais pas mourir pour autant, j'avais trop de choses à accomplir avant de rendre l'âme. Je voulais vivre.

*Alors dans ce cas, laisse-moi-nous aider. Laisse-moi me repaître de leur sang !*

Suite à cette ultime tentative, l'ombre fini par prendre le contrôle de mon corps. J'étais toujours là, mais je n'étais plus qu'une simple spectatrice du massacre qui allait suivre. L'ombre releva mon corps ensanglanté et sorti mes clefs céleste. Je ne voulais pas qu'ils soient mêlé à cela, mais j'avais beau protester, rien ne se passait. Quand elle choisit d'invoquer Andromeda, je sentis mon coeur se fendre en deux. Elle qui avait déjà dû servir l'ombre, elle ne méritait pas cela. Hélas, l'esprit de l'enchaînée était tenue d'obéir à n'importe quel ordre direct de la personne en possession de sa clef et après un combat acharné, les trois Tartarosiens n'étaient plus que de gros tas de chair difforme tant l'ombre s'était acharnée sur eux. Néanmoins, bien qu'elle commande mon corps pour le moment, elle ne pouvait pas trop en repousser les limites sous peine de nous tuer toutes les deux. Ce n'est qu'une fois libérée de son emprise que je tombai enfin dans l'inconscience.

A mon réveil, je trouvai Andromeda à côté de moi qui s'affairait à panser mes blessures. N'étant nullement un esprit de soin, elle avait utilisé le petit kit de secours qui se trouvait dans mon sac et venait très probablement de me sauver la vie. Mais pour cela, elle était restée plus que de raison dans le monde des humains et je pouvais facilement lire la douleur sur son visage. Encore sous le choc des évènements de la veille, je pris à peine de temps de la remercier avant de l'obliger à regagner le monde des esprits. Je ne voulais pas risquer de la perdre, après ce soir je comprenais mieux pourquoi elle n'avait pas pu arrêter l'ombre lorsqu'elle apparut la première fois pour tuer mes parents. Je m'excuserai auprès d'elle en temps voulu, car pour leur il y avait plus urgent. Il ne fallait pas que je reste par ici sinon je risquais d'avoir des ennuis. Je me relevais donc laborieusement et partit en direction des landes paisibles. Là-bas je serais à l'abri des autorités. Hélas, amochée comme je l'étais, je dus faire de nombreuses pauses au cours de mon périple, pour me soigner, manger et me reposer.

Peu de temps après, j'arrivai à Val où je fus rapidement transportée à l'hôpital après avoir une nouvelle fois perdu connaissance à l'entrée de la ville. Grâce aux bons soins des médecins je fus rapidement remise sur pied et dès que mon état me le permis je filai à l'anglaise en laissant sur ma table de nuit un petit mot de remerciement et une somme couvrant les frais de mon hospitalisation. S'ils avaient repéré ma marque de guilde, il y avait fort à parier qu'ils avaient prévenu les autorités ce qui ne me laissait pas d'autre choix que de m'enfuir. Le plus important maintenant était de mettre mon frère en garde au plus vite contre la menace qui pesait sur lui. Je n'avais pour seul moyen de communication qu'un réseau clandestin de pingeed messager affiler à Crime Sorcière, seulement, je doutais qu'ils soient aussi rapides que l'esprit dont j'avais entendu parler. Les esprits du poisson volant était, au sein du royaume céleste, réputé pour être de bons messagers, fiable et rapide. Je décidai donc de me mettre en quête d'une boutique de magie où je pourrai peut-être en trouver un.

Dehors, sous la pluie battante, je portais une fois de plus mon manteau d'anonymat, tant pour cacher mon identité que pour me protéger de la violente averse. J'errai en ville, n'osant pas demander mon chemin aux passants et ne m'arrêtant que très brièvement dans un petit restaurant pour me remplir l'estomac. Ce n'est qu'en début d'après-midi que je trouvai enfin la boutique susceptible de vendre des clefs célestes. Dos au comptoir du vendeur, je regardais avec la plus grande attention les divers articles se trouvant dans une vitrine en face de moi en ne prêtant guère attention aux allers et venus des autres clients. J'avais gardé mon manteau, bien qu'il soit trempé il était hors de question de le laisser dans l'entrée, seulement, les gouttes ruisselant de la longue étoffe magique avait formé une belle flaque autour de moi. Bien sûr, pour continuer sur la série noire de ces derniers jours, je glissai sur cette flaque et pour éviter de tomber sur la vitrine pleine d'articles hors de prix je tombai sur un des malheureux clients qui faisaient la queue devant le comptoir du marchand.


- Ité ité ité... Désolé, dis-je en me relevant avant de me baisser pour aider la personne à faire de même. Rien de cassé ?

Ce n'est qu'après quelques instants que je compris sur qui j'étais tombée, Shina une mage avec qui j'avais eu l'occasion d'aller en mission, mission qui d'ailleurs s'était rapidement révélée plus dangereuse que prévue. Bien que je n'en garde pas un excellent souvenir, cela me faisait tout de même plaisir de la croiser à nouveau elle est son frère. Je me demandais s'ils se souvenaient aussi de moi, cela faisait longtemps et je ne les avaient pas revu depuis. C'est sans crainte que j'enlevai la capuche de ma tête pour mieux les saluer, il ne restait de visible de ma perte de contrôle qu'un pansement sur ma joue et de belles cernes sous mes yeux, mais rien qui n'éveillerait leur soupçon ou du moins c'est ce que j'espérais. Pendant que j'attendais de voir leur réaction j'en profitais pour demander au marchand s'il avait des clefs célestes en précisant bien sûr que je ne comptais pas doubler les deux mages de Quatro Cerberus qui étaient eux aussi, sûrement là pour faire quelques achats.

HRP pour le GM :
Article recherché > Clef d'argent de l'esprit du poisson volant [Multiple / Commune]
Autres > Utilisation d'une réduction de 50% sur cet achat.


Dernière édition par Celya Lutalis le Dim 5 Mai - 13:04, édité 1 fois
Game Master

Game Master

Messages : 1587
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyMer 1 Mai - 21:03
    La petite boutique dans laquelle vous vous trouvez est assez complète au niveau équipement et il y en a vraiment pour tous les goûts !! Celle-ci est tenu par un vieil homme, Muro, qui est réputé pour sa gentillesse et son service impeccable. La preuve, tout ceux qui ont acheté ici sont au moins revenus une fois faire des achats et le vieux papy espère bien que ce sera de même pour vous !! Il observe sans dire un mot, attendant tranquillement que vous vous adressiez à lui... Celya, il soupir lorsqu'il voit la flaque se former au sol mais bon, il ne fait pas si chaud que cela, du coup il comprend que tu ne veuilles pas l'enlever.

    Ken, lorsque tu t'adresses à lui pour lui demander des informations, il te fait un grand sourire et te répond :


    - Pour les lunettes c'est cinq cents milles Jewels, pour les couleurs magiques soixante quinze milles, ce qui fait un total de...

    Il n'a pas le temps de finir que le choc entre vous intervient... Muro comprend alors que vous vous connaissez et vous laisse vous dire bonjour sans interférer. Ce n'est que lorsqu'il entend la question sur les clés qu'il se remet à parler :

    - Je n'en ais plus tellement puisque c'est les soldes en ce moment !! Je crois même qu'il ne m'en reste qu'une... un instant je vous prie.

    Il se dirige vers l'arrière boutique et revient avec trois objets : les lunettes, les couleurs magiques et une petite boite dans laquelle se trouve une clé en argent.

    - Voici la clé de Volans, l'esprit du poisson volant !! C'est un esprit messager et comme c'est ma dernière je vous la fais à moitié prix soit cinq cents milles Jewels. Quand à vous monsieur, cela fera un total de cinq cents soixante quinze milles Jewels pour ces deux objets. Puis-je autre chose pour vous ?

    Il pose les objets sur le comptoir, vous invitant même à vérifier qu'ils sont bien en bon état, tout en attendant vos réponses.
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

Shina/Ken Amnell

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 34
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyDim 5 Mai - 2:19
Après avoir posé ses quelques petites questions au propriétaire du magasin, Ken garda le silence. Shina faisait également de même. Après tout, ils n'avaient aucune raison de parler ou d'ajouter quoique se soit, tant que le marchand n'aurait pas dévoilé le prix de ses articles. Ces articles étant une paire de lunettes de puissance 600 et un ensemble des couleurs magiques. Évidemment, les jumeaux ne connaissaient pas vraiment combien cette petite séance d'achat pourrait leur coûter. Toutefois, ils étaient parfaitement conscients que cela ne serait pas pour une bouchée de pain. Les objets magiques possédaient toujours un prix élevé. En soi, cela était parfaitement justifié, puisqu'ils n'étaient pas toujours faciles à fabriquer et qu'il fallait de grande connaissance pour les créer. C'est pourquoi, les deux mages de Quatro Cerberus ne pouvaient faire que des estimations et des suppositions sur le prix qui serait dévoilé.

**À mon avis, cela devrait être dans les 500 000 jewels.**

**Je dirais plutôt dans les 600 000 jewels. Les lunettes étant l'objet magique le plus coûteux du lot. J'ai hâte de pouvoir essayer un peu les couleurs magiques. Cela pourra donner de belles teintes.**

Ken et Shina attendaient toujours, tandis qu'un grand sourire se dessinait sur le visage du vieux marchand. Heureusement, ce dernier ne semblait nullement gêné par la présence de leur lycaon dans la boutique. Les prix furent ensuite annoncés. Ainsi, les lunettes coûtaient 500 000 jewels à elle seule. Les couleurs magiques quant à elle avaient un prix de 75 000 jewels. Un grand total de 575 000 jewels pour l'achat de ces deux objets magiques. Tandis que le vieil homme énonçait le prix des objets, Shina commença à tendre la main en direction de son porte-monnaie quand soudainement, elle fut percutée sur le côté gauche. En temps normal, Shina ou Ken aurait réagi presque instantanément, compensant l'impact pour éviter la chute, voire même pour arrêter l'agresseur. Cependant, ce ne fut pas le cas pour une raison fort simple. Comme les deux mages de Quatro Cerberus se trouvaient en terrain familier, ils n'étaient pas sur leur garde. Ainsi, Shina ne put rien faire lorsque l'impact survint et tomba sur le côté. Le choc au sol fut légèrement douloureux, mais pas de quoi se blesser. Sur le moment, la jeune fille fut légèrement secouée et déboussolée, mais davantage à cause de la surprise que de l'impact. Quelques instants après l'impact, Shina pointa son regard dans la direction d'où était venu le choc. Une personne était en train de se relever en s'excusant. Rapidement, l'inconnu lui tendit la main pour l'aider à se relever. Sur le moment, aucun des jumeaux ne réagit. La voix de cette personne leur était familière, mais ils ne parvenaient pas à y mettre un visage. Toutes sortes de possibilités et de réflexions traversaient l'esprit des deux mages de Quatro Cerberus, tentant d'identifier la personne. La réflexion fut cependant interrompue lorsque des grognements se firent entendre à proximité.

Lorsque Shina avait été percuté, son lycaon, Kiri, avait tout vu. En fidèle animal protecteur, la créature avait rapidement réagi. Il avait ainsi quitté l'entrée de la boutique où il était tranquillement assis à attendre ses maîtres. Puis, la créature c'était rapidement approché. Pour le moment, le lycaon était mécontent, sa maitresse ayant été agressé. Certes, c'était davantage un accident qu'une agression, mais puisque ''l'agresseur'' était inconnu à la créature, cela ne faisait aucune différente. Le regard de la bête était fixé sur l'inconnu. Pour le moment, le lycaon grognait et montrait les dents afin de se montrer le plus menaçant possible. Nul doute qu'il ne se gênerait pas pour attaquer. Cependant, Ken le calma rapidement en posant un doigt sur ces lèvres, signe simple du silence. Aussitôt, Kiri cessa de grogner et de montrer les dents, mais son regard ne quittait pas l'inconnu. Le concerné releva d'ailleurs la capuche de son manteau, dévoilant enfin son visage. En un unique instant, Shina et Ken reconnurent la personne à qui ils avaient affaire. Celya Lutalis, une mage errante qu'ils avaient rencontrée quelques temps plus tôt. Plus précisément, rencontré lorsqu'un régalia avait transformé un jeune noble en lapin monstrueux et meurtrier. Sans hésiter une seconde, Shina accepta la main tendue de la mage céleste afin de se relever. Lorsque la borgne fut de nouveau sur ses deux pieds, elle tapota légèrement ses vêtements pour enlever un peu de poussière s'y étant posée lors de la chute. Pendant cette petite besogne, la femme sans guilde s'adressa au vieux marchand. Puis, le frère et la sœur détaillèrent rapidement la jeune fille aux cheveux verts du regard. Apparemment, elle n'avait pas changé. Ils ne prêtèrent guère d'attention au pansement et aux cernes de Celya. N'importe qui peut se blesser ou bien manquer un peu de sommeil. Pendant un moment, les jumeaux ne dirent pas un mot, puis Ken brisa le silence.


-Eh bien, si je m'attendais à cela. Celya Lutalis dans la belle cité de Val. En tout cas, tu ne ménages pas tes entrés. Ce n'est pas vraiment une manière très polie de saluer les gens en les percutant.

Nul besoin d'être un génie pour comprendre que Ken se moquait de Celya, lorsqu'il prononça cette dernière phrase. Le ton employé était des plus explicites. Presque au même moment, le marchand revint de l'arrière-boutique, avec une paire de lunettes de lecture, un ensemble de couleur magique et une clé céleste d'argent. Voilà donc ce que Celya avait demandé. Jetant un bref regard sur la poignée de la clé, Ken put voir la constellation y étant représenté. Toutefois, il ne parvenait pas à l'identifier précisément. Cependant, le propriétaire des lieux apporta rapidement la réponse, il s'agissait donc de l'esprit du poisson volant. Étant légèrement excité à l'idée d'essayer les toutes nouvelles acquisitions, Shina déposa les 575 000 jewels demandés sur le comptoir, devant le vieil homme. Tout d'abord, elle essaya les lunettes de lecture, en lisant quelques panneaux et affiche de la boutique. Elle semblait fonctionner à merveille. Puis, la jeune fille fit quelques essaies avec les couleurs magiques. Le premier fut plutôt désastreux, ses vêtements prenant une horrible teinte de rose bonbon. Le second ne fut guère mieux, cette fois tournant sur une couleur proche du vomi. Heureusement, les deux essais suivants donnèrent de jolis résultats. Tout d'abord, un joli bleu ciel, puis un mauve identique à celui de son œil. Son doux sourire était très évocateur, Shina était très satisfaite de ses achats. Elle mit ensuite les deux objets magiques dans ses poches. De son côté, Ken avait remercié le marchand, en observant sa sœur faire ses divers essais de couleurs.

-Très jolie sœurette. Cependant, étant donné les deux premiers résultats, je pense qu'il va falloir pratiquer un peu pour éviter les teintes désastreuses et surtout dégoûtantes.

-En effet.

-Autrement, content de te revoir Celya. Tu es de passage en ville pour un court moment ou bien tu restes dans les environs pour une plus longue période? D'ailleurs, depuis les évènements à Crocus, tu as croisé le chemin des autres? Pour notre part, nous avons revu le jeune Vincent. Il a beaucoup changé, ce n'est plus un gamin chiant et méprisant. Il a même rejoint Blue Pegasus. Ultia a rejoint notre guilde. Qu'est-ce que tu deviens de ton côté? Intéressé à en discuter dans un petit café?

Tandis qu'il attendait quelques réponses de la part de Celya, un petit grognement se fit entendre. Encore une fois, Kiri grognait un peu, mais pas pour se montrer menaçant cette fois.

-Oh oui, j'étais en train de l'oublier le pauvre. Depuis notre dernière rencontre, Shina et moi avons croisé la route de ce charmant lycaon misty. Pour faire simple, un léopard-garou voulait le prendre pour son repas. Nous l'avons sauvé et depuis c'est devenu notre fidèle compagnon. Il s'appelle Kiri. Charmante bête, très doux et très gourmand.
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 32
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyDim 5 Mai - 16:36
La bousculade involontaire fit soudainement monter la tension dans le magasin. En effet, ce qui semblait être une sorte de loup déboula dans la boutique d'objet magique et menaçait de me sauter à la gorge au moindre faux mouvement de ma part. J'ai donc pris le plus grand soin à ne faire aucun geste brusque en quittant la capuche qui masquait mon visage même s'il m'était difficile de résister à l'envie de prendre mes jambes à mon cou tant la bête était effrayante. D'où pouvait-elle bien venir d'ailleurs ? Je doute que ce genre de créature visiblement sauvage puisse se balader tranquillement en ville sans créer un mouvement de panique dans la populace, surtout si elle était aussi agressive qu'elle semblait l'être. J'eus rapidement ma réponse en voyant que la bête obéissait à Ken quand il lui fit signe de se calmer. Voilà qui me soulageais, je ne risquais plus de finir dans le ventre de cet étrange loup, il devait juste croire que j'avais agressé ses maîtres.

Une fois le voile levé sur mon identité, Shina pris la main que je lui tendais pour l'aider à se relever ce qui dissipa tout malentendu sur mes intentions qui n'étaient pas du tout de blesser la jeune fille. Ils n'avaient pas changé d'un poil, Ken venait de le confirmer avec une de ses remarque taquines dont il avait le secret, bien qu'il se soit amélioré sur leur forme, car avant c'était limite offensant lorsqu'il s'adressait à quelqu'un. Le lui répondit d'un rire un peu gêné en m'excusant à nouveau juste avant que le marchand ne revienne les bras chargés des objets que nous avions demandé. On pouvait dire que malgré mes quelques mésaventures de ces derniers jours, j'étais plutôt chanceuse, car en plus de retrouver des têtes qui m'étaient familières, le vendeur m'apportait pile ce dont j'avais besoin et en plus c'était à moitié prix ! Il était facile de voir mon visage rayonner en voyant la clef céleste et sans plus attendre, je sortis la somme demandée par le marchand en échange de cette petite merveille tout en le remerciant pour sa généreuse réduction. Grâce à cette petite merveille, je ne perdrais plus jamais contact avec mon frère et je pourrai aussi contacter Rei.

Mine de rien, cet esprit sera très important même s'il appartenait à la catégorie des clefs de soutien, souvent dénigrée par les constellationistes trop avide de puissance. Rien n'était plus sûr pour communiquer des informations sensibles au sein de la guilde. Tout comme Shina, je brûlais d'envie d'essayer mon nouvel achat aussitôt que le marchand aurait pris son dû, mais faire appel à un esprit pour la première fois demandait du calme, pour pouvoir conclure notre pacte, seulement après l'esprit en question acceptera de me prêter ses pouvoirs. J'attendrais probablement ce soir, pour l'heure je rangeais la boite contenant la clef dans une des poches intérieures de mon manteau avant d'être à nouveau interpellée par Ken. J'eus le droit à tout un lot de question de la part du jeune mage de Quatro Cerberus. Un peu prise au dépourvu, je répondais à ses questions, mais pas spécialement dans le bon ordre, en acceptant premièrement d'aller dans un café pour mieux discuter.


- Je voyage beaucoup comme toujours, alors je ne pense pas trop m'attarder à Val. Malgré mes voyages, je n'ai revu personne d'autre du groupe que nous formions à Crocus, mais je suis contente d'apprendre qu'Ultia et Vincent se portent bien.

J'hésitais un instant si j'allais lui parler ou non de Crime Sorcière quand l'espèce de loup, dont j'avais presque oublié la présence, rappela à ses maîtres d'un léger grognement qu'il était là lui-aussi. Sans plus attendre, Ken rectifia le tir en me présentant l'animal. Il s'agissait donc d'un lycaon misty ? Je n'étais pas très experte sur la faune du pays, mais j'avais entendu dire que les lycaons étaient très populaires en tant qu'animal de compagnie magique au même titre que les nekomatas. Seulement, celui-ci ne sortait pas d'une animalerie et devait la vie au duo d'illusionnistes ce qui en faisait un allier des plus redoutables. Bien que Ken assure que son animal était doux comme un agneau, j'avais un peu de mal à le croire après qu'il ait failli me sauter dessus. Je décidais donc de garder mes distances avec lui, on ne sait jamais.

Une fois toutes les présentations faites et le marchand salué une dernière fois, je suivais les deux mages jusqu'au café dont Ken avait parlé en me faisant mentalement le résumé des évènements qui se sont produit depuis la fameuse mission à Crocus. Pouvais-je en parler avec eux ? Ne risquaient-ils pas de se retourner contre moi en apprenant que j'avais intégré une guilde de hors la loi ?
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

Shina/Ken Amnell

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 34
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptySam 11 Mai - 18:03
Après avoir lancé cette petite invitation à discuter, Ken garda le silence, attendant de connaitre la réponse de la constellationniste. Heureusement, la réponse ne se fit pas trop attendre et elle fut positive. Ensuite, Celya répondit aux autres petites questions que le jeune homme lui avait posées. Ainsi, elle affirma n'être que de passage en ville et qu'elle n'avait pas recroisé la route des autres membres du groupe. Les jumeaux étaient donc les premiers à revoir Celya depuis l'évènement du régalia, qui heureusement ne c'était pas trop mal terminé. Une fois ces petits éléments réglés, ils saluèrent poliment le marchand et tous les quatre quittèrent la boutique en direction d'un petit café. Les jumeaux guidèrent donc Celya à travers la ville et heureusement, la pluie avait cessé. Le trajet ne dura que quelques minutes, durant lesquelles le frère et la sœur remarquèrent que la jeune femme aux cheveux verts évitait de s'approcher de Kiri. Ils supposèrent rapidement qu'elle devait crainte que le lycaon l'attaque. C'était plutôt justifié comme peur, après tout, l'entrée menaçante qu'avait fait la créature était suffisante pour laisser son petit effet. Le café que les jumeaux choisirent s'appelait le Coco Bogo. Ils entrèrent suivis de leurs deux compagnons et prirent place à une table dans un coin de la salle principale. Shina commença par tirer sa chaise, mais cette dernière se balançant légèrement à cause d'une patte légèrement plus courte que les autres. La jeune fille prit donc une autre chaise, tandis que Ken prenait la chaise déséquilibrée. Vu qu'il n'était pas un être physique pour le moment, ce genre de problème ne le dérangeait nullement. Kiri vint s'asseoir à la gauche de Shina, sur le sol. Quand tout le monde fut enfin assit, un serveur vint prendre les commandes. Ken ne commanda rien, quant à Shina, elle demanda un café et quelques biscuits aux raisins secs. Le serveur s'en alla s'occuper des commandes une fois que Celya eut fait la sienne.

-Alors, à ce que je vois, Kiri a eu son petit effet sur toi, Celya. Ne t'en fais pas, tu n'as pas à avoir peur de lui. Il n'est pas méchant. Par contre, il est du genre protecteur. En tombant ainsi sur ma sœur, il a dû croire que tu l'attaquais. Pour le moment, il s'est calmé et il va finir par t'accepter, même s'il est méfiant. D'ailleurs, si jamais tu ressens un peu de poids et d'humidité sur une cuisse, se sera lui. Kiri adore poser sa tête sur la cuisse des gens et leur faire un grand regard afin de se faire donner un peu de nourriture. C'est un grand gourmand. De plus, presque à chaque nuit, il vient se blottir contre Shina ou moi, pendant notre sommeil. Un lycaon très câlin.

À cette dernière remarque, le jeune homme rit légèrement. Alors que le serveur revenait avec les commandes que le groupe lui avait faites. Il déposa chaque élément devant la personne l'ayant commandé puis retourna à son poste. Une fois son café servit, Shina rajouta un peu de lait et prit une gorgée du chaud breuvage. C'était simplement délicieux. La jeune fille eut à peine le temps de croquer dans l'un de ses biscuits que Kiri vint poser sa tête sur la cuisse de sa maîtresse pour en quémander un peu. La borgne lui donna alors une moitié de biscuit que le lycaon commença à dévorer gloutonnement.

-Comme je le disais tout à l'heure, un vrai estomac sur patte. Autrement, depuis les derniers évènements, il y a eu quelques évènements intéressants. Tout d'abord, l'objet a été mis en lieu sûr. J'espère qu'il ne causera plus de problèmes. Également, nous avons eu quelques enquêtes à résoudre, avec notre boulot de détectives privés. Une ou deux missions par-ci par-là. Toutefois, il y a eu un évènement qui semblait anodin à la base et qui s'est avéré très intéressant. Lorsque nous étions de passage à Crocus, nous avons vaincu une petite suite d'évènements particuliers. Nous avons alors rencontré quelqu'un que tu connais, normalement. Un dénommé Nathanaël Lutalis. Étant donné qu'il te ressemblait beaucoup, je suppose qu'il doit s'agir de ton frère ou bien d'un cousin. C'est exact?

Le jeune homme garda le silence, le temps de connaitre la réponse de Celya. Puis, il recommença à parler.

-Ce qui est intéressant, c'est que ce jour-là, il a dénoncé la présence d'un mage noir, une certaine Elena, dragon slayer blanc et membre de Tartaros. C'est d'ailleurs, cette fille qui a dévoilé l'identité de Nathanaël. Nous ne nous attendions pas à tomber sur un mage noir et un mage de crime sorcière dans la même journée. Heureusement cela c'est bien terminé. Je ne pensais pas que nous aurions la chance de croiser la route d'un mage de crime sorcière un jour. Après tout, ils ne sont pas très nombreux. Ajoutons à cela qu'ils doivent faire profil bas puisqu'ils sont aussi traqués par la justice.

-Tellement... tellement de connerie.

-En effet. Le conseil des mages est complètement con à ce sujet. Ils veulent arrêter les mages de crime sorcière parce qu'ils traquent et anéantissent les guildes noires. Le conseil devrait plutôt les soutenir. Cette interdiction de chasser les guildes noires, c'est une mauvaise idée. Avec leur mesure, on dirait que le conseil désire que le seul moyen de détruire une guilde noire, ce soit de les laisser venir à eux. Si l'interdiction se limitait à empêcher les mages d'un certain niveau de s'en prendre aux guildes noires, ce serait plus compréhensible, mais dans la situation actuelle, c'est quelque peu ridicule. Voilà pourquoi, en ce qui nous concerne Shina et moi, les mages de crimes sorcière ne sont pas des criminels. Ils font justes ce que le conseil est trop lâche pour faire. Selon la loi, nous aurions dû tabasser Nathanaël et le livrer aux autorités. Au contraire, nous lui avons souhaité bonne chance et nous n'avons rien tenté, ni voulu rien tenter. Le conseil peut bien les déclarer criminels, nous en s'en fiche totalement. J'espère d'ailleurs, qu'on recroisera sa route un jour. Je le trouve plutôt sympathique. Au fait, Celya, qu'est-ce que ça te fait de savoir qu'un membre de ta famille fait partie de cette guilde?
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 32
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyLun 20 Mai - 16:14

Malgré tout les beau discours que pouvait faire les illusionnistes, les créature de notre monde n'étaient pas vraiment pas tasse de thé. J'étais bien plus à l'aise auprès de mes esprits célestes qu'à côté de leur gros loup. L'avantage des esprits étant, premièrement, qu'ils n'avaient pas besoin de se nourrir puisqu'ils le faisaient au sein de leur dimension, deuxièmement, ils pouvaient toujours être avec moi, dans leur clef ils ne me quittaient jamais et pour finir le point le plus important, il étaient immortels. Un esprit blessé ou vaincu pouvait facilement se régénérer en regagnant son monde contrairement a tout animal de ce monde qui risquait réellement sa vie lors de ses combats. Ce n'étais évidement pas pour autant que je me permettais de sacrifier mes compagnons, mais cela me rassurais de ne jamais les perdre définitivement. Je n'avais déjà que trop perdu de membre de ma famille.

- C'est peut-être un très bon compagnon, mais je ne suis pas spécialement habituée au contact des animaux. A vrai dire je préfère les esprits célestes de compagnie, même si je dois avouer que Kiri à l'air bien plus gentil une fois tranquille.


Sur ces mots, qui je l'espérais, n'avaient pas vexé les deux mages en face de moi ni leur animal, le serveur revenait avec ce que nous avions commandé. Quelques gorgées bien chaude de café noir était a ma connaissance le plus efficace des remèdes contre la fatigue. Avec mes récentes aventures, cela ne pouvait me faire que le plus grand bien. Comme les jumeaux l'avait prédit, leur bon gros toutou était venu quémander un peu de leur biscuit et ils leur en donnèrent un bout. Voilà de bien mauvaises habitudes, pensais-je, enfin, c'est a eu de voir comment ils souhaitent éduquer leur animal. Peu après, la discussion devint plus sérieuse. Nous nous éloignons du sujet animalier pour parler boulot. Je buvais tranquillement mon café tout en pensant que si Shina parlait peu, c'était peut-être parce que Ken était assez bavard pour deux quand il mentionna Natha. J'ai bien failli lui cracher mon fond de café à la figure ! Je restais silencieuse un instant face à sa question, mais après tout, il était probablement discret sur son appartenance à Crime Sorcière et je n'avais pas la moindre envie de nier être de sa famille.

- Oui il s'agit bien de mon frère, pourquoi ?


Mon interrogation sonnait volontairement comme une mise en garde. Quiconque voudrait du mal à mon frère deviendrait automatiquement ma cible, que l'on se connaisse ou pas. La réponse vint assez rapidement, mais de manière détournée, dans le récit de leur rencontre. A l'évocation de Tataros, mon regard se durcit un peu plus, s'ils ont osé... Mais, étrangement, il semblerait que non. Pourtant, avec les informations en ma possession, je savais qu'un membre de cette guilde infâme n'aurait normalement pas hésité à le capturer ou pire, à l'abattre. Était-ce la présence des jumeaux qui l'en avait dissuadée ? Il est vrai que leur réputation n'est plus à faire dans le pays. La conversation dérivait et cela me demandait de plus en plus d'effort pour garder mon sang froid. J'espérais qu'il n'avait pas crier l'information sur les toits au quel cas mon frère pourraient un risque encore plus grand s'il avait seulement Tararos a ses trousses. Manquerait plus que le Conseil s’emmêle lui aussi. A la fin de la longue tirage de l'illusionniste je lâchais un soupir de soulagement. Finalement il ne c'était rien passé de grave et ces deux là ne représentaient pas une menace. J'estimais après cela pouvoir leur faire assez confiance, je doute qu'ils constituent un jour une menace pour Crime Sorcière, je pouvais donc leur répondre en toute franchise.

- En fait, pour tout te dire, j'ai moi même intégré Crime Sorcière il a peu, précisais-je en parlant bas pour que personne d'autre ne puisse nous entendre. Je tiens aussi à vous remercier. Tataros en a après mon frère et si vous n'aviez pas été là il est fort à parier que cette Elena l'aurait attaqué. C'est la seule famille qu'il me reste, alors je t'en suis infiniment reconnaissante.

Même si j'avais voulu, je n'aurais pas pu faire de déclaration plus sincère pour leur exprimer ma gratitude. Peut-être avais-je fait erreur en leur parlant de ça, non, je voulais croire qu'être traquée par les guildes noires comme par le Conseil ne signifiait pas être traquée par la terre entière. Puis qui sait, peut-être qu'un jour les jumeaux Amnell nous aideront dans notre tâche même en étant mage de Quatro Cerberus.
Shina/Ken Amnell
Mages du RêveMages du Rêve

Shina/Ken Amnell

Messages : 595
Date d'inscription : 15/04/2012
Âge : 34
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Genjutsu / Illusions
Magie / CS Secondaire : Kage no Mahô / Magie des Ombres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 2.360
Statut: Mage de Rang B
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptyDim 26 Mai - 2:14
Shina et Ken ne savaient pas trop comment Celya pourrait réagir aux propos du jeune homme. Après tout, le fait de parler de Crime Sorcière était loin d'être un sujet ordinaire et anodin. En ajoutant à cela que la jeune fille aux cheveux verts était concernée, puisque son frère faisait partie de cette guilde, c'était encore plus sérieux. La meilleure chose à faire était donc d'attendre et d'observer quelle serait la réaction de Celya. Shina prenait une douce gorgée de café et Ken continuait de fixer son interlocutrice, attendant que les paroles viennent. Pour le moment, il avait été confirmé que Nathanaël était le frère de la constellationniste. De plus, étant donné le ton employé par cette dernière, elle cherchait à le protéger. La réponse de Celya débuta par un léger soupir de soulagement. Sur le moment, les jumeaux ne purent s'empêcher d'interpréter ce soupir.

**Elle doit probablement être soulagée de savoir que son frère va bien. Par contre, quel peut bien être sa réaction quant au fait que son frère est membre de Crime Sorcière?**

Cette simple question eut sa réponse rapidement. En effet, leur interlocutrice commença à chuchoter, afin que les deux mages de Quatro Cerberus soient les seuls à entendre ce qu'elle avait à dire. Sans hésitation, Celya avoua qu'elle avait rejoint Crime Sorcière. Puis, elle les remercia d'avoir empêché Tartaros de s'en prendre à Nathanaël. En réponse, Ken inclina légèrement la tête. Cette nouvelle avait de quoi surprendre, mais les illusionnistes parvinrent à ne rien laisser paraître. De plus, une petite idée était né dans l'esprit de Ken, alors que Celya faisait sa petite confession. Le jeune homme se pencha en direction de la nouvelle membre de Crime Sorcière pour lui chuchoter quelque chose.

-Eh bien, puisque tu es membres de Crime Sorcière. Je t'annonce officiellement que tu es en état d'arrestation pour complicité avec une guilde criminelle et très dangereuse.

Ce fut ensuite le silence pendant quelques secondes. Alors que Celya commençait à réagir, un grand sourire se forma sur le visage de Shina et Ken. Puis, les jumeaux commencèrent à s’esclaffer. Tous les deux cessèrent de rire au bout d'une quinzaine de secondes, Shina essuyant même quelques larmes ayant coulé. Le jeune homme ricana encore légèrement pendant quelques secondes avant de pouvoir redevenir complètement sérieux. Toutefois, son grand sourire n'avait pas disparu.

-Non, ça va. Tu peux te calmer Celya. Tu aurais dû voir la tête que tu faisais, c'était trop drôle. Mais bon, plus sérieusement, je me foutais de toi. J'avais juste envie de rire un peu. Ce que j'ai dit tout à l'heure concernant ton groupe est inchangé. Je n'ai rien contre cette guilde. Je dois cependant avouer que je suis surpris de savoir que tu en fais partie toi aussi. Au cas où, si ma sœur et moi croisons de nouveau la route d'un membre de ta guilde, est-ce qu'il pourrait s'agir d'un membre de ta famille? On a rencontré deux membres à ce jour et ils sont frère et sœur.

D'après le ton employé par Ken, il était évident qu'il avait prononcé ces deux dernières phrases comment étant davantage une plaisanterie que des questions. Shina jeta un regard à son frère.

-Je crois que ça suffit pour les blagues.

-Bon d'accord. Donc, plus sérieusement. Tu as raison Celya, la famille est très importante. Les membres d'une famille doivent pouvoir compter les uns sur les autres. Tu n'as pas besoin de nous remercier. Je suis certains que Nathanaël et toi auraient fait la même chose, si les rôles étaient inversés. Nous savons ce que c'est, de perdre de la famille, jusqu'à ce qu'elle soit extrêmement réduite. Il y a eu la perte de notre mère, quand nous étions encore très jeunes. Heureusement, ce sont nos grands-parents qui ont pris le relais. Deux personnes merveilleuses qui continuent de nous encourager à chaque fois que nous leur rendons visite. Comme pour toi et Nathanaël, nous tenons énormément à eux et ne laisserons personne leur faire du mal. Absolument personne.

Ken était très sérieux sur ce dernier point et sa sœur également. Les jumeaux gardèrent ensuite le silence pendant quelques secondes, Shina terminant en deux gorgées son café.

-Il y a également Quatro Cerberus qui peut être considéré comme une seconde famille pour nous. Certes, cela ne fait pas tout a fait trois ans que nous avons rejoint la guilde, mais nous ne l'avons jamais regretté. Avec eux, la différence n'est pas un problème, pas de jugement, ou du moins pas de jugement méchant. De plus, on s’entraide et on se soutient mutuellement. J'espère que se sera la même chose pour toi, avec les autres membres de Crime Sorcière. Évidemment, il y a également les amitiés qui se forment et qui nous aident à progresser. D'ailleurs, je me demande... Depuis combien de temps as-tu rejoint ta nouvelle guilde, Celya? Je doute fortement que tu aies été l'un de ces membres lors de notre première rencontre, lors de l'incident à Crocus... avec ce lapin assassin.
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 32
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] EmptySam 1 Juin - 13:10
Même si j'avais décidé de leur accorder ma confiance, chose qui était encore relativement dure à faire pour moi, je m'attendais à plus de réaction de leur part en apprenant que j'avais aussi intégré la guilde indépendante de Crime Sorcière. Seulement, je ne vis rien d'autre sur leur visage qu'une expression impassible. Cette absence de réaction me rendait nerveuse, avait-il quelque chose derrière la tête ? Inquiète je jetais rapidement un coup d'oeil aux alentours, cherchant du regard l'issue la plus viable au cas où je devais prendre la fuite. Ma main quant à elle s'était rapprochée de mes clefs célestes. Une folle angoisse venait me nouer l'estomac, est-ce cela le sentiment d'être sans cesse pourchassée contre lequel mon frère m'avait mise en garde ? J'étais maintenant plus à même de comprendre la lutte qu'il menait depuis qu'il avait rejoint cette guilde, mais je m'en faisais pour rien n'est-ce pas ? Les Amnell avaient laissé partir mon frère alors pourquoi en auraient-ils après moi ? Comme à mon habitude, je me faisais très probablement des films. Oui c'est cela, je n'avais rien à craindre d'anciens compagnons de bataille. J'en étais sûre, même si j'essayais encore de m'en convaincre moi-même quand la réponse de Ken fit tout voler en éclats.

A la fois choquée et surprise, je restais figée pendant quelques secondes jusqu'à ce que ma main tremblante attrape mes clefs. De là je bondis de ma chaise pour mettre de la distance entre nous tout en me préparant à invoquer Andromeda et Sagittarius. J'avais pu voir lorsque nous faisions équipe contre Vincent qui était possédé par le Régalia de l'apocalypse à quel point les jumeaux pouvaient être redoutable au cours d'une bataille, mais je défendrais chèrement ma peau ! Du moins c'est ce que je comptais faire avant qu'ils se mettent tout deux à rire de bon coeur. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Je ne tardais pas à l'apprendre. Ils s'étaient bien foutu de moi ces bougres. Quelle bande d'inconscient, ils ne s'imaginent même pas à quel point cela aurait pu mal tourner. J'étais furieuse et en même temps soulagée de ne pas avoir à croiser le fer avec eux. Dieu seul sait dans quel état aurait fini la terrasse de ce pauvre café.

Une chose était sûre, j'avais eu ma dose d'émotion forte pour aujourd'hui et, si j'en crois les regards curieux des passants, il était grand temps pour moi de m'éclipser. Mais interrogation de l'illusionniste reteint encore un peu mon attention. N'avait-il pas entendu lorsque je lui ai dit que Nathanaël était ma seule famille ? Ou faisait-il exprès de se monter aussi stupide et blessant ? J'en avais assez entendu... Je tournais lentement les talons puis je fis quelques pas avant de m'arrêter pour leur adresser un dernier mot.


- Baka...

Décidément, je ne pense pas que j'arriverais un jour à m'entendre avec eux, mais l'essentiel était qu'ils ne considèrent pas Crime Sorcière comme leur ennemis, auquel cas j'aurais dû aussi les considérer comme tel. Sur ce, je quittais ces lieux car j'avais fort à faire. Il me fallait passer le contrat avec mon nouvel esprit au plus vite pour inciter mon frère à la prudence. Sinon un incident comme celui que m'avait rapporté les jumeaux risquerait de mal tourner la prochaine fois, il ne fallait plus qu'il s'approche des membres de Tataros même si j'imaginais très bien toute la haine qu'il pouvait nourrir à leur égard. C'était trop risqué pour lui.

Alors que je regagnais l'auberge dans laquelle je séjournais, je songeais aux autres tâches que je pourrais confier à mon nouvel esprit et une seule autre chose me vint en tête. L'image du visage ruisselant de pluie de Rei alors que je le quittais à la sortie d'Hydralia. Je voulais simplement le revoir, c'est ce que je désirais le plus après la protection de mon frère. Mais qu'allait bien pouvoir donner une rencontre entre un général d'Oracion Seis et une mage de Crime Sorcière ? Je verrais bien.


PS : Je te laisse conclure et/ou poster dans les récompenses.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Constellation et jumeaux [Celya]   Constellation et jumeaux [Celya] Empty

Constellation et jumeaux [Celya]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rp avec les jumeaux
» Les jumeaux prennent le large...
» Demande de récompense des jumeaux [8/02/2014]
» Des cartes, un lycaon et des jumeaux [PV Aaron]
» Récompense pour les jumeaux [26/02/2014]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Val
-