Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 Mettons les choses au clair !

AuteurMessage
Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Mettons les choses au clair !   Dim 2 Oct - 20:34
C'était terminé... Je n'arrivais pas à le croire, mais tout ceci était bel et bien terminé. Le Conseil nous avait convoqués, Ethan, Quatie, Jet et moi, afin que nous puissions comparaître devant eux pour nous expliquer face aux accusations dirigées contre nous. Bien évidemment, elles étaient toutes vraies, mais les raisons indiquées n'avaient jamais été les bonnes. Quatie avait voulu sauver l'amour de sa vie en la personne de Leito, je n'arrivais toujours pas à croire qu'ils avaient fini par se rapprocher autant, mais je leur souhaitais beaucoup de bonheur malgré les obstacles qui se dresseront sur leur route. Jet avait rejoint l'armée ennemi afin de rembourser la dette que nous leur devions suite à l'histoire des Régalias, sans leur aide, jamais les Dragon Slayers n'auraient retrouvé la raison avant de commettre l'irréparable et nous n'aurions jamais pu combattre les Dragons. Ethan s'était déchaîné suite à la menace qui planait sur Natsumi et son amour pour elle s'était changé en une folie destructrice que rien n'avait arrêté. Quant à moi, j'avais eu plusieurs raisons. Je voulais sauver mes sœurs et mon cousin enchaîné, je voulais éviter le plus possible l'effusion de sang, je voulais remercier les mages noirs de m'avoir retenu lors de ma possession par le Régalia du Ciel. Tant de choses que j'avais voulu accomplir, mais j'en avais été incapable. Enfin, ce n'était pas le moment de m'apitoyer sur mon sort, Aoyuki-nii me l'avait bien fait comprendre lorsqu'il m'avait trouvé lors de sa mission par le plus grand des hasards.

Suite à l'intervention de Johanna Célès, de Hiro et d'Aoyuki, messager de feu Alandro, Ethan, Jet et moi étions devenus Masters, bloquant le Conseil dans leur décision. Quatie était parvenue à s'échapper par la même occasion, en effet, si elle était accusée et moi non alors que nous étions tous les deux suspectés de la même trahison, cela aurait créé trop de problèmes à régler. N'empêche... je n'arrivais toujours pas à croire que j'étais le nouveau Master de Quatro Cerberus. Dans un sens, cela réglait tous mes problèmes. Je ne pouvais plus répondre présent envers l'appel du Dark Knight pour rejoindre sa guilde, le Conseil n'avait plus la même emprise sur moi et je pouvais rester un Cerbère, comme je l'avais toujours voulu. J'avais l'impression d'avoir un énorme poids retiré de mes épaules et tout cela, je le devais à mon Master, enfin... à Hiro puisque je ne pouvais plus vraiment l'appeler ainsi. Je me promettais de devenir comme lui, à l'écoute de tous les membres de ma guilde, à les comprendre et deviner leurs intentions avant même qu'ils se décident à faire quelque chose et à faire en sorte de ne jamais me sentir supérieur à eux, mais cela, c'était très facile à faire à mes yeux. Alors que chacun allait prendre la direction de sa guilde, je me rappelais d'une chose que je voulais faire avant tout cela. J'attendis que les Fées de Magnolia poursuivent leur route avant de me tourner vers Johanna et Hiro en m'adressant toujours à eux avec respect.

Puis-je vous laisser un moment le temps d'avoir une discussion importante avec Jet ? Il y a certaines choses dont nous devons parler.
Est-ce un ordre de mon Master ?
Hiro !
Roooh, ça va. Je vais passer le temps avec Heion, après tout, j'adore les canidés.

Décidément, il ne changera sans doute jamais. Même s'il venait de me démontrer qu'il possédait des capacités intellectuelles impressionnantes, il restait toujours le gamin Cerbère aux yeux de tous, celui que tout le monde appréciait. Je le vis s'éloigner avec mon familier qui ne semblait pas mécontent de rester avec lui, après tout, il l'avait toujours bien traité et il n'allait jamais contre sa volonté, Heion ne l'avait donc jamais repoussé. Roséa m'accorda également cette requête et je pris mes distances avec eux en compagnie de Jet avant d'être suffisamment loin pour qu'ils ne nous entendent pas, même si nous étions encore dans leur champ de vision. Je me mis face au magnétiseur avant de prendre une mine contrariée avec à l'esprit les diverses raisons qui me poussaient à l'avoir.

Alors ? Tu n'as rien à me dire ?

_________________



Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Mar 25 Oct - 14:55
J'étais... libre. Ressorti du palais du Conseil sans être couvert de chaînes et exposé comme exemple à tous ceux qui oseraient contester la plus haute autorité de Fiore. Une partie de moi n'y croyait toujours pas, comme si c'était un rêve et ue j'allais me réveiller. Ou peut-être, si je voulais être macabre, que j'étais actuellement en train de mourir sur Gehenna Island, et que tout ce qui avait suivi n'était qu'une hallucination incroyablement réaliste suite à la perte de sang et au choc, et que mon cerveau me faisait passer pour adoucir mes derniers instants.

*- Ce que tu peux être glauque et sinistre quand tu veux ! Je comprends pas comment tu as tenu jusqu'ici sans qu'un autre ou toi-même n'abrège nos souffrances.
- Que-
- T'inquiètes, je suis juste la partie de ton esprit qui aime mettre en évidence toutes tes failles. Comme tu as craqué sous la pression, tu es désormais assez fêlé pour avoir des discussions avec toi-même. Et non, ce n'est pas une hallucination. Même nous on n'irait pas jusque là.
- ...*


Nous avions ainsi fait une certaine partie du voyage tous ensembles, les quatre accusés, les deux Masters -désormais ex – et le messager qui avait amené le cas d'Ethan. À vrai dire, vu l'état de certains, les discussions avaient été plutôt limitées et hésitantes, surtout de mon côté. Je n'avais pas encore complètement pris conscience de ce qui m'était arrivé. Moi, Master ? Alors que j'avais déjà des difficultés à me gérer moi-même ? Cependant, Mast- Johanna n'aurait pas mis la guilde en danger ou dans une situation précaire juste pour me tirer du pétrin. Elle avait confiance en mes capacités. Ou plutôt en mon potentiel, comme elle l'avait elle-même dit. Je me devais donc de faire de mon mieux pour ne pas la décevoir, ni laisser tomber les autres, et ceux peu importe à quel point je doutais de moi.
Arrivé à un certain point, les trois Fées nous saluèrent avant de repartir de leur côté, en direction de Magnolia. Je les saluai distraitement mais poliment, avant de sentir un frisson me traverser. Je me retournai alors pour voir Ren s'excuser auprès de Hiro et Johanna dans le but de discuter avec moi, en privé. Je laissai échapper un rire nerveux à cette déclaration, ne me détendant pas en voyant le Cerberus Tensaï plaisanter avec son désormais Master.

Hiro, Johanna. Dis-je en hésitant encore quelque peu sur le fait de ne pas les appeler par leur titre. Le respect et moi, ça faisait deux, mais c'était quelque-chose auquel j'allais avoir du mal à m'habituer. Si vous le permettez, je vais vous laisser le temps de régler ça. Je vous laisse Blitz un instant.

Bien entendu Master Jet. Nous attendrons ici.

Je riais une fois de plus nerveusement, vraiment pas à l'aise avec le fait que ce soit Roséa qui me donne du « Master » et pas l'inverse. Je me demandais combien de temps il me faudrait avant de réagir naturellement à ce titre... Enfin, ça dépendait déjà de si je survivais à ce qui allais suivre.

*- Alors, quel est ton plan d'action ?
- J'attends déjà de voir ce qu'il va dire. C'est Ren, il peut pas être violent. Enfin, pas envers un ami. Je crois.
- On va voir ça.
- J'ai l'impression que ça t'amuse...


Une fois hors de portée d'écoute, quelques dizaines de mètres plus loin, le Lotus Mélancolique se retourna, froid et contrarié – un air que je n'avais jamais vu sur lui – et me demanda sans préambules si j'avais des choses à lui dire. Je tentai vainement de garder un visage impassible pendant que je passais en revue toutes les raisons pour lesquelles il pouvait être en colère contre moi. Et il y en avait un certain nombre... Comment allais-je faire pour aborder cette discussion avec lui ? Ren était habituellement pacifiste et compréhensif, mais quelque-chose me disait qu'on avait depuis longtemps passé le stage des négociations ici. Après une bonne minute de réflexion, je déglutis et pris un air aussi innocent que je pouvais avant de répondre.

Si, bien sûr. Mais je préfère te laisser commencer plutôt que de m'enfoncer plus encore en parlant en premier...

_________________

Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Sam 29 Oct - 14:47
J'étais en colère, mais ce n'était pas une énorme colère qui allait me faire sortir de mes gonds, c'était plutôt une colère que l'on avait envers une personne que l'on aimait et qui nous avait fait un mauvais plan. De toute façon, j'étais connu pour rester calme et laisser mes émotions déborder intensément que rarement. Que personne ne me rappelle mes écarts après la bataille de Géhenna ! Enfin bref, Hiro et Johanna avaient accédé à notre requête de nous entretenir en privé. Le connaissant, mon Master devait déjà savoir quel serait le sujet de notre conversation, après tout, il avait su pour moi depuis un bon moment, je ne pouvais pas décidément rien lui cacher, mais ce n'était pas si mal en fin de compte. Je remarquais que les deux anciens Masters venaient de gentiment nous taquiner sur notre promotion surprise et je me rendais compte que le sérieux de Johanna n'était qu'un masque qu'elle laissait glisser de temps en temps. Jet me suivit sans rien dire, ce qui n'avait vraiment rien d'étonnant, lui-même devait se douter de ce qui allait se passer maintenant que nous allions pouvoir avoir une discussion seul à seul. Lorsque je lui demandais s'il n'avait rien à me dire, il semblait réfléchir avant de répliquer naturellement :

Si, bien sûr. Mais je préfère te laisser commencer plutôt que de m'enfoncer plus encore en parlant en premier...
Ça sert à rien de parler doucement, je t'entends quand même !

En effet, mes sens étaient plus développés que ceux des humains normaux si bien que je parvenais à entendre très nettement la fin de sa phrase qui avait le volume sonore proche d'un murmure. Mon ton était cassant. J'avais répliqué presque à la fin de sa phrase, montrant que je n'avais pas du tout l'intention de rester aussi calme que d'habitude. Même si nous avions la même taille, j'avais l'impression de me sentir plus grand que lui, sûrement parce que j'endossais le rôle de l'accusateur. Je respirais lentement pour ne pas m'emporter trop vite, après tout, je cherchais à obtenir des explications sur tout ce qu'il avait fait. Je jetais un coup d’œil en direction de Hiro et de Johanna pour me rendre compte qu'ils n'entendaient vraiment rien de ce que nous pouvions dire, même si j'avais légèrement haussé le ton. Je revenais sur Jet tout en l'observant sévèrement en repensant à tous ces moments où j'avais eu envie de lui faire la leçon pour lui apprendre à être plus prudent. Premièrement, il s'était lancé seul contre un possible rassemblement de mages noirs, au final, il avait fait fuir mon frère Cobra et nous avions fait connaissance. Ensuite, il m'avait volontairement suivi malgré mes précautions pour trouver le Dark Knight afin de rallier son armée, il avait bien failli nous faire tuer ce jour-là... Pendant la bataille de Géhenna, il était mort sous mes yeux puisqu'il représentait une menace importante à cause de son lien avec le Master de Grimoire Heart. Et bien que le point précédent restait le plus important, il y avait aussi l'épisode lors du festival de Val où Rin avait fini dans une tenue trop légère avec un magnifique coup porté par le magnétiseur que j'avais sous les yeux.

Tu veux me laisser commencer ? C'est pas plutôt à toi de m'expliquer tout ça ?! Pourquoi je t'en voudrais autant à ton avis ?! Réfléchis bien !

Bien évidemment qu'il savait tout ce que j'avais en tête, bien évidemment qu'il ne voulait pas en reparler et qu'il voudrait sûrement oublier tous ces épisodes. Toutefois, il n'était pas le seul concerné dans toutes ces histoires, j'y étais lié plus ou moins directement pour certaines et je n'allais pas tourner la page tant qu'il ne m'aurait pas expliqué ce qui lui était passé par la tête à chaque fois. J'étais vraiment à deux doigts de craquer et de me mettre à hurler. Mon ton était plus élevé et dur que la normale, mais ce n'était encore rien avec ce qui l'attendait s'il continuait son cinéma. Des vents commençaient déjà à se lever par moments, montrant que je me contrôlais encore, mais pas totalement. Pour son propre intérêt, il allait devoir tout expliquer dans les moindres détails et ensuite... j'aviserais.

_________________



Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Mar 1 Nov - 2:04
Fichue ouïe de Dragon Slayer !

Je ne savais même pas pourquoi j'avais baissé de volume. Peut-être parce que je n'assumais pas ce que j'avais fait ? Mais même cela, ça ne me ressemblait pas. J'avais pour habitude de toujours aller au bout de mes idées sans essayer de me défiler. C'était même pour ça que j'avais tout avoué devant le Conseil, en connaissant tous les risques et les conséquences que cela engendrerait. Alors pourquoi diable avais-je tant de difficulté à parler franchement à Ren, qui avait été parmi les personnes les plus patientes et compréhensives avec moi ?
Sans doute car si je me fichais de salir mon nom ou de décevoir les Conseillers, cela me faisait mal de décevoir un vrai ami.

*- C'est rare pour toi de considérer des personnes comme des amis. Et plus rare encore de l'admettre.
- Oui, et bien Ren est un des rares qui le mérite. Et si je ne l'admettais pas, je serai pas en déni, je serai simplement stupide.
- Ah là, je vais pas te contredire...*


Maintenant que je savais pourquoi j'avais cette boule dans l'estomac, et qu'elle commençait à se réduire, je devais faire face. D'autant que Ren commençait à s'impatienter et à hausser le ton. Bon sang, j'avais l'impression d'être de retour en arrière, quand Erik m'engueulait pour une gaffe que j'avais faite étant petit. J'étais l'égal de Ren, en titre si pas en force, alors comment se faisait-il que je me sente si dominé ? Car lui était dans son droit et moi pas.

*- Wouaouh, deux questions personnelles que tu résous en quelques instants ? Tu dois être dans une forme d'enfer ? Ou alors, c'est juste car tu as fini de t'apitoyer sur ton sort.
- Ferme. Ta. Saleté. De. Clapet.*


Bon, je fis un bref récapitulatif mental des choses pour lesquelles Ren pouvait m'en vouloir, et il y en avait en effet quelques unes. Après réflexion, il était un modèle de contrôle de soi. Si nos positions avaient été échangées, je serais déjà en train de lui mettre des claques en lui criant dessus. Et vu comment il fulminait, ce n'était qu'une question de temps avant que mon visage face la rencontre de ses poings. À moins que cette fois-ci, il ne lâche Heion sans le rappeler. Il avait l'embarras du choix. Et quand on y réfléchissait, moi aussi. J'avais décider d'avouer, mais pas comment. Les méthodes étaient nombreuses, et je réfléchis un cours instant en silence avant d'opter pour une très culottée.
Ou très stupide.

Alors, en partant depuis le début, je t'ai suivi à une réunion secrète à ton insu, je me suis aspergé d'un parfum qui t'a donné la nausée pendant plusieurs jours, j'ai provoqué le mage noir le plus dangereux depuis Zeref qui, coïncidence extraordinaire, s'est révélé être mon enfoiré de frère, j'ai refusé d'obéir à son ultimatum alors que ma vie était dans la balance avec une lettre insultante et le mettant au défi de m'arrêter, j'ai participé à une bataille contre l'armée runique, durant laquelle j'ai révélé mon visage, ce qui a fait de moi un ennemi public, le tout en lacryma-vision dans tout le royaume et je suis momentanément décédé durant cette bataille. Ah oui, et j'ai avoué ma culpabilité devant le Conseil il y a moins de quelques heures. Je pense que c'est tout. Mais sinon, à part ça, je ne vois vraiment pas de quoi tu veux discuter avec moi, non.

J'avais compté sur mes doigts chaque « faute » que j'avais commise et qu'il pourrait retenir contre moi avant de me redresser et de le regarder dans les yeux, l'air accusateur moi aussi. Comme si je lui en voulais de retenir de si petites choses contre moi, et que les problèmes venaient de lui.

*Décollage dans cinq, quatre, trois...*

_________________

Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Dim 6 Nov - 21:55
Il était très rare que je m'acharne autant sur une même personne, j'étais plutôt du genre patient et compatissant, si bien que je comprenais la personne et que je lui expliquais ce qui n'allait pas calmement tout en lui faisant la leçon afin d'éviter qu'elle recommence. En fin de compte, c'était peut-être ma façon de faire avec les autres qui avait poussé Hiro à se rendre compte que j'avais les capacités d'être Master. Être à l'écoute des autres et régler leurs problèmes sans prendre parti étaient deux points que je retrouvais énormément chez l'ancien Master des Cerbères, ajouté à cela son intelligence supérieure qui lui permettait d'avoir toujours au moins un coup d'avance sur ses adversaires. Néanmoins, bien que mon côté calme était en train de me retenir jusqu'à présent, je commençais un peu trop à m'échauffer devant le comportement du magnétiseur qui pourrait me présenter des excuses pour tout ce qu'il m'avait fait subir. Bon... il avait aussi bien encaissé dans un sens, mais il avait voulu prendre toutes les responsabilités sur lui alors que nous étions plusieurs et qu'il aurait dû partager ce fardeau avec moi. Lorsque je l'entendis pester contre les sens développés des Dragon Slayers, je me retins de ne pas relâcher toute la frustration que j'avais accumulée ces derniers temps. Ce n'était pas encore le bon moment. Je respirai longuement pour me pousser au calme et seuls des vents soufflèrent autour de moi, pas encore assez puissants pour être considérés comme venant de moi. Comme j'étais presque hors de moi, je n'avais pas ce réflexe de ''lire'' les émotions de mon interlocuteur, sans doute cela m'aurait permis de m'apaiser puisque je me serais occupé l'esprit autrement, mais en ce moment, je n'avais qu'une seule idée en tête : le forcer à présenter des excuses correctes ! Il semblait en pleine réflexion et cherchait sans doute le meilleur moyen de s'expliquer avant de finalement énoncer ses fautes les unes après les autres en levant un doigt à chaque fois.

Alors, en partant depuis le début, je t'ai suivi à une réunion secrète à ton insu, je me suis aspergé d'un parfum qui t'a donné la nausée pendant plusieurs jours, j'ai provoqué le mage noir le plus dangereux depuis Zeref qui, coïncidence extraordinaire, s'est révélé être mon enfoiré de frère, j'ai refusé d'obéir à son ultimatum alors que ma vie était dans la balance avec une lettre insultante et le mettant au défi de m'arrêter, j'ai participé à une bataille contre l'armée runique, durant laquelle j'ai révélé mon visage, ce qui a fait de moi un ennemi public, le tout en lacryma-vision dans tout le royaume et je suis momentanément décédé durant cette bataille. Ah oui, et j'ai avoué ma culpabilité devant le Conseil il y a moins de quelques heures. Je pense que c'est tout. Mais sinon, à part ça, je ne vois vraiment pas de quoi tu veux discuter avec moi, non.

La surprise s'afficha alors sur mon faciès. Premièrement, je ne pensais pas que Jet aurait été capable d'avouer toutes ses fautes de manière aussi neutre alors que c'était justement ce que je lui reprochais. Deuxièmement, la manière dont il avait d'énoncer les faits avec un tel ton montrait clairement qu'il n'allait pas s'excuser et qu'il ne se sentait pas du tout responsable de ma colère. Au contraire, à l'entendre, c'était de ma faute tout cela. De ma faute s'il m'avait suivi alors qu'il n'aurait pas dû ! De ma faute s'il avait participé à cette bataille alors qu'il avait ses propres raisons ! De ma faute s'il était mort sur le champ de bataille alors qu'il aurait dû être plus prudent en apprenant son nouveau statut ! De ma faute s'il avait honnêtement avoué devant le Conseil sa présence dans le ''mauvais'' camp alors que nous cherchions tous à nous disculper des accusations ensemble ! Je baissais la tête tout en serrant les poings devant un tel spectacle. Mon corps commençait à trembler et le phénomène s'amplifia jusqu'à ce que je relâche tous les vents que j'avais contenus jusqu'à présent par miracle. D'un mouvement de mes bras, les ailes du Dragon du Ciel se développèrent et emportèrent le responsable de mon emportement dans les airs, mais je n'en avais pas fini avec lui. D'un bond, je le dépassais en terme d'altitude avant de le renvoyer sur la terre ferme d'un coup de paume sans me soucier du fait que l'atterrissage allait être violent pour lui ; et encore, je me retenais, je pourrais l'envoyer aux soins intensifs si je me déchaînais réellement. Descendant en piqué tel un aigle sur sa proie, je chargeai mon poing dans sa direction et je finis par l'abattre... sur le sol à quelques centimètres de sa tête.

C'est ma faute si tu n'es pas capable d'être prudent quand il le faut ?! C'est ma faute si tu as décidé de combattre les Runiques pour honorer ta dette ?! Bordel Jet ! Ouvre les yeux ! Tu as été irresponsable sur toute la ligne ! Tu es mort là-bas ! Je t'ai vu... mourir... sous mes yeux... j'ai rien pu faire...

J'avais commencé par hurler mes mots, tout en continuant de frapper le sol au même endroit parce que je ne voulais pas le toucher lui et que je devais me défouler. Les anciens Masters avaient dû remarquer nos mouvements dans les airs et entendre les cris que je venais de pousser. Je me doutais que Hiro comprendrait ce que j'avais derrière la tête, pourtant, au moment où je l'avais fait, je n'y avais pas pensé du tout, j'avais totalement oublié leur présence à tous les deux, ainsi qu'à nos familiers qui patientaient un peu plus loin. Mes émotions étaient trop fortes et leur libération avait tout simplement été trop puissante. Des larmes se mirent à couleur le long de mes joues jusqu'à chuter sur le visage du magnétiseur lorsque j'avais rappelé le fait qu'il avait perdu la vie à Géhenna. Se rendait-il compte de la chance qu'il avait eu d'avoir fait partie des miraculés ? Savait-il le nombre de personnes qui auraient souhaité être à sa place ?

J'ai perdu une sœur là-bas... mon cousin céleste aussi... j'ai cru que Quatie allait mourir... et toi, tu es mort sans que je puisse te venir en aide... Est-ce que tu peux comprendre... ce que j'ai ressenti à ce moment-là au moins ?

Ma voix n'était pas assurée, elle semblait trembler assez souvent et les sanglots qui la coupaient n'arrangeaient absolument rien. Je ne savais pas comment il allait réagir. Il pourrait se payer ma tête pour craquer d'une telle manière et je pensais alors que j'arrêterai immédiatement de le voir. Il pourrait également enfin comprendre à quel point il avait été dans l'erreur et comprendrait enfin ce qui m'avait poussé à être aussi violent envers lui. Ce n'était pas un besoin de le blesser, je voulais juste le brusquer assez pour qu'il se rende compte qu'il avait frôlé de très peu la mort, qu'il avait pu avoir la chance de se voir offrir une seconde vie, qu'il devrait se montrer plus responsable et prudent à l'avenir. Peut-être s'en était-il déjà rendu compte ? Mais l'épisode face au Conseil me faisait penser le contraire et j'avais décidé de le secouer pour le lui faire comprendre. Certes, je ne m'attendais pas à voir mes émotions déborder de la sorte, mais au final, cela faisait un bien fou de relâcher ce que l'on avait sur le cœur.

_________________



Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Dim 20 Nov - 22:57
*-... deux, un...*

Le timing n'était pas exact, mais le présage si. Après avoir affiché un air surpris, et un peu blessé, Ren baissa le visage, m'empêchant par la même occasion de voir son regard. Une partie de moi éprouvait des remords à ainsi faire du mal à un ami. Malheureusement, la majeure partie de mon esprit était occupée à essayer de trouver une issue à mes tracas personnels pendant qu'une troisième partie faisait du sarcasme. Autant dire que je n'avais pas vraiment la tête à m'occuper des états d'âme des autres, même de ceux de Ren. Je ne pouvais pas faire la paix avec les autres avant de réussir à faire la paix avec moi-même...
Cependant, le Pourfendeur de Dragons tremblait littéralement de rage, et soudainement, d'un geste, il libéra une puissante rafale de vent qui me propulsa loin dans les airs. Pendant les quelques instants où je me trouvai suspendu dans le ciel, j'aperçus non loin Hiro qui semblait vouloir venir vers nous, tandis que Johanna lui faisait signe de laisser faire sans intervenir. Merci Johanna... Cependant, je n'eus pas le temps de m'attarder là-dessus car la comète Ren me dépassa brusquement avant de me frapper du poing, me renvoyant vers le sol à toute vitesse. Je m'écrasais bruyamment dans l'herbe qui se creusa sous l'impact, et j'eus le souffle coupé par cette violence. Et pourtant, Ren s'était retenu, où je serais bien plus amoché qu'ici.

*Exactement. Alors, tu pourrais éviter de l'agacer encore plus ? Je suis aussi dans ce corps, je te signale...*

Il atterrit alors violemment, son poing s'abattant à quelques centimètres seulement de mon visage, et se mit à me hurler dessus tout en continuant de marteler le sol qui se creusait à chaque coup. Dans ce comportement si inhabituel pour lui, il déversait sa frustration, sa rage et sa peine. Et j'encaissai sans mot dire, sans même broncher, et ce même s'il avait mal compris. Je ne l'accusais pas. Je ne l'avais jamais accusé. Mais il fallait croire que mon comportement nonchalant avait mal été interprété. Je sentis cependant que je commençais à craquer quand il se mit à pleurer. Même moi je ne pouvais pas rester complètement insensible à cette vision. Mais au lieu de ressentir du chagrin ou de la culpabilité, je sentais une boule grossir dans mon estomac, quand il reprit la parole. Quand il amena la discussion sur un sujet plus personnel, parlant d'Elena, que j'avais rencontrée et qui m'avait aidé dans ma compréhension du monde. De Leïto, que je n'avais jamais vu, mais dont j'avais évidemment entendu parler. De Quatie, qui avait l'air d'une personne bien et avait bien failli sortir marquée à vie de ce jour-là. Puis de moi.
C'est là que le barrage céda.

Je tendis un bras, attrapant Ren par son col pour le ramener près de moi, alors que j'étais encore allongé dans l'herbe.

ET QUE CROIS-TU QUE MOI JE RESSENS DEPUIS CE JOUR-LÀ ?!

Je le repoussai en arrière, furieux, et me redressai, le visage convulsé par la colère et aussi par la douleur. Tous ces sentiments que je retenais depuis des mois, toutes ces émotions qui me déchiraient et que je cachai à tous, même ceux qui me connaissaient, venait d'atteindre le trop-plein, et je me retrouvais à mon tour à lui hurler dessus, plus par désespoir que pour vraiment lui faire mal.

Oui, je suis mort. Et maintenant je suis là ! Il ne se passe pas un jour sans que je me demande pourquoi j'ai eu cette chance. Sans avoir la moindre réponse ! Et je vais devoir vivre avec ça jusqu'à la fin de mes jours ! Pourquoi ? Pourquoi moi ? Je suis une ordure, alors je méritais de mourir comme un chien ! Mais pas eux ! Pas tous ces gens ! C'est moi qui aurait du y rester ! Tu souffres car eux sont morts ? Moi je souffre car JE SUIS VIVANT ! ET CE N'EST ! PAS ! JUSTE !!!

_________________

Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Dim 4 Déc - 1:04
Face à la stupidité très franche de Jet, j'avais décidé de le secouer de manière tellement brutale que j'avais dosé mes coups pour ne pas le blesser tout en laissant les vents se déchaîner comme ils le désiraient. Ainsi, le magnétiseur s'était retrouvé à faire son baptême de l'air de façon très inconfortable et il avait rejoint le sol douloureusement. Il fallait dire que lorsque l'on n'était pas habitué à voler, l'atterrissage était très souvent accompagné de bleus ou blessures plus ou moins minimes. Le sol s'était légèrement affaissé sous le corps du nouveau Master de Lamia Scale, mais ce n'était rien en comparaison à la zone que j'avais frappée proche de son visage. Ainsi, il allait peut-être comprendre à quel point il était stupide, du moins, c'était ce que j'espérais, même si ce n'était pas gagné. Les larmes étaient apparues sans même que je les sente venir et, ne pouvant pas les retenir, elles s'étaient déversées sur le visage de Jet alors que je l'observais intensément pour obtenir sa réaction. Bien évidemment, je voyais de plus en plus flou et tandis que je chassais le trop plein d'un mouvement de bras, je ne vis pas le magnétiseur lever son bras pour m'attraper par le col. Néanmoins, je le sentis et je fus brusquement ramené proche de lui sans pouvoir y faire quoi que ce soit avant qu'il ne décide de céder à son tour.

ET QUE CROIS-TU QUE MOI JE RESSENS DEPUIS CE JOUR-LÀ ?!

Après ses paroles, le Lamia me poussa brutalement en arrière avant de se redresser tandis que j'étais à terre puisque je n'avais pas prévu une telle réaction de sa part. Son visage n'était pas aussi neutre que la normale, lui qui d'habitude arrivait à ne pas montrer ce qu'il pensait venait de voir une première barrière céder suite aux dernières actions et ce n'était pas fini. Ses émotions ressemblaient à une véritable tornade, à croire qu'il avait tout gardé pour lui et qu'il venait d'ouvrir les vannes, provoquant un raz-de-marée intérieur sur lequel il n'avait plus aucun contrôle. C'était d'ailleurs pour cette raison que je restais surpris, j'étais moi-même perdu au milieu de ce cataclysme alors que j'étais censé être spectateur de l'expression de ses émotions. Toutefois, sa voix revint à mes oreilles et me sortit de ma transe pour me concentrer sur ce qu'il disait.

Oui, je suis mort. Et maintenant je suis là ! Il ne se passe pas un jour sans que je me demande pourquoi j'ai eu cette chance. Sans avoir la moindre réponse ! Et je vais devoir vivre avec ça jusqu'à la fin de mes jours ! Pourquoi ? Pourquoi moi ? Je suis une ordure, alors je méritais de mourir comme un chien ! Mais pas eux ! Pas tous ces gens ! C'est moi qui aurait du y rester ! Tu souffres car eux sont morts ? Moi je souffre car JE SUIS VIVANT ! ET CE N'EST ! PAS ! JUSTE !!!

À présent je comprenais un peu mieux pourquoi il était aussi sombre et pour quelles raisons il avait à tout prix voulu prendre toutes les accusations à notre place. Il regrettait d'être encore en vie, il se considérait comme une personne avec très peu de valeur qui aurait mieux fait de perdre la vie à la place de ces soldats et mages morts lors de la bataille. Comment pouvait-il avoir une si mauvaise opinion de lui-même ? Certes, les derniers événements ne jouaient pas en sa faveur, surtout la découverte de son lien de parenté avec l'ennemi public numéro un qui n'était pas si mauvais que l'on voulait bien le faire croire. Toutefois, je ne voyais pas ce qui le motivait tant à vouloir être un bouc émissaire pour les autres. Jet avait des qualités, il était droit et juste, il me l'avait montré malgré le peu de temps que nous avions passé ensemble. Néanmoins, en ce moment même, il était juste totalement idiot. Il était vrai que j'avais été triste pour tous les morts qu'il y avait eu à Gehenna, des personnes proches avaient vu leur vie s'éteindre et j'avais eu beaucoup de mal à l'accepter, j'étais même plongé dans les ténèbres tant redoutées par ma sœur des Ombres. Cela ne m'avait pas empêché d'en sortir grâce aux liens que j'avais avec les autres, c'était avec l'aide de Hiro, de Heion, d'Elena, d'Aoyuki et de tant d'autres que j'étais parvenu à retrouver la lumière et à reprendre la place qui était la mienne. Souffrir parce qu'il était en vie ? Mais c'était justement ce qui montrait qu'il l'était ! La vie n'était pas un paisible chemin où tout souriait, il y avait des obstacles à passer, des épreuves à surmonter et cela se faisait avec les autres. L'enseignement de ma mère m'avait appris que chaque méritait d'être préservée, même celle du pire tyran était présente pour une bonne raison. Rejeter le don de la vie comme le faisait le magnétiseur ne faisait qu'attiser ma colère. Je me redressai pour l'observer face à face étant donné que nous avions une taille similaire, je pris une grande inspiration avant de sortir mon sermon.

Tu... tu n'es qu'un... CONNARD ÉGOCENTRIQUE ! Tu penses qu'à ce que tu peux ressentir à ton propre sujet ! Mais les autres tu y penses ?! Si jamais tu meures, tes proches vont réagir comment à ton avis ? Tu es incapable de répondre à cette question parce que tu restes fixé sur toi-même, Johanna a été idiote d'avoir nommé un salaud de ton genre comme Master !

Et oui, vous avez bien lu ! Il a fallu plusieurs années avant de pouvoir lire Ren jurer, c'est quelque chose d'assez impressionnant, même moi, j'ai du mal à me relire, mais il faut que ça reste ainsi. L'insulte que j'avais sortie était accompagnée d'un joli crochet du droit qui allait sans doute le sonner tout autant que mes paroles. Je n'avais utilisé aucune magie à l'intérieur, juste ma force naturelle qui était déjà bien assez pour faire passer le message. Aoyuki avait décidé de ranger les poings pour discuter convenablement avec moi alors qu'il n'était pas fait pour ce genre de choses. J'avais plus ou moins consciemment décidé de faire la même chose avec le nouveau Master de Lamia Scale. Préférant les mots aux poings, il valait mieux que j'utilise la seconde méthode pour lui rentrer ce que j'avais à lui dire dans le crane. Il était le nouveau Master d'une guilde renommée, en ne pensant qu'à lui-même, Lamia Scale était condamnée d'avance. Il fallait qu'il se réveille et qu'il prenne un nouveau départ avec la vie qui lui avait offerte pour changer et s'intéresser davantage à toutes les personnes qui lui étaient proches : ses camarades, ses connaissances et ses amis s'il en avait vraiment, bien que je me considérais dans le dernier lot vu ce que nous avions traversé ensemble. Je me fichais totalement que Hiro et Johanna m'entendent, cette dernière comprendrait sûrement pourquoi j'en venais à prononcer de telles paroles et le Cerbère n'allait probablement pas intervenir, préférant plutôt voir comment son successeur allait se débrouiller. En plus, ils avaient déjà du me voir faire voler le magnétiseur, donc c'était déjà trop tard pour faire machine arrière. Maintenant Jet, à toi de me montrer que tu as compris !

_________________



Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Mar 20 Déc - 16:48
Si je n'avais pas été en train de m'apitoyer sur mon sort, j'aurais été très surpris de ma réaction. Depuis des années, je gardais tout pour moi, sans rien extérioriser. C'était normal pour moi : pourquoi accabler les autres de mes soucis, de mes problèmes ? Je n'avais pas besoin de les entraîner avec moi. Mieux valait qu'une seule personne souffre au lieu de plusieurs... Mais pas cette fois. Peut-être que le stress du procès avait fragilisé ma retenue. Ou peut-être que j'avais simplement atteint les limites de ce que je pouvais supporter avant de céder. Une partie de moi se rendait compte que c'était immature, voire carrément stupide. La partie responsable de cette petite voix dans ma tête. Mais elle était étrangement silencieuse depuis quelques minutes...
Je regardai Ren après lui avoir presque craché au visage ce que je ressentais. Je n'arrivais même pas à pleurer tant j'avais mal, mais lui semblait choqué. La peine qui s'affichait sur son visage quand il parlait de son cas avait disparu pour laisser place à de la surprise, de la consternation et finalement... de la colère ? Le Slayer céleste se redressa à son tour, poings serrés, et sembla chercher un moment ses mots, avant de m'insulter en me balançant un beau crochet qui me fit un peu reculer en me surprenant. Ren avait toujours été pacifiste, mais c'était la seconde fois en quelques instants qu'il levait la main sur moi. Mais ma surprise disparut se changea en colère quand j'entendis son sermon. Dans un grognement, je repartis vers l'avant, lui flanquant à mon tour un solide uppercut à l'estomac.

Égocentrique ? Fixé sur moi-même ? Comment oses-tu ?!
*- Colère au lieu d’apitoiement, on progresse...*


Je foudroyai du regard le pourfendeur de Dragons alors que le barrage cédait, et que je lui lâchai à la figure tout ce que j'ignorais que j'avais en moi, prêt à le frapper de nouveau, sans me préoccuper de la présence pas si loin de là de Johanna et Hiro, sans même parler de Heion et Blitz. Il fallait que ça sorte.

Comment oses-tu dire ça de moi, Ren ?! J'ai TOUJOURS fait passer tous les autres avant moi ! Depuis que je suis mage, j'ai toujours fait tout ce que je pouvais pour aider les gens, même quand j'en avais pas envie ou que ça me créait des emmerdes ! Je n'ai jamais rien demandé pour moi ! Tu crois que les autres vont mal réagir quand j'y passerai ? Pourquoi tu crois que j'essaie de tenir tout le monde à l'écart alors que ça fait si mal d'être seul ? CAR JE TIENS À EUX, ABRUTI ! C'EST MA FAMILLE ET JE VEUX PAS QU'ILS SOUFFRENT À CAUSE DE MOI !

Je me calmais un peu, reprenant mon souffle après avoir tant crié, me rendant compte de certaines choses en même temps que je les prononçai. Je ne pensais pas être si attaché aux autres. J'avais essayé de rester seul, mais ma carapace avait presque disparu avec tout le temps passé parmi mes camarades de Lamia Scale, mes connaissances. Et oui, même mes amis. Je repris sur un ton plus calme et raisonnable, mais dur, résigné.

Un jour, je finirai par y passer. Soit car j'en aurais trop fait, ou que je, m'en serais pris à trop fort pour moi. Je le sais. Je l'ai toujours su. Et je n'ai pas envie que les autres soient tristes à cause de ça. Et surtout, je ne pourrais pas supporter que... que quelqu'un... perde la vie... pour me sauver... Pas une nouvelle fois...

J'éclatais en sanglots en finissant d'avouer ma plus grande peur, mon plus lourd secret, ce que je craignais depuis des années, mais que je n'avais jamais confessé à personne. Je tombai à genoux dans l'herbe, pleurant non pas comme l'adulte que j'étais, mais comme l'enfant terrifié qui se cachait au fond de moi et que je n'avais jamais réussi à faire disparaître.

Je préfère... être un enfoiré. Comme ça, p-personne ne... ne me regrettera et personne ne se... mettra en danger... pour un salaud comme moi...

_________________

Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Mer 21 Déc - 16:08
Personnellement, je m'en voulais d'être aussi brutal avec un ami. Jet était une personne avec laquelle j'avais énormément partagé de choses au cours des dernières semaines. Sa rencontre m'avait montré qu'il était un solitaire en quête d'un endroit où se poser et où retrouver des personnes qui lui étaient chères. Il avait des principes et s'y tenait dur comme fer. Il n'était pas du genre à se faire diriger, mais plutôt à prendre des initiatives par lui-même par rapport à ce qu'il voyait ou comprenait. Il m'avait suivi lorsque j'étais prêt à tourner le dos à ma guilde pour rejoindre Lucifer et combattre pour la libération des condamnés. Malgré son manque de puissance flagrant, il s'était révolté contre le mage noir le plus puissant que Fiore connaisse en ce moment et cela, sans la moindre hésitation. Refusant son offre, il était tout de même venu au champ de bataille pour combattre et j'avais eu grand plaisir à le voir à mes côtés. Il avait appris son lien avec Lucifer, mais s'en était servi pour servir une cause juste tout en encaissant ce que cela voulait dire. Il était mort sous mes yeux en sachant qu'il avait fait le bon choix et il s'était vu offert une nouvelle vie, vie qu'il regrettait selon ses propres mots. Comment faisait-il ? Ses émotions n'étaient pas vraiment compréhensibles, mais je faisais tout pour qu'elles le deviennent et surtout, j'étais en train de m'acharner sur cette barrière qu'il avait mise autour de son cœur pour qu'il se libère. En effet, ses propos étaient idiots et je sentais bien qu'il n'arrivait pas à faire le point ou pire, qu'il ne voulait pas le faire en prétextant s'occuper des autres afin d'oublier son propre dilemme. À vrai dire, d'un point de vue extérieur, j'étais le pire des salauds ! Harcelant sans cesse le magnétiseur pour qu'il ne se contrôle plus et qu'il explose un bon coup. N'était-ce pas ce qu'avait fait Aoyuki-nii pour moi ? Et j'en étais ressorti grandi, et bien plus vivant que je ne l'étais auparavant. Pourtant, la seule émotion que je pouvais lire en lui, c'était la surprise : celle de me voir aussi vulgaire et enclin à frapper alors que j'étais plutôt quelqu'un de pacifiste cherchant à régler les conflits par les mots. Quelle ironie ! Avoir besoin de changer de nature pour venir en aide à un ami ! Enfin, c'était tout moi dans un sens, j'étais prêt à faire n'importe quoi pour aider ceux qui m'étaient chers et Jet faisait partie du lot qu'il le veuille ou non. Je ne doutais pas un seul instant que Jet allait rester de marbre face à ce que je lui disais, mais le coup bien placé dans l'estomac n'était pas compris dans l'équation. J'expirais subitement tout l'air que contenaient mes poumons tout en me recroquevillant légèrement sur moi-même à cause du choc. Mes jambes me firent reculer de deux pas mais je parvins à me stabiliser pour ne pas tomber une nouvelle fois et je me concentrai alors sur les paroles de mon interlocuteur.

Égocentrique ? Fixé sur moi-même ? Comment oses-tu ?!

Colère. Si un regard pouvait tuer, je serais sûrement mort foudroyé sur place à l'heure qu'il était, il semblerait que j'avais misé dans le mille. En même temps, pouvoir lire le peu qu'il me laissait percevoir était un atout non négligeable pour me permettre de briser la barrière retenant ses véritables émotions. M'attaquer au fait qu'il ne se préoccupait pas de ses camarades de guilde était sans doute la goutte d'eau qui avait débordé le vase, après tout, j'aurais réagi de la même manière à sa place. Nous nous étions tous les deux battus incognitos afin de faire passer la guilde avant nos propres buts. Que je lui dise cela alors que j'avais fait de même devait le rendre fou de rage et c'était ce que je recherchais. Plus sa colère montait, plus ses retenues se briseraient. Néanmoins, je ne savais pas combien de temps cela allait me prendre, j'étais même prêt à utiliser Armor pour absorber ses prochains coups s'il recommençait. Au lieu de cela, j'avais le droit à un sermon qui en révélait plus que nécessaire.

Comment oses-tu dire ça de moi, Ren ?! J'ai TOUJOURS fait passer tous les autres avant moi ! Depuis que je suis mage, j'ai toujours fait tout ce que je pouvais pour aider les gens, même quand j'en avais pas envie ou que ça me créait des emmerdes ! Je n'ai jamais rien demandé pour moi ! Tu crois que les autres vont mal réagir quand j'y passerai ? Pourquoi tu crois que j'essaie de tenir tout le monde à l'écart alors que ça fait si mal d'être seul ? CAR JE TIENS À EUX, ABRUTI ! C'EST MA FAMILLE ET JE VEUX PAS QU'ILS SOUFFRENT À CAUSE DE MOI !

C'était ça ! Jet devait continuer, il était sur la bonne voie. La carapace qu'il s'était forgée était en train de se briser lentement au fur et à mesure qu'il était sincère envers lui-même. Pourtant, ce n'était pas encore assez. Je le vis reprendre son souffle et se calmer par la même occasion. Non ! Il ne pouvait pas s'arrêter en si bon chemin. J'allais devoir reprendre mon rôle et appuyer là où cela faisait mal pour être certain que cela sorte. J'étais désolé pour lui, mais j'espérais sincèrement qu'il comprendrait que c'était pour lui que je faisais cela. Alors que je m'apprêtais à lancer une nouvelle bombe, je sentis comme une rupture en lui.

Un jour, je finirai par y passer. Soit car j'en aurais trop fait, ou que je, m'en serais pris à trop fort pour moi. Je le sais. Je l'ai toujours su. Et je n'ai pas envie que les autres soient tristes à cause de ça. Et surtout, je ne pourrais pas supporter que... que quelqu'un... perde la vie... pour me sauver... Pas une nouvelle fois... Je préfère... être un enfoiré. Comme ça, p-personne ne... ne me regrettera et personne ne se... mettra en danger... pour un salaud comme moi...

Le choc était tellement intense qu'il en était tombé à genoux en train de sangloter. Finalement, je n'avais pas eu besoin d'en rajouter puisqu'il l'avait fait tout seul. Il était enfin parvenu à avouer ce qu'il avait sur le cœur ainsi que sa plus grande peur, dissimulée dans les abysses de ses émotions. Je soupirais mentalement en me disant que je pouvais arrêter de jouer le connard fini, mais je ne parvenais pas à trouver les mots nécessaires pour calmer sa peine. Ses intentions étaient bonnes, chevaleresques et profondes, mais elles l'empoisonnaient petit à petit et il ne parvenait pas à faire le point comme il le voudrait. C'était là que j'étais entré en scène, même si je ne pensais pas en arriver jusque là. Un silence pesant s'était installé entre nous, coupé par les sanglots du magnétiseur qui ne semblait pas pouvoir s'arrêter maintenant que tout avait été relâché. Un vent balaya la plaine et je me rappelai soudainement les paroles qu'il avait prononcées juste après sa nomination. M'abaissant à son niveau, je lui parlai alors d'une voix douce, tellement plus habituelle.

Être dans une guilde, c'est savoir donner tout en sachant recevoir. Tu ne peux pas te permettre de protéger les autres sans qu'ils ne veuillent pas en faire de même à leur tour. C'est parce que tu les aimes qu'ils tiennent à toi. À mon avis, le fait que tu les repousses les inquiètent plus que cela les rejette. Inconsciemment, c'est comme si tu leur demandais de se rapprocher encore plus de toi.

Je lui laissais le temps d'encaisser ce que je venais de dire. Il allait devoir se rendre compte par lui-même que j'avais raison. Les Lamias avaient dû s'inquiéter de le voir les aider à n'importe quel moment, mais de se faire jeter par la suite lorsqu'ils tentaient un soudain rapprochement. Un tel comportement au sein d'une guilde n'était compatible avec l'esprit qui allait avec.

Désolé de t'avoir poussé à bout de cette manière, mais un ami était dans le besoin et il fallait que je l'aide. De plus, c'est toi qui m'a demandé. Je te rappelle tes propres mots. Que le ciel nous vienne en aide. Et il se trouve que j'en suis le principal représentant donc je t'ai pris au mot.

Je rigolais doucement après avoir prononcé ces mots. Après tout, je ne faisais que dire la vérité. Il avait appelé le ciel et, de par mon statut, j'étais censé le représenter au mieux. Un Ciel réconfortant pouvant se déchaîner si jamais c'était nécessaire. Un Ciel prenant soin de ses proches, tendant la main vers celui qui en avait besoin et occultant celui qui ne le méritait pas tout en lui offrant une chance de se rattraper. Un Ciel bienveillant attentif à son entourage. Maman... J'espérais qu'elle soit fière de moi même si, au fond, je sentais que c'était le cas. Je me relevais prestement tout en tendant la main à Jet pour l'aider à en faire de même.

Il fallait que tu te libères pour être un bon Master, après tout, je ne peux pas laisser un collègue et ami ternir le nom de sa guilde par son comportement.

_________________



Jet Hyle
Admin / MagnétoAdmin / Magnéto

avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 20/05/2013
Âge : 28
Guilde : Lamia Scale
Magie / Malédiction / CS : Jiki no Mahô / Magie du magnétisme

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.295
Statut: Mage de Rang S
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Mar 28 Mar - 16:28
Je ne pensais pas avoir tant de douleur en moi. Ou en tout cas, je ne pensais pas être capable de la laisser sortir. Pendant tout ce temps, pendant toutes ces années, j'avais gardé ma souffrance pour moi, et pris celle des autres à chaque fois que je le pouvais, tout en affichant un air détaché, comme si ça ne pouvait pas m'affecter. Mais récemment, avec Gehenna et ses victimes, le procès et la condamnation esquivée de justesse, et puis Ren qui m'avait poussé à bout, la coupe était pleine et j'avais craqué. Alors que mes sanglots se calmaient peu à peu, au contraire de mes larmes qui continuaient de couler, je sentis le Dragon Slayer se baisser pour être à ma hauteur avant de prendre la parole d'un ton calme, compatissant, qui lui ressemblait bien plus que son comportement précédent. Je ne pouvais pas nier la logique de ses arguments, mais simplement j'en avais suivi une autre, jusqu'à présent.

Je sais bien qu'ils tiennent à moi, enfin, quand ils n'ont pas eux-même envie de m'étrangler. Mais s'ils m'en voulaient à cause de mon comportement, cela voulait dire qu'ils pouvaient toujours m'en vouloir, car ils étaient toujours en vie. Et je préférais cela à un noble sacrifice de leur part pour me venir en aide...

À partir du moment où j'avais rejoint Lamia Scale, j'avais prévenu que je chercherais pas à initier le contact, sans pour autant refuser ceux des autres. Peut-être qu'une partie de moi, une petite partie, que j'ignorais volontairement, espérait délibérément que quelqu'un vienne à bout de ma carapace et me pousse à admettre ce que je voulais vraiment : des proches, des amis. Une famille. Car si j'avais vraiment voulu rester seul, pourquoi serais-je entré dans une guilde ? J'aurais très bien pu poursuivre ma carrière de mage en solitaire, sans me soumettre moi-même à la compagnie de camarades nombreux et variés. Je m'étais donc en quelque sorte trahi moi-même...
Ren reprit la parole, s'excusant de son comportement qui était réellement agressif, alors que cela ne lui ressemblait guère. Il prit alors une phrase que j'avais prononcé, à mi-voix, quelques heures plus tôt, l'ayant interprétée comme un appel au secours de ma part. Cela le fit rire gentiment, car il s'identifiait tellement à ce ciel si vaste, si paisible. Alors qu'il se relevait, j'acceptais sans rancune sa main afin de me retrouver sur mes pied moi aussi, essuyant de mes mains mes larmes enfin taries. J'avais sur le visage un air un peu contrarié, mais plus torturé, et je sentais comme un large poids ôté de mes épaules, après toutes ces années...

Certains pourraient dire que je ternis le nom de ma guilde juste par le fait que j'y appartienne... Pas que l'opinion de ces gens m'importe. On peut dire de moi ce qu'on veut, et ça me rebondira dessus sans réaction. Mais je ne peux pas accepter qu'on dise du mal de ma famille ou de mes rares amis. Et encore moins qu'on leur en fasse...

Je me redressai alors, si pas fièrement, du moins sans honte et lui lançai un regard ferme. Le Cerbère avait fait tant pour moi, et moi si peu pour lui à part lui apporter des difficultés supplémentaires. Je ne pouvais pas poursuivre comme ça. Si je voulais être un ami digne de ce nom, et digne des autres Lamia, je devais être totalement franc avec lui, et ce dès maintenant. Je devais lui avouer une dernière chose qui me pesait sur la conscience, et ce dès maintenant.

Ren... Je te l'ai déjà dit plusieurs fois, mais je te considère comme un de mes rares amis. Tu m'as dit à quel point tu avais souffert de me voir mourir devant toi ce jour-là, et je te comprends. Imagine maintenant que je ne sois pas mort devant toi, mais pourtoi... Que cette attaque, au lieu de me viser, t'ait été destinée. Mais que je me sois interposé pour te protéger, et que je sois mort à ta place. Peux-tu simplement imaginer ce que ça serait ?

Je relevais un visage sombre, non pas dépressif, mais avec un regard comme un peu hanté, au loin, avant de poursuivre d'une voix grave.

Je l'aurais fait sans hésitation si j'aurais du... Tu as dit avoir perdu une sœur, et je suis navré pour ta perte. Mais ce n'est pas ta faute. Tu n'es pas responsable. Moi... j'ai perdu mon maître, celui que je considérais comme un frère, à peu près de cette façon... Et cette sensation que tu as ressenti à mon décès, je ressens pire encore, presque tous les jours depuis sa mort à lui... Je tenais les autres à distance pour les protéger du danger, mais aussi, je pense, pour me protéger moi de cette douleur, ne pas la revivre une nouvelle fois. Je ne dis pas cela pour m'excuser, car je sens que j'ai eu tort. Et je veux essayer de changer. Mais je veux que tu comprennes pourquoi j'étais comme je l'étais. Tu mérites que je sois complètement sincère avec toi.

_________________

Ren Ikari
Admin / Le Lotus MélancoliqueAdmin / Le Lotus Mélancolique

avatar

Messages : 981
Date d'inscription : 18/05/2012
Âge : 25
Guilde : Quatro Cerberus
Magie / Malédiction / CS : Sky Dragon Slayer
Magie / CS Secondaire : Sky Snow Dragon Slayer

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 6.520
Statut: Mage de Rang S+
Renommée : Mage Illustre
MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   Sam 22 Avr - 20:14
Je l'avais moi-même appris lorsque j'avais intégré la guilde Quatro Cerberus à l'âge de sept ans : entre membres d'une même guilde, d'une même famille, il fallait donner autant que recevoir. Toutes les attentions et les aides que j'avais reçues lors de mes débuts en tant que mage débutant, je les rendais maintenant en tant que mage accompli, en tant qu'Ace et plus encore, en tant que Master à présent. Cela prenait parfois du temps, mais il fallait toujours régler ses dettes, surtout celles-ci, puisqu'elles permettaient de transmettre l'esprit de la guilde. De ce que je savais, même si Lamia Scale était connue comme une guilde de combattants hors pair, les membres se soutenaient les uns les autres. Malgré tout, Jet avait choisi une autre option qui lui ressemblait bien plus : encaisser pour les autres et les laisser s'acharner sur lui. Pourtant, il interprétait mal leur geste, puisque, s'ils lui en voulaient autant, ce n'était pas parce qu'il était sur le devant de la scène, c'était parce qu'il risquait de perdre la vie à toujours se mettre devant les autres. Et par-dessus tout, il se mentait à lui-même. Jamais il n'aurait intégré une guilde s'il ne voulait pas faire partie d'un groupe aussi uni, d'une famille chaleureuse avec des membres que l'on aime, que l'on adore et que l'on déteste à la fois selon la situation.

Alors que je m'étais relevé, j'avais proposé une main à Jet qui la prit sans hésiter tout en séchant ses larmes. Je me dis soudainement que je devais être l'un des rares à l'avoir vu dans un tel état et cela me confortait dans l'idée que j'étais bien plus proche de lui qu'il voulait bien l'admettre. Visiblement, le magnétiseur n'allait pas s'arrêter en si bon chemin puisqu'il avoua qu'il se fichait de savoir ce que les gens pouvaient bien penser de lui, encore plus maintenant qu'il était à la tête de sa guilde. Toutefois, il serait attentif à tous ceux qui oseraient critiquer ou blesser sa guilde ainsi que ses amis. Ces derniers devaient se contenter sur les doigts d'une main vu le caractère qu'il avait, seuls ceux qui parvenaient à lire à travers le mur autour de son cœur pouvaient réellement le comprendre. Son regard se fit soudainement plus sérieux, comme si le sujet qu'il allait aborder était sensible.

Ren... Je te l'ai déjà dit plusieurs fois, mais je te considère comme un de mes rares amis. Tu m'as dit à quel point tu avais souffert de me voir mourir devant toi ce jour-là, et je te comprends. Imagine maintenant que je ne sois pas mort devant toi, mais pour toi... Que cette attaque, au lieu de me viser, t'ait été destinée. Mais que je me sois interposé pour te protéger, et que je sois mort à ta place. Peux-tu simplement imaginer ce que ça serait ?

Alors là... cette attaque en traître... je ne l'avais pas vue venir ! En effet, ma réaction aurait été totalement différente dans ce cas de figure. Je m'en serais voulu à moi-même de ne pas avoir été assez attentif pour éviter le tir, de ne pas avoir été assez puissant pour la contrer... Le souvenir d'Alex me revint en mémoire, mon partenaire que je n'avais pas pu protéger par manque de discernement. Néanmoins, le passé était présent pour ne pas se réitérer dans le futur. Je l'entendis poursuivre son monologue et je remarquais qu'il tentait juste de me faire comprendre qu'il avait préféré s'écarter des autres pour éviter de ressentir la même peine lors de la mort de son maître. Je pouvais comprendre ce sentiment et, vu qu'il avait été franc avec moi, je me devais d'en faire de même. Je soupirais longuement en prenant un air las avant de me lancer.

J'ai perdu bien plus dans cette bataille... Elena-nee, Leito-itoko et... Ultia... J'ai sombré dans les ténèbres après la guerre, je n'étais pas à Val... Je m'étais écarté des autres, je ne voulais plus approcher personne... Je les voyais tous mourir un par un. Pourtant, on m'avait prévenu, ma sœur des Ombres m'avait averti qu'un cœur aussi pur que le mien ne pouvait pas survivre aux horreurs de la guerre. Le sang, la mort... ce sont des odeurs qui m'ont marqué à jamais, mais je suis toujours là ! Aussi étonnant que cela puisse être, c'est grâce à Aoyuki-nii si je suis encore ici à rire et à profiter de la vie. Il ne faut pas oublier les morts, mais il ne faut pas les rejoindre trop tôt non plus. Je suis certain que ton maître voudrait te donner une bonne taloche pour l'attitude que tu as eu ces dernières années. Je n'ai pas raison ?

Aoyuki m'avait ouvert les yeux sur une chose tellement importante que j'avais fini par l'oublier : il ne fallait rester bloquer sur un échec mais continuer à avancer dans la vie. Même si les morts nous manquaient, parfois terriblement, c'était ainsi, nous ne pouvions pas sauver tout le monde. La mort faisait partie du cycle de la vie et je n'avais pas le droit d'interférer dans ce système, j'étais juste capable de prolonger la vie d'autrui lorsque je le pouvais, rien de plus. C'était peut-être cruel, mais Grandine avait bien insisté sur le fait que je ne pouvais que guérir les autres, en aucun cas, je devais tenter d'utiliser la magie des soins pour faire revenir des êtres à la vie. Je plaçais alors une main réconfortante sur son épaule avant de m'exclamer :

Et puis, ton hypothèse ne tient pas ! Si tu es blessé devant moi, je déchaînerais les cieux pour te sauver, encore plus si c'est pour m'avoir sauvé. Après tout, c'est mon rôle. Et c'est aussi le tien à présent. Nous allons devoir faire en sorte de guider nos membres dans le droit chemin tout en rectifiant leurs erreurs, mais en les laissant les commettre pour qu'ils apprennent ce qu'est la vie. Je te pardonne pour tout, d'ailleurs, je ne t'en ai jamais vraiment voulu... Ah si ! Juste pour Rin, tu vas pas t'en tirer si facilement par contre.

_________________



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mettons les choses au clair !   

Mettons les choses au clair !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Fiore Centre :: Plaine de l'Espérance
-