Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez

 Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki]

AuteurMessage
Tao Kazuki

Tao Kazuki

Messages : 564
Date d'inscription : 22/06/2012
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer 2nd Generation
Magie / CS Secondaire : Kaze no Mahô

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.195
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connu
MessageSujet: Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki]   Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki] EmptyLun 1 Oct - 22:24
Childish joke
Feat Kazuki, Yue & Fubuki

Dense. Voilà le mot qui résumait parfaitement l’environnement dans lequel je me trouvais. Bien que j’étais incapable de localiser précisément l’endroit où j’étais, je savais en revanche qu’il ne valait mieux pas trainer, l’épaisse brume opaque rendant toute visibilité quasi-inexistante. Un bruit sourd, tel un craquement, se fit entendre dans les environs, je n’avais plus une seconde à perdre, il me fallait fuir cet endroit le plus vite possible et rentrer à la guilde. L’idée de créer une tornade afin de dissiper le brouillard ambiant m’avait bien évidemment traversée l’esprit, cependant, nul doute que cela dévoilerait ma position à cette énorme chose qui me traquait inlassablement. Ma marche de manœuvre était particulièrement serrée, il fallait que je me sorte de là, très vite. Me repérer était une tâche des plus difficile, j’étais plongé dans le silence le plus total, sans grande visibilité et sans savoir dans quelle direction partir, mon instinct allait être le seul guide de confiance que je me devais de suivre, non sans prendre un maximum de précaution malgré tout…

Avançant prudemment à travers la végétation, j’entendais cette chose se rapprocher de plus en plus de ma position, les craquements et autres bruits étranges se répétant de manière insistante, allait-elle finir par me rattraper ? C’était une perspective qui refusait de quitter mon esprit, cependant, même si cela venait à se produire, il était hors de question de la laisser m’avoir sans me battre comme un lion ! En tant que membre de Fairy Tail, je me devais de lui faire honneur et me battre jusqu’au bout avant de tomber, hors de question de lâcher ! Tous mes sens étaient en alerte tandis que je continuais ma traversée à l’aveugle, évitant soigneusement de faire le moins de bruit possible. Au fur et à mesure de mes pas, je constatais d’ailleurs que cette épaisse brume opaque semblait se dissiper petit à petit, rendant la visibilité bien meilleure, me permettant d’accélérer mon rythme. Une sensation étrange me serrant le cœur fit alors son apparition. Sans que je ne puisse l’expliquer, je sentais que quelque chose ne tournait pas rond, quelque chose d’étrange, flottant dans l’air. Les arbres auprès desquels je passais étaient totalement écorchés, décimés et en très piteux état. Plus j’avançais, et plus cette lourde sensation se faisait ressentir, jusqu’à me voir finalement déboucher sur une sorte de petit bosquet.

L’horreur. Ce fut ce qui s’empara de moi devant la scène qui m’était offerte… Un véritable bain de sang et de cadavres qui jonchaient le sol. Comment était-ce seulement possible… ? Comment une telle chose avait pu se produire… ? Ethan, Yue, Shiro, Natsumi et Fubuki… Mes compagnons de guilde, ils étaient là, étendus sur le sol et entièrement recouverts de profondes blessures. Mes jambes demeuraient incapables de bouger devant ce cauchemar, c’était tout bonnement impossible, qui avait pu faire une chose pareille ? Comment les meilleurs membres de la guilde avaient-ils pu tous tomber ainsi ? Non, je ne pouvais y croire, ce ne pouvait être réel, que devais-je faire ? Que POUVAIS-je faire ? J’entendais les palpitations de mon cœur résonner tel une véritable fanfare, libérant une grande quantité d’adrénaline dans mon sang sans pour autant être capable de réagir. Je devais me reprendre. Je devais me calmer, prendre de grandes inspirations et reprendre le contrôle, il le fallait, vite, vite !

C’est alors qu’une immense ombre fit son apparition derrière moi, dans un fracas assourdissant, faisant littéralement trembler le sol. J’étais paralysé, incapable de bouger, de parler, ou même de m’enfuir, ma seule option était de tourner la tête afin d’apercevoir cette immense chose qui m’avait finalement rattrapé. Elle restait pourtant dans l’ombre, m’enlevant toute chance de pouvoir constater à quoi elle ressemblait, mais un détail capta néanmoins mon attention. Elle tenait quelque chose dans l’une de ses mains, une sorte de sucette qu’elle… AAAAAH !! MON DIEU ! PAS LE MASTER !! Non, non ! C’était impossible ! Comment avait-elle bien pu réussir à battre le Master également ?! Et elle… Elle le tenait dans son immense main comme une sucette qu’elle s’apprêtait à dévorer ! Il fallait que j’agisse ! Il fallait que je fasse quelque chose coûte que coûte ! Mais l’imposante créature me devança, me capturant avec sa main encore libre pour m’emmener en direction de sa gueule béante dans un grognement féroce. J’avais enfin devant les yeux le visage de ce monstre, tandis que je voyais au fond de sa gorge bien baveuse les âmes de mes amis tendant les bras dans ma direction pour me dire de les rejoindre pour l’éternité. Je sentais la fin arriver, je me rapprochais petit à petit, encore et encore, la scène se jouant au ralenti, c’était terminé, il allait me dévorer et, et, non, NON !

«
NAOOOOOOOOOOOON !! PAS LE MAXI PANDA !!! »

Uh… ?! Changement de décors plutôt brusque, je venais de passer de l’intérieur d’une énorme bouche d’un panda géant aux chambres d’hôtes de Fairy Tail, à moitié relevé, en sursaut, les yeux totalement écarquillés et les bras en l’air comme pour me protéger… Bon sang de… C’était l’un des rêves les plus réalistes que je n’avais jamais fait, en plus d’être l’un des plus stupides… Fiouu, quel soulagement cependant de constater que tout ceci n’était que pure fantaisie, que pouvais-je donc bien avoir dans l’esprit pour faire un rêve pareil ? Sûrement des restes de l’énorme baston datant d’il y a peu suite à la venue d’Anna à la guilde... Cela faisait quelques jours maintenant que j’étais enfin rentré de ma mission, et j’en profitais pour squatter les chambres d’hôtes en attendant de trouver un autre endroit où rester. J’attendais impatiemment le jour où Yue s’achèterait une maison à lui que je me ferais le plaisir de squatter simplement pour l’embêter et rien qu’à cette pensée, j’étais de bonne humeur et prêt à démarrer la journée… Enfin… Sauf si… Sauf si… L’appel du lit bien douillet et confortable était puissant, soit je résistais, soit je me replongeais dedans et j’y passais volontiers la journée… Raaaah si seulement il pouvait arrêter de me tenter comme ça !

Me relevant brusquement en jetant la couverture un peu plus loin, je décidais de résister pour aujourd’hui, je lui consacrerais une de mes journées plus tard, pour l’heure, il était temps de se lever. Après avoir terminé de m’afférer, il ne me restait plus qu’à descendre dans le hall de la guilde et trouver une occupation pour cette belle matinée ensoleillée… Ou plutôt après-midi en réalité, lorsque je m’aperçu qu’il était déjà quinze heures. Un sourire débile et quelque peu gêné s’afficha sur mon faciès, oui bon, j’essayerai de me lever plus tôt… Un jour… Peut-être. Ahem. La salle commune était assez remplie, mais ce qui attira mon attention fut le jeune garçon appuyé face au bar, en train de discuter nonchalamment. Tiens donc, Yue était là lui aussi, mais aucune trace de Fubuki dans les parages, eux qui avaient pourtant tendance à être toujours collés tels des aimants. Je scrutais la salle afin de voir si l’Ice-Maker n’était pas quelque part dans le coin, mais visiblement, il était aux abonnés absents pour le moment. Quant à Yue, celui-ci semblait totalement absorbé par sa conversation, si bien qu’il n’avait pas l’air de porter attention au reste… Uhuh, un hall plein de spectateurs, une cible ne se doutant de rien… L’occasion était bien trop belle pour s’en détourner.

Un énorme sourire diaboliquement débile et enfantin était maintenant affiché sur mon visage, tandis que je m’approchais furtivement de ma cible, sous les regards un peu désespérés des membres présents, se doutant que quelque chose de très immature était sur le point de se produire. Je me devais de l’avouer, ils avaient totalement raison… Mais je n’en avais que faire, c’était maintenant une sorte de rituel entre Yue et moi, si bien que chaque fois que nous en avions l’occasion, nous partions dans des concours de nourriture, bagarre en tout genre et autres puérilités simplement parce que c’était notre manière de passer du temps ensemble, comme le petit frère que je considérais qu’il était à mes yeux. Continuant mon chemin en veillant à être le plus discret possible, mon périple digne d’un vrai-faux ninja prit fin accroupi à quelques centimètres de Yue, agrippant fermement le pantalon de celui-ci sur chacune de ses jambes avant de tirer le tout d’un coup sec vers le bas, le faisant descendre pour laisser apparaitre un Yue en caleçon devant toute l’assistance, tandis que j’exprimais ma victoire en courant comme un véritable abruti au milieu du hall pour éviter toute riposte physique direct de celui-ci.

«
AHAHAHAHA VICTOIRE ! Que ce jour reste dans nos mémoires comme le jour où nous avons découvert le magnifique caleçon bleu ciel de Yue ! »

J’étais fier de mon coup, j’avais enfin réussi à lui baisser son pantalon devant tout le monde, il était temps ! Je savourais pleinement cette victoire en continuant de rire en me moquant de lui. Dommage que je n’avais pas de stylo sous la main, j’en aurais assurément profité pour pousser le vice encore plus loin en lui dessinant de magnifiques petits oursons dessus, cela aurait été parfait ! Ce que je n’avais pas prévu en revanche, c’est qu’une certaine riposte était proche, mais qu’importe, pour l’heure, je profitais pleinement de l’instant présent, j’avais réussi, j’étais l’élu ! Plus rien ne pouvait m’atteindre désormais ! Je criais à la victoire et au triomphe le plus total.
Code by AMIANTE from Bazzart


Spoiler:
 
Yue Hikaru
Yami no SenshiYami no Senshi

Yue Hikaru

Messages : 714
Date d'inscription : 27/09/2011
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Dark – Make / Création des Ténèbres

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.875
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputé
MessageSujet: Re: Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki]   Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki] EmptyJeu 4 Oct - 17:58
Depuis qu’il avait sauvé le Mokomanjuu à Garoth, Yue avait fait visiter à son nouveau compagnon Magnolia et notamment Fairy Tail, la guilde dans laquelle il appartenait. D’un air totalement enjoué, il lui expliquait un peu comment était le tempérament de cette merveilleuse communauté, tout particulièrement cette manie de tout détruire sur leur passage. Bien entendu, il n’oubliait pas cette tendance à vouloir se bastonner dans une ambiance pour le moins chaleureuse, balançant un tas d’objets divers et variés dans la taverne. Aujourd’hui, c’était relativement calme, quelques rires et quelques chansons ici et là, mais rien de bien grave encore. Décidant de s’arrêter pour boire un verre de jus de fruits, le garçon s’arrêta devant le comptoir et s’y accouda, se retrouvant dos aux autres membres qui se trouvaient dans la salle. Misao, la petite boule de poils noirs, était proche de son ami, ayant commandé une grande bouteille de saké, son péché mignon. L’adolescent faisait une grimace, détestant les boissons alcoolisées. Surtout qu’il n’avait aucun bon souvenir une fois qu’il en avait bu une gorgée de manière involontaire ou contre son gré. Souvenir quand il en avait. La plupart du temps, il ne se rappelait plus de rien et cela le rendait malade, ne sachant pas ce qu’il avait pu faire avant qu’il ne redevienne sobre.

L'animal fut servi par la Barmaid, une coupelle prévue à cet effet. Il la remercia et savoura ce précieux nectar légèrement parfumé tandis qu'il écoutait toujours son interlocuteur sans l'interrompre une seule fois. Le petit brun faisait les louanges de Fairy Tail et parla même des autres membres qu'il considérait tous comme sa famille. Il n'avait pas pu faire les présentations avec tout le monde, mais ceux qui étaient déjà présents dans les lieux et surtout de la jolie demoiselle qui se trouvait toujours à son poste, servant toute cette bande de joyeux lurons. L'utilisateur de la Zôken Mahô commença à parler des abonnés absents. Il commença évidemment par le Master, Alandro Coronado. Il n'oublia pas de mentionner les trois premières personnes qu'il a rencontrés au tout début de son intégration : Ethan Rayne, Natsumi Amaiyuri et Jake O'Hara. Il les décrivait le plus fidèlement possible - ou pas - pour que la bestiole puisse les reconnaître dès le premier coup d'oeil. Il continua avec Fubuki Tsuya, son meilleur ami dont il devait absolument rencontrer. Le Soldat des Ténèbres fit une pause et s'empara de son verre pour boire le jus de fruits bourré de vitamines. A force de bavarder comme ça, il avait une véritable soif ! Cela ne l'empêcha pas de reprendre de plus belle, jactant pire qu'un troupeau de filles passionnées de mode.

La conversation suivait naturellement son cours sans que le jeune homme se rende compte de ce qu’il se passait autour de lui. Il en profita pour commander une autre boisson qui n’était pas alcoolisée. Le Mokomanjuu, quant à lui, se délectait de son saké, un grand sourire affiché sur sa frimousse espiègle. C’était le plus heureux à cet instant. Qu’est-ce qu’il pouvait demander de plus ? De la nourriture ! Mais ce n’était pas encore l’heure de manger pourtant ! Tout comme le dénommé Hikaru, cette peluche avait un puits sans fond à la place de l’estomac. Pour payer la note, cela risquait de coûter très cher… Pauvre petit bonhomme… Il avait tout intérêt de doubler le nombre de ses missions s’il tenait un tant soit peu à ne pas mourir de faim. Bah… Il trouverait toujours un moyen de toute manière. Toujours plongé dans son grand désir de faire connaître la guilde à son compagnon, le Yami no Senshi n’avait pas remarqué qu’il y avait un danger imminent. Un étrange prédateur s’approchait lentement de lui, se trouvant à quelques mètres de lui, se retrouvant dans son dos. Vous vous imaginez bien que, naïf comme il était, il n’avait pas du tout senti la présence de l’énergumène. Eh bien oui ! D’ailleurs, l’attaque se fit très rapidement, sans qu’il n’ait le temps de réagir.


"Si tu veux, tu peux même demander à ce qu’on t’appose la marque. La mienne est sur l’épaule droite et elle est noire. Tu choisis l’emplacement et la couleur, c’est trop cool ! Après, tu n’es pas obli…"

Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki] 28i2qdi

S’arrêtant net dans sa phrase, il sentit qu’on venait de lui baisser le pantalon et de ce fait, il se retrouvait dans toute l’assemblée en caleçon, ce qui fit marrer quand même pas mal de monde. La personne qui venait de faire cette farce douteuse n’était tout autre que Kazuki. Tao de son nom, ami également de Yue. Le garçon à la chevelure noire s’était rapidement écarté en cas de représailles et jubilait, tellement ravi d’avoir réussi son coup. Il se moquait et agissait comme un gosse de même pas dix ans. Encore, ce n’était pas ça le plus grave… La honte que venait de se prendre le porteur de clés, là c’était horrible ! Devenant écarlate, il remonta rapidement son vêtement, l’attachant solidement avec la ceinture qui aurait dû normalement faire son office. La boucle avait été mal fixée apparemment et n’avait pas tenu au choc. Une fois que cela fut fait, le mage possédant la magie de création fit un sourire crispé, matérialisant discrètement derrière lui son marteau géant en prenant soin de s’avancer sans faire un mouvement brusque qui pourrait donner des soupçons à son compère de blagues en tout genre. Il prit tout de même la peine de le saluer le plus poliment possible, comme à son habitude avant de changer du tout au tout niveau caractère, débutant les hostilités au grand damne des gens présents dans les lieux.

"Salut Kazuki ! Tu vas bien ? Cela faisait un moment que j’aurais voulu… TE DONNER UNE BONNE GROSSE BAFFE DANS LA TRONCHE !"

Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki] A1aw2

Soulevant au-dessus de sa tête son arme obscure, il poursuivit son assaillant dans toute la pièce en tentant de lui asséner un coup dont il se souviendrait longtemps. Un garçon de sa trempe complètement fou furieux prêt à en découdre parce qu'il venait de se taper une honte phénoménale devant un large public, ce n'était pas rare de voir ça à Fairy Tail. Hurlant à tout va, ayant complètement zappé ce pauvre Misao sur le comptoir qui regardait le spectacle en gardant un sourire gravé sur sa bouille. Il terminait de boire son alcool de riz sans se presser, préférant de ne pas trop se mêler des affaires des autres pour le moment. Ne connaissant pas les gens véritablement, il était préférable de rester en retrait. De plus, il désirait voir comment se débrouillait un peu ces mages tant réputés pour leur destruction massive partout où ils se rendaient. Déjà, il pouvait constater de la force dont faisait preuve son "maître". Posant la coupelle délicatement qu'il tenait entre ses pattes, il émit un petit bâillement avant de s'étirer. Il demanda à la Barmaid si elle avait des pommes. Il ne pouvait vraiment pas attendre pour grignoter, alors autant contempler la scène tout en se gavant. C'était certain, il n'allait pas s'ennuyer ici, contrairement à Garoth où il n'y avait pas grand-chose à faire de ses journées.
Fubuki Tsuya
Admin / Kita no AisukazeAdmin / Kita no Aisukaze

Fubuki Tsuya

Messages : 173
Date d'inscription : 05/08/2012
Âge : 27
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Ice Make

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 4.775
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki]   Morning Glory, ou les aventures d'un trio infernal [PV Yue and Fubuki] EmptyDim 7 Oct - 0:31


Soupir… Le vent s’échappait de mes lèvres sans que je me rende réellement compte que je l’avais moi-même soufflé. Comme à mon habitude, j’avais trainé sans réel but dans la cité de Magnolia afin de trouver une occupation comme rendre service à des gens dans le besoin. Un mage de création était la personne idéale pour répondre à tout type de requêtes puisqu’il pouvait absolument créer tout ce que son esprit pouvait imaginer, les seules limites étaient l’imagination et la puissance magique. Certes, je faisais partie de Fairy Tail, la guilde attirant des problèmes à la guilde, celle qui faisait parler d’elle dans tout la ville à chacune des bastons, pourtant, c’était aussi la guilde qui aidait tous les habitants lorsqu’ils le désiraient. Les avis étaient partagés sur ce sujet, les Fées étaient-elles bénéfiques ou mauvaises pour le bien-être de la ville ? Pour ma part, je pouvais très bien comprendre que les gens en avaient marre de voir des mages combattre dans leur rue, mais d’un autre côté, nous étions aussi ceux qui protégeaient la ville d’assauts ennemis, comme lors de l’attaque du Kitsune.

Bref, j’avais fait le tour de la ville sans avoir trouvé quelque chose à faire, si bien que je m’étais un peu éloigné pour monter sur une des collines avoisinantes afin d’avoir une vue d’ensemble. Qu’il était bon de voir un tel paysage, la guilde, la cathédrale, la mer un peu plus loin, tout était merveilleux ici. Je me laissais tomber en arrière pour m’allonger sur l’herbe tendre, les mains sous la tête, et j’observais le ciel en y trouvant un certain réconfort. Quelques nuages parsemaient cette immensité bleue, ce qui signifiait que le temps serait encore clément pour la journée, une bonne chose d’ailleurs puisque la pluie minait mon moral et une personne que je connaissais se sentirait obligé de venir me le remonter.

En parlant de Yue, le petit brun aux yeux bleus m’avait dit la veille qu’il voulait me voir pour me montrer quelque chose d’important. Étourdi comme j’étais, cela m’était totalement sorti de la tête et je me levais d’un bond pour me diriger vers la guilde où il devait sûrement m’attendre. Je me demandais bien ce que cela pouvait être, avait-il trouvé un trésor quelconque ? Ou alors, il avait maîtrisé une nouvelle technique qu’il voulait absolument me montrer, après tout, nous partagions la même magie si ce n’était que l’élément façonné n’était pas identique. D’ailleurs nos techniques préférées étaient connues de nous deux, le marteau géant pour lui et le canon pour moi. J’essayais souvent de prendre exemple sur lui afin d’acquérir de nouvelles techniques bien que certaines proviennent de mes propres ressources.

Arrivé à la guilde, je ne saluais pas tout le monde comme à chaque arrivée, tout simplement parce que j’avais senti un danger planer dans les environs. Je ne savais pas quoi ou qui, mais je sentais que quelque chose n’allait pas. Et j’avais raison. J’avais eu tout juste le temps de repérer Kazuki, le Dragon Slayer du ciel de deuxième génération, avant qu’il ne bondisse en direction de Yue pour… lui baisser son pantalon ! À la vue du joli caleçon bleu ciel, je sentais mes joues devenir brûlantes et j’imaginais très bien à quel point elles pouvaient être rouges alors que les autres personnes se marraient devant ce spectacle et que le responsable criait sa victoire à qui voulait l’entendre. Je restais toujours autant figé lorsque je vis Yue poursuivre Kazuki avec un énorme marteau fait de ténèbres. J’avais dû prendre une seconde de plus avant de reprendre mes esprits et de manifester mon arrivée soudaine avec un magnifique et tonitruant:

_ KAZUKI !


Cette fois, c’en était trop. Les blagues, les farces en tout genre, ça, je m’en fichais royalement, après tout, c’était si bon de rire un bon coup, mais là, il venait de dépasser une limite. Je n’aurais jamais pensé qu’il ferait une chose pareille, sans compter que Yue avait une ceinture, comment avait-il pu réussir un coup pareil ? Bah, ce n’était pas le moment de penser à cela, j’avais d’autres chats à fouetter et le premier serait le brun céleste. Bien qu’il soit plus agile que moi, je comptais bien réussir à l’atteindre au moins une fois et si jamais d’autres membres étaient touchés par l’ampleur de mon attaque, tant pis pour eux, ils n’avaient pas qu’à trainer dans le coin lors d’une bagarre.

_ Cette fois, je vais pas te rater ! Ice Make Cannon !

Je retirais ma veste, me mettant torse nu en à peine une seconde, ce qui restait un exploit que peu de personnes comprenaient. En fait, personne ne comprenait pourquoi je me déshabillais lorsque je combattais et pourtant, la réponse était d’une simplicité: pour mieux me rapprocher du froid que je devais créer. Le but d’un Ice Maker était de ne faire qu’un avec le froid avant d’utiliser sa puissance, les vêtements tenaient chaud, c’était donc à retirer pour atteindre un meilleur niveau. Mes mains se joignaient ensuite pour réunir l’humidité de l’air que je gelais afin de former mon canon qui se chargeait de glace. Le coup partit en direction de Kazuki et j’espérais de tout cœur qu’il l’atteigne, dans le cas contraire, j’allais certainement avoir le droit à une riposte vive de sa part.



_________________