Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)

AuteurMessage
Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Lun 12 Juin - 16:20
Nuages d'orages, la tempête arrive
Amandil


On pouvait dire ce que l'on voulait, la peur restait un moyen dissuasif de résoudre les problèmes avant qu'il ne commence. Juste prononcer son nom ou son alias suffisait pour que les antagonistes s'enfuient ou se soumettent en vous accordant ce que l'on désirait. Je m'étais reposée aux alentours de Kunugi. J'étais allongée les bras derrière ma tête, mes objets à côté de moi. C'était terriblement encombrant de se trimballer tous ces objets tous le temps avec moi. Il faudrait que j'investisse dans un kangoo-bag. Quelques petits chenapans m'avaient vu en train de me reposer. En voyant une jeune demoiselle seule, a priori sans défense, ils ne tardèrent pas à s'approcher de moi. Je hais ce genre de mecs ! Campagnards ! Ils n'avaient pas entendu parler de moi, ni même reconnu mon visage lorsque ils essayèrent de me brutaliser. Si ennuyant... Personne ne me connaît encore. Même le fait d'avoir libéré Rei Tendô ne m'a propulsé à avoir un avis de recherche conséquent. Je venais juste d'en avoir un. Déprimant. Ces gars sont des ploucs qui ne doivent même pas savoir lire. Au moment où ils avaient essayé de m'infliger d'un vol et d'un viol au passage, je réagis de façon brutale et sans pitié. J'étais suffisamment puissante pour ne pas utiliser mon épée, mais les personnes qui s'attaquent à moi doivent s'avoir qu'il y a un prix à payer. Le leur, comme ils ont essayé de me voler et d'abuser de moi, la sentance sera une main en moins et devenir eunuque pour tous. Je pris mon balai volant pour laisser derrière moi un spectacle sanglant. Je ne les ai pas tués. Mais les blessures sont assez graves pour que seuls les plus forts puissent survivre, à moins de l'intervention d'un guérisseur. Les faibles ne doivent pas s'attaquer aux forts.

J'étais dans les airs. J'étais vraiment, vraiment très en colère. Ce monde avait besoin de savoir à qui il avait affaire ! Je me souviens qu'avant que la Bataille de Géhenna est lieue, le Dark Knight avait réduit en poussière la caserne de Laliveron. Mmm... Peut-être devrais-je l'imiter ? Une caserne avec quelques soldats serait un bon point pour moi. Toutes manières, vu que je suis un démon, mon avis de recherche ne devrait-il pas être « Only Dead » ? D'après mes connaissances des commandants des casernes, je pouvais me diriger que vers deux endroits. Évidemment, des endroits comme le Conseil magique, Mac Anu ou tout endroit ayant un Paladin étaient à bannir de ma liste. Donc cela ne me laissait que deux endroits à exterminer. Le premier était Hargeon. La caserne était gardée par Tetsu Nora, on disait qu'elle avait une liaison avec le mage saint qui dirigeait le Conseil, j'ai nommé Hikari Ryuunosuke. La tuer serait un peu compliqué, je pense, mais moins que si j'allais à Oshibana avec le Masque et le Nuage. Leurs surnoms étant trop dur à retenir, je ne gardais que l'essentiel. Tuer l'amante du Conseiller en chef... Mauvaise idée, bien que la récompense sur ma tête ainsi que ma réputation montent en flèche après cela... Je ne pouvais m'empêcher de penser qu'avoir un mage saint sur le dos personnellement ne soit pas très bon pour moi tant que je n'ai pas de meilleurs alliés. S'occuper d'Oshibana semble être le meilleur choix, même si Nora semble être du même niveau que moi un peu près. Le problème étant que m'occuper de deux personnes de ce gabarit semblait être un peu dur...
Je me renseignais comme je pouvais dans les villes alentours d'Oshibana pour préparer un plan. Que pouvais-je me servir ? Je n'avais que quelques herbes dans mon sac... Oh ! De l'Humulus Lupus ! Il me semble que j'en avais ramassé dans la forêt d'Iria. Je connais un peu le masque, Johnattan. Mon ancienne patronne m'avait demandé d'aller dans cette caserne pour je ne sais plus quelle raison et ce balourd m'avait dragué. Je vais utiliser cette faiblesse. Je le connais un peu. Comment pourrais-je l'attirer loin de la caserne pendant que je l'assaille ? Je pourrais soudoyer quelques filles, envoyer une invitation à ce grand simplet. Que pourrais-je trouver comme excuse pour éloigner le capitaine d'Oshibana ? Je sais qu'il aime bien profiter de la vie, alors lui donner un bon pour « profiter de la vie » avec des filles devrait l'occuper suffisamment pour plusieurs heures. Le temps que je détruise son bastion.

J'allais dans une auberge où je pus soudoyer quelques filles pour qu'elle s'occupe d'une personne en particulier en leur décrivant le mieux possible. Je leur ordonnais de mettre l'humulus lupus dans la boisson qu'il boira avec l'incitation des filles.
J'envoyais ensuite une invitation pour le capitaine. J'attendais que celui-ci soit sorti de la caserne, ce qu'il fit. Je patientais une dizaine de minutes, le temps pour que le capitaine aille à l'endroit du piège.

J'étais recouverte par ma cape d'anonymat. Je me dirigeais vers la caserne.

Une fois atteinte, les deux soldats sécurisants les portes me demandèrent de décliner mon identité. En moment où je faisais un mouvement pour prétendre prendre mes papiers, je saisis mon épée et l'abattis sur le soldat le plus proche de moi, le laissant s'écrouler en sol, mort, gisant dans son propre sang.
L'autre soldat, je le menaçais en pointant mon épée sur sa gorge.

« Va prévenir Andreas Mac Nitter que je le défie en combat singulier! Va lui dire que je suis la tempête venue se débarrasser du nuage blanc! »

Je laissais le soldat partir envoyer le message au vice capitaine. Je m'avançais jusqu'au terrain d'entraînement. Si une quelconque personne osait me vouloir m'arrêter, il perdrait soit un membre, soit sa vie. Sur le terrain d'entraînement, j'attendis que mon adversaire vienne mourir en chevalier qu'il était.
Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Jeu 22 Juin - 20:24


Le capitaine de la caserne était introuvable... Encore une fois. Bien heureusement, Andreas prenait à cœur le travail administratif. De toute façon, si lui ne le faisait pas, qui aurait pu le faire ? Il fallait bien quelqu'un de sérieux dans cette caserne. Mais là n'était pas le problème. Au fond, ce n'était qu'une répartition des tâches, si l'on pouvait vraiment dire cela. Le vrai souci ? Il n'était pas là au moment le plus crucial ; il n'était pas là lorsque l'on avait besoin de lui.

Plongé dans sa paperasse, il fut interloqué lorsque l'un de ses soldats arriva affolé devant lui, essoufflé comme s'il venait tout juste de traverser la plaine de Marathon. Déjà à le voir, on devinait que quelque chose clochait. Néanmoins, Andreas prit tout de même le risque de lui dire de reprendre son souffle avant de prendre la parole... Il n'aurait pas dû. La caserne était attaquée. La réaction du puissant Chevalier Runique fut immédiate et sans précédent. Il envoya un groupe de trois soldats à la recherche du Capitaine Crimsonmoon, et à celui qui venait de le rejoindre, il ordonna d'aller sonner l'alarme. Qui était cet individu pour attaquer cette caserne ? Qui était-il pour tuer un soldat de la sorte ? Après avoir fait l'erreur d'entrer dans cette caserne avec tant d'intentions hostiles, il n'en ressortirait jamais.

Aussitôt, le Mac Nitter s'arma et sortit du bâtiment. Défier en duel le White Cloud, et attaquer ouvertement une caserne constituée d'un contingent d'une cinquantaine de soldats ? Il fallait soit être fou et suicidaire, soit avec une absolue confiance en ses capacités, ou sinon était-ce une indicible orgueil qui poussait cette personne à vouloir se faire remarquer. Très vite, Andreas se rendit compte qu'il ne s'agit pas d'un fou, mais plutôt d'une folle. Une dame encapuchonnée se trouvait au centre du terrain d'entraînement, cernée par les soldats. Pourquoi fallait-il que ce soit une femme ? Et surtout, pourquoi fallait-il que cela tombe sur lui ? Malgré tout, il ne pouvait y réchapper. Justice devait être faite pour cette criminelle qui venait de tuer un soldat de sang-froid.

« Vous vouliez un duel ? Me voici. Soldats, tenez le rang, elle est pour moi. Très chère, vous êtes en état d'arrestation. »

Il n'avait pas envie de se battre contre une femme... Mais la justice primait avant tout.

_________________


Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Ven 23 Juin - 1:19
Nuages d'orages, la tempête arrive
Amandil


Mon plan fonctionnait à merveille. L'diot de pervers de Crimsonmoon était parti dans mon traquenard. Le soldat que j'avais laissé transmettre mon message avait apparemment rempli son office. La preuve, trois larbins, pardon, chevaliers, avaient été envoyés à l'extérieur pour je ne sais quelle raison. Les trois chevaliers ne sont pas allés bien loin. Pourquoi ? Je suis entrée par la porte. Ces hommes voulaient passer par la porte. Or je me trouvais sur le chemin de la porte. J'avais décidé d'éliminer toutes personnes me faisant obstacle. Donc c'est en toute légitimité que je les aie supprimée sans ménagement. L'alarme avait été donnée.


Je vis le chevalier sortir de sa caserne. Qu'il était beau, qu'il était blanc, ce beau chevalier, ce beau et noble chevalier. Le mot important est 'était'. Seulement le temps de l'imparfait arrive bientôt pour ce noble et beau chevalier qui défend la veuve et l'orphelin. C'est moi qui allais l'envoyer dans ce temps de conjugaison.
Je le vis plein de fierté s'avancer vers moi pour venger son camarade, pardon ses pairs, je viens de saper les trois chevaliers que j'ai occis sur le chemin. Cependant, il ne semblait pas au courant que j'étais une femme. Bien, la plupart des hommes sous-estiment les femmes se croyant supérieur ou sinon, ils n'osent pas frapper une femme par galanterie.

D'après ce que je m'étais renseignée sur White Cloud, il était, est - pardon, je ne l'ai pas encore tué - de la seconde catégorie.

« Effectivement, je souhaite faire un duel avec vous. Gardez vos chiens en laisse, je vous prie. J'aurais bien pu vous assassiner dans votre dos, mais je dois dire que cela aurait terni votre honneur. En tant qu'ancienne collègue, j'ai conservé pour certains d'entre vous, les chevaliers runiques, du respect. »
Je sortais de ma cape d'anonymat ma broche, celle où était symbolisé l'emblème du Conseil, l'insigne qui démontrait que j'avais appartenu à un titre gradé de l'armée.

« En outre, mon cher Mac Nitter, ce n'est pas une arrestation dans les règles, il faudrait que vous fournissiez un motif, bien qu'il ne soit pas nécessaire de le préciser » disais-je en montrant à Andreas mon épée verte ensanglantée.
« De plus, il faudrait connaître mon identité, il me semble que je devrais garder le silence ? Je me sens bavarde en ce moment. Mettez ça sous le coup des hormones de plaisir à l'idée de vous tuer cher chevalier, car vous êtes l'un des seuls qui pourraient m'arrêter par la raison, alors je suis venue vous abattre, de mettre à terre le nuage blanc. »

Je lui fis un petit sourire carnassier en léchant mes lèvres avec ma langue.

« Bien. Commençons le duel ! J'ai bien peur que nous n'allions pas pouvoir faire ce duel face à face, mon pouvoir ne le permet pas. Je ne combats jamais seule.»
Aussitôt dit, aussitôt fait, j'activais l'armée de l'érèbe. Cinq squelettes armés d'épée surgirent de terre comme sortis des enfers et commençait à attaquer le noble chevalier.

L'exécution pouvait commencer.

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Ven 23 Juin - 12:32


Combattre une femme était impensable pour le White Cloud. Surtout avec ces... Il commençait déjà à s'égarer dans sa pensée ! Mais quand bien même s'agissait-il d'une personne de la gente opposée, il ne pouvait la laisser en liberté. D'autant plus qu'elle avait osé mettre à terre les trois soldats qui avaient eu la charge d'aller retrouver Crimsonmoon. Était-elle sûre de vouloir un duel ? Le duel était la forme de combat la plus honorable, et elle n'avait pas d'honneur : déjà pour avoir choisi de se mettre du mauvais côté de la justice, mais aussi parce qu'elle avait continué à éliminer ceux qui s'étaient trouvés sur la route. Lorsque l'on demandait un duel, on rangeait les armes jusqu'à l'avoir.

Il s'avança, main sur son pommeau, le regard droit, le buste bombé, l'attitude fière. Il l'écouta, mais par pure politesse, il ne prêta pas vraiment attention à ses mots, néanmoins, quelque chose attira son attention... « Ancienne collègue ». Et sa broche le confirma. Elle était une ancienne chevalière runique, et cela ne voulait dire qu'une seule chose. Elle avait déserté. Le visage d'Andreas, alors déjà grave, changea du tout au tout. Elle ne méritait pas qu'une arrestation, mais un véritable châtiment. Elle avait prêté allégeance au Conseil, et voilà qu'elle attaquait une caserne... Le White Cloud ramènerait sa tête devant la Justice, séparée de son corps s'il le fallait. Les déserteurs n'avaient aucun honneur, elle n'aurait pas son duel, elle n'aurait pas ce privilège.

« Vous parlez trop, gente dame. Avez-vous terminé ? »

Elle ne méritait même pas toute l'attention qu'elle voulait qu'on lui porte à vrai dire. Et elle en avait visiblement terminé. Et elle croyait vraiment avoir droit à un duel. Elle ne l'aurait pas, et puis, visiblement, même sa magie ne le permettait pas. Alors le White Cloud ne combattrait certainement pas seul. Il avait même déjà son idée en tête.

« Soldats, resserrez les rangs. Une déserteuse ne mérite qu'une seule chose : que sa tête soit ramenée au Conseil. Pas de combat honorable pour les traitres et celles qui ne respectent pas leur demande de duel. »

Aussitôt, les soldats se mirent en garde. Le Mac Nitter lui, ne perdit pas de temps pour plonger le champ d'entraînement dans une épaisse brume. Maintenant qu'elle ne voyait plus rien, il pourrait envoyer un énième soldat chercher le Capitaine. Et comme la Marche des Morts qu'elle utilisait lui donnait une grande polyvalence, alors il se chargerait lui-même de l'occuper. Il était hors de question d'exposer ses soldats plus que de raison, et la brume lui offrait une couverture parfaite. Il n'eut ainsi aucun mal à déjouer les soldats squelettes, pour se retrouver derrière la traitresse et tenter de la blesser de sa lame, laissant alors du mieux qu'il put le soldat runique s'échapper de la Caserne pour aller à la recherche de son Capitaine.

Les autres soldats savaient pertinemment qu'il n'était pas une bonne idée de venir gêner le White Cloud. Ils n'hésitaient pourtant pas à saisir leurs chances. Trois d'entre eux s'étaient ainsi rués sur les squelettes, profitant de la couverture qu'offrait la brume pour se prêtait main forte et s'occuper des ennemis en squelette. Andreas, quant à lui, tel un chat tapi dans l'ombre, se cachait dans l'épais brouillard. Ainsi, il tentait de tromper les sens de la déserteuse du mieux qu'il le pouvait. Un son se fit entendre devant elle, avant que sa rapière ne tente une estocade vers son épaule. Pour ensuite disparaître et aussitôt tenter une tranche sur son flanc, et redisparaître dans l'ombre à nouveau...

_________________


Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Ven 23 Juin - 21:25
Nuages d'orages, la tempête arrive
Amandil


White Cloud devint aussi froid avec moi que si je m'étais adressée à une femme des glaces. Son visage changea d'expression dès l'instant où je lui avais montré mon ancienne appartenance à l'armée. Quelle galère ! Maintenant, il va vouloir me faire la peau. Bon, ce n'était pas comme si je ne m'étais pas préparée à un combat à mort, puisque je devais le tuer. Mais, que lui le considère aussi changeait la donne. Ses mouvements ne seront plus faits pour blesser afin de m'arrêter, mais bel et bien pour m'ôter la vie.

« Non, j'ai dit que je me sentais bavarde ces temps-ci, alors laisse moi parler autant que je veux. »

Quand Andreas donna ses ordres à ses inférieurs, je fus très en colère par leur contenu.

« Je suis devenue déserteuse pour honorer ma parole ! Je le suis devenue parce que j'ai tout donné pour les gens que j'ai protégés ! Tout ! Ils ne m'ont laissé qu'une seule chose, mon âme. C'est la seule chose que je pouvais, de mon propre chef, échanger contre mon impuissance ! Mais tu ne peux pas comprendre, Cher Andreas. »

J'entendis Mac Nitter dire le mot honorable. Je m'esclaffais de rire en voyant une brume entourer le champ de bataille.
« Honorable ? Tu appelles cela honorable que d'attaquer en traître dans ce brouillard ? Tu appelles cela honorable que de refuser un duel ? Tu appelles cela honorable d'aller chercher du renfort en la personne de ton capitaine pour qu'il puisse venir t'aider ?
Maintenant regarde moi dans les yeux et ose le redire ! Regarde-toi dans une glace pauvre hypocrite ! »


Pendant que la brume occultait ma vision, je me changeais en forme Etherious. J'allais avoir besoin de toute ma puissance pour m'occuper de ce chevalier. Heureusement, ce manque de visibilité devait aussi s'appliquer à lui. Donc, il ne pourrait pas voir ma transformation. Je redoutais un mauvais tour et pour éviter toute fuite d'information j'activais ma réincarnation des âmes sur les cadavres de deux des gardes pour que toutes personnes voulant sortir se fassent tuer par eux.

Il pouvait toujours essayer de m'enlever ma vision, depuis le match avec l'Edelweiss Noire au Domus Flau, j'avais appris à ne pas me fier uniquement à ma vision. Je savais maintenant écouter, ressentir. Donc j'avais entendu ses pas, ressentir le déplacement d'air des déplacements du noble chevalier une chose n'était pas aisée, mais j'y suis parvenue. Je mis ma lame dans le dos pour parer le grand coup qu'il avait failli me taillader. Je me retournais tout en donnant un coup de taille pour espérer blesser mon opposant. Même si je pense que je n'ai fait que le repousser.
Au même moment un cri se fit entendre. Quelqu'un que l'on tuait sauvagement. Quelqu'un avait voulu passer la porte d'entrée. Il devait s'en mordre les doigts à présent. Pourquoi je disais cela moi? Un mort ne peut pas faire de telles choses.
Les autres caserniers profitèrent de la brume pour attaquer mes squelettes. Lâche ! Lâches ! Que des sales lâches ! Tous autant qu'ils sont ! J'ordonnais à mes squelettes d'un simple geste que toutes personnes se trouvant dans les alentours, sauf moi. Seulement, toutes ses techniques consumaient de l'énergie, je désactivais deux squelettes laissant les trois autres occupés par les soldats pour un minimum de sécurité.

Pendant que j'étais distraite par le mort dont j'ignorais l'allégeance, Andreas était devant moi et visa mon épaule droite. Fort heureusement, je suis gauchère. Mais, je ne pouvais pas louper une occasion comme celle-ci. Mon corps de poussière démoniaque n'aidait pas vraiment face à un adversaire de ce niveau. La lame de sa rapière s'enfonça en moi, dans mon épaule. Je serrais les dents pour m'aider à supporter la douleur. De ma main droite, malgré la douleur, j'empoignais la rapière pour ne pas laisser s'échapper. J'activais Ombre et poussière dans ma main pour pouvoir réduire en miettes l'arme ennemie. J'étais assez proche pour pouvoir faire un coup décisif. De mon bras valide, le gauche, je tranchais en diagonale de la hanche jusqu'au cou. Un mouvement ample qui serait d'une efficacité redoutable puisque j'avais sans aucun doute dû le surprendre en réduisant en cendres son arme. J'étais affaiblie, c'est vrai, mais le coup que je venais de lui porter, s'il avait touché, avait dû lui infliger beaucoup plus de dommage que ce que j'avais reçu. Après ce coup, il avait de nouveau disparu dans la brume.
S'il voulait à nouveau me blesser, il devra sans doute le faire par la magie. Sauf s'il récupère d'un de ses soldats une autre épée. Dans ce cas comme dans l'autre, au moment où il frappera, je m'entourerais de mon Titan, me protégeant des attaques et je lui enverrais un poing dans sa sale gueule de beau gosse. Si je le peux, je lui casserai le nez. Il est trop parfait.

Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Mer 12 Juil - 16:58


Cette traitresse avait bien trop pris la confiance. Croyait-elle vraiment avoir droit à un duel alors qu'elle n'était qu'une vulgaire déserteuse, qui en plus de demander un duel ne le respectait elle-même pas ? Non, elle n'aurait pas cette faveur. Tout ce dont elle pouvait avoir droit, était d'avoir sa tête littéralement à ses pieds. 

« Ne combattez-vous pas avec votre magie ? Alors ne me blâmez pas d'en faire de même ! »

Alors que le champ d'entraînement était plongé dans la brume, Andreas remarqua son erreur. Aussitôt, il interpella son soldat pour le sommer d'oublier l'ordre de base. Si cette femme maîtrisait la marche des morts, alors les deux cadavres qu'elle avait laissé n'arrangeaient en rien les choses. Andreas eut simplement à lui dire de changer de côté pour que le mercenaire comprenne aussitôt. Une entrée principale, et deux entrées secondaires... Crimsonmoon avait dû trouver une solution pour échapper à ses obligations sans que l'on ne l'empêche d'aller tirer au flanc, de plus, la sécurité exigeait qu'il n'y pas qu'une issue, et l'on comprenait aujourd'hui pourquoi. Le soldat changea aussitôt de sens, laissant le White Cloud s'occuper de la renégate. 

Celle-ci s'avait assurément se battre, et avait de l'expérience. La preuve en était qu'elle n'avait pas besoin de sa vision pour combattre. Elle tenta un coup de taille, mais Andreas eut vite fait d'esquiver en retournant se cacher dans la brume. Dans le brouillard, un soldat venait de tomber au combat dans un cri désespéré, contre l'un des squelettes qu'elle avait fait apparaître. Il serait vengé. Et alors que ce hurlement avait capté l'attention de la paria, la rapière d'Andreas s'était enfoncée dans son épaule. Ce qui advint comme riposte étonna le chevalier : la tueuse réussit purement et simplement à désintégrer son épée. Heureusement pour elle que la lame n'avait pas encore été renforcée. Elle avait réussi à le surprendre et à attaquer, et porter un coup qui aurait pu être décisif... Si seulement elle avait pris en compte tous les éléments : elle venait de faire une erreur de débutante. Son épée heurta le plastron du Chevalier, sans quoi il serait certainement dans une mare de sang. Son armure avait été abîmée, mais son torse au moins, n'avait pas été ouvert en deux. Et il s'assurerait dorénavant qu'elle ne touche pas à son armure, au vu de ses étranges capacités. 

La magie allait maintenant faire la différence. Il prit de la distance, puis fit apparaître un nuage de pluie de la grosseur de son torse, qui se condensa afin de devenir de la taille d'une bille. Il s'agissait de son Absolute Rain De ce dernier sortirent deux balles d'eau d'une moindre puissance, qui alla s'éclater sur elle, du moins était-ce ce que voulait Andréas. Il ne souhaitait en réalité qu'une chose : qu'elle soit mouillée. Il envoya alors toute l'eau qui lui restait sous la forme d'un jet d'eau à haute pression, sans pour autant voir la protection qui entourait son adversaire. Son but, était cette fois-ci, de la trancher avec la puissance du jet. Il mit ensuite à exécution la seconde phase de son plan et fit apparaître son Cumulonimbus, qu'il envoya vers elle. Avec ce brouillard qui lui privait de sa vue, elle n'allait certainement pas voir grand chose venir. Une chose était tout de même sûre : l'eau et l'électricité ne faisaient pas bon ménage, et elle, ou son armure squelettique, qu'importe, allait savoir ce qu'était la douleur.  La brume, quant à elle, n'allais pas tarder à s'éclaircir...

=================

Avertissement : J'ai autorisé la première rectification de ton poste, mais malgré, à l'avenir, merci d'éviter d'utiliser les "Shut up it's magic" pour arriver à tes fins, d'autant plus quand tout est déjà fait pour empêcher d'arriver à une telle situation (les zombies qui garderaient l'entrée). Cela pourrait relever d'une forme de grobilisme.


_________________


Amandil Anésidora
Modo / Mage SolitaireModo / Mage Solitaire

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 31/03/2015
Âge : 23
Guilde : Solitaire
Magie / Malédiction / CS : Necromancer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.520
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Connue
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Lun 17 Juil - 2:29
Nuages d'orages, la tempête arrive
Amandil


Le coup que j'avais porté au beau gosse de chevalier qui me faisait face n'eut pas l'effet escompté. J'avais sacrifié ma totale mobilité pour si peu de résultats ? L'armure qu'il portait avait amoindrit de beaucoup les dommages que j'aurais dû normalement lui infliger.
J'avais anéanti son épée, donc le corps-à-corps pour lui sera prohibé puisqu'il n'avait plus d'épée, à moins qu'il n'en emprunte une à un de ses camarades, pour mon plus grand malheur. Ma blessure me faisait mal, très mal. Il allait le payer.
Mais ce sal type était un lâche, moi qui le prenais pour un chevalier noble et sans reproche, voilà qu'il tombait bien bas. Le White Cloud n'était pas si blanc que cela finalement. J'avais réclamé un duel, mais voilà qu'il utilisait ses soldats pour contenir mes squelettes. Ses squelettes faisaient partie de mon pouvoir donc il n'y avait rien de déshonorant à les utiliser. Lui était déshonorant à utiliser ses hommes comme moyen de combattre, alors qu'il s'agissait d'un duel.
Mes squelettes étaient inutiles puisque je ne pouvais pas bénéficier de l'avantage du nombre, idem pour les cadavres à l'entrée. Tant pis pour le renfort. Du moins pour l'instant. Je devais me concentrer sur l'unique tâche que je devais remplir, détruire mon adversaire. Je désactivais toutes les techniques inutiles, comme la réincarnation des âmes sur les deux macchabées de l'entrée principale.

Mon titan était en place pour me protéger d'une contre-attaque qui ne tarda pas de venir. Beau gosse avait décidé de m'envoyer des balles d'eau. Inutile puisqu'elles s'écrasaient sur le poitrail squelettique qui me protégeait. Il continua avec des jets d'eau pressurisée. Ce qui bien sûr était beaucoup plus difficile à bloquer, puisque ce genre de jet pouvait même couper du métal. Les os de mon squelette ne firent pas exception, c'est ainsi que je reçu un trou plus gros sur l'endroit où j'avais eu ma blessure avec la rapière. Bordel de merde ! Ça faisait mal ! Tout mon côté droit était endommagé, je ne pourrais pas guérir de ce genre de blessure avant un moment. Surtout qu'étant dans ma forme éthérée, mes poussières démoniaques fonctionnaient comme du sable ou ce la poussière, donc mon corps était vulnérable aux attaques aqueuses.
Le brouillard me gênant sur la localisation de ma cible, je ne voulais pas gâcher mon pouvoir inutilement. Tant que ce brouillard perdurera, ma vision ne changera pas. Sauf que l'eau pressurisée avait eut un effet positif, elle avait allégé le brouillard, on pouvait y voir un peu mieux. Il m'envoya un nuage électrique qui toucha mon titan, le nuage électrisa ma défense puisqu'elle était mouillée. De quoi décuplé son pouvoir offensif. Non seulement, il ferait mal, mais en plus, celui-ci devenait électrique. Merci, chevalier de ce cadeau inespéré. Mon Titan donna un coup-de-poing dans le nuage en ayant pour espoir de le disperser. Un nuage qui n'était plus condensé, n'en était plus un.
Je désactivais à son tour le Titan pour passer en mode offensive. Je lançais d'abord mon Nuage Funeste, histoire d'empoisonner, d'affaiblir toutes les personnes aux alentours ainsi que disperser ce brouillard magique. Toute la magie serait annulée avec mes poussières démoniaques. Et donc ce stupide brouillard qui commençait à me courir sur le système allait très prochainement disparaître de ma vue. Chose très utile pour rétablir ma vision.

Une fois ma vision de nouveau opérationnelle si ma précédente attaque avait fonctionné, je lançais quelques Lames de Poussières enfin de trancher cette ridicule armure. J'espérais de nouveau pouvoir aller au corps-à-corps pour cela. 


Si mon nuage funeste ne fonctionnait contre celui du blanc, j'allais devoir faire des attaques ayant une portée longue et qui couvrent les trois cent soixante degrés. Autrement dit utiliser une Lame de poussière autour de moi. Le seul inconvénient, c'était que pour l'envoyer, je devais d'avoir presque fini un tour sur moi-même et qu'elle était plutôt longue à faire, de plus comme elle prenait beaucoup de temps, je ne pouvais en faire qu'une seule et unique Lame.
Adivenne que pourra.


Codage par Yuna Tsubomi ♪

_________________

PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   Aujourd'hui à 9:22


Le White Cloud avait une nouvelle fois fait mouche avec son jet d'eau. Mais le reste de l'assaut n'eut pas l'effet escompté. Absolute Rain avait réussi à enlever de l'épaisseur à la purée de pois qui entourait les dualistes, ce qui permit à Andréas d'apercevoir une immense masse qui entourait la renégate. Il n'avait pas prévu cela... Mais restait pourtant stoïque.

Il avait fait une erreur, et venait de donner l'avantage à son adversaire sans le savoir : sa brume s'était retournée contre lui. Comprenant alors la situation, Andréas dissipa le brouillard d'un simple mouvement du bras, et, au même moment, le colosse avait propulsé son poing pour faire disparaître le nuage, mais aussi pour atteindre le capitaine. Dans un réflexe quasi inouï et digne des meilleurs chevaliers, il réussit à faire apparaître entre la masse et lui un Bumping Cloud. Ce dernier n'arrêta pas le poing, il lui sauva juste la vie, en amortissant l'impact et, de ce fait, en le protégeant partiellement de l'électricité. Il fut projeté contre l'extrémité de l'arène, avec quelques brûlures apparentes. Essoufflé, et endolori, il avait un genou au sol, et un le poing fermé dans le sable pour l'empêcher de tomber. Mais il ne ploierait pas le cou devant son adversaire pour qu'elle puisse si facilement le lui trancher. Avec à la fois dignité et rage, il se releva, et interpella l'un de ses soldats pour que ce dernier puisse lui prêter sa rapière. Moins bonne qualité, certes, mais c'était mieux que rien. Il savait désormais que cette femme avait une facilité déconcertante à désintégrer la matière, ce qui n'était normalement pas possible pour un utilisateur de la Marche des Morts. 

Et il comprit très vite qu'elle n'était pas une utilisatrice normale de cette magie... Il comprit aussi la gravité de la situation. Il l'avait sous-estimée, et il avait été idiot. Il n'aurait pas dû s'amuser avec elle, et l'exécuter aussi vite que possible. Il était maintenant trop tard... Son regard avait changé, son faciès était désormais plus grave. Il s'agissait maintenant bel et bien d'un duel à mort. 

« Vous n'êtes pas une simple utilisatrice de la Marche des Morts... »

Une aura malsaine s'échappa de la démone, et le Mac Nitter voulut utiliser son  Exploding Cloud, par réflexe, et craignant que cette aura ait un effet déplorable. Ce sort avait l'avantage d'absorber la magie qui le touchait. Néanmoins, il disparut, comme s'il fut aspiré à son tour... Comme si l'aethernanos qui le constituait n'existait plus... Et, embourbé dans ce nuage, Andréas ne put lui-même plus utiliser sa magie. Pris de court, il n'avait d'autre choix que d'utiliser sa nouvelle épée pour contrer les nouveaux assauts. Il réussit à esquiver la première, contra la seconde avec sa lame, quoi qu'avec beaucoup de mal, déstabilisé par celle-ci, la troisième vint lacérer son plastron. La lame d'air, le portant sur plusieurs mètres, réussit ainsi à percer son armure, pour cette fois-ci lacérer son buste. Il saignait abondement, il était affaibli, il venait de perdre l'avantage, mais il n'allait pas pour autant abandonner aussi facilement. Ce monstre pouvait désintégrer la matière, il se retrouvait ainsi en difficulté au corps-à-corps, et, en plus de cela, elle pouvait supprimer la magie... Il allait devenir finir par jouer le tout pour le tout. Il envoya tout d'abord un Bumping Cloud vers la démone, pour tenter de projeter l'adversaire, et ainsi lui faire perdre l'équilibre, avant d'enchaîner directement avec un Cumulonimbus. Il pouvait utiliser la magie pour l'instant, il devait en profiter. 

« Si vous n'êtes pas capable de retrouver le Capitaine, alors alertez le Conseil au plus vite ! Cette femme devrait être sur l'échafaud. Enfin, même si vous auriez pu frapper plus fort... C'est là tout ce que vous avez ? »



_________________


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)   

Nuages d'orage, la tempête arrive! (Solo)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Oshibana
-