Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]

AuteurMessage
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Sam 16 Sep - 19:56
Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles?
Amandil/Ray



Ce que les gens pouvaient être énervants... Ils ne semblaient pas me prendre au sérieux, car j'étais une femme. Une femme blonde vénitienne de surcroît ! Alors vous imaginez ce qu'il se passait quand je menaçais quelqu'un ? Ces personnes me riaient au nez ! Donc, à chaque fois, je devais redoubler d'efforts pour me faire craindre. Je me demande pourquoi les gens me prennent pour une psychopathe ?
Comme je disais, un pauvre marchand d'ingrédients médicinaux ne me prit pas au sérieux et m'envoya un mastodonte faisant office de sécurité. Je le regardais d'un œil vaguement fatigué et résigné. Voilà, on ne prenait jamais au sérieux du coup, je devais m'imposer cruellement, même pour une petite '' transaction '' tel que le racket d'ingrédients médicinaux.
Le propriétaire de l'échoppe s'était enfui dès le moment où il a vu son gorille se faire découper par ma lame. Bon, j'avoue qu'il était pas mal résistant le bougre, il a bien résisté cinq minutes de plus que je lui donnais. Mais à la fin, il s'était écroulé dans son propre sang agonisant, j' ai donc offert ma grande générosité et pitié à son égard : celle de l'achever au lieu de le laisser mourir lentement ici. Je suis très miséricordieuse, n'est-ce pas ?
Je regardais dans sa boutique. Il n'y avait plus personne. Je n'étais pas encore une experte en herbes et ingrédients, c'est la raison pour laquelle je l'ai menacé. S'il m'avait donné un puissant poison, je n'aurais rien vu et je serais morte, gisante, comme ce mastodonte que j'ai exécuté.
Donc il fallait que je le traque. Pas facile dans ce dédale, un vrai souk !

Je ne voyais pas comment j'allais faire pour le rattraper... J'invoquais alors plusieurs lycaons qui iraient chercher pour moi. Bon, j'allais devoir aussi m'y coller. Je mis mon épée sur mon épaule après l'avoir préalablement essuyé.

Très rapidement, mes lycaons ont trouvé ma proie et me guidèrent jusqu'à lui. L'inconvénient, c'est que mes '' chiens '' étaient plus petits que moi et pouvaient donc se faufiler dans des endroits que je ne pouvais accéder. Bon, aux grands mots, les grands remèdes.
Je me transformais en mode Etherious, je sais cela semble un peu excessif, mais que voulez-vous ? Ma patience est très limitée. Je tendis ma main vers le bâtiment devant moi, puis utilisais ma technique Ombre et Poussière pour réduire cette habitation en cendres. Cela me prit quand même plusieurs minutes. Nota Bene : plus la cible est grosse, plus cela met du temps.

À force de réduire des bâtiments en poussière et à suivre mes chiens, je finis par trouver ma proie avec dans la main quelque chose dans une sorte de sac. Certainement des ingrédients très rares ! Je me positionnais pour frapper de mon épée son bras ne tenant pas le sac, lorsque ledit sac bougea et je pus voir un visage. Merde ! Trop tard ! Mon épée coupa son droit. Un hurlement se fit dans la nuit.
Mes lycaons croyant que je les invitais à dîner une nouvelle fois se ruèrent vers l'homme mutilé pour le dépecer vivant.
Je me tournais vers le sac qui était à présent debout. Un enfant me regardait comme si j'étais l'ange de l'apocalypse, ce qui n'était pas très loin de la réalité vu mon identité de démon de Zeref.

L'enfant pleurait à chaudes larmes en appelant son père. Les lycaons n'avaient pas fini avec le père qui était en piteux état, mais le bruit de l'enfant reporta leurs attentions sur lui. Ils se ruèrent ainsi sur leur prochaine victime.
Je tendis ma main et ordonnai:

« Stop ! »

Les chiens s'étaient arrêtés après avoir renversé l'enfant par terre.
Un bruit se fit venant d'une des rues adjacentes.
Encore un dommage collatéral ?

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Ray Mizki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/04/2016
Âge : 22
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Take over

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.955
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Dim 17 Sep - 7:32
Enfin guéri. Depuis le temps que j'attendais cela... Je ne vous fait même pas imaginer combien m'a coûté le fait de ne pas pouvoir écrire à mon petit ange. Mes parents aussi ont dû s'inquiéter, sans parler de ma sœur... Pour me faire pardonner de tout ce temps sans nouvelles, j'ai décidé de revenir au village, sans rien annoncer, avec des cadeaux pour chacun d'eux. Pas énormément, hein, j'essaie d'économiser tout de même. Mais au moins je suis certain que tout ce que j'ai pris actuellement plaira. Il ne me manque qu'un simple ingrédient pour l'herboristerie de père et mère, et normalement tout sera parfait. Or, vu que je passe à côté de Laliveron, je décide d'y faire un léger détour. Cette ville n'est pas réputée pour ses potions et poisons pour rien tout de même!

A peine entré, mes sens se font assaillir de tous côtés par la valse des couleurs, chatoyantes, et des odeurs, entêtantes, ce qui m'embrume un peu l'esprit. Je me fais rapidement happer par l'esprit de fête ambiant ici bas, et me retrouve à marchander des denrées dont je n'ai pas besoin, pour le plaisir de le faire, tout en flânant dans les différentes rues. Ce marchandage, j'en avait bien entendu parler, mais ça reste surprenant de voir des vendeurs accepter de baisser leurs prix, même si au départ ils les mettaient bien plus haut que la moyenne du pays. Cependant on s'y fait vite, croyez-moi, lorsque pris dans une telle ambiance. Vous vous en doutez forcément, mais je finis par perdre mon chemin. Bien que cela se soit produit dans les quelques minutes qui ont suivies mon entrée en ville, je ne m'en rends compte que maintenant, alors que je me rappelles devoir chercher une herboristerie.

Après avoir demander à une âme charitable, cette personne m'a indiqué le chemin. Donc... Il faut prendre à gauche, à droite, ..., deux fois à gauche, et encore à droite puis suivre une grande artère et je devrais trouver la plus proche. Eh bien, je suis à nouveau perdu... J'aurais du prendre des notes, je le savais pourtant que je ne retiendrais pas tout, mais j'ai naïvement espéré trouver une autre personne serviable en chemin. Je finis tout de même par repérer un axe légèrement plus important que ma petite ruelle, et m'approche de la sortie. Cependant, je prends mon temps, marchant avec un sourire nostalgique sur le visage. C'est après tout au sortir d'une ruelle de ce même acabit que j'ai rencontré celle qui représente tout pour moi. J'avance très lentement, retardant au plus la fin de cette nostalgie, lorsqu'un son me fige.
Un son, un mot, un pleurs.

"Papa!"

Une voix d'enfant, des pleurs d'enfant...
La sueur se met à perler sur mon visage alors qu'un horrible pressentiment m'envahit, en même temps qu'un souvenir.

--- Flashback ---

*Je le tiens! Enfin un membre d'une guilde d'assassinat. Il doit être l'un de leurs nouveaux éléments pour que moi, un simple adolescent de dix-sept ans, je sois capable de le remarquer et de le suivre ainsi. Au moins, je pourrais enfin proposer ma candidature!*

Je me dissimulais dans les ombres d'une ruelle afin de le regarder finir sa mission, et je le vois s'approcher tranquillement d'un homme et une enfant, dissimulant sa marque de guilde. J'ai cligné des yeux au moment où ils se croisaient, et n'ai rien vu d'autre que l'homme porter la main à sa hanche, grimacer et tomber. Je m’apprêtais à suivre ma cible lorsqu'un son me fige.
Un son, un mot, un pleurs.

"Papa!"

Une voix d'enfant, des pleurs d'enfant...

Je cours vers la petite fille.

--- Flashback ---


Je ne réfléchis pas, je cours. Je cours jusqu'aux pleurs d'enfant, me prenant tous les obstacles sur la trajectoire que j'ai choisi. Je cours comme une furie, des larmes perlant au coin des yeux, et sort de la ruelle comme un diable de sa boite, tournant pour sprinter encore dans la direction des pleurs.

"Mélany!"

Ce cri m'échappe au moment où je passe l'angle du dernier bâtiment, sans prendre en compte l'injonction que j'entends. Moi? M'arrêter? Jamais je ne m'arrêterais si mon soleil est en danger. Et pourtant je pile, m'arrêtant d'un coup en me rendant compte que, non, ce n'est pas Mélany mais un jeune garçon. Cependant, la différence de situation s'arrête là. Son père est en train de mourir sous ses yeux, des lycaons squelettiques sont sur le point de croquer le gamin, et une femme aux cheveux blancs et à la peau bleutée. Ses yeux sont noirs avec des pupilles jaunes, c'est la première fois que je vois ça. Cependant, sa main tendue et l'expression de son visage me laisse espérer (moi et ma naïveté légendaire) que l'injonction que j'ai entendue ne s'appliquait pas à moi mais aux lycaons.

Peut-être a-t-elle le contrôle sur ces bêtes, et 'ne pas tuer un enfant' est certes une bonne chose, mais 'tuer un père sous les yeux de son enfant', de plus 'laisser un enfant voir son père se faire dévorer vivant par des squelettes' ne sont certes pas les actions les plus recommandables pour le bon développement de cet enfant.

Je me suis arrêté quelques mètres derrière le garçon, et prends quelques secondes pour réfléchir. Les lycaons sont déjà excités par l'odeur du sang et le goût de la chair, alors cela ne servira à rien de faire reculer l'enfant. Irradiant la peur comme il le fait, ils verront ça comme une proie qui fuit et lui donneront la chasse, sauf si l'inconnue les stoppe avec sa magie. Quoi qu'il en soit, je décide de désigner aux monstres une meilleure proie, non, pas une proie, un prédateur. Même si cette femme doit être bien plus puissante que moi pour effectuer une invocation aussi massive, je n'ai pas le choix.

Je me concentre alors qu'un cercle magique apparaît devant moi. Mon corps se met à briller un instant. Face à cette situation, je ne prends pas le temps d'annoncer en quoi je me transforme. Tout ce qu'elle peut voir, c'est que je me ramasse sur moi-même, puis au moment où la lumière disparaît, un crapeau kawabunga bondit de mon emplacement.

Mon saut est fait presque à l'horizontal, je m'éloigne du sol de moins d'un mètre, juste assez pour être sûr de faucher le squelette sans blesser le gamin. Nous atterrissons pèle-mêle au sol, et malheureusement pour moi, presque au milieu de la meute. Je n'ai que le temps de me relever avant une quelconque réaction.
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Sam 23 Sep - 20:57
Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles?
Amandil/Ray


Le gamin pleurait pour son père qui était en train de se faire manger vivant par les lycaons que j'avais invoqué. Misère... Comment en étais-je arrivé là ? Sauf que j'avais pour habitude d'offrir les éventuels '' dommages collatéraux'' à mes chiens, donc ils ont pris la fâcheuse manie de vouloir goûter chaque personne qu'ils repéraient. L'enfant faisant en raffut monstre et donc avait comme de bien entendu attirer l'appétit de mes chiens.

Un homme surgit alors d'un coin de rue en appelant une certaine Mélany. Qui était Mélany ? Cet homme était soudainement apparu en courant vers l'enfant tandis que j'avais ordonné à mes chiens d'arrêter de jouer les goinfres. Les lycaons m'obéirent. Toute façon, ils n'avaient pas le choix, j'étais leur maîtresse.

Le beau gosse qui venait de débarquer se changea en crapaud. Oh ! Intéressant ! Un mage Beast Soul.
Il avait bondi de façon à faucher le squelette qui était sur l'enfant. Cependant, avec le bond qu'il venait de faire, l'inconnu se retrouva dans la meute de lycaon squelette constitué de cinq membres avec moi comme Alpha.

« Oh ! Tu fonces sur l'ennemi sans stratégies ou plans de secours ? Je ne sais pas si je dois complimenter ton courage ou critiquer ta témérité. En plus, tu as quelque chose à protéger, ce qui te rend beaucoup plus vulnérable. Et pour compléter le tableau, j'ai un otage. » Disais-je en indiquant l'enfant pour la chose à protéger et le parent pour l'otage. Il est vrai que j'avais besoin de l'herboriste vivant. Mais je pouvais en trouver autant que je voulais dans cette ville puisque c'était sa spécialité.

Je désignais du doigt le gosse, toujours terrorisé.
« Toi le gamin ! Écoute attentivement ce que je vais te dire ! Ton père est faible. C'est pour cela qu'il est dans cet état. Seul le fort peut dicter ses lois. Deviens fort gamin ! Assez fort pour me retrouver et prendre ta revanche ! »

Cela faisait une minutes voir deux que le parent se vidait de son sang. Il n'en avait plus pour très longtemps. Il n'avait pas reçu de garrot immédiatement, donc il risquait sans aucun doute de mourir d'anémie.

« Toi l'inconnu ! Tu ressembles à une grenouille dans un puits. Tu ne sais pas apparemment rien de ce monde, ni des puissances qu'il occupe. Un simple humain ne vaut rien contre moi. Il aurait fallu être un démon ou un dragon pour cela ! » Bon, là, je l'avouais, je jouais un peu la comédie, mais j'aimais passer pour très puissante. D'ailleurs, la scène que je devais représenter à cet instant valait sûrement le détour.

« Maintenant, si tu veux que l'enfant ne subisse un sort pire que celui de son père, je te conseille de l'évacuer. Ma patience est limitée. Alors, je ne te laisserais pas jusqu'au printemps ! »

C'est très simple, il avait exactement une minute avant que je lance mes lycaons sur lui. J'étais clémente, non ?

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Ray Mizki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/04/2016
Âge : 22
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Take over

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.955
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Dim 24 Sep - 7:24
Bon, récapitulons... Je cherchais une herboristerie pour un cadeau, ok. Je me suis perdu, ok. J'ai entendu un cri, ok. J'ai décider de foncer aider en croyant être revenu dans le passé... ok? Et là, je me retrouve entouré de loups squelettiques, avec leur maîtresse un tantinet folle, pour tenter de sauver un gamin... PAS OK!

« Oh ! Tu fonces sur l'ennemi sans stratégies ou plans de secours ? Je ne sais pas si je dois complimenter ton courage ou critiquer ta témérité. En plus, tu as quelque chose à protéger, ce qui te rend beaucoup plus vulnérable. Et pour compléter le tableau, j'ai un otage. »

Je sais... Je n'ai, encore une fois, pas fait preuve de beaucoup de jugeote. Je me demande parfois où passe le compétiteur de shogi que je suis censé être dans ces moments là... J'ai l'impression que dès que les choses se gâtent un tant soit peu, je passe en mode bourrin et me met à foncer tête baissée. En y réfléchissant bien, ça me rappelle vaguement mon maître, je ne sais plus pourquoi... Il faudra que j'y réfléchisse, à l'occasion.

« Toi le gamin ! Écoute attentivement ce que je vais te dire ! Ton père est faible. C'est pour cela qu'il est dans cet état. Seul le fort peut dicter ses lois. Deviens fort gamin ! Assez fort pour me retrouver et prendre ta revanche ! »

Elle a raison,dans ce monde, les faibles n'ont pas leur mot à dire, je le sais. Or je ne suis pas vraiment fort, j'en suis conscient. D'ailleurs, je sursaute lorsqu'elle m'adresse à nouveau la parole.

« Toi l'inconnu ! Tu ressembles à une grenouille dans un puits. Tu ne sais pas apparemment rien de ce monde, ni des puissances qu'il occupe. Un simple humain ne vaut rien contre moi. Il aurait fallu être un démon ou un dragon pour cela ! »

Quoi? Une grenouille dans un puits ? Non... Cette créature ne s'est quand même pas abaissée à se foutre de moi en se permettant EN PLUS de faire des jeux de mots pourris ? Et... C'est quoi cette histoire de dragons? Pourquoi? Je ne connais qu'une personne qui pourrait parler de dragons à un tel moment... Mais c'est impossible, ce ne peut être elle!?

« Maintenant, si tu veux que l'enfant ne subisse un sort pire que celui de son père, je te conseille de l'évacuer. Ma patience est limitée. Alors, je ne te laisserais pas jusqu'au printemps ! »

Je soupire. Il est impossible que ce soit elle. Je n'y crois pas... Je me lève donc, et jettes un dernier regard aux alentours. Soudain, quelque chose me saute aux yeux. C'est l'otage, si l'on ne s'occupe pas rapidement de lui, il sera mort d'ici bien peu de temps. Mon choix est rapidement fait.

*Mon dieu Ray, t'es trop débile espèce de malade!*

Je me redresse et, au lieu de courir vers le gamin, je me tourne vers son père, et retire ma transformation, ce qui me fait chanceler. Le crapeau est encore un peu trop puissant pour que je l'utilise sans soucis...

« Vous savez, mademoiselle, le principe d'un otage, c'est qu'il soit en vie pour permettre de se protéger ou de faire chanter les personnes face à vous... Il me semble pourtant que ce ne soit pas le cas du votre. De plus, cela n'arrangerais pas que vous, mais aussi le jeune homme derrière et, par extension, moi, de le laisser en vie. Je vais donc m'en occuper si vous le permettez, un garrot devrait faire l'affaire. En moins de vingt secondes c'est terminé.»

Je parle en avançant vers la victime, n'attendant en fait pas du tout l'accord de la personne pouvant me tuer d'un revers de la main. Il faut effectivement effectuer un garrot, assez serré pour que le sang n'afflue plus du tout au membre tranché. C'est excellent, j'ai exactement de quoi faire ça. Je commence à frotter mon poignet droit, au niveau d'un bracelet en pyrite, et de l'extérieur on pourrait croire qu'il s'agit d'un tic nerveux, jusqu'au moment où je trouve le bout de ma corde à piano... Enfin ce n'est pas vraiment la mienne mais la propriétaire légitime n'a jamais jugé bon de me la redemander.

Je tire alors la corde en continuant de marcher, et dans le cas ou la femme me laisse faire, je poserait le garrot.

[EDIT] Rajout d'un * pour la fin des pensées de Ray, le 24/09/17 à19h16
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 24
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Ven 29 Sep - 19:45
Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles?
Amandil/Ray


Mon ennemi arrêta sa transformation, il chancela. Peut-être utilisait-il trop de magie ? C'est alors que mon adversaire me fit la morale. La morale ! À moi ! Il a perdu la raison ? Je l'ai peut-être déjà traumatisé au point qu'il ne sait pas à qui il parle ?
Je le vis sortir une sorte de corde en métal. En la tendant, elle produisit un son. Étrange... Pourquoi cela me rappelait-il quelque chose ? Bon, je m'en fous pour l'instant ! Je vais réduire en poussière cet hunuberlu !
Je lançais alors mes lycaons sur le jeune homme sans lui laisser le temps de poser un garrot.

« Je ne te le permets malheureusement pas. Un vrai mage doit savoir comment sauver quelqu'un tout en affrontant un adversaire. Si tu n'y arrives, peux-tu te considérer comme un vrai mage ? »

Je m'augmente mon pouvoir. Une aura maléfique entoure mon corps. Des poussières démoniaques dansent autour de moi. Elles se rassemblent dans ma main. Puis je les envoie pour contaminer les lieux ainsi que les personnes présentes avec mon terrible Nuage Néfaste.

Pendant que mes chiens s'occupent du jeune homme, je m'approche de l'herboriste. Puis sans préavis, je lui plante mon épée dans le dos, sans savoir si je l'ai mortellement blessé ou non. Après tout, avec une blessure en plus, il n'allait vraiment pas faire long feu. Même un garrot ne lui saura d'aucun secours maintenant. Une minute encore et le vieux herboriste allait passer l'arme à gauche.

Son enfant me regardait comme si j'étais le diable en personne. C'était peut-être le cas. Enfin, il ne faisait que me regarder parce que mes poussières démoniaques envahissaient également son système respiratoire. Lui aussi mourait à petit feu. Mais pour l'enfant cela serait beaucoup, beaucoup plus long. Des années peut-être pour qu'il se remette des poussières installées.

Pendant tout ce temps, j'avais laissé mes chiens s'occuper de monsieur, je me mêle de tout.

« Maintenant, tu as plusieurs choix Mr. Le sauveur. Soit tu secours le père, soit tu éloignes l'enfant, soit tu me combats et seulement si tu me vaincs j'enlèverais pour avoir l'antidote. La vie est faîte de choix. Il faut vivre avec les choix que l'on fait. Maintenant choisis ou meurt ! »

S'il ne s'était pas débarrassé de mes lycaons, je désactivais ma technique pour invoquer une Wyern des Sables derrière moi.

« Tu vas devoir affronter ce qui se rapproche le plus d'un dragon si tu choisis la troisième option. »

Ma wyvern se trouvait derrière moi prêt à attaquer toutes personnes m'approchant de trop près.

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

Ray Mizki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/04/2016
Âge : 22
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Take over

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.955
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   Dim 22 Oct - 17:27
J'avançait, sans faire de gestes brusques mais certes rapidement, pensant avoir trouvé les mots justes. Après tout, elle avait bien besoin de cet homme, non? Le mouvement soudain que j'entends derrière moi, un mouvement de sable déplacé indiquant un ou plusieurs bonds, me donne la réponse.
Les lycaons ont sauté, et je ne penses pas qu'elle les fasse bouger par plaisir. Elle ne veut pas avoir tort celle-là!

« Je ne te le permets malheureusement pas. Un vrai mage doit savoir comment sauver quelqu'un tout en affrontant un adversaire. Si tu n'y arrives, peux-tu te considérer comme un vrai mage ? »

J'ai juste le temps de sauter sur le côté en entendant sa phrase. J'estime avoir esquivé le plus gros de la charge, voir la totalité, lorsqu'un choc me propulse un peu plus loin. L'avantage, c'est que pour l'instant rien ne s'est planté dans mon corps, ce qui m'indique que j'ai encore une chance de m'en sortir.

Un cri me fait soudain lever la tête, malgré le danger. La femme est enveloppée d'une brume sombre qui ne m'inspire en rien confiance, et elle tient une épée. Au bout de cette épée se trouve le corps de l'herboriste, encore vivant. Il ne doit plus avoir longtemps à vivre maintenant. Au moment où j'essaie de savoir si elle à ou non retiré la lame de la plaie, une douleur vive à la jambe me rappelles à l'ordre. Jamais, ô grand jamais il ne faut quitter son ennemi immédiat du regard. C'est pourtant ce que je vient de faire, et durant un laps de temps assez élevé.

Mon cri de douleur à beau couvrir le début de sa tirade, j'en comprends le sens. Si je veux sauver l'un et l'autre je la bats. Sinon, je fuis la queue entre les jambes. Et en plus de ça je dois m'occuper des blessures de cet homme au plus vite. Il faut absolument empêcher l'hémorragie de s'aggraver. Je me souviens alors d'une de mes capacités. Mais pour ça il me faut obligatoirement gagner cinq secondes face à ces bêtes. Ce qu'elle fait pourtant à ma place vu que je les vois s'écrouler devant mes yeux et disparaître l'un après l'autre.

Je sais qu'elle ne fait pas ça pour me faire plaisir, et la seule raison que je vois pour une mage noir, car il ne fait aucun doute que cette personne en est une, de retirer un sort, est d'en lancer un plus puissant, afin d'achever rapidement le contretemps que je suis. Je prends alors rapidement la pose du take over. Certes cela me fait perdre une fraction de seconde, mais j'ai l'impression que la transformation est ensuite plus rapide.

« Tu vas devoir affronter ce qui se rapproche le plus d'un dragon si tu choisis la troisième option. »

Je vois, encore son truc avec les dragons, même si face à moi se trouve une wyvern. Le pauvre enfant doit être traumatisé, et ma prochaine transformation ne va pas l'aider. Après tout, elle est effectuée pour créer la peur chez mes adversaires, ou au moins le dégoût. Or cet enfant vient de voir son père se faire torturer, il a été lui-même pris pour cible par des squelettes animaux et voilà maintenant qu'une wyvern squelettique et une arachnis font leur apparition. Je suis prêt à parier que notre combat va hanter ses cauchemars pendant bien longtemps.

Sans parler, j'envoie mon fil de ligotage au niveau du bras coupé de l'homme à terre afin d'en faire un garrot grâce au sort "ligotage". Je bondit ensuite au ras du sol, en diagonale mettant la femme entre sa cible et moi-même. Je me prépare ensuite pour un autre sort, tout en me ramassant sur mes huit pattes afin de réagir et esquiver le mieux possible.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]   

Treize! Bonnes ou mauvaises nouvelles? [Pv Ray an me]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Ouest :: Laliveron
-