Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Shopping à haut risque [PV Eirika]

AuteurMessage
Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Shopping à haut risque [PV Eirika]   Lun 31 Oct - 12:03



Il se pourrait bien que j'ai fait une légère erreur de jugement en plaisantant avec Eirika lors de la réunion secrète de la guilde, il y avait quelques temps de cela. Et elle m'en voulait terriblement. Comme elle était un membre puissant et une camarade, il me fallait agir pour dissiper cette tension au plus vite sous peine d'affaiblir Crime Sorciere. Et de me prendre une balle dans le dos. Oui mais voilà, la jeune fille était fière et têtue, et refuserait toute tentative standard de faire la paix avec moi. Il me fallait donc ruser. Certains pourraient même dire tricher. Mais dans notre position, suivre les règles était quelque chose de risible, donc ça devrait aller. J'avais réfléchi un long moment avant de trouver une idée qui, je l'espérais, fonctionnerait à merveille. Si tout se passait bien.
J'avais donc envoyé un message à la jeune fille, crypté selon le code employé par la guilde pour les communications à distance. Un cran inférieur au mien, mais ce dernier n'était destiné qu'à Sebastian et moi. Le message était le suivant :

« Eirika. J'ai besoin de ton assistance pour une mission de reconnaissance. Tu es la seule qui possède le profil nécessaire pour le plan établi. Tes instructions sont simples. Présente toi à l'adresse suivante dans une semaine, à midi. Porte des vêtements civils, car pour maintenir le secret, il faudra prétendre qu'il s'agit d'une sortie en couple. Je te rejoindrai et la mission pourra commencer. Si tu as des questions, j'y répondrai le moment venu.
Je compte sur toi.

Le cyborg »


S'en suivait une adresse dans le quartier commerçant d'Era. Je savais qu'aucun de nous deux n'était assez connu pour risquer d'être identifié, et c'était une des rares villes qui avait à la fois un quartier suffisant pour s'y balader, et une sécurité assez élevée pour ne pas risquer que notre rencard soit interrompu par un mage noir. Car oui, il s'agissait bien d'un rencard.
Aucune mission n'était en cours ou prévue.

Cependant, si je l'avais invitée de la sorte, elle m'aurait traqué et vidé tout son chargeur sur moi, avant de me rouler dessus, plusieurs fois, puis d'incinérer mes restes, et d'enterrer les cendres là où personne ne les aurait jamais retrouvées. Je préférais éviter ce risque. Tout ce que j'avais à faire, c'était m'assurer qu'elle ne découvre jamais la vérité, et lui dire que sa présence avait été la clé de voûte d'une mission réussie. Et pendant ce temps, elle pourrait profiter d'une journée paisible et amusante, comme une jeune fille normale au lieu d'une criminelle recherchée par de multiples organisations et toujours aux aguets. Cela détendrait sans doute son joli minois qui ne souriait, à mon grand regret, pas souvent. Et puis, qui sait ? Peut-être que je pourrais convaincre Russel d’accélérer un peu les choses entre eux ? Sinon, on aura anéanti toutes les guildes noires du royaume avant qu'ils ne se mettent en couple...

Le jour venu, j'étais donc sur place, en tenue civile mais correcte. En fait, j'étais venu naturellement, sans déguisement et avec mes vêtements classiques, afin de moi aussi me fondre dans la masse des jeunes gens qui sortaient en amoureux pour faire du lèche-vitrines. Je me rendais au lieu du rendez-vous et aperçus ma partenaire du jour, me dirigeant vers elle avec un grand sourire, parfaitement dans mon rôle.

Eiri, je suis là ! Désolé, je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps, chérie ?

si je n'étais pas mort ou blessé dans les prochaines trente secondes, alors c'était un bon début...


Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 18
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Shopping à haut risque [PV Eirika]   Dim 13 Nov - 0:39
Cela faisait un moment que je n'avais pas eu de nouvelles de sa part, depuis la réunion tendue de la guilde, en fait. Mais pas assez longtemps pour moi. Ban Sheffield, se doutail-il que ses techniques de drague l'enfonçait plus qu'autre chose pour toute personne pourvue d'un semblant d'intelligence ? Enfin, ce n'était pas la question du jour... Celle-ci était plutôt de comprendre pourquoi Ban m'avait choisie pour une mission. Effectivement, j'étais perplexe devant cette feuille de papier cryptée, dont le message caché me demandait de me rendre à Era afin d'y remplir une mission. Chose qui ne pouvait apparemment qu'être faite par moi-même. Là était tout le problème : j'étais douée pour les assassinats, voire les missions de protection, mais mes compétences ne s'étendaient pas beaucoup plus loin. Or, Ban me demandait de venir en tenue de civil pour une mission de reconnaissance, le tout en prétendant être en couple avec Ban. Il ne pouvait tout simplement pas faire plus vague, ni plus répugnant. Je finis par hausser les épaules et par faire mon sac. Dix minutes plus tard, j'étais sur la route d'Era.

En de nombreuses occasions, on m'apparentait à une machine. Quand il s'agit d'éliminer une cible, souvent. Mais aussi car mes émotions sont camouflées derrière le masque de mon visage. Par ailleurs, ma capacité à obéir aux ordres était aussi source de comparaison aux êtres mécaniques. Rien de moins étonnant, quand on sait que mes seuls vrais amis sont les machines. Elles, on peut toujours compter dessus, elles ne nous trahissent jamais. Elles faiblissent, parfois, mais c'est alors à nous de prendre soin d'elles. Quelle différence y-a-t'il alors entre elles et les êtres de chairs ? Tout ceci pour dire que j'avais appris à ne pas me poser de questions inutiles. Il y avait une raison derrière chaque chose, qu'elle soit mauvaise ou non. Les conséquences divergent juste entre le dégoût et le respect. J'espérais que Ban ferait en sorte d'avoir ce dernier et non l'autre option, car il tendait plutôt vers celle-ci pour le moment.

Je fus à destination la veille du rendez-vous, mais trop tard pour faire du tourisme. J'optai pour un hôtel bas de gamme, mais qui me parut rassurant de simplicité : je ne risquais pas d'y avoir un seul problème. Je ne venais pas souvent dans les grandes villes, alors puisque j'étais inquiète, j'avais également laissé mon fusil dans la voiture. Une moto pouvait être tape-à-l'oeil. Je n'avais récupéré que mon arme de poing, qui ne me quittait plus depuis sa première utilisation au Domus Flau.

Le lendemain, je choisis des vêtements ordinaires, en considérant ceux que je portais habituellement comme différents, et une grande écharpe pour joindre le point de rendez-vous. En sortant de l'établissement, j'eus un coup d'oeil vers ma voiture, à l'intérieur de laquelle se trouvait mon arme de longue portée. Je n'étais jamais allée en mission sans elle, auparavant. Je me contenterais d'un pistolet dissimulé sous les plis de ma veste et de ma magie des véhicule, si la mission tournait au vinaigre. Je n'aimais pas cette situation ; ne rien savoir sur ce qu'il se passerait dans les prochaines minutes, voire les prochaines heures, tout en sachant que je devrais agir en permanence. Ce serait comme être traquée. Pour une fois, les rôles s'échangeaient. J'avais hâte de savoir de quelle façon j'allais me débrouiller.

Je fus une heure en avance. Peut-être avais-je prévu trop large, mais je ne savais même quel genre de problème pouvait retarder un habitant d'Era, alors je préférais prendre des mesures importantes. D'ailleurs, quand bien même Ban était mon partenaire lors de cette mission et que celui-ci ne reposerait sans doute pas sur moi pour que l'on ait une bonne préparation, je fis plusieurs fois le tour du quartier où se trouvait le point de rendez-vous. Ainsi, j'aurais une bonne vision des choses et je risquais moins d'être prise au dépourvue ! C'est que je devais prendre la mission au sérieux : Ban était peut-être abject, mais il était le bras droit du master.

Lorsque ce fut enfin l'heure, j'attendais déjà. Quelques instants plus tard, la voix familière que j'attendais me parvint enfin. Malheureusement, les mots prononcés me rappelèrent vite que je devais jouer un rôle. Dommage, j'aurais commencé par lui faire regretter de me donner un surnom, avant de lui faire regretter de m'appeler chérie et, enfin, je lui aurais fait regretter son existence toute entière. Bah, on a pas toujours ce qu'on veut, hein ? Il va falloir s'en contenter. Quitte à jouer un rôle, autant le faire à fond et en profiter un peu.

Oh, Baban, ne t'inquiète pas, je viens juste d'arriver !


Et tous ceux présents qui avaient pu me voir errer depuis une heure commençèrent sans doute à avoir une image négative de "Baban". Néanmoins, il ne fallait pas trop se faire remarquer, alors je devrais éviter ce genre de piques à l'avenir. Il faudra la jouer encore plus fine, tout en étant concentrée sur mon environnement. Soit ! Je marchai directement vers lui, me hissai sur la pointe des pieds et l'embrassai rapidement. Il ne l'aurait sans doute pas vu venir, celle-là. Qu'importe, le plus important, maintenant, c'était de trouver un moyen d'essuyer mes lèvres désormais souillées. Et de parvenir à feindre le bonheur.

Alors, Baban, on va dans quelle direction ?

_________________

Ban Sheffield
Admin / Mage de Crime SorcièreAdmin / Mage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2015
Âge : 27
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Take Over : Machina Soul

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.690
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérant
MessageSujet: Re: Shopping à haut risque [PV Eirika]   Ven 23 Déc - 22:36



J'avais mentalement compté jusqu'à trente et j'étais toujours là pour en attester, et avec toutes mes dents et mes membres en prime. Comme quoi, Eirika était capable de faire passer sa mission avant ses sentiments personnels, même si l'espace d'un bref instant, j'avais cru voir une lueur meurtrière dans son regard. Une bon point pour elle et qui serait ajouté à son « dossier » chez Crime Sorciere. Maintenant, il fallait réussir à continuer comme ça toute l'après-midi. Ça ne devait pas être si difficile que ça... Après tout, si je pouvais faire croire à toute ma famille que j'étais un civil lambda, et que les primes que je rapportais à la maison venaient de quelques petits boulots sur le côté, je devrais réussir à faire croire à une camarade de la guilde qu'elle était en mission et non pas à une sortie à deux pour lui changer les idées. Non ?
Je souris, amusé par son idée de surnom, le genre de sourire content qu'un garçon devait faire en retrouvant sa copine, en théorie. C'était bien pensé de sa part, car cela renforçait l'impression qu'on se connaissait depuis longtemps. Pourquoi n'y avais-je pas pensé moi-même ? C'était pourtant censé être moi l'expert en infiltration et en baratinage de la guilde ! Il fallait que je lui trouve aussi un surnom, à la place de ce trop simple diminutif. Mais là comme ça, improviser n'était pas aisé. Surtout que la jeune mage prit sur elle pour maintenir la mascarade en s'approchant pour me poser un baiser fugace sur les lèvres. Ce fut infime et sans arrière-pensée, car je savais parfaitement qu'elle n'avait aucun sentiment – positif ? – à mon égard, mais l'incongruité de la chose me surprit néanmoins, et je restai figé quelques secondes, le temps de me retrouver dans mes pensées pour processer l'étape suivante du scénario.

Revenu au moment présent, je pensai à sa question, et aux éventuelles suivantes, afin de pouvoir réagir avec plus de naturel, sans marquer de pause si jamais elle me sortait encore une de ses surprises dans le genre+. Bien que je pensai être à l'abri de tout nouveau baiser, vu comment elle avait plissé les lèvres juste après. Mais après tout, on pouvait être deux à jouer à ce genre de choses, et j'allais lui sortir un lapin de mon chapeau qu'elle ne pourrait jamais voir venir !

Voyons Eiri-chérie, tu as déjà oublié ? Tu m'as dit l'autre jour que tu avais besoin de nouveaux dessous. J'ai pensé qu'on pourrait commencer par ça avant de passer au reste. Bien entendu, c'est moi qui te les offres.

Ok, là, j'y avais peut-être été un peu fort. Mais j'avais été pris au dépourvu, et j'avais réagi en conséquence. Et puis, il fallait voir les points positifs. Euh... Mh... Il y a... Bon ok, j'avais du mal à en trouver là comme ça, mais ça ne voulait pas dire qu'il n'en existait pas ! Je m'approchai donc d'Eirika pour passer un bras autour de ses épaules façon jeune couple et m'engager avec elle dans le quartier commerçant. Après quelques instants, et sans cesser de sourire, je me penchai vers elle, parlant doucement près de son oreille pour lui donner un « briefing de la mission ». Aux yeux des passants, ce serait simplement un jeune homme roucoulant avec sa petite amie.

Une de mes sources m'a raconté qu'il y avait une série d'extorsions dans les boutiques des environs. Ça serait organisé par des criminels en rapport avec une guilde noire pour amasser des fonds. Il y a plusieurs commerces où je ne peux pas réellement me rendre seul, et un jeune couple fait moins suspect. De plus, c'est une paire d'yeux et d'oreilles supplémentaires. Observe si tu vois des patrons nerveux, ou des individus suspects, mais pas d'intervention directe, pour garder ta couverture. Une légère pause, puis tout aussi discrètement, mais sur un ton plus léger. Bien entendu, tout ce que tu auras envie d'acheter dans le cadre de cette mission sera offert. J'ai eu un budget raisonnable pour la couverture, et autant joindre l'utile à l'agréable.

Je me redressai alors, riant comme si elle venait de me raconter une blague tout en maintenant un air désinvolte. Ah, ça y est, je venais de trouver un avantage à aller dans une boutique de lingerie féminine avec Eirika : après ça, tout le reste paraîtrait raisonnable et facile !


Eirika Stone
Modo / Mage de Crime SorcièreModo / Mage de Crime Sorcière

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 28/10/2015
Âge : 18
Guilde : Crime Sorciere
Magie / Malédiction / CS : Vehicule Magic / Magie des Véhicules
Magie / CS Secondaire : Gun's Magic / Revolvers Magiques

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.485
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Itinérante
MessageSujet: Re: Shopping à haut risque [PV Eirika]   Ven 10 Fév - 0:41
Nous marchions dans la rue lorsque je pensais que ça ne pouvait pas être pire. Je me fourvoyais bien misérablement ! En lui demandant notre destination, il avait eu l'avantage de choisir le premier lieu à visiter. Il avait évidemment fait un choix qu'il pensait judicieux, qui lui serait regrettable et qui rendait son cas désespéré : un magasin de lingerie féminine. Ban voulait m'en offrir. J'attendis encore un peu avant de répondre, en espérant que ce soit une blague, mais non. En fait, il enchaîna sur un autre sujet, comme si ce qu'il venait de dire était sans importance. Certes, la mission passait avant, mais... Il était pas croyable. Ainsi, d'après lui, il y aurait un réseau d'extorsion qu'il souhaitait démanteler, ici même à Era. Pourquoi pas, bien que ce fut réellement étonnant. Comme il ne pouvait décemment pas se rendre dans de certaines boutiques, il m'avait emmenée pour qu'on se serve de couverture mutuellement. Pour une fois, il n'était pas bête.

Ainsi, c'était davantage de la surveillance que des actions directes. Il avait bien fait de me choisir, malgré la situation singulière, puisque c'était mon job de surveiller des zones - et accessoirement tirer sur tout ce qui y entre. De plus, si je pouvais faire des emplettes sur le dos de la guilde, ça ferait un peu passer l'amère présence de Ban. Un peu. Enfin, pour le moment, nos jeux d'acteurs nous rendaient invisibles aux yeux des passants. Après tout, la meilleure façon de se dissimuler, ça reste encore d'être là où ne nous cherche pas : au beau milieu de la rue, sans prêter attention au fait qu'on puisse nous voir. Mais malgré la mission, on pouvait toujours rajouter un peu de piquant... Surtout pour Ban, il le méritait tellement ! Donc, alors qu'on approchait de la boutique, je lui prenais la main et m'arrêtais, de sorte à ce qu'il soit obligé de s'arrêter à son tour. D'un point de vue externe, rien d'anormal. Et pourtant...

Je veux bien rentrer là-dedans avec toi sous une seule condition. Tu essaieras tous les modèles que je souhaiterais. Voyons jusqu'à quel point tu veux me suivre.


Et bim, dans tes dents, Baban ! Moi non plus, je ne plaisantais pas ! Oh et bien sûr, j'allais prendre toutes les photos possibles ! Je ne pourrais pas les révéler à grand-monde, car je n'étais pas folle au point de révéler sa double vie, mais je l'étais suffisamment pour offrir à Sebastian une bonne raison de rire ! Qu'y gagnais-je ? Tout le plaisir de voir Ban perdre la face devant une fille, tout d'abord, puis assez de documents pour me mettre en sécurité vis-à-vis de lui !

Largement satisfaite, je lâchai la main de Baban et entrai dans la boutique afin d'y faire ce pourquoi j'étais venu : observer, surveiller et, bien évidemment, acheter. Ah, ça y est, je venais de trouver un avantage à aller dans une boutique de lingerie féminine avec Ban : après ça, j'aurais les meilleures photos compromettantes du monde, si tant est qu'il me suive.

_________________

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shopping à haut risque [PV Eirika]   

Shopping à haut risque [PV Eirika]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Era
-