Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Le sang des dieux [PV Celya]

AuteurMessage
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyDim 7 Oct - 17:25


Le sang des dieux


La fraicheur du lieu était pour ainsi dire anesthésiante. Leito était en train de marcher à coté de ce qui semblait être un lac gelé, sur un long pont luminescent aux couleurs d’un bleu pure et d’un blanc éclatant. C’était pour ainsi dire le plus beau temple qu’il avait jamais vu. Le froid ne le gênait pas plus que ça, et apparemment, Nemuru non plus qui dormait paisiblement sur son épaule. Leito avait trouvé un moyen de le faire tenir sur son épaule droite le temps qu’il marche avec un léger fluide de vent se mélangeant à ses petits nuages qui créait un effet de d’immobilisation douce sur lui. Cet animal dormait vraiment bien, le sommeil n’était vraiment pas un souci chez lui. Toute deux se rendaient donc vers ce temple légendaire. La raison ? C’était pour ainsi dire le seul dieu encore actif dont le God Slayer ait entendu parler. Il s’était donc rendu vers cette montagne dans le but de prier ce dieu inconnu pour qu’il l’aide enfin à trouver ne serait-ce qu’une trace de vie d’Ehecatl. Cette fois ci il était venu en sachant qu’il n’aurait probablement aucune chance de rentrer, on lui avait fortement déconseillé au Grimoire Ship de venir car les mages noirs n’était jamais acceptés ici, mais Leito savait au plus profond de lui que la nature et la forme sont deux choses différentes, on peut être mage noir sans en être un. Il marchait le long de ce pont en s’approchant de plus en plus du hall de culte, sachant pertinemment qu’ici c’était encore un sombre inconnu, il n’avait pas son manteau ni sa capuche et se contentait d’avancer avec une certaine prudence certes, mais avec un angoisse toute autre. Il approcha de la limite d’entré du sanctuaire, limite qui disait-on repoussait le mal. Leito était à un mètre de cette limite, face à cette barrière imperceptible mais qui pouvait néanmoins être visible par le marquage au sol de signes peint en rouge créant une ligne entourant le temple. Il posa sa main au-dessus de cette limite, et ne semblait pas être repoussé. Comme il s’en doutait, soit le dieu en question n’existait pas, soit il avait bel et bien lu le cœur du God Slayer.

Il progressa donc au cœur de cette incroyable espace dédié au culte du dieu Hikaros, un dieu majeur tel Quetzal ou Raijuu pour Quatie. Ses pas créaient un bruit de résonnance presque impérieux, il se serait cru dans un espèce d’espace vide, mais il n’était rien, il était bel et bien au cœur d’une cathédrale de lumière baigné d’une aura pure écartant toute malfaisance. Les murs étaient ornés de marbre d’un blanc quasiment absolu, presque irréel. Le mélange entre le blanc et le bleu contrastait avec l’armure rouge foncé de Leito, créant un effet de détachement assez rehaussé. Il croisait ci et là des moines en tenue religieuses dont l’aura était terriblement élevés. Proche de la sienne, si ce n’est même supérieure. Il traversa le hall, voyant certains croyant du coins venir prier devant l’une des nombreuses statues et des nombreux autels pour faire des offrandes. Ce gigantesque Hall donnait sur trois lieux différents, l’un semblait n’être réservé qu’aux moines, l’autre paraissait vide, et enfin le dernier accès donnait sur une cour extérieure dont la statue principale était érigée. C’était là sa destination. Leito progressait toujours avec ce pas régulier, lent, et harmonisé avec l’espace où il se trouvait. La statue était bien là lorsqu’il sortit du hall monumental. C’était un imposant édifice en pierre d’une bonne dizaine de mètre avec un socle en marbre visiblement extrêmement lourds. La statue représentait un grand être en tenue de moine, une toge ou une robe assez ample avec un bras levé cers les cieux et l’autre tenant un grand Shakujo sur lequel il semblait s’appuyer. Leito avança jusqu’au pied de la statue, entouré par un immense et dense feuillage et deux cerisier à fleurs roses à droite et à gauche. Il se mit à genoux dans la neige, déposant au préalable Nemuru loin de la neige sous un petit abri.


Leito : Dieu de ce temple, moi qui suis l’enfant d’un autre dieu, j’implore ton aide. Je recherche en vain des traces de mon père adoptif, si tu as pu lire dans mon cœur pour m’autoriser à entrer ici, lis de nouveau en moi pour voir la douleur qu’est mienne.


Il est vrai que croiser un serpent géant à plume n’était pas donné à tout le monde et à n’importe quel être humain, néanmoins un dieu majeur capable de générer vie et lumière avait surement le pouvoir de le rechercher. Mais Leito ne put attendre la réponse hypothétique tant attendue du dieu car Nemuru venait de se réveiller et le petit chaton apparaissait affamé. Il se leva rapidement pour sortir de dans son dos une petite poche attachée à sa ceinture dans laquelle il avait pris soin de mettre de la nourriture pour Nekotama. C’était des petites boules marron de protéines de viandes et de légumes faites spécialement pour ces petits animaux. Leito eut un sourire assez enfantin en voyant ce petit félin manger avec autant d’appétit que lui pouvait souvent avoir. A croire qu’ils étaient fait pour vivre l’un avec l’autre. Le petit chaton avec des yeux ambre d’un éclat magnifique, le jeune God Slayer ne pouvait s’empêcher de fondre pour ce félin tant il était adorable. Vivement qu’il puisse gambader librement avec. Pour l’instant il n’était encore qu’un frêle petit chaton assez dépendant de Leito, bien qu’il n’ait pas besoin de lui pour dormir dix-sept heures par jour.


Leito : Yare yare… Nemuru-chan. T’en mets partout.


Le petit félin espiègle se contenta d’émettre un sourire assez malicieux en comprenant très probablement la situation. Il était quand même sacrément vif d’esprit ce petit garnement. Mais Le sourire assez joviale que Leito avait en même temps que son compagnon s’estompa rapidement lorsqu’il posa les yeux vers la statue, qui demeurait impassiblement muette. En même temps, une statue ne parle pas, mais un dieu au travers d’un tel relai pouvait au moins montrer un quelconque signe de vie. Le Sky God laissa de nouveau Nemuru pour se rendre vers la statue, s’approchant près de celle-ci, assez près pour l’effleurer de sa main. Il laissa ses doigts glisser sur la statue avant de lever les yeux au ciel, observant tel un humain la neige tomber vers le sol. Les humains lui apparaissaient alors terriblement petits en cet instant. Mais une humaine justement était assez proche de lui, il la sentait venir. Elle était non loin dans le temple, et d’ici quelques secondes elle allait venir. Leito était assez embarrassé puisque cette forme de vie était d’un niveau supérieur aux humains normaux, et le God Slayer allait être bien embêté s’il s’agissait d’une mage officielle.

http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyDim 7 Oct - 21:48
Garoth, comment j'avais pu atterrir ici ? C'est vrai, c'est tout sauf le genre d'endroit où j'irais de mon propre chef, il y faisait froid, très froid, c'était un coin vraiment perdu et remplit d'illuminés. J'essaye de recoller un peu les morceaux dans ma tête.

Flashback ON

Après m'être enfuie d'Hydralia grâce à l'aide de Rei, j'ai marché, beaucoup marché, j'étais trempée, fatiguée et plus j'avançais, plus il faisait froid. Ensuite plus rien, je me suis réveillée ici, dans un petit lit rudimentaire, mais recouverte de plusieurs couvertures. Malgré ça j'avais froid et encore plus quand j'ai tenté de quitter mon lit, je décidais donc d'y rester en attendant de voir si quelqu'un allait venir, tentant d'analyser les lieux. Un froid de canard, une décoration religieuse, aucunes de mes affaires n'avaient disparue. J'étais soulagée en voyant mes clefs célestes qui attendaient sagement sur la table de nuit. Si je les avais perdues, je ne sais pas ce que je deviendrais. Où que je sois, c'était vraiment un endroit étrange je pouvais sentir une sorte de présence à moins que je sois en plein délire, ce qui ne m'étonnerais pas, mon corps était lourd et fébrile, comme quand on a une bonne grippe. Entre la pluie d'Hydralia, la débâcle qui a eu là-bas et le froid qui règne ici ça ne serait pas étonnant non plus.

Ne voulant pas me rendormir ni quitter la chaleur des couvertures je m'assoie le dos contre le mur et j'attends en repensant à ma rencontre avec le mage d'Oracion Seis. Rei Tendô, un mage noir vraiment pas comme les autres. Il faut croire qu'une bonne âme pouvait se cacher dans les endroits où on s'attendait le moins à en trouver. J'avais été stupide de croire que l'appartenance à telle ou telle guilde définissait la personne que j'avais en face de moi. S'en est même ridicule, qu'un mage que je prenais pour un monstre assoiffé de sang finisse par me sauver la vie et m'ouvrir les yeux. Bien que cela ne changerait pas ma paranoïa en une grande confiance dans le genre humain, cela adoucissait un peu mes tourments. Pensive, je regardais ma main qui tremblait légèrement par ce froid glacial, je sens mes joue changer de teinte quand je repense au moment où ma main tenais la sienne.

Pila à cet instant quelqu'un entra dans la chambre, une femme assez âgée très simplement vêtu une tenue de moine alors qu'il faisait si froid, ma mine déconcertée la fit sourire. C'est elle qui m'expliqua que j'étais au temple sacré de Garoth, apparemment j'étais arrivée ici épuisée et malade, les moines m'avaient accueilli et soignée. D'après la vieille dame, j'avais dormi pendant deux jours complets, mais il fallait que je reste encore un peu au lit. Elle déposa sur mes genoux un plateau et un bol en bois, remplis d'une bonne soupe bien chaude avant de repartir.

Garoth, un temple protégé de tout mal par une barrière magique parait-il générée par leur divinité. Que cela soit vrai ou pas, ce n'est pas ici que je risquerais de tomber sur un mage noir, du moins c'est ce que je pensais.


Flashback OFF

Une semaine est passée depuis mon arrivée ici et grâce aux bons soins des moines j'étais totalement sur pied, respirant la forme et la santé. Quel endroit reposant, un endroit où ma méfiance était apaisée par cette étrange présence que l'on peut sentir dans ce lieu sacré, mais tout aussi tranquille soit cet endroit, je ne compte pas d'y éterniser, il y fait vraiment trop froid à mon goût, puis j'ai d'autre chose à faire à l'extérieur. Je pensais à mes frères, que je n'avais pas revu depuis une dizaine d'année, Nathanaël, Valerian, attendez-moi. Je vous retrouverez, où que vous soyez. Forte de cet objectif je remercie les moines qui ont pris soin de moi et je prépare mes affaires en m'habillant aussi chaudement que ma garde robe me le permet, c'est-à-dire en pantalons et pull ainsi qu'avec un grand manteaux aussi chaud qu'élégant.

Pourtant, quelque chose, ou plutôt quelqu'un retint mon attention alors que je traversais la cour où se trouvais la statue de leur divinité, entourée par deux grands cerisiers toujours en fleur, malgré la neige éternelle qui jonche le sol. Au pied de cette statue se tenait un homme qui n'était visiblement pas un des moines du temple, accompagné d'une sorte de chat étrange, un Nekomata je crois. La main sur la statue, il a l'air pensif, mais c'est surtout le tatouage qui orne son poignet. Qu'est-ce qu'un mage de Grimoire Heart pouvait bien faire ici et comment avait-il pu rentrer ? Quel que soit ses intentions je me devais que les découvrir et de l'arrêter si elles étaient mauvaises, après tout ce que ces moines on fait pour moi, c'est la moindre des choses. Je m'approche de l'inconnu le plus banalement du monde.


- Quel adorable petit Nekomata vous avez là, comment s'appelle t-il ? Demandais-je en me baisant pour caresser le poil doux et soyeux de l'animal.
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyLun 8 Oct - 0:41


Le sang des dieux

Celya : Quel adorable petit Nekomata vous avez là, comment s'appelle t-il ?


Cette jeune femme était assez élégante, ses vêtements était assez classe, dans la conception vestimentaire limité de Leito du moins, mais ce qui attira le plus son regard ce fut vraiment cette incroyable chevelure d’un vert clair aux reflets argentés. Par le passé il lui était arrivé, à sa grande surprise d’ailleurs de croiser des gens à la chevelure non pas extravagante mais disons assez inhabituelle. Pour le coup, vert, c’était la première fois. Mais ça ne jurait pas, apparemment cette jeune femme semblait assez bien le porter et mettre en valeur sa chevelure. Leito eut un second étonnement de voir son Nekotama éveillé qui se laissait caresser sans broncher. Hormis le God Slayer, personne depuis qu’il le protégeait n’avait pu s’en approcher sans prendre un coup de griffe. Ce chaton était-il réceptif aux énergies maléfiques ? Dans ce cas cette mage était tout sauf hostile, ce qui en un sens rassura Leito.


Leito : Nemuru.. ça vient du fait qu’il.. dort tout le temps


Leito eut un moment d’hésitation. C’est vrai, dans le fond, pourquoi donner de tels détails à une parfaite inconnue. Il ne savait pas pourquoi, mais elle était venue ici, et pourtant elle ne semblait pas être une grande croyante, pratiquante qui se ballade pour se recueillir ici et prier. Il était pour le coup d’autant plus mal à l’aise. Bon cela venait aussi du fait qu’il avait énormément de mal à communiquer avec les humains, mais ça après tout, personne ne pouvait le savoir. En observant Nemuru pourtant il avait bel et bien l’impression que cette personne n’était pas ici avec de mauvaises intentions. Leito s’éloigna un peu de la statue, le dieu qu’il avait essayé d’appeler n’avait certainement pas envie de se manifester ce soir. Il avait pourtant cet étrange sentiment de présence imperceptible, elle était là, mais sans pouvoir la situer, partout et nulle part à la fois. Son pouvoir de God Slayer lui donnait la faculté de percevoir la réalité avec une certaine dextérité supérieur aux humains, mais là ses sens était comme inactifs, ou actifs mais sans réelle efficacité. Leito prit alors dans le sac posé à côté de son Nekotama une petite couverture assez grande, pour ensuite envelopper Nemuru afin qu’il ne prenne pas plus froid. Il avait beau être un Misty affilié au vent, il n’en restait pas moins fragile pour son jeune âge. Peu après, Leito remarqua que la demoiselle en question avait un œil sur son tatouage de grimoire apparent à son poignet droit. Pour autant elle ne paraissait pas mal à l’aise, mais c’est vrai que rencontrer un mage noir dans de telles circonstances Leito comprenait qu’il y avait de quoi être intrigué.

Lui-même ayant encore du mal avec le regard des humains envers lui, ne comprenant pas cette discrimination drastique existant envers les mages des guildes noires, qu’importaient leurs actes, ils ne jugeaient que sur le fait d’appartenance. Le conseil de la magie de ce pays avait un réel pouvoir exécutif en somme, tout ce qu’il disait était pris comme parole d’or. Leito voulait renverser ce système depuis qu’il avait lu la lettre que Lucifer lui avait personnellement rédigée avant sa mission à Mac Anu. Cette missive décrivait avec précision les intentions, moyens, et méthodes mises en œuvre par Grimoire Heart. Si le God Slayer n’avait pas quitté cette guilde, lui qui avait des valeurs assez élevées, c’était qu’il trouvait en cette nouvelle famille un réel intérêt, intérêt partagé dans les deux sens puisque Leito mettait à disposition du maitre sa puissance, mais surtout qu’il retrouvait ces valeurs en cette guilde. Voilà pourquoi il était avec les mages noirs, pour ça, et aussi parce qu’il avait accidentellement tué trois mages officiels en début d’année.. ce qui n’aidait pas. En cherchant dans son passé pourtant, on trouve chez le jeune Slayer une étonnante forme du sens de l’honneur poussé parfois un peu trop à l’extrême qui fait qu’il n’a pas vraiment de liens réels avec les mages officiels qui sont en réalité à ses yeux qu’une belle bande d’ignorant suivant bêtement les ordres d’une force supérieure. Cette aversion pour l’ordre établie par une minorité l’appliquant sans que personne ne la contredise, c’était là la réelle et seule source du mal que l’on pouvait trouver en Leito. Sinon rien.


Leito : Êtes vous … Une mage de guilde ?


Quelque part, mieux valait demander tout de suite, ça aurait mis les choses un peu plus au clair et aurait levé cette appréhension qui pesait sur Leito. Quoi qu’elle dise cela n’aurait rien changé, se battre ici était de la pure folie, du suicide même. Mais connaitre son interlocuteur était toujours plus agréable, même si discuter était aussi dur qu’un vrai combat pour cet éternel taciturne. Il eut un moment à vide, le regard pensif regardant Nemuru et lui gratouillant le ventre, l’entendant ronronner et émettre des bruits qu’il n’avait jamais entendu. Le chaton commença alors à s’enrouler dans une brume épaisse, dense, produite par l’un des deux petits nuages qu’il avait constamment autour de lui. Puis il se mit à mordiller le doigt de Leito qu’il venait d’attraper en plantant ses griffounettes dans son gants. Y avait pas à dire, rien au monde n’avait plus d’importance que la vie de ce petit être. Pour une raison étrange, ça le rassurait un peu aussi d’avoir quelqu’un à s’occuper, il est vrai que la solitude commençait à lui peser de plus en plus. Puis il pencha la tête pour aspirer le vent entourant le Nékotama, le faisant délibérément en sachant que cette jeune demoiselle était à coté, laissant ainsi la bouille de cette malicieuse petite créature apparente. Puis il tourna la tête vers l’inconnue, et émit un sourire (doucement quand même) faiblement perceptible à son encontre.


Leito : Je me nomme Leito.
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyVen 19 Oct - 18:48
Surprit, c'était probablement le meilleur mot pour décrire la réaction de l'homme en armure rouge, me détaillant du regard pendant que mes doigts parcouraient la douce fourrure de son animal. Que compte-t-il faire ? Attaquer ? Fuir ? En fait rien de tout ça, dans ce lieu empreint de paix le membre de Grimoire Heart qui se tenait à côté de moi avait juste décidé de répondre à ma question sur un ton un peu hésitant. Son Nekomata s'appelait donc Nemuru parce qu'il dormait beaucoup, c'est à la fois mignon et original. S'occuper d'un animal, c'est beaucoup de responsabilités et de contrainte. Pour des raisons pratiques je préfère Flana, mon esprit de compagnie de la constellation du chiot. Au moins cas de combat elle peut se mettre à l'abri dans le monde des esprits, contrairement à un animal du monde des humains qui risquerait d'être blessé. Malgré ces désagréments, le chaton de ce visiteur semblait être traité avec le plus grand soin, cela faisait plaisir à voir, même si cela ne garantissait pas que son maître soit tout aussi soigneux lorsqu'il s'agit de vies humaines.

Alors que j'essayais de jauger le niveau de dangerosité de l'inconnu, celui-ci s'éloigna de la statue qu'il contemplait avec ferveur pour se rapprocher de Nemuru, je cessai de caresser afin que son propriétaire le mette à l'abri du froid. Comme on dit ce n'est pas un temps à laisser un chat dehors. Je me redresse sans quitter des yeux ce type en armure ou plus précisément sa marque de guilde en me demandant pourquoi il la laissait apparente si ce n'était pas par provocation envers d'éventuels mages officiels qui croiseraient son chemin. Il avait remarqué que j'épiais ce fameux seau et ça semblait le mettre assez mal à l'aise, avait-il tout simplement oublié de le cacher en ne pensant trouver que de paisibles moines dans les parages ? Même en se sachant découvert, il ne se montra pourtant pas agressif, voulant juste savoir si j'étais une mage officielle et donc par extension si je comptais le combattre. Je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de donner cette information à un inconnu, mais qui sait ce qu'il se passerait si je ne répondais pas, il pourrait prendre ça pour un oui. Il fallait mieux que je joue franc jeu avec l'amateur de chat pour éviter une catastrophe.


Non, je suis une simple voyageuse de passage.

Bien que j'y aie mis de la bonne volonté on pouvait quand même entendre la pointe de méfiance qui résonnait dans ma voix lorsque je m'adressais à un inconnu doublé d'un mage noir. C'est Nemuru, ronronnant dans les bras de son maître qui détendit l'atmosphère, il était vraiment trognon ce Nekomata et surprenant aussi. Il s'entourait d'une sorte de brume épaisse, j'ignorais que ces créatures pouvaient avoir ce genre de pouvoir, cela me fascinait. Son maître aussi possédait des capacités étonnantes, il absorba littéralement la brume produite par son compagnon, me permettant d'admirer encore un peu son adorable frimousse. Quel genre de magie cela pouvait bien être ? J'avais entendu parler de certaine magie très puissante, ceux qui l'utilisent capable de « manger » tous les sorts d'une magie élémentaire, oui j'ai bien dit « manger ». Alors que je le regardais avec des yeux ronds l'homme à l'armure rouge se présenta, ne donnant que son prénom, pour des raisons évidentes, après tout un mage noir ne donne jamais son identité complète ou alors il en donne une fausse. Jamais ? Non, il y avait toujours des exceptions, mais pourquoi mon coeur s'emballait quand je repensais à lui ? Je chassais à regret les souvenirs d'Hydralia de mon esprit avant de répondre à Leitô.

Je m’appelle Celya.

Je marquai une petite pause avant de mettre le mage noir en garde.

Vous ne semblez pas être ici pour mettre la pagaille, mais… S’il vous prenait l’envie de nuire aux moines de ce Temple, sachez que vous me trouverez sur votre chemin.

Il fallait que je sois sûre de ne pas laisser un danger planer sur cet endroit, histoire d’avoir l’esprit tranquille avant de repartir dans mon éternelle errance à la recherche de mes frères disparut.
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyMer 24 Oct - 22:34


Le sang des dieux

Celya : Non, je suis une simple voyageuse de passage.


Ça ne le rassurait qu’à moitié en réalité. Si de simple voyageurs de passage pouvaient aller et venir ici avec un tel niveau alors imaginer un instant que des mages de hauts rangs affluent et ça aurait été une belle surprise party pour notre God Slayer. Mais dans un sens il se sentait autant en sécurité que n’importe qui ici puisqu’il il avait pu rentrer dans ce lieu sacré sans être expulsé par cette « divine protection » existante. Néanmoins le dieu auquel il s’était adressé était moins réceptif qu’il ne le pensait, ou bien tout simplement était-il trop occupé pour s’intéresser à cet enfant d’un autre dieu. Cela étant, cette jeune femme ne semblait donc pas posséder d’intentions hostiles, elle lui répondit même de la même manière que lui, assez courtoisement. Elle se nommait donc Celya. C’était étrange. Elle semblait posséder en elle une crainte à peine perceptible, scrutant encore de temps en temps cette marque porteuse de malheur tatouée sur son poignet, mais pourtant Leito n’avait à aucun moment fait de geste ou laissé percevoir une quelconque possibilité d’attaque ou d’animosité envers elle. Némuru était trop proche de toute manière, se battre dans une zone aussi fermé le laisserai forcément exposé au danger et ça c’était hors de question de l’envisager. Elle souleva le doute néanmoins, préférant des mots à un silence intangible, elle eut le courage de demander… non, de mentionner le fait qu’elle serait prête à s’opposer à lui en cas de nécessité.


Celya : Vous ne semblez pas être ici pour mettre la pagaille, mais… S’il vous prenait l’envie de nuire aux moines de ce Temple, sachez que vous me trouverez sur votre chemin.


La trouver sur son chemin. Cela voulait donc dire qu’elle devait soit être sacrément arrogante soit sacrément puissante pour prétendre pouvoir l’arrêter. Dans le doute, même si ce n’était que de l’esbroufe, Leito préférait penser qu’elle avait clairement le niveau de le stopper car elle ne paraissait pas être ce genre de personne qui sous estiment leurs opposants. Le regard écarlate du Slayer ne trahissait pourtant aucune intention. Il la regardait avec une certaine décontraction, instaurant presque un climat amical afin de ne pas laisser virer la situation dans une tournure plus négative. Il jeta quand même un coup d’œil sécuritaire vers Némuru, qui bien entendu s’était déjà endormi. Dix-sept heure par jours… pas une de moins, c’était le capital de sommeil dont il avait clairement décidé qu’il ne se passerait pas. Cette boule de poil nuageuse n’était pas bien exigeant a côté de ça, niveau nourriture il mangeait les préparations spéciales du vendeur sans trop rechigner. Pourtant Leito ne pouvait s’empêcher de se demander à quoi il ressemblerait une fois adulte. On lui avait toujours dit que les personnes qui avaient un Nékotama regrettaient bien vite une fois le dit félin arrivé à taille adulte : Le Toramata. Il s’approcha du Neko et le prit dans un bras, générant avec l’autre un flux d’air moelleux sur lequel il posa l’animal qu’il logea près de son épaule. Ainsi le petit chaton flottait à côté de son maitre.

Leito : Marchons un peux, si vous voulez bien


Le jeune Slayer et la jeune voyageuse entrèrent donc dans le grand hall du temple marchant d’un pas lent dans ces grandes allées. Leito avait une petite idée sur la suite. Il parcouru le dédale de couloirs à la recherche de quelque chose de très précis que l’on pouvait trouver dans tous les lieux de cultes de ce pays. C’était un livre, un recueil de divinité pour être plus précis. Celui de ce temple se trouvait proche de l’entré, Leito s’y dirigea et l’ouvrit, tournant pages après pages à la recherche d’une très précise qu’il avait lu il y a quelques mois dans un temple proche de magnolia. On trouvait de tout dans cet ouvrage, l’histoire des dieux anciens, la liste non exhaustive mise à jour chaque année des divinités ou simples cultes païens. Un chapitre complet était dédié aux trois déités majeures de l’ancien temps : Raijuu, Kitsune et Quetzal. Il s’y arrêta un moment avant de se tourner vers cette nouvelle connaissance.

Leito : Croyez-vous en l’existence des dieux, Celya ? Pas si vous croyez en eux, mais en le fait qu’ils aient pu exister ?
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyJeu 1 Nov - 13:06
En fin de compte, ma mise en garde ne déboucha ni sur de plus amples explications sur la présence d'un mage de Grimoire Heart dans ce lieu sacré, ni sur un éventuel combat, même si en aucun cas je n'aurais souhaité une telle option. Non, rien de tout ça, Leïto s'était contenté de me regarder comme on regarderait une vieille connaissance. C'était mi-insultant, mi-rassurant, il ne prenait peut-être pas au sérieux ? Mais dans tous les cas aujourd'hui était un jour paisible, pas d'affrontement, pas de mission dangereuse au beau milieu du désert, juste une rencontre assez improbable. J'aurais pu passer mon chemin, quitter cet endroit et continuer ma route en direction de la grande ville d'Hespéria, seulement je n'étais tout de même pas très rassurée de laisser Leïto vagabonder dans le temple, alors quand il me proposa de faire quelques pas en sa compagnie, j'accepta sans dire un mot.

Pendant que nous marchions, je ne pouvais m'empêcher de penser à Rei. Je me demandais s'il aurait passé la "protection divine" de Garoth. Oui, il aurait surement pu, j'en étais convaincue. S'en m'en rendre vraiment compte je rougissais à vue d'oeil. Franchement dans quelle merdier je m'étais encore mise en m'entichant d'un des six généraux d'Oracion Seis ? Consciente de ma propre bêtise je soupirais tout en suivant Leïto dans le temple jusqu'à ce qu'il trouve que qu'il cherchait. Un livre ? Une sorte de "bestiaire" des Dieux apparemment, après un feuilletage rapide, le mage amateur de chat me posa une bien étrange question sur l'existence de telles entités.


- Il est possible qu'ils aient existé, mais quand on voit la déchéance de ce monde, je doute qu'il y ait encore des divinités pour veiller sur son équilibre.

Comment des êtres censé être tout-puissant auraient pu permettre vol, meurtre, esclavage ici bas ? Malgré tout je ne pouvais pas nier l'étrange présence que je ressentais depuis mon arrivée dans ce temple, même si le "Dieu" qui résidait ici était resté muet face à mes prières. Je fixais, perplexe, le bouquin poussiéreux rempli de ces pseudo-dieux. Aucun n'était là quand mon père commençait à devenir violent, aucun non plus quand il a vendu mes frères que je n'ai pas revus depuis. Je préférais croire qu'ils n'existaient plus plutôt que de me mettre à haïr les Dieux en plus des humains.

HRP:
 
Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyVen 2 Nov - 14:46


Le sang des dieux


Le God Slayer fixa longuement l’image de son père mal dessinée dans ce livre. La tendance de ce monde était de rentre terrifiant tout ce qui était mystique et incompris, ce dont les humains avaient peur, ils le transformaient en culte terrifiant pour mieux l’oublier. Cependant Leito savait que Quetzal n’était pas sanguinaire, il n’était pas ce dieu qui autrefois disait-on faisait s’écrouler des montagnes par pur plaisir d’un battement d’aile. D’aussi loin qu’il pouvait se souvenir, son père était doux, aimant, certes très autoritaire, mais quel parent ne le serait pas face à la turbulence d’un adolescent ? Non, clairement, s’il existait des formes similaires à son dieu comme le lui avait mentionnée Quatie, alors il ne pouvait s’agir que de pâles copies barbares sans liens avec l’original. Cette question qu’il avait posée à cette demoiselle n’était pas anodine, en effet le sang d’un dieu coulait dans ses veines, il méprisait les humains et commençait vraiment à ressentir de l’aigreur à leur égard. Voilà trois ans déjà qu’il s’était mis à parcourir le pays, sorti fraichement du temple Tsukiyomi, pour découvrir toute la haine existant dans ce monde, trois ans qui l’avaient amené à une conclusion bien triste, les dieux avaient abandonné ce monde à cause des hommes. C’était pour cette raison qu’il voulait s’entretenir avec la divinité locale qui semblait être la dernière encore palpable dans ce semblant de monde.


Celya : Il est possible qu'ils aient existé, mais quand on voit la déchéance de ce monde, je doute qu'il y ait encore des divinités pour veiller sur son équilibre


Le Sky God fronça légèrement les sourcils. C’était impensable au début mais pourtant vrai devant ses yeux, un humaine, une simple humaine raisonnait comme lui. Elle semblait posséder, à l’intonation de sa phrase, une douleur toute aussi forte que la perte d’un parent pour un Slayer. Leito pouvait avec ses dons percevoir toute la tristesse et la mélancolie profonde émanant de cette jeune femme sans qu’elle ne le laisse vraiment transparaitre. Son point de vue sur cette humaine changea lentement, au fond, ils n’étaient peut-être pas tous pareils finalement. La déchéance de ce monde, même certains Hommes en avaient conscience, il pensa notamment à Lucifer en premier lieu, mais le fait que cette jeune femme à l’aura équivoque, sans réelle attache apparente à une guilde, puisse raisonner de cette manière le fit changer un peu de point de vue.


Leito : Ils ont peut-être baissé les bras.. Après tout, vous le dites vous-même, ce monde est rongé de l’intérieur par l’homme lui-même. Mais ..



Leito ne leva pas les yeux, il ne pouvait s’empêcher de fixer mélancoliquement ce père qui avait disparu du jour au lendemain, sans dire un mot, l’abandonnant et le laissant seul se débrouiller face à l’amertume de ce monde. Mais il se rappelait aussi très bien des phrases, parfois inutile, qu’il lui disait lors de ses entrainements. Il y repensait souvent, il en souriait.. Il lui arrivait de pleurer.. Il se rappelait de tout les mots de son père, de toute les phrases. Certaines avaient plus d’importance que d’autres, notamment lorsqu’un jour Leito, alors seulement âgé de dix ans, lui demanda à quoi allait servir le pouvoir de tuer des dieux si ces même dieux étaient de sa famille. Quetzal lui répondit avec toute la sincérité d’un parent face à l’ignorance enfantine de son fils que son pouvoir ne devait pas servir à détruire les dieux, bien au contraire, le serpent géant à plume lui enseigna les valeurs de protection, certaines formes de dévouement et même... l’amour. Le pouvoir du dieu des cieux n’étant pas destiné à frapper pour blesser mais frapper pour défendre les humains. Cet héritage indirect, le jeune God Slayer ne l’avait pas compris à l’époque, aujourd’hui seulement il en prenait conscience, il devait servir à protéger les humains.. et parfois les protéger contre eux même. Voilà pourquoi Grimoire Heart, aider Lucifer à rebâtir une société plus juste pour l’homme était le devoir que s’était fixé le Sky God, le fils du Dieu des cieux, quitte à devoir user de ce pouvoirs contre la décadence des plus forts pour défendre les plus faibles.


Leito : Mais ils nous ont aussi laissé un héritage. Je le sais, j’en suis convaincu [Ouvrant sa main au-dessus du livre puis refermant poing avec un léger sourire avant de se tourner vers Celya] Le sang d’un de ces dieu coule en moi, je n’ai pas le droit de le décevoir. Vous pensez qu’il est possible d’agir pour une bonne cause alors que le monde entier vous rejette et vous traque ? Moi oui.. Je vais.. Protéger les humains
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyDim 11 Nov - 16:30
Je ne savais pas quelle réponse il avait espéré, j'avais plutôt l'habitude du fait que mon opinion en dérangeait plus d'un. C'est pourquoi généralement je me gardais bien de discuter religion ou encore politique avec qui que ce soit. J'avais décidé de m'ouvrir un peu plus au monde, je testais cette notion de confiance toute nouvelle pour moi en faisant ce que je n'aurais jamais fait avant, discuter tranquillement le bout de gras avec un mage de Grimoire Heart, qui est juste la guilde noire la plus redoutée du royaume. Est-ce que je faisais bien de parler si librement avec lui ? Je me sentais en sécurité dans ce temple, mais qui sait ce qui se passerai si je recroisai ce mage à l'extérieur.

Après quelques instants et à ma grande surprise, Leïto montra qu'on avait le même point de vue. D'après lui les Dieux eux-mêmes s'étaient découragés en voyant la bêtise humaine les pousser à s'auto-détruire. Est-ce que je devais être rassurée de voir que je n'étais pas la seule à penser ainsi ? Ou plutôt effrayée à l'idée de penser comme un mage noir ? Non, de nous deux ce n'étais pas moi, mais bel et bien Leïto qui pensait bien étrangement pour un criminel probablement recherché. Cette pensée se confirma lorsqu'il continua sa phrase qu'il avait interrompu un peu plus tôt pour contempler le dessin du Quetzacoalt. Il se prétendait donc fils d'un Dieu et porteur d'une sorte d'héritage sacré, rien que ça. Il allait de soit qu'après un tel discours je commençais à douter fortement de la santé mentale de mon interlocuteur. Leïto avait l'air de croire en ce qu'il disait, le plus déconcertant restait sa déclaration de sa volonté de protéger les humains. Il me faisait bien rire celui-là, comment comptait-il s'y prendre pour réussir là où les Dieux avaient abandonné ? Tout ce que les humains pouvaient encore faire dans ce monde de malade, c'était de veiller sur leurs proches, si tout le monde agissait ainsi, les moutons seraient bien gardés. Ce monde avait peut-être besoin d'originaux utopiste, qui sait. L'optimisme était peut-être une voie intéressante.


- Voilà des intentions bien nobles, aussi rare qu'irréalisable dirons certain. Et même si cela semble impossible, j'aimerai pouvoir croire qu'aucune cause n'est définitivement perdue.


Oui, les choses changeaient et évoluaient constamment. Des ouvertures se créaient et d'autres se refermaient sans cesse. Chacun avançaient, pas forcément sur le bon chemin, mais ils avançaient. J'avançais. Vers où ? Je n'en avais pas la moindre idée. Le semble fait de ne pas rester inactive m'aidaient à progresser dans mes recherches, j'éliminais les lieux les uns après les autres, jusqu'au jour où je retrouverai ma famille.



Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyMar 13 Nov - 3:01


Le sang des dieux


Il se remémora une image du temple, celle de ces animaux qu’il pouvait observer enfermé depuis l’intérieur de celui-ci. Le chant des oiseaux, le regroupement des familles de tous types entres elles à la tombée de la nuit, le son délicat de cette vie trépidante qui ne demandait qu’à être explorée, si calme, si paisible. Mais tellement utopique. Le contraste fut brutal lorsqu’à ses dix-huit ans la découverte de la décadence humaine lui sauta à la figure. Ce mal intangible semblait ne pas connaitre d’origine ni de fin, voilà le constat du jeune fils d’un dieu. Tous les Hommes n’étaient que des animaux à ses yeux. Et voilà qu’aujourd’hui une simple humaine était en train de lui faire changer d’avis, finalement, il semblerait qu’en eux subsistaient certains qui n’avaient pas fermés les yeux sur leur sort. Leito était impuissant avec le peu de pouvoirs dont il disposait, mais il espérait qu’un jour avec sa force il changerait les choses, plier ce monde pour enfin lui faire entendre raison. Ce père qu’il fixait avec tant d’admiration et tant d’amertume, ce dieu vénéré des anciens temps, il lui avait confié tant de choses en si peu de temps qu’il lui arrivait parfois de n’être certain de rien. Leito était un par nature un tueur de dieux céleste, son père en étant un, tôt ou tard cette fatalité devrait se produire. Le God Slayer avait une longue liste de dieux céleste à affronter avant, mais il était certain que son père y figurerait s’il le revoyait.


Celya : Voilà des intentions bien nobles, aussi rare qu'irréalisable dirons certain. Et même si cela semble impossible, j'aimerai pouvoir croire qu'aucune cause n'est définitivement perdue.


L’idéalisme hein ? C’était donc cela que Leito générait et montrait au monde ? De l’idéalisme ? Il n’en était pas certain, mais la ligne de conduite qu’il s’était fixé n’était certes pas souvent respectée mais il avait toujours évité de prendre la vie d’innocents. Certains faits l’ayant pourtant rapproché de cette décadence infernale, étant catalogué de mage noir. Elle disait vouloir croire en une sorte de rédemption ? Parlait-elle pour sa condition de mage noir ou simplement du fait qu’il était possible de changer ce monde.. Leito ne savait pas quoi en penser. Le jeune Slayer qu’il était n’avait jamais tenu une discussion aussi longue avec une inconnue, il avait du mal avec les mots, il avait du mal avec les gens. Il la regarda dans les yeux quelques secondes puis baissa lentement les yeux, comme la fuyant pour éviter de penser qu’elle le jugeait. Changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde, ici c’était tout l’inverse pourtant.. Le regard toujours tourné ailleurs, un peu évasif, il chercha un moyen de trouver une excuse, un quelconque argument pour la revoir plus tard. Il était certain qu’avec plus de puissance, ses mots auraient plus d’impact. Mais comment dire à une inconnue, comment lui demander si elle accepterait dans l’avenir à revoir ce mage portant la marque du mal, recherché par tout le monde et ayant son portrait sur des affiches de recherches. Il en avait vu une l’autre jour, « recherché mort ou vif pour 1 millions cinq cent mille Jewels » ... était-ce le tribut à payer pour rechercher l’excellence ?


Leito : Aucune cause n’est perdue d’avance, le pouvoir de ne jamais abandonner suffit à un homme pour dépasser certains dieux. Imaginez tous les hommes posséder cette faculté évanescente l’espace d’un instant. Vous obtenez un monde de chaos n’est-ce pas, mais imaginez une simple poignée de ceux-ci la posséder... Ne leurs laisseriez-vous pas la chance de changer les choses ?


Trois pour être précis, il était en train de penser à trois personnes seulement, trois enfants de dieux majeurs, trois God Slayer capables d’égaler les dieux si ceux-ci éveillaient le maximum de leur potentiel latent. Ce serait malheureusement trop présomptueux de penser pour un jeune de vingt et un ans que seuls trois individus peuvent changer l’ordre établi, néanmoins il restait persuadé que la puissance couplée des trois Slayers divins serait un jour indiscutable pour faire pencher la balance. Le tout était de pouvoir gérer sans trop de frénésie cette titanesque force sommeillant et surtout que cette force ne tombe pas entre les mauvaises mains. On pourrait de suite penser à Lucifer, mais au fond Leito savait pour ses objectifs, il connaissait ses convictions et même si ce n’était pas ses affaires, sa puissance était à disposition du Maitre de sa guilde rien que parce qu’il avait accepté sans rien dire la nature de ce Slayer particuliers, rejeté du monde comme une vulgaire machine à détruire tout sur son passage.


Leito : Je crois en ce pouvoir de croire qu’ont les Hommes.. Je ne vous le cacherais pas, je méprise les humains, mais vous possédez des facultés surprenantes parfois.
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Celya Lutalis
Mage de Crime SorcièreMage de Crime Sorcière

Celya Lutalis

Messages : 160
Date d'inscription : 17/04/2012
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Constellationniste

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.070
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyDim 23 Déc - 23:12
Alors qu'à ma plus grande surprise j'avais été d'accord avec les propos du mage noir, sa dernière question me montre à quel point nos point de vue pouvaient être différents. Je ne voyais pas vraiment à qui il pouvait faire référence en parlant d'une poignée d'humain possédant le pouvoir des divinités, mais il faisait erreur en pensant que c'est grâce au pouvoir que l'on peut ramener la paix en ce monde.

- Cela reste des humains, plus leur pouvoir est puissant, plus la tentation qui l'accompagne est forte. La quête du pouvoir, si elle part d'une sombre intention, peut semer le chaos a elle seule.

Oui, tel était la cause du déchirement de ma famille. La soif incontrôlable de pouvoir de mon père l'avait amené à faire d'horribles choses. Tout cela pour avoir une puissance qui au final, il n'aura jamais obtenu. Alors, confier le bien du monde à un groupuscule gavé de pouvoir, qui sait ce qu'il adviendrait si une de ces personnes décidait de tourner sa veste ?

En parlant de veste, j'ajustais un peu la mienne, car le froid commençais à s'y infiltrer aussi lentement, mais sûrement que se rependrai la moisissure sur une part de pizza laissée trop longtemps à l'air libre. Je n'y avais pas prêtée attention avant, trop intriguée par cette curieuse rencontre, mais mon souffle comme celui de Leïto laissaient dans l'air de petites volutes blanches de vapeur. Si je ne voulais pas encore attraper froid il valait mieux que je ne m'attarde pas dans le coin. Cependant, la dernière phrase de Leïto m'avais interpellée. Moi aussi les humains me dégoûtaient, mais au moins j'étais consciente d'en faire partie. Lui semblait se considérer dans une autre catégorie, il était vraiment sérieux lorsqu'il se disait fils d'un Dieu ? La question restait entière et il me fallait maintenant partir. Je tournais alors les talons, un vent glacial vint agiter ma chevelure.


Le sang des dieux [PV Celya] 1356299745074725100

- Ce monde n'a pas besoin de plus de puissance, mais de plus de coeur. Quant aux Dieux endormis, ils savent quel signe j'attends pour placer ma foi en eux.

Et sans rien dire de plus, je quittais ce lieu sacré pour partir en direction d'Hespéria sans me douter que ce fameux signe m'attendait là-bas.

Leīto Kotoryū
Mage de Grimoire HeartMage de Grimoire Heart

Leīto Kotoryū

Messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2012
Âge : 27
Guilde : Grimoire Heart
Magie / Malédiction / CS : Sky God Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.390
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] EmptyMer 26 Déc - 3:18


Le sang des dieux


Cette occurrence à trop vouloir porter les God Slayer sur un niveau supérieur aux humains risquait un jour de lui causer du tort. En effet dans sa vie Leito n’avait pas vraiment eut d’occasion pour lui prouver le contraire, jusqu’à ce jour, tous les humains qu’il avait rencontré étaient vaniteux à ses yeux, arrogants, suffisants, si méprisable. Non clairement se poster en être supérieur face à eux n’était pas plus de l’orgueil que de la vérité. S’il pouvait un jour réunir la force de son frère et sa sœur Slayer divins, ils pourraient déplacer des montagnes. L’ennui était principalement qu’ils étaient des officiels, ou alors d’un autre point de vue que Leito était un mage noir, tout dépend la manière de voir les choses. Un jour il avait entendu cette phrase qui disait que parfois il fallait détruire pour mieux reconstruire. C’était un peu son état d’esprit. Leito n’avait que faire de Grimoire Heart en particulier, simplement cette guilde et son dirigeant avaient un certain sens pratique des choses qui rentrait en étroite corrélation avec les idéo du jeune Slayer. Sa loyauté sans faille vouée à Lucifer lui venait d’un indéfectible sens de l’honneur trop prononcé, ce que jusqu’à présent il n’avait encore jamais rencontré chez aucun humain. Néanmoins cette jeune mage était un peu différente. Les blessures qu’elle semblait porter faisait d’elle une femme différente de tout ce qu’il avait pu voir auparavant, changeant étonnamment son point de vue pour le moment.


Celya : Cela reste des humains, plus leur pouvoir est puissant, plus la tentation qui l'accompagne est forte. La quête du pouvoir, si elle part d'une sombre intention, peut semer le chaos a elle seule


Leito n’esquissa aucun mouvement, une fois de plus il se figea dans une impassibilité morne proche de la statue. Intérieurement, il ne pouvait qu’être contre cet avis. Ce n’était qu’une vision typiquement humaine, une fois de plus, le God Slayer dû se résoudre à laisser les paroles de côté pour laisser cette jeune femme aller à sa réflexion. Répondre à cela n’engendrerai qu’une éternelle discussion tournant en rond ne menant nulle part, lui qui était pourtant si enclin à apprendre des humain, lui qui avait tant de mal à s’exprimer, si peu loquace, si peu expansif. D’apparence plutôt brute même, qui pourrait au premier abord voir au travers de cette armure ? Personne. Le cœur aussi froid que l’hiver, Leito était quelque part condamné à vivre parmi les humains. En parlant de froid, peu à peu il pouvait voir que la jeune mage aux cheveux verts semblait s’engourdir. Il est vrai qu’il ne faisait pas bien chaud, lui-même sentant progressivement les frissons devenir de plus en plus fréquents sur sa peau.


Celya : Ce monde n'a pas besoin de plus de puissance, mais de plus de coeur. Quant aux Dieux endormis, ils savent quel signe j'attends pour placer ma foi en eux.


Puis elle arpenta le chemin de la sortie, le laissant en réflexion sur cette ultime phrase. Nemuru dormait déjà, tapis dans son petit nuage modelé par Leito. Mais le God Slayer ne pouvait s’empêcher de penser que cette jeune femme était très différente de toutes celles qu’il avait pu connaitre durant ces trois dernières années. Quelles pouvaient bien être ces blessures qu’elle gardait au plus profond de son être ? N’étant pas le plus fin des observateurs, le Sky God devait pour l’instant se contenter de cette brève rencontre et l’espoir de nouveau la revoir pour mieux la connaitre et qui sait, la libérer de ses tourments. Son regard fureta sur le grimoire ouvert à la page des dieux anciens. Le regard emprunt soudain d’une haine forte, Leito referma le livre et le reposé bien à sa place comme avant qu’il ne le prenne. Le dieu de ce temple étant aussi silencieux que son père, attendre quelque chose des dieux était à présent chose insignifiante, il fallait vivre sans, ce qui en soit représentait une avancée pour le fils du dieu des cieux. Néanmoins, Leito n’en démordait pas, il allait continuer à chercher son père, et le trouver, puis l’affronter. Tel était sa volonté, mais avant cela, il devait éveiller toutes ses arcanes secrets de tueur de dieux.


Leito : Voilà une jeune femme bien étrange, n’est-ce pas Nemuru ? Bon .. Rentrons maintenant
http://pokemon-ultimate.forum-canada.net/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le sang des dieux [PV Celya]   Le sang des dieux [PV Celya] Empty

Le sang des dieux [PV Celya]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Sud :: Garoth
-