Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 A l'Est, rien de nouveau (Ethan)

AuteurMessage
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Dim 8 Juil - 18:58
    Cela faisait bien une semaine qu’Alandro était rentré ; Alors qu’il avait encore été impliqué dans une affaire de destruction de monument et d’oeuvre d’art et qu’il se faisait passer un méchant savon par les membres du Conseil à Era, le maître de Fairy Tail avait reçu l’information comme quoi Magnolia avait été attaqué. Pris de hâte, blondinet rentra à dans la plus grande ville de l’Est en quatrième vitesse, sur le dos d’un âne aux étranges allures de poney. Au final, plus de peur que de mal : La ville n’avait pas été saccagée, aucune victime n’était à déplorer et les dégâts les plus importants avaient été infligés au bâtiment de la guilde. Les principales causes étant plus internes qu’externes, le jeune homme ne se pria pas pour engueuler les quelques membres impliqués (non sans faire preuve de compassion, d’amour et de châtiments corporels). Malheureusement, la principale personne concernée n’était pas là : Ethan eut l’intelligence de quitter la région pour une soi-disant mission avant que El Colonello n’ait pu lui mettre le grappin dessus. « Rusé de sa part » avait même concédé Pampers sur le moment.

    Les journées qui suivirent son retour furent un savoureux mélange d’ennui et de glandage. Par crainte qu’un autre malheur survienne pendant son absence, le presque trentenaire décida de ne pas entreprendre la moindre quête, aussi simple pouvait-elle être, et rester surveiller les enfants à Magnolia. Alors certes, son rôle de maître impliquait toujours beaucoup de responsabilités et de choses à faire. Mais il préféra par exemple, comme son prédécesseur, et ceux qui étaient là avant lui, laisser les lettres ( la plupart provenant du conseil et il savait d’avance ce qu’elles pouvaient contenir ) s’empiler avant d’y jeter le moindre coup d’oeil. Et déléguer le maximum de tâches à ses membres. Tout ce qu’il faisait au final, c’était de regarder ses frères d’armes partir et rentrer de mission. Et profiter des moments un peu mouvementés au sein de Fairy Tail pour disparaître et aller rendre visite à son père comateux.

    Deux ans que celui-ci était plongé dans son profond sommeil, sans que personne ne sache pourquoi. A l’époque, alors que tout le monde le désignait comme étant le digne successeur, Alandro ne voulait pas du titre qu’on lui offrait. Le poids de ce rôle semblait être trop lourd pour quelqu’un qui avait en quelques sortes quitté la guilde à ses dix huit ans. Aujourd’hui, lui-même ne pouvait dire que c’était un mauvais choix. Fairy Tail était, à lui comme à d’autres, sa maison et son refuge. Les souvenirs étaient imprégnés à même les murs et le sol, et chaque briques ou traces de peinture lui évoquaient quelque chose d’une importance particulière. Tout comme les membres qui composaient cette famille. Le Dragon Slayer de foudre était l’un d’entre eux, malgré son penchant très prononcé pour la destruction de vestiges historiques.

    « Il arrive... » Un petit changement dans l’atmosphère extirpa le jeune maître de son sommeil involontaire. Il ouvrit un oeil, murmura sa courte phrase non sans un petit côté mélodramatique, avant d’ouvrir le deuxième oeil. Et il ne fallut pas attendre longtemps avant que les autres membres ne remarquent cette différence. Ethan savait faire des entrées remarquées, qu’il le veuille ou non. L’air était rempli d’electricité.

    El Colonello attrapa son fusil avant de sauter par terre ; Les deux blondinets avaient instauré ce rituel il y avait quelques années déjà. Lorsqu’ils se retrouvaient à Magnolia, ils ne pouvaient s’empêcher de se tester l’un contre l’autre. Avec le temps, ce petit combat mensuel ou trimestriel devint une sorte d’évènement. Un évènement que les citadins appréciaient autant que les membres de Fairy Tail craignaient. Le maître avait toujours mené cette petite compétition ; Mais depuis quelques mois, la différence de niveau entre les deux mages tendait à disparaître.

    « Dites à Ethan que je l’attends à l’arbre. » lança clairement le mage en direction des membres encore présent. Le petit mage récupéra sa taille au moment où il posa un pied dehors et se dirigea fusil sur l’épaule vers ledit arbre. « Si je perd aujourd’hui, je m’exile ou je pars à l'étranger... » marmonna Alandro à lui-même. C’était bien entendu lancé sur le ton de la plaisanterie. Mais il était conscient d’une chose : Malgré tout le respect qu’il lui devait, perdre contre Ethan lui ferait sacrément mal au cul.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Sam 14 Juil - 18:25














Lightning's Back

Aller remplir une mission de rang inférieur était le seul moyen que j'avais trouvé pour éviter de rencontrer le Master de Fairy Tail après l'incident ayant eu lieu quelques semaines plus tôt. Il fallait dire que l'intégration d'Aoyuki et de Nero ne s'était pas faite dans les meilleures circonstances. Sans doute Coronado serait-il content d'apprendre que toute la guilde s'est montrée unie pour sauver Magnolia des griffes de Redfox, mais je doutais qu'il se montre aussi compréhensif quant aux dégâts subis par le bâtiment de la guilde. Deux trous dans le plafond, est tous deux de ma faute. Le premier était là suite à mon attaque manquée sur Aoyuki qui avait manqué de respect à la guilde. Quant au second, j'avais choisi l'itinéraire le plus court pour aller sauver Quatie des griffes du Kitsune géant, à savoir celui qui me faisait traverser le toit. Cependant, compte tenu des dégâts qu'auraient subis les installations si les membres et moi-même n'avions pas stoppé le monstre, c'était plutôt une moindre perte non ? En réalité, j'essayais de m'en convaincre, m'imaginant qu'Alandro prendrait en compte ce genre de paramètres, sachant très bien au fond de moi qu'il y avait très peu de chances que ce soit le cas.

Tout en me dirigeant vers la ville sur ma moto, la musique à fond dans les écouteurs de mon casque magique pour me faire passer mon mal des transports, je tentais d'imaginer nos retrouvailles avec le second Blondinet emblématique de Fairy Tail. Je n'arrivais étrangement pas à trouver le moindre scénario où nous ne nous serions pas accrochés et où il m'aurait épargné son poing fulgurant sur le crâne en me laissant une bosse magistrale. Pour lui laisser le temps de décompresser et de se calmer, j'étais parti faire une petite mission de capture de bandits, un petit quelque chose qui ne devait durer que cinq ou six jours. Seulement, l'inconvénient avec les missions faciles, c'est que l'on met parfois moins de temps à les remplir. Une simple démonstration de force avait poussé les criminels à se rendre en larme et en suppliant pour leur vie. Pour peu, j'en serais blasé. Mais au moins, la réputation de Fairy Tail grandissait grâce à ce genre de petits actes isolés. Les petits ruisseaux font les grands fleuves après tout.

Plus je m'approchais de Magnolia et plus mon anxiété se manifestait. Au-dessus de moi, on pouvait voir commencer à se former des nuages grisâtres grondant, généré par ma magie, et n'étant donc pas comestible quant à la Foudre qu'ils produisaient. Plus qu'autre chose, il s'agissait d'une démonstration involontaire du pouvoir de Dragon Slayer que je possédais. Pas de quoi passer inaperçu en somme. Qui plus est, je savais qu'Alandro et moi allions sûrement en venir à nous affronter. Après tout, celui que je considérais comme un ami, un frère, avait toujours eu ce genre de comportement avec moi. Ou peut-être était-ce moi qui étais ainsi avec lui. A chaque fois que nous nous retrouvions à Magnolia après une mission, nous ne pouvions nous empêcher de croiser le fer afin d'évaluer notre force mutuelle. Ce qui était un défi au départ, il y a de cela bien des années, avait fini par devenir une sorte de rituel entre le Maître de la guilde et l'Ace de celle-ci. Un spectacle que Magnolia refusait généralement de rater, considérant nos rencontres comme de véritables évènements.

Voilà pourquoi je sus que Coronado était en ville : on pouvait voir de loin que Magnolia avait revêtit ses couleurs festives. Les ballons, stands, et l'animation étaient tous visibles de loin. Cela était indubitablement le signe que le festival était prêt et qu'Alandro était en ville. J'étais donc le dernier invité manquant à l'appel. Cela dit, si j'avais voulu faire dans la discrétion, sans doute n'aurais-je pas dû prévenir la Barmaid de la guilde de mon retour par Lacryma de communication. Celle-ci avait dû prévenir tout le monde et ainsi lancer les préparatifs pour cette petite sauterie dont Alandro et moi serions l'attraction principale. Il fallait dire que plus le temps passait, et plus nos duels étaient spectaculaires. Si de mon côté je gagnais en puissance jusqu'à pouvoir produire des attaques de plus en plus spectaculaires, la force du Bébé Pampers était loin de décliner, au contraire. Mais plus le temps passait, et plus nos combats duraient longtemps, signe que nos forces grandissantes finissaient par se valoir, même si je restais encore inférieur au Sniper d'élite qu'était Alandro.

Voyant Cheshire sous sa forme de Nekomata devant ma moto qui me jetait un regard malicieux, comme pour m'inciter à faire une entrée remarquée, j'affichais un sourire en resserrant mes lunettes de conduite. Après tout, les citoyens de Magnolia s'étaient déplacés pour voir un show, il ne fallait pas les décevoir. Alors que je pensais à ceci, je me mis à raisonner quant au lieu du combat. Sans doute que notre Master voudrait éviter un duel dans le bâtiment ou la cours de celui-ci, afin de ne pas produire encore plus de dommages. En réalité, le seul endroit à Magnolia assez grand pour abriter un combat de ce genre était la place centrale, où trônait l'arbre centenaire de la ville. Toute la place était bordée par des escaliers montant, donnant une impression de cuvette. A la manière d'une arène, c'était donc le lieu idéal pour cela. Connaissant Coronado, ce serait sans doute l'endroit qu'il choisirait pour ce duel... D'autant que c'était là que nous avions livré nos deux précédents combats.

N'hésitant pas une seconde, je fis chauffer le moteur de ma Gungir pour lui fournir un surplus de magie électrique, pénétrant dans la ville avec un halo doré qui laissait une traînée de même couleur du plus bel effet visuel. Pour éviter la foule qui se rassemblait vers le centre, je choisis donc d'emprunter la charrette d'un marchand de choux. Fonçant sur celle-ci, elle me servit de tremplin pour m'élancer dans les airs. Les nuages au-dessus de moi laissaient jaillir plusieurs flash lumineux, signe d'une activité électrique en leur sein, avant que je n'atterrisse dans ce qui allait servir d'arène, tournant le guidon du bolide pour déraper sur le côté et arriver à à peine six mètres d'Alandro. Retirant mes lunettes, avec un sourire amusé et satisfait de le trouver ici, j'essayais cependant de cacher mon anxieté.


Je vois qu'on m'attendait. Désolé du contretemps Master, j'ai été retardé par quelques bandits du côté d'Oshibana.

Tout en m'adressant au jeune homme aussi blond que moi, je retirais mon casque magique pour le placer dans le compartiment de la moto magique qu'un petit groupe d'exécutants en charge de l'évènement se donna la peine de mettre à l'abri. L'ambiance était électrique malgré mon sourire franc et chaleureux. Il fallait dire qu'en cet instant, j'aurais bien voulu posséder le Regalia que Yue avait avec lui. Sans doute qu'avec cet artefact, j'aurais pu à nouveau produire la Foudre Incandescente et dominer le combat. Mais depuis que le Mage des Ténèbres l'avait avec lui, cette option n'était plus envisageable. J'étais, certes, un peu préoccupé par la tournure que le duel allait prendre, mais au moins, cette fois, nous pourrions limiter les dommages collatéraux. Je fis un signe de tête à Chesthire qui grimpa sur l'arbre géant, avant de reprendre sa forme initiale de Toramata, grondant tel un fauve chargé d'énergie électrique. En cas de problème liés à mes éclairs, il pourrait au moins servir de paratonnerre pour éviter que je ne brûle quelques mages trop proches de l'arène, ou quelques bâtiments ici et là.

J'espère que tu t'es préparé, car ce combat ne sera pas comme ceux d'autrefois ! Je vais te montrer à quel point j'ai progressé pendant que tu vadrouillais à droite à gauche !


Fairy Tail Main Theme by Yasuharu Takanashi on Grooveshark

En même temps que je prononçais ces paroles à mon futur adversaire, je laissais émaner la Foudre de mon corps avec une intensité suffisante pour lui révéler en partie à quel point je m'étais amélioré. Ce n'était cependant pas tout à fait révélateur de mon véritable niveau, préférant garder quelques cartes en main pour ce duel qui promettait d'être difficile, mais je voulais cependant lui prouver que je n'essayais pas de faire mon intéressant. Plus que jamais, je sentais mon sang de Dragon Slayer bouillir dans mes veines, la crainte de ce duel se substituant peu à peu à l'excitation et le désir combattif. Les éclairs claquaient, apparaissant de manière éphémère autour de mon corps dans des flashs aveuglants et violents. Sous la pression de l'aura magique que je laissais émaner de mon corps, on aurait presque pu avoir l'impression que la terre tremblait, tandis qu'un halo jaune vif entourait tout mon corps. Mes cheveux se hérissaient pratiquement sur ma tête, signe à la fois de la tension électrique que j'émettais, mais aussi de l'excitation que je ressentais quant à ce qui allait arriver. Je pouvais tirer en ligne droite, ne risquant que d'endommager les escaliers servant de bords à l'arène.

C'est avec cela à l'esprit que je décidais d'ouvrir les hostilités. Pliant légèrement mes genoux, signalant à Alandro que le duel allait débuter, je finis par me propulser vers lui à une vitesse fulgurante. Je savais qu'il s'agissait de mon plus grand atout dans ce match : ma célérité. J'allais devoir miser grandement dessus si je voulais avoir une chance de tenir la cadence face au fils du précédent Master. Mais j'allais aussi devoir faire preuve d'une puissance destructrice dénuée de toute hésitation, compte tenue de la grande résistance et persévérance de mon adversaire. C'est pourquoi j'attaquais d'entrée de jeu d'une manière qui était caractéristique de tout mage de Fairy Tail : Foncer dans le tas ! Tout en fonçant vers lui, à toute allure, j'espérais le surprendre par cette tactique qui était loin d'être mon apanage habituel. J'étais connu pour être réfléchi plus que tout autre mage dans la guilde, grand stratège s'il en était. Voilà pourquoi je pensais surprendre Coronado en me montrant un tantinet bourrin. Entouré de lumière électrique, je prononçais avec une voix emprunte de détermination le nom de l'assaut auquel il devrait faire face :
Rairyu no Kenkaku !



_________________



Spoiler:
 
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Dim 15 Juil - 13:52
    Tout le monde dans la guilde pensait qu’Alandro attachait une importance excessive aux meubles de la maison ; C’était vrai et faux. Après avoir vécu près de vingt ans dans ces murs, il avait effectivement développé un sentiment pour l’odeur de son bois, la couleur de ses briques, les cassures de ses tables et les fissures de ses verres. Mais à l’instar de ses prédécesseurs, c’était bien les membres de cette famille qui avait la plus grande place dans son cœur. Pour la forme essentiellement, en raison de son statut et pour réaffirmer un petit peu son rang que les autres tendaient à oublier, El Colonello engueula Makoto pour avoir zigouillé la porte, la même qui gardait l’entrée du bâtiment depuis des décennies. Puis il engueula Aoyuki pour avoir explosé le comptoir autour duquel les mages de Magnolia avaient échangé plus d’un verre. Le tout avec gentillesse, bien entendu. Ethan aurait subi un sort similaire à ses nouveaux camarades s’il n’eut pas l’intelligence de disparaître. Même si Bébé-chan ne lui aurait pas reproché le trou dans le plafond, puisque c’était pour sauver Quatie.

    Le profond sommeil du jeune maître fut perturbé par l’arrivée d’Ethan. Sa magie était perceptible à des lieues, puisqu’elle influait à même l’atmosphère : Il n’y avait guère d’autres mages de la foudre capable d’un tel prodige. L’arrivée du Dragon Slayer fut saluée par les habitants, dont l’enthousiasme pour les évènements à venir furent audibles des kilomètres à la ronde. Les marchands d’autres villes et les simples passants curieux étaient tous invités à rejoindre la grande place pour assister à la petite fête. Les boutiques fermaient les unes après les autres et les lieux de travails étaient tous désertés. Seuls quelques stands restaient ouverts, pour offrir aux spectateurs quelque chose à grignoter durant le combat. Lorsque Coronado arriva sur la place principale, il fut accueilli par des holàs et des applaudissements. L’amour que vouaient les habitants de Magnolia aux membres de la guilde était admirable. C’était une source de motivation inépuisable pour Fairy Tail. Le presque trentenaire salua les habitants puis regarda les contours de ce qui ressemblait à une sorte d’arène ; Ses combats avec Rayne s’étaient essentiellement déroulés ici et l’endroit était chargé d’émotion, de souvenirs.

    Le mage s’installa au milieu de la place et vérifia son arme qu’il posa ensuite verticalement par terre. La bandoulière, suffisamment élastique et résistante, s’étirait sans problèmes. Et il patienta, attendant son adversaire qui ne tarda pas à apparaître. L’entrée fracassante du Dragon de foudre fit hurler la foule qui l’acclama à son tour. Il faut dire qu’il avait le sens du spectacle… Les décibels qui fusaient de tous les côtés eurent néanmoins le mérite de cacher les palpitations de son cœur. Malgré la sérénité qu’il affichait, Alandro était tendu. Bien qu’il ait un avantage sur son vieil ami, il savait que leur différence de niveau avait disparu comme peau de chagrin ces dernières années. Aujourd’hui, Ethan était un adversaire qu’il ne pouvait sous-estimer. « Je suis sûr qu’ils auraient pu attendre qu’un autre mage vienne leur botter les fesses » Répondit le sniper en lâchant un sourire, et en agrippant toujours plus fermement son arme.

    « Et j’appelle pas ce que je faisais ‘vadrouiller’. Tu vas faire croire aux autres que je n’ai rien foutu ces derniers temps… » Ajouta le mage en grimaçant ; Son adversaire avait pourtant raison sur un point. Pendant que celui-ci progressait durant chacune de ses missions et devenait de plus en plus puissant, le jeune maître passa ses journées à ne rien faire, si ce n’était participer à des quêtes de difficulté mineure pour tuer le temps. Il refusait de quitter la ville durant de trop longues périodes, par amour et par crainte, mais comprit que c’était cela qui le retenait à son niveau. Il avait besoin de faire confiance en ses frères et sœurs qui étaient comme l’avait prouvé leur dernière bataille, loin d’être des incapables. Leur faire confiance et continuer d’avancer. Il s’était reposé jusqu’à maintenant sur ses acquis d’il y a quelques années. S’il lui arrivait à perdre aujourd’hui, il était évident que blondinet n’allait plus croiser les bras et rester assit à ne rien faire.

    La foudre qui émana du corps de l’Ace fit frissonner El Colonello. Mais l’anxiété de tantôt laissa soudainement place à l’envie d’en découdre. La tension était à son comble et la foule s’était mystérieusement calmée; Même les groupies et membres du fanclub d’Ethan s’étaient éteint, preuve de la lourdeur de l’atmosphère et de l’importance de l’évènement. Les éclairs qui faisaient craquer le ciel étaient presque tout ce que l’on pouvait entendre. Les éclairs gronder, le sol trembler, et les cœurs battre.
    Le Dragon Slayer se mit alors en position ; Pendant un instant, Alandro imagina tous les scénarios possibles. A l’instar de son adversaire, le jeune maître était un stratège avisé doté d’une « vision de jeu » que peu de mages pouvaient se targuer de posséder. Mais sur ce point, celui qui avait participé à la bataille de Magnolia semblait être un pas devant. Sans crier garde, ce dernier se propulsa vers lui à une vitesse rare. Sa plus grande force était connue de tous les mages de Fiore : La vitesse qu’il possédait était sidérante.

    « Qu’est-ce… » Le sniper n’eut guère le temps de dire ouf qu’Ethan arriva à son niveau; Parmi les scénarios qu’il s’était imaginé, c’était effectivement celui qui semblait être le moins probable. Ethan n’était pas qu’une « vitesse » supersonique. C’était aussi un esprit intelligent capable de surprendre ses adversaires par ses choix. Mais le fils de l’ancien maître possédait aussi des capacités bien au-dessus de la moyenne. Sa réaction, bien que ralentie par l’effet de la surprise, fut tout de même rapide. Il relâcha son arme et plaça ses bras en croix devant lui, se mettant en position de garde. « Hokyou ! » marmonna le presque trentenaire, renforçant la résistance de ses bras autant qu’il put.
    La violence du choc projeta Alandro en arrière. Malgré sa défense d’acier, il sentit la foudre traverser son corps et le secouer, dans tous les sens du terme. Pourtant, la brutalité de l’attaque arracha un second sourire au jeune maître, content du niveau atteint par son « poulain ». Qu’il est loin le temps où le garçon au bandeau était capable de pulvériser le protégé d’Alvis. Mais plutôt que de laisser à Rayne la chance de garder l’initiative en se perdant dans ses souvenirs, El Colonello décida d’attaquer à son tour. Il tenta d’agripper le bras de son adversaire avant d’attraper son arme qu’il pointa contre son torse.

    « Shougeki no Shot » prononça le magicien en appuyant sur sa gâchette. Compte tenu de la proximité de son adversaire et de lui-même, ce choix paraissait peu judicieux, voire carrément suicidaire. Une attaque de zone alors qu’ils étaient tous les deux au corps à corps semblait être une technique à va-tout, risquée pour l’un comme pour l’autre. Pourtant, il tentait la même chose que le Raitei, à peu de chose près : Surprendre. Son corps renforcé allait diminuer les dégâts reçu et sa technique avait le potentiel d’en infliger le maximum possible au fils de Tesla. Ethan mourir ? Cette pensée ne traversa pas une seule seconde l’esprit du Sniper. Son adversaire était coriace.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Ven 20 Juil - 16:45














Surprise

Impact positif ! Voilà les mots qui me vinrent à l'esprit lorsque je finis par frapper Alandro. J'avais eu raison d'agir de la manière la moins prévisible qui soit, l'effet de surprise me permettant de toucher mon adversaire. Mais je savais pertinemment que la manoeuvre que j'avais faite était loin d'être suffisante pour mettre fin au combat en un seul coup. Après tout, Coronado était le Master de Fairy Tail. S'il en fallait aussi peu qu'une stratégie aussi simple et un peu de force brute pour le vaincre, nous ne pourrions pas nous prétendre la guilde la plus forte de tout Fiore. Je savais pertinemment que j'étais loin d'en avoir fini avec lui. J'avais bien senti que ce n'était pas son poitrail que j'avais heurté, mais plutôt ses bras, positionnés de manière défensive. Certes, cela n'empêchait pas l'électricité de parcourir le corps de mon adversaire pour le paralyser légèrement, mais ce dernier avait cependant réussi à parer le gros de l'attaque. Qui plus est, la formule prononcée juste au moment de l'impact était loin de m'être inconnue. Combien de fois El Colonello m'avait ridiculisé avec celle-ci, en me lançant que je frappais aussi fort qu'une fillette. C'était cependant la première fois qu'il en venait à l'utiliser aussi vite en duel. Comme quoi j'avais très bien joué mon coup lors de mon assaut.

Me redressant en observant le Master, je le vis s'avancer vers moi, bras tendu. Ce fut par réflexe que je m'élançais alors vers lui, oubliant une donnée importante, emporté par l'excitation du combat. En effet, se lancer dans un combat à mains nues contre Alandro, qui était formé aux techniques de combat militaire, était loin d'être une sage décision. J'espérais cependant avoir de multiples contacts avec lui pour le paralyser un peu plus. Grave erreur. Avant même que nous n'échangions le moindre coup, le blondinet au bandeau kaki m'agrippa le bras pour saisir son arme avec l'autre main et pointer le canon en direction de mon torse. Quel genre de tir allait-il utiliser ? Il me fallait réagir rapidement pour éviter de finir en morceau et perdre le duel. Sûrement ferait-il un tir qui me propulserait et lui éviterait des dommages pensais-je. En l'entendant prononcer le nom de l'assaut, j'écarquillais les yeux, réalisant mon erreur.


Shimata...

Pas le temps d'esquiver, surtout à une pareille distance. Pour qu'il en vienne à utiliser une attaque de zone aussi puissante, risquant de le blesser également, Alandro devait vraiment être sérieux. Par chance, j'étais un mage dont la magie se basait sur la rapidité. Ce fut néanmoins davantage par réflexe qu'autre chose que ma main libre poussa le canon avec la paume pour essayer de l'abaisser. Certes, de cette manière, cela n'allait pas être un coup direct, le canon se tournant ainsi vers le sol, mais il y avait également du mauvais. La déflagration serait moins importante pour Coronado que pour moi si j'en jugeais l'angle de tir tourné vers mes pieds. Si j'avais été frappé directement au torse, l'onde aurait sans nul doute amoché davantage mon opposant. Là, il allait sans aucun doute prendre moins de dommage, au même titre que moi. Sans doute un inconnu jugerait-il que mon action ne faisait que retarder l'issue du combat... Mais pour ma part, je savais très bien que la stratégie qu'avait mis au point El Colonello était on ne peut plus judicieuse. Après tout, il pouvait se soigner, donc peu lui importait de prendre quelques dégâts du moment que j'en recevais également. Mieux valait, en ce sens, que j'évite au Master de m'imposer son style de combat. Il fallait que j'économise mes forces et que j'évite les stratégies sacrificielles.

L'explosion fut assourdissante, provoquant une sorte de cratère, du moins je le supposais en sentant le sol se dérober sous mes pieds alors que j'étais violemment propulsé dans les airs, en arrière. Je sentais bien que mon corps avait subi pas mal de dégâts suite à cette attaque. De toute évidence, Alandro n'était pas jugé comme un stratège de talent pour rien. Plus qu'autre chose, nous étions sur un pied d'égalité dans ce domaine. La principale différence était que j'avais tendance à m'emporter un peu trop par moment. C'était cette fougue, inhérente à ma nature, celle de ma magie, qui me rendait parfois imprévisible et trop excité dans la bataille, comme un électron libre. Tout en voltigeant, je rouvris brusquement les yeux. Comme dit précédemment, je ne devais pas laisser Coronado m'imposer son rythme dans cette bataille. Tout en m'élevant dans les airs, je fis une pirouette aérienne, continuant ma course en arrière, mais étant cette fois-ci face à l'endroit où mon adversaire se trouvait.


Rairyu No Hoken !

Un cercle magique apparu au niveau de mon avant-bras que je brandissais derrière moi, pour finalement l'abattre dans la direction visée. Un gigantesque poing fermé fait de Foudre se dirigea alors avec la célérité inhérente à la Foudre, vers le lieu où se trouvait mon adversaire. Bien que toujours dérapant en arrière, dans les cieux, je devais me dépêcher d'attaquer, sous peine d'être celui qui devrait parer. Néanmoins, je savais à quel point il était difficile de lutter contre quelqu'un comme le Maître de Fairy Tail. Il possédait un éventail de technique impressionnant, et disposait d'une polyvalence magique inquiétante. Si je l'affrontais au corps-à-corps, je m'exposais à la Saibô no Mahô qui pouvait lui procurer une grande puissance physique, en plus de sa résistance qui rendrait mes assauts moins efficaces.

Alors qu'à distance, c'était sa Gun's Magic qui l'empêchait d'être désavantagé, lui offrant une polyvalence d'attaque toute aussi gênante que dangereuse. Stoppant ma course tout en restant en vol stationnaire, la Foudre se manifestant autour de moi, j'observais si oui ou non mon attaque allait toucher, tout en pensant déjà à la prochaine vague d'assaut que j'allais lancer. Je concentrais ma magie électrique dans mon corps pour me préparer à toute éventualité, risquant d'avoir fort à faire, sentant mon souffle devenir de plus en plus lourd à cause des dégâts subis. Plus j'attendais, et plus je sentais le contre-coup de l'attaque du Master. Il me fallait faire en sorte d'écourter le plus possible ce duel, sous peine de le perdre à l'usure, comme ce fut pratiquement le cas toutes les fois où j'avais affronté El Colonello...




_________________



Spoiler:
 
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Ven 20 Juil - 19:32
    Alandro n’avait jamais sous-estimé le fils de Tesla. Mais durant leurs derniers affrontements, le maître de Fairy Tail s’était toujours un peu reposé sur ses lauriers, assit sur la confortable marge qu’il avait sur son vieil ami. Il était plus fort, plus expérimenté et savait comment retourner la fougue du mage de foudre contre lui-même. Mais après le premier impact, il n’était plus que sûr d’une seule chose : La moindre faute d’inattention et c’était le pissenlit par la racine. Ce n’était pas la première fois qu’Ethan arrivait à le surprendre, loin de là ; Il avait toujours réussi à élaborer des stratégies intelligentes pour faire tourner un combat en sa faveur. Mais il lui manquait toujours ce petit « quelque chose » pour dominer CE combat. Ce petit « quelque chose », il l’avait aujourd’hui : C’était sa force, sans commune mesure avec celle qu’il avait auparavant.

    Certes, une grande partie de l’impact fut absorbé par la magie qu’il déclencha, mais l’homme au bandeau vert kaki sentit l’électricité traverser son corps et parcourir ses nerfs ; La Saibô no Mahô lui accordait une force et une résistance phénoménale, mais elle ne pouvait rien faire cette propriété de l’élément. Et l’utiliser aussi tôt dans ce combat était déjà une défaite en soit.

    Malgré son corps qui ne put réagir aussi vite qu’à l’accoutumée, « Master » réussi à attraper le bras de son adversaire et à se mettre en position de tir. Sa stratégie de surprendre son adversaire fut plutôt réussie, vu l’expression faciale du Dragon Slayer au moment où il prononça le nom de la technique. Mais ce dernier n’était pas l’Ace de la guilde de Magnolia pour rien : Retenu par l’ex-Agent du Conseil, Ethan ne pouvait pas esquiver le tir. Pourtant, malgré le temps réduit qui était à sa disposition, sa réaction fut celle d’un Top-class Mage : Il poussa le canon du fusil, tourné à présent vers le bas, évitant ainsi de prendre le tir en pleine poitrine. La déflagration fit voler le sol en éclat, projetant des bouts de pierre un peu partout sur la place, tandis que les deux mages furent projetés en arrière. Les dégâts qu’il s’était infligé lui-même disparurent en un clin d’œil, mais ses oreilles sifflaient encore suite à l’explosion sonore. Couplé au coup de jus qu’il s’était pris tantôt, Coronado fut paralysé un bref instant. Il secoua sa tête de gauche à droite, rapidement, pour remettre ses sens et son esprit en place, mais l’attaque de son adversaire était presque sur lui.

    « KUSO ! » grommela le presque trentenaire. Il fit un pas sur la gauche, mais ce n’était évidemment pas suffisant pour esquiver le gigantesque poing qui tombait sur lui. Puis lui vint cette pensée ; C’était la première fois que cette idée germa dans son esprit, n’ayant jamais pensé à utiliser cette propriété de sa magie dans un combat. Alandro se transforma alors en jeune enfant, esquivant ainsi une partie de l’assaut du Dragon Slayer, avant de reprendre sa forme adulte. Néanmoins, malgré sa petite taille, il ne put éviter totalement la colonne de foudre qui s’abattit sur lui. Celle-ci traversa et embrasa littéralement le bras droit du Sniper, celui qu’il utilisait pour tenir son arme. Il grimaça, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Les dégâts visibles se soignèrent, plus lentement cette fois ci, mais là n’était pas le problème : Sa main droite, à présent engourdie, ne lui répondait presque plus. Et s’il avait encore un peu de maîtrise sur ses doigts et arrivait à tenir à peu près son arme, le bras en lui-même était paralysé. Même dans un combat à l’usure, El Colonello n’était plus totalement à son avantage…

    Le maître de la guilde de Magnolia attrapa alors la partie intermédiaire de son arme, lui redonnant la stabilité qu’il avait perdue avec l’immobilisation quasi-complète de son bras droit. Il jeta un rapide coup d’œil autour de lui puis tira une fois, volontairement cette fois-ci, en direction du sol, puis deux fois en l’air. « Hansha no Shot ! » lança le tireur d’élite avant de grimacer, lorsqu’il ressentit à nouveau l’électricité dans son bras. Ses balles se dirigeaient vers certains endroits avec une précision moindre, mais rebondirent contre des pierres et se dirigèrent tout de même vers le fils de Tesla. Ce n’était pas son attaque la plus puissante, mais elle avait l’avantage de dérouter les ennemis. De plus, vu la distance qui séparaient les deux mages, un tir direct dans son état aurait été une bêtise : La vitesse d’Ethan n’avait guère d’égal dans le royaume et il l’aurait probablement esquivé en chantant la macarena. Dire que les combats à distance avait toujours été son terrain de jeu favori, se retrouver dans cette situation était un peu humiliant.

    Sa main gauche relâcha alors son arme – le canon de celui-ci se cogna contre le sol – pour agripper son bras droit. Il eut un sourire crispé, entre le forcé et l’admiratif, lorsqu’il regarda son adversaire du jour. Et était un peu déçu pour les spectateurs qui devaient s’attendre à ce que le combat dure beaucoup plus longtemps, même s’il ne manquait pas de qualité visuelle. Alandro grimaça une seconde fois en appuyant sur ses muscles, diagnostiquant les dégâts. « Deux trois, pas plus… » Murmura-t-il à lui-même ; Deux trois tirs. C’était tout ce qu’il lui restait avant que ses doigts ne lâchent à leur tour. Tirer avec la main gauche ? A moins qu’Ethan soit à vingt centimètres de lui, ce n’était CLAIREMENT PAS une bonne idée.
Game Master

avatar

Messages : 1578
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Sam 21 Juil - 14:56
Alors que le combat se fait intense, Ethan sent qu'il est temps de tester une nouvelle technique qu'il n'a encore jamais pu maîtriser jusqu'à maintenant. Il ne saurait dire pourquoi, mais il s'en sent capable, pensant qu'il a atteint le niveau nécessaire pour l'utiliser sans trop de risque !

Technique Rairyu no Shippô déverrouillée
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Mer 25 Juil - 20:14














Dragon Tail

Par chance, ma réactivité venait de me donner un certain avantage dans ce duel. Cependant, je n'étais pas le genre à me lancer à corps perdu dans une série d'assaut contre un adversaire jusqu'à être épuisé. Après tout, le nuage de poussière qui découlait du Hoken m'empêchait de distinguer si j'avais ou non touché Alandro. Il était certain que si j'avais lancé d’autres sorts dans cette purée de pois et que finalement, le Master se soit dissimulé ailleurs pour ne pas être touché, cela m'aurait conduit à ma perte, épuisant mes réserves de magie pour ne frapper que du vent et de la terre. Je n'avais utilisé qu'une seule fois une succession de sorts de la Metsuryuu Mahô, et ce fut contre Redfox, dont la taille gigantesque m'empêchait pratiquement de manquer ma cible. Néanmoins, je me souvenais très bien que je n'avais presque plus assez de force pour bouger juste après cela. Je ne devais pas me lancer dans une série d'attaques de cette manière en risquant de me retrouver sur le carreau aussi facilement. Il me fallait réfléchir...

Finalement, El Colonello finit par réapparaître devant mes yeux, alors que je restais toujours en l'air, volant grâce à la Foudre émanant de mon corps. Je voyais qu'il avait quelques difficultés à se mouvoir, en particulier du côté droit. Je pouvais sentir l'électricité qui était encore présente dans cette partie de son corps. Voilà qui allait peut-être me donner une chance. Mais intérieurement, je savais aussi que je n'étais pas dans un état très enviable. Le tir pratiquement à bout portant du Sniper m'avait gravement atteint et mes jambes tremblaient à cause d'une douleur que j'essayais de camoufler derrière un regard sérieux et intense. J'allais devoir me résoudre à une chose que je n'aimais pas : faire une stratégie basée sur le sacrifice. Après tout, Alandro me connaissait assez pour savoir que je répugnais à ce genre de comportement. Je préférais agir de manière sûre, tant pour ma propre sécurité que pour celle de mes camarades. J'espérais que comme tout à l'heure, ce changement dans mon mode de raisonnement pourrait surprendre le Maître de Fairy Tail. Néanmoins, j'allais devoir attendre pour mettre mon plan à exécution... Plus qu'une ouverture, il me fallait une attaque venant de Coronado.

Mon souhait ne tarda pas à être exaucé. Prononçant le nom de sa technique, le Sniper se mit à faire feu dans des trajectoires invraisemblables. J'avais déjà affronté Alandro et je savais que je devais me fier au nombre de coup de feu pour savoir combien de balle il avait tiré, et que c'était le nombre d'impacts que je devais neutraliser, sans faire attention à la trajectoire des attaques. S'il avait tiré cinq coups et que j'avais esquivé en en neutralisant trois, le connaissant, il n'aurait pas fallu longtemps pour que les deux derniers me touchent au moment où je m'y attendais le moins. C'était en cela que l'ancien militaire était redoutable : chacune de ses attaques était faite pour toucher sa cible. Il n'y avait pas de place pour le hasard ou la chance. Entendant trois tirs, je sortis mon poignard à trois branches offert par Natsumi. Chargeant ce dernier d'électricité, je le lançais vers les deux balles que mon adversaire avait tirées dans les airs. Un flash se produisit, dispersant les projectiles, pour envoyer mon poignard voltiger aux pieds d'Alandro en se plantant dans le sol.

Cependant, en prenant le temps de charger mon poignard en électricité, j'avais perdu de précieuses secondes. Le troisième tir, bien que j’entende les ricochets grâce à l'ouïe surdéveloppée des Dragon Slayers, ne me manqua pas, frappant mon bras droit dans une détonation, me faisant flancher et chuter de quelques mètres avant que je ne me ressaisisse. Si j'avais juste lancé le poignard pour neutraliser une balle, que je m'étais occupé de celle tirée vers le sol, j'aurais pu me positionner de manière à me prendre la deuxième tirée en l'air dans un membre ou un endroit moins important pour la suite du combat. Mais j'avais pris un risque... Et sans doute que cela devait faire tiquer mon opposant. Après tout, il devait savoir que je n'étais pas le genre à agir de la sorte sans raison. Ou, peut-être allait-il penser que sa précédente attaque m'avait suffisamment blessé pour m'empêcher de réagir à temps. J'allais savoir d'ici peu si ma stratégie allait payer.

Sentant le sang couler de mon bras, le long de mes jambes, mais également de mon abdomen qui était écorché, je savais pertinemment que la prochaine attaque risquait fortement d'être la dernière. Que je réussisse ou rate l'attaque, cela allait marquer la fin du duel, car j'allais mettre toutes mes forces dedans, lors de cet ultime assaut. Néanmoins, pour être certain de toucher Alandro, j'allais devoir innover. Nous nous étions affrontés tellement de fois que je savais pertinemment qu'il reconnaîtrait chacune de mes attaques à ma posture juste avant que je ne la lance. C'était cette connaissance que nous avions l'un de l'autre qui rendait chacun de nos assauts dangereux pour nous-même, étant sujet à l'anticipation de l'autre. Non... Si je voulais avoir le maximum de chances, j'allais devoir trouver quelque chose de nouveau... Quelque chose que je n'avais encore jamais utilisé. Peut-être "cette technique" ? Je n'avais jamais été apte à la réaliser avant, mais maintenant, tout était différent. J'avais beaucoup grandi, je n'étais plus le même. Qui plus est, j'avais déjà tout mis en place. Prenant une profonde inspiration, je m'adressais au Master avec un air amusé, mais dont on sentait que le sourire forcé dissimulait une grande douleur.


Oy ! Qu'est-ce que tu dirais de terminer tout cela maintenant et d'aller s'en jeter une au comptoir après ? Je rentre tout juste de mission alors j'ai un peu soif... Tu ne m'en voudras pas si j'abrège les choses ?

Bien entendu, il s'agissait de paroles aussi sérieuses que provocantes. Sans doute allais-je devoir passer par l'infirmerie avant de pouvoir boire quoi que ce soit, car les quelques assauts que j'avais essuyé étaient assez graves pour mettre hors-course le moindre mage de rang inférieur ou même commun. A n'en pas douter, notre Master était digne de son rang. Si ce n'avait pas été moi, son opposant serait déjà vaincu depuis un moment, succombant à la violence des blessures ou à la douleur qui résultait de celles-ci. Je ne devais pas sous-estimer Alandro si je voulais avoir une chance de m'en sortir. Même si ce qui m'attendait après mon attaque à venir était le fait d'être hors d'état de continuer le combat, je ne devais pas me laisser abattre. La foule était venue pour voir du spectacle, et elle allait être servie. Attention chers spectateurs ! Voici venir en exclusivité le nouvel arcane de votre Lightning Dragon Slayer ! Mettez vos lunettes de soleil et soyez attentif, car cela va flasher et être très rapide !

En premier lieu, je devais me rapprocher de mon adversaire. J'avais déjà pris les dispositions nécessaires pour ce point. En fait, j'avais sacrifié l'utilité de mon bras droit pour cela. J'allais devoir tout faire du bras gauche, mais ce n'était guère un souci. Bien sûr, j'allais devoir utiliser la vitesse de la Foudre en chargeant mon corps d'électricité. En règle générale, cela me permettait de me mouvoir extrêmement rapidement, mais j'étais obligé de réfréner moi-même cette vitesse pour maîtriser ma trajectoire. Après tout, mon cerveau ne me permettait pas de réagir à la vitesse de l'éclair. Mais là, les choses étaient différentes. Mon corps se mit à émettre une impressionnante quantité de lumière électrique, jusqu'à briller, alors que mes cheveux se hérissaient jusqu'à détacher mon bandeau frontal qui tomba au sol. La seule solution pour maîtriser la célérité de la Foudre était de la guider... et j'avais tout fait pour y parvenir.

Aussitôt, mon corps se mit à bouger avec une célérité encore plus grande : il s'agissait de ma vitesse de pointe. Ma direction ? Alandro. Sans doute serait-il surpris par cette vitesse surprenante, du moins, je l'espérais. Comment avais-je réussi à diriger mon corps ainsi chargé d'énergie électrique ? Comment avais-je fait pour orienter ma trajectoire au pied du Master ? La réponse était justement devant lui... Je ne m'étais pas dirigé vers mon supérieur, mais j'y avais été attiré... Par le poignard à trois branches planté devant ses pieds. Peu importait que je n’aie pas le temps de réagir ou de modifier ma trajectoire : j'étais automatiquement conduit vers le poignard, agissant comme un paratonnerre. Ce qui fit que j'apparus aux pieds d'Alandro en un flash. Durant ma très courte descente, j'avais déjà concentrée assez d'énergie pour attaquer, dans ma main gauche, sous forme d'orbe fulgurante.


Rairyu No Shippô !

A peine arrivé devant le pauvre, je brandissais mon bras gauche tenant l'orbe en direction de son abdomen. Même si, normalement, un mage quelconque risquait d'être déjà bien amoché par cette technique l'envoyant projeté au loin, j'avais confiance en Coronado pour être assez résistant et y survivre. Qui d'autre que lui était le mieux placé pour cela après tout ? Mais la technique de la Queue du Dragon de Foudre ne consistait pas juste en cela. Il s'agissait d'un choc d'énergie cinétique en envoyant l'adversaire valser dans un sens, pour l'intercepter et le propulser dans l'autre. En gros, cela revenait à être propulsé par un mur vers la gauche, puis se manger un autre mur par la droite. Les deux vitesses s'annulant provoquaient un choc violent difficile à encaisser. Juste après avoir lancé le premier orbe pour envoyer au loin El Colonello, je lançais mon poignard chargé d'électricité pour augmenter sa vitesse, avant de rechanger mon corps en Foudre et être attiré par celui-ci, afin d'arriver derrière le pauvre Master. Le but ? Mettre en place la deuxième partie de l'attaque : voilà le mur venant de la droite : Une autre orbe dans le sens opposé à la première pour le frapper dans le dos et l'envoyer au sol.

L'explosion des deux orbes électriques provoquant une onde de choc violente, m'expulsant moi-même au loin pour me laisser me cogner violemment contre le cerisier millénaire dans un brouhaha assourdissant. Adosser à l'arbre, posé sur mes fesses, n'ayant plus la force de me mouvoir, je regardais devant moi, espérant voir l'issue de mon attaque. De toute évidence, après avoir lancé un pareil assaut et encaissé à nouveau à tel choc, je n'avais plus la force de bouger. Si cela avait marché, je pouvais au mieux espérer un match nul. Dans le cas contraire, cette attaque venait de signer ma défaite en lettre de sang, mais surtout en sueur. J'espérais que l'innovation d'un tel sort que je n'avais encore jamais utilisé allait me porter chance. Restait à voir si ma stratégie avait été efficace...




_________________



Spoiler:
 
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Jeu 26 Juil - 13:16
    Les deux adversaires se regardaient en chiens de faïences, cherchant quelle stratégie adopter pour finir le combat le plus vite possible ; La foule, très réceptive, percevait le pic de tension entre les deux mages. Les deux étaient dans une situation assez peu enviable et il ne fallait pas beaucoup, pour l’un comme pour l’autre, pour s’écrouler d’épuisement. Le Dragon Slayer aurait pu profiter de cette explosion de fumée et de débris pour attaquer son maître s’il n’était pas aussi prudent. Ce dernier n’était quasiment plus capable de se déplacer. La fatigue et les coups que lui avait portés le fils de Tesla avaient eu raison de son endurance. Les quelques gouttes de magie qu’il pouvait sentir parcourir son corps n’allaient lui permettre d’attaquer qu’une ou deux fois. La seule éclaircie dans cet affrontement ? Savoir que le second meilleur magicien de la guilde était dans une situation semblable. Planant dans l’air grâce à sa magie, il ne devait lui rester assez de force que pour porter quelques attaques. Connaissant parfaitement chacune d’entre elles, le maître savait comment les éviter. Mais Ethan était le genre d’adversaire capable d’évoluer pendant un combat. Il savait créer la surprise, comme il l’avait fait plus tôt, tout comme il allait le refaire dans le futur.

    Coronado décida d’agir en premier ; Plutôt que laisser l’initiative à Rayne, il préféra essayer de porter une attaque suffisamment létale pour pouvoir mettre un terme au combat. Il tira trois balles, avec l’ambition d’atteindre son ennemi malgré l’état fragile de son bras droit. Le Master de Fairy Tail savait que ses tirs allaient toucher sa cible. Ce n’était pas de l’arrogance, mais de la confiance ; Plus que quiconque, il savait de quoi il était capable et où étaient ses limites. Et il avait déjà atteint des cibles autrement plus difficiles ou petites dans le passé. Mais finir sur ces trois tirs aurait été trop facile, c’était évident. Ethan avait encore quelques cordes à son arc. Comme il s’y attendait, deux des projectiles furent neutralisés ; Le Mage avait lancé un kunai chargé de foudre en direction de l’homme au sol, dispersant les deux attaques dirigées vers le ciel. Alandro, loin d’être surpris, fit un petit bond en arrière pour éviter toutes mauvaises surprises. Mais il sentait que ses jambes lourdes n’en avaient plus pour longtemps. Le troisième coup finit par atteindre le bras droit du tueur de Dragon, faisant arquer un sourcil au presque trentenaire. Il aurait dut avoir le temps d’esquiver celui-là, malgré son état. Quelle mauvaise idée germait dans sa tête pour prendre le risque de perdre l’usage de son bras, même si le combat n’allait plus tarder ? Il garda les yeux plissés, se concentrant pour espérer esquiver la prochaine déferlante de son adversaire. Si possible.

    Le Maître était attentif comme jamais ; Mais l’expression qu’on pouvait lire sur son visage, pleine de confiance était du bluff plus qu’autre chose. S’il devait laisser transparaître ce qu’il ressentait, ce ne serait certainement pas par ce sourire en coin. Son corps n’en avait plus pour longtemps et il était persuadé que le prochain coup allait être le dernier. Le combat allait se décider sur un jet de dés. « Kora… J’allais plutôt te demander de réparer ce trou dans le plafond. Mais soit. Je veux bien te payer un verre à la fin du combat… » Répliqua le bonhomme au bandeau vert kaki, répondant ainsi à la provocation de son adversaire. Boire un verre ? S’il était capable de se déplacer à la fin de cette confrontation, il se considérerait comme un béni des dieux. Le plus impressionnant était l’ancien petit filou, qui avait répondu au tac au tac chacun des attaques que lui avait porté son maître. Ceuxqui pouvaient se targuer d’avoir survécu au Shougeki à bout portant n’étaient pas très nombreux au sein du Royaume. Tout comme ceux qui pouvaient affirmer haut et fort avoir survécu à ces enchaînements à la vitesse de la lumière d’Ethan, qui devaient se compter sur les doigts d’une main.

    El Colonello se mit en position ; Il sentait le flot du combat et savait que son adversaire du jour n’allait tarder à fondre sur lui. Mais il ne s’attendait pas, une fois de plus, à ce que celui-ci vienne sur lui si rapidement. La réactivité du Sniper était intacte, mais son corps refusa de lui répondre comme il le put. Ce poignard planté au sol, il aurait dut s’en douter qu’Ethan ne l’avait pas lancé pour des prunes.
    Le dragon Slayer apparut devant lui à la vitesse de la lumière ; Et l’orbe de foudre concentrée percuta son corps de plein fouet, le projetant au loin comme un vulgaire caillou. Le jeune maître n’eut le temps de renforcer son corps ; Et même s’il l’aurait fait, rien ne semblait laisser croire qu’il s’en serait sorti intact. Mais ce n’était pas tout ; Alandro était destiné à boire le calice jusqu’à la lie. A peine venait-il d’être envoyé manger le pissenlit par la racine qu’il sentit son adversaire dans son dos. Cette attaque, c’était la première fois qu’il l’a voyait. Il s’attendait à ce que l’Ace de Fairy Tail innove dans son approche du combat, mais il ne pensait pas qu’il allait lui présenter une nouvelle technique. Et celle-ci était monstrueuse, il n’y avait guère d’autres mots pour la décrire.

    Au moment du second impact, le bras gauche du blond au bandeau tenta d’agripper le jeune mage. Mais sa tentative fini par un douloureux échec ; Au moins, il avait une petite idée pour contrer cette attaque lors de la prochaine confrontation.
    Ethan envoya paître son vieil ami avec cette fulgurante attaque. L’explosion fit soulever le marbre et la foule. Celle-ci était à la fois excitée et anxieuse, ne sachant pas vraiment quel dénouement allaient-ils avoir droit. Alandro fut projeté à l’opposé de son adversaire et rebondit sur le sol trois fois. Puis quatre. Avant de glisser sur le terrain irrégulier, à moitié détruit de la grande place, sur quelques mètres. Ethan était assis contre le grand arbre, espérant une issue favorable. L’ancien agent du conseil, lui, restait couché par terre, les yeux ouverts, las. Il resta dans cette position quelques secondes, jusqu’à entendre les spectateurs commencer à applaudir. Certains étaient même sûrs d’avoir assisté à une passation de pouvoir entre le maître et le disciple, hurlant les noms des deux blondinets avec une incroyable ferveur.

    Mais n’était pas le maître de la plus prestigieuse guilde de Fiore celui qui voulait. Coronado fini par se relever, à la surprise de tous. Ses blessures à la poitrine, visibles de loin, commencèrent à disparaître et il leva son bras droit, tenant fermement son arme, non sans trembloter. Il regarda Ethan puis tira une dernière fois. La balle fusa en direction du Dragon Slayer… puis disparu. Vaporisée, comme la magie du fils du précédent maître. Son bras retomba le long de son corps, lâchant l’arme qui chuta par terre. Et il toussa du sang, tâchant le sol et le peu de vêtements qui lui restait. « Si on pouvait venir me chercher, je peux plus bouger… » Lança Alandro en esquissant un très large sourire. « Bravo, Ethan… » C’est ta victoire. Mais ça, personne ne put l’entendre, El Colonello ne trouvait plus la force, nulle part, pour parler.
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 28
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Ven 27 Juil - 14:56














Not Enough

Adossé à l'arbre, je voyais le Master au loin qui se relevait après l'attaque, ses blessures guérissant. Mais de mon point de vue, il était étrange. Il n'arrêtait pas de tanguer de gauche à droite et de haut en bas. D'ailleurs, il n'était pas le seul. Le sol et les habitants de Magnolia situés sur les hauteurs de la place centrale étaient dans le même cas. Que se passait-il ici ? Nous étions sur un bateau qui reproduisait la ville ou quoi ? Bateau ? Mer ? Tanguer ? Rien que de penser à cela, mon visage vira au bleu alors que mes joues se gonflèrent, démontrant que j'étais pratiquement sur le point de vomir. Néanmoins, il s'agissait d'un spectacle que je connaissais bien. Sans doute la fatigue après l'effort m'avait-elle fait oublier ce dont il s'agissait. Oui, c'était bel et bien moi qui étais à l'origine de ce "déséquilibre du monde". En réalité, ma vue se troublait de plus en plus et j'avais de plus en plus de mal à rester conscient. Voilà pourquoi tout bougeait, pourquoi j'avais l'impression d'être dans un bateau avec la lumière qui déconnait de plus en plus.

Alandro était face à moi, à quelques mètres de mon corps, tenant encore son arme alors que je voyais son corps se régénérer rapidement. Tch... Quelle magie gênante ! En un sens, j'étais heureux qu'il soit notre Master, car l'avoir comme ennemi aurait été un véritable écueil stratégique et moral. Je me mis alors à cracher une gerbe de sang, affichant un léger sourire. Je savais que cela signait ma défaite, car plus aucun de mes muscles ne bougeait ou n'en avait la force. Le voyant brandir son fusil, je sentais venir ce qui allait être le coup de grâce. Un bruit sourd retentit, comme une détonation. Je vis alors foncer droit vers moi un projectile que je n'aurais pas la force d'esquiver. Puis soudain, plus rien. Je ne parle pas de la balle qui s'était évanouie, mais bel et bien de ma vision, mon ouïe, et de tout le reste. Même si la balle ne m'avait pas atteint, c'était tout comme, ou cela en donnait l'illusion, car je venais tout juste de perdre connaissance, comme si l'attaque finale du Master m'avait réellement touché. L'illusion et le timing étaient pour ainsi dire parfaits.

Bien qu'étant "endormi", je me doutais de ce qui allait se passer. Sans doute la barmaid de la guilde avait-elle prévue le coup avec plusieurs escouades de soigneurs prêts à prodiguer leur magie aux deux combattants qui venaient de mettre le souk. Même si j'avais eu l'impression de me prendre un véritable Head Shot, je savais que le Master ne risquerait pas ma vie avec autant de légèreté. Je fus cependant assez blessé pour être envoyé à l'étage du bâtiment de Fairy Tail, recouvert de bandages sur mes jambes et mon torse, en passant par les épaules et le bras droit. Il me fallut plusieurs heures pour finalement me réveiller. La première chose que je fis fut naturellement de demander à Cheshire de m'envoyer une tonne d'éclairs pour me ressourcer et faire un festin de roi. Quant à la suite, lorsque la barmaid vit que j'étais à nouveau conscient, ce fut bien moins joyeux.

Si l'un des deux trous était réparé, l'autre, en revanche, était encore béant, et je savais déjà ce que l'on allait me demander. Je n'eus pas le temps de m'esquiver par la porte de derrière que la jeune femme m'envoya un marteau au visage avant de me lancer des planches de bois et des clous sur mon corps meurtri. L'excuse comme quoi j'étais blessé ne la trompait visiblement pas. Voilà comment je dû me mettre à réparer le toit de la guilde, avec juste mon pantalon, mes baskets, et mes bandages en guise de haut, sous le soleil estival de Magnolia. Tout en frappant les planches de bois et en pleurant par flemme et envie de m'en aller, j'entendais certains membres de la guilde en contrebas me féliciter de "ma victoire". Je cessais alors de donner des coups de marteau, regardant le ciel avec un air songeur, pour leur répondre sans même les regarder.


Idiots... Notre Master était encore debout et conscient. J'étais adossé à un cerisier et me suis évanoui. C'est loin d'être une victoire pour moi. De toute évidence, c'est encore lui qui a gagné cette fois-ci, même si ce fut plus serré que d'habitude...

Levant ma main gauche, l'observant, doigts écartés, je me mis à la lever lentement vers le ciel, devant le soleil, pour la refermer comme si j'essayais de saisir ce dernier. Un léger sourire se dessina sur mon visage. J'avais l'impression de m'être rapproché un peu plus de mon objectif, d'être devenu un peu plus fort, et en ce sens, de me rapprocher un peu plus de Tesla. Riant très légèrement, de manière à peine audible, je me mis à sourire bêtement en recommençant à réparer le toit à coup de marteau.

La route est encore longue...



_________________



Spoiler:
 
Haru Kuroda
Mage de Fairy TailMage de Fairy Tail

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 21/06/2012
Âge : 26
Guilde : Fairy Tail / Vagabond
Magie / Malédiction / CS : Saibô no Mahô
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.660
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   Ven 27 Juil - 20:31
    Debout au milieu de la place, se tenant fébrilement face à son adversaire assit et adossé, Alandro puisa dans ses ultimes réserves pour tirer une dernière balle. Mais celles-ci étaient trop épuisées pour qu’il puisse atteindre son adversaire. Le projectile disparu et s’évapora dans l’atmosphère, laissant juste paraître une traînée de poussière. La vision du maître de guilde se brouilla soudainement ; Son souffle devenait irrégulier, ses muscles tiraient dans tous les sens et tout devenait étrangement flou. Son corps qui se soignait n’était au final qu’une brève illusion : Les plaies avaient beau disparaître, les douleurs restaient insupportables. Le Sniper fit un pas en avant, puis tenta d’en faire un second. Sans succès, son corps refusait de lui répondre. Tout comme le reste de ses membres ; Il finit par pencher la tête en avant et fermer les yeux, rongé par la fatigue. Sa conscience s’évapora alors, laissant un corps inerte, mais qui se maintenant toujours debout. C’était là l’orgueil et la fierté de Fairy Tail. Dont Rayne et Coronado étaient les plus grands représentants.

    Evanouis, les deux mages ne purent entendre la foule se lever et applaudir plus fort que jamais. Le combat fut d’une telle intensité que les spectateurs ne trouvaient guère les mots pour décrire cette confrontation. Acclamer les héros du jour était tout ce qu’ils pouvaient faire. Car ce fut effectivement un match nul de toute beauté qui aurait pu pencher d’un côté comme de l’autre. Même si certains estimaient que la victoire appartenait davantage à l’un plus qu’à un autre. Voilà une question qu’on ne manquera pas de poser aux deux duellistes, dans le futur.

    La barmaid de la guilde se fraya un chemin dans la foule avec de nombreux autres mages ; Elle n’avait pas arrêté de souligner, au cours de ces dernières années, l’inutilité de ces fratricides. Mais elle était toujours la première à assister à ces combats, priant pour leur sécurité respective. Ils récupérèrent les deux corps inertes des A-Rank pour les ramener au bâtiment et les soigner. Malgré leurs blessures respectives, aucun des deux n’étaient sur la corde raide ; Ils avaient juste besoin de repos et de temps pour récupérer de leurs meurtrissures. Ethan avait un avantage à ce niveau-là. La nature même de sa magie lui donnait l’avantage de pouvoir gonfler ses réserves en se nourrissant du même élément. Ce dernier se gava d’électricité à peine fût-il remis sur pied tandis que le jeune maître restait coincé sur son lit, couvert de bandages de la tête aux pieds, reposant dans les bras de Morphée des heures durant.

    Il finit par se réveiller, surprenant celle qui surveillait l’état de sa santé. Coronado attrapa rapidement le bras de celle qui s’apprêtait à annoncer la nouvelle à tout le monde, préférant continuer à feindre l’évanouissement plutôt que de se remettre à travailler... Mais en bougeant sa main, le bientôt trentenaire sentit la totalité des muscles de son corps lui faire la gueule. Malgré toute la volonté du monde, il ne pût s’empêcher de hurler sa souffrance en prononçant quelque chose d’inaudible mais qui semblait être des insultes et des noms d’oiseaux. Mademoiselle la barmaid ne tarda pas à apparaître, faisant claquer la porte de la chambre du maître, apportant par la même occasion une pile de papier qui n’attendait qu’Alandro. Elle avait toujours eu ce côté sans pitié, que ce soit avec ses aînés ou ses cadets, et traîna le Master à son fauteuil sans même écouter les lamentations de ce dernier. Mais qu’importe les papiers qu’il devait lire, le fils du précédent Maître ne pensait qu’à une chose.

    « Il a fait son petit bonhomme de chemin, Ethan… » Marmonna le jeune maître en signant le premier papier de la pile, avant de soupirer en voyant tout ce qui lui restait. Mais en entendant les bavardages de quelques membres devant sa porte, El Colonello ne put s’empêcher de sourire bêtement. Le Dragon Slayer était, à l’instar du Sniper, un monstre d’humilité. Mais pour l’homme au bandeau vert kaki, s’ils devaient désigner un victorieux, c’était Rayne et personne d’autre. Et ce, même si la fin du combat donnait l’illusion de l’inverse.

    « Par contre, la route est encore longue… » Alandro retroussa alors ses manches et se mit à travailler avec toujours plus d’ardeur, au rythme des coups de marteaux contre les clous et les planches qu’il pouvait entendre résonner dans tout le bâtiment.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A l'Est, rien de nouveau (Ethan)   

A l'Est, rien de nouveau (Ethan)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-