Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation













-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

 [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)

AuteurMessage
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptySam 2 Mar - 17:23


[Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) 818255Louisjeuneaprsmodif

Louis était assis dans la salle principale du volcan de Tartaros lorsque son maître le convoqua dans son bureau. Le mage de l’eau n’avait pas le choix, il devait y aller, il se leva donc et prit la direction du bureau qui se situait un peu plus haut dans les étages du volcan. La discussion fut brève puisque le maître de la guilde voulait juste lui confier une mission de la plus haute importance selon lui. Celle-ci ne paraissait pas si importante que ça aux yeux du mage barbu, mais comme les ordres venaient directement du dirigeant du volcan, il devait l’effectuer. Il se rendit donc dans sa chambre pour prendre quelques affaires qu’il jugeait nécessaire d’emporter pour mener à bien sa mission. Il rangea certaines choses dans les poches de son costume noir, posa son manteau blanc sur ses épaules et redescendit dans la salle principale pour quitter les lieux. C’est ainsi que le voyage du mage de Tartaros commença. C’était une mission en solitaire puisque le maître avait jugé que Louis serait suffisant pour la mener à bien, après tout ce n’était qu’une simple mission de repérage dans la Forêt Ancestrale. Le mage devait aller récupérer de l’eau du Lac du Croissant de Lune, qui posséderait des propriétés médicinales, et en rapporter à la guilde où elle pourrait servir à guérir les mages blessés durant leurs différentes missions. Louis avait été choisi puisque de puissantes créatures vivent près de ce lac et tous les mages ne sont pas capables de les combattre.

Le mage de Tartaros arriva en bordure de la forêt à la nuit tombée. Son voyage s’était déroulé sans encombre et il était maintenant prêt à commencer à chercher le fameux lac qu’il devait trouver pour mener à bien sa mission. Cependant, il n’entra pas immédiatement dans la forêt, il s’était arrêté pour regarder les arbres luire dans l’obscurité. Ils créaient une atmosphère assez angoissante par des jeux d’ombres et du lumières qui pourraient cacher des créatures plus ou moins dangereuses pour Louis qui risquait de se faire attaquer à n’importe quel moment. Néanmoins, il n’était pas plus inquiet que ça puisqu’il avait encore toutes ses réserves de magie à leurs maximums et se tiendrait sur ses gardes tout le temps durant lequel il se trouvera dans la forêt. Le mage de l’eau s’y engagea donc en regardant tout le temps de tous les côtés pour prévoir tout ce qui pourrait arriver. La Forêt Ancestrale était grande donc la recherche fut longue, mais Louis finit par trouver le lac dont il devait ramener de l’eau. Il s’approcha donc de l’étendue d’eau en sortant des petites bouteilles de ses grandes poches. Le mage de l’eau s’était accroupi et était sur le point de remplir sa première bouteille lorsqu’il entendit du bruit derrière lui, il se retourna alors rapidement en lâchant ses bouteilles. Il était prêt à combattre dans le cas où ce qui venait de faire ce bruit avait des intensions hostiles vis-à-vis de lui.
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyJeu 21 Mar - 8:02
    Lorsque quelqu’un rejoint l’Armée, on l’assigne automatiquement au rang de Soldat et ce ne sont que via les faits d’armes et les recommandations qu’il pouvait espérer monter en grade. Les promotions étaient chères, encore plus en période de paix : Les plus ambitieux d’entre eux devaient donc travailler deux fois plus que les autres, et réussir leurs missions, pour espérer grimper l’échelle sociale. « Tout le monde est égal, mais certains plus que d’autres ». Cette phrase, qui semblait être vide de sens lorsqu’Alandro l’entendit pour la première fois, prit toute son importance lorsqu’il fit ses classes dans la ville où il fut assigné. Il avait beau être le fils du Maître de Fairy Tail, le blondinet trimait pour bien se faire voir des autres et faisait toujours de son mieux lorsque l’on avait besoin de lui. Tout le monde était mis au même niveau, pensait-il, et il était heureux de ne recevoir aucun traitement de faveur. Mais certains enfants de bonnes familles recevaient des éloges improbables de la part de leurs supérieurs. Ces derniers grimpaient en grade avec facilité alors que, dans le fond, ils ne le méritaient pas. Provoquant ainsi la jalousie de beaucoup de soldats, incapables de dire tout haut ce qu’ils pensaient tout bas.

    Cela faisait donc plus ou moins une année que Coronado avait quitté Fairy Tail. Bien que son départ ait fait grand bruit dans sa ville natale, il était arrivé à la caserne dans le plus grand anonymat. Seules quelques personnes hautement placées connaissaient son ascendance, qu’ils gardèrent secrète. Il n’y avait après tout aucun intérêt à révéler ce secret, n’est-ce pas ? Parce qu’il était efficace et qu’on ne pouvait le limiter à garder sa pauvre petite ville dans une petite garnison, il devint rapidement un agent et se mit à sillonner le pays pour défendre la veuve et l’orphelin, et remplir des missions de plus en plus importantes. Il n’avait que dix-neuf ans mais commençait déjà à se faire un nom.
    Alandro n’était rentré que depuis quelques heures lorsqu’on lui assigna une nouvelle mission. Lorsqu’il descella la lettre et la lut, il fut pour le moins abasourdis. Le pauvre revenait du Pyrée qu’on le renvoyait dans la forêt ancestrale, elle-même située à deux pas du « Grand Port du Nord ». Comme s’il n’avait pas fait assez de voyage ces deux dernières semaines. Voyant la tête que tirait le jeune adulte, le supérieur lui demanda s’il y avait un quelconque problème. Et conscient de ce qui allait lui retomber dessus s’il lui répondait, l’enfant de Magnolia ne fit qu’hocher la tête avant de repartir tête basse.

    Le voyage ne fut pas spécialement long, puisqu’il monta dans une caravane qui prenait un trajet similaire. Durant les quelques jours durant lesquels il tint compagnie les moucons et les vaches, Alandro étudia son ordre de mission dans tous les détails. Il devait trouver, au sein de cette sinistre forêt, le Lac du Croissant de Lune. Il semblerait que depuis quelques semaines, de nombreux mages se rassemblaient régulièrement pour se servir de son eau. La légende raconte que celle-ci comportait des propriétés curatives… Mais il avait été démontré que ces histoires n’étaient que des sottises. Le Conseil ne pouvait malgré tout pas laisser des criminels se rassembler continuellement. Le tireur d’élite ne comprenait juste pas pourquoi il avait été envoyé seul… S’il y avait risque de rencontrer des mages noirs regroupés…
    Il arriva à l’orée de la forêt en milieu d’après-midi. La nuit n’allait pas tarder à tomber mais le jeune mage avait hâte de boucler cette mission au plus vite. Après avoir dit au revoir aux quelques animaux et civils de l’équipage, il s’enfonça dans la sinistre forêt, le pas déterminé. Les arbres se ressemblaient tous et Alandro pouvait sentir le regard de quelques bestioles posés sur lui. A vrai dire, il n’avait pas peur. Il était lui-même un bonhomme impulsif qui aimait la baston, alors il avait même hâte que quelque chose lui tombe dessus… Jusqu’à ce qu’il se perde. Le militaire traversa en long en large et en travers, allant à droite puis à gauche, revenant sur ses pas puis en faisant à nouveau marche arrière. Lorsqu’il distingua enfin, de loin, ce qui ressemblait à priori au lac, la nuit était tombée depuis un moment déjà. Il s’avança alors lentement, mesurant ses pas et faisant attention à ce qu’il ne fasse pas de bruit.

    La présence d’un grand gabarit attira naturellement son attention. Les arbres dégageaient une puissante lumière et éclairaient la zone comme s’il faisait jour. Alandro put donc apercevoir, au loin, ces grandes épaules et ce dos massif qui, accroupi face au lac. Par mesure de précaution, le sniper empoigna son fusil mais, trop concentré sur cet homme, marcha sur une branche morte qui se brisa. Libérant un bruit qui attira l’attention du quarantenaire qui se retourna, en position de combat. Coronado leva ses deux mains en signe de paix, immédiatement. Il souriait toutes dents dehors et s’avançait vers le lac, tout en restant à bonne distance de l’inconnu ridé.

    « Ne vous inquiétez pas m’sieur, j’suis qu’un touriste. Armé, certes, mais qu’un simple touriste ! » Lança le jeune homme, les mains toujours levées vers le ciel. Le grand gaillard n’avait pas l’air très amical mais avec toutes ces lumières qui se reflétaient sur l’eau et éblouissaient son visage, Alandro n’arrivait pas trop à le reconnaître. Arrivé près de la source d’eau, il se baissa et en prit une gorgée. « Mmh, rien de bien spéciale, cette eau. Pourquoi vous remplissez vos bouteilles ? Y’a pas d’eau potable dans vot’village ? »

    C'était bien entendu de la fausse curiosité, puisque personne ne viendrait récupérer de l'eau dans une aussi inhospitalière forêt...


Dernière édition par Alandro Coronado le Mar 2 Avr - 16:29, édité 1 fois
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyJeu 28 Mar - 0:24
PM en 781:

Le mage de Tartaros attendait pour voir qui arrivait dans sa direction en faisant autant de bruit. Que cette personne ou créature vienne avec de bonnes ou de mauvaises intentions, Louis allait s’en débarrasser en cas de besoin. Il était là en mission pour sa guilde et ne comptait laisser personne le déranger, ce qui signifiait que tous les moyens étaient bons pour parvenir à ses fins. Il fixait la forêt pour voir ce qui allait en sortir, ce fut finalement un jeune homme aux cheveux blonds. Celui-ci était armé d’un fusil et leva les mains en l’air en voyant le mage noir. Le Maître des Abysses n’avait jamais rencontré cet homme, mais il ne devait pas se trouver là par hasard puisque personne ne venait se promener dans cette forêt en pleine nuit. Louis allait lui demander ce qu’il faisait ici lorsqu’il se mit à lui parler pour dire qu’il ne fallait pas s’inquiéter puisqu’il n’était qu’un simple touriste avec une arme. Le mage de Tartaros ne savait pas si l’homme était tout simplement stupide ou s’il le faisait exprès. En effet, c’était complètement ridicule de penser que quelqu’un allait croire à cette histoire. Les vacanciers ne se déplaçaient qu’extrêmement rarement avec une arme et ne se baladaient pas dans une forêt dangereuse en pleine nuit. Si ce jeune homme avec son fusil mentait, c’était forcement qu’il avait quelque chose à cacher, ce qui n’était pas pour arranger les affaires du mage de l’eau qui ne pouvait pas deviner ses véritables intensions.

Cet inconnu s’avança en direction du Lac et but une gorgée de l’eau qu’il contenait. Il se releva et se tourna vers Louis pour lui dire que cette eau n’avait rien de spéciale et lui demanda donc pourquoi il remplissait des bouteilles avant de prendre une sorte d’accent, sans doute afin de se faire passer pour un idiot, et lui demanda s’il avait de l’eau potable où il vivait. Le membre de Tartaros commençait à en avoir un peu par-dessus la tête que cet homme se moque de lui en se faisait passer pour ce qu’il n’était pas. Le cinquantenaire n’allait pas se gêner pour lui dire que ça ne servait strictement à rien de se comporter ainsi avec lui puisqu’il n’était pas né de la dernière pluie et loin de là même. Néanmoins, il n’allait pas se contenter de ça et allait profiter de l’occasion pour se débarrasser de l’individu en question. Afin d’avoir l’air le plus discret possible, le mage de l’eau passa sa main sur la tête et fit comme s’il se grattait avant de faire descendre cette même main dans son dos sous son manteau à l’endroit où il avait installé son sabre dont il se servait rarement puisqu’il utilisait plus sa magie qu’autre chose et maîtrisait mieux celle-ci que le combat avec son arme. Il regarda donc l’homme dans les yeux, la main toujours au même endroit et lui dit :

-Vous allez me prendre pour un imbécile encore longtemps ? J’ai très bien compris que vous n’êtes pas ce que vous dîtes ! Aucun touriste ne serait assez bête pour venir seul dans cette forêt en pleine nuit. Maintenant, je suis désolé de devoir vous le dire ainsi, mais vous n’avez pas eu de chance en venant ici. Votre présence va entraîner votre mort !

Sur ces paroles, le Maître des Abysses sortit son sabre de son dos et fit un mouvement latéral avec la lame au niveau du jeune homme. Louis venait à peine de terminer son mouvement qu’il se mit à reculer pour s’éloigner de celui qui était devenu son adversaire. Après tout, il y avait des chances que le coup est complètement raté et que l’individu utilise son arme contre lui, ce qui pourrait lui causer de nombreux problèmes. Durant son mouvement de recul, le vieux mage tendit sa main libre devant lui et cria Water Disks. Il lança ainsi trois disques liquides sur le soi-disant touriste afin de se laisser encore plus le temps de se mettre en sécurité. Lorsqu’il jugea la distance entre le blond et lui suffisante, Louis regarda le résultat de son attaque pour voir si celle-ci avait fait mouche ou si, au contraire, elle avait échouée à cause d’une quelconque intervention de l’homme armé.

Désolé:
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptySam 6 Avr - 20:50
PM à l’époque : 2800

Honnêtement, Alandro n’avait pas l’intention de combattre. Il était parti du principe que les rumeurs qu’avaient entendu le Conseil n’étaient que du flanc, qu’il n’y allait avoir personne – sauf peut-être quelques créatures à fracasser –, qu’il allait juste inspecter l’eau pour voir si celle-ci n’avait pas attrapé quelques propriétés spéciales ces derniers mois et partir aussi rapidement qu’il était venu. Tomber sur un grand homme qui remplissait ses gourdes ou ses fioles d’eau n’entrait déjà pas dans ses plans. Que celui-ci se braque aussi rapidement qu’il réagisse de manière aussi violente, non plus. Certes, les touristes étaient plutôt rares dans ce coin de Fiore. Ils étaient même en général inexistants car cette forêt trainait une bien trop lugubre réputation. Et faut dire que la justification du jeune soldat n’était vraiment pas très habile. Son accent du sud renforçait l’idée qu’il se moquait du quadragénaire, alors que c’était au fond, pas totalement vrai. Il aurait aussi pu dire qu’il était un envoyé du Conseil et qu’il était ici pour étudier les propriétés de l’eau du lac. Mais être une pipelette n’avait jamais rien de bon et crier sous tous les toits qu’on était un soldat avait tendance à écourter notre durée de vie en terrain hostile. Certains soldats ne se sentaient plus après avoir monté un peu en grade et ne pas avoir les pieds sur terre était le meilleur moyen de perdre la vie ; Le jeune adulte, bien qu’impétueux, n’était pas le genre à faire ce type d’erreur.

Le fils du maître de Fairy Tail s’approcha donc du lac et goutta à cette eau. Mais à part le fait qu’elle avait un goût pas terrible, le blondinet ne remarqua rien d’étrange. Peut-être qu’il n’avait juste pas les connaissances requises sur cet élément pour y déceler quoi que ce soit, n’ayant jamais été très studieux lorsqu’il s’agissait d’éléments. Ou parce qu’il était trop perturbé par la présence du géant qui se tenait là, à quelques centimètres à peine de lui, pour pouvoir se concentrer sur le liquide. La réponse de ce dernier masquait à peine son irritation et transpirait la vérité. Quel touriste serait assez idiot pour s’aventurer aussi loin dans cette forêt ? Aucun, sans doute. Et encore moins un qui se trainait un curieux accent du sud-est de Fiore. Mais que sa présence allait entrainer sa mort, ce n’était vraiment pas ce qu’il souhaitait. Le jeune homme nota tout de même le fait que celui qui allait devenir son ennemi le vouvoyait. Ce type n’était pas le plus amical de ceux qu’il avait rencontré, mais il savait au moins ce qu’était la politesse. A défaut d’avoir beaucoup d’ami parce que bon, s’il tuait tous ceux qu’il rencontrait, il ne devait pas connaître beaucoup de monde.

Alandro s’était donc attendu à ce que Louis l’attaque. Il était donc sur ses gardes lorsque ce dernier sortit son sabre de son fourreau pour lui asséner le coup latéral, qu’il esquiva en faisant un rapide bond en arrière. La lame lui frôla néanmoins le visage, lui coupant quelques cheveux qui furent emportés par le vent. Puis, ne laissant pas le soldat lui griller la politesse, le mage de Tartaros tendit sa main devant lui, cria quelque chose et lui projeta trois disques d’eau. El Colonello, les sens en éveil, puisa dans ses tripes pour esquiver une des boules en faisant un bond latéral, cette dernière s’éclatant contre le sol. Néanmoins, le second arriva dans l’ombre du premier et il eut tout le mal du monde à le bloquer, grâce à son fusil qu’il utilisa comme un bouclier. L’impact le fit reculer de quelques pas, l’empêchant de parer la troisième vague avec la même méthode. Coronado junior eut tout de même le temps de lancer son « Hokyou » et minimisa les dégâts. Il ne put retenir une grimace, preuve que l’attaque ne l’avait pas laissé complètement indemne.

Le tireur d’élite profita alors du fait que des milliers de particules d’eau étaient en suspension, limitant la visibilité des deux mages, pour lever son fusil. « Kaze (vent) no Shot ! » Lança le jeune homme, appuyant sur la détente à trois reprises, avant de courir derrière ses tirs avec la ferme intention de s’approcher de son adversaire. Ce dernier utilisait visiblement la magie de l’eau et le laisser près du lac était bien trop dangereux. Alandro avait donc tout intérêt à l’éloigner. Il comptait donc l’attraper et lui faire une prise, utilisant son Saibo pour rendre ses appuis plus solides, pour le projeter contre un arbre plutôt que le laisser proche de cette source. Il ne savait pas vraiment qui était cet homme qui se tenait devant lui, même si son visage lui évoquait vaguement quelque chose. Et il n’avait aucune information quant à sa puissance, même si le coup qu’il avait encaissé quelques secondes plus tôt lui donnait une petite idée. Toujours est-il que sa mission était plus ou moins accomplie, puisqu’il y avait découvert qu’il se passait quelque chose ici…
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptySam 13 Avr - 1:25
Le mage de Tartaros regardait l’homme qui se trouvait face à lui pour voir si sa double offensive avait été utile ou au contraire, il n’avait pas réussi à le toucher. Visiblement, son attaque à l’arme blanche n’avait pas fait mouche puisque l’homme barbu ne voyait aucune trace de sang ou même de déchirure dans ses vêtements. C’était donc que ce pseudo-touriste armé avait réussi à bloquer son offensive d’une manière ou d’une autre. Il regarda ensuite ses disques s’approcher de l’homme qui était devenu son adversaire. Ce dernier esquiva le premier avec facilité en effectuant un simple saut de côté. Il avait une bonne vitesse de réaction, ce qui pourrait s’avérer très problématique s’il évitait de cette manière toutes les offensives présentes et futures du Maître des Abysses. Le second disque arrivait au niveau du jeune homme qui se servit de son arme pour bloquer l’attaque et éviter de se faire toucher. C’était la deuxième fois qu’il réussissait à éviter de prendre des dégâts grâce à une défense ou une esquive efficace. Le mage de l’eau se demanda si cet homme était plus un adepte de la défense, ce qui voudrait dire qu’il faudrait beaucoup de temps avant de réussir à le faire flancher, ce qui lui ferrait perdre beaucoup de temps dans sa mission. Il voulait rentrer le plus vite possible au volcan pour enfin pouvoir faire quelque chose qu’il jugeait de réellement utile. Néanmoins, bloquer son attaque de cette manière le fit reculer de quelques pas, ce qui n’était pas à négliger. Finalement, le troisième disque frappa le jeune homme ne plein fouet, mais celui-ci ne sembla rien ressentir, il n’exprima rien mis à part une grimace sur le visage. Cette absence de réaction surprit le mage noir qui se demandait si l’homme était réellement beaucoup plus puissant que lui au point de ne presque rien sentir lorsqu’il attaquait.

Le mage de l’eau n’eut pas le temps d’y réfléchir puisque l’inconnu visa Louis ne son arme et énonça une attaque, le mage de Tartaros vit alors quatre balles constituées uniquement de vent qui filaient à toute vitesse dans sa direction. Il devait faire vite s’il voulait se protéger efficacement de ces munitions magiques. Il plaqua ses mains l’une contre l’autre avant de les séparer en formant une boule constituée d’eau, celle-ci était d’une assez grande taille, puisqu’il avait mis beaucoup de puissance dans cette technique. Il la lança immédiatement et avec force dans la direction des projectiles venteux en disant Water Ball. La boule aqueuse entra alors en contact avec les projectiles du faux touriste et les deux offensives s’annulèrent mutuellement. Néanmoins, la puissance de celle du Maître des Abysses avait été juste suffisante puisqu’on avait clairement vu que la boule d’eau avait vacillé avant de réussir à annuler l’attaque du jeune homme qui utilisait probablement une magie basée sur son arme à feu en plus de sa puissante défense. Louis venait juste de réussir à se protéger de l’attaque du jeune homme lorsque ce dernier l’attrapa et le jeta violement contre un arbre qui se trouvait non loin. C’était douloureux, mais le mage de l’eau réussit à se relever en soufflant assez fort, mais on voyait dans son regard qu’il était très loin d’avoir apprécié ce qu’il venait de se passer. En revanche, il ne comprenait pas comment un gringalet comme ce jeune homme avait réussi à le jeter ainsi au loin. Il était vraiment d’une force hors-norme par rapport à son apparence physique.

Quoi qu’il en soit, l’homme barbu était dans une colère noire et allait faire payer à cet homme ce qu’il venait de lui faire. Il allait lui montrer la force de Tartaros et ce qu’il en coûtait de s’en prendre à l’un de ses membres les plus puissants. Le mage de l’eau concentra sa magie sous les pieds de son adversaire, plaça ses bras le long de son corps avant de les relever rapidement en hurlant Hot Water Colum. Il était en train de créer un geyser d’eau bouillante sous les pieds de son adversaire. Néanmoins, celui-ci avait encore le temps de faire quelque chose pour éviter de se faire frapper de plein fouet. Louis ne l’espérait pas, mais cela pouvait se passer et il y avait même de forte chance.
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyDim 14 Avr - 15:16
Bon. Au moins, Alandro avait accomplis à peu près sa mission. Il était venu ici à l’origine pour confirmer la présence de mages noirs et d’individus suspects puisant dans cette source. Et s’il n’avait pu effectivement certifier avec exactitude si cette eau avait des propriétés magiques, elle avait tout de même attiré le dernier des mickeys : Louis Chim. Même si son visage ridé et sa magie évoquaient vaguement quelque chose au militaire qui avait passé son voyage à feuilleter les journaux et magazines, il n’arrivait décidemment pas à mettre un nom et un prénom sur ce géant. Et pourtant, un gars de cette taille, doté d’aussi grandes épaules, utilisant de la magie d’eau et faisant plus preuve d’agressivité qu’un voyou ne devait pas courir les rues. Et encore moins courir les forêts inhabitées de cette région de Fiore. Du coup, tout ce que souhaitait le tireur d’élite était de rentrer à la maison, répondre merde aux vieux du conseil, et aller se coucher. Rester plus longtemps ici serait contre-productif et, au vu du niveau qu’affichait l’inconnu à la barbe finement taillée, potentiellement létal. Son but était d’observer. Pas d’y risquer sa vie !

Et c’est bien parce que le mage de Tartaros était louche qu’El Colonello fut si vif. Il ne s’était certes, pas attendu à ce qu’il l’attaque aussi tôt. Mais son intuition lui avait murmuré à l’oreille que l’affrontement n’était pas évitable. Après avoir évité le coup de sabre, c’était bien ses réflexes qui sauvèrent l’ancien mage de Fairy Tail de la fessée. Il esquiva le premier disque, para le second mais se mangea la troisième en pleine poire. Cette première beigne lui permit de jauger à peu près le niveau de son adversaire, mais rien n’indiquait que ce dernier y avait mis toute sa puissance. La grimace qu’il afficha cachait juste la douleur qu’il avait ressentie lors du choc. S’il avait pu hurler qu’il avait mal, Alandro l’aurait peut-être fait. Mais il s’était tût, préférant rester stoïque. Quant à la blessure, difficilement visible à cause de la forêt et de la nuit tombante, celle-ci se cicatrisa rapidement. Et sans perdre de temps, l’Agent du Conseil tira quatre balles élémentaires en direction du criminel, espérant que celles-ci lui permettront de gagner suffisamment de temps pour le mettre au sol et l’immobiliser avec une clé. Il courut derrière celles-ci, mais ne put cacher sa surprise lorsque le « Water Ball » que projeta le quarantenaire fit voler en éclat son offensive. Confirmant que ce type, qui se tenait droit devant lui, n’était pas le premier pignouf venu.

Il arriva tout de même au niveau de Louis et l’attrapa. Comme tenu de sa taille, le soldat devait être plus véloce et agile que son rival. Mais on pouvait légitimement se poser la question de s’il avait la force requise, lorsqu’il agrippa le géant, pour le mettre au sol ou l’envoyer valdinguer. La réponse fut oui, même s’il était évident que le natif de Magnolia dû y mettre du cœur à l’ouvrage. Sa magie lui permettait de prendre des meilleurs appuis et d’obtenir une bien plus grande force. Mais il ne la maitrisait pas totalement encore. Au final, le sniper était plus rapide et peut-être légèrement plus fort que le magicien d’eau. Mais leurs offensives annulées à l’instant lui laissaient penser qu’en termes de magie, cet inconnu n’était pas en reste. Et vu l’expression qu’on pouvait lire sur le visage de ce dernier, il n’était pas très content de la tournure des évènements et il allait dévoiler quelques tours de passe-passe pas très cools. Les deux magiciens se regardaient en chiens de faïence, préparés à attaquer et contre-attaquer.

Trop concentré sur ce qu’allait faire, le militaire ne remarqua pas tout de suite le cercle d’eau qui s’était formé autour de lui. Réagissant rapidement, El Colonello plongea en avant pour tenter d’esquiver ce qui semblait être une attaque. Et il avait raison. Mais sa réaction ne fut pas assez rapide et l’énorme colonne d’eau, bouillante qui plus est, brûla ses jambes. Cette fois-ci, le fils du maître de Fairy Tail ne pût cacher sa douleur et émit un hurlement lorsqu’il s’écrasa au sol. Mais tout en essayant de faire fi de sa souffrance, il posa son fusil par terre et, visant son adversaire, lança « SHOUGEKI NO SHOT », projetant une balle de grande taille. C’était sa magie la plus puissante, la seule qui pouvait faire taire Louis. Mais du fait de sa posture au moment du tir, le projectile ne partit pas totalement droit. Même s’il atteignait le vieil homme, les blessures qu’il infligerait n’avaient que peu de chance d’être mortelles.

Serrant les dents, se mordant presque les lèvres inférieures pour éviter de grogner, Alandro tenta de se relever, à deux reprises. Il retomba la première fois, ses jambes étant trop touchées pour supporter tout son poids. Puis, utilisant sa magie de régénération, il trouva la force dans ses tripes de se redresser. Mais ses appuis continuaient légèrement de trembler, les brûlures étant plutôt douloureuses. La respiration légèrement plus saccadée qu’à l’accoutumée, le soldat runique retroussa ses manches. Son cerveau était en pleine réflexion et il envisageait tous les scénarios possibles ou potentiellement possibles. Continuer le combat ou s’enfuir ? Dans le premier cas, comment gagner ? Et dans le second cas, comment réussir ? Face à cette équation, qu’il n’arrivait pas tout à fait à résoudre, El Colonello, exaspéré, il lâcha un soupir, narquois.
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptySam 20 Avr - 18:21
Louis venait d’attaquer le jeune homme avec son geyser d’eau brulante et avait assez bien réussi son coup. En effet, son adversaire avait tenté d’éviter l’attaque en se jetant en avant pour ne plus se trouver sur la trajectoire verticale de l’attaque. Néanmoins, il avait réagi un tout petit peu trop tard puisque ses jambes se trouvaient toujours au niveau de la Water Column lorsqu’elle sortit du sol. Le jeune homme au fusil fut donc touché assez violement au niveau de ses jambes. Le choc et la brulure qui devait en résulter le firent hurler de douleur avant qu’il ne s’écrase lamentablement au sol. En voyant qu’il avait réussi, le Maître des Abysses sourit de façon assez malsaine en se disant qu’il n’avait qu’à continuer pour se débarrasser de cet individu avant de rentrer tranquillement au volcan avec quelques bouteilles d’eau qu’il pourrait remettre à son maître. Louis allait attaquer une nouvelle fois lorsqu’il se rendit compte que son adversaire se préparait à attaquer à son tour. En effet, le jeune homme avait posé son arme sur le sol et était sur le point de l’utiliser.

Le jeune homme appuya sur la détente et lança une nouvelle attaque. Cette fois-ci il s’agissait d’une balle d’une taille assez impressionnante qui se dirigeait dans sa direction. Il savait que s’il se faisait toucher par celle-ci, il serait en aussi mauvais état que le jeune homme qu’il venait de toucher. Le vieux mage créa alors une boule constituée d’eau et la lança en criant Water Ball. Il regarda sa création aquatique partir en direction de la balle du jeune homme dont Louis ne connaissait pas le nom. Il espérait qu’elle serait suffisante pour le défendre, mais ce ne fut pas le cas. En effet, la balle entra en contact avec la Water Ball et la traversa sans aucune difficulté, la réduisant à néant. Le mage de l’eau n’avait pas réussi à bloquer l’attaque avec sa magie et il n’avait plus le temps pour essayer de l’esquiver. Cela voulait donc dire qu’il allait se faire toucher et ce fut le cas. La balle le frappa en plein dans le bras droit avant d’exploser, ce qui poussa le membre du barbu en arrière d’une façon brusque et lui arracha un cri de douleur. Le mage de Tartaros avait le bras qui le lançait et il dut se placer la main gauche sur la zone douloureuse pour vérifier s’il n’avait rien de casser. Il cria une nouvelle fois lorsqu’il frôla la zone douloureuse de sa main. Il y avait vraiment de fortes chances qu’il ait quelque chose de casser et son adversaire allait payer pour ce qu’il venait de lui faire. Bien entendu, aux yeux de Louis, le prix n’était rien d’autre que la mort. Son corps irait rendre visite aux créatures vivant au fond du Lac aux eaux soi-disant magiques.

Une fois qu’il arrêta de penser à ce qu’il allait faire à cet homme, Louis reporta son attention sur ce même homme qui avait réussi à se relever, mais dont les jambes étaient tremblantes. Le mage de Tartaros avait un bras ballant qui le faisait souffrir dès qu’il essayait de le toucher alors que son adversaire souffrait des jambes. Ils étaient tous les deux dans une très mauvaise situation et le combat ne pourrait pas durer ainsi encore très longtemps. Il faudrait que Louis fasse soigner son bras, il devait donc se débarrasser de l’individu le plus rapidement possible. Cependant, il voulait connaître son identité avant de le tuer et de jeter son corps à l’eau. Il fixa donc le jeune homme qui soupirait et lui dit :

-Comment tu t’appelles ? J’ai besoin de connaître ton nom avant de me débarrasser de toi. Il me faut bien quelque chose à écrire sur la pierre tombale.

Le mage barbu se força à rire de façon assez malsaine pour se donner l’image de quelqu’un de complètement fou. Il faisait ceci pour tenter d’impressionner son adversaire puisqu’étant donné la force de ce dernier, il devait tout faire pour mettre le plus de chances de son côté. Il espérait que le jeune homme prenne peur et se mette à faire des bêtises dont le maître des Abysses pourrait profiter. Néanmoins, il ne se faisait pas trop d’espoir puisqu’il n’y avait que très peu de chances que ça marche. Après ces quelques paroles, Louis commença à marcher en direction du Lac, son bras toujours inanimé tombant sur son flan gauche. Maintenant qu’il avait un bras inutilisable, le combat serait bien plus compliqué. Il ne savait pas pourquoi, mais il se disait qu'en s'approchant de cette grande étendue d'eau, il pourrait peut effrayer son adversaire..


Dernière édition par Louis Chim le Jeu 16 Mai - 0:31, édité 1 fois
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyDim 28 Avr - 22:16
    Lorsqu’on lui avait confié la mission, Alandro pensait sincèrement qu’il allait s’ennuyer comme un rat mort. Il allait voyager à travers tout le pays à dos d’âne, probablement se perdre dans une forêt loin d’être accueillante avant de pouvoir jeter un coup d’œil sur l’immense lac qui se situait au centre de celle-ci. Puis rentrer à la maison sans aucune information. Les rumeurs n’étaient probablement que des rumeurs et il était quasiment certain qu’il ne tomberait sur personne. Mais il n’avait jamais été autant dans le faux que maintenant : Si le voyage s’était plus ou moins déroulé comme il l’avait imaginé, tomber sur un type aussi coriace que celui-ci était pour le moins inattendu. D’autant plus qu’il était loin d’être un manche, puisqu’il encaissait bien et frappait fort. Les quelques échanges, à la fois brefs et intenses, avaient prouvés au soldat que son adversaire était loin d’être faible. Même si Louis était blessé et El Colonello devait passer plus de temps à se soigner qu’à attaquer. Mais comme ils avaient un niveau similaire, le combat pouvait durer longtemps... Ou finir très vite.

    L’attaque du Maître des Abysses avait soulevé une colonne d’eau brûlante et avait plutôt bien amoché les jambes d’Alandro, qui eut le mérite et le réflexe de sauter en avant. Et compte tenu de l’état de ses appuis, le fils du maître de Fairy Tail s’en était plutôt bien tiré. Il n’aurait jamais pu se soigner complètement s’il était resté enfermé dans cet enfer d’eau chaude. D’autant plus que son attaque à lui avait visiblement touché son adversaire, alors qu’il avait tiré avec peu d’espoir : Le mage noir se tenait le bras et grimaçait à cause de la douleur. Ce qui rassurait en partie l’agent du Conseil, puisque cela montrait que ses attaques faisaient effet. Sa magie de soin était enclenchée et régénérait les cellules comme elle pouvait, mais ses réserves d’énergies magiques s’épuisaient à mesure que le combat s’éternisait. Debout mais en mauvaise posture, le blondinet restait sur la défensive, l’air suffisamment agressif pour essayer de dissuader Louis de l’attaquer. Ce dernier, souffrant mais confiant, eut le culot de demander au jeune homme son nom… Ce à quoi il répondit, en souriant :

    « C’est Alandro m’sieur ! C’est une jolie faveur qu’vous m’faites ! Je pensais que vous m’auriez jeté dans l’eau sans réfléchir. Une pierre tombale ? J’suis gâté, dites donc ! J’peux connaître votre nom à vous ? Que je sache qui je vais hanter lorsque je reviendrais sur terre, en tant que fantôme ! » Lança le jeune adulte en haussant les épaules, répondant au rire malsain de son adversaire avec un demi-sourire. S’il cherchait à impressionner l’impétueux enfant de Magnolia, le second de Tartaros allait devoir faire beaucoup mieux.

    Les deux adversaires continuaient à se regarder comme chien de faïence, le plus âgé d’entre eux se rapprochant du lac sans lâcher du regard le cadet. Et honnêtement, le jeune sniper ne savait pas trop quoi faire. Attaquer ? Le vieillard avait une source d’eau monstrueuse à ses côtés et allait être plus que difficile à attaquer. Fuir ? Ses jambes étaient toujours dans un déplorable état et tourner lui tourner le dos était probablement la pire des choses à faire. Sa matière grise travaillait dur tandis qu’il se remit en position de combat, les deux mains tenant son fusil bien callé sous son bras, tout en faisant quelques pas en arrière. « On peut aussi en arrêter là, si vous préférez. Je m’en vais par là et vous, bah vous vous en allez par là-bas. J’veux dire, rien nous oblige à nous entretuer, hein ? » D’autant plus que visiblement, le quadragénaire allait pas tarder à passer l’arme à gauche, tout seul comme un grand. Mais bon, c’était une réplique qu’Alandro refusa de dire, de peur de vexer et énerver davantage le grand gaillard.

    Il fit ensuite un nouveau pas en arrière et, constatant que ses jambes répondaient de nouveau à peu près à son appel, esquissa un petit sourire discret. La situation n’avait guère changé depuis quelques et la problématique était la même : Attaquer ou s’enfuir ? Combattre davantage se mettre sa vie en jeu ne lui déplaisait pas particulièrement, mais il n’avait rien d’autre à faire ici puisque sa mission était à moitié accomplie… « Non sans plaisanter, on peut discuter autour d’une bière… Ou d’un thé, vu que ça doit être plutôt votre genre, le thé. On m’a dit que passé un certain âge, l’alcool c’est plus trop ça… » La fin de sa phrase était comme un murmure, comme s’il se parlait à lui-même. En revanche, il pensait ce qu’il disait et s’ils pouvaient éviter de continuer l’affrontement, il en serait ravi ! Même s’il n’avait que peu espoir, comme pouvait le montrer son attitude défensive, lui qui tenait encore fermement son fusil.
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyJeu 16 Mai - 2:26
Louis se dirigeait toujours vers le lac pendant que son adversaire lui répondait. Ce jeune homme se présenta et dit qu’il s’appelait Alandro. Il utilisait toujours son ridicule accent pour essayer de se faire passer pour un parfait imbécile qui se trouvait là par hasard. Or, il devait bien savoir que Louis n’y croyait pas puisque personne ne venait ici par hasard et encore moins armé et prêt à l’utiliser pour un affrontement. Il serait peut-être temps que ce type se comporte normalement puisque son attitude commençait à sérieusement énerver le mage de Tartaros qui était plus qu’impatient de l’envoyer six pieds sous terre. Néanmoins, il était en très mauvais état physique et il y avait peu de chance que l’homme se laisse faire. Le mage de l’eau écoutait toujours ce que son adversaire disait, même s’il n’appréciait pas la façon dont il s’exprimait. Le prénommé Alandro utilisait l’ironie pour se moquer de Louis qui lui demandait son nom, ce qui ne fît rien au cinquantenaire qui voulait juste connaître l’identité de son adversaire pour mener quelques recherches à son sujet afin de savoir de qui il s’agissait réellement. Le jeune homme en profita également pour lui demander son nom à lui, il était hors de question pour le Maître des Abysses de lui répondre. Il préférait attendre avant de lui révéler son identité puisque ce pourrait être dangereux s’il se faisait arrêter. Il allait donc garder l’anonymat jusqu’au moment où il allait tuer son adversaire ou quand il partirait s’il devait fuir.

Le mage de Tartaros s’approchait de plus en plus du lac lorsqu’il vit que le garçon aux cheveux blonds reculait de quelques pas, le fusil sous le bras. Le barbu se demandait si l’homme au fusil ne désirait pas fuir les lieux pour protéger sa propre vie. Il ne voulait certainement pas mourir et était sur le point de s’enfuir. Ce qui était une bonne chose pour Louis puisque c’était probablement le signe du grand état de fatigue de son adversaire. Il serait donc probablement bien plus facile à éliminer. Ce dernier reprit une nouvelle fois la parole pour lui proposer de partir chacun de leur côté pour éviter de s’entre tuer. Il disait que rien ne les obligeait à le faire. Ces paroles firent sourire Louis qui était maintenant arrivé au bord de l’eau et s’était tourné pour se retrouver bien en face de son interlocuteur qui semblait avoir peur des conséquences possibles de leur affrontement. Le Maître des Abysses se disait que l’homme au fusil savait qu’il n’allait pas survivre à la rencontre et qu’il faisait tout pour essayer de ne pas mourir en cherchant une manière ou une autre pour que Louis le laisse tranquille et dégage les lieux en le laissait en vie. Malheureusement pour lui, le Maître des Abysses n’allait pas se laisser avoir de la sorte et comptait bien ajouter cet individu à la liste de ses victimes qui s’allongeait à chaque fois qu’il s’énervait, ce qui lui arrivait vraiment souvent tellement il était colérique. L’homme au fusil continuait de reculer petit à petit pour s’éloigner de Louis. Finalement, il recommença à parler pour lui proposer du discuter autour d’un verre. Il lui proposa d’abord de la bière puis il se ravisa en lui proposant du thé. Il ajouta même une remarque désobligeante sur son âge, même si cette dernière information avait eu du mal à parvenir aux oreilles du Maître des Abysses puisque son interlocuteur avait parlé vraiment très faiblement.

Le membre de Tartaros n’appréciait pas vraiment que l’on se moque de lui, d’autant plus qu’il n’était pas vraiment vieux puisqu’il n’avait que cinquante ans. Il fallait qu’il explique à ce jeune homme la politesse et le respect dû aux aînés avant de s’en débarrasser de la manière la plus longue et douloureuse possible. Pour faire comprendre à son adversaire qu’il pouvait dire ce qu’il voulait, mais que cela ne changerait rien à son avis, il commença par rire assez fort même s’il n’avait aucune bonne raison. Il avait simplement fait ça pour montrer à cet Alandro qu’il se moquait complètement de ce qu’il avait dit et qu’il ne comptait pas le laisser partir. Il devait trouver un moyen de l’effrayer pour le tuer en suite. Il se décida alors de se présenter en se disant que l’évocation de sa guilde servirait peut-être à quelque chose. Il n’était pas favorable à cette idée de présentation au début, mais il avait fini par se convaincre lui-même que ce serait utile de le faire. Il fixa donc le jeune homme dans les yeux et commença à parler :

-Puisque tu t’es présenté, je vais faire la même chose. Je m’appelle Louis et j’appartiens à la terrible Tartaros. Je suis venu dans un but précis et je compte bien réussir ma mission. C’est pourquoi je vais devoir te tuer ici et maintenant. Jette ton arme au sol et approche toi que je te tue. Rassure-toi, tu ne vas pas souffrir, je vais faire ça rapidement.

Sur ces paroles, le mage de Tartaros recommença à rire fortement, ce qui devait donner de lui l’impression d’être en présence d’un véritable fou.
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyDim 14 Juil - 11:51
Pour quelqu'un qui ne connaissait pas Alandro dans la vie de tous les jours, on pouvait croire à travers ses manières que c'était qu'un sale gosse mal vieillit. Et on pouvait difficilement leur donner tort tellement cela semblait être le cas. Pourtant, le blondinet était loin d'être un jeune prétentieux incapable de faire preuve d'humilité ou autre : Alors oui, il avait un peu de mal à respecter l'autorité des adultes et de ses supérieurs. A travers son sang et son éducation, celui qu'on commençait lentement à surnommer El Colonello trouvait toujours quelque chose à redire quand on lui donnait des ordres et ne voyait jamais d'un bon œil qu'on lui oblige à faire des choses qui ne lui plaisaient pas. Têtu jusqu'au bout des ongles, il lui était arrivé une fois de faire quelques jours de prison parce qu'il ne voulait pas participer à une mission dont les objectifs étaient suspects. Puis, ce n'était pas sa manière de sourire et sa maladroite utilisation de l'ironie qui arrangeaient les choses. Sa manière d'appeler cet homme monsieur était tout sauf respectueuse sa tendance à souligner le fait qu'il soit âgé n'était pas très maline. On lui avait appris, tout le long de son adolescence, qu'il fallait être intraitable avec les ennemis de la guilde. Mais qu'il fallait faire preuve de respect et ne pas sombre et tomber aussi bas qu'eux. Ce que, visiblement, n'arrivait pas tellement le fils du maître de Fairy Tail. Ce dernier ne le provoquait pas volontairement, en réalité. Juste sa manière de parler qui ne devait pas beaucoup plaire aux autres.

A mesure que le militaire parlait, le mage noir – ou du moins, il semblait l'être – s'avançait vers la grande étendue d'eau, ce qui n'était pas pour rassurer le dénommé Coronado. Leur niveau de puissance était équivalent et ils semblaient tous les deux être dans le même état. Mais s'il s'avançait vers le lac, tout en sachant qu'il maîtrisait la magie de l'eau, ce n'était probablement pas par hasard, n'est-ce pas ? Avait-il une technique qui pouvait avoir de l'emprise sur les sources environnantes ? Derrière son sourire mesquin, l'agent du conseil se posait pas mal de question. Dont certaines très inquiétantes. L'eau du lac n'avait, à ses yeux, aucune teneur en magie, même si elle était fraîche comme pas deux. S'était-il trompé ? Il se mordilla alors la lèvre inférieure discrètement, utilisant cette douleur pour ne pas se perdre dans ses pensées.

Alandro s'était donc présenté. Et il ne s'attendait pas vraiment que son adversaire fasse de même. Et puis, son prénom ne devait pas lui évoquer grand chose compte tenu de ses antécédents. Il avait seulement détruit quelques villages en tant que mage de Fairy Tail et arrêté quelques mages noirs et arrêté la prolifération de mouettes quelque part en tant que Agent du Conseil. Rien de bien transcendant qui aurait pu faire circuler son nom – encore moins puisqu'il n'avait pas révélé son nom de famille – dans les moindres recoins de Fiore. Pourtant, le vieil homme n'hésita pas à se révéler et révéler le nom de sa guilde. « Louis » qu'il disait. Un prénom qu'il va devoir se rappeler maintenant. Membre de la guilde Tartaros. Qui était venu dans un but précis et qui comptait accomplir sa mission. Et à moindre mesure, tuer Alandro parce qu'il était intervenu en plein milieu de celle-ci, mais ça ce n'était que du détail. Ah les personnes âgées, ce n'est plus ce que c'était hein ! Ils préféraient aujourd'hui pourrir la vie des jeunes en les faisant manger le pissenlit par la racine plutôt que de prendre leurs places dans les transports publics.

Et puis son rire. Glauque à souhait et qui lui donnait une impression de folie pure. Qu'il soit capable de faire preuve d'autant d'assurance malgré tous les coups qu'il venait de prendre était pour le moins inexplicable. Avait-il autant confiance en ses propres capacités, ou bien les attaques précédentes ne lui avaient en réalité infligés que très peu de dégâts ? Rien de très rassurant compte tenu du fait qu'Alandro ne se sentait déjà plus très bien. Il tenait fermement son arme, attendant une ouverture pour pouvoir donner un coup décisif. Pour gagner, ou pour perdre.

« Honnêtement m'sieur Loulou. Vous permettez que je vous appelle Loulou ? Non ? » Il fixa ses yeux quelques secondes avant d'esquisser un sourire, tout en faisant un pas en arrière « Tant pis ! Bref, tout ça pour dire que je pense sincèrement que nous devrions en rester à là. De une, je suis trop jeune pour mourir. De deux, vos os doivent commencer à vous faire mal. » Malgré ses mots maladroits et l'impression de se moquer du mage de Tartaros, El Colonello était très inquiet. Et il tentait de cacher cette inquiétude derrière des mots qu'il ne pensait pas spécialement. Son adversaire devait avoir à tout casser quarante ans. C'était le bon âge. Et ceux qui avaient pris un peu de bouteille devaient sacrément faire tomber les minettes !

« Et puis de trois, on a l'opportunité d'accomplir nos deux missions respectives. Oui ? Non ? Vu votre regard, c'est non. Vous êtes sûr, hein ? Bon bah tant pis » Alandro fit la moue en gonflant ses joues, lui donnant un faux air déçu. Puis, avant de dire quoi que ce soit, il leva son fusil en direction des jambes de son adversaire d'une main. Avant d’agripper l'avant de son arme pour lui donner davantage de précision et ce, même si ses bras lui faisaient souffrir. « Sokubaku no Shot : » Hurla l'ex mage de Fairy Tail, tirant un, deux puis trois tirs en direction du membre de la guilde de l'Alliance Baram. Cette technique avait pour but de l'enraciner au sol et l'empêcher de se déplacer et lui donner ainsi l'opportunité de s'enfuir. Le sniper avait frappé trois fois dans l'espoir qu'au moins un de ses tirs attendrait sa cible. Et à chaque fois qu'il appuya sur la gâchette, il recula d'un pas. Il suffit qu'un de ses tirs fassent mouche pour qu'il se retourne et disparaisse. Un seul. Fuir n'était pas vraiment dans ses habitudes mais on lui avait appris qu'il fallait des fois accepter la différence de puissance, même si ça faisait pas bien pour l'honneur et tout ce qui allait avec.
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyJeu 25 Juil - 2:53
Louis venait de terminer de faire sembler de rire et porta son attention vers son adversaire. D’après l’expression faciale de ce dernier, le Maître des Abysses semblait avoir réussi à l’interloquer. Il ne devait certainement pas s’attendre à ce qu’il se mette à rire de cette façon à ce moment là. C’était exactement ce que Louis voulait, surprendre son adversaire et c’était très probablement chose faîte. Néanmoins, il n’était pas dans la tête de ce prénommé Alandro et ne pouvait donc pas savoir ce qu’il pensait réellement de ce qu’il venait de se passer. Il n’avait donc aucun moyen d’être sûr de la réussite ou de l’échec de ce qu’il avait tenté quelques instants auparavant. Quoi qu’il ait pensé, l’Agent du Conseil n’avait pas lâché son arme qui avait déjà blessée le mage de Tartaros au cours de cet affrontement. Louis devait donc attendre des hypothétiques paroles de son adversaire pour enfin avoir une idée des effets de ses actions.

Le garçon au fusil prit alors la parole. Il commença en l’appelant Loulou et en lui demandant l’autorisation de l’appeler ainsi. Il continuait à prendre son air de petit rigolo qu’il avait en quelque sorte depuis qu’il était arrivé à cet endroit. Cette façon de se comporter déplaisait fortement au Maître des Abysses qui ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas arrêté à partir du moment où l’affrontement avait commencé. Louis avait gardé une expression froide et impassible, il n’allait pas se laisser avoir par de si simples tentatives qui avaient pour but de l’énerver. Alandro fixa alors Louis dans les yeux et dû voir que ce qu’il avait dit n’avait rien fait de spécial au Maître des Abysses. En effet, l’Agent du Conseil sourit en reculant de quelques pas puis lui dit qu’il était peut-être d’arrêter  là le combat. Il ajouta ensuite deux raisons pour justifier ceci, il commença par lui dire qu’il n’avait pas envie de mourir et qu’il était probable qu’il commence à souffrir de ses os. C’était une nouvelle fois une remarque par rapport au fait qu’il soit plus âgé que lui et Louis commençait légèrement à être énervé par toutes les remarques plus qu’incessante que le garçon au fusil lui lançait depuis un moment déjà. Cependant, il ne s’arrêta pas là puisqu’il ajouta une troisième raison à ce qu’ils partent chacun de leur côté. En effet, il lui dit qu’en partant, ils pouvaient tous les deux mener à bien leur mission. Les yeux du membre de Tartaros exprimaient une fois de plus son exaspération par rapport à toutes les bêtises que pouvait sortir cet individu. C’était impressionnant le nombre d’inepties qu’il avait sorties depuis leur rencontre. Une fois de plus, l’Agent du Conseil vit dans son regard que Louis n’était pas pour son idée et sembla laisser tomber. Il avait peut-être enfin compris que sa façon de faire était totalement inutile.

Juste après avoir fini de parler, le jeune homme, ne perdit pas une seule seconde et visa les jambes de Louis avec son arme avant de tirer presque immédiatement. Il tira trois fois de suite, le Maître des Abysse tenta de reculer de quelques pas, mais ce ne fut pas suffisant. En effet, il réussit à éviter le premier impact, mais il fut touché par le deuxième. Des cordages s’enroulèrent alors immédiatement, le faisant trébucher puisqu’il était en plein mouvement. Le cinquantenaire se retrouva don assis dans l’herbe au bord du lac avec les jambes liés. Etant donné qu’il ne pouvait plus bouger, il fut touché par le troisième tir qui ajouta de nouveaux liens qui vinrent se serrer par-dessus les précédents. Le mage de Tartaros était complètement ficelé et n’avait plus aucun moyen de se déplacer. Il était coincé au sol et ne parvenait plus à se relever. Le cinquantenaire commençait à s’énerver et tirait de toutes ses forces sur les liens pour réussir à se dégager. Il le devait s’il ne voulait pas se retrouver piégé ici ou pire, se faire arrêter par ce jeune homme. Louis s’acharnait donc sans arrêt sans prêter attention à ce que faisait Alandro pendant ce temps. Finalement, il voyait bien qu'il ne parviendrait pas à les défaire à la main, il passa donc de nouveau la main gauche dans son dos pour attraper son arme puisqu'il souffrait toujours du bras droit. Une fois son arme sorti, il commença à couper les cordes en faisant bien attention à ne pas se couper les jambes par un mouvement maladroit. Le mage barbu ne se préoccupait plus du tout de l'Agent du Conseil pour ne pas perdre sa concentration.
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

Haru Kuroda

Messages : 249
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 33
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyDim 11 Aoû - 10:00
Le combat avait été bref mais intensif. Alors qu'Alandro s'était attendu à une petite mission de repérage, il était tombé sur un gros poisson qui lui en avait fait voir de toutes les couleurs. Et à qui il en avait fait voir de toutes les couleurs, aussi. Ses provocations incessantes verbales où il insistait sur le vieil âge de son adversaire eurent visiblement autant d'effet sur Louis que les rires sadiques de ce dernier sur El Colonello. Faut dire qu'il ne faisait pas à moitié, quand il brayait de la sorte. Les feuilles tremblaient et les oiseaux s'envolaient, littéralement. Bref. On pouvait reprocher au jeune militaire de prendre un peu trop facilement ses aises devant des personnes qu'il ne connaissait pas – et devant ses supérieurs qui n'aimaient, je vous assure, pas trop ça – mais c'était dans sa personnalité et il essayait tant bien que mal de canaliser cet aspect grossier de son caractère.

Son côté impétueux lui avait causé bien plus d'un problème et il ne comptait plus le nombre de nuits qu'il passa au trou parce qu'un type de l'Armée n'avait pas trop apprécié son humour. Avec ce qu'il avait balancé au mage de Tartaros, l'ex-mage de Fairy Tail aurait pu passer un mois entier en prison à casser des cailloux. Mais son caractère était une des dernières choses qui le reliait avec sa guilde d'enfance, avec sa maison à Magnolia. Peut-être était-ce pour cela qu'il refusait de changer.

Au final, El Colonello attaque une ultime fois le vieux barbu, espérant que ses attaques – dont la propriété était de ligoter les personnes touchées – allaient faire mouche. Malgré son sourire hautain et son assurance à tout va, il était bien plus qu'entamé. Physiquement, ses muscles tiraient de tous les côtés et il avait plus que mal. Mentalement, combattre un type pareil était tout sauf facile. Et ses réserves de magies avaient fondues comme neige au soleil, obligé d'utiliser à la fois la Saibo & le Gun's magic à de multiples reprises. D'autant plus qu'il avait un poil sous-estimé le criminel au début, encaissant des coups qu'il aurait pu, peut-être, esquiver. Il espérait juste que son adversaire soit dans le même état que lui. Le soldat tira trois coups : Le premier fut habilement esquivé mais le second fit mouche. Ainsi que le troisième.

« Yes » Murmura le blondinet en serrant le poing puis en faisant quelques pas arrière. Voyant le vieil homme se débattre avec les cordages, il conclut qu'il ne lui fallait que quelques secondes avant de se libérer entièrement. Quelques secondes qu'il allait utiliser pour attaquer ? Non, pour se barrer d'ici. Sa mission était plus ou moins accomplie et il ne se voyait pas lutter davantage contre un ennemi redoutable. Il tourna finalement le dos et partit à tout vitesse, boitant tout de même d'une des jambes, utilisant son fusil comme une canne lorsque celle-ci lui faisait trop souffrir. Après avoir parcouru quelques centaines – ou bien plus – de mètres, le jeune homme se cacha dans une sorte de pseudo-grotte à la manière des hobbits. Adossé contre un mur de terre, la main posée sur sa jambe souffrante, le fils du maître de Fairy Tail respirait de manière saccadée. Bon sang, s'il avait sût qu'il rencontrerait un mastoc de ce genre là, il serait resté chez lui. Ou bien serait venu accompagné. Louis. De Tartaros. C'était un nom qu'il allait citer dans son rapport même s'il savait que ses supérieurs allaient l'engueuler pour n'avoir rapporté qu'un nom plutôt qu'un corps. Mais comment il aurait pu se trimbaler un monstre pareil. Deux mètres pour deux kilogrammes, au moins !

« Kora. Louis... Enfin non, loulou. Je m'en souviendrais de toi... » Murmura le militaire en récupérant son souffle. Puis, après s'être reposé quelques minutes, il sortit légèrement sa tête hors de la petite grotte et jeta un coup d'oeil tout autour. Personne. Puis en quatrième vitesse, il reprit son chemin vers l'extérieur de la forêt, puis vers la ville la plus proche. Cette forêt, quasiment vierge de tout travail humain, recelait un lac énorme. Bien que l'eau de celle-ci, au vue de ses notions en magie, ne semblait n'avoir aucune propriété, la présence d'un mage noir était tout sauf un hasard. Tout, sauf un hasard.
Louis Chim

Louis Chim

Messages : 480
Date d'inscription : 25/07/2012
Âge : 29
Guilde : Tartaros
Magie / Malédiction / CS : Mizu no Mahô / Magie de l'eau
Magie / CS Secondaire : Shinen Dentatsu Mahô / Télépathie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.190
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) EmptyLun 19 Aoû - 19:09
Le mage de Tartaros avait les jambes attachées par les cordes de l’homme au fusil et tentait de se libérer en coupant les liens qui l’entravaient. Il faisait bien attention avec son arme et sa main gauche étant donné qu’il était droitier. Il finit par réussir à tout couper et donc à se libérer les jambes. Le cinquantenaire put ainsi se remettre debout après avoir rangé son arme. Il regarda autour de lui, mais ne vit pas le jeune homme qu’il affrontait avant de tomber au sol. Celui-ci avait probablement réussi à partir pendant qu’il était coincé au sol. C’était une bonne chose puisque Louis n’aurait certainement pas été capable de continuer à l’affronter. Son bras droit continuait affreusement à le faire souffrir, mais heureusement pour lui, il ne devrait pas avoir à l’utiliser dans les moments qui suivent le temps qu’il rentre au volcan de la guilde. Le mage barbu jeta un dernier coup d’œil aux alentours pour voir s’il restait quelqu’un dans les alentours, mais l’endroit était désespérément vide et Louis seul. Il pouvait donc reprendre tranquillement sa route.

Le mage de l’eau commença alors son chemin, le bras droit ballant à son côté, en direction du quartier général de Tartaros. Il grommelait en repensant à cette rencontre avec ce prénommé Alandro, il ne comptait l’oublier de si tôt. Il espérait bien le rencontrer à nouveau et se débarrasser définitivement de lui cette fois. Le chemin fut calme et Louis rentra au volcan sans le moindre problème. Cependant, dans la précipitation puisqu’il pensait que le mage au fusil allait prévenir les autorités, le mage de l’eau avait oublié de récupérer les bouteilles d’eau qu’il avait remplies au cœur de la Forêt Ancestrale. Il n’en revenait pas d’avoir été aussi étourdi. Le Maître de la guilde lui rapprocha l’échec de sa mission, mais cette légère animosité ne dura pas longtemps puisque Louis continua à faire diverses missions. Louis était même un élément important puisqu’il fut nommé à la tête de la guilde cinq années plus tard.

Quoi qu’il se soit passé les années suivantes, Louis n’oublia jamais cet Alandro. Il apprit même qu’il était devenu le maître de Fairy Tail. Le rencontrer pour se débarrasser de lui serait bien plus difficile que s’il n’était resté qu’un simple membre de l’armée. Les deux maîtres ne se revirent jamais avant le Tournoi de Mac Anu et l’affaire d’Angel Nibelung où ils durent combattre en alliés et non en adversaire cette fois-ci.

Spoiler:
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)   [Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado) Empty

[Flashback (année 781)] Deux futurs maîtres (PV Alandro Coronado)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La trêve de la rivalité, ou non? That's the question... [PV: Alandro Coronado]
» Alandro Coronado / Lié à Fairy Tail [Pris / Maître de Guilde]
» Soirée mondaine à Crocus [PV Akira Kain et Alandro Coronado]
» [Flashback]La rencontre de deux opposés (Axel, Silver)
» [Recherche de RP] Flashback, rencontre amicale entre deux enfants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Forêt Ancestrale
-