Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]

AuteurMessage
Ethan Rayne
Fondateur / RaiteiFondateur / Raitei

avatar

Messages : 2591
Date d'inscription : 14/10/2010
Âge : 29
Guilde : Fairy Tail
Magie / Malédiction / CS : Lightning Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Lightning Flames Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.330
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]   Mar 3 Jan - 21:41
Strike Back

Le bon point, quand on est dans une ville assez active et grande, c'est que la population ne fait pas forcément attention à tout. Par exemple, prenez Magnolia. C'est une ville connue et reconnue grâce à la guilde Fairy Tail qui fait fleurir le commerce et demeure appréciée de tous les habitants... Même ceux qui se plaignent de temps en temps du grabuge ou des dégâts occasionnés par les membres. De ce fait, les marchands passent d'une rue à l'autre et la foule n'est pas forcément attentive à ce qui se passe sous son nez. Enfin, c'est ce que l'on pourrait se dire, mais arrivé à un certain point, impossible de cacher une montagne.

Personne ne prêta attention au type qui était en train de transporter du matériel devant la cathédrale de la cité. Quelques poutres métalliques ici et là, quelques planches en bois d'un côté, quelques caisses à outils de l'autre. Le tout en étant suivi par un étrange chien de couleur dorée qui ne le quittait pas d'un pas. D'étranges tubes commençaient à s'amasser de part et d'autres de la cathédrale et une bonne partie de la devanture semblait désormais inaccessible. A un moment donné, l'un des miliciens s'approcha de l'homme qui tapait du marteau, afin de lui demander ce qu'il faisait. Se tournant vers lui, ne laissant qu'un large sourire franc et sincère dépasser de la capuche de son manteau, le tout avec quelques mèches blondes, ses mots suffirent à figer le garde.


Rien de bien méchant...

Les yeux écarquillés de l'homme ainsi que ses grosses gouttes de sueur perlant sur son front attirèrent l'attention de ses collègues. L'inconnu mis alors son index devant sa bouche, comme pour lui demander de garder un secret. Chose à laquelle l'homme, visiblement nerveux, remua avec agitation avant de répondre d'un geste affirmatif de la tête. Avec une vigueur nouvelle, il ordonna à ses hommes de continuer leur patrouille et de laisser travailler l'étranger. Souriant à nouveau, ce dernier repris ses quelques aménagements avec toujours une étrange aura bienveillante.

Ce jour-là, personne à Magnolia ne remarque l'étrangeté du climat qui s'était abattu depuis la matinée, depuis que cet homme étrange avait foulé le sol de la cité. En effet, personne n'avait prêté attention à l'orage qui grommelait, laissant les éclairs parcourir le ciel sans jamais toucher le sol. Mais encore plus étrange, la pluie qui s'abattait sur la ville était loin d'être une pluie froide et glaçante comme elle l'était généralement. Les gouttes tombant du ciel étaient chaleureuses, un peu comme si cette pluie n'avait rien d'habituel, ou de déprimant.

Les coups de marteau et les planches s'assemblant se succédèrent en une après-midi, l'étrange canidé apportant ses outils à l'ouvrier qui ne semblait pas vouloir quitter son étrange manteau à capuche. Pendant toute l'après-midi, une fois les matériaux du matin réunis, notre homme assemblant ce qui ressemblait de plus en plus à une estrade, parsemée d'étranges tubes et autres choses du genre. Au début, personne n'y prêta attention. Mais petit à petit, l'espèce utilisé par notre homme devenant de plus en plus important, des passants commencèrent à s'arrêter pour regarder ce qui se passer, sans oser questionner l'inconnu.

De plus, une pancarte avait été déposée devant son chantier, indiquant un horaire, et rien de plus. Vingt-heures. Rien d'autre n'était marqué. Et la pluie continuait de tomber, encore et encore, sous le brouhaha de la foudre qui ne semblait pas vouloir se calmer. L'air tout entier s'électrisait au fur-et-à-mesure que le temps passait. Puis vint le moment fatidique. Dix-neuf heures et cinquante minutes. Notre homme était assis sur une caisse à l'arrière de cette étrange scène, buvant un soda alors que son familier se tenait à ses côtés, posant sa tête sur la cuisse de notre étranger, réclamant des caresses que son maître ne tarda pas à lui donner.

Dix-neuf heures cinquante-neuf. Notre homme se lève et s'avance le long de la scène, avant de se tenir immobile. D'un seul coup, l'horloge de la cathédrale retentit alors que l'air tout entier semble brusquement plus lourd... Plus pesant... Comme imbibé d'une étrange émotion qui envahit les curieux réunis pour voir ce qui se passent, mélangés à ceux qui attendaient pour voir ce que l'horaire mystère cachait. Et à chaque coup de cloche de la cathédrale, le tonnerre retentit avec une force et une vigueur des plus incroyable, en rythme avec le carillon. Puis vint le dernier coup de tonnerre, le dernier son de cloche. Notre ami sort alors un micro de sa manche avant de prendre la parole, avec toujours son visage masqué.


Bonsoir Magnolia ! Cela fait longtemps !

Cette voix. Quelques uns des citoyens se figent, la reconnaissant aussitôt. D'autres froncent les sourcils, se demandant qui est l'homme se tenant debout sur cette estrade, sous une pluie chaleureuse et un éclairage fourni grâce aux éclairs qui illuminent le ciel depuis le début de la journée.

Je me sentais un peu coupable de vous avoir laissé si longtemps sans nouvelles alors je me suis dis qu'il fallait que je me fasse pardonner. Mais assez de mystère et de blabla ! Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas un homme de discussion... Mais un homme d'action.

Levant le bras tenant le micro au-dessus de lui, un large sourire illuminant son visage dont on ne distingue que quelques bribes, notre homme reste immobile une seconde, alors que le chien derrière lui se redresse, fronçant brusquement les sourcils. D'un coup sec, l'inconnu baisse vivement son bras. Au moment où celui-ci arrive tout en bas, un éclair colossal s'abat sur la scène, tandis qu'une sonorité comparable à une note de musique résonne dans toutes les rues de la cité. La foudre frappe l'inconnu de plein fouet, tandis qu'il ne semble pas du tout ébranlé par ce choc violent qui provoque une onde de choc colossale. Mais derrière lui se dessine alors une forme bien spécifique, étrange... Choquante. Le chien qui l'accompagnait s'est brusquement changé en un gigantesque loup à la robe de foudre. Et tandis que certains reconnaissent l'animal, que d'autres réalisent ce qui se passe, le manteau d'anonymat de notre homme disparaît peu à peu, en commençant par le bas, s'émiettant en poussière brillante pour finalement complètement disparaître.

Une chevelure blonde, une longue cape blanche aux motifs incandescents sur le dessous et le symbole de Fairy Tail dans le dos... Le tout accompagné d'éclairs jaillissant de toute part dans un spectacle électrotechnique impressionnant. Une guitare apparaît devant notre homme qui l'empoigne et commence alors à jouer un air avant de chanter dessus. Cet homme, reconnu par toute la population, soulève alors des cris de joie et des exclamations de toutes les personnes présentes, la foule se faisant brusquement de plus en plus dense et imposante. La musique se met alors à envahir les rues de Magnolia tandis que les tubes sur le côté de la scène libèrent des flammes et des feux d'artifice, le tout sous une pluie chaude qui n'entrave en rien l'entrain du public.




La performance bat son plein pour marquer le retour d'une personne que l'on n'avait pas vu depuis longtemps. Celui répondant au titre d'Ace de Fairy Tail... De Raitei, Empereur de la Foudre... Le Master de la guilde qui suscite l'émotion dans le monde des Mages. Ce soir, dans les rues de Magnolia, la voix qui résonne fait frémir le coeur de tous ses habitants... De tous les membres de la guilde jusqu'à qui elle parvient. Elle marque son retour...

Le retour d'Ethan Rayne !



_________________



Spoiler:
 
Ray Mizki
Mage de SabertoothMage de Sabertooth

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/04/2016
Âge : 21
Guilde : Sabertooth
Magie / Malédiction / CS : Take over

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 1.955
Statut: Mage de Rang C
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]   Mer 4 Jan - 14:37
Magnolia, ville des fées... Je m'y suis rendu pour voir ce que cette citée commerciale pouvait m'offrir comme armes. Seulement, je ne réussis pas à trouver mon bonheur, étant donné que l'homme que l'on m'avait recommandé se trouvait avoir fermé pour la semaine.

Je me retrouve donc sans but réel dans cette ville, et choisis alors de simplement me promener. Je passe d'ailleurs à la guilde de fairy tail, où je regardes les figurines de leurs membres fétiches, pour boire un coup.

Ensuite, je me rends vers la cathédrale, avec pour but premier d'échapper à la folie ambiante, et en second objectif de me recueillir. C'est là que je remarque l'étrange manège de cet anonyme. Résistant à la curiosité, j'entre et prie pour le salut de ma petite princesse, dont j'ai laissé la charge à mes parents pour le moment et à qui j'envoie régulièrement de l'argent et une lettre de mes voyages. Elle est après tout la garante de ma stabilité mentale, celle qui m'as permis de ne pas sombrer après l'épisode des pirates.

Après cet acte de foi, en ressortant, je cède à la curiosité et tente de m'approcher de l'inconnu, mais me fait refouler par les gardes qui passaient par là, et dont le supérieur me semble fébrile. Soit, j'attendrais donc huit heures, comme tout le monde, pour voir l’événement. Entre temps, je continue de déambuler en ville, m'arrêtant de temps en temps pour faire du lèche-vitrine, me renseignant sur l'existence possible d'un club de shogi dans la ville.

Il est désormais dix-neuf heure trente, et je me rends sur place afin d'éviter de me retrouver trop loin de cette "scène" à l'heure venue. Les autres intéressés finirent par s'approcher, arrivant par grappes de plus en plus importante au fur et à mesure de l'approche de l'heure annoncée. Aux premières loges, je peut donc voir l'homme s'approcher, et parler.

Cette voix, je suis certain de l'avoir déjà entendue, mais je n'arrive pas à me souvenir d'où... Il en va de même pour ce familier, il me dit lui aussi quelque chose, mais c'est vraiment impossible de savoir quoi.

Enfin, alors que la foudre lui tombe dessus, sans qu'il ne subisse de dommages, je comprends. C'est lui, la star de foudre des fées, leur maître de guilde "disparu", Ethan Rayne....

Lorsqu'il chante, en parfaite groupie, je chante avec lui, je suis tellement pris dans l'ambiance que j'en oublie tout ce qui se passe à côté de moi, ainsi que toutes mes rancœurs, ne serait-ce que pour un instant.
Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 27
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]   Jeu 29 Juin - 23:34
Le bon point, quand on allait dans une grande ville assez active, où une guilde d’excités nécessitait régulièrement des travaux qui faisaient le bonheur des entrepreneurs, architectes et autres maçons, c’était que les gens étaient plus tolérants. Pas besoin de s’énerver pour la casse, c’était normal. Pas besoin de paniquer pour le frère du meurtrier de masse qui se baladait dans les rues, on avait vu pire.
Voilà pourquoi je me trouvais à Magnolia. Même si les choses s’étaient arrangées depuis mon passage devant le Conseil avec les autres accusés, il y avait encore des moments où les gens me regardaient comme si j’étais le genre d’individus à noyer des chiots et à décapiter des bébés avec les dents... Certes, à la guilde, tout allait bien, mais je ne pouvais pas y rester longtemps, sinon les autres finissaient par m’enfermer dans mon bureau. Avec toute la paperasse administrative à remplir ! Non mais vous vous rendez compte ? Ils me prenaient pour qui ?

*- Je sais pas, pour le Master ou un truc du genre ? Même si j’avoue que il faut avoir une imagination tordue pour te visualiser dans le rôle...
- Vous, ta gueule !*


Bon, ok, j’étais pas le Master idéal. J’étais jeune, inexpérimenté, et je n’aimais pas remplir ces formulaires pendant des heures tous les jours. Je faisais souvent en sorte de laisser quelqu’un repasser derrière moi pour finir le travail. Mais je faisais en sorte de me rattraper autrement, évidemment. Plus de missions effectuées, plus de temps avec mes camarades, et moins de temps passé seul avec une expression revêche sur le visage. Donc, l’un dans l’autre, ça s’équilibrait.
Toujours était-il que j’avais eu besoin de prendre l’air. J’ignorais si c’était le hasard ou mon subconscient qui avait guidé mes pas, mais je me trouvais une fois de plus dans la citée des Fées. Espérons que cela se déroule mieux que les précédentes...

Alors que le temps était à l’orage depuis des heures, le tonnerre grondant mais sans encore que cela éclate. Une fine pluie tiède tombait sur la ville, et cela pouvait venir de moi, mais il me semblait que les habitants étaient quelque peu fébriles. Comme s’ils attendaient quelque chose sans vraiment savoir qui spécifiquement. Curieux, je me baladais dans les rues et finis par apercevoir, au pied de la cathédrale, une espèce de scène bricolée avec un mystérieux panneau portant comme seule indication « vingt heures ». étrange, pour le moins. Mais je n’avais pas vraiment mieux à faire, et j’étais autant sujet à la curiosité que n’importe qui. Ne souhaitant pas passer à Fairy Tail pour le moment, je me rendis dans une taverne histoire d’être à l’abri, et de prendre un repas chaud en attendant l’heure.

Je revins sur place un peu en avance, et bien m’en prit, car de nombreux résidents et badauds étaient également présents, eux aussi intrigués par cet assemblage imprévu et son annonce mystérieuse. Et comme elle attirait l’attention, je n’étais pas plus sous les projecteurs qu’avant. Il faisait assez sombre, et les seules sources de lumières étaient les lampadaires et les fenêtres des maisons. Le tonnerre se rapprochait de plus en plus, à tel point qu’il se mélangeait désormais au bruit des cloches de la cathédrale qui sonnait l’heure pile, tandis qu’un individu encapuchonné se tenait désormais sur scène. Lorsque vingt heures sonna, il leva un micro et salua la foule, la ville. Je reconnus aussitôt cette voix pour l’avoir déjà entendue plusieurs fois, dont une d’assez près, et malgré moi, je me mis à sourire.

*- Tiens, mais c’est le beau-frère !
- Silence, j’écoute ce qu’il a à dire !*


Ethan Rayne, vu qu’il s’agissait bien de lui, se trouvait sur l’estrade, et s’excusait d’avoir délaissé les habitants de Magnolia si longtemps. Il avait donc choisi, plutôt qu’un long discours, de leur offrir sa spécialité : un concert endiablé. Mais il ne pouvait pas se contenter de ce genre d’entrée. Il ne serait pas un mage de Fairy Tail si c’était le cas. Et il ne fit pas les choses à moitié. En effet, difficile de faire mieux que d’être frappé par la foudre devant son public alors qu’un loup géant apparaissait à ses côtés. Et comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’un feu d’artifice éclatait autour de la scène, pendant que la musique se faisait entendre dans toutes les rues. Tout le monde avait dès lors reconnu le Raitei, et la foule était en délire, suivant la musique qui, je l’avouais, balançait bien !

Et, j’ignorais s’il s’agissait de l’ambiance, de son talent, ou juste de la musique encourageante, mais à cet instant, alors que je me laissais entraîner par le rythme, un sourire sincère apparut sur mon visage, et mes soucis disparurent. Je pouvais le faire. J’allais réussir à surmonter toutes ces épreuves. Une fois de plus, une Fée m’avait tiré du pétrin. Malgré son air parfois incongru, Ethan était vraiment un gars bien.
Et alors que, sans aller jusqu’à danser, je me mis à taper du pied en rythme, je me dis que j’essaierai de lui parler après son concert. Non pa

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]   

Le Tonnerre, les Eclairs et la Musique [Ouvert à tous]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Est :: Magnolia
-