Fermer le menu
Ouvrir le menu

Navigation














Partagez | 

 La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alowin Ronslay
Mage d'Oracion SéisMage d'Oracion Séis

avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/05/2012
Âge : 22
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Sakkaku no Maho / Magie de l'illusion
Magie / CS Secondaire : Nightmare Eyes

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 3.620
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Réputée
MessageSujet: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Lun 19 Sep - 17:46
Rappel du premier message :





Alowin respirait l’air marin à plein poumons. Le sel lui brulait les narines à chacune de ses respirations. La traversée avait été des plus agréables, le vent régulier, la mer calme et les marins peu regardant sur leur passager. Alowin avait pris un bateau en partance du Pyrée pour l’île de Lemuria. Elle attendait désormais la Main Noire, assise sur la branche d’un arbre en bordure de forêt. Elle avait une vue dégagée sur la plage et pouvait entendre les mouvements de l’eau qui se trouvait à une centaine de mètres à peine. C’était un endroit propice à la méditation, la jeune femme ferma les yeux et laissa le flux de magie la parcourir. Elle avait rarement l’occasion de pratiquer cet exercice, préférant entrainer son corps plutôt que son esprit.

Peu de temps s’était écoulé depuis sa dernière rencontre avec Rei Tendô au Temple Amaterasu. À peine un mois. Pourtant tant de choses s’étaient passées. Entre ses déplacements aux quatre coins de Fiore, elle avait vécu les évènements à Carmina et le rêve qui les avaient précédés, la rencontre avec Ban Sheffield et leur combat au Pyrée. L’assassin était heureuse d’enfin goûter à la quiétude de île. Mais celle-ci n’allait pas durer éternellement. Dans quelques instants son plus vieux coéquipier allait arriver au point de rendez-vous et sa journée, qui avait si bien commencée, s’en verrait considérablement gâchée. La jeune femme étira un sourire à cette pensée. Au fond d’elle, Alowin était ravie de cette association. Sans jamais l’avouer, elle prenait plaisir à réaliser des missions avec le rouquin de la guilde. Leurs tempéraments étaient bien différents, mais cela donnait toujours lieu à quelques instants divertissants. Et petit à petit elle se mettait le jeune homme dans la poche. De tous les généraux il était le plus ancien, mais aussi le plus puissant. Il était son principal adversaire, la principale menace qu’elle devait affronter pour pouvoir s’imposer comme Master légitime ; et dans un deuxième temps il était son principal atout. L’ace de la guilde et son allié le plus fidèle. Elle qui n’avait jamais créé de liens, elle redoutait déjà d’avoir à planter un couteau dans le dos de la Main Noire.

Un craquement se fit entendre non loin. Le sourire de la jeune femme s’étira. Le jeune homme était enfin arrivé sur place. Il l’avait presque fait attendre. Alowin profita encore quelques instants de la fraicheur de la brise sur son visage. Elle était heureuse de ne plus avoir à porter ce masque. Il n’avait maintenant plus qu’une utilité, celle d’inspirer la terreur parmi le bas peuple. Ses derniers combats lui avaient fait comprendre qu’elle ne pouvait plus dissimuler ses atouts. Elle devait y aller sérieusement face à ses adversaires et cela incluait l’utilisation de ses Nightmare Eyes. Sans ouvrir les yeux, elle se laissa glisser de la branche, se rattrapant au dernier moment à celle-ci. Se balançant quelques instants, les pieds pendant dans le vide, elle finit par lâcher pour se réceptionner avec agilité près de son compagnon. En se relevant, elle plongea ses yeux dans ceux du jeune homme, activant, sans y penser, le pouvoir de ses yeux. Elle put ainsi découvrir la peur qui rongeait le cœur de la Main Noire, sa peur la plus étouffante et la plus primaire. Elle détourna rapidement ses yeux violets, le saluant d’un mouvement de tête ; notant, toutefois, dans un coin de son esprit ce qu’elle avait vu. Ce genre d’informations pouvait servir à tout moment.

Ses cheveux avaient été coiffés en chignon, laissant deux mèches pendre le long de ses tempes. C’était la deuxième fois depuis leur rencontre que le jeune homme pouvait observer son visage. La fraicheur de l’air marin lui permettait de garder son Oracion Cape, dont elle avait rabattu le capuchon sur ses épaules. Comme à son habitude elle avait dissimulé ses armes parfaitement : son kodachi dans son dos avec la chaine enroulée autour du fourreau et du pommeau, son coutelas dans la main droite et Buredo Satsujin au bras gauche. Avec cet attirail elle pouvait exécuter n’importe qu’elle passant sans trop se faire remarquer. Mais sur cette île elle ne devrait pas en avoir besoin.

Heureuse de te voir. Il parait que l’épreuve que nous nous apprêtons à passer est particulièrement douloureuse. Cela n’aurait pas eu la même saveur sans tes petits cris de douleur.


Elle adressa un clin d’œil amusé à son camarade. Elle se demandait s’il allait saisir la pique au vol ou bien laisser couler. Après l’avoir côtoyé aussi longtemps, Rei avait fini par développer une stratégie de réponse qui allait de la joute au simple haussement d’épaule. Celle qui était surnommée Yuurei scruta le visage du rouquin. Elle s’amusa à essayer de deviner ses émotions, à tenter de le comprendre un peu mieux, à le percer à jour. Soupirant, elle s’étira un bon coup. Ses muscles avaient besoin d’activité après sa traversé et sa méditation dans l’arbre. Elle prit une grande inspiration et poursuivit.

Mais avant de poursuivre, je dois te demander si tu es sûr de toi. Rencontrer cet Hiruzen est la première étape de notre trahison. Nous devons la planifier sagement. Nous n’aurons pas le droit à l’erreur.




Dernière édition par Alowin Ronslay le Mar 4 Oct - 23:17, édité 1 fois

AuteurMessage
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 12 Fév - 18:58
Rei eut une excellente rapidité de réflexion et d'adaptation. Il avait profité du terrain pour neutraliser le wyvern pyro d'un seul en mettant le Torii de façon à le retenir au niveau de son cou, avec l'élan, la créature s'était retournée et le Torii s'était planté dans le sol, scellant ainsi grandement la créature draconique.
Elle pouvait toujours lancer des flammes avec sa gueule, mais elles seraient dirigées vers le haut de la caverne. Ce qu'elle fit d'ailleurs. La température du feu de la bête était telle qu'elle chauffa assez la pierre pour la transformer en lave. De la lave commença donc en tomber du plafond de la caverne. Grosse comme elle était la Wyvern souffrit aussi de la propre conséquence de son attaque, la faisant gémir de douleur.
Du côté d'Alowin, les Komodos ne se firent pas avoir par les illusions de la Générale d'Oracion Seis, ils réussirent à attraper deux des autruches dans leurs gueules. Pendant cet échange, la violence des Komodos, ainsi que la température eurent raison de l'assassine. Elle s'évanouit. Heureusement qu'à ce moment, les Komodos étaient occupés à manger de l'autruche, car sinon un peu d'humains dans leur menu ne les auraient pas dérangés. De la lave coula vers l'entrée venant faire un ''mur de lave'', empêchant ainsi les Komodos de saisir Alowin.
Le rugissement bestial entendu tantôt se reproduisit, mais plus fort, signe que les mages noirs se rapprochaient de l'objectif.
Mais avant, il vaudrait mieux pour Rei de récupérer sa partenaire inconsciente avant qu'elle ne finisse fondue dans cette caverne, avant de continuer sa route.
En franchissant, le Torii de sortie, Rei se retrouvera dans un long couloir sombre d'une longueur de cinq cents mètres dans l'obscurité la plus totale. Heureusement pour le plus puissant mage d'Oracion Seis, le petit Elementalis suivait toujours Alowin. Ce couloir était rempli de chauves-souris prêtes à vous faire peur et à vous mordre dès que vous les frôlerez. Ces chauves-souris adorent le sang, elles aspirent le sang en mordant, tels des vampires. Une bonne colonie de ces bêtes habitait dans ce couloir, cette colonie comportait cent à cent cinquante individus.
Au bout de ce couloir, un large espace, à ciel ouvert : le cratère du Volcan. Au milieu du cratère, un lion de deux mètres cinquante de haut, des griffes aiguisées, la fourrure grise et noire, de longs appendices rouges translucides comme moustaches.
Était-ce une illusion d'Alowin ? Si c'était le cas, elle était de très mauvais goût.
Pourquoi ? Une chose était certaine. Cette bête n'appartenait pas à cette Terre. Cette bête venait tout droit de l'enfer.
La bête repéra l'humain, elle rugit pour lui signifier qu'il n'était pas le bienvenu.
Qu'allait faire notre télékinésite en voyant l'objet de la mission d'Hiruzen ?


Intervention GM : Alowin est éjectée. Alowin est inconsciente. Deux autruches sur les quatre se sont faites manger. Le wyvern est neutralisé. Le plafond se transforme en coulée de lave, donc gare ! Le contrôle de l'Elementalis passe donc à Rei.
Rei se retrouvera dans le noir complet pendant cinq cents mètres. Attention aux chauves-souris vampires !
Au bout du tunnel, Rei se retrouve dans le cratère du volcan et voit un Inferno Leo Minor !
Good Luck!
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mer 15 Fév - 23:25

L'offensive de Rei n'eut pas réellement l'effet escompté, mais plutôt des conséquences auxquelles il n'avait pas pensé. En voulant immobiliser le wyvern contre la paroi, il avait réussi à le coincer au sol, tête en direction de la voute. De son côté, Alowin eut moins de chance que le rouquin. Son combat contre les komododos semblait s'éterniser et les reptiles s'en prenaient maintenant aux autruches quasi aveugles.
Rei se tourna pour apporter une aide physique mais le rugissement de la créature ailée l'empêcha de continuer. Le cri faisant vibrer la roche fut ensuite accompagné d'un torrent de flammes percutant le sommet de la caverne. La pierre commença par fondre avant de se transformer en lave, pour finalement ruisseler sur les cavités et se diriger vers les différents combattants. La chaleur de cette déflagration, couplée à la fusion de la roche et aux attaques des komododos eut raison d'Alowin. L'illusionniste n'avait pas pris le temps de consommer le contenu du flacon remis par leur hôte, leur permettant de résister aux températures extrêmes. Les jambes d'abord vacillantes, la plus cruelle des membres d'Oracion Seis tituba avant de s'effondrer au sol. Rei se précipita vers elle pour la saisir et la charger sur son épaule.

La coulée de lave ne tarda pas à recouvrir l'endroit occupé précédemment par Alowin, séparant ainsi le groupe de mages noirs des créatures belliqueuses les ayant poursuivi. Son nouveau fardeau sur l'épaule, Rei courut pour rejoindre le tunnel situé derrière le deuxième Torii. Le wyvern continua d'hurler jusqu'à ce que la lave commence à lui couler dessus, transformant son cri de rage en gémissements.
Rei fit abstraction de ce son stridulant et continua d'avancer dans l'obscurité totale de ce nouveau tunnel, se fiant à son instinct et ses sens pour éviter de se cogner la tête.
Bientôt, divers petits sons crissants lui indiquèrent que ce chemin était peuplé d'une nuée de chauve-souris. Le rouquin se demandait si le petit Elementalis curieux ayant décidé de le suivre pourrait faire quelque chose à ce sujet.


- Allé mon pépère, à toi de montrer que tu es le roi de cette grotte, ne laisse pas ces chauve-souris nous sucer le sang.

L'élémentalis semblait motivé pour défendre ses deux nouveaux amis, aussi fit-il de son mieux pour repousser les assauts des vampires ailés lorsque Rei poursuivit en trotinant pour s'exposer le moins possible. La traversée fut longue et plusieurs morsures pouvaient être remarquées sur ses bras et ses joues lorsque la lumière dorée d'une nouvelle caverne se fit apercevoir. Rei décida de poser Alowin adossée à la roche afin de la laisser se reposer et reprendre ses esprits. Il prit cependant soin de la recouvrir de son propre manteau afin d'éviter que les chauve-souris ne s'attaquent à elle et ordonna à l'élémentalis de veiller sur elle et la protéger. La nouvelle caverne ne lui inspirait rien de bon et la chaleur qui s'en dégageait lui faisait pressentir qu'il approchait de son but.

En entrant sous la nouvelle voute, Rei constata avec stupeur que l'être lui faisant face ne lui avait été évoqué que dans les contes et légendes. Si sa première déduction était la bonne, cette créature était une illusion de sa partenaire qui devait avoir repris connaissance. Le rouquin jeta un coup d'oeil en arrière mais Alowin semblait toujours évanouie, l'élémentalis crachant près d'elle pour éloigner les bestioles volant un peu trop près à son goût.
Rei fit alors de nouveau face à l'Inferno Lion Minor. L'imposant lion aux griffes acérées et au manteau de nuit rugit dans sa direction, montrant ainsi qu'il était le maître de ces lieux. Déjà essoufflé et ayant épuisé une certaine partie de ses ressources magiques, le kinésiste avait peu espoir de battre cette créature. En encore moins de chances de la ramener vivante ou de s'en sortir lui-même vivant.
Le lion sorti des enfers était une créature démoniaque et unique, dont les trois autres frères étaient encore pires, selon les légendes. Rei ne se leurrait pas, le combat n'aurait aucune issue favorable pour lui, aussi préféra-t-il s'abandonner à son destin, tentant de dialoguer sans grande conviction, sans même savoir si l'être serait en mesure de le comprendre. D'un signe de tête pour dire bonjour à cette créature, le mage noir espéra qu'elle était douée d'intelligence afin de comprendre ce qu'il allait lui dire.


- Je dois avouer que je ne m'attendais pas à voir une créature mythique dans cet endroit. Je suis ici car une personne m'envoie te chercher pour te ramener vivante. Autant te dire que je fais ça seulement pour qu'il m'accorde un pouvoir nécessaire à mes ambitions. Je ne suis pas porté sur le braconnage et la chasse aux bêtes légendaires. Si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais même évité de venir jusqu'ici. Mais bon, dans tous les cas, je dois te ramener. Je te propose donc un marché, si tu me comprends.

Rei marqua une pause, conscient que si la bête ne comprenait un traître mot à son monologue, elle ne tarderait pas à lui foncer dessus pour le réduire en charpie. Pourtant, devant les rugissements continus mais incessants, il continua de parler afin d'exposer son marché.

- Tu acceptes de m'accompagner chez cet Hiruzen pour que ma partenaire et moi récupérions notre récompense, suite à quoi nous nous engageons à te faire regagner ton environnement. Ou alors, tu refuses et nous nous battons, ce qui ne m'enchante guère. Et à supposer que tu gagnes, d'autres viendront inlassablement jusqu'ici, sur ordre de cet Hiruzen... Si mes souvenirs sont bons, tu maîtrises la télékinésie, tout comme moi. Et je n'aime pas faire de combat miroir contre une personne ayant les mêmes capacités. C'est un peu comme se battre contre sa fratrie...

Pour appuyer ses paroles, Rei leva une main au niveau de sa poitrine, paume vers le ciel, et fit voleter quelques pierres pour montrer ses capacités à l'inferno.

- Qu'en dis-tu, noble créature ?
Game Master

avatar

Messages : 1586
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : All Mighty
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 23 Fév - 8:10
Rei réussit à sauver sa partenaire de la lave et de la férocité des Komodos. Il traversa en compagnie de l'Elementalis le tunnel infesté de chauves-souris vampires. Après avoir traversé cet obstacle, la Main Noire atterrissait dans le cratère du Volcan. En face de lui, un des lions des enfers : un Inferno Leo Minor. C'était sans doute le plus ''doux'' des quatre, mais il n'en restait pas loin puissant.

Bien que la bête infernale comprît parfaitement le langage humain, pourquoi devrait-il se soucier de cet intrus ? Pour lui, il n'était que fourmi qui venait le déranger. Il n'avait que faire de ses belles paroles. Pour lui, toutes personnes voulant pénétrer son domaine finiraient en chair à pâté.

Le lion des enfers avait pourtant rugi en guise d'avertissement pour lui laisser une chance de s'enfuir. Mais la vermine ne s'était pas enfuie, au grand regret de la bête infernale. Il avait même réussi à s'isoler sur cette île, dans ce volcan, afin que personne ne vienne le déranger. Mais non, ce vaurien venait chez lui et lui demandait de l'accompagner on ne sait où.

Quand Rei utilisa sa magie, l'Inferno prit cela comme un signe de défi. Orgueilleux, il mit d'abord les quelques pierres que le télékinésiste avait soulevées à terre, histoire de prouver sa supériorité. Il s'entoura ensuite d'une flamme assez chaude pour commencer à faire fondre la terre autour de lui. Il dirigea sa flamme magma vers Rei. L'étendue de cette flamme était immense, comme une vague.

Pour montrer sa puissance, il utilisa une autre attaque d'amplitude importante, loin d'être inoffensive. Il envoyait de ces pattes des colonnes de flammes dans la terre afin de faire fondre la terre. Les colonnes se frayèrent un chemin à travers la roche pour accéder à la chambre magmatique. De fil en aiguille, le feu envoyé précédemment fut éjecté par des cheminées secondaires. Les coéquipiers du Général d'Oracion Seis, Alowin et l'Elementalis, risquent aussi d'être touché par cette attaque.
Cependant même Hiruzen avait sous-estimé la puissance de la bête qui était beaucoup plus puissante que ces prévisions.

La situation commençait à dégénérer pour la Main Noire. S'il continuait à énerver cette bête-là, elle allait causer une éruption volcanique.


Intervention GM: Ton discours en sans effet. L'Inferno Leo Minor [6.500PM] t'attaque. Good Luck!
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 2 Mar - 2:31
Lorsque les pierres retombèrent brutalement au sol, Rei comprit que la créature lui faisant face ne serait pas des plus faciles à dompter. Plus encore, il était capable de sentir l'agacement émanant de cet être mythique et démoniaque. Lorsqu'il commença à s'entourer de flammes, la roche autour de lui entra peu à peu en fusion. La température, si élevée que l'air même se troublait, devenait insoutenable, malgré l'utilisation de la potion bue précédemment. L'inferno rugit alors en envoyant une vague enflammée en direction de Rei.
Reculant précipitamment, le mage d'Oracion Seis usa de sa télékinésie afin de s'ériger une protection sphérique quasi-parfaite, le temps d'absorber la vague incandescente. Le contact de ces deux sorts provoqua diverses éclaboussures, répandant le liquide brûlant partout autour du jeune homme.

Le monstre de feu ne s'arrêta pourtant pas là. Il martela ensuite le sol de ses pattes afin de faire pénétrer sa magie du feu sous leur arène de combat.
Rei comprit que la créature n'était pas prête à coopérer et qu'il s'engageait dans un combat qu'il ne pourrait pas gagner. Hiruzen venait de les envoyer droit dans la gueule du loup. Pourtant, Rei n'avait détecté chez lui aucune parole sournoise ni comportement suspect.

Avant que les flammes ne jaillissent aléatoirement, Rei rompit le combat en tournant le dos à son adversaire et fonça en direction du tunnel dans lequel il avait laissé Alowin et l'elementalis. Sans prendre le temps de s'arrêter, il chargea sa partenaire sur son épaule comme un vulgaire sac de patates et courut à en perdre haleine à travers les couloirs obscurs. De temps en temps, il jetait un regard en arrière pour s'assurer que la bête ne le suivait pas mais que le petit Elementalis était toujours présent. Il courait et courait encore, poumons brûlants, gorge saignante, membres douloureux et esprit embrumé, certainement au bord de l'évanouissement. Il n'avait plus aucun brin de lucidité mais continuait de courir, pour sa vie et celle de sa camarade.

S'il sortait de ces tunnels vivant, il irait certainement crier sur cet Hiruzen et ses missions suicide ! Non content de se battre avec une horde de bestioles en tout genre avant d'atteindre leur objectif, il fallait en plus qu'il ramène vivante une bête qu'aucun homme n'avait jamais dompté.

Le souffle court suite à cette course effrénée, Rei aperçut cette fameuse lumière au bout du tunnel, sans réellement savoir s'il s'agissait de la sortie, de sa perte de conscience très proche ou d'une poche de lave éclairant le dédale.


HRP:
 
PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Lun 6 Mar - 19:42
Rei ayant compris que le combat était inévitable et ayant aussi vu la puissance de la créature démoniaque préféra s'enfuir. La Main Noire venait faire preuve de sagesse en s'enfuyant. Un combat inutile où la défaite était destinée, la fuite semblait préférable. Mais alors, pourquoi ce vieil homme lui avait demandé une telle épreuve ?

Rei avait chopé sa partenaire et son compagnon de fortune, l'élémentalis, avait pris soin de le suivre.
Lorsque le Général d'Oracion Seis repéra la lumière au bout du tunnel, il émergea sur le flan d'un des volcans. Il put entendre le volcan entrer en éruption, cela devait être certainement dû au lion infernal. Quand il sortit du tunnel, il put observer la majestueuse flore de Lémuria, la forêt séparait les deux volcans. Un élément du décor proche vint perturber cette vision : une petite maison étrangement familière.

Cette maison était celle d'Hiruzen.

« Entre, entre, j'ai préparé des gâteaux et des sucreries pour vous. Alors avez-vous réussi ? »

Il regarda alors l'état d'Alowin, l'ermite dit à Rei qu'il pouvait la mettre sur son lit pour qu'elle puisse se reposer. Il regarda l'élémentalis et il sourit.

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Sam 11 Mar - 12:29

La lumière se fit de plus en plus aveuglante au fur et à mesure qu'il progressait dans sa direction. L'astre du jour en venait à lui donner un mal de crâne insoutenable, cependant effacé rapidement par la joie d'être sorti de ce volcan vivant. Rei put enfin reprendre son souffle une fois en dehors des galeries rougeoyantes. Osant jeter un bref coup d’œil par dessus son épaule libre, il remarqua qu'aucune créature ne l'avait suivi hormis le petit Elementalis.
Le grondement sourd du volcan lui fit deviner que son éruption était en train de commencer. Visiblement, la créature mythique présente en son cœur ne s'était toujours pas remise du dérangement occasionné par les deux mages noirs.
Le kinésiste était heureux de retrouver enfin l'air libre et de voir un peu de verdure autour de lui. L'odeur de souffre nauséabonde lui emplissant les narines se faisait moins remarquer désormais.

La joie de retrouver enfin ce sentiment de liberté ne fut que de courte durée lorsqu'il aperçut la construction lui faisant face. Il ne s'agissait ni plus ni moins que la hutte dans laquelle ils avaient rencontré précédemment le mystérieux Hiruzen. Plusieurs questions vinrent assaillir l'esprit embrumé du jeune Oracion. Pourquoi avaient-ils dû faire un tel détour pour pénétrer dans le volcan ? Pourquoi Hiruzen ne leur avait-il pas parlé de cet accès ? Quel intérêt avait-il à les envoyer vers une mort certaine ?

Rei préféra laisser ces interrogations de côté et s'occuper de sa camarade encore inconsciente. Il s'approcha de l'habitation et ouvrit la porte en lui donnant un coup de pied. L'homme en kimono était là, assis à les attendre avec un grand sourire. Il leur déclara qu'il avait cuisiné en attendant leur retour. Il aurait pu être l'hôte parfait s'il ne s'amusait pas de la sorte avec la vie de ses convives. Face à l'état lamentable dans lequel se trouvait Alowin, il invita Rei à l'installer sur son lit pour qu'elle puisse se reposer. Le rouquin ne se fit pas prier pour ce débarrasser de ce fardeau devenu pesant avec sa fatigue.
Il se laissa choir dans un fauteuil, face à l'homme qui regardait quelque chose derrière lui en souriant. Osant une torsion de son cou endolori, il aperçut l'Elementalis qui venait de s'inviter dans la maison. Exténué, il lâcha un soupir avant d'expliquer la situation :


- Pas vraiment, nous sommes tombés face à une armée de Komododos, un Wyvern et un Inferno Leo Minor. Autant vous dire qu'une fois Alowin à bout de force, je n'ai pas donné cher de ma peau face à l'Inferno. J'ai préféré récupérer ma camarade et fuir avant de terminer calciné , déclara-t-il d'un ton boudeur.

Il pointa l'Elementalis avec son pouce afin d'annoncer pourquoi ce nouvel invité était présent dans ces lieux.


- Et lui, c'est notre compagnon de route. Il avait l'air d'apprécier Alowin alors il nous a suivi et à choisi de déguerpir avec nous lorsque les choses ont mal tourné. Il faut dire qu'il nous a donné un petit coup de main face aux Komododos quand même.

Voilà, le compte-rendu était terminé, maintenant venait le temps de poser toutes les questions qui le turlupinaient.

- Maintenant qu'on en est là, pourquoi nous avez-vous envoyé affronter cette créature mythique ? C'était une mission suicide ! Si vous vouliez vous débarrasser de nous, il aurait suffi d'empoisonner la potion que vous nous avez donné, nous planter une lame dans le dos quand nous sommes partis ou tendre des pièges. Comment voulez-vous sérieusement que je ramène une bête de deux mètres de haut, crachant des flammes et kinésiste, vivante et contre son gré ? Oh, et puis merde, allez chercher cette bestiole vous-même !

Rei se laissa aller dans son fauteuil, attrapant au passage une poignée de friandises qu'il se mit à manger pour reprendre des forces, tout en maugréant dans sa barbe. Après quelques minutes à ruminer sa colère et une fois que la fatigue se fit un peu moins ressentir, il questionna Hiruzen sur son hospitalité.

- Combien de temps peut-on rester pour qu'Alowin se refasse une santé ? Je n'ai pas envie de la mettre en danger dès que nous aurons un pied sur le continent.
PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Dim 12 Mar - 15:11
Rei était à nouveau face à Hiruzen. Quand la Main Noire avait posé son ''fardeau'', l'ermite l'avait accompagné pour lui montrer un endroit où mettre Alowin et aussi pour récupérer ce qui était à lui. L'homme en kimono l'avait fait assez subtilement pour ne pas être vu par le général d'Oracion Seis, digne des plus élites des voleurs.

Rei alla ensuite s'asseoir dans le fauteuil préparé pour lui et se lança dans un résumé court et concis des aventures qu'il avait vécu sur l'île, ainsi que les ennemis rencontrés. Il expliqua aussi la présence de la petite créature qui avait accompagné les mages noirs pendant leurs obstacles dans le volcan. Une fois cela fait, il exigeait qu'on réponde à ses questions. Pourquoi les avoir envoyé affronter une créature mythique ? D'après Rei, c'était une mission suicide et il aurait préféré empoisonnement, un couteau dans le dos ou bien des pièges mortels. L'assassin rouspéta sur le fait qu'il était impossible de ramener le Leo Inferno Minor.

Jusqu'à maintenant Hiruzen n'avait aucune réaction autre que de boire tranquillement son thé.


« D'abord avant de te répondre, car je vais te répondre, laisse-moi te montrer quelque chose que je viens juste de récupérer sur ta partenaire. » Il sortit de sa poche la pilule de violette éternelle concentrée.
« Quelqu'un qui te promet la lune en sachant qu'il ne peut l'atteindre ne fera que t'utiliser. Tu voulais la lune, je te l'ai promis, tu as couru jusqu'à te rendre compte que si tu continuais ainsi, tu allais mourir. Ensuite, pourquoi te tuer moi-même quand tu y cours tout seul ? L'avantage aurait été que tu aurais été utile, qu'importe comment. Dans cette aventure, je suppose que le Leo Inferno Minor était Kite Eyes, ta lune, à la différence près que Kite t'aurait poursuivi jusqu'à avoir ta tête sur un trophée et le montrer aux autres membres de l'Alliance.
Moi, je t'ai donné les moyens de décrocher la lune, mais tu ne l'as pas utilisé. »
Il désigna la pilule de violette éternelle concentrée.
« Par chance, tu as réussi ta mission. » Déclara-t-il sans que quiconque ne comprenne quoique ce soit.
Il se tourna vers l'Elementalis.

« N'est-ce pas ? » Hiruzen augmenta soudainement sa puissance à un degré qui devrait même faire frissonner Rei, puisque le pouvoir dégagé était bien supérieur à celle de la créature des enfers qu'il avait affronté plus tôt, à vrai dire le vieil homme dégagea son plein pouvoir un bref instant.
Aussitôt, un cri perçant se fit entendre, le cri hurlant d'une femme. Ce cri était si puissant qu'il détruisit la toiture.Un Phenex apparut, un démon à silhouette féminine avec des ailes rouge comme le sang ou comme un coucher de soleil chaud.
Il arrêta brutalement sa montée en puissance, puis tout en souriant se tourna vers Rei.

« Tu vois, tu as réussi à ramener UNE des créatures qui sommeille dans les volcans. Elle devait être dans celui que toi et ta coéquipière n'aviez pas visité. Ce petit bonhomme est un de ses servants.»
Il tendit la main vers l'Elementalis et le Phenex, il les entoura de plusieurs couches d''orbes prisons''.
Il se tourna vers Phenex pour lui exprimer la bienvenue en sa demeure, qu'il aimerait éviter qu'elle détruise sa demeure et qu'il préférerait retarder quelque peu leur future discussion avec son aimable, élégante et charmante invitée démoniaque. Sensible à la flatterie et à la force de persuasion de l'ermite, l'entité démoniaque obéit.
Il se tourna vers Rei, son sourire n'avait pas bougé depuis qu'il avait commencé à s'exprimer.

« Maintenant, j'impose deux nouvelles conditions. Puisque un seul d'entre vous a réussi, toi, à revenir conscient, je ne donnerais la seconde origine qu'à un seul d'entre vous deux. Ta camarade étant inconsciente, c'est à toi de faire ce choix. Quelle est ta réponse ? De plus, que ce soit elle ou toi qui aient la seconde origine, un seul devra partir d'ici, en l’occurrence toi. Tu devras l'abandonner à jamais. Elle a été un fardeau pour toi. Pour ton projet, il vaut mieux ne pas s'entourer d'éléments gênants.»

Intervention PNJ: L'Elementalis s'avère être un servant d'un Phenex, une des créatures qui vivaient dans les volcans. Donc, Rei réussit la mission. Maintenant, Hiruzen déclare qu'il ne cédera la seconde origine qu'à une seule personne et que Rei devra abandonner Alowin.

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 16 Mar - 12:24

Pour lui répondre, Hiruzen commença par sortir la petite pilule violette remise à Alowin. Rei haussa les sourcils avant de se souvenir qu'il s'agissait d'un petit artifice pour obtenir un gain temporaire de puissance. Il se sentait bête d'avoir oublié ce précieux atout remis à sa camarade avant le début de la mission. Cette pilule aurait sans doute pu lui permettre d'affronter l'Inferno Leo Minor mais maintenant, il était trop tard pour avoir ce type de regret. Il n'allait certainement pas retourner au cœur de cet enfer pour se mesurer de nouveau à cette créature. Le temps était plutôt au repos.

Hiruzen compara sa quête afin son désir de supprimer Kite Reyes. Il était vrai que Rei avait tendance à foncer tête baissée, enfonçant tout sur son passage pour ensuite réfléchir à un moyen plus subtil d'atteindre ses objectifs. C'était la fougue de la jeunesse, ou simplement une impatience incontrôlée qui lui jouait souvent de mauvais tours. Pourtant, son hôte l'informa qu'il avait réussi sa mission. Rei ouvrit la bouche pour lui répondre d'arrêter de se foutre de sa gueule mais pour une fois, préféra attendre avant de devenir grossier.

Pour expliquer ce brusque retournement de situation, Hiruzen se tourna vers l'Elementalis et déchaîna sa puissance magique l'espace d'un court instant. Rei se protégea instinctivement le visage et s'entoura d'un orbe répulsif faisant voler en éclat le fauteuil sur lequel il était assis, le faisant chuter lourdement en arrière. Le déferlement terminé aussi rapidement que ce qu'il était apparu, il céda la place à un cri strident de femme, si intense que le mage noir dû rapidement se boucher les oreilles pour éviter d'altérer son audition. La toiture se zébra avant d'être soufflée et se vaporiser sous l'effet de la puissance du cri.
Le Phenex qui apparût n'en finit pas d'abasourdir Rei. Quelle était cette nouvelle créature ? La femme aux ailes de phénix volait au-dessus de la maison de Hiruzen et ce dernier s'adressa à elle comme si cette intervention était tout à fait banale. Plus encore, il la flatta avant de l'entourer, avec l'Elementalis, de plusieurs orbes afin de les emprisonner. Après les flatteries, Hiruzen demanda à cette nouvelle entité de reporter leur discussion, ce à quoi le Phenex, heureux d'être complimenté, obéit sans discuter.

L'ermite se tourna de nouveau vers Rei qui se releva, le regard étonné et colérique à la fois, réclamant des explications sur ce qu'il venait de voir. Hiruzen, souriant, lui indiqua que l'Elementalis était un serviteur de la créature ailée et que cette dernière sommeillait dans l'autre volcan. Evidemment, les termes de la mission n'étant pas aussi clairs que ceux dont il avait l'habitude, Rei se dit qu'après réflexion, ceci expliquait cela...

Hiruzen proposa d'accorder la Seconde Origine à Rei, comme convenu pour avoir réussi sa mission. Toutefois, l'accord incluait de ne pas délivrer cette capacité à Alowin et de l'abandonner ici et à jamais, tel le fardeau qu'elle était devenu au cours de la mission. Le jeune rouquin jeta un œil en direction de sa partenaire toujours inconsciente. Il touchait enfin au but mais la proposition de ce mentor lui arrachait un pincement au cœur. Depuis plusieurs années, Rei et Alowin se connaissait et aujourd'hui, il devait l'abandonner à son sort, elle, sa plus fidèle alliée et son pire ennemi à la fois. C'était tirer un trait sur plusieurs années de sa vie pour un peu plus de puissance...


- Alors comme ça, c'est donnant-donnant, n'est-ce pas ? J'accepte de recevoir la Seconde Origine et j'accepte d'abandonner ma camarade aujourd'hui.

L'humeur se lisant sur le visage de Rei était un mélange de fatigue, tristesse, colère et excitation. Toutes ces émotions se combattaient aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur de sa tête. Son cerveau tournait à plein régime, sa mâchoire se serrant et se desserrant à répétition dans un tic nerveux.
Oui, il acceptait cela mais cette solution n'était que temporaire. Il acceptait de l'abandonner aujourd'hui, non à jamais. Alowin faisait partie de ces rares personnes auxquelles il était attaché d'une manière ou d'une autre.


- Bien, on commence quand ? Dit-il en époussetant ses vêtements recouverts de débris de toiture.
PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Ven 24 Mar - 15:08
Devant la proposition d'Hiruzen, Rei choisit d'abandonner sa partenaire de toujours, au moins pour un temps.
Voyant les émotions sur le visage de Rei, l'ermite le consola un peu :

« Je lui donnerais une autre mission pour qu'elle puisse partir et si elle réussit, je lui donnerai la Seconde Origine. »

La Main Noire demanda ensuite quand est-ce qu'il allait commencer. Avec toujours son sourire sur le visage, Hiruzen lui répondit :
« Dans quelques instants, avant de commencer, je vais donner les quelques mesures à suivre. Concentre-toi sur ton but, il ne faut que tu penses uniquement à cela. La douleur engendrée est tellement insoutenable que certaines personnes deviennent folles. Ce calvaire durera plusieurs heures. » il regarda son horloge, puis annonça.
« Au vu de l'heure, le processus sera achevé demain dès l'aube, si tout se passe bien.
J'espère pour toi que ton objectif est assez motivant. Sur ce, nous allons commencer. »


Hiruzen tendit sa main vers Rei et lança le sortilège, faisant ainsi apparaître des marques rouges sur son corps. Une fois le sortilège lancé, l'assassin allait sans aucun doute éprouvé une douleur telle qu'il n'en a jamais eu. L'ermite marcha en dehors de la pièce tout en déclarant.

« Bonne nuit, pourvue que tu la passes. Nous nous reverrons demain. »
Puis il partit dans la pièce à côté pour discuter avec le Phenex.

_________________




Dernière édition par PNJ le Jeu 6 Avr - 15:50, édité 1 fois
Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 30 Mar - 14:14

Hiruzen remarqua certainement les émotions présentes sur le visage de Rei. Il précisa alors qu'une nouvelle mission serait confiée à Alowin lorsqu'elle serait de nouveau sur pieds, afin qu'elle puisse aussi obtenir la Seconde Origine. Le rouquin resta cependant sceptique envers l'ermite. Puis ce dernier sourit, annonçant d'un ton amusé que le processus serait long et douloureux, si douloureux que plusieurs en avaient perdu la raison.
Le mage d'Oracion Seis savait qu'il devait s'attendre au pire et commençait déjà à serrer les dents alors même que le rituel n'avait pas débuté.

L'ermite tendit alors la main et fit apparaître sur le corps de Rei un enchevêtrement complexe de glyphes et courbes dont lui seul connaissait la signification. Les marques rouges recouvrirent l'ensemble de ses membres et de son torse. Lorsque le tatouage temporaire finit de prendre place sur son torse, Rei hurla, une douleur inimaginable lui traversant chaque centimètre carré de peau. Tout son corps le faisait souffrir, lui donnant l'impression que mille aiguilles s’abattaient tour à tour sur chaque endroit possible de son corps. Le rouquin tomba d'abord à genou puis s'effondra sur le flanc, se recroquevillant petit à petit sur lui-même, tentant de lutter comme il pouvait.
Des sons mêlant hurlements, grognements et râles pouvaient se faire entendre. Rapidement, il se mit à suer, de longues gouttes perlant sur son front et dans son dos. Ses yeux s'étaient clos et il perdait la notion de l'espace l'environnant. Plus encore, il n'arrivait plus à se situer dans l'espace, la souffrance causée par l'apprentissage de la Seconde Origine occultant ses facultés mentales.

Rei entendit tout juste Hiruzen lui souhaiter une bonne nuit et fermer la porte, ses tympans vrillant tandis que son sang bouillonnait dans ses tempes. Le mage noir ne savait plus s'il brûlait, se congelait, chutait, était frappé, se noyait, était lacéré ou traîné sur de longues distances. Toutes ces sensations se mélangeaient et s'enchaînaient sans aucune suite logique, son corps semblant expérimenter toutes les formes de tortures capable d'être imaginées par l'Homme.

Plusieurs images se succédèrent dans sa tête mais sans qu'il ne puisse se fixer sur une d'entre elles. Chaque fois qu'il essayait, l'image devenait floue avant de disparaître, recouverte de glyphes rouges. Puis il décida de suivre le conseil d'Hiruzen et se focalisa sur son objectif, Kite Reyes. Rei transforma sa douleur en colère et regagna pendant quelques secondes un peu d'énergie aussitôt absorbée par la douleur incessante qu'il endurait. Pourtant, le visage de son ennemi persistait devant ses yeux clos. La rage qui l'habitait et la douleur lui faisait perdre peu à peu le contrôle qu'il exerçait sur sa magie, faisant apparaître aléatoirement des traces de lacération sur le sol, comme si sa magie, sa troisième main, tentait vainement de le protéger de ces attaques en balayant les environs.

Quelques minutes seulement s'étaient écoulées et Rei était conscient qu'il lui restait encore de longues heures devant lui. Alors il fit la seule chose qu'il s'imaginait faire dans ces circonstances. Il se fixa sur son objectif et s'abandonna entièrement à la douleur, la ressentant sur tout son corps pour s'y habituer, l'apprivoiser et s'en souvenir. Tous les muscles de son corps s'étaient raidis et nul doute que la nuit serait infiniment longue pour le général d'Oracion Seis.
PNJ

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 26/09/2011
Magie / Malédiction / CS : Morphing no Mahô
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Jeu 6 Avr - 15:48
La nuit fut longue, très longue. Surtout pour le Général d'Oracion Seis qui concrétisa véritablement le sens du mot ''douleur''. L'assassin s'appropria la douleur pour s'en servir à rester concentrer sur son objectif.

La nuit fut longue et grande fut la douleur. Au petit matin, Hiruzen ouvrit la porte et découvrit un Rei affalé par terre, il le réveilla.


« Aller réveille-toi la belle aux bois dormant. »
Il lui montra trois doigts et lui demanda.
« Combien tu vois de doigts ? »
Il attendit que l'assassin lui donne la bonne réponse avant de continuer puis enchaîna.

« Bien, tu n'as pas perdu l'esprit. Bon, maintenant que tu as eu ce que tu voulais, tu peux partir. Grâce à toi, j'ai passé une soirée incroyable avec Phenex, même si la musique de tes cris ne me plaisait pas beaucoup, Phenex a adorée. »

Il le leva, car cela se voyait que le Général était exténué de l'obtention de la Seconde Origine. L'ermite l'accompagna à la porte et avant de le laisser partir, il lui donna quelques conseils.

« Tu es très prometteur jeune homme. Je sens que les choses vont changer dans pas longtemps. Je fais en sorte que les gens qui me demandent la Seconde Origine se retrouvent plus forts ou plus grand en sagesse, c'est pour cela que je leur donne des missions avant de les récompenser. N'oublie pas ce que tu as appris ici. Un dernier conseil. La Seconde Origine ne te rend pas plus puissant, elle te rend plus endurant. Sur ce Master, bonne chance pour ton objectif. » Il lui envoya un clin d'oeil juste avant qu'il ne ferme sa porte.

Rei repartirait seul, mais cette fois, il possédait la Seconde Origine.


Intervention PNJ: Tu as réussi à obtenir la Seconde Origine. Tu peux faire ta conclusion avant de demander ta récompense.

_________________


Rei Tendô
La Main NoireLa Main Noire

avatar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/07/2012
Âge : 23
Guilde : Oracion Séis
Magie / Malédiction / CS : Nenriki no Mahô / Télékinésie

- Caractéristiques du Mage -
P.M.: 5.470
Statut: Mage de Rang A
Renommée : Mage Célèbre
MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   Mer 12 Avr - 23:55

Rei fut réveillé par la voix de Hiruzen, ce dernier le tirant brutalement du sommeil profond dans lequel il s'était plongé dès la fin de sa longue nuit de souffrance. Les premiers rayons de soleil perçaient à peine les volets du chalet et brûlaient pourtant déjà les yeux endoloris du mage noir. L'ermite lui demanda alors combien de doigts il voyait, en lui tendant sa main. Esquissant une grimace tandis qu'il se tournait pour se positionner un peu mieux sur le dos, de manière à apercevoir plus nettement son hôte, il murmura à grande peine :

- Trois. Je suis peut-être au bout du rouleau mais pas crétin.

Hiruzen l'autorisa alors à quitter les lieux, le remerciant au passage de la soirée qu'il avait pu passer en compagnie du Phenex. Rei voulut faire une remarque acerbe mais sa gorge sèche lui intimait d'économiser ses forces avant d'avoir pris un grand verre d'eau. Il fut finalement relevé par l'homme en kimono, trop exténué pour y arriver seul. Cependant, alors qu'il pensait trouver le confort d'une couchette, comme Alowin avant lui, il fut surpris d'être amené directement à la porte d'entrée.
Hiruzen se contenta de lui donner ses derniers conseils avant de le mettre bel et bien à la porte, comme si quelque chose de plus important l'attendait à l'intérieur. Il prit toutefois le soin de l'appeler Master, bien qu'il n'ait pas encore la joie de porter ce titre.

Une fois la porte refermée, Rei tituba vers la forêt environnante en pestant mentalement contre cet énergumène qui ne lui avait même pas proposé de quoi se déshydrater. La première chose entreprise par Rei fut de se trouver un point d'eau pour se ressourcer. Une fois cela fait, il s'y posa un long moment pour pouvoir recouvrer quelques forces et manger un peu en se nourrissant des fruits de la nature environnante. Quand il eut les idées plus claires, le mage noir repensa à ce qu'il venait de traverser. Instinctivement, il se déshabilla partiellement afin de vérifier qu'il ne portait aucune marque relative à l'obtention de la Seconde Origine. Seules ses mains étaient meurtries à force d'avoir frappé ou griffé le sol sous l'effet de la douleur. Ces blessures seraient facilement explicables si Kite Reyes lui demandait des explications. La disparition d'Alowin, par contre, serait bien plus difficile à faire avaler à son Master. Rei s'en voulait de ne pas avoir pu la protéger, même s'il s'agissait d'une des pires criminelles en liberté dans ce royaume. Il se sentait responsable de son abandon.

En se jurant qu'il reviendrait la chercher, tôt ou tard, le jeune rouquin se leva tant bien que mal et tituba pour rejoindre la côte. Jetant une bourse copieusement remplie à un loup de mer, il embarqua sans explication avant de prendre le large en direction du continent.


Plusieurs jours après cette escapade à risques, Rei se présenta finalement devant son Master afin de faire un rapport sommaire de son activité au cours des dernières semaines. Il expliqua qu'il était parti avec Alowin pour capturer une créature mythique mais que les choses avaient mal tourné pour l'illusionniste dont il avait perdu la trace. Puis il accentua sur le fait qu'elle saurait certainement se débrouiller par elle-même pour rentrer, elle était un Général d'Oracion Seis, après tout... Rei s'enveloppa d'une assurance totale pendant cet échange et fit le vide dans sa tête afin de ne pas faire vaciller son mensonge.

En quittant son Master, le kinésiste ne savait trop s'il avait réussi à lui faire avaler ce mensonge ou si Kite Reyes doutait déjà de lui. Peu lui importait, à vrai dire. Rei s'enfonça dans les sombres grottes du Marché Noir afin de récupérer un autre atout précieux qu'il devrait mettre dans la balance le jour de sa confrontation avec son maître de guilde. Il se rapprocha des quartiers de Silent Night d'un pas pressé. Arrivé devant la porte derrière laquelle il lui arrivait de stocker quelques affaires, une odeur abominable de décomposition lui assaillit les narines.
D'un mouvement brusque, il ouvrit la porte, près à bondir sur ce qui se trouvait derrière. Plusieurs restes humanoïdes jonchaient le sol tandis qu'un scorpilon d'une taille conséquente émergea d'un monticule non-identifié pour se précipiter vers la porte, pinces et dard menaçants.
Quand chacun reconnut l'autre, les hostilités prirent fin immédiatement, laissant place à deux mines renfrognées, presque boudeuses.


- Sasori, des fois, je me dis que j'aurais dû te noyer dans le port... Tu as pourri toutes mes affaires !

Si le scorpilon avait pu répondre, il lui aurait sans doute rétorqué que Rei l'avait abandonné à son sort pendant de longues semaines et qu'il avait dû se débrouiller seul pour se nourrir. Rei abandonna finalement cette expression moralisatrice avant de l'inviter à le suivre.

- Viens, on n'a plus de temps à perdre, il est temps de prendre ton entraînement très au sérieux.
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]   

La chasse aux origines [Pv Rei Tendo]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku :: 
 :: Mer d'Iridia :: Lémuria
-